Plan de la série “Les Tours Jumelles du World Trade Center” :

(le WTC 7 viendra plus tard)

VII. Les fadaises 2

5/ “Le WTC a été conçu pour résister à l’impact d’un avion”

C’est vrai… et faux !

S’il est vrai que les tours avaient été conçues pour résister à l’impact d’un Boeing 707, les architectes considéraient que cela serait un accident à l’atterrissage, et donc que l’avion ne volerait pas très vite (deux fois moins que le 11 Septembre, donc avec 4 fois plus d’inertie), et n’aurait plus beaucoup de carburant – dont les concepteurs des tours eux-mêmes avaient dit qu’il serait le plus gros problème en cas de crash, la structure de l’immeuble résistant au crash (en « entrainant uniquement des dommages localisés ») mais probablement pas à l’incendie gigantesque qui en résulterait… Et ce même si la structure métallique était recouverte d’un revêtement ignifuge dont l’épaisseur était suffisante pour retarder l’échauffement des planchers selon les normes de l’époque – soit une capacité de résistance à un incendie pendant une durée de quatre heures, pour peu que le revêtement ignifuge reste en place, ce qui ne sera pas le cas le 11 Septembre. Ré^pétons : le WTC était garanti pour résister au feu au moins 4 heures, mais pouvait donc s’écrouler au delà !

Notons aussi que l’étude de vérification de la tenue d’une des tours à un choc de Boeing 707 consistait en une courte note de trois pages qui ne répondait pas correctement à la question : sur le plan de la dynamique de l’impact, c’était sans doute ce que l’on pouvait faire de mieux sur le sujet dans les années 1960, les méthodes de dynamique rapide nécessaires n’ayant été mises au point qu’à partir des années 1990. Pour le reste, elle n’analysait pas la multiplicité des modes de ruine possibles suite au choc (il n’y avait semble-t-il pas de scénario incendie à la suite de ce scénario de choc).

Voici le témoignage de l’ingénieur chef du WTC, dont nous reparlerons plus bas :

Je signale aussi un témoignage réalisé tout début 2001, qui fait le bonheur des conspirationnistes : celui de Franck de Martini, contremaitre du WTC, déclarant que n’importe laquelle des Tours « pourrait probablement résister à de multiples impacts d’avions de ligne »

Ok, il a eu tort (quoique que c’est à l’incendie qu’elles n’ont pas résisté) – et alors ? Ce n’est pas le premier…

Pour l’anecdote, des truthers ont fini par déficher un document d’époque indiquant que le WTC devrait résister à un crash avec un avion à pleine vitesse :

world trade center 11 septembre

Mais bon, que dire… C’est comme pour le Titanic, qui était censé être insubmersible. À la différence que les Tours n’étaient quand même pas faites pour être indestructibles – a fortiori vu leur grande fragilité -, ce sont des immeubles, pas des cibles naturelles en cas de guerre non plus… Mais on verra ça ci-après.

Bref, on peut enfin conclure en disant que, eh bien oui, ces tours ont bel et bien résisté à l’impact de l’avion à pleine vitesse – sans quoi on aurait eu 17 500 morts… Mais qu’elles ne pouvaient résister ensuite longuement à un immense incendie…

6/ Architects (et comicos) for truth

Revenons sur sur l’association Architects & Engineers for 9/11 Truth, créée par Richard Gage, qui est souvent mise en avant, les truthers mettant en avant cette masse colossale de 1 254 ,1 950, 2 583 “spécialistes” ne croyant pas à la “version officielle”.

world trade center 11 septembre

Notons tout d’abord que c’est encore mieux que pour les Pilots for Truth vus dans la série sur le Pentagone : ici TOUS les ingénieurs peuvent adhérer, non seulement ceux qui n’ont lu aucune étude sur le sujet mais aussi les ingénieurs d’intérieur, informatiques ou électriques…

Autre détail : a priori, aucun ingénieur appartenant à la prestigieuse Association Universitaire de Génie Civil (AUGC) n’a signé la pétition, et seuls une cinquantaine d’ingénieurs du génie civil, tous quasi-inconnus du monde scientifique, semblent avoir signé cette pétition…

Rappelons qu’en plus un architecte n’est pas non plus un spécialiste de génie civil – c’est bien pourquoi ils font appels à ces derniers dans des bureaux d’études techniques. Tout comme un pilote est formé pour bien piloter, et ne maitrise donc pas ce qui se passe en condition extrême de crash réel, un architecte est formé pour construire des bâtiments avec de grandes marges de sécurité, pas pour être un spécialiste de la destruction quand ces conditions ne sont plus respectées…

Mais le vrai problème est la représentativité : les conspirationnistes agitent cette masse de 2 500 intrépides à la recherche de la vérité, mais sans jamais remettre ceci en perspective ; 2 500, mais sur combien ? C’est simple, il y a aux États-Unis en exercice :

