Nous avons parlé il y a quelques jours de la réaction d‘une députée de premier plan de Svoboda aux évènements d’Odessa. Et je parle souvent de Svoboda.

Mais n’oublions pas que, quand nous avons longuement détaillé le gouvernement putschiste de Kiev, nous avons montré qu’il était composé :

  • d’un tiers de néo-nazis (Svoboda, Secteur Droit, UNA-UNSO…)
  • d’un tiers de membre du parti “Patrie” de Tymochenko (dont sont issus) le Président et le Premier Ministre, alliés de Svoboda
  • d’environ un tiers de néolibéraux, venant presque tous de Lviv, la capitale de l’Ouest et du néonazisme.

Origine géographique des membres du gouvernement Iatseniouk – un petit souci ?

Intéressons-nous rapidement à ce parti Patrie, dont personne ne parle. Rappelons qu’il est issu en partie du groupement Notre Ukraine du président Iouchtchenko de la révolution orange de 2004. En France, j’ai l’impression qu’un parti Patrie, issue du parti “Notre France” ne serait pas super bien accueilli dans les médias, non ?

2e parti du Parlement, il compte 88 députés (sur 449). Dont Lesya Orobets. Qui était évidemment à Maïdan.

Eh bien qu’a-t-elle déclaré suite au massacre d’Odessa sur sa page Facebook ?

“Ce jour est entré dans l’histoire. Les habitants d’Odessa, malgré la trahison de certains policiers, ont défendu la ville et prouvé à tout le monde qu’Odessa c’est l’Ukraine. Au prix de la vie des patriotes, ce fut une victoire spectaculaire. Les colonies de doryphores ont été liquidées. Les agresseurs ont attaqué perfidement les premiers et ont reçu la réponse adéquate.

Comme sur Maïdan, les femmes et les personnes âgées ont cassé les pavés. Odessa a brisé tous les rêves de Poutine. Il ne convoitait pas autant Dombass et ses mines non rentables (et bientôt il ne pourra même plus vendre son gaz) qu’il ne convoitait les ports. Je prie pour qu’à Donbass la volonté politique ne s’évapore pas et que les vies ne soient pas perdues en vain, pour que l’ordre et la paix reviennent. Nous devons encore récupérer la Crimée.

Mémoire éternelle aux Héros.”

Sympa… Ils doivent apprécier les russophones dans l’Est… Bizarre qu’ils ne veulent plus être gouvernés par ces gens là…

ET vous noterez que tout ceci reste visible sur Facebook et Twitter plusieurs jours après, montrant bien qu’ils en sont fiers. Et pensez : vu la pression, ils font SUPER GAFFE à ce qu’ils disent et font en ce moment ces gens-là !!!!

Tiens, et cette dame est née un 3 mai. Coïncidence énorme. Elle a donc posté un message le soir du 2 mai – soir du massacre – pour célébrer ses 32 ans :

Les temps changent – les principes restent immuables.

4 773 personnes ont aimé ça”. Et ça, c’est une députée du parti présenté comme “modéré” !

Des gens Biens, au pouvoir en Ukraine actuellement…

Ce billet fait partie d'une série sur la situation en Ukraine. Il vise à donner des regards différents de ceux diffusés en masse par les grands médias, afin d'élargir votre champ de réflexion. [Lire plus]. Notre souhait est de sortir des présentations binaires "gentils / méchants", afin de coller de plus près à une réalité complexe. Nous rappelons enfin que par principe, nous ne "soutenons" aucun gouvernement nulle part sur la planète (et donc pas le gouvernement russe non plus). Nous sommes au contraire vigilants, tout gouvernement devant, pour nous, justifier en permanence qu'il ne franchit aucune ligne jaune. Mais nous sommes évidemment également attachés à lutter contre le deux poids 2 mesures, et à présenter tous les faits.

154 réponses à Et le parti “Patrie” de Tymochenko, c’est ça…

  1. Charli Le 07 mai 2014 à 01h32
    Afficher/Masquer

    Et voila les déclarations de Tymochenko à la suite du massacre d’Odessa.
    https://www.youtube.com/watch?v=W6I4MWbnCZ8


  2. FDS Le 07 mai 2014 à 02h47
    Afficher/Masquer

    De l’avis de Lavrov,

    Russia questions ‘unusual’ Ukraine election if troops deployed

    MOSCOW Tue May 6, 2014 5:09pm BST

    > http://uk.reuters.com/article/2014/05/06/uk-ukraine-crisis-russia-lavrov-idUKKBN0DM0TG20140506

    ET, dans le sud-est, Oleg Tsarev,

    Ukraine: Donetsk et Lougansk entendent créer un nouvel Etat

    20:45 06/05/2014
    MOSCOU, 6 mai – RIA Novosti

    >http://fr.ria.ru/world/20140506/201146474.html

    Conclusion ?


  3. M laurent Le 07 mai 2014 à 08h37
    Afficher/Masquer

    Oui la France ne respecte plus la Charte de Munich depuis un bon moment mais là on atteint des sommets d’indécence et de propagandes..Incroyable sous nos yeux ébahis la france est une dictature qui nous ment.

    Ne pas oublier cher, Olivier, que l’armée Us a enfin le droit d’aller au Nigéria pour soit disant libérer des filles des mains de boko haram secte criminelle crée par la CIA et le MI6 d’après le rapport d’un agent anglais. Et que vont ils trouver là qui les intéresse ? Je vous le donne en 1000 du.. PETROLE !

    Les Africains ont raison de dire que nous sommes des sangsues e des impérialistes à la recherche de la moindre goutte de pétrôle….


  4. VladimirK Le 07 mai 2014 à 15h04
    Afficher/Masquer

    J’ai une question pour les spécialistes : n’y a-t-il pas des chartes sur Facebook, Twitter, etc. qui interdisent les incitations à la haine et la promotion (entre autre) des armes ? Ou bien est-ce réservé aux méchants, comme pour les médias réguliers ?


    • C Balogh Le 07 mai 2014 à 15h17
      Afficher/Masquer

      Non, il n’y en a pas ou simplement pour faire beau. en revanche, allez commenter sur le mur de valls et lepen et très rapidement….vous n’aurez plus le droit de commenter nulle part!!
      ah, fessedebouc est vraiment un réseau social!!!!à la solde des firmes(dont il fait partie)!!et tout comme dans les médias, si vous osez demander la vérité, vous êtes jetés.En revanche, j’ai lu des commentaires émanants des contre-le-mariage-pour-tous où un jeune manipulé de 15 ans menacait de tirer sur Hollande et promettait d’en découdre avec les homosexuels.à ce propos, il y avait un gars qui manipulait le gamin:il s’est présenté à Caen(il s’en est vanté) j’espère qu’il n’ pas été élu car dans le genre je “nike tout ce qui me dérange”, on fait pas mieux.


  5. Spipou Le 07 mai 2014 à 21h43
    Afficher/Masquer

    Dernières nouvelles de la pétition ET APPEL AUX AVIS POUR BOUCLAGE FINAL ! Je poste ici parce qu’il y a peu de commentaires, ça ne sera pas noyé.

    D’abord le texte “définitif pour le moment” : j’ai corrigé des lourdeurs de style, ainsi que mes approximations sur les nombres de victimes : dans le premier paragraphe, j’ai remplacé “plus de 200 victimes depuis le début de l’année 2014” par “près de 200 victimes”. Pour Odessa, j’ai remplacé “une centaine de victimes” par “42 victimes”, qui est le bilan officiel, selon les sites occidentaux et russes.

    D’autre part, j’ai rajouté un paragraphe suite à une suggestion de Romain, qui me paraissait importante.

    J’ai d’autres suggestions, mais soit je ne sais pas trop comment les incorporer sans rallonger le texte, soit je suis moyennement d’accord, et le problème est qu’à chaque fois je n’ai que deux avis, le mien et celui de la personne qui fait la suggestion ! Il faudrait au moins une troisième personne pour départager !!! Je poste en dessous du texte toutes les suggestions et mes réponses.

    Pour la diffusion, plusieurs personnes proposent Avaaz, et je sais que la diffusion d’Avaaz est très bonne. Donc là, je pense que le choix est fait ?

    Enfin, au nom de qui publier la pétition ? Comme je l’ai dit, je veux bien m’occuper de l’intendance, mais je pense que le plus efficace serait de la publier sous le nom de l’association DiaCrisis, qui a déjà une certaine notoriété, si Olivier est d’accord.

    Pour finir, Lamonette propose un autre texte, et demande que chacun l’envoie sous son nom personnel. Je mets son intervention à la suite du reste.

    N’HESITEZ PAS A DONNER VOTRE AVIS ! D’autant plus que ça urge, les gens continuent à se faire tuer là-bas ! Si on pouvait prendre une décision définitive ce soir, ce serait bien.

    Dernière minute : je vois un commentaire de Carole G, qui propose de rajouter le paragraphe suivant :

    “Le gouvernement ukrainien n’est pas issu des urnes, mais de la destitution d’un président élu ; à ce titre, de quelle légitimité peut-il se prévaloir pour mobiliser l’armée, et envoyer des troupes dans les villes de l’est du pays ? C’est une question que nous nous devons de poser.”

    Je l’ai rajouté car je trouve qu’il est excellent, et tout à fait dans la ligne de ce qu’on demande. L’inconvénient est que plusieurs personnes trouvent déjà le texte un peu long (et je suis d’accord). Si quel(s)qu’un(s) avait des idées pour condenser un peu ?

    Merci d’avance à tous.

    Mon texte revu et corrigé :

    —————————————————————-

    Monsieur le Président de la République,

    Nous nous inquiétons vivement de la situation en Ukraine, pays situé aux portes de l’Union Européenne, où se déroulent actuellement des évènements qui semblent être le début d’une guerre civile. Ces évènements ont fait près de 200 victimes depuis le début de l’année 2014, dont certaines dans des conditions atroces.

    La France s’est engagée dans les tentatives de résolution de ce conflit.

    Le gouvernement ukrainien n’est pas issu des urnes, mais de la destitution d’un président élu ; à ce titre, de quelle légitimité peut-il se prévaloir pour mobiliser l’armée, et envoyer des troupes dans les villes de l’est du pays ? C’est une question que nous nous devons de poser.

    Nous vous demandons, tout d’abord, d’user de toute l’influence de la France sur l’actuel gouvernement ukrainien pour qu’il désarme toutes les milices agissant sur son territoire, en particulier celles dont la participation à des meurtres et à des violences graves est avérée. Nous pensons en particulier aux groupes et aux personnes qui se sont rendus coupables d’un incendie volontaire dans la ville d’Odessa le vendredi 2 mai, qui a fait 42 victimes. En effet, le gouvernement ukrainien semble faire preuve d’impuissance, voire d’indifférence, vis-à-vis de ce crime, et nous vous demandons d’exiger de lui que de tels actes ne puissent plus se reproduire.

    De plus, certains de ces groupes se réclament, parfois ouvertement, de l’idéologie nationale-socialiste, et il nous paraît inacceptable que le gouvernement ukrainien ne condamne pas fermement cette idéologie qui a infligé tant de souffrances aux peuples européens, parmi lesquels les peuples français et ukrainien, quelles que soient les souffrances qu’ait pu subir le peuple ukrainien sous la dictature d’une autre idéologie totalitaire imposée par l’Union Soviétique, et que nous condamnons nous-mêmes tout aussi fermement.

    D’autre part, plusieurs puissances disposant de l’arme nucléaire, dont la France, sont actuellement impliquées dans ces tentatives de règlement du conflit, ce qui nous donne de graves inquiétudes pour l’avenir du continent européen lui-même.

    Nous vous demandons de ne faire participer la France à aucune action, en particulier militaire, qui désignerait un pays – en l’occurrence, actuellement, la Russie – comme l’ennemi, instigateur de la crise actuelle.

    Il n’existe à l’heure actuelle nulle preuve que la Russie aurait tenté de déstabiliser l’Ukraine, en tout état de cause pas davantage que d’autres pays ou organisations. C’est pourquoi nous vous demandons de considérer la Russie comme un interlocuteur dont les propositions doivent être écoutées et étudiées au même titre que tout autre pays ou toute autre organisation impliqué dans la résolution de cette crise.

    Enfin, dans la mesure où nous constatons qu’il existe un clivage, culturel, humain et économique, entre les différentes régions de l’Ukraine, nous vous demandons, lors de toutes les négociations auxquelles pourra participer la France, de favoriser un dialogue entre les représentants de toutes les régions de l’Ukraine, de préférence choisis de façon démocratique si la situation le permet. A ce sujet, nous vous demandons également de peser de tout le poids qu’a la France sur la scène internationale pour que le gouvernement ukrainien cesse ses opérations militaires contre des villes, certes défendues par milices armées, mais qui jusqu’à présent n’ont pas utilisé leurs armes pour attaquer d’autres villes ou personnes dans le pays. Nous vous demandons en particulier d’exiger du gouvernement ukrainien qu’il ne substitue pas des groupes armés partisans à l’armée régulière ukrainienne dans des opérations de maintien de l’ordre, comme il semblerait que ce soit le cas actuellement.

