Nouveauté : publicité hier dans Le Figaro pour le dernier Zemmour :

zemmour-pub

Donc le sale éditeur Albin Michel ne trouve rien de mieux comme argument publicitaire de vanter le fait qu’il est qualifié de “Délire Islamophobe” – j’imagine qu’il ferait la même chose pour un pamphlet antisémite, l’argent n’ayant pas d’odeur… ?

On notera toujours la paranoïa ambiante “ennemi public n°1” pour un type accueilli partout à bras ouverts par ses amis journalistes et soutenu dans le silence par les politiques, ça fait bien rire – je me demande ce que pensent Soral ou Dieudonné d’avoir été ainsi “détrônés”…

Quand je pense aussi que certains ont hurlé à la comparaison avec les années 30, eh bien il faut être bien ignorants de cette période pour ne pas voir certains parallèles étonnants – sans dire, évidemment, que c’est exactement la même chose, fort heureusement.

Mais c’est ainsi qu’on réveille, petit à petit, pas à pas, extrémistes d’un bord répondant aux extrémistes de l’autre bord, la bête immonde de la haine – et on verra qu’elle est bien dure à rendormir…

comm-rat

 

J’en profite également pour ré-expliquer ma position.

À aucun moment je n’ai parlé de propos en lien avec les problèmes réels posés par des pratiques islamistes extrémistes dans certains quartiers. Ces pratiques existent, je le reconnais volontiers – est-ce assez clair pour que le sujet ne revienne plus en commentaire ?

Après, non, on n’en parlera pas sur ce blog, tout simplement parce que je n’en suis pas spécialiste, et il n’y a qu’à aller lire ce qu’en disent les vrais professionnels (et non pas les clowns à la Zemmour, minable jorunaleux, simple marchand de haine et de peur, sans solution pacifique, comme en a beaucoup vomi l’Histoire dans les années 1930 et 1940), souvent en désaccord, les Olivier Roy, les Gilles Kepel (qui intéressera les pro-Zemmour), les Pierre Conesa, les Marc Trevidic, les David Thompson ou qui sais-je encore – est-ce assez clair pour que le sujet ne revienne plus en commentaire ?

Bien.

Non mais, sérieux, c’est vraiment clair à ce stade ?

Bien.

Si ce blog s’appelle Les-Crises, c’est que je m’intéresse… aux crises à venir.

Mon anticipation – totalement subjective et discutable, mais c’est la mienne – est que Zemmour alimente ainsi la prochaine crise, ou, qu’il en est, dans tous les cas, au moins un révélateur (ce n’est évidemment pas le diable à lui seul).

Éric Zemmour est une énorme caricature de Mahomet ambulante, qui s’agite partout pour provoquer les extrémistes islamistes.

Je rappelle ce que disaient les autorités à l’époque de la publication des caricatures :

« Je condamne toutes les provocations manifestes, susceptibles d’attiser dangereusement les passions. » [Jacques Chirac, 08/02/2006]

« C’est le pire exemple d’extrémistes provoquant des extrémistes. » [Vygaudas Usackas, représentant spécial de l’Union européenne pour l’Afghanistan, JDD, 19/09/2012]

Le bon vieux Chirac avait bien compris le problème (quelques mois à peine après les émeutes en banlieue !), assez simple, posé par cette action des néocons : des extrémistes provoquent d’autres extrémistes et attisent les passions, donc augmentent les risques et le danger pour tout le monde. D’autant qu’avec la Mondialisation, le village global toussatoussa, ce qu’on fait à Paris se sait dans l’heure en Arabie…

La suite a hélas montré que ces protestations n’avaient pas suffit (mais au moins, elles existaient), et on a vu les affreuses conséquences de tout ceci (exécution des malheureux de Charlie Hebdo par une poignée de barbares, passions attisées, millions de personnes soutenant le blasphème gratuit de Mahomet, radicalisations d’islamistes, propagande formidable pour Daech, bombardements, cycle d’attentats en retour, etc.)… Il ne s’agit pas de tout interdire, mais de montrer que le peuple français n’approuve pas, c’est tout – c’est ce que font les Américains.

Après, je peux comprendre que certaines personnes adhérents à certains propos de Zemmour – mais retrouvez-les alors chez des gens plus sérieux. Car le souci c’est bien les appels à la haine, voire à la violence, induits par les paroles inacceptables de Zemmour, qui ne sont en rien “un détail”.

Certains voudraient qu’on “réponde”à Éric Zemmour, mais on ne peut pas débattre avec quelqu’un qui dit qu’il n’y a “aucun musulman qui vive en paix en France”, il faut juste appeler du soutien psychologique… Quand à “ne pas lui répondre pour ne pas lui faire de pub”, on rêve, le type est n°1 des ventes…

Mais comment crier à l’atteinte à la “Liberté d’expression”, alors que Zemmour s’est exprimé, et beaucoup (trop) exprimé, et que je demande simplement aux Juges de bien vouloir dire le Droit, de bien vouloir indiquer si Zemmour a ou non respecté la Loi  ? Éric Zemmour bénéficierait-t-il d’un privilège voulant que la loi ne s’applique pas à lui quand il tient ce genre de propos ? Quand on commence à ne plus appliquer les Lois aux extrémistes, ça commence à sentir vraiment très mauvais…

Les gens pestent et compliquent une sitaution simple : 1/ Zemmour n’a très probablement pas respecté la loi (quoi qu’on pense de la loi en question) 2/ Le gouvernement s’est déclaré pointilleux sur le respect de cette loi par d’autres, mais il ne fait rien contre Zemmour. Point final. Tout le reste est hors de propos – mais les fanatiques veulent toujours parler du reste…

Que diraient d’ailleurs les défenseurs de cette “Liberté d’expression” s’il entendaient un Imam venir dire sur RTL, France 5, LCI, BFM que l’athéisme est incompatible avec la France, et que les Français doivent se convertir à l’Islam ou quitter le pays où ils sont nés ? Je parie que ça ne leur plairait pas beaucoup, et que bien peu défendraient la “liberté d’expression” de cet imam… (quelque chose me dit même que beaucoup de ces Tartuffe de la Liberté d’Expression trouveraient normal qu’il soit expulsé dans l’heure…)

 

Bref, on a ainsi assisté à l’étape 1 : “Il est possible de tenir à plusieurs reprises sur les grandes chaînes des propos islamophobes, sous l’œil bienveillant des journalistes – qui auraient étranglé Dieudonné s’il avait dit ça sur les Juifs” (si si, genre “Le Judaïsme est incompatible avec la République, les Juifs doivent choisir entre leur religion et la France…”)

L’étape 2 a été : “tiens, il ne passe rien avec les diffuseurs, dont certains, comme RTL, soutiennent même carrément Zemmour”

L’étape 3 a été : “tiens, le gouvernement, qui a réuni en 1 heure le Conseil d’État pur empêcher Dieudonné de faire un spectacle devant quelques centaines de personnes, et a poussé des cris d’orfraie, n’a rien à dire sur Zemmour vomissant dans tous les médias sur des millions de Français”

L’étape 4 est donc : “tiens, l’islamophobie, c’est un argument publicitaire dans les journaux maintenant”.

