Merci à Ektor pour son aide à la rédaction de ce flash…

Un rapide flash sur une actualité en cours avec, comme à notre habitude, la présentation des faits par notre presse, et la présentation de ces mêmes faits sous d’autres angles, avec un peu plus de recul et de recherches.

Tout d’abord de quoi parlons-nous :

Une statue de Lénine a été mise à terre par un groupe, à Kharkiv.

Nous sommes là dans la grande tradition des révolutions à la sauce occidentale : déboulonner les repères culturels.

Méthode d’ailleurs conseillée par la CIA, par exemple dans son livre : CIA PSYCHOLOGICAL OPERATIONS IN GUERRILLA WARFARE, et qui a été appliquée à toutes les révolutions pro-occidentales de ces dernières 20 années.

Rappelez-vous en 2003, la révolution en Irak où une statue de Saddham Hussein, sous les caméras occidentales, avait été démontée, une belle opération de propagande.

Revenons à l’actualité ukrainienne :

Une statue de Lénine est démontée à Kharkiv, événement immédiatement repris par nos médias.

Nous allons nous intéresser plus particulièrement aux termes utilisés par notre presse pour décrire qui sont ces manifestants:

 

Le Monde : Ukraine : la plus grande statue de Lénine détruite

chez le Monde, on nous parle de «nationalistes opposés à l’influence de Moscou» qui ont fait chuter la statue et on nous montre un court montage vidéo plutôt festif

Courrier International : UKRAINE Même dans l’est du pays, Lénine à terre

On nous parle de «manifestants ukrainiens»

Un peu plus d’informations au courrier, toutes les déclarations du gouvernement de Kiev sont reprises, aucun mot sur l’opposition.

L’article se termine ainsi :

“A quelques semaines des législatives, la destruction d’une des dernières statues géantes de Lénine encore debout en Ukraine est un signal fort, par lequel les manifestants et les autorités entendent prouver que Kharkiv est bien ukrainienne.”

Notons bien que ce “signal fort” a été fait par les autorités et les manifestants, le courrier se garde bien de parler de la population locale.

Rue89 : Le jour où Lénine est tombé de son piédestal à Kharkhiv (Ukraine)

On nous parle d’«une foule considérable».

la aussi, une “spectaculaire vidéo” nous montre une scène festive, ” aux cris de « U-krai-ina » (Ukraine) et entouré d’une nuée de drapeaux ukrainiens” d’après un journaliste américain sur place. Le journal nous rappelle, quand même, qu’en février dernier, la population locale avait protégée la statue contre les vandales !!!

L’Express : En Ukraine, la plus grande statue de Lénine déboulonnée

On nous parle de «nationalistes ukrainiens » « plusieurs centaines de personnes » « manifestants »

Là aussi on reprend les déclarations d’un journaliste américain, ainsi que sa vidéo.

Ensuite on nous donne la version de Kiev, où le ministre de l’Intérieur Avakov parle de la statue de Lénine comme étant une «raclure d’idole communiste».

A noter, le journal nous donne tout de même la version du maire de la ville, Kernes, qu’ils associent immédiatement à des media pro-russes, vous pouvez vous rafraichir la mémoire sur Kernes et Avakov un peu plus bas (1)

Le JDD : L’une des plus grandes statues de Lénine est tombée

On nous parle de « personnes » « activistes avec des drapeaux ukrainiens et des nationalistes avec des drapeaux rouge et noirs »

Toujours la même vidéo du même journaliste américain. Fait amusant : le journal reprend la même déclaration du ministre de l’Intérieur mais eux coupent la citation avant le mot raclure. Ils parlent de drapeaux rouges et noirs sans nous en dire plus, dommage.

(drapeau rouge et noir = drapeau historique de l’UPA = drapeau actuel de Secteur Droit)

Le Parisien : VIDEO. Ukraine : la statue de Lénine déboulonnée par la foule à Kharkiv

Là on y va carrément, mode décomplexé à la BHL : on nous parle de «militants pro-européens».


Et maintenant voici les mêmes faits, mais avec d’autres angles de vue :

Reprenons des vidéos prises cette journée, facilement trouvables sur Youtube :

Sur celle-ci, un petit groupe vient commencer le travail pour saper la base de la statue en après-midi :

Nous pouvons noter qu’il s’agit de membres du bataillon “Azov“, reconnaissable au blason et aussi au port de la cagoule, ainsi que leur drapeau jaune et noir néonazi (2)

A la 13ème seconde, nous voyons qu’un cameraman et une personne avec un drapeau d’Ukraine, sont éconduits par des membres encagoulés d’Azov, tout en laissant toute une troupe sur la statue. il y a donc bien un désir de mettre en scène, de contrôler l’image.

La suite, c’est la chute de la statue, comme filmée par ce journaliste américain tant cité par notre presse indépendante.

Une fois tombée, le même groupe responsable de la chute va poser devant le socle.

Notez bien qu’en début de la vidéo, les “manifestants” nettoient la statue des nombrables bouquets de fleurs, tout le monde ne déteste donc pas cette statue, et logiquement il y a eu des opposants, qui sont venus exprimer leur opinion, comme en démocratie. Et la, ça dégénère très vite.

En effet, ils ont rapidement été pris à parti par les activistes.

Une vidéo un peu plus longue où nous voyons un homme, battu par les “militants pro européens”, qui vont alors l’obliger à s’agenouiller tout en le frappant.

JE VOUS LA RECOMMANDE :

Cet homme est probablement communiste (qui fait dans les 25 / 30 % des voix dans cette zone) et s’oppose à la destruction de la statue. Il abuse donc…

Ces images m’ont bouleversé – c’est effroyable ce qu’on voit dans les yeux de ce pauvre homme :

Un communiste à Kharkiv…

Welcome to the 30’s…

Dans le même ordre d’idées, à Odessa, le député de la Rada du Parti des régions Nestor Shufrych a été tabassé :

(quelqu’un peut-il vérifier, on dirait que la même femme apparait sur la vidéo de Kharkiv ?)

Ce site d’informations de Kharkiv nous montre d’ailleurs des vidéos avec tous ces jeunes manifestants, ces démocrates en herbe, le jour même des événements, dans la même ville, écoutez, on sent la démocratie, ça transpire la grande Europe, une Europe qui sera très nationaliste, très ukrainienne…

Le journal de Kharkiv nous indique qu’il s’agit d’Ultras, donc des fans de football.

Nous avions déjà parle des hooligans en Ukraine, par exemple lors des événements d’Odessa où ils ont joué un grand rôle (3)


Mais alors qui sont ces manifestants ? Qui dit la vérité ?

il se trouve que des observateurs de l’OSCE étaient sur place, comme nous le rapportent plusieurs sites, et ils ont fait un rapport sur les événements.

Extrait traduit :

Le 28 Septembre, à 14 h 30:

la SMM (Mission Special d’Observation) a observé, à Kharkiv, une grande manifestation de quelque 2 000 partisans de l’Ukraine se rassemblant devant l’Opéra.

La foule, composée d’hommes et de femmes de différents âges et y compris des enfants, a été dirigée par des membres du bataillon bénévole “Azov“, ainsi que des jeunes hommes et les femmes avec des masques.

Certains des manifestants ont défilé vers la place de la Liberté, où se trouve le monument de Lénine.

Là, le SMM a observé un groupe de jeunes hommes, avec des masques, essayant de monter au-dessus de la statue de Lénine, tandis que la foule présente sur la place avait augmenté à environ 5000 personnes.

Les manifestants qui avaient grimpé jusqu’à la statue, ont commencé à utiliser un instrument de coupe électrique afin de démonter le socle de la statue.

 

Ce rapport, disponible comme vous le voyez sur le site officiel de l’OSCE, organisme mandaté pour observer les événements en Ukraine, nous indique bien un enchainement d’événements correspondant aux diverses vidéos trouvées sur le net :

une bande d’hooligans, associée à des membres du bataillon néonazi Azov sont venus mettre en scène la chute de la statue, sous les caméras de journalistes, américains entre autres, et ont découragé tout contre-manifestant de s’exprimer, par leur spécialité : la violence.

