Billet de franc soutien de Régis de Castelnau, qui me touche beaucoup. C’est un très grand avocat français, fondateur du Syndicat des Avocats de France, avec qui j’ai déjà croisé le fer lors de nos désaccords réguliers – montrant sa rectitude morale, et sa volonté réelle de défendre la liberté d’expression.

Merci pour sa plume habituelle acerbe et moqueuse habituelle qui m’a donné le sourire. 🙂

Une personne intègre et courageuse de plus – et vous notez comme elles sont rares…

Source : Vu du Droit, Régis de Castelnau, 13-02-2017

Olivier Berruyer est un personnage étonnant. Tout d’abord, à le voir et en comptant large, on lui donnerait 16 ou 17 ans. Mais attention, sur ses compétences le gars est un costaud et il est en plus doté d’une puissance de travail assez phénoménale. Il a un boulot qui le fait vivre, et histoire de se distraire il a monté un site Internet absolument remarquable, qui affiche près de 8 millions et demi de connexions annuelles ! Ceux qui le fréquentent y trouvent une information équilibrée et pluraliste, souvent en provenance de l’étranger, que les grands médias ont renoncé depuis longtemps à nous proposer.

Le problème, c’est que s’il a des idées et surtout des principes, Olivier Berruyer n’est pas politisé et pense que la probité est essentielle dans le travail d’information. Et c’est la raison pour laquelle il est aujourd’hui la cible de ceux qui considèrent que leur mission relève de la propagande au service de leurs propriétaires. À commencer par le journal le Monde, qui fut dans mon jeune temps indiscutablement un quotidien de référence, mais qui depuis la destruction opérée dans les duettistes Colombani et Plenel  il y a plus de 20 ans est devenu l’expression grossière et sans nuance de l’oligarchie.

Avec des compères comme Libération, Radio France, l’AFP, et face à un monde dont ils sentent bien qu’il leur échappe, ils ont décidé de tenter la censure. D’abord et avant tout contre les sites numériques dont la liberté leur fait horreur. Au-delà du fait que l’on apprend, chose absolument sidérante, que ce qui leur tient lieu de journalistes serait invité dans les écoles de la république à enseigner la « vérité », ils auraient passé un accord avec Facebook pour y faire la chasse aux fausses nouvelles ! Leparmentier expliquer ce que doit être la vérité sur l’UE, au secours!

Ce qui nous intéresse aujourd’hui c’est l’installation de leur système «Décodex » qui prenant la suite des pitoyables « décodeurs » a décidé de mettre des notes à leurs concurrents. Ne rentrons pas dans le détail du système, une petite visite du site est assez édifiante.

Olivier Berruyer est une de leurs cibles anciennes, il semble qu’ils aient décidé de lui faire la peau. Alors, clairement défendre le site « les crises » est un impératif, à la fois pour le défendre contre cette agression, mais aussi pour mener un combat pour une liberté d’expression qui a rarement été aussi attaquée.

Par ailleurs l’initiative du Monde pose de sacrés problèmes juridiques, et il faut envisager et engager les ripostes judiciaires que tout cela exige. Concurrence déloyale et dénigrement ne sont pas des méthodes acceptées par le droit français.

En attendant, prendre connaissance des éléments de l’agression dont Olivier Berruyer est la victime. Et le soutenir contre cette tentative de le faire taire.

Source : Vu du Droit, Régis de Castelnau, 13-02-2017

======================================

Merci Régis ! Allez, on les aura !

151 réponses à [Soutien] Berruyer/Bergé : Le Monde Big Brother, par Régis de Castelnau

Commentaires recommandés

Duracuir Le 15 février 2017 à 20h16

Je vous trouve gonflé. Visiblement, Olivier a de très graves problèmes d’ordre social et professionnel à cause de ce classement.
ET NON IL N’Y A RIEN DE PLUS IMPORTANT EN CE MOMENT.
C’est la mère des batailles.

  1. france 41 Le 15 février 2017 à 19h39
    Afficher/Masquer

    Je suis heureux de voir que des avocats se saisissent de ce cas typique de censure par un journal

    au glorieux passé.J’ai été pendant plusieurs décennies abonné du Monde et méme membre de la

    sociéte des lecteurs du Monde.C’est en lisant les journeaux etrangers révolutionnaires comme le

    Temps ou le Journal de Genéve que le Monde confondait allégrement information et propagande.

    Surtout ne vous découragez pas


    • Sun Tzu Le 16 février 2017 à 00h58
      Afficher/Masquer

      Petite note: Est-ce que Décodex classerait les sites météos comme peu fiables? Vu parfois leurs erreurs? 😉 Neige annoncée/pas de neige…

      Il est vrai que l’index du monde pose des problèmes juridiques sidérants..
      Amitiés à tous les lecteurs du site.


  2. Caliban Le 15 février 2017 à 19h46
    Afficher/Masquer

    Pour vos futures actions en Justice, je viens de vous transmettre un modeste don de 15 €.
    Si pas d’actions en Justice, cela contribuera à régler une partie de l’addition de la prochaine tablée au Crabe-marteau 🙂

    Bon courage.


    • eftalou Le 15 février 2017 à 23h20
      Afficher/Masquer

      Don de 15 euros également transmis. Bon courage. (commentaire déjà posté une fois mais n’est pas apparu. Je renouvelle mon soutien).


  3. Homère d'Allore Le 15 février 2017 à 19h51
    Afficher/Masquer

    Alors qu’Olivier Berruyer et Régis de Castelnau furent en grand désaccord sur l’affaire Zemmour et me reconnaissant plutôt dans les positions défendues par Olivier, je n’ai toutefois jamais cessé de lire le blog “Vu du droit”.

    Même si les positions sarkozystes de Régis de Castelnau me hérissent, j’ai toujours pensé qu’il s’agissait d’un homme honnête et intelligent.

    Il le prouve en ces jours troublés.

    Il ne manque plus que le soutien d’une autre sarkozyste honnête et intelligente. Comme je sais qu’elle lit le blog d’Olivier où elle intervenait auparavant avant d’ouvrir son propre blog, elle se reconnaîtra.


    • Wakizashi Le 16 février 2017 à 07h53
      Afficher/Masquer

      Dans leur désaccord de l’époque concernant l’affaire Zemmour, Régis de Castelnau défendait déjà la liberté d’expression (celle de Zemmour en l’occurrence). Olivier Berruyer, lui, préconisait un procès contre Zemmour pour racisme et/ou apologie du terrorisme (si ma mémoire est bonne).

      Ce qui se passe aujourd’hui éclaire cette affaire d’une lumière particulière, et confirme mon opinion sur la question de la liberté d’expression en général : je préfère largement la position américaine, qui ne la limite pas. Une liberté d’expression encadrée ou limitée n’est pas une véritable liberté d’expression.

      Par contre, qualifier de “sarkozyste” un avocat qui a été surnommé le “Baron rouge” en raison de son soutien actif au PCF et à la CGT, je ne suis pas persuadé que ce soit très pertinent…


      • MD 29 Le 16 février 2017 à 09h04
        Afficher/Masquer

        Oui, merci de le souligner, j’ai été moi aussi étonnée par ce qualificatif de sarkozyste… Mais peu importe l’étiquette, ce qui compte c’est le “contenu”. Et là, aucune ambiguïté.


      • Homère d'Allore Le 16 février 2017 à 09h16
        Afficher/Masquer

        En effet, de Castelnau fut jadis très proche du PCF et de la CGT.

        Mais les gens évoluent et son blog démontre amplement son soutien (dans un passé proche) à Nicolas Sarkozy.

        http://www.vududroit.com/2014/07/de-quoi-la-haine-de-sarkozy-est-elle-le-nom/

        http://www.vududroit.com/2016/02/sarkozy-en-examen-le-mauvais-feuilleton-continue/


        • Suzanne Le 16 février 2017 à 11h02
          Afficher/Masquer

          Euh non, pas du tout :

          “Je n’ai jamais aimé l’homme politique Sarkozy. Il incarne un courant que j’ai toujours combattu et une manière de faire de la politique qui m’est étrangère. Je n’ai jamais voté pour lui, et même si l’équation de 2002, où je n’avais eu aucun mal à voter Jacques Chirac, se représentait en 2017, il est tout à fait possible que je me dispense du vote antifasciste cette fois-ci. C’est dire…”

          Ce n’est pas parce qu’on soutient quelqu’un parce qu’on le croit atteint par une injustice qu’on est de son bord. Et en fait, ce qu’il écrit de la sarkophobie est très intéressant (même si je suis moi-même de l’avis ci-dessus, comme lui).


          • Homère d'Allore Le 16 février 2017 à 16h39
            Afficher/Masquer

            Dont acte.

            Régis de Castelnau n’est pas sarkozyste.

            Il est seulement anti-anti-sarkozyste.


      • Prae Le 16 février 2017 à 22h16
        Afficher/Masquer

        Je ne suis pas d’accord, les libertés dans ce pays sont encadrées, et je trouve ca très bien comme ca. Incitation a la haine, diffamation, déni de la Shoah… Je suis tout a fait satisfait de ces garde-fous la. Dans cette affaire, ce n’est pas le fait que quelqu’un présente un outil pour aborder la fiabilité qui est scandaleux. C’est que 1) ce n’est fait que sur des bases factuelles tres minces, 2) C’est fait avec la subtilité d’un camoin-benne épileptique, 3) C’est Le Monde qui se permet de faire ca.

        Personellement je serais largement favorable a un modèle Pierre Rimbert de la presse, pour distinguer franchement journalistes d’information, et journalistes de divertissement. Et d’exiger des journalistes d’information qu’ils soient scrupuleux. Une Haute-autorité, similaire en composition a un tribunal prud’homal (avec des representant journalistes, des directeurs de rédactions et des lecteurs (?)) pourrait statuer sur les écarts de conduite des jounalistes d’informations. Avec un penchant tout prud’homal a statuer en faveur des journalistes en general, ca ne me dérange pas, et avec comme punition maximale non la censure directe, mais le retrait de la carte de presse et/ou le retrait de sa mention “journaliste d’information”.


  4. Scorpionbleu Le 15 février 2017 à 19h57
    Afficher/Masquer

    Billet étonnant de sincérité et d’une si juste analyse !

    Cela fait chaud au coeur pour OB bien sûr, mais pour nous tous aussi.

    On les aura !


    • Age du faire Le 16 février 2017 à 09h04
      Afficher/Masquer

      Je suis une fidèle du blog les crises.
      je suis avant tout française ayant vécu la guerre d’où mon grand âge.
      mais l’expression “on les aura” avec un fusil dans les mains me hérisse littéralement le poil *
      se battre entre français ave des armes je dis NON
      sz défendre avec la liberté d’expression avec l’aide de la justice je dis OUI;
      car dans quelque temps c’est “collabos” des enfants immatures disons qui choisissent toujours le plus fort peuvent d’un seul coup “retourner leur veste”
      De Gaulle disait bien à ses collaborateurs “voyons ne tuez pas tous les français collabos il y en a trop”et il n’y aurait plus de France.
      savoir “encaisser” tout en se défendant pas la parole est une forme de grandeur.


