Je suis tombé complètement par hasard sur ça.

Je vous le mets pour ce qui m’a scotché quelques secondes : non pas tant l’article que la photo, cette vieille locomotive presque antédiluvienne qui transporte de quoi détruire Paris et sa couronne…

Source : IHS Jane’s 360, le 23/12/2015

Richard D Fisher Jr, Washington, DC – IHS Jane’s Defence Weekly

23 décembre 2015

Une image du train transportant le missile RT-23 (SS-24) pourrait donner des informations sur la configuration du convoi ferroviaire chinois DF-41. Source: Internet russe

Le 5 décembre 2015, la Chine a été observée en train de mener un test de lancement d’une nouvelle version d’un convoi ferroviaire transportant un missile balistique intercontinental nommé “DF-41” de la Société des Sciences et Technologies Aérospatiales de Chine, selon des diplomates américains.

Ce test, qui ne s’est pas déroulé en entier, était un essai du système de “lancement à froid”, dans lequel le missile “DF-41” fut éjecté de son tube de lancement à l’aide d’une charge à gaz, évitant la mise à feu du moteur. L’objet de cet essai était probablement de vérifier la compatibilité du système de lancement à tube avec son nouveau convoi ferroviaire. Il fut suivi d’un autre essai visible du “DF-41”, qui lui s’est déroulé en entier, le 4 décembre 2015.

Les détails de chaque test ont été, dans un premier temps, révélés par des diplomates américains au Washington Free Beacon, qui a rapporté le dernier test le 21 décembre 2015.

Cela confirme aussi des rapports précédents concernant l’intérêt que la Chine porte au rail mobile afin d’augmenter la capacité de survie de sa force balistique. Dans un article de journal paru en mai 2012, l’ancien officier des forces balistiques et stratégiques russes, le colonel général Victor Esin, a remarqué qu’il y aurait une version ferroviaire du missile “DF-41”.

En 2013, le projet du Contrôle des armes de l’Université de Georgetown a déclaré que la Chine avait obtenu des wagons capables de transporter des missiles balistiques de l’Ukraine, où le Bureau d’Etudes Ioujnoïe produisit le missile intercontinental RT-23 à propergol solide transportable par train qui fut utilisé par l’URSS et ensuite la Russie entre 1987 et 2005.

La première version du DF-41, d’une portée de 14 000 km et capable de porter 10 têtes nucléaires, est transportée par un tracteur-érecteur-lanceur à 18 roues.

Rappel : Pékin-Paris : 8 000 km ; Pékin-Washington : 11 000 km…

A vue de nez, cela doit faire de 100 à 300 fois Hiroshima par missile…

Nous savons peu de choses à propos de la structure des unités du missile chinois DF-41 transporté par convoi ferroviaire, bien que l’on attende qu’elles exploitent les tunnels ferroviaires de la Chine. Des sources taïwanaises ont affirmé que la Chine a déjà construit 1000 à 2000 km de rails spéciaux pour qu’ils soient compatibles avec ces missiles lourds.

Le système d’ogive balistique transportable par train de deuxième génération de la Russie, appelé Barguzin, pourrait entrer en service en 2020. Un train ou un régiment pourrait transporter jusqu’à six missiles.

Source : IHS Jane’s 360, le 23/12/2015

Traduit par les lecteurs du site www.les-crises.fr. Traduction librement reproductible en intégralité, en citant la source.

===============================================================

L’hiver nucléaire (bon courage aux survivants) :

Sans retour, est un documentaire (0h35) sorti en septembre 2012 au titre original Unsurvivable, qui met en garde l’humanité contre le danger d’une possible Troisième Guerre mondiale nucléaire et ses conséquences, dans un avenir proche.

