Plan de l’étude sur le Pentagone :

  1. L’incroyable bêtise
  2. Le crash – L’incendie
  3. Les dégâts
  4. Les témoignages et les preuves visuelles
  5. Les preuves physiques 1
  6. Les preuves physiques 2
  7. Les débris 1
  8. Les débris 2
  9. Le pilotage
  10. Les victimes

7-2. Les dégâts extérieurs au bâtiment

Comme cette partie du Pentagone était en cours de rénovation, des annexes et des matériaux ont été disposés à l’extérieur du bâtiment par les entreprises réalisant cette rénovation.

pentagone

Le Pentagone durant les travaux, peu avant l’attaque

pentagone

Le Pentagone le 25 août 2001

La photo aérienne ci-dessous, prise en mai 2001, montre ce qui était présent dans la zone d’impact. La flèche violette montre la trajectoire de l’avion écrasé.

pentagone

On observe :

  • 1 & 7: remorques des entrepreneurs
  • 2: clôture grillagée
  • 3: une structure d’évacuation de ventilation. L’aération de l’immeuble est alimentée par des puits souterrains. La structure au sol est protégée par un petit mur de ciment (~ 30 cm de haut)
  • 4 : bobines de câble. Ce sont de grandes structures métalliques solides (diamètre d’environ 2 mètres)
  • 5 & 6: générateur électrique mobile. Il était utilisé pour alimenter la zone de travail à l’intérieur du bâtiment lorsque les circuits électriques internes ne fonctionnaient pas. 5 (l’avant) contient l’alternateur et 6 (l’arrière) le moteur diesel.

Après avoir frappé les poteaux d’éclairage, l’avion a affecté les structures suivantes :

  • moteur droit : impact sur la clôture et sur la partie avant du générateur électrique
  • moteur gauche : impact sur le coin (le plus proche de l’axe d’arrivée) de la structure de ventilation
  • ventre (ou plus probablement, turbulences) : impacts sur les bobines de câble
  • partie inférieure de l’avion : impact sur les remorques 1 et 2, volatilisées

Certains se sont demandé pourquoi il n’y a pas eu de dégâts sur la pelouse. La réponse est simple : la partie la plus basse de l’avion (légèrement penché à gauche) a touché le sol juste après avoir traversé cette pelouse, quand le moteur gauche a touché le petit mur entourant la structure de ventilation.

La raison pour laquelle la pelouse ne porte pas de débris est également clair. Compte tenu de la vitesse de l’impact, les parties de l’avion qui ne sont pas rentrées dans le bâtiment par les ouvertures (fenêtres et trous créés par l’accident) ont été déchiquetées, et ont rebondi vers l’extérieur. Elles ont été réfléchies comme un liquide contre la façade, et se retrouvent donc dans un secteur délimité approximativement par les deux lignes en pointillés violets dans le schéma précédent. Nous y reviendrons.

Mais revenons au générateur électrique, garé à quelques mètres du Pentagone. Il était en gros de ce type :

pentagone

Il a été frappé par le moteur droit, qui a touché la clôture, près de son angle, et le générateur.

pentagone

pentagone

pentagone

Le générateur a été déplacé de côté par la violence du choc, sa partie avant étant détruite – avant de brûler :

pentagone

En bas à droite, le générateur en flammes

pentagone

pentagone

pentagone

pentagone

pentagone

La violence du choc physique a déplacé le générateur (qui n’est plus aligné avec la remorque grise)

Un témoin a déclaré que le moteur est rentré dans le générateur comme dans du beurre :

Frank Probst – sur un trottoir à côté de la Route 27, près de la face ouest du Pentagone ; il est surpris d’être en vie – a senti l’avion passer quelques mètres au dessus de lui, et l’a regardé continuer droit sur le Pentagone. D’abord, il a vu le bout de l’aile droite traverser une remorque d’un générateur “comme si c’était du beurre”, a déclaré Probst. [Source : The Pentagon, a history]

Ceci qui se voit fort bien ici, tout comme la trace du réacteur sur le grillage :

pentagone

pentagone

Mais il y a mieux 🙂

Cela concerne les “carénages des rails des volets” (flap track “canoe” fairing) : ce sont les deux pièces en forme de canoë un peu pointues qui dépassent de l’aile vers l’arrière, et surnommés “canoës” :

pentagone

Carénages qui, à l’atterrissage, sont en position “poussez-vous, ça fait mal…” (elles étaient probablement en position relevée le 11 septembre) :

pentagone

pentagone

pentagone

Eh bien si le moteur a arraché l’avant, il se trouve que le carénage a aussi buté dans le générateur – quelques mètres plus loin, tout en haut :

pentagone

pentagone

Au passage, notez que le moteur a aussi arraché le petit escalier en bois…

pentagone

La trace du carénage canoë

pentagone

Les zones 1 et 2 de l’aile ont donc tapé en 1 et 2 le grillage et le générateur

Vous ne voyez pas bien ? Regardez, il y a mieux ! :

pentagone

pentagone

pentagone

Le carénage a en fait “scié” tout le dessus du générateur… !

Regardez ici :

pentagone

pentagone

Par ailleurs, l’avion était légèrement en roulis, comme ceci :

pentagone

Comme la hauteur du générateur montre que le moteur droit était à environ 2 mètres du sol, cela signifie que le moteur gauche était au ras du sol à la fin.

Et donc, il a fini par taper le petit muret de 30 cm protégeant la bouche de ventilation :

pentagone

pentagone

pentagone

On voit bien le muret percé à gauche :

pentagone

pentagone

pentagone

pentagone

pentagone

pentagone

pentagone

Le bouche de ventilation a aussi été abimée :

pentagone

pentagone

Réparations le 14 septembre 2001

Retrouvons notre témoin Frank Probst :

“Pratiquement au même moment, Probst vit un nuage de poussière exploser en l’air, lorsque le moteur gauche de l’avion frappa une bouche de ventilation en béton. Le pilote semblait viser une fenetre du premier étage, pratiquement exactement où se trouvait Probst dix minutes auparavant, pour vérifier l’air conditionné.” [Source : The Pentagon, a history]

On note aussi le fait que cinq des six grosses bobines de câble (en fait, cela s’appelle des tourets) ont été simplement déplacées sans grand dommage (probablement par les turbulences), une seule ayant été détruite :

pentagone

pentagone

En conclusion, on a cette intéressante photo de synthèse (cliquez pour zoomer) qui permet de voir l’axe parfait de l’avion, avec le moteur gauche cassant le muret et le moteur droit cassant la barrière et le générateur :

pentagone

pentagone

Enfin, intéressons-nous aux arbres sur la façade, vu que le nez de l’avion a piqué pile dessus :

pentagone

pentagone

Le Pentagone le 7 septembre 2001

On note que le tronc a été sectionné net :

pentagone

 

pentagone

Synthèse des impacts extérieurs

Bref, tout démontre que l’avion a bien frappé le Pentagone…

pentagone

pentagone

pentagone

pentagone

Voir aussi ici :

pentagone

P.S. merci de ne pas intervenir en commentaire sur des points qui seront traités dans les prochains billets, il y a assez de quoi dire avec ceux-ci… (merci donc d’éviter de faire des affirmations péremptoires si vous n’avez pas étudié à fond ce dossier, posez alors simplement des questions…)

Je rappelle aussi que je partage avec vous les résultats d’un gros travail de synthèse, à mon sens parfaitement convainquant (sur un sujet qui n’a donc du coup aucun intérêt, et nous fait perdre beaucoup de temps qui serait tellement utile pour analyser ce qui se passe sous nos yeux ; mais ce n’est pas inutile de faire un tel travail une fois).

Après, vous avez bien le droit de ne pas être convaincu par le très très très large faisceau de preuves (que vous n’aurez totalement que vendredi, certes). Mais vous m’accorderez alors en retour le droit de ne pas vouloir entamer de débat avec vous sur ce point. Rassurez-vous, il y a de nombreux sites internet où vous pourrez vous adonner au plaisir des joutes sur ce sujet… Et nous parlerons d’autre chose lundi 🙂

Suite de la série ici.

