Pour faire suite à l’article d’hier et à vos remarques, voici le détail et les sources du financement politiques (dons) d’Hillary Clinton en 17 ans et de Bernie Sanders en 27 ans :

Est-il utile de commenter le match 444 à 20, et les différents financiers de sa campagne (banques contre syndicats) ?

Mais ceci prouve évidemment que c’est la seule candidat qualifiée, le New York Times (Le Monde local) venant de la soutenir officiellement (j’imagine par excès de déontologie) – en espérant que ça marche aussi bien qu’en 2008…

 

28 réponses à 444 millions de dollars en 17 ans : Hillary, la petite soeur des riches

Commentaires recommandés

thmos Le 12 février 2016 à 12h38

On notera que Mr Drahi ( BFM, obs, l’Express… ), via Cablevision, s’est fendu de qq 330.000 dollars pour soutenir Clinton, ce qui nous assure une parfaite couverture du cirque par nos chers journalistes indépendants

  1. Christophe Le 12 février 2016 à 06h04
    Afficher/Masquer

    Le financement de la démocratie en question :

    https://www.youtube.com/watch?v=C8dPFUpmc2Y

    Présentation du documentaire : Professeur de droit et d’éthique à Harvard, fin constitutionnaliste, Lawrence Lessig a été le conseiller de Barack Obama en 2008. Il aurait pu être juge à la Cour suprême. Il a décidé de se rebeller contre le système. Depuis plus de sept ans, cette icône de la culture libre sur Internet, dénonce sans relâche l’emprise des intérêts privés sur la démocratie américaine. Candidat à la présidentielle depuis août 2015, membre du sérail, intellectuel respecté voire adulé du Web, il est l’ovni de cette campagne plus que jamais gouvernée par l’argent. Il dérange, agace. Jusqu’à quand ?

    De Flore Vasseur et Laurent Besançon – ARTE GEIE // TRENDSPOTTING – France 2015


  2. gzawye Le 12 février 2016 à 06h25
    Afficher/Masquer

    C’est dingue qu’elle est pas reçu de dons contradictoires, genre 10 millions du lobby pro nucléaire et 10 millions du lobby pro éoliennes! Ça aurait été drôle non?

    [modéré : attention aux commentaires café du commerce. Merci.]


    • Jeronimo Le 12 février 2016 à 07h11
      Afficher/Masquer

      Déjà faudrait que ces lobbies soient opposés. Les énergies renouvelables ne se substituent pas au non-renouvelables mais s’ajoutent à celui-ci.


      • Renaud 2 Le 12 février 2016 à 09h21
        Afficher/Masquer

        Oui, le nucléaire et les énergies renouvelables ont pour point commun de dépendre très largement de subventions. C’est une volonté politique qui pousse à s’équiper de l’une ou l’autre technologie. Ce sont des énergies complémentaires qui ne remplaceront jamais les combustibles fossiles, qui ont un rendement et une facilité d’utilisation imbattables. L’enjeu c’est plutôt de réduire notre consommation, mais bon c’est un autre sujet, pour l’instant on préfère laisser le système exclure de plus en plus de personnes de l’accès à l’énergie par la pauvreté plutôt que de repenser nos modes de vie.


  3. Bordron Georges Le 12 février 2016 à 08h22
    Afficher/Masquer

    Aucun doute le 21e siècle est corrompu et profondément mensonger.
    Mais de même que souvent le succès du fils est dû à l’héritage du père, rappelons nous que la corruption du 21e siècle est héritée de celle de la deuxième moitié du 20e.


