Coup de tonnerre :

Gros article dans le Monde : Féministe à contretemps, Hillary Clinton paie ses choix tactiques

Eh oui, si Sainte Clinton perd, c’est forcément un problème tactique, nullement un énorme problème stratégique…

Légère différence entre les candidats – heum…

(admirez les différences de slogan aussi, qui en dit long sur le passage du politique au show-business. On a apparemment échappé à “Youpi Clinton”)

Que donnent les analyses “Sortie des urnes” ?

Vote en fonction du revenu :

Hillary l’emporte donc seulement chez les démocrates de plus de 200 000 $ de revenus – et encore de peu… Mais chuuuut

Par âge ?

Bon, 84 % des 18-30 ans ont voté Sanders, mais chuuuut, nos médias ne vont quand même pas trop le valoriser…

Par sexe ?

Damned, les femmes préfèrent avoir apparemment un président de gauche plutôt qu’une présidente riche…

Mais le Monde nous donne la stratégie gagante :

Ce qui est en effet éclatant :

50 % contre 49 %…

Je rappelle les grands axes du programme de Sanders :

  • gratuité des études supérieures,
  • augmentation massive du salaire minimum (de 40 % : de 7,25$ à 10,10$ de l’heure)
  • limitation du pouvoir de l’argent en politique
  • et couverture santé universelle à la Scandinave.

Bizarre, il me semble que ça pourrait intéresser les blacks…

Inégalités de patrimoine USA Etats-Unis suivant origine

(je dis ça, je dis rien…)

 

Bon, ceci étant, n’ayez pas trop d’espoir, il y a peu de chance que Sanders gagne, car 16 % des délégués sont des notables, qui sont acquis à Clinton, qui doit donc obtenir seulement 34 % des délégués élus…

Et en plus, Clinton est donnée en tête des prochaines primaires.

Mais ça pourrait changer… Belle journée pour Sanders :

(Bon site ici pour suivre les sondages pour les primaires)

Terminons par la très grosse blague : comment ont été financés les candidats ? Admirez en cliquant dessus :

Clinton par Wall Street, et pas qu’un peu, et Sanders par les syndicats…

59 réponses à [“…et c’est le drame”] CATASTROPHE, la candidate des riches a perdu !

Commentaires recommandés

Bruno Le 11 février 2016 à 05h16

Sanders n’a aucune chance.

Clinton est LA candidate de l’Establishment. Elle est bourrée de pognon et en plus elle est d’une russophobie primaire (cf. son Poutin = Hitler à propos de la Crimée) : bref le CV idéal pour être président de l’Empire d’aujourd’hui.
Je lui préfère 100 fois Trump qui au moins ne trompe pas son monde.

Quant au Monde ! Que dire ? C’est navrant !

  1. vincent Le 11 février 2016 à 04h39
    Afficher/Masquer

    Ah j’avais un brin d’espoir, mais cela a l’air de jouer pour Clinton.

    Pourquoi Sanders arrive si tard?

    Je pense aussi qu’il doit y avoir pas mal de désinformation pour la population noire, qui plus est, un vieil homme blanc comme président, cela doit pas leur rappeler des bons souvenir, alors ils doivent se dire (je suppose) qu’une femme c’est mieux.

    Pas mal la grille des apports financiers, une ribambelle d’associations citoyennes d’un côté, et des banques de l’autre. Cela veut dire une chose : il faut absolument repenser le système. Car on voit que c’est le plus friqué qui gagne s’il n y a pas un élan de dernière minute ou un réveil populaire.


    • Ari Le 11 février 2016 à 09h49
      Afficher/Masquer

      Voir aussi qu’un très gros financeur de Clinton (à part les banques) est DLA Piper qui était également très gros financeur d’Obama !
      C’est vrai que le financement de Sanders donne confiance en sa sincérité.


    • Vladimir K Le 11 février 2016 à 14h11
      Afficher/Masquer

      Que Sanders soit en tête dans le New Hampshire n’est pas étonnant. Il est sénateur du Vermont, l’état voisin, et honnêtement, Vermont, New-Hampshire, Maine, c’est kif-kif bouriquot ; dans ces trois états, ce sera le “gars du pays”. De plus, dans ces trois états la recrudescence de la distribution de chèques sociaux a été très élevée.

