RÉUNIE AUJOURD’HUI À VIENNE (AUTRICHE) AUTOUR DE BERNARD-HENRI LÉVY, ET DE PERSONNALITÉS EUROPÉENNES ET UKRAINIENNES, LA TOUTE NOUVELLE AGENCE POUR LA MODERNISATION DE L’UKRAINE SE DONNE 200 JOURS POUR RÉDIGER UN PROJET DE “PLAN MARSHALL”. A SUIVRE…

BHL propose un "plan Marshall" pour sauver l'Ukraine

BHL avec, à son côté, Frederick W de Klerk et Leonid Kravtchouk (à dte de la photo) a Vienne, 3 mars 2015 pour le lancement de l’Agence pour la Modernisation de l’Ukraine

L’écrivain Bernard-Henri Lévy, allié aux millieux économiques ukrainiens (patronat et syndicats) ainsi qu’à des personnalités allemandes (l’ex-ministre des Finances Peer Steinbrück), françaises (l’ex-patronne du Medef Laurence Parisot), polonaises (l’ancien Premier ministre Wlodzimierz Cimoszewicz) ou encore britanniques (l’ancien ministre Peter Mandelson), peut-il sauver l’Ukraine?

C’est en tout cas l’objectif ambitieux que l’écrivain français, habitué à voir les choses en grand, s’est fixé avec l’Agence pour la modernisation de l’Ukraine dont il est le cofondateur. Et qui a été inaugurée aujourd’hui à Vienne (Autriche), en présence d’une brochette de personnalités européennes réunies dans l’enceinte du Palais Ferstel, l’un des plus beaux édifices du centre historique aujourd’hui transformé en centre de convention.

Outre les personnalités citées plus haut, la tribune accueillait en effet l’ancien président ukrainien Leonid Kravtchouk, son compatriote homme d’affaires et oligarque Dmitri Firtash, les parlementaires britanniques John Whittingdale et Lord Risby (tous deux conservateurs) ou encore l’ex-commissaire européen Günter Verheugen, Bernard Kouchner (on ne présente pas) et, enfin, l’ex-président sud-africain Frederick W. de Klerk, venu partager son expérience d’homme d’Etat dans le domaine de la reconstruction institutionnelle d’une nation.

Nous sommes peut-être au début d’une formidable expérience de “nation building”

“L’idée, explique BHL -qui est le moteur du projet avec le député allemand Karl-Georg Wellmann (CDU) et Lord Risby- est de créer des groupes de travail, selon différents thèmes (Constitution, Lutte anticorruption, Fiscalité, Justice, Intégration européenne, Santé) qui travailleront chacun indépendamment dans leur coin. Et se retrouveront dans deux cents jours pour formuler des propositions susceptibles de sortir enfin l’Ukraine du marasme où elle est plongée depuis trop longtemps; aujourd’hui à cause de la guerre, hier en raison de la corruption et avant-hier du fait du soviétisme.”

L’idée est noble et la bonne volonté est là, même si -les particpants le reconnaissent- le succès n’est pas garantit à l’arrivée. “Nous sommes peut-être au début d’une formidable expérience de “nation building”, comme on dit en anglais!”, veut croire, optimiste, BHL. “La prochaine étape, c’est dans deux cents jours. Alors nous compilerons nos propositions et présenterons un projet que le patronat et les syndicats ukrainiens, à nos côtés dans ce projet, se chargeront de présenter à la Rada, le parlement ukrainien.”

Des défis immenses

Seule certitude: l’un des objectifs non-formulés de l’Agence pour la modernisation de l’Ukraine (AMU) consiste précisément à aider le gouvernement ukrainien, aujourd’hui accaparé par l’urgence de la guerre, à réfléchir sur son destin à moyen et à long terme. “Il faut que nous accomplissions en 25 ans le même chemin que celui parcouru par la Pologne depuis 1990”, note l’oligarque Dmitri Firtash dont le groupe emploie 130.000 salariés. Il ajoute: “Pour cela, nous avons le choix: soit attendre un miracle, soit retrousser nos manches dès aujourd’hui. La seconde solution paraît la plus raisonnable…”

Les défis sont immenses et nombreux. Constitutionnel d’abord. En vingt ans, l’Ukraine a changé quatre fois de régime (présidentiel, puis parlementaire, puis présidentiel et parlementaire à nouveau). Aujourd’hui encore, le partage des pouvoirs entre le président Petro Porochenko et le Premier ministre Evgueni Iatséniouk ne sont pas vraiment clairs.

Fiscal et financier, ensuite. Car la sécurité juridique est inexistante sur les rives du Dniepr. “Une réforme des impôts est indispensable, insiste Firtash. Les investisseurs nationaux ou étrangers doivent pouvoir comprendre comment fonctionne notre système et ce qu’ils peuvent espérer comme retour sur investissement.” Chose aujourd’hui impossible en raison de la corruption infernale dont les proportions sont comparables à celle qui gangrène le Mexique.

Le financement de l’Ukraine pourrait passer par un fonds spécial d’investissements, espèrent les dirigeants de l’Agence pour la Modernisation de l’Ukraine. Il s’agit-là du fameux plan Marshall évoqué par BHL. “L’Ukraine a besoin dans l’absolu de 300 milliards d’euros”, estime Firtash. “Ceux-ci, précise BHL, pourraient provenir de l’Union européenne (UE), du Fonds monétaire international (FMI) mais également, pourquoi pas, de différents fonds souverains tels que celui de la Norvège. Car comme le reste de l’Europe, ce pays scandinave a tout intérêt à contribuer à la stabilité de l’Ukraine et, donc du continent.”

Reste le principal problème; la corruption. “Si on parle de plan Marshall, alors il faut non seulement être capable de lever des fonds mais également pouvoir vérifier que l’argent arrive bien aux destinataires souhaités, non pas détournés et perdus en route”, note le très carré Peer Steinbrück, ancien ministre des Finances et poids lourd du gouvernement Merkel (de 2005 à 2009) dont le rôle fut déterminant dans le sauvetage de l’économie européenne en 2008.

“Aucune institution, ni l’UE, ni le FMI, ni la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) ne mettra un centime si elle a l’impression que c’est de l’argent gaspillé, jeté dans un puits sans fond. Il faut donc réformer l’administration fiscale, le système juridique et mettre en place des règles de bonne gouvernance à tous les niveaux, ajoute Steinbrück. Autant que je sache, le parlement ukrainien a initié quelques réformes l’année dernière. Mais il lui faut aller beaucoup, beaucoup plus loin.”

Source : Axel Glydèn, pour l’Express, le 3 mars 2015.

======================================================

À suivre dans les actu’ukraine  🙂

150 réponses à [Il nous avait manqué !] BHL propose un “plan Marshall” à 300 Md€ pour sauver l’Ukraine

Commentaires recommandés

lvzor Le 08 mars 2015 à 07h32

Parce que comme tous les gens qui sont contre l’intervention de l’Etat, les acquis sociaux, l’assistanat et toutes ces sortes de choses, il n’envisage d’agir qu’avec l’argent des contribuables, le sien étant fait pour rapporter, non pour le dépenser… Ahlala, faut tout vous dire! 😉 😀

  1. coinfinger Le 08 mars 2015 à 00h45
    Afficher/Masquer

    C’est vraiment pour faire de l’esbrouffe . Voilà qu’il se compare à Marshall maintenant .
    Sérieusement , qui pourrait imaginer , une seconde , que la Bundesbank ou méme le FMi , ou la Norvége iraient flamber 300 milliards pour engraisser quelques oligarques et commissionnaires .


    • RGT Le 08 mars 2015 à 13h17
      Afficher/Masquer

      Quand verrons-nous ça en France ??? https://www.youtube.com/watch?v=514QL4koo1Y

      Finalement, les tunisiens sont bien les seuls dans ce monde à ne pas vouloir bénéficier de ses “bienfaits”…

      Respect.


      • Gaïa Le 14 mars 2015 à 02h34
        Afficher/Masquer

        Oui BHL est un homme dangereux car il a déjà une grande part responsabilité dans la mort de civils en Libye, en Syrie, en Ukraine ,en Yougoslavie aussi. Tout cela à partir de campagne mensongères de diabolisation pour créer des antagonismes et justifier les interventions de l’OTAN . Et je maintiens mon point de vue de départ : dans une véritable démocratie , il serait arrêté pour incitation à la guerre entre les peuples et ingérence à caractère belliqueux dans les affaires internes des autres États. Son plan Marshall est une autre de ses idées pour entretenir les profonds différents en Ukraine et écarter toutes décisions légitimes venant des populations de l’est qui ont le droit eux aussi de définir leur avenir hors BHL. Modérer BHL plutôt que mon commentaire la prochaine fois.

        http://www.wikistrike.com/2014/08/bhl-le-philosophe-de-la-guerre-fait-le-clown-a-la-tele-ukrainienne.html
        http://www.legrandsoir.info/bernard-henri-levy-et-la-destruction-de-la-libye.html


    • Goupilloy Le 09 mars 2015 à 22h11
      Afficher/Masquer

      Ce n’est pas de l’esbroufe. C’est organisation institutionnelle d’un complot où l’Ukraine apparaît comme le jouet d’intervenants extérieurs qui iront tenter de jouer avec l’argent des européens. Une affaire qui accessoirement va dissimuler le réarmement massif de ce pays, qui la priorité, mais cette fois des USA. En vue d’une guerre.
      Le soucis viendra des Ukrainiens.
      L’histoire récente comme ancienne l’a montré, leurs dirigeants ne sont capables de rien seuls.
      Ce qu’ils attendent, ce sont des euros à se fourrer dans les poches, pas davantage.
      Lors BHL et sa bande vont découvrir la profondeur de ce tropisme, l’histoire sera pliée.
      Mais l’Ukraine aura été armée jusqu’au dents.
      Et côté occidental, la seule et unique raison pour laquelle un cessez-le-feu est intervenu en Ukraine, c’est tout simplement que le pays était – e est encore – au bord de l’effondrement. Ce qu’il convient d’éviter. Sinon, les seuls capables de prendre la situation en main ce sera les Russes ; c’est ballot.


