Billet “plein de sagesse” et “tout en finesse” de Marc Semo, chef du service étranger de Libération.

Et une fois qu’on aura armé Kiev, que va faire Moscou ? Étrange, il omet d’en parler… Et quand Moscou reconnaîtra vraiment Novorossia, et enverra alors des chars pour la protéger, on fera quoi exactement ?

Hélas, et comme prévu, la situation dégénère. Moscou ne laissera probablement pas tomber les rebelles, donc, ou on impose un cesser le feu à tout le monde et des négociations internationales (avec des votes des populations concernées), ou ça continuera à empirer.

En droit comme en pratique, rien n’empêche les Occidentaux d’accorder aux autorités de Kiev, légitimement élues, les moyens de se défendre.

Rien ? Euh, si : le bon sens !

C’est bien une guerre qui se déroule en Ukraine et après avoir longtemps refusé de la définir comme telle, les dirigeants occidentaux ont dû se rendre à l’évidence. L’agression menée par Vladimir Poutine et sa désormais très claire volonté d’annexion de l’est de ce pays, six mois après celle de la Crimée, met l’Europe face à ses responsabilités. Elle y joue sa crédibilité autant que le tracé de sa frontière orientale.

Tiens, l’Ukraine est déjà en UE ? Vous avez voté pour ça vous ?

Encore Premier ministre polonais mais bientôt président du Conseil européen, Donald Tusk a eu le mérite de poser clairement les enjeux de cette crise – la plus grave depuis la fin de la guerre froide. Lors des cérémonies marquant, le 1er septembre, la commémoration de l’agression de l’Allemagne nazie contre la Pologne en 1939, coup d’envoi de la Deuxième Guerre mondiale,  l’ancien militant de Solidarnosc a martelé : «Il est encore temps d’arrêter ceux pour qui la violence, la force, l’agression deviennent une nouvelle fois l’arsenal d’une action politique.»

J’adore, c’est bien d’avoir nommé un modéré. C’est amusant, j’étais sûr qu’on allait vite regretter Van Rompuy.

La stratégie des sanctions choisie jusqu’ici par les Vingt-Huit n’a guère fait céder le Kremlin. Même si les sanctions seront encore durcies, répondre à l’appel des autorités de Kiev qui réclament «une aide militaire d’envergure» est de plus en plus urgent. Il faut donner des armes à l’Ukraine pour lui permettre de se défendre. La France, la Grande-Bretagne, l’Allemagne et les Etats-Unis aident les Kurdes d’Irak face aux jihadistes, mais hésitent pour Kiev malgré les appels de la Pologne, des pays baltes ou de la Roumanie.

Pays lumières de l’Europe, à suivre d’urgence, donc !

L’ Ukraine est un pays souverain avec des institutions légitimes et démocratiques. Moins de quatre mois après le renversement du régime prorusse et corrompu de Viktor Ianoukovitch par la révolte de Maidan,

Relisez bien, et notez les termes “institutions démocratiques”  et “renversement du régime”, je trouve ça touchant un tel respect de la Démocratie. L’ancien président ukrainien était bien plus populaire que Hollande, j’imagine donc que Libération ne verra aucun souci à ce que des milices le renversent et organisent un nouveau vote qui amènera facilement au pouvoir Sarkozy CQFD.

le nouveau président Petro Porochenko a été élu en mai à l’issue d’un scrutin reconnu comme incontestable par la communauté internationale. Le vote a pu se dérouler dans 90% du pays, y compris dans la plus grande partie de l’Est.

Ah, c’est incontestable, alors que 10 % du pays n’a pas voté et que, plus largement, le pays est en état de guerre civile ?

Intéressant, il a été élu en disant qu’il allait faire la paix et doubler les salaires. Élu avec plus de 50 % au 1er tour, son parti ne recueille déjà plus que 20 à 25 % des intentions de vote…. Démocratie ?

Des élections législatives doivent se tenir le 26 octobre, et c’est uniquement l’agression des forces russes qui met en péril le processus démocratique.

Moi, je suis quand même impressionné que toute l’armée ukrainienne n’arrive pas à mater quelques milliers de rebelles, même russes. Cela ne questionne aucun journaliste, c’est beau…

En droit comme en pratique, rien n’empêche les Occidentaux d’accorder aux autorités ukrainiennes les armes dont elles ont besoin. Rien sinon, une fois de plus, la peur des réactions du Kremlin.

Ce qui me suffit parfaitement…

Poutine le sait et il en joue, répondant par la menace aux timides admonestations téléphoniques du président sortant de la commission José Manuel Barroso : « Si je le veux, nous sommes à Kiev en quinze jours. » Une rodomontade, un moyen de faire monter les enchères pour de futures négociations.

Rodomontade : “attitude prétentieuse et ridicule, langage d’un rodomont, fanfaronnade.”. C’est sûr que les Russes ont juste battu Hitler, ils ne sont pas de taille face à l’armée ukrainienne, même avec leurs armes nucléaires.

Citation bruit de couloir, on ne sait si ça été prononcé, si cela a été dit comme ça ou si c’est sorti de son contexte (genre “Vous voyez bien que je ne cherche pas à envenimer la situation, car si je le voulais…” C’était aussi peut être une vraie menace. Comme Barrosso n’a pas confirmé, et que c’est un bruit d’un journal italien, je n’en sais rien. Et le “journaliste” non plus, ce qui est gravissime – mais du bourrage de crane classique. Quelle honte pour le journalisme.

« L’objectivité n’existe pas, seule l’honnêteté compte » [ Hubert Beuve-Méry, fondateur du Monde]

Mais l’homme fort du Kremlin saisi par l’hybris – la démesure – reste capable de tout.

Peut-être même qu’un jour il envahira l’Irak et y tuera lui aussi 500 000 personnes…

Marc SEMO Chef du service étranger de Libération, Source : Libération

P.S. pensez à vous désabonner de Libération (qui ne survit que grâce à des patrons millionnaires, ses ventes étant en chute libre), et passez la consigne 🙂

211 réponses à [Libération, tout en finesse] Il faut donner des armes à l’Ukraine, par Marc Sémo

  1. Surya Le 02 septembre 2014 à 00h09
    Afficher/Masquer

    Mais qui lit encore Libération ? (comme le monde et les autres…)


    • purefrancophone Le 02 septembre 2014 à 00h30
      Afficher/Masquer

      Il suffit de voir la chute des ventes de ces journeaux pour ce rendre compte que de moins en moins de lecteurs les lisent .Et je ne pense que que cela soit du à Internet , mais plutôt à la trempe de mensonges que l’on y trouve dedans .


    • perceval78 Le 02 septembre 2014 à 03h03
      Afficher/Masquer

      Laurent Joffrin est directeur de la rédaction de Liberation depuis le 2 juillet 2014, il est de la même promo french-american foundation (1995) que Henri de Castries qui était chairman Bilderberg du mois de juin, ca fait beaucoup d’évènements en peu de temps , non ???
      =
      http://ecrans.liberation.fr/ecrans/2014/07/02/laurent-joffrin-merci-a-l-equipe-de-liberation_1055841
      =
      http://www.frenchamerican.org/youngleadersclasses
      =
      http://www.bilderbergmeetings.org/participants.html
      =


      • bradest Le 02 septembre 2014 à 12h56
        Afficher/Masquer

        Merci pour ces liens.

        Au passage, concernant Le Monde, on remarque que son copropriétaire Matthieu Pigasse et son président Louis Dreyfus sont passés par la french-american foundation (quelle liste !), promo 2005, et que son ex-directrice Nathalie Nougayrède était au dernier Bilderberg.


      • bizbee Le 02 septembre 2014 à 14h21
        Afficher/Masquer

        merci pour ce lien de la french-american foundation très éclairant pour moins!

        On y trouve ainsi pêle-mêle…
        Helen Lee Bouygues
        Emmanuel Macron
        Yann Le Goff
        Fleur Pellerin
        Antoine Bello (énorme, surtout pour ceux qui aurait lu les falsificateurs…)
        Pierre & Nathalie Kosciusko-Morizet
        Laurent Wauquiez
        Matthieu Pigasse
        Charles Ferguson (inside job)
        Jean-Marc Jancovici

        et pleins pleins d’autres que vous découvrirez je pense avec étonnement.


        • Dommage Le 03 septembre 2014 à 11h26
          Afficher/Masquer

          Jancovici?? Tiens tiens tiens…
          Je sais pas encore quoi faire de cette info mais elle m’intéresse, merci pour les liens.

          Pour ceux qui connaissent pas le gars, son site : http://www.manicore.com/index.html


      • bradest Le 02 septembre 2014 à 16h30
        Afficher/Masquer

        Cela dit, qu’en est-il de cette fondation et quelle est sa réelle importance ? Ses “young leaders” sont-ils des atlantistes convaincus qui le restent, ou juste des arrivistes qui voient par ce biais à un moment de leur vie un moyen d’étoffer leur carnet d’adresse, rentrer dans certains réseaux et se faire connaitre ?


        • JulesK Le 02 septembre 2014 à 16h37
          Afficher/Masquer

          Je pense que la question est pertinente @bradest, et je pencherais plus pour l’instinct arriviste de certains d’entre eux, car quand on se rend compte que Dupont-Aignan et Montebourg sont passés par là … quand même!


      • RGT Le 02 septembre 2014 à 21h05
        Afficher/Masquer

        Laurent Joffrin ???

        Vous voulez dire Laurent Mouchard ?

        Car c’est bien son véritable patronyme, Joffrin étant seulement un “nom de scène”…

        Il faut dire qu’avec son nom réel il serait sans doute en train d’habiter sous un pont, malgré son titre de “Young Leader” de la FAF.


  2. purefrancophone Le 02 septembre 2014 à 00h22
    Afficher/Masquer

    Non seulement je ne suis pas abonnée à libé , mais je ne le lis jamais (en dehors des articles comme celui que vous nous proposez ce soir) et je m’en félicite car le peu que j’ai pu lire , repris par des médias non aux ordres des gouvernements , je suis stupéfaite !
    Les autorités Ukrainiennes , les responsables Européens , ne se doutent pas une seconde que Poutine réagira si des armes sont livrées en grand nombre à l’armée de Kiev ? Ont-ils conscience des conséquences dont ils seront responsables ?
    Je suis tout de même encore étonnée et écœurée de voir que nos gouvernants ne soient pas mieux formés à la diplomatie , à la géopolitique .Ont-ils conscience des conséquences ? De la guerre que cela entrainerai .Nous demandent-ils notre avis ????
    Vraiment cette Europe nous apporte plus de mal que de bien , pour les populations j’entends car il y a toujours des financiers qui tirent très bien leur épingle de ce jeu cruel et sanguinaire !!


    • Martine Hildebrandt Le 02 septembre 2014 à 00h57
      Afficher/Masquer

      Quand on y repense.L’UE et Obama ont reçu le Prix Nobel de la paix…Lamentable tout cela!


      • Alkali Le 02 septembre 2014 à 10h07
        Afficher/Masquer

        Pas si étrange que cela, il suffit de faire du Orwell… “la guerre c’est la paix”. Ainsi ces prix Nobel prennent tout leur sens: le prix de la paix c’est le prix de la guerre.


      • Jean Le 02 septembre 2014 à 11h50
        Afficher/Masquer

        Prix Nobel géré par un ami des USA ?
        Ambassade des USA à seulement 57 mètres du “Nobelinstitutt”.
        http://www.youtube.com/watch?v=kmlluO_jPAY&t=4m31s

        Certainement de simples coïncidences, comme tout le reste et qui fait que le monde suit une seule direction…


      • achriline Le 02 septembre 2014 à 14h06
        Afficher/Masquer

        Peut-être fallait-il lui donner tout de suite car sachant ce qu’on allait lui demander de faire (ma conviction est que tous les chefs d’états du bloc BAO, y compris Obama ne sont que des marionnettes) il n’aurait pas pu y prétendre par la suite.


      • RGT Le 02 septembre 2014 à 21h19
        Afficher/Masquer

        Milton Friedman a bien reçu le prix Nobel d’économie pour le récompenser de son action salvatrice au Chili et en Argentine…

        Nous ne somme plus à ça près.


        • KOMETA Le 02 septembre 2014 à 22h35
          Afficher/Masquer

          Souvenir: L’escroc recevant non pas le Nobel mais le prix de la banque de Suede (en souvenir d’Alfred Nobel). Écoutez bien le commentaire de celui qui remet le prix:

          https://www.youtube.com/watch?v=QwQioAwm-FI


      • Hellebora Le 03 septembre 2014 à 23h57
        Afficher/Masquer

        [NOBEL] Lech Walesa ne lui fait pas honte en tout cas, lui qui alerte sur le danger nucléaire : http://www.novinite.com/articles/163081/Lech+Walesa%3A+EU+Assistance+to+Ukraine+Could+Result+in+Nuclear+War


  3. David D Le 02 septembre 2014 à 00h30
    Afficher/Masquer

    La faute majeure (on se répète), c’est d’avoir renversé un gouvernement élu et de faire passer pour une révolution une confiscation du pouvoir sans passer par une assemblée constituante, avec une interdiction ou quasi interdiction anormale de deux partis : parti communiste et parti des régions.
    Vladimir Poutine ne veut pas annexer une partie de l’Ukraine. Au contraire, il exerce une telle influence sur l’armée de Novorussia qu’il arrive à préparer à l’idée d’une Ukraine fédérale. Ceci est palpable en écoutant très attentivement la vidéo suivante, il faut vraiment aller chercher les détails, comprendre ce que ça implique.

    https://www.youtube.com/watch?v=FyAsc_ZtErA

    Le projet va être plutôt de retourner les ukrainiens contre les oligarques, ils sont déjà bien lassés du conflit, et il va s’agir de créer une Ukraine fédérale dont Novorossia fera partie. C’est ça qui est clairement en préparation et qui au plan politique gêne énormément l’Otan qui perd toute légitimité dans son appel à soutenir l’action militaire de Kiev.
    Si le gouvernement de Kiev refuse et s’entête dans cette guerre, il montrera plus profondément encore son vrai visage. S’il accepte, la guerre s’arrête, une Ukraine fédérale est créée, le peuple vote, et les oligarques ont peu de chances de tenir bien longtemps les rênes du pays.