    Nous pensons qu’il est primordial que le gouvernement ukrainien invite les représentants de toutes les régions d’Ukraine à des rencontres multipartites où pourra être discuté de manière pacifique l’avenir du pays, et où chaque région pourra faire valoir ses souhaits, qui peuvent être très divers, en matière de politiques culturelles, sociales, économiques, voire constitutionnelles. Il nous semble que cela constitue un préalable indispensable avant de nouvelles élections nationales. Si la situation de violences actuelle se poursuit, nous ne pensons pas que les élections prévues pour le 25 mai puissent se dérouler sereinement, ni apporter la moindre solution à la tragédie que vit actuellement le peuple ukrainien.

    Dans l’espoir que vous voudrez bien entendre notre requête, dans le meilleur intérêt de l’ensemble du peuple ukrainien et des peuples de toute l’Europe, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de nos salutations les plus respectueuses et les plus dévouées.

    Les soussignés :

    ———————————————————-

    Les commentaires :

    —————————————————————

    MARX : publier sur un site en anglais en france ne me parait pas tres bon pour la communication; avaz est un site tres correct qui presente toujours une petition clairement et dont le site fonctionne parfaitement; on ne peut pas en dire autant de pas mal de sites sans experience; cette petition je la trouve interessante mais trop longue; elle doit etre plus facile à lire par le maximum de gens; pour moi l’objectif c’est de contrecarrer la propagande actuelle anti russe quisevit dans ce pays et de denoncer des soit disant journalistes qui ecrivent dans un media comme le monde où ils deversent leurs haines sans frein ni ethique. en tout cas c’est une initiative intelligente et qui me plait

    FL : Le problème de ses sites de pétition est précisément d’être des sites de pétition.
    Peu importe qu’il soient ou non indépendants.
    Ces sites sont à l’image de ses murs d’affichages autorisés qui sont tellement couverts qu’on y remarque plus rien.

    Une pétition doit être absolument visible et entendue par toutes et tous et donc par son destinataire.

    Spipou : Je dirais ok pour Avaaz. Justement, contrairement à change.org il n’est pas “couvert d’affiches”.

    MARX, n’hésitez pas à proposer des changement pour faire plus court ! C’est mon défaut, je l’avais dit, j’ai un style trop littéraire. Surtout, N’HESITEZ PAS à tailler dans le vif. Merci d’avance !

    Je corrige aussi pour tenir compte de la remarque ci-dessous, et on se retrouve en fin d’après-midi, ce serait bien d’avoir un texte définitif aujourd’hui.

    —————————————————————

    theuric : En plus d’une signature électronique, je conseillerais aussi une signature classique par courrier avec téléchargement du texte, adresse où l’envoyer.
    La taille du sac de courrier est, pour les personnes de notre génération, un signe.
    Il faut donc étouffer l’Élisée sous les envois postaux.
    Une pétition est un acte politique et ces sortes d’actions doivent, pour être efficaces, considérer la forme et le fond.

    Spipou : Je vais voir avec Avaaz, je pense que ça doit être possible d’imprimer les signatures.

    —————————————————————–

    romain : “De plus, certains de ces groupes se réclament, parfois ouvertement, de l’idéologie nationale-socialiste, et il nous paraît inacceptable que le gouvernement ukrainien ne condamne pas fermement cette idéologie qui a infligé tant de souffrances aux peuples européens, parmi lesquels les peuples français et ukrainien, quelles que soient les souffrances qu’ait pu subir le peuple ukrainien sous la dictature d’une autre idéologie totalitaire imposée par l’Union Soviétique, et que nous condamnons nous-mêmes tout aussi fermement.”

    Je pense que le mot collaboration est un mot bien plus fort, qui pour ceux qui aiment la France, rappelle une frange très douloureuse de son histoire. Je suis persuadé que la moitié de la population française ne sait même ce qu’est le national socialisme. Le terme nazi est également bien plus fort ici. Je remarque d’ailleurs que les médias commencent à relayer ce mot et ne parlent plus simplement de nationalisme, même si la proportion reste encore faible. Il y a une énorme différence pour Hollande entre le fait de se voir reprocher de ne pas œuvrer pour la paix et les intérêts français, et le fait de collaborer avec des nazis..

    Spipou : Je pense qu’il faut éviter de rallumer une polémique franco-française en parlant de collaboration !

    Pour national-socialisme, j’ai écrit comme ça à cause de l’ancien nom de Svoboda. Le Président de la République a des conseillers qui connaissent parfaitement les dossiers, et à mon avis, ils verront très bien de quoi on veut parler avec “national-socialisme”.

    Et je pense que les gens qui sont prêts à signer une pétition de ce genre savent encore de quoi il s’agit !

    Ceci dit, je ne suis pas contre le fait de changer les termes, mais le problème est que quand on me propose une modification, comme vous le faites, on reste deux, et c’est “mon opinion contre la vôtre” ! Ca serait bien qu’un troisième larron donne son avis, on se pourrait se ranger du côté de la majorité…

    Des avis, quelqu’un ?

    —————————————————

    phane : Parfait!
    “Nous vous demandons de ne faire participer la France à aucune action, en particulier militaire, qui désignerait un pays – en l’occurrence, actuellement, la Russie – comme l’ennemi, instigateur de la crise actuelle” j’ajouterais : “même sous pavillon de l’Otan”
    Je supprimerais :
    ” De préférence choisis de façon démocratique si la situation le permet.” ( cela ne peut être garanti et c’est en même temps le minimum à espérer)
    Sinon c’est très bien . Je penche pour Avaaz.

    Spipou : Oui, c’est le minimum à espérer, mais ça ne peut pas être garanti ! Je sous-entends par là qu’il faudrait que les armes se taisent d’abord.

    Les politiciens savent lire entre les lignes, c’est même leur métier.

    C’est aussi pour ça que j’ai évité de citer nommément l’OTAN.

    Ceci dit, je suis toujours d’accord pour modifier, mais il me faudrait l’avis d’au moins deux ou trois personnes !!!

    Autrefois, j’ai participé à des pétitions pour sauver des mineurs iraniens de la pendaison.

    On a donné du “Son Excellence” à des ayatollahs dont on savait pertinemment qu’ils avaient le sang de plusieurs enfants sur les mains… Mais on a sauvé la vie de plusieurs adolescents…

    Apparemment, on est plusieurs à être d’accord pour Avaaz.

    —————————————————————————–

    C. Balogh : Pétition.

    Bravo et merci pour ce travail!perso, je trouve ça un peu long, et ama, il manque une phrase choc concernant l’acceptation par notre gouvernement de signer avec un “gouvernement” issu d’un putsch, mais, hélas, je ne réussis pas à l’écrire car je ne suis pas diplomate pour un sous…..

    Spipou : Oui, il y a ça aussi, mais je ne voulais pas rallonger.

    Et demander à François Hollande de considérer le gouvernement provisoire comme putchiste, je crois que là, il ne faut pas rêver !

    En plus, pour le moment, le seul gouvernement avec qui négocier, c’est celui-là…

    —–

    Problème réglé grâce à Carole G !!!!! 🙂 Merci beaucoup, Carole !

    ————————————————-

    Yannick : Personnellement, j’ajouterais une phrase concernant la mobilisation des mineurs

    cf texte Mélenchon “Gouffre de la raison”

    “Pourquoi ne s’émeut-elle pas que des membres du pouvoir de Kiev appellent à mobiliser les cadets des lycées militaires (entre 15 et 18 ans) alors que l’UE est d’habitude si prompte à dénoncer les enfants soldats”

    Spipou : Pareil : c’est déjà un peu long.

    —————————————

    jacqueline73 : Bonjour,

    Je trouve aussi que la pétition est un peu longue.

    Mais je n’ai pas le talent pour la rédiger. Pour moi les points essentiels ( ils y sont déjà, mais un peu noyés dans le texte ).

    – Le soutien honteux de la France , en particulier celui de son ministre des affaires étrangères, à une junte paramilitaire nazie ( après avoir soutenu des jihadistes en Syrie )

    – La participation de la France à la déstabilisation de l’ Ukraine par l’ UE et les USA, qui a abouti inévitablement à ces violences. Ce n’est pas ainsi que la France apportera la paix et la démocratie dans le monde.

    – La propagande anti russe des médias français, y compris sur des chaines publiques. ( avec l’exemple de caroline fourest ).

    – Exiger que les responsables des massacres d’Odessa soient jugés devant le TPI

    Spipou : N’hésitez pas à corriger des paragraphes. On pourra faire une synthèse ce soir.

    Ceci dit, ça doit rester diplomatique. “Le soutien honteux de la France” je ne suis pas sûr que ça passe.

    Mais de toutes façons, comme je l’ai dit, je ne suis pas propriétaire de ce texte.

    Je propose qu’on fasse une dernière synthèse des propositions ce soir, car il y a urgence.

    Merci en tout cas !

    ——————————————————–

    Proposition de Lamonette :

    ——————————————————–

    Chers Amis,

    Ne demandons pas à Monsieur Berruyer ou à Dia Crisis plus qu’ils ne peuvent donner.

    A titre perso, en d’autres lieux, j’ai quitté mon pseudo pour afficher mon nom, ma prof, mes coordonnées…

    Je n’ai pas à le mettre ici , ni à en tirer gloriole: j’ai fait ce que j’ai cru juste.

    C’est de la même manière que voit avancer cette mobilisation que j’attends depuis très longtemps.

    Il me semble aussi que le texte de la pétition qui ne servira à rien ( je n’ai plus aucune illusion mais demeure animée de l’esprit de résistance, voire davantage, celui de nuance) doit être endossé par chacun sous son nom personnel.

    Il faudrait au surplus qu’il soit plus ramassé.

    Je tente une propale, écrite au coin du bois.

    Monsieur le Président de la République,

    Votre responsabilité la plus noble est de tenter de représenter chacun des citoyens français.

    Nombre d’entre eux ne partage pas la vision affichée quant à l’intégration, sans mesure de sécurité, de la France à l’OTAN. Vous ne l’avez pas décidée mais vous en êtes le plus grand faire valoir depuis votre élection.

    Voici que survient à nos portes, le drame de l’Ukraine.

    Nous ne plaidons pour aucun camp, les choses sont assez complexes ainsi…

    Chacun d’entre nous, nommément identifié en bas de ce document , souhaite seulement que la France garde son rôle d’interlocuteur raisonnable, ce qui a fait aussi partie de la grandeur de la France dont vous vous dites soucieux.

    Nous osons à peine proclamer ce truisme: la vérité n’est jamais en noir et blanc.

    De notre point de vue, les derniers infléchissements de la position de la France ne sont pas suffisants pour même prétendre à cette nuance.

    C’est une insulte d’envoyer aujourd’hui auprès de nos amis polonais des avions appartenant à la section de combat qui a été tant honorée par les russes.

    Et gommer l’appartenance de ces avions à leur unité d’origine est une vilénie.

    Il ne nous reste pas grand chose à quoi nous raccrocher maintenant que vous acceptez le principe de devoir répondre à des “auditeurs” sur une chaîne de radio, en exposant le symbole que vous représentez aux médiocres manipulations qui en découleront.

    Nous demeurons néanmoins certains que l’honneur de la France ne résonne pas en un mot creux à vos oreilles.

    Prenez la main sur les discussions urgentes à venir, tendez la aux russes qui sont nos amis depuis si longtemps.

    Il vous faudra , nous en sommes malheureusement convaincus, tenter de désamorcer le gigantesque fossé qui se dresse aujourd’hui entre nos nations.

    Mais il reste encore une chance de le faire maintenant.

    Faites le, redonnez à notre nation, si mal en point, un axe fort : celui de la contestation du pouvoir sans concession auquel les USA, auxquels nous sommes reconnaissants à l’approche des fêtes du débarquement, se livrent depuis.

    Que le sang coule, si c’est justifié, chacun peut l’entendre à défaut de l’admettre.

    Las, nous sommes si totalement éloignés de cette espérance que chacun d’entre nous voit monter des ressentiments si parfaits que nous redoutons des drames très profonds dans la société française.

    Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de nos salutations dévouées et respectueuses.


  6. Spipou Le 08 mai 2014 à 02h13
    Afficher/Masquer

    J’ai changé l’ordre de deux paragraphes dans le début :

    “Nous nous inquiétons vivement de la situation en Ukraine, pays situé aux portes de l’Union Européenne, où se déroulent actuellement des évènements qui semblent être le début d’une guerre civile. Ces évènements ont fait près de 200 victimes depuis le début de l’année 2014, dont certaines dans des conditions atroces.

