Sans (trop de) commentaires…

Vous noterez que l’ancien Président Ianoukovytch (vous savez, l’infâme dictateur – enfin, légitimement élu ; et non violent – et qui voulait signer un accord avec l’UE et pi qui ne voulait plus…), face à des milliers de paramilitaires au centre de sa capitale, n’a jamais envoyé l’armée contre eux.

Là, le sympathique gouvernement légitime de Kiev (putschiste et non élu) qui a signé l’accord d’association avec l’UE, envoie l’armée, et tue ses opposants (une petite dizaine à ce jour, mais ils sont “pro-russes” [= pro-russophones, ou surtout “ANTI PUTSCHISTES de Kiev” ce qui est différent], donc ne valent rien).

Kiev a réintroduit la conscription, et envoie plutôt la nouvelle garde nationale pleine de nationalistes de “Secteur Droit” – car Kiev a un petit souci : ses militaire sont tendance à ne pas lui obéir (mais qui en parle, ainsi que de ce que ça signifie… ?)

13h – La Russie est “indignée” et crie au “crime”

La Russie est “indignée” et crie au “crime”. “Le recours à l’armée contre son propre peuple est un crime qui mène l’Ukraine à la catastrophe”, affirme le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué se disant “indigné après le lancement à Slaviansk d’une opération de représailles avec la participation de terroristes de Pravy Sektor”, mouvement nationaliste paramilitaire ukrainien.

13h30 – Des anglophones aux côtés des forces ukrainiennes ?

Moscou affirme que des “étrangers parlant l’anglais” figurent aux côtés des forces ukrainiennes.

“Il est de notoriété publique que les soi-disant organisations militaires privées ne travaillent pas à l’étranger sans le feu vert du Département d’Etat américain”, souligne la diplomatie russe.

En soutenant les autorités de Kiev, “les Etats-Unis et l’Union européenne prennent une grande responsabilité et bloquent de facto la voie à une solution pacifique de la crise”, estime le ministère russe. “Nous exigeons fermement que l’Occident renonce à sa politique dévastatrice envers l’Ukraine.”

15h30 – Hagel veut que l’Otan investisse plus dans sa défense

Les 28 membres de l’Otan doivent augmenter leur budget consacré à la défense malgré leurs difficultés financières pour faire face à Moscou qui, “sur le long terme”, va chercher à “tester” l’Alliance atlantique, estime le chef du Pentagone, Chuck Hagel.

Face aux actions de la Russie en Ukraine, l’Otan a réagi avec “force et volonté” pour rassurer ses membres est-européens frontaliers du géant russe, se félicite Chuck Hagel. “Mais sur le long terme, nous devons nous attendre à ce que la Russie teste la raison d’être de notre alliance, notre énergie, notre engagement.”

Dans son discours, le secrétaire à la Défense appelle à des “engagements financiers de la part de tous les Etats membres”.

16h20 – Slaviansk : “beaucoup de morts” côté rebelles

Selon le président ukrainien par intérim, Olexandre Tourtchinov, l’offensive de l’armée ukrainienne à Slaviansk a fait “beaucoup de morts” du côté des séparatistes pro-russes, deux du côté des forces ukrainiennes.

16h55 – Au moins 5 morts côté rebelles à Slaviansk.

Trois rebelles pro-russes et deux civils ont été tués dans l’assaut de Sloviansk, dans l’est du pays, assurent les séparatistes.

[NB. C’est le fil du NouvelObs. Si quelqu’un me retrouve UNE info de leur part durant Maïdan où ils auraient ainsi différencié des “Rebelles pro-UE” des civils, je suis preneur…] 🙂

17h25 – Des pro-russes avec des armes à feu à Odessa ?

Les pro-Kiev assurent que des pro-russes sont équipés d’armes de poing à Odessa. Selon eux, ils seraient protégés par des policiers pro-russes, dont certains arboreraient le même brassard rouge, en signe de reconnaissance.

[C’est incroyable. C’est vrai, mais là ça fait la une, alors qu’à Maïdan, motus et bouche cousue]

18h20 – Sanctions contre la Russie : la Suisse s’aligne

La Suisse ajoute 15 noms de responsables russes et ukrainiens pro-russes à la liste des personnes sanctionnées en lien avec la crise en Ukraine, s’alignant sur les mesures prises le 29 avril par l’UE.

La liste inclut le chef d’état-major des forces armées russes, Valery Gerasimov, présenté comme “responsable du déploiement massif des troupes russes le long de la frontière avec l’Ukraine et de l’absence de désescalade”, ainsi que Oleg Belaventsev, représentant du président russe en Crimée, et Dmitri Kozak, vice-premier ministre russe, considéré comme responsable de la supervision de l’intégration de la Crimée.

Les sanctions financières entrent en vigueur vendredi, a précisé le Secrétariat d’Etat à l’Economie suisse. Au total 48 Russes et Ukrainiens pro-russes sont désormais visés par les sanctions suisses.

18h35 – L’Europe est prête à la “phase 3” des sanctions contre Moscou

“Nous sommes prêts et avons préparé une telle étape”, assure Angela Merkel, lors d’une conférence de presse commune avec Barack Obama.

19h00 – Oli Rehn dénonce les sanctions (traduction de Bloomberg)

Comme le rapporte Bloomberg, l’Europe devrait éviter des sanctions sur la Russie dans les secteurs économiques , selon Olli Rehn … Tout citoyen “sensé” de l’Union européenne devrait s’opposer à de nouvelles sanctions à la Russie en raison du coût économique pour l’Europe , a déclaré le commissaire européen Olli Rehn. “Ce serait nuisible à tout le monde, les Européens et les Russes.” a déclaré le commissaire européen aux Affaires économiques, dans une interview aujourd’hui à Vienne. Pourtant, “elles peuvent être évitées si la Russie est déterminée à éviter l’aggravation et l’escalade de la crise”, a-t-il dit.

Alors que les gouvernements de l’UE font peser des sanctions économiques sur la Russie pour ne pas avoir arrêté le mouvement séparatiste en Ukraine , l’économie russe ralentissant a déjà un «impact négatif» sur la Finlande et l’Autriche, a déclaré M. Rehn . Ces retombées économiques seront probablement étendues à l’Allemagne , la Pologne et les pays baltes , dit-il .

Tout le monde devrait essayer de réduire les tensions dans l’est de l’Ukraine et ainsi tenter d’empêcher une escalade de la crise régionale en crise à l’échelle européenne ” a déclaré M. Rehn , qui est en congé de son poste de l’UE lors de la campagne électorale pour obtenir un siège au Parlement européen à partir du 22 mai.

19h25 – Plusieurs morts de plus à Odessa ?

Plusieurs manifestants pro-Kiev auraient été abattus par des pro-russes devant le bâtiment où les séparatistes sont barricadés.

19h45 – Les pro-russes d’Odessa pris au piège

Le bâtiment dans lequel se sont réfugiés les pro-russes est en feu.

(Notez “Pro-Kiev” vs “Pro-Russes”. Jamais “Pro-UE” vs “Pro-Odessa”…)

20h15 – A l’ONU, Moscou demande à Kiev de cesser ses opérations militaires “punitives”

“Nous demandons à Kiev et à ses soutiens (occidentaux) de ne pas commettre une erreur fatale et de réfléchir aux conséquences de leurs actions”, lance l’ambassadeur russe Vitali Tchourkine, qui avait demandé une réunion d’urgence du Conseil.

Les autorités de Kiev “doivent rapidement mettre fin à toutes leurs opérations punitives” contre les insurgés qui ont pris le contrôle de bâtiments publics dans plusieurs villes de l’Est. L’Ukraine a lancé vendredi à l’aube une opération militaire sur le bastion séparatiste pro-russe de Slaviansk.