    • Age du faire Le 16 février 2017 à 09h12
      Afficher/Masquer

      Je suis une fidèle du blog les crises.
      Je suis avant tout française ayant vécu la guerre d’où mon grand âge.
      Mais l’expression “on les aura” avec un fusil dans les mains me hérisse littéralement le poil.
      Se battre entre français avec des armes je dis NON
      Se défendre pour la liberté d’expression avec l’aide de la justice je dis OUI.
      Car dans quelque temps ces “collabos” des enfants immatures disons qui choisissent toujours le plus fort peuvent d’un seul coup “retourner leur veste”
      De Gaulle disait bien à ses collaborateurs “Voyons ne tuez pas tous les français collabos il y en a trop”et il n’y aurait plus de France.
      savoir “encaisser” tout en se défendant pas la parole est une forme de grandeur.


  5. Sun Tzu Le 15 février 2017 à 20h02
    Afficher/Masquer

    Heureusement qu’il reste des gens sensés ! Les gens normaux dans une démocratie, ce sont Ms de Castelnau et Berruyer… Certes on aurait tendance à l’oublier, maintenant que le Système produit des incultes en masse (via l’EducNat) ou des endoctrinés pour ceux qui réussissent (Sciences Pô ENA, je ne parle pas des cursus universitaires classiques qui heureusement sont encore très bons). Tous bientôt moulés à la pensée unique, réduits à accepter béatement nos démocratures… A quelques exceptions près…

    Beaucoup de gens vous soutiennent, Olivier, vous l’avez vu je pense, dans tous les commentaires, les aides, les dons etc 😉 longue vie à votre blog!


  6. Achille Tendon Le 15 février 2017 à 20h02
    Afficher/Masquer

    Avec le temps, il faut appliquer certains principes comme ceux que préconisait le stratège chinois Sun Tzu: une démolition par astuce de l’édifice de cette oligarchie, démolition qui a valu, par ailleurs, bien des surprises à d’autres sur un autre continent !

    Il faut continuer à lutter pour la probité de l’information.

    MONSIEUR Berruyer, bravo et avec tout mon soutien !


  7. lalaz Le 15 février 2017 à 20h05
    Afficher/Masquer

    Excusez-moi, Monsieur Berruyer, mais jusqu’à quand allez-vous tourner autour de cette affaire? Ne se passe-t-l rien d’autre de plus important qu’un classement stupide par des esclaves du système? Continuez votre travail d’information, la cause est entendue.


    • Duracuir Le 15 février 2017 à 20h16
      Afficher/Masquer

      Je vous trouve gonflé. Visiblement, Olivier a de très graves problèmes d’ordre social et professionnel à cause de ce classement.
      ET NON IL N’Y A RIEN DE PLUS IMPORTANT EN CE MOMENT.
      C’est la mère des batailles.


      • PatrickLuder Le 16 février 2017 à 02h53
        Afficher/Masquer

        Dommage quand même de placer autant d’énergie dans une fausse attaque dont la seule réponse est une traduction en justice pour diffamation et torts morale. IL Y A PLUS IMPORTANT que de se battre contre du vent, Olivier, ne laissez pas vous submerger par cette histoire ridicule, si vous voulez vous battre pour tout ce qui passe sur le net, il ne vous restera rien pour toutes les autres choses importantes, comme le fut les-crises.fr à ses débuts.


        • apero Le 16 février 2017 à 06h00
          Afficher/Masquer

          Le problème c’est surtout que la riposte d’OB arrive beaucoup trop tard. Sur internet passé 3 mois on ne peut plus faire grand chose (légalement) contre les calomniateurs. Or ce qui lui pourrit la réputation ce sont tous ces liens vieux de 2-3 ans qui sont bizarrement en première page sur google search, du genre bruno zeni,loin devant ses interventions sur bfm business par exemple.

          Les types du decodex n’ont pas consacré plus de 2 minutes à la fiche sur les-crises, c’est évident, et c’est bien ça le problème…ils traitent les “petits” sites comme des cloportes, et le chef des décodeurs se permet en plus de partir en vacances 2 semaines après le lancement, en plein milieu d’une shitstorm – on croit rêver.


          • Alfred Le 16 février 2017 à 08h59
            Afficher/Masquer

            Ce ne sont peut être pas des vacances mais une mise à l’abri des uns et des autres (le fusible et les commanditaires) pour éviter les gaffes dues à l’incompétence et à une mauvaise fois trop apparente. La tempête dans le bocal passée gugusse reviendra avec la certitude d’avoir pour lui la durée et la ressource inépuisable.
            Donc.doit la tempête sort du bocal soit c’est perdu.


          • L'illustre inconnu Le 16 février 2017 à 11h12
            Afficher/Masquer

            Oui, le départ en vacances est assez comique si j’ose dire. Ca fait aussi penser à l’enlisement de Trump avec au même moment la diffusion de news sur Obama faisant du ski nautique avec Branson…


        • bats0 Le 16 février 2017 à 07h51
          Afficher/Masquer

          Histoire ridicule, je vous l’accorde, mais je suis aussi en parfait accord avec Duracuir, cette bataille est essentielle, et d’une importance capitale pour notre droit à une expression libre.
          N’avez vous pas envie de vous battre pour protéger les valeurs de la devise de notre si beau pays “liberté, égalité, fraternité” ?

          Et merci pour ce soutien passionné de Régis de Castelnau.


        • Christohpe Vieren Le 16 février 2017 à 09h24
          Afficher/Masquer

          Tout à fait Patrick, d’autant que le nombre de téléchargements de Decodex semble insignifiant. Au moment de l’émission Arrets sur Image le 10 février (dans laquelle était invité Samuel Laurent de Decodex, Ruffin, dont le journal Fakir était en “rouge”, et une prof dont j’ai oublié le nom), il y a avait 20.000 téléchargements (pour Chrome).
          Certes les-crises peut perdre de nouveaux lecteurs mais je crois que c’est le bouche à oreille qui lui permet d’en recruter.
          Olivier doit savoir combien de lecteurs arrivent directement par moteur de recherche sur une requête précise.
          Cela étant, je vais apporter ma petite obole pour la défense d’Olivier.
          Et pour partager sa défense, faire suivre cet artcile concis d’un avocat qui ne semble pas avoir de réputation sulfureuse, être complotiste ou reptilien (j’avoue ne jamais avoir entendu parler de ce M.).
          Olivier pourrais-tu faire un court article récapitulant – le plus brièvement possible – les positions de cet avocat, Moreira, …. ?


          • alto95 Le 16 février 2017 à 11h02
            Afficher/Masquer

            ils comptabilisent les téléchargements, mais est-ce qu’ils comptent les désinstallations ?
            Personnellement je surfe avec Firefox, mais j’ai chrome que j’utilise de temps en temps quand mon firefox bardé de ublockorigin et autre ghostery restreint certains affichages. J’ai donc installé déconnex sur chrome, pour voir, j’ai vu, et je l’ai désinstallé…
            🙂


        • UnKnown Le 16 février 2017 à 09h47
          Afficher/Masquer

          C’est le principe de la calomnie odieuse. Accuser un site de complotisme-ou d’être un ramassis de choses fausses, sans avancer de preuves solides et réelles, c’est un peu comme accuser quelqu’un de pédophilie: si vous ne vous débattez et ne vous insurgez pas de toute votre énergie pour tuer la rumeur avant qu’elle ne se répande trop, il est trop tard.


        • Roland Le 17 février 2017 à 10h00
          Afficher/Masquer

          Bonjour 15 euros de plus et tout mon soutien même si je ne partage pas toujours vos points de vue. Bonne journée


      • Stef Le 16 février 2017 à 09h35
        Afficher/Masquer

        Je suis plutôt de l’avis de lalaz: l’attaque contre OB est pitoyable, elle est plus destinée à déstabiliser l’intéressé qu’autre chose. Or, en répondant de façon systématique, Olivier perd du temps et, effectivement, ne traite plus les vrais problèmes (pour moi une attaque des médias aux ordres est sans intérêt, au contraire, elle prouve le bien-fondé du combat d’Olivier). Je ne dis pas qu’il ne faut pas répondre, mais je pense qu’Olivier devrait jouer dans l’ironie, comme le fait Jacques Sapir du reste. En fait tout le système mis en place par ce “journal” pour porter atteinte aux médias non officiels arrive au résultat inverse de celui attendu. Qui, honnête, peut aujourd’hui prendre en compte de telles inepties? Ceux qui connaissent le blog ne croient pas un mot éructé par ce truc, et ceux qui ne connaissaient pas le blog vont venir le consulter, raison de plus pour ne donner à cette affaire qu’une place mineure.


    • Crapaud Rouge Le 15 février 2017 à 22h24
      Afficher/Masquer

      lalaz, si ce n’est pas important, pourquoi le Monde a-t-il jugé, lui, que son “outil” était assez important pour être lancé 3 mois avant une élection présidentielle, et malgré des données bâclées ? Ce que l’on appelle “la vérité”, (avec sa part de mensonges, bien sûr), est un enjeu de pouvoir, l’un des plus importants avec le pétrole. Il est clair que les “médias traditionnels” voient ce pouvoir s’éroder à mesure que l’audience glisse vers les “sites alternatifs” honnêtes et sincères. Dans ce contexte, le Decodex est clairement une attaque contre les “sites alternatifs”, et OB, en défendant le sien, défend aussi tous les autres. Et ça c’est très important.


    • Seraphim Le 16 février 2017 à 03h36
      Afficher/Masquer

      EN CE MOMENT il se passe en tous cas aux US, des événements majeurs, liés d’ailleurs à cette question de toute puissance des médias adoubés (New York Times, Washington Post, CNN) et de leur alliance objective avec l’état profond: la démission du général Flynn, victime objective de la manipulation des médias.
      En ce moment même, en prime time des télés, on voit débarquer la légende d’une russo-cyber manipulation contre…Macron!!
      Si OB est l’objet de cette vindicte, ce n’est pas à cause de ce qu’il présente sur Zemmour, la pollution en IdF, ou le quantitative easing. Mais à cause de l’Ukraine (dont en 1er chef le MH17), La Russie et la Syrie, et celle-ci pour autant que ça implique la Russie ! Il faut tout de même appeler un chat un chat!


      • Alfred Le 16 février 2017 à 07h31
        Afficher/Masquer

        Cela semble évident et cela est une juste hiérarchie des sujets…. Mais nous ne sommes pas ici chez nous. Attendons.


      • Toff de Aix Le 16 février 2017 à 07h33
        Afficher/Masquer

        Je trouve moi aussi que ça va trop loin. Que ça soit “la mère des batailles” ça n’est pas nouveau, et qu’olivier se défende (juridiquement et mediatiquement) c’est très bien. Mais, un peu comme lors de l’affaire zemmour d’ailleurs, trop de “reaction” tue la réaction et dessert le propos. On peut se défendre sans en rajouter des tonnes. Et que ça soit bien clair : je suis un soutien indéfectible d’OB, et ce depuis plusieurs années, même (et surtout j’ai envie de dire) si je ne suis pas d’accord avec toutes ses opinions.

