Une magnifique campagne du journal allemand Bild dans la série “L’Europe, c’est la paix” : “Nouveaux milliards pour la Grèce : nous disons NON !”

Maik Rink (38) und Stefan Knoll (34), Glas- und Gebäudereiniger aus Erfurt

Maik Rink (38) und Stefan Knoll (34), Glas- und Gebäudereiniger aus Erfurt

Vous avez promis encore et encore: «Bien sûr, nous allons rembourser nos dettes, je le promets.” (L’ancien Premier ministre Antonis Samaras, le 23 Août 2012 dans l’image); “Nous allons rembourser chaque centime. Allemagne récupère son argent – avec des taux d’intérêt élevés “(Grèce Ex-Premier ministre George Papandreou (62) le 23 Mars 2011) ..

C’est pourquoi personne ne vous croit plus!

 

Page IMAGE avec l'appel, "Non!" Aucune autre milliard pour les Grecs gourmands!

Êtes-vous vous aussi contre des milliards de plus l’aide aux Grecs? Agissez : Cet aspect de l’image en appelant téléchargement (clic gauche sur l’image et enregistrer PDF), l’imprimer et tenir debout, “Non!”. Prenez une photo de lui-même et l’appel – et envoyer nous le Selfie.

Ces personnes disent NON:

Rezarta Krasniqi (27), Industriekauffrau aus Dettingen

Rezarta Krasniqi (27), Industriekauffrau aus Dettingen

 

Markus Koeditz (41), Architekt aus Erfurt
Markus Koeditz (41), Architekt aus Erfurt

Lisa Priesterroth (28), kaufmännische Angestellte aus Mainz

Lisa Priesterroth (28), kaufmännische Angestellte aus Mainz

 

Pietro de Matteis (45), Dachdecker aus Lorsch

Pietro de Matteis (45), Dachdecker aus Lorsch

 

Jörg Sauer (49), selbständiger Malermeister aus Oberhausen

Jörg Sauer (49), selbständiger Malermeister aus Oberhausen

 

Claudia Misch (53), Hausfrau aus Recklinghausen

Claudia Misch (53), Hausfrau aus Recklinghausen

 

Heiko Hammer (45), Vermessungstechnischer Assistent im Außendienst aus Lübeck

Heiko Hammer (45), Vermessungstechnischer Assistent im Außendienst aus Lübeck

 

Salvatore Carraffa (37), Finanzberater aus Karlsruhe

Salvatore Carraffa (37), Finanzberater aus Karlsruhe

 

Alex Hartmann (42), Verkäufer aus Ladbergen (NRW)

Alex Hartmann (42), Verkäufer aus Ladbergen

 

Nico Hoever (52), Vertriebler aus Mönchengladbach

Nico Hoever (52), Vertriebler aus Mönchengladbach

 

Joachim Pleier (67), Rentner aus Sindelfingen

Joachim Pleier (67), Rentner aus Sindelfingen

 

Wolf-Rüdiger Hass (38), Chemiefacharbeiter aus Weinheim

Wolf-Rüdiger Hass (38), Chemiefacharbeiter aus Weinheim

 

Roland Just (55), Zahntechniker aus Coswig

Roland Just (55), Zahntechniker aus Coswig

 

Angelika Just (53), Verwaltungsleiterin aus Coswig (Sachsen-Anhalt)

Angelika Just (53), Verwaltungsleiterin aus Coswig

 

Ramon Christoph (69), Rentner aus Köln

Ramon Christoph (69), Rentner aus Köln

 

Cornelia Suva (56), Angestellte aus Regensburg

Cornelia Suva (56), Angestellte aus Regensburg

 

Andre Hülscher (38, Dachdecker) aus Lünen (NRW)

André Hölscher (38, Dachdecker) aus Lünen

 

Hildegard Wasserschaff (76), Rentnerin aus Köln

Hildegard Wasserschaff (76), Rentnerin aus Köln

 

Dagmar Jäkel (55), Bademeisterin aus Sinzig (Rheinland-Pfalz)

Dagmar Jäkel (55), Bademeisterin aus Sinzig

 

Ingrid Rechtenbach (74), Rentnerin aus Langenfeld (NRW)

Ingrid Rechtenbach (74), Rentnerin aus Langenfeld

 

Heidrun Czikora (60), Verwaltungsfachangestellte aus Hüfingen (Baden-Württemberg)

Heidrun Czikora (60), Verwaltungsfachangestellte aus Hüfingen

 

Stefan Sittig (44) Industriemeister aus Sibbesse

Stefan Sittig (44), Industriemeister aus Sibbesse

 

Harald Müller (46), Unternehmensberater aus Hamburg

Harald Müller (46), Unternehmensberater aus Hamburg

 

Michael Richter (45), Haustechniker aus Alt-Mühldorf

Michael Richter (45), Haustechniker aus Alt-Mühldorf

 

Tove Röttger (65), Rentnerin aus Hamburg

Tove Röttger (65), Rentnerin aus Hamburg

 

Carsten Röttger (74), Rentner aus Hamburg

Carsten Röttger (74), Rentner aus Hamburg

 

Foto: privat

André Schuchert (47) aus Dortmund

André Schuchert (47) aus Dortmund

 

Horst Gross (59), Anästhesist aus Berlin

Horst Gross (59), Anästhesist aus Berlin

 

Sven Novak (28), System-Ingenieur aus Köln

Sven Novak (28), System-Ingenieur aus Köln

 

Thomas Quanz (39), Qualitätsmanager aus Talheim

Thomas Quanz (39), Qualitätsmanager aus Talheim

 

Renate Lins (69), Rentnerin aus Lähden

Renate Lins (69), Rentnerin aus Lähden

 

Marcus Kieselbach (38) Reiseverkehrskaufmann aus Castrop-Rauxel

Marcus Kieselbach (38), Reiseverkehrskaufmann aus Castrop-Rauxel

 

Sascha Littel (32), Fachinformatiker aus Kaltenkirchen

Sascha Littel (32), Fachinformatiker aus Kaltenkirchen

 

Andrea Weinmann (33), Industriekauffrau aus Pfarrkirchen

Andrea Weinmann (33), Industriekauffrau aus Pfarrkirchen

 

Dominik Jung (37), Diplom-Meteorologe aus Stadecken-Elsheim

Dominik Jung (37), Diplom-Meteorologe aus Stadecken-Elsheim

 

Tibor Preisinger (63), Mechaniker aus Erfurt

Tibor Preisinger (63), Mechaniker aus Erfurt

 

Jürgen Volkmann (59), Drucker aus Ratingen

Jürgen Volkmann (59), Drucker aus Ratingen

 

Lars Riiser (44), Banker aus Frankfurt am Main

Lars Riiser (44), Banker aus Frankfurt am Main

 

Ralf Schuster (45) Papiermacher aus Augsburg

Ralf Schuster (45), Papiermacher aus Augsburg

 

Richard-Michael Halberstadt (64), Rentner aus Münster

Richard-Michael Halberstadt (64), Rentner aus Münster

 

Klaus Walther (70), Rentner aus Berlin

Klaus Walther (70), Rentner aus Berlin

 

Benjamin Larfeld (35), Angestellter aus Dortmund

Benjamin Larfeld (35), Angestellter aus Dortmund

 

Carlos Scherer (42), Physiotherapeut aus Walldorf

Carlos Scherer (42), Physiotherapeut aus Walldorf

 

Steffen Beier (52), Maurer aus Bad Schmiedeberg

Steffen Beier (52), Maurer aus Bad Schmiedeberg

 

Stephan Schmalzbauer (37), Produktions-Gruppenleiter aus Amberg

Stephan Schmalzbauer (37), Produktions-Gruppenleiter aus Amberg

 

Christian Stirnberg (46), Unternehmensberater aus Bochum

Christian Stirnberg (46), Unternehmensberater aus Bochum

 

Heinz-Jürgen Betz (49), Technischer Zeichner aus Mönchengladbach

Heinz-Jürgen Betz (49), Technischer Zeichner aus Mönchengladbach

 

Martina Born (47), Verwaltungsangestellte aus Illingen

Martina Born (47), Verwaltungsangestellte aus Illingen

 

Hans P. Deis (50), Elektrobauleiter aus Wiesbaden

Hans P. Deis (50), Elektrobauleiter aus Wiesbaden

 

Martin Hinzen (44), Fahrdienstleiter bei einer privaten Bahngesellschaft aus Mettmann

Martin Hinzen (44), Fahrdienstleiter bei einer privaten Bahngesellschaft aus Mettmann

 

Karin Pechau (52), Erzieherin aus Magdeburg

Karin Pechau (52), Erzieherin aus Magdeburg

 