===============================================================

L’Hiver nucléaire, par Fidel Castro

Ce n’est pas juste pour citer Castro – mais il a vu de près le risque en 1962…

J’ai honte d’avoir tout ignoré de cette question dont je n’avais même pas entendu parler. Sinon, j’aurais compris bien plus tôt que les risques d’une guerre nucléaire sont pires que ce que j’avais imaginé. Je supposais que la planète pouvait supporter l’éclatement de centaines de bombes nucléaires parce que je calculais que les Etats-Unis et l’URSS avaient réalisé d’innombrables essais pendant des années. Je n’avais pas tenu compte d’une réalité toute simple : ce n’est pas la même chose de faire éclater cinq cents bombes atomiques en mille jours que de le faire en un jour.

Je l’ai appris après m’être informé auprès de plusieurs spécialistes en la matière. Inutile de dire que je suis resté stupéfait d’apprendre qu’il n’y avait pas besoin d’une guerre nucléaire mondiale pour faire périr notre espèce.

Il suffirait d’une guerre atomique entre deux puissances nucléaires parmi les plus faibles, tels l’Inde et le Pakistan – qui réunissent toutefois, à eux deux, bien plus d’une centaine d’armes de ce genre – pour que l’espèce humaine disparaisse.

Je vais raisonner un peu à partir des éléments que m’ont offerts nos experts en la matière, tirés de ce que les scientifiques les plus prestigieux du monde ont exposé.

Il y a des choses qu’Obama sait pertinemment :

…une guerre nucléaire entre les USA et l’URSS provoquerait un « hiver nucléaire ». Le débat international au sujet de cette prédiction, animé par l’astronome Carl Sagan, obligea les leaders des deux superpuissances à reconnaître que leur course aux armements mettait en danger, non seulement leurs deux pays, mais aussi l’humanité entière.« …les modèles mis au point par des scientifiques russes et étasuniens indiquaient qu’une guerre atomique provoquerait un hiver nucléaire terriblement destructeur pour toute la vie sur la Terre. Le savoir représenta pour nous, gens de morale et d’honneur, un grand encouragement… »

…Les guerres nucléaires zonales pourraient déclencher une catastrophe mondiale similaire. De nouvelles analyses prouvent qu’un conflit entre l’Inde et le Pakistan au cours duquel une centaine de bombes – soit à peine 0,4 p. 100 des plus de 25 000 ogives que compte le monde actuellement – seraient larguées sur des villes et des zones industrielles provoquerait assez de poussières pour ruiner l’agriculture mondiale. Une guerre régionale pourrait causer des morts jusque dans des pays éloignés.

Armée d’ordinateurs modernes et de modèles climatiques novateurs, notre équipe a démontré que les idées des années 80 non seulement étaient correctes, mais que les effets dureraient au moins dix ans, bien plus que ce qu’on croyait avant […] la poussière d’une simple guerre régionale serait réchauffée par le Soleil et s’élèverait pour rester suspendue pendant des années dans l’atmosphère supérieure, tamisant la lumière solaire et refroidissant la Terre.

Certains croient que la théorie de l’hiver nucléaire développée dans les années 80 est discréditée. Voilà pourquoi ils seront peut-être surpris de nous entendre dire qu’une guerre nucléaire zonale, par exemple entre l’Inde et le Pakistan, pourrait dévaster l’agriculture sur toute la planète.

La théorie originale a été rigoureusement validée. Ses fondements scientifiques étaient avalisés par des recherches que mena l’Académie nationale des sciences, par des études que parrainèrent les forces armées des USA et le Conseil international des syndicats scientifiques qui regroupe des représentants de vingt-quatre académies nationale de la science et d’autres organismes scientifiques .

Le refroidissement ne semble peut-être guère préoccupant. Or, il faut savoir qu’une légère diminution de la température peut avoir de graves conséquences.

Les céréales stockées aujourd’hui sur la planète peuvent alimenter la population mondiale pendant deux mois (cf. « Crisis alimentarias : ¿una amenaza para la civilización ? », par Lester R. Brown, Investigación Y Ciencia, juillet 2009).