    Le gouvernement ukrainien n’est pas issu des urnes, mais de la destitution d’un président élu ; à ce titre, de quelle légitimité peut-il se prévaloir pour mobiliser l’armée, et envoyer des troupes dans les villes de l’est du pays ? C’est une question que nous nous devons de poser.

    La France s’est engagée dans les tentatives de résolution de ce conflit.

    Nous vous demandons…”

    Ca me paraît plus cohérent exposé dans cet ordre là.


  7. C Balogh Le 08 mai 2014 à 02h54
    Afficher/Masquer

    Je te propose une autre mouture, difficile de faire plus court, merci à toi pour le travail et merci à Lamonette pour sa contribution.

    Monsieur le Président de la République,

    Nous nous inquiétons vivement de la situation en Ukraine, pays situé aux portes de l’Union Européenne, où se déroulent des évènements qui semblent être le début d’une guerre civile. Près de 200 victimes ont été dénombrées dont certaines dans des conditions atroces très récemment.

    Notre inquiètude repose sur le fait que le gouvernement ukrainien n’est pas issu des urnes, mais de la destitution d’un président élu ;
    Notre interrogation est la suivante: de quelle légitimité peut-il se prévaloir pour mobiliser l’armée, et envoyer des troupes dans les villes de l’est du pays ? C’est une question que nous nous devons de poser.

    Nous vous demandons instamment d’user de toute l’influence de la France sur le gouvernement provisoire ukrainien pour qu’il désarme toutes les milices agissant sur son territoire, en particulier celles dont la participation à des meurtres et à des violences graves est avérée. Nous pensons en particulier aux groupes et aux personnes qui se sont rendus coupables d’un incendie volontaire dans la ville d’Odessa le vendredi 2 mai, qui a fait 42 victimes. En effet, le gouvernement ukrainien semble faire preuve d’impuissance, voire d’indifférence, vis-à-vis de ce crime, et nous vous demandons d’exiger de lui que de tels actes ne puissent plus se reproduire.

    Nous vous demandons également de peser de tout le poids qu’a la France sur la scène internationale pour que le gouvernement ukrainien cesse ses opérations militaires contre des villes, certes défendues par milices armées, mais qui jusqu’à présent n’ont pas utilisé leurs armes pour attaquer d’autres villes ou personnes dans le pays. Nous vous demandons en particulier d’exiger du gouvernement ukrainien qu’il ne substitue pas des groupes armés partisans à l’armée régulière ukrainienne dans des opérations de maintien de l’ordre, comme il semblerait que ce soit le cas actuellement.

    De plus, certains de ces groupes se réclament, parfois ouvertement, de l’idéologie nationale-socialiste, et il nous paraît inacceptable que le gouvernement ukrainien ne condamne pas fermement cette idéologie qui a infligé tant de souffrances aux peuples européens, parmi lesquels les peuples français et ukrainien.

    D’autre part, plusieurs puissances disposant de l’arme nucléaire, dont la France, sont actuellement impliquées dans ces tentatives de règlement du conflit, ce qui nous donne de graves inquiétudes pour l’avenir du continent européen lui-même.

    Nous vous demandons de ne faire participer la France à aucune action, en particulier militaire, qui désignerait un pays – en l’occurrence, actuellement, la Russie – comme l’ennemi, instigateur de la crise actuelle.

    Il n’existe à l’heure actuelle nulle preuve que la Russie aurait tenté de déstabiliser l’Ukraine, en tout état de cause pas davantage que d’autres pays ou organisations. C’est pourquoi nous vous demandons de considérer la Russie comme un interlocuteur dont les propositions doivent être écoutées et étudiées au même titre que tout autre pays ou toute autre organisation impliqué dans la résolution de cette crise.

    Enfin, dans la mesure où nous constatons qu’il existe une disparité culturelle, humaine et économique, entre les différentes régions de l’Ukraine, nous vous demandons, lors de toutes les négociations auxquelles pourra participer la France, de favoriser un dialogue entre les représentants de toutes les régions de l’Ukraine, de préférence choisis de façon démocratique si la situation le permet.

    Nous pensons qu’il est primordial que le gouvernement ukrainien provisoire invite les représentants de toutes les régions d’Ukraine à des rencontres multipartites où pourra être discuté de manière pacifique l’avenir du pays, et où chaque région pourra faire valoir ses souhaits, qui peuvent être très divers, en matière de politiques culturelles, sociales, économiques, voire constitutionnelles. Il nous semble que cela constitue un préalable indispensable avant de nouvelles élections nationales. Si la situation de violences actuelle se poursuit, nous ne pensons pas que les élections prévues pour le 25 mai puissent se dérouler sereinement, ni apporter la moindre solution à la tragédie que vit actuellement le peuple ukrainien.

    Dans l’espoir que vous voudrez bien entendre notre requête, dans le meilleur intérêt de l’ensemble du peuple ukrainien et des peuples de toute l’Europe, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de nos salutations les plus respectueuses et les plus dévouées.

    Les soussignés :


  8. Spipou Le 08 mai 2014 à 03h33
    Afficher/Masquer

    Ben oui, moi, faire plus court, je n’y arrive pas ! Si quelqu’un veut bien s’y coller !

    C. Balogh, je pense que dans ta version, tout est dit. Je suis partisan de prendre celle-là.

    Voilà une toute dernière version avec d’autres rajouts qu’on m’a proposés, mais ça rallonge encore.

    Sinon, les copains, s’il vous plait amenez vos ciseaux, j’essaie de satisfaire tout le monde, mais là, je n’y arrive plus ! (De l’avis général, le texte était un peu long déjà sous la première mouture)

    ————————————————

    Monsieur le Président de la République,

    Nous nous inquiétons vivement de la situation en Ukraine, pays situé aux portes de l’Union Européenne, où se déroulent actuellement des évènements qui semblent être le début d’une guerre civile. Ces évènements ont fait près de 200 victimes depuis le début de l’année 2014, dont certaines dans des conditions atroces.

    Le gouvernement ukrainien n’est pas issu des urnes, mais de la destitution d’un président élu. De plus, il ne représente pas la diversité politique, sociologique et géographique de l’Ukraine. À ce titre, de quelle légitimité peut-il se prévaloir pour mobiliser l’armée, et envoyer des troupes dans les villes de l’Est du pays ? C’est une question que nous nous devons de poser.

    Nous vous demandons, tout d’abord, d’user de toute l’influence de la France sur le gouvernement ukrainien pour qu’il désarme toutes les milices agissant sur son territoire, à commencer par celles dont la participation à des meurtres et à des violences graves est avérée. Nous pensons en particulier aux groupes et aux personnes qui se sont rendus coupables d’un incendie volontaire dans la ville d’Odessa le vendredi 2 mai, qui a fait 42 victimes. En effet, le gouvernement ukrainien semble faire preuve d’impuissance, voire d’indifférence, vis-à-vis de ce crime, et nous vous demandons d’exiger de lui que de tels actes ne puissent plus se reproduire.

    De plus, certains de ces groupes se réclament, parfois ouvertement, de l’idéologie nationale-socialiste, et il nous paraît inacceptable que le gouvernement ukrainien ne condamne pas fermement cette idéologie qui a infligé tant de souffrances aux peuples européens, parmi lesquels les peuples français et ukrainien, quelles que soient les souffrances qu’ait pu subir le peuple ukrainien sous la dictature d’une autre idéologie totalitaire imposée par l’Union Soviétique, et que nous condamnons nous-mêmes tout aussi fermement.

    D’autre part, plusieurs puissances disposant de l’arme nucléaire, dont la France, sont actuellement impliquées dans ces tentatives de règlement du conflit, ce qui nous donne de graves inquiétudes pour l’avenir du continent européen lui-même.

    Nous ne souhaitons pas que la France s’engage plus avant dans une région dangereuse, à rebours de nos intérêts géopolitiques.

    Nous sommes très étonnés de la propagande insidieuse qui désigne en permanence un pays – en l’occurrence, la Russie – comme « l’ennemi », qui serait l’instigateur unique de la crise actuelle. Il n’existe à l’heure actuelle nulle preuve solide que la Russie aurait tenté de déstabiliser l’Ukraine, en tout état de cause pas davantage que d’autres pays ou organisations.

    Ainsi, il existe des preuves des agissements des États-Unis ayant déstabilisé le pays (en particulier via Mme Nulland) et l’Union Européenne, par ses pressions sur l’Ukraine et son soutien massif aux manifestants de Maïdan, a contribué à la déstabilisation du pays.

    C’est pourquoi nous vous demandons de considérer la Russie comme un interlocuteur dont les propositions doivent être écoutées et étudiées au même titre que tout autre pays ou toute autre organisation impliqué dans la résolution de cette crise.

    Enfin, dans la mesure où nous constatons qu’il existe un clivage, culturel, humain et économique, entre les différentes régions de l’Ukraine, nous vous demandons, lors de toutes les négociations auxquelles pourra participer la France, de favoriser un dialogue entre les représentants de toutes les régions de l’Ukraine, de préférence choisis de façon démocratique si la situation le permet. A ce sujet, nous vous demandons également de peser de tout le poids qu’a la France sur la scène internationale pour que le gouvernement ukrainien cesse ses opérations militaires contre des villes, certes défendues par milices armées, mais qui jusqu’à présent n’ont pas utilisé leurs armes pour attaquer d’autres villes ou personnes dans le pays. Nous vous demandons en particulier d’exiger du gouvernement ukrainien qu’il ne substitue pas des groupes armés partisans à l’armée régulière ukrainienne dans des opérations de maintien de l’ordre, comme il semblerait que ce soit le cas actuellement.

    Nous pensons qu’il est primordial que le gouvernement ukrainien invite les représentants de toutes les régions d’Ukraine à des rencontres multipartites où pourra être discuté de manière pacifique l’avenir du pays, et où chaque région pourra faire valoir ses souhaits, qui peuvent être très divers, en matière de politiques culturelles, sociales, économiques, voire constitutionnelles. Il nous semble que cela constitue un préalable indispensable avant de nouvelles élections nationales. Si la situation de violences actuelle se poursuit, nous ne pensons pas que les élections prévues pour le 25 mai puissent se dérouler sereinement, ni apporter la moindre solution à la tragédie que vit actuellement le peuple ukrainien.

    Dans l’espoir que vous voudrez bien entendre notre requête, dans le meilleur intérêt de l’ensemble du peuple ukrainien et des peuples de toute l’Europe, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de nos salutations les plus respectueuses et les plus dévouées.

    Les soussignés :


  9. C Balogh Le 08 mai 2014 à 03h53
    Afficher/Masquer

    à Spipou,
    je n’ai pas votre mail, le post ici, à vous de voir si ça convient

    Monsieur le Président de la République,

    Nous nous inquiétons vivement de la situation en Ukraine, pays situé aux portes de l’Union Européenne, où se déroulent des évènements qui semblent être le début d’une guerre civile. Près de 200 victimes ont été dénombrées dont certaines dans des conditions atroces très récemment.

    Notre inquiètude repose sur le fait que le gouvernement ukrainien n’est pas issu des urnes, mais de la destitution d’un président élu ;
    Notre interrogation est la suivante: de quelle légitimité peut-il se prévaloir pour mobiliser l’armée, et envoyer des troupes dans les villes de l’est du pays ? C’est une question que nous nous devons de poser.

    Nous vous demandons instamment d’user de toute l’influence de la France sur le gouvernement provisoire ukrainien pour qu’il désarme toutes les milices agissant sur son territoire, qu’il cesse ses opérations militaires, qu’il ne substitue pas des groupes armés partisans à l’armée régulière ukrainienne dans des opérations de maintien de l’ordre, comme il semblerait que ce soit le cas actuellement.

    Nous sommes très préoccupés par le fait que certains de ces groupes se réclament, parfois ouvertement, de l’idéologie nationale-socialiste, idéologie qui a infligé tant de souffrances aux peuples européens, parmi lesquels les peuples français et ukrainien.

    Nous vous demandons de ne faire participer la France à aucune action, en particulier militaire, sans preuves formelles de participation à la déstabilisation.

    Nous vous prions instamment de considérer la Russie comme un interlocuteur au même titre que tout autre pays ou toute autre organisation impliqué dans la résolution de cette crise.

    Enfin, dans la mesure où nous constatons qu’il existe une disparité culturelle, humaine et économique, entre les différentes régions de l’Ukraine nous pensons qu’il est primordial que le gouvernement ukrainien provisoire invite les représentants de toutes les régions à résoudre ce conflit dans le respect et la paix.
    Nous pensons que dans l’état de délabrement actuel du pays, il serait préférable de reporter les élections.

    Dans l’espoir que vous voudrez bien entendre notre requête, dans le meilleur intérêt de l’ensemble du peuple ukrainien et des peuples de toute l’Europe, nous vous prions d’agréer,
    Monsieur le Président, l’expression de nos salutations les plus respectueuses et les plus dévouées.