    • Jub Le 02 septembre 2014 à 00h50
      Afficher/Masquer

      Oui assez étonnant ce discours pas mal préparé il semble, même avec ses airs improvisés. Il part de l’angle les misères de la guerre et mine de rien parle d’un seul peuple qui s’entretue bêtement et meurt pour les intérêts de puissants qui sont en sécurité…


    • Nicodème Le 02 septembre 2014 à 01h16
      Afficher/Masquer

      Certes , mais le pb , c’est que les “novorossiens” ne veulent plus du fédéralisme , car trop de sang a coulé , et surtout celui des civils de Novorossia . La seule issue est l’indépendance. Probablement non viable , car toutes les infrastructures sont détruites et l’industrie et les mines ne valent pas mieux . Il y aura donc une intégration ds la Fédération de Russie . L’Ouest finira par être partagé entre une zone polonaise , au Nord-ouest , une zone hongroise à l’Ouest et une zone roumaine au Sud-Ouest . Le centre restera “ukrainien” , en attendant une future intégration à l’Empire russe , car Kiev est le berceau de l’ancienne Rus . La Russie ne se laissera pas plus longtemps couper de son berceau historique , comme les malheureux serbes y ont été contraints par l’Otan avec l’ignoble opération Kossovo .. L’UE se déborouillera avec les neo-nazis de Galicie …et les ktos antisémites polonais .


      • VladP Le 02 septembre 2014 à 07h05
        Afficher/Masquer

        Ne vous faites pas de soucis pour les infrastructures détruites: la Russie se fera un plaisir d’aider à la reconstruction de la Nouvelle-Russie. Même avec des collectes privées s’il le faut!
        Et je ne doute pas que l’Etat russe aidera.
        Par contre, pour l’ukraine croupion qui restera après que les parties auront rejoint, qui la Roumanie, qui la Hongrie ou la Pologne, ils pourront toujours venir exercer des métiers d’avenir en ue, tels que cireurs de pompes, prostitué(e)s, traficants de toutes sortes, mafieux, etc… Denrées dont, incontestablement, les pays européens ont le plus grand besoin.


    • Kiwixar Le 02 septembre 2014 à 02h18
      Afficher/Masquer

      “il va s’agir de créer une Ukraine fédérale dont Novorossia fera partie”

      Compte-tenu des massacres et de la tentative de génocide, les “sous-hommes” (dixit Arsenic, premier ministre) n’en veulent pas. D’autant qu’en tant qu’habitants de la partie la plus riche, ils devront payer pour des gens qui ont essayer de les tuer, dont des Galiciens irrécupérables.
      Si une Ukraine fédérale et finlandisée peut être l’intérêt de la Russie (et encore….), ce n’est plus la volonté des intéressés qui ont décidé de prendre en main leur destin.


    • VladP Le 02 septembre 2014 à 06h48
      Afficher/Masquer

      “Vladimir Poutine… …exerce une telle influence…” que toute l’armée ukrainienne fuit comme un seul homme dès le moment où ils commencent à croire à la propagande de leur propre gouvernement!
      C’est seulement quand ils arrivent chez eux qu’ils se disent: “ah ben tiens! Non, finanellement c’était pas eux! (Oups!) 🙂


      • V_Parlier Le 02 septembre 2014 à 23h30
        Afficher/Masquer

        Oh, ils sont encore plus hypocrites que çà.
        Il suffit de voir comment a été géré l’encerclement d’Ilovaïsk:
        http://www.youtube.com/watch?v=wLs8Y8fClcI .
        Et comme ils ont honte de leurs piètres peformances de génocidaires et de leurs échecs humiliants, ils inventent à chaque fois une invasion russe pour expliquer tout. Guerashchenko est passé maître dans cet art!


    • anne jordan Le 02 septembre 2014 à 14h52
      Afficher/Masquer

      @David , merci pour cet impressionnant discours d’un combattant ” révolutionnaire ” !
      qui parle , exactement ?
      à qui s’adresse t il ?
      il semble qu’il s’agisse d’un parterre d'” occidentaux ” de politiciens et journalistes ; est ce le cas ?
      si l’appel à porter des armes – sous peine d’éviction de toute responsabilité politique ! – me fait un peu frissonner , le rappel des idéaux initiaux de Maïdan est bienvenu .
      A rapprocher de la lecture d’un article du Monde Diplomatique de Septembre intitulé :
      “Dilemme pour les miliciens ukrainiens ” ; cet article donne la parole à deux chefs d’entreprises de l’Ouest , de la ville de Khelmnistsky , deux ” patrons révolutionnaires ” qui se revendiquent proches de ceux qui voulaient chasser les oligarques .
      De la guerre à l’Est voici ce qu’ils disent :
      “c’est une manière d’envoyer à l’abattoir les patriotes qui se battent dans chaque ville pour que la révolution aille jusqu’au bout ” .

      Faut il voir là une convergence de vues entre l’Est et l’Ouest de l’Ukraine , avec un espoir pour le futur ?
      une résurgence de l’esprit de Makhnov ?


  4. Crinc Le 02 septembre 2014 à 00h30
    Afficher/Masquer

    Perso, je ne me suis jamais abonnée à Libération. Je le lis, mais gratuitement, sur le net, histoire de ne pas les renflouer. Ils ont assez d’autres modes de financement comme cela.


    • Kiwixar Le 02 septembre 2014 à 02h22
      Afficher/Masquer

      En cliquant vous les renflouez (pubs). Personnellement, je ne visite pas les sites web des merdias pour cette raison. Je ne vois pas l’intérêt de m’énerver en bouffant de leurs mensonges, contre-vérités, propagande et “analyses” de niveau cours de récré. Non seulement ils me fileraient la diarrhée mais en plus ils gagneraient de l’argent pour ça?


      • P. Peterovich Le 02 septembre 2014 à 10h10
        Afficher/Masquer

        La solution : Firefox et les modules Adblock et Goshtery


        • Leterrible Le 02 septembre 2014 à 12h57
          Afficher/Masquer

          Je confirme si besoin..
          Par contre il est essentiel à mon sens de lire un max , y compris les “main-stream”..sinon comment voulez-vous contre-informer oralement autour de vous et/ou par des posts dans ces médias…


      • Vallois Le 02 septembre 2014 à 10h11
        Afficher/Masquer

        http://www.liberation.fr -> c’est 127.0.0.1 dans mon fichier hosts, pas question de cliquer par accident pour leur faire de la pub.
        Comme dans les vieux monuments rachetés par les millionnaires, ils ont gardé la façade de gauche classée aux Monuments historiques mais derrière c’est un foyer d’extrémiste.
        Je pense qu’il recrute des volontaires à Kiev, il pourrait s’engager en son nom avec sa bande de fou furieux au lieu de nous engager dans l’irréversible.


  5. Jub Le 02 septembre 2014 à 00h37
    Afficher/Masquer

    Si ces gens sont sincères (honnêtes) cela relève de la psychiatrie.

    Mais dans le fond ça sonne faux, il y a un ton théâtral, des effets de manche plombés par la bêtise, c’est lourdingue. Peut-être qu’ils ont peur ou alors ce sont des petits bourgeois pourris par le fric, la certitude de représenter l’opinion de pointe, d’avoir un rôle à jouer ou de vouloir en jouer un à tous prix… On sait plus


    • C Balogh Le 02 septembre 2014 à 00h57
      Afficher/Masquer

      Je pense qu’il est temps d’ouvrir des cliniques psychiatriques spécialisées dans l’accueil des journalistes et des politiques.


      • Nicodème Le 02 septembre 2014 à 01h20
        Afficher/Masquer

        Non . confiscation de leurs biens mal acquis sur le dos du peuple . Et direction les USA avec une valise , une seule . Et pas une valise de billets . Des fringues et la trousse de toilette .. Ou l’EIL s’ils préfèrent … Chez leurs copains , quoi …Ce sera pour eux une leçon bien plus cuisante que les 12 balles ds la peau que la plupart méritent .


        • Jean Sérien Le 02 septembre 2014 à 14h21
          Afficher/Masquer

          J’ai de plus en plus de mal avec certains commentaires qui pullulent sur ce site que j’apprécie au plus haut point depuis ses premières heures (bien avant qu’Olivier Berruyer ait une certaine notoriété, avant même ses passages dans l’émission Les Experts de Nicolas Doze).

          En tant qu’ancien journaliste, reconverti dans la traduction, je suis consterné par les attaques systématiques contre cette profession que vous vomissez visiblement au point de vouloir user de méthodes dignes des régimes fachistes que vous dénoncez pourtant: internement en hôpital psychiatrique, emprisonnement, meurtre. Et puis quoi encore? Sans parler des expressions “merdias”, “prestitués”, etc. (ça va bien deux secondes mais quand on lit ça des dizaines de fois dans les commentaires, c’est vraiment usant à force. On dirait un comportement d’adolescents)

          Cette profession, je l’ai quittée il y a quelques années, un peu par dépit mais sans amertume et je sais que dans les rédactions, il y a encore des journalistes qui font leur job de manière professionnelle et sincère (bon, OK pas mal de truffes et d’ignorants aussi dans le tas). Tout le monde n’a pas le bagage pour comprendre les relations internationales et leur subtilité. On baigne tous (y compris les journalistes) depuis notre enfance dans une culture occidentale qui véhicule toute sorte de clichés sur “les autres”, notamment quand il s’agit de la Russie. Or, quand les difficultés économiques des journaux font que les pages internationales se limitent à des “resucés” de dépêches d’agence, il est difficile d’avoir une diversité de l’info et de permettre à d’autres points de vue de s’exprimer et de porter un autre regard sur l’autre.

          Je connais personnellement deux journalistes trentenaires qui, j’en suis sûr, feraient de l’excellent boulot si il leur était possible de couvrir la guerre civile des 2 côtés. Or cela n’arrivera pas pour diverses raisons:
          1- Pas assez d’argent pour mobiliser plusieurs reporters + 2- Réflexe de paresse => l’AFP y est déjà, on fera avec
          … car 3- Les Français s’en foutent (vrai pour 95% d’entre eux)
          Et puis 4- ça n’arrange pas le Quai d’Orsay que les Français s’y intéressent, ils pourraient découvrir que les choses sont plus compliquées qu’en surface

          Plus généralement, plus ça va, plus je pense que l’espace réservé aux “Commentaires” nuit à l’image du blog, et ce malgré les avertissements de la modération. C’est dommage de supprimer un espace d’échanges mais je pense qu’à terme, si Olivier Berruyer veut préserver l’image de sérieux que ce blog s’est construit, il faudra y venir.


          • bizbee Le 02 septembre 2014 à 14h32
            Afficher/Masquer

            100% d’accord

            La haine véhiculé par de plus en plus de commentaires, quel que soit son camps, conduit petit à petit à décrédibiliser l’image “d’une approche objective et rationnelle des faits” qui a fait la force de ce blog à ses débuts.

            A partir du moment où la colère se transforme en haine (et franchement E.T. lui même n’y est plus très loin), l’aveuglement idéologique devient manifeste.


          • Nicolas Le 02 septembre 2014 à 14h45
            Afficher/Masquer

            @Jean Sérien: Vous êtes d’accord pour dire que les médias français, pour diverses raisons, trompent leur public avec un discours systématiquement atlantiste et russophobe, et là j’arrive à vous suivre. Mais après, je ne vous suis plus. Selon vous, le drame n’est pas cette trahison, ces mensonges systématiques, mais le fait que nous ayons des mots durs envers ceux qui pratiquent ce lavage de cerveaux. Vous noterez que lorsque les noms d’oiseaux ne concernent pas toutes la profession mais seulement l’immense majorité qui n’en est pas digne, et que la minorité qui raconte les faits sont régulièrement salués dans cet espace que vous souhaitez supprimer. Je dois être trop bête pour comprendre le raisonnement.


            • Jean Sérien Le 02 septembre 2014 à 15h31
              Afficher/Masquer

              @Nicolas: Quand CBalogh écrit “Je pense qu’il est temps d’ouvrir des cliniques psychiatriques spécialisées dans l’accueil des journalistes et des politiques.”, elle ne fait aucune distinction.
              Et quand Nicodème ajoute, juste en dessous “Non . confiscation de leurs biens mal acquis sur le dos du peuple (…) Ce sera pour eux une leçon bien plus cuisante que les 12 balles ds la peau que la plupart méritent”, il ne fait pas vraiment dans le détail non plus. Il y a environ 30 ou 40000 titulaires de la carte de presse: on en fusille donc 25000? (la plupart).

              Quand Kiwixar écrit plus bas “Au risque de choquer, je me demande s’il ne vaut pas mieux être prostitué(e) que journaliste”, je n’ai pas la sensation qu’il brille par la nuance dans ses propos.

              Il y a quelques semaines, j’ai même vu passer le terme “sioniste” dans un contexte évoquant une organisation rassemblant les puissants de ce monde. Bref, la rhétorique du “complot juif” à peine masquée.

              Mon raisonnement est très simple et a été bien résumé par “bizbee”: les excès de langage n’ont pas leur place sur ce blog, pas plus que les liens vers des sites bidons aux infos invérifiables et qui, bien souvent, relèvent tout simplement du pamphlet (après on aura l’air fins de dénoncer la diarrhée verbale de Caroline Fourrest…). L’espace de commentaires ne doit pas devenir un défouloir.

              Au final, vous verrez qu’Olivier Berruyer sera catalogué comme altermondialiste, espion du KGB et un brin antisémite… en toute mauvaise foi mais les commentaires foireux y auront sans doute contribué.


            • Leterrible Le 02 septembre 2014 à 15h52
              Afficher/Masquer

              @Jeansérien + bizbee + Nicolas

              D’accord avec tous les trois…!!!

              Les commentaires (en général) sont indispensables…il suffit de voir la perte d’impact d’un blog qui décide de s’en passer(exemple-type:P.JORION)…
              Celui qui a l’habitude ( et le temps) de lire “tout et le contraire de tout” ne se formalise pas de ce qu’il considère comme des excès , le plus souvent d’ailleurs des mêmes contributeurs…
              Par contre ,et amha c’est le gros problème.. , lorsqu’on envoie le lien d’un article , automatiquement l’ensemble des commentaires est lié…!! et donc peut servir , au mieux de “repoussoir” , au pire d’argument d’autorité de décrédibilisation du blog tout entier..! Le dossier ukrainien , tout particulièrement par sa durée et par son traitement quasi-exclusivement partisan-antirusse..

              Une solution technique (?moi pas compétent?) pourrait être de séparer la partie article revendiqué O.B. et la partie commentaires relatifs…!
              Par exemple : “les-crises” et “les commentaires associés au site les-crises”….? Autres suggestions/objections…?


          • Nerouiev Le 02 septembre 2014 à 15h57
            Afficher/Masquer

            @Jean Sérien : si on vient sur ce blog c’est parce que l’on cherche une information ouverte qui fait défaut actuellement avec une orientation et un consensus tels qu’on la subit comme la télé dans un pays totalitaire. Il ne faut pas s’étonner si sur 3000 personnes il y en ait quelques unes qui se défoulent pour se faire plaisir un court instant, on en a tous envie à un moment ou à un autre. Ce n’est pas ma façon de m’exprimer, j’ai plutôt arrêté la télé et les journaux ce qui n’est pas forcément mieux.
            La force de ce blog c’est justement “les autres” et l’addition des recherches et analyses personnelles. Un journal pourrait très bien présenter des articles et des recherches comme ici mais il y manquerait le grand plus, apporté par un ensemble de 3000 personnes.
            Les redites et répétitions sont théoriquement interdites sur ce blog mais comme toujours, la modération ne peut pas faire en permanence le gendarme, c’est un peu à nous de nous prendre un peu plus en main pour continuer à faire de ce blog une grande source de connaissances sous la houlette de OB.