La fumée des grands incendies de forêt pénètre parfois dans la troposphère et dans la stratosphère inférieure, pour être entraînée à de grandes distances, ce qui provoque un refroidissement. Nos modèles tiennent compte aussi de ces effets.

Voilà soixante-cinq millions d’années, un astéroïde s’est écrasé dans la péninsule du Yucatan. Le nuage de poussières qui en est résulté, mêlé à la fumée des incendies, occulta le Soleil, faisant disparaître les dinosaures. Le volcanisme massif qui avait lieu alors en Inde aggrava peut-être ces effets.

…le fait qu’il existe toujours plus d’États nucléaire élève les probabilités d’une guerre, déclenchée délibérément ou par accident.

La Corée du Nord a menacé de faire la guerre si on n’arrêtait pas d’inspecter ses navires à la recherche de matériaux nucléaires.

Des leaders extrémistes indiens, à la suite des dernières attaques terroristes dont l’Inde a été victime, ont prôné une frappe nucléaire contre le Pakistan.

L’Iran a menacé de détruire Israël, puissance nucléaire, qui a juré à son tour qu’il ne permettrait jamais que l’Iran le devienne.

Les deux premières bombes atomiques ont tellement bouleversé le monde que celles-ci n’ont jamais plus été employées, malgré leur nombre croissant.

Une guerre nucléaire est inévitable à partir du moment où le délai fixé par le Conseil de sécurité de l’ONU viendra à terme : tout peut arriver dès que le premier cargo iranien sera arraisonné.

Dans le cadre du Traité de réduction des armes stratégiques offensives (START), les USA et la Russie se sont engagés à ramener leur arsenal, d’ici fin 2012, à 1 700 et 2 200 ogives nucléaires déployées.Si ces armes étaient utilisées contre des cibles urbaines, des centaines de millions de personnes mourraient et un énorme nuage de fumée de 180 Tg inonderait l’atmosphère.

La seule possibilité d’éliminer les risques d’une catastrophe climatique est d’éliminer les armes atomiques.

J’ai rencontré aujourd’hui à midi quatre spécialistes cubains : Tomás Gutiérrez Pérez, José Vidal Santana Núñez, le colonel José Luis Navarro Herrero, chef du Secrétariat Science et technologie du ministère des Forces armées révolutionnaires, et Fidel Castro Dà­az-Balart, avec lesquels j’ai analysé le point que j’aborde dans ces Réflexions.

J’avais demandé cette réunion hier, 22 août. Je ne voulais pas perdre une minute. Elle a été sans aucun doute fructueuse.

Fidel Castro Ruz
Le 23 août 2010

Traduction J-F Bonaldi, La Havane

Source : LeGrandSoir

==========================================

On terminera par l’article Hiver Nucléaire de Wikipédia français, ou, bien bien mieux, la version américaine

 

21 réponses à La Chine développe un nouveau système de transport de missiles balistiques intercontinentaux

Commentaires recommandés

Homère d'Allore Le 31 janvier 2016 à 11h17

Le fameux bouclier “anti-missile” américain installé en Europe de l’est, prétendument pour contrer des frappes iraniennes, n’a d’utilité stratégique que pour contrer une frappe de riposte russe.

C’est donc qu’il existe une doctrine de première frappe US.

  1. enuncombatdouteux Le 31 janvier 2016 à 03h29
    Afficher/Masquer

    Interdit par le Traité de désarmement nucléaire américano-soviétique STARTII, à nouveau autorisé dans le nouveau traité START négocié cette fois entre les Etats-Unis et la Russie, le train nucléaire voyageant discrètement avec en permanence des missiles balistiques prêts à être lancés fait son retour. Il devrait commencer à être opérationnel en 2018 et les détails donnés par le blog Foxtrotalpha spécialisé dans les questions de défense n’ont rien de réjouissant.