    Les soussignés :


    • phane Le 08 mai 2014 à 09h44
      Afficher/Masquer

      Cette version est ok pour moi


    • Yannick Le 08 mai 2014 à 10h52
      Afficher/Masquer

      “Nous pensons que dans l’état de délabrement actuel du pays, il serait préférable de reporter les élections.”

      Je ne pense pas qu’il faille mettre cette phrase… La propagande n’arrête pas de dire que Poutine crée des troubles pour empêcher la tenue des élections… Avec cette phrase, la pétition sera directement perçue comme émanant du Kremlin non ?


  10. Perekop Le 08 mai 2014 à 10h09
    Afficher/Masquer

    Pour moi aussi, c’est bien, mais je regrette fortement la disparition du paragraphe suivant :

    “Nous sommes très étonnés de la propagande insidieuse qui désigne en permanence un pays – en l’occurrence, la Russie – comme « l’ennemi », qui serait l’instigateur unique de la crise actuelle. Il n’existe à l’heure actuelle nulle preuve solide que la Russie aurait tenté de déstabiliser l’Ukraine, en tout état de cause pas davantage que d’autres pays ou organisations.”

    C’est tout de même ce déluge de propagande qui nous a tous réunis ici ! Il est dur de se résigner à voir la France comme un pays complètement obtus.
    Dans le même esprit, je regrette la disparition du passage sur le “maquillage” des Rafale, absolument scandaleux à mes yeux alors que nous fêtons en ce moment même la victoire sur l’Allemagne nazie, largement acquise grâce au sang russe.

    En dehors de ces deux remarques, ce texte me paraît très bien. Bravo et merci d’avoir pris les choses en main, c’est ce que j’espérais depuis longtemps !


  11. Carole G Le 08 mai 2014 à 11h35
    Afficher/Masquer

    Bonjour à tous,
    1) la proposition de C Balogh, est” presque” parfaite 🙂 🙂

    ) je suis d accord avec Yannick

    3) ” qu il ne substitue pas des groupes armés à l armée régulière ” me semble etre une contradiction, puisque , n étant pas élu , de quel droit utiliserait il l armée( la ” violence d état” est supposée etre réservée aux dirigeants élus !!!?de plus, cela me semble etre une redondance, par rapport à la dénonciation des milices ( praviy sector pour ne pas les nommer…)

    4) devons nous demander que la France œuvre à la convocation d états généraux( constituante , représentant toutes les régions et leurs différentes sensibilités) ?; ça aurait l avantage de demander une action diplomatique concrète

    5) Devons nous adresser cette pétition au seul FH, ou bien également à TOUS nos députés? ce qui permettrait d ” élargir” le débat, et pourquoi pas, demander un débat parlementaire…l heure est grave, la guerre est à nos portes…
    cdt


  12. C Balogh Le 08 mai 2014 à 11h53
    Afficher/Masquer

    Merci Carole.ça fait plaisir de participer.Grand merci à Spipou qui a mis les choses en route!
    :O)
    à Perekop à 10h09
    Je partage votre avis, si les autres sont ok, cela m’a vraiment géné de l’enlever mais il était tard et j’ai essayé de faire concis.J’ai zappé les rafales, en fait, j’avoue, je n’ai pas vu ce paragraphe….
    Je suis ok avec Yannik, cepandant, puisque ce courrier émanne de nous, j’espère qu’il ne sera pas récupéré pour la propagande anti-Poutine.
    Je m’en remets à vous pour finaliser la pétoche,
    Merci infiniment à tous de passer à l’action.


    • Perekop Le 08 mai 2014 à 12h05
      Afficher/Masquer

      C’est dans la proposition de “Lamonette” :

      “C’est une insulte d’envoyer aujourd’hui auprès de nos amis polonais des avions appartenant à la section de combat qui a été tant honorée par les russes.

      Et gommer l’appartenance de ces avions à leur unité d’origine est une vilénie.”

      C’est un plaisir, devenu rare en ce moment, que de trouver des gens avec lesquels on se sent en accord. Merci à O. B. pour ça !


  13. Ivan Le 08 mai 2014 à 13h08
    Afficher/Masquer

    J’arrive un peu tard, désolé. Un point important me semble un peu flou. Est-ce une pétition ou un courrier au président de la république ?
    Dans la forme actuelle il s’agit plutôt d’un courrier. Lorsqu’il s’agit de pétition, l’objet de la pétition doit apparaître clairement de manière à ce que les signataires puissent s’engager pour une demande précise.
    Donc quel est l’objet de la pétition ? Cela n’apparaît pas alors qu’il s’agit du point central.

    cordialement,


  14. C Balogh Le 08 mai 2014 à 13h15
    Afficher/Masquer

    L’objet de cette pétition est de faire entendre notre désaccord sur la non-intervention de la diplomatie française dans la crise Ukrainiene . Elle demande l’arrêt de la répression par les milices supervisées par le gouvernement provisoire Ukrainien (et donc non investit des pouvoirs de décisons étatiques.)et leur désarmement,le jugement des coupables.En un mot le retour à une certain cadre juridique.
    Enfin, il me semble et je dois oublier des choses……


  15. Ivan Le 08 mai 2014 à 13h23
    Afficher/Masquer

    Pour moi c’est trop confus, enfin trop “vaste”, concernant une pétition. Cela fait beaucoup de choses, et des choses très différentes. L’objet d’une pétition est de rassembler sur un mot d’ordre, un objet ou une demande précise.
    (accessoirement la diplomatie française n’est pas dans la non-intervention, puisqu’elle soutien la ligne de l’UE et des USA, elle est donc interventionniste…)


    • Carole G Le 08 mai 2014 à 13h32
      Afficher/Masquer

      Ivan,
      Très juste ce que vous dites; ceci s apparente plus à un courrier( qui pourrait etre signé par chacun)
      A mon sens, une pétition, ca serait plus :
      “NON A LA GUERRE EN UKRAINE”
      ” Nous, citoyens Français , demandons à notre gouvernement de cesser de soutenir le gouvernement non élu de Kiev”
      cdt


    • C Balogh Le 08 mai 2014 à 13h32
      Afficher/Masquer

      oui, ma réponse n’est pas la pétition, on parlait de la pétition, vous savez, on est dessus depuis hier, il faut que nous la finilisions rapidement, merci de vos critiques, je ne sais si nous aurons le temps de refaire une mouture, la corriger, la soumettre, etc….
      Avez-vous quelque chose à nous proposer très rapidement?
      crlt


      • C Balogh Le 08 mai 2014 à 13h37
        Afficher/Masquer

        Qu’en pensent ceux qui ont lu la pétition rédigée par Sipou? et retravaillée?
        Il est vrai que cette pétition est un peu longue mais nous devons y inclure nos questionnement et nos inquiètudes, et personne ne nous oblige à une consision telle que le contenu en patirai.
        Voudriez-vous donner votre avis?
        Par avance, merci.


        • Carole G Le 08 mai 2014 à 14h56
          Afficher/Masquer

          C Balogh,
          Je pense qu il y a 2 éléments différents, et aussi 2 publics différents,
          1) des gens déjà très informés sur la crise Ukrainienne, révoltés par ce qui se passe, et qui ont d ores et déjà réfléchi: une lettre construite, argumentée s adresse à eux
          2) des gens beaucoup moins informés, qui ne sont pas nécessairement prets à passer du temps sur le sujet, mais qui sentent confusément qu on leur ment, et que cette crise est porteuse de dangers: une courte pétition, s adresserait à eux, car ce n est pas la meme démarche que celle citée plus haut
          L un n exclut pas l autre de toute façon…
          Pour moi aussi , un grand merci à Spipou, ains qu à Olivier, pour permettre de mettre en place des actions concrètes …je suis nulle en informatique 🙂
          cdt


          • C Balogh Le 08 mai 2014 à 15h10
            Afficher/Masquer

            Vous avez raison, l’une n’empêche pas l’autre.Si nous prenons cette option: Proposition:cette lettre à envoyer à un journal et à poster sur nos réseaux sociaux, à envoyer à nos contacts.
            -Une pétition percutante:Il reste à rédiger un texte court percutant.
            Bon, on s’y met, chacun de son côté et on le soumet?
            Qu’en pensez-vous?
            (dans le cas ou on prendrait collectivement cette option)
            toute idée étant la bienvenue.


      • Suzanne Le 08 mai 2014 à 13h55
        Afficher/Masquer

        Merci chaleureux à tout le monde pour ce gros travail. J’attends de signer et de faire passer avec impatience.


  16. Carole G Le 08 mai 2014 à 13h25
    Afficher/Masquer

    Je réessaye…
    Monsieur le Président de la République,
    Mesdames et Messieurs les députés,

    Nous nous inquiétons vivement de la situation en Ukraine, pays situé aux portes de l’Union Européenne, où se déroulent des évènements qui semblent être le début d’une guerre civile. Près de 200 victimes ont été dénombrées dont certaines dans des conditions atroces très récemment.( …chiffre à peut etre ne pas mettre car il est très incertain…?)

    Notre inquiètude repose sur le fait que le gouvernement ukrainien n’est pas issu des urnes, mais de la destitution d’un président élu ;
    Notre interrogation est la suivante: de quelle légitimité peut-il se prévaloir pour mobiliser l’armée, et envoyer des troupes dans les villes de l’est du pays ? C’est une question que nous nous devons de poser.

    Nous vous demandons instamment d’user de toute l’influence de la France sur le gouvernement provisoire ukrainien pour que cesse tout recours à la force.

    Nous sommes très préoccupés par le fait que certains de ces groupes se réclament, parfois ouvertement, de l’idéologie nationale-socialiste, idéologie qui a infligé tant de souffrances aux peuples européens, parmi lesquels les peuples français et ukrainien.

    Nous vous demandons de ne faire participer la France à aucune action militaire, A ce titre, n est ce pas une insulte à la mémoire de la victoire sur le régime nazi, que d envoyer auprès de nos amis Polonais, ( …? date…?)des avions appartenant à la section de combat(…? nom de la section…?), qui fut tant honorée par la Russie. .

    Nous vous prions instamment de considérer la Russie comme un interlocuteur au même titre que tout autre pays ou toute autre organisation impliqué dans la résolution de cette crise.

    Enfin, dans la mesure où nous constatons qu’il existe une disparité culturelle, humaine et économique, entre les différentes régions de l’Ukraine nous pensons qu’il est primordial que le gouvernement ukrainien provisoire cherche des compromis, avec les citoyens contestant son autorité , et ce, en permettant à toutes les régions, d envoyer des représentants choisis par les populations, pour trouver une issue à la crise.

    Dans l’espoir que vous voudrez bien entendre notre requête, dans le meilleur intérêt de l’ensemble du peuple ukrainien et des peuples de toute l’Europe, nous vous prions d’agréer,
    Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les députés, , l’expression de nos salutations les plus respectueuses et les plus dévouées.

    Les soussignés :
    J attends les suggestions 🙂
    cdt


  17. Ivan Le 08 mai 2014 à 13h50
    Afficher/Masquer

    Comme je vous disais je découvre tardivement votre projet. Je vous suggère juste, s’il s’agit d’une pétition, de mettre en avant un objet unique et clair pour permettre aux gens de savoir clairement ce qui est “pétitionné”e sur quoi ils se positionnent. Après je ne sais pas ce que vous souhaitez particulièrement mettre en avant. (Le noeud du problème n’est-il pas le soutien du gouvernement français et de l’UE à un gouvernement putschiste et composé pour un tiers de néo-nazi ? Dans ce cas il faut mettre cet objet en avant…)


  18. Carole G Le 08 mai 2014 à 14h13
    Afficher/Masquer

    Je réessaye…
    Monsieur le Président de la République,
    Mesdames et Messieurs les députés,

    Nous nous inquiétons vivement de la situation en Ukraine, pays situé aux portes de l’Union Européenne, où se déroulent des évènements qui semblent être le début d’une guerre civile. Près de 200 victimes ont été dénombrées dont certaines dans des conditions atroces très récemment.( …chiffre à peut etre ne pas mettre car il est très incertain…?)

    Notre inquiètude repose sur le fait que le gouvernement ukrainien n’est pas issu des urnes, mais de la destitution d’un président élu ;
    Notre interrogation est la suivante: de quelle légitimité peut-il se prévaloir pour mobiliser l’armée, et envoyer des troupes dans les villes de l’est du pays ? C’est une question que nous nous devons de poser.

    Nous vous demandons instamment d’user de toute l’influence de la France sur le gouvernement provisoire ukrainien pour que cesse tout recours à la force.

    Nous sommes très préoccupés par le fait que certains de ces groupes se réclament, parfois ouvertement, de l’idéologie nationale-socialiste, idéologie qui a infligé tant de souffrances aux peuples européens, parmi lesquels les peuples français et ukrainien.