      Maintenant, le problème est que l’on colle une étiquette de socialiste, voir pire, communiste à Sanders, ce qui fait encore peur aux US.

      De plus, tout le beau monde, la plupart des artistes, sportifs et autres célébrités, qu’ils soient américains ou non, soutiennent Ste-Hillary, ne serait ce que pour le symbole d’une femme à la Maison Blanche (tout comme un président noir était tout un symbole nonobstant son incompétence crasse)…

      Donc hélas, trois fois hélas… mais qui sait


      • GaM Le 11 février 2016 à 15h50
        Afficher/Masquer

        ça pourrait pas être une femme juive, noire et lesbienne (handicapée physique aussi, ce serait mieux)? comme ça on en aurait fini une bonne fois avec les “symboles” et on pourrait causer “politique” : par exemple répartition des richesses.


      • Agent Smith Le 11 février 2016 à 16h18
        Afficher/Masquer

        Bonjour,
        oui et non, médiatiquement, non, “officieusement” oui : en effet parmi les plus grosses requêtes Google à propos de Bernie Sanders nous avons Bernie Sanders + Israel et Bernie Sanders + Jew. Bref, une large partie des internautes US s’intéressant à BS s’interroge autant, si ce n’est plus, à son origine ethnico/religieuse plutôt qu’à son programme


      • Lea_ Le 11 février 2016 à 19h47
        Afficher/Masquer

        Pas grave, ils occupent actuellement des postes à la Fed ( Janet Yellen, Stanley Fischer, vice président). Leur poste est beaucoup plus important et plus influent que celui du Président, croyez-moi.


      • CommunArt Le 12 février 2016 à 08h22
        Afficher/Masquer

        Ce cirque du changement régulièrement porté par un nouveau candidat et ses belles promesses ressemble décidément à un numéro de clown triste qu’il faut supporter tous les deux à trois ans ( avec le chassé – croisé des élections France & US )

        @Olivier Berruyer : je m’étonne de votre choix sémantique pour désigner les afro-américains… ” les blacks “… Cela ne vous sied guère ! Bien Amicalement


      • Merle Le 12 février 2016 à 09h25
        Afficher/Masquer

        Ce sera celui qui aura les plus gros frais de campagne (qui seront dilapidés dans des slogans type “hilary for america”). Donc Clinton.

        Obama a mis 8 ans a faire son obama care, comment croire 5 secondes que le programme de Sanders sera applicable aux US? Clinton sera le choix du compromis d’intérêts de classe.

        Youpi Cliton! Prenez vos places dans le manège, c’est reparti pour 4 ans, que personne n’attrape le ponpon…


    • Dominique Le 11 février 2016 à 16h14
      Afficher/Masquer

      Justement à propos des soutiens financiers, quelque chose m’interpelle : Le neuvième dans la liste est Lehman Brothers. Je croyais que cette banque avait disparu en 2008, torpillée par Goldman Sachs ?


  2. Bruno Le 11 février 2016 à 05h16
    Afficher/Masquer

    Sanders n’a aucune chance.

    Clinton est LA candidate de l’Establishment. Elle est bourrée de pognon et en plus elle est d’une russophobie primaire (cf. son Poutin = Hitler à propos de la Crimée) : bref le CV idéal pour être président de l’Empire d’aujourd’hui.
    Je lui préfère 100 fois Trump qui au moins ne trompe pas son monde.

    Quant au Monde ! Que dire ? C’est navrant !


    • Dommage Le 11 février 2016 à 14h26
      Afficher/Masquer

      M. Berruyer le dit aussi: “Bon, ceci étant, n’ayez pas trop d’espoir, il y a peu de chance que Sanders gagne, car 16 % des délégués sont des notables, qui sont acquis à Clinton, qui doit donc obtenir seulement 34 % des délégués élus…”

      L’investiture de Sanders serait un véritable miracle.
      Et comme en général ce sont les électeurs “modérés” qui ont le dernier mot dans une élection, Clinton aura un boulevard face au Républicain, quel qu’il soit.