Alors bien sûr, tous ça scandalise grandement les musulmans – ainsi que les non-musulmans avec du coeur -, et fait donc monter la tension, les crispations, la haine des extrémistes. Évidemment, cela ne peut que pousser à la radicalisation d’une poignée – mais une poignée qui peut faire beaucoup de dégâts. A-t-on vraiment besoin de ça ? – tout comme avait-on besoin de ces fichues caricatures, dont 200 autres pays se sont fort bien passé ?

Après, il est vrai que le fond du problème n’est pas Zemmour. Des Zemmour, il y en a tout le temps. Mais d’habitude, ils parlent dans des caves à 4 crânes rasés, pas sur RTL… Le problème, c’est cette banalisation du mal, mais bon, Zemmour peut en être une illustration…

 

Qu’il est triste de voir qu’on n’a tiré aucune leçon de Charlie Hebdo… Et donc, ça recommencera probablement. J’imagine bien la suite. On pourrait avoir, qui sait, aux prochains propos de Zemmour, quelques extrémistes en banlieue commençant à bouger fortement ; ou au prochain attentat, un incendie d’une mosquée ; ou, et ça me semble probable, la communication de Daech qui va surfer là-dessus (“Après les manifestations pour les caricatures de Mahomet, les appels à traiter les banlieues comme Gaza, rejoignez-nous avant qu’il soit trop tard !”) et finira par lancer une fatwa contre Zemmour, qui viendra se plaindre le p’tit chou (qui, au passage, est déjà protégé avec nos impôts, pendant qu’il encaisse des centaines de milliers d’euros avec ses torchons) – pour gagner du temps, je précise d’avance, au cas où, que non, je n’irai pas non plus manifester, car les provocateurs extrémistes qui manipulent les gens me gavent désormais… Ce ne sera donc pas pour moi ça non plus :

je-suis-zemmour

Mais comment peut-on être assez bête pour tomber dans les pièges évidents – et annoncés – de Daech et d’al-Qaïda ? Mais les gens se demandent-ils 2 minutes ce qu’ils attendent de NOUS quand ils commettent un attentat ? Quelle est LEUR stratégie, afin qu’on la combatte par NOTRE CONTRE-stratégie ?

Ben-Laden l’a bien expliqué : leur but est de semer la haine, pour que les Français se comportent mal envers les musulmans, et que ceux-ci se mettent à se révolter, et qu’il y ait des troubles profonds. Est-ce si dur à comprendre que Zemmour joue exactement le jeu de Daech ? Et qu’il nous suffit de faire le contraire ? Comme l’a fait le Premier-Ministre norvégien en 2011 :

norvege

C’est pareil ici, après un attentat on devrait tous dire aux français musulmans “Surtout ne vous désolidarisez-pas de ces barbares, on sait bien qu’ils sont de très mauvais musulmans sans lien avec vous, et que nous sommes très heureux d’avoir une aussi grande communauté musulmane qui enrichit le pays, et que ce triste évènement nous donne envie d’être encore plus fraternels avec vous – et c’est le contraire de ce que veulent nos ennemis.”

Voilà comment ils nous faudrait réagir, par un “Tous Français !”

Et pour ceux qui me trouvent ceci benêt, je précise aussi que, la bonne réaction au prochain attentat tuant 5 Français, serait aussi d’aller “droner” 10 émirs saoudiens ayant financé Daech – les autres comprendront bien le bon message à faire passer à leur cousins, vu qu’ils préfèrent les 2 ou 3 vierges ici-bas plutôt que les 72 là-haut…

Voilà une bonne façon de lutter contre le terrorisme, et de protéger les Français – plutôt que de diviser les Français, ou de faire ça :

Capture d’écran 2016-03-07 à 16.46.55

76 réponses à Et maintenant, l’islamophobie est un argument publicitaire…

Commentaires recommandés

jessim Le 01 octobre 2016 à 03h29

Qu’il bénéficie d’une pub au figaro ne m’étonne pas vu qu’il y travaille et participe à la notoriété de ce journal. Et puis son succès commercial est uniquement dû à son omniprésence médiatique que beaucoup de sociologue plus pertinents et mesurés doivent lui envier.

Maintenant le problème que j’ai avec Zemmour est qu’il est à l’image de la classe médiatique française à savoir :
– Une théologie musulmane identique à celle de daesh c’est a dire proche du néant
– Une volonté de diviser le pays comme daesh tiens tiens
– On parle d’un problème dans les banlieues en pointant du doigt les conséquences sans jamais parler des causes car on remonterait une hiérarchie qui ne souhaite pas apparaitre.

Malheureusement, la situation sociale s’aggrave. Habitant sur paris c’est effarant le nombre de clochards qu’on peut croiser sur boulevard des italiens par exemple. On ne parle presque plus du chomage et on nous rabâche encore et toujours les méchants russes qui attaquent Alep alors que nos bombardements sont propres bien évidemment.

Vivement que ces journaux fassent faillite et qu’ils se retrouvent tous au chomage car c’est ce qui les attends

  1. sg Le 01 octobre 2016 à 01h35
    Afficher/Masquer

    Tout à fait d’accord, c’est sidérant. Il y a encore quelques années, tout ceci aurait été inimaginable. On franchit les différentes étapes des abysses morales à une vitesse croissante, cela fait froid dans le dos.


    • kèsse Le 01 octobre 2016 à 08h10
      Afficher/Masquer

      Oui, ce post est dans le ton du site et j’apprécie beaucoup le travail d’olivier … Cependant le ton de harangue que l’on retrouve dans ce post ne correspond pas à celui qu’il faudrait pour qu’une pétition marche. Ce projet de pétition était une bonne idée, il faudrait en tirer les les leçons pour en rédiger une nouvelle qui suscite l’adhésion. Je jette une bouteille à la mer.
      Il en effet urgent de réveiller le peuple francais, de condamner les propos de Zemmour, fermement mais sans harangue, pour mobiliser le plus large public … si quelqu’un m’entend …


    • Balthazar Le 01 octobre 2016 à 10h03
      Afficher/Masquer

      Bon j’espère passer le modérateur ?
      Je vous cite : il y a quelques années, tout ceci aurait été inimaginable.
      Allez je remonte le temps pas à pas :
      Guerre en Syrie. En Irak. Au Mali.
      Guerre en Lybie.
      Guerre en Afghanistan.
      Guerre en Serbie.
      Guerre en Irak.
      Voilà j’ai remonté les 25 dernières années.
      Inimaginable, hein ?
      Et encore, je me suis borné à la France, patrie des droits de l’homme (avec des trémolos dans la voix pour faire bien).


      • Raoul Le 01 octobre 2016 à 10h31
        Afficher/Masquer

        Certes, mais ceci est de la propagande de guerre contre des pays qui nous déplaisaient. Cela ne les rend pas acceptables, bien sûr, mais les propos de Zemmour et de sa clique sont tout autres. Il s’agit de montrer du doigt (l’expression est faible) une partie des français à cause de leur religion. On a franchi une nouvelle étape dans l’abjection.