    Nous vous demandons de ne faire participer la France à aucune action militaire, A ce titre, n est ce pas une insulte à la mémoire de la victoire sur le régime nazi, que d envoyer auprès de nos amis Polonais, ( …? date…?)des avions appartenant à la section de combat(…? nom de la section…?), qui fut tant honorée par la Russie. .

    Nous vous prions instamment de considérer la Russie comme un interlocuteur au même titre que tout autre pays ou toute autre organisation impliqué dans la résolution de cette crise.

    Enfin, dans la mesure où nous constatons qu’il existe une disparité culturelle, humaine et économique, entre les différentes régions de l’Ukraine nous pensons qu’il est primordial que le gouvernement ukrainien provisoire cherche des compromis, avec les citoyens contestant son autorité , et ce, en permettant à toutes les régions, d envoyer des représentants choisis par les populations, pour trouver une issue à la crise.

    Dans l’espoir que vous voudrez bien entendre notre requête, dans le meilleur intérêt de l’ensemble du peuple ukrainien et des peuples de toute l’Europe, nous vous prions d’agréer,
    Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les députés, , l’expression de nos salutations les plus respectueuses et les plus dévouées.

    Les soussignés :
    J attends les suggestions 🙂
    cdt


    • Lamonette Le 08 mai 2014 à 14h45
      Afficher/Masquer

      Faut finaliser, histoire que Monsieur BERRUYER en cause demain à arrêt sur image.
      1. Fin du soutien par la France du gouvernement de Kiev
      2. Rapatriement immédiat des avions et bâtiments français engégés
      3. Débat et vote à l’Assemblée Nationale


      • Perekop Le 08 mai 2014 à 14h59
        Afficher/Masquer

        débat et vote à l’A.N. … euh, vous êtes sûre ?!!! A entendre les Lellouche et autres suiveurs, le soutien aux putchistes de Kiev n’est pas près de prendre fin !
        Par ailleurs, toute mention de l’indécente propagande russophobe des médias français a disparu. Ils sont plus ou moins libres, d’accord, mais on pourrait au moins réclamer un peu plus d’objectivité dans les médias “publics”, genre A2 et FR3.
        Pour le reste, je trouve que le zigzag entre version “soft” et version plus percutante continue… je préférerais qqch de plus percutant, mais malheureusement, une urgence pro m’empêche de mettre moi-même les mains dans le cambouis, alors bravo quand même à ceux qui bossent pour nous tous.


        • Lamonette Le 08 mai 2014 à 15h04
          Afficher/Masquer

          Certaine.

          Cela permettra de compter les gens….et puis, il leur sera possible de sentir une légère pression amicale…

          Je cherche sur le site du min de la défense la confirmation des bâtiments français, ont disparu des radars depuis leur retour du golfe de guinée.

          Par ailleurs, outre les rafales, des awacs sont mobilisés…

          Le seul hic pour le vote tient à l’absence d’une durée de mobilisation supérieure à 4 mois, art 35 de la constitution, pour le moment.


        • Carole G Le 08 mai 2014 à 15h11
          Afficher/Masquer

          Perekop,
          Euh…je ne suis sure de rien 🙂 , sauf d une chose que la vie m appris
          les seule batailles que je suis sure de perdre, sont celles que je n ai pas mené
          cdt


      • C Balogh Le 08 mai 2014 à 15h00
        Afficher/Masquer

        Je pense que nous ne pouvons pas demander ça.
        Si nous le faisons-demander:1.Fin du soutien par la France du gouvernement de Kiev
        2. Rapatriement immédiat des avions et bâtiments français engagés
        3. Débat et vote à l’Assemblée Nationale,
        Ils nous mettrons dans la catégorie euro-sceptiques, je crains que nous soyons rejetés d’office-or notre pétition s’adresse à l’humanité des dirigeants, à leurs valeurs(on peut espérer…)et à la suggestion d’un retour à un cadre juridique.
        Enfin, je dis ça…..
        Je pense aussi que nous devrions communiquer le texte à un journal s’il en reste , qui le publierait, nous sommes français et nous avons encore(pour combien de temps?)le droit de partager notre inquiètude et de faire appel au réprésentants nationnaux à l’aide d’un média.


  19. C Balogh Le 08 mai 2014 à 14h50
    Afficher/Masquer

    Pour moi, c’est très bien, difficile de faire plus concis car cela enlèverait du sens à notre élan contestataire, et du sens à notre révolte devant toutes ces victimes. En fait, je crains qu’à trop réduire, ce texte devient froid.
    Enfin, ça n’est que mon ressenti.Je suis ok pour une pétition.Je m’en remettrai de toute manière à la décision collective.


    • Lamonette Le 08 mai 2014 à 15h09
      Afficher/Masquer

      Pardon, j’ai voulu aller trop vite.
      J’ai tente de regarder comment fonctionne avaaz.
      Pour le titre, les trois points, pour l’argumentaire, vos textes.


      • C Balogh Le 08 mai 2014 à 18h56
        Afficher/Masquer

        à Lamonette,
        Je crois que Spipou s’en occupe, d’Avaaz,


  20. Carole G Le 08 mai 2014 à 15h09
    Afficher/Masquer

    @Lamonette, C, Perekop, …et tous
    je propose:
    1) une lettre telle que nous l avons rédigée
    2) une autre pétition :
    . 1. Fin du soutien par la France du gouvernement de Kiev
    2. Rapatriement immédiat des avions et bâtiments français engégés
    3. Débat et vote à l’Assemblée Nationale
    cf mon commentaire à Cde 13h37
    ….on va y arriver… !


  21. C Balogh Le 08 mai 2014 à 15h18
    Afficher/Masquer

    Je suis perso ok pour une lettre, et une pétition ,
    Proposition
    Une lettre à envoyer à tous nos contacts, à déposer sur les réseaux sociaux et à faire diffuser par un journal(qu’il reste à trouver)
    Une pétition percutante.Qu’il reste à écrire
    Bon, on s’y met chacun de notre côté, on soumet, on voit?
    Qu’en pensez-vous


  22. Carole G Le 08 mai 2014 à 15h24
    Afficher/Masquer

    @C,
    euh…déjà, faire signer…pour voir le résultat; on sera toujours à temps de voir à qui on l envoie
    Ensuite, voir ou cette lettre va etre hébergée (?)
    pour ma part, débat ( sans vote )à l AN me semble suffisant


    • C Balogh Le 08 mai 2014 à 15h47
      Afficher/Masquer

      Pour le débat à l’assemblée, je suis dubitative, je ne sais pas, je n’y connais rien, à quel moment on peut espérer qu’ils le fassent, ont-ils l’obligation sur notre demande de le faire???


      • Spipou Le 08 mai 2014 à 19h32
        Afficher/Masquer

        Non, ils n’ont aucune obligation : une pétition, ce n’est qu’une demande.

        Sauf en Suisse, où la constitution prévoit l’obligation d’un referendum à partir d’un certain nombre de signatures, mais on n’est pas en Suisse.


  23. Ivan Le 08 mai 2014 à 15h43
    Afficher/Masquer

    Pour une pétition, il n’est pas nécessaire de modifier tout le contenu de la lettre. Il faut juste mettre en avant l’élément sur lequel porte la pétition (et donc c’est là qu’il faudra choisir, par exemple : CONTRE le soutien au gouvernement néo-nazi en Ukraine, etc…). En dessous vous pouvez très bien, il me semble, développer un texte explicatif et argumentatif.


  24. C Balogh Le 08 mai 2014 à 15h44
    Afficher/Masquer

    Pétition.(titre)INJURES AUX DROITS DE L HOMME EN UKRAINE
    La situation est grave.
    Nous ne pouvons laisser la situation en Ukraine telle que nous la voyons sans réagir.
    Au delà des intérêts économiques et dans l’intérêt des Ukrainiens et des citoyens d’Europe, nous pensons qu’il est absolument nécessaire de conseiller le calme de la négociation.
    Nous demandons instamment à notre gouvernement de négocier rapidement un cesser-le-feu entre tous les protagonistes Ukrainiens, le dépôt des armes et la mise en examen des supposés coupables de sévices meurtriers.
    Nous sommes persuadés qu’une véritable table-ronde proposée par le gouvernement provisoire de Kiev est la seule issue décente à cette crise qui amène les Ukrainiens à des actes barbares.
    Nous demandons à la France de prendre ses responsabilités en tant que membre de l’OTAN, de rapatrier notre matériel militaire-avions, bâteaux, contingents-et d’entamer des négociations égales avec tous les membres de cette crise.
    Nous citoyens désirons que ce conflit soit géré par la négociation et en aucun cas par un recours aux armes.
    Voilà, c’est une proposition.


  25. Hellebora Le 08 mai 2014 à 16h45
    Afficher/Masquer

    MERCI A CELLES ET CEUX QUI ONT PRIS EN MAIN CE PROJET DE LETTRE / PETITION
    Je me disais qu’on pourrait reprendre, avec force, l’anaphore de FH (moi président) et appuyer notre propos du “Nous citoyens” déja dans le projet de pétition de C Balogh…?
    çà donnerait qqchose comme ça :

    NON AUX AUX DROITS DE L ‘HOMME PIETINES EN UKRAINE

    La situation est extrèmement grave.
    Nous citoyens, nous ne pouvons laisser la situation en Ukraine telle que nous la voyons sans réagir. Au delà des intérêts économiques et dans l’intérêt des Ukrainiens et des citoyens d’Europe, nous pensons qu’il est absolument nécessaire de privilégier le calme de la négociation.

    – Nous citoyens, nous demandons instamment à notre gouvernement de négocier rapidement un cesser-le-feu entre tous les protagonistes ukrainiens, le dépôt des armes et la mise en examen des supposés coupables de sévices meurtriers.

    – Nous citoyens, nous sommes persuadés qu’une véritable table-ronde proposée par le gouvernement provisoire de Kiev est la seule issue décente à cette crise qui amène les Ukrainiens à des actes barbares.

    – Nous citoyens, nous demandons à la France de prendre ses responsabilités en tant que membre de l’OTAN, de rapatrier notre matériel militaire – avions, bâteaux, contingents – et d’entamer des négociations égales avec tous les membres de cette crise.

    – Nous citoyens, nous demandons que ce conflit soit géré par la négociation et en aucun cas par un recours aux armes.


    • Ivan Le 08 mai 2014 à 17h25
      Afficher/Masquer

      Le titre est tendancieux : les gens intoxiqués par la presstitute vont penser que la pétition est anti-Poutine ou pro-Kiev.
      Contre l’ingérence de l’UE en Ukraine
      Contre le soutien à un gouvernement illégitime en Ukraine
      Contre le soutien à un gouvernement néo-nazi en Ukraine
      Pour le droit du peuple ukrainien à l’autodétermination
      Contre la diabolisation de la Russie
      etc…


      • Hellebora Le 08 mai 2014 à 18h03
        Afficher/Masquer

        @ Ivan
        Pas tort ! Et on ne représente pas une Ong non plus. Continuons à chercher et à proposer. En fait c’est difficile parce que c’est là que s’exprime la raison d’être de la pétition; faut pas se tromper

        Pour le droit du peuple ukrainien à l’autodétermination ?


        • C Balogh Le 08 mai 2014 à 19h04
          Afficher/Masquer

          Bravo!!super la mise en forme!!et les corrections.Merci.
          Oui, il faut trouver un titre…

          “la France doit s’impliquer dans le réglement pacifique de la crise Ukrainienne”, c’est bien., je trouve.
          Proposition, “Si on laisse faire là-bas, demain ce sera chez nous”
          “Dire stop à la barbarie”
          “Stopper les massacres entre compatriotes”


      • Carole G Le 08 mai 2014 à 18h21
        Afficher/Masquer

        “Non au soutien au gouvernement non élu de Kiev”

        ” la France doit s impliquer dans le reglement pacifique de la crise Ukrainienne”

        ” Kiev doit négocier”

        si l on prend l idée d une unique pétition, elle ne peut s adresser à FH, puisque ce n est plus une lettre mais peut etre( en gardant le texte argumenté, et tant pis si c est long), reprendre l idée de Hellebora:

        “Nous citoyens,nous inquiétons vivement etc..
        cdt


    • C Balogh Le 08 mai 2014 à 18h57
      Afficher/Masquer

      euh, croyez-vous que nous mettrions “Nous citoyens “normaux”??
      ;O)


      • Carole G Le 08 mai 2014 à 19h00
        Afficher/Masquer

        Euh…non,; je ne suis pas sure d etre un citoyen normal 🙂
        cdt


      • Hellebora Le 08 mai 2014 à 19h08
        Afficher/Masquer

        @ C Balogh
        euh, pas trop pour cette touche-là dont la presse que l’on fustige a fait ses choux gras.
        Je préfère dans l’absolu du plutôt neutre ET déterminé.


