Comme c’est un jour d’élections législatives importantes en Ukraine, actu reprenant pas mal d’informations de ces 10 derniers jours (c’est vraiment en vrac, avec les commentaires des butineurs… Pas le temps de faire mieux, désolé).

Merci aux butineurs et à Natacha et Sylvain pour la synthèse…

P.S. on manque de bras pour participer à la création de cette synthèse… Me contacter si vous pouvez aider un peu…

Police Kiev
Avakov nomme un Azov a la tete de la police de Kiev
le meme homme aux couleurs d’Azov
un peu d’enquete sur le nouveau chef de la police de Kiev, Vadim Troyan :
commandant d’Azov, il faisait parti des patriotes d’Ukraine, avant le conflit, il etait directeur de communications dans une entreprise “Triolan”. http://www.triolan.com/
Cette entreprise semblait etre la facade d’une mafia des patriotes comme le montre cette affaire:
ici une declaration ou on voit que ce cher homme venait offrir les services de protection des patriotes d ukraine
A noter que cette histoire de kiosques a journaux se passe a Kharkiv, ville de Kernes, Avakov et Azov.
Hors justement les kiosques impliquaient tout ce petit monde, comme nous l’explique cet article http://cripo.com.ua/?sect_id=6&aid=95842
Sur la photo, a gauche avec le sumbole nazi sur l epaule, c est le boss de l entreprise Triolan, donc boss de Vadim Troyan.
Armée ukrainienne
Bereza, du bataillon de volontaires Dniepr -1, menace le nouveau pouvoir.
Bereza veut aller en Russie avec des groupes de sabotage.
ECONOMIE UKRAINIENNE
Les usines navales de Nikolaïevsk se mettent à la fabrication des “bourjouïka” (petits poêles individuels, symboles de la guerre civile au tournant des années 1920)
04/11
Conseiller du Président du Conseil de sécurité : l’Ukraine pourrait  gagner le conflit dans le sud est vers 2017-18 en utilisant la “voie  croate”.
Porochenko a annoncé qu’il étudierait mardi avec le Conseil de sécurité  la possibilité de changer la loi sur l’autonomie du Donbass
A cause du conflit dans le Donbass, l’Ukraine a perdu 12 MT de charbon
En raison des sanctions, les agriculteurs danois et leurs banques peuvent faire faillite
L’Allemagne a menacé la Russie de nouvelles sanctions en raison de sa reconnaissance des élections en DNR et LNR.
Le scandale de l’affaire Sikorski a éloigné la Pologne de Kiev et a affaibli Varsovie sur la scène internationale
Sans commentaire : Poro père et Poro fils
Le parlement hongrois a adopté une loi permettant l’accélération de la construction de “South stream”
5/11
Pressions de l’UE et des Etats Unis sur la Hongrie à propos de l’intention de Budapest de construire sa partie de “South Stream”
Orban confirme son intention de construire sa partie de South Stream. Pravo, journal tchèque
Le Président finlandais demande aux dirigeants de l’UE de ne plus faire  pression à propos des relations entre son pays et la Russie
La TV slovaque a reçu une amende de la part du comité de surveillance  pour avoir présenté de façon unilatérale les événements en Crimée du  mois de mars, en reprenant  seulement le point de vue de l’UE et des  Etats Unis
Un article du propriétaire du KP, citoyen britannique d’origine pakistanaise, sur la corruption en Ukr
6/11
Selon les insurgés, l’armée ukr a attaqué un faubourg de Donietsk
Porochenko a l’intention de raviver la phase active de l’ATO afin de se débarrasser des bataillons d’extrême droite
Les bataillons ukr près de Marioupol sont renforcés par des tanks
Pologne
Le MAE polonais fait le parallèle entre les relations entre la Pologne  et l’Ukraine et celles des pays européens avec leurs anciennes colonies.
Georgie
Crise de la coalition gouvernementale
Finlande
Le président finlandais voit venir une nouvelle guerre froide
Alexandre Adler sur la Russie
ou en video:
7/11
ECFR pour un “reboot” de la politique étrangère de l’UE
Monsanto en Ukraine
Kiev prend des mesures en faveur de l’indépendance du Donbass
arrêt du versement des salaires et retraites:
contrôle de passeports à la nouvelle frontière:
La pilote Savtchenko, détenue en Russie, a démissionné des forces armées ukrainiennes en arguant de son élection à la Rada
Le Président de la Douma accuse les Etats Unis de coordonner les  pressions sur la Russie lors d’une rencontre avec l’un des hauts  responables du parti japonais Libéral Démocrate
Le ministre russe des finances : la chute du rouble a un caractère spéculatif
liens Khodorkovski et Carlyle group
Emotions sur le cours du rouble à la bourse aujourd’hui
Déclaration de la Banque centrale russe à propos du cours du rouble
Pourquoi les Etats Unis attaquent VVP personnellement
Porochenko s’est plaint à Merkel que la Russie ne paye pas le transit du gaz
Le PM hongrois Orban se plaint des pressions des Etats-Unis sur son pays à propos des relations énergétiques avec la Russie
La gryvna est à un bas niveau record
Les combats d’aujourd’hui, selon  Kiev
Incursions russes, selon Kiev
Poro avertit Merkel de l’escalade du conflit dans le sud est
Réunion du Kremlin concernant le sud est de l’Ukraine
8/11
Selon les media ukr, Poro essaye de récupérer pour son parti le     poste de Ministre de l’intérieur (Avakov pour le moment)  en donnant     en échange le poste de secrétaire du Conseil de sécurité, pour le     moment inoccupé (depuis le départ de Parubiy en août).
Poro refuse au russe le statut de langue nationale
Négociations Lavrov Kerry
Lavrov dément la présence des troupes russes en Ukr
Les cyberberkut disent qu’ils ont trouvé des preuves des exactions     des troupes de Kiev contre les civils dans le PC de Yarema, le     Procureur général
CNN (dés)informe presque aussi bien que l’AFP…
Deux sites nous rapporte une même vidéo d’un combat, mais nous expliquent deux versions complètement opposées des faits.

Tout d’abord la vidéo : sur celle-ci nous voyons des militaires sur un bâtiment de l’aéroport de Donetsk combattre des véhicules sur la route de ce même aéroport.

Voici la vidéo de Novorossia, la plus complète :

et la même reprise par CNN :

http://www.cnn.com/video/data/2.0/video/world/2014/11/13/tsr-dnt-sciutto-russia-ukraine-fresh-fighting.cnn-ap.html

Nous avons d’un cote Novorossia qui déclare que nous voyons leurs militaires (les “rebelles”) combattre ce tank. Et de l’autre cote, CNN dit le contraire : ce sont des militaires de Kiev qui se défendent contre un tank “rebelle”, suivi d’un enchaînement parfait sur la dernière rumeur d’une invasion russe.

Une rapide analyse de la vidéo va nous permettre de trancher :
Voici une capture faite a 1m30s environ a partir de la vidéo de Novorossia TV. A ce moment, le militaire portant la camera se prend un tir d’obus du tank, nous voyons alors son écusson militaire : 3 couleurs (noir/bleu/rouge) avec un aigle a deux têtes dessus, il s’agit donc bien d’un militaire de Novorossia.
Sur la vidéo de CNN, hélas cet écusson n’est pas visible car ils ont coupé exactement au moment ou la poussière retombe, pas de chance…
De plus, il y a eu des informations sur la situation de l’aéroport de Donestk : Le 12 novembre, Secteur Droit a déclaré s’être retiré de cet aéroport, laissant la défense aux militaires de Kiev. Le fait que des troupes aguerries se retirent d’un champ de bataille peut expliquer une certaine confusion du coté des forces de Kiev.

Le 13 novembre, RIA nous rapporte que, suite a ce départ des forces de Pravy Sektor, les forces de Novorossia ont pu s’emparer de bâtiments stratégiques, contrôlant ainsi la route de l’aéroport.

http://ria.ru/world/20141113/1033086420.html

Ce qui accrédite la vidéo de Novorossia, car elle est accompagnée d’un commentaire expliquant que nous voyons la des forces de Kiev qui sont surprises, car mal informées, par les positions de Novorossia.

Alors est-ce que CNN a été incompétent ou est-ce de la désinformation volontaire ?

Pour finir, le dernier buzz sur le MH17…
Vous l’avez peut-être vu, une photo fait le buzz depuis hier :
(haute résolution en cliquant)
Elle est présentée comme une image d’un avion tirant sur le MH17, qui aurait été prise par un satellite américain et sortie par une fuite. Une télé russe en a parlé hier.
À ce stade, cela reste une grosse rumeur, la source n’étant pas authentifiée. Il semble assez évident que c’est un montage…
Je ne diffuse en général pas les rumeurs et les nombreux montages bidons (de part et d’autre), mais celui-ci commençant à buzzer chez nous.
C’est très certainement un montage avec la date/heure (qui correspondent bien)
ITAR TASS a mentionné (très prudemment) l’image…
Donc j’en parle, mais il faut prendre toutes les pincettes possibles – il est très peu probable que cela soit vrai. (donc ne diffusez pas partout). Il est cependant intéressant que les pros qui fréquentent ce blog échangent leurs vues en commentaire, pour démonter cette rumeur.
En effet, il a été sorti à la base le 15/10 par un indvidu sur ce forum, avec cette indication : “The image obtained by mail from enthusiasts Russian Wikileaks, the source is not named. The time on the image, Greenwich mean time corresponds to the time indicated in the data of objective control, presented Minoborony RUSSIA. According to the inscription-the international designations of time, the picture would be with the American satellite or intelligence apparatus.”.
Il est assez étrange qu’une telle photo leakée ait mis 1 mois à faire le buzz et n’ait pas été postée ailleurs… Sans même parlé duc oét tiré par les cheveux du satellite qui photographie ça + de la fuite…
La zone de texte sur la carlingue ne semble pas correspondre avec celle du MH-17 (ici juste avant son décollage) :
Cependant, cette photo (d’un autre appareil de la flotte, a priori du même modèle) collerait plus (vu le niveau du montage, ce serait bien le diable de se gourer d’avion…) :
Enfin, j’ai trouvé cette image sur un site ukrainien qui semble démonter la manip, mais c’est à confirmer.
Par ailleurs, il y avait de nombreux nuages ce jour là, le sol n’était pas visible…
De plus, les impacts sur le cockpit montraient plutôt de gros soucis au niveau du coté gauche :
Autre point, le chasseur en question n’est pas un Su-25, seul type d’avion signalé jusque là :
La zone rouge ici :

est zoomée là, et on voit que le nuage semble correspondre au même que sur Google (mais ce n’est pas le cas du reste des nuages) :

En revanche, je ne sais pas de quelle ville il s’agit, si quelqu’un pouvait faire la recherche…
Bref, probablement faux, mais à vous de jouer à la chasse à la manip ce we !  🙂
=======================================================================
EDIT : BILAN : MONTAGE BIDON à 99 %, voici un extrait des preuves et infos glanées par vous :
Il s’agit bien de Donetsk, et vue de… Google Earth en fait (voir plus bas)…
et la trajectoire n’est pas bonne :

=================================================================

The 767-200 has set multiple distance records for twin-engine jetliners, including Halifax, Nova Scotia, to Mauritius (8,727 statute miles or 14,042 km); Grand Rapids, Michican, USA, to the Seychelles (8,893 statute miles or 14,309 km); and Seattle, Washington, USA to Nairobi, Kenya (9,253 statute miles or 14,890 km). Fleetwide, daily utilization is more than 10 hours.

Boeing 767-200
=====================================================================

On Friday November 14th, Russian state television ran a story of supposed foreign satellite images showing the last moments of flight MH17, with a fighter jet appearing to fire at the plane. Suspicions arose immediately on Twitter, and inconsistencies were pointed out, quickly leading to the conclusion the image is a crude fabrication.