“C’est à la Russie de faire marche arrière”, juge en revanche l’ambassadeur français Gérard Araud, accusant Moscou de se comporter en “pompier pyromane”.

[Super sur le fond, et surtout sur la forme quand des russophones sont grillés à Odessa]

20h55 – 38 morts dans l’incendie à Odessa

Trente-huit personnes ont péri dans l’incendie de la Maison des Syndicats à Odessa – le bâtiment dans lequel étaient retranchés les pro-russes.

“En marge d’affrontements, un incendie d’origine criminelle s’est déclaré” dans la Maison des Syndicats, a indiqué le ministère de l’Intérieur ukrainien. “38 personnes sont mortes – 30 intoxiquées par l’oxyde de carbone et huit en sautant par la fenêtre.”

 

Bref environ 50 morts aujourd’hui, 40 environ anti-Kiev et 10 environ militaires ou pro-Kiev. Soit un-demi Maïdan…

Et l’armée ukrainienne a attendu la nuit pour lancer d’autres attaques…

Notre chance (mais qui ne durera pas 3 mois…) est qu’on affaire à des Russes mesurés eux… Le ministre Lavrov a déclaré : “Nous n’allons pas nous précipiter pour faire des choses stupides, nous voulons donner à nos partenaires la possibilité de se calmer.”

On n’a toujours pas la moindre preuve que le Kremlin est derrière l’agitation des nationalistes de l’Est, pas un coup de feu n’a été tiré en Crimée, mais on va encore nous parler de l’ogre du Kremlin et de ses chars, vous verrez…

A suivre…

P.S. je remettrai peut être ce billet à jour avec d’autres informations plus tard….

P.P.S : une autre information très importante, passée sous silence :

Le député de Dniepopetrovsk Oleg TSAREV retire sa candidature à l’élection présidentielle et appelle à son boycott

Oleg TSAREV aux côtés des insurgés de Lugansk

Le député au parlement ukrainien de la région de Dniepropetrovsk (membre du groupe du Parti des régions), chef du mouvement “Sud – Est” Oleg TSAREV lors d’une réunion du Conseil de Coordination du Mouvement citoyen “Sud – Est” a déclaré retirer sa candidature à l’élection présidentielle ukrainienne.

Le Sud et l’Est est submergé par des manifestations contre le nouveau “pouvoir”. Pour les liquider legouvernement a décidé de l’utilisation de la force militaire. Je me suis inscrit en tant que candidat à la présidence. Mon principal objectif était d’utiliser le statut de candidat afin de faire entendre la voix du Sud et de l’Est au reste des habitants de l’Ukraine, y compris de l’Ouest.

Je pensais et pense encore que le pouvoir central usurpateur de Kiev travail à la scission du pays, les mesures concrètes pour préserver l’Ukraine ne peuvent venir que des régions. Qu’en communiquant et en négociant les unes avec les autres, en contournant le gouvernement fantoche à Kiev, elles auraient réalisé une meilleure compréhension” a déclaré TSAREVdans un communiqué. “Mais le gouvernement de Kiev, en violation de toutes les normes démocratiques, m’a privé de cette possibilité. Une venue à Kiev pour témoigner devant l’opinion publique de toute l’Ukraine signifiait pour moi de risquer ma vie et la participation à un débat télévisé sur la chaîne UT- 1 par vidéoconférence a été rejetée.

“J’ai décidé de retirer ma candidature parce que je constate : Dans de telles conditions un tel statut de candidat est inefficace. Nous allons chercher d’autres voies et possibilités pour exprimer nos pensées et nos positions aux résidents de l’Ukraine centrale et occidentale” a-t-il ajouté dans le communiqué.

TSAREV a également appelé les autres candidats : Piotr SIMONENKO (communiste), Mikhaïl DOBKINE (parti des régions), Sergueï TIGUIPKO (russophone pro-UE), Renat KOUZMINE (russophone anticorruption) et les autres candidats, dont la base de l’électorati est dans le Sud et l’Est, de se retirer de l’élection. “Une élection, qui a lieu dans un contexte de guerre civile, nous devons la boycotter ! Soyez honnête avec vous-même !”

“Vous ne pouvez pas ne pas comprendre qu’en participant à cette élection, vous faites le jeu du “pouvoir” illégal et non seulement vous le legitimez, mais aussi vous légitimez les décisions prises par lui de commencer une guerre civile contre les régions de l’Est ! Vous risquez d’être dans le rôle de traîtres des intérêts de vos propres électeurs qui, maintenant, dans les actions de protestation défendent leur dignité humaine et leur droit de préserver leur culture d’origine, leur langue et leurs traditions conclue-t-il dans son communiqué.

Cette nouvelle montre que l’élection du 25 mai sera, au minimum une farce électorale dans laquelle l’Est et le Sud de l’Ukrane se verra priver de sa voix contre le maïdan. De plus, cette déclaration place Oleg TSAREV, le seul politique ukrainien à avoir clairement soutenu le mouvement depuis le début, en position de leader de la résistance, étant donné qu’il n’est plus contraint par son rôle de candidat à la présidence de l’Ukraine.

 

mikhaïl DOBKINE

Mikhaïl DOBKINE, le candidat du Parti des Régions, vient d’annoncer que si les pressions continuent à son encontre, si on continue à l’empêcher de faire campagne (il n’a pas pu sortir de l’avion qui le conduisait à un meeting à Kharson avant-hier, à cause de militants du pravy sektor et il a été supprimé de la liste des participants au débat télévisé car il exigeait, comme TSAREV, de le faire par visio-conférence depuis Kharkov, eu égard au climat qui règne à Kiev, où ses gardes du corps se sont fait tabasser), il allait demander au conseil politique de son parti (le premier parti d’Ukraine) de prendre la même décision et d’appeler lui aussi au boycott.

(Source : LeMondeRusse)


(billet édité)

Ce billet fait partie d'une série sur la situation en Ukraine. Il vise à donner des regards différents de ceux diffusés en masse par les grands médias, afin d'élargir votre champ de réflexion. [Lire plus]. Notre souhait est de sortir des présentations binaires "gentils / méchants", afin de coller de plus près à une réalité complexe. Nous rappelons enfin que par principe, nous ne "soutenons" aucun gouvernement nulle part sur la planète (et donc pas le gouvernement russe non plus). Nous sommes au contraire vigilants, tout gouvernement devant, pour nous, justifier en permanence qu'il ne franchit aucune ligne jaune. Mais nous sommes évidemment également attachés à lutter contre le deux poids 2 mesures, et à présenter tous les faits.

79 réponses à [Ukraine] Ça y est, l’armée ukrainienne attaque… (50 morts aujourd’hui)

  1. Hellebora Le 02 mai 2014 à 16h05
    Afficher/Masquer

    15h59 – Nations unies (USA), 02 mai 2014 (AFP)
    “Ukraine: la Russie demande une réunion d’urgence du Conseil de sécurité”

    15h22 – Reuters
    “Les blindés ukrainiens ont progressé et ont pris position dans les faubourgs mais l’essentiel de cette ville de 130.000 habitants restait aux mains des rebelles.
    Aux abords sud de Slaviansk, huit véhicules ukrainiens de transport de troupes ont bloqué une route mais ont été confrontés à une foule d’habitants leur criant de partir. Des rebelles ont érigé de nouvelles barricades à l’aide d’arbres abattus.”

    Vous noterez l’emploi du terme “rebelles” pour parler des habitants qui ne se reconnaissent pas dans cette violence venue de Kiev. Bravo les journalistes de Reuters !


    • Wilmotte Karim Le 03 mai 2014 à 02h08
      Afficher/Masquer

      Sachant que techniquement, les rebelles sont… Maidan.

      Des rebelles anti-rebelles, parfois, c’est juste des loyalistes.