Ellen Steinhoff (63), Pensionärin aus Mönchengladbach

Ellen Steinhoff (63), Pensionärin aus Mönchengladbach

 

Volker Stein (52), technischer Angestellter aus Kaiserslautern

Volker Stein (52), technischer Angestellter aus Kaiserslautern

 

Patrick Lindrath (29), Stuckateur aus Sulzbach

Patrick Lindrath (29), Stuckateur aus Sulzbach

 

Stefan Mantwill (50), Berufsschullehrer aus Dresden

Stefan Mantwill (50), Berufsschullehrer aus Dresden

 

Yassin Hoffmann (29), Verkäuferin aus Ottweiler

Yassin Hoffmann (29), Verkäuferin aus Ottweiler

 

Robert Feldmann (18), Schüler aus Dresden

Robert Feldmann (18), Schüler aus Dresden

 

Erik Stein (48), TV-Journalist aus Hamburg

Erik Stein (48), TV-Journalist aus Hamburg

 

Erik Salwasser (28), Verkäufer aus Dresden

Erik Salwasser (28), Verkäufer aus Dresden

 

Kenny Sass (24), Landschaftsgärtner aus Hamburg-Barmbek

Kenny Sass (24), Landschaftsgärtner aus Hamburg-Barmbek

 

Stephan (30), Kfz-Mechatroniker aus Leipzig

Stephan (30), Kfz-Mechatroniker aus Leipzig

 

Hendrik Hallmann (19), Garten-Fachmann aus Hamburg

Hendrik Hallmann (19), Garten-Fachmann aus Hamburg

 

Christoph (26), Produktionsmitarbeiter aus Leipzig

Christoph (26), Produktionsmitarbeiter aus Leipzig

 

Maler Benjamin Kelber (26, l.) und Klempner Rene Stoppe (32) aus Leipzig

Maler Benjamin Kelber (26, l.) und Klempner Rene Stoppe (32) aus Leipzig

 

Gerd Latz (61), Taxifahrer aus Saarbrücken

Gerd Latz (61), Taxifahrer aus Saarbrücken

 

Helga Maak (52), Arbeiterin aus Dortmund

Helga Maak (52), Arbeiterin aus Dortmund

 

Jessica Specht (21), Auszubildende aus Maintal bei Frankfurt am Main

Jessica Specht (21), Auszubildende aus Maintal bei Frankfurt am Main

 

Michael Feige (65) Rentner aus Hannover

Michael Feige (65), Rentner aus Hannover

 

Dieter Schober (54), Lkw-Fahrer aus Nürnberg

Dieter Schober (54), Lkw-Fahrer aus Nürnberg

 

Monika Stünkel (64) aus Peine

Monika Stünkel (64) aus Peine

 

Tobias Kolloch (18), Schüler aus Hannover

Tobias Kolloch (18), Schüler aus Hannover

 

Anita Danieluk (56), Bankangestellte aus Lauf

Anita Danieluk (56), Bankangestellte aus Lauf

 

Marita Lux (71), Rentnerin aus Dortmund

Marita Lux (71), Rentnerin aus Dortmund

 

Dietmar Längler (59), Werkzeugmacher aus Wemmetsweiler

Dietmar Längler (59), Werkzeugmacher aus Wemmetsweiler

 

Sebastian Ruf (30), Möbelmonteur aus Schwerin

Sebastian Ruf (30), Möbelmonteur aus Schwerin

 

Frederike Hofmann (21), Journalismus-Studentin aus Nürnberg

Frederike Hofmann (21), Journalismus-Studentin aus Nürnberg

 

Marvin Blazek (20) Auszubildender aus Hannover

Marvin Blazek (20), Auszubildender aus Hannover

 

Christian Kellner (23, Elektriker) und Probst Alexander (27, Elektriker)

Christian Kellner (23, Elektriker) und Probst Alexander (27, Elektriker)

 

Melitta Beinsen (75), Rentnerin aus Hannover

Melitta Beinsen (75), Rentnerin aus Hannover

 

Michelle Shabaz-Badr, (19) Flüchtlingshelferin aus Harburg

Michelle Shabaz-Badr (19), Flüchtlingshelferin aus Harburg

 

Mike Baumann (25), Betriebswerker aus Hannover

Mike Baumann (25), Betriebswerker aus Hannover

 

Hans Jürgen Barner (77), Sachverständiger aus Dortmund

Hans Jürgen Barner (77), Sachverständiger aus Dortmund

 

Katharina Pongratz (42), Hausfrau aus Darmstadt

Katharina Pongratz (42), Hausfrau aus Darmstadt

 

Muharrem Özer (36), Taxiunternehmer aus Dortmund

Muharrem Özer (36), Taxiunternehmer aus Dortmund

 

Source : Bild

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

79 réponses à Le Bild en campagne contre la Grèce…

Commentaires recommandés

Alain C Le 20 juin 2015 à 08h14

@Burno :

Burno, merci pour ce commentaire lumineux, très instructif et démonstratif de l’efficacité de l’abrutissement des peuples grâce à une presse corrompue et collabo.

Ca n’est n’est pas du tout une insulte à votre encontre, c’est juste un constat sans ambiguïté qui démontre l’efficacité de la propagande, et je vais tenter d’éclairer un peu votre jugement :

“on leur a déjà fait cadeau de plus de 100 milliards gratos ”

– on ne leur a pas fait “cadeau” de 100 milliards et ça n’était pas “gratos”

– je vous rappelle que selon les “lois européennes” la Grèce ne pouvait pas entrer dans l’union européenne
– selon les status du FMI, ils ne pouvaient pas leur prêter de l’argent
– ils ont truqué les comptes de la Grèce pour permettre cette adhésion dans l’objectif de renflouer les banques françaises et allemandes, de leur vendre du matériel militaire en quantité ahurissante, sans aucune liaison avec leur besoin, puis d’organiser le pillage en règle de tout ce qui pouvait avoir de la valeur, y compris les futures exploitations des grandes réserves de gaz de la mer Egée.
– le patron du FMI de l’époque, un français, a fait cela en toute connaissance de cause, il a d’ailleurs toujours affirmé que la Grèce ne rembourserait pas
– il s’agit purement et simplement d’une escroquerie en bande organisée

– je vous rappelle de même, et c’est TRES IMPORTANT à comprendre, qu’ils ne leur prêtent rien du tout : il s’agit de fausse monnaie créée ex-nihilo !!
– vous feriez la même chose, vous iriez tout droit en prison pour le restant de vos jours
– ils se sont simplement arrogé le droit de créer cette fausse monnaie en quantité illimité en découplant la masse monétaire de toute contrepartie physique tangible leur imposant des limites.
– ils ont privatisé cette création monétaire (banques privées), alors que jusqu’à présent, c’étaient les peuples qui avaient cette maîtrise (création monétaire faites par l’état, élu et représentatif du peuple)
– on vous prête donc de la fausse monnaie à des taux d’intérêts prohibitifs (ya rien de gratuit) dans le but de vous forcer à rembourser avec du vrai travail et de la vrai sueur
– LE PEUPLE doit rembourser, mais l’argent est allé dans les poches d’escrocs privés qui en avaient déjà plus qu’assez (les banksters, les oligarques, les lobbies militaires…)

“c’est aux grecs de régler leurs problèmes avec leurs escrocs politiques ou banquiers”

– ce que vous ne semblez pas avoir compris, c’est que la France est également strictement dans la même situation : elle a emprunté des quantités phénoménales d’argent de manière injustifiée, et cela a un coût : la totalité de l’impôt direct collecté sert aujourdhui au paiement de l’intérêt de la dette. Ca, c’est du concret, et ça vous touche directement, même si vous n’en avez aucune conscience.

Ca touchera bientôt votre système de santé, l’enseignement, les retraites, etc

Il en de est de même avec l’Italie, l’Espagne, le Portugal et d’autres (et je rappelle au passage l’histoire Chypriote…)

L’enjeu avec l’histoire de la Grèce est de savoir si un pays constitué de millions de personnes trompées et asservies par des gangster peut se sortir des griffes de cette mafia :

– on vous a dit non, il n’est pas possible de sortir de l’UE, même de manière démocratique, c’est interdit par les traités

Cela ne marche qu’avec ceux qui y croient, et vous semblez en faire partie pour l’instant.

Tout peuple à le droit et le devoir (pour les générations futures) de se libérer de ses chaînes, c’est ce que sont en train d’essayer les Grecs

Et comme on le constate, c’est TRES difficile.

Leurs bourreaux sont puissants et utilisent tous les moyens tordus et illégaux possibles pour les maintenir dans l’esclavage.