To start, the image has been posted on a Russian message board on October 15th, claiming to originate from WikiLeaks. This contradicts the origin of these images as being “George Bilt”, whose e-mail dated November 9th was reported as the source of these images.

forum-postOverlaying the image with known data points about the MH17 flight path and debris gives the following results, showing the aircraft in the picture off the reported course.

satellite_overlay01It is clear that the satellite map imagery is created from a composite of different satellite map imagery. Part of imagery is from historical Google Earth imagery, dated 28/08/2012 (co-ords  47°57’12.22″N, 37°50’4.09″E)

B2a4DoICUAAk1bzOther imagery is from Yandex maps

side by side yandaxNext, it was pointed out the jet shown in the picture is definitely not an Su-25 ‘Frogfoot’ ground attack aircraft, as previously claimed by Russian media to have been involved in the downing of MH17. The profile of the aircraft is more reminiscent of fighter jets like the Su-27.

Looking at the plane that is supposedly flight MH17, the appearance of the aircraft does not match the real 9M-MRD: the Malaysian airlines logo is in the wrong place, with the Malaysia Airlines logo beginning above the wing in reference images for MH17, while the satellite map imagery shows the logo beginning just in front of the wing.

It was then suggested that the livery might actually be the standard Boeing livery, which matches quite well.

Finally, the source of the image was found by a simple image search for “боинг вид сверху”, or “boeing top view” in English.

 


Another side-by-side comparison by the Bellingcat team:

boeing777-200_3_There are additional details that can be looked at in the image, like the scale of the aircraft in relation to each other, as well as the their scale compared to the rest of the image. It has additionally been pointed out that planes in the satellite map imagery published in the Russia media appear surprisingly clear, compared to reference imagery looked at by the Bellingcat team.

In conclusion, there are several issues with the image, as pointed out above. Thus, the material reported by 1TV cannot be deemed credible to support the theory that MH17 was shot downed by another aircraft.

===================================================

100 réponses à Actu’Ukraine 15/11/2014 (+ manip démontée grâce à vous)

Commentaires recommandés

bluetonga Le 15 novembre 2014 à 03h46

Assez d’accord avec cette analyse

Il y a la diplomatie officielle, à destination des journaleux et des ploucs que nous sommes, via les titres de presses, juste pour satisfaire aux impératifs de la “démocratie” et rendre un semblant de comptes, donner l’impression de la cohérence.

Et puis il y a la vraie diplomatie, avec les vraies menaces, et les messages cryptés. Les Russes (et les novorossiens) ont certainement toutes les preuves dont ils ont besoin, et qui, on l’imagine, exposent le pouvoir de Kiev et la complicité des Occidentaux dans l’occlusion des événements. Ces derniers le savent, et d’ailleurs, ont précipitamment changé de sujet depuis août, la première vague d’émotion grand public passée.

Mais quelles seraient les conséquences d’exposer brutalement des preuves aux yeux du monde? De dire : “regardez, ce sont des assassins et des menteurs”? Et alors? Kiev, Washington et Bruxelles bafouilleraient-ils des excuses embarrassées en fixant la pointe de leurs godasses, et se retireraient-ils séant de l’Est de l’Ukraine? Bien sûr que non! Les positions se cristalliseraient, ce serait l’escalade, et chacun sortirait de ses disques durs les “preuves” de la culpabilité de l’autre. Quand un mensonge est dévoilé, de toute façon, il est rapidement oublié. Qui revient aujourd’hui sur les faux enregistrements directement fournis par Kiev après le crash, et qui pourtant, pointent clairement vers le pouvoir ukrainien comme instigateur de la catastrophe?

Le caractère pitoyable des arguments de Jen Psaki chargeant les Russes et les rebelles sur la base des réseaux sociaux témoigne sans doute du fait que le crash du MH17 est d’abord une grosse bourde de Kiev et que Washington n’avait rien prévu pour couvrir décemment cette bourde. Le silence qui s’en est ensuivi est très révélateur.

A ça près, je pense que la photo est un fake. Les marquages ne correspondent pas, le nuage identique à celui de google maps ou google earth ne saurait être une coïncidence. Mais il existe peut-être un original authentique, et pas très éloigné du sujet. Cette photo n’est peut-être qu’une petite piqûre de rappel, une petite manière de dire : “on en a d’autres, des plus jolies ; celle-ci, vous pourrez démontrer facilement qu’elle est fausse, mais les autres… Vous devriez quitter la partie…”.

Spéculation, certes. Et pourtant…

La Russie ne veut pas faire de l’Ukraine une ennemie. Elle veut virer les hostiles du gouvernement et ré apprivoiser les autres. Elle compte sur le temps (l’hiver) et l’argent (la faillite bien réelle). Les charger d’un crime impardonnable, c’est risquer des les acculer, eux et leurs alliés, au conflit ouvert. C’est ouvrir la boîte de Pandore.

  1. vérité2014 Le 15 novembre 2014 à 02h31
    Afficher/Masquer

    Visiblement selon un ex agent de renseignements bien connu,c’est dans la tactique russe,quand ils ont des preuves ils attendent toujours..(voir Syrie sarin et changement d’avis d’Obama au tout dernier moment,selon des sources une menace russe de montrer des images Sat justement).Sinon ils dealent leurs infos ou les font leaker au BON moment(G20 ce week end).Remember ‘fuck the EU’,et Ashton avec un ministre lituanien je crois(?)à propos des snipers du Maidan.

    Il y a eu ceci ce vendredi:

    MH17: l’enquête s’éternise, Lavrov fait part de sa préoccupation à Kerry.

    link to fr.ria.ru

    (sous entendu,comprendre Kerry tu te bouges sinon…)

    D’autre part il n’y a que les Russes qui insistent continuellement(tactique?)pour qu’on accélère l’enquête.Ce qui n’arrivera JAMAIS,vu que le MH17 a été l’élément clé qui a fait basculer Merkel et à sa suite l’UE pour vers de vraies sanctions.Donc tout ce petit monde connait LA vérité depuis le début,mais l’UE est prise au piège US…comment reconnaitre si c’était avéré qu’ils ont manipulé l’opinion publique mondiale?
    On attend d’ailleurs toujours le premier début de commencement de preuve coté US depuis..4 mois.
    Ils en auraient on aurait deja eu droit à 25 conférences de presse ‘live’ sur toutes les télés du monde.Deja sans aucune preuve c’est pas triste..

    Russian silence on MH17: many of you have wondered why the Russians are sitting on evidence. Let me tell you that I would bet the house on the fact that not only do they have all the radar recordings from their military surveillance, but that they also have all the radio intercepts from all the communications between this aircraft and the ATC. I did some work for the Air Force intelligence of my country of birth in Europe and I call tell you that we tracked and recorded *everything*. Even far away from us. And I know for a fact that so do the Russians. So why the silence?

    1) Soviet/Russian military culture is totally obsessive-compulsive with secrecy. Russian military intelligence is even worse by several orders of magnitude. Yes, Putin can order them to release whatever he wants them to release, but there will be a lot resistance, foot-dragging and, in particular, arguments of why this might not be the best idea. And they are right because

    2) Why reveal your own intelligence and commit a massive diplomatic faux-pas when this stuff will most likely be leaked on its own. I am not referring to public diplomacy, but to real behind-the-scenes diplomacy. Does anybody seriously believe the Russians don’t know about 9/11? That Putin is honest when he calls the idea of an inside job “crazy” (has he did several times). I can tell you that I know for a fact that there are a lot of non-written rules between the US and Russia, stuff which both sides have agreed upon. For the US to have Russia get involved in the 9/11 issue would be seen as a massively hostile act, a provocation of the first order, and God only knows what Uncle Sam could do in response to that. So the rule here is “stay away from m our internal issues” and both sides more or less abide by it even when they pretend not to. The US has a much worse track record on that, but the Russians are old-9fashioned if you wish, there are stuff which they will not do to the US just to embarrass or hurt it. But the Russians, with their gradual leaks, are telling the USA “keep accusing us and we will leak more”. So in “real world diplomacy” these leaks are threats. I am also sure that the Russians are telling the US “look, you botched your false flag, now don’t come crying to us – deal with it, bury it if you want, but don’t come pissing us off with those ridiculous accusations or else more leaks will happen”.


    • bluetonga Le 15 novembre 2014 à 03h46
      Afficher/Masquer

      Assez d’accord avec cette analyse

      Il y a la diplomatie officielle, à destination des journaleux et des ploucs que nous sommes, via les titres de presses, juste pour satisfaire aux impératifs de la “démocratie” et rendre un semblant de comptes, donner l’impression de la cohérence.

      Et puis il y a la vraie diplomatie, avec les vraies menaces, et les messages cryptés. Les Russes (et les novorossiens) ont certainement toutes les preuves dont ils ont besoin, et qui, on l’imagine, exposent le pouvoir de Kiev et la complicité des Occidentaux dans l’occlusion des événements. Ces derniers le savent, et d’ailleurs, ont précipitamment changé de sujet depuis août, la première vague d’émotion grand public passée.

      Mais quelles seraient les conséquences d’exposer brutalement des preuves aux yeux du monde? De dire : “regardez, ce sont des assassins et des menteurs”? Et alors? Kiev, Washington et Bruxelles bafouilleraient-ils des excuses embarrassées en fixant la pointe de leurs godasses, et se retireraient-ils séant de l’Est de l’Ukraine? Bien sûr que non! Les positions se cristalliseraient, ce serait l’escalade, et chacun sortirait de ses disques durs les “preuves” de la culpabilité de l’autre. Quand un mensonge est dévoilé, de toute façon, il est rapidement oublié. Qui revient aujourd’hui sur les faux enregistrements directement fournis par Kiev après le crash, et qui pourtant, pointent clairement vers le pouvoir ukrainien comme instigateur de la catastrophe?

      Le caractère pitoyable des arguments de Jen Psaki chargeant les Russes et les rebelles sur la base des réseaux sociaux témoigne sans doute du fait que le crash du MH17 est d’abord une grosse bourde de Kiev et que Washington n’avait rien prévu pour couvrir décemment cette bourde. Le silence qui s’en est ensuivi est très révélateur.

      A ça près, je pense que la photo est un fake. Les marquages ne correspondent pas, le nuage identique à celui de google maps ou google earth ne saurait être une coïncidence. Mais il existe peut-être un original authentique, et pas très éloigné du sujet. Cette photo n’est peut-être qu’une petite piqûre de rappel, une petite manière de dire : “on en a d’autres, des plus jolies ; celle-ci, vous pourrez démontrer facilement qu’elle est fausse, mais les autres… Vous devriez quitter la partie…”.

      Spéculation, certes. Et pourtant…

      La Russie ne veut pas faire de l’Ukraine une ennemie. Elle veut virer les hostiles du gouvernement et ré apprivoiser les autres. Elle compte sur le temps (l’hiver) et l’argent (la faillite bien réelle). Les charger d’un crime impardonnable, c’est risquer des les acculer, eux et leurs alliés, au conflit ouvert. C’est ouvrir la boîte de Pandore.


      • Grognard Le 15 novembre 2014 à 12h02
        Afficher/Masquer

        Je ne veux pas me prononcer sur la photo en elle même.
        Je ne suis pas compétent.
        Je note deux choses:
        – Pour le moment au moins cette info preuve n’est pas reprise officiellement par la Russie.
        – Je ne crois pas vu qu’il s’agit d’un matériau que l’on peut qualifier de sensible au regard du contexte géopolitique, que les “privés” aient fait circuler ce document sans quelques autorisations préalables.