          • jacqueline Le 02 septembre 2014 à 16h04
            Afficher/Masquer

            Je comprend que ce soit décevant pour vous. qu’on vous renvoie cette image de vos anciens confrères, mais comprenez que cette propagande qu ‘ils nous font subir quotidiennement est vécue comme une agression. Une agression au bon sens.

            Plus grave encore c’est de la complicité et de la collaboration avec ceux qui veulent la guerre. C ‘était pareil pour la Syrie.

            Vous ne pouvez pas, à l’unanimité un jour nous faire pleurer sur la shoah, un autre jour nous faire crier : halte au retour des “nazis” pour une bagarre qui a mal tourné avec des antifas, et ensuite nous demander de soutenir un gouvernement composé de Pravy sector et Secteur Droit, contre Poutine et la Russie..

            Ce n’est plus de l’information, c’est du VIOL ! du viol des consciences.

            Et celà pour avoir un salaire. Ca s’appelle vendre son âme au diable.

            Ce n’est pas nous qui sommes responsables de la dégradation de votre métier.

            En plus vous vivez à nos crochets avec les subventions publiques

            Vous n’avez que deux exemples à nous citer de journalistes exemplaires sur l’ensemble de la profession..

            Excusez moi, mais notre colère contre les journalistes est légitime.

            Vous supporteriez un pote qui vient vous raconter des conneries tous les jours ?

            Enfin BFM WC ose nous montrer des carcasses de chars ukrainiens calcinées ( alors que c’est le même scénario depuis trois mois ).

            Comme on dit au rugby : les mouches ont changé d’âne.

            Mais on oublie pas de dire que c’est du au soutien massif des russes.


          • C Balogh Le 02 septembre 2014 à 17h21
            Afficher/Masquer

            Bonjour Jean sérien,
            Ne confondez pas humour et envie de nuire, s’il-vous-plaît.Perso, l’ironie m’aide à supporter tous ces journaleux, la pensée unique délivrée par la plupart d’entre eux.
            L’image de sérieux de ce blog tient également aux commentaires, Olivier les a fermé recemment pour un article et je le comprends très bien.
            Je crois que ce blog se veut un partage tout comme l’association Diacrisis et on n’a jamais vu une association qui empêchait les gens e s’exprimer.
            Il reste que la propension de vos collègues à mentir est conséquante.Perso, si on m’obligeait à mentir, je démissionnerai.Moi lectrice, je ne veux pas d’un priduit mais je veux de l’info et si je me contentais des jouranux ou de la tv; ben….comment dire, j’aurai l’impression de ne plus réfléchir.
            Je pense que cela serait bien pratique pour les meneurs de la pensée unique si les com étaient fermés, n’oubliez pas que bcp de gens lisent les crises où ils peuvent lire plusieurs points de vue et se faire leur propre idée.
            Dernière chose, l’information a pour devoir d’informer et non pas de faire du matracage médiatique, ou de faire du copier-coller afp, si les journaux faisaient leur boulot, on aurait pas besoin de chercher les infos partout, de les recouper pour les vérifier.
            Cordialement.


          • David D Le 02 septembre 2014 à 17h29
            Afficher/Masquer

            Normalement, le travail de journaliste c’est de recueillir l’information, de la vérifier, de faire les confrontations
            Je veux bien que les journalistes aient peur de perdre le boulot ou qu’ils ne soient pas sur les “unes”, mais bon là sur les unes et en politique internationale en général les journalistes ne font pas leur boulot c’est un constat de fait
            Ils font de la com pour les causes qu’ils défendent, mais pas du journalisme, non!


          • Alae Le 02 septembre 2014 à 17h35
            Afficher/Masquer

            Jean Sérien, vous préconisez donc cette bonne vieille Anastasie, celle qu’on ne voit que trop en ce moment, pour lutter contre le défoulement de quelques commentateurs ?

            A mon sens, leurs sorties s’expliquent peut-être par le fait que ces journalistes, quel que soient leurs impératifs, approuvent des crimes de guerre perpétrés sur ordre d’une junte soutenue par des néonazis, et installée par un coup d’état.
            Après les années et les années de leçons de morale tous azimuts que nous avons subi de la part du robinet d’eau tiède auquel se résume le journalisme grand public d’aujourd’hui, il y a deux réactions possibles : l’accablement ou la colère.
            Rien de plus normal.


          • O FJ Le 02 septembre 2014 à 18h32
            Afficher/Masquer

            Lorsque quelqu’un critique les journalistes ou les journaux, ou les medias, il ne critique aucune personne en particulier, et il ne critique pas non plus tous les journalistes. Ceux qui sont mis en cause ce sont ceux qui possèdent, dirigent et influencent les medias. (voir le documentaire vidéo “les nouveaux chiens de garde”)
            De même, quand on dit les “américains”, on parle généralement du gouvernement ou de l’oligarchie financiaro-industrialo-mediatico américaine qui trahit en permanence l’américain de base et s’enrichit sur son dos.


          • Vallois Le 02 septembre 2014 à 21h11
            Afficher/Masquer

            Oui, la Charte de Munich devrait être respectée par les journalistes et les propriétaires de journaux, tout y est… Sauf que ce n’est qu’une Charte et non une loi.

            J’ai aussi souvenir que les régimes autoritaires ont leurs presse et leurs journalistes. Pour prendre un exemple français , les journalistes collaborationnistes les plus actifs comme Brasillach se sont faits condamner à mort, le pouvoir d’influence est aussi grand que celui de la responsabilité.


          • Jub Le 04 septembre 2014 à 06h53
            Afficher/Masquer

            Aucune haine chez moi juste de l’incompréhension. Juste essayer de comprendre le pourquoi de cette pose ou ce style journalistique qui calque son discours sur le ligne atlantiste. Notez que je les croient sains d’esprit et leur cherche des circonstances atténuante tous azimuts, ce qui est charitable.


            • reneegate Le 04 septembre 2014 à 08h46
              Afficher/Masquer

              Nous avons tous cherché à comprendre, cependant n’aillant tous trouvé rien d’autre que l’ambition d’être bien noté et de pouvoir progresser dans la hiérarchie, il faut maintenant s’attacher à les décrédibiliser et les combattre. C’est le même discours avec ces libéraux au pouvoir en France qui n’ont été que mollement attaqués par ceux qui les avaient cotoyés sur les bancs socialistes et là je pense à Melenchon. Sur l’Ukraine et spécifiquement sur le vol MH17 il y a mensonge et manip d’information et je me demande si faire un palmarès nomminatif des journalistes qui ont soutenus les plus grandes conneries ne permettrait pas à l’avenir de les calmer un peu.


          • Laurent Franssen Le 09 septembre 2014 à 09h27
            Afficher/Masquer

            Ne pas confondre “la presse” avec ” un journaliste ” .
            Entre les milles mensonges, des couveuses à àjd la fausse décapitation
            – l’information volontairement lacunaire, voir mensongère,
            – l’absence de références, voir des complètements fausses, voir auto-alimentés
            – le super-subjectivisme à point de vue orienté et cimenté ( à ce niveau la presse grand publique française est véritablement à gerber , plusieurs ” interviews ” provoque chez moi des réactions ulcérées… )

            et le reste.
            On peut les comprendre


          • Laurent Franssen Le 09 septembre 2014 à 09h30
            Afficher/Masquer

            Du reste ,
            quand des individus , quels qu’ils soient, journalistes , financiers , politiques
            et on en voit beaucoup ces mois ci ,
            engagent des discours et des positions qui risquent avec fortes probabilités d’amener la guerre ” dans mon jardin ” .

            Je trouve normales / bien que mauvaises
            les réactions de solutions radicales que beaucoup formulent.


      • perceval78 Le 02 septembre 2014 à 03h04
        Afficher/Masquer

        je pense plutot que c’est des places de prison qu’il faut ouvrir @Balogh ces gens la ne sont pas fous ils sont corrompus …


        • grub Le 02 septembre 2014 à 09h56
          Afficher/Masquer

          Il y a 30 ans, les politiques et les journalistes, prenaient le temps de travailler leurs dossiers et n’étaient pas soumis à l’instantanéité.
          Paraître sûr de soi, faire attention à sa communication en permanence est quasi impossible sans drogues ou médocs.
          Nos politiques et journalistes ont juste besoin de sevrage.


        • Norton Le 02 septembre 2014 à 10h36
          Afficher/Masquer

          Si nous sortons par la bonne porte du système actuel,il sera dans l’intérêt de tous d’éviter que tous ces corrompus ne puissent se réorganiser pour reprendre la main.Il faut donc les juger pour trahison aux intérêts de leur peuple et les mettre le plus possible en incapacité de nuire.
          Ce n’est pas de la haine,même s’ils la méritent,…c’est du bon sens…
          On ne protégera pas un nouvel avenir pour le monde,ni pour notre pays en laissant l’élite actuelle libre de se réorganiser,justement parce que s’est une élite puissante qui n’aurait de cesse de nuire à nouveau…
          Les multiples têtes du Louis XVI du vingt-et-unième siècle devront tomber,il en va de notre sécurité…
          Dans notre intérêt,on ne peut éviter une grande purge et la restitution des biens mal acquis…
          Ils protesteront,certes,…comme les nazis à Nuremberg…


      • Arkantz Le 02 septembre 2014 à 12h57
        Afficher/Masquer

        Je tout à fait d’accord C Balogh. D’ailleurs, je l’ai même écrit :

        En France, quand tu n’aboies pas avec la meute atlantiste, tu es un salaud d’électeur du FN, un gauchiste impénitent ou agent du KGB. Plusieurs options sont possibles.

        Il ne viendrait pas à l’idée des Mendras, Nuland, Rasmussen, Mc La Frite et con… sorts que tu peux aimer ton pays, ta famille et tes enfants, respecter tes voisins et tes institutions (et même les Américains) sans te faire le chantre de la guerre et de la russophobie galopante.

        Mais quand on est NéoCons on est cons… Il est à craindre qu’Obama ait été contaminé à son tour.

        En dehors d’Ebola, ce virus de la connerie progresse et affecte nos élites. Hélas, pas de traitement en vue, si ce n’est un traitement de choc avec internement psychiatrique.


    • Spipou Le 02 septembre 2014 à 02h58
      Afficher/Masquer

      Non, je pense que ça relève de la psychiatrie.

      On sous-estime toujours la puissance de la psychologie dans la géopolitique.

      C’est mon avis, du moins.


  6. Jean-Baptiste Potonnier Le 02 septembre 2014 à 00h37
    Afficher/Masquer

    Juste une petite remarque, ce n’est pas la première fois que je me demande ce que l’on voit en illustration. Une petite phrase en légende ne ferait pas de mal.


  7. Mat Le 02 septembre 2014 à 00h54
    Afficher/Masquer

    Autre propagande du moment :

    Lundi soir (01/08/2014) sur Arte, dans l’émission 28 minutes, il y avait un “débat” sur l’Ukraine. Un “débat”, c’est vraiment façon de parler… tout le monde sur le plateau (journalistes et invités) étaient d’accord pour dire que Poutine était le grand méchant et que l’Union Européenne abusait de ne pas réagir plus fortement…
    En résumé, c’était de la belle propagande de l’OTAN, sans aucun avis contradictoire.

    Ukraine : qui peut encore arrêter Poutine ?

    “Ukraine : qui peut encore arrêter Poutine ?

    Jeudi, l’OTAN a confirmé l’entrée sur le territoire ukrainien de véhicules militaires russes. Le Conseil de Sécurité de l’ONU réuni en urgence a pourtant écarté toute intervention et donne une semaine à Poutine pour trouver une solution politique à cette crise sous peine de nouvelles sanctions économiques. Si les dirigeants occidentaux restent réticents à s’investir dans le conflit qui secoue l’est de l’Ukraine depuis le mois de mars, qui peut encore arrêter Poutine ?

    On en débat ce soir avec la politologue spécialiste de l’Ukraine Alexandra Goujon, écrivain, Fondateur de l’ONG Centre Européen pour la Démocratie à Kiev Raphaël Glucksmann, et le directeur de la Fondation pour la Recherche Stratégique Camille Grand.”


    • GLEB Le 02 septembre 2014 à 12h05
      Afficher/Masquer

      J’ai vu ce “tas de boue” dit informatif.

      Un grand moment est atteint avec Glucksman = BHL junior, quand il invoque la mort des ukrainiens morts avec le drapeau européen dans les bras … Je vais vous la faire encore plus lyrique mais avec un copyright “mort avec le drapeau européen comme linceul” :))
      Bref, la parodie du spectaculaire discours de BHL sur le plateau TV ukrainienne
      http://www.youtube.com/watch?v=0zMXOV7yRsU

      On les vire où les 10 euros de pénalité ?


      • anne jordan Le 02 septembre 2014 à 15h06
        Afficher/Masquer

        la perfidie de Glucksman est à vomir dans ce débat typique ” pensée unique artienne bien de la gauche -œufs de lump – germanopratine” !
        il commence par annoncer son ” coming out en faveur de Poutine ” , ce qui signifie – en clair – que les Occidentaux étant faibles, ils donnent raison à Poutine qu’il aurait fallu dézinguer dès le début .
        tout ceci sous l’œil gentiment amusé et complice d’E. Quin , la sublime représentante de l’élite parisienne , qui présente tous les drames du monde avec le très fashionable détachement propre aux gens qui n’ont jamais , au grand jamais eu à se soucier de leurs lendemains .

        et on s’étonne qu’Arte soit suivi par à peine 2% de téléspectateurs ? avec un budget -PUBLIC ! – de 270 millions d’euros ?


      • sadsam Le 02 septembre 2014 à 15h18
        Afficher/Masquer

        @Mat, Merci.

        Programme qui tombe à pic dans les discussions de ce jour;
        cela vaut la peine d’écouter (ou seulement de regarder, sans le son) le jeune R Glucksmann (quel air satisfait, quel sourire permanent) et les autres “experts” et experts consultés.R. Glucksmann transmet le message du jour, le même que Semo dans Libé : il faut “donner” des armes à Kiev.

        A propos des journalistes, il me semble que celle qui dirige le programme a des gestes et des expressions qui lui échappent quand elle écoute ses invités. Comme le pauvre Anton d’Odessa.