Alors, c’est cela l’enjeu de la Grèce : parviendront-ils comme nous l’espérons tous à les envoyer paître, en attendant que l’ensemble des peuples d’europe jugent ces escrocs et traitres à leurs patries respectives, ces esclavagistes des temps modernes qui s’enrichissent honteusement au détriment de centaines de millions d’européens, qui actuellement ne comprennent pas grand chose au film, hélas.

” on n’en a rien à cirer , en fait !”

et oui, c’est bien ça le problème.

– Actuellement, vous avez peut-être un travail, un revenu régulier, et c’est bientôt les vacances….
– la propagande enfumante de l’establishment est efficace.
– mais demandez aux 10 millions de gens qui n’ont pas de travail en France (oui 3 millions de chomeurs, c’est de l’enfumage), demandez à ceux qui n’ont plus de droits, demandez aux travailleurs pauvres, à ceux qui bossent le dimanche, aux agriculteurs qui ne peuvent plus vivre de leur travail, aux policiers à qui ont demande de faire des tâches qu’ils réprouvent, aux profs dont les programmes deviennent une abérration navrante, etc, etc

à tous ces gens qui se suicident parce qu’ils n’en peuvent plus de ce monde pourri jusqu’au trognon, demandez leur si ça ne les concernent pas.

Toutes ces aberrations insupportables sont les conséquences directes d’une politique mondialisée ayant pour but de casser les nations (éviter les révolutions) et de “produire de la dette” afin d’enrichir à outrance les faux monnayeurs et de mettre en esclavage les “débiteurs”

un jour (proche, très proche…), ça vous concernera aussi, directement.

  1. Chris Le 20 juin 2015 à 00h18
    Afficher/Masquer

    Du grand théâtre pour faire oublier aux Allemands que leurs banques et gouvernement sont largement responsables de ce désastre.


    • martin Le 20 juin 2015 à 16h09
      Afficher/Masquer

      Je ne peux m’empêcher de penser à ce que disait Nietszche: “La différence entre la bêtise française et la bêtise allemande est que la seconde est systématique.”

      M.


    • Franck Le 20 juin 2015 à 21h27
      Afficher/Masquer

      C’est tout à fait ça. Mais en réalité, les Allemands n’ont joué qu’un rôle mineur dans cette affaire. Ils ne sont que les intermédiaires des banquiers américains, qui tout comme pour François HOLLANDE, le tiennent par les couilles de ses dettes qu’il a copieusement accumulé toute sa carrière durant, et qui ne l’a pourtant jamais empêché de devenir lui même millionnaire…
      .
      http://www.dailymotion.com/video/xik4kh_debtocracy-international-version_shortfilms?


    • Vallois Le 21 juin 2015 à 22h13
      Afficher/Masquer

      Surtout que je pense avoir vu que les Landesbank et Sparkasse sont dans un état tel que la puissance publique est obligée des les soutenir.
      La surexposition de la Deutsche Bank aux dérivés et CDS est connue.


  2. Manaflar Le 20 juin 2015 à 00h21
    Afficher/Masquer

    Rien de nouveau sous le soleil. Je rappelle ce billet datant de début mai tout juste : https://www.les-crises.fr/la-presse-en-campagne-contre-la-grece-par-acrimed/

    D’un côté, ils ont raison : il est temps de mettre fin à la fuite en avant.


    • lvzor Le 20 juin 2015 à 08h30
      Afficher/Masquer

      Positivons : tous ces gens n’ont plus qu’un petit pas à accomplir pour dire “Nein” à l’UE 😀


  3. burno Le 20 juin 2015 à 00h39
    Afficher/Masquer

    ils ont raison :
    on leur a déjà fait cadeau de plus de 100 milliards gratos ( environ 130 milliards gratos ) ! ça va durer combien de temps , ce cirque ! alors que l argent soit parti dans la poche des banques ou autres et que les gens n en aient pas vu la couleur , on n en a rien à cirer , en fait !
    c est aux grecs de régler leurs problèmes avec leurs escrocs politiques ou banquiers
    essayer d être en débit de quelques milliers d euros chez votre banquier , et vous allez comprendre rapidement !
    je suis conscient d être à contre courant ici , mais c est mon opinion et je l assume


    • ploi Le 20 juin 2015 à 01h20
      Afficher/Masquer

      “essayer d être en débit de quelques milliers d euros chez votre banquier , et vous allez comprendre rapidement !”

      Avec à ma disposition les seules forces armées autorisées à intervenir sur le territoire ?

      J’espère que cette question vous donne une idée des quelques légères différences qui peuvent exister entre un État et un individu…

      Pour le reste, je renonce. En être là après avoir lus tous les articles publiés à ce sujet sur le blog…


      • Homère d'Allore Le 20 juin 2015 à 11h29
        Afficher/Masquer

        Je ne pense pas que burno ait lu “tous les articles sur ce blog” et “en être là…”

        Soit il débarque sur le blog d’Olivier Berruyer par hasard en ayant googlisé “crise grecque”, et il se trouve que, à l’instar des allemands brandissant Bild, il est trépané par l’action conjointe de l’idéologie dominante ainsi que des médias mainstream.
        Il ne peut donc comprendre, pour l’instant, les tenants et aboutissants de cette crise comme ceux des autres ( les-crises.fr)

        Soit c’est un troll, stipendié ou non ( certains font ça gratuitement…).

        Les réponses des participants aux commentaires, comme celle d’Alain C, permettent de constater que ce qui nous rassemble est bien plus important que nos divergences sur nos présupposés idéologiques.


    • Tunk Le 20 juin 2015 à 01h28
      Afficher/Masquer

      Gratos ?!
      Mouahahahahahahahahahahaha !!!
      *s’en va rire loin, loin, très loin … ”

      Merci bien, Burne-O.


    • john Le 20 juin 2015 à 06h28
      Afficher/Masquer

      Une grosse partie de ces sommes a permis aux banques française et allemande de se débarrasser des créances pourris qu’elles avaient en Grèce en 2010.


    • Ardèchoix Le 20 juin 2015 à 06h54
      Afficher/Masquer

      @burno “que l argent soit parti dans la poche des banques ou autres et que les gens n en aient pas vu la couleur , on n en a rien à cirer , en fait !” La est l’un des problèmes , et plus loin vous parlez de la réaction de votre banquier en cas de découvert, on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre . Allez, on va mettre cela sur le coup d’une fatigue profonde . @ burnout Amicalement


    • Alain C Le 20 juin 2015 à 08h14
      Afficher/Masquer

      @Burno :

      Burno, merci pour ce commentaire lumineux, très instructif et démonstratif de l’efficacité de l’abrutissement des peuples grâce à une presse corrompue et collabo.

      Ca n’est n’est pas du tout une insulte à votre encontre, c’est juste un constat sans ambiguïté qui démontre l’efficacité de la propagande, et je vais tenter d’éclairer un peu votre jugement :

      “on leur a déjà fait cadeau de plus de 100 milliards gratos ”

      – on ne leur a pas fait “cadeau” de 100 milliards et ça n’était pas “gratos”

      – je vous rappelle que selon les “lois européennes” la Grèce ne pouvait pas entrer dans l’union européenne
      – selon les status du FMI, ils ne pouvaient pas leur prêter de l’argent
      – ils ont truqué les comptes de la Grèce pour permettre cette adhésion dans l’objectif de renflouer les banques françaises et allemandes, de leur vendre du matériel militaire en quantité ahurissante, sans aucune liaison avec leur besoin, puis d’organiser le pillage en règle de tout ce qui pouvait avoir de la valeur, y compris les futures exploitations des grandes réserves de gaz de la mer Egée.
      – le patron du FMI de l’époque, un français, a fait cela en toute connaissance de cause, il a d’ailleurs toujours affirmé que la Grèce ne rembourserait pas
      – il s’agit purement et simplement d’une escroquerie en bande organisée

      – je vous rappelle de même, et c’est TRES IMPORTANT à comprendre, qu’ils ne leur prêtent rien du tout : il s’agit de fausse monnaie créée ex-nihilo !!
      – vous feriez la même chose, vous iriez tout droit en prison pour le restant de vos jours
      – ils se sont simplement arrogé le droit de créer cette fausse monnaie en quantité illimité en découplant la masse monétaire de toute contrepartie physique tangible leur imposant des limites.
      – ils ont privatisé cette création monétaire (banques privées), alors que jusqu’à présent, c’étaient les peuples qui avaient cette maîtrise (création monétaire faites par l’état, élu et représentatif du peuple)
      – on vous prête donc de la fausse monnaie à des taux d’intérêts prohibitifs (ya rien de gratuit) dans le but de vous forcer à rembourser avec du vrai travail et de la vrai sueur
      – LE PEUPLE doit rembourser, mais l’argent est allé dans les poches d’escrocs privés qui en avaient déjà plus qu’assez (les banksters, les oligarques, les lobbies militaires…)

      “c’est aux grecs de régler leurs problèmes avec leurs escrocs politiques ou banquiers”

      – ce que vous ne semblez pas avoir compris, c’est que la France est également strictement dans la même situation : elle a emprunté des quantités phénoménales d’argent de manière injustifiée, et cela a un coût : la totalité de l’impôt direct collecté sert aujourdhui au paiement de l’intérêt de la dette. Ca, c’est du concret, et ça vous touche directement, même si vous n’en avez aucune conscience.

