Je vous propose aujourd’hui la traduction exclusive d’un document fort intéressant, Le Manifeste du front populaire de libération de l’Ukraine.

On peut discuter le fond, mais cela me semble important de le lire pour comprendre le point de vue des russophones. Et cela a un petit parfum de Commune 1870…

En introduction, je reprends la présentation de Karine Bechet-Golovko.

Présentation

Dans un premier temps, le mécontentement populaire, organisé et structuré, a donné Maïdan. Pour les droits sociaux, contre les oligarques et le pouvoir de la corruption qui détruit l’État. Avec le coup d’État à Kiev, les oligarques ont pris les régions, se sont appuyés sur des forces armées radicales, et certaines néo-nazies, pour assurer leur pouvoir par la force. Une autre voie n’était pas possible : il fallait asservir la population par la peur. Finalement, les radicaux sont sur-représentés à la rada et un autre oligarque a pris le pouvoir, grâce à l’élection présidentielle, dont la campagne fut téléguidée, préparée et financée de l’étranger. Maïdan a perdu, le peuple ukrainien est à nouveau dépossédé et pressuré. En réaction, le sud-est se soulève et prend les armes. D’une intervention “anti-terroriste”, Kiev a fini, par incompétence politique ou par volonté profonde, par provoquer une guerre civile qui permet un nettoyage ethnique. Dans ce contexte, Novorossia est reconstituée par référendum local, les armes grondent, les civils meurent sous les coups de l’armée ukrainienne ou sont évacués malgré l’absence de corridor humanitaire. Dans ce contexte difficile, les dirigeants de Novorossia tentent de se positionner politiquement. Non, ils ne sont pas séparatistes, ils veulent vivre en Ukraine mais dans une autre Ukraine. Non ils ne sont pas pro-russes, ils sont ethniquement russes, pour une Ukraine libre, réellement européenne comme elle l’a toujours été et non corrompue, ce qu’elle n’est pas. Le Manifeste du Front Populaire de Libération Ukrainien est adopté.

Le 7 juillet, à Yalta, des représentants de différentes régions d’Ukraine, de différentes forces politiques, de différentes organisations agissant en Ukraine, ont adopté un Manifeste qui, pour la première fois, pose la vision politique de ce mouvement de résistance armée.

Habituellement, les combattants dans le Donbass sont considérés comme pro-russes, car contre le pouvoir à Kiev, comme si le seul fait de s’opposer au coup d’État faisaient d’eux des séparatistes pro-russes. Habituellement, ils sont montrés comme des marionnettes à la solde de Moscou qui tire les ficelles dans la région pour déstabiliser l’Ukraine, voire “annexer” les territoires contestataires, pour reprendre une expression qui plait aux médias occidentaux.

Or, ce Manifeste a pour but non seulement d’expliquer les buts politiques de la démarche des résistants, mais également de casser certaines images un peu trop confortables et trop éloignées de leur réalité.

On remarquera que l’internet russe le diffuse pour l’instant sans réels commentaires. On le trouve même sur le site des Echos de Moscou, ce qui est à la fois intéressant et surprenant. Il semble s’agir d’un acte important pour la compréhension de l’évolution politique de la situation en Ukraine, mais un acte que pour l’instant aucun média internet ne prend le risque de vraiment analyser. Un virage politique est pris ici, mais l’on ne sait pas encore ni sur quoi il va déboucher, ni s’il pourra arriver à son terme.

En ce qui concerne le texte lui-même, je ne vais pas le traduire, mais en donner les points qui me semblent les plus importants. Il montre ici l’échec de la révolution du Maïdan, car celle-ci a débouché sur la prise de pouvoir des oligarques, aidés par le bras armé des groupes extrémistes, constitués et de fanatiques et de contractuels. Il s’agit donc de revenir aux débuts de la contestation: un pouvoir qui appartienne au peuple, fonctionnant sur le mode de la représentation par des délégués, par l’intermédiaire d’élections et de référendums, contre la corruption, le pouvoir des oligarques, des bandits et contre l’intervention des forces étrangères.

Le but est l’établissement en Ukraine d’un régime social (par opposition au néolibéralisme prôné actuellement comme parangon des valeurs européennes), orienté vers l’individu, mais également un État libéral qui permette de créer son entreprise sans risque d’être attaqué par les bandits et les fonctionnaires corrompus, un État fédéral ou confédéral – comme les régions en décideront elles-mêmes. Bref, un État qui permette le respect de chacun, qui permette de reconstruire le lien social entre tous les habitants de l’Ukraine, qui, rappelons-le, sont ethniquement très diversifiés (russes, roumains, bulgares, polonais, etc). Pour restaurer le Vivre ensemble. C’est idéaliste? C’est un idéal, comme tout projet politique.

Si la population de l’Est s’est soulevée en premier, c’est parce qu’elle est doublement attaquée, rappelle le Manifeste: comme les autres, elle est attaquée sur le plan social et économique (réduction des salaires, des pensions, augmentation des prix, réduction des aides sociales, déstructuration de la médecine etc, sous le joug du FMI ou de l’Union européenne, pour obtenir des aides financières, sans lesquelles l’Ukraine ne peut plus vivre). Mais cette population est également attaquée dans ses fondements culturels, avec l’interdiction d’enseigner la langue russe, de tourner des films en russe, etc. Cette double attaque, et fondamentale car contre le “banditisme néolibéral” caché sous des couleurs européennes, et culturelle pour l’identité russe, a provoqué la révolte du Donbass.

Mais comme cette révolte n’a pas été écoutée, comme la volonté du nouveau pouvoir néolibéral extrémiste de Kiev a été d’empêcher toute contestation politico-juridique par la destitution immédiate de la Cour constitutionnelle, l’intimidation contre les députés et les demandes d’interdiction des partis politiques de réduire par les armes toute contestation, les habitants de la région ont pris les armes. Pour eux, le recours à la force est nécessaire pour se défendre, c’est un moyen de lutte pour arriver au résultat espéré, la libération de l’Ukraine.

Quant au soutien de Moscou, ils estiment que leur combat, principalement, dérange les élites russes, qui auraient préféré rapidement négocier avec Kiev la fin des hostilités, trouver un compromis et continuer leur business. Mais comme la population révoltée ne baisse pas les bras, comme une grande partie de la population russe les soutient, les élites russes sont obligées, au minimum, de faire semblant de soutenir le combat mené et de ne pas complètement le lâcher.

Bref, dans l’ensemble, nous sommes face à la seconde phase révolutionnaire ukrainienne. Sur le plan institutionnel, le modèle politique présenté est très simpliste, c’est un modèle populaire/révolutionnaire intermédiaire, fondé sur les représentants et les assemblées, mais permettant de sortir de cette gabegie sanglante et de construire ensemble des institutions qui correspondent à la volonté des habitants du pays.

Le premier Maïdan fut objectivement un échec, aucune des demandes des premiers manifestants ne fut satisfaites, bien au contraire. Aujourd’hui, en fait, ces demandes premières sont reprises par les combattants de l’Est.

Je serai vraiment curieuse de voir si nos élites bienpensantes, nos chercheurs et sociologues, qui se sont tellement attachés aux revendications du premier Maïdan, vont mettre autant de vigueur pour soutenir ce mouvement populaire-là. Car, pour eux la question est simple: ils sont contre la corruption, les oligarques, l’extrémisme, pour le respect de l’autre, le combat pour le vivre ensemble, ou bien cela dépend-il de qui formule ces revendications ?

, RussiePolitics

Le Manifeste

Quel est le but de notre lutte ?
La construction sur le territoire de l’Ukraine d’une république populaire équitable, sociale, sans les oligarques et la corruption de la bureaucratie.

Qui sont nos ennemis ?
Les élites dirigeantes libéral-fascistes – l’union criminelle des oligarques, des bureaucrates, des forces de sécurité, et du crime organisé, servant les intérêts des États étrangers.

Qui sont nos alliés ?
Tous les gens de bonne volonté qui reconnaissent les idéaux de justice sociale et qui sont prêts à se battre pour eux, pas ceux qui ont accepté l’état libéral-fasciste sur le territoire de l’Ukraine, indépendamment de leur citoyenneté et de la nationalité.

Qu’est-ce que la république sociale populaire pour laquelle nous nous battons ?
La république sociale populaire, c’est une forme d’organisation politique de la société, dans laquelle :

  • les intérêts du peuple et de son développement sur tous les plans (spirituel, intellectuel, social, physique) sont les buts et objectifs de la sociale de la république sociale populaire.
  • tout le pouvoir appartient au peuple et est accompli par les organes élus, ses représentants directs.
  • chaque citoyen-travailleur a droit à des soins médicaux, l’éducation, la retraite et la Sécurité sociale aux frais de l’État.
  • est autorisée toute initiative, privée ou collective, étant en faveur du peuple et à son développement
  • est interdit le capitalisme bancaire usurier, vivant aux dépens des intérêts d’emprunt – l’argent ne doit pas être gagné au travers de la servitude pour la dette, mais par la mise en œuvre de projets réussis
  • l’État, agissant au nom du peuple et contrôlé par ses représentants, est le plus gros détenteur de capital et contrôle toutes les industries stratégiques
  • la propriété privée est autorisée, mais les grandes fortunes et leurs investissements dans la politique et l’économie sont sous le contrôle de la société – personne n’a le droit d’être un oligarque et de régner sur le peuple par la création artificielle d’une situation d’exclusivité

Quelles sont les méthodes de notre lutte ?
Pour atteindre l’objectif fixé (la création sur le territoire de l’Ukraine de la république sociale populaire), nous sommes prêts à appliquer des méthodes de lutte violentes ou pacifiques. Nous considérons qu’un peuple armé est seul capable de protéger sa liberté, mais la violence n’est qu’un moyen forcé (de derniers recours) pour atteindre un objectif politique.

Ce qui se passe sur le territoire de l’Ukraine ?
Sur le territoire de l’Ukraine se produit un soulèvement de libération populaire contre le pouvoir libéral-fasciste, qui tente à l’aide de la terreur et de la propagande d’affermir dans notre pays un capitalisme libéral-fasciste et criminel.

Qu’est-ce que l’Ukraine ?
L’Ukraine est un territoire entre l’Union Européenne et la Russie avec des traditions chrétiennes (principalement orthodoxes), peuplée par des peuples divers (Ukrainiens, Russes, Biélorusses, Moldaves, Bulgares, Hongrois, Roumains, Polonais, Juifs, Arméniens, Grecs, Tartares, Ruthènes, Houtsoules, etc.) et qui a des siècles de tradition populaire d’autonomie politique et de lutte pour la liberté populaire.

Ce qui se passe au Sud-Est de l’Ukraine (Novorossia) ?
Dans le Sud-Est (Novorossia) se produit un soulèvement populaire contre le parti libéral-fasciste au pouvoir, établie à Kiev avec l’argent et l’appui de patrons occidentaux. Dans cette rébellion prennent participation tous les peuples : les Ukrainiens, les Russes, les Grecs, les Arméniens, les Juifs, les Hongrois, les Roumains et ainsi de suite.