        Sinon je suis impatient de savoir si l’on va trouver des mercenaires polonais à l’aéroport de Donetsk et qlq officiers de renseignement américains à Marioupol, comme cela a été annoncé il y a qlq jours.


  8. Johann Le 02 septembre 2014 à 01h19
    Afficher/Masquer

    Je n’achète plus Le Monde qui n’est plus un journal de référence, mais un journal de propagande. De tels journaux qui veulent maintenant fabriquer l’opinion pour servir des intérêts financiers sur les ressources, je conseille de les boycotter systématiquement. Un coup d’Etat a eu lieu et ils osent parler de démocratie. Ils font silence sur les bombardements de bâtiments civils et sur les réfugiés qui ont dû fuir leur ville. Ils ne font que véhiculer la haine et qu’encourager la guerre. Ils sont la honte.


  9. Kiwixar Le 02 septembre 2014 à 01h41
    Afficher/Masquer

    Il y a du monde qui semble se bousculer pour tenter de remporter le Prix Le dîner de Journalistes décerné en fin d’année. Il faudrait expliquer à nos “amis” pressetitués que ce prix ne concerne pas de la bouffe gratuite, un banquet, des petits fours et du champagne à gogo.


    • Ghosties Le 02 septembre 2014 à 01h58
      Afficher/Masquer

      Le dîner de journalistes…ça ne se passe passe pas au Siècle ?


      • Kiwixar Le 02 septembre 2014 à 02h25
        Afficher/Masquer

        Sur le modèle du “Dîner de cons”… ceux qu’on invite et qu’on laisse pérorer pour se moquer d’eux, tellement ils sont grotesques.


  10. Serge Le 02 septembre 2014 à 01h57
    Afficher/Masquer

    Je ne doute pas un instant que ce courageux va-t-en guerre prépare déjà son barda pour aller combattre lui-même les méchants russkoffs !!!


  11. Thomas Le 02 septembre 2014 à 01h58
    Afficher/Masquer

    Très bon décryptage !

    Sinon sur le terrain les atlantistes ukrainiens prennent une bonne fessée !

    Prochain objectif Marioupol : http://www.nationspresse.info/mondialisme/atlantisme/ukraine-donbass-mariupol-encerclee-les-aeroports-de-lugansk-et-de-donetsk-sont-sur-le-point-de-tomber


    • romain Le 02 septembre 2014 à 12h49
      Afficher/Masquer

      humm … apparemment il y aurait des officiers de l’OTAN a Marioupol.

      Si la ville tombe, esperont que ces officiers soient bien traites. Sinon ca fera un joli prétexte a l’OTAN pour intervenir.


      • V_Parlier Le 02 septembre 2014 à 23h38
        Afficher/Masquer

        Mais puisqu’ils n’existent pas, on n’est pas obligé de les retrouver. Ils n’étaient pas là, et ils ont disparu de chez eux… mince !


    • anne jordan Le 02 septembre 2014 à 15h27
      Afficher/Masquer

      “l’ONG « Mères de soldats » qui prétend qu’il y a 15.000 soldats russes en Nouvelle Russie figure sur la liste des bénéficiaires de la NED (faux nez des « opé noires » de la CIA) pour environ 84.966 dollars US, ce qui est beaucoup en Russie (source : Eric Lanoy via Alain Benajam sur Facebook).”
      merci pour cette précision , nationspresse.info

      un faux nez par semaine


  12. perceval78 Le 02 septembre 2014 à 02h04
    Afficher/Masquer

    pour ceux qui veulent mettre un visage sur le sus nommé journaliste, une video de france 24 daté du 20 juin 4 experts (….) discutent de l’actualité
    =
    http://www.france24.com/fr/20140620-le-semaine-dans-le-monde-irak-eiil-barack-obama-partie-1/
    =


    • perceval78 Le 02 septembre 2014 à 02h11
      Afficher/Masquer

      la bio :
      Historien de formation, à Paris X puis à l’EHESS (Ecoles des hautes études en sciences sociales) où j’ ai travaillé sur “cinéma et histoire” sous la direction de Marc Ferro, j’ ai ensuite écidé de me consacrer à l’histoire immédiate, donc au journalisme. Correspondant à Rome dans les années 1978-1988, d’abord pigiste pour le Monde puis staff pour Libération je suis rentré à Paris début 1989 pour couvrir l’Europe de l’est au moment de la chute du mur puis les Balkans pendant les conflits qui ont ravagé l’ex Yougoslavie. En tant que grand reporter j’ai aussi fait de nombreux séjours en Turquie et nombre de mes reportages ont été réunis dans un livre “la révolution du Bosphore” aux éditions du Cygne. Depuis 2008 je dirige le service monde de Libération.

      quoi il a travaillé avec le grand marc Ferro (mère née en ukraine)
      =
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Marc_Ferro
      =
      quelqu’un a t’il vu Marc Ferro, une référence , un maitre, s’exprimer sur le sujet sur le sujet dans un media mainstream, Ollivier, apres Todd tu téléphones à Marc Ferro, non mais …


    • perceval78 Le 02 septembre 2014 à 03h13
      Afficher/Masquer

      France 24 2 aout Poutine peut il plier (Marc Semo Alain Gerard Slama)
      =
      http://www.youtube.com/watch?v=_GaOw2JQYFg
      =


  13. Rimbus Le 02 septembre 2014 à 02h05
    Afficher/Masquer

    Moi ce qui me frappe, c’est que ces gens ne calculent même pas ce qui pourrait se passer si la junte des oligarques gagnait cette guerre… ce qui est l’espoir de tous ces humanistes. Que ferait un Kolomoïsky avec ses milices ? Que deviendraient les russophones du Donbass, qui s’impliquent et militent pour Novorossia ? Dans des camps de rééducation, ou d’extermination ?
    Comment ces gens censés être lucides peuvent-ils croire que les milliers de morts civils vont être oubliés, comme les canonnades et les bombardements, et que tout repartirait comme avant ?

    D’autre part, je me demande bien quel est le rôle exact de l’homme le plus riche du pays, Rinat Akhmetov, l’homme de Donetsk et de Marioupol…


  14. reneegate Le 02 septembre 2014 à 02h06
    Afficher/Masquer

    Tout ce petit monde est parfaitement conscient des conséquences de leurs actes et cela ne les dédouanent absolument pas d’un manque d’intelligence patent, cela confirme par contre leur duplicité. Laurent Fabius est parfaitement conscient que le peuple Ivoirien est en train de payer une note salée, que les libyens ne retrouverons pas de sitôt leur niveau de vie avant l’intervention des forces spéciales françaises, que les Ukrainiens seront les futurs travailleurs détachés en Allemagne et demain suspectés et poursuivis comme les roumains aujourd’hui pour avoir abusé des aides sociales. Le but est de provoquer ce cahos salutaire, contraindre ces populations a une misère telle que leur exploitation en sera facilité. La projection et la mise en scène de cette misère affraiera les populations occidentales et les contraindra au régime minceur des réductions des déficits et donc des prestations sociales et des salaires qui seules peuvent garantir les rentes des capitaux exigées par ceux qui les ont fait élire. Nos états ne sont plus souverains car ils ne sont plus haut sommet de la pyramide et les élus sont les mieux placés pour le savoir et agir en conséquences, c’est à dire pour servir leurs maitres. Dépeindre aujourd’hui un Marc Semo, un François Hollande, un Laurent Fabius comme des imbéciles est très dangereux. C’est les dédouaner, les déresponsabiliser du malheur qu’ils génèrent. Je pense réellement que les politiciens atlantiste font le même pari que Netanyaou, construire un mur pour se protéger du cahos et permettre à une minorité de survivre aux dépends du plus grand nombre. Quant à Marc Semo il est bien placé pour faire le bilan de l’intervention de l’OTAN en Lybie . En ce sens il se pourrait qu’il soit un imbécile, en tout cas il pourrait se le permettre car le fait que cette intervention est un désastre pour le peuple lybien est incontestable. Sa duplicité est d’autant plus soulignée et c’est cela, cette propension à souhaiter le malheur et à y contribuer qu’il faut avant tout souligner et dénoncer. Nous vivons une époque atroce ou seules les autruches gardent le moral, la tête enfouie mais les fesses à l’air en contre “parties”, et donc au vil prix de leur vertue.


    • Kiwixar Le 02 septembre 2014 à 02h36
      Afficher/Masquer

      Ce qui m’étonne le plus c’est que ces journalistes croient qu’ils feront partis des nantis dans leurs tours d’ivoire, que la guerre ne détruira pas leur maison, que leurs enfants ne devront pas tapiner ou vendre leur rein.

      Ils défendent un monde des 0.1% dont ils ne font pas partie, monde abominable, infernal, satanique… alors qu’un monde meilleur est possible, comme nous le montrent avec courage les habitants du Donbass avec leur Manifeste humain :

      – les intérêts du peuple et de son développement sur tous les plans (spirituel, intellectuel, social, physique) sont les buts et objectifs de la sociale de la république sociale populaire.
      – tout le pouvoir appartient au peuple et est accompli par les organes élus, ses représentants directs.
      – chaque citoyen-travailleur a droit à des soins médicaux, l’éducation, la retraite et la Sécurité sociale aux frais de l’État.
      – est autorisée toute initiative, privée ou collective, étant en faveur du peuple et à son développement
      – est interdit le capitalisme bancaire usurier, vivant aux dépens des intérêts d’emprunt – l’argent ne doit pas être gagné au travers de la servitude pour la dette, mais par la mise en œuvre de projets réussis
      – l’État, agissant au nom du peuple et contrôlé par ses représentants, est le plus gros détenteur de capital et contrôle toutes les industries stratégiques
      – la propriété privée est autorisée, mais les grandes fortunes et leurs investissements dans la politique et l’économie sont sous le contrôle de la société – personne n’a le droit d’être un oligarque et de régner sur le peuple par la création artificielle d’une situation d’exclusivité

      Les journalistes ont choisi d’être kollabos, j’espère qu’ils ne croient pas qu’on va oublier ça, d’autant qu’ils disséminent toutes les preuves partout, sur papier et sur la toile.


      • ioniosis Le 02 septembre 2014 à 05h17
        Afficher/Masquer

        soit ils ont choisis d’être kollabos , soit ils ont été recrutés par la CIA , et nous voyons

        que les masques tombes , ils ne leurrent vraiment plus que les naifs euro-atlantistes béats.


      • master t Le 02 septembre 2014 à 17h14
        Afficher/Masquer

        L’esprit de collaboration implique plusieurs echelles de servitude. Qu’elles soient consenties ou subies, par quelques procedes psychologiques, elles induisent la sollicitude de la dignite humaine mais plus profondément encore une ignorance crasse. L’ignorance se reflète exclusivement dans l’abandon du sens et de la responsabilité qu’implique l’existence humaine, elle est le propos (langage), aussi, du vide, car la raison du vide est ce qui s’organise autour de lui (taoisme: Lao Tseu).
        Les choix sont des croyances et in fine des paris sur le reel… le reel n’etant pas lui meme l’exclusivité des phénomènes (actes de l’existence) puisqu’il s’appuie et se justifie sur une force sous-jacente puissante: l’inconscient individuel et par extension collective.
        Le journaliste qui se plie volontairement au jeu du mensonge peut etre ignorant du mensonge en lui meme et croit ce qu’il véhicule, quant au journaliste volontairement menteur il suit une stratégie collectivisée à travers laquelle son environnement professionnel réagira en flattant son égo et son porte monnaie (carrière). Le mensonge a ceci de particulier que géniteurs comme kapos finissent toujours par etre infecté par les idées qu’ils ont répandues autour d’eux. Le piège se referme quand collectivement le mensonge devient vérité; car conduit en une narrative répétitive ou la vérité se trouve substituée jusque dans la pensée, le mensonge va alors v jh
        jusqu’à maquiller l’imaginaire de ceux qui se croyaient les plus malins. L’auto persuasion confine au fanatisme et au totalitarisme, rien ne doit s’opposer surtout pas le doute ou la critique fondée sur la véracité des faits, cette véracité du reel qui surgit quand on ne l’attend plus et qui frappe les consciences par l’intuition qu’elle imprime en nous… les victimes avides de sens.


    • guyomette Le 02 septembre 2014 à 14h56
      Afficher/Masquer

      Même analyse.
      Il est au minimum naïf et surtout contre-productifs de prendre nos gouvernants pour des idiots.
      Les seuls idiots sont ceux du peuple qui se laissent faire.
      Au moins la partie la plus importante au plan des décisions prises est consciente de ses actions et de leurs conséquences (soit protéger une minorité de puissants).
      Sous-estimer ces décideurs est la pire erreur.


      • Laurent Idlas Le 02 septembre 2014 à 17h21
        Afficher/Masquer

        absolument, c’est même dangereux de les prendre pour des abrutis ou des gens qui croiraient sincèrement faire le bien…ce sont des psychopathes, des sociopathes.


  15. reneegate Le 02 septembre 2014 à 02h25
    Afficher/Masquer

    ni 30 au sein des élus PS pour ne pas voter le budget, ni 1 seul “frondeur” pour siffler Valls après son discours, …… je suppose même qu’un Montebourg n’a fait que signer une lettre de démission présentée avantageusement sous la menace d’une mise à pied sans aucun aménagement matériel (autrement appelée “sauver les meubles”). Nos politiques sont des pères tranquiles une fois dans leur fauteuil, ils gèrent nos affaires de façon bourgeoise, attitude plébiscitée jusque dans tous nos contrats de location.


    • perceval78 Le 02 septembre 2014 à 03h47
      Afficher/Masquer

      Vous avez pas vu le journal A2 ce soir, qui sont les frondeurs ? cf 21 m 40
      =
      http://pluzz.francetv.fr/videos/jt20h_,108482938.html
      =
      La grosse question : on siffle ou pas !!!

      He reveillez vous les gars, vous êtes plus dans la cour d’ecole, vous êtes dans un parti qui va peut être participer au declenchement d’une troisieme guerre mondiale.

      Vos references ne doivent pas etre : Albator et Saturnin le canard mais Clemenceau et autre Jaures …


  16. Serge Le 02 septembre 2014 à 02h28
    Afficher/Masquer

    Sur Arte ce soir ,avant le film ,il y avait également une belle brochette de “zentils humanistes russophobes convulsifs”,dont l’inénarrable Raphaël Glucksmann ,pour déplorer l’impuissance de l’UE face à “l’ogre sanguinaire”Poutine .
    Les revers militaires de la junte de Kiev ont réactivé la propagande de l’inversion accusatoire envers la Russie .Il n’est question que de “l’agression” russe …”Jusqu’où ira-t-il ? “,entend -t-on en boucle .
    Autrement dit :”Quoi ?Comment ? On s’ingénue à réduire la Russie à l’état d’une petite nation ,on l’encercle de bases de l’OTAN,on lui fout des baffes ,et …ce Poutine ose se rebiffer !! Jusqu’où ira-t-il ?”