        • Balthazar Le 01 octobre 2016 à 20h10
          Afficher/Masquer

          Vous croyez sûrement m’impressionner avec le ” ce n’est pas acceptable Mais…”
          zemmour dit : les musulmans en France ça suffit. => c’est le diable, en taule et vite apres tout, pourquoi pas, les lois existent)
          Pour l’instant 0 mort à son compteur.
          Nicolas, François, George dit : Sadam doit partir, Mollah Omar doit partir, Muammar doit partir, Bachar doit partir = des centaines de milliers de morts, musulmans hein.
          Question à dix sous = c’est qui le plus dangereux pour ces gens ?
          C’est où le plus dangereux pour ces gens ? En France où vit Zemmour ? Ou dans ces pays où les grands défenseurs des “valeurs républicaines” appliquent leur idées ?


          • Raphaël Le 01 octobre 2016 à 20h20
            Afficher/Masquer

            Ah non, quand ils disent “Saddam doit partir”, ça ne fait pas un seul mort. C’est quand ils déclenchent la guerre juste après que ça commence à en faire. Vous avez envie d’attendre, pour savoir à quel moment il se passe la même chose avec les Zemmour et consorts ? Perso, je ne suis pas très chaud !


      • sg Le 01 octobre 2016 à 21h31
        Afficher/Masquer

        Pour ce qui est “d’inimaginable”, je parlais de l’accusation de racisme comme argument de vente. Essayez donc de trouver un livre ou film français qui s’affichait en publicité avec un tel argument dans les 25 dernières années…


    • Pavi Le 01 octobre 2016 à 10h47
      Afficher/Masquer

      Franchement, il n’y a que dans les médias pro et anti islam qu’on ne voit pas l’exaspération plus ou moins radicale de la plupart des gens.
      Il ne manque qu’une étincelle.
      On verra alors l’étendue des dégâts.


  2. Joe Bserve Le 01 octobre 2016 à 01h35
    Afficher/Masquer

    “Éric Zemmour bénéficierait-t-il d’un privilège voulant que la loi ne s’applique pas à lui…” Non sans blague et quel genre de totem peut bien lui valoir un tel privilège ?? Je n’en ai pas la moindre idée…


    • Alexandre Le 02 octobre 2016 à 21h32
      Afficher/Masquer

      C’est vrai. Je remarque le mutisme du CRIF et de la LICRA qui sont d’habitude si prompt à clouer au pilori juridique les déviants. Quelqu’un a-t-il des informations à ce sujet?


  3. Pierre Le 01 octobre 2016 à 01h42
    Afficher/Masquer

    La pétition lancée par Olivier B. a dépassé les 300 signatures ce soir. J’espère que l’effet “viral” fonctionnera et les consciences s’éveilleront.


  4. Palbosa Le 01 octobre 2016 à 02h51
    Afficher/Masquer

    [Modéré : débat intéressant, mais s’écartant du sujet : l’application de la Loi à M. Zemmour]


    • Logic Le 01 octobre 2016 à 04h21
      Afficher/Masquer

      Tout comme Zemmour vous confondez salafisme ou wahabisme et Islam. Ce que Zemmour dit du second s’applique au premier, il fait donc tout à fait le jeu des terroristes qui prônent cette substitution. C’est le point central du scandale Zemmour, et de sa dangerosité. Sa ceinture d’explosif.


      • Pythos Le 02 octobre 2016 à 09h31
        Afficher/Masquer

        Wahhabisme et [salafisme, Ndlm] sont les deux faces d’une même pièce, qui sert les mêmes intérêts. Le wahhabisme c’est une formation politique avec un habillage religieux pour créer cette confusion islam/islamisme et Zemmour a pour mission de créer l’amalgame avec des méthodes dignes de la seconde guerre mondiale :”un mensonge répété x fois dans un cerveau moyen devient une vérité”. Simple et néanmoins diabolique.


  5. jessim Le 01 octobre 2016 à 03h29
    Afficher/Masquer

    Qu’il bénéficie d’une pub au figaro ne m’étonne pas vu qu’il y travaille et participe à la notoriété de ce journal. Et puis son succès commercial est uniquement dû à son omniprésence médiatique que beaucoup de sociologue plus pertinents et mesurés doivent lui envier.

    Maintenant le problème que j’ai avec Zemmour est qu’il est à l’image de la classe médiatique française à savoir :
    – Une théologie musulmane identique à celle de daesh c’est a dire proche du néant
    – Une volonté de diviser le pays comme daesh tiens tiens
    – On parle d’un problème dans les banlieues en pointant du doigt les conséquences sans jamais parler des causes car on remonterait une hiérarchie qui ne souhaite pas apparaitre.

    Malheureusement, la situation sociale s’aggrave. Habitant sur paris c’est effarant le nombre de clochards qu’on peut croiser sur boulevard des italiens par exemple. On ne parle presque plus du chomage et on nous rabâche encore et toujours les méchants russes qui attaquent Alep alors que nos bombardements sont propres bien évidemment.

    Vivement que ces journaux fassent faillite et qu’ils se retrouvent tous au chomage car c’est ce qui les attends


    • Pythos Le 01 octobre 2016 à 09h34
      Afficher/Masquer

      Nous sommes tombés tellement bas médiatiquement et politiquement que presque plus personne ne réagit.
      Personnellement je ne perds plus de temps à regarder/écouter la télé ou ces torchons..
      La plupart des gens a intégré qu’il n’y a plus rien à faire pour changer cette nouvelle France, à l’image du “nouveau” Zemmour. Pire que la censure, il y a l’autocensure.
      Nous en sommes là, braves gens, à faire le constat d’un système qui ne représente plus personne. Mon optimisme me pousse cependant à tenter de m’élever par moi même et faire ce que je peux pour les autres.


    • Sébastien Le 01 octobre 2016 à 13h44
      Afficher/Masquer

      Si vous voulez qu’ils fassent faillite, encore faudrait-il arrêter d’en parler et de les citer.
      Non mais parce que vous dites que le succès de Zemmour est dû à sa présence médiatique.
      Donc, suivant votre logique, ce blog fais la promotion permanente des médias-système malgré tout.
      Non?


  6. Xavier Le 01 octobre 2016 à 08h37
    Afficher/Masquer

    Dans un autre domaine mais exactement sur la même logique, Eurosport fait l’apologie des “Ultras” et explique comment un “grand club” ne peut se passer de ce genre de supporters…
    http://www.eurosport.fr/football/ligue-1/2016-2017/des-ultras-au-parc-la-piece-qui-manquait-au-psg-pour-rever-plus-grand_sto5884717/story.shtml

    Hallucinant mais révélateur, à mon sens, d’une société où le dialogue n’étant plus possible, on cherche à évacuer la pression d’une manière ou d’une autre…

    Je pensais hier à une analogie de l’expansion occidentale en comparant notre système occidental capitaliste à une baudruche dans le système mondial.
    Notre expansion est venue de l’augmentation de l’activité (industrialisation) qui peut être comparée à une augmentation de la pression différentielle à celle du reste du monde.

    Le capitalisme économique nous a poussé à générer des activités (travail) ailleurs et notre baudruche est arrivée à l’équilibre dans les années 70, puis depuis décroit (pression interne plus aussi forte : “croissance en panne”).