    • Renaud 2 Le 12 février 2016 à 09h32
      Afficher/Masquer

      Elle-même héritée de la première moitié du XXème. Selon moi la création de la Réserve Fédérale en décembre 1913 a été un pas de géant accompli par les banquiers. C’est à cette époque que John Pierpont Morgan et Samuel Sachs officiaient par exemple. Quand on regarde la colonne d’Hillary, oh surprise, on trouve encore les sociétés JP Morgan et Goldman Sachs…


  4. Frederic Le 12 février 2016 à 09h34
    Afficher/Masquer

    Hillary a dit en debat avec sanders hier qu elle allait taxer les “riches” une fois sur le trône. Quote ” it has been way overdue ” Problème, tout ses sponsors sont les utrariches.
    Comment les américains peuvent ils la croire alors qu elle donne des conférences tres bien rémunérées chez goldman, cargill et autres?
    Apparement les donations pour Sanders sont en moyenne de 27$
    De toute façon les élections sont juste un show très bien élaboré. Les ricains aiment le spectacle. Tout les candidats passent sur des talk show genre sarko chez hanouna.
    Leurs logiciels de campagne ne sont qu un leurre. Les medias appellent sanders et trump des candidats anti-système. Quelle blague.
    Il y a un point que je ne comprends pas,sanders étant juif, comment peut il se présenter alors qu il faut jurer sur la bible? il me semblait qu il fallait etre chrétien?
    Perso je ne croie en rien qui vienne d outre atlantique,ils ont montrés a maintes reprises que c est que de la continuité dans le changement


    • danièle Le 12 février 2016 à 16h51
      Afficher/Masquer

      Pour répondre à votre étrange commentaire sur la Bible et sur la judaïté de l’un des candidats: le président élu n’est pas obligé de jurer sur la Bible.
      «But the Bible isn’t a requirement for the swearing-in ceremony. Swearing the oath isn’t a requirement, either. Presidents can say, “I do solemnly swear” or “I do solemnly affirm”. Only one President has given affirmed the oath rather than swearing it – Franklin Pierce in 1853, for religious reasons. When Bibles are used, the Presidents usually choose which Bible they want to use and whether or not the Bible is open or closed while taking the oath…»
      http://deadpresidents.tumblr.com/post/96049267177/why-do-presidents-swear-on-the-bible


      • Frederic Le 12 février 2016 à 18h41
        Afficher/Masquer

        @danièle : fair enough. Etrange peut être , en écrivant je pensait a ces groupes d américains qui essayaient de prouver qu Obama était musulman et pas né a hawai (la naissance sur sol Us est le sésame).

        C est pour cela que je me demandais si un juif boudhiste ou ce que vous voulez mais autre que chrétien pouvait se présenter á la présidence.

        En même temps si il ne pouvait il n aurait pas fait campagne (néanmoins les lois changent donc..).

        Dans ce que la il va surement faire comme Franklin Pierce si il arrive a la maison blanche.

        Pour moi ce qui importe vraiment est de savoir qui sont ceux resteront en coulisse une foi la nouvelle marionnette en place.

        Il suffit de voir des ordures comme Kissinger et leur pouvoir de destruction pendant des décennies pour savoir qu un président n est au final pas grand chose.
        Si il y en a bien un qui l a appris a ses dépends, c’est Jfk n’est ce pas ?
        Cordialement


    • Bordron Georges Le 12 février 2016 à 17h38
      Afficher/Masquer

      Il y a riche et riche.
      Comme vous le dites, il y a les ultra riches; ceux-là quoi qu’il arrive, resteront ultra riches. Ils maîtrisent dans le Monde, tous les appareils, tous les pouvoirs, tous les hommes et les spécialistes.
      Il y a les riches, ceux-là ils payeront un peu.
      Et ils y a les moyennement riches, qu’on appelle jamais comme ça, les classes moyennes, eux ils vont payer encore et encore.


      • Frederic Le 12 février 2016 à 18h47
        Afficher/Masquer

        Bordron Georges: et c’est bien lá une des masquerade des campagnes Us. Rappelez vous d’Obama. Le mec sortait quasiment de nul part mais s’est fait financé a coup de milliards par wall street et consort, sans limite .

        Un point trés important de la campagne, et qu il faut bien garder á l esprit, est ce que l on appellent les superdelegates et de leur pouvoir de décision foncièrement anti-démocratique .