98 réponses à Les théories fumeuses du 11 Septembre : Le Pentagone (6/10) – Les preuves physiques 2

Commentaires recommandés

Le Courtois Le 15 juin 2016 à 02h00

Ce billet est bien meilleur que celui sur les preuves visuelles.

Ceci dit je ne comprend toujours pas bien votre démarche. Vous ne cessez d’écrire qu’il y a “de nombreux sites internet” pour parler de ce sujet chaque fois qu’il concerne le 11 septembre et donc de ne pas en parler ici alors que l’initiative est à votre honneur. Quel est le but de la manœuvre? Vider ce blog de ses lecteurs?

Et puis de quoi ne devons nous pas discuter très précisément pour ne pas voir notre message supprimé? J’en ai vu plusieurs disparaitre sans pour autant entrer dans les raisons que vous donnez. Pourriez vous fixer un cadre plus précis pour que nous puissions mieux comprendre?

  1. Jean Jacques Le 15 juin 2016 à 01h31
    Afficher/Masquer

    Merci pour vos articles qui confirment que c’est bien un avion qui a percuté le pentagone. Pourriez-vous faire une série d’article pour expliquer comment l’avion a percuté le WTC7, certains complotistes disent qu’il n y a pas eu d’avion mais des feux de bureau ce qui a provoqué l effondrement mais j’ai de la peine a les croire.

    En tout cas merci pour vos billets.


    • Olivier Berruyer Le 15 juin 2016 à 02h22
      Afficher/Masquer

      Oui, ça viendra 🙂


      • DIDIER Le 15 juin 2016 à 09h32
        Afficher/Masquer

        Et dans la foulée, faire le même boulot pour prouver l’existence des chambres à gaz WWII, certains complotistes prétendent qu’elles n’ont pas existé.


      • Jean Jacques Le 15 juin 2016 à 11h20
        Afficher/Masquer

        J’étais fatigué hier c’est le NIST qui affirme que que le wtc7 est tombé de façon symétrique à cause de feux de bureau et pas à cause d’un avion, pas les complotistes, enfin je pense que vous aviez compris.


    • Pierre Bourdon Le 15 juin 2016 à 22h40
      Afficher/Masquer

      @ Jean Jacques
      “certains complotistes disent qu’il n’ a pas eu d’avion mais des feux…”

      Pas besoin d’être complotiste, il n’ y a pas eu d’avion dans le WTC7, il y a eu des avions dans la Tour 1 et Tour 2 tous les deux de 110 étages mais aucun avion dans la Tour 7 de 52 étages.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/7_World_Trade_Center


  2. Le Courtois Le 15 juin 2016 à 02h00
    Afficher/Masquer

    Ce billet est bien meilleur que celui sur les preuves visuelles.

    Ceci dit je ne comprend toujours pas bien votre démarche. Vous ne cessez d’écrire qu’il y a “de nombreux sites internet” pour parler de ce sujet chaque fois qu’il concerne le 11 septembre et donc de ne pas en parler ici alors que l’initiative est à votre honneur. Quel est le but de la manœuvre? Vider ce blog de ses lecteurs?

    Et puis de quoi ne devons nous pas discuter très précisément pour ne pas voir notre message supprimé? J’en ai vu plusieurs disparaitre sans pour autant entrer dans les raisons que vous donnez. Pourriez vous fixer un cadre plus précis pour que nous puissions mieux comprendre?


    • bourdeaux Le 15 juin 2016 à 09h20
      Afficher/Masquer

      Je pense que la démarche est un peu la même que vis-à-vis des tenants du complot du 3 janvier 73 : on lit la loi, on voit qu’il n’y a pas plus de complot que de beurre en branche, on referme la loi et on passe à autre chose. L’objectif semble être assez rationnel pour qui se sait mortel : ne pas perdre son temps.


    • Eric83 Le 15 juin 2016 à 10h14
      Afficher/Masquer

      Je suis un lecteur assidu de ce blog et je remercie OB et son équipe pour le travail qu’ils réalisent.
      Cependant, je ne comprends pas ce subit intérêt éditorial depuis quelques semaines pour les attentats 11/09.

      Ce blog s’appelle “Les Crises” et le monde est actuellement particulièrement secoué par de graves crises géopolitiques, économiques, environnementales, sociales, sociétales… qui risquent de nous abîmer dans un chaos potentiellement planétaire.

      Des documents et analyses – comme nous les trouvons habituellement sur ce blog – sur les évènements en cours ne seraient-ils pas plus opportuns pour tenter de voir clair dans la période de troubles actuels s’alimentent les uns les autres ?


      • Wilmotte Karim Le 15 juin 2016 à 13h20
        Afficher/Masquer

        Si vous perdez votre temps sur des balivernes et des fumistes, vous ne pouvez pas travailler sur le reste.
        Par ailleurs, il s’agit aussi d’une question de crédibilité (cela se construit).

        Au final, il peut être très intéressant en terme de politique éditoriale de prendre le temps de traiter un peu complètement ce sujet (et éviter par la même occasion de traiter tout les sujets de ce type).


    • Pierre Bourdon Le 15 juin 2016 à 20h15
      Afficher/Masquer

      Merci Le Courtois pour votre commentaire, espérant que vous aurez une réponse, je me pose exactement le même questionnement, À date 1 seul sur 5 de mes post est encore visible.


  3. Minas Le 15 juin 2016 à 03h35
    Afficher/Masquer

    Très bien pour les restes de pylônes et de générateur. Quid des restes d’avion dans la symétrie du choc?


    • Paco Le 15 juin 2016 à 06h14
      Afficher/Masquer

      “les parties de l’avion qui ne sont pas rentrées dans le bâtiment par les ouvertures (fenêtres et trous créés par l’accident) ont été déchiquetées, et ont rebondi vers l’extérieur. Elles ont été réfléchies comme un liquide contre la façade, et se retrouvent donc dans un secteur délimité approximativement par les deux lignes en pointillés violets dans le schéma précédent.”

      ben voila, suffisait de demander… 🙂


  4. Dids Le 15 juin 2016 à 07h32
    Afficher/Masquer

    L’avion n’était pas en configuration atterrissage… À 860 km/h !


    • Crapaud Rouge Le 15 juin 2016 à 08h45
      Afficher/Masquer

      L’avion n’était pas en configuration atterrissage” : c’est quoi une “configuration atterrissage” ? Qui a dit qu’il “aurait dû” être dans cette configuration ? Le fait est que le “canoé” droit était descendu car rien d’autre n’aurait pu scier comme une disqueuse le haut du générateur. Dans les enquêtes de ce genre, ce sont d’abord les traces qu’il faut expliquer, pas les hypothèses tombées du ciel.


      • JCH Le 15 juin 2016 à 10h21
        Afficher/Masquer

        Rien -à mon avis et sur la base de ce qu’Olivier a rassemblé- ne permet d’affirmer que les volets (et les “canoés”) étaient descendus. Les canoés sont plus bas que l’aile en configuration de croisière, même si c’est moins marqué, et ont pu causer le dégât montré sur les photos dans cette configuration.

        Baisser les volets sert à garantir la portance à vitesse réduite pour l’atterrissage (et le décollage). Je ne vois pas pourquoi le “pilote” aurait descendu les volets dans ce cas, et la vitesse de 860km/h qui semble acquise (calculée sur la base des vidéos, je suppose) plaide pour une configuration de croisière (volets et canoés en position haute).


        • Crapaud Rouge Le 15 juin 2016 à 10h40
          Afficher/Masquer

          Rien (…) ne permet d’affirmer que les volets (et les “canoés”) étaient descendus. ” : si, on peut l’affirmer à vue de nez en regardant les photos. Mais cela exige effectivement plus d’infos pour être confirmé ou infirmé.


        • Schuss Le 18 juin 2016 à 08h20
          Afficher/Masquer

          Comment vous faites descendre un avion de ce gabarit qui vole a 860km/h s’il n’est pas en pique ?
          Au vu de la trajectoire representee sur les schemas il approche comme dans une manoeuvre d’atterissage ?
          Si c’est le cas sa vitesse ne peut pas être de 860km/h mais plutot 250 km/h !