    Il semblerait que nos gouvernants remettent de la pression d’une autre manière pour provoquer l’expansion nécessaire à leur maintien en dominance du système (modèle de pyramide de Ponzi), et tout sera bon, même les tensions internes communautaires…

    Leur incompréhension n’ayant d’égal que le cynisme des dirigeants économiques…


    • izarn Le 01 octobre 2016 à 10h04
      Afficher/Masquer

      Je crois surtout qu’il s’agit de détourner l’attention, sur l’échec manifeste de la politique néolibérale golbalisée, et ceci dans tous les domaines….
      Surtout s’énerver et ne pas réfléchir: Quelques petits attentats horribles, pour faire péter les plombs au peuple, avec Zemmour en bandoulière: Sus à l’Islam!
      Oui, mais pas celui des saoudiens…Al Nosra fait du bon boulot!
      Ben voyons!


      • Xavier Le 01 octobre 2016 à 10h22
        Afficher/Masquer

        C’est certainement les deux à la fois.

        Ma démarche est d’essayer de décrire les grandes lois systémiques et vérifier si l’observation de notre microcosme valide ces lois.

        Il me semble indispensable d’avoir une démarche de ce genre si on ne veut pas rester enfermé dans des observations stériles qui n’auront pour conséquences que le remplacement d’une hiérarchie de dominance par une autre…

        Avec :
        – ses dominants,
        – ses dominés (conscients ou non) souhaitant devenir dominants et acceptant le système,
        – ses dominés ayant une place suffisante pour l’accepter,
        – ses dominés en souffrance mais inconscients ou incapables de le remettre en cause,
        – ses dominés souhaitant le remettre en cause mais étant des dominants potentiels,
        – ses dominés souhaitant le remettre en cause mais sans optique de domination…

        L’idée est que l’on comprenne pourquoi on accepte ou non, pourquoi on est conscient ou non, afin de ne pas aboutir à des situations de lutte et de connaitre les “fuites efficaces”, seules vraies libertés…


        • pipo Le 01 octobre 2016 à 14h48
          Afficher/Masquer

          “Ses dominants” vivent dans un monde ou il faut se battre pour exister, ce monde est réel, ils l’ont connu dans leur enfance et ne l’ont plus quitté. ils pensent qu’il en est de même pour tous et que ne pas être dans leur délire est un signe de faiblesse ou de lâcheté.
          L’idée est de comprendre qu’en se battant entre eux, ils ne dominent rien, mais au contraire, à terme, détruisent tout.
          L’idée est de comprendre qu’ils sont dominés par la peur de l’autre (forcement celui qui n’est pas avec eux est contre eux) et qu’il ne faut pas se laisser entrainer avec eux dans leur propre destruction.
          L’idée est de comprendre que l’amour et le partage sont les seules vraies richesses créatrices dont “les dominants” n’ont pas idée. Si vous leur enlevez le pouvoir et l’argent, ils n’ont plus rien.
          Dénoncer leur peur irrationnelle est vitale pour vivre dans un monde en paix.

          Ariane Bilheran – Psychopathologie de la Paranoïa – Juillet 2016
          https://www.youtube.com/watch?v=qvvtdt8fCeA


  7. DUGUESCLIN Le 01 octobre 2016 à 08h57
    Afficher/Masquer

    Le problème, c’est que nous nous exposons à une guerre civile. La question est de savoir “à qui peut profiter le crime”. C’est une arme dormante. Si en France, un élu souverainiste s’opposant à la domination américaine, accédait au pouvoir, il y aurait pléthore d’ONG qui financerait et armerait des groupes extrémistes pour semer le chaos. Voilà le vrai danger. Les groupes extrémistes ne manquent pas chez nous, les djihadistes, les groupuscules néo-nazis, les anti-fas. Bien soutenus ils feraient des dégâts. Les français seraient gravement divisés, les uns prenant partis pour tel ou tel parti, les autres pour tel ou tel autre et tout le monde se battrait. Comme en Ukraine. Cette arme potentielle dépend de ceux qui ont des moyens financiers colossaux, ceux qui sèment le chaos partout dans le monde pour détruire tous les rivaux potentiels et les insoumis. Alors Zeimmour, merci de te faire discret.


    • Jean Marc Le 01 octobre 2016 à 14h50
      Afficher/Masquer

      Heu vous voulez parler de Soros ? Les ONG, les femen, les zadistes, les sites de sondage façon Avaaz, Médiapart si si eux aussi, sont financés par lui, les révolutions orange, celles des parapluies à HK, il est partout.


  8. Ivan Le 01 octobre 2016 à 09h55
    Afficher/Masquer

    D’un côté nous avons donc Erik Z, qui appelle à l’apartheid sur le modèle israélien, et de l’autre notre politique étrangère au moyen-orient :
    http://arretsurinfo.ch/al-qaida-confirme-collaborer-avec-la-coalition-internationale-en-syrie/


  9. TuYolPol Le 01 octobre 2016 à 10h07
    Afficher/Masquer

    Merci.
    Ce n’est pas la question ici, c’est important à comprendre. Il est tout-à -fait possible, et souhaitable, de débattre de la politique d’immigration, d’intégration, et surtout, on en parle beaucoup sur ce blog vous le savez bien, la politique incendiaire au Moyen-Orient qui fait exploser la pression migratoire (humainement incontournable) d’origine Syrienne et Irakienne sur toute l’Europe, pas seulement la France.
    Maintenant, soyons réaliste un petit peu. Pour les français actuels, tous nos compatriotes à ce jour, ceux qui vivent déjà sur le sol français, est-ce que les propos de Zemmour sont de nature à améliorer l’intégration ou à la saboter ? Est-ce qu’ils sont de nature à stimuler le sentiment d’unité ou à le détruire ? Remémorez-vous Jacques Chirac en 2005.
    Si vous êtes patriote, je suis désolé, vous ne tenez pas dans tous les médias des propos essentialisants qui excluent symboliquement des millions de compatriotes par un simple mot : islamiste. Et si vous êtes patriote, vous vous rappelez la loi.


  10. TuYolPol Le 01 octobre 2016 à 10h22
    Afficher/Masquer

    “réveillons-nous, bon sang, arrêtons d’alimentrer haine et discorde”
    On pourrait dire aussi “réveillons-nous, bon sang, cessons de nous taire devant ceux qui alimentent haine et discorde”. Ça marche bien aussi, ça.
    Vous voyez, comme dit Olivier, on n’en est plus à papoter si on fait de la pub à Zemmour ou pas. C’est lui qui s’en fait faire. On en est précisément à demander au gouvernement d’appliquer la loi.
    Parce qu’on a vu sur cette série de billets, et les modérateurs doivent en savoir quelque chose, que Zemmour active volontairement une pensée irrationnelle, appelant la peur et la déshumanisation, avec bien sûr un vernis intellectuel il est payé pour ça, face à laquelle la limite de la loi est un garde-fou. Le mot est assez éloquent, garde-fou. Zemmour est un boute-feu, la loi un garde-fou.
    Demandons à la loi de jouer son rôle de garde-fou, et après on peut revenir au rationnel.


    • Françoise Le 01 octobre 2016 à 10h43
      Afficher/Masquer

      Pour “faire de la pub”, il faut des médias. Or, les médias ce sont ceux qui se font des gorges chaudes… Et ça marche concernant EZ !!! En plein dans le panneau (publicitaire)
      Vous reprenez une citation hors de son contexte. Je n’ai jamais dit qu’il ne fallait rien dire ou faire, mais cesser ces balbla stériles qui ne font pas avancer le schmilblick !!!