        La liberté d’expression, c’est aussi ça,

        Cordialement


        • Sandrine Le 16 février 2017 à 09h23
          Afficher/Masquer

          En meme temps, Olivier ne s’est pas privé, il n’y a pas si longtemps, de “virer” des commentateurs de son blog parce qu’il trouvait qu’ils allaient trop loin dans la critique. Pour justifier les “expulsions” de commentateurs, il a été clairement mentionné sur ce blog qu’Olivier était légitime à décider du genre de commentaires qu’il souhaitait laisser apparaître sur ce site (je ne parle pas ici des commentaires illégaux de type raciste, insultants, etc. mais de commentaires exprimant une critique argumentée).
          Ce que Olivier fait à son niveau, le monde le fait au sien. L’impact n’est pas le meme, mais le principe si.
          Le Monde est une propriété privée tout comme ce blog. La question des subventions ne change rien au problème moral de fond.


          • apero Le 16 février 2017 à 16h43
            Afficher/Masquer

            Vous ne voyez donc pas la différence “de principe” entre la modération de commentaires anonymes et la diffamation publique? Dans un cas on supprime des messages, dans l’autre on calomnie la personne, publiquement. Ca n’a strictement rien à voir.

            Vous n’avez pas non plus l’air de vous rendre compte qu’OB peut être tenu de rendre des comptes personnellement sur ce qui est posté en commentaires. Il ne s’agit pas uniquement de votre petit orgueil, mais de sa crédibilité, car on ne manquera pas de lui ressortir les messages “déviants” en lui reprochant de s’associer à ce genre de thèses…


            • Sandrine Le 16 février 2017 à 17h32
              Afficher/Masquer

              “Messages déviants”, “ce genre de thèses” ???
              Vous aurez noté je pense que j’ai écrit : des messages avec “une critique argumentée” et qui ne tombent pas sous le coup de la loi…
              La diffamation publique est le corollaire d’une activité publique. Quand on s’engage dans l’action publique politique, on sait qu’on peut (qu’on va) prendre des coups.
              Je suis une lectrice de longue date de ce blog auquel je fais confiance. Cependant, cette affaire de la suppression des commentaires m’a fait comprendre qu’il ne s’agissait pas d’un “pur” blog d’information, à but “scientifique” (c.a.d. dont le but principal est la recherche de la vérité) mais plutôt d’un blog politique, qui vise à peser dans le débat d’idées, à donner à ses lecteurs les armes conceptuelles et idéologiques pour affirmer un certain point de vue.
              C’est très bien. Le débat démocratique a besoin de sites de ce genre. Et puis ça tombe bien, comme je suis souvent d’accord avec les idées véhiculées, ça me permet de préciser et d’étayer mes propres opinions.


            • apero Le 17 février 2017 à 01h54
              Afficher/Masquer

              Moi aussi j’ai eu plein de commentaires qui ne sont pas passés pas ou qui ont été supprimés, et c’était pas spécialement des messages contestataires. J’en fais pas tout un fromage…Ca a correspondu à une époque où OB a voulu durcir la modération pour mettre en valeur quelques contributions seulement par article et éviter de les noyer dans une masse de messages redondants.

              La modération s’est relâchée ces derniers temps, je m’en plains pas – j’imagine que le projet c’est de gonfler au maximum le compteur de commentaires pour montrer aux types du décodex que le blog est très actif et que le sujet est chaud.


          • BEOTIEN Le 22 février 2017 à 02h12
            Afficher/Masquer

            “Le Monde est une propriété privée tout comme ce blog.”

            Pas la question.

            Dans un cas il s’agit de censure (que je ne dis pas approuver) interne. Dans l’autre il s’agit de diffamation qu’un organe fait subir à un autre.


        • Sébastien Le 16 février 2017 à 09h27
          Afficher/Masquer

          Face aux moyens énormes du système politico-médiatique (vu avez vu un politique défendre publiquement Olivier Berruyer? Révélateur), je pense que c’est un mal nécessaire que de faire du bruit autour de cette histoire.
          Après, on peut émettre la critique qu’Olivier Berruyer ne défend que sa petite chapelle. Dont acte.
          Mais quels sont les combats plus importants évoqués ici ou là? La liberté d’expression (de tous, hein, j’aime le préciser) n’est pas un combat important? Allons bon…


          • christian gedeon Le 16 février 2017 à 10h50
            Afficher/Masquer

            Olivier Berruyer doit se défendre et être soutenu par les lecteurs des”crises”,et on constate heureusement un soutien fort et multiple,et il ne sera jamais assez grand…je n’étais pas d’accord avec Olivier sur son attitude concernant Eric Zemmour, sur lequel il a tenu des propos très durs…trop durs.Participant ainsi à sa(relative ) mise…à l’index audiovisuel, et aussi au zemmour bashing sytématique qui avait alors envahi les colonnes des journaux mainstream et les ondes des radios et télés du même acabit.J’avais à l’époque défendu la liberté de zemmour de s’exprimer comme il l’avait fait,même si j’étais en désaccord avec ses excès,et certaines de ses formules lapidaires.Je fais de même pour Olivier,avec juste un bémol…attention à la mise au pilori,elle peut vous tomber sur le coin de la cafetière sans prévenir,j’en sais quelque chose.Bon courage,M.Berruyer. mais ne vous faites pas trop de mouron. Vous allez voir augmenter le nombre des lecteurs de votre blog,sans aucun doute.


        • bob Le 16 février 2017 à 09h39
          Afficher/Masquer

          vous n’avez pas compris que dans notre monde c’est tout ou rien. celui qui ne se défend pas est condamné à terme. si vous laissez vos adversaires pousser leurs pions sans réagir ou trop mollement, c’est fini, ils gagneront.


          • Sandrine Le 16 février 2017 à 09h56
            Afficher/Masquer

            Attention, les ayants droit de Carl Schmitt vont vous accuser de plagiat…


          • Toff de Aix Le 16 février 2017 à 10h27
            Afficher/Masquer

            Au contraire la vision binaire, “tout ou rien”, est ce qui est en train de mener le monde à sa perte. Le grand méchant Poutine, le grand méchant Bachar, le grand méchant Trump. Les gentils : Usa version Clinton/Obama, la vieille Europe, l’otan…. On voit de suite où tout ça est censé nous conduire : une déflagration mondiale ni plus ni moins. Désolé de le dire mais le monde n’est pas tout blanc ou tout noir, plutôt en 50 nuances de gris..

            Je préfère 100 fois une défense ferme, mais proportionnée et mesurée, qu’une hystérie qui s’ajoute à l’hystérie. La hauteur est essentielle.

            Prenez l’exemple de Jacques Sapir, qui se défend de la bonne façon a mon avis. Son billet du jour est plus qu’excellent : ni trop, ni trop peu, avec une riposte proportionnée qui renvoie les agresseurs dans les cordes.

            Mais ça n’est bien sûr que mon avis..


            • Sébastien Le 16 février 2017 à 15h31
              Afficher/Masquer

              La réponse de Jacques Sapir est un soutien. Elle est totalement inaudible dans les médias et auprès du public sans les trompettes qui vont autour. Principe de communication. C’est celui qui gueule le plus fort qui a raison dans la tête des gens.


            • BEOTIEN Le 22 février 2017 à 02h20
              Afficher/Masquer

              Un excellent avis qui mérite d’être universellement partagé. Même si parfois, hélas, on est contraint à se résoudre au noir et blanc. Trop souvent lorsque le sens des nuances, pour ne pas avoir été assez exercé, a perdu tout droit à s’exprimer.


      • UnKnown Le 16 février 2017 à 09h59
        Afficher/Masquer

        Oui, j’écoutais médusé hier sur Europe1 des “experts” dire que finalement, peu importait le contenu des infos révélés et des éventuels leaks, ce qui importait c’était “le contexte dans lesquelles elles étaient révélées” et “l’orientation des sources”…

        Si je suis d’accord qu’il ne faut pas être dupe concernant les intentions des auteurs des attaques, ou bien même le timing (cf: l’affaire Fillon, timing p-a-r-f-a-i-t), une info accréditée reste une info qui a de la valeur (cf: la même affaire Fillon, le gars qui voulait faire de l’austérité mais pas pour sa famille).
        La vérité ne compte même plus, seule compte la source d’où elle provient… Sources qui normalement doivent être protégées par les journalistes, ou ceux qui publient. On nage en plein délire.


      • Dahool Le 16 février 2017 à 10h43
        Afficher/Masquer

        Bonjour

        C’est pas plutôt Macron l’origine des problèmes du site ?

        Bizarrement, Charles Sannat a quelques soucis…


        • V_Parlier Le 16 février 2017 à 11h32
          Afficher/Masquer

          Ce matin, France Info nous ressortait même Nicolas Tenzer pour nous raconter la cyber-attaque russe contre Macron. Une affaire d’Etat selon lui (Hollande qui prendrait des dispositions…), au point qu’on a eu droit à tous les poncifs habituels pour justifier la FERMETURE de ce qu’il appelle les “sites relais des médias russes” (je ne vous fais pas un dessin). Tout y est passé avec le même ton péremptoire: “invasion de l’Ukraine”, Géorgie, Syrie etc… et aussi le dernier marronnier de la russophobie: La soi-disant dépénalisation des violences conjugales ( http://www.stoprussophobie.info/index.php/component/k2/item/91-violences-familiales-et-russophobie ). Et oui, on ne touche pas à l’icône Macron impunément!


          • marie anne jordan Le 16 février 2017 à 17h23
            Afficher/Masquer

            Merci , Vincent Palier , pour le lien vers cet excellent outil !
            il devient nécessaire , en toute occasion , puisque ces cerniers temps , à tout propos ( et hors de propos , surtout ) la ” main de Moscou ” farfouille dans nos démêlés internes :
            un exemple
            la semaine dernière , dans une réunion consacrée aux ” compteurs intelligents Linky , on avu s’infiltrer le ” hacker russe ” , sans réaction de la salle , composée de plus de 300 personnes , plutôt d’esprit critique .


      • BEOTIEN Le 22 février 2017 à 02h05
        Afficher/Masquer

        Et appeler comment… Trump*, Poutine**, El.Hassad… dont le souci de la vérité et de la liberté d’information font des propriétaires du Monde des chevaliers blancs au service de la liberté de la presse ?

        * http://theconversation.com/donald-trump-decrete-la-surveillance-de-masse-a-lechelle-mondiale-72687

        ** Dont il reste à démontrer que les interventions des services de cet ancien du KGB dans les fuites subies par Clinton et Macron sont bien des “légendes”. D’autant qu’à en juger par ce que diffuse ses chaînes sur le net il n’a manifestement rien oublié de la belle époque de la Pravada.


    • Candide Le 16 février 2017 à 07h48
      Afficher/Masquer

      la guerre de l’information est effectivement la mère des batailles. Il est de salubrité publique de précipiter la chute des médias mainstream dans l’abysse


      • BEOTIEN Le 22 février 2017 à 02h40
        Afficher/Masquer

        Comme vous y allez ! Où iriez-vous vous informer ?