Quant aux chants, ce sont des chants ultranationalistes, avec beaucoup d’obscénités en direction des Russes.

Il n’y a donc aucun mouvement spontané,tout a été organisé, les activistes venant d’autres villes.

De plus, durant tous les faits, la police était présente mais n’est pas intervenue, sur ordre du ministre de l’Intérieur, qui au contraire a exprimé son soutien aux néonazis.

Et ce n’est pas la première fois qu’Avakov le fait, il a déjà à plusieurs reprises cité en exemple le bataillon Azov, disant que ce sont des héros de la Nation, mais nous reviendrons là dessus dans un autre billet, tellement il y en a à dire.

Comment donc notre presse a pu qualifier de “manifestants nationalistes et/ou pro européens” des ultra-néonazis ???

Comment nos journalistes n’ont ils pas pris en compte le rapport de l’OSCE ? ainsi que les nombreuses vidéos montrant les faits ?

“Hasard”, on trouve depuis quelques jours dans la rue de Kharkiv de charmants tracts :

dont voici la traduction :

On est donc prévenus de ce qui risque d’arriver – bah oui, ces gens là ne vont pas laisser les choses se calmer…


1) Un petit rappel sur Kernes, et Avakov, tiré de l’Actu Ukraine du 2 mai :

28 avril 2014 : Tentative d’assassinat sur le maire de Kharkiv, Avakov suspecté:

Gennady Kernes, maire, pro russe, de Kharkiv, deuxième plus grande ville d’Ukraine, s’est fait tirer dessus, dans le dos. Il est actuellement hospitalisé, dans un état très grave, en Israël. Au moment des faits, et ce depuis mars, ce maire était assigné à résidence, sous surveillance du gouvernement de Kiev, étant accuse de séparatisme, ce qui est devenu un crime depuis l’arrivée au pouvoir du nouveau gouvernement.

L’affaire ne s’arrête pas la : un proche du maire a mis en cause directement le ministre de l’Intérieur, M. Avakov. “Lors des dernières élections pour la ville de Kharkiv, Kernes avait battu Avakov, de 0.63%. Ce dernier avait alors accusé Kernes de tricheries.”

Depuis ce temps, l’ambiance était devenue très mauvaise entre ces deux personnes, Kernes accusant Avakov de blanchiment d’argent, Avakov en retour appelait la ville de Kharkiv à se réveiller en décembre dernier.

Malgré cela, l’enquête sur cette tentative d’assassinat va être confiée au ministère de l’Intérieur, donc M. Avakov.

En réaction, le parti des régions a déposé une motion a la Rada demandant la démission du ministre de l’Intérieur, M. Avakov, pour banditisme, et tentative d’assassinat (note : Avakov a déjà été arrêté  par Interpol en 2012 pour une affaire de transfert illégal de terrains)


2) Un petit rappel destiné à nos médias sur qui sont Azov, nous avions fait tout un billet sur eux ici.

Et une vidéo très récente de la ZDF sur Azov et montrant des symboles nazis sur leurs casques :


3) Rappel sur les Ultras et autres gangs de supporters des clubs de foot ukrainiens (et russes aussi)  extraits de l’Actu Ukraine du 5 mai parlant des evenements d’Odessa:

Petits rappels sur le foot en Ukraine : les matchs avaient déjà été la source de gros combats, en effet les hooligans sont, comme dans tous pays, prompts à la bagarre, la violence, mais en Ukraine ils paraissent l’être encore plus. Jugez par vous-même :

Euro 2012, retour, sur la presse, en particulier anglaise, qui est plus sensible au sujet des hooligans et surtout plus connaisseuse :

Dailymail : de violents hooligans ukrainiens racistes menacent

Skynews : Des néo-nazis ukrainiens menacent les fans anglais

Guardians : Euro 2012 : des relents antisémites menacent la célébration

Los Angeles Times : l’équipe officielle de foot US refuse de jouer à Kharkiv, de peur des ultras ukrainiens

RTBF : Le hooliganisme en Ukraine, un fléau

Pour terminer, un rappel sur les propriétaires des clubs, que vous trouverez facilement dans l’article sur ce site : Porochenko et ses amis

88 réponses à [Manipulations par nos médias] Flash Ukraine : la chute d’une statue de Lénine à Kharkiv (et l’ignominie…)

  1. vérité2014 Le 01 octobre 2014 à 05h46
    Afficher/Masquer

    The West’s Ignorance of Ukraine Atrocities is an Outrage.

    http://russia-insider.com/en/politics_ukraine_opinion_media_watch/2014/09/30/09-34-22pm/wests_ignorance_ukraine_atrocities

    A noter que les nazis ukies de Kharkov,viennent de l’ouest du pays et ne sont pas du coin car la ville est à 90 pct russophone et très communiste/parti des régions..proche de la Russie.


  2. Serge Le 01 octobre 2014 à 05h56
    Afficher/Masquer

    A Odessa ,le député de la rada du parti des régions Nestor Shufrych,lynché par les mêmes :

    http://www.youtube.com/watch?v=GTv2Q4B4BQA

    Ils sont bien ingrats ces nazis de mettre à bas la statue de Lénine ,car rappelons tout de même que non seulement khrouchtchev donna la Crimée à l’Ukraine,mais c’est ce même Lénine qui rattacha le Donbass à l’Ukraine ,et Staline, la Galicie polonaise .Ce sont les communistes qui rattachèrent des territoires comme celui d’Odessa ou de Kharkov ,auparavant russes à une Ukraine créée artificiellement à partir des années 20.
    Ce sont les galiciens qui ne sont que des polonais russifiés ,qui devraient quitter une Ukraine retrouvant sa proximité historique avec la Russie.


    • Hellebora Le 02 octobre 2014 à 03h02
      Afficher/Masquer

      A propos du molestage (!) dont est victime Nestor Shufrych sur cette vidéo, ce qui est terrible, c’est qu’on voit qu’il cherche désespérément une protection en s’accrochant à un type qui ressemble à un policier, tout ça pour finir dans la camionnette qui va l’emmener on ne sait où… A la morgue s’il n’était un député assurément


  3. Patrick Luder Le 01 octobre 2014 à 06h08
    Afficher/Masquer

    Une telle manipulation de l’information …
    => ne mériterait-elle pas :
    ° une dénonciation officielle et publique
    ° ainsi qu’une condamnation exemplaire ???

    La presse est un genre de service public avec un pouvoir immense,
    elle devrait être responsable de la véracité de ses diffusions !


    • ioniosis Le 01 octobre 2014 à 07h44
      Afficher/Masquer

      l’étât français injecte 272,8 Millions € chaque année de subventions dans les médias

      Mais voyons qui sont les financiers de ces médias , et nous comprenons le pourquoi d’une telle désinformation systématique générée dans le temps .

      http://lesmoutonsenrages.fr/2013/01/24/medias-francais-sous-controle/


    • Negrello Le 01 octobre 2014 à 11h02
      Afficher/Masquer

      Effectivement, on est dans le délire le plus total. Mais bon, ce n’est pas la 1 ère fois.
      Ils ont simplement oublié d’envoyer une convocation à BHL et à CF.
      Ce sera pour la prochaine fois.

      Mais je me voudrais plus sérieux.
      Nous savons de quoi sont capables nos médias (médias mensonges selon Michel Collon)

      Bien que de plus en plus de gens prennent l’info sut le net, il y a encore trop de désinformation. Et nous n’avons pas leur force de frappe.
      Certes, les ventes de la presse sont en forte baisse mais ils continuent à être sponsorisés par nos sous.

      Qui pouvons-nous interpeller pour signifier notre désaccord et les manipulations écœurantes sur le traitement de l’information?
      Le pouvoir politique au sens large ?
      Les journalistes ?
      Leur direction ?
      Leurs actionnaires lors des AG ?
      Le CSA ?
      Les syndicats de journalistes ?
      Les organes de médiation ?
      Les RG ?
      Les services clients que sais-je ?