      • TuYolPol Le 01 octobre 2016 à 10h53
        Afficher/Masquer

        Comme le post initial a été modéré, j’ai repris la citation de mémoire, désolé.
        Mais je ne comprends pas en quoi il est stérile de demander à la loi de s’appliquer devant l’invasion assumée et copieusement relayée d’un discours de haine.


        • Françoise Le 01 octobre 2016 à 11h01
          Afficher/Masquer

          Et moi je ne vois pas en quoi mon post a été modéré…
          Il n’est pas “stérile” de demander “à la loi de s’appliquer devant l’invasion assumée et copieusement relayée d’un discours de haine” – et sur ce point, tout-à-fait d’accord. Mais il y a tout de même une façon de faire. Ce matraquage assorti d’insultes (si, si) à l’égard de EZ (même si je suis comme vous outrée par son comportement) est indigne car on est supposé, justement, de rester correct, même envers son “ennemi”. Ne dit-on pas que l’insulte est l’arme des faibles ?


          • TuYolPol Le 01 octobre 2016 à 11h20
            Afficher/Masquer

            Mettons qu’il aurait mieux valu expliquer doctement que le discours de Zemmour est typiquement pathologique, plutôt que “qu’il aille se faire soigner” ou quelquechose de ce genre. C’est sans doute une mauvaise manière de le dire.

            Quoi qu’il en soit, la dimension pathologique est évidente, individuellement et collectivement. C’est mortifère, indéniablement. Et ça converge avec le mortifère de l’intégrisme. Il faut bien le dire, et ça, ce n’est pas une insulte.


            • Françoise Le 01 octobre 2016 à 11h42
              Afficher/Masquer

              Pourquoi “doctement” (ironie ?) ? Encore une fois, d’accord pour dénoncer la “pathologie” de EZ (“et ça, ce n’est pas une insulte”). D’accord pour dénoncer le “mortifère de l’intégrisme” (“et ça [non plus] ce n’est pas une insulte”). Mais après ? Quelles solutions pour aller au-delà de ce constat ? Car il faut se sortir de cette ambiance, et vite. Il faut donc travailler sur ce point à présent. Partager des idées même si elle paraissent dérisoires. De l’union de “cerveaux pensants”, il en sortira bien quelque chose…


            • TuYolPol Le 01 octobre 2016 à 12h48
              Afficher/Masquer

              Oui, j’attends d’ailleurs l’écho de la rencontre du 26.
              Il y a beaucoup de gens qui travaillent déjà pour aller au-delà. Et en l’occurrence, mon opinion est que ce n’est pas qu’on manque de bonnes idées, mais qu’on (qui est “on” ?) laisse les mauvaises prendre le dessus, voire les annuler, et qu’il est urgent de déclencher les extincteurs.


  11. hugues Le 01 octobre 2016 à 10h34
    Afficher/Masquer

    Bye bye OB et l’équipe de modo
    Vous êtes certain d’avoir raison , donc vous effacez les posts auxquels vous deniez le droit d’exister. Ce blog disparaîtra, mais ce que veut le peuple de France s’imposera. Merci pour les bonnes années passées ensemble


    • TuYolPol Le 01 octobre 2016 à 10h45
      Afficher/Masquer

      J’ai vu votre post, j’y avais répondu, ça ne vous empêche pas de rester lecteur si vous avez passé de bonnes années.
      Ce n’est pas pareil de s’élever contre une certaine forme de discours et de refuser de parler.


  12. G. Kruvoar Un 'rominet Le 01 octobre 2016 à 10h38
    Afficher/Masquer

    Olivier, quand tu fais de l’anti-Zemmour, il y a d’abord du Zemmour dedans.

    C’est comme le tir à la corde : équipe A ou équipe B, c’est la même corde. Ici, c’est Zemmour qui la choisit.

    Ta révolte est compréhensible, mais tant qu’elle te dominera, tu seras enfermé dans la même spirale que tes adversaires et il n’y aura que des perdants.

    Si tu trouves un moyen de surmonter cette révolte, tu trouveras un chemin. D’ici là, tu ne feras que jeter plus de Zemmour dans le champ de vision du public, plutôt que l’utiliser comme flèche vers une autre direction.

    Je t’avais encouragé vers la boxe ou le yoga pour te recentrer. Plutôt de l’aïkido, finalement. Se recentrer est vital, surtout en position exposée et stressante. Encore plus face à un adversaire nommé : cela devient personnel et le risque de perdre le contrôle est multiplié.

    Préserve-toi. On a déjà une caricature de Zemmour, s’il te plaît ne deviens pas une caricature de Berruyer.


    • sg Le 01 octobre 2016 à 21h44
      Afficher/Masquer

      Je ne comprend pas ce genre de commentaire. Olivier souhaite clairement se mobiliser pour une cause qui lui semble juste et d’importance. Pensez-vous qu’il vaille mieux éviter tout investissement dans ses idéaux, ou que l’affaire Zemmour n’est pas importante ? Dans les deux cas, c’est peut-être votre avis, mais pas celui d’OB ni de ceux qui ont contacté le CSA ou signé la pétition.

      Le monde continuera de tourner rond et ça passera mais au moins quelques personnes auront agi selon leurs idéaux, qu’il y ait un résultat ou pas.


  13. Jmk011 Le 01 octobre 2016 à 10h53
    Afficher/Masquer

    Si le feuilleton Zemmour continue, je risque de faire comme Hugues et donc de me désabonner des “Crises”, ce qui serait dommage eu égard aux autres articles qui sont souvent intéressants et à contre courant de la pensée “unique”.


    • TuYolPol Le 01 octobre 2016 à 11h09
      Afficher/Masquer

      C’est cocasse. On est sur un média où on peut cliquer ou ne pas cliquer. Lire ou ne pas lire. Répondre ou ne pas répondre. Donner ou ne pas donner. Donc, puisque personne ne vous oblige à lire “le feuilleton Zemmour”, c’est que vous désapprouvez jusqu’à la répulsion (tout en le lisant quand-même) le fait qu’il argumente avec tant d’insistance, vous pouvez le qualifier comme vous voulez mais peu importe, sans obliger quiconque à le lire.
      Pour moi, l’intégrité et la cohérence est claire et nette.


  14. Otty Le 01 octobre 2016 à 11h32
    Afficher/Masquer

    On trouve sur d’autres sites l’explication suivante : En se plaçant à la droite du front national, l’objectif de Z est de forcer le fn à le suivre (ce que pour l’instant il semble ne pas faire), ce qui conduirait à l’explosion du fn (scission entre les souverainistes de “gauche” de Philippot et les identitaires de droite).
    Avec l’affaiblissement du fn tout le monde est content :
    – la droite “figaro” récupère l’électorat des identitaires
    – la gauche a peut être une chance d’être au second tour en 2017
    – Z se voit comme le nouveau Buisson du nouveau Sarkozy
    Ca a l”avantage de donner une explication rationnelle à l’absence de réaction aux propos de Z.


    • Olivier Berruyer Le 01 octobre 2016 à 14h40
      Afficher/Masquer

      “Ca a l”avantage de donner une explication rationnelle à l’absence de réaction aux propos de Z.”