      • UltraLucide Le 16 juin 2016 à 11h21
        Afficher/Masquer

        Plusieurs témoins ont précisé que l’avion était lisse et tout rentré. ce qui est cohérent avec une approche tendue à grande vitesse (650 km/h possible) pour un impact.
        Le choc contre le toit du générateur peut très bien avoir été le fait d’un carénage d’articulation de volet d’intrados, même avec le volet en position rentrée, je ne vois pas où peut se situer le doute volets fermés / ouverts.


  5. Perret Le 15 juin 2016 à 08h10
    Afficher/Masquer

    Merci pour cette série très précise et qui établit les faits. Je vous avoue que la diffusion des vidéos de surveillance m’avait persuadé de l’absence d’avion :: je n’avais jamais vu les images au ralenti qui montrent bien la queue de l’avion.
    Sur la question posée sur la réalité des avions percutant le WTC, je vous avoue qu’elle me semble beaucoup moins importante que celle des conditions de l’effondrement des tours jumelles et de la tour 7. Il y a aussi l’impact de l’avion se dirigeant des la centrale nucléraire qui me semble incohérent.
    Curieux tout de même qu’il faille attendre votre travail, 15 ans après, pour savoir précisément ce qui s’est passé !


  6. Laurence Le 15 juin 2016 à 08h39
    Afficher/Masquer

    Je ne comprends pas votre démarche…. Cela à dû prendre un temps fou de réaliser toutes ces analyses. Pourquoi avoir consacré tellement de temps pour un sujet polémique qui n’ influence plus actuellement le devenir de notre monde?
    Et surtout pourquoi utiliser le terme de “complotiste” repris largement par la presse classique qui utilise ce terme pour décrédibiliser des gens souvent honnêtes intellectuellement qui se posent juste des questions( même si parfois farfelues).
    Ce blog a d’ailleurs été traité de complotiste pro URSS….


  7. Libraire Le 15 juin 2016 à 10h25
    Afficher/Masquer

    Suite du post précédent:
    Votre travail, aussi long et fastidieux soit-il, revient à faire le jeux de ceux qui mentent.
    En premier lieu, l’enquête officielle sous financée, bâclée, publiée avec des trous béants revendiqués “Secrets défense”
    Tentation immense à ce que d’autres menteurs entrent en scène , viennent s’engouffrer dans le piège, et prolixes, nous abreuvent de théories du complot fondées sur des incohérences réelles et fantasmée. Vous voulez décrypter le réel du fantasme de ce qui est désormais historiquement légendaire.

    Cette occupation de l’espace de votre média, revient à entrer dans un jeu stérile. Pourquoi jouer la carte du bavardage sans fin sur des évènements dont seules les conséquences doivent mobiliser notre énergie. Votre travail sur la somme des questions techniques ne saura être concluant. Sinon à aboutir que la plupart des “complotistes” sont des simplistes. Merci, je le savais à avoir épluché leurs arguments.
    Il importe de na pas confondre complotisme stérile et citoyens frustré de la petite qualité de l’enquête officielle, soucieux d’une réouverture.

    Pour conclure
    Désormais nous savons que certains saoudiens sont impliqués.
    Le sujet présent est là: L’avancée est de savoir si ces saoudiens étaient manipulés ou non?
    Et s’ils l’étaient, sous quelle influence?

    Je n’ouvrirai plus vos pages sur ce sujet. En espérant ne pas avoir un jour à me dire “n’ouvre plus les crises, il ne t’apporte culturellement rien de plus.”


    • Olivier Berruyer Le 15 juin 2016 à 11h14
      Afficher/Masquer

      aux lecteurs du blog de dire donc si cela leur apporte quelque chose ou pas… 🙂


      • vincent Le 15 juin 2016 à 14h19
        Afficher/Masquer

        Eh bien moi j’ai décrété que cette série d’article sur le sujet ne m’apporte rien, après mes propres recherches j’ai fait mes propres conclusions, qu’elles soient vrai ou pas, je pense avoir approcher un bout de vérité, mais celles ci n’éclatera jamais au grand jour, comme monsieur Librairie je pense qu’il faut se consacrer à l’après et dépasser cela.

        Après tout c’est l’affaire des américains, a eux de la résoudre, j’ai personnellement laissé tomber depuis mes découvertes, et ce sujet est stérile dès le départ, et comme je n’aime pas me faire traiter de complotiste fantasmant le monde, je passe à autre chose


      • sg Le 16 juin 2016 à 21h20
        Afficher/Masquer

        Moi perso je trouve cette série très utile. J’avais suivi cette thèse du missile dès le début et je n’ai jamais trouvé d’articles aussi fouillés sur le sujet.

        Après vous pouvez bien croire ce que vous voulez, mais si vous dites que cela ne vous a rien apporté, vous êtes soit de mauvaise foi soit hyper bien renseigné car vous aviez déjà tout vu.


  8. Xxyzro Le 15 juin 2016 à 10h53
    Afficher/Masquer

    Donc, le faisceau de preuves relaté par OB n’est pas encore suffisant pour prouver qu’il y a eu un avion ?
    Si c’est suffisant, les questions sans réponse resteront sans réponse, c’est sans importance. Et c’est pour justifier la clôture d’un débat inutile qu’OB fait cette démarche, il me semble.

    Jamais vous ne questionnez votre hypothèse ? Les faits relatés par OB ne nécessitent-ils pas une organisation extraordinaire pour que votre théorie continue à être valide ?

    Je ne peux que vous conseiller la chaîne Youtube “Hygiène Mentale” pour remettre en question cette manière de raisonner.


    • CLÉMENT Le 15 juin 2016 à 19h31
      Afficher/Masquer

      “Donc, le faisceau de preuves relaté par OB n’est pas encore suffisant pour prouver qu’il y a eu un avion ?”
      Quand bien même il y aurait eu un avion, cela ne suffit pas pour affirmer que la version officielle est vraie.


    • rastignac Le 15 juin 2016 à 20h55
      Afficher/Masquer

      “”Et c’est pour justifier la clôture d’un débat inutile qu’OB fait cette démarche, il me semble.”””

      hein ? qu’est ce que c’est que ce charabias ? On ouvre le débat, on l’emprisonne et puis on le clôt en disant: Vous voyez bien que tout est clean puisque je vous le dis……..

      yen a pas qui auraient la grosse tête en croyant détenir la vérité révélée et répandre la bonne parole: “En vérité je vous le dit….”


  9. nicolas Le 15 juin 2016 à 11h01
    Afficher/Masquer

    Cette série d’article ne prouve absolument rien et Oliver retombe dans ses travers de censure qui sont plutôt pitoyables.

    Sur toutes les photos je suis désolé mais on voit rien : de la tôle froissée , des trucs en flammes ça ok.

    Mais ou sont les bouts d’avions ? Ou sont les bouts d’ailes , ou sont les capots des réacteurs ?

    Y a rien du tout sur ces photos qui prouvent que c’était bien un avion et ne pas le reconnaitre c’est être de très mauvaise foi.

    Et concernant les articles précédents pareil avec les photos floues ou on ne voit rien.

    Je peux en faire moi aussi des photos floues teintées de bleu azur et de vert et vous dire que j’étais en vacances à la Barbade alors qu’en réalité j’étais à la Bourboule …

    Il y a bien eu deux avions qui se sont plantés dans des tours à New York aucun doute.

    Mais concernant le Pentagone et l’autre avion qui n’a laissé qu’un cratère minuscule en pleine campagne , rien ne prouve que c’était des avions et le fait qu’il n’y a aucun débris identifiable est hautement suspect.

    Je rappelle tout de même que dans le genre suspect , le FBI a retrouvé les papiers d’identité des pirates de l’air à New York.

    Donc je détaille pour ceux qui comprennent lentement : des papiers d’identité EN PAPIER qui ont survécus à un crash d’avion plein de kérozène qui est parti en flamme et à l’écroulement de 2 tours de plusieurs centaines de mètre de haut

    Mais bien sûr et la marmotte elle fait quoi déjà ?