Je vous le remets :

world trade center 11 septembre

world trade center 11 septembre

On a donc en gros 1 architecte & ingénieur sur 1 000 qui a senti le besoin de signer la pétition d’Architects & Engineers for 9/11 Truth, sur le cœur de leur métier…

Cela en dit long sur l’étendue du “scandale” du 11 Septembre…

Soulignons aussi que faire un site et une pétition pour demander la réouverture de l’enquête scientifique n’est pas très sérieux. En effet, de nombreux articles scientifiques sur ce sujet sont parus et paraîtront encore, et ce pour très longtemps (voir en bas de page). Les membres de l’association n’ont donc qu’à proposer leurs propres articles aux revues scientifiques pour essayer de relancer le débat…

Le problème est que leurs très rares études publiées ont surtout réussi à faire sourire la communauté scientifique par son déballage de conclusions péremptoires et de formules folkloriques, rapidement taillées en pièces…

Florilège de ces “comicos” (comiques quoi… J’en mets plein, pour bien percevoir leurs modes de pensées) (Source : Reopen911, qu’on peut remercier pour avoir très utilement fait la traduction) :

world trade center 11 septembre

1ère page :

world trade center 11 septembre

En fait, j’ai sursauté quand j’ai vu ça, tant c’est incroyable :

world trade center 11 septembre

Les truthers américains ont inséré dans leur document Franck DeMartini, contremaitre de construction du WTC, qui est MORT à l’intérieur du WTC le 11 Septembre, en essayant de sauver d’autres personnes (lire le récit ici).

Je trouve donc incroyable de l’entrainer dans ce document à cause de sa déclaration qui a tourné en boucle chez les conspirationnistes – alors que OUI, le WTC a bel et bien résisté au crash de l’avion (ce qui a sauvé des milliers de personnes), mais pas à l’incendie qui a suivi…

Mais bref, cette méthode manipulatrice et irrespectueuse en dit déjà bien long sur l’honnêteté intellectuelle des rédacteurs de Architects & Engineers for 9/11 Truth… Mais poursuivons :

world trade center 11 septembre

Donc on a là un ingénieur “en tremblement de terre”, suisse (!!!) qui se met à divaguer sur des locataires fictifs qui n’on jamais existé que dans son esprit apparemment fort étrange…

world trade center 11 septembre

Ah, là on a un Australien (!!!) qui s’étonne que deux tours identiques, percutées chacune par un avion ayant déclenché un incendie, se soient comportées de la même façon – quand la pure logique devient une preuve de l’impossible !!

world trade center 11 septembre

Et hop, un Néerlandais maintenant (qui devait bien voir la Nouvelle Amsterdam (= New York) depuis l’ancienne Amsterdam… 🙂 ) : très drôle, quand on lui dit que les experts pensent que le feu peut bien être responsable, c’est pour lui bien la preuve qu’ils mentent car ils ont peur de perdre leur emploi !!! Raisonnement “génial”…

world trade center 11 septembre

Tiens un Américain (sic.), cette fois “propagateur de “LA VÉRITÉ”, puisque “la version du gouvernement viole les lois de la physique” – pur argument d’autorité, manipulatoire, fréquemment utilisé par les conspirationnistes. Et bien entendu faux, aucune loi n’a évidemment été violée – juste l’éthique scientifique…

world trade center 11 septembre

Amusant, ce type reprend donc le délire autour de Mineta, démonté ici dans la série sur le Pentagone.

Rappel : le ministre des transports Mineta a témoigné devant la Commission d’enquête qu’il s’était rendu au rendu à 9h20 au Centre Présidentiel des Opérations d’Urgence (PEOC) de la Maison Blanche, et y avoir vu le vice-président Dick Cheney en discussion avec un assistant. M. SpellMan remet donc en cause le rapport officiel qui maintient que Dick Cheney n’est arrivé au PEOC qu’à 9h58. Et en conclu le mensonge. Hélas, pas du bon. Car vu qu’on a une photo haute résolution avec l’heure sur la télé, et j’ai retrouvé le passage exact :

pentagone

pentagone

Réponse : à 9:36, Cheney était encore dans soin bureau… Les journalistes ont raconté n’importe quoi au début et Mineta se trompe, mélangeant les 2 avions sur Washington ; le rapport de la Commission du 11 Septembre est totalement juste sur ce point.

world trade center 11 septembre

Bon, ben, merci cet “avis” fortement étayé…

world trade center 11 septembre

Bien sûr, on regarde l’effondrement à la télé, et zou, pas la peine d’enquêter, on sait qu’évidemment, c’est un coup du gouvernement. Du lourd quoi. Bizarre qu’il ait perdu ses amis avec de tels travaux…

world trade center 11 septembre

C’est sûr que 3 bâtiments identiques en flammes s’écroulent pareillement, c’est louche… Dommage qu’il ne sache pas qu’ils ne sont pas tombés en chute libre, mais bon, il n’allait pas étudier le dossier non plus…

world trade center 11 septembre

Là, on a l’avis fortement étayé d’un… paysagiste !