Est-ce une guerre entre les Russes et les Ukrainiens dans le Sud-Est (Novorossia)?
Ce n’est pas la guerre entre les Russes et les Ukrainiens, comme le dit la propagande libérale-fasciste, c’est une insurrection des peuples opprimés contre l’ennemi criminel commun – le parti libéral-fasciste capitaliste.
Des deux côtés du front combattent des Russes et des Ukrainiens (ainsi que d’autres peuples).
Du côté des «autorités de Kiev», des mercenaires et des oppresseurs dupés par la propagande se battent pour les intérêts du grand capital criminel et de la bureaucratie malfaisante, alors que du côté du Sud-Est (Novorossia), les insurgés défendent les intérêts du peuple et son avenir libre, équitable et démocratique.

Les intérêts des russes et des ukrainiens sont ils différents dans les événements qui se déroulent en Ukraine ?
Les Russes et les Ukrainiens sont unis par les mêmes intérêts socio-politiques – la libération de l’Ukraine du pouvoir du capital criminel, de la bureaucratie criminelle, des services de force criminels, et du crime organisé.

Pourquoi la révolte dans le Sud-Est (Novorossia) se passe sous des slogans russes ?
Parce que la population russe et russophone d’Ukraine s’est trouvée dans la double oppression socio-économique (tout comme la population ukrainophone), mais aussi culturel et politique.
L’oppression Socio-économique, c’est la corruption, le régime d’illégalité, le pouvoir du crime, l’impossibilité de mener une entreprise normalement et d’avoir une vie normale, des salaires de misère, d’être dépendant des «maîtres de la vie» – c’est la norme de l’existence de chaque citoyen travailleur de l’Ukraine.
L’interdiction de la langue russe dans les régions où 90 % et plus de la population, pense et parle en russe (c’est environ la moitié du territoire de l’Ukraine), l’interdiction de l’enseignement de la langue russe dans les écoles, l’interdiction de la publicité et du cinéma russe, l’interdiction d’utiliser le russe dans le domaine juridique et dans la pratique administrative et beaucoup d’autres interdictions et exigences absurdes et ségrégationnistes – c’est une humiliation de plus de la population russophone de l’Ukraine par le pouvoir criminel libéral-fasciste.
C’est pourquoi les Russes et russophones se sont soulevés en premier.
Et c’est le tour de tous les peuples opprimés de l’Ukraine !

Pourquoi la Russie aide le Sud-Est de l’Ukraine (Novorossia)?
Une grande partie de l’élite russe a peur de la protestation socio-politique populaire. Elle se ferait un plaisir de trouver un accord avec le pouvoir de Kiev et de mettre fin à la guerre dans le Sud-Est (Novorossia). Mais la fureur du soulèvement populaire contre le capitalisme oligarcho-bureaucratique libéral-fasciste ne le permet pas. Les peuples de la Russie soutiennent la juste lutte du Sud-Est de l’Ukraine (Novorossia). Et cela oblige toute l’élite de la Russie (russe d’origine, mais pas d’opinion) de maintenir ou de faire semblant, souvent à l’encontre de ses intérêts stratégiques, qu’elle soutient la rébellion du Sud-Est de l’Ukraine.

Pourquoi les États-UNIS et de l’UE aident le régime de Kiev ?
L’objectif principal des États-Unis, c’est l’affrontement avec la Russie, son principal concurrent géopolitique. Les États-Unis doivent soit créer un État ukrainien anti-russe avec des bases de l’OTAN aux frontières de la Russie, soit semer le chaos, en déstabilisant la région.
L’UE a besoin de marchés supplémentaires pour écouler ses marchandises et des sources de matières premières bon marché.

Qu’est-ce qui soutient la lutte du Sud-Est de l’Ukraine (Novorossia) ?
La lutte des peuples d’Ukraine, dont le Sud-Est (Novorossia) est la base de support, est soutenu et développée par la volonté inébranlable des peuples d’Ukraine de se libérer de la domination des élites libéral-fascistes au pouvoir et par la prise de conscience progressive de leurs intérêts socio-politiques et des objectifs de la lutte.

Est-ce que la lutte dans le Sud-Est (Novorossia) soutient le séparatisme ?
Non, le territoire de la lutte est l’ensemble du territoire de l’Ukraine. Les rebelles du Sud-Est (Novorossia) tendent la main à leurs frères et sœurs dans toutes les régions de l’Ukraine avec l’appel : «Levez-vous contre l’ennemi commun!»
Nous allons créer une nouveau pouvoir populaire libre et socialement responsable sur l’ensemble du territoire de l’Ukraine et de la Novorossia.

Que se passera-t’il après la victoire de la révolution de libération populaire et la naufrage du régime libéral-fasciste ?
La formation d’un nouvel état sur le territoire de l’Ukraine, dans lequel le pouvoir appartiendra au peuple, non pas en paroles, mais en actes.
La population de chaque région va déterminer l’avenir de sa région par la voie d’un référendum (comme forme suprême de la démocratie) et choisira soit de rester dans le cadre d’un état uni fédéral (ou confédéral), soit de devenir indépendante.

Comment se construira le pouvoir politique après la victoire de la révolution de libération populaire ?
Le pouvoir politique sera fondée sur le principe de la représentation populaire directe (démocratie) – du bas vers le haut.
Les organes de la Démocratie vont se former, en commençant par les Conseils régionaux et le Conseil Suprême, selon le principe de la représentation des délégués des territoires ; des délégués des organisations des travailleurs, des corporations professionnelles et des syndicats ; des délégués de organisations politiques, religieuses et communautaires.
Les pilier de la Démocratie populaire seront les conseils locaux.
Ils délègueront des représentants dans les conseils régionaux.
L’organe suprême de la représentation populaire (Conseil Suprême) se composera de délégués des conseils régionaux.
Le Conseil suprême choisira le gouvernement, responsable devant le peuple en la personne de ses représentants.
Nous préconisons l’éligibilité des juges et des chefs des structures des forces de l’ordre sur le terrain (localement).

Quels seront les droits de régions à la suite de la victoire de la révolution de libération populaire ?
Chaque région aura le droit de disposer de sa Constitution ou d’un autre document fondamental pour garantir aux peuples résidant sur son territoire leurs principaux droits politiques, économiques, sociaux, culturels, religieux.
Chaque région sera en droit de choisir, outre les langues nationales, les langues régionales pour le développement culturel, politique, juridique ou administratif.
Chaque région aura le droit de former son budget sur la base de l’imposition des personnes physiques ou juridiques exerçant des activités sur son territoire.
Chaque région sera en droit d’avoir une activité autonome dans le commerce extérieur.

Quelles seront les responsabilités des régions à la suite de la victoire de la révolution de libération populaire ?
Chaque région sera obligée d’acquitter une partie de ses impôts dans le fond anti-crise commun (pour les circonstances de catastrophe naturelle ou autres cataclysmes).
Chaque région sera obligé d’acquitter une partie de ses impôts pour les besoins généraux de l’État national – la défense, le dépenses de l’appareil d’état commun, la construction de structures d’importance nationale.
Chaque région devra obéir aux principes nationaux communs des rapports réciproques du travail et du capital, des libertés civiles et politiques.
Chaque région doit maintenir l’ordre et protéger les droits et les libertés des citoyens, dans le cadre de la législation nationale.

Ce sont les principes de base et les objectifs de notre combat.
Chaque honnête citoyen et patriote doit les accepter et les soutenir.

Nous comptons sur la solidarité internationale et le soutien de tous ceux pour qui les idéaux d’égalité, de démocratie et de justice sociale ne se traduisent pas qu’en paroles mais en faits.

Ensemble – nous vaincrons !

Approuvé par la résistance de la conférence de Yalta 07/07/2014

Traduit par Philippe Deville pour www.les-crises.fr

Source : Msk, et RabKor

Edit : institutions ukrainiennes signataires :

Centre de coordination et de soutien de la Fédération ukrainienne – Центр координации и поддержки украинской федерации
Union des citoyens ukrainiens – Союз украинских граждан
Parti “Borotba” – Партия «Боротьба»
Garde Slave (Zaporozhye) – Славянская гвардия (Запорожье)
Union populaire (Kharkiv) – Народный союз (Харьков)
Garde de Lugansk – Луганская гвардия

(Source)

111 réponses à [Exclusif] Le Manifeste du front populaire de libération de l’Ukraine

  1. VladimirK Le 15 juillet 2014 à 04h32
    Afficher/Masquer

    J’aimerais savoir – sans aucune malice, c’est vraiment de la curiosité – ce que pensent les auteurs du manifeste de la sécession de la Crimée. La prennent-ils comme un fait accompli, avec amertume ou non (si les Criméens sont contents, alors ils le sont aussi) ?

    Idéalistes, ils le sont sans doute, mais ça vaut la peine d’essayer, ils n’ont malheureusement plus rien à perdre, et s’ils peuvent gagner, tant mieux pour tout le monde.


    • wesson Le 15 juillet 2014 à 05h32
      Afficher/Masquer

      Je crois qu’ils ont répondu.

      Dans le document qu’ils ont rédigés, ils placent le référendum au dessus de tout (comme forme suprême de la démocratie), et le droit à choisir son indépendance dans ce cadre.

      C’est donc une claire reconnaissance de la validité du référendum d’autodétermination de la Crimée.

      De plus, ce document a été écrit suite à une réunion à Yalta, qui se situe justement en Crimée.

      Je reste malgré tout assez pessimiste malgré ce texte.

      Kiev a largement dépassé les bornes avec les régions de l’Est. Si ils gagnent, tous les habitants fuiront. Si c’est ce plan qui s’applique, je les voit mal accepter de suite d’être dans une fédération avec des régions qu’ils percevront comme celles de bourreaux.


      • VladimirK Le 15 juillet 2014 à 11h30
        Afficher/Masquer

        Merci pour votre réponse… en y réfléchissant bien, c’était assez logique.

        Quant à l’espoir, c’est vrai qu’il est très mince, mais il faut tout de même le garder, autrement, il ne restera plus rien.


    • languedoc 30 Le 15 juillet 2014 à 15h38
      Afficher/Masquer

      Ils devraient normalement être aidés et approuvés en France par les partis d’extrême gauche et notamment le NPA. Des référendums dans toutes les régions pour choisir l’indépendance ou rester dans l’Etat Fédéral, c’est plutôt risqué pour l’Unité de l’Ukraine. Une autonomie conséquente pour toutes les régions me paraît beaucoup plus réaliste et aurait eu l’assentiment des Russes qui depuis le début des événements en Ukraine militent pour une fédéralisation. Ils sont beaucoup trop idéalistes pour réussir, mais je les préfère tellement aux nazis qui leur font face, alors je leur souhaite bonne chance et je croise les doigts.


  2. LAD Le 15 juillet 2014 à 05h49
    Afficher/Masquer

    C’est très intéressant. Il y a pas mal de vérités sur les “aides”. A suivre … Je leur souhaite beaucoup de courage …
    Etats-Unis d’Ukraine ou pas si ça arrive ? Pas sûr que l’UE et les USA le tolère :-/


  3. Philou Le 15 juillet 2014 à 06h04
    Afficher/Masquer

    Pourquoi la Russie ne veut, ne peut, ne doit pas intervenir (directement) en Ukraine :

    Un excellent résumé, sous-titré en anglais, de la situation géopolitique du point de vue russe, “la géopolitique ne fait pas dans le sentiment” :

    http://www.youtube.com/watch?v=kLph8dKQBdY


    • Philou Le 15 juillet 2014 à 10h37
      Afficher/Masquer

      …je ne sais pourquoi, je n’arrive pas à inscrire le lien. On fera une simple recherche sur Youtube sous le titre : “Geopolitics has no place for emotions” (ne pas oublier le bouton CC pour avoir les sous-titres en anglais).