      Faut-il leur envoyer ou leur rappeler tous les matins la charte de Munich ?
      Peut être qu’un jour, ils en auront marre de nous raconter des con….es.

      Si vous avez des idées, je suis preneur.
      Il me semble que des actions collectives seraient plus efficaces que des actions individuelles.

      J’ai écrit à l’AFP, à Pascale Joannin de la Fondation R Schumann, à mon député, je n’ai pas eu la moindre réponse de leur part.


      • D Le 01 octobre 2014 à 11h37
        Afficher/Masquer

        Bonjour,

        J’ai contacté aussi certains journaux cités, essayé de répondre dans certains blogs, ma position étant jugée propagande pro-russe, pas publié.Pour la télévision présentant un reportage de l’armée régulière avec les blasons des bataillons Azov, j’ai écrit aussi, pas de réponse, mais les images ont été retirées dans l’édition du soir ( je leur ai expliqué et que la signification des runes étaient ceux de la division das Reich et qu’ils faisaient de l’apologie nazie, ont ils eu peur..?) Je connais cette région et mes contacts m’apprennent ce qui est écrit dans ce blog est exactement ce qui est décrit. C’est une opération organisée et structurée, pour terroriser la population et effacer d’une certaine façon tout ce qui est de près ou de loin Russe. Juridiquement ces gens ne seront pas inquiétés par la justice, le gouverneur, à pris des dispositions pour officialiser la destruction du monument qui était prévue, des mouvements similaires sont aussi en cours contre le maire actuel qui signifie que la charge de la destruction du monument est du ressort de la ville et non de la région mais qu’il la reconstruira à l’identique, il s’agit d’un patrimoine historique…En résumé, je constate avec peine ce que sont devenus nos médias, organes de propagande et non d’information. Français dormez bien…


    • franckmilan Le 01 octobre 2014 à 19h34
      Afficher/Masquer

      ha ha ha vous avez de l’humour vous .merci ça fait du bien de rire un peu avec une actualité si terne…


  4. vérité2014 Le 01 octobre 2014 à 06h18
    Afficher/Masquer

    Surtout que la presse sois disant libre dans nos pays est largement subsidiée(donc aux ordres et ça marche pour le pouvoir en place),on se demande bien pourquoi d’ailleurs il faut subsidier Dassault,Pigase,Bergé,BHL,Rotchild’s et consorts?


    • vérité2014 Le 01 octobre 2014 à 06h27
      Afficher/Masquer

      Un peu d’humour:

      MH a trouvé l’arme fatale pour éviter crashs,missiles,attentats,disparitions d’avions…

      http://www.pagtour.net//index.php?option=com_content&view=article&id=5767


    • chapaate Le 01 octobre 2014 à 18h22
      Afficher/Masquer

      Nous sommes dans une période de restriction des budgets.
      A nous de lancer l’idée de faire les économies nécessaires en supprimant les subventions a la presse , puisque celle ci ne reflète pas la réalité.
      Les pertes dans les autres secteurs d’activités sont supportées par leurs propriétaires et actionnaires. Cela doit être identique dans ce domaine.


  5. claude Le 01 octobre 2014 à 06h39
    Afficher/Masquer

    Faire table rase sur l’histoire est une stratégie tout a fait digne de la CIA.
    Museler la presse c’est la même chose, la télé n’en parlons pas.
    le but est vraiment de mettre la pagaille en europe pour mieux s’implanter (encore). Il y a probablement financement de partis politiques pour faire monter le populisme dans chaque pays. Tout est possible.
    Enfin, quand on commence à voir les insignes nazis les gens devraient se poser les bonnes questions et quitter le “petit écran” qui leur en met plein la tête. Mais le système est bien ficelé et c’est là notre problème.
    l’avenir dira la suite de ces histoires qui à mon avis vont mal se terminer.(mais je ne suis pas spécialiste)


    • Perekop Le 01 octobre 2014 à 13h41
      Afficher/Masquer

      D’accord, sauf que “faire table rase sur l’histoire”, ça nous vient en droite ligne de 1789 et 1917… je sais bien que ça complique les choses, mais ce serait bien de ne pas l’oublier, merci d’avance !


      • V_Parlier Le 01 octobre 2014 à 15h24
        Afficher/Masquer

        Oui, c’est vrai. Mais il est vrai aussi que les bandéristes reprochent aux bolcheviks (qui n’existent plus) d’avoir fait… ce qu’ils sont en train de faire ! Ce n’est pas pour rien que certains d’entre eux (dont l’illustre Farion) sont issus de la vieille nomenklatura bien choyée alors qu’ils accusent les communistes ordinaires d’en être les héritiers.


  6. arthur78 Le 01 octobre 2014 à 07h59
    Afficher/Masquer

    Oleg Lyashko leader d’Azov est dénoncé par Amnesty international
    =
    http://www.amnesty.org/en/news/Impunity-reigns-for-abductions-ill-treatment-eastern-Ukraine-06-08-2014
    =
    UN article du Guardian dénoncant les extremistes d’Azov
    =
    http://www.theguardian.com/world/2014/sep/10/azov-far-right-fighters-ukraine-neo-nazis
    =


    • Olposoch Le 01 octobre 2014 à 10h22
      Afficher/Masquer

      L’auteur de cet article, Shaun Walker, a mis genre 6 mois pour rendre compte du problème, le fait qu’il ait fait un article est, au mieux, le petit signe d’un embarras devenu difficile à taire…
      Entretemps il a été un excellent porteur d’eau en reprenant les points de vues ukrainiens et donc occidentaux.
      Et a bloqué sur sa TL twitter toute critique et toute information “dissidente”, tout en gardant les bon gros trolls pour prouver son ouverture d’esprit…
      Et le guardian est quand même très néo-con de gauche comme Le (petit) Monde et Libéralisation.


  7. Judabrutus Le 01 octobre 2014 à 08h02
    Afficher/Masquer

    Ces gens-là devraient inventer le tourisme politique ; pour un tarif forfaitaire : hébergement, visite des hauts lieux de la glorieuse résistance banderiste ( ex toutes les places Lenine du Donbass encore occupé), et tabassage de cocos et de séparatistes qui ne manquera pas de vous rappeler la belle époque des pogroms. Profitez-en, c’est comme pour le tourisme sexuel : il y a aujourd’hui peu de régions dans le monde où les autorités soient à ce point compréhensives ! Sensations fortes assurées, réductions pour les groupes. Replongez-vous dans l’ambiance crépusculaire des années de haine . D’ailleurs le Monde, le Nobs, et Libé n’hésiteront pas une seconde à assurer la promotion publicitaire de ce concept inédit.


  8. Le Belge Le 01 octobre 2014 à 08h06
    Afficher/Masquer

    Le gars sur les photos n’a pas résisté au traitement sadique des ultras. Il est mort dans l’ambulance des services de santé. Il voulait défendre la statue de Lénine, mais il ne faisait pas le poids face à ces assassins.
    La photo “des poulets d’Odessa” est extraite de notre article. Souvent nous traduisons les légendes des photos des articles que nous traduisons.

    Un autre pauvre gars qui a croisé les ultras et qui a fini empalé sur une grille entourant une église orthodoxe.

    http://bendeko.blogspot.com/2014/09/fascisme-ordinaire-terreur-kharkov.html


    • zebulon Le 01 octobre 2014 à 08h51
      Afficher/Masquer

      Il y a une petite question à poser à Mr Barbier de l’express sur la couverture
      de son journal sur ces évènements.
      http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/en-ukraine-la-plus-grande-statue-de-lenine-deboulonnee_1594444.html?xtmc=kharkiv&xtcr=1

      y aurait il un droit de suite , pour vérifier si tous les “sympathisants” sont rentrés en bonne santé chez eux.

      les droits de l’artiste sont ils préservés
      http://www.lexpress.fr/actualites/1/politique/moselle-le-maire-fn-la-fontaine-bleue-et-l-artiste-fache_1562491.html

      Ensuite je ne sais pas si l’actrice , la petite chérie des français, qui apparait sur le coté de la page se rend compte du bénéfice qu’elle peut retirer d’associer son image à de tels articles.