        Sur des blogs comme celui-ci ?

        Ce serait oublier que leur matière vient essentiellement de ce qui est produit par le “mainstream” qu’ils commentent et critiquent (et tant mieux).

        Sans l’Agence France Presse vous en seriez réduit à l’information produite par les agences étrangères dont la priorité n’est évidemment pas la défense de nos intérêts.

        Aussi, avant de jeter le bébé avec l’eau du bain, je suggère de réfléchir… cinq minutes.


    • openmind Le 16 février 2017 à 10h36
      Afficher/Masquer

      Votre injonction envers Olivier pour une remise au travail d’information me fait penser a certains de mes eleves encore incapables d’empathie qui viennent consommer leur du en exigeant toujours plus d’autrui sans jamais se remettre en cause. Bref vous ne voyez qu’en ce blog un moyen de vous reinformer sans effort au depend de la sante, la vie sociale ou meme personnelle des auteurs peu vous importe…il est temps de vous emanciper par votre propre mise au travail, on attend votre production avec impatience.


      • christian gedeon Le 16 février 2017 à 11h30
        Afficher/Masquer

        Ho…çà va bien les jugements à l’emporte pièce …personne n’ a dit çà,mais simplement suggéré qu’il se passait aussi des choses graves,comme le Ceta,ou la nouvelle offensive tous azimuts concernant la Syrie(prison,gaz et j’en passe),sans compter le réchauffement des plus inquiétants du front du Donbass!Nous soutenons tous Olivier,mais nous avons aussi le droit de dire que dans les colonnes de ce blog,at plus que jamais,on peut,aussi,évoquer les évolutions… effrayantes de la situation internationale,sans se faire engueuler,non? Après tout,c’est pour çà que nous aimons tous ce blog,non?ET nous sommes tous soucieux de la forme d’Olivier…et c’est justement pour çà qu’il ne doit pas lâcher le morceau,en continuant à faire vivre le blog habituel,contre vents et marées…vous ne comprenez donc pas que ses ennemis cherchent à le faire taire sur tous ces sujets?!


    • Fabien Le 16 février 2017 à 12h02
      Afficher/Masquer

      Il ne faut quand même pas oublier qu’aussi discrédité soit-il aux yeux de nombre de citoyens dotés d’esprit critique, Le Monde (15e site français au classement Alexa) a encore une force de frappe et un pouvoir de nuisance considérable…
      Mis à part le terrain judiciaire, le seul moyen de se défendre contre lui est de faire un maximum de bruit, de générer un maximum de soutiens… et de trafic!


  8. scipio Le 15 février 2017 à 20h05
    Afficher/Masquer

    Bourdieu disait dans son livre Sur la télévision qu’on ne pouvait critiquer la télévision à la télévision.
    Aujourd’hui on ne peut, apparemment, plus critiquer les médias dans un quelconque média sans être repris (au sens de rappeler à l’ordre) par ces mêmes médias.
    Il y a en terme de droit un problème car, dans ce cas, les médias sont à la fois juge et partie.

    Peut être faut-il maintenant se souvenir d’une parole que Ludwig Van Beethoven rétorqua à son frère qui se vantait d’être propriétaire terrien:” Ludwig Van Beethoven propriétaire d’un cerveau”.

    Soutient total à O. Berruyer pour son blog qui nous fait voire d’autres points de vue que celui de la presse mainstream française.


  9. Silk Le 15 février 2017 à 20h05
    Afficher/Masquer

    Un soutien de plus de valeur car d’une part c’est une personne avec qui Olivier a eu de nombreux désaccords mais surtout il dit clairement qu’Olivier est visé pour désaccord idéologique.


  10. Maurice Le 15 février 2017 à 20h05
    Afficher/Masquer

    Honte à tous ceux qui prétendent limiter la liberté d’expression, pour quelque motif que ce soit !

    La liberté de penser est consubstantielle à la Liberté tout court et tout autant indispensable que celle de mouvement qui nous permet de nous déplacer n’importe où, selon nos envies et nos moyens, sauf à empiéter sur des lieux privés que nous devons respecter ou des lieux dangereux que la puissance publique a le devoir d’interdire !

    Tous les régimes dictatoriaux ont toujours combattus, et fort heureusement sans succès, les récalcitrants à la pensée unique qu’ils voulaient imposer en les enfermant; qui en prison, qui au goulag !

    Il est donc parfaitement légitime que la puissance publique, au nom du peuple dont elle représente la puissance à ce moment là, fasse écrouer tout malfrat ou autres criminels pour les contraindre à la prison afin de les mettre hors d’état de nuire…

    Mais il est parfaitement illégitime, à quelque organisme que ce soit, public ou privé de condamner un écrivain ou un site Internet au motif qu’il ne suit pas une ligne directrice de pensée obligatoire dont cette “prétendue autorité morale auto-proclamée” s’arroge seule le droit de fixer les règles et les bornes; à la fois au mépris du plus élémentaire bon sens mais également en bafouant le droit sacré et imprescriptible que chacun reçoit à sa naissance et qui est celui d’avoir une idée, une opinion, un avis, sur n’importe quel sujet et de pouvoir l’exprimer sans crainte de représailles, d’où qu’elles viennent !


    • scipio Le 15 février 2017 à 20h57
      Afficher/Masquer

      On pourrait rajouter pour abonder dans votre sens deux citations de Kant, que les journalistes qui ont fait le site decodex aurait du lire et méditer (mais bon ce ne sont pas des esprits kantiens):

      ” Voilà que j’entends crier de tous côtés : “Ne raisonnez pas !” L’officier dit : “Ne raisonnez pas, faites vos exercices!” Le percepteur : “Ne raisonnez pas, payez!” Le prêtre : “Ne raisonnez pas, croyez !” […] Dans tous ces cas, il y a limitation de la liberté. ” Kant, Qu’est-ce que les Lumières ? 1784.

      ” L’État qui enlève aux hommes la possibilité de communiquer publiquement leurs pensées leur ôte en même temps la liberté de penser. ” Kant, Qu’est-ce que s’orienter dans la pensée?, 1786.


    • Fabrice Le 16 février 2017 à 05h06
      Afficher/Masquer

      Cependant même au travaux forcés personne ne vous empêche d’avoir vos opinions!
      Le décodex, les droits du Pouvoir et les devoirs de la plèbe, bref les lois .. sont des faits!
      Souvent naturellement acceptés par une faible majorité du peuple (relire les expériences sur les rats d’Emmanuel Laborie) en soumission, allégeance ou simple ramollissage du cortex au jus de propagande; le reste de population n’a de toutes façons pas d’opinion et, si tant est qu’il en eu, je me demande bien pourquoi il lui est si difficile de faire changer de simples lois des hommes, lois sans aucun équivalent connu dans la nature chez aucune forme d’espèce societale (accumulation des richesses, démocratie en dehors d’une Constituante essentiellement)!
      Ne cherchez plus la réponse et simple: c’est dans notre intérêt!… et après moi le déluge!
      cependant il faut se battre car l’Histoire nous dit que les évolutions et les révolutions ne sont pour ainsi dire jamais le fait de la majorité!
      Cordialement.


    • BEOTIEN Le 22 février 2017 à 02h54
      Afficher/Masquer

      “Tous les régimes dictatoriaux ont toujours combattus, et fort heureusement sans succès, les récalcitrants…”

      Sur quelle planète vivez-vous ?

      La liberté de la presse, que nous avons raison de trouver imparfaite, dont nous jouissons (encore) ici reste parmi les exceptions. Je ne sache pas que nos journalistes finissent assassinés sur nos trottoirs ou torturés dans nos commissariats.

      Combien de pays ont l’équivalent d’un Canard enchaîné ? Comptez sur vos doigts, vous ne devriez pas avoir besoin de vos orteils !


  11. Duracuir Le 15 février 2017 à 20h14
    Afficher/Masquer

    On peut noter que nos courageux journalistes nationaux se bousculent pour soutenir Olivier.
    Quelle engeance.
    Et l’état Français dépense des centaines de millions d’euros dans des IEP , des écoles de journalisme pour former ça….


  12. Mélanippe Le 15 février 2017 à 20h18
    Afficher/Masquer

    Je me suis souvent demandée pourquoi le nom de famille Bergé est estropié de son “r”. La significatuin se trouve peut-être dans le tableau de Poussin: Les bergers d’Arcadie. Le doigt désigne le “R”. Poussin était familier des mythes et de l’astrologie. Le “R”, serait associé à Ré ou Ra (le dieu solaire ou le père des cieux). Pierre Bergé a été élevé ppar une mère trés “empathique (trop,…?) sur l’île d’Oléron (quel symbole!) et selon la méthode Montéssori. Pierre bergé aurait-il ici signifié sont attachement unique à sa mère, en éjectant le “R” final, trop paternel?


    • Allan Bic Le 15 février 2017 à 20h50
      Afficher/Masquer

      Et la marmotte ? Elle fait quoi la marmotte ?


    • Fritz Le 15 février 2017 à 23h34
      Afficher/Masquer

      @Mélanippe : Vous ne manquez pas d’air.
      Je ne sais quelle est la région des ancêtres de l’antipathique M. Bergé, mais je puis vous dire que dans le Sud-Ouest, les patronymes en -er s’écrivent souvent avec un -é : Arqué (= Larcher), Forestié (= Forestier), Fournié (= Fournier), Bacqué (= Vacher), etc.


    • POL Le 16 février 2017 à 08h54
      Afficher/Masquer

      C’est de la bonne hein? d’ailleurs dans le sud-ouest on écrit Berruyé


  13. soria Le 15 février 2017 à 20h37
    Afficher/Masquer

    Je soutiens à fond olivier berruyer pour son remarquable travail, olivier


  14. Astrolabe Le 15 février 2017 à 20h39
    Afficher/Masquer

    Bravo pour cette adresse ! Le verdict est sans appel ! Bravo pour la volonté de soutenir la justice !


  15. Bruno Kord Le 15 février 2017 à 20h49
    Afficher/Masquer

    Merci aussi, à cette occasion, de nous faire connaître le blog très intéressant de Régis de Castelneau.
    Amitiés et soutien


  16. PaleFace Le 15 février 2017 à 21h23
    Afficher/Masquer

    Une banque se fait dévaliser ?
    On augmente les mesures de sécurité

    Un accident industriel se produit ?
    On revoit les procédures afin de garantir la sauvegarde des biens et des personnes

    Les rues sombres favorisent les agressions diverses ?
    On améliore l’éclairage public au fil des siècles

    Bref, je ne ferai pas insulte à votre intelligence, vous connaissez le principe.

    Moi, en revanche, je dois être supra débile, mais quelqu’un pourrait-il m’expliquer (factuellement) quelle est la soi-disant « fake news » à l’origine d’un tel déchainement (international de surcroit) de velléité controlatoire (je sais j’invente des mots) ?

    Une telle fake news, nécessitant ce déferlement de dispositifs orientant le champ critique individuel (en passant avec l’élégance d’un troupeau d’éléphants sur la capacité des gens à juger de la valeur des choses par eux-mêmes) doit au moins être à l’origine de la mort de centaines de gens !
    Non ?