  17. Serge Le 02 septembre 2014 à 02h38
    Afficher/Masquer

    @Thomas ,moi aussi,j’ai lu les deux articles récents de Jacques Frère .Les nouvelles du front ne sont pas bonnes pour Kiev et ses alliés .
    On peut aussi visionner quelques vidéos qui montrent les aspects joyeux de la guerre en dentelle qui ne manqueront pas de charmer notre délicieux et délicat esthète Marc Semo ! …


  18. perceval78 Le 02 septembre 2014 à 02h49
    Afficher/Masquer

    Marc semo est il seul dans cette demande rearmement ? peut être est il un précurseur ?

    1) Francois Heisbourg va t-en-guerriste mainstream
    =
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Heisbourg
    =
    2) Chatham House Think Tank Anglais
    3) CNN no comment
    4) Andrew Michta proche de Radek Sikorski
    5) Anne Applebaum Washington post épouse Radek Sikorski
    6) Bill Browder : Hermitage Capital fonds d’investissement US spécialisé Russie
    7) InterpreterMag journal publié par 2 ONG localisées a Londres et New York

    Retweeted by Eugeniusz Smolar
    François Heisbourg ?@FHeisbourg Aug 31
    Unsurprising. Only RUS ships arms to its friends in UKR: @russian_market: Merkel: GER will not deliver weapons to UKR
    http://www.spiegel.de/wirtschaft/soziales/ukraine-krise-merkel-will-keine-waffen-liefern-eu-gipfel-in-bruessel-a-989047.html
    =
    Chatham House ?@ChathamHouse 6h
    #Ukraine is fighting an army with more modern weapons. Arming Ukraine must be on the agenda in Wales. Andrew Wood
    http://cht.hm/1nlGuY9
    =
    CNN Breaking News ?@cnnbrk Aug 31
    U.S. should provide Ukraine with “defense weapons that will impose a cost upon Putin,” Sen. Robert Menendez says.
    http://cnn.it/1tQQzCb
    =
    Andrew A. Michta ?@andrewmichta Aug 31
    Arming and training #Ukraine is the only viable option. UKR society won’t accept option two: Arm Ukraine or Surrender http://nyti.ms/1u2MXfB
    =
    Anne Applebaum @anneapplebaum · Aug 31
    either arm Ukraine or tell Kiev to surrender, argues @b_judah
    http://mobile.nytimes.com/2014/09/01/opinion/arm-ukraine-or-surrender.html?smid=tw-share&_r=0&referrer=
    =
    Bill Browder ?@Billbrowder Aug 30 CEO Hermitage Capital
    Excellent analysis of what NATO needs to do now: provide weapons, assistance, intelligence and training to Ukraine http://20committee.com/2014
    =
    The Interpreter ?@Interpreter_Mag Aug 30
    Ukraine Liveblog: Romanian President Basescu Calls For EU To Give Ukraine Weapons.
    http://www.interpretermag.com/ukraine-liveblog-day-194-humanitarian-corridor-uncertain-for-evacuation-of-ukrainian-soldiers/#4045
    =


    • Kiwixar Le 02 septembre 2014 à 05h20
      Afficher/Masquer

      Perceval, quelle est ta méthode pour suivre toutes ces abjections, mensonges, appels à la haine, nazeries, et j’en passe… sans te sentir immensément… sale? Si notre foie n’est pas conçu pour éliminer toute la pollution alimentaire actuelle, notre esprit n’est peut-être pas conçu pour faire face à la folie des hommes (et des femmes maintenant, vu que certaines harpies ont décidé de s’y mettre), surtout quand elle est là, sous nos yeux, en live.

      On a été éduqués avec des “plus jamais ça” et aujourd’hui nos gouvernements “démocratiques” et nos pressetitués soutiennent sans broncher un gouvernement parlant de “sous-hommes” à exterminer… Une guerre est-elle tellement nécessaire à cause de la faillite complète de l’Occident qu’ils ne sont même pas capables de choisir un ennemi plausible?


      • perceval78 Le 02 septembre 2014 à 09h09
        Afficher/Masquer

        nos petits poilus tu crois qu’ils ont pas connu la boue @kiwixar, par respect pour eux on va continuer a remuer la boue pour que ça ne se renouvelle pas, pas de découragement.

        François Heisbourg ‏@FHeisbourg Aug 31
        & more effective and to the point @m_boding: “Arms to #Ukraine is less dangerous than sanctions”: @FHeisbourg @libe pic.twitter.com/YFjZDPTBTc

        Laurence ParisotVerified account ‏@LaurenceParisot
        +++ @NTenzer: Mes amis, nous devons tous nous mobiliser pour sauver l’#Ukraine. (…)c’est la liberté qui est en jeu.

        Laurence Parisot est membre de l’ECFR branche parisienne
        =
        http://www.ecfr.eu/paris/fr/conseil
        =
        Radek Sikorski Minsitre Affaires étrangeres Polonaise est ECFR Varsovie
        =
        http://www.ecfr.eu/warsaw/pl/rada
        =
        ECFR sponsorisé par Georges Soros
        =
        http://www.ecfr.eu/donors/supporters
        =


        • tepavac Le 02 septembre 2014 à 12h11
          Afficher/Masquer

          toute la com de ces derniers jours, c’est juste pour “décoincer” les “conseillés us” pris au piège de mariopoul. après la destruction des “navires” Ukrainiens, il doit s’en passer de droles dans cette cote de la mer d’Azov. L’exfiltration risque d’etre périlleuse.
          Donc peut-être pas de va-en-guerre, mais suremement, stratégies de couverture.


  19. Spipou Le 02 septembre 2014 à 02h54
    Afficher/Masquer

    Je trouve que cet article ne mérite même pas un billet, on est saturés de ce genre de propos.

    Si quelqu’un traduisait du russe l’interview du Général Ruban, ou si on faisait une traduction collective à partir de l’interview traduite en anglais, ça serait autrement plus intéressant, non ?


    • VladP Le 02 septembre 2014 à 07h38
      Afficher/Masquer

      C’est bien parceque c’est exactement ce que je pense que je joue la mouche du che en balançant des vannes ici ou là!
      Que de salive, que de postillons perdus! On a déjà démonté et re démonté tous les mensonges de la pressetituee; on peut passer au soutien des arguments de ceux d’en face, en démontrant la plausibilite de leurs arguments, si nécessaire après les avoir décortiqués et analysés.


    • pierre Le 02 septembre 2014 à 10h35
      Afficher/Masquer

      On peut lire l’interview du général, en Anglais, sur le site Slavyangrad.org le 23/08.
      “My job is to free people from all sides”


    • sadsam Le 02 septembre 2014 à 12h06
      Afficher/Masquer

      @Spipou,

      Je crois que c’est utile de mettre ces articles. Je ne pense pas être le seul sur ce blog à avoir pratiquement arrêté de lire les journaux (en tous cas français) et à n’avoir jamais regardé la TV depuis 10 ans.
      Et en fait ils sont très clairs et informatifs si on les décode. Aussi clairs que le grand quotidien de RDA d’autrefois, “Neues Deutschland”.


    • bm607 Le 02 septembre 2014 à 12h33
      Afficher/Masquer

      Personnellement je trouve ça tout à fait dommage qu’il n’y ait plus plus que de la m…e en bâton dans ces journaux, alors qu’il pourrait y avoir des arguments tout à fait défendable de certaines positions qui ne sont pas celles qu’on retrouve ici.

      Je pense pour ma part qu’un monde blanc/noir n’existe pas, il faut toujours chercher quel est le gris, et qu’il y a sûrement à redire sur la position Russe, dans certains cas.
      Mais quoi ?
      On ne le sait pas, car tous ces journaux font uniquement de la propagande de guerre, sans aucun fond d’information véritable, ou si peu qu’il faudrait vraiment des loisirs infinis pour les rechercher à la loupe.
      Ecouter un Sémo, une Fourest, une Mendras, un BHL, https://www.youtube.com/watch?v=-d7I5xNIYsA c’est être désinformé, et non pas informé d’un autre point de vue.

      Donc pour ma part je suis très orienté “Les Russes se sont les bons” concernant l’Ukraine, c’est un gris très clair, mais peut-être un peu trop, c’est peut-être un gris 75 % que je choisirais avec davantage d’info côté noir, dur de le savoir.

      Globalement c’est une perte pour l’intelligence humaine, mais c’est du tu tout bénéf pour la guerre qui se pointe, on aura davantage de joyeux soldats prêts à défendre les banques.


    • olgasw Le 02 septembre 2014 à 13h40
      Afficher/Masquer

      Lien vers interview du général Ruban, avec sous-titres français.
      https://www.youtube.com/watch?v=bMFK-IlQlzA


    • Sibtigr Le 02 septembre 2014 à 22h27
      Afficher/Masquer

      Hello SPipou,
      de mémoire elle a déjà été traduite qqpart, j’ai vu le lien sur ce site.


  20. vladimir tchernine Le 02 septembre 2014 à 03h04
    Afficher/Masquer

    https://www.youtube.com/watch?v=-BtWhjhSUwU
    OUFFFFF! LES CAROTTES SONT CUITES!!! JE N’Y CROYAIS PLUS. C’EST LE BONHEUR!!! AU MOIS DE SEPTEMBRE IL Y AURA UNE DECLARATION OFFICIELLE QUE LE BOEING ÉTAIT ABBATU PAR DES CHASSEURS UKIES. D’ABORD ILS ONT TIRÉ UN MISSILE AIR-AIR ET ENSUITE ILS L’ONT ACHEVÉ AVEC UNE MITRAILLEUSE EN VISANT DES PILOTES DANS LE COCKPIT. J’ATTENDS AVEC IMPATIENCE COMMENT LE COUPLE US/UE VA SE TORTILLER (COMME DES COULEUVRES SOUS UNE FOURCHE) EN SE JUSTIFIANT, MAIS J’AI PEUR D’ÊTRE DEÇU. UNE PETITE PENSÉE POUR le Premier ministre néerlandais Mark Rutte, j’espère que cette histoire lui coutera sa place…c’est juste un souhait, je n’y crois pas du tout. HOURRA! HOURRA! HOURRA!


    • Jay SWD Le 02 septembre 2014 à 04h28
      Afficher/Masquer

      @Vladitcher
      Prépare-nous d’urgence une version sous-titré en français,ça uuuuuuuuuuuuuuuuuuurge! ! !


    • STEPHANE Le 02 septembre 2014 à 06h21
      Afficher/Masquer

      C est un article qui date du 7 aout. Personne ne l avait remarque ?


  21. PA.Québec Le 02 septembre 2014 à 03h31
    Afficher/Masquer

    « P.S. pensez à vous désabonner de Libération (qui ne survit que grâce à des patrons millionnaires, ses ventes étant en chute libre), et passez la consigne»

    Et des subventions, qu’il faudrait couper. Ces subventions ne garantissent en rien la pluralité de la presse (leur raison-d’être) : les journaux qui les reçoivent se copient mutuellement. La presse alternative papier est morte ou quasiment.


    • zebulon Le 02 septembre 2014 à 08h51
      Afficher/Masquer

      De part et d’autre de ces articles au service du groupuscule qui noyaute le pouvoir
      vous trouver des publicités qui sponsorisent ces média.
      Même un groupe puissant de cosmétique, de pharmacie ou de distribution ne survit pas longtemps à encourager le massacre d’ouvriers ou d’enfants quelquesoit leur ethnie, leur langue et leur religion.
      Donc rappelez donc les marques qui cautionnent ce genre de propagande.


  22. perceval78 Le 02 septembre 2014 à 03h53
    Afficher/Masquer

    Oui anne Applebaumest dans la liste des contacts de Zbigniew Brezinski, Strobe Talbott aussi
    =
    https://twitter.com/zbig/following
    =
    Strobe Talbott ?@strobetalbott Aug 29 President, Brookings Institution
    History rhymes? In 1939 UK & France urged Poland not to provoke Germany by mobilizing, later chided Poles for not preparing for invasion.


  23. Judabrutus Le 02 septembre 2014 à 05h46
    Afficher/Masquer

    Il y a bien longtemps, au siecle dernier, quand j’étais jeune étudiant, pauvre évidemment, on m’a tapé de 100 balles pour une souscription militante : face à une presse trop visiblement aux ordres, il s’agissait de fonder, sous l’égide d’un certain Jean-Paul Sartre, un organe de presse ” Libération “, adossé à une agence de presse indépendante ” l’Agence Liberation”. Inutile de dire l’enthousiasme qu’avait suscité cette initiative dans une France post soixantuitarde. En quelques années, le beau projet a été plié. Le grand Jean-Paul est mort, remplacé par des nains comme Bhl ou Glucksman, l’agence – Libération est passée à la trappe et le canard, revendu dans le plus grand mépris des souscripteurs , est devenu sous la gouvernance d’un certain Serge July, préfiguration du capitalisme social – libéral, un torchon imbuvable, assujetti au courant de pensée Gauche Bobo, dont la seule singularité par rapport à la concurrence, était de contenir une quantité inouïe, pour l’époque, de fautes d’orthographe et de grammaire. Inutile de dire que j’ai très vite cessé de lire ce journal qui cessait d’être MON journal et je crois bien que ce ne sera pas sa couverture sans vergogne des événements d’Ukraine qui me ramènera vers lui.


  24. VladP Le 02 septembre 2014 à 06h33
    Afficher/Masquer

    Bonjour à tous,
    Sans aller plus loin que le titre “…il faut donner des armes à l’ukraine…”.
    1). Ça a déjà été fait… avec le résultat qu’on connaît!
    2). Si on veut être rationnel, il faut tendre à supprimer les intermédiaires (ce que l’armée de Nouvelle-Russie fait d’ailleurs très bien! 🙂 ), il conviendrait de donner ces armes directement aux autorités du Donbass puisqu’au bout du compte, c’est là qu’elles arrivent quand-même!
    En plus, ça éviterait les pertes de transmition (blindés démolis, ferrailles qui trainent partout -ça fait désordre-), et elles seraient au moins bien utilisées!
    Il faut encourager l’idée! “Libération” n’a qu’à organiser une collecte parmis ses lecteurs (Vous me direz qu’avec ce qu’il leur reste comme lecteurs, ça risque de ne pas rapporter grand chose!; mais à tous hasards, j’ai mis un “s” à “lecteurs”.), et ensuite, ils peuvent financer le transport ET, SURTOUT, ACCOMPAGNER LE CONVOI, ça sera toujours ça de débarrassé! 🙂
    Et si seulement ils pouvaient aller jusqu’à Marioupol, ce serait l’occasion d’échanger avec les “conseillers miliaires” us et les officiers de haut grade de l’otan presents sur place…


  25. Fabrice Le 02 septembre 2014 à 06h34
    Afficher/Masquer

    En gros c’est une escalade en armement car que la Russie le fasse déjà ou pas, ce sera un signal que c’est ouvertement la porte ouverte à l’open bar, or le problème de l’escalade en armement c’est que cela tourne mal et que sur le terrain ce sont les hommes qui font la différence or pas sûr que la volonté soit du côté des troupe de Kiev.