      Avant on savait qu’un journaliste encarté devait tirer la moitié de son revenu de son activité
      journalistique. C’est pourquoi je suggère que désormais non seulement on retrace ces articles
      mais qu’on les situe dans leur contexte commercial de manière à associer pleinement
      l’auteur, son directeur de publication et ses sponsors.

      Mon produit est il valorisé, lorsqu’il est associé à un article partial et partiel, voir apologique.

      deux mensonges, font il une vérité? “+ de 500000 clients ( de bidule banque) contents” mais de quoi ?
      réponse lundi à la réunion marketing…


    • sergeat Le 01 octobre 2014 à 12h56
      Afficher/Masquer

      Avez vous des informations sur la Ruthenie:zakarpatskaia oblast.Merci


      • Le Belge Le 01 octobre 2014 à 17h58
        Afficher/Masquer

        En Transcarpatie (Ruthénie), il y a des mouvements semblables à ce qui se passe dans le Sud-Est.
        Le 1er décembre 1991, il y avait eu un référendum qui demandait d’avoir un statut autonome en Ukraine. Le résultat – 78.8% de vote favorable à cette autonomie. À l’époque, l’Ukraine s’est assis sur ce référendum (tout comme celui de la Crimée – en 1991 – qui voulait rester en Russie.)
        Maintenant, ils reviennent à cette demande. En Ruthénie, ce sont les populations hongroises, roumaines et ruthènes qui sont fortement concernées.
        Ce sujet a souvent été abordé mais pas de solution trouvée.
        Les transcarpatiens sont activement soutenus par les communautés hongroises, roumaines et slovaques au Parlement hongrois. La partie hongroise (parti Jobbik) a admis son intention de présenter au Parlement européen sa décision de reconnaître l’autonomie de cette région.
        Orban a visité la Transcarpatie le 26 septembre 2014 pour que cesse l’oppression du peuple hongrois et qu’ils ne soient plus utilisés dans l’ATO ainsi que soit reconnu les résultats du référendum de 1991.
        Début octobre, la question sera examinée par les roumains puis slovaques.
        Comme quoi, Kiev serait pris en étau entre ses 2 extrêmes.

        http://antifashist.com/item/podkarpatskaya-rus-trebuet-avtonomii.html


        • sergeat Le 01 octobre 2014 à 18h55
          Afficher/Masquer

          Merci,ou puis je trouver des infos pour:Irshavsky rayone,cielo Ilnitsa?est ce possible.


    • Tom Le 02 octobre 2014 à 00h12
      Afficher/Masquer

      “Le gars sur les photos n’a pas résisté au traitement sadique des ultras. Il est mort dans l’ambulance des services de santé.”

      Avez vous une source fiable concernant cette info?


  9. Judabrutus Le 01 octobre 2014 à 08h27
    Afficher/Masquer

    Me reviennent en mémoire quelques belles pages de “Voyage au bout de la nuit”, et notamment l ‘ épisode de l’Amiral Bragueton. Si ces énergumènes montent dans le bateau- Europe dont je ne peux pas descendre, ” je suis fait comme un rat !”


  10. ioniosis Le 01 octobre 2014 à 08h54
    Afficher/Masquer

    Les nazillons ukrainiens financés par la CIA , qui les paient et les conseillent ,

    Semblent avoir perdus la parti , leurs crimes de guerre et contre l’humanité aura servi
    À révéler la turpitude de washington et de la cia , et celle des serviteurs européistes ,

    France y compris complices d’atrocités à quelques encablures de paris .
    Jacques sapir dans Marianne , nous en brosse un tableau intéressant !

    “La presse, si prompte à dénoncer des violations dans de nombreux pays, ce qui est son honneur, se tait quand il s’agit de crimes commis par des troupes se réclamant du régime de Kiev.  D’une certaine manière, ces crimes signent aussi un point de non-retour, comme le remarque le journaliste indépendant Marc Meillassoux. Il faut désormais admettre que l’Est de l’Ukraine va avoir un statut de fait d’indépendance, même si cette dernière ne sera pas reconnue internationalement. Les gouvernements de Donetsk et de Lugansk pourront cependant compter sur une aide de la Russie qui devrait leur permettre de faire fonctionner l’économie locale.”

    J.SAPIR

    .marianne.net/russe-europe/Ukraine-present-et-avenir_a835.html


  11. kinimodo Le 01 octobre 2014 à 08h54
    Afficher/Masquer

    je n’en reviens toujours pas de cette couverture médiatique orientée et de ce deux poids deux mesures.
    A coté de cela, toujours rien dans notre grande presse sur l’existence des charniers découverts par les séparatistes dans les zones contrôlées par le pouvoir de Kiev ou les milices, alors que l’ information est désormais connue et fiable.
    Je repense à l’article de Libération qui a fait l’objet d’un billet ici sur cette femme malmenée par les séparatistes. Quel décalage avec la réalité des faits.
    400 morts découverts et pas le début d’une information…imaginez si ces charniers avaient été découverts en zone séparatiste !

    http://french.ruvr.ru/news/2014_10_01/Ukraine-400-corps-decouverts-dans-des-charniers-pres-de-Donetsk-0361/


  12. grog Le 01 octobre 2014 à 09h40
    Afficher/Masquer

    Dans l’école russe de l’oblast de Samara où j’enseigne, il y a un beau buste de LENINE entre le bureau du directeur et la bibliothèque…

    Dans cette école russe, et à la différence des nombreux collèges où j’ai enseigné en France, nul lynchage quotidien dans la cour de récréation mais de l’ordre, de la rigueur, et… un incroyable sentiment de liberté qui permet aux élèves d’étudier dans le calme et – pour reprendre le mot de Lévinas – de “grandir assis”.

    Pour visiter une école russe, c’est par ici !

    http://leblogdegrog.blogspot.ru/2014/10/visite-dune-ecole-russe.html


    • Slavyanka Le 01 octobre 2014 à 13h14
      Afficher/Masquer

      J’aime bien votre blog sur la vie et la culture russes. C’est intéressant d’apprendre votre point de vue de français sur la Russie.
      En ce qui concerne l’école russe, je vois qu’ils perpétuent les meilleures traditions de l’Union Soviétique. Par exemple, je me souviens que ceci était déjà comme ça (“dejourstvo”) 🙂 :

      “Pendant l’intercours, les élèves les plus âgés se postent dans les
      escaliers, dans les couloirs, et s’assurent que tout se passe bien. Il n’y a pas de «surveillants attitrés» car les élèves se surveillent eux-mêmes. Les grands veillent sur les plus jeunes.”


    • Serge Le 01 octobre 2014 à 21h01
      Afficher/Masquer

      Merci @grog pour votre témoignage .
      Le système scolaire fut certainement un des points positifs de l’URSS.Que la Russie contemporaine ait conservé cet héritage est réconfortant pour son avenir .
      Quel contraste avec la notre,”bordelique” et déliquescente !
      Quand je vois ça,je suis plus qu’enthousiaste .
      A double titre :En tant que prof retraité ayant passé 35 ans dans notre éducation nationale ,que j’ai vu au fil du temps se déliter sous les effets de l’esprit consumériste généralisé qui nous vient d’outre-Atlantique .
      Et en tant qu’ancien élève issu des classes populaires,ayant pu encore bénéficier d’une école républicaine qui ressemblait un peu à ça .
      Vous mettez l’accent sur la concentration qui nécessite un minimum de calme et d’ordre .
      Bravo !C’est la base de tout ,et surtout de tout ce qui se rapporte à la cognition .
      Nos Diafoirus pédagogos français l’ont malheureusement oublié !
      Je ne connaissais pas cette belle expression de Lévinas ,je la retiens .


    • Kochtchéï Le 04 octobre 2014 à 01h04
      Afficher/Masquer

      Vous semblez tous vénérer l’école russe dans vos posts. Il me semble que vous faites tous un peu de l’angélisme. Nul doute que certaines écoles comme celle dans laquelle vous enseignez ont un bon environnement de travail. Nul doute cependant que toutes les écoles n’ont pas les mêmes chances en Russie. Etant donné le fléau de l’alcoolisme, la misère ou même la came ne fleurissent pas toujours le tableau.