  2. Omar Le 02 mai 2014 à 16h05
    Afficher/Masquer

    D’aprés les infos autres que celles de l’im-Monde et du reste de la propagande hallucinante que nous subissons :
    -la présence en nombre des miliciens néonazis de Pravy Sector dans les troupes envoyées dans l’Est en raison du refus de l’armée régulière d’attaquer militairement des compatriotes.
    -De nombreux séparatistes ont été enlevés par le SBU dirigé par un chef de Svoboda (ex-parti national-socialiste d’Ukraine) certains torturés et sont otages du pouvoir putschiste.
    -Pravyi sektor poste les videos sur Internet, en clamant la responsabilité pour les enlevements des activistes qui supportent le federalisme. Le nombre de ses personnes a deja depasse une centaine, c’est plus que les victimes de Maidan, et le gouvernement ne fait rien du tout, aucune info pour les familles, aucune explication, aucune enquete, aucune accusation.

    Titre de l’édito de l’im-Monde de cette aprèmidi : En Ukraine, Vladimir Poutine joue la carte du chaos (sic!!)

    On vit vraiment une époque formidable…

    Salut à tous et mille mercis à Olivier pour ton travail.


    • yoananda Le 02 mai 2014 à 22h24
      Afficher/Masquer

      Ça fait un peu bizarre d’être dans le camp des méchants !!!
      Alors qu’on nous apprends dès le plus jeune age à nous identifier aux gentils.


  3. PL Le 02 mai 2014 à 16h14
    Afficher/Masquer

    alerte info

    gros affrontements en ce moment-même à Odessa entre plusieurs centaines de personnes.
    comme à Kharkov samedi dernier, il y avait un match de foot de prévu, et des hooligans des deux clubs ont voulu faire une “marche” en centre-ville, mais ils sont tombés sur des anti-maidan mobilisés.

    selon diverses sources, il y aurait des morts.

    vous pouvez suivre sur :
    http://rt.com/on-air/odessa-clashes-ukraine/


  4. Hellebora Le 02 mai 2014 à 16h18
    Afficher/Masquer

    Nations unies (USA), 02 mai 2014 (AFP) :

    La Russie a demandé une réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU sur la situation en Ukraine qui devrait se tenir en fin de matinée vendredi à New York, ont indiqué des diplomates.

    La demande russe est motivée par “la grave escalade de la violence dans l’est de l’Ukraine” et la réunion sera publique, ont-ils précisé.


    • Goldfinger Le 02 mai 2014 à 23h32
      Afficher/Masquer

      Bonsoir,

      La demande russe est motivée par “la grave escalade de la violence dans l’est de l’Ukraine” et la réunion sera publique ont-ils précisé.

      … et retransmise par tous les médias … on peut encore rêver !

      Mais les Russes ont raison de le préciser et/ou de le demander

      Autant dire que je n’y crois pas vraiment mais j’espère faire erreur car tout mettre à plat sur la place publique permettrait de résoudre pragmatiquement le conflit (ou au moins éviter le l’envenimer dans l’ombre opaque de la désinformation).

      Très cordialement.


  5. Hellebora Le 02 mai 2014 à 16h33
    Afficher/Masquer

    Que fait exactement l’armée allemande à Slaviansk ? – http://bit.ly/1naAyD0

    “Ce qui est dévoilé c’est le rôle joué par les forces allemandes et européennes dans la répression perpétrée par le régime de Kiev. (..)

    Un grand nombre des détails sur les événements à Slaviansk restent vagues mais une chose est sûre: la Bundeswehr est bien plus active en Ukraine qu’on ne le reconnaît publiquement.”


  6. Nanker Le 02 mai 2014 à 16h38
    Afficher/Masquer

    Ils se ramollissent à « L’Obs » : il y a encore deux semaines ils auraient titré « Ukraine : l’offensive anti-terroriste (sic) est lancée. La communauté internationale (re-sic) soutient Kiev ».

    Monsieur Renaud Dély, un peu de nerf! Vous êtes pourtant très bon sur les plateaux de télé lorsqu’il s’agit de colporter la pensée unique (sur l’Europe l’Euro et le fait que Hollande mène une politique de gauche).
    En plus vous êtes coiffé “jeune” et vous prenez bien la lumière, donc vous avez tout ce qu’il faut pour devenir un chien de gard… euh un intellectuel en vue!


  7. André Le 02 mai 2014 à 16h39
    Afficher/Masquer

    Odessa:3 morts, affrontements violents:http://vk.com/a_maydan?z=video227235570_168386089%2Fd4fc4cffb2d8d96793
    Slavyansk: 2 hélicoptères ukrainiens abattus, 1 endommagé, la ville est toujours tenue par les insurgés. Assaut probable cette nuit car si l’armée ukrainienne n’y arrive pas vite, c’est terminé pour Kiev. http://youtu.be/6j8diyYEgm8
    Crimée: deux bataillons de volontaires vont être envoyés sur le continent http://youtu.be/RxPIMVdQlEk:
    Libanisation rampante: Madame Timoshenko forme sa propre milice


    • casper Le 02 mai 2014 à 18h20
      Afficher/Masquer

      Le “Timoshenkorp” ?


      • niethil Le 02 mai 2014 à 19h02
        Afficher/Masquer

        Plutôt que “libanisation”, le terme correct serait “féodalisation”.


        • André Le 02 mai 2014 à 20h07
          Afficher/Masquer

          c’est la même chose.. entre les milices des grandes familles, Joumblatt, Chamoun, Arslan, taschnag etc.. on parle de la même chose quelque soit le terme utilisé.


  8. DESPERADOS Le 02 mai 2014 à 16h53
    Afficher/Masquer

    On est en train d’assister au début de la fin. Puisque derrière l’armée ukrainienne, c’est l’OTAN-bloc de l’ouest, et Poutine n’a pas l’intention de lâcher le morceau. Donc deux géants qui s’affrontent.
    Je ne vois pas comment cela pourrait se terminer sans un bain de sang et à une contagion régionale puisque même l’accord signé entre les deux parties pourrait devenir caduque.


    • André Le 02 mai 2014 à 17h18
      Afficher/Masquer

      Si Kiev ne prend pas Slavyansk vite, ils peuvent dire adieu à l’Est et au Sud de l’Ukraine.
      tensions à Donetsk où les “séparatistes” posent des obstacles en béton autour de leurs positions.http://youtu.be/VsLBh3T7


    • Alex Le 02 mai 2014 à 17h36
      Afficher/Masquer

      C’est fini pour la Russie qui n’a reçu aucun support international, ni même de ses alliés habituels

      Il suffit à l’OTAN de placer un bataillon français ou US dans les régions de l’Est et Poutine n’osera jamais bouger le petit doigt de peur de déclancher l’irréparable.

      La propagande et dictature de l’Ouest a déjà gagné cette bataille..


      • jacqueline73 Le 02 mai 2014 à 21h18
        Afficher/Masquer

        Tu es trop pressé mon gars !

        Le plan américain , il va foirer, comme partout ils ont foiré depuis le Viet Nam.

        C ‘est totalement contre nature. Nous pays démocratiques on soutient un gouvernement fantoche qui envoie ses chars contre sa propre population.

        Sadam Hussein et Kadafi doivent être écroulés de rire.

        Voir la population civile, dont de vieilles bonne femmes avec le fichu sur la tête ( elles font surement partie des forces spéciales russes ! ) s’opposant sans armes à l’avancée des chars ukrainiens, ( façon Tien Amen ) ça veut dire deux choses .

        1- que l’armée ukrainienne , n’est pas convaincue de sa mission.

        C’est peu de dire qu’ils n’étaient pas vraiment à l’aise sur leur char face à cette population.

        2 – que l’ukraine a définitivement perdu la guerre de l’opinion dans cette partie de leur territoire. Un sparadrap qui ne va pas les lâcher. C’est pas des français qui acceptent sans rien dire que leur gouvernements successifs se moquent du résultat d’un référendum.