      J’en ai une autre, plus simple : une large partie des élites est devenue islamophobe…


      • TuYolPol Le 01 octobre 2016 à 16h10
        Afficher/Masquer

        …et invite les gens à se lâcher, laissant transparaître l’argument de la “légitime défense”, et les excusant d’avance pour les dégâts collatéraux. Et oui, c’est simple. C’est beaucoup plus difficile de modérer les gens une fois qu’on on les a mis en colère, mais y’a bon électeurs !
        Et puis, des sujets de colère, quand on regarde un peu, avec toutes les conneries et les privilèges de nos “élites”, ils auraient de quoi flipper un peu si on devenait intelligent.

        Tiens, et si on essayait de devenir intelligent pour une fois ?


        • Otty Le 02 octobre 2016 à 11h25
          Afficher/Masquer

          Donc si on vous suit : avant l’élite était antiraciste et pour le muliculturalisme et maintenant elle est devenue islamophobe et identitaire.
          Quand voyez-vous ce changement ? Pourquoi ? Pourriez-vous donner des exemples de ces élites ?


          • TuYolPol Le 03 octobre 2016 à 01h45
            Afficher/Masquer

            L’élite se caractérise par son pouvoir, sa position, son arrogance, pas par ses opinions, à part l’opinion qu’elle se fait d’elle-même. Se dire antiraciste, ça ne coûte pas cher, regarder les sans-dents s’entre-déchirer entre chômeurs et immigrés ça permet d’apprécier et de justifier sa propre position.


      • huetantpis Le 02 octobre 2016 à 09h46
        Afficher/Masquer

        OB, seriez vous islamophile ? Pourriez-vous développer votre pensée car je ne comprends pas votre “islamophobe”,
        mais à votre avis : Peut-on être indifférent à l’islam ?
        Peut-on être incapable de juger du sujet ?
        par manque de connaissances… par incompréhension des rites ? de la langue arabe ?
        de la culture musulmane ?
        Est-on déterminé par son éducation ? par son milieu social ? par son parcours ?
        Si vous jetez des anathèmes sur tel ou tel,( remarquez que je suis d’accord avec vous pour juger ” particulièrement provocants” les propos de Zemmour mais il y a des hommes et des femmes qui me ” provoquent” quotidiennement ( par ce que je suis par mon éducation, ma formation, mes origines…) et qui pèsent autrement plus que ce personnage sur mon, nos existences tels nos gouvernants politiques et leurs serviteurs médiatiques qui excitent les passions pour préserver leurs privilèges alors je ne me jetterai pas sur celui, isolé, qu’on désigne à la foule pour la curée.


      • geoffrey Le 02 octobre 2016 à 10h21
        Afficher/Masquer

        Cher Olivier,

        ils ne sont pas islamophobes : les politiciens sont par essence des démagogues, ils n’ont donc pas de morale (juste des intérêts…)

        ce que je déplore, c’est l’absence de saut qualitatif quant à la réflexion en général – “on” en est encore à affirmer que les politiciens sont des incapables, ou qu’ils manquent de courages politique…

        réveillez-vous TOUS : ce sont des psychopathes – pas le genre freddy avec sa hache, bien sûr – ce sont des gens qui n’ont pas d’état d’âmes !!! Ce sont des pasteurs, et le troupeau, et ben c’est…nous !

        c’est pourtant simple. Now, moi j’ai facile, je suis marxiste…

        Geoffrey, neo-communiste belge


  15. Raphaël Le 01 octobre 2016 à 12h09
    Afficher/Masquer

    Moi, il y a quelque chose que je trouve fascinant dans la plupart des commentaires qui nous parlent d’argumenter avec l’adversaire, de l’opportunité de soulever la question, ou de celle de faire une pétition, de la manière de la faire, des termes employés, de la qualité des lois ou de la religion en cause etc.
    Ce que je trouve fascinant c’est qu’ils évacuent complètement le fait qu’il y a des victimes. Des victimes qui ont subi une agression : ceux de nos concitoyens qui se sont – à nouveau – fait cracher au visage ! Pas une seconde la souffrance des victimes ne semble entrer dans le périmètre de leur réflexion !

    La question étant :
    – Est-ce qu’ils se fichent de la souffrance des victimes parce qu’ils considèrent que c’est le genre de souffrance que chacun doit pouvoir supporter stoïquement. C’est dans l’ordre des choses pour tout le monde. Il y a des désagrément inévitables à la vie en commun, celui-là en fait partie…
    – Ou est-ce qu’ils se fichent tout simplement des victimes elles-mêmes ! En d’autres termes : tant que le marteau s’abat sur le pied du voisin, ce n’est pas si grave, on peut discuter !


    • TuYolPol Le 01 octobre 2016 à 13h02
      Afficher/Masquer

      Vous avez raison, la question des victimes passées et futures est centrale. Mais je me méfie beaucoup de ce qu’on peut appeler “la justice des victimes”, c’est à dire rendre la justice au nom des victimes. Cette justice, c’est la Loi du Talion. La charia en présente une variante. Elle fonctionne mal, elle n’amortit pas la violence, elle l’entretient. La justice, sa fonction, c’est de dire le droit et de régler les conflits, pas d’être une chambre d’écho de nos tripes.
      Alors si on veut rendre justice aux victimes, la première chose est de ne pas jouer avec la vie des futures victimes.


      • Raphaël Le 01 octobre 2016 à 13h20
        Afficher/Masquer

        Nous sommes d’accord TuYolPol, ne voir que cette souffrance-là est la porte ouverte à toutes les dérives.
        Mais ne pas du tout la prendre en compte… je trouve ça glaçant !
        D’autant qu’à ma connaissance toute loi restrictive, en France, s’appuie sur l’existence d’une victime de l’acte considéré. Art. 4 de la déclaration des droits de l’homme : “la liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui”. C’est au seul titre d’une nuisance à autrui que l’on est fondé à interdire quelque chose. C’est uniquement parce qu’il y a une victime que la restriction est légitime. La question de la victime est donc centrale dans notre droit. Et, pourtant vous avez raison de dire que nous ne sommes pas en régime du talion, puisqu’au moment du jugement, c’est le degré de responsabilité du fautif qui est avant tout pris en compte, ce qui nous évite les dérives dont vous parliez.


    • Olivier Berruyer Le 01 octobre 2016 à 14h43
      Afficher/Masquer

      je pense que les attentats ont entrainé un écroulement de toute empathie envers les musulmans chez beaucoup de personnes

      alors que si un imam venait les insulter publiquement, la plupart se saisiraient de manches de pioches…


      • sg Le 01 octobre 2016 à 21h50
        Afficher/Masquer

        Je partage cette triste analyse, et je peux confirmer que même des gens parmi les plus éduqués sont atteints par cette perte d’empathie…


        • Olivier Berruyer Le 02 octobre 2016 à 00h23
          Afficher/Masquer

          “même des gens parmi les plus éduqués”

          euh, pour mémoire, c’est l’ignorance qui diminue avec l’éducation, nullement la bêtise, c’est même parfois l’inverse…


        • Françoise Le 02 octobre 2016 à 00h52
          Afficher/Masquer

          L’empathie n’est nullement une question d’éducation. Elle ne s’apprend pas. C’est une prédisposition que l’on peut entraîner et améliorer, si on y est “prédisposé”, comme le talent de dessinateur ou de danseur, mais tout le monde n’est pas doué pour le dessin ou la danse… et l’empathie.
          En fait, ce n’est pas “l’empathie” qu’on peut perdre. Parlons plutôt de compassion qui elle peut de développer avec l’exemple des autres, ou se distordre…


          • sg Le 02 octobre 2016 à 13h25
            Afficher/Masquer

            Oui effectivement, compassion est plus appropriée ici. Bien que chacun ait des prédispositions à l’empathie plus ou moins grande, la compassion se développe avec l’expérience et les connaissances, que ce soit par le contact comme vous le dîtes Françoise qui permet d’humaniser les “autres”, ou par la réduction de biais et de préjugés de raisonnement.