    • rouille Le 10 mars 2015 à 20h20
      Afficher/Masquer

      C’est les Grecs qui doivent être contents d’apprendre que BHL va filer 300 milliards d’euros à des gens qui ne sont pas dans l’UE alors qu’on fait crever de faim la Grèce depuis 5 ans… Porochenko pourra ouvrir autant de chocolateries qu’il veut en Europe après cette obole…


  2. Chris Le 08 mars 2015 à 00h46
    Afficher/Masquer

    Aussi longtemps que ce sont les autres qui paient, pas de problème.
    BHL reprend une proposition récente de Soros qui lui, parlait d’une aide européenne de 40 milliards US$.


  3. Chris Le 08 mars 2015 à 00h48
    Afficher/Masquer

    Comment empêcher qu’une bonne partie des aides partent illico sur des comptes privés offshore ?


    • V_Parlier Le 08 mars 2015 à 13h17
      Afficher/Masquer

      Si elles ne partent pas là-bas elles serviront pour la guerre, alors…


  4. Cédric Le 08 mars 2015 à 00h52
    Afficher/Masquer

    On ne nous demandera (encore) pas notre avis

    ou pour de faux.

    Je le dis clairement, j’en ai marre de payer.


    • Caramba! Le 08 mars 2015 à 07h31
      Afficher/Masquer

      Bonjour,
      Pour ma part, je ne paierai pas mes impôts, ils devront faire une saisie sur salaire.
      Bien sûr qu’au final, je paierai mais par principe, ça se fera contre mon gré.


      • MAXAN Le 08 mars 2015 à 08h44
        Afficher/Masquer

        C’est vrai que vous finirez par les payer si vous êtes seul à le faire. Mais imaginons que des milliers, des millions de citoyens se révoltent contre les magouilles, les abus, de la troïka, de nos politiciens, de tous les oligarques, de leurs familles, de leurs amis, des pantins comme ce BHL, j’en passe et des meilleurs, vous savez tous ces nantis, ces cahuzacs qui s’affranchissent eux mêmes de les payer et viennent nous faire la leçon ? Imaginons une grève de l’impôt, l’état pourrait il condamner toute la population si nous arrivions à mobiliser ?


        • Kiwixar Le 08 mars 2015 à 13h08
          Afficher/Masquer

          Il me semble que c’est illégal d’inciter les gens à ne pas payer les impôts?


          • Wilmotte Karim Le 08 mars 2015 à 15h12
            Afficher/Masquer

            C’est aussi illégal d’inciter à la guerre : crime contre la paix, conspiration contre la paix.

            Ce sont des chefs d’inculpation qui ont donnés lieu à des inculpations, quelque part en Allemagne. A Nuremberg, dans les alentours de 1945.


          • Caramba! Le 08 mars 2015 à 18h56
            Afficher/Masquer

            Kiwiwxar,

            Mais je n’incite personne, je prends mes responsabilités.Que voulez vous, je suis anar.
            🙂


      • Kiwixar Le 08 mars 2015 à 13h07
        Afficher/Masquer

        Plutôt que de ne pas payer, demandez un délai…. aussi chiant pour eux, et vous restez de bonne foi…. et de toute façon ils savent que de plus en plus de gens rament pour boucler les fins de mois..


        • Caramba! Le 08 mars 2015 à 18h58
          Afficher/Masquer

          Demander un délai?Mais non!!
          Sinon, je demanderai un délai jusqu’à ce que les multinationales payent leurs impôts et cen’est pas demain la veille.


          • Caramba! Le 08 mars 2015 à 18h59
            Afficher/Masquer

            Quand à ma bonne foi, qu’ils prouvent d’abord la leur.


        • Guy Liguili Le 09 mars 2015 à 19h19
          Afficher/Masquer

          Il y a encore mieux, qui consiste, selon sa situation socio-économique, à demander à rembourser 2€ par mois et d’envoyer le premier chèque de 2€. Généralement, au bout de 15 jours vous recevez une lettre de remise gracieuse de vos impôts.


      • Jean Louis Le 08 mars 2015 à 21h49
        Afficher/Masquer

        je fais tout pour ne pas être solvable depuis que mes impôts partent pour les ploutocrates.


        • Lage Le 08 mars 2015 à 23h43
          Afficher/Masquer

          La charge de la dette, c’est 50 milliards. Les impôts sur le revenu 75 milliards. Donc en un sens, oui, nos impôts vont aux ploutocrates – sauf que parmi les possesseurs ultimes de bons du trésor, il y aussi bien des banques que des instituteurs retraités de l’Arkansas…

          Ceci dit, la charge de la dette, c’est somme toute seulement 14% du budget de l’état, soit bien moins que l’éducation nationale et les retraites de fonctionnaires.

          Au fond, je ne suis pas sûr que nous vivions à l’ère des oligarques prévaricateur en fonds publics : pourquoi se fatiguer à siphonner l’impôt quand on a une BCE qui imprime plein d’argent et le loue gratuitement ?


          • Le sylaédre Le 09 mars 2015 à 23h30
            Afficher/Masquer

            Ha bin alors tout va bien ! On est “sans dents” excédentaire ! Ouf c’est cool j’ai eu peur.
            Ce qui serait bien si nous le pouvions ce serait de faire un constat d’huissier à qui nous payerions l’impôt, mais j’ai sans doute besoin de rire et de rêver lá !

            Quant à Berneur Horrible Laïus et ses amis n’en doutez plus ils se sont echappé de “la chambre n’6” d’A Tchekhov !
            Mais pourquoi pas , aprés tout avec nos milliards en trop et l’aide de la gréce et du portugal …


  5. caroline Porteu Le 08 mars 2015 à 01h04
    Afficher/Masquer

    Quelque part il justifie ce que veulent les USA … et en particulier Michael L Foster , commandant de la 173ème Brigade aéroportée qui vient d’arriver en Ukraine
    RELOOKING EUROPE !!!

    https://www.youtube.com/watch?v=3s7Dpm5RyJo

    Mais en Français on dit : “la Guerre est déclarée” et la vidéo ne dit rien d’autre
    diffusée par le Center for Strategic & International Studies


    • Chris Le 08 mars 2015 à 12h15
      Afficher/Masquer

      Devons-nous laisser nos gouvernements complices ?


    • V_Parlier Le 08 mars 2015 à 13h22
      Afficher/Masquer

      Saakashvili et toute la clique de Kiev ont décidément été entendus avec sérieux (ou du moins les US ont fait semblant car l’idée vient d’eux). Ah, Saakashvili et BHL, c’est superman et spiderman réunis! http://www.youtube.com/watch?v=AEImq9t09Lw et le fameux BHL: http://www.youtube.com/watch?v=hVy6xJXwyck ).


      • Ray Le 09 mars 2015 à 12h34
        Afficher/Masquer

        @ V Parlier, bonjour
        Snack cash Willy, son nom dit tout…..
        Quant à, Bel Horreur L’épicier.. heu pardon, L’épistotologiste, vendeur à la sauvette de courant d’air, là cela vaut le détour dans les vapeurs d’éthers universitaire, lui même ayant professé en la matière
        http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89pist%C3%A9mologie#.C3.89pist.C3.A9mologie_cart.C3.A9sienne
        Dans le tellement flou, même celui-ci n’existe pas. Pas de doute , ce mr est très très fort.
        Dommage que pour révolutionner le monde, il n’ait eu la bonne idée d’apprendre la langue d’Anus par télépathie . Quitte à provoquer une grève générale chez nos fameux Pétomanes .


  6. coinfinger Le 08 mars 2015 à 01h11
    Afficher/Masquer

    J’ai une idée que je trouve qu’elle est bonne . Pourquoi ce cher BHL , profitant de sa notorité , ne se lance pas dans une espéce d’opération resto du coeur , vis à vis d’une cause dont la valeur est limpide . Il lancerait un emprunt , lui et/ou ses copains , pour l’Ukraine .
    Ce serait à la fois rentable vu les taux actuels pour l’Ukraine , ne serait ce que la moitié . Et un témoignage de coeur . Cà pourrait faire classe dans un salon Parisen et autres , voyez mon reçu moi j’au souscrit pour x millions ! çà pourrait passer à la téle , gros plan sur le papier .
    Hein! C’est une bonne idée . Pourquoi il la lance pas ?!


    • lvzor Le 08 mars 2015 à 07h32
      Afficher/Masquer

      Parce que comme tous les gens qui sont contre l’intervention de l’Etat, les acquis sociaux, l’assistanat et toutes ces sortes de choses, il n’envisage d’agir qu’avec l’argent des contribuables, le sien étant fait pour rapporter, non pour le dépenser… Ahlala, faut tout vous dire! 😉 😀


  7. dissy Le 08 mars 2015 à 01h17
    Afficher/Masquer

    Les Grecs vont beaucoup apprécier….

