On observe sur le graphique suivant la tendance du CAC 40 depuis 2007 :

Évolution du CAC 40 depuis 2007

La chute suivant la crise de 2008 a été impressionnante. La timide remontée a cessé fin 2009 et le CAC 40 stagne depuis un an.

Malgré les prévisions enthousiastes, comme aucune bonne nouvelle réelle n’est survenue depuis lors, et que les nuages s’accumulent pour les mois qui viennent, on peut conjecturer qu’une nouvelle chute devrait bientôt survenir…


Comme à l’accoutumée, prenons plus de recul :

Évolution du CAC 40 depuis 1970

On observe ainsi :

  • l’effet majeur qu’a eu la crise de 1973, l’indice chutant de moitié et se stabilisant à ce niveau durant près de 15 ans ;
  • le reprise de 1985, l’indice retrouvant son niveau d’avant crise, mais chutant rapidement à cause du krach de 1987 ;
  • une période de relative stabilité de 1988 à 1995 ;
  • et de façon frappante les deux bulles majeures en M, celle dite des nouvelles technologies en 2000 (avec les start-ups pleines de pertes s’achetant des dizaines de millions), l’indice étant proche des 8 000 points en valeur constante 2009, suivi de la bulle financière de 2006.

Une analyse plus fine montre de façon frappante la forte hausse des volumes échangés et, paradoxalement, de la volatilité. Par exemple, entre le 1/1/1970 et le 15/08/2010, soit tout de même 40 ans, le CAC 40 n’a connu que 9 évolutions journalières supérieures à ± 8 %. 2 datent de l’élection de François Mitterrand en mai 1981 (record baissier de -13,9 % le 13/5/1981, et -9,5 % le 14/5/1981). Mais les 7 autres datent toutes de fin 2008 (négative le 6/10, positives les 19/09, 13/10 avec le record haussier de +11,2 %, 29/10, 24/11, 8/12) et de 2010 (positive le 10/05).

Il est intéressant de constater que finalement, tous les outils et modèles financiers rendent le système nettement plus instable que dans les 40 ans précédents, les opérateurs « informatisés » étant nettement plus enclins à la panique ou, plutôt, à l’euphorie (6 « maxi-hausses » très récentes dans les 7 « maxi-mouvements » depuis trente ans). L’indice américain S&P 500 (de Standard & Poor’s) a connu une évolution très proche.

Ceci s’observe si on s’amuse à représenter les évolutions annuelles de la bourse, façon Tétris :

Évolution du CAC 40 depuis 1970

On observe ainsi les distributions par décennie (par couleur) de l’évolution annuelle de la bourse. Il est assez étonnant (surtout pour un statisticien) de constater qu’aucune tendance n’apparaît, même sur les 4 décennies (la forme d’ensemble) – alors qu’on aurait pu s’attendre à retrouver une classique distribution gaussienne d’une loi normale

On peut finalement conclure que depuis 1995, la bourse a abandonné son rôle de valorisation d’actions d’entreprises dans une perspective de rapport à long terme, pour se transformer en véritable casino informatisé (à New York, la durée moyenne de détention d’une action est de 22 secondes – une partie du capital tournant très vite), la bourse étant désormais le repaire de hordes d’ordinateurs, qui manipulent allègrement les cours, et rend très périlleux le boursicotage à l’ancienne…

Les marchés font désormais n’importe quoi…

Dessin Cac 40 humour cartoon

Dessin Cac 40 humour cartoon

© Chappatte – www.globecartoon.com

Dessin Cac 40 humour cartoon

Dessin Cac 40 humour cartoon

Dessin Cac 40 humour cartoon

© Chappatte – www.globecartoon.com

3 réponses à 0350 Météo Boursière – Mai

  1. SOFIA Le 14 août 2011 à 07h32
    Afficher/Masquer

    bONJOUR DANS VOTRE GRAPHIQUE SUR LE CAC40 VOUS PARLEZ DE
    L EVOLUTION 1970-2011, JE PENSE QU IL S AGIT D UNE ERREUR CAR IL ME SEMBLE QUE LE CAC40 A ETE CREE EN 1987


  2. sofia Le 15 août 2011 à 16h41
    Afficher/Masquer

    Mes excuses et merci de cette précision je l’ignorais


Charte de modérations des commentaires