      Seule possibilité… cette histoire d’emailgate avec un FBI en embuscade pour dégommer Clinton. On verra bien. Mais là ce serait vraiment un évènement exceptionnel. Inédit même?


      • Agent Smith Le 11 février 2016 à 16h33
        Afficher/Masquer

        De plus il ne faut pas oublier que Bernie Sanders est “inconnu” pour les électeurs “hispanics” (selon les sondages entre 60% et 80% de cette catégorie ne le “connaissent pas”), et cette catégorie représente une part non négligeable de l’électorat démocrate, qui semble acquise à H. Clinton (selon les différents sondages). Ceci semble moins marqué chez les “afro am” mais ceux-ci semblent aussi en grandes partie acquis à H. Clinton.
        Enfin restent les “math” et le système de désignation US qui réduisent les probabilités d’une investiture de B. Sanders à approximativement 0.


    • survenant Le 11 février 2016 à 15h04
      Afficher/Masquer

      “Je lui préfère 100 fois Trump qui au moins ne trompe pas son monde.”

      Vous croyez qu’une femme qui :
      – n’aime pas les hommes; mais qui
      – a soutenu son mari alors que c’est un coureur de jupons invétéré semblable voire pire à DSK; et qui est outrageusement
      – financer par les plus grandes fortunes incluant Soros;
      – négocier des nettoyages ethniques; et
      – compare Poutine à Hitler;

      Va hésiter une seconde à nous plonger dans la IIIième guerre mondiale en contrepartie d’une poignée de dollars?

      Alors que Trump est
      – Libre de fortune;
      – On n’entend jamais parler de ses ex dont il ne semble pas les laisser à la rue;
      – Défend les valeurs de la constitution américaine: soit moins d’état et le droit aux armes;
      – Reconnaît que le chômage est un réel problème et que les chiffres bidouillés du BLS cachent jusqu’à 45% de chômeurs;
      – Entend dégager les US des théâtres de conflits mondiaux;
      – Non seulement ne tombe pas dans la poutinophobie primaire, mais est reconnu par Poutine comme quelqu’un de valeur;

      Si je n’avais que ces deux choix, je sais pour qui je voterais:

      Trump sans hésiter!


      • Wilmotte Karim Le 11 février 2016 à 20h05
        Afficher/Masquer

        “alors que c’est un coureur de jupons invétéré semblable voire pire à DSK”
        Clinton a été accusé de viol?


      • Alexis Le 12 février 2016 à 01h38
        Afficher/Masquer

        Certes mais Trump, c’est aussi Carl Icahn secrétaire du trésor, l’un des plus gros requin de wall st. 20 milliards de fortune en partant de rien. Il a inspiré le personnage de Gordon Gekko dans le film Wall st.


    • Pascalcs Le 11 février 2016 à 15h12
      Afficher/Masquer

      Oui, je partage votre point de vue. La probabilité, pour ne pas dire certitude, de son élection apparaît désormais plus évidente maintenant que la grande presse pousse le sujet Clinton sur les pages de couverture avec des commentaires et des éditoriaux aux petits oignons pour l’élue désignée.
      Vous faites référence à sa russophobie ( “Poutinophobie” ) primaire. Cette attitude est vous la retrouviez chez ce personnage à propos de Kadhafi ( dont elle glousse de plaisir devant les caméras après sa mort dans les conditions que l’on connait) et de la situation libyenne dont elle est grandement responsable du chaos . Elle œuvre bien évidemment pour en finir avec Assad avec les moyens que l’on sait et frétillera tout autant de plaisir lorsque la Syrie sera redevenue un satellite US même si c’est au prix de centaines de milliers de morts et d’une dévastation totale du pays.
      Cette femme, qui se prétend la représentante du peuple, est en réalité grandement dénuée de morale et de rectitude autre que celle de ses commanditaires.
      En résumé, la candidate idéale pour le comité de rédaction du New York Times.

      http://www.nytimes.com/2016/01/31/opinion/sunday/hillary-clinton-endorsement.html?_r=1


    • Pavlo Le 12 février 2016 à 01h45
      Afficher/Masquer

      C’est sûr que Sanders n’est absolument pas un candidat système.
      Mais par contre la possibilité de sa candidature est réelle; c’est d’ailleurs pourquoi le système US est en mode panique totale.