world trade center 11 septembre

Idem, encore un qui ne connait pas le dossier (les tours ont aussi largement débordé leur propre empreinte pour mémoire)

world trade center 11 septembre

Encore ici un argument d’autorité non étayé, venant d’un spécialiste… des explosions de centrales nucléaires…

Si j’avais su, j’aurais fait un seul billet de 1 phrase “L’explication officielle sur les défaillances des bâtiments est conforme aux méthodes scientifiques connues.”

world trade center 11 septembre

Idem, encore un qui ne connait pas le dossier. Et le retour “des lois de la physique”. Et un bonus avec du n’importe quoi sur la masse “statique” qui devrait arrêter l’effondrement (mais ce ne sont que des planchers fragiles), alors que c’est la masse en mouvement qui augmente !

world trade center 11 septembre

Là encore, dossier non travaillé. Les tours étaient conçues pour résister à un avion, pas à un avion ET un immense incendie…

world trade center 11 septembre

Idem, encore un qui ne connait pas le dossier. Il suffit pourtant de regarder une vidéo de l’effondrement et de compter…

world trade center 11 septembre

Bravo, il vient ainsi de démonter avec brio l’impossibilité des destructions contrôlées sans explosifs… !!!

world trade center 11 septembre

world trade center 11 septembre

C’est sûr que 3 bâtiments identiques en flammes s’écroulent pareillement, c’est louche…

world trade center 11 septembre

Du lourd…

world trade center 11 septembre

spécial “je vous sors des chiffres, ahahaaha !”. Il a raison, et c’est pourquoi le fer n’a jamais fondu durant l’incendie, il a juste ramolli comme on l’a vu…

world trade center 11 septembre

Aucun désaccord, c’est juste qu’on n’a JAMAIS retrouvé de thermite (voir ci-après)… CQFD

world trade center 11 septembre

Ouiiiii, tous des TRAITRES !!!!! (euh une preuve peut-être svp ?)

world trade center 11 septembre

Euh…

world trade center 11 septembre

world trade center 11 septembre

Donc le gars dit tranquillement qu’il n’y a pas eu d’avions, hmmm ? Du TRÈS lourd donc…

world trade center 11 septembre

TOUS DES TRAIIIIITRES…

P.S. attention, l’abus d’avions de chasse peut provoquer des maladies graves…

world trade center 11 septembre

TOUS DES TRAIIIIITRES…

Et puis, oh, ça fait quoi quelques milliers de litres de kérosènes projetés sur des bureaux remplis de matériaux inflammables, hein ???

world trade center 11 septembre

world trade center 11 septembre

Imparable ! (hmmm ?)

world trade center 11 septembre

Ah, c’est vrai que ça manquait de Turcs pour parler du WTC (Comicos Sans Frontières aurait été mieux adapté comme nom…).

Et puis ingénieur (bon, ok, nucléaire…), excusez du peu…

Mais il a vu 4 démolitions contrôlées à la télé, c’est donc un expert compétent…

Bon, après, le coup de l’empire Ottoman pour dire que jamais des Arabes n’auraient pu faire un travail parfait, comment dire ?

Bref, il exagère, ce n’étaient quand même pas des Arméniens, non plus…

 

Allez, le mot de la fin à Doug, électricien (!) :

world trade center 11 septembre

Je crois que c’est clair : Bush = Hitler, CQFD

world trade center 11 septembre

Bref, DU TRÈS TRÈS TRÈS LOURD, cette association, quoi…

P.S. Et puis ce qu’il y a de bien, c’est qu’il y a plein d’associations Comicos For Truth, comme ça :

world trade center 11 septembre

7/ Les Architectes professionnels

Bon, allez, assez de comicos, allons voir des gens compétents plutôt…

En mai 2015, des architectes truthers ont réussi à faire mettre à l’ordre du jour de l’Assemblée générale de la prestigieuse association American Institute of Architects une résolution dénonçant le manque de qualité de l’enquête du NIST et demandant une nouvelle enquête sur l’effondrement du WTC7 :

world trade center 11 septembre

Cela a rempli de joie les forums de truthers pendant des mois, en attendant le vote.

La résolution a été mise aux voix :

world trade center 11 septembre

Résultat :

world trade center 11 septembre

Elle a superbement obtenu 160 voix sur 4 148 votants, soit moins de 4 % – pour simplement demander une nouvelle enquête…

En fait, ceci est intéressant – sur ce sujet comme sur d’autres, type changement climatique.