      Et “pas de lynchage quotidien” je n’y crois pas une seconde. Toutes les écoles du monde ont des lyncheurs et des lynchés. C’est universel.


  13. Astrolabe Le 01 octobre 2014 à 09h43
    Afficher/Masquer

    Serge a raison. Lénine ayant été balayé, le Donbass peut revenir à la Russie. Une grande erreur historique aura été réparée !!!! Il faut assumer !
    Pour les amateurs de coulisses: en août 1991, lorsque “la foule” décida de faire tomber la statue de Dzerjinski à Moscou (ce n’était pas une mauvaise idée en soi) qui a prêté main forte ? L’ambassade des Etats-Unis, qui se trouve à quelques centaines de mètres de la place, a prêté sa grue téléscopique pour aider à faire tomber la statue. Partout la spontanéité !!!!


  14. bourdeaux Le 01 octobre 2014 à 10h00
    Afficher/Masquer

    Le monde, le nouvel obs, l’express et tous les autres titres de la même farine ne baigneraient-ils pas ici dans du négationnisme pur jus ? Ah non…c’est vrai le négationnisme est un concept historiographique, j’avais oublié. On n’a le droit de nier des crimes que tant qu’ils se commettent sous nos yeux.
    Sinon, quelle fraicheur, toute cette jeunesse qui se décarcasse pour rehausser de leur gaité festive le spectacle ennuyeux d’une scène de démolition urbaine. Et que dire de cette virilité, de ce courage physique exemplaire qui les regroupe par dizaines pour cogner sur un seul homme. Olivier évoquait ce que l’on peut voir dans les yeux de ce pauvre homme; j’y ai vu une haine qui n’est pas prête de s’éteindre !


  15. MOUTONBLANC Le 01 octobre 2014 à 10h21
    Afficher/Masquer
    • daniel Le 01 octobre 2014 à 18h16
      Afficher/Masquer

      C’est une grande “victoire”, en particulier pour Olivier que la “chroniqueuse” avait mise en cause.

      C’est aussi un indice encourageant.
      Nous pouvons espérer que l’information deviendra plus équilibrée et mieux vérifiée.

      Cette censure du CSA devrait permettre aux journalistes de mieux défendre leur éthique et leur conscience professionnelle…


      • le Prolo du Biolo Le 02 octobre 2014 à 22h25
        Afficher/Masquer

        Peut-être pas non plus se faire trop d’illusions sur le CSA …

        Il ne surveille pas l’éthique des journaleux, il s’assure surtout qu’il y ait le moins de vagues possible dans le monde des médias.
        Et se caractérise pour l’essentiel par son grand suivisme par rapport “au bon goût” (conformisme convenu et langue de bois).


  16. spooner Le 01 octobre 2014 à 10h44
    Afficher/Masquer

    On notera à l’attention de la racaille nazi ukrainienne qu’elle n’a jamais ouvert un livre d’histoire parce que s’il est des gens à remercier dans la constitution de la nation ukrainienne, ce sont bien les internationalistes que furent Lénine, Staline et le quasi ukrainien Khrouchtchev …

    On ne peut pas non plus leur demander de savoir lire aux amis de BHL …


    • Perekop Le 01 octobre 2014 à 13h52
      Afficher/Masquer

      Grosse erreur, ils ont des livres d’histoire… financés après 1991 par, devinez-qui, ce cher Soros ! entre autres. Autant dire que le contenu a été bien “revisité”.


  17. Kotaro Le 01 octobre 2014 à 11h30
    Afficher/Masquer

    Je ne serais peut etre pas publié mais je tenais à vous remercier du travail que vous faite !!!

    Bonne continuation !!!


  18. bidule Le 01 octobre 2014 à 12h37
    Afficher/Masquer

    Hallucinant…

    Merci pour le démontage de “l’info”.


  19. Léa Le 01 octobre 2014 à 13h06
    Afficher/Masquer

    HS mais IMPORTANT

    El Mouride, dans une vidéo nous parle de Streklov et des difficultés de Poutine qui n’aurait pas tous les pouvoirs sur l’administration russe. Il parle aussi de ces forces occultes qui voudraient enterrer la Novorossia et parle à plusieurs reprises d’une “catastrophe” déjà arrivée ???.

    Peut être est ce de la propagande pour le clan Streklov, et de la contre propagande contre le clan des libéraux de Russie visant à forcer la main à Poutine ?

    http://gaideclin.blogspot.gr/2014/09/igor-strelkov-sans-illusions.html?m=1

    Cette vidéo fait suite à celle de la conférence de Streklov, furieux que certains chefs de la Novorussie soient présents à un repas des pro ukrainiens de Russie après leur marche à Moscou.. invités par Soukov.

    “Les citoyens de Donetsk seront modérément réjouis de l’apprendre – environ 60 hommes emmenés par Sourkov ont été “célébrer la victoire” dans un restaurant à Moscou samedi dernier. Borodai, Zakharchenko et Purgine étaient de “la fête” au nom de la RPD.

    Comme commentaire : tout cela m’a rappelé le mythe grec antique du roi Midas – exactement cela, qui mendiait aux dieux ​​la possibilité de transformer n’importe quel objet en or. Donc, à mon avis, – Sourkov – est un “Midas moderne” – avec cette seule différence, que tout ce qu’il touche (et tout ce qui le touche) se transforme instantanément en merde liquide de grande classe.”

    http://gaideclin.blogspot.fr/2014/09/strlkov-jai-honte-de-certains-camarades.html

    En lisant les articles sur Streklov, je ne peux oublier une phrase de Lavrov dont il est difficile de douter de la justesse de ses analyses, d’autant plus qu’il a sûrement plus d’infos que Streklov, difficile de douter de sa loyauté envers la Russie et Poutine, il a dit de lui :

    “Il travaille avec les mauvaises personnes, et c’est très mal, très mal, très mal pour lui surtout.

    Il semble que Lavrov veut parler des ultranationalistes russes. Pour avoir suivi des liens de Karine Bechet-Golovko , il y a des groupuscules qui sont gratinés parmi eux ! C ‘est même un peu effrayant. Streklov figure en bonne place sur un de ces sites comme une idole, les ultranationalistes, l’utiliseraient -ils ?


    • languedoc 30 Le 01 octobre 2014 à 17h55
      Afficher/Masquer

      Comment voulez-vous que Borodaï, Zarkhachenko, Purgine refusent une invitation des russes, ils ont tellement besoin.d’eux pour continuer, ils n’ont personne d’autre vers qui se tourner. Strelkov est très amer, d’où ses propos un peu excessifs.
      “la catastrophe déjà arrivée” n’est-ce pas l’état dans lequel se trouve Donetsk et Lougansk, et tout ce que la population à dû supporter et supporte encore?


  20. Pipole Le 01 octobre 2014 à 13h45
    Afficher/Masquer

    A l’instant sur le site du monde :”Dix morts dans des bombardements à Donetsk en Ukraine”.

    Des obus ont touché une école, le jour de la rentrée…. des blessées graves.

    La tu te dis que les ukrainiens ont lâché un petit obus depuis l’aéroport encerclé ( pour le cessez le feu on repassera).
    Ben non dans l’article : ” Aucune information n’a été livrée concernant les commanditaires de l’attaque.”
    A part les ukrainiens , je vois qui ca peut-être.

    Tant de précautions à désigner les coupables….


    • Georges Le 01 octobre 2014 à 22h23
      Afficher/Masquer

      On remarquera que dès que les médias français parlent de bombardement sur des civils, ils ne parlent jamais de l’origine de ces bombardement. Ce serait, apparemment, un phénoméne dû à de mauvaises conditions météo…


  21. purefrancophone Le 01 octobre 2014 à 14h16
    Afficher/Masquer

    Je suis toujours surprise de voir que ceux qui tapent le plus fort , et à coup de pied tant qu’à faire , sont masqués !!!!
    Chez nous aussi remarquez .
    Il ne sont donc pas fiers de ce qu’ils font ? Alors qu’ils arrêtent !!!!
    Honte à tous ces soit disant “démocrate” qui ne font preuve que de lâcheté .Il est facile de s’acharner à plusieurs sur un seul homme , à terre .