      Quant à Trump; idéologiquement il est à l’opposé de Sanders, mais il n’est pas non plus adoubé par le système! et là aussi, la possibilité de sa candidature est réelle, et le système US panique également.

      Ce qui serait beau c’est que les deux ailes du parti unique voient l’émergence de deux candidats hors-système!
      D’autant plus que Sanders-Trump étant assez opposés, tout un chacun là-bas pourra choisir son candidat, et nous assurer, à nous, le “Rest Of the World”, la paix pendant un momment.

      Une chose est sûre; aussi bien Sanders que Trump, valent 10000 fois mieux que Obama, Bush, Clinton et compagnie.
      En tout cas, pour nous, les habitants du ROW.


      • Dommage Le 12 février 2016 à 09h06
        Afficher/Masquer

        La possibilité de sa candidature est réelle, oui. Mais la probabilité que ça se concrétise est très très faible.


  3. Athena42 Le 11 février 2016 à 06h35
    Afficher/Masquer

    Pas très démocratique tout ça, elle part avec une avance considérable en nombre de délégués.

    Toutefois qu’un homme comme Sanders, qui se présente ouvertement comme “socialist” puisse gagner certains combats, c’est beau, non?


  4. Gribouille Le 11 février 2016 à 08h15
    Afficher/Masquer

    Jeremy Corbyn en Angleterre, Bernie Sanders aux Etats-Unis, j’ai l’impression qu’il se passe quelque-chose dans le monde anglo-saxon. On pourrait y percevoir un début de contre réaction au tournant libéral des années 80 de Reagan et Thatcher ?


    • Vlois Le 11 février 2016 à 08h56
      Afficher/Masquer

      Les anglo saxons ont mené de nombreux combats et ont souvent perdu contre la City et Wall street. Le financement est tellement caricatural et la corporatocratie ne prends même plus de précautions pour s’afficher unie malgré elle tellement elle est sûre de gagner.


    • benoi31 Le 11 février 2016 à 09h26
      Afficher/Masquer

      C’est clair que voir débouler un socialiste contre les inégalités dans un pays où 60% des gens pensent que quand on est pauvre, c’est de la faute de la personne et pas du contexte économique, c’est assez fort !

      Le modèle libéral a bon dos, quand tout va bien. Bizarrement quand ça commence à aller mal pour une grosse partie de la population, on se met un peu à réfléchir dessus


    • lim75 Le 11 février 2016 à 12h22
      Afficher/Masquer

      Hmm, ,non … Pour l’instant il se passe quelque chose dans les partis “progressistes” – il me faudrait au moins 4 couches de guillements parce qualifier de progressistes les travaillistes, le parti démocrate, n’est rien d’autre qu’une vaste blague,et honnêtement la même chose vaut pour le parti socialiste en France. Mais ces candidats vont se faire laminer.A mon avis, face à Trump, Sanders ne ferait pas beaucoup mieux que McGovern face à Nixon (https://en.wikipedia.org/wiki/United_States_presidential_election,_1972)…


  5. Kiwixar Le 11 février 2016 à 08h42
    Afficher/Masquer

    Difficile d’être excessivement optimiste suite à la désillusion Tsipras (“bon Coco, tu veux 50 millions à Singapour sur un compte à ton nom, ou bien la même somme sur le compte d’un “nettoyeur?”)…. 62 personnes qui possèdent autant que 3,5 milliards de sans-dents, est-ce que Sanders croit vraiment à ses chances et souhaite passer 4 années apocalyptiques et être en prime le bouc-émissaire de l’effondrement des US? Ou bien essaie-t-il seulement de faire passer des messages, d’oeuvrer à la prise de conscience des populations?