    De la mort de millions d’espèces animales protégées ?
    Non plus ?

    De l’écrasement d’enfants par une horde de bulldozers fous ?
    Toujours pas ??

    Mince alors… Serait-ce donc uniquement les maigres et pathétiques tentatives d’un système pourri pour reprendre le contrôle sur les esprits endoctrinés qui entretiennent ledit système ?…

    Courage Olivier !!!


    • Ovuef2r Le 16 février 2017 à 06h32
      Afficher/Masquer

      La défaite d’Hillary Clinton.
      Ce fut un traumatisme majeur pour les prescripteurs d’opinion. Le coupable est donc “les autres”. Les ennemis, les alliés de l’Eurasia.
      Quand on pense que c’est l’élection de Trump qui a fait vider les stocks de 1984 il y vraiment de quoi se poser des questions !


      • Balthazar Le 16 février 2017 à 10h36
        Afficher/Masquer

        Et accessoirement la sortie du Royaume Uni de l’UE.
        Le chaos ne s’est pas produit, les politiques respectent les urnes, bref rien de bon pour Jean Claude et ses traités.


      • marie anne jordan Le 16 février 2017 à 17h32
        Afficher/Masquer

        vous plaisantez , j’espère , @ovuef2r !
        l’élection de Donald et la vente de 1984 , c’est un canard des médias msm !
        les ventes et les allusions au Monde d’Orwell ont précédé de très loin cette campagne présidentielle de fin 2016: rien que sur ce blog , à propos de l’Ukraine ou de la Syrie , on trouvait TOUS LES JOURS des références à ce livre et à son auteur . MAIS , remarquons bien une chose :
        la ” post vérité ” , c’est un sujet de choix pour nos philosophes bien pensants , mais la novlangue ???
        silence radio et pour cause
        https://www.franceculture.fr/emissions/les-chemins-de-la-philosophie/george-orwell-what-else-34-de-la-ferme-des-animaux-1984-les


        • jp Le 16 février 2017 à 22h49
          Afficher/Masquer

          ah la post-vérité, me suis longtemps demandé ce que ça cachait, je crois avoir compris.

          “… « post-vérité », radeau de La Méduse pour journalisme en perdition. L’invocation d’une nouvelle ère historique dite de la « post-vérité » est donc l’un de ces sommets que réserve la pensée éditorialiste : une nouvelle race de politiciens, et leurs électeurs, s’asseyent sur la vérité, nous avertit-elle…”
          F. Lordon sur son blog :
          http://blog.mondediplo.net/2016-11-22-Politique-post-verite-ou-journalisme-post


      • BEOTIEN Le 22 février 2017 à 03h02
        Afficher/Masquer

        “Quand on pense que c’est l’élection de Trump qui a fait vider les stocks de 1984 il y vraiment de quoi se poser des questions !”

        Et répondre qu’il restent des gens pour comprendre le risque que fait courir aux libérés fondamentales l’arrivée au pouvoir d’un dirigeant qui en plus d’être incohérent, inculte, incompetent… a le plus complet mépris pour la vérité et tous ceux qui pensent différemment de lui.


    • UnKnown Le 16 février 2017 à 10h17
      Afficher/Masquer

      La défaite de Clinton.
      Les journalistes mainstream croient dur comme fer que la défaite Démocrate vient des calomnies et diverses rumeurs qui agitaient le milieu de l’alt right…
      Sauf que ces rumeurs ne quittaient que rarement le microcosme habituel: reddit, 4chan, infowars, breitbar, mais certaines ont fini par percer sur Facebook… s’attirant d’ailleurs généralement les foudres des social justice warriors. Une guerre de tranchée, qui aurait soi disant été plus importante que les millions d’américains déclassés, la politique déplorable des USA au Moyen orient, et le casino de Wall Street qui fait un gros doigt aux “fondamentaux” depuis 2008…
      Sans oublier que la campagne de Clinton était tiède, voir nulle d’un point de vue engouement.

      Trump c’était normalement le candidat qui avait 99% de chances de ne pas être élu.
      Plutôt que de regarder pourquoi ils se sont plantés, les journaux préfèrent faire la chasse aux sorcières de ceux qui ont fait dérailler le cours “normal et acceptable” des choses.


  17. Catherine Le 15 février 2017 à 21h42
    Afficher/Masquer

    Certains ici voudraient qu’Olivier lâche l’affaire et se remette vite à bosser, pour notre plaisir, sur des dossiers “plus importants”.
    Je pense qu’ils n’ont pas tout compris. C’est pour nous qu’Olivier s’est mis en situation de risquer une attaque ad hominem en ouvrant son blog et en devenant une personne publique. C’est à nous pauvres idiots qu’ il est dit vous êtes vraiment stupides vous qui vous êtes laissés harponner par un minable blog complotiste qui ne mérite que du rouge.
    Olivier a un problème personnel et il doit le régler mais le problème c’est le notre aussi !

    Derrière cette action c’est tout un processus, pas seulement le “décortex”,qui n’en est que la partie visible. Ces gens-là avance par saut de crapaud (comme l’armée Ukrainienne en ce moment !), par la technique de l’habituation très progressive comme dans l’alégorie de la grenouille. Ce qui est en jeu est énorme, voulons nous finir boullis comme le grenouille sans avoir jugé bon de réagir quand il était encore temps ?
    Alors disons plutôt merci à Olivier de nous défendre et nous l’y aiderons ce qui va de soi.


    • Les fleurs de vent s'envolent Le 16 février 2017 à 07h59
      Afficher/Masquer

      Bonjour,

      Merci Catherine, vous exprimez substantiellement mes ressentis.
      L’épicerie est momentanément en rupture de stock parce que l’épicier a été agressé et on se plaint de ne pas retrouver notre barre chocolatée préférée…
      Courage, Olivier, votre épicerie nourrit parfois mon esprit de nouveaux paysages à explorer pour aller ailleurs, plus loin, pour autant je n’en oublie votre humanité.
      Fraternellement


    • Suzanne Le 16 février 2017 à 11h14
      Afficher/Masquer

      Même sentiment pour moi, et colère vis-à-vis de ceux qui ne comprennent pas le retrait actuel d’Olivier.
      Etre menacé de mort sociale, pas moins, voilà ce que craint Olivier et voilà la substance de l’attaque dont il a été l’objet (en espérant que ce n’est pas pire que ça). J’espère fortement que cette histoire finira par avoir des répercussions très positives sur sa vie plutôt que le contraire, et nous pouvons y aider, ne serait-ce qu’en exprimant notre soutien et notre amitié.


  18. Crapaud Rouge Le 15 février 2017 à 22h02
    Afficher/Masquer

    J’ai adoré la phrase : “Concurrence déloyale et dénigrement ne sont pas des méthodes acceptées par le droit français.” J’ai comme l’impression que le Monde finira par regretter de ne pas avoir consulté ses avocats AVANT de lancer son truc… 🙂


    • Alfred Le 15 février 2017 à 23h21
      Afficher/Masquer

      C’est ce que nous attendons de voir avec impatience. Maintenant ce n’est pas 10 ou 20 soutiens de plus qui vont changer quelque chose. Tout cela s’oublie très vite pour le grand public. Olivier n’est pas le premier et les aides à la presse et le monde sont encore là.
      Le monde emmerdé dans un tribunal c’est le minimum pour que la victoire ne lui revienne pas in fine.
      Et pour que le sujet des “fake news” créées par les médias installés devienne un sujet politique.


    • jacques Le 16 février 2017 à 04h43
      Afficher/Masquer

      Ce site est monté pour les élections à venir donc quoiqu’il se passe il aura fait son effet.
      Déjà Macron se plaint d’attaque Russe alors que l’on sait que personne ne peut prouver ou infirmer ces attaques.


  19. Kiwixar Le 15 février 2017 à 22h05
    Afficher/Masquer

    Article remarquable et très concis, l’essentiel y est en.peu de mots. Avec internet, l’oligarchie s’est fait prendre le pantalon baissé, et elle n’aime pas ça, essayant de progressivement, pas à pas, se débarrasser des très bons sites non-alignés comme ce blog.

    Un commentateur a mentionné hier un point clé : le délit de fausse information existe déjà pour les informations financières… il suffirait de l’étendre à toute information « susceptible d’avoir un impact financier » (ce qui inclut quasiment tout, politique, medecine, etc) pour faire taire tous les blogueurs. LeMonde pourrait continuer à exposer ses fausses informations (style les manifestants de Maïdan n’étaient pas armés) pendant que les non-otanistes seraient réduits au silence.


  20. Joe Binne Le 15 février 2017 à 22h28
    Afficher/Masquer

    Vous les aurez! Et il n’y a pas qu’en France qu’on a besoin de vous. Ici, au Canada français où les nouvelles internationales sans filtre atlantiste sont quasi inexistantes, les crises.fr est un phare dans la nuit de cet empire du faux bien qui utilise son chloroforme médiatique pour garder tout son monde bien endormi et inoffensif. Merci et bon courage devant cette entreprise de dénigrement si méprisable et qui rend ce combat si injustement inégal.


  21. lisandru Le 15 février 2017 à 22h28
    Afficher/Masquer

    Il ne faut pas non plus être naïf. il arrive un moment ou, a force de dénoncer des dérives, on soit salit par ceux la même qui dérivent.
    Ce blog, que j’aime beaucoup par ailleurs, doit en être conscient.
    Le système rend les coups. et en général, il n’y va pas avec le dos de la cuiller.
    Aujourd’hui c’est le “journal de référence” qui référence ce blog, son contenu et son auteur comme un sbire de Poutine.
    C’est lâche, c’est veule, mais, si on persiste a vouloir les dénoncer, ce qui est légitime, alors il faut s’attendre à en voir arriver d’autres.
    c’est surtout un aveu de faiblesse de leur part, et même un compliment en quelque sorte…
    tout comme l’hysterie anti poutine cache une forme jalousie son egard (il est le miroir qui leur jette leur mediocrité a la figure) la chasse aux sorcieres des fake news demontre que leur propagande n’accroche plus le grand public… et ils detestent, par orgueil, que le premier blogueur honnete sur le web soit plus credible qu’eux…


  22. Dizalch Le 15 février 2017 à 22h51
    Afficher/Masquer

    Un grand merci Olivier d’avoir partagé avec nous cette remarquable intervention de Régis de Castelnau. Et, bien sûr, un immense merci à M. De Castelnau pour son soutien et son intervention pertinente… En ces temps “maccarthiste” c’est très courageux de sa part, respect.
    cdt


  23. Jean-Paul B. Le 15 février 2017 à 22h52
    Afficher/Masquer
  24. fpaule Le 15 février 2017 à 22h55
    Afficher/Masquer

    M. Berruyer
    C’est mon premier commentaire sur votre site, ainsi que mon premier don (qui me vaudra une réduction d’impôt si toute fois j’ai la chance d’être imposable).
    A l’occasion d’un débat ou … d’un procès, vous remercierez chaleureusement nos amis du monde qui vous aurons tant fait pour vous.