      • V_Parlier Le 15 juillet 2014 à 11h18
        Afficher/Masquer

        En effet, cette vidéo, derrière son aspect spectaculaire vendeur, relève d’une certaine sagesse. La voici: http://www.youtube.com/watch?v=kLph8dKQBdY . Hop, magique.


        • Philou Le 15 juillet 2014 à 12h42
          Afficher/Masquer

          …excusez mon ignorance : comment faites-vous pour insérer un lien actif (y a-t-il une syntaxe particulière) ?


          • Surya Le 15 juillet 2014 à 13h16
            Afficher/Masquer

            il y a un bug : essayez d’entourer votre lien par des caractères sur la même ligne 🙂


          • perceval78 Le 15 juillet 2014 à 13h32
            Afficher/Masquer

            @Philou, 2 solutions

            1) tu enleves http:// sur ton url
            2) tu mets un caractere autre que blanc avant et après ton url


            • V_Parlier Le 15 juillet 2014 à 13h47
              Afficher/Masquer

              Tout en prenant le soin de séparer ces caractères de l’URL par des espaces.


            • Philou Le 15 juillet 2014 à 18h03
              Afficher/Masquer

              Ah ben tiens, v’là qu’y a des sous-titres en français aussi pour cette présentation tonitruante, mais juste.


  4. RonRon Le 15 juillet 2014 à 06h13
    Afficher/Masquer

    Et nous, on peut avoir ça aussi, surtout le coté :

    “est interdit le capitalisme bancaire usurier, vivant aux dépens des intérêts d’emprunt – l’argent ne doit pas être gagné au travers de la servitude pour la dette, mais par la mise en œuvre de projets réussis”


  5. perceval78 Le 15 juillet 2014 à 08h29
    Afficher/Masquer

    Il n’a échappé à Personne que William J Hague a démissionné hier soir, il serait
    remplacé par Phillip Hammond.
    =
    http://www.lemonde.fr/europe/article/2014/07/14/demission-de-william-hague-ministre-britannique-des-affaires-etrangeres_4457265_3214.html
    =
    Comment interprété ceci sachant qu’ il est actuellement ministre de la défense et qu’il avait dit en avril, qu’en cas d’intervention Russe dans l’est Ukrainien, la Grand Bretagne n’interviendrai pas.
    =
    http://fr.ria.ru/world/20140428/201086494.html
    =
    Es ce la réponse de la city au tweet de Zbigniew Brezinski du 5 juillet

    Zbigniew Brzezinski @zbig · Jul 5
    “The City of London threatens U.S. security and abets corruption.” – The American Interest:
    =
    http://bit.ly/1dvJGM3
    =


  6. Charles Michael Le 15 juillet 2014 à 09h02
    Afficher/Masquer

    Réponse de Karine Brechet-Golovko à la question, que certains peuvent se poser
    sur le site RussiePolitics :

    Il n’y a pas d’informations précises quant aux personnes concrètes et aux organisations qui ont préparé et signé ce Manifeste. Vue la situation de guerre dans la région et la politique menée par Kiev face aux personnes et groupes qui pensent différemment, il est impossible de publier une information plus précise, par peur des représailles.

    Le problème de la représentativité de ce Manifeste n’est pas de première importance aujourd’hui (cf le Manifeste du Parti Communiste de 1848 de Marx et Engels); par contre son contenu est vraiment interéssant et personnelement j’aime sa part d’idéalisme (très russe). L’exemple de la Fédération Helvétique, système bancaire mis à part, peut servir de guide.

    En tant que dissident chronique de l’UE tel qu’elle s’est développée ou laissée entrainner vers la Grande Soumission, j’y trouve un certain modéle à suivre, et plus particulièrement sur le concept de fédérations régionales comme potentiel de structuration la plus démocratique d’un état-nation forcément multiple, sauf états minuscules.


  7. voronine Le 15 juillet 2014 à 09h20
    Afficher/Masquer

    On retrouve dans ce manifeste un peu de l’esprit de MAKHNO , ce paysan anarchiste qui , dans les années 20, leva dans les campagnes une révolte sociale qui combattait les rouges, les blancs, les polonais, et les juifs ….et fut écrasée ! lui meme , réfugié à Paris, mourut misérable au début des années 30 .Ce texte , que l’on ne peut qu’admirer car c’est la voie de la sagesse contient toutefois un mot qui le voue à l’échec : “REFERENDUM “..Cette idée est inacceptable pour les oligarques, les partis nazis, les instances européennes, les gouvernements européens, le département d’état US, SOROS …tout le monde ! Car enfin, ou irions nous si les peuples pouvaient enfin décider de leur sort , cesser de s’entretuer, cohabiter selon des règles qu’ils établiraient ..A qui vendrait on des armes, ?ou pourrait on piller les ressources naturelles ?


    • Charles Michael Le 15 juillet 2014 à 11h35
      Afficher/Masquer

      Makhno: condamné à mort en 1908 à 17 ans, gracié sur plaidoyer de sa mère arguant de son jeune age, durant ses 8 années de prison lit Kropotkine, aide l’armée rouge à battre l’armée blanche de Wendel notament en crimée, confisque les terres et les redistribue à son armée de paysans (60.000 hommes).

      Les soviétiques réclament les terres pour les nationaliser, Trotsky envoie l’armée rouge qui bat les sans-terre de Makno (et les massacre un peu).
      Jamais rien lu sur Makhno s’en prenant précisément au juifs ?


      • anne jordan Le 15 juillet 2014 à 16h25
        Afficher/Masquer

        grand merci à vous deux , @voronine et @charles michael , pour avoir convoqué les mânes de MAKHNO !
        depuis le début des évènements en Ukraine , j’ai pensé à lui , tous les jours et ai omis de le signaler sur cet indispensable site !


    • perceval78 Le 15 juillet 2014 à 22h55
      Afficher/Masquer

      j’ai fait une recherche sur Victor Makhno, j’ai trouvé deux nouvelles sources d’informations :

      1 américaine : livres apparemment téléchargeables
      =
      https://libcom.org/library/my-visit-kremlin-nestor-makhno
      =
      https://libcom.org/history/makhnos-memory-mennonite-makhnovist-narratives-civil-war-ukraine-1917-1921-sean-david-pa
      =
      Actualités peut être intéressant pour toi Olivier, je ne connais pas l’orientation
      =
      https://libcom.org/news
      =
      1 anglaise : sa gracieuse majesté
      =
      http://britishlibrary.typepad.co.uk/european/ukraine/
      =


      • perceval78 Le 15 juillet 2014 à 23h09
        Afficher/Masquer

        Plus une autre source d’information que je viens de trouver en regardant un des bouquins sus cité, Stanford, un département spécialisé dans les affaires Russes, Europe de L’est, Eurasie .

        Peut être y trouvera t’on des avis plus modérés , car j’ai l’impression que depuis le début de cette affaire il y a une série d’individus qui passent sur les plateaux télévisés guère plus éclairés que Bourvil (dans les films j’entends).
        =
        1) Lien vers stanford
        =
        https://creees.stanford.edu/
        =
        2) une première video
        =
        https://www.youtube.com/watch?v=mkzeZc6j_s8
        =
        Plus 1 source Francaise
        =
        http://www.nestormakhno.info/french/index.htm
        =


        • José Le 17 juillet 2014 à 12h47
          Afficher/Masquer

          Merci. La maknovchina est encore moins connue que les expériences collectivistes dans l’Espagne de la guerre civile, avec lesquelles elle a de nombreux points communs. Au sujet de l’Espagne, le documentaire Vivre l’utopie: https://www.youtube.com/watch?v=ZtXv0QXBwBI


    • Mimi Le 17 juillet 2014 à 01h58
      Afficher/Masquer

      Hélas même si c’est dit avec humour, c’est la réalité.
      “Les peuples qui se sacrifient meurent pour des idées.
      Mais ceux qui les sacrifient vivent pour des intérêts”.
      De voir ce pays et ces gens que j’aime partir dans une guerre civile..
      Et pourtant comme beaucoup au début, j’ai cru .
      Mais j’ai hélas vite compris qui allait prendre le pouvoir.
      Cet hiver la situation va devenir explosive.
      Peut etre que certains comprendront qu’on leur a volé leur révolution.
      Qq part je l’espère et je le crains.
      1789 en Ukraine peut être. J’ai du mal à y croire.
      Les potentats locaux ne lâcheront pas.
      Si Poutine accepte une démocratie en échange du départ de l’Otan.
      Mais cela il n’y a que l’UE qui peut le dire.
      Vu ce qui se passe entre Merkel et Obama il y a un petit espoir.
      On négocie en sous mains. L’UE ne veut pas rétorsions économiques contre la Russie en échange de quoi…. Si c’était pour le bénéfice d’une Ukraine démocratique et non alignée voir neutre… Alors tt serait possible, mais il faudra faire du grand nettoyage avant…


  8. Nerouiev Le 15 juillet 2014 à 09h58
    Afficher/Masquer

    Un texte vraiment très fort et à caractère universel qui mériterait d’être divulgué tous azimuts, d’autant plus qu’ils l’ont sauvagement payé sur leur terre. Par contre je n’en ai pas entendu parler sur la télé russe.
    Il a aussi l’avantage de dévoiler les éternelles méthodes de soumission par des extrémistes qui détournent l’intérêt général. C’est la même chose en Syrie.


  9. erde Le 15 juillet 2014 à 10h27
    Afficher/Masquer

    “” les intérêts du peuple et de son développement sur tous les plans (spirituel, intellectuel, social, physique) sont les buts et objectifs de la sociale de la république sociale populaire.
    tout le pouvoir appartient au peuple et est accompli par les organes élus, ses représentants directs.
    chaque citoyen-travailleur a droit à des soins médicaux, l’éducation, la retraite et la Sécurité sociale aux frais de l’État.
    est autorisée toute initiative, privée ou collective, étant en faveur du peuple et à son développement
    est interdit le capitalisme bancaire usurier, vivant aux dépens des intérêts d’emprunt – l’argent ne doit pas être gagné au travers de la servitude pour la dette, mais par la mise en œuvre de projets réussis
    l’État, agissant au nom du peuple et contrôlé par ses représentants, est le plus gros détenteur de capital et contrôle toutes les industries stratégiques
    la propriété privée est autorisée, mais les grandes fortunes et leurs investissements dans la politique et l’économie sont sous le contrôle de la société – personne n’a le droit d’être un oligarque et de régner sur le peuple par la création artificielle d’une situation d’exclusivité””

    Que voilà les bases de toute bonne Constitution !!! Qui devrait s’appliquer dans le monde entier.
    Mais comme ce sont les 1% qui détiennent le pouvoir et les canons, je crains fort qu’ils ne lâchent jamais leur “bout de gras”.
    Il faut remarquer que ces principes directeurs sont déjà ceux de la Révolution Bolivarienne en place dans certains pays d’Amérique du Sud et que s’évertue à détruire les USA et ses sbires.