        Partant de là je vois au moins deux hypothèses:
        – Un message aux européens destiné à en conduire certains à prendre leur distance avec les directives US.
        – Une variante de l’aide apportée par V. Poutine dans la crise syrienne.


      • bleurp Le 15 novembre 2014 à 23h08
        Afficher/Masquer

        @bluetonga

        j’ai rarement vu une analyse aussi pertinente.
        botvinnik s’en régalerait..


    • Pierre Le 15 novembre 2014 à 12h02
      Afficher/Masquer

      Voilà,

      La ville sous l’avion de ligne c’est Donetsk, on reconnaît bien les quatre taches sombres ( forêts ) au sud de la ville

      link to google.ch

      Cordialement


      • LeDahu Le 15 novembre 2014 à 14h44
        Afficher/Masquer

        et l’aéroport aussi….


  2. vérité2014 Le 15 novembre 2014 à 02h56
    Afficher/Masquer

    Malaysian Flight MH17 crash analysis, by The Russian Union of Engineers

    link to globalresearch.ca


  3. vladimirK Le 15 novembre 2014 à 03h57
    Afficher/Masquer

    On reconnaît bien l’aéroport de Donetsk en haut à gauche

    link to maps.google.fr

    Sur la photo satellite, le logo Malaysia semble assez avancé, mais quand on regarde des photos de 9M-MRD, il s’arrête juste à la base de l’aile (la photo est censé être prise à Schiphol le 17 juillet, juste avant l’incident.)

    link to airliners.net

    De plus, est-ce que les satellites espions prennent réellement des photos, ou bien des vidéos desquelles on retire ensuite de photos… je ne sais pas


    • bourdeaux Le 15 novembre 2014 à 09h13
      Afficher/Masquer

      en effet, et sur la photo dont olivier dit qu’elle “collerait plus”, il s’agit du côté gauche de l’avion, pas du droit. Le logo peut fort bien n’être pas axé de la même manière à droite et à gauche sur les appareils pour une raison bêtement technique. Je vais chercher…


  4. hercule poireaux Le 15 novembre 2014 à 04h19
    Afficher/Masquer

    D’après quelques recherches, il s’agit de la ville de Donetsk.
    Le lieux du crash n’est pas situé sur la trajectoire de l’avion tel qu’il est présenté sur la photo.
    Bien à vous.

    http://militarymaps.info


    • Alain Le 15 novembre 2014 à 09h48
      Afficher/Masquer

      C’est effectivement l’aéroport de Donetsk et l’avion est à la verticale de Panteleimonivka.


  5. Abemus Le 15 novembre 2014 à 05h47
    Afficher/Masquer

    Oui c’est Donetsk. Sur ma version il n’y a aucun nuage… Cela dit, si ce petit nuage est sur votre version de google earth, c’est suffisant pour démonter la supercherie.


    • Upsidown Le 15 novembre 2014 à 09h02
      Afficher/Masquer

      @ Abemus

      Bonjour,
      Attention, avec Google Earth il faut vérifier la date de prise de vue (qui peut varier selon le grossissement). Il est peu probable que votre vue GE corresponde à la date du cliché le 17 juillet.
      Le seul moyen de vérifier est d’avoir une vue GE antérieure qui correspondrait au cliché satellite et dévoilerait la supercherie. C’est peut-être l’objet de la démonstration avec le grossissement des nuages ?


    • Tarlouf Le 15 novembre 2014 à 11h47
      Afficher/Masquer

      C’est peut-être de la fumée ou de la vapeur d’une usine en dessous et pas un nuage naturel.


  6. vérité2014 Le 15 novembre 2014 à 07h00
    Afficher/Masquer

    Saker confirme c’est un fake mais ‘volontaire'(voir stratégie dans article plus haut).C’est un SU-27 en plus et même pas une photo sat du tout…mais d’autres nettement moins fake suivront..si nécessaire.

    Par contre ceci n’est pas un fake:

    link to mk.ru

    Tiens petit rappel pour Poro,Yats ou Nuland,on attend toujours les data de l’ATC de borispol.

    Des news du controleur aérien espagnol?


    • LeDahu Le 15 novembre 2014 à 14h46
      Afficher/Masquer

      Les infos du ATC ukrainien sont disponible dans le rapport néerlandais.


      • Franck Le 18 novembre 2014 à 20h54
        Afficher/Masquer

        Allo, la tour, y’a quelqu’un ? Borispol, c’est l’ATC militaire. Kief est l’ATC civil. Ce que nous attendons, ce sont toutes les conversations en vol, et pas seulement celles qu’ils veulent bien nous donner…


  7. Timothée Le 15 novembre 2014 à 07h45
    Afficher/Masquer

    Je suis d’accord avec l’analyse (d’Olivier?) : l’affaire du MH17 est une affaire complexe et difficile, trop de données sont manquantes/invérifiables. Il est inutile de réagir à chaud à chaque fois qu’une nouvelle pièce est versée à son dossier !
    La seule chose à faire pour le moment c’est de questionner l’authenticité de ladite photo.


  8. Pascom Le 15 novembre 2014 à 07h56
    Afficher/Masquer

    Sur cette image, on peut conclure que le missile passera derrière l’avion ! ce missile vise le cockpit au moment du tir, il a oublié de viser le “but futur”.


    • Upsidown Le 15 novembre 2014 à 08h35
      Afficher/Masquer

      Bonjour,

      “ce missile vise le cockpit au moment du tir, il a oublié de viser le “but futur”.”

      Je ne pense pas que le pilote s’en soit préoccupé.
      D’après la photo, le missile a parcouru 4,5 km depuis son largage et on peut en déduire connaissant approximativement sa vitesse que le MH17 a lui parcouru 2,5 km dans le même laps de temps. Il est donc très facile pour le radar de tir de calculer l’angle optimal de départ surtout pour un vol commercial qui vol en ligne droite et à vitesse constante.
      Les missiles sont guidés par une source de chaleur (les réacteurs) et ils sont généralement conçus pour attaquer par derrière. De toute façon à cette distance le pilote ne voyait pas sa cible et se référait à son électronique embarquée.


    • Micmac Le 15 novembre 2014 à 08h49
      Afficher/Masquer

      Si cette photo est authentique (je dis bien “si”, mais je doute quand même de quelque chose d’aussi énorme), ce tir de missile n’est pas du tout impossible. Il vaut mieux tirer un missile à guidage infra-rouge derrière la cible, pour qu’il accroche la chaleur dégagée par les moteurs. De toutes façons, je crois bien (un spécialiste pourrait confirmé?) qu’au moment du tir, le missile doit être verrouillé sur une source de chaleur.

      Quoiqu’il en soit, cette configuration n’a rien d’impossible, et est même très plausible, ce qui ne prouve rien. Un gars qui fait un fake le fait de façon à ce qu’il soit crédible.


    • Micmac Le 15 novembre 2014 à 09h28
      Afficher/Masquer

      J’ajoute :

      Les soupçons qui pèsent sur la partie ukrainienne, au sujet de cette histoire, au vu des photos prises des débris, c’est que l’avion aurait été touché par un tir de missile air/air, puis aurait été achevé au canon,en tout cas c’est comme ça que je le comprends.

      Parce que c’est plus facile avec cette chronologie. Viser le cockpit au canon, alors que le Boeing vole à pleine vitesse et que le cockpit est à l’avant, c’est plus dur que de lui balancé un missile, puis de l’achevé lorsqu’il est plus lent et qu’il doit pas mal dérivé sous les effets des dégâts (tir en déflexion beaucoup plus facile, sur une cible lente qui vire en exposant son cockpit, plutôt que sur une cible rapide qui vole en ligne droite).

      C’est curieux, parce que pas mal de gens semblent inverser cet enchainement des événements.

      Et je ne crois pas du tout au Bouk. Ces missiles sont plutôt gros, laissent une trainée de fumée de combustion visible à des kilomètres, et si quelqu’un avait vu quelque chose comme ça, ça se saurait. Ça aurait même probablement été filmé, avec tous le monde qui se ballade avec un téléphone qui filme ce genre de truc facilement. Par contre, un tir de missile à guidage infrarouge en altitude, c’est beaucoup plus discret.

      De plus, beaucoup de témoignages évoquent un autre avion, et certains, deux autres avions, qui volaient près du Boeing. Sans parlé des infos qu’ont dévoilées les Russes (enregistrements radars). Et comme tout ça s’est passé durant une période où les bombardements aériens ukrainiens allaient bon train, ça n’est pas surprenant que pas mal de gens surveillaient le ciel…

      En plus, les témoignages des gens sur place font tous état de plusieurs explosions, et c’est bien l’impression, avec le décalage temporel et la dispersion dû à la distance, d’un tir de missile suivit d’une attaque avec un canon à tir rapide (une quinzaine d’obus par seconde, plus ou moins, peut-être beaucoup plus, suivant le type de canon embarqué).

      Pour moi, c’est plié : le Boeing c’est fait descendre par un avion ukrainien, ou bien, hasard extraordinaire, mais possible, c’est un “banal” accident, comme ça arrive. Il n’y a pas d’autres explications avec ce que l’on sait de façon indiscutable.

      D’ailleurs, la reprise en boucle de l’hypothèse du Bouk par nos chers médias si objectifs est assez révélateur : c’est la seule hypothèse qui permette d’accuser les “pro-russes”, qui n’ont pas d’aviation… alors que je pense (corrigez moi si je me trompe) que c’est impossible. Un Bouk, ça se serait vu à l’œil nu, et on aurait vu d’où il est parti, même sans satellite espion et tout le saint-frusquin…

      Après, ça ne prouve pas que cette photo est authentique. Cette photo n’est pas une preuve définitive.


      • boduos Le 15 novembre 2014 à 12h25
        Afficher/Masquer

        prêcher le faux pour connaitre le vrai! les russes sont assurés en tout cas que les ricains ne pourront pas fournir la bonne prise de vue satellitaire(auto accusatrice surement) et en abusent .
        ils auront au moins fait le buzz a Brisbane…


      • dessineux Le 15 novembre 2014 à 17h40
        Afficher/Masquer

        La première chose qui saute aux yeux c’est un gros problème de perspective. Même depuis une orbite basse et c’est de l’ordre de 200km (qui représentent donc une distance minimale), on se retrouve près de 20 fois plus haut que les avions, de ce fait ces derniers devraient être à 5% près à la même échelle que le terrain en dessous. Ce n’est manifestement pas le cas, le Boing apparait plus long que la piste de l’aéroport de Donestk qui fait un peu plus de 4 km.
        A l’échelle de la photo les avions seraient pratiquement indiscernables.
        Même pas la peine de chercher plus loin.


  9. Upsidown Le 15 novembre 2014 à 08h12
    Afficher/Masquer

    Bonjour,
    En réponse au jeu concours lancé par Olivier, voici quelques éléments déduits à partir de Google Earth.

    D’après l’étude des agrandissements du fuselage des deux avions et des paysages situés à la verticale, j’ai essayé de retrouver les points géographiques de leurs positions.
    Connaissant le point de chute principal des débris (village de Hrabove), le rayon des débris, l’heure probable du premier tire (15h20 locale), la direction de vol de l’avion (120°) et enfin le facteur de chute, j’ai pu restreindre le champs de recherche assez facilement et trouver les emplacement avec exactitude.
    Voici les résultats : Je vous laisse faire les tracés sur GE.
    Lieu principal du crash : village de Hrabove Coordonnées 48°08′ 43,10″N 38° 38’43,50″ E
    Position du vol MH17 : 48° 11′ 13,23″ N 38° 00′ 41,96″ E
    Position avion de chasse : 47°52′ 03,62″ N 37° 31′ 32,83″ E

    Commentaires qui n’engagent que moi d’après les éléments et le rapport sur l’accident de l’état major russe : link to les-crises.fr

    Point n°1:
    La distance entre Hrabove et le vol MH17 est de 46 km au moment du cliché. Sachant qu’il va être percuté environ une minute plus tard, la distance ne sera plus que de 32 km (vitesse de vol 15kmh/mn). Le vol restera encore environ 2mn sur les radar avant de se désintégrer. Sa vitesse se réduisant fortement suite à l’attaque, on peut extrapoler qu’il va parcourir encore 15 Km, soit à 17 Km du point d’impact. A ce moment l’avion, ou plutôt les débris, sont en chute libre et on estimera qu’ils mettront encore 1 mn pour atteindre le sol et parcourir encore plusieurs km en fonction de la taille des débris (je ne parle pas du poids mais de la portance). Les débris ayant été retrouvés dans un rayon de 10 km autour de Hrabove, c’est cohérent.