  26. ioniosis Le 02 septembre 2014 à 06h49
    Afficher/Masquer

    Ce qui transparait en dehors du fait que le journaliste

    Est un kollabo où un honorable correspondant de la cia ,

    C’est l’hégémonie médiatique , à l’échelle mondiale,

    Par les anglo-saxons , mise en place après la chute du mur de

    Berlin , en faisant en sorte que les journalistes ne puissent

    Plus effectuer en temps voulu les vérifications d’usages ,

    Cause la rapidité de transmission permettant toutes les

    Manipulations des masses , les réduisant à de l’information

    Basée sur l’ émotivité .

    La domination mondiale des usa , qui est en train de se fissurer,

    Met les journaleux de la secte parisienne dans un cas de

    Conscience (s’ils en ont une) soit je sers les usa , soit je résiste.

    Servir les intérêts d’un pays étranger (usa) et les 1% des plus

    riches Mondialement , est le leitmotiv d’une presse française

    Très servile vis-à-vis d’oligarques qui n’hésitent pas à commettre des crimes de guerre en bombardant des populations
    Civiles sans défenses .
    Le nom de MERDIAPRESSE , que certains leur ont attribués
    Est un label tout a fait justifié.


  27. PA.Québec Le 02 septembre 2014 à 07h04
    Afficher/Masquer

    Vous avez remarqué la carte de Libé ? Tout droit sortie des bureaux de la propagande de Kiev…

    Ça c’est pour le 31 août… On se demande pourquoi tant de panique si les rebelles ont si peu de territoires…

    http://md1.libe.com/photo/673850-lib-ukraine-est-01.jpg?modified_at=1409576946&width=750


  28. lon Le 02 septembre 2014 à 07h40
    Afficher/Masquer

    Quand je pense que Libé avait des journalistes de grand talent dans les années 80, et que je vois les clowns d’aujourd’hui . Libération…libération de quoi ?


  29. patrice Le 02 septembre 2014 à 08h09
    Afficher/Masquer

    Sur ” libe” Sémo se prend une fessée par les commentateurs .


  30. Piotr Le 02 septembre 2014 à 08h35
    Afficher/Masquer

    Chers lecteurs,

    Ne nous inquiétons en rien de tout cela car, tôt ou tard, et vraisemblablement plus tôt que tard, l’Ukraine redeviendra la Russie qu’elle a toujours été ; l’Europe, tant bien que mal, et vraisemblablement plus mal que bien continuera, avant de s’écrouler, de survivre sous la houlette allemande ; les USA seront relégués aux oubliettes de l’histoire, et la Russie, l’éternelle Russie, sera devenue l’espoir de l’humanité.
    Et à défaut, au choix des armes de nos dirigeants qui ne dirigent rien, nous serons soit vitrifiés, soit réduits en poudre fumante. Il n’y a pas d’autre alternative car il ne peut tout simplement pas y en avoir.


  31. perceval78 Le 02 septembre 2014 à 08h37
    Afficher/Masquer

    Je me permets d’attirer l’attention de nos posteurs sur un article paru dans le monde hier signé par un collectif d’intellectuels polonais, ou on fait le parrallelle entre Dantzig et Donetsk et ou on rajoute bien sur une petite couche de pression sur hollande pour qu’il arrete la vente des mistrals.Ces braves gens ont de l’argent puisque l’article est paru dans toute l’europe.

    Un petit détail a attiré mon attention il a également été publié sur un site qui s’appelle “procontra”
    quand vous voyez ca c’est pas bon du tout, ca respire la CIA ou autre officine anti communiste

    Le monde que l’on devrait appeller : la pologne et autres pays baltes
    =
    http://www.lemonde.fr/idees/article/2014/09/01/de-dantzig-a-donetsk-1939-2014_4479704_3232.html?xtmc=dantzig&xtcr=1
    =
    the economist :perfide Albion
    =
    http://www.economist.com/blogs/easternapproaches/2014/09/polands-intellectuals-appeal
    =
    Die Welt : Allemagne
    =
    http://www.welt.de/debatte/kommentare/article131771971/Gestern-Hitler-und-Danzig-heute-Putin-und-Donezk.html
    =
    Wyborcza : Pologne
    =
    http://m.wyborcza.pl/wyborcza/1,105405,16562260,Gdansk_1939__Donieck_2014.html
    =
    Hongrie
    =
    http://444.hu/2014/09/02/putyin-lengyel-level/
    =
    Tchequie
    =
    http://echo24.cz/a/i4Wey/vcera-gdansk-dnes-doneck-varuji-polsti-intelektualove
    =
    Ukraine : Euromaidan et Maidan Translations
    =
    http://euromaidanpress.com/2014/08/30/appeal-of-polish-intellectuals-to-the-citizens-and-governments-of-europe/
    =
    http://maidantranslations.com/2014/08/31/aufruf-polnischer-intellektueller-an-die-europaischen-burger-und-regierungen/
    =
    UERSS : euractiv
    =
    http://www.euractiv.pl/rozszerzenie/artykul/1939—2014-od-gdaska-do-doniecka-006060
    =
    PROCONTRA : je crois que c’est ecrit en vietnamien
    =
    http://www.procontra.asia/
    =


    • perceval78 Le 02 septembre 2014 à 08h54
      Afficher/Masquer

      Puisque je vous ai parlé de l’article paru dans un magazine de type Contra (Asia)
      je vous rappelle ce site contra (anti communiste) suedois ou on fait une revue mensuelle
      des livres dans l’esprit de la chose.
      =
      http://www.contra.nu/innehalltotal.html
      =
      Contra nr 3 1979
      Bernard-Henri Levy: Barbariet med mänskligt ansikte (bokrecension) 12
      André Glucksmann: Kokerskan och kannibalen (bokrecension) 12
      =
      Contra nr 2 1988
      Radek Sikorski: Ryssar hos mujaheddin /Afghanistan/ 6
      =
      Contra nr 1 1992
      Tommy Hansson: Carl Bildt – en trendig statsminister 8
      =
      Contra nummer 1 2014
      Géza Molnár: Stepan Bandera – Ukrainas hjälte 22

      geza molnar travaille pour l’agence france presse hongroise , il a publié un article qui participe à la disculpation mondiale de stefan Bandera, je ne comprends pas que personne ne reagisse, enfin bon si c’est les US derriere vaut mieux se taire.
      =
      http://www.contra.nu/c141prov.html
      =
      A rapprocher de l’article de l’article paru dans la règle du jeu de BHL pour discupler Bandera
      =
      http://laregledujeu.org/le-maidan-lettres-de-kiev/2014/04/15/bandera-hitler-et-poutine/
      =
      Un petit mot sur le magazine Contra
      =
      http://sv.wikipedia.org/wiki/Contra
      =
      Contra est un néo-libérale , et conservateur , et le suédois fondation , le magazine et une maison d’édition s’oppose expressément socialisme et préconise plutôt le total marché .Les activités de la Fondation sont explicitement anti-socialiste, et sa revue publie des articles dans ce sens. C’était au début de la Suède avec des articles sur l’école de Chicago , Milton Friedman , et d’autres. Il a également analysé les nazis et fascistes racines dans la pensée socialiste, les idées exprimées en incluant Friedrich von Hayek [ 2 ] et Stadt Georg Müller. [ 3 ]

      L’auteur et philosophe Sven Ove Hansson ont donné en 1985 le droit de la neutralité sur l’édition future (étroitement liée aux sociaux-démocrates ), dans lequel il a blâmé Contra pour l’extrémisme de droite, et Carl G. Holm personnellement pour avoir collaboré avec les nazis. Holm a poursuivi l’éditeur pour diffamation, mais a rejeté l’acte d’accusation. (Sur cette base, a rejeté l’acte d’accusation, la Fondation Expo déclare qu’il est légal d’appeler l’extrême droite Contra.)


      • perceval78 Le 02 septembre 2014 à 12h05
        Afficher/Masquer

        ca ne s’invente pas, Paul Gobble (pas facile a porter comme nom), il évolue dans la galaxie neo con, ce n’est pas un personnage important,suivi tout de même par l’ambassadeur US à Kiev Geoffrey Pyatt (vous savez fuck the EU), il nous renvoie vers un article d’un dénommé Boris Sokolov qui aurait dit attention 1939 2014 bla bla…

        Son article est pointé par plusieurs neo cons connus , Edward Lucas entre autres

        et ben voila t’y pas que c’est le même Boris Sokolov qui dédouanait Stefan Bandera sur le site de BHL, le monde est petit, petit,petit ….la regle du jeu
        =
        http://laregledujeu.org/le-maidan-lettres-de-kiev/2014/04/15/bandera-hitler-et-poutine/
        =
        Followed by Geoffrey Pyatt and 24 others
        Paul Goble ?@PaulGoble1 22h
        Window on Eurasia: On 75th Anniversary of World War II, Putin has Begun a New War in Europe, Sokolov Says
        http://windowoneurasia2.blogspot.com/2014
        =
        Followed by ŽygimantasPavilionis and 4 others
        Andrej ?@thisisandrej 19h
        Sokolov: If the EU & NATO keep hesitating, they risk becoming as impotent as the League of Nations which was unable to prevent World War II.
        =
        Edward Lucas @edwardlucas · Sep 1
        Boris Sokolov Iin Russian) on echoes of 1939. League of Nations failed then, just as NATO & EU are failing now
        http://grani.ru/opinion/sokolov/m.232549.html
        =
        Retweeted by Edward Lucas
        Masha Karp @MashaKarp · Sep 1
        Boris Sokolov about the similarity of 1st September 1939 and 2014 http://grani.ru/opinion/sokolov/m.232549.html
        =


    • sadsam Le 02 septembre 2014 à 12h23
      Afficher/Masquer

      @merci Perceval
      J’ai regardé la liste des intellectuels polonais , je n’en ai reconnu qu’un A. Wajda si c’est bien le cinéaste. Une liste à creuser,


      • perceval78 Le 02 septembre 2014 à 14h31
        Afficher/Masquer

        ce qui m’énerve prodigieusement @sadsam c’est la phrase suivante dans l’article du monde:”Cette politique égoïste et à court terme des Européens face à l’agresseur ne peut plus se répéter.”
        Je me permets de rappeller quelques faits.A la fin de la guerre en 1918 , la pologne tente une percée un peu folle sur Kyiv, au début ca va bien et ensuite ca va mal sans l’intervention de l’armée francaise Varsovie tombait.

        En 1939, la Pologne est envahie le Premier Septembre, La France rentre en Guerre le 3 et lance une offensive dans la Sarre une semaine après.L’armée polonaise s’écroule en 35 jours, c’est peu pour que la France puisse faire quelques chose. Pendant ce temps les Americains devisaient gentiment de savoir s’ils restaient neutre ou pas.Roosevelt fait un discours le 3 septembre :

        “Elle sera suivie d’une proclamation qu’exige la loi de neutralité existante. J’ai confiance que dans les jours qui vont suivre notre neutralité pourra être transformée en une véritable neutralité.”Les donneurs de leçon Americains qu’avez vous fait pour sauver la Pologne en 1939 ??

        Le scenario se reproduira en 1945 ou les USA abandonneront lachement les Polonais dans les griffes de l’Ours Russe : 70 ans d’asservissement , merci qui ????

        Guerre Polono Russe 1918 1920
        =
        http://www.herodote.net/18_mars_1921-evenement-19210318.php
        =
        Revue de Presse Polonaise du mois d’Aout 1939
        =
        http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6346979c.image.langFR.r=Bulletin%20p%C3%A9riodique%20de%20la%20presse%20polonaise
        =
        Revue de Presse Américaine : Juillet Septembre 1939
        =
        http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6316392b.image.langFR.r=Bulletin%20p%C3%A9riodique%20de%20la%20presse%20am%C3%A9ricaine
        =
        La campagne de Pologne :debut 1er septembre 35 jours de Guerre
        =
        http://fr.wikipedia.org/wiki/Campagne_de_Pologne_%281939%29
        =
        L’offensive de la Sarre
        =
        http://fr.wikipedia.org/wiki/Offensive_de_la_Sarre
        =
        Morale de l’histoire Amis Polonais méfiez de vos cousins Nord Americains …


  32. Kiwixar Le 02 septembre 2014 à 08h49
    Afficher/Masquer

    Au risque de choquer, je me demande s’il ne vaut pas mieux être prostitué(e) que journaliste.

    Prostitué(e) c’est une salissure physique, peut-être est-il possible de débrancher le cerveau, se séparer de son corps, se retrancher dans son esprit, intouché.

    Journaliste, de ceux qui écrivent cette propagandastaffel, qui peut-être se révulsent d’avoir à défendre la position de leurs Maîtres, c’est une abjection interne, un mépris de soi, un avilissement progressif.

    Ces Maîtres marchent en permanence dans leurs âmes avec leurs chaussures sales.
    Comment se distancer de cela?


    • PascalC Le 02 septembre 2014 à 17h26
      Afficher/Masquer

      Personnellement, je trouve que comparer les journalistes à des prostitués est infamant pour les prostitués, qui font oeuvre utile (n’en déplaise aux socialistes bien pensants qui pensent souhaitable ou possible d’interdire la prostitution), qui ne sont pas, eux, nuisibles car ils nous font l’amour et ne nous incitent pas à la guerre, et qui procurent au moins un peu de plaisir aux usagers…
      Plus sérieusement, même si je suis comme beaucoup agacé par la presse qui n’a ni tiré les leçons des dernières guerres menés par l’OTAN (guerre du golfe I et II, Kosovo et bombardements sur la Serbie) ni dénoncé le fiasco de l’opération menée en Libye par notre pays, je ne pense pas qu’il faille critiquer l’ensemble des journalistes.
      En revanche, haro sur les éditorialistes de la presse française qui ne vont pas sur le terrain mais nous assènent leur vérité et qui musèlent éventuellement les reporters qui y sont mais dont les articles ne seraient pas dans la ligne…
      Personnellement, j’ai cessé d’acheter Libé après la guerre du Golfe I (1991) alors que j’étais étudiant, cessé d’acheter le Monde et le Nouvel Obs après le soi-disant Massacre de Racak au Kosovo qui a servi de prétexte à l’ultimatum de Rambouillet à la Serbie, et cessé d’acheter le Canard enchaîné ces dernières semaines après les caricatures concernant l’Ukraine… Je n’aime pas que l’on me prenne pour un imbécile ni qu’on délivre de fausses informations alors qu’on prétend être objectif, neutre, vérifier ses sources, etc…
      Et je suis loin d’être un cas isolé : alors que je suis professeur et grand lecteur, je constate que de nombreux collègues n’ont plus aucun abonnement au moindre quotidien. Certains se sont rabattus sur Mediapart mais ils sont peu nombreux.
      La solution est de butiner un peu partout sur Internet, y compris, lorsqu’on est polyglotte, sur la presse étrangère anglophone. Hélas, de nombreux collègues se contentent des journaux gratuits : c’est pitoyable.