    • José Le 17 juillet 2014 à 13h00
      Afficher/Masquer

      Les 1% détiennent peut-être le pouvoir et les canons, mais ils n’en font jamais usage directement. C’est dans les 99% restants que sont recrutés les kapos du système, il ne faut jamais le perdre de vue.
      (Extrait de l’article wikipedia “banalité du mal”:
      “Hannah Arendt, philosophe et spécialiste de théorie politique, juive allemande, réfugiée aux États-Unis, suit, en 1961 et 1962 en Israël, le procès d’Adolf Eichmann, criminel de guerre nazi, en tant qu’envoyée spéciale du New Yorker. Elle estime qu’Eichmann, loin d’être le monstre sanguinaire qu’on a décrit, est un homme tristement banal, un petit fonctionnaire ambitieux et zélé, entièrement soumis à l’autorité, incapable de distinguer le bien du mal. Eichmann croit accomplir un devoir, il suit les consignes et cesse de penser. C’est ce phénomène qu’Arendt décrit comme la banalité du mal. Il ne s’agit pas de le disculper : pour Arendt, cette attitude est impardonnable, et Eichmann est coupable.
      Ce concept pose des questions essentielles sur la nature humaine : l’inhumain se loge en chacun de nous. Dans un régime totalitaire, ceux qui choisissent d’accomplir les activités les plus monstrueuses ne sont pas si différents de ceux qui pensent en être incapables. Continuer à « penser » (c’est-à-dire s’interroger sur soi, sur ses actes, sur la norme) est la condition pour ne pas sombrer dans cette banalité du mal ou encore dans la « crise de la culture ». Dans un régime totalitaire, cela est rendu plus difficile par l’idéologie, la propagande et la répression.”


  10. perceval78 Le 15 juillet 2014 à 10h52
    Afficher/Masquer

    La position Americano Française vu par les Américains le 7 juillet
    =
    http://www.whitehouse.gov/the-press-office/2014/07/07/readout-president-s-call-president-hollande-france
    =
    1) les Russes attisent le conflit
    2) il est légitime de rétablir l’ordre


    • Olivier Berruyer Le 15 juillet 2014 à 10h57
      Afficher/Masquer

      “il est légitime de rétablir l’ordre”

      Il aurait fallu le dire à Ianoukovytch en février…


  11. Lt Anderson Le 15 juillet 2014 à 11h01
    Afficher/Masquer

    “Je serai vraiment curieuse de voir si nos élites bienpensantes, nos chercheurs et sociologues, qui se sont tellement attachés aux revendications du premier Maïdan, vont mettre autant de vigueur pour soutenir ce mouvement populaire-là. Car, pour eux la question est simple: ils sont contre la corruption, les oligarques, l’extrémisme, pour le respect de l’autre, le combat pour le vivre ensemble, ou bien cela dépend-il de qui formule ces revendications ?”

    Elles n’y ont vu que le message anti-Russie et pro-UE. Maintenant elles sont satisfaites.
    Que dire de plus?


    • V_Parlier Le 16 juillet 2014 à 23h54
      Afficher/Masquer

      Attention, ceux qui viendraient à grogner en Ukraine à présent ne pourront forcément être que… des agents du FSB ! La petite blague du jour qui ne mange pas de pain: http://www.youtube.com/watch?v=LXJey-WlOCc .


  12. OlegM Le 15 juillet 2014 à 11h17
    Afficher/Masquer

    0.01% de soutient populaire en Ukraine sont garanti. A Donbass peut-être même 0.1% 😀 si on compte pas les “touristes” russes.
    Désolé, je connaît aucun des mouvement signataires. Ce sont des vitrines nouvellement crées des “républiques” autoproclamées DNR-LNR?
    Sinon, la grande guerre s’approche …. Bonne chance aux russes. Ca ne sera pas comme en 1918-20


    • raloul Le 15 juillet 2014 à 12h41
      Afficher/Masquer

      Bonjour!

      Avez-vous réalisé un sondage dans la région récemment? Pensez-vous qu’une écrasante majorité d’ukrainiens de l’Est soutiennent le pouvoir central de Kiev??? Et à propos de vitrine nouvellement crée, écrivez-nous un mot à propos du “parti” du président actuel de l’Ukraine…

      J’espère sincèrement que vos sombres prédictions concernant la “grande guerre” qui serait proche ne se réaliseront pas. Il faut savoir raison garder et comparer ce qui est comparable. Oui, nous ne sommes plus en 1918-1920, merci et bravo de l’avoir remarqué.

      Enfin, il y a aussi beaucoup de “touristes” ukrainiens en Russie. Je parle bien sûr de ceux que la vilaine propagande russe appelle “réfugiés”, qui se comptent par dizaines de miliers. Bien sûr, ceux-ci sont certainement à 99,9% en faveur du régime kiévien, n’est-ce pas, et contrairement aux apparences ils ne fuient pas, mais vont se faire des vacances d’été peinard chez ces horrrrribles Russes (qui ne cherchent bien sûr que la guerre civile et l’annexion de leurs voisins, voire la guerre mondiale, ça va de soi…).
      http://www.unhcr.fr/53ad8335c.html


      • OlegM Le 16 juillet 2014 à 12h10
        Afficher/Masquer

        Si j’essayai de vous répondre de façon détaillée, mon post aurait été 1) trop long 2) bloqué ou supprimée par la modération.
        C’est pour quoi je préfère contempler les virages que prennent certains penseurs “indépendants” sous une forte influence de Russia Today. Le temps mettra les choses en ordre, il l’a toujours mis. Les ukrainiens se battront et payeront les erreurs du passé. Et l’Europe, comme d’habitude, comprendra ce qu’elle vaut (la défense de ses valeurs), c’est à dire à peu près rien. Ah oui, le grand contexte: La Russie est le dernier grand empire classique (not empire of mind de W. Churchill) qui avec l’Ukraine il entre dans sa 2me phase de désintégration Enjoy the ride 😀


      • Mimi Le 17 juillet 2014 à 02h04
        Afficher/Masquer

        Et ceux qui y vont pour travailler… Pour nourrir leurs familles…
        Moi je ne connais que cela….


    • languedoc 30 Le 15 juillet 2014 à 16h23
      Afficher/Masquer

      Bonne chance aux russes et bonne chance aux terriens car ce sera la dernière.


  13. perceval78 Le 15 juillet 2014 à 11h26
    Afficher/Masquer

    Victoria Nuland a le sens de la formule, après son “Fuck the EU” un peu rude mais très compréhensible, voici qu’elle nous gratifie d’un raccourci intéressant : From Dayton to Donetsk …

    La semaine dernière avec l’inévitable Carl Bildt au Croatia Forum 2014
    =
    http://www.state.gov/p/eur/rls/rm/2014/jul/229183.htm
    =

    From Dayton to Donetsk, for more than 20 years, the United States has been proud to stand
    with the nations represented at this conference in the hard work we have done together to build
    a Europe whole, free, and at peace.
    ….
    c’est sur que: THE PEACE … ils ont un peu forcé la dose … mais bon avec une bonne dose de cocaïne ça peut passer …


    • tepavac Le 16 juillet 2014 à 16h47
      Afficher/Masquer

      bonjour
      que veut dire nuland par “arrêter les serveurs proxy” ?
      est-ce qu’on va etre privé d’information sur ce qui se déroule à nos portes ?
      est-ce possible ?
      est-ce le début d’une guerre,…. mais contre qui se prépare t-elle ? est-ce contre la Russie, ou contre les Citoyens Européens qui observent et tentent d’avoir une opinion sur ce drame ?

      Il y à quelques temps, une journaliste Espagnole, profondément indignée, demandait pourquoi aucun médias européen ne relait la grave crise qui secoue son Pays,
      qui sait ici, qu’il y a eut plus de six milles manifestation dans toute l’Espagne, la promulgation de loi liberticide, des interdictions de toutes sortes…
      que sait-on exactement des peuples voisins? Grece, Pologne, Italie, Allemagne…

      au fond n’est-ce pas envers la conscience des peuples Européens que se développe cette guerre plus que suspecte ?
      bien cordialement


  14. Jean Le 15 juillet 2014 à 11h31
    Afficher/Masquer

    Cette vidéo date d’un mois, elle a peut être déjà été posté ici, mais dans le doute je la mets.
    Car apparemment le gouvernement de Kiev voudrait faire des déplacement de population russophone.
    De là à penser à des camps concentratoires…

    http://www.youtube.com/watch?v=ZIohJfFrYSk


  15. perceval78 Le 15 juillet 2014 à 14h42
    Afficher/Masquer

    Ou on est t’on en Ukraine ?

    Carl Bildt annonce des Russes depuis samedi

    Carl Bildt @carlbildt · Jul 12
    Disturbing and grave reports of regular Russian forces entering parts of Ukraine territory. Must be verified. Would be serious escalation.
    Retweeted 742 times

    Le rapport de l’OSCE qui court jusqu’au 13 Lundi 18h
    =
    http://www.osce.org/ukraine-smm/121255
    =
    There was a reported movement of a significant amount of military hardware across the Russian-Ukrainian border. A senior military Ukrainian officer speaking to the SMM on 13 July, stated that a column of tanks and other military hardware had entered Ukraine from the Russian
    Federation at Zelenopolie border crossing point on that day. The officer claimed that the artillery pieces (MT12 ‘Rapira’) and trucks (KAMAS, URAL), captured in a video image, were not issued to the Ukrainian army.
    The column, according to the military officer, was later seen in Luhansk city and was on the move, in the direction of Donetsk city. The SMM is currently not in a position to verify this information, but will follow up.
    =
    Carl Bildt continue d’informer

    Retweeted 325 times
    Carl Bildt ?@carlbildt 1h
    Amazing things you can find in the local stores in Donetsk these days. Or are they possibly from somewhere else… pic.twitter.com/LDrAnhXKjJ
    =


  16. C Balogh Le 15 juillet 2014 à 14h58
    Afficher/Masquer

    Un peu hors sujet mais…
    Prêter à la Russie, c’est prêter à la France.à 19:00
    “le pays bien-aimé des banques françaises, c’et la Russie”
    Dans le dernier quart du 19 ème siécle.
    Dès 1716, on se croirait aujourd”hui, dette, Bruxelles, spéculateurs…….décidément!

    http://www.youtube.com/watch?v=ez2ohIhtX0k&feature=youtube_gdata_player a


  17. ANNA Le 15 juillet 2014 à 15h47
    Afficher/Masquer

    Une manif a Kiev contre la vente des Mistral a Poutine :

    http://www.youtube.com/watch?v=y65CSZqq8RU#t=140

    a partir de 1’20” on voit un français faire un discourt anti-russe 🙂


    • Ardéchoix Le 15 juillet 2014 à 16h23
      Afficher/Masquer
      • V_Parlier Le 15 juillet 2014 à 17h14
        Afficher/Masquer

        Quand je vois la pancarte “vous avez peur du chômage, vous n’avez pas peur de la guerre?”, j’ai comme l’impression d’un renversant renversement de situation…
        Bref, après BHL il y en a encore d’autres qui se chargent de nous faire honte.
        Et en plus, il parle Russe et pas Ukrainien. Il n’assume même pas…


      • jules Le 15 juillet 2014 à 18h43
        Afficher/Masquer

        Ce qui me botte, dans cette débauche d’insanités à la limite de l’hystérie, c’est le slogan qui dit : « François Hollande, don’t sell French dignity for money ». Le tout agrémenté de belles couleurs azur et jonquille.