    Point N°2 :
    Je laisse aux spécialistes le soin de la vérifier avec exactitude mais la position de MH17 à l’heure indiquée est conforme avec la carte du contrôle russe. C’est à dire à 14 km au nord de la limite du couloir aérien qui passe à la verticale de Donetsk. Sa route (120°) semble cohérente par rapport au paysage.

    Point N°3 :
    Les lieux géographiques sur le cliché correspondent à la région de l’accident, NE et SO de Donetsk. L’heure du cliché correspond également à la chronologie des événements décrit par les Russes (1.19pm UTC = 17.19 heure de Moscou).

    Point N° 4 : D’après les Russes, il y avait effectivement un satellite US au dessus de la zone pour cette tranche horaire. Ils avaient d’ailleurs demandés communication des clichés.

    Jusque là tout semble concorder avec une authentification de la prise de vue.
    Nous rentrons maintenant dans un débat de spécialistes du combat aérien.

    La position de l’avion de chasse, un SU25 d’après les Russes, ne correspond par à ce qui est décrit sur la carte (je ne sais peut-être pas l’interpréter correctement). Par contre, l’heure correspond. Rien n’empêche d’envisager plusieurs avions sachant qu’en dessous de 5000 m ils ne sont pas détectés par le contrôle civil. Les Russes parle d’une distance de 3 à 5 km entre le SU25 et le MH17 alors que l’avion de chasse sur la photo se situe à environ 50 km de la cible.

    On peut imaginer qu’un autre SU25 se tenait à cette position en dessous de 5000 m pour tirer son missile et que le SU25 sur les écrans devait se rapprocher de l’altitude du MH17 pour l’engager au canon de 30mm. En effet, le pilote qui a tiré le missile à 50 km de sa cible n’avait aucun moyen de vérifier le résultat de son attaque et être sur que le pilote du MH17 n’aurait pas eu le temps de donner l’alerte. D’où la nécessaire présence d’un autre appareil pour veiller au grain et parachever le travail. Dans ce cas il est probable que les attaques ont été simultanées et coordonnées entre les chasseurs (qui vont généralement par paire en mission).

    Ce n’est bien entendu qu’une hypothèse et il faut également vérifier la possibilité de tirer un missile sur cette distance pour un appareil de l’armée ukrainienne. C’est très au-delà de la portée théorique de 12 km qui garantie un coup au but d’après le rapport des Russes. Encore une fois une affaire de spécialiste.

    Pour conclure, il apparaît que l’analyse un peu poussée de la photo, mise en relation avec les facteurs de temps et de lieu ne permet pas de démontrer une mystification. Seul le positionnement de(s) avion(s) de chasse et l’utilisation des armements peut ouvrir une controverse.
    Je laisse le soin à d’autres de prolonger le débat.

    Bonne chance


    • Micmac Le 15 novembre 2014 à 10h44
      Afficher/Masquer

      Est-ce que vous pourriez préciser ce qui vous fait penser à une distance de 50 km? Parce que, sur la photo, ça parait quand même beaucoup plus proche.

      L’avion, est, il me semble, un Su 27 ou une de ses variantes (nombreuses).


      • benoit Le 15 novembre 2014 à 12h14
        Afficher/Masquer

        a vue de nez moins de 1 km, en effet.


  10. Louis Joseph Le 15 novembre 2014 à 08h13
    Afficher/Masquer

    Pour les russophones sur des blogs russes:
    “C’est un faux”:
    link to zyalt.livejournal.com

    et ici

    “les arguments de Zyalt ne tiennent pas”
    link to eugenyshultz.livejournal.com


  11. Buleh Gila Le 15 novembre 2014 à 08h16
    Afficher/Masquer

    En effet ça ressemble à un méchant fake.
    La taille apparente du Boeing est de l’ordre de celle de la piste de l’aéroport de Donetsk.
    Même en orbite basse de l’ordre de 200 km contre une hauteur des appareils de l’ordre de 10 km, la parallaxe ne serait pas telle.
    Il serait ici sur Google Maps collé sur 5 km environ à la position de Panteleimonivka (48.202825,37.976131).


    • Buleh Gila Le 15 novembre 2014 à 08h25
      Afficher/Masquer

      Plus précisément : on peut faire mieux avec un peu de géométrie mais là je vais prendre l’avion (gloups), on verra si j’arrive.
      Concernant la photo du Boeing et du Mig.
      En effet ça ressemble à un méchant fake.
      La taille apparente du Boeing est de l’ordre de celle de la piste de l’aéroport de Donetsk.
      Même en orbite basse de l’ordre de 200 km contre une hauteur des appareils de l’ordre de 10 km, la parallaxe ne serait pas telle.
      L’équivalent de la dimension apparente à 200 m d’un objet d’une taille de 70 mm par rapport à un fond à 210 m.
      Il serait ici sur Google Maps collé sur 5 km de carte environ à la position de Panteleimonivka (48.202825,37.976131).
      Alors qu’il ne devrait pas couvrir plus de 100 m.
      Ou alors c’est un autre appareil bien plus haut qui a pris l’image mais alors sur une grande surface et sans distorsion ?


      • Upsidown Le 15 novembre 2014 à 08h52
        Afficher/Masquer

        @ Buleh Gila

        Bonjour,
        Pour le calcul il faut prendre en compte le fait que l’avion est à 10 000 m d’altitude, que le chasseur n’est probablement pas au-dessus de 5000 m (invisible au radar) et que les satellites militaires peuvent faire varier leur altitude de 70 à 300 km.

        A part ça l’analyse du plafond nuageux peut -être également effectuée. Sur une vidéo amateur le plafond du jour semblait relativement couvert au moment de l’accident mais avec des espaces de ciel bleu. C’était néanmoins à 50 km du cliché.


    • pgen Le 15 novembre 2014 à 09h55
      Afficher/Masquer

      Je re-poste ici :

      Attention au fake … !!! Les proportions ne me semblent pas “coller” …
      Après avoir repositionné la photo sur Google Earth, il s’avère que la silhouette de l’avion “couvre” plus de 4 km au sol, ce qui impliquerait, pour un B 777 de 70 m de long volant à 10 000 m d’altitude que la photo aie été prise à moins de 20 m au dessus du 777 … (et encore moins s’il volait plus bas …). Ce qui n’est visiblement pas le cas !
      De plus, les proportions relatives des 2 avions sur le cliché indiquent que le SU-25 se trouvait quasiment 1,5 fois plus près du lieu de prise de vue que le B777 …
      Et enfin, en supposant les 2 avions à une altitude similaire, ils n’étaient séparés que de 700 m (en prenant pour référence la taille du B777) … Perso et sans être un spécialiste du combat aérien 😉 , ça me paraît un peu “court” … Des avis ?

      (fichier .kmz disponible sur demande par MP)

      pgen

      PS : et merci à Olivier pour cet espace d’information alternatif mais où le débat reste ouvert …


      • Micmac Le 15 novembre 2014 à 11h08
        Afficher/Masquer

        Avez-vous pris en compte la longueur focale, forcément très grande, de l’appareillage de prise de vue du satellite?

        Parce que l’effet d’un dispositif optique de grande distance focale est justement d'”écraser” les distances. Le théorème de Thalès ne fonctionne que localement (enfin, bien sûr, globalement, ça marche, mais on ne peut pas l’appréhender sur une image très “écraser” par la focale de l’objectif).

        L’effet de la longueur focale est justement et très exactement que tout se passe comme si la photo avait été prise à quelques dizaines de mètres de ce qui apparait sur la photo. C’est le but de ce dispositif optique convergent : casser la perspective.


        • TinMar Le 15 novembre 2014 à 15h21
          Afficher/Masquer

          – Si de telles focales existent, capables d’agrandir aussi nettement des appareils et de les “écraser” sur le fond de Donetsk, alors on doit pouvoir trouver de telles photos, c’est quand même cool de surveiller aussi efficacement le trafic aérien. Bizarrement j’ai pas trouvé.

          – En admettant pour la fantaisie que cela existe (ce qui excuse l’absence de proportionnalité entre avions et sol), ceci n’explique en rien le manque évident de proportionnalité entre MH17 et son attaquant (un Su-27 compte tenu des ailes en flèche d’implantation très caudale) : pgen nous explique que le Su-27 se retrouverai ainsi à une altitude supérieure à celle du MH17 et que la distance séparant les 2 appareils est dérisoire (de l’ordre du kilomètre).
          A moins que la focale soit non seulement hypermegaefficace et en plus ne soit pas la même partout, mais alors là bienvenue chez Alice au pays des merveilles, et aucun service de renseignement ne voudra d’une telle photo sur laquelle les échelles sont interprétables.

          Cette photo est parfaitement incohérente, sortie tout droit d’un blockbuster américain avec le côde ADN génétique et “tout le merdier la” :
          link to youtube.com


      • bourdeaux Le 15 novembre 2014 à 19h01
        Afficher/Masquer

        je faisais justement quelques petits calculs sur les proportions, et vous m’avez devancé !
        Voici ma conclusion :
        mollement posé sur une piste à Roissy, depuis une altitude de 1 km (1.1 km sur Google – les 100 m d’altitude où se trouve l’aéroport), un gros porteur fait 2.3 cm de long. A 2 kms il fait 1 cm, etc… jusqu’à ne plus être perceptible à l’œil à 10 kms d’altitude.
        La photo peut être évalué comme étant calée sur environ 40 kms d’altitude, portant le boeing à 30 kms( 40 – les 10 kms d’altitude où il volait ). Il devrait donc être invisible à l’œil nu sur cette prise de vue. conclusion d’amateur, bien entendu…


  12. Loui JULIA Le 15 novembre 2014 à 09h16
    Afficher/Masquer

    Ce qui est certain, c’est que les forces séparatistes sont bien mieux informées des positions ukrainiennes que l’inverse, car les ukrainiens ont profité du cessez-le-feu pour s’enterrer dans des positions fortifiées, mais cela leur retombe dessus d’une certaine façon, car les séparatistes, eux, sont extrêmement mobiles et le même groupe peut, en se déplaçant, attaquer de plusieurs points. Les unités de mortier, etre autres, procèdent ainsi: un camion, un mortier, quatre gars dont un régleur, des munitions. Ils tirent quetre ou cinq obus, remballent et vont ailleurs.
    Dans une vidéo de Guivi, sous-titrée en français, il dit qu’ils connaissent toutes les positions des ukrainiens autour de la zone aéroportuaire: link to youtube.com
    Il est certain également que les séparatistes sont aidés en cela par des civils qui, continuant à vivre et travailler sur place, voient les déplacements et installations des unités ukrainiennes. Le site link to ridus.ru, qui publie de manière chronologique les informations dont il dispose mentionne souvent, après certaines “сообщают гражданские журналисты.” = nous informent des ‘journalistes civils’. Une façon pudique de dire ‘mouchards’, mais c’est ça. Moi, j’aime bien les mouchards qui prêtent la main contre les soudards de Kiev.