      Ca touchera bientôt votre système de santé, l’enseignement, les retraites, etc

      Il en de est de même avec l’Italie, l’Espagne, le Portugal et d’autres (et je rappelle au passage l’histoire Chypriote…)

      L’enjeu avec l’histoire de la Grèce est de savoir si un pays constitué de millions de personnes trompées et asservies par des gangster peut se sortir des griffes de cette mafia :

      – on vous a dit non, il n’est pas possible de sortir de l’UE, même de manière démocratique, c’est interdit par les traités

      Cela ne marche qu’avec ceux qui y croient, et vous semblez en faire partie pour l’instant.

      Tout peuple à le droit et le devoir (pour les générations futures) de se libérer de ses chaînes, c’est ce que sont en train d’essayer les Grecs

      Et comme on le constate, c’est TRES difficile.

      Leurs bourreaux sont puissants et utilisent tous les moyens tordus et illégaux possibles pour les maintenir dans l’esclavage.

      Alors, c’est cela l’enjeu de la Grèce : parviendront-ils comme nous l’espérons tous à les envoyer paître, en attendant que l’ensemble des peuples d’europe jugent ces escrocs et traitres à leurs patries respectives, ces esclavagistes des temps modernes qui s’enrichissent honteusement au détriment de centaines de millions d’européens, qui actuellement ne comprennent pas grand chose au film, hélas.

      ” on n’en a rien à cirer , en fait !”

      et oui, c’est bien ça le problème.

      – Actuellement, vous avez peut-être un travail, un revenu régulier, et c’est bientôt les vacances….
      – la propagande enfumante de l’establishment est efficace.
      – mais demandez aux 10 millions de gens qui n’ont pas de travail en France (oui 3 millions de chomeurs, c’est de l’enfumage), demandez à ceux qui n’ont plus de droits, demandez aux travailleurs pauvres, à ceux qui bossent le dimanche, aux agriculteurs qui ne peuvent plus vivre de leur travail, aux policiers à qui ont demande de faire des tâches qu’ils réprouvent, aux profs dont les programmes deviennent une abérration navrante, etc, etc

      à tous ces gens qui se suicident parce qu’ils n’en peuvent plus de ce monde pourri jusqu’au trognon, demandez leur si ça ne les concernent pas.

      Toutes ces aberrations insupportables sont les conséquences directes d’une politique mondialisée ayant pour but de casser les nations (éviter les révolutions) et de “produire de la dette” afin d’enrichir à outrance les faux monnayeurs et de mettre en esclavage les “débiteurs”

      un jour (proche, très proche…), ça vous concernera aussi, directement.


      • MAURICE Le 20 juin 2015 à 16h54
        Afficher/Masquer

        Un grand bravo à cet Alain si clair et démonstratif et surtout tellement proche de la vérité “VRAIE”
        Car dans cette ambiance de pensée unique et obligatoire, le sens même de “vérité” a été tellement altéré que, hélas, pour beaucoup trop de gens c’est un concept quasiment vide de sens alors que c’est une idée maitresse entre toutes et qui seule permet de faire une différence certaine entre le rêve (le cauchemar des européistes et autres mondialistes) quel qu’il soit et la réalité objective des fais qui sont toujours têtus, comme chacun sait.


      • Franck Le 20 juin 2015 à 21h30
        Afficher/Masquer

        Ceci reprend en image pour les Bruno et compagnie ce que vous venez de dire.
        .
        http://www.dailymotion.com/video/xik4kh_debtocracy-international-version_shortfilms?
        .
        Il ne nous reste plus qu’à reprendre nous même notre indépendance, et ceci est peut être le moyen dont nous disposons aujourd’hui…
        .
        https://www.youtube.com/watch?v=BOX4l4xZZKA


      • Rosetta Le 21 juin 2015 à 10h34
        Afficher/Masquer

        Hélas, je ne crois pas que les Grecs essaient de se libérer de l’Euro et de UE. Ils veulent (ou voulaient?) changer les traités et l’Europe pour le bien des peuples Européens, ce qui est complètement différent que de vouloir se libérer. Donc, comme il n’est pas possible de changer l’Europe, il faut en sortir avec l’article 50 et négocier une fois dehors. L’exemple Grec démontre que c’est la solution qui ferait le moins mal. Nous pouvons parler désormais d’exemple Grec.


    • Maxence Le 20 juin 2015 à 08h20
      Afficher/Masquer

      Dis moi Burno,

      Et nous, nos escrocs et notre dette dix fois plus importante que la dette grecque, on fait quoi avec ???
      Ce n’est pas tout d’assumer .
      Prépare toit, ce sera bientôt à nous !


    • Alain C Le 20 juin 2015 à 08h50
      Afficher/Masquer

      Pour préciser un dernier concept en rapport avec le sujet :

      Vous allez voir votre banquier pour lui emprunter 20.000€ pour vous acheter une nouvelle voiture.

      Le banquier vous dit “oui, pas de problème” avec un grand sourire (il est gentil le Monsieur)

      “Suivez moi”

      Là, il vous emmène dans une petite pièce derrière son bureau.

      Dans la pièce, il y a juste une table, avec une imprimante.

      Il appuie sur un bouton, et ….. 200 billets de 100€ (authentiques) sortent de la machine.

      Il vous dit : “voilà, maintenant, vous me DEVEZ 20.000€, plus les intérêts !!

      Vous faites quoi ?


      • aleksandar Le 20 juin 2015 à 13h19
        Afficher/Masquer

        Petite question, alain, si vous repassez par ce forum.

        Je ne suis pas tres cultivé en economie alors j’ai une question simple.
        Comment la banque inscrit elle la contrepartie du pret dans ses comptes ?

        Merci d’avance


        • Alain C Le 20 juin 2015 à 13h57
          Afficher/Masquer

          ouh, ouh, Aleksandar, je doute fortement que vous ne connaissiez pas la réponse à cette question, ça sent fortement la question piège 🙂

          Je suppose que vous avez pressenti le caractère allégorique de cette petite histoire, qui n’ayant à l’évidence aucune liaison concrète avec la réalité (parce que si vous connaissez un banquier capable de faire ça, fuyez à toute jambe), mais au cas ou certains se poserait réellement la question, alors allons-y :

          – ça n’est évidemment pas le banquier du coin qui crée de la monnaie fiduciaire.
          – ce sont les imprimeries officielles de l’UE qui créent ces billets (imprimerie réparties un peu partout en Europe, notamment en France)

          et le problème n’est pas avec les billets (qu’ils souhaitent faire disparaitre au plus tôt, d’ailleurs), ce qui évitera que des gens posent des questions comme vous le faites.

          La monnaie est créée par une simple écriture sur un compte

          Vous empruntez de l’argent à votre banquier, il le “crédite” sur votre compte, point barre.

          “oui, mais la contrepartie ?”

          Le banquier a obtenu de l’argent auprès de la banque centrale qui lui a prêté cet argent, voilà la contrepartie (pour le détail des écritures, voyez votre comptable)

          il pourrait aussi l’avoir emprunté auprès des marchés financiers

          il pourrait (devrait) aussi l’avoir reçu des dépôts de ses clients, et ne prêter que l’argent reçu en dépôt.
          C’était l’origine de la banque, mais cette pratique a été dépassée depuis TRES TRES longtemps, et les banquiers prêtent plus que leurs dépôts, de façon tout à fait justifiée d’ailleurs.

          Simplement ils doivent le faire dans certaines limites (ratio cook).

          Depuis longtemps, ils ont totalement pulvérisé le ratio cook, et en se refinançant sur les marchés, ils peuvent préter/emprunter …. sans limite !

          jusqu’à ce que sa pête ! (Lehmann Brothers)

          Cela fait grossir le bilan (La BundesBank a un bilan 50 fois supérieur au PIB de l’Europe !!!) (voir billet d’il y a qq mois dans les-crises.fr)

          Donc, finalement, c’est la banque centrale qui crée la monnaie (c’est elle qui prête aux banques)

          Avant, c’était la Banque de France (prêteur en dernier ressort), la Banque d’Italie, etc

          Et elles créaient cette monnaie en fonction des besoins du pays (en essayant de maîtriser l’inflation et la déflation)

          Aujourd’hui, on les a mises hors course : elles ne servent plus à rien

          C’est la BCE (et le FMI) qui prêtent aux banques et aux pays

          “et aux pays ?”