    • sadsam Le 02 septembre 2014 à 19h29
      Afficher/Masquer

      @Cher Kiwixar,

      Votre billet m’a hanté toute la journée. Il y a de plus en plus de professions où les salariés sentent que l’on “marche dans leur âme avec des chaussures sales”, pas seulement des journalises, avec de surcroît pour les jeunes des CDD et des petits salaires.

      Pour se distancer un peu (essayer tout au moins), lire deux excellents sinologues français peu souvent cités dans les medias :
      – Jean LEVI, qui s’est intéressé à l’école de philosophie chinoise dite légiste (vers 200 av JC, Han Fei Zi par exemple), recommandant en gros aux dirigeants d’attaquer leur propre population (Sun Tzu est un enfant de choeur à côté en parlant des moyens de lutter contre l’ennemi extérieur). Son livre de 1989 sur “Les fonctionnaires divins : l’école légiste chinoise” est un parfait manuel pour comprendre le monde d’aujourd’hui.
      – Jacques PIMPANNEAU (pour les débutants, commencer par ses livres sur les poètes et historiens chinois classiques, collection Picquier).

      Li Po, Tu Fu, Si Ma Qian, Wang Wei, Su Shi et combien d’autres atténuent la douleur. Les poètes et écrivains russes sont beaucoup plus combatifs et moins résignés. Donc à lire selon l’humeur et les besoins du jour.

      l


      • Kiwixar Le 02 septembre 2014 à 23h39
        Afficher/Masquer

        Sincèrement désolé d’avoir gâché votre journée.

        Oui, c’est bien la tristesse de notre époque où l’énergie à gogo et les techniques nous permettraient de travailler avec plaisir 3 jours par semaine, et pourtant on en est là, dans ce monde pyramidal dément où la torture psychologique quotidienne des employés ne fait qu’empirer, où la misère se répand sur les paliers.

        Et des victimes il y en a : salariés, prostitué(e)s, personnes âgés, jeunes, immigrés, locaux.

        Le fascisme avance à petits pas depuis longtemps, et on est dedans avec notre presse totalitaire (j’ai habité dans 4 pays en dictature, 2 cocos, 2 militaires).

        Les journalistes (en particulier dirigeants et éditorialistes) sont bien complices de cette plongée dans l’horreur, puisqu’ils nous y ont amené avec leurs trains de la mort à la voix suave, et parqué, comme des sentinelles de miradors de camp de la mort. J’ai bien du mal à les placer parmi les victimes, malgré les arguments de Jean Sérien ci-dessus (journalistes débordés, pas de budget, ne savent pas ce qu’ils font). Ils savent ce qu’ils font, ils collaborent.

        Et j’ai bien plus de respect pour les victimes (dont les prostituées) que pour les kapos.


  33. Michel LONCIN Le 02 septembre 2014 à 08h59
    Afficher/Masquer

    Déjà, les propos dudit Tusk, le 1er septembre 2009, avaient constitué un chef d’oeuvre de manipulation de l’Histoire :

    « Nous sommes là pour rappeler qui dans cette guerre fut l’agresseur et qui fut la victime, car sans une mémoire honnête, ni l’Europe, ni la Pologne, ni le monde ne vivront jamais en sécurité ».

    Et le président polonais Lech Kaczynski (celui qui a été tué dans l’accident d’avion de Smolensk – maints, en Pologne, continuent à accuser la Russie et Vladimir Poutine d’assassinat ! -) ne pouvait rater une si “belle” occasion de libérer sa russophobie (sa HAINE de la Russie, même) en stigmatisant les conséquences du pacte germano-soviétique en rappelant que le 17 septembre 1939 « la Russie bolchevique avait planté un couteau dans le dos de la Pologne » et d’évoquer le massacre de Katyn en établissant une analogie avec la Shoah :

    « En quoi l’Holocauste et Katyn peuvent-ils se comparer ? Il y a un lien entre ces crimes, bien que leurs échelles soient différentes. Les Juifs ont péri parce qu’ils étaient juifs. Les officiers polonais ont péri parce qu’ils étaient des officiers polonais »

    Ce faisant, Lech Kaczynski avait bien soin de ne SURTOUT PAS rappeler que maints Polonais (et maints Ukrainiens) ont secondé les nazis dans l’Holocauste …

    Dès lors, Vladimir Poutine allait avoir “beau jeu” de répliquer en faisant quelques rappels (que l’on tait soigneusement depuis que l’Europe a eu la folie d’admettre la Pologne (et les Baltes) en son sein :

    « Nous voyons des tentatives persistantes de suggérer que le déclenchement de la Seconde guerre mondiale a été rendu possible exclusivement par le pacte Molotov-Ribbentrop. N’oublions pas que la Pologne a conclu en 1934 un pacte de non-agression avec l’Allemagne nazie et que, quatre ans plus tard, en 1938, elle a même participé au démembrement de la Tchécoslovaquie. ».

    Et, « recourant au style imagé devenu sa marque de fabrique » (dixit Pierre Avril, correspondant du journal « Le Figaro » à Moscou, dont l’animosité envers Poutine, transparente à travers le ton de ses articles, n’est plus un mystère pour personne …), Vladimir Poutine a (DEJA) mis en garde Donald Tusk :

    « Si quelqu’un cherche à extraire pour lui les raisins secs de ce vieux pain en laissant toute la moisissure à une seule des parties… cela ne contribuera pas à la confiance. »

    En cet “an de grâce” 2014 et pour les années à venir, gageons que les moisissures vont plus que jamais recouvir le pain des … “relations” EU – Russie … Car il convient de rappeler qu’une de ces “moisissures” est représenté par le pacte de non-agression germano-polonais du 26 janvier 1934 entre le Reich et le très anticommuniste dictateur polonais, le maréchal Josef Pilsudski, vainqueur des Russes devant Varsovie en 1920. Expression de la stratégie politique hitlérienne exposée dans « Mein Kampf », il
    « donne à Staline l’impression qu’il projette un partage du gâteau est-européen avec Varsovie et compte utiliser les Polonais comme un bélier contre l’URSS. » (François Delpla – “Hitler”) …

    En fait, ainsi que l’a démontré Lev Strelkov, général à la retraite du SVR (Service de renseignements extérieurs), « Une part de la responsabilité dans le déclenchement de la seconde guerre mondiale repose sur la Pologne, c’est pourquoi ils essaient de déformer les faits historiques ».

    Et de citer entre autres preuves le substrat d’un entretien de l’ambassadeur finlandais à Londres avec un ministre britannique :

    « La Grande-Bretagne et la France ne s’opposeront pas à l’expansion allemande vers l’Est … Laissons faire le temps et attendons qu’un conflit important éclate entre l’Allemagne et la Russie ».

    Sous le titre « Secrets de la politique polonaise : 1939-1945 » le recueil de documents déclassifiés des archives soviétiques intitulé « Agression », regroupe des documents parvenus aux autorités soviétiques entre 1938 et 1941 témoignant que le Kremlin était au courant du caractère inéluctable de l’attaque hitlérienne et comprend des analyses de la politiqueextérieure et intérieure de la Pologne, des lettres d’informations et des enregistrements d’entretiens d’ambassadeurs, des rapports d’attachés militaires, des télégrammes de missions diplomatiques polonaises et d’autres documents révélant les plans secrets de la Pologne à la veille de la seconde guerre mondiale.
    Il évoque l’existence d’une organisation baptisée « Prométhée », siégeant à Paris mais dirigée de Varsovie par les services spéciaux polonais. Selon les renseignements russes, sa mission consistait notamment à attiser des troubles en Ukraine, dans les régions de la Volga et le Caucase.
    Également, la volonté d’isoler l’Union soviétique et la sous-estimation du régime nazi, exprimée en clair
    dans le compte rendu d’une réunion de 1937 entre l’ambassadeur de Pologne à Washington et un haut
    responsable du département d’Etat américain :

    « La Pologne ne voit pas de menace provenant de l’Allemagne nazie. La priorité est d’isoler l’Union soviétique ».

    Et le général Sotskov de conclure : « C’est pourquoi, ils (les Polonais) essaient de déformer les faits historiques ».

    De même, est dénoncé le rôle du colonel Josef Beck, ministre des Affaires étrangères, principal auteur
    de cette politique, « des documents d’états majors militaires polonais prouv(ant) qu’une section spéciale
    avait été créée pour travailler avec les minorités nationales sur le territoire de l’URSS ».

    Les documents déclassifiés des archives soviétiques montrent que Londres et Paris étaient tout à fait conscients que leur position mettait l’URSS dans l’impasse et que Moscou serait obligé de s’entendre avec les Allemands. Par conséquent, l’URSS a signé le pacte de non-agression avec l’Allemagne, repoussant ainsi sa frontière vers l’Ouest tout en gagnant un peu de temps pour se préparer à repousser l’agression.

    Comparons ces faits avec la présente situation … c’est la même VOLONTE d’isoler la Russie, prélude à une énième tentative de déstabilisation (par une “révolutoion de couleur” ?) de manière à la faire revenir à … la “Russie de Eltine”, humble proie pour les affairistes étatsuniens …


    • Jacques Le 02 septembre 2014 à 12h37
      Afficher/Masquer

      Talleyrand, au moment de la constitution du grand-duché de Varsovie par Napoléon (vers 1806), à propos des Polonais: “on ne bâtit que le désordre avec ces gens-là” et il a rendu la commission qu’il avait touché! c’est dire…


    • chios Le 02 septembre 2014 à 16h08
      Afficher/Masquer

      ,@Michel Loncin.
      Pourquoi ne postez-vous pas sur le fil de Emmanuel Todd?
      Ca me semble plus qu’à propos.


    • daniel Le 02 septembre 2014 à 23h39
      Afficher/Masquer

      Josef Beck était un agent allemand.
      Je vais essayer de retrouver la ou les sources; le fait était connu a Paris avant 1936.


  34. Bertrand Le 02 septembre 2014 à 09h01
    Afficher/Masquer

    Ce monsieur, Marc Sémo, ne fait que réciter ce tube de l’été (“c’est la faute à Poutine!”) qu’on lui met dans les oreilles depuis des mois. Pas besoin de chercher plus loin: à force d’entendre les cloches sonner, on finit toujours par chanter comme elle…

    Bref, libérons-nous de libération!


  35. Bruno Le 02 septembre 2014 à 09h15
    Afficher/Masquer

    Encore pire que France Inter vendredi dernier.

    J’allume la radio, au petit matin (j’habite au Qatar) et je me crois en 3eme guerre mondiale.
    “gna gna gna, PRORUSSES, gna gna gna, RUSSES, gna gna gna, LES RUSSES ENVAHISSENT l’UKRAINE, gna gna gna, LE MAITRE DU KREMLIN, gna gna gna, DES CENTAINES de CHARS, gna gna gna, d’APRES LE GOUVERNEMETN DE KIEV, gna gna gna, D”APRES LE PRESIDENT UKRAINIEN, gna gna gna, 1000 RUSSES ENVAHISSENT l’UKRAINE (!!!!!!) etc… etc…

    De la bouillie journalistique. Le degré ZERO de l’investigation. Pas un mec sur place pour confirmer quoi que ce soit. J’étais scandalise.

    C’est TODD qui a raison : la haine des russes est à la hauteur de notre propre impuissance. De notre propre décadence. Le monde nous échappe totalement et nous ne supportons pas.

    Monsieur Semo, de grâce, soyez consistant : passez prendre BHL et partez au front ! Engagez-vous, allez vous battre ! Vous pourrez alors déchiqueter de la chair humaine « pro-russe » de vos propres mains ! Attention, il y aura des femmes et des enfants dans le lot. Mais bon… pour vous, tout a l’air si simple. Vous allez bien vous en sortir.

    Et quand vous en aurez fini avec l’Ukraine, passez par la Syrie puis rendez-vous en Lybie.


  36. Fabien Le 02 septembre 2014 à 09h34
    Afficher/Masquer

    Libération? C’est quoi, ça Libération? Pour moi, depuis leur une ignoble contre Mélenchon sur la “purification éthique” au moment de l’affaire Cahuzac (goutte d’eau qui fait déborder le vase), ce journal n’existe tout simplement plus. Je n’ai jamais été abonné, et je ne l’achèterai plus jamais!


  37. MICHEL R Le 02 septembre 2014 à 09h46
    Afficher/Masquer

    bonjour,
    toujours dans le genre désinformation, la question de JC BOURDIN à H MARITON:
    “des troupes russes sont en ukraine, que dites-vous à LAVROV?”
    sous-entendu,l’armée russe!
    insensé quand on sait que m BOURDIN a vécu longtemps en russie(c’est lui qui l’affirme)
    je me répète mais il me semble que la guerre de l’info est vraiment perdue.


    • passant Le 02 septembre 2014 à 20h06
      Afficher/Masquer

      La guerre de l’info n’est pas vraiment perdue…

      A chaque événement (lybie, syrie, ukraine), il y a une partie des lecteurs des médias mainstream qui n’y croient plus et se tournent vers d’autres sources d’informations.
      La courbe de fréquentations de la presse russe par les français et d’autres européens va dans le bon sens (pour moi). C’est là http://chrysatcho.free.fr/ukraine/sitesrus.php

      Au bout de deux ou trois erreurs, les traductions faites par la presse mainstream sont désormais sujettes à caution. Dimanche plusieurs gars ou filles sur différents sites se sont tapés une partie du discours de Poutine en VO. Lors de la soi-disant destitution de Ianoukovitch, il n’y avait pas eu cette tendance à aller voir à la source ce que prévoyait la constitution ukrainienne.

      Enfin, l’absence de publication de sondage à propos de la crise en Ukraine devient très louche. J’ai pourtant lu, dans un article du figaro, que le clan des “pro-Poutine” grossissait.


  38. zarnunsen Le 02 septembre 2014 à 09h46
    Afficher/Masquer

    “Et quand Moscou reconnaîtra vraiment Novorossia, et enverra alors des chars pour la protéger, on fera quoi exactement ?”