        Dans un bordel disparate — je n’ose plus écrire « pays » — ou les milices de pitbulls décervelés et baveux à la solde d’une poignée de milliardaires apatrides et psychopathes jouent les génocidaires comme d’autres jouent à la belote ou à touche-pipi, c’est émouvant.

        Monsieur Facebook, please, invente-nous un arc-en-ciel…


    • perceval78 Le 15 juillet 2014 à 17h25
      Afficher/Masquer

      Mort de rire,ca vient de suede, encore Carl Bildt

      On security/Lundin ‏@londil 2h
      Will France’s Mistral Warships Make Russia a Naval Threat? http://ow.ly/za8kL
      =
      Merci l’europe… et… l’OSCE …
      =
      http://www.sipri.org/about/bios/lars_erik_lundin
      =
      http://www.atlanticcouncil.org/blogs/natosource/will-france-s-mistral-warships-make-russia-a-naval-threat#.U8RhvJ4Nyag.twitter
      =


      • perceval78 Le 15 juillet 2014 à 17h31
        Afficher/Masquer

        Ah et j’oubliais tous les généreux donateurs dont l’inévitable Open Society
        =
        http://www.sipri.org/about/funding
        =
        Whaooo c’est une attaque combiné … de NATOSource…
        =
        Francois Heisbourg prend pitié de nous
        =
        Retweeted 117 times
        NATOSource ‏@NATOSource 23h
        In October, France is handing Russia one of the world’s most advanced warships, #Mistral http://www.atlanticcouncil.org/blogs/natosource/will-france-s-mistral-warships-make-russia-a-naval-threat … pic.twitter.com/rrnSIRK0us
        =
        Bruegel aussi !!! c’est Bruxelles qui nous attaque
        =
        Followed by Bruegel
        EurActiv ‏@EurActiv 7h
        Ukrainian ambassador: French Mistral contract violates EU rules http://ow.ly/2KasLj
        =


        • perceval78 Le 15 juillet 2014 à 17h36
          Afficher/Masquer

          =========================
          Ca c’est plus logique … Bizness first … miam miam

          Ukraine Business ?@UkraineBusines Jul 13
          Mistral deal protesters call upon France to heed to her values on Bastille day
          http://www.ukrainebusiness.com.ua/news/12462.html pic.twitter.com/oHI0Sc1jQY
          =========================
          L’ambassadeur Lituanien en Suede

          Eitvydas Bajarunas ?@EitvydasB Jul 11
          #SouthStream … #Mistral … Indeed, lack of #EU unity faced with aggressive #Russia’s behaviour in #Ukraine
          =========================


          • perceval78 Le 15 juillet 2014 à 17h37
            Afficher/Masquer

            Il faut répondre à l’attaque par l’attaque… je propose de sortir de l’OTAN

            Ca va les refroidir grave les va t’en guerristes universalisés …


            • Olivier Berruyer Le 15 juillet 2014 à 19h32
              Afficher/Masquer

              Je vote pour !


      • Wilmotte Karim Le 15 juillet 2014 à 18h49
        Afficher/Masquer

        Si 2 navires suffisent à faire de la Russie une menace, la Suède peut toujours en acheter 5 à la France.


        • Olivier Berruyer Le 15 juillet 2014 à 19h36
          Afficher/Masquer

          J’adore !!! 🙂


    • bernard Le 15 juillet 2014 à 18h05
      Afficher/Masquer

      le Mistral , n’est qu’un pretexte , Certes un peu facile car navire de guerre , mais derrière c’est toute la coopération Franco-Russe qui est visée et d’une manière générale toute coopération Russo Européenne . Il n’y aurait pas les Mistral , ce serait la coopération Franco-Russe dans le domaine du spatial , la coopération allemagne Russie dans le domaine du gaz etc qui seraient l’objet de critiques .
      Bien entendu ça ne gene absolument pas les entreprises américaines de continuer les affaires avec les Russes , surtout si ils peuvent évincer les européens comme en Iran .

      Concernant la manif , il doit y avoir 2 ou 3 manipulateurs , organisateurs , le reste sont des idiots utiles .


      • VladimirK Le 15 juillet 2014 à 20h31
        Afficher/Masquer

        Quand le Mistral a fait un stop à Québec il y a deux semaines, les officiers ont insisté sur le fait qu’il ne s’agissait pas d’un “navire de guerre”, mais d’un navire de commandement et d’un navire hôpital. Le navire en question est très peu armé.

        Maintenant j’ajoute ma petite remarque personnelle : si vraiment la Russie voulait attaquer la Suède/la Pologne/les Pays-Baltes/l’Ukraine/les îles Tonga (rayer la/les mentions inutiles)
        1- pourquoi attendrait-elle ?
        2- qu’apporterait de plus un navire hôpital, porte hélicoptères ?

        Deuxième remarque : les commentateurs (pas ici, mais en général) font souvent l’amalgame Russie = Staline… pour info, Staline était Géorgien… suite à la révolution de 1917, les russes ont donné l’indépendance à la Finlande et aux pays Baltes – on a tendance à l’oublier (ou ne même pas le savoir)


  18. bm607 Le 15 juillet 2014 à 16h27
    Afficher/Masquer

    Une phrase intéressante dans le texte de présentation de Karine Bechet-Golovko et qu’on ne voit pas souvent ressortir je pense mais mérite d’être retenue :
    “Quant au soutien de Moscou, ils estiment que leur combat, principalement, dérange les élites russes, qui auraient préféré rapidement négocier avec Kiev la fin des hostilités, trouver un compromis et continuer leur business. Mais comme la population révoltée ne baisse pas les bras, comme une grande partie de la population russe les soutient, les élites russes sont obligées, au minimum, de faire semblant de soutenir le combat mené et de ne pas complètement le lâcher.”

    C’est un élément de compréhension pour ce qui est de la position Russe (population, oligarques, gouvernement), sachant qu’il n’est à coup sûr pas unique (manque d’envie de Poutine de se lancer dans une guerre que manifestement les uSA cherchent à initier pour renflouer leur économie sur le dos du Monde entier, etc…).

    Pour le principe du manifeste, pour ma part il me semble comme il a été dit plusieurs fois qu’il se heurte de front avec trop d’intérêts puissants, en interne au pays ou en externe, lesquels intérêts sont de plus sur le qui-vive et on ne peut pas compter sur un effet de surprise, donc qu’il a environ zéro chance de déboucher un tant soit peu. Hélas : il était séduisant.


  19. perceval78 Le 15 juillet 2014 à 17h41
    Afficher/Masquer

    Des nouvelles de François Heisbourg

    Petit message à NATO Source : vous savez ceux qui attaquenet le mistral, ben oui vous savez pas mais NATOSOurce et Atlantic council c’est les mêmes .

    Retweeted by Damon M. Wilson and 1 other
    François Heisbourg ?@FHeisbourg Jun 23
    Important step @NATOSource: On W’sday, NATO FMs will discuss setting up a trust fund to
    help UKR’s”defense capacity” http://www.nato.int/cps/en/natolive/news_111216.htm?selectedLocale=en
    Petit Message à l’ambassadeur US à Kiev , vous savez … (with Nuland fuck the UE)

    François Heisbourg @FHeisbourg · 10h
    Clear @GeoffPyatt: @StateDept fact sheet on Russia’s…Support
    for Armed Separatists in UKR: http://goo.gl/ctSDOU

    DOnc si je comprends bien, les US ont le droit de créer un trust pour alimenter les milices ukrainiennes , mais les méchants Russes n’ont pas le droit… bizarre bizarre …


  20. perceval78 Le 15 juillet 2014 à 17h44
    Afficher/Masquer

    Ah Mc Cain auditionne le futur Ambassadeur US en France : mistral Again

    Followed by Edward Lucas and 3 others
    Molly McKew ‏@MollyMcKew 27m
    .@SenJohnMcCain raises #Mistral by #France to #Russia in confirmation hearing for next US ambassador to France Jane Hartley.

    et MaidanOnline est suivi par le prince noir : Carl Bildt

    Followed by Carl Bildt and 2 others
    MaidanOnline ‏@MaidanOnline 4h
    Global Bastille Day #Mistral protest in New York https://www.facebook.com/events/1453236361593387/permalink/1455258344724522/ … pic.twitter.com/9c1PnxeHPl


    • VladimirK Le 15 juillet 2014 à 20h34
      Afficher/Masquer

      le prince con, pas le prince noir


  21. perceval78 Le 15 juillet 2014 à 17h54
    Afficher/Masquer

    Je fais ma petite enquête sur @lundin, voici le genre de sondages débiles que cet individu retweet :

    Retweeted by On security/Lundin
    Conrad Hackett @conradhackett · Jul 13
    Obama approval
    Muslims 72%
    Jews 55%
    No relig 54%
    Catholics 44%
    Protestants 37%
    Mormons 18%
    =
    http://www.gallup.com/poll/172442/muslims-approving-obama-mormons-least.aspx
    =
    Quelle est son intention ?? faire un coup d’état aux US, pour le compte des mormons ??
    c’est vraiment bizarre cette histoire …


  22. Chris Le 15 juillet 2014 à 18h28
    Afficher/Masquer

    « Les parties ont accordé une grande attention à la mise en place de la brigade militaire polono-lituanio-ukrainienne « UkrPolLitBrig » et accepté de signer un accord dans un avenir proche », a déclaré le service de presse du président ukrainien. Porochenko a également invité la Pologne à adhérer au programme de création d’emplois dans les localités du Donbass regagnées par l’armée ukrainienne”
    Donc, il s’agit bien de chasser les populations du Donbass !
    http://www.lecourrierderussie.com/2014/07/sud-est-ukrainien-15-07/


    • VladimirK Le 15 juillet 2014 à 20h35
      Afficher/Masquer

      Si cela devait arriver, les mineurs du Donbass ont promis de noyer les mines.


  23. Le diable Le 15 juillet 2014 à 20h08
    Afficher/Masquer

    Bonsoir à toutes et à tous,

    L’attention de M. Berruyer a été attirée par une interview de M. Paul Craig Roberts, ex-ministre de l’économie de Reagan. Dans cette interview, M. Roberts estime que dans la guerre d’Ukraine, le positionnement de l’Allemagne et de la France constitue un Schwehrpunkt (Clausewitz).

    Cela m’amène à butiner sur la websphere allemande. La propagande allemande est encore plus “Sturm” que la propagande française. Ca donne :

    https://de.nachrichten.yahoo.com/russisches-tv-berichtet-kreuzigung-ukraine-124949690.html

    Désolé pour ceux qui son nuls en allemand, mais l’Allemagne est indiscutablement notre voisin.
    Revenons à nos moutons : yahoo.de publie une photo non-datée, non-située, de “soldats russes près de Donetsk” (je vous laisse goûter le glissement sémantique).

    Bref. Le sujet de l’URL est le coup des gosses crucifiés à Slaviansk.