        Le monde entier le voit ! que certains pays ne réagissent pas à chaud, je le comprend, mais un jour ça viendra.

        Je pense que Poutine attend que l’OTAN ait dépassé la ligne rouge et se soit bien enfoncé pour intervenir. C’est obligé, c’est ingérable ! Comme partout où l’ OTAN est passé.

        D’autant plus si le FMI préconise une cure d’austérité, à ceux qu’ils ont prétendu libérer du joug soviétique et qui se retourneront contre eux.

        L ‘Ukraine prorusse a cet avantage d’être frontalière de la Russie.

        On a bien coupé la Tchécoslovaquie en deux et la Yougoslavie en je ne sais combien de morceaux.

        Gonflée la Merkel de dire à Poutine “on ne touche pas aux frontières décidées en 1945 !” Pour intégrer la RDA on y a pas touché peut être ? idem pour l’ex Yougoslavie ( encore une initiative allemande ).


        • Oskar Lafontaine Le 06 mai 2014 à 12h31
          Afficher/Masquer

          Pour Jacqueline 73.
          Dire que les plans américains foirent systématiquement, c’est un peu simple en besogne. En fait c’est la stratégie américaine qu’il faut observer et juger, pas leur tactique. Les américains, depuis plusieurs décennies, pour faire simple, jouent à “qui perd gagne”.Et là ça marche très bien. Dans l’affaire du Viet Nam…ils ont gagné puisque le VietNam est aujourd’hui, leur allié dans la région contre la Chine, ce qu’ils souhaitaient depuis 1964 au moins. Le VietNam, comme partout sur la planète a jeté aux orties les horipaux marxistes, les plans de guerre américains de 1964, date effective du début des bombardements sur le Nord VietNam, ont donc parfaitement fonctionné. Encouragés par cette réussite totale, et qui passe inaperçue, car il faut juger sur le long terme et non le court terme, ils continuent d’appliquer ailleurs la même stratégie. L’URSS, leur principal adversaire n’existe tout simplement plus, belle victoire encore passée inaperçue. La France gaullienne et anti-US est rentrée dans le rang et dans l’OTAN.
          Hegel, le philosophe allemand du dix-neuvième siècle, qualifié de “philosophe de l’histoire” disait déjà qu’on ne pouvait juger d’une politique que sur la durée, et il employait une jolie formule pour faire passer cette idée: “L’oiseau de Minerve (la chouette) ne prend son vol qu’au crépuscule”. Je présume que les hauts diplomates américains ont lu Hegel….
          Quant à l’Ukraine, personne ne semble bien réaliser le subtile jeu diplomatique de dupes qui se trame derrière cette affaire, aux forts relents de..;gaz de schistes. Poutine ainsi est actuellement l’allié des américains dont l’objectif premier est, dans cette affaire, de diminuer l’Europe, de l’affaiblir en empêchant, grâce à la mainmise de la Russie sur la Crimée, l’exploitation des abondants gaz de schistes qui s’y trouvent et qui pourraient, en moins de cinq ans, grâce au gazoduc déjà en place pour évacuer le gaz russe vers l’Europe et qui traverse l’Ukraine, faire baisser le prix du gaz pour les industriels européens qui ainsi, redeviendraient concurrentiels face aux produits américains produits avec de l’énergie, du gaz de schistes, du méthane, trois fois moins cher aux US, qu’actuellement en Europe. Evidemment les américains se gardent avant tout de faire savoir qu’il y a beaucoup de gaz en Crimée, et Poutine partage cette discrétion qui rendrait plus explicite sa politique annexionniste.
          En diplomatie, ma pauvre Jacqueline 73, les jeux sont très subtiles et secrets, et les analyses superficielles n’y ont pas cours.


          • jacqueline73 Le 06 mai 2014 à 13h40
            Afficher/Masquer

            @ Oskar Lafontaine

            Tout expliquer par le gaz de schiste me semble un énorme raccourci.


            • Oskar Lafontaine Le 06 mai 2014 à 18h58
              Afficher/Masquer

              Petite cause, grands effets.
              C’est la maîtrise, le contrôle, des sources d’énergie qui donne le pouvoir et pas l’inverse. L’Amérique est devenue, fin dix-neuvième puis vingtième siècle la super puissance planétaire que l’on connaît, avant tout parce qu’elle a pu disposer d’immenses ressources géologiques en charbon, hydroélectricité, pétrole, gaz…et accessoirement d’une population assez nombreuses, travailleuse et compétente, venue d’Europe, pour en tirer des richesses…matérielles.
              La Russie dispose bien des ressources énergétiques, mais pas de la population travailleuse et organisée nécessaire, et 74 années de communisme ont tué, physiquement et moralement, ce qui aurait été disponible de ce côté là, il n’y a plus que des oligarques, ou des sangsues, des profiteurs, pas des créateurs, si vous préférez.
              La Chine manque de ressources énergétiques au niveau de ses besoins, et l’Europe est actuellement dans la même situation en attendant, pour les décennies qui viennent, le passage obligatoire aux énergies renouvelable, solaire et éolien, où l’Allemagne, tout comme l’Espagne se sont justement beaucoup investies, contrairement à la France qui a raté le coche, le prenant pour un mirage.
              La carte maîtresse de l’Amérique, c’est son énergie abondante et bon marché, il serait bien naïf de croire qu’elle n’en a pas conscience au niveau de ses stratèges, d’où la volonté permanente d’empêcher l’Europe, son grand rival actuel en fait, de disposer d’énergie bon marché, et dans ce but l’Amérique peut très bien accepter, un temps, et sur un point particulier, mais essentiel, de s’allier au diable (Poutine).
              Le fait que l’on ne nous parle pas des gaz de schistes de Crimée, c’est justement pour induire en erreur un maximum de monde. Ni la Russie, ni l’Amérique (USA) n’ont intérêt à ce que ça se sache, et l’Europe est tenue en laisse par l’Amérique, qui sait tout sur nous par sa NSA, ses technologies sophistiquées d’espionnage, et autres agences d’information-désinformation spécialisées, d’où le chantage à l’information exercé sur les dirigeants européens, qui ont presque tous quelque chose à cacher et surtout ne pourraient affronter seuls, une tempête financière venue d’Amérique, ainsi que l’affaire des subprime, depuis 2007, l’a amplement démontré.
              Madame Merkel, qui est quand même diplômée en physique nucléaire, donc qui dispose d’un QI gratiné, (et elle a préféré stopper l’électronucléaire en Allemagne) est pratiquement seule à s’opposer aux US, parce qu’elle en a les moyens, intellectuels d’abord. Une toute petite phrase publique d’elle, passée presque inaperçue en France, a révélé sa prise de conscience et le nouveau sens donné à sa politique : “Das Ausspähen unter Freunden, das geht gar nicht” , “L’espionnage entre amis, ça ne se fait pas”.


          • olivier69 Le 07 mai 2014 à 13h18
            Afficher/Masquer

            Bonjour Oskar,
            ” ….si vous préférez.”, non il n’y a pas de préférences ?
            “La Russie dispose bien des ressources énergétiques, mais pas de la population travailleuse et organisée nécessaire”, votre logiciel d’analyse semble périmé….
            “il n’y a plus que des oligarques, ou des sangsues, des profiteurs, pas des créateurs,”, vous parlez vraiment de la Russie ? Ou des élites occidentales ?
            Faudrait donc savoir si les profiteurs ont une origine territoriale, non ? Ou encore religieuse ? Lorsque vous dites “s’allier au diable (Poutine).”…..
            Et même culinaire pour certains : “QI gratiné (Merkel)”……
            Vous minimisez donc l’importance de la monnaie (l’outil des échanges internationaux). Ensuite, la maîtrise énergétique s’effectue par des firmes et non par des pays. Des miliaires privés font leur apparition un peu partout sur le globe. Je dirai donc qu’un pays (le fond) tend à devenir un cadre d’expression modulable (la forme) du capital. L’institutionnel n’est plus la représentation du pays mais l’expression d’un outil devenu une arme (surtout du côté occidental).
            ps : La spéculation est un travail et une organisation, en effet, !
            Cdlt.