  6. emile Le 11 février 2016 à 08h50
    Afficher/Masquer

    Merci pour ce pertinent papier… à la Une du monde ce matin :” J- 270 : deux nouveaux retraits chez les républicains”
    Circulez y’a rien à voir !


    • kasper Le 11 février 2016 à 13h38
      Afficher/Masquer

      Ce qui est incroyable, c’est que le Monde fasse sa une sur les élections d’un pays étranger… a J-270…

      Il se passe rien en France ou de plus important autre part dans le monde, ou quoi ?


  7. Zasttava Le 11 février 2016 à 09h11
    Afficher/Masquer

    Non, Clinton n’est pas assurée d’être élue : l’emailgate n’est pas résolu, et le patron du FBI peut demander son inculpation…


    • Zasttava Le 11 février 2016 à 11h27
      Afficher/Masquer

      Je viens d’apercevoir une “coquille” sur le tableau de financement pour Clinton : il y est mentionné Lehman Brother !
      Du coup, je m’interroge sur la méthodologie utilisée pour produire ce tableau…

      EDIT: il est marqué career profile (since 1989). Donc ces montants seraient des cumules ?


      • Nietil Le 11 février 2016 à 13h05
        Afficher/Masquer

        Oui, si je comprends bien le site, on peut afficher les montants pour chaque cycle électoral ou le total pour toute la carrière.

        EDIT : la source du tableau est, si je ne m’abuse, https://www.opensecrets.org/pres16/


  8. benoi31 Le 11 février 2016 à 09h21
    Afficher/Masquer

    Très intéressantes toutes ces statistiques !

    A mon avis, il manque juste une autre donnée qui a son importance : au New Hampshire les indépendants (non affilié au parti démocrate ou républicain) ont le droit de voter aux primaires, et j’avais lu un article mentionnant qu’ils avaient majoritairement votés pour Sanders (genre 73/27)
    Dans beaucoup d’autres états, les indépendants ne peuvent pas voter

    Enfin, malheureusement, si Sanders était déjà donné favori au New Hampshire, dans les autres états ça risque d’être assez difficile

    En tout cas si vous êtes motivé, il n’est pas trop tard pour donner un peu à sa campagne (ce que j’ai fait de mon coté, au début de sa campagne)


    • benoi31 Le 11 février 2016 à 11h08
      Afficher/Masquer

      Ah et dernière chose, système complètement injuste des élections aux états unis : le système des “super délégués” (superdeleguates), en gros ce sont des délégués non élus par caucus qui choisissent librement leur candidat.

      Comme par hasard, Hillary Clinton en a déjà 358, et Bernie 14.

      Sachant qu’il y a 4047 délégues, et 794 superdélégués (ils ne sont pas obligés d’indiquer leur préférence), ça rend les choses très difficiles pour Bernie.

      Espérons qu’il y en ai qui changent d’avis


      • jheurtault Le 11 février 2016 à 11h35
        Afficher/Masquer

        Puisque les super-délégués peuvent librement choisir leur candidat lors de la convention démocrate, cela veut dire qu’ils peuvent changer leur vote, chose que ne peuvent pas faire les “simples” délégués … Donc, rien, absolument rien, n’est perdu pour Sanders!


        • Chris Le 11 février 2016 à 13h43
          Afficher/Masquer

          Perso, je pense que Sanders va gagner, car le “système” est à 10 secondes de s’écraser contre son propre mur d’incohérences.


  9. matlac Le 11 février 2016 à 09h53
    Afficher/Masquer

    Le tableau de fin résume parfaitement l’état de nos soit-disantes démocraties. Nous aurons beau ergoter sur des pronostics plus ou moins fumeux. Tant que le système ne sera pas changé en profondeur à commencer par interdire toutes formes de financements privés, l’intérêt général sera toujours bafoué au profit d’intérêts particuliers. Autrement dit tant que la corruption ne sera pas réduite à néant, à commencer par ce pays qui a un énorme pouvoir de nuisance sur la planète, rien ou presque ne changera.