    Au sujet du retrait des “Praviy Sektor” de l’aéroport, ridus (qui donne tous types d’infos, de toutes provenances (russe, ukrainienne, US, Otan, AFP etc… en citant toujours la source) a publié ceci: 20h 38: Les combattants de Praviy Sektor ont quitté les terminaux de l’aéroport de Donetsk: C’est ce qu’annonce ‘Oukraïnskaïa Pravda’: “Cette retraite de l’aéroport, c’est une opération planifiée. C’est parce que maintenant, beaucoup de combattants se sont concentrés ici, il n’y a plus de nécessité pour nous d’y être si nombreux.” a déclaré au journal un combattant surnommé Boguémа. link to unn.com.ua link to pravda.com.ua
    Les liens ukrainiens, c’est moi qui les ai ajoutés. Cela me permet de mettre des messages de contre-propagande sur le forum de Libé et de les envoyer dans les dents des bornés qui ne jurent que par ce qu’ils lisent sur Censor.net en anglais, infonapalm en français et autres sites de propagande anti russe forcenée. Venant de grands médias ukrainiens, ils ne peuvent pas être contestés.
    A ce sujet, voici quelques infos quant à la vague de criminalité à Kiev, devenue impossible à cacher grâce à l’action des Cyber-Berkuts qui ont fait apparaître sur le net la circulaire que Iaréma, le procureur général d’Ukraine, aurait bien voulu garder sous le coude. Cette publication l’a forcé à envoyer au charbon ses subordonnés:
    – 13 h 40: Affaires criminelles: A Kiev, depuis le début de 2014, on a enregistré près de 557 procédures judiciaires reliées à des faits d’utilisation illégale d’armes. C’est ce qui est révélé dans une communication du procureur de Kiev Sergeï Youldachev.
    link to rbc.ua
    link to racurs.ua
    link to kiev.segodnya.ua

    -19 h 37: Le ministère de l’intérieur ukrainien a ouvert 415 procédures judiciaires pour des faits de troubles pendant la période des élections anticipées à la Rada supérieur. Communication faite aujourd’hui 10 novembre lors d’un briefing par le conseiller du chef du ministère, Anton, Gerachenko link to news.liga.net

    – 15 h 20: Le procureur de Kiev fait les gros yeux aux volontaires.. link to 112.ua Le procureur de Kiev a appelé les représentants des bataillons de volontaires à faire cesser les “actions illégales” auxquelles ils se livrent dans la capitale ukrainienne, communiquent les médias locaux
    link to kp.ua

    – 11 h 54: A Kiev, les fripouilles, les gibiers de correctionnelle et les arnaqueurs sont à la manoeuvre, communique Sevodnia.ua. Les gardiens de l’ordre introduisent la nuance suivante: la quantité des vols a augmenté parce que le bien-être des gens s’est détérioré. link to kiev.segodnya.ua

    – 17 h 09: Vol par des militaires: link to interfax.com.ua A Kiev, la milice a arrêté deux militaires de la garde nationale qui frappaient des passants, et leur volaient les téléphones mobiles et autres objets de prix.

    En ce moment, les Ukrainiens – qui vont acheter du charbon à la Russie – se sont dit qu’ils n’avaient plus besoin d’épargner les mines du Donbass et les bombardent. Dans l’une d’elles, il ny a plus d’électricité pour les pompes, alors elle est en train de se noyer.


  13. LeDahu Le 15 novembre 2014 à 09h32
    Afficher/Masquer

    Pareil la perspective ne semble pas être bonne. En même temps il y a un autre image d’un ‘radar’ qui montre le vol de MH17. Il reste encore quelques choses qui cloche. Les premiers analyses a la arrache ici: (il s’il y d’autres infos bien de vouloir les afficher en commentaire).

    link to lepontduhadu.blogspot.fr


  14. fuck Le 15 novembre 2014 à 09h59
    Afficher/Masquer

    aujurd’hui le nouvel obs publie un article “Ou va V.Poutine?”, par contre jusqu’ou iront les usa dans leur folie destructrice, pas un mot !


    • anne jordan Le 15 novembre 2014 à 15h29
      Afficher/Masquer

      Aujourd’hui , sur France Culture , Finkielkraut ne fait pas son émission du samedi matin sur un thème philosophique mais … géopolitique !
      thème ?
      Poutine !
      J’ai adoré la phrase du journal de Montréal :
      “Sur place, cinq personnes ont été tuées par un tir de mortier dans une ville tenue par les séparatistes. Plus de 4.000 personnes sont mortes depuis le début du conflit en avril. ”
      que va comprendre le lecteur pressé , inerte , indifférent , manipulé ?


  15. Alain Le 15 novembre 2014 à 10h08
    Afficher/Masquer

    C’est effectivement l’aéroport de Donetsk et l’avion est à la verticale de Panteleimonivka.

    Le nom de la compagnie est effectivement trop en avant et normalement il est à la même hauteur sur tous les avions. le logo de la queue semble bon mais il n’est pas impossible que nom et logo soit un montage

    Mais l’attaquant n’est pas un SU-25, seul type d’appareil signalé dans les environs, car le SU-25 est à ailes droites et celui de la photo est à ailes en flèche !!!
    link to fr.wikipedia.org

    Ce qui m’étonne aussi, c’est la taille respective des avions et du sol: ils semblent plus proche de l’objectif que du sol, ce qui est assez bizarre pour une photo satellite. Et allez sur Google Earth, impossible d’y voir un quelconque avion en vol, même à proximité des aéroports les plus fréquentés alors qu’ici impossible de ne pas les voir. peut-être quelqu’un sur ce forum peut avoir une explication

    Et il faut un sacré pilote pour mettre au but sur une cible dont il croise la trajectoire à des vitesses pareilles. déjà pendant la première guerre, malgré la faible vitesse, il était déjà miraculeux de mettre une balle au but, la suivante passait forcément derrière la cible. Les attaques se font toujours par l’arrière (le plus favorable, moins de différences de vitesses relatives) ou par l’avant (partie la plus vulnérable avec les pilotes mais temps de tir très réduit étant donné les vitesses de rapprochement) de plus le Sukhoi 25 est un appareil d’attaque au sol dont les pilotes ne sont pas formé pour l’interception.

    Si ils avaient eu l’intention d’abattre un avion, ils auraient envoyé un Sukhoi 27 ou un MiG 29

    La thèse d’un exercice où le SU-25 devait servir de plastron, d’une fusion des échos radr qui aurait fait du MH-17 le plastron pour finir par le tir accidentel du missile reste la thèse la plus crédible


  16. philbrasov Le 15 novembre 2014 à 10h16
    Afficher/Masquer

    photo suffisamment vraie pour essayer de faire croire que ce sont les pro-maidan, qui ont fait le coup,

    avantage Russie dans un premier temps.

    Mais photo suffisamment fausse, ( le nuage .le nom de la compagnie ..) pour accuser en retour les russes coupables de fabrication de fausses preuves.
    Avantage USA.

    conclusion : coup monté.


    • Alae Le 15 novembre 2014 à 11h33
      Afficher/Masquer

      “conclusion : coup monté.”

      Un coup monté, oui, mais par qui et pourquoi ? N’est-il pas logique de penser que les Russes, qui savent qui a fait le coup, menacent indirectement les Américains, qui savent également qui a fait le coup, de dévoiler les vraies preuves dans un avenir proche ?

      C’est comme un ballon d’essai dont la signification pourrait être celle-ci : “cette fois-ci, on balance un faux juste pour vous mettre sur les dents. La prochaine fois, on peut créer une panique chez vous en envoyant la véritable histoire. Comme nous ne voulons pas que vous perdiez la face parce que nous savons bien le souci que vous avez de votre image, nous nous retenons pour le moment. Un petit conseil néanmoins : fichez-nous la paix, or else… ”

      Je ne connais pas assez la psychologie russe pour être sûre de ce que j’avance, mais si je me souviens bien, Poutine avait déjà repêché Obama, l’année dernière, pour lui épargner de perdre la face dans l’histoire des armes chimiques de Bachar – ce qui pourrait expliquer pourquoi les vraies preuves des responsables du crash sont encore dans les archives.
      En tous cas, sur cette affaire, les Russes ont l’air totalement sûrs d’eux, ce qui n’est pas le cas du camp adverse.
      Conclusion : les Russes détiennent les preuves que les coupables ne sont ni Russes, ni Novorossiens.


      • philbrasov Le 15 novembre 2014 à 13h39
        Afficher/Masquer

        c’est tres simple par qui….. les USA ont interet a demontrer que les russes detiennent des FAUSSES PREUVES…. d,ou le coup a trois bandes…
        les russes ont les preuves…. et font chanter les USA…de maniere diplomatique…
        les USA coinces, inventent ou imaginent le scenario russe.. avions detruisant le MH17…
        pour ca faut des preuves.. donc on cree une image ou comme par hasard un avion ukrainien tire sur le MH17…. de plus on la fait en haute definition , pour que le monde entier voit que les russes ont raison… les salauds de Kiev ont abattu le MH17…
        Sauf que les américains ont laisse qq indices VISIBLES , pour que n’importe quel analyste amateur, se rende compte que ces images sont des faux… ( nuage, marques sur le fuselage de l’avion nature du chasseur etc etc…) les réseaux sociaux font le reste….

        LES RUSSES FALSIFIENT DES PREUVES POUR ÉTAYER LEURS VÉRITÉS…
        SALAUDS DE RUSSES…..
        Voila le message….


        • LeDahu Le 15 novembre 2014 à 17h58
          Afficher/Masquer

          et regarder bien la réaction de merdias – en particulier les titres!!!

          link to twitter.com

          Russia, Russian media, Russian state-owned media, Kremlin


  17. Alain C Le 15 novembre 2014 à 10h20
    Afficher/Masquer

    “Cependant, cette photo (d’un autre appareil de la flotte, a priori du même modèle) collerait plus”

    Non.

    Sur la photo en question, prise du côté gauche de l’appareil, l’aile à “l’air” de partir du dernier “a” de Malaysia.

    Mais en fait, il s’agit de la partie visible située juste au départ du support du réacteur gauche.

    L’aille se continue derrière jusqu’à la carlingue, et si l’on imagine la ligne suivant l’angle de la partie visible de l’aile, on se rend bien compte que l’implantation réelle se situe quelque part vers le y, voire avant, ce qui est conforme aux photos précédentes, alors que sur la photo “satellite”, tout le logo est intégralement situé en avant de l’implantation de l’aile.

    Cette “photo” est plus que douteuse, à mon avis, et je ne la tiens pas pour une réalité

    Hélas….


  18. mido Le 15 novembre 2014 à 10h24
    Afficher/Masquer

    Une emission affligeante sur france culture avec des invites bien choisis …
    link to franceculture.fr


    • Ardèchoix Le 15 novembre 2014 à 11h43
      Afficher/Masquer

      Effectivement petite entrée au piano avec François Étienne Vladimir Bujon de l’Estang, ambassadeur de France aux us de France1995 à 2002 qui vient nous parler de l’Ukraine houaaa. C’est un peu comme si il allait nous parler du travail de nuit .