      • perceval78 Le 02 mai 2014 à 22h06
        Afficher/Masquer

        @Alex tu ne regardes pas les bons sites :

        http://www.dedefensa.org/article-les_fissures_b_antes_de_l_empire__02_05_2014.html

        C’est le moment de passer un deal avec les américains , vous arrêtez vos conneries de 2 milliards d’amendes à BNP Paribas et on vous promet de les réinvestir dans notre armement.

        on.wsj.com/1mXXojD


  9. gil Le 02 mai 2014 à 17h10
    Afficher/Masquer

    Bin oui, faut s’armer maintenant

    15h30 – Hagel veut que l’Otan investisse plus dans sa défense

    Les 28 membres de l’Otan doivent augmenter leur budget consacré à la défense malgré leurs difficultés financières pour faire face à Moscou qui, “sur le long terme”, va chercher à “tester” l’Alliance atlantique, estime le chef du Pentagone, Chuck Hagel.

    Face aux actions de la Russie en Ukraine, l’Otan a réagi avec “force et volonté” pour rassurer ses membres est-européens frontaliers du géant russe, se félicite Chuck Hagel. “Mais sur le long terme, nous devons nous attendre à ce que la Russie teste la raison d’être de notre alliance, notre énergie, notre engagement.”

    Dans son discours, le secrétaire à la Défense appelle à des “engagements financiers de la part de tous les Etats membres”.


    • Inox Le 02 mai 2014 à 19h03
      Afficher/Masquer

      Aaaaaaah, et bien voila, on y est ! Le complexe militaro-industriel va tourner à plein régime. Mission accomplie. En temps de crise, on ne change pas une équipe qui gagne. Enfin “qui gagne”, on verra bien pour qui. La phase “propagande” est un peu difficile avec internet, mais bon. On s’en fout un peu finalement, la grande majorité est encore bien docile.


  10. ANNA Le 02 mai 2014 à 17h17
    Afficher/Masquer
  11. Olposoch Le 02 mai 2014 à 18h23
    Afficher/Masquer

    J’ai parlé récemment au Canada avec une partie de ma famille qui a fui l’arrivée des russes (long-time-ago mais pas pour eux…) ils sont remontés comme des ressorts contre la Russie, la diaspora ukrainienne/balte est à fond pour reconstruire l’ennemi russe et son dictateur Poutine…

    En fait du point de vue américain, USA + Canada, Poutine, (la Russie) fait un excellent ennemi pour prendre la relève de Ben Laden (&…islamistes radicaux trop éparpillés et finalement inefficaces and soooo années 2000…).

    Un bon levier contre ces satanés BRICS qui veulent une part du gâteau…

    Et BTW, “fuck the EU”…


    • Olposoch Le 02 mai 2014 à 18h40
      Afficher/Masquer

      Et donc quoi qu’il arrive à l’est de l’Ukraine, toutes les catastrophes à venir seront mises sur le compte du dictateur-expantionniste russe, tout est prêt pour enfoncer dans le crâne des neuneus clients des médias subventionnés que le côté sombre de la puissance est le seul responsable du chaos…


  12. Hellebora Le 02 mai 2014 à 18h41
    Afficher/Masquer

    Dépêche Reuters de 18h30 : ” (..) S’exprimant en compagnie de la chancelière allemande Angela Merkel, reçue à la Maison blanche, le président américain s’est félicité de leur souhait commun de faire payer à la Russie le prix de son intervention en Ukraine.
    Moscou, a-t-il ajouté, doit agir immédiatement pour obtenir la libération des observateurs militaires de l’OSCE détenus à Slaviansk.”

    Quelle belle occasion que ces “otages” (?) pour se draper dans une posture de nations outragées ! Et ce “souhait commun de faire payer à la Russie le prix de son intervention en Ukraine”, quelle fumisterie 🙁
    Où sont donc les diplomates qui pourraient les stopper dans leur funeste montage de bourrichon b….. ?


  13. Nanker Le 02 mai 2014 à 18h53
    Afficher/Masquer

    “On est en train d’assister au début de la fin. Puisque derrière l’armée ukrainienne, c’est l’OTAN-bloc de l’ouest, et Poutine n’a pas l’intention de lâcher le morceau”

    Moi je parie sur un scénario à la Budapest’56 : “on” (cad les USA) chauffe les locaux (qu’ils soient Hongrois ou Ukrainiens) en les encourageant à aller taper sur les Russes. Une fois que c’est fait et que le Popov montre qu’il n’est pas disposé à se laisser faire, on abandonne son “allié” en rase campagne.
    Ca s’est produit en 1956 en Hongrie ça risque d’arriver à nouveau en Ukraine. Qui veut mourir pour Kiev? Obama, non.

    Alors Hollande? Il a quand même montré de quel bois il se chauffe à Bachar! 😆


  14. Ivan Le 02 mai 2014 à 19h07
    Afficher/Masquer

    Bon, le nouvel obs est encore très timoré par rapport au Point, en fait il s’agit d’une dépêche de l’Agence France Propagande, qui crie carrément à l’Hallali sur les “terroristes” pédo-nazis instrumentalisés par Moscou, je vous laisse découvrir cette merveille de propagande au tractopelle (j’adore notamment la petite carte illustrée à la fin avec les chars de l’armée rouge massés à la frontière comme en 1960…) :
    http://www.lepoint.fr/monde/offensive-a-slaviansk-le-president-ukrainien-evoque-les-nombreux-morts-02-05-2014-1818593_24.php


  15. André Le 02 mai 2014 à 19h08
    Afficher/Masquer

    L’importance stratégique de Slavyansk :https://www.rusi.org/analysis/commentary/ref:C53628C52C2519/


  16. Ermisse Le 02 mai 2014 à 19h22
    Afficher/Masquer

    Tout se déroule comme prévu. La Volhynie-Galicie-Ruthénie pourra bientôt adhérer à l’UE et à l’OTAN. Pour l’euro, il leur faudra cependant attendre quelques décennies pour avoir le niveau – euh… ça pourrait être trop tard, faute d’euro…

    Reste à voir si les sanctions économiques panpan-cucul contre Poutine suffiront à faire péter les bulles financières d’ici et d’ailleurs. Suspense !

    Que dit le cours de l’or ?


    • gil Le 02 mai 2014 à 19h33
      Afficher/Masquer

      le cours de l’or ne donne rien. -31% depuis fin 2012.

      Cordialement


  17. André Le 02 mai 2014 à 19h48
    Afficher/Masquer

    abominations à Odessa,plusieurs personnes brûlées vives dans l’incendie de la maison des syndicats occupée par les “séparatistes”.http://kontrmaidan.ru/streams/30


  18. André Le 02 mai 2014 à 20h15
    Afficher/Masquer

    Odessa,au moins 12 morts dans l’incendie et les passages à tabac.http://youtu.be/3BEpOT6_nOU
    Perte totale d’humanité, les blessés qu’on massacre à coups de manche de pioche, hallucinant!


  19. jerome Le 02 mai 2014 à 20h18
    Afficher/Masquer

    SVP enregistrez les vidéos (via VLC par exemple) et mettez les sur des plateformes car la majorité des liens que vous avez tous donné sont déjà censurés.