          “euh, non, elle prêtent à des banquiers privés (à 0 ou 1% d’intérêt), qui prêtent à leur tour aux pays qui en ont besoin (entre 8 et 15% dans le cas de la Grèce).”

          Vous voyez l’horreur ? (euh, je veux dire, l’erreur…)

          “Oui, mais la BCE, c’est quoi sa contrepartie ?” …. (grrrr, m’énerve…)

          “Ah, non, ça, c’est du hors bilan” ….. eh, eh, eh, … “du QE”

          “euh, c’est quoi du QE ?

          QE : Quantitative Easing : “je crée du pognon, … vous remboursez” 🙂

          simple, non ?


          • aleksandar Le 20 juin 2015 à 22h23
            Afficher/Masquer

            Non, c’etait pas une question piége……..
            Il se trouve que je peux vous faire le bilan de votre entreprise sans problemes mais, tres franchement, l’histoire ou les histoires de creation monetaire que je lis sur ce site me depasse un peu.
            J’avais compris pour l’histoire de l’imprimante…….quand meme !
            Merci de votre réponse quoi qu’il en soit
            Cordialement


        • dupontg Le 20 juin 2015 à 15h17
          Afficher/Masquer

          il met en face vos traites de remboursement signées et les eventuelles garanties que vous avez fournies…(parfois un aval et ses biens)


      • Alae Le 20 juin 2015 à 13h27
        Afficher/Masquer

        “Dans la pièce, il y a juste une table, avec une imprimante.
        Il appuie sur un bouton, et ….. 200 billets de 100€ (authentiques) sortent de la machine.”

        C’est encore pire que ça, Alain C. Il n’a même pas besoin de se fendre du coût d’une imprimante. Il lui suffit de taper des chiffres sur son ordinateur, d’en créditer votre compte et voilà ! A partir de l’air ambiant, de l’argent à rembourser avec intérêts a été créé.
        Il n’y a même plus de support physique à la fausse mornifle émises par les banques.
        Une question : pourquoi est-ce que si moi, je fais ça (mettons que je sois une bonne hackeuse et que je puisse créditer mon compte moi-même de plusieurs millions en tapant des chiffres), je vais en prison, alors que les banques commerciales ont pignon sur rue et toute latitude pour se livrer exactement à la même manœuvre ? Qui leur a donné le droit d’émettre ce qui revient ni plus ni moins à de la fausse monnaie ?


        • Alain C Le 20 juin 2015 à 14h12
          Afficher/Masquer

          Là est toute la question 🙂

          mais bon, soyons réalistes, si tout un chacun avait le pouvoir de créer de la monnaie, celle-ci ne vaudrait absolument plus rien en quelques jours (inflation galopante)

          La création monétaire ne peut être que nécessairement confiée à un organisme public centralisé ayant une vision et une compréhension globale de l’économie.

          On crée la monnaie en fonction des besoins économiques du pays :

          – pas assez d’activité? : on injecte de la monnaie
          – trop d’inflation ? : on restreint la création monétaire, les banques deviennent un peu serrée, les crédits au public se restreignent, l’activité se réduit, l’inflation baisse.

          C’est un jeu d’équilibriste TRES délicat entre activité/inflation/déflation.

          Et cette mécanique sensible doit être gérée avec éthique, ce qui manque le plus à ceux qui ont ce pouvoir aujourd’hui.

          De plus, on a retiré cette possibilité aux nations européennes aujourd’hui, ce qui crée de graves perturbations, aggravées par l’appât de gains incommensurables d’organismes privés.


    • tintin Le 20 juin 2015 à 09h56
      Afficher/Masquer

      Cadeau de 130 milliards gratos !!!!!

      ou vous êtes de très mauvaise foi ou vous faites preuve d’une ignorance sans fond. Vous devriez retourner discuter au bistrot du coin. ou alors ….. regardez cette video: (1/2 heure, c’est pas très long et ça vous fera le plus grand bien):http://www.pauljorion.com/blog/2015/06/19/comite-sur-la-verite-concernant-la-dette-publique-grecque-le-18-juin-2015/


    • Taras Le 20 juin 2015 à 18h23
      Afficher/Masquer

      Burno, tu fais penser a un spectateur qui arriverait a la fin d’un film tres complique de dix heures sans que personne ne lui ait raconte ce qu’il s’est passe avant. Conseil : renseigne toi sur le debut du film, en particulier l’annee 2010 et la transformation illegale de la dette, privee, des banques grecques en dette publique avec les politiques d’austerite a la clef. C’est la magie du FMI. Ainsi a debute le plus grand hold up d’un etat souverain.
      Ja !


    • burno Le 20 juin 2015 à 23h15
      Afficher/Masquer

      je me suis fait bien insulter ; ce n est pas bien grave !
      merci pour ceux qui me conseillent d aller discuter au café devant un ricard ; ça m arrive aussi …
      par contre en calcul , vous n êtes pas très doués ; il faut dire que c est fatigant
      en fait , si on calcule ce qu on a prêté aux grecs et ce qui leur reste à rembourser même avec les taux usuriers qu on leur a appliqué à l époque
      mais sachant qu on a effacé une grosse partie de leur ardoise et qu on a re négocié ces taux usuriers et on les a ramenés à des taux raisonnables et si on fait un arrêt sur image aujourd hui on constate que :
      on ne compte pas les prêts à venir et on compte ce qui a été prêté , donné et ce qui a été remboursé et reste à rembourser ; eh bien , les grecs sont gagnants de plus de 20 %
      alors maintenant la cuisine interne en Grèce , où va l argent , qui en profite et qui est floué , ça c est autre chose ; c est pour ça que les grecs devraient déjà rechercher les responsabilités chez eux
      ce blog est malheureusement phagocité en partie par des gauchistes doctrinaires et bornés , et c est bien dommage ; car il apporte notamment sur l Ukraine , et c est ce qui m intéresse le plus ici , un éclairage particulièrement intéressant


  4. dupontg Le 20 juin 2015 à 00h42
    Afficher/Masquer

    comme la Baviere et le bade wurtemberg disent aussi NEIN au reste de l’Allemagne….

    13 des 16 länder allemands sont deficitaires

    elle est belle l’EU des egoismes


  5. nouche Le 20 juin 2015 à 00h46
    Afficher/Masquer

    ethniquement parlant, toutes ces personnes qui disent “Nein” ne sont pas tres diversifiees, surement un mauvais hasard


    • Homère d'Allore Le 20 juin 2015 à 11h46
      Afficher/Masquer

      Comme le dit plus loin goy, c’est “Je suis Charlie” façon teutonne.

      Et avec une sur-representation de MA… Z, c’est moins sûr, il faudrait savoir le nombre de bavarois dans l’échantillonnage.

      Eh, Emmanuel Todd, ça peut exister, la catégorie “Nazi Zombie” ?

      Ne répondez surtout pas, vous allez encore passer pour germanophobe…


      • Citoyen Le 21 juin 2015 à 02h41
        Afficher/Masquer

        Des Red Necks…
        En plus, les “Nein” n’ont pas l’air riche…

        Die Welt, racialiste et son petit frère populeux, le Bild… même groupe de presse privé (comme il se doit)

        Typique réaction prolo et ménagère à bibelots – moches …
        Kultur Nein

        Quand je pense à la propagande de la guerre froide, Soviétiques pas libres, presse soviétique sous contrôle Pravda-Tass…etc…q


        • Fjodor Le 24 juin 2015 à 22h18
          Afficher/Masquer

          Votre commentaire est superbement affligeant. Je ne vois pas exactement où se trouvent les “Red Necks” que vous semblez vouloir conspuer ; Emettre une opinion est une chose ; Stigmatiser ses contradicteurs en est une toute autre. Quant à votre dédain voilé à l’égard des masses laborieuses, je m’abstiendrais de vous communiquer mon avis…


      • Zo Le 22 juin 2015 à 17h47
        Afficher/Masquer
  6. Timothée Le 20 juin 2015 à 00h54
    Afficher/Masquer

    Les Grecs disent NON à l’Allemagne, donc on est quittes !
    Si vous pouvez nous lâcher la grappe, maintenant, merci.

    Et pour savoir qui doit à qui et combien, on se retrouve au Tribunal.