      • anne jordan Le 15 novembre 2014 à 16h23
        Afficher/Masquer

        je vous trouve tous deux ( @mido et ardéchois ) très très partiaux !
        certes l’émission de Finkie est orientée , direction U.E./USA , MAIS ,
        1 elle a le mérite d’exister , et permet à l’auditeur d’entendre pendant une heure PARLER DE L UKRAINE . – je serais heureuse qu’on en parlât davantage –
        2 François Bujon de Lestang dit beaucoup de choses prudemment justes
        ( Philippe de Lara est pire ! )
        3 Finkie et de Lestang n’éludent pas les choses qui fâchent : ils évoquent les Nazis de Maïdan , Bandera , le Kosovo ( comme précédent de référendum ” imposé “) , le discours de Gorbi , celui de Poutine à Sotchi , etc ..; au point que je me suis demandé si O.B n’avait pas Alain Finkielkraut parmi ses lecteurs assidus!!!
        pour le reste , bien sur , PROPAGANDA ,mais peu me chaut d’être cataloguée dans la ” réacosphère ” ! ( ça lui va bien à Finkie , non ? )
        Je le répète : on apprend – surtout quand on n’est pas un lecteur des ” CRISES ” – beaucoup de choses et , après , on peut se faire sa p’tite idée .


  19. Benjamin Le 15 novembre 2014 à 10h24
    Afficher/Masquer

    faux ! un gros gros gros fake !!!

    la preuve sur ce site !
    link to veriteperdue.wordpress.com


  20. Vinipoukh Le 15 novembre 2014 à 10h29
    Afficher/Masquer

    Au-delà de l’éventuel tir de canon sur le MH17, je voudrai tout de même bien savoir où est passé le panache de fumée de l’éventuel missile BOUK évoqué depuis le début de cette affaire !!! Ces missiles, comme tous les missiles Sol-Air de cette portée (+ de 10km) sont à propulsion par moteur à poudre. Or ce type de propulsion émet un large panache de fumée blanche qui reste persistant un moment après le tir. Dans le cas du MH-17, vu l’altitude atteinte (>10.000m), le panache doit avoir bien plus de 10km de long avec le déport horizontal. Or aucun témoin ni aucune vidéo ou photo, pourtant prises juste après la catastrophe, ne le montre, personne ne l’a vu et personne n’en parle. Ce serait aussi très utile pour savoir de quelle direction arrivait cet éventuel missile. Sur ce point RIEN !!! étrange non ?…


    • Micmac Le 15 novembre 2014 à 11h19
      Afficher/Masquer

      Pareil… le coup du Bouk, j’y crois pas un seconde. Il n’y a pas besoin de satellite espion dernier cri pour voir un tir d’un missile de ce genre. Ça doit se voir à 30, 40 km à l’œil nu, une colonne de fumée qui monte à 10 000 m d’altitude.


  21. Jean Sérien Le 15 novembre 2014 à 10h36
    Afficher/Masquer

    Alors, tous des vendus à l’AFP?

    link to leparisien.fr

    Comme quoi, il n’y a rien de mieux que les reportages de terrain, plutôt que les papiers “institutionnels” ou l’en relaie des communiqués/déclarations officiels.


    • sadsam Le 15 novembre 2014 à 11h10
      Afficher/Masquer

      @Merci JS

      Dommage que cette nouvelle ne soit pas signée.

      Il faut espérer que ce genre de reportage sera le début d’une série et non un cas isolé.


  22. Ardèchoix Le 15 novembre 2014 à 10h57
    Afficher/Masquer

    Une image vu sur i-télé , poutine et no’t président a nous qu’on a . Hollande s’assoit et poutine reste debout et fait signe à Hollande de se lever pour se serrer la main devant les photographes .
    À mon avis le mistral va pas être gagnant .


    • jean Le 15 novembre 2014 à 20h59
      Afficher/Masquer

      acte manqué! ……..très signifiant sur le refus du dialogue, et de la simple considération!
      (les carottes sont cuites! :-))


  23. Pascalcs Le 15 novembre 2014 à 11h15
    Afficher/Masquer

    Les photos satellite sont conçues pour avoir le niveaux 0 net afin de voir les détails au sol. En se trouvant à 10 km d’altitude, le B777 devrait être plus flou, sinon peut-être légèrement dédoublé. Hors le sol est assez flou et l’avion assez net. Par ailleurs, l’avion ressemble furieusement à celui de la photo officielle du 767 et non du 777 de Boeing que l’on trouve sur son site:

    link to boeing.com

    Les deux photos d’avion peuvent se superposer de façon quasi parfaite. Pour moi c’est un faux.


    • Micmac Le 15 novembre 2014 à 11h36
      Afficher/Masquer

      D’un autre côté, comme je l’ai écrit en partie plus haut, l’effet d’un dispositif optique de grande focale est justement d’écraser les distances. Tout parait à la fois rapproché et net. Comme notre œil a une petite focale, on en a pas l’habitude. Mais il suffit de regarder, par exemple, la retransmission d’un grand prix de Formule 1 à la télé (“sport” dont j’ai horreur) pour s’apercevoir de cet effet : les “voitures” vues de loin sont nettes, ainsi que les tribunes situées à bonne distance.

      Le dispositif optique (en l’occurrence un bête téléobjectif) raccourci toutes les distances. Faites une photo d’un objet lointain avec un bon téléobjectif et un bon appareil photo, tout ce qui ne se situe pas vraiment trop loin de l’objet sera net aussi. A l’inverse, si vous voulez faire une photo d’un objet proche (avec, cette fois, un objectif à courte focale, ça va de soit), il faudra vraiment bien régler votre appareil, si vous ne voulez pas de flou.

      Niveau 0 ou 10 km, pour la focale du satellite, c’est grosso merdo pareil… c’est pour ça que ces satellites sont très utiles pour surveiller à la fois le sol et ce qui vole. Je ne dis pas que ces photos ne sont pas des fakes, mais ce n’est pas le bon argument pour les “débunker”.


    • anne jordan Le 15 novembre 2014 à 16h32
      Afficher/Masquer

      jamais je ne me suis permis de relever des fôtes d’Hortograff ; mais là , je m’y autorise parce que cela revient souvent ( même sur le clavier d’O.B. ! )
      Hors / Or= cependant
      “Or , le sol est assez flou “, et non pas HORS qui signifie ” dehors ” ou ” à l’exception de ” .
      désolée pour cette crise de pédantisme .


  24. kinimodo Le 15 novembre 2014 à 11h24
    Afficher/Masquer

    Si le renseignement américain (ou européen?) a des informations sur la diffusion prochaine de vrais clichés accablants de ce type par les russes ( photos volées de leur propres services ou documents russes); ce photo-montage peut provenir des services américains, afin de saper la crédibilité des vrais documents que fourniront les russes.
    Suffisamment pro pour faire illusion mais comportant des erreurs pour qu’une analyse fine le qualifie de fake.
    Si de vrais doc arrivent ensuite, une confusion s’en suivrait. Ils peuvent compter aussi sur le pouvoir médiatique pour prendre le relais et mettre en avant systématiquement ce fake pour casser l’effet de vrais documents accablants.
    C’est sans doute tiré par les cheveux mais si réellement les russes ont des preuves et vu la gravité des faits, tous les moyens seront utilisés par les occidentaux pour les contrer.


    • Le Sudiste Le 15 novembre 2014 à 13h13
      Afficher/Masquer

      Bonjour kinimodo,
      Je partage votre avis. Il y a un intérêt évident à faire diffuser par les russes des infos que l’on sait fausses. Décrédibiliser d’éventuels futurs documents est une piste plus que sérieuse. Question: y-a-t-il réellement la “preuve qui tue”? Possible.
      Si elle existe, Poutine la sortira-t-il? Rien n’est moins sûr.

      Au passage, cette photo qui apparait déjà le 15 oct comme signalé dans l’article est le 2eme message laissé par un intervenant qui ne laissera que 2 message sur le forum.
      link to z5h64q92x9.net
      Le premier? Le fichier de la photo avec comme seul commentaire “picture”.
      Pas bavard pour un type qui sortirait un tel scoop…


      • Le Sudiste Le 15 novembre 2014 à 14h45
        Afficher/Masquer

        Et je me corrige aussi sec:
        S’il n’y a aujourd’hui plus que 2 messages de cet intervenant sur le forum, il y en a eu en fait au moins 3. La capture d’écran utilisée dans l’article ( link to les-crises.fr ) indique que c’est le commentaire 17 et qu’il y a 3 messages du posteur. Au moins 1 a été supprimé. Voilà pour la correction.

        Sinon, pour les spécialistes de la photo (ce que je ne suis vraiment pas), que dire de l’exposition à la lumière (du même soleil) des deux avions? Est-ce cohérent? Peut-on conclure quelque chose?


  25. kinimodo Le 15 novembre 2014 à 12h16
    Afficher/Masquer

    une analyse de cette photo (en anglais):

    link to bellingcat.com


  26. Gérard Couvert Le 15 novembre 2014 à 12h35
    Afficher/Masquer

    Faux sans doute mais avec des erreurs bien senties, les services russes savent faire mieux, bien mieux, donc si le faux vient d’eux il est un avertissement (Attention la prochaine fois on sort les vraies photos !) sinon cela vient d’en face pour discréditer les informations sur la réalité du conflit qui commencent à émerger dans l’opinion (grâce à “les crises” ou “infobeeze”
    Militarys maps a indiqué tout hier et aussi avant-hier des bombardement sur la zone du Boeing, or ce n’est pas du tout une zone de combats ou d’intérêt militaire … destruction de preuves ?


  27. Krokodilo Le 15 novembre 2014 à 13h06
    Afficher/Masquer

    A noter hier soir sur BFM-TV une intervention mesurée et sensée de Thierry Mariani, député UMP des Français de l’étranger. Je ne sais pas si elle sera disponible. C’est assez rare pour être signalé, au milieu de toute cette désinformation.


  28. Tom Le 15 novembre 2014 à 13h13
    Afficher/Masquer

    Bonjour
    Précisions :
    1)le plafond de vol du SU25 est de 7000m. Il lui est donc impossible d’engager facilement un avion volant à 10 000. Sauf avec des missiles AA capables de remonter de 3000m.
    2) mais les vitesses du SU25 et du Boeing étant très proches, un SU 25 ne peut rattraper le Boeing. Si un avion a attaqué le Boeing, ce ne peut être un SU25.
    3) les chasseurs sont équipés de missiles AA soit à guidage IR (donc attirés par la chaleur des réacteurs) soit à guidage radar (par un autre radar ou par un radar embarqué sur le missile, que l’on qualifie alors d’auto-directeur). Dans les deux cas il n’est pas nécessaire que le chasseur soit aligné sur sa cible pour tirer. Il suffit que le missile ait “accroché” sa cible.

    Bonne journée


  29. achriline Le 15 novembre 2014 à 14h10
    Afficher/Masquer

    “Enfin, j’ai trouvé cette image sur un site ukrainien qui semble démonter la manip, mais c’est à confirmer. De plus, les impacts sur le cockpit montraient plutôt de gros soucis au niveau du coté gauche”

    Non ! car sur la fameuse photo montrant la partie de fuselage sous la vitre du cockpit, la plupart des bords des trous sont dirigés vers l’extérieur. Cela renforce donc l’idée d’une attaque par la droite avec sortie des projectiles à gauche.

    link to shoutwiki.com

    Difficile de penser également que “l’agence officielle” TASS publie, justement aujourd’hui, un article qui si l’information était fausse, pourrait mettre Poutine en porte-à-faux pendant le G20. L’information a dû être vérifiée un minimum.

    Affaire à suivre …


    • LeDahu Le 15 novembre 2014 à 17h36
      Afficher/Masquer

      C’est comme quelqu’un l’affiche pour dire “Moscou ment” Putin ment!


  30. Nicks Le 15 novembre 2014 à 14h12
    Afficher/Masquer

    L’avion de chasse sur la photo est très probablement un Su27. Or il me semble bien qu’on avait parlé de Su25 dans les parages du Boeing. Il n’a jamais été fait mention d’un autre avion à ma connaissance. A moins d’informations qui n’auraient pas été divulguées sur la présence d’autres appareils à proximité, on peut penser que cette image est donc un montage.