    Je voulais poster il y a qque jours une info non-recoupée sur ce sujet, transmise “à la russe”, oralement, sans URL (désolé, amis russes, je vous connais bien et je vous aime beaucoup, mais votre addiction aux heures passées au téléphone et à l’iPad vous perdra, ne niez pas).

    Bref voilà l’info, “à la russe” :

    (j’avais déjà parlé sur un autre fil ici d’un petit garçon attaché à Slaviansk sur une place par l’armée ukrainienne, le papa dégommé quand il a découvert son môme après avoir cavalé dans toute la ville)

    Bon, bref. Attention c’est du sévère.

    Une femme galicienne, mariée avec un Ukrainien de Slaviansk, et vivant à Slaviansk, est témoin de l’arrivée de l’armée ukrainienne (après le repli de Strelkov).

    Elle raconte : un type de Slaviansk s’était engagé dans les troupes de Strelkov. Sur place, il avait une épouse et un môme, genre 5 ans, un garçon je crois. Quand Strelkov s’est sauvé, le mari s’est sauvé avec. La nana est restée tout seule, avec le môme. L’armée ukrainienne a débarqué, a déboulé chez cette femme. Description : “il avait un débardeur [le gamin]”.
    Les soldats ont pris le gosse, l’ont emmené et crucifié “comme Jésus-Christ” (allez savoir ce que cela recouvre, mais en Ukraine, on n’est plus à ce genre de détails près). D’après le témoignage de la femme, la maman du gamin a été FORCEE à assister à l’agonie de son enfant. Elle est tombée dans les pommes. Le gamin a mis deux heures à crever. Ensuite, l’armée a attaché la maman à un char et l’a traînée dans toute la ville jusqu’à ce quelle aussi rende l’âme.

    Suite à cette histoire, la femme galicienne appelle sa mère pour la lui raconter.
    La mère : ” C’est normal, ce sont des terroristes”. Sa fille (la Galicienne) : “Si je n’avais pas quatre mômes, je m’engagerais dans l’armée de Strelkov”. La mère : “Tu n’es plus ma fille”.

    Ambiance.

    Qu’en dit yahoo.de (retour sur terre) ?

    “Mensonge brut monstrueux qui ressemble à la machine de propagande russe” (j’ai traduit par yahoo pour gagner du temps).

    De deux choses l’une : soit Poutine est effectivement un pervers à l’imagination débordante, soit il y a vraiment une guerre en Ukraine.

    Cordialement,

    le diable.


    • ANNA Le 16 juillet 2014 à 09h59
      Afficher/Masquer

      @Le diable
      C’est compliqué…cette histoire
      La première fois, que j’ai vu cette femme, elle donnait son témoignage devant les caméras dans une tente “des réfugiés”, et on entendait (“a coté” ) la voix d’une autre femme, qui confirmait ces récits…Donc on pourrait supposer, que cette histoire est véridique. Mais après, cette même femme parlait devant les caméras a ciel ouvert, déjà bien installé dans le camps des réfugiés en Russie, donc on pourrait supposer, qu’elle “en rajoute” pour être “mieux” considérer comme “une victime”
      Bref, nous ne savons rien. C’est peut être faux, ou c’est peut être vrais. Je comprends les médias russes, qui, dans le doute, essayent de faire monter la mayonnaise de l’émotion, vu que les merdias étranger n’en parlent pas de cette guerre civile ukrainienne, la quelle, comme toutes les guerres, comporte son lot des atrocités !


      • Le diable Le 16 juillet 2014 à 13h11
        Afficher/Masquer

        Bonjour Anna,

        Merci pour ces précieuses informations.

        Je tente d’évaluer très grossièrement le degré de férocité d’une partie de l’armée ukrainienne. Les “témoignages” d’atrocités, en particulier d’exécutions de civils dépourvus de valeur militaire sont nombreux, distincts et détaillés. J’entends par “civils sans valeur militaire” des personnes dont il soit évident soit très probable qu’elles sont dépourvues de valeur militaire : personnes de sexe féminin tous âges confondus (probabilité faible ou nulle), très jeunes garçons et hommes très âgés (probabilité nulle).

        L’hypothèse de travail extrême selon laquelle ces “témoignages” seraient TOUS faux me paraît irréaliste, voici pourquoi : si cette hypothèse était vraie, alors cela signifierait que la propagande russe est incomparablement plus mensongère que la propagande otanienne. Or, si l’on met dans la balance, avec un tout petit peu de bon sens, les attitudes respectives des Occidentaux et des Russes, alors il tombe sous le sens que les Occidentaux mentent PLUS que les Russes. Il est illogique que la propagande russe, qui ment d’évidence moins que la propagande otanienne, invente des mensonges pires et plus nombreux que la propagande otanienne. J’en déduis que l’ensemble que ces “témoignages” recouvre un “certain degré” de réalité. Autrement dit : si ne serait-ce que deux de ces “témoignages” étaient vrais, alors le degré d’extrémisme d’une partie de l’armée ukrainienne serait avéré.

        Reste à tenter de comprendre à quel point ces atrocités sont symptomatiques d’un comportement global de l’armée ukrainienne. Ces atrocités sont-elles toujours commises par les mêmes hommes ? En ce cas, il conviendrait d’identifier ces derniers. Or j’ai l’impression (ce n’est qu’une impression, je le concède) que ces atrocités sont “aléatoirement” réparties au sein de l’armée ukrainienne, disséminées en quelque sorte.

        J’observe au passage qu’une partie des témoignages provient de soldats ukrainiens. Au sein d’une même unité de conscrits semblent se trouver simultanément des fanatiques extrêmes et des hommes à peu près normaux, qui ne “tiennent pas le coup” lorsqu’ils voient, par exemple, leur camarades ouvrir le feu sur un vieillard qui passait par là.

        Il s’agit là d’une analyse psychologique extrêmement ardue. Je prendrai pour image le fait qu’aucun historien sérieux n’a jamais été capable de dresser le portrait psychologique du “soldat moyen de la Wehrmacht” à l’époque nazie, si tant est que cette “moyenne” ait un sens.

        Cordialement,

        le diable.


    • Slavyanka Le 16 juillet 2014 à 12h42
      Afficher/Masquer

      “De deux choses l’une : soit Poutine est effectivement un pervers à l’imagination débordante, soit il y a vraiment une guerre en Ukraine.”

      Le diable, vous ne pouvez dire que Poutine soit partout et à l’origine de tout événement car il n’est pas Dieu tout-puissant malgré toute sa force.
      Même si dans cette fameuse vidéo, la femme a menti ou “en a rajouté” (c’est peut-être du au choc émotionnel qu’elle a subi), une telle horreur aurait pu arriver dans cette guerre où des atrocités commises par des membres de Pravy Sektor (notamment à Odessa) et par des troupes ukrainiennes ont déjà été révélées.
      Quant au fait qu’il y a bel et bien une guerre en Ukraine, vous aviez encore des doutes à ce ce sujet ???


      • Le diable Le 16 juillet 2014 à 13h22
        Afficher/Masquer

        Bonjour Slavyanka,

        J’ai peut-être été trop elliptique.

        Je voulais dire : “De deux choses l’une : soit Poutine est effectivement [comme l’affirme la propagande occidentale] un pervers à l’imagination débordante, soit il y a vraiment une guerre en Ukraine [comme l’ignore la majorité des Français par exemple].”

        Cela aurait été plus clair.

        Toutes mes excuses.

        Cordialement,

        le diable.


  24. moderato si cantabile Le 15 juillet 2014 à 23h01
    Afficher/Masquer

    Il s’est créé un tel faussé dans la culture européenne, celle de la vraie Europe…nous sommes tellement poussés sur ce continent à l’Alzheimer…tout ça est tellement effrayant. Et pourtant, ça fait à peine quelques décennies, c’est dire que nous avons tous dans nos familles, dans notre entourage, des “témoins” de ce que nous étions encore, avant de sombrer. Nous avons sombré…dans un supermarché qui ne vend que du poison et du mensonge.
    J’ai tant du mal d’expliquer tout ça à des gens qui se pensent “privilégiés”, car nés à l’Ouest.
    Je n’ai aucun mal à parler avec eux de leurs malheurs. Ils ne peuvent pas comprendre qu’il y avait aussi du “bonheur”…derrière le “Rideau de Fer”
    J’ai trouvé ce jour le témoignage d’un serbe, chaque mot de ce qu’il dit réveille en moi des images et des souvenirs. D’un monde qui est mort…entre mensonge et espoir, avnt que ces peuples de l’Est vivent l’horreur.

    http://www.vineyardsaker.fr/2014/07/15/1989-lannee-ou-loccident-a-tout-rate-par-filo/

    Mais, l’espoir ne meurt jamais. Comme je suis quelqu’un qui traduit en musique et fête populaire, les chagrins, je vous fait part d’une des danses traditionnelle, à l’Est.
    C’est la danse du “désir”…c’est l’occasion pour tous, d’embrasser son désir “secret”. Il y a en a deux danseurs, une fille et un garçon, munis d’une écharpe, au milieu du cercle des danseurs qui représente le Monde du choix. Chacun va choisir celui qu’il désire dans ce Monde, il l’embrasse et il lui transmet l’écharpe et le droit de faire à son tour son choix. C’est du “désir” qui n’engage pas…sans suite, sans drogue autre que la liberté d’une danse. Il n’y a pas de fête roumaine sans cette danse…même pas dans la petite école. C’est tellement mieux que d’enseigner le “genre”.

    https://www.youtube.com/watch?v=_s5ByxIsCiE


  25. Sophiane Le 16 juillet 2014 à 03h17
    Afficher/Masquer

    Excellent boulot Olivier et l’équipe, je partage un lien qui complète un peu tout ça et qui donne des informations quasi “en temps réels” sur les évènements en cours en Ukraine :
    http://www.vineyardsaker.fr/


    • Le diable Le 16 juillet 2014 à 14h00
      Afficher/Masquer

      Bonjour Sophiane,

      Avec un petit peu de retard sur vous, je découvre à mon tour ce site, que promeut dedefensa.

      Exemple :

      http://www.vineyardsaker.fr/2014/07/15/des-operations-de-combat-cruciales-sont-peut-etre-en-cours-en-plusieurs-endroits-mise-a-jour/

      Il s’agit d’un point sur les opérations inédit, du moins à ma connaissance. Son apparente confusion n’est que proportionnelle à l’inévitable “brouillard de la guerre”, dont l’auteur est bien conscient. Il s’agit d’un travail de qualité.

      On y voit notamment des vidéos amateur de véhicules de l’armée ukrainienne détruits (au total deux BTR, un camion et un véhicule non-identifé). L’analyse de ces vidéos est difficile parce que ces vidéos n’ont pas été réalisées par des professionnels, mais “dans le feu de l’action” par des personnels qui ne sont pas formés au cadrage.

      L’on peut en tirer :

      – Les BTR touchés ont brûlé (peinture qui a fondu sous l’effet de la chaleur). Leurs équipages ont eu le temps d’évacuer (trappes d’évacuation ouvertes, absence de corps, sinon ils auraient été filmés).

      – Le camion a explosé. La tôle est très tordue, comme l’on peut par exemple observer sur l’épave d’un véhicule non-blindé qui a roulé sur une mine antichar. Or, il est impossible de poser des mines antichar DANS une route goudronnée. Le camion a donc été touché par une arme à projectile explosif, typiquement un RPG.