    Euh, n’est-ce pas en cours…


  39. perceval78 Le 02 septembre 2014 à 09h47
    Afficher/Masquer

    Comme je sens gros comme un camion de 30 tonnes qu’on va nous mettre la défaite Polonaise en 1939 sur le dos. Je me permets de rappeller quelques faits.La Pologne est envahie le Premier, La France rentre en Guerre le 3 et lance une offensive dans la Sarre une semaine après.L’armée polonaise s’écroule en 35 jours, c’est peu pour que la France puisse faire quelques chose. Pendant ce temps les Americains devisaient gentiment de savoir s’ils restaient neutre ou pas.Roosevelt fait un discours le 3 septembre :

    Elle sera suivie d’une proclamation qu’exige la loi de neutralité existante. J’ai confiance que dans les jours qui vont suivre notre neutralité pourra être transformée en une véritable neutralité.

    Alors messieurs les donneurs de leçon qu’avez vous fait pour sauver la Pologne ??

    Le scenario se reproduira en 1945 ou les USA abandonneront lachement les Polonais dans les griffes de l’Ours Russe : 70 ans d’asservissement , merci qui ????

    Revue de Presse Polonaise du mois d’Aout 1939
    =
    http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6346979c.image.langFR.r=Bulletin%20p%C3%A9riodique%20de%20la%20presse%20polonaise
    =
    Revue de Presse Américaine : Juillet Septembre 1939
    =
    http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6316392b.image.langFR.r=Bulletin%20p%C3%A9riodique%20de%20la%20presse%20am%C3%A9ricaine
    =
    La campagne de Pologne :debut 1er septembre 35 jours de Guerre
    =
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Campagne_de_Pologne_%281939%29
    =
    L’offensive de la Sarre
    =
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Offensive_de_la_Sarre
    =


    • Deres Le 02 septembre 2014 à 14h35
      Afficher/Masquer

      Mettre le non soutien de la France à la Pologne en 1939 sur le dos des USA, il faut oser quand même !

      L’offensive de la Sarre n’a eu d’offensive que le nom … C’est rapidement devenu une reconnaissance armée puis une reconnaissance tout court. La piètre ligne Siegfried n’a même pas été vraiment attaqué. Pourtant, les allemands n’avaient quasiment aucune troupe en face de nous. L’occasion de rentrer profondément en territoire allemand était parfaite mais les généraux qui ont failli en 1940 avait déjà failli en 1939 … C’est le complexe de la peur de ne pas être assez nombreux. Tant que la mobilisation n’était pas complète, ils ne voulaient pas bouger alors que nous étions en supériorité flagrante. Par contre en 1940, ils n’hésiteront pas à faire déplacer toute le gros de l’armée française dans un mouvement téméraire en Belgique et en Hollande (le plan Dyle), dans ce qui s’avérera être un piège.


    • daniel Le 02 septembre 2014 à 23h53
      Afficher/Masquer

      S’engager sur les responsabilités de la seconde guerre mondiale est périlleux.
      La période d’avant guerre a été vraiment pourrie.
      Personne – et surtout pas UK, non citée jusqu’à présent- n’ a été à la hauteur.
      Déjà, les dirigeants français, politiques et militaires, avaient peur de leur ombres.
      Aucun, ou presque, n’avaient des idées claires. ne parlons pas de colonne vertébrale ou de caractère…

      Une remarque: si en 1940 la France avait fait son devoir, comme elle l’a fait
      en 1914, on peut être sûr qu’il n’y aurait pas eut 7 millions de morts dans les camps nazis.
      la France responsable par prétérition de la Shoah, ça laisse songeur et ce n’est pas absolument faux.


  40. Tikehau Le 02 septembre 2014 à 09h50
    Afficher/Masquer

    Il faut bien comprendre que les propos tenus par Marc Sémo ne sont pas de simples mensonges ou de la naïvete de la part d’un imbécile ayant “pouvoir de tout dire et écrire”.

    Nous avons à faire à de la propagande. Les merdias ont pour mission de façonner l’opinion d’une plèbe inculte ou trop paresseuse pour structurer une opinion éclairée par le simple bon sens.

    Des preuves ?

    Les mensonges sont inlassablement répétés, ce qui confère à ces mensonges “une vérité” intrinsèque. Cf Joseph Goebbels : “Plus le mensonge est gros [et répété] et plus les gens y croient”. Désolé si le point Godwin est franchi avec cet exemple…

    Ne constatons nous pas que les flots d’informations qui nous sont déversés par tombereaux au quotidien ne servent qu’à déstructurer nos processus de pensée cohérente ?

    Quand des infos sont avérées fausses (par la présentation ultérieure de preuves irréfutables), celles-ci ne sont jamais sur-médiatisées comme l’ont été celles qui nous ont enfumées.

    Et c’est surtout par le biais d’internet (encore incontrôlable…) que ces contre-informations se divulguent soulevant un véritable souci de déficit démocratique.

    Dès que vous présentez dans un “débat” des arguments contraires à la propagande on écarte d’un revers de la main toutes les objections en prédisant la fin du monde.

    Quand vos arguments sont percutants vous devenez conspirationniste.

    Vous présentez des arguments étayés de preuves et on vous lance “à la gueule” que vous êtes manipulés par de la propagande communiste, russe, … liste non exhaustive.

    Quelle autre preuve faut-il encore présenter quand nous sommes amenés à constater que les propagandistes affirment lutter contre de la propagande rétrograde ?


    • R.C. Le 02 septembre 2014 à 18h59
      Afficher/Masquer

      petit détail, sans vouloir trop pinailler : une réponse est “avérée” (comme son étymologie l’indique) ou bien elle est “fausse” ; elle peut difficilement être les 2 à la fois (sauf peut-être dans une optique yin-yang…)


  41. Nanker Le 02 septembre 2014 à 10h38
    Afficher/Masquer

    « Il faut donner des armes à l’Ukraine »

    Quel naïf ce Sémo!

    Ce qui va se passer c’est qu’on donner de l’argent à l’Ukraine. Et avec ce magot ils vont aller acheter des armes aux Américains! Hé oui sous Obama comme sous Bush on a toujours deux fers au feu : on déstabilise des pays (Irak Ukraine) pour servir l’agenda géo-stratégique de l’Oncle Sam ET on remplit le carnet de commande des entreprises américaines (Halliburton ou les marchands de canons).

    Je suis sûr que Nuland est déjà en train de négocier son petit % auprès des firmes d’armement de son pays. Allez Sémo encore 10


  42. Nanker Le 02 septembre 2014 à 10h39
    Afficher/Masquer

    Complément :

    Allez Sémo encore 10 ans de réflexion et tu comprendras comment le monde selon Washington fonctionne…


  43. social21eme Le 02 septembre 2014 à 10h48
    Afficher/Masquer

    Bjr

    Et après ces journaux pleurent misère car ils ne vendent plus, Aberration va tomber dans un néant dont ce journal e ne ressortira jamais fort certainement.


  44. Justy Le 02 septembre 2014 à 11h13
    Afficher/Masquer

    Cest tout de même un peu surprenant !
    Il y a quelques jours Kiev se targuait d’avoir detruit en poussière,et même
    en fumée, un convoi de tanks russes.
    Voici maintenant qu’ils fuient comme des lapins et que leur président
    “démocratiquement élu” appelle Rasmussen au secours.
    Et puis,c’est certainement trop difficile de dire “les tanks pro-russes”;c’est
    plus simple sans doude de parler de tanks russes….


  45. Jackturf Le 02 septembre 2014 à 11h25
    Afficher/Masquer

    Libération en est réduit à faire la propagande de la CIA pour justifier une guerre qui apparaît de plus en plus inévitable, nous n’y échapperons pas. Ceci dit ce n’est pas tant le dernier noyau de lecteurs lobotomisés depuis longtemps qui est visé par cet article, mais la reprise qu’en feront immanquablement des sites comme Les-Crises, qui semblent être tombé dans le panneau, mais bon, nul n’est parfait (humour, sans méchanceté aucune…).

    Bref, le constat que l’on peut faire à ce jour est rapide et clair.

    1) Coup d’état en Ukraine sous couvert de révolution, fomenté par des agents extérieurs, peu importe qui ils sont d’ailleurs, ce qui compte étant simplement de comprendre que certains lobbies y avaient tout intérêt, ne serait-ce que de voir Hunter Biden le second fils du Vice Président des États-Unis rentré au directoire d’une des plus importantes compagnie pétrolière et gazière Ukrainienne (Burisma) en pleine guerre civile Ukrainienne. Inutile de dire bien sur que ce Monsieur est en service commandé, tout le monde l’aura compris…

    D’autres intérêts économiques ont aussi attiré les loups, comme certains lobbies Européens que la main d’œuvre Ukrainienne bon marché (300 € de salaire moyen) ne pouvaient laisser indifférents.

    D’autres sujets aussi comme le gaz de schiste sont entrés dans la balance, lire à ce sujet l’article très intéressant du Monde http://www.lemonde.fr/europeennes-2014/article/2014/05/07/bruxelles-les-lobbies-a-la-man-uvre_4412747_4350146.html.

    Bref, la liste est longue, avec bien sur en point d’orgue, la Russie qu’il convenait de mettre dans une position intenable, géo-stratégiquement parlant.

    2) Vous noterez aussi la chape de plomb qui s’est soudainement abattue sur le vol MH17 ou l’accusateur américain refuse toujours de dévoiler ses preuves…la Russie étant la seule à demander les résultats de l’enquête (à moins que Poutine ne soit complètement maso…). Bref, manipulation quand tu nous tiens…

    3) A cet instant de l’histoire ou l’armée Ukrainienne semble sur la débandade et ou Porochenko appelle à l’aide international pour déclencher un conflit de grande envergure, nous pouvons nous interroger sur ce qui pourrait bien empêcher l’inévitable d’arriver ? En fait rien, toutes les pièces de l’échiquier semblant en place, même si Poutine en fin renard se contente pour le moment de répondre aux sanctions économiques par d’autres sanctions et de distiller par petites phrases, qu’il ne faudrait pas trop lui marcher sur les pieds.

    4) Moralité, pour le moment tout ce petit monde joue à fait moi peur et retient moi sinon je fais un malheur, jusqu’au moment ou la petite phrase de trop ou le massacre de trop, mettra le feu aux poudres, des allumés cachés dans l’ombre s’y afférant soyez en sur.

    5) Sinon, cette mauvaise pièce de théâtre avec de mauvais marionnettistes ne peut que mal se terminer, ceci même avec le meilleur optimisme du monde. Que voulez-vous, il faut bien cacher la décadence et la faillite de nos sociétés dites modernes, nos élites tenant trop à leurs privilèges, craignant pas dessus tout les révoltes populaires qui se dessinent à l’horizon et si vous vous dites que eux aussi seront dans le bain en cas de conflit, alors vous vous trompez lourdement, tout étant prévu pour les mettre bien à l’abri.

    Au final nous pouvons nous estimer heureux d’avoir un interlocuteur comme Poutine au sang froid remarquable, car avec des gens dépressifs à l’humeur guerrière comme Hollande ou Porochenko, nous avons du soucis à nous faire…

    Pardon pour le terme apocalypse employé à tort, alors disons, en route pour la fin d’un monde, pas du monde évidemment, encore que notre Terre Nourricière pourrait bien décider de se reterraformer (ou terraformer à nouveau) toute seule, histoire de nous apprendre à vivre ensemble… On l’oublie trop souvent celle la…

    A bon entendeur…


  46. Ardéchoix Le 02 septembre 2014 à 11h33
    Afficher/Masquer

    Quand l’Europe sanctionne , cela ne fait pas rire . Et comme disait M.Leborgn “Après les phases 1 et 2 , il y a la phase 3” espérons qu’ils ne vont pas passer à la quatre .
    http://www.boursorama.com/actualites/embargo-russe-un-mois-apres-le-secteur-du-lait-le-plus-touche-af1a2f2358cccb686dc22916db0a5269


  47. Nerouiev Le 02 septembre 2014 à 11h48
    Afficher/Masquer

    On ferait mieux d’armer tout le monde avec des gants de boxe, ça serait moins dangereux. Klishko aurait quelques chances.


  48. Alae Le 02 septembre 2014 à 11h53
    Afficher/Masquer

    “il va s’agir de créer une Ukraine fédérale dont Novorossia fera partie”

    Je vois très mal l’intérêt d’une Ukraine fédérale, ouverte à toutes les futures tentatives de manipulation de Washington/UE. L’histoire récente prouve à quel point les Euro-Américains sont butés dans leur volonté de s’attaquer à la Russie, de sorte que leur laisser un terrain de jeu, même sous haute surveillance, est un pari perdant. Cet aspect des choses n’ayant sûrement pas échappé à la sagacité de Poutine (il faudrait porter des lunettes de soudeur pour ne pas le voir), nul doute qu’il cherche une autre solution.
    Un autre aspect est la volonté des gens de Novorossiya, qui ne semblent pas considérer d’un œil amène les histoires de fédéralisation, c’est le moins qu’on puisse dire : aux dernières nouvelles, Alexandr Zakharchenko s’est fendu d’un NIET clair et net.
    En toute bonne logique, les Novorossiyens parlent de réparation de crimes de guerre et d’indépendance.

    Poutine ne lâchera pas l’Ukraine de l’Est (devenue Novorossiya) parce que l’Otan à sa porte, c’est la ligne rouge du Kremlin. Et l’Otan va essayer de sauver les meubles tout en continuant son agenda d’agression anti-russe. Sortez les boules de cristal, parce que bien malin qui peut deviner comment tout ça va se résoudre.
    Et merci d’avance à Poutine, qui cherche sûrement la solution la plus pacifique possible. Comme toujours.


  49. Jacques Le 02 septembre 2014 à 12h01
    Afficher/Masquer

    Bien de dénoncer cet article scandaleux, qui appuie son bellicisme irresponsable de mensonges flagrants. Il ne faut pas de contenter de constater que ce genre de journaux est en survie artificielle, il faut les dénoncer.


  50. Lerderien Le 02 septembre 2014 à 12h09
    Afficher/Masquer

    Oui, les médias sont gangrenés , trustés par des .$%§µ§+¤ , vous m’avez compris …….!
    +petits bourgeois opportunistes carriéristes et ayant une bien pauvre culture .

    Ne pas oublier nos radios publiques hélas qui devraient donner l’exemple pour remonter le niveau général . Qui devraient ai-je dit .

    Mais à F.I par exemple aux heures de grande écoute ils sont indécrottables mais très satisfaits d’eux mêmes .

    Parole ! Ils doivent brancher leur cerveau sur le Grand Ordinateur Central qui leur injecte ce qu’ils ont à dire .

    Léo Ferré : il ne reste plus rien !
    https://www.youtube.com/watch?v=qOm9D46MHuY
    Ben c’est ben vrai, ma brave dame !



Charte de modérations des commentaires