    SInon Merkel en a de plus en plus marre des néocons à la BHL,Nuland et consorts
    Germany Has Had Enough With US Neocons: Berlin “Stunned” At US Desire For War In Ukraine

    http://www.zerohedge.com/news/2015-03-07/whos-isolated-now-germany-warns-washington-over-nato-commanders-dangerous-propaganda


    • Rcool Le 08 mars 2015 à 02h52
      Afficher/Masquer

      Je pense qu’en fait les Allemands en ont vraiment marre,

      Spiegel : Berlin Alarmed by Aggressive NATO Stance on Ukraine!!

      http://www.spiegel.de/international/world/germany-concerned-about-aggressive-nato-stance-on-ukraine-a-1022193.html


      • Pascalcs Le 08 mars 2015 à 03h40
        Afficher/Masquer

        Oui, il est grand temps qu’ils en aient marre et il faut les supporter parce qu’avec les nouilles trop cuites qui constituent notre gouvernement et la transparence de leur personnalité, il n’y a pas grand chose, hélas, à attendre d’eux. Quelle tristesse de voir un sinistre cuistre comme BHL être quasiement devenu le porte étendard de la France dans les conflits. Quel décadence.


        • Ded Le 08 mars 2015 à 05h37
          Afficher/Masquer

          “les nouilles trop cuites qui constituent notre gouvernement”
          J’adore cet expression, elle colle bien à ces crétins !


          • lvzor Le 08 mars 2015 à 07h37
            Afficher/Masquer

            …si seulement ce n’était que des crétins… ^_^


          • RGT Le 08 mars 2015 à 12h49
            Afficher/Masquer

            @Ded : “les nouilles trop cuites qui constituent notre gouvernement”

            Vous insultez ma religion !!!

            Je suis Pastafarien et je ne peux pas accepter que ma Divinité soit souillée de la sorte.

            La Grande Nouille Intergalactique est “al dente”, elle n’est JAMAIS trop cuite !!!

            Ne sortez plus de chez vous et placez-vous sous la protection de la police, vous risquez d’être victime d’un attentat lasagnier !!!

            Votre souffrance sera bien pire que celle d’un grand philosophe https://www.youtube.com/watch?v=F36OXrrO3Fc

            Vous l’aurez cherché !!!


      • lim75 Le 08 mars 2015 à 11h43
        Afficher/Masquer

        Merci pour le lien … Analyse très fine, je crois, qui explique assez bien l’écume qui nous parvient via les média … A ajouter dans la liste des articles à traduire ?


      • coinfinger Le 08 mars 2015 à 15h45
        Afficher/Masquer

        De toute évidence les Allemands saturent . Méme Merkel , la pression interne , non dite doit étre kolossale !


      • Zasttava Le 08 mars 2015 à 19h50
        Afficher/Masquer

        Sauf que Merkel s’est faite écouter/espionner sur son portable par la NSA… Franchement je n’aimerais pas être à sa place : d’un côté Washington détient des infos potentiellement nuisibles mais vous ignorez lesquelles ; de l’autre un population farouchement anti-guerre et anti TAFTA et des industriels puissants qui râlent après les “sanctions” pasque la Russie a répliqué et que la Russie c’est du gaz et un gros marché…

        Ses marges de manoeuvre sont réduites. Alors, que Hollande accepte de participer avec elle pour l’accord Minsk-2, je trouve ça bien, oui, malgré tout ce que je pense par ailleurs de ces deux-là, là ils ont FAIT quelque chose à leur initiative, contre le bloc Washington-Londres.
        Ca nous montre les vrais antagonismes, ça trace une ligne, et ça dit aussi ce que sera l’Europe de demain…


    • Pascalcs Le 08 mars 2015 à 04h01
      Afficher/Masquer

      Il est plus que certain que les grecs sont égorgés pour payer à temps le FMI et autres “institutions” afin que ces mêmes institutions puissent aller planter l’argent grec en Ukraine et, par transitivité, dans l’achat d’armes en provenance de pays fort contributeurs au FMI et autres “institutions”. Finalement, l’argent tourne bien et on remercie vivement les retraités grecs dont le fond de pension a, en partie, permis de payer les intérêts sur dette du FMI mercredi dernier.


      • Wilmotte Karim Le 08 mars 2015 à 15h19
        Afficher/Masquer

        Les Grecs ne payeront pas (pour la plus grande partie). L’UE, la BCE et le FMI le savent, rassurez-vous.

        Donc, l’argent pour l’Ukraine ne viendra pas d’eux.
        Par contre, vous (nous)…


    • PapiJohn Le 10 mars 2015 à 19h03
      Afficher/Masquer

      Euh ! A combien elle se monte la dette de la Grèce déja ?
      M’enfin plus c’est énorme et plus ça marche avec les ultra libéraux …


  8. Choupinet Le 08 mars 2015 à 01h22
    Afficher/Masquer

    300 milliards, ben quoi ?

    C’est pas comme si les Grecs en avaient besoin. D’ailleurs, ils font partie de l’Union Européenne, eux, c’est pas non plus comme s’ils nous concernaient.

    Et puis bon, BHL sait ce qu’il faut faire avec les sous des citoyens, comprends pas où est le problème. L’Ukraine, c’est un pays d’honnêtes mafieux qui n’ont bientôt plus d’argent à blanchir, et ça, c’est un droit de l’homme et ça se respecte.

    Merde, mais c’est quoi ces démocraties où des gens donnent leur avis ?
    Bon, appelez-moi Charlie tout de suite, qu’il leur rappelle qu’ils sont libres et que ça mérite qu’ils ferment leurs gueules.

    Ca suffit, maintenant, à un moment, faut être sérieux, on a des valeurs ou on n’en a pas.

    (heu, hein ? on n’en a pas ? ben tu vois, c’est simple)


    • Alain Rousseau Le 08 mars 2015 à 13h02
      Afficher/Masquer

      Excellent, Coluche n’aurait pas mieux dit !


    • RGT Le 08 mars 2015 à 13h14
      Afficher/Masquer

      Choupinet ???

      Le VRAI choupinet qui fait “gloup” ???

      Je suis un de vos admirateurs… http://www.ina.fr/video/I12034336


  9. naz Le 08 mars 2015 à 01h34
    Afficher/Masquer

    J’aime bien l’idée: pendant qu’ils s’occupent à faire la guerre, nous on va leur concocter un programme aux petits oignons, pour un pays en ruines! sauf qu’ils n’ont pas l’air très affutés; je suis outrée de cette outrecuidance!
    Ils n’ont pas l’air de réaliser que dans deux cents jours, soit on sera tous en guerre, soit ce gouvernement aura sauté! et que les Ukrainiens seront bien à même de faire leur soupe eux-mêmes!


  10. Lithan Le 08 mars 2015 à 01h34
    Afficher/Masquer

    Quand on lit dans cet article qu’il faudrait débourser 300 milliards d’euros pour sauver l’Ukraine, on ne peut s’empêcher de penser aux maigres 1 000 milliards d’euros de provisions de MESF destiné à sauver la zone Euro en cas de grave crise économique et financière.
    C’est là que l’on se rend compte que l’Union Européenne est bien mal armée pour répondre efficacement à tous les enjeux politique, économique, institutionnel et géopolitique qui se posent à elle..
    Quant à ce “club” de réflexion, je ne vois pas ce qu’il apporterait comme idées neuves pour sauver l’Ukraine de la faillite et de la dislocation puisque nous connaissons déjà les recettes qu’ils vont préconiser rien qu’en lisant le listing de ses prestigieux membres : ce sera (peut-être) beaucoup d’argent frais pour le pays mais cela se fera au détriment de sa souveraineté et surtout dans un bain de sang social.
    Sinon, à l’attention des élites euro-atlantistes qui ont pignon sur rue : regardez et méditez le dernier film d’Aleksei Guerman “Il est difficile d’être un dieu” !!


    • Chris Le 08 mars 2015 à 12h37
      Afficher/Masquer

      C’est sa vassalité qui la désarme. Si l’UE envoyait paitre toutes les “espèces suceuses” qui la vident depuis des décennies, nous aurions les moyens de notre politique.


    • LPP Le 08 mars 2015 à 12h42
      Afficher/Masquer

      J’ai vu ce film. Difficile de tenir sur la longueur mais effectivement notre monde ressemble à ce que Guerman décrit. C’est effrayant !


      • Lithan Le 08 mars 2015 à 15h27
        Afficher/Masquer

        C’est vrai que ce film n’est pas facile d’accès (comme le plupart des œuvres de Guerman – cf “Khroustaliov, ma voiture !”) mais c’est probablement le meilleur film de SF Russe de ces dernières années. Quand je pense que la Russie a enfantée quelques uns des films de science-fiction les plus intelligents et novateurs jamais réalisés entre les années 30 et la fin des années 70, je ne puis que déplorer les derniers blockbusters du genre (ceux de Bekhmanbetov et Bondartchouk par exemple) qui se contentent de singer ce que le cinéma US. fait de pire. Donc pour moi, “Il est difficile d’être un dieu” est une véritable bénédiction !
        Mais là où le film est intéressant, c’est par rapport à tous les soubassements qu’il englobe derrière son scénario parfois foutraque. Et la question du droit d’ingérence et des guerres de civilisations est carrément au centre des enjeux du film.
        Même si il déstabilisera, voire révulsera, beaucoup de spectateurs, je pense que ceux qui fréquentent ce forum sont mûrs pour tenter de le décrypter.
        Par contre, juste pour la petite anecdote amusante, sur un extrait du film visible sur Youtube, un internaute à posté ceci : “L’Ukraine dans 20 ans…”.