    • achriline Le 15 novembre 2014 à 21h42
      Afficher/Masquer

      Dès la première révélation russe (quelques jours après l’accident) il avait été envisagé deux SU-25 ou MIG-29.


  31. patrice Le 15 novembre 2014 à 14h21
    Afficher/Masquer

    Bonjour,
    je n’ai pas pris la peine de lire tous vos commentaires, mais pour moi c’est un fake, car , sur tout ce que j’ai pu lire, il y avait un belle couverture nuageuse sous l’appareil, et, ici, une super vue du sol.
    extrèmement douteux.


  32. Ferrari AM Le 15 novembre 2014 à 14h45
    Afficher/Masquer

    Pour ne pas passer à coté
    “Le maniére de voir” de ce mois : RUSSIE, le retour.
    Pour l’avoir feuilleté, je pense qu’il y aura, qu’il y aurait matiére à débat.


  33. vérité2014 Le 15 novembre 2014 à 17h04
    Afficher/Masquer

    A Donetsk, les réfugiés partagent le même rejet de l’Ukraine

    link to rtbf.be

    Porochenko entérine de facto la partition de l’Ukraine

    Le président ukrainien Petro Porochenko a ordonné le retrait de tous les services publics des régions sous contrôle des séparatistes prorusses dans l’est de l’Ukraine. Ces mesures entérinent de facto la partition du pays.
    link to romandie.com

    Poutine va quitter le sommet du G20 plus tôt que prévu.

    link to romandie.com


    • purefrancophone Le 15 novembre 2014 à 19h06
      Afficher/Masquer

      J’ai lu çà aussi sur le Figaro.fr !!
      A force de se faire accuser d’envahir l’est de l’Ukraine , il n’a plus rien à faire avec ces pantins accusateurs sans preuves !!!!!!!
      Heureusement qu’il a les nerfs solides , sa patience est mise à rude épreuve !!!!
      Jusqu’au jour où………!!!!!


    • sadsam Le 15 novembre 2014 à 20h58
      Afficher/Masquer

      @Merci Vérité

      L’article de la RTBF est le même article AFP repris dans Le Parisien cité un peu plus haut.

      Avec les mesures prises et annoncées par Porochenko, la situation de la population civile va être encore plus effroyable (fermeture des écoles, crèches, hopitaux, suspension ou interruption des services de voirie, d’adduction d’eau sans parler du chauffage) ; et bientôt suspension du système bancaire, parait-il.

      Par la brutalité de ces mesures, Porochenko voudrait-il se positionner par rapport à ses rivaux politiques ? Cette “punition” des couches les plus faibles de la population du sud-est (retraités, enfants) fait penser à quelques épisodes de l’histoire de l’antiquité. Cela fait aussi “terreur” d’état.

      Ces mesures “humanitaires” de Kiev seront-elles abordées au G20 ?
      Ou s’agirait-il d’un “nettoyage ethnique” , comme cela a parfois été avancé ce printemps, sur lequel personne en occident ne veut ouvrir les yeux ? Ceux qui regardent le site depuis plusieurs mois se souviendront de la terrible émission de la chaîne hromadske TV (financée de surcroît par des ambassades occidentales à Kiev) sur la nécessaire élimination d’une partie de la population du Donbass.


      • chios Le 15 novembre 2014 à 23h50
        Afficher/Masquer

        Un échantillon des talents oratoires de Porochenko
        Nous on aura……. et eux non

        ea….des écoles pour nos enfants, et eux devront se terrer dans des caves.
        Et c’est ainsi que nous gagnerons la guerre.
        link to youtube.com
        soustitres anglais

        Je crois qu’il a dû boire un verre pour avoir le courage de sortir ça.


        • sadsam Le 16 novembre 2014 à 00h45
          Afficher/Masquer

          @merci Chios,

          IL faudra remettre cette video de POROCHENKO sur le site DEMAIN pour que tout le monde puisse la voir.

          Elle éclaire bien les analyses des journaux russes sur les décrets de Porochenko, analyses qu’à vrai dire on a un peu de mal à comprendre tellement la politique annoncée de Kiev est barbare. Aussi barbare dans un autre genre que les bombardements.

          Quant à l’alcool (ou autre chose ? un produit mis dans son verre peut-être ?), il y a déjà eu des videos étranges avec Poro, je me souviens d’un meeting pour la Présidentielle à Marioupol.


    • languedoc 30 Le 16 novembre 2014 à 00h52
      Afficher/Masquer

      Un porte parole de Poutine vient de démentir : Il n’y aura pas de boycott du G20 par Poutine. Les occidentaux ont pris leur désir pour la réalité.


  34. Daniel Le 15 novembre 2014 à 17h40
    Afficher/Masquer

    Juste pour vous féliciter, Olivier, vous avez été cité – et dans le meilleur style – par le site “La Voix de la Russie”. Pour ceux qui ne sont pas encore au courant, en voici le lien :

    link to french.ruvr.ru


  35. Lithan Le 15 novembre 2014 à 17h48
    Afficher/Masquer

    Je ne sais pas ce que valent ces photos satellites mais on a pas fini d’être étonné avec ce qui se passe en Ukraine.
    Selon l’agence Ria Novosti (et reprise par Courrier International), l’islamiste britannique Samantha Lewthwaite (a.k.a La Veuve Blanche) aurait été tuée dans le Dombass par un sniper pro-russe.
    Voulait-elle casser du russkof pour venger les islamistes Tchétchènes morts durant les 2 guerres de Tchétchénie ? En tous, si cette histoire est vraie, cela ne ferait qu’accréditer la thèse d’un islamisme radical en réalité soutenu et encouragé par l’Occident afin de diviser la Russie.


  36. dessineux Le 15 novembre 2014 à 17h56
    Afficher/Masquer

    Il y a sur google des images d’avions en vol, on notera l’effet d’écrasement de perspective et la superposition décalée des couleurs dues au déplacement de l’avion pendant l’acquisition de l’image voir link to img-9gag-ftw.9cache.com


  37. DUGUESGLIN Le 15 novembre 2014 à 18h51
    Afficher/Masquer

    Je viens de voir Psaki sur une chaîne russe(planet rtr) interrogée par un journaliste russe à propos de cette photo. Elle répond qu’elle ne l’a pas vu et qu’elle répondra quand elle l’aura vue.
    Mais le but du journaliste était d’amener la vraie question: “pourquoi l’enquête est si longue? ”
    Elle répond; “parce que les gens du Donbass empêchent les enquêteurs de venir sur place”.
    Encore le mensonge.
    Il n’y a pas de doute cette photo montage est un (fake) faux.
    Mais le but est de remettre d’actualité cette affaire pour éviter l’enterrement de l’enquête.
    Tous les médias vont donc à nouveau en parler, évitant ainsi l’oubli.
    De plus, même si c’est un “fake” (truquage en français), cela sert de rappel à la possibilité d’une attaque de l’aviation ukrainienne. Cette photo laissera des traces avec les interrogations qui vont avec, l’image restant imprimée dans la tête même si il y a un démenti.


  38. vérité2014 Le 15 novembre 2014 à 18h56
    Afficher/Masquer

    Héroïque Ukraine ! 36 invasions russes en 9 mois

    link to dedefensa.org


  39. philbrasov Le 15 novembre 2014 à 19h04
    Afficher/Masquer

    maintenant que nous savons tous que cette photo est un fake… il sera intéressant de savoir d’ou vient la source et comment elle a été diffusé…
    Histoire de donner du grain a moudre a nos contradicteurs.


  40. bluetonga Le 15 novembre 2014 à 19h28
    Afficher/Masquer

    Pour les anglophones, un lien vers un article hilarant de Russia Insider qui propose dans un premier temps d’appliquer à Poutine le sort réservé aux terroristes qui abattent des avions : une retraite dorée à Miami (c’est ce qui est arrivé à l’infortuné Luis Posada Carriles qui avait fait sauter un avion civil cubain, et qui après quelques péripéties, a échoué en Floride où il coule des jours paisibles et ensoleillés).

    Puis l’auteur se reprend, et se demande si après tout Vlad est bien coupable. Il faudrait quand même s’assurer de ne pas commettre une erreur judiciaire et de ne pas délivrer sa green card à un innocent. Et de mettre en doute la culpabilité de Poutine en l’absence de preuve suffisante.

    Et à la fin, il taille un costard au premier ministre australien Tony Abott, qui s’est distingué récemment par quelques inepties remarquables, même pour un dirigeant occidental. En particulier, Abott a exhorté Poutine à présenter excuses et dédommagements aux familles des victimes, prenant exemple sur le cas des américains qui ont descendu le boeing iranien IAF655 en 1988. Le journaliste, Riley Waggaman, en profite pour rappeler (apprendre?) à Abott que non seulement les USA n’ont jamais présenté d’excuses, mais qu’ils n’ont procédé à un dédommagement des victimes que 8 années plus tard, après que la Cour Internationale de Justice leur ait tordu un bras derrière le dos.

    Jouissif.

    link to russia-insider.com


    • PL Le 16 novembre 2014 à 01h19
      Afficher/Masquer

      Merci de rappeler un trait quasi continu de la politique américaine tout au long du siècle: l’utilisation de quantité de réseaux d’extrème-droite en amérique latine pour les basses besognes de destabilisation, par l’intermédiaire des Carriles, Bosch et compagnie qui, vous l’avez noté, peuvent faire exploser des avions de ligne sans que ça empêche grand monde de dormir.
      Mais les cubains sont comme les gens du donbass: s’ils ne capitulent pas, alors tous les coups seront permis. Et on peut compter sur les “journaux de référence” pour faire passer la pilule, quand on voit par exemple le spécialiste de l’amérique latine qui sévit au Monde, le sieur paranagua…
      Ces accointances ne sont pas nouvelles, ni limitées à l’amérique latine bien sûr, enfin il est bon de rappeler qu’hélas, rien n’a été inventé en ukraine avec svoboda et consorts.
      link to america-latina.blog.lemonde.fr .
      link to mediacratie.wordpress.com .


  41. Tof Le 15 novembre 2014 à 20h06
    Afficher/Masquer

    Quand vous tombez sur une photo douteuse, vous la passez là :

    link to fotoforensics.com

    En 2 minutes, vous aurez les preuves de trucages et les métadonnées de la dite photo.

    Vous allez gagner des plombes de debunking


  42. Jeanne L. Le 15 novembre 2014 à 21h07
    Afficher/Masquer

    Aux informations télévisées de ce soir depuis Arte jusqu’à la 1 et la 2.
    La grande nouvelle c’est que Poutine est isolé, image ou le pauvre gars se retrouve à une table tout seul et comme on fait un gros plan sur lui à ce moment on voit bien qu’il parle tout seul: ce type là il doit avoir un grain …
    Il est tellement isolé preuve supplémentaire, c’est qu’il a failli partir avant le dessert.Mais il s’est ravisé car il voulait pas avoir l’air .
    Où sont passés ses copains des BRICS ? Ils l’ont laissé tout seul? Elle fait quoi Mâme Kirchner ? M’sieur Xi JinPing ? Où qu’elle est Dilma ? Et le” I “de Brics et le “S ” quoi qu’i font ?
    Décidément cela se passe bizarrement aux antipodes d’après les télé françaises …!


    • languedoc 30 Le 16 novembre 2014 à 01h46
      Afficher/Masquer

      J’ai plutôt l’impression qu’on se l’est arraché :
      – Il a eu un rendez-vous avec Hollande,
      – un autre avec Cameron, mais en privé,
      – Il a discuté de l’Ukraine avec Merkel et Juncker,
      – des affaires économiques de la Russie et des dettes de l’Ukraine avec Mme Lagarde,
      – sans compter une rencontre des chefs d’états des BRICS, organisée en marge du sommet du G20, ou il a fait une déclaration dans laquelle il s’est dit persuadé que les BRICS étaient capables de résister à la crise mondiale,
      – il a rencontré Renzi,
      – On nous l’a montré, aux informations à la télé, dans un théâtre, au premier rang, regardant les danses folkloriques des autochtones.
      Si vous appelez ça de la solitude, alors là…. (ces infos sur Ria Novosti).