  26. Carole G Le 08 mai 2014 à 16h59
    Afficher/Masquer

    Je vote pour la “motion” Hellebora 🙂
    Quant au texte, la mouture de 14h13 vous convient elle?
    On pourrait l intituler ” BARBARIE UKRAINIENNE : LETTRE OUVERTE AUX DIRIGEANTS FRANCAIS” ?


  27. Lamonette Le 08 mai 2014 à 17h31
    Afficher/Masquer

    Je n’ai pas Knce que le gouvernement de Kiev veuille discuter avec les fédéralistes.
    Quant à l’OTAN, c’est à sa demande que l’escadrille NORMANDIE NIEMEN est arrivée en Pologne le 28 avril, en permanence opérationnelle depuis le 6 mai ( états baltes et pologne et autorisation de tirer).


  28. Hellebora Le 08 mai 2014 à 17h56
    Afficher/Masquer

    @ Carole G
    Minuscule contribution que la mienne au cas où cela pourrait servir. Je n’ai fait que des retouches !
    Suis embêtée par le § sur les avions et nos amis polonais…? A revoir je crois
    J’ai rajouté des choses que certains pourront contester…
    Pour continuer à faire avancer les choses donc :

    Monsieur le Président de la République,
    Mesdames et Messieurs les députés,

    Nous sommes particulièrement inquiets de la façon dont évolue la situation en Ukraine, pays situé aux portes de l’Union Européenne, où se déroulent des évènements qui portent les germes d’une guerre civile. Chaque jour apporte en effet son lot de victimes dont certaines exécutées dans des conditions atroces..

    Notre inquiétude repose sur le fait que le gouvernement ukrainien n’est pas issu des urnes, mais de la destitution d’un président élu.
    Notre interrogation est la suivante : de quelle légitimité peut se prévaloir un gouvernement intérimaire en quelque sorte pour mobiliser l’armée et envoyer des troupes dans les villes de l’est du pays ?
    Nous vous demandons instamment d’user de toute l’influence de la France sur ce gouvernement actuellement en poste à Kiev afin que cesse tout recours à la force et aux violences qui s’exercent sur les populations.

    Nous sommes très préoccupés par le fait que certains de ces groupes se réclament de plus en plus ouvertement de l’idéologie nationale-socialiste, idéologie qui a généré tant de souffrances au sein des populations européennes, notamment françaises et ukrainiennes.
    Nous vous demandons de ne faire participer la France à aucune action militaire. A ce titre, n’ est ce pas une insulte à la mémoire de la victoire sur le régime nazi que d’ envoyer auprès de nos amis polonais ( …? date…?) des avions appartenant à la section de combat (…? nom de la section…?), qui fut tant honorée par la Russie.

    Nous vous prions instamment d’affirmer haut et fort que la Russie est, et reste, un interlocuteur de la France et non son ennemie, au même titre que tout autre pays ou toute autre organisation impliquée dans la résolution de cette crise.

    Enfin, dans la mesure où il existe une disparité culturelle, humaine et économique entre les différentes régions de l’Ukraine, nous pensons qu’il est primordial que le gouvernement ukrainien provisoire (et soutenu par des pays dont le nôtre se réclamant de la démocratie) recherche concrètement des compromis avec les citoyens contestant son autorité. Ainsi le droit doit-il être reconnu pour toutes les régions d’ envoyer les représentants choisis par les populations, pour trouver une issue à la crise.

    Dans l’espoir que vous voudrez bien entendre notre requête, dans le meilleur intérêt de l’ensemble du peuple ukrainien et des peuples de toute l’Europe, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les députés, l’expression de nos salutations les plus respectueuses et les plus dévouées.


    • Carole G Le 08 mai 2014 à 20h20
      Afficher/Masquer

      moi, ça me va très bien aussi 🙂


  29. C Balogh Le 08 mai 2014 à 19h09
    Afficher/Masquer

    Je vote aussi pour la version d’Hellabora.
    Je vote pour la verson de carole de 14h13 avec juste une petite correction:
    Au lieu de:Près de 200 victimes ont été dénombrées dont certaines dans des conditions atroces très récemment.
    Je propose:Près de 200 victimes ont été dénombrées depuis le début du conflit, certaines sont décédées dans des conditions atroces très récemment.


    • Hellebora Le 08 mai 2014 à 19h26
      Afficher/Masquer

      @ C Balogh

      Dans la lettre à laquelle j’ai proposé qques modif ‘toujours en cours de modération), j’ai aussi changé cette phrase en :
      “Chaque jour apporte en effet son lot de victimes dont certaines exécutées dans des conditions atroces…”


      • C Balogh Le 08 mai 2014 à 19h40
        Afficher/Masquer

        extra, excellente proposition ama, on avance, on avance, super!


  30. Spipou Le 08 mai 2014 à 19h21
    Afficher/Masquer

    Excusez-moi de revenir tard, j’ai passé la nuit à retravailler le texte pour le raccourcir sans trahir le fond. Je découvre le texte de Carole. Merci Carole, et excusez-moi, je suis un peu trop dans le cirage pour le lire à tête reposée.

    J’ai pris la version de C. Balogh, que j’ai raccourcie au maximum en m’efforçant de respecter toutes les suggestions.

    La phrase litigieuse sur le report des élections, ça tombe bien, je l’ai supprimée !

    L’autre passage litigieux “mobiliser l’armée”, ça tombe bien également, il a sauté aussi !

    Voici le résultat. Je contacte Avaaz, si vous voulez bien pendant ce temps-là voir ce que vous en pensez (aussi la version de Carole, que je n’ai pas eu le temps de lire).

    Je n’avais pas pensé au titre… Qu’est-ce que vous pensez de POUR LA PAIX EN UKRAINE

    Ca a l’avantage d’être neutre et de frapper le grand public : qui peut être contre la paix ? Après, le texte est assez explicite.

    Pour le nom sous lequel on la publiera, je propose UN GROUPE DE CITOYENS FRANCAIS.

    Voici le texte :

    ——————————————————————————–

    Monsieur le Président de la République,

    Nous nous inquiétons vivement de la situation en Ukraine, où se déroulent des évènements qui semblent être le début d’une guerre civile et qui ont déjà fait près de 200 victimes, dont certaines dans des conditions atroces.

    Notre inquiétude repose sur le fait que le gouvernement ukrainien n’est pas issu des urnes, mais de la destitution d’un président élu ; de quelle légitimité peut-il se prévaloir pour envoyer des troupes dans les villes de l’est du pays ? C’est une question que nous nous devons de poser.

    Nous vous demandons instamment d’user de toute l’influence de la France sur le gouvernement ukrainien pour qu’il désarme toutes les milices agissant sur son territoire, en particulier celles dont la participation à des meurtres et à des violences graves est avérée. Nous pensons en particulier aux groupes et aux personnes qui se sont rendus coupables d’un incendie volontaire dans la ville d’Odessa le vendredi 2 mai, qui a fait 42 victimes. En effet, le gouvernement ukrainien semble faire preuve d’impuissance, voire d’indifférence, vis-à-vis de ce crime, et nous vous demandons d’exiger de lui que de tels actes ne puissent plus se reproduire.

    Nous vous demandons également de peser de tout le poids qu’a la France sur la scène internationale pour que cessent les opérations militaires contre des villes, certes défendues par des milices armées, mais qui n’ont pas utilisé leurs armes pour attaquer d’autres villes ou personnes. Nous vous demandons en particulier d’exiger du gouvernement ukrainien qu’il ne substitue pas des groupes armés partisans à l’armée régulière ukrainienne dans des opérations de maintien de l’ordre, comme il semblerait que ce soit le cas actuellement.

    De plus, certains de ces groupes se réclament, parfois ouvertement, de l’idéologie nationale-socialiste, et il nous paraît inacceptable que le gouvernement ukrainien ne condamne pas fermement cette idéologie qui a infligé tant de souffrances aux peuples européens, parmi lesquels les peuples français et ukrainien.

    D’autre part, plusieurs puissances disposant de l’arme nucléaire, dont la France, sont actuellement impliquées dans ces tentatives de règlement du conflit, ce qui nous donne de graves inquiétudes pour l’avenir du continent européen lui-même.

    Nous vous demandons de ne faire participer la France à aucune action, en particulier militaire, qui désignerait un pays – en l’occurrence la Russie – comme “l’ennemi”, seul instigateur de la crise actuelle.

    Il n’existe à l’heure actuelle aucune preuve solide que la Russie aurait tenté de déstabiliser l’Ukraine, en tout état de cause pas davantage que d’autres pays ou organisations qui ont soutenu ostensiblement les évènements de la Place Maïdan. C’est pourquoi nous vous demandons de considérer la Russie comme un interlocuteur dont les propositions doivent être écoutées et étudiées au même titre que tout autre pays ou organisation impliqué dans la résolution de cette crise.

    Enfin, dans la mesure où nous constatons qu’il existe une disparité culturelle, humaine et économique, entre les différentes régions de l’Ukraine, nous vous demandons de favoriser un dialogue entre les représentants de toute l’Ukraine.

    Nous pensons qu’il est primordial que le gouvernement ukrainien invite les représentants de toutes les régions d’Ukraine à des rencontres multipartites où pourra être discuté de manière pacifique l’avenir du pays, et où chacune pourra faire valoir ses propres souhaits en matière de politiques culturelles, sociales, économiques, voire constitutionnelles. Si la situation de violences actuelle se poursuit, nous ne pensons pas que les élections nationales prévues pour le 25 mai puissent se dérouler sereinement, ni apporter la moindre solution à la tragédie que vit actuellement le peuple ukrainien.

    Dans l’espoir que vous voudrez bien entendre notre requête, dans le meilleur intérêt de l’ensemble du peuple ukrainien et des peuples de toute l’Europe, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de nos salutations les plus respectueuses et les plus dévouées.

    Les soussignés :


    • Spipou Le 08 mai 2014 à 19h25
      Afficher/Masquer

      En dehors de la pétition, rien n’empêche chacun d’écrire individuellement au Président de la République, à son député, à son sénateur, etc.

      Vous pouvez même demander à rencontrer votre député ou votre sénateur personnellement. D’expérience, je sais qu’ils se rendent disponibles pour rencontrer leurs électeurs, mais ça peut prendre quelques jours, le temps d’obtenir un rendez-vous.

      Bon, je regarde sur Avaaz comment publier une pétition. A tout à l’heure.


    • Spipou Le 08 mai 2014 à 19h35
      Afficher/Masquer

      Oh, je n’avais pas vu la proposition d’Hellabora !

      De toutes façons, je m’en remets aussi à la décision collective.

      En attendant, je vais voir comment ça se passe sur Avaaz et je reviens vous tenir au courant.


  31. Hellebora Le 08 mai 2014 à 19h22
    Afficher/Masquer

    http://bit.ly/1mGfFCO
    Prise de position du parti de gauche européen (en Allemagne)
    “Nous sommes les témoins de l’émergence d’un état nazi en Ukraine favorisé par les USA et l’UE.”

    “Hundert Jahre nach dem Ersten Weltkrieg sollte Europa nicht mit dem Feuer spielen, sondern im Gegenteil alle diplomatischen und friedlichen Lösungen für alle Arten von internationalen Krisen bevorzugen. Die Partei der Europäischen Linken verurteilt die Haltung der EU in diesem Konflikt und ebenso das brutale Vorgehen von Kiew und ermahnt alle Parteien, die Streitigkeiten nach dem Grundsatz des Dialoges innerhalb der Regeln der UN zu lösen.”

    Notre pétition dans l’Huma ?


    • Carole G Le 08 mai 2014 à 19h57
      Afficher/Masquer

      pourquoi pas? et les autres grands journaux aussi


  32. Hellebora Le 08 mai 2014 à 19h41
    Afficher/Masquer

    Ci-après 1 article qui fait état de la position de l’Humanité : http://bit.ly/1mGfFCO

    La lettre d’Éliane Assassi à Manuel Valls

    Monsieur le Premier Ministre,

    La situation en Ukraine devient chaotique. La perspective d’une résolution de cette crise s’éloigne de jour en jour.
    La meurtrière intervention militaire du pouvoir intérimaire central, engagée depuis une semaine contre des éléments séparatistes, a provoqué au sein de la population ukrainienne une profonde fracture. Il faut absolument éviter de la rendre irrémédiable. Cette crise en Europe est en elle-même d’une extrême complexité.
    En outre, ses dimensions géostratégiques impliquent directement les grandes puissances que sont les Etats Unis, l’Union européenne, la Russie.
    Au sein de cet ensemble, notre pays peut tenir une place importante pour dénouer cette crise en favorisant la reprise d’un dialogue et de négociations entre toutes les parties prenantes.
    Au-delà des informations communiquées aux commissions compétentes par le ministre des affaires étrangères, il serait nécessaire, pour un bon fonctionnement de notre démocratie, que l’ensemble de la représentation parlementaire puisse débattre publiquement de la situation dans ce pays et de l’action de notre diplomatie dans la recherche de solutions pour y ramener la paix civile et la stabilité.
    En conséquence, je vous demande, au nom du groupe communiste, républicain et citoyen, de bien vouloir faire rapidement inscrire un tel débat à l’ordre du jour prioritaire du Sénat.