    • Olivier Berruyer Le 15 juin 2016 à 11h16
      Afficher/Masquer

      “Oliver retombe dans ses travers de censure qui sont plutôt pitoyables.”

      C’est sur que cela fait regretter de ne pas laisser passer 70 commentaires comme le vôtre…

      [Mode Meysssan] Soyez cohérent ! Moi, je serais vous, je n’écrirais pas ça sur un blog, puisque ça met en lumière un crime gigantesque caché. Le gouvernement psychopathe va probablement vous repérer et venir vous assassiner, vous et votre famille. [/Mode Meysssan]


    • Alter Le 15 juin 2016 à 11h35
      Afficher/Masquer

      La structure de l’avion, associée à la structure du bâtiment, ainsi que la vitesse, permettent de faire pénétrer l’avion dans le bâtiment. Ce n’est pas trop déconnant je pense. On peut s’attendre à voir le réacteur “rouler” sur la pelouse mais il est dans le bâtiment.
      De la même façon que pour les 2 tours : les avions “pénètrent” les étages, modulables comme le font les bâtiments modernes (les cloisons sont amovibles).

      Bon j’avoue que concernant la tour WT7, même le rapport sur le 11/9 n’est pas trop explicite. Je considère encore aujourd’hui que l’effondrement linéaire du WT7 est une anomalie.


    • Homère d'Allore Le 15 juin 2016 à 11h35
      Afficher/Masquer

      @nicolas

      Comme toujours avec les discours complotistes, quand on parle d’un sujet, ils vous renvoient sur un autre.

      Ici on parle du Pentagone, preuves à l’appui. Pas du World Trade Center. Donc l’histoire du passeport est HORS SUJET.


    • Guilhem Le 15 juin 2016 à 13h07
      Afficher/Masquer

      Les papiers à NW c’est normal ça arrive tout le temps, je ne vois pas où est le problème.
      D’ailleurs la preuve que ça arrive on a trouvé les papiers du terroriste au pentagone suite à l’incendie : http://www.vaed.uscourts.gov/notablecases/moussaoui/exhibits/prosecution/PE00102.html


    • bourdeaux Le 15 juin 2016 à 16h40
      Afficher/Masquer

      “Y a rien du tout sur ces photos qui prouvent que c’était bien un avion” . Les billets sur les débris, c’est demain… mais rassurez-vous : les photos seront truquées ! Vous pouvez plonger n’importe où, Nicolas, vous n’êtes pas prêt de prendre l’eau : IM-PER-ME-ABLE.


    • Ailleret Le 15 juin 2016 à 17h08
      Afficher/Masquer

      Je ne vois pas du tout les dirigeants américains forger une fausse attaque sur le Pentagone : cela contredit tous les éléments physiques (« the evidence ») détaillés sur ce site, mais surtout, quel intérêt ? Les attaques sur les tours jumelles suffisaient à mobiliser l’opinion internationale, et tout le monde a vu les avions piquer sur les tours. Tout le monde a vu les désespérés se jeter dans le vide. L’attaque du Pentagone suscite moins de sympathie pour les victimes : après tout, on peut l’interpréter comme une opération militaire sur une cible militaire.

      Alors, il y aurait eu deux attaques distinctes le 11 septembre 2001 : une attaque externe sur les tours jumelles, et une fausse attaque sur le Pentagone ? Ce n’est pas du « complotisme », c’est absurde.


    • Crapaud Rouge Le 15 juin 2016 à 20h52
      Afficher/Masquer

      @nicolas : “le FBI a retrouvé les papiers d’identité des pirates de l’air à New York” : qu’est-ce qui vous prouve que le FBI a effectivement retrouvé les papiers des pirates ? Le FBI raconte ce qu’il veut, pourquoi croyez-vous ça ? Parce qu’il a exhibé ces papiers devant des journalistes ? Parce que le FBI vous semble une source toujours digne de foi ?


    • SCC Le 15 juin 2016 à 21h28
      Afficher/Masquer

      Vous faite du Messan nicolas.

      Les photos de morceaux de turbine dans le bâtiment, de jambes oléopneumatiques du train d’atterrissage et de jante de roue (identique aux jantes de Boeings 757) existent bel et bien. Un avion percutant un bâtiment en béton à 700 km/h ça disparaît en limaille sauf les parties massives. Faites une recherche sur le web, il y a suffisamment d’images de crash aériens à haute vitesse qui montrent à quel point l’avion se désintègre.
      Vous pouvez toujours arguer que ces pièces ont été apportées sur place après coup, mais n’oubliez pas qu’une thèse visant à en contredire une autre ne peut pas être encore moins crédible pour être prise au sérieux. Et en général, c’est le gros problème des théories alternatives visant à nier que le Pentagone ait été frappé par un avion de ligne.
      Personnellement, je suis convaincu que le Pentagone a été frappé par un Boeing 757 (de même que les tours). Nier cela aux fins de mettre en cause la théorie officielle, c’est la crédibiliser. Par contre, mon constat s’arrête là. Je ne dis pas que les autorités américaines ne sont pas impliquées (soit en tant que commanditaires soit en ayant laissé faire). Je ne dis pas non plus que c’est le cas, mais c’est possible.


      • jacques heurtault Le 15 juin 2016 à 21h35
        Afficher/Masquer

        Il convient de préciser que l’avion ne pouvait voler à 700 km/h puisqu’il venait de décoller de Reagan Airport.


        • Olivier Berruyer Le 15 juin 2016 à 22h36
          Afficher/Masquer

          Mais comment on peut écrire des bêtises pareilles en commentaire, alors qu’on n’y connait rien, ça me dépasse…

          Parce que là, on n’a pas un commentateur “qui s’interroge”, ou “qui n’est pas d’accord”, on a quelqu’un qui vient dire péremptoirement que l’avion “venait de décoller du Reagan airport”, alors qu’il a décollé du Dulles airtport à 8h20, et s’est crashé à 9h37…

          Donc, oui, en général, je fous ça à la poubelle. Parce que répondre à des bêtises pareilles, prend du temps et de l’énergie, et, le plus beau, c’est que c’est sans fin (car ça, on y a déjà répondu dans le premier billet, mais ce n’est pas grave j’imagine)


        • UltraLucide Le 16 juin 2016 à 11h42
          Afficher/Masquer

          Jacques Aucun avion impliqué dans les évènements du 11 Septembre 2001 n’a décollé de Reagan Airport.
          Vu?
          Un peu de sérieux, une connaissance minimum du dossier est nécessaire avant d’émettre le moindre commentaire.
          C’est déjà suffisamment compliqué comme ça, et suffisamment controversé pour ne pas rajouter de la confusion à la confusion ambiante. Merci.


      • Olivier Berruyer Le 15 juin 2016 à 22h02
        Afficher/Masquer

        “Je ne dis pas non plus que c’est le cas, mais c’est possible.”

        Eh oui, mais comme tout est possible, après il faut étudier les faisceaux de preuves, et aller ensuite au plus simple qui colle avec les faits, c’est un principe en science.

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Rasoir_d%27Ockham


  10. Le Courtois Le 15 juin 2016 à 11h09
    Afficher/Masquer

    Ce qui me gêne terriblement c’est que vous utilisez les mêmes procédés que ceux que vous critiquez.

    J’ai déjà parlé de photos bien trop floues pour démontrer qu’il s’agit bien d’un “gros truc” (mot que vous employez) qui a percuté le pentagone. Or vous aviez critiqué (à juste titre) les photos satellites bien trop floues des Américains “prouvant” qu’il y avait bien une invasion Russe sur le sol Ukrainien.

    Aussi, vous affirmez “sachez simplement que le premier [livre de Thierry Messan] n’a été écrit qu’avec des photos et vidéos trouvées en ligne puisque celui-ci n’a pas fait le déplacement pour enquêter sur place avant de l’écrire”. Mais l’avez vous fais vous-même? D’où viennent vos photos et vidéos?