  20. Hellebora Le 02 mai 2014 à 20h58
    Afficher/Masquer

    A 20h54, ce sont 38 MORTS qui sont annoncés par les agences de presse (ET NON 32) DANS L’INCENDIE D’UN BATIMENT À ODESSA DANS LE SUD DE L’UKRAINE


    • André Le 02 mai 2014 à 21h11
      Afficher/Masquer

      Bilan de la police, 30 morts par asphyxie, 8 par chute. Déprimant:

      #Odessa: saw the body of a dead woman being carried out of the Trade Union building. Others being beaten http://www.ustream.tv/channel/new-odessa


  21. jerome Le 02 mai 2014 à 21h03
    Afficher/Masquer
    • Spipou Le 02 mai 2014 à 23h20
      Afficher/Masquer

      Merci pour la vidéo. Le commentaire est dingue ! La journaliste parle de russophones armés de battes de base-ball et de pistolets, mais la brave dame qu’on voit distribuer des morceaux de pavés est drapée dans un drapeau ukrainien !

      Bon, je veux bien croire qu’ils ont aussi des pavés et des bâtons dans l’autre manif, mais un tel décalage entre les images et les commentaires… Vous croyez que notre bon peuple se laisse prendre à une propagande aussi grossière ? Je pense que le dernier des incultes sait maintenant reconnaître le drapeau ukrainien, non ?


  22. nono Le 02 mai 2014 à 21h36
    Afficher/Masquer

    L’agresseur hurle qu’on l’égorge. Le truc est vieux comme Moïse et fonctionne toujours.

    Sinon un drôle de papier belge, comme un truc qui gratte dans leur gorge des journalistes.
    http://www.rtbf.be/info/monde/detail_ukraine-un-nouveau-tournant-dans-un-parcours-complexe?id=8260159
    Le comportement des médias n’est pas nouveau, depuis toujours ils servent le pouvoir.
    Ce qui est neuf c’est cet Inter-pas-net. Ca gratte…

    Lavrov: “Nous n’allons pas nous précipiter pour faire des choses stupides, nous voulons donner à nos partenaires la possibilité de se calmer.” La classe.


  23. Lapige Le 02 mai 2014 à 21h39
    Afficher/Masquer

    On est partis pour une belle guerre civile, si US/Otan/Merkel signifient pas très vite la fin de partie au “pouvoir” actuel de Kiev.
    Mais il semblent qu’ils veuillent mettre encore de l’huile sur le feu.
    On voit la pensée jusqu’auboutiste de ces gens, alors que si ça tourne mal pour les pro-UE -et même mal tout court – ils ne lèveront pas le petit doigt, l’Otan ne se risquera certainement pas à aller affronter les russes dans leur jardin, ou alors nous sommes tous dirigés par des fous.
    Souvenons-nous du précédent Ossète.
    Dans les rêves humides de Washington (c’est quand même eux qui mènent la barque) l’insurrection primitive se devait de déboucher sur un consensus pro EU et naturellement anti-russe, et c’est là qu’on peut constater une certaine nullité géopolitique, bien présente également (à moins que ne soit qu’une bête sujétion aveugle au “grand frère”) en Europe.
    Quoiqu’il en soit, c’est un coup de poker mené sur le dos des Ukrainiens ET des Européens, et rien d’autre. Si cela dégénère gravement, ça se passera sur des territoires européens, et pas américains.
    Il y a des gens qui jouent comme ça ……


  24. canfrarus Le 02 mai 2014 à 21h40
    Afficher/Masquer

    Si ça continue comme ça, la Russie va également récupérer les terres offertes à l’Ukraine au début du 20ème sciècle et ça lui évitera de construire de toute urgence un pont au-dessus du détroit pour relier la Crimée.


  25. fevil Le 02 mai 2014 à 21h43
    Afficher/Masquer

    ce bâtiment est symbole pour quel camp ? (bâtiment des syndicat à odessa)


    • PL Le 03 mai 2014 à 00h25
      Afficher/Masquer

      ce batiment est un lieu de ralliement des partisans de la fédéralisation de l’ukraine d’odessa. ces derniers avaient planté des tentes devant l’immeuble, un peu dans l’esprit de maidan.

      des hooligans et des gens du secteur droit sont arrivés et ont brulés les tentes, les gens qui étaient à ce moment sur place se sont réfugiés à l’intérieur du bâtiment, lequel a été ensuite incendié par ces mêmes hooligans.


  26. perceval78 Le 02 mai 2014 à 21h50
    Afficher/Masquer

    le susdit Gérard Araud a été membre de la délégation de la France auprès du Conseil de l’Atlantique Nord en 1995 comme représentant permanent adjoint .

    On ne sait donc pas s’il parle en tant que représentant de la France ou de l’Otan , c’est pas de bol.

    Ce qui est rassurant c’est que c’est un spécialiste du désarmement , ça va bien nous aider dans la deuxième phase .

    La seule question qui me taraude , mais … c’est qui ,qui me représente , j’ai jamais voté pour ce zozo moi !!!


  27. Kiwixar Le 02 mai 2014 à 22h08
    Afficher/Masquer

    Suisse/ sanction : il me semble que la Suisse est obligée de s’aligner par les accords Schenghen, vu que les sanctions concernent les individus. Ca sera une autre histoire pour les sanctions économiques.


  28. Perekop Le 02 mai 2014 à 22h21
    Afficher/Masquer

    A Odessa, on les brûle vivants (les gentils nazis ont bloqué les portes, c’est pour ça que certains ont tenté le grand saut). A Slaviansk, on lance l’assaut définitif une fois la nuit tombée – pas de babouchkas mains nues devant les chars, ou alors on ne les voit pas, c’est plus commode pour se raconter que ce sont des méchants Russes armés jusqu’aux dents.
    Honte à jamais sur notre pauvre Occident dévoyé, minable comme jamais, trahissant toutes ses prétendues “valeurs”, dans le cynisme le plus total.
    Pendant ce temps, sur le Figaro, on s’inquiète pour les pauvres supporters de foot, “agressés” par les méchants pro-Russes et on reprend sans hésiter la théorie de l'”incendie criminel” à Odessa, formulée sans rire par le prétendu ministre de l’Intérieur.


  29. Hellebora Le 02 mai 2014 à 22h21
    Afficher/Masquer

    A perceval78
    Pitié ! Mais on s’éloigne un peu du sujet, non ? Même si la question du viol comme arme de guerre mériterait largement qu’on s’y penche (cf. ce qui se passe au Soudan et autres pays d’Afrique en situation de conflit)…


  30. Le Bigourdan Le 02 mai 2014 à 23h02
    Afficher/Masquer

    Les 38 morts d’Odessa sont des pro-russes qui avaient occupé le bâtiment des syndicats .

    Ils ont été tués par les milices pro-kiev qui ont incendiés le bâtiment à coup de cocktails Molotov.

    La situation se dégrade progressivement avec un nombre de morts pro-russes de plus en plus important.

    Les opérations militaires de Slaviansk lancées par Kiev sont réalisées par la nouvelle milice armée mise en place depuis le coup d’état.
    Le gouvernement de Kiev ne fait plus confiance à l’armée et aux forces de l’ordre suite au fiasco de la reprise en main il y a 2 semaines..
    Poutine n’aura pas besoin d’envoyer l’armée russe.
    La population russophone va se révolter massivement.

    A ce jour une force pro-russe n’a pas encore bougé.Elle est capable de faire basculer la situation. Ce sont les 50.000 mineurs du Donbass dans l’est de l’Ukraine .
    Associés aux ouvriers métallurgistes ils sont incontrôlables et jusqu’au boutistes.


  31. FDS Le 02 mai 2014 à 23h08
    Afficher/Masquer

    MILESKER ANDRE !