    • Hellebora Le 08 mai 2014 à 19h58
      Afficher/Masquer

      Oups : le bon lien vers l’article de L’Huma contenant la lettre à Valls : http://bit.ly/1jkRtTh

      Nous ne sommes pas seuls à cogiter quant à la meilleure manière d’agir !


  33. Carole G Le 08 mai 2014 à 19h54
    Afficher/Masquer

    donc, suite à cette reflexion collective:
    1) pour le titre, il nous faut quelque chose à mon avis de percutant( on n est pas paris match 🙂 , mais ça doit intrpeller) , et sans ambiguité: , style
    “Ukraine: non à la barbarie du gouvernement non élu de Kiev “( ou autre)
    2) pour le texte:

    Nous, Citoyens, nous inquiétons vivement de la situation en Ukraine, pays situé aux portes de l’Union Européenne, où se déroulent des évènements qui semblent être le début d’une guerre civile. Près de 200 victimes ont déjà été dénombrées , et chaque jour en apporte de nouvelles, certaines executées dans des conditions atroces !

    Notre inquiètude repose sur le fait que le gouvernement ukrainien n’est pas issu des urnes, mais de la destitution d’un président élu ;
    Notre interrogation est la suivante: de quelle légitimité peut-il se prévaloir pour mobiliser l’armée, et envoyer des troupes dans les villes de l’est du pays ? C’est une question que nous nous devons de poser.

    Nous, citoyens, demandons instamment au gouvernement Français d’user de toute son ’influence sur le gouvernement provisoire ukrainien pour que cesse tout recours à la force.

    Nous , citoyens,sommes très préoccupés par le fait que certains de ces groupes se réclament, parfois ouvertement, de l’idéologie nationale-socialiste, idéologie qui a infligé tant de souffrances aux peuples européens, parmi lesquels les peuples français et ukrainien.

    Nous , citoyens, demandons de ne faire participer la France à aucune action militaire, A ce titre, n est ce pas une insulte à la mémoire de la victoire sur le régime nazi, que d envoyer auprès de nos amis Polonais, des avions appartenant à la section de combat Niemen Normandie, qui fut tant honorée par la Russie. .

    Nous, Citoyens, prions instamment nos gouvernants de considérer la Russie comme un interlocuteur au même titre que tout autre pays ou toute autre organisation impliqué dans la résolution de cette crise.

    Nous, Citoyens, ne pouvons que constater qu’il existe une disparité culturelle, humaine et économique, entre les différentes régions de l’Ukraine. Nous pensons qu’il est primordial que le pouvoir à Kiev cherche des compromis, avec les populations Ukrainiennes contestant son autorité. Ce pouvoir doit permettre à toutes les régions, d envoyer des représentants choisis par les populations, pour trouver une issue à la crise
    Bon…j en peux plus là 🙁


    • Lamonette Le 08 mai 2014 à 20h07
      Afficher/Masquer

      Moi, cela me va.

      Députés Front de gauche, communiste, udi et debout la république
      Journaliste… si l’on veut, Vladimir FEDOROVSKI, qui sort un livre sur Poutine, et Adler.

      Un grand merci à tous.


      • Hellebora Le 08 mai 2014 à 20h57
        Afficher/Masquer

        Adler, on connait ses positions, n’est-ce pas …


      • Hellebora Le 08 mai 2014 à 21h05
        Afficher/Masquer

        “Pour la paix en Ukraine” : très bien. Qui peut être contre en effet, donc d’emblée on ne s’aliène pas des lecteurs qu’un titre + agressif repousserait (autant de perdus…)


  34. Hellebora Le 08 mai 2014 à 19h55
    Afficher/Masquer

    Personnellement, je me reconnais bien dans la proposition de lettre qu’a concotée SPIPOU. Je trouve que ce n’est pas gênant qu’elle soit un peu longue.


    • C Balogh Le 08 mai 2014 à 19h59
      Afficher/Masquer

      Oui, moi aussi, au final, Parce que nous étions partis juste sur la pétition et qu’elle devait être plus courte, là, comme c’est une lettre, nous n’avons plus besoin de concision.
      Cette lettre reflète bien, je crois, ce que nous voulions exprimer.


  35. C Balogh Le 08 mai 2014 à 19h56
    Afficher/Masquer

    Waouh, notre lettre tombe bien, elle rejoint celle de Mme Assasi.
    On s’est bien débrouillés.On a tout, en fait.La lettre(en cours de correction), la pétition, le titre.
    Spipou, si je peux me permettre, il me semble que vous nous avez redonné, sans doute à cause de la fatigue, le texte du tout début, mais je peux me tromper.
    Nous attendrons que vous ayez pris du repos pour finaliser tout ça.
    Qu’en pensent les contributaires?


    • Carole G Le 08 mai 2014 à 20h00
      Afficher/Masquer

      oui, laissons Spipou se reposer un peu…


  36. Ivan Le 08 mai 2014 à 20h09
    Afficher/Masquer

    my 2 cents pour la pétition (cela dit les pétitions ne servent pas à grand chose 🙂

    “Nous citoyens Français, demandons à nos représentants de cesser d’apporter leur collaboration au gouvernement putschiste de Kiev, composé pour un tiers de personnalités issues de la mouvance néo-nazie, dans le conflit qui l’oppose à une partie de la population Ukrainienne et qui a déjà fait près de 200 victimes.

    Nous demandons par la présente pétition au gouvernement et à nos représentants nationaux de cesser leur collaboration avec le gouvernement putschiste qui a pris le pouvoir par la force à Kiev en lieu et place du président démocratiquement élu Viktor Ianoukovitch actuellement en exil.

    Nous demandons à nos représentants d’agir dans le dossier Ukrainien dans le respect du droit international et dans le soucis de faire respecter le droit des peuples à l’autodétermination, comme ce fut le cas en ex-Yougoslavie.

    Nous demandons à nos représentants d’agir dans le conflit Ukrainien dans le soucis de protéger les populations civiles des violences et de la barbarie, et de cesser par conséquent leur soutien et leur collaboration militaire avec le gouvernement autoproclamé de Kiev qui mène actuellement une campagne militaire punitive contre une partie de sa population.

    Nous pensons que la diplomatie Française et le gouvernement doivent oeuvrer à la recherche d’une solution pacifique et négociée par les différents acteurs du conflit dans le cadre du droit international et doivent promouvoir la reconstruction d’une légitimité démocratique en Ukraine.”


  37. Spipou Le 08 mai 2014 à 20h25
    Afficher/Masquer

    Heu, attendez, je me relis…

    C’est vrai que j’en peux plus, là !

    Du coup, j’ai pas trop bien compris. Lettre ou pétition ? Je viens de voir sur Avaaz, ça a l’air assez facile pour déposer une pétition.


  38. Spipou Le 08 mai 2014 à 20h32
    Afficher/Masquer

    Non, c’est bien la dernière version… Enfin je crois… Je refais un copié/collé depuis le document lui-même, pour être sûr

    Mes propositions pour le l’auteur et le titre de la pétition :

    Auteur : UN GROUPE DE CITOYENS FRANCAIS

    Titre : POUR LA PAIX EN UKRAINE

    Avaaz conseille de joindre une “image choc” à la pétition. Ce n’est peut-être pas une mauvaise idée.

    ————————————————–

    Monsieur le Président de la République,

    Nous nous inquiétons vivement de la situation en Ukraine, où se déroulent des évènements qui semblent être le début d’une guerre civile et qui ont déjà fait près de 200 victimes, dont certaines dans des conditions atroces.

    Notre inquiétude repose sur le fait que le gouvernement ukrainien n’est pas issu des urnes, mais de la destitution d’un président élu ; de quelle légitimité peut-il se prévaloir pour envoyer des troupes dans les villes de l’est du pays ? C’est une question que nous nous devons de poser.

    Nous vous demandons instamment d’user de toute l’influence de la France sur le gouvernement ukrainien pour qu’il désarme toutes les milices agissant sur son territoire, en particulier celles dont la participation à des meurtres et à des violences graves est avérée. Nous pensons en particulier aux groupes et aux personnes qui se sont rendus coupables d’un incendie volontaire dans la ville d’Odessa le vendredi 2 mai, qui a fait 42 victimes. En effet, le gouvernement ukrainien semble faire preuve d’impuissance, voire d’indifférence, vis-à-vis de ce crime, et nous vous demandons d’exiger de lui que de tels actes ne puissent plus se reproduire.

    Nous vous demandons également de peser de tout le poids qu’a la France sur la scène internationale pour que cessent les opérations militaires contre des villes, certes défendues par des milices armées, mais qui n’ont pas utilisé leurs armes pour attaquer d’autres villes ou personnes. Nous vous demandons en particulier d’exiger du gouvernement ukrainien qu’il ne substitue pas des groupes armés partisans à l’armée régulière ukrainienne dans des opérations de maintien de l’ordre, comme il semblerait que ce soit le cas actuellement.

    De plus, certains de ces groupes se réclament, parfois ouvertement, de l’idéologie nationale-socialiste, et il nous paraît inacceptable que le gouvernement ukrainien ne condamne pas fermement cette idéologie qui a infligé tant de souffrances aux peuples européens, parmi lesquels les peuples français et ukrainien.

    D’autre part, plusieurs puissances disposant de l’arme nucléaire, dont la France, sont actuellement impliquées dans ces tentatives de règlement du conflit, ce qui nous donne de graves inquiétudes pour l’avenir du continent européen lui-même.

    Nous vous demandons de ne faire participer la France à aucune action, en particulier militaire, qui désignerait un pays – en l’occurrence la Russie – comme “l’ennemi”, seul instigateur de la crise actuelle.

    Il n’existe à l’heure actuelle aucune preuve solide que la Russie aurait tenté de déstabiliser l’Ukraine, en tout état de cause pas davantage que d’autres pays ou organisations qui ont soutenu ostensiblement les évènements de la Place Maïdan. C’est pourquoi nous vous demandons de considérer la Russie comme un interlocuteur dont les propositions doivent être écoutées et étudiées au même titre que tout autre pays ou organisation impliqué dans la résolution de cette crise.

    Enfin, dans la mesure où nous constatons qu’il existe une disparité culturelle, humaine et économique, entre les différentes régions de l’Ukraine, nous vous demandons de favoriser un dialogue entre les représentants de toute l’Ukraine.

    Nous pensons qu’il est primordial que le gouvernement ukrainien invite les représentants de toutes les régions d’Ukraine à des rencontres multipartites où pourra être discuté de manière pacifique l’avenir du pays, et où chacune pourra faire valoir ses propres souhaits en matière de politiques culturelles, sociales, économiques, voire constitutionnelles. Si la situation de violences actuelle se poursuit, nous ne pensons pas que les élections nationales prévues pour le 25 mai puissent se dérouler sereinement, ni apporter la moindre solution à la tragédie que vit actuellement le peuple ukrainien.

    Dans l’espoir que vous voudrez bien entendre notre requête, dans le meilleur intérêt de l’ensemble du peuple ukrainien et des peuples de toute l’Europe, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de nos salutations les plus respectueuses et les plus dévouées.

    Les soussignés :


    • Ivan Le 08 mai 2014 à 20h57
      Afficher/Masquer

      ça c’est une lettre, pas une pétition.


  39. Spipou Le 08 mai 2014 à 20h40
    Afficher/Masquer

    Tant pis si je suis fatigué, il y a urgence !

    Par contre, pour la protection des données, elle a l’air assez bien assurée sur Avaaz, mais je n’ai rien vu en ce qui concerne l’e-mail de contact.

    Je connais des gens dans l’est de l’Ukraine, et je ne veux pas risquer de les mettre en danger : il serait facile de remonter jusqu’à eux, puisque j’ai mon vrai nom sur VKontakte, le Facebook russophone.

    Je n’ai aucun problème pour faire le boulot, mais est-ce que quelqu’un qui n’a pas de liens avec l’Ukraine accepterait de mettre son e-mail en contact ? Il ou elle lui suffirait de me relayer les messages d’Avaaz.


    • Surya Le 08 mai 2014 à 20h55
      Afficher/Masquer

      Il suffit de créer une boite dédiée sur yahoo ou autre.


    • C Balogh Le 08 mai 2014 à 20h57
      Afficher/Masquer

      Pas de problème, je veux bien faire l’intermédiaire mais je ne sais pas comment vous envoyer mon email.


  40. Spipou Le 08 mai 2014 à 20h52
    Afficher/Masquer

    Je viens de lire la proposition de Carole pour le titre “NON A LA GUERRE EN UKRAINE”. Je trouve que c’est bien : percutant, clair, neutre.

