Bon, un peu de propagande russe pour changer 🙂

Source : Russia Today, 08-04-2017

L’ambassadeur de Bolivie auprès des Nations unies, Sacha Llorenti

La Bolivie a porté un coup épique aux Etats-Unis lors d’une réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU en rappelant à tous le prétexte des armes de destruction massive jamais retrouvées que Washington avait utilisé pour envahir l’Irak.

Lors de la réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU convoquée à la demande de la Russie pour discuter des frappes américaines en Syrie, l’ambassadeur de Bolivie auprès des Nations unies, Sacha Llorenti, a critiqué la décision de Donald Trump de prendre une action unilatérale contre la Syrie qu’il a qualifiée de «violation extrêmement grave du droit international».

Sacha Llorenti a rappelé au Conseil de sécurité ce qui s’était produit le 5 février 2003 quand le secrétaire d’Etat américain Colin Powell était «entré dans cette salle pour nous présenter, selon lui, une preuve convaincante que l’Irak disposait d’armes de destruction massive».

L’ambassadeur de Bolivie a montré une photo de Colin Powell prise le jour où il avait brandi, à la tribune de l’ONU, une fiole censée contenir de l’anthrax comme preuve de l’existence d’armes de destruction massive dans l’Irak de Saddam Hussein.

«J’estime que nous devons nous souvenir de ces photos et que l’on nous avait dit qu’il y avait des armes de destruction massive en Irak et que cela était la raison pour l’invasion», a-t-il déclaré. «Après cette invasion, il y a eu un million de morts et cela a provoqué une vague d’atrocités dans la région», a-t-il ajouté.

«Parlerions-nous de Daesh si cette invasion ne s’était pas produite ? Parlerions-nous des attaques horribles dans diverses parties du monde si cette invasion illégale n’avait pas eu lieu ?», s’est demandé Sacha Llorenti.

La déclaration audacieuse du représentant bolivien a porté un coup à l’ambassadrice américaine auprès de l’ONU, Nikky Haley. Cette dernière a toutefois rejeté la demande de Sacha Llorenti de tenir une réunion du Conseil de sécurité à huis clos pour discuter des frappes. «Tout pays qui choisit de défendre les atrocités du régime syrien devra le faire à la vue de tous», a-t-elle déclaré.

Source : Russia Today, 08-04-2017

 

Lire le compte rendu ici.

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

19 réponses à La Bolivie trolle les USA sur les armes de destruction massive en Irak devant le Conseil de sécurité

Commentaires recommandés

LA ROQUE Le 13 avril 2017 à 05h58

Malgré les mensonges des Américains qui ont provoqué le chaos en Irak ,malgré un million de morts,malgré une situation catastrophique avec des attentas qui ont lieu régulièrement, la plupart des chefs d’états occidentaux, ainsi que la plupart des postulants à l’élection présidentielle en France suivent la ligne Américaines. Quelle honte,quelle lâcheté,quelle soumission!

  1. tepavac Le 13 avril 2017 à 05h37
    Afficher/Masquer

    Rien de très réjouissant depuis trois jours. Après les fanfaronnades, l’heure de l’addition approche et le ton monte contre les resquilleurs. Dans ce brouillard un tavernier avance…

    Après avoir interdit à united airlines le survol de son territoire, la Russie à dépêché un navire porte missile à la Coré du nord pour contrecarrer l’arrivé du porte avion Américain.

    A l’ONU, le représentant de la Russie ….
    http://www.fort-russ.com/2017/04/look-me-in-eyes-when-im-talking-to-you.html

    Dans le Donbass, Zakharchenko rassemble 30.000 “réservistes” et confie que Kiev devra bientôt s’habituer au son de sa voix;
    https://www.youtube.com/watch?time_continue=228&v=avNQOTqzeUY


    • Allan Bic Le 15 avril 2017 à 10h42
      Afficher/Masquer

      avez vous noté que depuis les frappes commandées par Trump les moqueries journalistiques quotidiennes le concernant se tarissent ? qui a dit que les ” medias” n’étaient pas va t’en guerre.