    • ulule Le 09 mars 2015 à 23h13
      Afficher/Masquer

      Ca n’a pas dû bien marcher cet appel “Save the New Ukraine” du 27 janvier dans le NYT
      http://www.nytimes.com/2015/01/27/opinion/bernard-henri-levi-george-soros-save-the-new-ukraine.html?_r=0


  11. Louis Le 08 mars 2015 à 01h50
    Afficher/Masquer

    Je propose de l’envoyer en stage chez ses amis de Svoboda. Nombreuses activités récréatives au programme :

    – cosplay
    – retraite au flambeau
    – chants autour du feu
    – survivalisme


    • V_Parlier Le 08 mars 2015 à 14h19
      Afficher/Masquer

      Question survivalisme, çà se résume plutôt au pillage…


  12. Alae Le 08 mars 2015 à 02h00
    Afficher/Masquer

    D’ici 200 jours, beaucoup d’eau sera passée sous les ponts. A mon avis, l’Ukraine sera méconnaissable et se passera des services de béachelle (sans majuscule pour ce minus).
    D’ici là, avec son joli comité Théodule tout neuf, ledit béhachelle aura eu le temps d’ingurgiter bon nombre de petits fours et de champagne, de se montrer en photo et de causer sur son blog de tout plein de beaux projets d’avenir pour l’Ukraine que seuls ses potes du Point liront.

    Sinon, pour les 300 milliards de l’UE, il peut toujours rêver. L’UE a des oursins dans les poches et renâcle même à s’offrir le pipeline qui nous acheminerait le gaz russe depuis le Turk Stream, alors le tonneau des Danaïdes de l’Ukraine, pensez donc !
    Tiens, il devrait demander le grisbi aux Américains. Le “non” irait encore plus vite.


    • lvzor Le 08 mars 2015 à 07h41
      Afficher/Masquer

      “il devrait demander le grisbi aux Américains. Le “non” irait encore plus vite.”

      Pas sûr : l’argent ne leur coûte rien…


      • LPP Le 08 mars 2015 à 12h46
        Afficher/Masquer

        Si, cela leur coûte l’inflation et la dégradation intérieure avec celle de la valeur des bons du trésor puis par enchainement la baisse du dollar qui devient de la monnaie de singe. C’est là qu’on voit que leurs croisades sont idéologiques.


        • Wilmotte Karim Le 08 mars 2015 à 16h16
          Afficher/Masquer

          Oui et non.
          Si la création de monnaie est la contre partie d’une création de valeur équivalente, il n’y a pas lieu d’avoir de l’inflation.

          Si vous imprimez des billets que vous utilisez pour produire un bien que vous allez acheter en contre partie des billets mis en circulation, l’inflation n’a pas de raison d’exister.

          Maintenant, jeter 300 M € dans le tonneau des danaïdes ukrainiens, c’est stupide.
          Il n’y aura aucune capacité de production (ou alors, aux marges) mis en place en contre partie de ces capitaux.


    • Wilmotte Karim Le 08 mars 2015 à 16h13
      Afficher/Masquer

      “et renâcle même à s’offrir le pipeline qui nous acheminerait le gaz russe depuis le Turk Stream”

      Ca, c’est pour l’Europe du sud. Pourquoi voulez-vous que l’Allemagne soutienne une politique coopérative en Europe? Ils veulent détruire les pays du sud et se les inféoder définitivement.
      Pas assurer l’approvisionnement stratégique du sud.

      Les Allemands, ils l’ont leur Nord Stream.


  13. dupontg Le 08 mars 2015 à 03h13
    Afficher/Masquer

    avec 300 milliards,le premier achat serait des armes…
    pour la grande joie des marchands de canons..

    comme pour la grece d’ailleurs..misere du peuple mais priorite aux militaires pour se proteger
    de………..la turquie qui appartient aussi à l’otan…
    pas tres claire cette alliance qui sert uniquement les interets des USA


  14. Serge Le 08 mars 2015 à 03h28
    Afficher/Masquer

    C’est loin d’être fini .Hier la RADA ukrainienne a voté une loi qui permet d’augmenter à 250 000 le nombre de soldats qui pourraient être engagés sur le front du Donbass avec un discours enflammé à la tribune d’un dont j’ai oublié le nom ,appelant à reprendre les territoires de l’est .
    + aide US .
    Les insurgés craignent une attaque imminente à Shirokino .à l’est de Marioupol .
    Le journaliste Graham Phillips a été arrêté à l’aéroport d’Heathrow de Londres,alors qu’il revenait en GB pour y passer quelques vacances et revoir sa famille .


    • Jean Louis Le 08 mars 2015 à 21h53
      Afficher/Masquer

      Bah quand je vois que 150000 soldats ukrainiens ne sont pas venu à bout de 20000 novorossia.
      Je me dit que 225000 ne fera pas grand chose. De plus le nombre de désertion est très fort dans cette guerre fratricide.
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_du_Donbass


  15. VladimirK Le 08 mars 2015 à 03h29
    Afficher/Masquer

    Deux questions :

    – Combien coûte cette agence pour la modernisation de l’Ukraine et qui va payer ?

    – Ils parlent de lutter contre la corruption ; est-ce à dire qu’il vont proposer de dégager l’actuel gouvernement (pour rappel, Poroshenko s’est enrichi et est même devenu milliardaire alors qu’il était député puis ministre… il est toujours chef d’entreprise et… président. Quant à Yats, il ne vaut pas mieux) ?


  16. Serge Le 08 mars 2015 à 03h33
    Afficher/Masquer

    “Pour l’honneur de l’esprit humain” / béachell .
    Veuillez rayer la mention indécente .


  17. David D Le 08 mars 2015 à 03h37
    Afficher/Masquer

    Dans un pays normal, BHL serait mis trente ans en prison pour mises en danger répétées de la sécurité nationale !


    • Pascalcs Le 08 mars 2015 à 04h07
      Afficher/Masquer

      Mais non, il a sauvé la Libye d’un chaos certain….Un grand moment de courage.


    • Marvelal Le 08 mars 2015 à 05h10
      Afficher/Masquer

      Oui, quand il etait à Saint Paul de Vence on avait peur qu’une fusillade éclate à tout instant


      • Lysbeth Lévy Le 08 mars 2015 à 11h41
        Afficher/Masquer

        Vite ! Un maidan à Saint-Paul de Vence !


        • Caramba! Le 08 mars 2015 à 19h12
          Afficher/Masquer

          Dans une démocratie où bhachelle sévirait, on aurait vite fait de voir arriver une dictature.
          Quand une vermine pareille parade en lieu et place des zélus, vraiment, on est pa loin du dépot de bilan.
          Bhachelle est un cancer, où est la chimio?


  18. kasper Le 08 mars 2015 à 05h08
    Afficher/Masquer

    La démocratie comme on l’aime : décider du destin d’un pays entre vieux roublards étrangers, avec des financements de l’étranger, et sans consulter, ou superficiellement, le peuple qui se verra administrer le bouillon.


    • Lionel Le 08 mars 2015 à 06h08
      Afficher/Masquer

      “Nation building” qu’il a dit le monsieur….


      • Denis Griesmar Le 08 mars 2015 à 12h35
        Afficher/Masquer

        Ce terme est un vieux truc de l’impérialisme anglo-saxon pour cacher un ethnocide. Voyez comment le Kanada des “rednecks” étouffe le Québec. En ce qui concerne l'”Ukraine”, la première chose est de remarquer qu’elle n’existe pas. Lorsque l’URSS s’est effondrée, il aurait fallu demander l’avis des gens, comme cela fut fait après 1918, par exemple en Silésie. La Nouvelle Russie est russe. Quand à l’Ouest de l'”Ukraine”, il est compréhensible que des gens qui ont été successivement lituaniens, polonais, turcs, suédois et autrichiens soient désorientés. La seule chose à faire est de dénazifier, et de donner à la région un statut de neutralité semblable à celui de l’Autriche ou de la Finlande. Mais les référendums, en Europe, que ce soit à l’Ouest ou à l’Est, ne sont plus à la mode. Seul règne l’Oncle Sam, armé de son “leadership”, de sa “manifest destiny”, et de la servilité volontaire des minus qui nous “gouvernent”.


        • languedoc 30 Le 08 mars 2015 à 14h32
          Afficher/Masquer

          “…dénazifier l’Ukraine”? Après 20 ans de propagande anti russe, je me demande qui va vouloir s’y coller?


      • V_Parlier Le 08 mars 2015 à 14h25
        Afficher/Masquer

        Nation building: C’est drôle comme de nos jours les termes anglais sont utilisés massivement (d’abord dans les entreprises puis dans la politique) pour édulcorer des expressions qui paraitraient horribles en Français (ou en Allemand à une certaine époque, en Russe dans la bouche de Lénine, etc…). Mais quand c’est en Youesse-angliche, çà fait tout de suite plus “smart”!


        • Caramba! Le 08 mars 2015 à 19h14
          Afficher/Masquer

          oui et nos petits jeunes cons européistes se la jouent cultivés lorsqu’il parlent angliche alors qu’ils sont incapables d’écrire deux lignes en français sans faute d’orthographe.
          à crétin, crétin et demi.


  19. DocteurGrosdois Le 08 mars 2015 à 05h47
    Afficher/Masquer

    L’économie Ukrainienne est un bâton merdeux que plus personne ne veut toucher.

    L’Ukraine était déjà au bord du gouffre au moment des accords avec l’UE, elle est totalement exsangue aujourd’hui,
    et après guerre elle sera réduite d’au moins un tiers, privée de son bassin industriel, et peut-être coupée de son accès a la mer.