      – Par contre, il est très difficile de comprendre comment les BTR ont été détruits. Les épaves donnent l’impression d’avoir fait l’objet de violentes explosions (pneus tous arrachés, blindage tordu par endroits). Or une telle explosion ne peut avoir été provoquée que par :

      ° un canon antichar (dont Strelkov est dépourvu et dont le maniement demande une forte compétence et une forte logistique dont Strelkov est dépourvu)

      ° un missile antichar (à creuser ? Mais Strelkov ne doit pas en avoir beaucoup. Peut-être s’en sert-il à des fins psychologiques ?)

      Enfin, “le saker”, comme l’appelle dedefensa, poste… une ITW de Strelkov ! (avec sous-titres en anglais, s’il vous plaît !)

      De cette ITW ressort qu’un soutien logistique provient bel et bien de Russie. A quel degré ? Le Saker parle d’une colonne de cinquante blindés détruites. Pas très réaliste, à moins de disposer de l’armement adéquat.

      Il est néanmoins possible d’éliminer une forte unité avec peu de moyens, en jouant sur l’inexpérience, la manque de motivation et la peur du personnel ennemi. En effet, l’effet de surprise est une arme redoutable capable de déstabiliser une importante formation. Les exemples réels sont nombreux.

      Tactique possible – vieille comme le monde : n’utiliser que deux impacts (missiles antichar en l’occurence), immobiliser le véhicule de tête et le véhicule de queue. Toute la colonne visée est alors bloquée. Effet psychologique sur des personnels non-aguerris : ils ignorent la quantité d’armes et de munitions dont dispose l’attaquant. Comme leur peau est en jeu et qu’ils comprennent tout de suite la situation, ils se rendent.

      Le Saker, une vraie piste.

      Cordialement,

      le diable.


  26. Patrick Luder Le 16 juillet 2014 à 07h13
    Afficher/Masquer

    Ce manifeste n’a pas beaucoup de chances d’aboutir => Ils ont choisis la violence comme seule arme et ne feront que récolter une escalade de violence …


  27. ANNA Le 16 juillet 2014 à 10h54
    Afficher/Masquer

    Le 15 juillet 2014, Ukraine, Snejnoie, après les bombardements par l’aviation de Kiev, dans les décombres et les ruines d’un immeuble bombardé, les secouristes trouvent et sauvent un enfant vivant :

    http://www.youtube.com/watch?v=pIoXS9lgJBY#t=319
    a partir de 4’20”
    +18


  28. ANNA Le 16 juillet 2014 à 11h12
    Afficher/Masquer

    Sur la page-facebook du François Hollande il y a un déferlement des messages des ukrainiens, qui s’acharnent sur le pôoovre François, a cause de la vente des Mistrals a Poutine :
    https://www.facebook.com/francoishollande.fr

    🙂
    Je trouve cela bien “organisé”


  29. step Le 16 juillet 2014 à 14h23
    Afficher/Masquer

    visiblement encore une “égérie” de maidan : A mon avis on va en entendre parler, les médias adorent ce qui peut donner un story telling:

    http://www.courrierinternational.com/article/2014/07/16/il-faut-sauver-le-soldat-nadia-savtchenko

    On l’on a quand même un article dithyrambique sur une jeune femme et sa situation actuelle en russie, alors que le motif de sa détention, c’est à dire l’assassinat de journalistes russes en tant que snipeuse, ou son assistance à … est évacué en 1 paragraphe. force est de constater que la vie d’un journaliste n’a pas la même valeur. Si il avait été français et tué par les forces régionalistes … qu’est-ce qu’on aurait eu !
    Ou l’on voit le soutien de journalistes polonais vis à vis d’assassins de journalistes russes. Tout va bien.
    On a aussi droit aux accusation de torture voilée à l’encontre de poutine sans l’ombre d’une preuve, visiblement certains pays en sont resté à staline, tout va bien.


    • step Le 16 juillet 2014 à 14h44
      Afficher/Masquer

      3eme paragraphe d’ailleurs très peu clair, on se demande ce qu’il cache. Pourquoi se rendre en russie ?


    • moderato si cantabile Le 16 juillet 2014 à 17h34
      Afficher/Masquer

      Un article similaire a été publié dans la presse roumaine. L’auteur ne va pas de main morte et dès l’entrée accuse la Russie d’être en lien très étroit avec les “terroristes”.
      Je pense que toute la presse de l’UE reçoit la même “trame” pour les articles concernant l’Ukraine.
      Dernièrement la presse française se retient d’encore parler de ce sujet, mais au départ je lisais la même chose en roumain et en français.

      http://adevarul.ro/international/europa/video-femeie-pilot-aviatia-ucraineana-capturata-rusi-1_53bd62400d133766a846be52/index.html

      Aujourd’hui les tchèques se sont mis aussi. Leur Président annonce que “L’OTAN doit intervenir si la Russie occupe de nouveaux territoires en Ukraine” – pourtant, l’Ukraine ne fait pas partie de l’OTAN.

      http://www.evz.ro/nato-trebuie-sa-intervina-daca-rusia-va-ocupa-noi-teritorii-in-ucraina.html

      Sinon, ces jours-ci il y a une rencontre de prévue entre tout le “bloc de l’Est” pour former un “groupe militaire” censé aller aider l’armée ukrainienne. Ce doit être ça dont Nuland a discuté lors de sa visite en Croatie.


  30. reneegate Le 16 juillet 2014 à 14h26
    Afficher/Masquer

    Cette constitution est assez sommaire et très censitaire. En fait ce sont les élus qui élisent les plus hautes instances. De plus elle favorise énormément la scission puisque l’indépendance peut être choisie par une région. Ils ont d’autres chats à fouetter et sont plus dans l’action que dans la réflexion/rédaction d’une constitution. Ce serait interressant d’apporter contribution en leur proposant des canevas de constitution. Il me semble que le suffrage direct au niveau local est important pour choisir des hommes intègres que l’on connait et qui ont fait leurs preuves de leurs compétences. Ces élus locaux pourraient ensuite proposer des gouvernements avec des hommes choisis par eux pour mener à bien des projets politiques. Et à nouveau un suffrage direct pour choisir un des gouvernements/projets proposés. Dans le cas de l’Ukraine il y aurait un gouvernement/projet par région et un conseil nationnal dont les membres sont issus de chaque gouvernement régional garantissant l’unité du service public (trésor public,santé, éducation, transports,défense, banque d’ukraine) .


  31. ANNA Le 16 juillet 2014 à 14h46
    Afficher/Masquer

    Les observateurs de l’OSCE sont a Lougansk, 15 juillet :

    http://www.youtube.com/watch?v=pDmVbSdhu_k#t=116


  32. moderato si cantabile Le 16 juillet 2014 à 18h21
    Afficher/Masquer

    A en croire ce journaliste italien, il n’y a pas que la presse française qui se tait sur l’Ukraine, en Italie il se passe la même chose.

    http://www.mondialisation.ca/ukraine-en-attendant-un-nouveau-nuremberg/5391003

    Sinon, sachez que Piotr Smolar est de retour et il en parle (que pour les abonnés)…pas de l’Ukraine mais de la propagande russe, concernant l’enfant crucifié.


  33. Lysbeth Levy Le 16 juillet 2014 à 19h41
    Afficher/Masquer

    Bonjour les ré-informateurs, je vous met en lien un site d’informations sur le terrorisme, mais qui donne aussi de nombreuses infos sur le monde économique et politique : ALain Chevaliéras journaliste, et écrivain et un peu “barbouze” …

    http://www.recherches-sur-le-terrorisme.com/Analysesterrorisme/ukraine-problematique-multiple.html

    Très varié et dans la ligne que vous soutenez : désintoxication des mass médias, et épluchage de leurs mensonges…Genre le Seigneur du Vignoble…Bien à vous


  34. Jacques Le 16 juillet 2014 à 21h59
    Afficher/Masquer
    • OlegM Le 16 juillet 2014 à 23h10
      Afficher/Masquer

      Ouais, les russes bombardent les villes en Ukraine depuis leur territoire en utilisant les système GRAD (Katjusha)
      Filmé par les citoyens russes plusieurs vidéos depuis de différents endroits ont été mis sur Youtube et copié par les ukrainiens si jamais FSB les supprimes. 3 vidéos sur la page
      http://www.pravda.com.ua/news/2014/07/16/7032104/
      L’emplacement sur la carte :
      https://www.google.com/maps/@48.075444,39.927873,3a,75y,280.78h,77.48t/data=!3m4!1e1!3m2!1srHWc-PxeytNWkxUHNzlaYA!2e0
      Un bon test d’objectivité pour ceux qui disent qu’ils sont contre la propagande 🙂


      • ANNA Le 17 juillet 2014 à 09h36
        Afficher/Masquer

        Les soldats ukrainiens blessés, sont soignés en Russie :
        http://www.youtube.com/watch?v=3sAOtlbrhsY#t=19


      • Crapaud Rouge Le 17 juillet 2014 à 13h02
        Afficher/Masquer

        Vos 3 vidéos ne prouvent rien du tout ! D’après votre lien google, ça se passe près de la frontière, mais ça ne prouve rien. Curieusement, les tirs, nettement visibles à leur lumière sur la 1ère vidéo, partent d’une zone d’où s’élève de la fumée noire : peut-être un endroit qui a lui-même été touché par un bombardement. Ce point bombardé est-il en Russie ? Vos vidéos ne font que montrer le conflit entre les Résistants qui encerclent des unités ukrainiennes le long de la frontière, mais les uns et les autres sont en Ukraine.


  35. Serge Le 16 juillet 2014 à 23h53
    Afficher/Masquer

    @Oleg
    Si c’est vrai,alors je dis tant mieux ! Et évidemment cela n’engage que moi ici …
    Mais croyez vous sérieusement que dans ce cas,on puisse parler d’un engagement militaire des Russes .
    Essayer d’imaginer ce que cela donnerait dans ce cas !
    Je ne donnerais par cher de vos “protégés” …IIs sont déjà en difficulté aujourd’hui dans un couloir de la mort ,près de la frontière russe ,en fuyant vers le sud , sous le feu des insurgés .
    Pourvu que cela continue jusqu’à la libération du Donbass !


    • OlegM Le 17 juillet 2014 à 00h24
      Afficher/Masquer

      C’est une démonstration impossible à mettre en doute. Il y en a d’autres: avec les armes repris à Slaviansk, Kramatorsk et ailleurs (les GRAD sur les camions russe des années 2000s) les mines, les Igla, etc. Les photos du garde-frontière russe sur Instagram, le video des separatistes et Kurginian …. J’imagine que les US avec leur satellites ont des preuves encore plus tangibles qu’il ne peuvent publier sans démontrer leur capacités d’observation. D’où l’annonce de nouvelles sanctions.
      Est-ce que c’est un engagement militaire? Disons, que Poutine fait tout pour que les séparatistes (ou plutôt les russes comme Guirkine, Borodaï, etc) ne subissent pas une défaite militaire durant l’été. Peut être en espérant qu’à l’automne le front s’arrête ou les négos commencent de force.
      Peu importe. Si je veut être bref: regardez l’histoire de la guerre en Croatie 91-95 (avec les proportions 1 pour 10) et ce qui est arrivé à la Serbie et Milosevic. C’est la version hard, dont j’espère qu’on sera épargné.