  25. Pythos Le 15 février 2017 à 23h42
    Afficher/Masquer

    Cher Olivier,
    Malgré leurs différents, les grands se comprennent et se respectent.
    Il a tout dit, les petits journaleux du Monde en ont après votre liberté et votre goût de la vérité qui ne passent pas dans notre démocratie des droits de l’homme et qui ne sont pas compatibles avec la Direction.
    Vous nous offrez vos analyses et travaux de qualité mais il va sans dire que si vous faisiez payer cela, vous feriez probablement un meilleur résultat que ce journal qu’on achète plus que pour le dessin de Plantu …
    Quel luxe quand même d’humilier tous ces journalistes sans rien demander en retour !
    En tout cas, merci pour ce regard nouveau que vous avez apporté et défendu en toutes circonstances. Le gars de “16 ou 17 ans” en apparence en a surpris plus d’un !


  26. bluetonga Le 15 février 2017 à 23h49
    Afficher/Masquer

    Effectivement, il y a un cadre juridique à l’information, et au commerce d’information, et là, c’est un homme de métier qui l’affirme.

    La presse système française copie stupidement et servilement son modèle, la presse système américaine. Elle déclare la guerre sainte aux fékniouz, crée des listes noires (comme le WaPo) et voit la main de Moscou partout où ses manipulations sont dénoncées.

    En agissant de la sorte, ces cervelles-cassées sont en train d’ouvrir la boîte de Pandore. Car en matière de fékniouz, ils sont passés ceinture noire voilà bien longtemps, et si tout ça doit finir devant les tribunaux, ça risque d’être leur tour de répondre aux questions. Ce qui est bon pour le cochon est bon pour le dindon.

    Il ne sert à rien de plaider la clémence. Il vaut mieux rendre coup pour coup et débunker leurs propres mensonges pour les exposer en temps voulu. Et ce ne sont pas les cadavres de fékniouz qui manquent dans leurs placards.


  27. ALAIN Le 15 février 2017 à 23h56
    Afficher/Masquer

    Par solidarité avec et pour Olivier BERRUYER, je viens de rompre mon abonnement au nouvel observateur propriété du groupe auquel appartient LE MONDE.
    Le monde n’est en rien le gardien auto proclamé des bonnes mœurs journalistiques.
    La richesse est dans la différence pas dans la censure de voix dissidentes
    Nous arrivons au bout d’un système failli et j’espère que tel un fruit mûr par la simple force de la gravité de la situation, la pomme tombera d’elle même.
    Qui, quoi, où, comment, quand allons nous enfin nettoyer les écuries d’Augias et rendre au peuple les armes pour terrasser Crésus……
    « Le principe du gouvernement démocratique, c’est la liberté. »
    Aristote ; La politique, VII, 1, 6 – IVe s. av. J.-C.


    • jim Le 16 février 2017 à 11h15
      Afficher/Masquer

      Oui mais pas que Alain:
      “Tout ceci semble démontrer clairement qu’il n’y a de complète justice dans aucune des prérogatives, au nom desquelles chacun réclame le pouvoir pour soi et l’asservissement pour les autres . Aux prétentions de ceux qui revendiquent l’autorité pour leur mérite ou pour leur fortune, la multitude pourrait opposer d’excellentes raisons. Rien n’empêche, en effet, qu’elle ne soit plus riche et plus vertueuse que la minorité, non point individuellement, mais en masse. Ceci même répond à une objection que l’on met en avant et qu’on répète souvent comme fort grave, on demande si, dans le cas que nous avons supposé, le législateur qui veut établir des lois parfaitement justes doit avoir en vue l’intérêt de la multitude ou celui des citoyens distingués. La justice ici, c’est l’égalité ; et cette égalité de la justice se rapporte autant à l’intérêt général de l’État qu’à l’intérêt individuel des citoyens.
      Or, le citoyen en général est l’individu qui a part à l’autorité et l’obéissance publiques, la condition du citoyen étant d’ailleurs variable suivant la constitution ;
      +++et dans la république parfaite, le citoyen, c’est l’individu qui peut et qui veut obéir et gouverner tour à tour, suivant les préceptes de la vertu.+++”
      Aristote, Politique, Livre 3, CHAPITRE VI


      • jim Le 16 février 2017 à 15h17
        Afficher/Masquer

        Ce petit bout de texte est d’une puissance théorique d’ensemble à peine croyable. En outre, il ouvre des perspectives pratiques tout à fait réalisables.
        Plusieurs phrases dans ce texte sont, chacune même prises à part, un appel vers des profondeurs de considérations sur la question démocratique.
        Il y même une des phrases qui est d’une modernité stupéfiante et rentre en résonnance avec ce qu’est et ce que permet internet, fondamentalement… Et qui est le contraire exact de l’idéologie pathologique et étoufante que portent Le Monde, les décodeurs, et les quelques uns de leurs semblables, parmis lesquels certains qui préfèrent l’adjectif républicain à celui de démocrate, et le vénèrent comme des dévots abrutis de trop de dévotions déraisonnables
        -;)


  28. Logic Le 16 février 2017 à 00h14
    Afficher/Masquer

    Pour votre compilation. Point de vue critique de Guy Mettan, journaliste, homme politique suisse, sur le DD :
    http://arretsurinfo.ch/entre-bonnes-intentions-et-effets-pervers-le-decodex-du-monde-vu-par-le-journaliste-guy-mettan/


    • Crapaud Rouge Le 16 février 2017 à 10h55
      Afficher/Masquer

      Bon article, comme bien d’autres (sur les “sites alternatifs”), mais qui effleure la question de fond sans l’expliciter. Il faudrait dire que le mensonge et l’erreur existent depuis que “la vérité” existe. (Voir Jorion http://www.actu-philosophia.com/spip.php?article227 : “Comment la vérité et la réalité furent inventées”). Les “fake news”, en tant que manifestation des conflits humains, ne sont pas regrettables mais nécessaires. Les humains ont besoin de croire, et c’est le propre des démocraties de garantir (en principe) une totale liberté des croyances. C’est pourquoi la “lutte” contre les “fake news” n’est légitime que par l’argumentation, non par des “outils” de censure.


  29. tepavac Le 16 février 2017 à 00h17
    Afficher/Masquer

    “Une personne intègre et courageuse de plus – et vous notez comme elles sont rares…”

    C’est bien ce que je subodorait dans un de mes messages. Voir que même ceux dans les “placards ne mouftent pas, c’est comment dire…..
    Finalement cela explique la facilité avec laquelle la clique des mondialistes dirige ces veules serviteurs comme bon leur semble. A croire que les Journalistes sont tous morts sur les différents champs de guerre que sèment les apôtres du mondialisme et qu’il ne reste que des serfs consentent et des saltimbanques du petit écran.

    Hé bien ces aux noms et en l’honneur de ces héros disparus des unes merdiatiques, mais pas de nos pensées et de nos cœurs, que nous nous battrons auprès d’Olivier .

    Mais dans l’attente de ce jour, ne laissons pas la belle marche de son œuvre se figer par les mensonges de ce piètre “monde” .
    Ce serait une injure au travail accompli.


  30. Piort Le 16 février 2017 à 01h00
    Afficher/Masquer

    De l’extérieur, on ne parvient pas à mesurer en termes réels et concrets les problèmes que suscitent ce classement du monde.
    Les médias de ce genre n’ont pas et plus le poids qu’ils avaient.
    Qu’en est il exactement ?
    Pourquoi l’indifférence n’est pas préférable ?


    • Kiwixar Le 16 février 2017 à 01h25
      Afficher/Masquer

      Je pense que l’indifférence et l’inaction sont à éviter lors de la mise en place progressive d’une dictature (je souligne au passage que j’ai habité sous 4 dictatures dans 4 pays : 2 cocos, 2 militaires) ce qui pourrait fort bien être le cas ici. Exemples de « cliquets » : état d’urgence permanent, délit de fausse info (financière), surveillance généralisée, Politburo de non-élus (Bruxelles), listage de «dissidents», guerre externe permanente, propagande… on y est déjà!
      On peut (il faut) lutter pendant le crépuscule… Après, c’est une autre paire de manches.


      • pipo Le 16 février 2017 à 12h18
        Afficher/Masquer

        Kiwixar, leurs manipulations ne fonctionneront plus, l’évolution des consciences des peuples est en marche grâce aux livres (qu’ils ont aussi essayés de contrôler) et maintenant internet, ces gens vivent dans l’ancien temps et tentent de nous y maintenir mais c’est peine perdu. Leur résistance sera forte, peut-être ils réussiront dans leur délire à déclencher une nouvelle guerre, je ne l’espère pas comme beaucoup, ça ne tient qu’a nous.
        Merci à Olivier de ne pas se soumettre.
        Ce sont des personnes comme Olivier qu’ils nous faut au gouvernement, des personnes intègres et motivées, pas des obsessionnels du pouvoir. Ils nous faut les choisir en fonction de leurs actes sur le long terme pas en fonction de leur parole.


      • stef Le 16 février 2017 à 18h40
        Afficher/Masquer

        depuis le temps que je suis ce blog excellentissime – au passage, Olivier, Vous avez toute mon admiration – je suis aussi très agréablement surpris par la qualité des interventions – ce qui est rare (voire unique) et en rajoute à l’excellence du site. Du coup j’ai le même plaisir à lire jusqu’au bout les posts après les articles que les articles eux-mêmes. Ceci dit, certains intervenants, bien entendu d’après ma propre expérience, et donc sensibilité, se distinguent régulièrement par la justesse de leurs propos, à mes yeux. ceci s’adresse donc particulièrement à Kiwixar, et ce n’est que maintenant que je me suis rendu compte pourquoi : apparemment j’ai été placé pareillement dans des conditions semblables, donc les mêmes circonstances ont dû produire les mêmes effets : ayant aussi été élevé dans (bon, seulement) 2 dictatures dans 2 pays différents (dont 1 “coco”)… c’est donc depuis lors que j’ai observé la chose suivante :
        1. pour se rendre compte du sens, et de la “valeur” (enfin avant que ce mot ait été… dévalorisé par “le système”) du mot liberté, il faut avoir vécu en dictature.
        2. à l’inverse, si on est persuadé vivre dans une démocratie, on peut très difficilement se rendre compte de l’importance de ce que liberté signifie, et on peut d’autant plus facilement la perdre, sans même s’en apercevoir. enfin, jusqu’à ce que cela devienne une dictature, et là on revient (si on n’est pas déjà trop délavé du cerveau) au point précédent 🙂


    • Kiwixar Le 16 février 2017 à 01h36
      Afficher/Masquer

      Quand le « vote » sera électronique (c’est déjà le cas pour les 11 députés des Français de l’étranger) et que les résistants pourront être débranchés d’un clic (abolition du cash), ce sera trop tard pour ne plus être indifférents…


      • jim Le 16 février 2017 à 12h12
        Afficher/Masquer

        Votre mot “crépuscule” m’a fait penser à ce superbe (et je crois très lucide) discours du magistrat Portelli, et ses 2 premières minutes.
        http://www.dailymotion.com/video/xdiyod_serge-portelli-paroles-de-resistanc_news
        Je conseille vivement de l’écouter entièrement et de le méditer.
        Il date de 2010.
        Depuis 2010, la situation est devenue plus “crépusculaire”, que l’on songe à toutes ces lois liberticides, à l’état général du pays, aux gens qui dirigent et à ceux entendent diriger en 2017.
        Decodex est dans le ton de cette dérive. Decodex n’est pas à placer dans la catégorie “crise médiatique”.
        Hélas, c’est une facette de la “crise démocratique”, celle dont les puanteurs noiratres ou brunatres diffusent depuis le début des années 2000 dirais je.
        Entendons par là cette crise qui menace tout ce que le mot “démocratie” porte comme valeurs et principes positifs.