    Pour ceux que ça intéresse, le site rusi.org, conseillé par André ( voir lien plus haut )

    1 > https://www.rusi.org/go.php?structureID=commentary&ref=C533453E3D24FB#.U2QDYaI6j0-

    Extraits :
    Ukraine’s Ground Forces
    RUSI Analysis, 27 Mar 2014 By Dr Igor Sutyagin, Research Fellow, Russian Studies

    “Ukrainian troops have also suffered from a prolonged period of under-financing, which negatively influenced their level of combat training compared to the better, though not perfectly trained Russian troops. Meanwhile, Ukraine’s belated troop redeployments to the east are further hampered with reports of a rapid concentration of ‘tourists’ from Russia in eastern Ukraine. The border between the two countries is effectively open and it is not certain how much effective control the Ukrainian authorities have over the east.
    Ukrainian military experts have expressed their concerns that these ‘tourists’ might be another euphemism for the ‘self-defence’ units that sprung-up in Crimea and which later turned out to be Russian servicemen dressed in plain clothes. There is a real fear that these elements will infiltrate Ukraine in order to seize critical key-points without open involvement of Russian troops from the other side of the border.”

    Vous remarquerez les guillemets à ” “tourists” from russia “.

    L’auteur :

    Dr Igor Sutyagin

    2 > https://www.rusi.org/go.php?structureID=S433275493B18E&ref=B4DD39DA614B84

    3 > http://www.rferl.org/content/Interview_Igor_Sutyagin_Discusses_Spy_Swap_Life_In_England/2127860.html

    4 > https://www.rusi.org/go.php?structureID=commentary&ref=C5310B429114F2#.U2QDY6I6j09

    Extraits :

    Russia’s Crimea Gamble: another Reckless Putin Move

    RUSI Analysis, 28 Feb 2014 By Dr Jonathan Eyal, International Director and International Studies Director

    “A Russian military intervention will also have huge international repercussions. It will almost certainly result in the imposition of EU economic and diplomatic sanctions, violate all the Conventional Forces in Europe (CFE) accords, and require an immediate Western military response. Russia would then find itself both isolated and encircled by US-led forces, exactly what President Putin has sought to avoid.

    Nor would such a war be popular in Russia itself: the killing of Ukrainians, seen by most Russians as their brethren, will not be received with equanimity.

    And the idea of saving ethnic Russians in Ukraine from ‘pogroms’ by killing them is not like to be received with applause.

    For all these reasons, therefore, one can exclude the danger of a Ukrainian invasion. But there’s no reasons to rejoice, for the alternative which is currently being pursued by Putin could be just as dangerous.”

    Pion, pion, nous ne sommes que des pions…


  32. Jacques Le 02 mai 2014 à 23h09
    Afficher/Masquer

    Slaviansk dès ce matin, Odessa ce soir, la guerre civile en Ukraine démarre, comme on le voyait venir depuis deux mois, sans surprise grâce à ce blog. Les forces des putschistes de Kiev sont probablement constituées pour l’essentiel par la milice de Pravy Sektor, puisqu’il semble que les forces régulières, armée et police, ne lui obéissent pas, comme l’indiquaient les déclarations du chef de l’aviation début mars et l’attitude des soldats ukrainiens en Crimée, dont les trois quarts ont choisi la Russie après le référendum. Ce sont donc des gens qui ont défilé à la mémoire des SS qui attaquent les civils de l’Est et du Sud. Les mêmes scènes qu’en Yougoslavie vont se revoir.


  33. jerome Le 02 mai 2014 à 23h18
    Afficher/Masquer

    je viens de trouver une video sur youtube, à 0.55 on voit ce qui ressemble à un policier passer a tranquillement devant un linchage, plus loin dans la video on peut voir un cordon de policier, tout ce passe devant les forces de l’ordre. http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=ci6soENd1xU

    Une autre avec toujours les mêmes miliciens qui vérifient l’intérieur de la maison des syndicats (âmes sensibles s’abstenir) http://www.youtube.com/watch?v=z_TOf2PzeCE


    • Jean Le 02 mai 2014 à 23h48
      Afficher/Masquer

      “l’Europe c’est la paix”

      Pas quand on voit ça !

      Dans 3 semaines, remercions comme il se doit cette Europe et ses Européistes…


      • Wilmotte Karim Le 03 mai 2014 à 12h54
        Afficher/Masquer

        Empire Romain, c’était la Paix Romaine dans l’ensemble de l’Empire.
        Rome, c’est la PAIX.


    • PL Le 03 mai 2014 à 00h37
      Afficher/Masquer

      sur la première vidéo à 1:25, on voit le sigle SS des banderistes, sur le bouclier du gars casqué, (celui qui fait partie des gens qui tapent).

      ce sont des gens du secteur droit venant spécialement de kiev pour l’occasion, comme annoncé.


  34. Hellebora Le 02 mai 2014 à 23h27
    Afficher/Masquer

    Qui sont ceux qui inspectent et que disent-ils ? Quand on ne comprend rien, on a l’impression qu’ils sont en train de comptabiliser leur tableau de chasse ou de vérifier si les produits ont bien fait leur effet…


    • PL Le 03 mai 2014 à 00h41
      Afficher/Masquer

      c’est morbide. ils font le compte des corps retrouvés morts, et s’assurent s’il n’y a pas de vivants. donc ils comptent : 11, 12, 13, etc
      il y en a un qui a l’air de commander un peu plus, et qui demande à trouver des documents, surtout des listes de contact, et des papiers d’identité. des téléphones aussi.
      au sujet de ceux qui ont des papiers sur eux, ce sont des ukrainiens.

      qui sont-ils ? difficile à dire. en tout cas il y avait de tout dans cette foule pro-kiev : des gens du coin sans doute, qui suivent le mouvement sans forcément se douter des conséquences, mais aussi beaucoup de hooligans de clubs de foot, et aussi des petits nazillons venus de kiev spécialement.


  35. Hellebora Le 02 mai 2014 à 23h45
    Afficher/Masquer

    The Economic Plans of the Kiev Government Will Spell Ruin for a Great Many in Ukraine – http://bit.ly/1fBYDmq – Où comment le gvt auto proclamé de Kiev précipite le pays vers une ruine certaine. Mention y est faite, entre autres, des mineurs qui connaissent leur poids et ne se laisseront pas déposséder sans rien faire


  36. Nanker Le 02 mai 2014 à 23h51
    Afficher/Masquer

    @ Ivan :

    rapport à l’article du « Point » les commentaires des lecteurs sont presque plus gouteux que le papier lui-même…
    De Justinien10 (un anti-Poutine) “comment peut-on accepter que des inconnus, armés, investissent des batîments publics?”
    C’est bien vrai, au fait à Kiev il s’était passé quoi, sinon des inconnus, armés, investissant des bâtîments publics…


    • jerome Le 03 mai 2014 à 00h13
      Afficher/Masquer

      Malheureusement c’est sur tout les grands médias pareil, une propagande immonde et derrière des flots de commentaires d’une bêtise crasse (ou bien une grosse offensive de communication orchestrée) à les entendre tout ceux qui se rebellent sont des soldats russes cachés, j’imagine qu’à l’époque d’Hitler il y a eu les mêmes genre de personne prêt à suivre aveuglément les discours des fasciste.


  37. Marie Le 02 mai 2014 à 23h51
    Afficher/Masquer

    Écrivons tous massivement à l ambassade de Russie en France avec copie à l élysée pour dire que NON NOUS CITOYENS FRANÇAIS NE SOUTENONS PAS LA POSITION US ET CELLE DE SES VASSAUX UE ET GOUVERNANTS OCCIDENTAUX
    C est aussi notre passivité qui autorise cette folle escalade. Disons STOP à nos gouvernements


    • Perekop Le 03 mai 2014 à 00h59
      Afficher/Masquer

      Marie, vous avez entièrement raison et je me dis la même chose depuis hier. Puisque nos dirigeants politiques et médiatiques nous couvrent de honte, il est temps de réagir. Une pétition sur Internet ?
      Olivier, qu’en pensez-vous ? Etes-vous partant ?