    Alors pour l’instant on préfère baisser d’un ton l’intensité du conflit pour le laisser trainer aussi longtemps que possible.

    Le gros problème des occidentaux est qu’on veut bien déstabiliser, voire envahir, des pays mais on ne veut pas payer les pots cassés.
    On fait tout l’inverse de ce que nous avait appris le colonialisme: pour consolider une conquête, il faut investir des moyens énormes et à perte.
    On s’attend à ce que les lois du marché seules fassent surgir la démocratie et la prospérité, et qu’on peut tout de suite mettre la main sur le gâteau.

    A l’Est, en gros Poutine fera un chèque et offrira du gaz pas cher pour se chauffer et faire tourner les usines.
    A l’Ouest, on fera de prêts sous conditions de reformes extrêmes qu’un peuple encore en armes aura peut être du mal a digérer…


    • Wilmotte Karim Le 08 mars 2015 à 16h25
      Afficher/Masquer

      “A l’Est, en gros Poutine fera un chèque et offrira du gaz pas cher pour se chauffer et faire tourner les usines.”

      En même temps, le soutien de la Russie au gouvernement ukrainien (chèques et gaz à prix réduit) n’a pas tellement profité au peuple, à l’économie (à long terme). La politique russe de stabilité en s’appuyant sur des oligarques locaux (Yanoukovitch, Timotchenko, etc) est un échec et a contribué largement à créer les conditions sur lesquels la déstabilisation a pu s’appuyer.


  20. madeleine Le 08 mars 2015 à 05h53
    Afficher/Masquer

    Il persiste à croire que nous sommes en 1938


    • red2 Le 08 mars 2015 à 11h49
      Afficher/Masquer

      Le Plan Marshall c’est plutôt 1947 ! Il ne prend pas ici Poutine pour Hitler mais pour Staline…


      • Caramba! Le 08 mars 2015 à 19h16
        Afficher/Masquer

        oui, pour bhachelle, les précisions de l’histoire sont un luxe qu’il ne peut pas se payer.Quand on est con, on est…..


  21. Patrick Luder Le 08 mars 2015 à 06h23
    Afficher/Masquer

    BHL c’est les guignols de l’information mais en beaucoup moins drôle …


  22. sergeat Le 08 mars 2015 à 06h28
    Afficher/Masquer

    L ineffable kouchner est dans le coup,formidable il va réussir comme au Kosovo; il va construire une belle démocratie tous les objectifs seront atteins :redistribution des richesses volées,arrêt de la vente des organes humains,instauration d un pluralisme type anglo-saxon(svaboda et pravii sector),neutralité pas d otan;éradication de la corruption,réécriture de la constitution par le génie mondial:bhl,….mixité sociale tous les démocrates(poroshenko,timoshenko,yaroch…)devront être multi nationalitees de préférence suisse,anglaise,israélienne….autonomie énergétique(gaz de schiste avec le fils biden,),indépendance agricole grâce à monsanto….le rêve quoi !!!!


  23. Albigeois Le 08 mars 2015 à 06h44
    Afficher/Masquer

    Incroyable quand-même le culot de ce type, les tartes à la crème pour réjouissantes qu’elles étaient méritent d’être remplacées par du goudron et des plumes. Et personne au gouvernement pour remettre ce fauteur de mort à sa place.


    • josden Le 08 mars 2015 à 09h26
      Afficher/Masquer

      On appelle cela Chutzpah je crois. Et cela semble bien être génétique.


    • Caramba! Le 08 mars 2015 à 09h56
      Afficher/Masquer

      Albigeois

      Quel gouvernement?


  24. Babar Le 08 mars 2015 à 08h06
    Afficher/Masquer

    Chaque époque a les intellectuels qu’elle mérite! Considérant BHL, y a déjà de quoi être pessimiste pour notre avenir, mais quand les “intellectuels” en question passent à l’acte eux mêmes et quand on connait le goût de ce super héros pour les guerres civiles et la formation de coalitions s’engageant dans des croisades meurtrières on peut craindre une extension du conflit en Ukraine. Cela couronnerait sa carrière d’entrainer l’Europe dans une guerre est ouest.


    • V_Parlier Le 08 mars 2015 à 14h32
      Afficher/Masquer

      Le plus stupéfiant est que même dans le mainstream il se fait incendier, mais rien n’y fait. Il continue de sévir, d’influer, de calomnier et de mentir, et quand la critique arrive il a déjà tout fait: http://www.youtube.com/watch?v=hVy6xJXwyck .


      • Lt Anderson Le 08 mars 2015 à 22h06
        Afficher/Masquer

        Vidéo récente indispensable pour débusquer ce “cuistre” (cf. Desproges).


  25. arthur78 Le 08 mars 2015 à 09h38
    Afficher/Masquer

    BHL a publié son discours du 3 mars au Palais Ferstel.

    http://www.huffingtonpost.fr/bernardhenri-levy/un-plan-marshall-pour-lukraine_b_6806748.html?utm_hp_ref=tw

    J’ai noté 2 phrases :

    Et puis j’ai reçu, ces dernières heures, deux messages.
    Celui du Président français, François Hollande, l’homme qui n’a pas livré les Mistral à Poutine,
    l’avocat de l’Ukraine sur la scène internationale : il m’a assuré de son soutien, aujourd’hui et demain.

    Il faut d’abord gagner cette guerre que le peuple ukrainien n’a pas voulue mais qu’il livre avec bravoure.

    1) pratiquement à chaque fois qu’il parle BHL parle du soutien de Hollande, on aimerait savoir ce qu’il en est VRAIMENT .

    2) avant de faire le plan Marshall, il faut gagner la guerre , cad : TUER TUER TUER … on pourrait pas faire un petit referendum et consulter la population ?


    • lvzor Le 08 mars 2015 à 16h12
      Afficher/Masquer

      “pratiquement à chaque fois qu’il parle BHL parle du soutien de Hollande, on aimerait savoir ce qu’il en est VRAIMENT”

      En effet, j’ai vu plusieurs fois le disciple de Botul faire état de la subordination de Hollande à ses directives, et jamais vu de démenti. Peut-être Hollande a peur de ne plus être invité au dîner du CRIJF? 😀


  26. georges glise Le 08 mars 2015 à 09h46
    Afficher/Masquer

    yen a marre de tous ces gens qui nous prennent pour des crétins; ces foudres de guerre doivent nous foutre la paix, ils ont échoué partout, notamment en bosnie, en libye, et ils osent encore ramener leur fraise en ukraine; sans doute parce qu’ils apprécient les friandises de l’entreprise porochenko; cette fois ils sont en bonne compagnie, avec un kravchouk qui a démontré un amour de la démocratie aussi poussé que celui du roi d’arabie saoudite!


  27. gigi Le 08 mars 2015 à 09h47
    Afficher/Masquer

    Pour bien comprendre la philosophie (bernard-henri oblige) qui sous-tend ces projets rappelons-nous que :

    1) les cadavres des civils ukrainiens même pas refroidis, le fils de Joe Biden, Hunter (cocainomane et viré de l’US Navy,) a été nommé au conseil d’administration d’un des plus importants complexes énérgétiques ukrainiens, pour faire du gaz de schiste à l’est de l’Ukraine.

    http://www.globalresearch.ca/company-in-which-us-vice-president-joe-bidens-son-is-director-prepares-to-drill-shale-gas-in-east-ukraine/5393403

    2) Monsanto est en train de racheter des surfaces immenses de bonne terre ukrainienne pour faire du bio (joke). Pour faire de l’OGM Monsanto bien sûr !

    http://blogs.mediapart.fr/blog/victorayoli/291014/lukraine-selon-monsanto-et-consorts

    Bref ces 300 milliards c’est comme s’il les remettaient dans leur poches avec intérêts.
    Cela rejoint les affaires précédentes au Kosovo où Madeleine Allbright avait voulu racheter les télécoms, Wesley Clark ,les mines. Aujourd’hui Petraeus serait en passe d’acheter une grande partie de la presse serbe.
    Tous ces pays sont trop bêtes pour s’en sortir tous seuls , ils ont besoin de PARRAINS gentils et bienveillants.


    • Lysbeth Lévy Le 08 mars 2015 à 11h49
      Afficher/Masquer

      Exactement ce que j’ai pensé..c’est “un investissement” qui rapporterait le double au moins, donc l’argent ils vont se débrouiller pour le trouver, quitte à nous faire payer en ne disant rien…Bien oui en fait nous avons toujours payé pour “eux” leurs aventures même si ils perdent nous sommes là..

      Voilà à quoi sert la “crise” actuelle..J’ai lu sur un journal ukrainien-américain que l’Ukraine était le “Texas” de l’Est européen.!..Cela veut tout dire non ?.


  28. gigi Le 08 mars 2015 à 09h50
    Afficher/Masquer

    On voit que la santé et l’environnement des ukrainiens est leur principal souci 🙂


  29. Caramba! Le 08 mars 2015 à 10h05
    Afficher/Masquer

    Vous savez, bhachelle est à la recherche d’un donneur d’organe, en effet, il cherche désespérement un cerveau depuis qu’il est né.
    🙂
    Il a demandé à fourest et sa clique de journalopes mais eux aussi cherchent un cerveau.
    🙂


  30. arthur78 Le 08 mars 2015 à 10h44
    Afficher/Masquer

    On aimerait connaitre les connections réelles de BHL avec les US, car quelqu’un qui essaye de convaincre MC Cain de faire la guerre , il est ou sur l’echiquier politique ? à l’extreme de l’extreme droite ?

    http://www.c-span.org/video/?309627-3/syrian-civil-war-us-policy

    Quelqu’un qui siège avec Zbigniew Brezinski dans un comité éditorial, il est ou par rapport au racisme ordianire Anti Russe ?

    http://www.the-american-interest.com/masthead/

    On a trop tendance à se dire que BHL est un doux illuminé nappé dans son orgueil, il est peut être beaucoup plus dangereux que ça.