  2. Crapaud Rouge Le 13 avril 2017 à 05h48
    Afficher/Masquer

    Ce matin, Facebook m’a proposé des “Conseils pour identifier les fausses informations”, les voici :
    – Méfiez-vous des titres.
    – Examinez attentivement l’URL.
    – Effectuez des recherches sur la source.
    – Faites attention aux mises en forme inhabituelles.
    – Tenez compte des photos.
    – Contrôlez les dates.
    – Vérifiez les preuves apportées.
    – Consultez d’autres articles. (En particulier sur les-crises.fr 🙂 )
    – L’actualité est-elle un canular ou une blague ?
    – Certaines actualités sont délibérément fausses. Faites preuve de sens critique lorsque vous lisez des actualités, et ne partagez que les informations qui sont pour vous crédibles.
    Ensuite il explique comment signaler de fausses infos depuis son portable.
    Le tout est sponsorisé par : Sciences Po, l’Express, France Info, Libé, 20 minutes et BFMTV.


    • Alfred Le 13 avril 2017 à 07h09
      Afficher/Masquer

      Est ce que vous arrivez à signaler des articles des décodeurs par exemple ? (Je.n’ai pas face de bouc)


    • Nobbs Le 13 avril 2017 à 11h50
      Afficher/Masquer

      @Crapaud Rouge
      Je viens de voir quasiment la même liste en 4ème de couv’ du Parisien daté d’aujourd’hui…
      Les lions sont lâchés 😀


    • Dinichou Le 13 avril 2017 à 15h20
      Afficher/Masquer

      Bonjour, je vous conseille de cliquer sur “voir moins de publications de ce genre” puis sur “Signaler le contenu”. J’ai ensuite pour ma part mis comme raison que cela n’avait rien à faire sur Facebook ou que c’était offensant. Résistons comme on peut ._.


  3. LA ROQUE Le 13 avril 2017 à 05h58
    Afficher/Masquer

    Malgré les mensonges des Américains qui ont provoqué le chaos en Irak ,malgré un million de morts,malgré une situation catastrophique avec des attentas qui ont lieu régulièrement, la plupart des chefs d’états occidentaux, ainsi que la plupart des postulants à l’élection présidentielle en France suivent la ligne Américaines. Quelle honte,quelle lâcheté,quelle soumission!


    • gloopy Le 14 avril 2017 à 10h40
      Afficher/Masquer

      Nous sommes d’accord. Je ne vois pas comment cela pourrait s’inverser sans un cataclysme ou une prise de risque individuel et total.


  4. Fritz Le 13 avril 2017 à 07h05
    Afficher/Masquer

    A l’ONU, la réponse du berger à la bergère.

    Nikki Haley (USA) brandit la photo d’enfants gazés : “C’est la preuve qu’Assad gaze les enfants”.
    Sacha Llorenti (Bolivie) montre la photo de Colin Powell qui brandissait sa fiole pour dire : “C’est la preuve que Saddam va gazer toute la planète”.

    On connaît la suite. Ce qui a changé, c’est qu’en 2003 les médias français restaient sceptiques (Le Figaro du 6 février 2003 titrait : “Irak : Powell ne gagne pas la bataille des preuves”), alors qu’en 2017, douter des “preuves” assénées par Haley, c’est être complice du monstre Assad, complotiste, etc.


    • Basile Le 13 avril 2017 à 09h45
      Afficher/Masquer

      Ce matin sur les 3 prétendues chaînes d’information, rien ne filtre de ce qu’a dit Poutine hier. Faut dire que je coupe le son 🙂 et je ne lis que le bandeau. On n’entend, ou plutôt on ne lit, que duTrump : la Russie savait, l’OTAN n’est pas obsolète.