      • Goldfinger Le 03 mai 2014 à 12h59
        Afficher/Masquer

        à Perekop (03 mai 2014 à 00h59)
        à Toutes et Tous,

        Bonjour,

        Je trouve aussi qu’une pétition pourrait être un acte citoyen et utile.

        D’ailleurs tout acte qui a vocation à faire cesser (ou idéalement à prévenir) la résolution de conflits par la violence est toujours utile.

        Evidemment pour recueillir suffisamment de signatures il faudra que cela ne soit pas une pétition pour la Russie ou contre les USA, l’OTAN et l’UE (qui le méritent mais il faut rester pragmatique et de toute façon si cette pétition remporte un certain succès, ils comprendront) mais une pétition pour que tous les Ukrainiens aient droit à un vrai choix à l’autodétermination dans une situation apaisée et donc au minimum non violente.

        La question plus difficile est de savoir à qui cette pétition doit être adressée pour que cela puisse avoir un effet réel (même marginal) sur la situation de pré-guerre civile.

        Très cordialement.


    • jacqueline73 Le 03 mai 2014 à 01h31
      Afficher/Masquer

      C ‘est exactement ce que je voulais faire.

      Dire que je suis française, mais solidaire de la Russie de son Président et pas du tout d’accord avec le gouvernement français et ses médias, ni avec l’ UE et encore moins avec les USA.

      Euh je m’abstiendrais de faire une copie à l’ Elysée.

      Je préférerais que l’ Ambassadeur de Russie annonce à l’occasion, à Fabius qu’il a reçu des milliers de lettres de soutien de Français.


      • Wilmotte Karim Le 03 mai 2014 à 13h06
        Afficher/Masquer

        Envoyez plutôt à l’ambassade d’Ukraine.


        • jacqueline73 Le 03 mai 2014 à 13h09
          Afficher/Masquer

          Si j’envoyais une lettre à l’ambassade d’ Ukraine , ce serait pour leur dire qu’ils sont malades de vouloir rejoindre l’ UE.


        • Perekop Le 03 mai 2014 à 16h29
          Afficher/Masquer

          Vous pensez qu’ils manquent de papier de toilette ? Franchement, s’adresser aux Ukrainiens en ce moment, c’est du temps perdu.
          Quant à rester vagues, ce n’est guère utile non plus. Je pense qu’il faut se concentrer sur l’arrêt immédiat des opérations militaires contre les habitants de l’Est et Sud-est de l’Ukraine.


  38. Kiergaard Le 03 mai 2014 à 00h15
    Afficher/Masquer

    Voici un résumé complet de ce qui s’est passé à Odessa aujourd’hui, basé sur les lives des deux côtés de la maigre ligne de policiers anti-émeute qui séparait les deux mouvements…

    2 mai 2014, jour de folie à Odessa : http://www.points-de-vue-alternatifs.com/2014/05/2-mai-2014-jour-de-folie-a-odessa.html


    • PL Le 03 mai 2014 à 01h39
      Afficher/Masquer

      Je viens de lire votre article. c’est bien que vous l’ayez écrit.

      Je voudrai rajouter quelques remarques qui me semblent importantes:

      Premièrement, c’est la première fois qu’il y a un tel nombre de victimes dans un affrontement civils-civils. c’est donc quelque chose de nouveau. Aussi bien à maidan, que dans les affrontements à l’est, ce sont des confrontations policiers-civils ou militaires-civils qui s’étaient déroulés.

      Deuxièmement, c’est le troisième évènement de ce type en une semaine, avec les morts en plus : karkov et donetsk dimanche, et aujourd’hui odessa. Même tactique mise en place, qui fait sans doute partie d’un plan : utiliser les matches de foot et les groupes de hooligans. Il y avait aujourd’hui à 17h un match odessa-karkov, dimanche dernier il y avait karkov-dniepopetrovsk, dimanche à donetsk il y avait des hooligans dans le rassemblement pro-kiev au stade olimpinski (match du metalurg).
      Ceci est très important: en ukraine, tous les clubs de foot appartiennent aux oligarques, et ceux-ci sont tous pro-ue (sauf ianoukovitch à la fin) et pro-kiev. Ces oligarques se créent des sortes de gardes prétoriennes en finançant des groupes de hooligans. Ces derniers sont tous nationalistes ukrainiens, même dans les villes de l’est. A donetsk c’est le shaktior pour akhmetov, le metalurg pour taruta. A dniepopetrovsk, c’est kolomoiski, etc…

      Iarosh et le pravi sector se sont installés à dniepopetrovsk, et ont passé accord avec kolomoiski, nouveau gouverneur installé par la junte de kiev, qui les finance. Et leur plan actuel est clairement d’appeler à des rassemblements pro-kiev à l’est, et de les transformer en bataille rangée en faisant intervenir les hooligans de clubs de foot, les “manifestants pacifistes et bon-enfants” de nos médias, qui sont là pour casser à un moment donné, et rejeter toute la responsabilité sur les “pro-russes”.


  39. FDS Le 03 mai 2014 à 01h28
    Afficher/Masquer

    Nina Bachkatov: “Le gouvernement ukrainien est composé d’amateurs”

    vendredi 11 avril 2014 à 9h13

    “Nina Bachkatov, politologue et spécialiste de la Russie, était au micro d’Eddy Caekelberghs pour Matin première. Son analyse de la crise ukrainienne tranche avec le discours dominant. Sans ménager la Russie, elle pointe les “amateurs” au pouvoir à Kiev…”

    extraits :

    “L’inquiétude aujourd’hui se matérialise dans les expressions indépendantistes dans l’est de l’Ukraine, avec des sentiments pro-russes qui s’expriment. Le démembrement de l’Ukraine est-il inévitable ? “Personne à l’est de l’Ukraine ne veut démanteler l’Ukraine, et si vous regardez, ce que proclament même les plus extrémistes, c’est une république autonome de Donetsk…”. Mais Nina Bachkatov n’est pas pour autant rassurée : le risque d’une guerre civile existe selon elle : “Le gouvernement ukrainien actuel, qui est quand même composé d’amateurs il faut bien le dire, a cette brillante idée de dire qu’ils vont envoyer la nouvelle garde nationale, qui a quand même incorporé des éléments hautement suspects et certainement pas en faveur de l’Ukraine de l’est pour arrêter les ‘terroristes’ et les ‘séparatistes'”. Elle y voit les signes d’une escalade et pense que l’Europe devrait calmer les ardeurs de Kiev.”

    > http://www.rtbf.be/info/monde/detail_nina-bachkatov-le-gouvernement-ukrainien-est-compose-d-amateurs?id=8245703


  40. José Le 03 mai 2014 à 08h07
    Afficher/Masquer

    Dans son discours, le secrétaire à la Défense appelle à des “engagements financiers de la part de tous les Etats membres”.
    Rappelez-nous qui a ramené la France dans l’Otan, n’était-ce pas le même qui voulait une “France de propriétaires”, dût-on se lester de subprimes?


  41. José Le 03 mai 2014 à 08h19
    Afficher/Masquer

    Tout ceci me rappelle un reportage du journal de France2 censé démontré la présence de forces russes en appui des “rebelles”. Le commentateur n’ayant pu interviewer lesdits rebelles, il “prouvait” par des images aux fidèles téléspectateurs que les forces pro-russes étaient “manifestement” (sic) noyautées par des agents militaires russes: la “preuve” en était leurs treillis de camouflage et leurs fusils AK12. endossez une tenue de camouflage et dégotez-vous un fusil d’assaut, vous deviendrez automatiquement un militaire des forces spéciales!


  42. Auvairniton Bourgrire Le 03 mai 2014 à 11h48
    Afficher/Masquer

    Franchement quel dommage d’en arriver à une telle situation, il faut absoluement que la communauté internationnal arrive a rendre la raison aux deux pays, l’ukraine et la Russie. Il faut tout faire pour éviter une escalade


Charte de modérations des commentaires