      • Wilmotte Karim Le 17 juillet 2014 à 10h22
        Afficher/Masquer

        Vous aviez déjà été repris sur les Igla qui, selon vous, ne pouvaient pas abattre d’avion Ukrainien.

        Quand à votre explications sur le fait que les USA cachent leurs capacités d’observation… même pas une petite image un peu fouettée? A un moment, c’est vraiment trop gros pour passer (à part, peut-être, sur la population Galicienne).


      • Crapaud Rouge Le 17 juillet 2014 à 13h12
        Afficher/Masquer

        démonstration impossible à mettre en doute” : oui, d’autant plus que j’attends toujours de la voir, cette “démonstration”. Où se cache-t-elle ? Dans vos vidéos qui ne donnent aucun indice sur les positions, (de la caméra, de la source des tirs et de leur cible), et sans que l’on sache où passe la frontière ?

        J’imagine que les US avec leur satellites ont des preuves encore plus tangibles qu’il ne peuvent publier sans démontrer leur capacités d’observation. D’où l’annonce de nouvelles sanctions.” : j’imagine que les Russes savent qu’ils sont observés, et c’est pourquoi j’imagine qu’ils ne bougent pas le petit doigt. C’est pourquoi ils sont scandalisés par “l’annonce de nouvelles sanctions“. Évidemment, avec votre parti pris, c’est forcément les Russes qui mentent, jamais les Américains n’oseraient mentir n’est-ce pas ?


        • OlegM Le 17 juillet 2014 à 17h30
          Afficher/Masquer

          Boeing 777 vient d’être abattu au-dessous de Donbass. Au début les séparatistes se sont pressé de déclarer que c’était un AN-26 ukrainien. D’autres preuves?
          RIP aux innocentes victimes de la barbarie poutinienne. Et honte aux collabos poutiens en Europe!


          • Olivier Berruyer Le 17 juillet 2014 à 17h48
            Afficher/Masquer

            “RIP aux innocentes victimes de la barbarie poutinienne.”

            => le douceur de vos propos et votre humanisme me laissent à penser que, si c’est partagé en Ukraine, celle-ci n’a vraiment rien à faire dans l’UE ni dans ses accords de voisinage – qu’elle règle comme une grande ses problèmes avec la Russie (c’est ça être “indépendant”, et non pas venir chouiner auprès des voisins)…


            • OlegM Le 17 juillet 2014 à 18h02
              Afficher/Masquer

              Je vous rappelle, que l’Ukraine a abandonné les armes nucléaires en échanges des garanties des occidentaux (US, UK) et de la Russie.


    • tepavac Le 17 juillet 2014 à 22h05
      Afficher/Masquer

      bonjour serge, bonjour à tous !
      juste pour te dire de ne pas te fatiguer avec les fausses présentations d’ “olegm” ou “golem”.
      En dehors du fait matériellement exploitable par google earth, filmé est ouest, transversalement au lac, couché de soleil dans l’axe de la camera, laisse supposer sans beaucoup de doute que les tirs se font du térritoire Ukrainien et justement de l’endroit oû certains “militaires” à la solde (dont on ne sait trop qui d’ailleurs) sont pris au soit disant piege entre la frontiere Russe et les Résistants du Dombass.
      mais le plus simple est toujours de confondre le menteur avec ses mensonges. En l’occurence, aucun intéret pour les russes, ou pro-russes, de venir aux limites visibles de la frontiere pour se faire piéger par tous les frontaliers qui se baignent joyeusement dans le-dit lac frontalier.
      en définitive, je réagis parce que la méthode est grossière, heurte ma conscience pour ne pas dire l’insulte. Je ne suis ni pro-russe, ni contre qui que soit sur cette terre, j’aime ma liberté, j’aime découvrir, voir comprendre le monde dans lequel nous sommes tous unis. et ce site est une bénédiction en ces temps opaques et menaçant, il nous éclaire, nous permet d’avoir une plus juste compréhension des forces en mouvement qui agissent autour de nous.
      merci à tous, et même à “golem” qui me permet de me rappeler pourquoi je dois toujours agir ou réagir.
      bien cordialement


  36. Melmoth Le 17 juillet 2014 à 00h05
    Afficher/Masquer

    Je sais bien que les lecteurs du site d’Olivier, classé numéro 3 des sites français (woah!! félicitations!!), sont globalement assez informés de la réalité des événements (s’il fallait compter sur les merdias subventionnés…), mais je suis tombé sur un petit doc de 30 mn assez intéressant qui retrace la génèse du conflit actuel en Ukraine, à partir d’une interview du journaliste lituanien Rolandas Paulauskas.
    C’est assez clair et il s’attache surtout à parler des problèmes ethnicistes entre les parties de l’Ukraine…mais n’y a t-il pas derrière ça une volonté évidente de provoquer un chaos? il donne l’exemple de la Lituanie qui elle aussi pourrait très bien finir comme l’Ukraine si un gouvernement décidait de monter une ethnie contre une autre.
    Enfin on apprend que les USA avait programmé déjà avant le référendum de Crimée de “reconstruire” et d’y investir leur dollars.
    https://www.youtube.com/watch?v=V9ube0p-d7k


  37. hageta Le 17 juillet 2014 à 01h04
    Afficher/Masquer

    On voit des tirs de Grad, l’identification du lieu des postes de tir semble correct mais on ne voit pas la cible des tirs …

    Et les trois vidéos ont été mises en ligne sur youtube par ” EuroMaydan” .

    Quand on passe le nom de l’auteur Роман Бочкала , Roman Bochkala, via google il est dit que c’est de l’ukrainien et non du russe .


    • OlegM Le 17 juillet 2014 à 01h18
      Afficher/Masquer

      Le rayon de tir des GRADS jusqu’à 42 km.
      Depuis qqs jours les soldats ukrainiens subissaient les pertes en signalant que les tirs venaient de Russie. En voici la preuve.

      Une chanson en Anglais qui devient très populaire en Ukraine. De la popagande (il n’y a que ça de 2 coté en ce moment) mais aussi une vision de la Russie poutinienne par les ukrainiens. Fait par les kharkovites (Est) : https://www.youtube.com/watch?v=BzQqw7sdiG4


      • Wilmotte Karim Le 17 juillet 2014 à 10h23
        Afficher/Masquer

        Toujours est-il que vous n’avez rien prouvé.
        Vous savez ce qu’est une preuve n’est-ce pas?


        • OlegM Le 17 juillet 2014 à 17h17
          Afficher/Masquer

          Un avion de ligne occidental abattu par les séparatistes qui se sont pressé de déclarer que c’était un avion ukrainien suffit? Regardez le JT ce soir. Ou il vous faut Poutine en personne devant vous.
          Et j’ai prévenu sur ce blog-même du danger des missiles sol-air il y a qqs jours.
          J’attends avec l’impatience le billet d’OB à ce sujet.


  38. Mimi Le 17 juillet 2014 à 02h32
    Afficher/Masquer

    Excusez moi mais j’ai du mal a croire Poutine assez idiot, pour s’engager en Ukraine alors que cet hiver c’est l’Ukraine qui va même pas se vendre, mais se donner à la Russie.
    Une guerre ca coute cher. Et qui va payer,
    l’Otan un peu, en tenue de combat et qq matériels. Ca fait riche quand on parade.
    Le FMI , vous avez vu déjà un banquier donner de l’argent.
    L’UE oui bien sur pour repeindre les façades des monuments aux morts.
    Les oligarques heu…
    Donc qui va payer.. Posez vous la question. Vous aurez la réponse.
    N’oubliez jamais
    “Les peuples qui se sacrifient meurent pour des idées.
    Mais ceux qui les sacrifient vivent pour des intérêts”.
    Pauvre peuple.


  39. hageta Le 17 juillet 2014 à 09h38
    Afficher/Masquer

    Faut il s’en étonner vu le traitement que réserve aux russophones les nervis de pravy sektor
    comme à Odessa ? et vu leur généreux soutient en armement et conseillers techniques américains ?

    Academi , Ex Blackwater condamnée pour crimes en Irak, société de “contractors” américains ,est sur place et ce n’est certainement pas pour faire de la philatélie .


  40. moderato si cantabile Le 17 juillet 2014 à 14h10
    Afficher/Masquer

    Des affrontements entre l’armée ukrainienne et les mères des jeunes conscrits. Ça commence à sentir mauvais pour les nazis, bien au delà du front de l’Est.

    a http://www.youtube.com/watch?v=Pkl4sDOhrq8#t=25


  41. OlegM Le 17 juillet 2014 à 17h49
    Afficher/Masquer

    Pour ceux qui comprennent le russe:
    Le forum de pro séparatistes:
    http://forum.for-ua.com/read.php?1,4069849
    “Encore un avion abattu?”

    Сводки от Стрелкова Игоря Ивановича
    17.07.2014 17:50 (мск) Сообщение от ополчения.
    Strelkov (Guikine) le chef russe de DNR s’est pressé de déclarer une nouvelle victoire:

    “В районе Тореза только что сбили самолет, вроде бы Ан-26, валяется где-то за шахтой “Прогресс”.

    RIP aux victimes innocent de la barbarie poutinienne et honte aux collabos de Poutine en Europe!


  42. reneegate Le 17 juillet 2014 à 19h32
    Afficher/Masquer

    et c’est parti …


  43. hageta Le 17 juillet 2014 à 19h50
    Afficher/Masquer

    Oui oui après
    -les armes de destruction massive
    – les bébés koweïtiens jetés hors des couveuses par les soldats irakiens pendant la première guerre du Golfe
    -la trouvaille de la carte d’identité intacte du pilote arabe dans les gravats du World Trade Center peu de temps après le crash des avions dans les tours jumelles alors qu’on arrivait même pas identifier les corps …etc ..

    On peut faire confiance à Washington (Hollywood ?) pour nous sortir un superbe scénario sensationnelle .

    LA junte de Kiev et ses milices “Sieg Heil” ne doivent pas avoir le dessus effectivement .


    • OlegM Le 17 juillet 2014 à 21h26
      Afficher/Masquer

      Vous allez expliquer tout ça aux familles des victimes


  44. gallier2 Le 17 juillet 2014 à 21h54
    Afficher/Masquer

    Pour ceux qui lisent l’anglais
    http://cassad-eng.livejournal.com/16909.html
    fantastique article sur les complots au sein même des 2 régions rebelle. L’article permet de mieux comprendre comment la situation militaire a pu changer depuis la sortie de Slavyansk de Strelkov.


  45. Tom-Meursault Le 11 août 2014 à 17h08
    Afficher/Masquer

    Dans les grandes lignes je suis parfaitement d’accord avec ce Manifeste, qui contient des éléments très progressistes. Par exemple, le modèle de démocratie qu’il soutient se rapproche du modèle du soviet comme il se faisait en 1917. Mais dans ce cas il faut aller au bout du raisonnement, et clairement assumer cette position révolutionnaire, en n’hsitant pas à employer les mots d’expropriation ou autres.

    Mais c’est là des petits reproches que je fais. Je préfère 100 fois mieux lire ce genre de texte que les délcarations d’un Lyashko ou Porochenko.


Charte de modérations des commentaires