      Côté Russe, c’est à chaque crise : “on est ouvert au dialogue”. Sous-entendu, j’ai tort mais j’essaie de faire des efforts.


  5. Xavier Le 13 avril 2017 à 07h48
    Afficher/Masquer

    Avons-nous le choix de suivre les USA ou pas tout en conservant notre mode de vie ?

    J’en doute fort, la compétition pour le contrôle des (prix des) matières premières détermine entièrement notre recherche.

    Les dominants du système actuel tentent de le maintenir, ils sont cadres dans des multinationales ou fonctionnaires “réformateurs”, pensent que l’amélioration détermine la performance et n’ont pas été confrontés à la réalité des marchés qui est que le plus gros et fort l’emporte par le lobbying (financement de la politique et des médias) et le financement de la recherche (son orientation).

    Quand nous aurons compris cela on évitera peut-être le manichéisme du gentil/méchant et nous pourrons essayer d’inventer d’autres modes de vie épanouissants individuellement et soutenables collectivement.

    Le travail est de faire comprendre les limites d’un système fermé (quoi qu’en disent les “marsophiles”) !


  6. pythos Le 13 avril 2017 à 09h35
    Afficher/Masquer

    Les Boliviens viennent de mettre une belle claque à la France qui dans sa grande tradition de grandeur, autrefois (hélas !) remettait les pendules à l’heure face à des montages aussi grossiers.


  7. christian gedeon Le 13 avril 2017 à 11h51
    Afficher/Masquer

    Il ne faut plus parler de la Frabce,en l’occurence,mais du pitoyable et scrofuleux “gouvernement ” français”(si peu),et de la dégaine d’Ayrault qui joue les gros bras de réunion en réunion.Il leur reste moins d’un mois au gouvernement…ma crainte est qu’ils en profitent pour faire LA connerie qu’il ne faut pas faire…


    • Olivier B Le 13 avril 2017 à 14h47
      Afficher/Masquer

      quel “gouvernement” Français ?
      c’est un “régime” Français…
      n’hésitons pas à renvoyer la nov-langue en pleine tête de ceux qui pensent nous manipuler avec leurs mots…


  8. Dupouy Le 13 avril 2017 à 17h09
    Afficher/Masquer

    Le jour des amoureux en 2003, cela ne s’invente pas, Dominique de Villepin à prononcé un discours à l’ONU contre l’invasion de l’Irak.

    Le lien vidéo est ci-dessous :
    https://www.youtube.com/watch?v=RNxU-tN8qNc

    Le lien du texte est ci-dessous:
    https://fr.wikisource.org/wiki/Discours_prononc%C3%A9_%C3%A0_l%27ONU_lors_de_la_crise_irakienne_-_14_f%C3%A9vrier_2003

    Il nous parlait déjà des conséquences d’une telle intervention notamment au niveau international.

    Le pire c’est qu’elles ont eu lieu……..


    • pythos Le 13 avril 2017 à 17h40
      Afficher/Masquer

      C’était la dernière fois que la France a dit NON conformément à un reste de tradition gaulliste !
      A présent la France est alignée, allongée, humiliée, vendue… A un moment, quand les politiques sont tellement soumis, c’est au peuple de France de se lever… Le tort est de croire à la fatalité.
      Ce que ces politiques font ou laissent faire en Irak et en Syrie ou ailleurs, croyez bien qu’à un moment ils en viendront à détruire leur propre Nation, ce qui a bien commencé …


  9. Gonzo Le 17 avril 2017 à 11h34
    Afficher/Masquer

    le 5 février 2003, un pudique voile bleu la cachait. A la veille de l’invasion de l’Irak, l’oeuvre de Picasso ne pouvait servir de toile de fond à l’annonce par Colin Powell, que des armes de destruction massive se trouvaient encore sur le sol irakien.

    http://www.lemonde.fr/europe/article/2008/08/07/colin-powell-preferait-ne-pas-voir-guernica_1081104_3214.html


Charte de modérations des commentaires