  10. arionov Le 11 février 2016 à 10h08
    Afficher/Masquer

    Je pense que l’idée générale de ces articles sur les élections U.S. nous démontre notre propre décrépitude du bi-partisme en France et en Europe. La France souffre du même clivage social et économique. Nous avons une classe politique complétement corrompue par la finance et une oligarchie médiocre et mondialiste. Les Français doivent comprendre que les prochaines élections seront capitales pour le choix de notre avenir comme individu et comme nation. Je reste stupéfait que la plateforme économique et sociétale de gauche avancée et défendue par Bernie Sanders se retrouvent défendue par le Front National. Le comique de cette histoire : Nous avons un P.S qui est dans la même lignée de Hillary sur la défense de la Finance et des oligarques et nous avons le FN qui est sur la ligne de Bernie sur la protection des sans dents. Nous sommes dans un moment de l’histoire où les chats aboient.


  11. Kytetiger Le 11 février 2016 à 10h57
    Afficher/Masquer

    Bonjour,

    Le tableau avec les “tops contributors” m’intéresse, mais je ne vois pas la source. (pour aucun des tableaux en fait)

    Est-ce que vous pourriez me donner l’url pour les apports financiers?


  12. thmos Le 11 février 2016 à 11h04
    Afficher/Masquer

    le Montebourg américain dispraîtra des écrans dès que les professionnels reprendront l’excellente affaire en main…


  13. SanKuKai Le 11 février 2016 à 11h20
    Afficher/Masquer

    Au vue de la liste des “contributors” je pense aussi que Bernie n’a aucune chance.

    Par contre, en terme de campagne électorale, il pourrait diffuser/utiliser cette liste à son avantage et ouvrir quelques yeux au fin fond de l’Amérique profonde.
    Pourquoi ne le fait-il pas?


  14. pepeben Le 11 février 2016 à 11h30
    Afficher/Masquer

    ce qui serait vraiment moche dans une “democratie” c’est que les 1% gagne…


  15. Jb²O Le 11 février 2016 à 12h11
    Afficher/Masquer

    Je ne comprends pas bien en quoi Sanders trouve de l’intérêt à vos yeux, si ce n’est être opposant à pire que lui?
    Les grandes lignes de son programme citées dans l’article sont d’un triste commun: vous allez gagner plus, ne rien payer et les méchants vont partir… Hollande bis.


    • Wilmotte Karim Le 11 février 2016 à 20h11
      Afficher/Masquer

      On dirait presque du Roosvelt ou du Front Populaire!

      La suite fut moins consensuelle.


  16. danièle Le 11 février 2016 à 12h13
    Afficher/Masquer

    On ose décidément tout dans le camp Clinton.
    Gloria Steinem, féministe ? célèbre aux États-Unis, a répondu à la question d’un journaliste:
    « Pourquoi y a -t-il tant de jeunes femmes chez Sanders?
    -Oh, vous savez, à leur âge, on se dit: «Où sont les garçons? » Ils sont chez Bernie. Alors on va chez Bernie. »
    http://www.nytimes.com/2016/02/08/us/politics/gloria-steinem-madeleine-albright-hillary-clinton-bernie-sanders.html?_r=0


    • Sangsue-raie Le 12 février 2016 à 04h50
      Afficher/Masquer

      Gloria Steinem… a parlé ouvertement, fut (et est) agent de l a CIA, infiltrant tous les mouvements anti-guerre (Vietnam,etc), féministes, etc.., en se prétendant ”gauchiste”ou ”féministe” Pour ceux qui comprennent l’américain anglais, son interview https://www.youtube.com/watch?v=4HRUEqyZ7p8
      (il s’agissait de retourner le ”féminisme ” en faux féminisme libéral, brouillant et émiettant des parcelles de sujets,protestant au lieu de celui d’avant,dangereux, ce qui maintenant est fait y compris en Europe)
      Elle continue
      D’autre part, le NYTimes, et des dizaines d’autres, sont des organes de diffusion du Département d’Etat USA (aff.étrangères)
      Ah, ”gauchiste’ ”progressiste” ”’réformiste” etc.. sont des mots fiction.
      Sanders est ”réformiste” c-à-d libéral bourgeois.