    • gigi Le 08 mars 2015 à 11h07
      Afficher/Masquer

      Il faudrait inviter BHL à faire un discours à Donetsk, sans gardes du corps, devant un parterre de victimes des bombardements. Je ne veux pas préjuger du résultat mais…


    • V_Parlier Le 08 mars 2015 à 14h37
      Afficher/Masquer

      En effet, même si derrière lui il y en a d’autres bien plus décisionnaires, cet illuminé est bien plus dangereux qu’on ne le croit. Son influence néfaste démesurée d’oligarque de presse menteur et de conseiller officieux des gouvernements français successifs est stupéfiante. Il s’en vante sans complexes, d’ailleurs.


  31. Lt Anderson Le 08 mars 2015 à 10h50
    Afficher/Masquer

    “Il nous avait manqué”…

    Non.

    Qu’il disparaisse.

    Qu’il aille élever des chèvres.


    • Chris Le 08 mars 2015 à 12h46
      Afficher/Masquer

      Plutôt des anacondas ou des porcs, ça lui ressemble.


  32. Nerouiev Le 08 mars 2015 à 10h59
    Afficher/Masquer

    Autant d’attrait pour l’Ukraine doit bien avoir une raison, si ce n’est son économie à redresser, c’est plutôt une autre à créer pleine de liberté, sans entraves et sans lois comme c’est possible après un chaos extrême. Par exemple la culture intensive des OGM, l’exploitation sans restrictions des gaz de schistes, le tout avec une main d’oeuvre bon marché. Sans oublier bien sûr quelque bases militaires aux abords de la Russie. Si je dis ça c’est tout simplement pour que les Grecs ne soient pas jaloux. Mais que vient faire Kouchner là dedans ? J’espère que … ce n’est qu’un organisateur.


    • Chris Le 08 mars 2015 à 12h48
      Afficher/Masquer

      L’Ukraine c’est la répétition de l’Ex-Yougoslavie. Pourquoi Kouchner ne ferait-il pas partie de la curée ?


  33. cording Le 08 mars 2015 à 11h05
    Afficher/Masquer

    L’agitation, l’esbroufe de BHL et de ses amis est à côté de la plaque, comme d’habitude. Pourquoi l’UE prêterait, à fonds perdus 300 milliards d’euros à l’Ukraine alors qu’elle n’a pas voulu augmenter ses budgets il y a 10 ans pour la mise à niveau des nouveaux entrants au sein de l’UE.
    Qu’ils demandent donc aux US de financer leur nouvelle colonie!
    De toutes les façons le temps joue contre eux en effet l’Ukraine est au bord du défaut de paiement, en faillite, et les promesses n’engagent que ceux qui les reçoivent. D’ici là soit il y aura un nouveau révolution de palais à Kiev où les plus durs évinceront Porochenko pour une politique de fuite en avant par la reprise de la guerre dans l’est du pays soit ce dernier évince les radicaux comme Iatseniuk et sa bande pour faire une vraie politique de négociation avec tous ses interlocuteurs comme ils ont commencé à faire alors l’Ukraine pourrait revenir sur terre en tenant compte de sa géographie donc de sa géopolitique.


    • Caramba! Le 08 mars 2015 à 19h22
      Afficher/Masquer

      mIAS L’ue N4A


  34. bluetonga Le 08 mars 2015 à 11h07
    Afficher/Masquer

    Ça fait longtemps que je ne les regarde plus, mais les Guignols n’ont jamais créé un modèle BHL?

    Petite recherche…

    YES!

    https://www.youtube.com/watch?v=wTrA4JoB5Xs

    Qu’ajouter à cela?


  35. jjmomo1 Le 08 mars 2015 à 11h13
    Afficher/Masquer

    En lisant ce plan Salutaire AMU entre les lignes, on perçoit les enjeux qui ne se préoccupent en rien de la population :
    Offrir un cadre sécurisé pour organiser le pillage de l’Ukraine et ce malgré ou avec les oligarques, qui rassurera les investisseurs internationaux dont le réalisme face aux conditions de misère d’un peuple jeté à corps perdu dans une guerre intérieure (et on en remettra une couche au besoin avec l’aide des formateurs militaires internationaux) facilitera leur mise en esclavage reconnaissante devant les bons offices de ce parterre de sinistres fossoyeurs qui jouent à “Dieu le père”


  36. RGT Le 08 mars 2015 à 12h30
    Afficher/Masquer

    “Outre les personnalités citées plus haut, la tribune accueillait en effet l’ancien président ukrainien Leonid Kravtchouk, son compatriote homme d’affaires et oligarque Dmitri Firtash…”
    Ils n’ont pas invité Kolomoïsky ?
    Son absence se fait grandement ressentir dans cette petite sauterie !!!

    “Et se retrouveront dans deux cents jours pour formuler des propositions susceptibles de sortir enfin l’Ukraine du marasme où elle est plongée depuis trop longtemps; aujourd’hui à cause de la guerre, hier en raison de la corruption et avant-hier du fait du soviétisme”…

    Tout ce que je peux souhaiter aux ukrainiens, c’est qu’un “anti-Maïdan” ait lieu dans moins de 200 jours et que les actuels dirigeants soient traînés devant les tribunaux pour haute trahison.

    “Il faut que nous accomplissions en 25 ans le même chemin que celui parcouru par la Pologne depuis 1990″
    Les ukrainiens sont fous de joie : Ils recevront tous une promotion de “salariés détachés” au sein de l’UE !!!

    “…le très carré Peer Steinbrück, ancien ministre des Finances et poids lourd du gouvernement Merkel (de 2005 à 2009) dont le rôle fut déterminant dans le sauvetage de l’économie européenne en 2008…”
    Peer Steinbrück est d’une efficacité redoutable : Nous ne nous sommes même pas aperçus qu’il y avait eu une crise en 2008 et l’actuel taux de croissance à deux chiffres de l’UE est bien là pour nous le rappeler !!!

    “…le parlement ukrainien a initié quelques réformes l’année dernière. Mais il lui faut aller beaucoup, beaucoup plus loin…”
    Pour aller plus loin, il ne reste plus qu’à privatiser l’air respirable. A mon avis, ça doit les chatouiller depuis un bon moment.
    Et avec un marché 100% captif on est certain d’engranger des sommes considérables !!!


    • Vu de Varsovie Le 08 mars 2015 à 14h22
      Afficher/Masquer

      @RGT

      ““Il faut que nous accomplissions en 25 ans le même chemin que celui parcouru par la Pologne depuis 1990″
      Les ukrainiens sont fous de joie : Ils recevront tous une promotion de “salariés détachés” au sein de l’UE !!!”

      Vous en avez vu beaucoup de plombiers polonais depuis 2004 ?

      Il est fait plutôt allusion à la croissance constante du pays depuis 1990 :

      Economie

      La Pologne a été le premier pays d’Europe centrale à retrouver, en 1995, son niveau de production de 1989, avant de connaître un fort développement économique dans la deuxième moitié des années 1990 (5, 5 % de croissance en moyenne entre 1994 et 2000).

      La Pologne a été le seul pays de l’Union européenne à ne pas avoir connu de récession en 2009, avec un PIB en hausse de 1,7%, et de 3,5% en 2010.

      La Pologne est la destination préférée des investisseurs étrangers en Europe centrale (les Français occupent le premier rang). Le pays occupe en effet une position stratégique.

      Source : http://www.touteleurope.eu/les-pays-de-l-union-europeenne/pologne.html


      • V_Parlier Le 08 mars 2015 à 14h47
        Afficher/Masquer

        La Pologne est rentrée quand nous n’étions encore qu’à la phase de transition en UE: Début des délocalisations et continuation d’une pseudo-prospérité par l’endettement des états déjà “riches”, contribuant à l’industrialisation de la Pologne. Je ne blâme pas les Polonais pour çà, mais c’est un fait. Ils ont ainsi tiré leur épingle du jeu.
        Or, l’absorption de l’Ukraine aujourd’hui n’a rien à voir, ni par la méthode, ni par le contexte extérieur, ni par la situation intérieure du pays, ni par les réelles intentions des “révolutionnaires”. En résumé: Ils rêvent debout s’ils s’imaginent qu’ils vont parcourir le chemin de la Pologne (la dite Pologne qui déchantera un jour comme nous, ceci dit, de sa soumission à l’UE. C’est pour çà qu’on l’occupe avec la menace russe et la protection de l’OTAN, çà fait office de vaseline).


      • Chris Le 08 mars 2015 à 16h35
        Afficher/Masquer

        Je préfère ce lien :
        http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossiers-pays/pologne/presentation-de-la-pologne/
        Participation de la Pologne à l’Union européenne :
        Contribution au budget de l’UE 2011 : 3,1 Mds€
        Fonds européens perçus en 2011 : 14,4 Mds€
        Bénéficiaire net de 11,2 Mds€
        Fonds européens 2007 – 2013 : 93,7 Mds€ (Politique de cohésion : 67,3 Mds€, PAC : 26,4 Mds€)
        Fonds européens 2014 – 2020 : 105,8 Mds€ (Politique de cohésion : 72 Mds€, PAC : 28 Mds€)
        Principales affectations des fonds en 2011 : Politique de cohésion (9,6 Mds€) et PAC (4,3Mds€).
        Nombre de députés au Parlement européen : 51/751
        Nombre de voix au Conseil de l’UE (pondération, traité de Nice) : 27/345 soit 7,8%
        Nombre de voix au Conseil de l’UE à partir de 2014 (critère population, traité de Lisbonne) : 7,7%
        On voit que la Pologne est le pays qui a reçu la plus grosse part des aides européennes.