    Il présente l’avantage d’être beaucoup moins coûteux à mettre en œuvre. Le fait qu’il soit en déplacement permanent, qu’il soit «caché à la vue de tous» et difficile à distinguer de trains ordinaires de marchandises et de passagers qu’il côtoie en permanence sur les voies en fait une cible pas facile à repérer et un armement nucléaire idéal dit de seconde frappe ou de riposte. Les wagons de «Barguzin», le surnom de ce train qui est celui d’un vent de l’est puissant qui balaye le lac Baikal, ressemblent à des wagons frigorifiques ordinaires.

    link to slate.fr


    • Homère d'Allore Le 31 janvier 2016 à 11h17
      Afficher/Masquer

      Le fameux bouclier “anti-missile” américain installé en Europe de l’est, prétendument pour contrer des frappes iraniennes, n’a d’utilité stratégique que pour contrer une frappe de riposte russe.

      C’est donc qu’il existe une doctrine de première frappe US.


      • Chris Le 31 janvier 2016 à 11h46
        Afficher/Masquer

        Oui bien sûr.
        Cette doctrine de la première frappe nucléaire a été réaffirmée par le Congrès en décembre 2014. Par la même occasion, Deach et la Russie furent désignés comme principales menaces. Rien que ça ! En fait, les US s’échinent à se fabriquer leurs ennemis…


  2. balthazar Le 31 janvier 2016 à 11h03
    Afficher/Masquer

    Oh oui, j’adore ce genre d’article.
    Les Chinois, les Russes, les Nord Coréens développent des armes de destruction massive, ces fous ! Ils menacent la planète.
    Par contre la France modernise son missile M 52, les américains installent le bouclier anti missile sur le sol européen (pas chez eux, hein, pas fous), augmentent leur présence en Asie (alors qu’ils n’ont rien à y foutre, c’est pas chez eux).
    Heureusement que je suis du bon côté, un vrai Jedi…


    • Alabama Le 02 février 2016 à 23h06
      Afficher/Masquer

      D’après les experts américains participants dans le documentaire vu récemment t sur Arte sur John Von Newman (Peu connu du grand public, le mathématicien hongrois John von Neumann (1903-1957) a pourtant élaboré des théories qui ont définitivement changé le cours de l’humanité. Installé aux États-Unis à partir de 1930, il a contribué aux découvertes les plus fondamentales du siècle dernier et a initié la révolution informatique. Sous une bonhomie apparente, l’homme, dont le cerveau était aussi rapide que celui d’un super ordinateur, cachait en réalité une vision cynique et pessimiste de l’humanité. En 1943, c’est lui qui calcula la trajectoire de la bombe atomique qui allait détruire Nagasaki. En 1945, en se fondant sur sa théorie des jeux appliquée à l’analyse des conflits, il conseille au président des États-Unis une frappe atomique préventive sur l’Union soviétique…) la propagation de l’arme nucléaire à tout les pays est plutôt un gage de sécurité pour la planète ! Il faut revoir le film pour citer les personnages ( cela dates pour moi) …


      • Alabama Le 02 février 2016 à 23h11
        Afficher/Masquer

        J’ai oublié de cité le documentaire ” Paul Von Newman , le Prophète du 21 siècle”….Par contre il me semblait hallucinant d’apprendre que , selon un des témoins ( un scientifique) , ami de Newman, disait de lui: ” Il était juif hongrois, qui détestait Goebbels naturellement, Chose paradoxale, avec l’âge,il devenait aussi paranoïaque et obsédé que ce dernier par le pouvoir de contrôler l’avenir ” Parait il que étant persuadé que le nucléaire aura sa fin de gloire à être l’utile dissuasif, il évoquait une autre arme- le contrôle climatique par les satellites! On sait déjà comment dégager le ciel d’une capitale pour la journée de Commémoration! Si on allait tenter de dégager toute une région où un pays et pour un temps plus long…. je vous laisse imaginer la folie d’utilisation!! J’espère que ma mémoire est bonne, je vous invite à acheter ce film sur Arte qui d’ailleurs a suivi le documentaire sur Hiroshima ( d’une tristesse…)