        Que les jeux du cirque commencent


        • wesson Le 12 février 2016 à 23h19
          Afficher/Masquer

          Ne vous inquiétez pas trop des super-délégués. Si les militants choisissent clairement Sanders, ils n’iront pas contre leur volonté, en prenant le risque de faire éclater le parti.

          D’ailleurs, si je me souvient bien, Clinton contre Obama avait aussi en début de campagne la quasi totalité des super-délégués. Au gré de la montée en puissance d’Obama, ils ont changé de boutique. Et au final, Clinton ne conservera qu’une 20aine de % de ces super-délégués.


          • Frederic Le 12 février 2016 à 23h51
            Afficher/Masquer

            @Wesson: C est pas faux, mais que est qu ils font changer ? (je n ai pas e bonne réponse pour être honnête)

            Ce que je trouve choquant c est cette incoherence totale de leur systeme (le notre n est pas bien mieux ) tout en ventant la democratie, a coup de napalm cest vrai .

            Nous verrons bien et trés vite. Ce qui se passe en Syrie, avec la Erdoghan faisant des sorties véhémentes (voire ses declarations ces jours ci), les russes , le déploiement au sol , pourrait bien faire virer et précipiter la campagne sur un tout autre message. Dans tout les camps
            Les américains aimant tirer et les élections étant dans + – 6 mois la saison 2 est pas finie

            Cordialement


    • Sebastien Le 14 février 2016 à 01h39
      Afficher/Masquer

      Je ne crois pas que le peuple américain l’a croie puisque c’est M.Sanders qui gagne chacune des élections internes pour l’instant.

      Ceci étant dit, je sais une chose, c’est que le peuple français a lui, par contre, parfaitement cru M.Hollande – notre Clinton français – lorsqu’il avait dit au Bourget : ” Mon ennemi c’est la finance ” …

      Aujourd’hui tout le monde a compris, consterné, de l’arnaque du Président Hollande qui une fois élu a fait le contraire de ce qu’il avait dit.

      Balayons devant notre porte…


      • Frederic Le 14 février 2016 à 11h54
        Afficher/Masquer

        Bonjour, oui en effet elle vient de se manger un platane mais nous ne somme qu au début de la saison.Qui plus est Hillary ce n est pas n importe qui et elle va pas lacher le bout de gras facilement.

        Hollande / HIillary ? Je vous avoue ne pas voir la relation (a part la mythomanie qui touche 95% des politocards partout dans le monde?)

        Et oui Hollande a vraiment sublimé la politique politicienne avec sa phrase et surtout ce qu’il énonça tout mouillant 2 jours plus tard a la City.

        [Modéré]


  5. vlois Le 12 février 2016 à 10h01
    Afficher/Masquer

    En regardant la liste des financements de Clinton, il est maintenant manifeste que finances et médias sont ensembles et aux blasés de tout poils de dire que cela a toujours été comme cela. La grande surprise est qu’il s’affiche ensemble bien malgré eux. Le quatrième pouvoir indépendant 🙂
    Bien sûr, il y a le travail de destruction et de mise en doute de l’intelligence opérer par ces mêmes médias (étymologiquement “faire la liaison entre”) par le “padamalgame” et le “ilnefopastoutmelanger” mais quand même.


  6. thmos Le 12 février 2016 à 12h38
    Afficher/Masquer

    On notera que Mr Drahi ( BFM, obs, l’Express… ), via Cablevision, s’est fendu de qq 330.000 dollars pour soutenir Clinton, ce qui nous assure une parfaite couverture du cirque par nos chers journalistes indépendants


    • Lea_ Le 12 février 2016 à 19h52
      Afficher/Masquer

      Ca dépend en quelle année a eu ce don. Drahi a acheté Cablevision en 2015


  7. Spectre Le 12 février 2016 à 14h15
    Afficher/Masquer

    En France, les banksters sont plus économes ; au lieu d’acheter grassement un candidat, on met directement un banquier d’affaires au ministre de l’Économie. Ça va plus vite et ça laisse moins de traces de transactions !