    Merci Olivier pour cette page stupéfiante , comme toujours


  22. ErJiEff Le 01 octobre 2014 à 14h25
    Afficher/Masquer

    Ecoeurant, mais incontournable.

    Compte tenu de ce qui se passe un peu partout je crains fort que cela ne finisse par devenir notre ordinaire.

    On réveille la bête à l’étranger et puis, petit à petit, on lui ouvre quelques portes essentielles chez nous. Le danger ne vient pas du côté du Front qui n’est qu’un miroir aux alouettes pour détourner notre attention. mais quand le grand marché Transatlantique sera mis en place, nous regretterons amèrement de ne pas avoir mieux regardé du côté de Washington.


    • Vasco Le 01 octobre 2014 à 15h16
      Afficher/Masquer

      Miroir aux alouettes … C’est vite dit !


      • V_Parlier Le 01 octobre 2014 à 15h32
        Afficher/Masquer

        Dans le cas contraire, ils seraient européistes.


    • Laurence Guillon Le 01 octobre 2014 à 20h03
      Afficher/Masquer

      Oui, je suis bien d’accord avec vous. C’est exactement cela. Il faut ouvrir les yeux, et savoir de quel côté est l’humain et de quel côté l’inhumain. De quel côté les gens honnêtes et de quel côté les gangsters. Je suis de droite, mais pour un peu, je serais allée défendre la statue de Lénine, parce que ceux qui ont monté cela sont de vrais immondices, et je ne parle pas de ceux qui nous désinforment.


  23. sempervivens Le 01 octobre 2014 à 15h22
    Afficher/Masquer

    Bon, très bien, ces nazillons qui viennent de l’ouest de l’Ukraine occupent des villes russophones, qui comptent un taux de communistes important. Ils y sèment la terreur, gueulent leurs slogans nazis à longueur de journée, exhibent leurs ignobles petits emblèmes.

    Et on se demande, on n’arrête pas de se demander, que font les russophones, que font ces adultes capables de porter une barre à mine, sans parler d’une kalash ? Pourquoi tant de passivité ? A quand l’insurrection générale ?

    Les russophones sont chez eux, mais ils laissent ces morveux se défouler. C’est à n’y rien comprendre. Peut-être que Nicolas, qui semble bien au fait de la situation locale pourra nous éclairer.


  24. Wooloo Le 01 octobre 2014 à 15h38
    Afficher/Masquer

    sur un autre sujet d’actualité, les faits sont horribles, la manipulation de l’information l’est tout autant :

    article américain du 26/09 qui traine sur les blogs et réseaux sociaux : http://www.politicalears.com/blog/isis-publicly-crushing-babies-of-christians-to-death/?utm_content=bufferb6a69&utm_medium=social&utm_source=facebook.com&utm_campaign=buffer

    article original paru au Bengladesh en 2010 : http://archive.prothom-alo.com/detail/date/2010-04-12/news/55967


  25. florian Le 01 octobre 2014 à 15h40
    Afficher/Masquer

    Le prix des correspondants de guerre se tiendra comme chaque année à Bayeux du 6 au 14 octobre. Une partie du programme sera axé sur l’Ukraine avec notamment le 10 octobre une soirée intitulée “La Russie de Poutine: une menace pour la paix?”. Cela peut être une occasion de questionner les journalistes sur leur travail en Ukraine.


    • Perekop Le 01 octobre 2014 à 17h52
      Afficher/Masquer

      Hou, merci pour l’info. Pas de suspense, en fait. On peut imaginer des couronnes pour tout un tas de gugusses démasqués ici à longueur d’article ! Mais ce serait bien que les “criseux” du coin y fassent un petit tour avec de belles pancartes.


    • erde Le 01 octobre 2014 à 17h56
      Afficher/Masquer

      ” “La Russie de Poutine: une menace pour la paix?”. Cela peut être une occasion de questionner les journalistes sur leur travail en Ukraine.”

      Seulement questionner les journalistes ???

      Vous plaisantez j’espère, il faut simplement qu’une bande de cagoulés empêche cette remise de prix de se faire !!!
      Cela commence à bien faire avec cette “liberté d’expression” si chère à nos journalistes.

      Auront-ils le courage de montrer ceci :

      http://youtu.be/Y7VO-FSCxc8


      • languedoc 30 Le 01 octobre 2014 à 19h10
        Afficher/Masquer

        Cette vidéo est terrible, n’est pas l’OSCE qui devait faire respecter le cessez le feu ? Décidément, cette armée ukrainienne aura été minable jusqu’au bout.


      • florian Le 02 octobre 2014 à 21h35
        Afficher/Masquer

        Il s’agit d’abord de rencontres et débats, essentiellement avec des correspondants de guerre. Certains ont pu faire un boulot correct sur d’autres zones de conflits. Mais oui, pour le traitement scandaleux de ce conflit, j’aurais un certain nombre de questions à poser et j’attends surtout des explications sérieuses. Je crois que ce site permet de venir avec suffisamment de connaissances et d’arguments pour démasquer et ridiculiser certains manipulateurs, non?


  26. pantocrator Le 01 octobre 2014 à 15h44
    Afficher/Masquer

    les flics sont de vrais lopettes et ne protègent même point le député : une honte !


    • nouche Le 01 octobre 2014 à 16h05
      Afficher/Masquer

      il faut savoir qu’il y a une purge complète de tout ce qui est gouvernemental/administratif et bien sur policier en cours en Ukraine.

      Meme l’appareil judiciaire, les juges, sont sous pression.

      Par exemple, il est impossible de condamner un membre de “secteur droit” sans voir toute une horde de miliciens débarquer pour secouer/menacer le juge fautif. Et ceux qui résistent seront dans la prochaine purge.


      • Van Le 01 octobre 2014 à 23h08
        Afficher/Masquer

        si ils étaient dans le droit pourquoi cachent ils leur visages de libérateurs du communisme imaginaire ils devrai être fière ( aurait ils peur des représailles de lenine ? c’est pas comme si il allai les déporter au goulag ) , dommage
        que la statut ne soit pas en bois ils aurai pu l’utiliser pour se réchauffer l’hiver sera rude , et tout les hivers d’ailleurs .
        c’est dingue le nombre de pays qui sombre dans l’anarchie , heureusement que l’histoire s’arrêtera un jour .


  27. dvd Le 01 octobre 2014 à 15h54
    Afficher/Masquer

    L’art de la guerre et de la manipulation : “toujours faire faire une révolution par des idiots utiles que l’on tient” et qu’on pourra ensuite chasser pour de “bonnes” raisons et susciter l’envie qui n’aurait pas été évidente en s’affichant soi-même à la tête de la révolution.

    Vous aimez quand qq’un vous dit un défaut réel ?
    Il a raison mais pour autant vous lui en voudrez…


  28. laurentdup Le 01 octobre 2014 à 16h30
    Afficher/Masquer

    Lu sur le site Le blog noir de Broceliande http://gaideclin.blogspot.fr/

    “MàJ : Lénine se défend. Un des abrutis “patriotes ukrainiens” y a laissé un œil (le câble s’est rompu) :”
    http://1.bp.blogspot.com/-FZrDAhDShQk/VChvAo7UMFI/AAAAAAAACN4/NUAdMrw5FPI/s1600/BypF8xPCIAAeHW5.jpg

    Ils auraient du savoir avant d’aller jouer avec la Poupée Russe que la statue de Lénine n’est pas du tout conforme aux normes Européennes…
    Aux dernières nouvelles, Caroline n’a pas encore bouclé son article 😉


    • Léa Le 01 octobre 2014 à 17h12
      Afficher/Masquer

      II n’est pas passé loin de la décapitation.