        MESSAGE DE LA MODÉRATION: 13 POSTS RIEN QUE POUR AUJOURD’HUI, ET LA JOURNÉE N’EST PAS FINIE. MERCI DE MODÉRER LE NOMBRE DE VOS INTERVENTIONS


        • Vu de Varsovie Le 08 mars 2015 à 17h29
          Afficher/Masquer

          “On voit que la Pologne est le pays qui a reçu la plus grosse part des aides européennes.”

          C’est normal, puisque c’était le plus grand pays entrant.

          Sans tomber dans la simplification, je vois des analogies entre les fonds UE aux pays d’Europe centrale, dont les économies ont été quasiment dévastées pendant la période soviétique, et le plan Marshall destiné à la reconstruction de l’Europe de l’Ouest après la Seconde Guerre mondiale.

          La France n’a-t-elle pas profité de ce plan dans les années 40 et 50 (2,7 mds de dollars) ?

          http://fr.wikipedia.org/wiki/Plan_Marshall

          Je ne suis pas spécialiste de la question, mais sans plan Marshall, y aurait-il eu les 30 glorieuses ?


          • Wilmotte Karim Le 08 mars 2015 à 19h07
            Afficher/Masquer

            12% des Polonais qui ont quittés le pays quand même.
            (Cfr Defraigne, 2014)


          • Wilmotte Karim Le 08 mars 2015 à 21h12
            Afficher/Masquer

            “Je ne suis pas spécialiste de la question, mais sans plan Marshall, y aurait-il eu les 30 glorieuses ?”

            Oui. Le plan Marshall, s’il ne faut pas le négliger, n’est qu’une petite partie (5%) des montants de la reconstruction.

            Les 30 glorieuses ont des causes structurelles bien plus profonde : gain de productivité par acquisition des technologies et mode de production US, développement massif de la production socialisée (sécurité sociale), économie d’échelle dans le cadre des débuts de l’unification politique de l’Europe occidentale.


          • dupontg Le 09 mars 2015 à 05h18
            Afficher/Masquer

            a defaut de plombiers ayant pignon sur rue ,les bas salaires des pays de l’est en general auront reussi à detruire l’industrie du transport routier en France…
            On verra ce qu’il se passera quand les subventions euros seront basculees sur l’ukraine…ça devrait etre tres desagreable pour la pologne..


      • sadsam Le 08 mars 2015 à 22h16
        Afficher/Masquer

        @vu de Varsovie

        dans mon pays de résidence, j’ai vu depuis 2004 beaucoup de plombiers polonais, de carreleurs, d’électriciens et de peintres polonais aussi. Pour ne pas dire exclusivement des plombiers, carreleurs et électriciens polonais. Très gentils, très compétents, très rapides et finalement il n’est pas trop difficile d’apprendre quelques expressions en polonais pour communiquer facilement. Ces derniers temps il est vrai que commencent à apparaître des plombiers et peintres roumains. Il va falloir acheter le petit manuel de survival linguistique Lonely Planet pour le roumain, en vue de la prochaine fuite de la machine à laver.


        • Vu de Varsovie Le 09 mars 2015 à 07h40
          Afficher/Masquer

          Laissez-moi deviner, vous êtes au Royaume-Uni ?


      • Krystyna Hawrot Le 09 mars 2015 à 11h29
        Afficher/Masquer

        Entre 2 et 5 millions de Polonais ont quitté le pays depuis 10 ans; Mon association s’est beaucoup occupé des Polonais “Bolkestein” c’est à dire détachés, et notamment du cas emblématique de Flamanville en lien avec les syndicats polonais et la CGT.
        Oui, c’est une politique de l’UE et de la Pologne que d’envoyer les 5 millions de chômeurs polonais en Occident. Les gouvernements polonais ne se sont jamais cachés de cela.
        Et les “détachés” ce n’est pas de la blague, c’est un vrai désastre.
        http://amitie-entre-les-peuples.org/Pour-un-pour-droit-de-travail
        https://www.google.fr/webhp?sourceid=chrome-instant&ion=1&espv=2&ie=UTF-8#q=CGT+d%C3%A9tach%C3%A9s
        http://www.frontsyndical-classe.org/article-greve-des-ouvriers-polonais-sur-la-chantier-nucleaire-de-flamanville-74694488.html

        Si vous voulez je peux vous envoyer beaucoup de documents et d’articles concernant l’immigration intra-européenne “Bolkestein” mais sur votre mail privé.


  37. languedoc 30 Le 08 mars 2015 à 14h00
    Afficher/Masquer

    Ce BHL est un débile dangereux. Qui, va-t-il convaincre d’investir dans un pays qui est économiquement à genoux et en guerre civile?
    le FMI est déjà réticent à verser ce qu’il a promis 17,5 milliards. Reste La BCE, l’UE, vous les imaginez débourser 300 milliards pour un pays ne faisant pas partie de l’UE, rongé par la corruption et sur le point de se désintégrer? Si oui, c’est qu’ils sont tous devenus fous.
    Quant aux EU, ils ne débourseront pas un centime. Ce qu’ils veulent, c’est être les premiers à se servir. Il ne perdent pas de temps : Monsanto a acheté des immensités de terre pour y planter ses OGM., le port maritime d’Illichivsk près d’Odessa est passé sous le contrôle des USA, quant aux gisements de gaz de schiste dans l’Est, ils sont promis au fils Biden.
    Et les ukrainiens pendant qu’on dépèce leur pays, ils font quoi?


    • V_Parlier Le 08 mars 2015 à 14h50
      Afficher/Masquer

      “Et les ukrainiens pendant qu’on dépèce leur pays, ils font quoi?”
      Ils braillent contre Poutine. Même ici, alors que des volontaires pro-Kiev font un juste constat de leur situation, ils n’ont toujours pas compris ce que signifie être euro-compatible: http://www.youtube.com/watch?v=AMrcc1DsLWw .


  38. Goydorak Le 08 mars 2015 à 15h04
    Afficher/Masquer

    BHL est de fait notre ministre de la défense et notre ministre des affaires étrangères. Un peu comme Netanyhu est le président des USA.


    • V_Parlier Le 08 mars 2015 à 18h56
      Afficher/Masquer

      J’en pense de même. S’imaginer que tout vient d’Israël est toujours pratique pour dédouaner les USA. Bien sûr qu’Israël est aligné 100% sur Washington. Mais quand il ne l’est pas tout à fait (à tort ou à raison, ou ni l’un ni l’autre, peu importe) il y a vite fait des remontrances de la part de papa USA.


      • Lysbeth Levy Le 08 mars 2015 à 19h09
        Afficher/Masquer

        MODERATION: merci de mettre des liens plus probants.

        Par ailleurs, 11 publications rien que pour aujourd’hui… et la journée n’est pas finie. Merci de vous modérer dans le nombre de vos interventions svp, ça vire au squatte.


  39. Homère d'Allore Le 08 mars 2015 à 15h45
    Afficher/Masquer
    • V_Parlier Le 08 mars 2015 à 19h08
      Afficher/Masquer

      Les imposteurs idéologiques que sont les hollandistes crachent autant sur ceux de gauche qui leur mettent le nez dans leur m… que sur les adversaires politiques officiels. Peut-être même plus car ils ne supportent pas la concurrence sur cette place qu’ils se sont arrogés.


  40. lvzor Le 08 mars 2015 à 16h25
    Afficher/Masquer

    Le caudillo, euh… le duce… enfin bon… le premier ministre est une autorité en matière de philosophie. Comme en tout domaine d’ailleurs. Cet Onfray n’ira pas loin!

    (faut savoir prendre ses précautions par les temps qui courent)


  41. Bruno Le 08 mars 2015 à 16h45
    Afficher/Masquer

    Non mais comment un type comme Valls peut-il ecouter BHL ?

    Cela en dit tres tres long sur les orientations de la France en matiere de politique etrangere.
    Tout est dit en fait.


  42. albert Le 08 mars 2015 à 20h39
    Afficher/Masquer

    Ce qui est savoureux dans l’affaire est la presence de Dmitro Firtash dans cette assemblee. Firtash qu’on nous presentait il y a un an comme un suppot du Kremlin ; voir cet article du delicat Piotr Smolar :

    http://www.lemonde.fr/international/article/2014/03/14/l-arrestation-de-l-oligarque-dmitro-firtach-un-signal-pour-moscou_4383087_3210.html


  43. Jean Louis Le 08 mars 2015 à 21h45
    Afficher/Masquer

    Manque pas de culot BHL
    “du Fonds monétaire international (FMI) mais également, pourquoi pas, de différents fonds souverains tels que celui de la Norvège. Car comme le reste de l’Europe, ce pays scandinave a tout intérêt à contribuer à la stabilité de l’Ukraine et, donc du continent.”

    Prélevé des fonds à la Norvège. Connaissant la Norvège qui a un énorme pactole pour assurer les retraites et les travaux en Norvège, je pense que BHL va se faire envoyer balader.