  31. Demo Le 16 février 2017 à 01h14
    Afficher/Masquer

    “Pour denoncer les malversations et turpitudes économiques et financières du système mondialiste qui tient les nations en tenaille.”

    Propos diffamatoires et empreint de jugements grossiers, c’est justement pour cela que le combat contre le decodex est indispensable. Ne pas prendre le risque, qu’un pignouf, légitimé par une gommete, se sentent pousser des ailes et répandent des fakes news, sans vergogne.


  32. jef Le 16 février 2017 à 01h55
    Afficher/Masquer

    OB a les défauts de ses qualités. Parfois, on enrage. Mais sur ce coup, il a cent fois raison:
    1) Il faut arrêter l’opération Decodex au départ. Elle est infiniment dangereuse.
    2) Il est clairement victime d’un règlement de compte.
    3) Sa demande de soutien peut aider à la réalisation d’une œuvre majeure: le rétablissement d’un débat public et contradictoire.


  33. Seraphim Le 16 février 2017 à 01h59
    Afficher/Masquer

    Selon Glenn Greenwald le retour de bâton ou même de bâtons est imminent. Ce qui sont menacés ce sont désormais les journalistes dits mainstream:
    https://theintercept.com/2017/02/14/the-leakers-who-exposed-gen-flynns-lie-committed-serious-and-wholly-justified-felonies/


  34. Seraphim Le 16 février 2017 à 03h16
    Afficher/Masquer

    Enfin il y a des nouvelles encourageantes et qui devraient inciter à “cool down”:
    http://www.washingtontimes.com/news/2016/sep/14/gallup-poll-american-trust-in-news-media-falls-to-/
    32% de la population a confiance dans les médias. Ils étaient 72% en 1976, à l’époque du -vrai- journalisme d’investigation (guerre du Vietnam, Watergate etc..).
    Détail intéressant:51% des Démocrates y croient toujours. Une drôle d’alliance a vu le jour: le Washington Post, la droite russophobe (Mc Cain) et la gauche. En France une seule personne fusionne tout ça: Macron!


    • Bourdeaux Le 16 février 2017 à 09h12
      Afficher/Masquer

      Il n’y a jamais eu d’ « époque du vrai journalisme ». Depuis que la presse existe, il en existe une bonne et une mauvaise. Si le public est plus méfiant aujourd’hui, c’est sans doute parce que internet lui a permis de beaucoup diversifier ses sources d’information, et donc d’identifier la mauvaise foi dans la presse, les falsifications, les omissions. Ne soyons pas naïfs : tant que la presse sera libre, il en existera une mauvaise, une bonne, et les deux se feront toujours la guerre, et c’est ce panier de crabes qui sécrète les publics, ne l’oublions pas.


      • Wilmotte Karim Le 16 février 2017 à 09h42
        Afficher/Masquer

        Il y a eu des époques avec plus de travail journalistique (et non des copier/coller de dépêche d’agence, de communiqué de presse, etc) et plus de pluralisme.

        Par contre, ne pas étudier les modifications des structures qui ont créer la situation actuelle, c’est effectivement se condamner à lancer des appels à l’éthique (dans le vide).


      • pipo Le 16 février 2017 à 13h20
        Afficher/Masquer

        Bourdeaux, vous mettez la mauvaise presse et la bonne dans le même panier (de crabe)?
        Et vous n’en voulez qu’une contrôlée par l’état?
        Vous m’inquiétez.


        • Bourdeaux Le 16 février 2017 à 13h53
          Afficher/Masquer

          Si en deux phrases vous me prêtez deux propos que je n’ai pas tenus, je comprends que vous soyez de nature inquiète…


          • pipo Le 16 février 2017 à 15h07
            Afficher/Masquer

            Merci de votre réponse, je suis rassuré.
            Vous dites “tant que la presse sera libre, il en existera une mauvaise, une bonne, et les deux se feront toujours la guerre, et c’est ce panier de crabes…”
            Pour moi, c’est la mauvaise presse qui fait la guerre à la bonne presse. C’est pourquoi j’ai eu l’impression que vous les mettiez dans le même panier.


      • BEOTIEN Le 22 février 2017 à 03h32
        Afficher/Masquer

        “c’est sans doute parce que internet lui a permis de beaucoup diversifier ses sources d’information”

        Non. S’il a toujours été nécessaire de faire preuve d’esprit critique la presse, en France, n’a pas toujours posé les mêmes problèmes. Et c’est parce qu’elle était exécrable dans les années 30 que Le Monde est né et a pratiqué une éthique journalistique qui en a fait le journal de référence qu’il fut pendant un demi siècle, mais parce que trop retenu (surtout pendant les années de Gaulle) que vint Libération, qui avec le Canard et les hebdomadaires nous ont valu un réel âge d’or de l’information. En tous cas par rapport à ce que nous connaissons depuis qu’internet, loin d’améliorer les choses, avec leurs recettes, a fait perdre leur indépendance aux derniers titres qui en jouissairent.

        Et comme internet est un foutoir, qui plus est largement contaminé par les organes de propagandes qui font avaler a des légions de déçus de leur presse “mainstream” de bien plus grosses couleuvres dont celle-ci (qui ment essentiellement par omission) n’oserait jamais leur présenter le museau., s’informer relève désormais du parcours du parcours du combattant.


    • LBSSO Le 16 février 2017 à 10h04
      Afficher/Masquer

      Une autre nouvelle encourageante ? 🙂
      Les lyonnais les mieux éduqués en meeting:
      https://www.youtube.com/watch?v=3BPckfQ8N7c

      Je lis la réponse du responsable et m inquiète alors:
      B.Bonnell, référant du mouvement : “Toutes les réunions publiques que je connais, stade foot, réunion politique ou concert , il y a de l’animation prévue. ”
      http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Politique/Politique/L-ambiance-du-meeting-de-Macron-a-Lyon-fabriquee-de-toute-piece
      Stade de foot ,réunion politique même combat !
      Je ne fais pas d’ “anti macronisme” :il n’est sans doute pas seul à utiliser ces techniques.
      Adolescent j avais lu ,suite à Three Mile Island (1979), un livre qui s’ intitulait “La fabrique de l’évènement” .Il expliquait (à tord ou à raison ) les mécanismes des media dans la mise en scène de cet accident.
      40 ans plus tard : en plus des journalistes , grâce aux technos collaboratives, des jeunes diplômés participent activement à la fabrique de l’évènement.A l’insu de leur plein gré ?


  35. DUGUESCLIN Le 16 février 2017 à 03h46
    Afficher/Masquer

    Ceux qui m’intéressent sont ceux qui n’ont pas forcément la même analyse que moi. Ils m’aident à réfléchir et affiner mes interprétations.
    C’est ce que je trouve dans le blog d’Olivier.
    Dans ce contexte il est important, pour bien réfléchir, de mettre en lumière les informations partielles, déformées, occultées, voir délibérément mensongères.
    A titre d’exemple parmi d’autres, après avoir été interpellé par “les crises” concernant les adeptes du nazisme en Ukraine, j’ai pu en vérifier par moi-même la réalité en lisant directement les blogs des néo-nazis ukrainiens dans leur langue. Olivier avait dévoilé ce que certains maïdanistes sont vraiment, ce qui ne manque pas de poser des questions sur leur soutien par certains médias et politiciens qui avaient la possibilité d’aller eux-mêmes vérifier sur ces blogs (à moins qu’ils manquent de traducteurs pour faire leur métier).
    Mais Olivier, lui, l’a fait, alors qu’il n’est pas un journaliste payé pour le faire. CQFD.


  36. baduy Le 16 février 2017 à 04h28
    Afficher/Masquer

    Excusez moi si je vous semble complotiste voire confusionniste/rouge-brun mais cette offensive des déconneurs ne tombe t’elle pas a point nommé pour détourner l’attention des médias alternatifs de la ratification du CETA par le parlement Européen alors qu’une mobilisation, qui ne peut venir que d’eux, aurait été cruciale.
    Pour la bonne bouche la déclaration finale de la commissaire européenne au Commerce, Cecilia Malmströmface aux critiques exprimées
    “C’est normal que les gens s’inquiètent de l’environnement, de la nourriture qu’ils donnent à leurs enfants, de la sécurité. Mais il y a certains mythes qui survivent sur ces thèmes-là”


  37. Colinmaluka Le 16 février 2017 à 06h28
    Afficher/Masquer

    Je suis assidument se blog depuis 2010, mais je m’estime généralement trop incompétent pour prendre part aux commentaires. Pour une fois, je passe le pas pour venir en aide à mon niveau à ce site et son créateur car je trouve ces attaques infondées et inacceptables.
    Je viens de faire un don de 50€ afin d’aider à combattre cette infamie.
    Courage, nous sommes nombreux à vous soutenir.


  38. Yamael Le 16 février 2017 à 07h01
    Afficher/Masquer

    Au vu de comment se déroule la “chose”, je me dis que que “La France Big brother” est encore plus proche de la vérité que je ne le pensais… :/


  39. lulu,fils de luci de Le 16 février 2017 à 07h55
    Afficher/Masquer

    Merci à ce Monsieur , “Grand Avocat”.
    Merci ,surtout, et encore à Olivier Berruyer.:
    Pour ce qu’il fait !
    En effet,il existerait
    –des “conspirationnistes”
    –des “populistes”
    –MAIS SURTOUT des “Illégitimistes”, affidés aux oligarchies politico-financières , élite autoproclamée -“légitime” par essence- ,face à une Plèbe désignée car “non née”/
    -Ces “illégitimistes” prétendent, pour un certain courant en particulier , être, une fois encore (une fois de trop ? ) les “seuls recours” pour nous “sauver” , pour “sauver la France”..!!! Pas moins…!!!
    Le Président -Général Charles de Gaulle n’en a JAMAIS tant revendiqué !
    Lui a été Légitime. ET ,forcément, Les Français l’ont Reconnu.
    Depuis..Pffff….!!! en allant crescendo…


  40. placide Le 16 février 2017 à 08h22
    Afficher/Masquer

    Le monde a pour l’instant réussi son coup : Il vous a sidéré dans une posture de défense , vous avez cessé d’informer ; c’est la technique habituelle du pervers qui accuse l’autre de ses propres méthodes dans le but de sidérer sa proie , j’espère que les effets du poison vont disparaître rapidement.