    Pour ce qui est de la suppression des commentaires je suis désolé de voir que le blog en est au même stade que certains articles du Monde…


    • Wilmotte Karim Le 15 juin 2016 à 13h30
      Afficher/Masquer

      “Aussi, vous affirmez “sachez simplement que le premier [livre de Thierry Messan] n’a été écrit qu’avec des photos et vidéos trouvées en ligne puisque celui-ci n’a pas fait le déplacement pour enquêter sur place avant de l’écrire”. Mais l’avez vous fais vous-même? D’où viennent vos photos et vidéos?”

      Il s’agit d’une critique de la thèse de Messan. Prouvant que la thèse de Messan ne passe pas les premiers éléments factuel. De la bête vérification des éléments immédiatement disponible.
      Si vous pouvez réfuter la thèse sur cette seule base, pas la peine de pousser plus loin.

      Une fois démontré l’inanité de la thèse de Messan, on peut soit choisir d’aller au fond des choses. Ce qui impliquerait de se rendre sur place, de faire de longues, fastidieuses et coûteuses recherches. Ou de passer à autre chose (ce qui semble être le cas).


    • Crapaud Rouge Le 15 juin 2016 à 20h44
      Afficher/Masquer

      @Le Courtois : Il y a quand même une différence avec Thierry Messan, c’est qu’OB, lui, ne recadre pas les photos. Je signale que ce grossier trucage de Thierry Messan se trouve sur d’autres sites, OB n’est pas le premier à le dénoncer. Quant à la vidéo floue, la seule, c’est celle que l’on trouve partout, OB était bien obligé d’en parler sinon vous le lui auriez reproché de ne pas le faire.


  11. phylogne Le 15 juin 2016 à 13h19
    Afficher/Masquer

    Nous sommes tous victimes, à un moment ou un autre, du biais de confirmation qui tend à ne retenir que ce qui valide nos pensées et à oublier très vite ce que nous ne voulons pas croire.
    En lisant votre billet, j’avoue être tombé des nues, je ne pensai pas votre opinion si forte envers la version officielle des attentats du 11 Septembre.
    D’ailleurs je me pose toujours la question de la manipulation, dans un sens ou dans l’autre, mais quid de cette trajectoire incongrue très difficile à réaliser ( un crash sur le toit semblait beaucoup plus rapide et efficace ), quid de le non intervention de l’armée pendant plusieurs dizaines de minutes ( alors que les attentats de New York avaient déjà eu lieu ), quid du témoignage d’un gardien du parking de la CIA, devant le congrès, qui parle du second avion qui à quitté la zone au moment du crash du premier, quid de la dizaine de témoins qui n’indiquent pas la bonne trajectoire, etc…, bref, biais de confirmation ou pas, je ne suis toujours pas convaincu…


    • Wilmotte Karim Le 15 juin 2016 à 13h35
      Afficher/Masquer

      La question ici est (et uniquement): est-ce qu’un avion s’est planter dans le Pentagone.
      Le pourquoi, le comment (etc) sont certainement utile… mais ne sont pas traités dans les billets actuels.

      Par ailleurs, tandis que vous vous occupez de point qui n’en sont pas (un avion/un missile), il y a de vrai question qui restent pendante (temps d’intervention des forces aériennes, etc). Mais ce n’est pas le sujet ICI.


    • Crapaud Rouge Le 15 juin 2016 à 20h38
      Afficher/Masquer

      mais quid de cette trajectoire incongrue très difficile à réaliser” ? Ben justement, si c’était pas un avion, cette question ne se poserait pas. Le mieux serait peut-être d’admettre la thèse du missile, avec elle au moins on ne se pose plus de questions.


      • Olivier Berruyer Le 15 juin 2016 à 21h48
        Afficher/Masquer

        …et surtout pas “eh, mais où est passé l’avion alors ?”

        et les missiles ça fait des ronds ?


  12. BashGordon Le 15 juin 2016 à 16h05
    Afficher/Masquer

    Le problème, c’est qu’autour de ces sujets, la communication officielle et l’enquête ont souffert de beaucoup de zones d’ombres et approximations. Cela ne remet pas en soit certains faits, mais je pense qu’il est indispensable de permettre de poser toutes les questions que certain ont pu voir, parce que tout le monde ne remet pas en cause la même chose dans les évènements du 11/09. Entre la thèse de complot total et l’adhésion inconditionnelle au rapport officiel, il y a tout de même des nuances possibles…

    En ce qui me concerne, j’ai besoin de contradictoire et ça n’est pas parce qu’un commentaire farfelus apparaît que je vais me mettre à y adhérer. J’adhèrerai d’autant plus à la démonstration, si toutes les questions peuvent être posées sans dénigrement, il faut accepter que pour 10% d’entre elle, on n’a pas assez d’élément, alors on accepte de « supposer que », même si certain s’engouffrerons dans cette brèche pour spéculer, il y en aura toujours.

    Je ne comprends pas pourquoi utiliser des arguments sur le ton de l’autorité ainsi qu’une forme de censure, cette série de post est-elle destinée uniquement à ceux qui sont déjà convaincus de leurs contenus et qui n’ont strictement aucun commentaire à faire ? Il y a là un problème fondamental avec la ligne éditoriale présentée dans la petite colonne en haut à gauche, à moins que cette ligne n’ait changé.

    On peut aussi accepter le désaccord ou faire confiance à la moyenne du niveau intellectuel et de bonne foie de ses lecteurs pour se faire leurs propres opinions, au moins pour ceux qui ne campent pas dessus juste par principe.


  13. Christophe Foulon Le 15 juin 2016 à 17h17
    Afficher/Masquer

    citation : “Carénages qui, à l’atterrissage, sont en position “poussez-vous, ça fait mal…” (on ne sait pas en quelle position ils étaient le 11 septembre) :”

    Si l’on admet la vitesse de 850 km/h au niveau du sol, on ne peut accepter les volets sortis à la VMax soyons cohérent, les lois aérodynamiques existent encore, l’augmentation de trainée aurait été monstrueuse donc l’équivalent d’un coup de frein énorme.
    google : boeing 757 flaps speed, vous trouverez facilement les abaques.

    Mais il n’est pas nécessaire qu’ils soient descendus, ça m’étonnerait que ce soit le carénage en tôle mince qui a fait l’entaille dans le toit du générateur, mais plutôt le vérin de manœuvre en bon acier bien solide, caché sous le carénage.


    • sassy2 Le 15 juin 2016 à 20h43
      Afficher/Masquer

      serait-il possible de faire un sondage auprès de 10 pilotes d’essais français et répertoriés à propos de la possibilité de faire rase motte à 800km/ h avec un boeing pour toucher une cible à 1m du sol?

      le pb de ce truc est , en oubliant tout (photos, attentats), semble t’il:
      qu’est ce qui permet de faire un trou comme ceci?
      la reponse n’est certainement pas un boeing mais une bombe ou un peut être un missile
      (je note que la trajectoire passe par une rocade…, même si le projectile devrait etre un missile air sol eu égard à la charge)

      mais encore: en cas d’attentat avec un boeing comment serait le trou ?
      la réponse semble t’il pas comme ça à 99%

      c’est ça le probleme, le mec qui a fait ça selon la these offcielle: a vraiment eu de la chance

      je suis désolé, c’est fort intéressant et je remercie OB mais j’y crois SI ET SEULEMENT SI 10 pilotes d’essais ou rafale votent à 80% pour.

      ps: j’ai été élevé par un pilote d’essai classé elite qui a fini general, même si lui me le confirmait je suis bien placé pour savoir que c’est peut etre faux: j’en veux dix.


      • Olivier Berruyer Le 15 juin 2016 à 21h52
        Afficher/Masquer

        Si des gens posent des questions le mercredi auxquelles ont a répondu le mardi, moi, je laisse tomber…


        • sassy2 Le 16 juin 2016 à 08h05
          Afficher/Masquer

          je suis désolé.
          j’attends trajectoire et je vais lire le post du mardi


        • Schuss Le 18 juin 2016 à 08h55
          Afficher/Masquer

          a quoi sert un blog si c’est pour reproduire le journal du 20 heures qui ne permet pas d’interagir entre les lecteurs. Le plus important c’est pas l’article en lui meme, il doit etre truffe d’incoherences, mais l’emulation qu’il permet. C’est la participation des uns et des autres qui fait progresser mon jugement sur cette affaire pas ce que OB relate meme si par ailleurs certains elements sont justes. Il faut rester modeste, dans un mois votre article aura le meme status que des milliers d’autres qui sont en classement vertical…sauf s’il permet une certaine emulation dans le questionnement des internautes. Merci de nous faire reflechir meme nous n’avons pas tous votre intelligence.