      En aucun cas, Socialiste (mot usurpé en Europe par ailleurs pour couvrir encore par leurre sémantique l’aile du fascisme modéré versus fascisme extrême) ou autre.


  17. Lea_ Le 11 février 2016 à 13h19
    Afficher/Masquer

    Il faut impérativement que madame Clinton perde cette élection. Ses prises de positions fort belliqueuses à l’encontre de la Russie ne présagent rien de bon pour notre continent. Déjà le fait que l’Otan installe ses bases dans l’est de l’Europe provoquera des tentions inutiles en Europe, alors elle comme présidente des States, c’est une guerre très froide et très longue assurée!
    Tant qu’à choisir, je préfère encore Trump que Clinton, c’est dire…


    • Chevrier Michèle Le 18 février 2016 à 17h08
      Afficher/Masquer

      Ne vous inquiétez pas , Hillary Clinton perdra ces élections et c’est tant mieux pour les USA qui méritent mieux que se qu’ils ont actuellement et que ce qu’il pourrait avoir par après.


  18. Cékanconvaoù Le 11 février 2016 à 13h27
    Afficher/Masquer

    Tiens Lehman Brothers donne 362000 dollars à Clinton (en position 9 dans le tableau). Ils ont ressuscité et personne m’a rien dit? Qui a une explication?

    [modéré]


  19. Theoltd Le 11 février 2016 à 14h07
    Afficher/Masquer

    A part dans la forme, il n’y a aucune différence entre ces candidats. ce sont tous des egos au service du pouvoir d’en dessous, celui qui contrôle l’international, l’armée et le nucléaire. Des lors, discuter de qui va gagner, est de la perte de temps totale. Les US ne changeront pas de politique pour autant.
    (C’est exactement pareil en France, et partout dans le Monde dit “libre”.


  20. Chris Le 11 février 2016 à 14h08
    Afficher/Masquer

    Ce qui se passe ?
    50 milliards de pertes dues au jeu des sanctions et ses dégâts économiques de longue durée sur les économies européennes, la perspective des routes de la soie lors de la tournée Xi en Europe mais pas que, l’assèchement énergétique des ex-satellites soviétiques, le dollar en perte de vitesse, le système bancaire en train d’exploser, 400 milliards de reconstruction en Syrie et l’urgence de voir repartir les migrants à l’Est avant que l’Union Européenne ne se disloque pour de bon, ramènent les hommes d’affaires dans la Realpolitik !!!
    Mais je comprends votre étonnement après tant de narratives grossières, d’inversions quotidiennes et d’omissions aussi nocives que les mensonges diffusés dans ce journal mainstream. Je pense particulièrement aux articles d’Isabelle Lasserre et Pierre Avril.
    Peut-être que Monsieur Dassault envisage une joint venture avec l’armement russe ?
    Et/ou la prise en compte du travail de sape des réseaux sociaux qui vitupèrent contre l’oligarchie irresponsable (chômage et paupérisation de masse, terrorisme) et éveillent les consciences civiques ? Va-t-on savoir ?


  21. Emery Le 11 février 2016 à 15h12
    Afficher/Masquer

    J’ai remarqué cet article du Monde. Après la victoire de Sanders, rien dans le journal sur sa victoire mais deux articles sur “les raisons des difficultés de Clinton”. Bon ils n’ont pas utilisé à 100% leur novlangue du style ” machin en 4 points, ou 5 minutes ou 6 raisons ………. ”
    J’ai aussi remarqué que les chiffres de la Bourse, vous savez les trucs rouges ou verts de la rubrique “économie” avaient disparu…………. depuis le début du plongeon !
    Ce journal me fait gerber. Je trouve que le Figaro est plus neutre, c’est dire !


  22. Amy Le 11 février 2016 à 15h13
    Afficher/Masquer

    J’ai récemment dîné chez un voisin qui connaît Bernie. Je peux vous dire qu’il y a un véritable engouement des jeunes pour sa candidature. Donc, à suivre…. Je pense qu’Hillary a du souci à se faire sauf si un “too close to call” nous ramène à un vol de l’élection comme nous l’avons déjà vécu sous Bush Jr.