    Bon, je vais manger un morceau, moi, je reviens dans un petit moment pour voir ce que vous avez décidé, moi, mes neurones ne peuvent plus prendre de décision ! 😉


  41. C Balogh Le 08 mai 2014 à 20h55
    Afficher/Masquer

    Spipou, en fait, Carole a eu l’idée de faire une lettre et une pétition, perso, je trouve que c’est une bonne idée?Qu’en pensez-vous,? elle explique plus haut pourquoi, Je vois que tout le monde s’y est mis, super, grâce à votre impulsion.je vois aussi que les messages se croisent.Je propose de prendre un peu de recul pour nous décider:
    Nous avons deux moutures pour la pétition et deux moutures pour la lettre.
    Pétition:
    -Hellabora16h45
    -Ivan 20h06
    Lettre:
    Spipou 20h32
    Carole G19h54

    Le titre?
    Je trouve que “Pour la paix en Ukraine” c’est très bien.


  42. Hellebora Le 08 mai 2014 à 21h11
    Afficher/Masquer

    Un petit message que je prends comme 1 incitation à garder le cap 🙂

    pic.twitter.com/JBjnNJdX1N


  43. Carole G Le 08 mai 2014 à 21h48
    Afficher/Masquer
    • Hellebora Le 08 mai 2014 à 22h49
      Afficher/Masquer

      @ Carole

      Je l’ai vue trop de fois maintenant 🙁
      Je me demande cependant si qqn aurait son nom et si elle figure dans la liste dont nous disposons. Parce que dans cette liste, dans les causes de mort, ya pas “etranglée vaec un cable”. Trop macabre tout ça pour que cela reste impuni. Mais bon, personne ne va etre en mesure de mener une vraie enquête je suppose


    • Spipou Le 08 mai 2014 à 23h36
      Afficher/Masquer

      Qu’est-ce que vous pensez de la photo de Romain (plus bas) ? Je la trouve tout à fait explicite. De même que le post d’Irina Farion avec les “doryphores.


  44. romain Le 08 mai 2014 à 21h54
    Afficher/Masquer

    Désolé, je reviens très tard dans la partie…

    Je suis aussi pour les 2 formes d’action: une lettre + une pétition. On pourraît même mettre un lien sur la pétition en expliquant que les gens peuvent télécharger la lettre ou en écrire une eux-même et l’envoyer à nos élus.

    Pour le vote:

    lettre: Spipou 20h32 à 100%

    Pétition: yvan 20h09 à 200% !!!! En fait pour ma part c’est la montée claire et nette du nazisme qui m’effraie le plus. je suis juste stupéfait par ce que j’ai lu dans l’article “l’idée de la nation” de ce présent blog: proposition de dépénalisation de la propagande nazi, pénalisation du port du ruban de St Georges, etc.


  45. romain Le 08 mai 2014 à 23h05
    Afficher/Masquer

    Pour la photo de la pétition, je ne suis pas contre un montage de ce genre:
    http://img.over-blog.com/545×853/0/11/19/18/2014/ashton-svoboda.jpg


    • Spipou Le 08 mai 2014 à 23h24
      Afficher/Masquer

      Ah oui, pas mal du tout ! Quelle horreur, quand même !

      Je suis à 50/50 pour cette image ou le post d’Irina Farion.

      J’ai un autre commentaire en attente de modération ci-dessous. Je tape encore (un autre) texte et je reviens.


    • C Balogh Le 08 mai 2014 à 23h46
      Afficher/Masquer

      à Romain, 23h05
      eh bien, si je peux me permettre, nous n’y voyons pas de français, c’est gênant puisque nous sollicitons notre gouvernement.
      Je serai pour une image forte de personnes attaquées, par exemple, enfin….


      • romain Le 09 mai 2014 à 00h02
        Afficher/Masquer

        Effectivement, mais la seule photo que j’ai trouvé de Fabius avec le leader svoboda c’est celle-ci
        http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/IMG/jpg/fabius_ukraine_cle822939.jpg

        Elle est quand même beaucoup moins vendeuse…


        • Spipou Le 09 mai 2014 à 00h21
          Afficher/Masquer

          Effectivement, c’est beaucoup moins vendeur.


          • C Balogh Le 09 mai 2014 à 09h47
            Afficher/Masquer

            Je la trouve bien cette photo, Fabius buvant du cacacala avec Les nazis, ça pète, non?
            Peut-être faudrait-il écrire les noms dessous comme le fait Olivier?


  46. Spipou Le 08 mai 2014 à 23h18
    Afficher/Masquer

    Heu… Attendez que je m’y retrouve…

    Avaaz demande un texte plus libre pour présenter la pétition au grand public, et je viens de finir de le rédiger ! Il me reste à le taper.

    Pour la pétition, je verrai plutôt “Spipou 20h32”, dans la mesure où elle est la synthèse de toutes vos propositions, et de mon expérience des pétitions, je trouve qu’elle a le ton neutre et diplomatique voulu.
    J’avoue que je ne me suis pas trop penché sur la lettre, à vrai dire, et je pense qu’elle peut être libre. Vous pensiez à une lettre collective ou à des lettres individuelles ?

    Pour l’image, je verrai bien le post d’Irina Farion avec la traduction en français, en gros. Ca frappe, quand même, “les doryphores” !

    Je tape ma prose pour la présentation sur Avaaz et je reviens. Vous verrez, c’est plus long et BEAUCOUP plus explicite !

    Un volontaire pour l’e-mail de contact avec Avaaz et les coordonnées s’ils le demandent ? Pour le boulot, qu’il ou elle se rassure, je m’en occuperai, il suffira de me transmettre les e-mails d’Avaaz ! C’est juste que je ne veux pas mettre mes amis là-bas en danger. Pareil, je ne pourrai pas me permettre d’être le premier ou le deuxième signataire de la pétition ! Je dois vraiment penser à leur sécurité, qui est déjà bien assez menacée comme ça !

    Pour le titre, NON A LA GUERRE EN UKRAINE ou POUR LA PAIX EN UKRAINE. Je n’ai pas de préférence… L’un est CONTRE la mort, l’autre est POUR la vie. Qu’est-ce que vous préférez ?

    Et pour les auteurs : UN GROUPE DE CITOYENS FRANCAIS ? (En anglais c’est souvent We, concerned citizens, mais je ne vois pas vraiment d’équivalent en français.)

    Bon, je tape mon texte de présentation pour Avaaz et je reviens.

    (Au fait, j’ai quand même eu le temps d’avaler un morceau. Plus de sucre pour mon thé, mais c’est toujours mieux qu’à Lugansk où les magasins ferment les uns après les autres 😉 C’est déjà le couvre-feu depuis plus d’une heure, là-bas !)


  47. Hellebora Le 08 mai 2014 à 23h33
    Afficher/Masquer

    Je réécoute C dans l’air, en dépit de mon énervement (Yves Calvi a tellement de préjugés; il n’est pas très fin franchement). Pascal Boniface, de retour en grâce sur les plateaux de télé; heureusement il ne monopolise pas la parole…
    Les invités sont un peu + mesurés et nuancés dans leur propos qu’il y a qqu temps.
    Entendu :
    – tout le monde joue avec le feu
    – il y a qqc de tres décisif qui se joue pour le continent ukrainien
    – naiveté à croire qu’avec un président élu tout irait mieux
    – il y a une grosse responsabilité du gouvernement provisoire (interdiction des langues regionales + Svoboda dans le gvt)
    -Une invitée évoque une guerre de l’information

    Un sujet sur Odessa est diffusé : on y constate qu’apparemment tout le monde peut entrer dans le batiment “au risque de faire disparaitre des preuves”, “plus personne ne se sent ukrainien” dit la journaliste; Odessa= “une tragedie qui pour l’instant reste inexpliquée”. Et devinez : un journaliste du Odessa Daily qui fait partie de la commission d’enquête (???), Leonid SHTEKEL, y voit la main de Moscou ! Toujours la même chose

    A aucun moment, bien sûr, on n’évoque clairement & explicitement Pravy Sektor et Svoboda cité pourtant dans le reportage (trop dangereux)


  48. Hellebora Le 08 mai 2014 à 23h52
    Afficher/Masquer

    Suite et fin /C dans l’air

    Ce Leonid Schektel, va falloir le suivre. Trouvé l’ Odessa Daily où j’ai un peu cherché mais l’ukrainien s’apparentant à du chinois pour moi, je passe la main
    Il m’a semblé le reconnaitre ici : http://bit.ly/1mHAiKp


  49. C Balogh Le 08 mai 2014 à 23h55
    Afficher/Masquer

    Spipou,23h18
    vous êtes fatigué, à 20h32, il y a …
    votre lettre.
    ;O)
    à Hellebora,
    Enfin, un peu plus de nuances, il était temps.
    Je décroche un peu de notre travail, j’y verrai plus clair demain, on peut être fiers de nous!
    Quel plaisir, merci à tous et merci encore une fois à Olivier qui supporte des “squatteurs”
    ;O)


    • Spipou Le 09 mai 2014 à 00h19
      Afficher/Masquer

      Heu, C Balogh 23h55, dans mon esprit c’était la pétition !

      Je décroche aussi, moi !

      Je vous redonne la page pour transmettre votre e-mail à Olivier qui transmettra. Il y a tellement de commentaires qui s’entrecroisent maintenant !

      http://www.les-crises.fr/a-propos/

      😉 J’ai demandé à Olivier s’il marchait au RedBull ou au Guronsan, mais il n’a pas eu le temps de me répondre !


    • Spipou Le 09 mai 2014 à 01h30
      Afficher/Masquer

      Je viens de finir de taper, comme le conseille Avaaz, un texte pour expliquer le pourquoi de notre pétition, plus long et très détaillé (toujours sur les conseils d’Avaaz), mais je ne sais pas quoi faire pour le moment. Quel texte prend-on pour la pétition ? C Balogh, j’attends votre e-mail [merci Olivier pour la transmission].

      Je ne poste pas le texte d’explication tout de suite, C Balogh, j’attends que vous ayiez lu le présent commentaire. Je ne veux pas le noyer sous une tonne de texte !


      • Lamonette Le 09 mai 2014 à 01h46
        Afficher/Masquer

        Peut-être faudrait il solliciter de Monsieur BERRYER la création d’un post exclusivement dédié à ces échanges.

        Merci et bon courage pour le turbin qui fait croûter, j’y suis également.


        • Spipou Le 09 mai 2014 à 02h03
          Afficher/Masquer

          Ah, oui, ça serait une excellente idée ! J’ai un peu l’impression de polluer les billets, là !

          Olivier ? Tu aurais une minute pour faire ça, s’t’plait ?


        • Spipou Le 09 mai 2014 à 02h11
          Afficher/Masquer

          Lamonette, est-ce que vous savez quel texte est choisi pour la pétition, finalement ? Moi, je ne sais plus !


          • Lamonette Le 09 mai 2014 à 02h20
            Afficher/Masquer

            C’est bien compliqué… Sauf erreur de ma part, seuls deux intervenants semblent avoir eu un choix commun…au moins sur le texte du courrier: Romain et HELLEBORA: votre projet.

            Ensuite, si j’ai bien suivi Romain préfère le texte de la pétition de Yvan. Je suppose que ce dernier est d’accord avec lui-même.

            J’en suis là…


            • Spipou Le 09 mai 2014 à 02h34
              Afficher/Masquer

              Bon… Je crois qu’il va falloir attendre demain.

              Comme il était aussi question d’une lettre… Je n’ai plus la concentration pour suivre…

              J’aurais bien voulu pouvoir publier la pétition avant les célébrations du Jour de la Victoire en Ukraine, mais c’est râpé, je crois.

              Merci, en tout cas.


            • Lamonette Le 09 mai 2014 à 02h40
              Afficher/Masquer

              Sans vouloir casser l’ambiance, je me demande surtout si demain ne sera pas un jour qui pourrait appeler de réelles modif du texte….


  50. Hellebora Le 09 mai 2014 à 00h17
    Afficher/Masquer

    Oui, merci à tous ! On ne lâche rien

    Avant d’aller retrouver Morphée, un dernier petit lien vers un blog allemand de “stopaganda”, celui de Hartmut Beyerl – @HBeyerl
    Sur cette page il dénonce le silence de la chaine ARD concernant ce qui s’est passé à Odessa :
    http://bit.ly/1j1MUhu


    • Spipou Le 09 mai 2014 à 01h33
      Afficher/Masquer

      😉 Je ne suis pas près d’aller rejoindre Morphée, moi ! J’ai mon boulot, celui qui me nourrit, à faire, maintenant !

      Je reviendrai régulièrement cette nuit pour voir ce qu’on décide (quel texte pour la pétition ?) en espérant qu’un noctambule puisse me faire une synthèse de ce qui s’est dit !



Charte de modérations des commentaires