  3. Vadim de Chevreuse Le 31 janvier 2016 à 11h36
    Afficher/Masquer

    Cette installation est une copie conforme du systèmes soviétique “Molodets” (“Sacré Bonhomme”, nom faisant allusion à la forme assez phallique de missile, se dressant progressivement dans sa position vérticale à partir du positionnement horizontal de transport, caché à l’intérieur du vagon). Des cadres de lancement d’essais de ces systèmes, datant du début des années 1980, se trouvent sur internet. Même la locomotive ici est copie conforme de vieilles locomotives soviétiques. Ces systèmes ont été détruits par la Russie dans le cadre des accords de désarmément avec les US, sous le gouvernement de trahison nationale de Eltsine. En effet, les russes actuellement remettent à jour aussi ces systèmes, sous le nom de Bargouzine, il y a eu des publications à ce sujet soit sur Sputnik, soit sur Fort Russ le mois dernier.


    • KB Le 31 janvier 2016 à 13h07
      Afficher/Masquer

      Je pense que cette photo est carrément d’origine russe. ( tout ressemble à ceux qu’on voit en Russie, le quai, les lampadaires, la neige poudreuse, le devant de locomotive, la plaque de son numéro )


      • Fredp Le 31 janvier 2016 à 14h08
        Afficher/Masquer

        Cette photo a étè prise au musée du chemin de fer de Saint-Petersbourg, situé en Gare de Varsovie que l’on voit dans le fond.
        Tres ipressionnant engin dont les USA ont longtemps ignoré l’existence.
        Ensuite ils ont appelé “Satan” ces trains indétectables.


        • Vadim de Chevreuse Le 01 février 2016 à 00h05
          Afficher/Masquer

          En effet, je pense, après réflexion, qu’il doit s’agir carrement d’une photo russe, comme le dit Fredp. Je n’ai pas visité ledit musée. Mais tout y ressemble, la tête de missile est exactement la même qu’on voit dans le film relatif aux essais des années 80 en URSS. A ma connaissance, Satan est juste une classe de missiles, indépendamment de la mise en oeuvre (train, puit ou autre). Mais je me trompe, peut être. Le nom Bargouzine pour le système sur rails me revient toujours…


          • Bruno A Le 01 février 2016 à 17h11
            Afficher/Masquer

            En suivant le lien indiqué en source de l’article (IHS Jane’s 360), c’est clairement indiqué dans la légende de la photo : “An image of an RT-23 (SS-24) missile train could give some indication of the configuration of China’s rail-mobile DF-41. Source: Russian Internet”.

            C’est donc bien une image du système soviétique. Que l’on voit sous un autre angle et sans neige dans l’article Wikipedia link to fr.wikipedia.org


  4. Chris Le 31 janvier 2016 à 11h42
    Afficher/Masquer

    Quelques frappes nucléaires… et tout le monde aura eu raison !
    Tout ça pour satisfaire des égos surdimensionnés.
    J’aurai bientôt 70 ans et eu le loisir d’observer intensément le monde, les sociétés humaines et leurs dérives paranoïaques que la poussée des technologies a vertigineusement accru en s’auto-alimentant.
    “Science sans conscience, n’est que ruine de l’âme”. François Rabelais (1483-1553), cet humaniste, médecin, théologien et écrivain, hors des passions des ténébreuses “Lumières” qui signèrent le début d’un colonialisme féroce, eut cette prémonition… quasi divine !

    Quand en 1973, je lus l’étude projective du MIT (Club de Rome), j’avoue avoir eu un choc en prenant conscience de l’impasse fatale dans laquelle les Occidentaux engageaient la planète et ses habitants, en fait tout le monde vivant.
    Nous y sommes.
    Je suis une adepte convaincue de la juste rétribution : action, réaction. Pas de quoi se lamenter ! C’était écrit d’avance.