    Moi je vais à la plage, j’ai des potes à voir et mes vacances au bord de la mer. Je vous fais des bisous ! 🙂


  7. georges dubuis Le 20 juin 2015 à 01h20
    Afficher/Masquer

    Bild, c’est la presse de caniveau, si je ne m’abuse, intéressant nouveau format de flatter le lecteur qui adore çà, le selfie qui propage l’info, l’homme sandwich gratuit mais gratifier par sa simple notoriété d’apparaître à l’image. Le massage serait il le médium ?


  8. Portnawak Seutruk Le 20 juin 2015 à 02h14
    Afficher/Masquer

    Je ne vois pas pourquoi on fait les étonnés devant les nuisances grecques.

    Qu’est ce que tu veux attendre d’un pays qui a inventé la démocratie, la catharsis, et où sont nés Archimède, Hippocrate, Platon ?

    Nan, mais dans le genre fouteurs de merde empêcheurs de tourner en rond, ils sont toutes options !

    Les gars, sérieux…


  9. K Le 20 juin 2015 à 02h25
    Afficher/Masquer

    J’aime bien le crâne rasé Thomas Quanz qui tient le journal avec la carte de l’Allemagne derrière lui. Dans la pure tradition allemande !


  10. Feuille de Mars Le 20 juin 2015 à 02h31
    Afficher/Masquer

    À la limite, ces allemands ont raison ! Ces “généreux dons désintéressés” de l’Europe (en fait, de l’Allemagne, on devrait dire, puisqu’il n’y a qu’elle qui génère du profit) ont surtout atterris dans la poche de profiteurs et ont servi à faire pression sur le petit peuple grec. Couper les vivres de cette arnaque sera bien plus salutaire qu’entretenir une fausse aide.

    Cela me rappelle la morale de cet excellent western comique : “Mon nom est personne”, cette histoire du petit oiseau qui tombe du nid en plein hiver, se fait ch*er dessus par une vache fort généreuse, qui fait ça afin qu’il n’ait pas froid, et qui se fait finalement sortir de bouse par un coyote qui le mange tout cru.

    Ceux qui semblent te mettre dans la m*rde (les contribuables allemands) ne le font pas forcément pour ton malheur et ceux qui disent t’en sortir (la troïka) ne le font pas forcément pour ton bonheur.

    Hé ! Oui ! Même une comédie avec Terrence Hill pouvait avoir une dose de cette sagesse qui nous fait défaut aujourd’hui.


  11. Lionel Gilles Le 20 juin 2015 à 03h28
    Afficher/Masquer

    Ces gens-là sont trompés. Et ceux qui les trompent jouent avec le feu. Le nationalisme allemand est l un des pires, l histoire l a prouvé.

    Quand on établira les responsabilité devant un tribunal, on devra aussi y incorporer certains médias, comme l infâme Bild ou le deliquescent Le Monde, qui, par son journaliste Leparmentier, prône la chute du gouvernement grec.


  12. DUGUESCLIN Le 20 juin 2015 à 04h33
    Afficher/Masquer

    Après tout ce “NEIN” allemand est peut-être une chance pour la Grèce.
    Celle de battre monnaie, de relancer son économie interne, d’avoir un afflux de touristes multiplié et de trouver d’autres sources de financement. Une seule banque nationalisée serait suffisante pour maintenir un minimum d’économie interne. l’Islande a retrouvé son autonomie et s’en sort très bien sans l’UE. La Grèce suivra peut-être cet exemple. Elle trouvera aussi de nouvelles perspectives du côté des BRICS. Le système économique atlantiste n’est plus seul dans le monde, son passage obligatoire ne l’est plus, les équilibres changent, il est temps de prendre le bon virage.
    Ceci pourrait nous servir d’exemple, il est temps d’y réfléchir.


    • Taras Le 20 juin 2015 à 18h46
      Afficher/Masquer

      Le probleme est qu’il faut prendre en compte la psychologie des Grecs, meme dans ce qu’elle a de plus irrationnelle. Sortir de l’Euro cela signifie pour beaucoup d’entre etre relegue en division deux ou trois, celle des pays balkaniques et orientaux, la fin d’un reve donc, meme si ce dernier vire au cauchemar. Il y a un reve europeen, tout comme il y a un reve americain, souvent bati sur les sables mouvants de la pure communication et de l enfumage ideologique.
      Il s agit donc pour eux d entreprendre une revolution psychologique que personne ne peut faire a leur place. Les Grecs pourront s en sortir s ils s acceptent pour ce qu ils sont, a la fois europeens et orientaux. Et cela concerne d autres pays europeens qui ont egalement la trouille d etre vire du club. Seuls les Anglais et les Scandinaves, qui ont leur propre club, tres ferme, n’ont pas peur de sortir.


  13. BEYER Michel Le 20 juin 2015 à 05h59
    Afficher/Masquer

    Et Melenchon qui est accusé de mener une campagne germanophobe


  14. goy Le 20 juin 2015 à 06h11
    Afficher/Masquer

    “Je suis charlie”, version teutonne. Très pragmatiques ces germains.


    • Rosine Le 20 juin 2015 à 06h52
      Afficher/Masquer

      Je voulais justement l’écrire Idem
      C’est sans doute le fruit de la modernité!


  15. Ardèchoix Le 20 juin 2015 à 06h40
    Afficher/Masquer

    Les banquiers y avaient de bons “intérêts” ils ont refilés les pertes aux peuples .
    Au suivant. http://www.youtube.com/watch?v=AKvQZuCueX4


    • Kira Le 20 juin 2015 à 13h37
      Afficher/Masquer

      On dit la meme chose sur les oligarques de la Federation de la Russie (j’ose pas dire “russes”): ils privatisent les interets et nationalisent les pertes.


  16. Dizalch Le 20 juin 2015 à 07h26
    Afficher/Masquer

    Décidément, en ce moment à travers le monde, M. Chosmky a pléthore d’articles confortant ses thèses… sauf que cela ne fait pas rire du tout, malheureusement…
    Ce journal, comme tant d’autres, ne se rend pas compte de ses “responsabilités” (et s’il s’en rend compte, c’est encore plus grave…); Monter les peuples les uns, contre les autres, et? la suite? quelle étape sont-ils prêt à franchir?… pfff…


    • achriline Le 20 juin 2015 à 10h14
      Afficher/Masquer

      Les lois sécuritaires qui fleurissent dans tous les pays occidentaux quasi simultanément et la montée du nationalisme, voir pire, dans plusieurs pays d’europe ne peut pas être le fruit du hasard ni uniquement la conséquence de la fameuse “guerre des civilisations” ou autre racisme.
      Les nazis étaient les plus farouches ennemis du communisme (les premières victimes des camps de concentration ont été les communistes) et les alliés ont largement aidé Hitler à arriver au pouvoir et ils ont espéré qu’il les débarrasserait des bolchéviques.
      “L’empire” et ses sbires, qui sont au bord du gouffre, n’essayerait-il pas de constituer un front de gouvernements (dictatures) nationalistes qu’ils pourraient opposer à la Russie. En quelque sorte un ciment pour lier les pays là où l’EU à échoué.


  17. Jean-Luc Le Gaulois Le 20 juin 2015 à 07h29
    Afficher/Masquer

    Ils sont très rigolos tous ces gents. Ils oublient que l’Allemagne, la France, les états unis et l’EU ont participer à l’effondrement de la Grèce. Le tout début a commencé comme ça :
    http://www.wikistrike.com/article-goldman-sachs-a-camoufle-la-dette-de-la-grece-puis-parie-sur-sa-faillite-99715852.html

    Ils veulent quoi Die Welt ? Une exécution sommaire de la Grèce ?


  18. FL Le 20 juin 2015 à 08h28
    Afficher/Masquer

    Ich bin nicht ! (?)


  19. Alabergerie Le 20 juin 2015 à 08h36
    Afficher/Masquer

    En tout cas, c’est une couverture excellente ! Même les crapules ont du génie graphique, parfois. Débraillé, gros, immanquable, déjà vu… fallait quand même oser.


  20. Iskander Zakhar Le 20 juin 2015 à 09h03
    Afficher/Masquer

    J’ai du mal à comprendre la logique des gens. On nous dit qu’il faut toujours plus d’Europe pour être toujours plus heureux, on est même pratiquement prêt à partir faire la guerre contre la Barbare Russie qui menace la civilisation européenne. Et d’un autre côté, on est prêt à jeter le bébé grec avec l’eau du bain hors de l’Europe, c’est à dire dans la barbarie et dans le malheur. Surtout que le peuple grec en lui même n’est pas responsable de la situation et qu’on dresse le peuple allemand contre lui. Ces méthodes sont d’une bassesse sans nom, vues de mon œil idéaliste…


  21. Carabistouille Le 20 juin 2015 à 09h09
    Afficher/Masquer

    Bild a toujours été un journal d’enfoirés pour abrutis. Pas de raison que ça change.
    Et le fait que près de 10 000 000 d’Allemands lisent ça tous les jours explique beaucoup chose sur ‘Histoire tragique de ce pays.
    La prochaine fois, il faudra partitionner l’Allemagne en 25.