            Perso, je juge plus difficilement quelqu’un d’éduqué qui me sort des amalgames et préjugés gros comme une maison, que quelqu’un qui est peu ou pas éduqué…


  16. Cricri33 Le 01 octobre 2016 à 12h32
    Afficher/Masquer

    Juste un point de détail : ce Jens Stoltenberg, ce parfait humaniste, serait-il parent avec le Jens Stoltenberg, le secrétaire général de l’OTAN, qui admoneste en permanence la Russie pour tous les désordres qu’elle occasionne dans le monde depuis ces derniers temps ?


  17. J Le 01 octobre 2016 à 12h42
    Afficher/Masquer

    Pourquoi Zemmour ? Quand les autorités et les médias dominants s’acharnent à minimiser un problème, il y a toujours des gens pour exagérer ce même problème et préconiser (voire accomplir, voir Breivik) le pire. Il faudrait donc d’abord parler du problème, donc des problèmes croissants posés par un monde musulman qui récupère lentement mais sûrement et revient à ses racines, de façon parois revancharde, après 2-3 siècles de léthargie.


  18. Louis Le 01 octobre 2016 à 12h52
    Afficher/Masquer

    L’Etape 3 dont vous parlez s’appelle du lobbyisme tout simplement.

    D’ailleurs cette situation est intéressante puisqu’elle permet de mettre en évidence l’inexistence d’un véritable lobby représentant les français musulmans de la rue en France. Le seul lobby musulman en France (c’est à dire avec de l’argent) est pro saoudien donc en vérité pro wahabbisme et Zemmour est donc objectivement quelqu’un qui contribue à leur cause en poussant à la colère et à la radicalisation.

    Une seconde piste c’est la campagne présidentielle 2017 qui se joue autour de la lutte contre le terrorisme et la sécurité (alors qu’elle devrait se jouer autour de l’emploi). Comme les candidats font campagne sur ce thème et donnent les uns les autres dans la surenchère pour plaire à “ces cons de sans-dents en train de devenir racistes” (alors que les gens aimeraient juste savoir qui entre et qui sort dans le pays et qu’on arrête de donner des armes aux terroristes syriens …) aucun ne prendra le risque d’adopter une position véritablement opposée à Zemmour.


  19. corto Le 01 octobre 2016 à 13h53
    Afficher/Masquer

    un peu de Lafontaine pour nous éclairer

    http://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/poemes/jean_de_la_fontaine/l_aigle_la_laie_et_la_chatte.html
    ………………………………………………….
    Que ne sait point ourdir une langue traîtresse
    Par sa pernicieuse adresse ?
    Des malheurs qui sont sortis
    De la boîte de Pandore,
    Celui qu’à meilleur droit tout l’Univers abhorre,
    C’est la fourbe, à mon avis.


  20. Julie Le 01 octobre 2016 à 14h42
    Afficher/Masquer

    Pas mal d’infos intéressantes sur les femmes en Arabie Saoudite et en Jordanie chez le Angry Arab aujourd’hui. Un nouveau ministre du gouvernement de Jordanie est un chrétien qui a tué sa soeur il y a quelques années dans le cadre d’un crime d’honneur, après qu’elle soit soirti avec un musulman.
    http://angryarab.blogspot.nl/2016/09/when-christians-engage-in-honor-killing.html
    Quant à l’Arabie saoudite, comme d’habitude, les efforts de vitrine ont vite été inversés
    http://angryarab.blogspot.nl/2016/09/the-real-picture-of-saudi-arabia.html
    Cela n’empêchera pas nos people d’aller y quérir des subsides et de justifier la destruction du Yémen.


  21. Julie Le 01 octobre 2016 à 14h43
    Afficher/Masquer

    Une pétition pour demander que le nobel soit attribué aux femmes afghanes, irakiennes et libyennes qui ont perdu toute existence dans les interventions militaires (pour le plus grand profit de nos entreprises) serait un minimum, à mon avis…
    Je ne mentionne pas les Syriennes car elles sont, pour le moment, encore en poste aussi bien dans le gouvernerment légal que (au moins devant les caméras) dans l’opposition (en exil bien sûr).


  22. Vincent Le 01 octobre 2016 à 15h23
    Afficher/Masquer

    Cet article ne ferait-il pas l’objet du même défaut que Zemmour ou les islamistes intégristes, à savoir prendre les textes sur lesquels on se base au pied de la lettre, sans les contextualiser.

    On y dénonce un propos, tout à fait choquant pris au premier degré.

    Mais c’est faire semblant de ne pas comprendre que le principe de la publicité est de reprendre les pires insultes faites à ce livre, pour montrer à quel point celui ci “dérange”.

    Vu comme cela, c’est un argument marketing tout à fait acceptable.

    Etant partisan d’une grande réconciliation nationale, allant de Zemmour d’un coté, aux personnes issues de l’immigration récente d’autre part, je regrette certes beaucoup de propos de Zemmour, mais je regrette aussi qu’on veuille ainsi le “criminaliser”….


    • TuYolPol Le 01 octobre 2016 à 15h55
      Afficher/Masquer

      “On” ne veut pas le criminaliser, il le fait très bien lui-même. De multiples interlocuteurs ont essayé, face à lui, de lui tendre la perche, de lui offrir de multiples occasions de tempérer ses paroles. Oui ou non ? Vous avez vu les interview ? Vous sentez quelqu’un prêt à la conciliation ? Vous voyez de la maladresse, du premier degré ? Allons donc !


    • Olivier Berruyer Le 01 octobre 2016 à 17h41
      Afficher/Masquer

      “je regrette aussi qu’on veuille ainsi le “criminaliser”….”

      euh, il s’est criminalisé tout seul en ne respectant pas la loi vous savez…


      • Vincent Le 02 octobre 2016 à 15h22
        Afficher/Masquer

        Je précise. Je ne m’intéresse pas à Zemmour au point de lire tous ses propos. Mais je crois que, si on s’intéresse au fond de ce qu’il dit, c’est :

        1. En France, le domaine de la croyance relève du domaine privé, et personne n’a à immiscer dans le lien entre Dieu et l’individu (et en conséquence, chacun fait preuve de discrétion quant à ses croyances),
        2. Dans la religion musulmane et dans les pays musulmans, la religion est plus un corpus de règles qu’une croyance, et elle appartient au domaine public, chacun s’assurant que son prochain respecte les obligations religieuses,
        3. La cohabitation entre ces deux modèles pose une question,
        4. Le modèle multiculturel, de cohabitation entre des populations de culture différentes, est en train de montrer dans l’occident, qu’il ne fonctionne pas,
        5. En conséquence, on va vers de gros troubles. et c’est quand il fait des projections sur ces troubles qu’il dérape.