    • raloul Le 31 janvier 2016 à 14h15
      Afficher/Masquer

      Bonjour !

      Un immense merci de la part d’un trentenaire qui n’était donc pas né en 73, hérite de ce monde et cette folie collective. Bravo, merci, rejouissez-vous de la façon dont nous écrirons les livres d’histoire concernant cette période et cette génération… S’il reste encore des humains pour lire quoi que ce soit, bien évidemment.
      Le tout petit et anecdotique problème de votre raisonnement est que les responsables de cet échec civilisationel seront morts lorsque les conséquences gravissimes surviendront… Donc encore bravo et merci. J’espère juste que nous n’aurons pas le même mépris envers nos enfants, et j’ai bon espoir.


  5. TienTien Le 31 janvier 2016 à 13h58
    Afficher/Masquer

    Quel culot ces méchants Chinois ! Sans compter les Russes… Ils osent s’équiper afin de se prémunir d’un anéantissement nucléaire concocté par les grandes démocraties US et otaniennes !
    Un abominable scandale vous dis-je…


  6. Louis Robert Le 31 janvier 2016 à 14h07
    Afficher/Masquer

    Le très éminent historien britannique Éric Hobsbawm conclut son analyse remarquable en ces termes (“On Empire”, 2008):

    “In effect, the most obvious danger of war today arises from the global ambitions of an uncontrollable and apparently irrational gouvernement in Washington… To give America the best chance of learning to return from megalomania to rational foreign policy is the most immediate and urgent task of international politics.”

    (Aujourd’hui, le véritable danger d’une guerre provient des ambitions mondiales d’un gouvernement incontrôlable et apparemment irrationnel, à Washington… En politique internationale, la tâche la plus immédiate et la plus urgente consiste à permettre au mieux que les États-Unis apprennent comment l’on revient de la mégalomanie à une politique étrangère rationnelle.)


  7. Trannoy Le 31 janvier 2016 à 14h29
    Afficher/Masquer

    Les russes ont de tel train depuis très longtemps, c’est la reprise par les chinois de cette technique russe. Je ma demande si la photo n’est pas celle d’un train russe ???


  8. matlac Le 31 janvier 2016 à 15h23
    Afficher/Masquer

    Ce qui est terrible dans tout ça, c’est qu’un esprit simple et puissant pourrait en arriver à la conclusion que comme nous somme incapable de freiner le réchauffement climatique, l’utilisation de quelques bombes nucléaire dans des zones désertique pourrait différer ce réchauffement en projetant dans l’atmosphère suffisamment de particule pour limiter le rayonnement solaire. Evidemment ce genre de geo-ingenierie du fou à plus de chance d’échouer à moyen long terme que de réussir. Mais dans notre société dont l’immédiateté compte beaucoup plus que la vision à long terme, il n’est pas exclu de voir ce genre de théorie surgir et être accepté par un grand nombre, qui considéreront que le fin justifie les moyens dans une situation d’urgence climatique.


  9. Alberto Le 01 février 2016 à 21h57
    Afficher/Masquer

    La même image, en été 😉

    C’est bien un train russe, exposé à St-Petersburg.

    link to railpictures.net


  10. Kimalu Le 03 février 2016 à 23h36
    Afficher/Masquer

    Le nucléaire en long, en large et … en travers…
    1er site :
    link to atomicsarchives.chez.com


  11. Kimalu Le 03 février 2016 à 23h39
    Afficher/Masquer

    Le nucléaire en long, en large et… travers…. (suite)
    2ème site :
    link to dissident-media.org


  12. Kimalu Le 03 février 2016 à 23h42
    Afficher/Masquer

    Le nucléaire en long, en large et… en travers… (fin)…mais j’en ai d’autres…
    3ème site :
    link to laradioactivite.com


Charte de modérations des commentaires