Car cela illustre le fonctionnement de la science :

  1. on a un consensus à un moment, c’est la “position des scientifiques”
  2. une nouvelle théorie émerge (et il en émerge en permanence, il n’y a aucun dogme)
  3. les promoteurs de cette théorie discutent avec leurs pairs spécialistes du sujet (dans des revues scientifiques à comité de lecture)
  4. et soit la théorie est démontrée fausse (ou très peu probable) et le concessions est confirmé, soit la nouvelle théorie est validée, et le consensus change, ce qui arrive souvent

Et c’est bien le cas en l’espèce ; donc si on croit à la science, comme 96 % des scientifiques, on considère que c’est la vérité scientifique du moment. Elle n’est jamais gravée dans le marbre ni définitive, mais c’est celle du moment. Il n’y a pas trop d’autre choix pour les profanes.

Sinon, on ne croit pas à la science. Ou alors on exige des débats publics mettant en scène les 4 % au nom de je ne sais quelle “information” ou “démocratie”, sachant que le public ne peut juger de la crédibilité de ceux-ci ni de la pertinence de leurs arguments. Et que les scientifiques majoritaires ne sont pas forcément bons dans des débats publics (quelques-uns se sont mordus les doigts, surtout face à des contradicteurs de mauvaise foi ou manipulateurs), car la science ne se fait pas dans des débats publics mais dans des revues scientifiques sérieuses.

Bref, de façon orwellienne, “le droit à l’information” cache en fait souvent une opération de désinformation, très efficace sur ces points techniques du 11 Septembre, notez.

 

Illustration avec ces réactions très intéressante de truthers :

world trade center 11 septembre

Tous des vendus quoi… C’est amusant, car on comprend bien du coup qu’ils ne pourront jamais accepter la vision de spécialistes leur donnant tort…

world trade center 11 septembre

world trade center 11 septembre

Eh oui, c’est bizarre, et pas logique du tout, hein…

En fait, vous avez là la signature d’un vrai conspirationniste.

Le problème, ce n’est pas de douter et de se demander s’il n’y aurait pas un complot, pourquoi pas (si c’est un poil crédible…). Mais le vrai problème c’est :

  • de croire à des conspirations grotesques et non crédibles
  • généralement en n’étant en rien spécialiste du sujet
  • en faisant preuve d’un esprit hypercritique
  • et d’avoir une totale incapacité à revoir son jugement, quelles que soient les preuves avancées démontant la théorie qu’on défend…

Si de grands Architectes ne croient pas à la démolition contrôlée du WTC, ce n’est pas parce qu’il n’y a PAS eu de démolition contrôlée, c’est parce qu’ils sont couards, achetés ou complices… CQFD.

Notez que c’est d’ailleurs une mode de (non-)pensée qu’on retrouve dans plusieurs domaines forts différents, des truthers du 11 Septembre aux climato-sceptiques…

Je mets en conclusion quelques interviews d’ingénieurs mécaniques sur ce site.

8/ L’ingénieur du WTC

Mais au fait, au lieu de demander l’avis à une secte d’architectes illustres inconnus, qu’en pense l’ingénieur structure en chef du World Trade Center lui-même, Leslie E. Robertson ? (l’architecte Minoru Yamasaki étant mort en 1986) dans ce papier.

world trade center 11 septembre

world trade center 11 septembre

world trade center 11 septembre

world trade center 11 septembre

world trade center 11 septembre

Que conclut-il pour faire simple ?

  • les tours ont bien résisté à l’impact de l’avion, comme prévu
  • on a fait du mieux qu’on a pu
  • mais là l’avion allait très vite, on n’avait pas prévu l’acte volontaire à l’époque
  • et on n’a guère prévu la résistance à l’incendie après le choc d’un avion (ça fait DEUX accidents)
  • il faut arrêter de penser qu’on peut bâtir des immeubles résistant bien à ce genre d’impact d’avion, il vaut mieux s’assurer que les avions n’approchent pas…

Et là, surgit alors une dernière question : mais si l’ingénieur du WTC ne se pose AUCUNE question et comprend très bien que l’incendie ait pu détruire le WTC (spécial amateurs de cui bono : alors que ce serait son intérêt de dire le contraire…), pourquoi diable y-a-t-il autant de personnes (non compétentes) qui s’en posent ?

P.S. pour les passionnés anglophones, voici toute une conférence qu’il a fait sur l’écroulement du WTC :

N.B. : les séries sur le 11 Septembre sont évidemment lourdes à modérer. Comme vous le voyez dans le plan au début du billet, ce billet s’insère dans une longue série. Merci donc de ne pas commenter sur de sujets qui seront clairement traités par la suite, cela fait perdre du temps à tout le monde. Vous pouvez commenter la série dans ce billet dédié.

Les commentaires sont fermés.

Charte de modérations des commentaires