  23. Papagateau Le 11 février 2016 à 17h38
    Afficher/Masquer

    Hors sujet mais c’est chaud :
    Quand j’ai lu le titre :
    “Un général britannique va commander dans l’armée française”.
    je me suis dit “c’est pour préparer le terrain à l’arrivée d’un général américain qui commandera des troupes françaises en temps de paix”.
    Et bien, ce n’était pas parano-complotiste du tout. Il suffit de lire l’article jusqu’au bout : dernière et avant dernière ligne.
    http://www.lefigaro.fr/international/2016/02/09/01003-20160209ARTFIG00260-un-general-britannique-va-commander-dans-l-armee-francaise.php
    La France est une colonie : c’est encore la police française qui arrête les résistants mais les ordres viennent d’un autre pays. Comme sous Pétain.


  24. Vénus Le 11 février 2016 à 20h04
    Afficher/Masquer

    Moi aussi j’ai un hors sujet vraiment brûlant, l’OTAN envisage de participer à la coalition anti-Daesh et notamment envoyer des troupes au sol en Syrie. La Russie prévient des conséquences dangereuses d’une telle intervention, notamment du risque d’une nouvelle guerre mondiale:
    https://francais.rt.com/international/15545-lotan-etudie-possibilite-rejoindre-coalition-anti-etat-islamique


  25. philbrasov Le 11 février 2016 à 21h07
    Afficher/Masquer

    hors sujet pour hors sujet sur un sujet qui tient a coeur a OB l’Ukraine

    le chef ukrainien des renseignements, le SBU révèle le nombre de “combattants “russes ayant agit dans le donbass…
    je vous laisse la surprise.

    http://gaideclin.blogspot.fr/2016/02/exclusif-le-chef-des-renseignements.html


  26. Furax Le 12 février 2016 à 06h56
    Afficher/Masquer

    J’apporterais une nuance sur l’hypothèse que les super délégués puissent voler une éventuelle victoire de Sanders auprès des électeurs participant aux primaires de parti démocrate.

    Ils ne peuvent pas aller trop loin parce que les USA sont tout de même une démocratie et que le parti démocrate doit rester un parti démocratique aux yeux des électeurs qui voteront en novembre 2016.

    Je pense que dans l’hypothèse où Sanders gagnerait plus de délégués élus que Clinton, les super délégués ne pourraient politiquement pas se permettre de renverser la majorité issue des électeurs citoyens au profit de Clinton.

    Cela risquerait de signer la mort du parti démocrate. Non seulement symboliquement mais aussi très concrètement parce que Sanders aurait alors une majorité pour se présenter en indépendant et rallier des électeurs qui cesseraient alors de se reconnaître dans un parti démocrate ainsi défiguré.


    • Furax Le 12 février 2016 à 07h00
      Afficher/Masquer

      Donc, le plus probable est que les super délégués laisseraient Sanders gagner mais qu’ils le soutiendraient comme la corde soutient le pendu. Ils joueraient sa défaite contre le candidat républicain et attendraient l’élection de 2020.

      Car s’il y a une chose dont je suis certain, c’est qu’il n’y aura pas une majorité d’américains pour voter Sanders dans une majorité d’Etats en novembre prochain. Face à un Trump, un Cruz ou un Rubio, Sanders perdra.


    • Amy Le 13 février 2016 à 03h15
      Afficher/Masquer

      Ils ne sont plus à une incohérence près…


  27. Alae Le 12 février 2016 à 19h19
    Afficher/Masquer

    “Le problème d’Hillary n’est pas seulement qu’elle est un faucon de guerre. C’est un faucon de guerre doté d’un mauvais jugement qui éprouve une jouissance inappropriée à tuer des gens. Il ne faudrait pas la laisser s’approcher d’une armurerie, a fortiori d’une armée. Et elle ne doit certainement pas devenir présidente des USA” – Julian Assange.
    http://russia-insider.com/en/vote-hillary-clinton-vote-endless-stupid-war/ri12822


Charte de modérations des commentaires