      • erde Le 01 octobre 2014 à 18h01
        Afficher/Masquer

        Par contre , le pauvre homme qui s’opposait à leur démonstration , lui il est bien mort de des blessures subies par le tabassages en règles de ces nazis.
        Les coupables seront-ils condamnés ? Non bien sûr !
        En Ukraine c’est désormais la loi de la jungle, celle des fascistes de l’oligarchies


  29. dvd Le 01 octobre 2014 à 18h02
    Afficher/Masquer

    Il suffit de regarder les médias français et les images utilisées pour parler des attaques sur l’EI.
    Uniquement des photos très esthétiques d’avions la nuit avec la post-combustion on ou des rafales superbement alignés pour illustrer des bombardements.

    Bizarrement aucune photo de ruines et de désolation. “C’est propre cette guerre” …


    • Léa Le 01 octobre 2014 à 18h11
      Afficher/Masquer

      Sur le site air défense, certains disent que les dégâts sont minimes, au point de douter de l’envie de détruire l’ EI.

      En effet sur une des premières photos, il y a juste un trou dans le toit. On aurait pu penser que le bâtiment serait réduit en miettes.

      On nous a tellement raconté de mensonges, c’est normal de se poser des questions


  30. Marc Le 01 octobre 2014 à 18h47
    Afficher/Masquer

    Bonjour,

    merci beaucoup pour ce travail d’information même si les images de ce pauvre homme sur le quel s’acharne une bande de lâches sont effectivement bouleversantes. Cela ne présage rien bon pour l’avenir de l’Ukraine occidentale.

    J’ai un très mauvais pressentiment.


  31. Serge Le 01 octobre 2014 à 20h17
    Afficher/Masquer

    Vu l’info sur Euronews à propos des bombardements sur Donetsk ,le jour de la rentrée des classes .
    Comme d’habitude le flou total sur les responsables de ces tirs meurtriers envers les civils .
    Parce que,c’est bien connu ,un journaleux,ça ne sait pas ,ce n’est pas son job d’informer n’est-ce pas ?
    Il vaut mieux laisser croire que les tirs soient d’origine inconnue…à moins que les insurgés se tirent dessus .C’est ballot hein de se tirer dessus ,n’est-ce pas les journalopes ?


    • Georges Le 01 octobre 2014 à 22h36
      Afficher/Masquer

      Certainement dû à de mauvaises conditions météo…
      Brume dans la matinée avec de probable chute d’obus dans l’aprés midi….


  32. Timothée Le 01 octobre 2014 à 21h42
    Afficher/Masquer

    De plus en plus d’Ukrainiens seront comme elle : https://www.youtube.com/watch?v=59apRxeVg60

    L’espoir est là.


  33. Marypop Le 01 octobre 2014 à 23h51
    Afficher/Masquer

    Farion, cette figure hallucinée du nationalisme, visage émacié et accents de sorcière, vient de faire un nouveau discours de propagande guerrière :

    elle instigue des jeunes soldats à se battre pour “notre nation” …”notre ukraine”…”notre culture ukrainienne”…”notre église ukrainienne”…”nos traditions”…”notre essence”…

    pauvre jeunesse manipulée…

    http://www.youtube.com/watch?v=g_508uiWgzk#t=111


  34. matt Le 02 octobre 2014 à 01h09
    Afficher/Masquer

    Démocratie made in Ukraina :

    A Chenovcy, le médecin en chef de l’hôpital pour vétérans de guerre obligé de signer sa démission et jeté dans la poubelle :

    http://www.facebook.com/photo.php?fbid=1554920624731284

    A Odessa, Pravyi Sector se substitue à la justice, à l’encontre de trafiquants de drogue, sous les regards complaisants des badauds et de la police :

    http://www.youtube.com/watch?v=1KLRsSWbKWk&feature=youtu.be

    A Dniepropetrovsk, le procureur est attaqué dans son bureau, on lui demande de démissionner :

    http://www.youtube.com/watch?v=a-T2KpIUiGk


  35. Hellebora Le 02 octobre 2014 à 02h51
    Afficher/Masquer

    Petit retour sur les meurtres planifiés et perpétrés à Odessa, qui sont loin d’être effacés des mémoires, avec cette vidéo “WANTED” qui parait – il circule sur le net : http://russia-insider.com/en/tv_politics_ukraine_media_watch/2014/10/01/09-07-02pm/busted_viral_video_ids_man_committing_atrocity
    actualisation (il y a 7 heures) : http://russia-insider.com/en/tv_politics_ukraine/2014/10/01/09-05-40pm/we_found_him_reader_names_odessa_thug_yesterdays_bombshell


  36. David D Le 02 octobre 2014 à 14h53
    Afficher/Masquer

    (Excusez-moi, je remplace le point par un double point pour des raisons de clavier)

    J’ai un peu survolé les commentaires sur le blog: Courage: Je pense que la situation est la suivante: La Russie subit des sanctions auxquelles certes elle réplique, et elle subit sans arrêt cette fausse accusation d’expansionnisme en Ukraine: La Russie est en train de se tenir à l’extérieur du pays, de bien le montrer et laisse le pays à sa logique de folie interne:
    Cela va durer un an ou trois ans, je l’ignore, je ne suis pas devin, bien que j’ai tendance à penser que ça ne va pas tenir longtemps à ce rythme:
    Il faut bien comprendre, et on le voit là que les nazis énervés sont désormais lâchés, ils sont une force politique réelle dans le pays, et l’Histoire nous l’a appris, le nazi va s’exciter toujours plus devant les drapeaux, les désirs de revanche (je dirais d’en découdre plutôt), de combattre un ennemi bien identifié, les exactions vont appeler la surenchère de nouvelles exactions:
    Le pays va vraiment devenir invivable et il va être de plus en plus difficile pour la presse de camoufler les faits: Peut-être suis-je optimiste ? Mais il y a en Allemagne une vraie gauche qui s’indigne et qui au Parlement fait un discours accablant devant Merkel qui s’agace en triant ses papiers, il y a une émission de télévision à la ZDF qui a montré qu’on ne peut pas les prendre pour des cons et qui démonte sans appel possible les manipulations éhontées des médias: Pour un allemand, je suppose que voir un drapeau nazi dans un pays voisin, c’est la honte et qu’ils ne veulent pas soutenir ça, ils ont déjà donné! Il me semble à cette aune qu’il y a des risques positifis de retournement généralisé de l’opinion allemande, ce qui aurait une incidence sur toute l’Europe, il faut vraiment souhaiter que ça en arrive là là-bas: En France, nous n’avons pas de gauche, mais des gens qui font semblant d’être de gauche, et le paradoxe c’est que le fait de combattre les nazis en Ukraine passe souvent pour extrême-droite (ou pour communiste bien que lesm édias liés au communisme soient plutôt muets), tant les partis complotistes sont surreprésentés chez nous dans l’indignation contre l’Otan et l’Union européenne:
    Je pense aussi que parler de génocide pour 4000 morts civils n’est pas audible par les gens: Il faut garder des mots comme “nettoyage ethnique” ou dire qu’il y a des tirs exprès sur les civils, mais “génocide”, ça va toujours paraître invraisemblable, c’est une erreur de déployer les grands mots:
    En revanche, sur le nazisme, on ne peut pas admettre que le fait soit minimisé, c’est bien du nazisme qui se développe, et il va monter en Ukraine: La Russie va se tenir à l’écart le temps que ce pourrissement soit intenable pour l’Otan et l’Union européenne:
    L’effondrement économique va suivre son cours en Ukraine et l’hiver va être rude, mais je ne vais pas commencer là en novembre à chercher l’info annonçant la chute imminente de l’Ukraine, je crois qu’il va falloir attendre et collecter des informations du genre de celle ce billet pour voir un dossier sombre s’alourdir encore et encore, j’attendrai que l’insurrection nous surprenne tous à un moment donné:
    Mais je ne crois pas que l’Otan et l’Union européenne puissent gagner cette guerre contre la Russie, guerre de positionnement dans le monde, autour de cette guerre civile en Ukraine:
    Pour la Novorossie, il y a une percée je crois des ukrainiens qui ont massé des forces vers Gorlovka entre Donetsk et Lougansk, ça bouge un peu sur Marioupol même et sur l’aéroport de Donetsk, mais pour le reste le cessez-le-feu est là: L’armée ukrainienne doit beaucoup craindre une réaction novorossienne vu ce qu’il s’est passé qui a précipité ce cessez-l-feu dans l’intérêt de l’armée ukrainienne:
    L’Ukraine ne reprendra jamais les villes de Donetsk et Lougansk, la Novorossie existe de fait et l’Otan ne fait que nier sa défaite, double défaite avec la Crimée: Maintenant, il ne faut pas croire que les campagnes de LOugansk, que Slaviansk, et d’autres coins d’Ukraine ont vocation à demeurer ukrainiens, la population va en avoir marre des nazis et de la dégradation économique et politique, l’Ukraine c’est fini:
    Enfin, je ne crois pas au machiavélisme habile de l’Otan et de l’Union européenne, bien sûr qu’il y a des groupes organisés, comme le complexe militaro-industriel américain, bien sûr qu’il faut percevoir les Etats-Unis comme une prostituée qui donnent des fonds à toute communauté, quelle qu’elle soit, qui se présente à elle, mais il n’y a aucune splendeur stratégique dans ce qu’ils font au Proche-Orient ou en Ukraine:
    Au plan stratégique, on le voit bien avec l’Ukraine: Ils ont renversé le pouvoir au lieu d’attendre des élections, ils ont tout perdu: Donbass, Crimée, effondrement du pays, pas de main mise sur les installations, dégâts d’une guerre, alors qu’en attendant des élections ils auraient pu avoir l’UKraine entière et peut-être même la Crimée: Bref, ils avaient tout à gagner en ne faisant pas la guerre et ils ont choisi de tout perdre en précipitant une révolution: Je ne crois pas qu’ils sont intelligents, ils sont insouciants et impulsifs, c’est tout:


