9
Sep
2013

Le site Les-crises publie des analyses et des articles d’horizons variés afin d’élargir le champ d’information et de réflexion de ses lecteurs, afin de les aider à se faire eux-mêmes leur propre opinion, ce qui est la base de la citoyenneté.

Les publier ne signifie nullement qu’ils reflètent systématiquement notre pensée. Nous ne sommes donc engagés que par les articles que nous rédigeons nous-mêmes, pas par ceux repris, et encore moins par l’intégralité des propos ou pensées des auteurs repris qu’ils auraient exprimés par ailleurs.

Merci de nous signaler si un article ou un auteur repris ou un commentaire vous semble poser un problème – une erreur est toujours possible malgré notre vigilance. Nous l’étudierons, et y répondrons ou supprimerons le contenu éventuellement problématique.

À la recherche de la Vérité entre la propagande des grands médias (souvent involontaire) aboutissant à la “fabrication du consentement” et les délires conspirationnistes du web que nous combattons (ici ou ici ou ici par exemple), nous faisons en effet tout notre possible pour garantir la meilleure qualité possible aux lecteurs et aux contributeurs qui nous honorent de leur confiance.

Nous effectuons cette tâche modestement, car nous n’avons prétention à détenir aucune certitude, ni, surtout, à vous convaincre de quoi que ce soit – nous ne sommes pas des militants.

Il est donc très important pour vous de garder un très grand esprit critique et de lire d’autres sites aux regards différents

Olivier Berruyer

P.S. Enfin, n’hésitez pas à réaliser un don pour soutenir l’association animant le site (nous finançons aussi des stagiaires…)

=================================================

Voici une vingtaine de citations illustrant notre état d’esprit, et présentant nos inspirateurs :

« L’ennui dans ce monde, c’est que les idiots sont sûrs d’eux et les gens sensés pleins de doutes. […] Ne soyez jamais absolument certains de quoi que soit. » [Bertrand Russell.]

« Ce n’est pas le doute, c’est la certitude qui rend fou. » [Friedrich Nietzsche.]

« Le danger, ce n’est pas ce qu’on ignore, c’est ce que l’on tient pour certain et qui ne l’est pas. » [Mark Twain.]

« La philosophie nous enseigne à douter de ce qui nous paraît évident. La propagande, au contraire, nous enseigne à accepter pour évident ce dont il serait raisonnable de douter. »  [Aldous Huxley.]

« Ose savoir. » [Emmanuel Kant.]

« Je suis citoyen des États-Unis et j’ai une part de responsabilité dans ce que fait mon pays. J’aimerais le voir agir selon des critères moraux respectables. Cela n’a pas grande valeur morale de critiquer les crimes de quelqu’un d’autre – même s’il est nécessaire de le faire, et de dire la vérité. Je n’ai aucune influence sur la politique du Soudan, mais j’en ai, jusqu’à un certain point, sur la politique des États-Unis. » [Noam Chomsky, The Guardian, 20 janvier 2001.]

« Méfiez-vous de ces cosmopolites qui vont chercher loin dans leurs livres des devoirs qu’ils dédaignent de remplir autour d’eux. Tel philosophe aime les Tartares, pour être dispensé d’aimer ses voisins. »  [Jean-Jacques Rousseau.]

« Comment se fait-il que nous ayons tant d’informations et que nous sachions si peu de choses ? »  [Noam Chomsky.]

« Réfléchir c’est difficile, c’est pourquoi la plupart des gens jugent. » [Carl Gustav Jung.]

« Plus un peuple est éclairé, plus ses suffrages sont difficiles à surprendre. […] Même sous la Constitution la plus libre, un peuple ignorant est esclave. » [Condorcet.]

« On avait parfaitement compris, longtemps avant Georges Orwell, qu’il fallait réprimer la mémoire. Et pas seulement la mémoire, mais aussi la conscience de ce qui se passe sous nos yeux, car, si la population comprend ce qu’on est en train de faire en son nom, il est probable qu’elle ne le permettra pas. » [Noam Chomsky.]

« La liberté d’opinion est une farce si l’information sur les faits n’est pas garantie et si ce ne sont pas les faits eux-mêmes qui font l’objet du débat.» [Hannah Arendt.]

« Si vous ne lisez pas le journal, vous n’êtes pas informé. Si vous lisez le journal, vous êtes mal informé. » [Mark Twain.]

« Un journaliste libre […] ne publie rien qui puisse exciter à la haine ou provoquer le désespoir. […] En face de la marée montante de la bêtise, il est nécessaire également d’opposer quelques refus. […] Un journal libre se mesure autant à ce qu’il dit qu’à ce qu’il ne dit pas. Cette liberté toute négative est, de loin, la plus importante de toutes, si l’on sait la maintenir. Car elle prépare l’avènement de la vraie liberté. […] Un journal indépendant répudie le bourrage de crâne, supprime les invectives, pallie par des commentaires l’uniformisation des informations et, en bref, sert la vérité dans la mesure humaine de ses forces. Cette mesure, si relative qu’elle soit, lui permet du moins de refuser ce qu’aucune force au monde ne pourrait lui faire accepter : servir le mensonge. » [Albert Camus.]

« Les hommes naissent ignorants mais pas stupides. C’est l’éducation qui les rend stupides. » [Bertrand Russell.]

« En ces temps d’imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire. » [George Orwell.]

« Les guerres naissent du fait que les diplomates mentent aux journalistes et croient ensuite ce qu’ils lisent dans les journaux. » [Karl Kraus.]