          • Olivier Berruyer Le 19 juin 2016 à 01h10
            Afficher/Masquer

            ” Merci de nous faire réfléchir même nous n’avons pas tous votre intelligence.”

            Merci, mais il n’y a aucune intelligence là dedans, juste un gros travail de recueil et compilation de faits… 🙂


  14. Masson Le 15 juin 2016 à 17h56
    Afficher/Masquer

    Je tombe aussi des nues .
    Que de temps passé pour prouver qu’un avion a bien frappé le Pentagone ; peut-être ce remarquable blog est il menacé d’interdiction ; serait ce le prix à payer pour ne pas l’être ?
    Si je me trompe , j’attend avec impatience la suite avec les articles sur le WTC 7 [Modéré]


  15. Xyloglossie Le 15 juin 2016 à 19h12
    Afficher/Masquer

    Je suis moi aussi très surpris depuis le début de cette série sur le 9/11. Je lis chaque jours ce blog, je ne suis pas toujours d’accord sur tout, mais j’aime bien le fait de trouver ici des idées qui vont à l’encontre de la presse mainstream.
    Ce sujet m’a passionné il y a de nombreuses années, je me suis fait moi aussi mon opinion. J’ai passé, comme vous Olivier et comme de nombreux lecteurs de ce blog, beaucoup de temps à me renseigner.
    J’ai juste une question, et je vais essayer de ne pas être censuré:
    Pourquoi avoir choisi l’aspect “pentagone” de toute cette affaire, et pas parmi ceux plus “basiques”, à savoir par exemple les 3 tours qui sont tombées à la vitesse de la chute libre, mais frappées par juste 2 avions (on va laisser tomber l’alternative “pas d’avion” pour simplifier). Je ne suis pas un spécialiste de la physique des matériaux, mais plus de 10.000 architectes et ingénieurs américains qui le sont (A&E911), ont réfuté cette thèse.
    Et pourquoi dénigrer et railler ceux qui ne pensent pas comme vous et qui pourtant ne sont pas tous des débiles profonds? Tous les “conspirationnistes” ne croient pas aux lėzards venus du ciel. C’est LA méthode habituelle, je suis surpris que vous l’utilisiez.


    • Olivier Berruyer Le 15 juin 2016 à 21h36
      Afficher/Masquer

      “Les tours ça viendra, mais c’est bien plus simple.

      Et j’aurais commencé par les tours, ont m’aurait dit “Mais et le Pentagone..”. Classique.

      “Et pourquoi dénigrer et railler ceux qui ne pensent pas comme vous et qui pourtant ne sont pas tous des débiles profonds? ”

      Où ai-je dénigré TOUS CEUX qui ne pensent pas comme moi, tssss. ?


      • Dagobah Le 15 juin 2016 à 23h45
        Afficher/Masquer

        “Où ai-je dénigré TOUS CEUX qui ne pensent pas comme moi, tssss. ?”

        En ne les laissant pas s’exprimer, et en étant arrogant avec le petit nombre de commentaires restant. Bref en ce comportant comme le reste des merdias dès que l’on aborde ce sujet. Pathétique !

        Je ne sais pas ce que vous allez mettre en avant pour les tours. Ce qui est important pour les tours ce sont les chutes symétriques passant par le chemin de plus forte résistance (la verticale donc) à une vitesse proche de la chute libre.

        Que vous le vouliez ou non, il s’agit là des caractéristiques d’une démolition contrôlée.

        Il existe une théorie basée sur des faits (je n’ai pas de croyance) qui dit qu’il n’y a pas eu d’avions ceux-ci auraient été rajoutés dans les vidéos avant de passer à la télé. Je ne vais pas relater les faits ici, ce serait un peu long. Il faut chercher la video great psy opera.

        Mais pour moi qu’il y ait eu des avions ou pas, ce qui montre l’opération sous fausse bannière ce sont les démolitions contrôlée. Et il suffit de regarder les vidéos pour les voir.


        • sg Le 16 juin 2016 à 21h13
          Afficher/Masquer

          De ce que je vois, ce n’est pas les arguments qui font défaut aux commentaires modérés ou répondu par OB mais justement le manque d’arguments.

          Perso, quand je vois un commentaire dire que parce que le déroulé des faits rapporté ici n’est pas sûr à 100%, alors je conclus n’importe quoi d’autre, sous couvert d’un raisonnement pseudo-scientifique, ça me hérisse le poil.

          Et encore, c’est pas le pire, il y en a qui commentent carrément n’importe quoi, sans même lire les articles! (voir le commentaire de “jacques heurtault” plus haut).


  16. Kruger Le 15 juin 2016 à 19h28
    Afficher/Masquer

    Monsieur Berruyer, a votre niveau vous ne pouvez pas ignorer que tout pouvoir organise sa propre opposition, c’est vieux comme le monde.
    Le problème n’est donc pas de citer des multitudes de théorie fumeuses issues de malades mentaux, de profiteur ou d’agences de communications …..
    Mais que toute la lumière soit faite et les responsabilités é4ablis, les familles ne demandent que cela, pour l’instant il est admis de toutes personnes qui suivent le dossier que tout n’a pas été dit et parfois il peut apparaitre comme légitime de savoir pourquoi des pistes n’ont pas été explorées.
    Il y a des anomalies dans cette affaire et les contre feux allumés tout azimut n’y change rien, il faut une vrai enquête.


  17. Vindor Le 15 juin 2016 à 19h56
    Afficher/Masquer

    Intéressant mais les témoins oculaires ça vaut pas grand chose, dans un sens ou dans l’autre.


    • rastignac Le 15 juin 2016 à 21h16
      Afficher/Masquer

      ah ben il faudrait savoir……on nous a bassiné avec les témoins qui ont vu l’avion percuter le pentagone( en fait ils ont vu un avion se diriger vers le pentagone) mais on a rarement parlé des policiers pres de la station service qui ont bien vu un avion sauf que ils ont indiqué qu’il est passé a gauche de la station et non pas à droite ce qui ne colle pas avec la VO et la trajectoire officielle.

      Et je ne vous parle pas de l’effet de sol gigantesque d’un avion de ligne lancé a pleine vitesse l’empechant de faire du raz motte sur du gazon d’une pelouse située en contre bas d’une route…..


      • Olivier Berruyer Le 15 juin 2016 à 21h56
        Afficher/Masquer

        Oh, je l’adore ce commentaire, merci !!!!


  18. Newphoenix Le 15 juin 2016 à 20h37
    Afficher/Masquer

    A aucun moment sur ce déballage de photos je ne voit de photos de débris des réacteurs (ou même de l’avion ! ) surtout celui qui aurait heurté le générateur placé a l’exterieur comme vous le décrivez.
    La plus grande part des pièces des turbines de ces mêmes réacteurs étant usinés en Titane, je serais curieux d’entendre votre explication au fait qu’on n’en voit aucune trace nulle part ?!? Vaporisés comme le reste de l’avion peut être comme l’explique le rapport officiel de la commission d’enquête ?


    • Olivier Berruyer Le 15 juin 2016 à 21h44
      Afficher/Masquer

      Peut-être que vous aurez la réponse demain… C’est pour ça qu’il y a des billets marqués “Débris”. 😉


      • Manassas Le 16 juin 2016 à 09h06
        Afficher/Masquer

        J’attends également avec impatience un billet sur la “balle magique” de Dallas.


  19. GUESNER Le 15 juin 2016 à 20h39
    Afficher/Masquer

    olivier berruyer semble égaré ou s’égarer depuis quelques temps …..c’est assez décevant mais c’est le propre de tout organisme vivant : finir par s’appauvrir et se désintégrer plus ou moins rapidement …On dira qu’olivier est l’objet d’une accélération de ce processus récessif.