    • Taras Le 20 juin 2015 à 19h03
      Afficher/Masquer

      Mais elle est deja partitionnee en 28 !


      • Carabistouille Le 20 juin 2015 à 21h34
        Afficher/Masquer

        Non, les 27 Bantoustans, ça compte pas. 🙂


  22. catherine Balogh Le 20 juin 2015 à 10h15
    Afficher/Masquer

    Carabistouille,

    Mais il y a aussi ça “. Afin d’empêcher la distribution gratuite de Bild dans tous les foyers d’Allemagne le 23 juin à l’occasion de son anniversaire, plus de 200 000 personnes ont déjà signé une pétition. Son nom : “Bild? Non merci!””

    http://www.connexion-francaise.com/articles/journal-allemand-a-scandale-bild-zeitung-fete-ses-60-ans

    ” 2,7 millions de personnes craquent chaque jour pour ses gros titres racoleurs, ses potins ou encore ses pin-up dénudées. Selon sa maison d’édition, le Axel Springer Verlag, le titre atteint chaque jour 12,13 millions de lecteurs.”

    “selon sa maison d’édition”.Donc, on ne sait pas combien de lecteurs a ce torchon.

    IIl me semble important de ne pas porter l’invective, que cela soit sur les Grecs mais également sur les Allemands.
    Nos gouvernement et leurs marrionnettes corrompues, financièrement ou pschologiquement, ne sont pas représentatifs des peuples.
    On a rien a gagner à “d’enfoirés pour abrutis” hormis déverser sa colère.
    Est-ce le lieu pour le faire?Alors que bcp de gens liront ce commentaire?Dont des Allemands?peut-être des Grecs?
    Non, je ne crois pas.
    Résistons contre toute forme de discrimination raciale.
    Car c’est ce que veulent les “gouvernants toutous de la financiarisation”:diviser pour mieux régner.

    ps;heuu?c’est une mode de se prendre en photo avec un slogan?

    “je ne suis pas un slogan”


  23. popole Le 20 juin 2015 à 10h36
    Afficher/Masquer

    Bonjour les cousins,
    Vu de mon québec je comprends ces sentiments . L’europe brise l’identité de vos peuples , les économies les plus faibles au profit de la plus forte . Vous êtes dans une union forcée qu’on vous dit nécessaire et profitable à chacun de vous alors que cette union ne fait que propager les haines entre vos peuples si différents . Citoyen canadien je n’ai pas de leçons à faire ici, mais j’espère que vous ne vivrez pas un énième conflit majeur sur le vieux continent et que vous ferez tout pour l’éviter .


    • Louis JULIA Le 20 juin 2015 à 10h43
      Afficher/Masquer

      Bonjour, cousin.
      Si vous voulez que nous ne connaissions pas un nouveau conflit, il faut agir de votre côté et calmer votre gouvernement canadien qui fait tout ce qu’il peut pour que ce conflit ait lieu. Vous allez avoir du boulot pour contrer l’influence néfaste du lobby ukrainien, tout-puissant chez vous.


      • popole Le 20 juin 2015 à 17h38
        Afficher/Masquer

        Je suis engagé dans le mouvement souverainiste québécquois . A mon échelle je ne pense pas pouvoir faire mieux à l’heure actuelle, sauf partager mes vues politiques .


  24. michael Le 20 juin 2015 à 10h42
    Afficher/Masquer

    par contre , il semble qu ils n’ ont pas d’objection a conclure des nouveaux prêts avec l ‘Ukraine (décision prises au sommet Européen de Riga le mois dernier) .

    http://journalmetro.com/monde/781176/ukraine-pret-de-lue-de-2-milliards/


  25. languedoc30 Le 20 juin 2015 à 11h01
    Afficher/Masquer

    De toutes façons l’Euro, l’UE, n’ont profité qu’à l’Allemagne. Ils sont les maîtres de l’Europe et ils agissent en tant que tels,(même pas besoin d’une 3ème guerre mondiale). Ils sont gras et ils se foutent que les autres crèvent de misère. Qu’ils gardent leur pognon et qu’ils aillent au diable.


  26. Léa Le 20 juin 2015 à 11h29
    Afficher/Masquer

    Je ne veux pas défendre ces allemands, mais la question est mal posée ; si on pose la même en France dans la rue “Êtes-vous vous pour des milliards d’aide en plus aux Grecs?”, on risque bien d’avoir la même réponse.

    Mais le bild nous a trouvé une belle collection de “bourrins”, même les kosovars qui bossent chez nous sont mieux habillés et moins gras. Si c’est ça la race pure…. PTDR. C ‘est pas là qu’il faut aller draguer 🙂


    • Homère d'Allore Le 20 juin 2015 à 11h59
      Afficher/Masquer

      Léa,

      Oui, la propagande peut agir sur tous les peuples.

      Et les Français ne sont pas plus malins que les Allemands. Mais la démographie de ces derniers donne encore plus de poids à la logique du vieux rentier qui ne veut surtout pas que sa sacro-sainte épargne soit amputée.

      Et la classe moyenne allemande a déjà prouvé dans l’histoire qu’elle pouvait être particulièrement féroce.

      Allez, pour ceux qui ne l’ont pas encore lu, le texte de Martin Axelrad, “Auschwitz ou le grand alibi”.

      https://www.marxists.org/francais/bordiga/works/1960/00/bordiga_auschwitz.htm


  27. Gregoire Le 20 juin 2015 à 11h35
    Afficher/Masquer

    Les allemands du moins ceux là comme leurs pères ont souvant marchés au pas pour les US… Avec Hitler hier contre l’URSS et l’Europe avec Merkel aujourd’hui… et contre la Russie et l’Europe aujourd’hui. L’Allemagne s’abstient lors du vote à l’ONU contre la glorification du nazisme c’est dire leurs intentions véritables. L’Allemagne doit toujours des centaines de milliards d’euros a tous ceux a qui elle a voler la jeunesse pour les faire travailler de force dans leurs camps à produire de l’armement. Et jamais nous n’oublierons tous ceux qu’elles exterminés. Et cela recommence avec des salaires à 1 euro de l’heure… Nein nous n’oublierons jamais.


    • Citoyen Le 21 juin 2015 à 02h58
      Afficher/Masquer

      Vote ONU contre glorification du nazisme… nous devons à la vérité dire que TOUS les pays UE se sont abstenus.
      France y comprise.

      USA,Canada et Ukraine ont voté contre la résolution.

      Le reste du monde a voté pour la résolution.


  28. Adriana Le 20 juin 2015 à 13h07
    Afficher/Masquer

    c’est la preuve claire et nette du pourquoi je ne lis plus le mainstream média.
    je ne veux pas être l’idiote utile et faire la pub aux banquiers comme ces gens la. c’est un gros NEIN.
    encore une raison de se méfier de la presse:
    “L’ancien représentant d’Athènes auprès du FMI a révélé que plusieurs journalistes grecs avaient suivi des séminaires à Washington pour apprendre à «présenter sous un jour flatteur les positions du Fonds et de la Commission européenne» dans leur pays.”

    http://francais.rt.com/international/3452-FMI-training-journalistes-grecs

    à propos, il y en un seul qu’utilise la version digitale du journal en iPad, le reste la version papier, pauvres types, des retardataires à s’adapter aux changements technologiques et il est évident qu’ils ne font pas partie de ceux qui forment les opinions.
    des followers.


    • Citoyen Le 21 juin 2015 à 02h51
      Afficher/Masquer

      Ce sont des pauvres.
      Tout le monde n’a pas un Ipad.


      • Adriana Le 21 juin 2015 à 12h56
        Afficher/Masquer

        Cadre en gestion de qualité, arquitect, travaillant dans la finance , retraité.. un coup d’oieil rapide sur leurs métiers , et j n’ai pas l’impression qu’on est pauvre en exerçant ces métiers….
        Selon cette article, l’Allemagne est le  premier utilisateur de tablettes en Europe avec 23 millions vendus. La pauvreté n’est pas la raison.

        http://www.emarketer.com/Article.aspx?R=1009502
        UK, Germany Dominate the Tablet Market in EU-5 – eMarketer

        Allemagne et uk  compte pour moitié des tablettes en EUrope des 5.