« TOUS les gouvernements mentent. Mais c’est particulièrement désastreux dans les pays où les dirigeants finissent par croire aux mensonges qu’ils distillent. » [Isidor Feinstein Stone. – cf. doc Arte]

« Ce sont les choix politiques qui déterminent exclusivement le crédit qu’on accorde ou non aux atrocités. Chacun croit aux atrocités ennemies et refuse de croire à celles de son camp, sans même prendre la peine d’examiner les faits. » [George Orwell.]

« Dans une société bien huilée, on ne dit pas ce que l’on sait, on dit ce qui est utile au pouvoir. »  [Noam Chomsky.]

« Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire. » [Albert Einstein.]

« Le secret du bonheur c’est la liberté, et le secret de la liberté c’est le courage. » [Thucydide.]

« Tout chef sera un détestable tyran si on le laisse faire. » [Alain.]

« Ce que le XXe siècle a montré, c’est que l’ennemi du pouvoir personnel n’est pas le suffrage universel, mais l’information du suffrage universel. » [Jean-François Revel.]

« Un peuple de moutons finit par engendrer un gouvernement de loups. » [Agatha Christie.]

« Le fascisme n’est pas le contraire de la démocratie mais son évolution par temps de crise. » [Bertolt Brecht.]

« Le capitalisme porte en lui la guerre comme les nuages noirs portent l’orage. » [Jean Jaurès.]

« Le mécanisme standard de toutes les sociétés de classes consiste depuis toujours à canaliser vers l’extérieur les tensions internes existantes. La mise en scène de prétendues menaces, les longs préparatifs de guerre, et enfin la guerre elle-même constituent des moyens fiables pour y parvenir. Grâce à l’appareil de manipulation des médias, qui agissent maintenant sans rencontrer le moindre obstacle et sont plus efficaces que jamais, il devient possible d’établir un nouveau consensus général sur la base de ce qu’on pourrait appeler le “patriotisme de conquête”. » [Karl Unger.]

« C’est pas parce qu’ils sont nombreux à avoir tort qu’ils ont raison. » [Coluche.]

« L’Histoire de notre espèce tout comme l’expérience de chaque individu sont remplies des preuves qu’une Vérité n’est pas difficile à tuer, alors qu’un Mensonge bien présenté est immortel. » [Mark Twain.]

« Plus une société s’éloigne de la vérité, plus elle hait ceux qui la disent. » [George Orwell.]

« La désinformation est devenue une arme de guerre assumée. Avant, on essayait de tromper l’ennemi ; mais aujourd’hui, c’est la population qui est systématiquement et ouvertement induite en erreur. C’est même un désastre quand les propagandistes qui manipulent complètement le paysage médiatique s’empêtrent dans le filet de leurs propres mensonges et obsessions, quand ils deviennent les victimes de leurs propres phantasmes.  » [Peter Scholl-Latour..]

« La culture ce n’est pas avoir le cerveau farci de dates, de noms ou de chiffres, c’est la qualité du jugement, l’exigence logique, l’appétit de la preuve, la notion de la complexité des choses et de l’arduité des problèmes. C’est l’habitude du doute, le discernement dans la méfiance, la modestie d’opinion, la patience d’ignorer, la certitude qu’on n’a jamais tout le vrai en partage; c’est avoir l’esprit ferme sans l’avoir rigide, c’est être armé contre le flou et aussi contre la fausse précision, c’est refuser tous les fanatismes et jusqu’à ceux qui s’autorisent de la raison ; c’est suspecter les dogmatismes officiels mais sans profit pour les charlatans, c’est révérer le génie mais sans en faire une idole, c’est toujours préférer ce qui est à ce qu’on préférerait qui fût. » [Jean Rostand.]

« Je vous souhaite à tous d’avoir votre motif d’indignation. C’est précieux. Quand quelque chose vous indigne, comme j’ai été indigné par le nazisme, alors on devient militant, fort et engagé. On rejoint le courant de l’Histoire et le grand courant de l’Histoire doit se poursuivre grâce à chacun. Si, aujourd’hui comme alors, une minorité active se dresse, cela suffira, nous aurons le levain pour que la pâte lève. » [Stéphane Hessel.]

« La réponse aux fausses informations, ce n’est pas la censure, c’est plus d’informations, discutées en commun. Trop de gens dépendent d’une seule source, comme Facebook, pour s’informer. Lorsque vous allez sur votre page Facebook, c’est Facebook qui décide quelles nouvelles vous voyez sur votre page. Ils créent plus de silence qu’ils ne créent d’informations. Vous comprenez à quel point il est dangereux qu’une entreprise puisse avoir assez de pouvoir pour remodeler notre façon de penser. Nous devons utiliser et répandre l’idée que la pensée critique importe maintenant plus que jamais, étant donné que les mensonges semblent devenir très populaires. Si les gens utilisaient plus de sources pour s’informer, la vérité l’emporterait. » [Edward Snowden.]

« À l’avenir, on fera aimer aux gens leur servitude, ce qui produira une dictature sans pleurs, une sorte de camp de concentration sans douleur pour des sociétés entières, avec des citoyens privés de leurs libertés mais qui aimeront cette situation, parce qu’ils seront détournés de tout désir de se rebeller par la propagande ou le lavage de cerveau, appuyé ou non par des méthodes pharmacologiques. » [Aldous Huxley, 1961.]

« Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. » [Martin Luther-King.]

Charte de modérations des commentaires