    • Wilmotte Karim Le 16 février 2017 à 09h43
      Afficher/Masquer

      Informer sur le monde, c’est toujours informer…


    • Seraphim Le 16 février 2017 à 11h09
      Afficher/Masquer

      Après il y a un autre effet, comme la chaîne déni-révolte-abattement-renoncement que les psychologues attribuent au deuil soudain. En l’espèce la menace la plus réelle: l’autocensure. N’en doutez pas, sa force peut être intériorisée et invisible, mais parfaitement active


      • Suzanne Le 16 février 2017 à 11h35
        Afficher/Masquer

        Oui !! Mais saperlipopette, laissez-lui le temps de reprendre son souffle et des forces !!


  41. davidG Le 16 février 2017 à 09h40
    Afficher/Masquer

    Bonjour Olivier , ils ont envoyé leur boomerang croyant couper votre tête et instaurer la méfiance du lectorat , nous négligeant et par la même insultant notre intelligence commune … Comme un seul homme , entendant le bruit caractéristique de l’arme volante nous nous sommes déplacés , rassemblés … Le Boomerang vole toujours Olivier mais plus vers nous …
    Quel Buzz magnifique au fond 🙂
    Soutien à vous , soutien aux vrais hommes Olivier …


  42. Tonton Poupou Le 16 février 2017 à 09h54
    Afficher/Masquer

    Mr Berruyer
    Pendant que le mensonge prend l’ascenseur. La vérité prend l’escalier mais elle finie toujours par arriver.
    100% d’accord avec ce texte de soutien de Mr de Castelnau.
    Bravo à votre travail.
    Courage.
    On les aura.


  43. lemoine001 Le 16 février 2017 à 10h23
    Afficher/Masquer

    Oui, c’est bien, mais il ne faut pas faire une fixation sur cette affaire.

    La meilleure réplique, c’est de laisser dire et de publier quelque chose d’incontestable que Le Monde aura passé sous silence. On verra au final qui va y laisser des plumes !


  44. Macarel Le 16 février 2017 à 10h24
    Afficher/Masquer

    A propos de l’observatoire des médias, je vous conseille d’écouter l’émission de France Culture de ce matin :

    Invité Henri Maler fondateur d’Acrimed

    https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-des-matins/la-defiance-legard-des-medias-est-elle-justifiee

    Et ne pas manquer la seconde partie après le journal de 8h00, avec un second invité : Laurent Mouchard (alias Laurent Joffrin)

    Sinon l’on pourra visionner en “replay” l’interview de Jean Ziegler sur Arte hier soir dans le 28′ : cet utopiste humaniste de 82 ans, les interviewers avaient du mal à cacher leurs sourires en coin devant les propos de ce vieux “Don Quichotte suisse”.

    Deux exemples de l’arrogance, et de la condescendance du personnel médiatique “bien en cour”, envers gens de la société civiles qui essayent de faire entendre un autre son de cloche que celui du “Vatican médiatique” (Que le Pape François m’excuse…)

    http://sites.arte.tv/28minutes/fr/emission-speciale-internationale-avec-jean-ziegler-28minutes


  45. LS92 Le 16 février 2017 à 10h36
    Afficher/Masquer

    Bonjour Olivier

    Je vous soutiens pleinement.
    De grâce ne vous ruinez pas la santé et pensez à l’attitude de de Gaulle:

    “Cela m’est complètement égal que vos journalistes soient contre moi. Cela m’ennuierait même qu’ils ne le soient pas. J’en serais navré, vous m’entendez !
    Le jour où Le Figaro et l’Immonde me soutiendraient, je considérerais que c’est une catastrophe nationale ! »
    Extrait de C’était De Gaulle, par Alain Peyrefitte


  46. openmind Le 16 février 2017 à 10h43
    Afficher/Masquer

    PS: Olivier vous rejoignez malgre vous peut etre le cercle des intellectuels ou comique persecutes, un petit mot de solidarite?


  47. fanfan Le 16 février 2017 à 11h11
    Afficher/Masquer

    Sur le site de Régis de Castelnau, cet article d’une profonde lucidité : http://www.vududroit.com/2017/02/macron-technique-dun-coup-detat/


    • sassy2 Le 16 février 2017 à 11h23
      Afficher/Masquer

      “J’avais été frappé par le sourire radieux de Jean-Pierre Jouyet lorsque sur le perron de l’Élysée il annonça la nomination d’Emmanuel Macron en remplacement d’Arnaud Montebourg. ”

      A noter que Montebourg avait évoqué le Glass steagall… depuis plus rien


    • sassy2 Le 16 février 2017 à 11h28
      Afficher/Masquer

      “Il ne s’agit pas de justifier ce que Fillon a fait ou pas fait, mais relever que l’intervention dans ces conditions du parquet financier créé par Hollande et dirigé par une proche est intervenue de façon INCONSTITUTIONNELLE.”

      tout ceci ne sont pas des plaisanteries, ce sont les m^mes methodes que HRC, cela participe de la même corruption qu’aux US.

      le decodex est une partie d’un mouvement géographiquement mondial.
      comme l’a suggeré ici un lecteur rien ne s’oppose à ce qu’ à terme une requête google soit préalablement rendue interdite par un decodex


    • Fritz Le 16 février 2017 à 11h36
      Afficher/Masquer

      @fanfan : merci, cet article est de la dynamite. A diffuser sans modération !

      Je souhaite vivement qu’Olivier Berruyer consacre un dossier à l’imposture Macron.
      C’est bien l’enjeu de la présidentielle : élection libre ou manipulée ?


      • Macarel Le 16 février 2017 à 12h19
        Afficher/Masquer

        Toute élection donne lieu à des tripatouillages plus ou moins clairs. Mais ici c’est le degré de la manipulation qui interpelle, si l’hypothèse de l’auteur de l’article venait à être confirmée !

        Mais le coup d’Etat a déjà eu lieu en 2005, lorsque la volonté populaire a été bafouée tant par la droite que la gauche de gouvernement !

        Ce n’est qu’aux conséquences de ce coup d’Etat “ouiste” auxquelles nous sommes confrontés. Les apprentis sorciers prenant peur que “l’épouvantail Le Pen”, n’en vienne vraiment à dépasser le fameux plafond de verre lors du second tour de cette présidentielle.


        • Macarel Le 16 février 2017 à 14h57
          Afficher/Masquer

          Macron candidat de la commission européenne ?

          https://twitter.com/russeurope/status/832142292639162369

          Sinon à qui a profité l’euro ?

          https://twitter.com/NicolasMeilhan/status/832215827051053056


          • fanfan Le 16 février 2017 à 23h26
            Afficher/Masquer

            Jacques Sapir : “Sur le site quasiment officiel de l’Union européenne, Euractiv.fr[1], M. Emmanuel Grynszpan me met en cause dans un article consacré à la soi-disant campagne des autorités russes contre Emmanuel Macron[2]. Signalons que ce site a pour but de “compléter la “perspective bruxelloise” sur les affaires européennes en ajoutant un point de vue national et en adaptant le contenu aux besoins de l’opinion publique locale”. Le titre du papier est déjà tout un programme (à la différence de Macron qui n’en a point) : “Les médias pro-Russes s’engouffrent dans le tout sauf Macron”. Ainsi donc me voici enrôlé, sans que l’on ait demandé mon avis dans une sorte de croisade.
            http://russeurope.hypotheses.org/5706


    • Fritz Le 16 février 2017 à 11h52
      Afficher/Masquer

      Je me permets d’ajouter le lien avec une étude citée par Régis de Castelnau :
      http://lvsl.fr/medias-ont-fabrique-candidat-macron


    • pythos Le 16 février 2017 à 12h31
      Afficher/Masquer

      Merci ! Excellent papier de Régis de Castelnau que je trouve non seulement très pertinent mais de plus en plus sympathique…


  48. Cyrène Le 16 février 2017 à 11h59
    Afficher/Masquer

    La pressetitution oligarchique est en pleine dérive totalitaire, c’en est franchement inquiétant de les sentir aussi fébriles à l’idée de voir “leur” système se fissurer. Courage à O. Berruyer, il en aura besoin pour faire face aux attaques des fieffés propagandistes qui se sont jurés de le détruire socialement et intellectuellement. Continuez à résister à cette immonde entreprise de déstabilisation par l’intimidation et la calomnie haineuse, et rendez coup pour coup à ces odieux individus.


  49. ThomBilabong Le 16 février 2017 à 12h19
    Afficher/Masquer

    Bravo pour le papier.

    La meilleure des répliques à l’encontre du Monde est de ne plus l’acheter, sous aucune des ses formes papier ou digital. Ce mouvement est déjà amorcé depuis longtemps. A moins que son actionnariat devienne public ou mutualiste.

    Ce qui est factuel :
    – ses revenus baissent de façon tendancielle
    – son monopole de production d’informations et d’opinions n’est plus
    – son monopole de diffusion d’informations et d’opinions n’est plus
    – son monopole d’approvisionnement de la matière première informations ou opinions n’est plus

    La notion de qualité perçue de l’info ou de l’opinion est du ressort de ses seuls lecteurs.

    En désespoir de cause, pour freiner la concurrence sauvage (et déloyale) à tous les niveaux dont il fait l’objet, et qu’il a lui-même érigé en doxa, Le Monde n’a plus qu’une solution : tenter de disqualifier ses concurrents par son Deconnadex.

    Il serait piquant de voir les équipes du Monde se rendre compte de leur erreur et d’imaginer renverser la table dont ils sont le maître de cérémonie, un peu comme si les chevaliers de la tastevin s’engageaient à arrêter de boire au prétexte que l’alcool tue tout en poursuivant sa promotion.

    Quand on s’enferre dans un paradoxe, il est difficile de s’en sortir sans chercher à sortir du cadre.


    • etienne zoldi Le 16 février 2017 à 13h46
      Afficher/Masquer

      Si seulement, cela pouvait être vrai, Le Monde est le quotidien de référence, du monde universaites et journalistes et ce malgré un turage trois fois moindre comparé au monde diplo (absent de nos médias dominants).


  50. reveur Le 16 février 2017 à 12h59
    Afficher/Masquer

    Ils sont forts parce que nous sommes faibles, Mais ils sont faibles parce qu’ils défendent des combats d’arrière garde et nous sommes forts car nous défendons des combats d’avant garde.
    Il y aura des “morts(virtuel)”, des blessés (à l’âme), des anéantis mais jamais ils ne nous ferons plier, j’ose l’espérer et le croire.
    Alors prenons les armes, les armes de l’écriture, de la parole, que sais-je encore et diffusons autour de nous sans complaisance ce à quoi nous croyons.
    Peut importe qui je suis, si je suis déterminé à faire entendre ma voix, à défendre les valeurs humaniste de la France et accessoirement à écorcher ces laquais. Mais ne nous y trompons pas, la bataille engagée par Olivier et bien d’autres anonymes ne fait que commencer, elle sera violente et le vainqueur n’est pas encore connu! Y en aura t il un d’ailleurs? Bien à vous.

    https://www.youtube.com/watch?v=g3D9M5-4tWg
    j’ aime cette déclaration:

    http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/francais/la-constitution/les-constitutions-de-la-france/constitution-du-24-juin-1793.5084.html



Charte de modérations des commentaires