  44. eskape Le 09 mars 2015 à 00h06
    Afficher/Masquer

    une piste possible, pour trouver les 300M €: rien de plus simple que d’aller les chercher (pardon, voler) chez les russes. ainsi le puzzle se compose parfaitement, et cela explique pourquoi ces sanctions sont si importantes pour l’empire, ce n’est pas anodin du tout.

    2 liens d’un même article en 2 parties (1er en anglais, 2e en russe, pas encore traduit, mais ça vaut la peine, à mon humble avis, surtout pour la compréhension, de la vraie signification, et impact, que peuvent avoir ces sanctions, qui à ce niveau s’apparentent à du vol pur et simple) :

    http://www.strategic-culture.org/news/2015/02/17/game-with-no-rules-legal-imperialism-against-russia-i.html

    http://www.fondsk.ru/news/2015/02/08/igra-bez-pravil-pravovoj-imperializm-protiv-rossii-ii-31632.html


    • traduction Le 09 mars 2015 à 03h45
      Afficher/Masquer

      Un jeu sans règle : l’impérialisme légal contre la Russie

      Le terme impérialisme légal est apparu en rapport avec la dette publique argentine. Un tribunal new-yorkais a reconnu un certain nombre de demandes d’indemnisation privées pour rendre un verdict. D’un trait de plume un juge a fait s’élever la dette du pays jusqu’à 120 milliards, selon les estimations des experts. L’essence même de l’impérialisme légal est le soutien que procure le système juridique anglo-saxon aux vautours financiers.

      Les vautours financiers contre l’Argentine sous la protection de la Themis américaine
      Tout a commencé en 2001. L’Argentine a dû se déclarer en défaut pour un montant d’environ 130 milliards de dollars sur sa dette souveraine. C’était le plus gros défaut de dette souveraine de l’histoire. Les discussions pour une restructuration commencèrent. Leur résulat fut que les prêteurs acceptaient de passer l’éponge sur le plus gros (75%) et de modifier les conditions de paiement pour le reste. Un certain nombre de détenteurs d’obligations [bonds] argentine représentant environ 4 milliards de dollars refusèrent de se conformer aux termes de l’accord. Parmi eux figuraient un petit groupe de fonds spéculatifs [ hedge funds, ‘ sais pas comment on dit] détenant pour plus de 1,3 milliards de dollars, et conduits par l’ Elliott Management Corp. du milliardaire Paul Singer. Ces fonds s’étaient déjà acquis une réputation de vautours financiers. Ils se procuraient des obligations [bonds] d’Etats sur le point de faire défaut ou de ceux ayant déjà fait défaut et demandaient à être payés à 100%, refusant d’accepter aucun compromis. Cette audace est confortée par le fait que d’habitude ils gagnent les procès où ils demandent le paiement à 100% des obligations. Les vautours ont saisi le tribunal de New-York pour poursuivre l’Argentine afin d’obtenir les sommes entières sans restructuration. En octobre 2012, la Cour d’Appel des Etats-Unis pour le Second Circuit (New-York) [circuit = quelque chose comme nos juridictions] trancha sur la base du principe juridique du pari passu qu’ils recevraient le plein paiement. De plus elle interdisait à l’Argentine de payer ses dettes restructurées tant qu’elle n’aurait pas satisfait anx décisions du tribunal. C’était un dur combat pour l’Argentine qui réalisait que les autres prêteurs pourraient auusi demander leur plein rembousement. Le pays était pris en otage parce que ses obligations avaient été émises selon la loi de l’Etat de New-York. Selon l’arrêt du tribunal, l’Argentine se retrouvait face à la date limite du 31 juin 2014, à laquelle elle était censée payer le versement suivant des intérêts à tous les détenteurs d’obligations. Aucun accord n’avait pu être atteint, par conséquent les principales agence de notation avaient fortement baissé la note qualifiant les investissements dans le pays. Les paiements réguliers de l’Argentine en accord avec les conditions de la restructuration étaient bloqués par la décision du tribunal. L’Argentine refuse de s’exécuter, tandis que l’amende va enflant chaque jour qui passe…

      prochain épisode :
      le procès Yukos – première opération à grande échelle menée par l’impérialisme légal contre la Russie

      je ne sais pas s’il y a des clients intéressés alors j’arrête>/i>


      • traduction Le 09 mars 2015 à 03h52
        Afficher/Masquer

        auusi demander leur plein rembousement.
        le plein rembousement, c’est pas mal.

        Enfin, corrigeons quand même
        aussi demander le plein remboursement


        • Ray Le 09 mars 2015 à 10h58
          Afficher/Masquer

          @ traduction… ( non sémantique )…. ” juste pour rire “….
          Vu les aptitudes des vétérinaires qui s’occupent de nous, attention aux pinces de déboursement . .. . Là , il est temps de ruer dans les brancards, tant que nous avons encore les glandes pour le faire.


      • eskape Le 09 mars 2015 à 09h18
        Afficher/Masquer

        merci pour la traduction ! quant à la Russie, c’est la suite qui est intéressante, et surtout la 2e partie, en russe. mais c’est peut-être trop demander…


  45. Alain Le 09 mars 2015 à 05h00
    Afficher/Masquer

    Idée bonne sur le principe mais si ils comptent sur des dons (ce qu’était le plan Marshall), il rêvent (pourquoi faire pour l’Ukraine ce qu’on refuse à la Grèce moins corrompue?). Ils doivent construite un véritable futur qui attire les investissements privés et donc leur donner confiance quand à la perspective de retour sur investissement.

    En conclusion ils vont échouer car ils comptent qu’il y ait suffisamment de décideurs stupides pour leur faire cadeaux à des corrompus sans certitude qu’ils soient repentis


  46. Deres Le 09 mars 2015 à 09h51
    Afficher/Masquer

    Sauf que le plan Marshall n’était pas une montagne de brouzoufs mais des équipements destinés en plus de son aspect généreux à permettre à l’industrie américaine de réaliser sereinement sa conversion vers une économie de paix. Autrement dit, le plan finançait des commandes aux industries américaine leur finançant les changements de production.


    • Ray Le 09 mars 2015 à 11h17
      Afficher/Masquer

      @ Deres, bonjour,
      exact , cela s’interprète ; ” retooling ” ,dans ce cas, nouvelles machines d’imprimeries……….
      ” in goods we trust “


  47. Fabrice Le 09 mars 2015 à 13h30
    Afficher/Masquer

    Onfray d’alleurs en ce moment rhabille BHL ainsi que l’élite au commande du parti socialiste :

    http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2015/03/08/31001-20150308ARTFIG00094-la-reponse-de-michel-onfray-a-manuel-valls.php

    j’aime particulièrement ce passage :

    “je disais que, moi qui suis de gauche, je préférais une idée juste, fut-elle de droite, à une idée fausse même si elle est de gauche, surtout si elle est de gauche. Quel philosophe, quel citoyen même, pourrait soutenir le contraire d’ailleurs, sauf à préférer l’erreur et le faux pour des raisons idéologiques?

    Ne pas souscrire à cette affirmation de bon sens élémentaire revient à dire qu’il vaut mieux une idée fausse avec BHL qu’une idée juste de droite.”


  48. Homère d'Allore Le 09 mars 2015 à 14h25
    Afficher/Masquer

    “Face à la Russie, Juncker veut une armée européenne.”

    http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/face-a-la-russie-jean-claude-juncker-veut-une-armee-europeenne_1659168.html

    L’Europe, c’est la paix, disaient-ils…


  49. brigitte Le 09 mars 2015 à 14h38
    Afficher/Masquer

    Qu’il fasse un appel aux dons si ça lui chante et mette lui-même les premiers millions.

    C’est sans aucune vergogne que BHL, le milliardaire, veut faire payer aux autres les conséquences de ses actes.

    On ne va tout de même pas payer pour lui ! Et à son appel ! Pour acheter des armes pour des nazis auto-déclarés leur servant à assassiner des civils, femmes et enfants compris ?


  50. Michel Loncin Le 09 mars 2015 à 16h49
    Afficher/Masquer

    BHL + Kouchner … Soit les deux hommes RESPONSABLES de la double CATASTROPHE de la Bosnie-Herzégovine et du Kosovo (alors, “géopolitique étatsunienne oblige, il n’était pas question” de “l’intangibilité des frontières”) au cours desquelles “l’angélisme” des uns (Croates, Bosniauqs, Kosovars, Albanais) a permis la diabolisation des autres (Serbes) ET du CRIME contre la Paix et CRIME de guerre en Serbie !!!
    Aucun citoyen un tant soit peu lucide (c’est-à-dire non lobotomisé par les médias) de n’importe laquelle des nations européennes ne voudrait fourrer UN kopek entre les mains de ce club d’oligarques et moins encore au bénéfice des MILLIARDAIRES, FASCISTES et NEO NAZIS de Kiev, coupbales de CRIMES contre l’Humanité et de CRIMES de guerre dans le Donbass !!! Que le “roi du chocolat/Président” crache au bassinet !!!

    Quant au “plan Marshall” … on sait qu’il ne fut pas consenti par les Etats-Unis pour “les beaux yeux” de l’Europe mais pour se l’asservir … tout en faisant de “bonnes affaires” !!! On ne marie pas les sentiments et les chiffres !!!


    • brigitte Le 09 mars 2015 à 18h39
      Afficher/Masquer

      Kouchner qui poussait à la guerre en Irak … il faisait des confs sur ce thème à travers les usa (Goupil était sur la même ligne … bref : on a obtenu ainsi tous les noms des néocons) ;souvenons-nous en …

      Panier percé gros fêtard qui manque toujours d’argent, est au service du plus offrant … sorte de mercenaire en col blanc.



Charte de modérations des commentaires