    • Olivier Berruyer Le 15 juin 2016 à 21h49
      Afficher/Masquer

      Merci pour lui.


  20. DUGUESCLIN Le 15 juin 2016 à 20h42
    Afficher/Masquer

    Pour beaucoup il est important de déterminer avec certitude si c’est un avion ou un missile qui a percuté le pentagone parce que:
    – Si c’est un avion (ce qui semble le plus crédible), un attentat d’Al Qaida est plausible, malgré de nombreuses questions, concernant notamment la protection inefficace du bâtiment.
    – Si c’est un missile, stationné où et déclenché par qui ? Une action d’Al Qaida semble presque impossible, ce qui laisserait supposer une action interne avec des moyens américains.
    On peut également envisager un “laisser faire” actif ou passif concernant l’attentat, qui aurait été connu à l’avance.
    On peut également envisager que des kamikazes ont pu être infiltrés, utilisés et déclenchés par des services parallèles.
    Beaucoup aimeraient avoir des certitudes, et la question “avion ou missile” ne changera pas les éventuelles interrogations. La question est de savoir si nous avons été trompé ou non dans un but de guerre.


    • Olivier Berruyer Le 15 juin 2016 à 21h50
      Afficher/Masquer

      Vous demandez donc la PREUVE définitive de la NON-EXISTENCE d’un complot ?

      Cela n’existe pas, désolé.


  21. Andrae Le 15 juin 2016 à 20h55
    Afficher/Masquer

    D’un point de vue plus général (pas lu tous les posts sur 9/11…)

    Si 9/11 a été accompli avec le complicité ou plus (cad. organisation volontaire) des autorités USA, et peu importe si avion crashé au Pentagone (à Shanskville.. etc.) ou pas:

    1) Une blessure auto-destructrice hallucinante, une perte complète de quoi que ce soit comme unité, solidarité, nationale…

    2) Si c’était une attaque provenant d’ennemis extérieurs (mais qui, bon passons) le manque de défense (NORAD), fait preuve d’une vulnérabilitité incroyable, une défaillance complète de systèmes de contrôle, de défense du pays le plus armé et supposément le plus efficace dans ce registre au monde…mais incapable même de stopper des avions qui volent dare-dare-zig-zag pendant plus d’une heure, voir deux, n’importe ou.

    Le monde a été choqué. — Non pas par 3’000 morts, pour être cynique, ca c’est tous les jours, bof.. au dela bien sur d’émotions compréhensibles dans certain cas… mais par le fait que l’un ou l’autre des deux cas ci-dessus doivent être acceptés.


    • Olivier Berruyer Le 15 juin 2016 à 21h54
      Afficher/Masquer

      Quand je pense que, si ça trouve, vous avez gobé l’histoire que la Première armée du monde avec l’arme nucléaire a perdu la guerre du Vietnam face à des va-nu-pieds… 😉


      • Catherine Le 15 juin 2016 à 22h13
        Afficher/Masquer

        Un complot voulez-vous dire ?

        Pourquoi pas …


      • Andrae Le 16 juin 2016 à 17h21
        Afficher/Masquer

        La guerre du Vietnam c’est un tout autre sujet. Qui a perdu/gagné quoi, comment, pq, etc. est complexe, et je ne sais pas à quoi vous faites référence dans mes posts. Je pensais que ‘rester sur le sujet’ et ‘ne pas attaquer d’autres pour des opinions / caractéristiques qui n’ont rien à voir’ était un peu une philosophie de ce blog.

        Ce qui m’intéresse concernant le 9/11 c’est les conséquences géo-politiques, la perception dans le monde, l’existence même du ‘complotisme’, ses raisons, etc. Les deux alternatives esquissées dans mon post, sommairement c’est vrai, sont évidentes partout depuis plus que 10 ans, justement à cause d’interprétations (agendas, etc.) divergentes.

        Bon je m’arrete là cause fil déjà ancien et modération probable.


  22. Mr K. Le 15 juin 2016 à 21h22
    Afficher/Masquer

    Olivier, vous qui êtes si rigoureux, comment pouvez vous écrire :

    “Un témoin a déclaré que le moteur est rentré dans le générateur comme dans du beurre :”

    Avec le témoignage de Frank Probst introduit par la proposition précédente, qui ne cite aucunement le moteur, mais le bout de l’aile?

    Quelle est votre logique?

    Il y a un problème de cohérence et si vous laissez passer ça sans prendre le temps de relire ce passage dont vous êtes l’auteur cela devient un problème d’honnêteté intellectuelle.

    Pour ce qui me concerne, je m’attarde sur des aspects pour lesquels il me semble avoir un peu de compétence.

    Ayant une formation d’ingénieur dont un partie importante consacrée aux phénomènes mécaniques cela m’intéresse beaucoup d’essayer de comprendre ce choc du réacteur sur le générateur à très grande vitesse.

    De même que pour les eurolâtres s’enchaine la logique : “critique de l’Europe de Bruxelles = FN = fasciste = Auschwitz” n’y a-t-il pas une tendance ici “discussion d’un problème technique = critique de la version officielle = complotiste = asile psychiatrique” ?

    Ce que vous faites par ailleurs est formidable mais sur ce sujet sensible vous auriez dû vous abstenir.


    • Olivier Berruyer Le 15 juin 2016 à 22h00
      Afficher/Masquer

      Purée, heureusement que vous n’êtes pas enquêteur… Parce que ou vous n’inculpez plus personne, ou vous ne jugez plus crédible aucun témoin de la défense avec ça…

      Parce que le moteur n’est pas du coté du bout de l’aile (qui a d’ailleurs touché le dessus du générateur)n en gros, enfin décrit en une phrase par un témoin qui l’a vu passer à 800 km/h ? (mais pourquoi perds-je mon temps à répondre à ça ?)


      • Mr K. Le 15 juin 2016 à 22h48
        Afficher/Masquer

        Excusez moi je trouve votre réponse un peu légère, mais bon tout c’est passé très rapidement pour le témoin il est vrai.
        D’après vous même c’est le “carénage canoë” situé sous l’aile (voir photos) qui a touché le haut du générateur. Donc si le carénage touche le haut du générateur l’aile dans cette partie là et à fortiori son extrémité sont forcément au-dessus du “toit” du générateur : le témoin a mal vu ou il manque des éléments pour comprendre.

        Autre remarque même si votre raisonnement n’est pas remis en question : sur la photo où vous mesurez l’angle de 55° que fait la remorque, celle-ci a été déplacée par rapport à l’endroit où a eu lieu l’impact.

        C’est la toute la difficulté d’aborder ce sujet : il y a beaucoup d’éléments techniques souvent anodins (comme ci-dessus), parfois importants, qui posent question. On devrait pouvoir discuter d’un élément technique fondamental en s’isolant de tout le côté passionnel sinon on ne fait plus de la science.

        Forcément vu la charge émotionnelle de l’événement 11/09 on ne peut pas le faire, c’est ce qui crée les frustrations et énervements dans certains commentaires, dans un sens ou dans un autre.

        Merci pour ce billet globalement très positif de mon point de vue : j’y ai appris bien des choses convaincantes. Il y a bien eu un avion qui a percuté le pentagone.


        • Olivier Berruyer Le 15 juin 2016 à 22h59
          Afficher/Masquer

          “on ne fait plus de la science.”

          La science, c’est évidemment douter, mais c’est surtout analyser des faisceaux de preuves, et conclure.

          Maintenant, si on encule les mouches sur 412 faits, eh bien personne ne prendre la peine de répondre 412 fois (ou ça suscitera 253 nouvelles questions, j’ai bien vu le genre), et c’est sûr qu’on ne conclut jamais sur rien, et on ne fait plus de science.

          Mais merci ! Et il reste 4 billets très intéressants…


  23. Olivier Berruyer Le 15 juin 2016 à 21h43
    Afficher/Masquer

    Non.


    • Betty Le 16 juin 2016 à 09h03
      Afficher/Masquer

      Merci Olivier pour cet éclairage et ce travail.