        Je pense qu’il faut s’accorder sur les points 1 à 4, mais trouver un modus vivendi pour que les musulmans adaptent leur pratique de l’islam, ce qui pourrait mettre d’accord tout le monde.


    • sg Le 01 octobre 2016 à 22h04
      Afficher/Masquer

      Non, d’autres ouvrages ont effectivement été traités de racistes, mais ils n’ont jamais eu de publicité mettant en avant ce type de critique à ma connaissance dans les dernières décennies. En général, quand la critique touche un aspect criminel, on évite de le mettre en avant…


      • vincent Le 02 octobre 2016 à 00h53
        Afficher/Masquer

        cela c’est envoyé, j’ajoute que pour le moment je n’ai relever aucun appel à une purification ethnique ou idée qui s’y ressemble, mossieur zemmour veut des vrai français de l’île de france bien chrétiens et c’est son droit, pour le reste, il devrait se suicider tout de suite, car 99% de la population mondiale ne répond pas à ce critère

        Moi en premier car je ne suis ni français ni chrétiens, ah mon dieu,


        • RGT Le 02 octobre 2016 à 10h48
          Afficher/Masquer

          il devrait se suicider tout de suite

          Simplement parce qu’il n’est pas “français de souche”, tout simplement..

          Ensuite, je me fous totalement de ses origines mais qu’il crache sur des personnes qui ont un parcours similaire au sien est franchement nauséabond.

          Pendant qu’il est “bien chaud” il pourrait aussi s’en prendre aux italiens, aux espagnols, aux portugais, aux polonais, aux francs, aux celtes, aux basques (plus anciens occupants actuels de l’Europe repoussés par les autres)…

          Il ne resterait que les “néandertaliens de souche”, mais hélas il n’y en a plus.
          Rahan, reviens !!! 😉

          J’arrête tout commentaire sur ce sinistre individu car ce serait lui faire un honneur qu’il ne mérite pas.


  23. corto Le 01 octobre 2016 à 23h25
    Afficher/Masquer

    encore Lafontaine
    http://www.jdlf.com/lesfables/livrevii/lesanimauxmaladesdelapeste
    Selon que vous serez puissant ou misérable,
    Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.

    j’ai ma petite idée sur qui sont les puissants en ce bas monde ,mais c’est trop politiquement incorrect……y’en a qu’on eu des problémes !


  24. Asian Le 01 octobre 2016 à 23h38
    Afficher/Masquer

    Si Zemmour était un citoyen russe, il aurait subi le même traitement que les Pussy Riots. C’est peut-être pour cela qu’en Russie vous pouvez porter une kippa, un voile ou une soutane librement. Je soutiens Olivier.


  25. vincent Le 02 octobre 2016 à 00h50
    Afficher/Masquer

    J’adore la mise en page, un capuchon et une faux, c’est parfait

    Je suis la mort

    il a vraiment un regard sinistre quand même


  26. geoffrey Le 02 octobre 2016 à 10h03
    Afficher/Masquer

    Bonjour, bonsoir;

    je nuancerai : il y a objectivement un levier voyeuriste, une invitation putassière dans la promotion de ce livre, comme une promesse de catharsis dont le beauf’ moyen est en recherche – enfin “casser du bougnoule” sans risque de prendre des coups ou de se voir trainé devant les tribunaux.

    peut-être, aussi, le fait que “si l’obs en a dit du mal, c’est que ça doit être du bon”, mais dans un deuxième temps.

    je maintiens : une guerre inter-raciales se prépare, déguisée en conflit de civilisations, pour sublimer (cfr psychanalyse) la lutte des classes. La solution ? beeeen le neo-communisme…

    Geoffrey, neo-communiste belge


  27. RGT Le 02 octobre 2016 à 10h33
    Afficher/Masquer

    La Syrie n’a pas de loi conte l’homosexualité mais l’Irak, sous Saddam Hussein en avait une contre l’homophobie.
    Et très sévère d’ailleurs, les peines étaient vraiment très très dissuasives (il me semble que c’était la peine de mort).
    Suite à la “libération” de ce pays en 2003 ça a été la fête pour tous les homophobes qui se sont adonnés à la “chasse au pédé” en toute impunité.

    Les rares homos survivants sont allés se réfugier… en Syrie !!!

    Et quand ça a commencé à bouger en Syrie, ces survivants ont tenté d’alerter la “communauté internationale” de ce qui risquait de leur arriver si les occidentaux soutenaient les “rebelles modérés”…
    En pure perte, personne n’a relayé leur avertissement car il s’agissait de “suppôts de Bachar_le_Sanguinaire”.

    J’ai perdu les liens mais vous pouvez faire vos propres recherches (en anglais, je n’ai pas le temps).


    • Julie Le 02 octobre 2016 à 17h56
      Afficher/Masquer

      Oui vous avez sans doute raison; à propos des réfugiés irakiens en Syrie, j’en ai vu beaucoup à Alep.
      ils n’avaient pas peur de se faire piquer leurs organes à l’hôpital ou de voir leurs enfants vendus à des réseaux de prostitution (contrairement à ce qui se passait déjà en Turquie, pour les organes, et qui se passe un peu partout aujourd’hui pour la prostitution).
      Le réalisateur de Fuocoammare disait la semaine dernière lors de son interview sur France Culture “‘la Grande Table” [où il fallait supporter le nouveau ton de FC, i.e. les journalistes doivent pouvoir rire en parlant des pires horreurs, comme aussi chez les chroniqueurs du matin lorsqu’ils parlent de Da’esh] que les migrants sub sahéliens ou autre qui sont passés par la Libye raconte tous les viols et les organes volés…


  28. PatrickC Le 02 octobre 2016 à 23h24
    Afficher/Masquer

    ” des débats situés au bon niveau des crises évoquées”

    Je peux me tromper mais je crois bien que “la crise” évoquée ici est plutôt celle de la justice en France, et la façon dont elle s’applique (où pas) en fonction du citoyen qui l’enfreint ?

    Du moins cette question a-t-elle le mérite de se poser dans un présent factuel qui nous propose de trier le pompier du pyromane. Démarche dont certains aspects salutaires ne semblent pas évident à tout le monde…


  29. PatrickC Le 02 octobre 2016 à 23h33
    Afficher/Masquer

    Et par extension on pourrait aussi se demander si “notre culture” est compatible avec le reste de la planète, non ?

    Cordialement.


  30. Toff de Aix Le 03 octobre 2016 à 00h39
    Afficher/Masquer

    Je lis ce billet a l’instant. A 200% raccord avec ce qui est dit. Merci Olivier, si chaos il y a, au moins aurons nous eu le sentiment de n’avoir pas été tous seuls, chacun dans notre coin, à lutter contre cet inéluctable qui semble approcher à grand pas…


  31. Proprolux Le 03 octobre 2016 à 08h18
    Afficher/Masquer

    N’oubliez pas cher Olivier, qu’un des adages en vogue a l’extrême droite est, “l’ordre dans le désordre…”

    A méditer….


Charte de modérations des commentaires