      • Jeanne L. Le 16 novembre 2014 à 10h51
        Afficher/Masquer

        Cher Languedoc30,
        Pour ce qui est de moi je suis totalement d’accord avec vous.
        Je me voulais ironique, ce doit être raté!
        En tous les cas je suis aussi en colère contre Arte, la 1 et la 2 dont j’ai suivi les journaux hier au soir en mangeant ma soupe et qui voulaient me faire conclure à la solitude de Poutine et de la Russie, isolés par leur méchanceté dictatoriale !
        Je veux dire que si on ne va pas chercher les informations ici ou sur le site “histoire et société”, ou dans les dépêches de RIA-Novosti, de la voix de la Russie, de ITAR-TASS et de Novorossia en russe on ne sait rien et on ne peut que conclure par les inepties que j’avais énoncées.


        • Chaban Le 17 novembre 2014 à 00h03
          Afficher/Masquer

          Vous regardez encore ces saloperies? (Chez moi on appelle un chat un chat.)


  43. vérité2014 Le 15 novembre 2014 à 23h00
    Afficher/Masquer

    NEW MH17 SATELLITE PHOTOS – A WARNING

    I have deliberately held back on the story about the satellite photos that supposedly show a Ukrainian fighter shooting down MH17 to see what the response would be, whether any more evidence would come to light and what the Russian government and military would say about them .

    In the event the Russian government and military have ignored them as I notice to a great extent have Russian media organisations like Sputnik,TASS and RT.

    The photos have been widely ridiculed as fakes and I am afraid I tend to agree. My reason for thinking that these photos are almost certainly fakes is not because of the specific criticisms that have been made of the photos (persuasive though some of these criticisms are) but that the photos are quite simply too good to be true. Until and unless we know the actual provenance of these photos (ie. whose satellite supposedly took them – we only know it was not the Russians’) we should pay them no attention.

    I would make two more points about these photos:

    1. It seems that these photos were part of the evidence used by a body known as the Russian Institute of Engineers that published a report on MH17. I don’t know much about this body but I was frankly unimpressed by the report. If the report did draw on these photos, then I am afraid that is another reason to treat that report with skepticism.

    2. From literally the day MH17 was shot down it has been clear to me that an organised attempt is being made by someone to spread the story that MH17 was shot down by a Ukrainian fighter. There was the story of the mysterious Spanish air traffic controller for instance that circulated within hours of the tragedy and which effectively got the theory going. Note that we have heard little or nothing from this person since then, which makes his evidence look even more like someone’s fabrication.

    It is possible that those behind this operation are the Russians, possibly because they know that that is what happened and they want to draw people’s attention to the fact. However if that were the case then I would have expected them to say as much publicly and to make their evidence public since they have no conceivable reason to keep it secret.

    I have to say (and I have been worrying about this for some time) that It seems to me frankly more likely that whoever is behind the campaign to circulate this theory is doing so deliberately in order to create a false trail in the full knowledge that the theory is false and that it will eventually be proved to be false, leaving those who believed it feeling foolish and appearing discredited.

    Let me assure people that I know both from history and experience that these sort of provocation tactics really do happen in the world of intelligence and there most definitely are people working in intelligence agencies around the world who really are capable of concocting and carrying out operations of this sort. The fact that these photos appear to originate with a western source strengthen these concerns. .

    Let me remind people of my previous comment: we should not let ourselves be hustled into a false binary where fighter=Ukrainians and BUK=NAF. As of today we know for a fact the Ukrainians had both and we do not know for a fact that the NAF had either. That is as far as the facts so far go.

    link to facebook.com


  44. Ivan Le 15 novembre 2014 à 23h13
    Afficher/Masquer

    Effectivement c’est un fake, et effectivement il est très grossier. Cependant, je ne vois pas quel intérêt aurait eu la Russie à propager un montage Photoshop au rabais alors que 1) elle se bat depuis le début de cette affaire pour apporter son contrepoids à la propagande occidentale, donc elle doit rester sérieuse jusqu’au bout sous peine de voir ses opposants se jeter sur l’occasion (comme ils l’ont fait). Deuxièmement qu’elle sait pertinemment que nous sommes à l’heure d’Internet et que les montages (a fortiori les montages pourris) peuvent être débunkés en 30 secondes.

    Ça paraît plutôt être une tentative désespérée pour faire passer les Russes pour de gros désinformateurs (et ainsi appuyer le sous-entendu contraire: in occidente stat veritas) sans oublier évidemment, ranger tous les complotistes dans la catégorie des dingos qui portent des chapeaux en aluminium… Ce serait pas la première fois qu’on fabrique intentionnellement des fakes grossiers pour discréditer une affaire à laquelle les «conspis» s’intéressent de trop près.

    En tous cas, vous dénoncez la propagande pro-russe quand elle existe et cela vous honore, mais bon je me fais pas trop d’illusions, ça m’étonnerait que vos détracteurs (je pense à C. Fourest) le remarquent…


  45. theuric Le 15 novembre 2014 à 23h42
    Afficher/Masquer

    Passons rapidement sur la présupposée solitude de Monsieur Poutine, vulgaire manipulation dédiée aux petits enfants.
    Les preuves que peuvent détenir les russes qui, soyons en sûr, ont placé quelques satellites au-dessus des champs de batailles depuis le début, ne sont pas destiné aux gens mais aux gouvernants.
    Certes, l’unanimité semble de mise en Europe et les discours semblables mais sachez qu’un homme ou une femme politique qui ne mentirait pas serait un imbécile, lisez Machiavel, il le montre de la plus belle des façons.
    C’est vrai, nous avons, ici, des personnalités de l’opposition tenant un discours divergeant mais, justement, elles sont de l’opposition, cela ne les engage à rien.
    Les prises de positions et les décisions réelles peuvent se comprendre par les actes et non pas par les discours comme la décision anglaise de faire entrer le rouble dans la City.
    Non, ces preuves furent fournies aux gouvernements respectifs des pays, au moins à ceux qui le demandaient.
    Comprenez bien que tant que le dollar et les spéculateurs américains seront encore vaillant, aucun gouvernement d’importance ne pourra réellement agir contre l’U.E., sauf l’Angleterre, à peine considérée comme européen, hormis par les français.
    Quand à la Hongrie, ce pays n’est que difficilement gérable par une force étrangère, ainsi ce fut suite à une forte rébellion que ce pays s’est assis à égalité avec les autrichiens, ce ne fut qu’à ce moment là que l’Autriche devint l’Autriche-Hongrie, et ne parlons pas de l’insurrection de Budapest en 1956.
    La Pologne est tout autant ingérable, ce qui avait fait bien rire les responsables russes lors de sont absorption par l’U.E..
    Bien, ceci dit, quelles furent les réactions des chancelleries européennes et occidentales lorsque cet avion fut abattu?
    Là se cache toute la complexité de la politique faite de jeu complexe où le faut-semblant peut se retrouver central.
    Mais cet affaire ne laissa personne indifférent, croyez-moi, et fit même peur à bien des chefs de gouvernement, parce que soyez sûr que rares sont ceux n’ayant pas en main les informations nécessaires.
    Croyez-vous vraiment qu’aucun ne songe que du jour au lendemain il puisse être sujet d’un “tire ami”?
    Mais peut-on longtemps diriger quelqu’un par la seule peur que l’on inspire?
    Et ce quelqu’un ne cherchera-t-il pas à s’éloigner de ce “on”?
    Surtout que là il ne s’agit pas seulement de la ruine du pays dont la personne a gouvernance mais de sa vie elle-même.
    Et que, pas loin, il peut y avoir un ami venu du froid.


  46. Arthur Lepic Le 16 novembre 2014 à 18h58
    Afficher/Masquer

    Je ne me fierais pas tant à une simple “photo satellite” de toutes façons, mais peut-être que T.M. du Réseau Voltaire a eu confirmation de son authenticité…

    En tous cas j’ai vu ceci aujourd’hui, et ça m’a bien secoué :

    “18+ Horrific details of the MH17. The plane that never crashed.” (Activer les sous-titres. Attention âmes sensibles : BEAUCOUP D’IMAGES PEUVENT HEURTER)

    link to youtube.com

    Je voulais juste le porter à votre attention. J’ai mal au cerveau depuis en essayant d’imaginer ce qui a pu se passer si les suggestions de cette dame sont avérées.


  47. Arthur Lepic Le 16 novembre 2014 à 19h22
    Afficher/Masquer

    Après vérification, dans le vol MH370 disparu, il n’y avait pratiquement que des asiatiques et seulement 5 enfants ! (voir la vidéo plus haut)

    Hypothèse :

    L’odeur de formol, les corps gonflés, le liquide vert autour…

    On envoie le MH370, télécommandé et bourré de cadavres vaguement conservés au formol, se faire dézinguer à la mitrailleuse 30mm par l’armée de l’air de Kiev/OTAN au-dessus de l’Ukraine, et simultanément en trafiquant les radars (jamming, spoofing, shadowing, etc.) on fait disparaître à son tour le vol MH17, qui de toutes façons est exactement identique sauf le numéro de série facile à modifier/cacher.
    Mais pour quoi faire ?

    Autre question : les familles des victimes néerlandaises ont-elles vu et identifié les dépouilles de leurs proches ? Est-on certain que les corps rapatriés aux Pays-Bas étaient bien ceux recueillis sur les lieux du crash en Ukraine ?


    • Sebcbien59 Le 17 novembre 2014 à 14h24
      Afficher/Masquer

      Mêmes questions…


  48. Lt Anderson Le 16 novembre 2014 à 19h41
    Afficher/Masquer

    Concernant le Boeing abattu, il y a un souci : le Su-27 arrive et frappe par la droite, alors que le le B-777 MH17 9M-MRD a été touché par la gauche. Rien que ceci aurait dû alerter la vigilance des plus observateurs.


  49. Jeanne L. Le 16 novembre 2014 à 23h21
    Afficher/Masquer

    En ligne ce soir sur la Repubblica le journal italien, une video amateur où l’on voit sur le lieu du crash dès l’impact les gens sortir de leurs maisons et accourir devant le désastre.
    En substance les gens s’exclament et pensent qu’il s’agit d’un avion de Kiev abattu, ils cherchent le pilote, un autre habitant lui pense qu’il y a plusieurs avions craschés, mais ses voisins le détrompent.
    Il est tard pour moi pour traduire mot à mot mais allez voir, cela parle russe et il y a un texte en italien.
    Je tâcherai demain d’être plus explicite si cela intéresse quelqu’un sous le titre: les premières images du Boing abattu.Le prime immagine…
    link to video.repubblica.it


  50. ErJiEff Le 17 novembre 2014 à 08h31
    Afficher/Masquer

    Juste un petit bémol concernant l’avion militaire :
    “Ce n’est pas un Sukhoi 25 deul type d’avion signalé jusque-là” n’est en rien un argument valable.
    Dans un conflit comme celui-là, personne ne peut savoir qui envoie quoi ni où. En l’occurrence, ç’aurait très bien pu être un avion “fantôme” de l’OTAN ?
    Après les snippers de Maïdan, les mercenaires et les invasions Russes, on n’en est plus à un avion près.

    Le mieux est de s’en tenir à la position de l’avion de ligne, qui n’est en effet pas crédible.



Charte de modérations des commentaires