  8. Chris Le 12 février 2016 à 16h48
    Afficher/Masquer

    Breaking news :
    https://francais.rt.com/international/15562-fondation-clinton-citation-comparaitre
    Sera-t-il suivi d’une interpellation du FBI concernant l’Emailfate d’Hillary.
    “A dimanche prochain, pour les dernières nouvelles de demain” Ainsi finissait l’éditorial de Geneviève Tabuit, ex-déchue de la nationalité française en 1941.


  9. Amy Le 12 février 2016 à 18h31
    Afficher/Masquer

    Je crois aussi qu’Hillary a conservé des contributions de la campagne précédente ce qui est complètement illégal sauf quand on passe par la Fondation Clinton…
    Tous pourris!


  10. Fox 23 Le 12 février 2016 à 18h58
    Afficher/Masquer

    Limiter la corruption financière aux USA au 21ème siècle et même à la seconde moitié du 20ème, me parait très réducteur.
    Dans ce pays directement passé de la barbarie à la décadence sans jamais connaitre la civilisation, selon Albert Einstein, le pouvoir de l’argent à toujours été présent, à tous les niveaux de la vie publique.
    Dès la seconde moitié du 19ème siècle, on commença à parler des barons voleurs en visant les Rockfeller, Van Derbilt et quelques autres.
    En remontant encore dans le temps, on pourrait parler de la spoliation de l’ensemble du continent américain au profit d’une infime minorité déjà ultra-riche et donc puissante, dont United Fruits, les mêmes venant nous donner des leçons de décolonisation !
    Notre différence de perception de cette corruption vient principalement de la fin de l’époque de croissance maximale, donnant l’impression que tout allait bien, alors que les mêmes acteurs et les mêmes vices étaient déjà présents.


    • Amy Le 12 février 2016 à 20h49
      Afficher/Masquer

      C’est tout à fait vrai mais c’est aussi ce qui a provoqué l’admiration des autres pays pendant longtemps… On ne regardait pas les conséquences sur le “petit peuple”. Voir la répression des syndicats de tous temps…
      Maintenant les ultra-riches montrent leur vrai visage et les classes moyennes toujours endoctrinées comme pouvant vivre le rêve américain vont au suicide en les servant.


  11. sécotine Le 13 février 2016 à 13h25
    Afficher/Masquer

    pour savoir d’où vient l’argent des Clinton il suffit de lire le livre de Peter Schweiser “Clinton Cash”
    the untold story of haw and why foreign governments and businesses helped make Bill and Hillary rich.


  12. Giloux Le 14 février 2016 à 13h10
    Afficher/Masquer

    Elle est bien bonne :
    Goldman Sachs, Morgan, Lehman Brothers, financeurs de Mme Clinton.
    La soi-disant démocratie interdit les candidatures de ceux qui ne disposent pas de millions.
    Un élu est forcément le larbin de ses sponsors.
    En votant pour elle, vous votez pour Goldman Sachs ou Morgan, etc.
    Au fait Mario Draghi était patron de Goldman Sachs pour l’Europe, avant d’être patron de l’Europe.
    Vous n’avez pas voté pour lui ? Pour quoi faire ? C’était inutile, vous l’avez quand même.
    D’ailleurs Juncker a prévenu : la démocratie ne peut rien changer aux décisions de l’Europe.
    La démocratie ? Quelle démocratie ?
    En votant Hollande ou Sarko pour qui a-t-on voté ?


  13. Chromakey Le 18 février 2016 à 06h08
    Afficher/Masquer

    La comparaison est trompeuse, Sanders apparait comme le candidat des syndicats mais c’est simplement car il n’a pas d’autre source de financement plus importante au contraire de Clinton.

    Dans les faits Hillary a reçu le soutien de 18 syndicats contre 3 pour Sanders depuis le début de la campagne. Cependant l’AFL-CIO, le syndicat avec le plus d’adhérants vient d’annoncer qu’il refusait de prendre parti entre les deux pour l’instant.

    Source: http://thehill.com/regulation/labor/269773-afl-cio-withholding-clinton-endorsement-report-says


Charte de modérations des commentaires