  24. Bidolot Le 15 juin 2016 à 21h59
    Afficher/Masquer

    Dommage que vous ne preniez pas le sujet par le bon bout …. Les questions à se poser seraient plutôt celles-ci : est-ce que les officiels savaient ? est-ce que les services secrets savaient ? A ces deux questions, la réponse est oui. Et la probabilité que tout fut mis en oeuvre pour un “laisser-faire” se trouve renforcée par le succès magistral des opérations terroristes, l’appui à ce succès pouvant ne pas être seulement passif comme dans le cas des tours jumelles. Ceci est un avis personnel fortement étayé par des éléments que je souhaiterais voir exposés dans un de vos prochains articles.


    • Olivier Berruyer Le 15 juin 2016 à 22h39
      Afficher/Masquer

      Le conspirationnisme, toujours une longueur d’avance vous notez (oui mais le pilote, oui mais le WTC 7, oui mais les 2 tours… Bon, ok, mais ils savaient tout je vous l’avais bien dit ce sont des criminels)… Mais j’y répondrai dans un billet, on fait juste les choses dans l’ordre. D’ailleurs, j’ai déjà dit l’essentiel dans la série sur les 28 pages.


  25. JJ Le 15 juin 2016 à 22h38
    Afficher/Masquer

    si un avion de ligne eut heurté un générateur, avec moteur et canoé au moins pire celui ci eut été renversée, mais la, il reste stoïquement sur ses roues à supporter le travail d’étau limeur du boeing.
    étrange n’est il pas .


    • Olivier Berruyer Le 15 juin 2016 à 22h40
      Afficher/Masquer

      Je vous aime, merci, c’est magnifique, direct dans ma collection.


      • Sébastien Le 15 juin 2016 à 23h32
        Afficher/Masquer

        Allez monsieur-je-sais-tout, trouvez-moi un spécialiste qui peut vous affirmer les yeux dans les yeux qu’un avion peut faire du rase-motte à 30 cm du sol à 800km/heure.
        Vous vivez sur quelle planète?
        Lamentable.


        • Olivier Berruyer Le 15 juin 2016 à 23h41
          Afficher/Masquer

          Merci.

          (manifestement, un avion qui se crashe, CQFD)


    • Mr K. Le 15 juin 2016 à 23h29
      Afficher/Masquer

      Ce que vous dites serait valable à petite vitesse mais ne l’est plus à grande vitesse.

      De plus cela peut dépendre de la structure de la remorque générateur et aussi de ce qu’il y avait à l’intérieur sur le trajet.


      • Mr K. Le 16 juin 2016 à 00h18
        Afficher/Masquer

        Pour illustrer ceci.

        Avez-vous vu ces vidéos d’une balle de fusil traversant au ralenti des objets :

        http://www.dailymotion.com/video/xisg2_balle-ralenti-superbe_news

        La vitesse de l’objet est extrêmement importante concernant l’énergie accumulée.

        Si la balle est tirée par un “pistolet à bouchon” la pomme ne restera pas quasiment sur place.


  26. caliban Le 15 juin 2016 à 22h58
    Afficher/Masquer

    Les commentaires sont de plus en plus comiques 🙂 🙂

    Quelques pistes de réflexion pour arrêter de rire :
    http://www.scienceshumaines.com/theories-du-complot-notre-societe-est-elle-devenue-parano_fr_33953.html
    http://www.dailymotion.com/video/xy0nk9_les-matins-gerald-bronner_news


  27. Macarel Le 15 juin 2016 à 23h34
    Afficher/Masquer

    Je crois que j’ai compris le sens de ces 10 articles, c’est une tentative de mettre fin à toute controverse sur le 9/11, et éloigner les “conspirationnistes” du blog définitivement.
    Si ça réussit, j’avoue que je m’inclinerai.
    En attendant, je crois qu’il est impossible de vraiment avoir une explication définitive à partir de documents diffusés au grand public par les autorités et de “preuves” indirectes plus ou moins crédibles (qui on le sait de nos jours peuvent facilement être trafiquées). Je suis désolé, pourtant je ne crois pas avoir de goût particulier pour le complotisme.
    La seule façon d’être sûr serait de faire une reconstitution, comme sur les scènes de crime. Mais évidemment dans le cas d’un tel crime ce n’est pas possible. Alors il y aura pour encore longtemps ceux qui croiront la thèse officielle, et ceux qui n’y croiront pas. Car ce n’est pas de la science ou de l’enquête criminelle sérieuse, c’est une affaire de croyance.


    • Olivier Berruyer Le 15 juin 2016 à 23h44
      Afficher/Masquer

      Juste une question Macarel, à propos de votre raisonnement ; par exemple, qu’est-ce qui fait que vous croyez que les types de Charlie Hebdo sont vraiment morts ? Parce que certains pourraient bâtir plein de théories pour occuper plein de week-ends…


      • Macarel Le 16 juin 2016 à 00h01
        Afficher/Masquer

        D’abord, ce n’est pas une opération de la même ampleur. Et malheureusement débouler dans un local comme celui de Charlie Hebdo, et tirer sur tout ce qui bouge. Demande, certes une préparation, mais pas du même ordre que celle d’une action du type 9/11.
        Oui : pourquoi je n’ai pas de problème avec le fait que l’homme ait posé le pied sur la lune, et que j’en ai un avec le 9/11 ? C’est une bonne question.
        Mais je lirai avec attention les derniers épisodes, et je verrai bien si vous arrivez à me convaincre.
        J’ai du mal à croire par exemple qu’un type qui se serait seulement entraîné sur Flight Simulator, puisse un bon matin monter dans un avion de ligne, le détourner et faire ce qui a été fait pour percuter le bâtiment du Pentagone en rase motte. Mais j’ai sans doute tort…


  28. openmind Le 16 juin 2016 à 09h01
    Afficher/Masquer

    Olivier a fait un énorme travail d’honnêteté intellectuelle. Essayons de le faire aussi.

    Dès qu’on rentre dans le sérieux, le conspirationniste bas du front a tendance à s’énerver car son argumentaire est limité ou bien il se retrouve lui même face à son cerveau reptilien qu’il dénonce si souvent chez l’autre.

    J’étais plutôt dubitatif sur le pentagone, ce faisceau dense de preuves m’a convaincu qu’un avion a bien percuté ce bâtiment.

    Merci à toi Olivier, ton travail est salutaire pour la crédibilité de la résistance.


    • Sébastien Le 16 juin 2016 à 10h14
      Afficher/Masquer

      On ne s’énerve pas du tout. C’est bien vous et monsieur Berruyer qui vous énervez de récolter la tempête après avoir semé le vent.
      Tentative désespérée de vous sortir de votre propre pétrin?


      • Olivier Berruyer Le 16 juin 2016 à 10h42
        Afficher/Masquer

        Je suis terrifié en effet. 🙂


    • rastignac Le 16 juin 2016 à 13h56
      Afficher/Masquer

      comment ça un avion ? Vous voulez dire un truc avec 2 ailes et des moteurs ? Mais personne ne le conteste, reste à savoir quel type d’ aéronef peut avoir le nez assez durci pour traverser 3 anneaux d’un immeuble avec des piliers en béton et ressortir dans une cour intérieure en faisant un trou circulaire…


      • Greg Le 16 juin 2016 à 14h18
        Afficher/Masquer

        Comme il a déja été dit, ce n’est pas 3 anneaux, mais un mur d’entrée et un mur de sortie qui a été traversé (regardez les plans). Ensuite quand on regarde bien les premières images du trou de sortie (là où il n’y a pas encore de marquage des pompiers sur les murs), on voit un morceau de train d’atterrissage juste à la sortie du trou. Le genre de truc tout dur qui pourrait casser un mur quoi… Ceci explique peut être cela. cdt.


      • Olivier Berruyer Le 16 juin 2016 à 15h06
        Afficher/Masquer

        “3 anneaux d’un immeuble avec des piliers en béton et ressortir dans une cour intérieure en faisant un trou circulaire…”

        Moi, ça me donne envie de pleurer…


Charte de modérations des commentaires