        • georges dubuis Le 21 juin 2015 à 23h07
          Afficher/Masquer

          C’est justement çà la pauvreté matérialisée, le lac des signes et des images où l’on se noie.Imago où l’enfer me ment, çà commence à se voir avec nos chers enfants, très chère.


  29. Boubanka46 Le 20 juin 2015 à 17h32
    Afficher/Masquer

    Et l’annulation des indemnités de guerres allemande des 2 guerres mondiales, c’est toujours “Nein”. Nous avons payé intégralement nos indemnité des guerres napoléoniennes et de la défaite de 1870. Il faudrait rafraichir la mémoire à nos arrogants voisins. Les “Deutchland uber alles” se comportent parfois en gros beauf à la cabu.


  30. Andrea Le 20 juin 2015 à 17h33
    Afficher/Masquer

    C’est le thème des Grecs profiteurs, paresseux, etc. Les gens avec les pancartes ne comprennent absolument pas que leurs impots sont partis non pas pour que les Grecs se pavanent en Mercedes (une autre partie de l’équation!) mais pour sauver les banques, la finance, etc.

    Bien sur Merkel et son Gvmt. ont tout fait pour que l’issue, n’importe laquelle, de l’histoire EU-Grèce, se conclut par une faute qui retombe sur les Grecs. C’est une manip facile et dégoutante.

    Il s’agit aussi de cacher les problèmes de l’UE (grandissants de tout les cotés…), détourner l’attention, pour se focaliser sur un bouc émissaire qui peut servir de fantome pour expliquer cette première défaite publique, et importante, de l’UE (désastre social, mort des pauvres, erreurs de gestion, etc. etc.) comme une ‘exception’ – voyons, nous faisons tout le Bien, tout ce qui est bénéfique, et dans ‘nos valeurs,’ l’UE c’est un miracle de paix et de solidarité (Bonjour la Yugoslavie, aparamment tout le monde a oublié, et en plus aucune comparaison avec l’Ukraine est admise..) mais les Grecs…voyons, c’est triste, mais ils n’aiment pas travailler! Et maintenant il y a encore un désastre financier!

    Ceci dit, il me semble clair que les USA – La Finance – se sont reconciliés au départ (peu importe Euro / et ou / UE) de la Grèce. Les plans B seront en passe d’être activés.


  31. Taras Le 20 juin 2015 à 18h56
    Afficher/Masquer

    Encore un bon exemple de l’art de dresser les faibles contre les encore plus faibles, tout en leur donnant l’impression d’etre courageux. Un classique.


  32. Ladoga Le 20 juin 2015 à 22h22
    Afficher/Masquer

    A propos de la première guerre mondiale cité plusieurs fois dans les commentaires /

    Premier point qui est primordiale : Ce sont les vainqueurs qui font l’Histoire et l’écrive.
    Ensuite à qui profite, ou plutôt qui a un intérêt à la guerre et devrait en tirer bénéfice.

    Pas l’Angleterre, pas l’Allemagne, pas la Russie.
    L’empire Austro-Hongrois, tout comme l’empire Ottoman sont sur le déclin et sont très partagé entre grandeur et décadence mais en aucun cas peuvent influencer sur l’ordre des choses.

    Le seul pays qui veut récupérer des territoires est la France, A ce propos il faut lire les récits de la fin du dix-neuvième siècle, L’école et son endoctrinement, suite à la perte de l’Alsace-Lorraine en 1871.
    (Les maitres noir de la république) si mes souvenirs sont bon
    La perte de ces territoires fut un traumatisme inouï, faut ne pas oublier la grandeur de la France, révolutionnaire et impérial.

    La diplomatie Française, à l’aube du vingtième siècle atteignait des sommets
    Pas comme…

    Ensuite c’est très con :

    Le temps de mobilisation : France et Allemagne = une semaine
    Russie= 6 semaines
    En fait il y avait deux mobilisation, c’est complexe et ne suis pas capable de mettre en texte mes données.

    Doctrine Allemande = Ne pas combattre sur deux front, donc tuer la France dès le début (comme en 1870) et puis ensuite se retourner contre la Russie.
    D’où mise en œuvre du plan Schlieffen qui forcement entraine la Grande Bretagne dans la guerre, la Belgique étant son antichambre (Congrès de Vienne)
    Ensuite c’est vive la mort…

    Et puis encore ensuite, après Versailles, il y a des Allemands qui disent non, c’est injuste
    La grande question est : Le président Wilson a t’il bien joué ? Dans un sens oui en arrêtant la conquête de territoire, mais non car en contrepartie les dettes de guerre étaient irréalistes


  33. Krystyna Hawrot Le 21 juin 2015 à 00h18
    Afficher/Masquer

    La langue allemande a un mot magnifique pour décrire ces citoyens allemands ordinaires qui n’ont jamais rien vu de mal au régime nazi dans les années 1933-1945: die Mitläufer, “ceux qui courent avec”.
    Ceux là, vraiment, “ils/elles courent avec” le racisme, la violence et l’oppression des oligarques de l’UE contre les peuples.
    J’en ai la nausée, de ces photos.


    • Rosetta Le 21 juin 2015 à 20h02
      Afficher/Masquer

      Il faut bien comprendre que selon les traités, il y a “les Européens” conglomérat de pays d’Europe et le peuple Allemand. Toute loi Européenne doit être approuvée par le parlement Allemand mais s’applique automatiquement au conglomérat de pays dont la France. Ce qui est bon pour l’Europe doit être bon pour l’Allemagne. La France ne compte pas car nous sommes sous l’Empire Allemand. Si les Allemands ne veulent plus payer pour les Grecs, alors il y aura défaut. Si les Francais ne voulaient plus payer pour les Grecs, ils paieraient tout de même à coup de schlague s’il le faut. Il y a un peuple Allemand dans les traités. Toute loi et tout règlement doit être soumis au Bundestag pour s’appliquer. Donc les Allemands en tant que peuple ont le droit d’avoir un avis. Pas vous, pas moi, pas nous. Vous avez les photos de nos maîtres. Respect SVP, Respect…


  34. Travailler plus pour travailler plus Le 21 juin 2015 à 18h37
    Afficher/Masquer

    C’est fou comme les Grecs ont profité des milliards du FMI versés… aux multinationales, banques et marchands de canons, principalement français et allemand. Bref à tous sauf au peuple Grec. Ils ont en revanche bénéficié de la généreuse austérité que cela a occasionné : hausse des suicides, enfants abandonnés, médicaments qui n’arrivent plus dans les hôpitaux, chômage à 27%, réapparition de maladies et de la faim, nazis à 10%…

    Tous les chiffres de l’austérité dont ont profité les Grecs ici : http://www.okeanews.fr/20140507-austerite-en-grece-tous-les-chiffres


  35. social21ème Le 22 juin 2015 à 09h18
    Afficher/Masquer

    Toute cet étalage de la crasse intellectuelle d’une partie de la population qui n’a jamais médité une phrase comme celle de Martin Luther King disant qu’il valait tout de même mieux vivre comme des frères que plutôt que de s’entretuer comme des cons!
    Non les gens comme disait Brel sont bête, et c’est la bêtise qui est moche!


  36. social21ème Le 22 juin 2015 à 09h30
    Afficher/Masquer

    A ceux qui croient que l’argent est créé Ex Nihilo puis placé sur des obligations d’états.
    Vous croyez ce truc car vous ne voulez pas remettre en cause le fondement même du système capitaliste, celui du drainage des richesses produites par les masses laborieuses.
    Cette argent les rentiers l’on belle et bien, ils l’ont spoiler depuis des générations sur le dos de la multitude de travailleur passant sur leur outils de production et produisant la richesse qu’ils exploitent.
    En cela rien de nouveau sous le soleil.
    Ah si on a tenté de faire croire à un autre model le fameux “mobility class us” une connerie monumentale qui a permis de faire naitre une petite classe semi bourgeoise égoïste, qui vote comme la haute bourgeoisie.
    Tant que l’on ne remettra pas en cause le système de luttes de classes eu centre du problème, il y aura sur cette planète des satané égoïste qui continueront de vivre dans le déni égoïste avec 3 fois plus de ressource que ne le permet la terre pour chaque habitant.
    Tant que cela ne sera pas regardé lucidement il y aura toujours de la misère sur cette planète !
    Croire le modèle US d’une villa avec pelouse en plein désert californien, avec Piscine, la grosse bagnole V8, tout le toin toin électronique et pourquoi pas le petit Sesna dans le box avec aérodrome privé, c’est à notre époque avec tout ce que les medias montrent de misère et de contrainte de l’écosystème, c’est être un criminel égoïste devant consulté un Psychiatre urgemment !


Charte de modérations des commentaires