    • Andrea Le 02 octobre 2014 à 21h34
      Afficher/Masquer

      En marge, mais pas trop éloigné, de ce commentaire par David.

      Scène internationale:

      De la presse Suisse, Le Temps (30 sept. 2014) – Paywall stricte.

      Titre: ONU: réformer le droit de veto n’est plus tabou
      (pour le retrouver si..)

      La France, par la bouche de Hollande, a inventé une nouvelle catégorie de crime international, les atrocités de masse. Aparemment, cela comprend – c’est hyper confus – le génocide, les crimes de guerre, les crimes contre l’humanité, et repose sur le ‘right to protect’ – le droit de protéger. (??) Pas de définition “légale”…

      Dans les cas “d’atrocités” le droit de veto au Conseil de Sécurité de l’ONU devrait être suspendu. > Le conseil de securité discrédite tout le système de l’ONU, c’est abdiquer sa responsabilité. Le directeur de l’ONU devrait avoir le pouvoir de bloquer ces vetos. 50 états membres devraient pouvoir demander cela. Fabius dit que cela équivaut à ‘défendre les principes fondamentaux de l’ONU’ et un refus ‘de se détourner de la souffrance des peuples.’

      La France est d’accord de renoncer à son droit de veto.

      C’est la 2e fois que Hollande propose cela.

      Les preneurs, ou au moins prets à discuter: Londres, et la Suisse. (Aiie! quel honte!) Pekin et Moscou bien sur ne rentrent pas en matière. Les USA en ont rien à f… et ne discutent de toute manière jamais.

      Mais une fronde dit que c’est “la chute d’un tabou”….

      Et la presse Francaise dans tout ca??


  37. Paola44 Le 02 octobre 2014 à 15h39
    Afficher/Masquer

    Cet homme massacré devant nos yeux doit représenter pour nous toutes les autres victimes de cette guerre fratricide, celles d’Odessa, de Lugansk et de Donetzk, celles des villages rasés, celles des charniers, anonymes innocents dont on se garde bien de parler ici. Leur sera-t’il rendu justice un jour? les coupables seront-ils punis? Et nos gouvernements, et l’Otan, qui soutiennent ces barbares nazis, tout en criant au scandale devant la montée des partis populistes européens autrement plus inoffensifs? Où est la morale? Où est le bon sens élémentaire?


  38. Giuliano Le 03 octobre 2014 à 16h44
    Afficher/Masquer

    Le problème est hélas plus graves, notre propre démocratie est menacé, et ce qui la menace sont nos dirigeants politique qui continue d’être élue par les non votants et la non reconnaissance du vote blanc, ne voulant surtout pas une société référendaire comme la suisse! car devoir obéir à une population qui ne pense pas comme eux est inacceptable? car ils sont les seuls à connaitre la vérité, les peuples ne sont bon cas glissé une bulletin dans une urne pour les élire et non pas pour prendre des décisions.


  39. Kochtchéï Le 04 octobre 2014 à 01h22
    Afficher/Masquer

    Il y a des lynchages de la part de pro-ukrainiens contre des pro-russes comme vous l’avez évoqué dans cet article. Et il y a les lynchages de la part des pro-russes contre les pro-ukrainiens:
    http://www.les-crises.fr/propagande-ordinaire-a-liberation-irina-pro-kiev-torturee-par-les-rebelles-et-tabassee-par-les-habitants/

    Voilà, de la sauvagerie des deux côtés. Les plus intelligents, je l’espère, s’abstiendront de choisir un camp.


    • Giuliano Le 04 octobre 2014 à 10h58
      Afficher/Masquer

      Les dirigeants politique Européen eux ont choisie sans tenir compte de l’histoire des peuples,
      au file de l’histoire ils ont été Polonais, russe et en 1918 ont créa L’Ukraine qui fut annexés par URSS et ce n’est qu’a la chute de l’URSS et l’obtention toute relative de leur indépendance en 1991, mais lorsque l’on regarde l’ex Yougoslavie née à la même époque 1918 avec la création d’une frontière artificiel enfermant les peuples elle à explosé, et pourtant il y a un exemple magnifique d’intelligence la Tchécoslovaquie elle aussi créer en 1918 et qui ce séparera en 1992 pour donné deux nouvelle nation la République tchèque et la Slovaquie sans aucun conflit armé.


      • Kochtchéï Le 04 octobre 2014 à 17h13
        Afficher/Masquer

        Je lis souvent que les dirigeants européens n’ont pas tenu compte de l’histoire des différents pays. Je ne suis pas sûr de comprendre. Choisir d’adhérer à l’union européenne ou à l’union douanière n’a rien à voir avec l’appartenance à une ethnie ou une langue. Ce n’est qu’une question de choix politique. Il y a des russes en Estonie qui sont très content de vivre en Estonie (et donc en UE). Et certainement des russes qui ne sont pas content de vivre en Estonie.

        Pour moi confondre ethnie et choix politique est dangereux et je pense que ça fait partie d’une certaine stratégie de manipulation.

        Cependant les habitants du Donbass ont le droit de faire sécession. Je pense que c’est dommage mais je considère que les peuples ont le droit de disposer d’eux-même. Je déplore cependant qu’ils aient choisi les armes plutôt que les urnes pour arriver à leur fin.


        • Léa Le 04 octobre 2014 à 17h56
          Afficher/Masquer

          Mais ils avaient choisi les urnes, avant de prendre les armes.

          Rien à voir non plus à voir avec un choix politique de vivre ici ou là :

          L ‘ Ukraine était un pays fabriqué artificiellement , comme d’autres avec des gens d’ethnies différentes, avant d’appartenir à l’ URSS. Un jour ou l’autre ces différences ressurgissent, ne pas en tenir compte est une erreur politique grave.


  40. Giuliano Le 06 octobre 2014 à 12h59
    Afficher/Masquer

    Bonjour Kochtchéï vous avez l’Estonie, la Lituanie, la Lettonie, et la Biélorussie les trois premier sont même dans L’Euro, pourtant tous ces pays parle le Russe et leur langues nationales sans problème.

    Je reproche à certain politiciens d’avoir choisi un camps et d’avoir laisser expédier des chars contre des populations, il vaut mieux des régions autonome que des morts civiles ou autre.


Charte de modérations des commentaires