I. Olivier Delamarche

Un grand classique : La minute d’Olivier Delamarche: Chine: “Ils pensaient que ça s’était stabilisé par l’opération du Saint-Esprit” – 04/01

Olivier Delamarche VS Marc Riez (1/2): Pourquoi l’interruption des cotations engendre-t-elle la perte de contrôle des marchés asiatiques ? – 04/01

Olivier Delamarche VS Marc Riez (2/2): Les banques centrales doivent-elles impérativement agir pour accroître les marchés ? – 04/01

II. Philippe Béchade

Le best-of de Philippe Béchade de l’année 2015

Philippe Béchade VS Sébastien Korchia (1/2): Comment les marchés se sont-ils comportés tout au long de l’année 2015 ? – 30/12

Philippe Béchade VS Sébastien Korchia (2/2): El Niño aura-t-il des répercussions sur les cours des matières premières en 2016 ? – 30/12

III. Jacques Sapir

La minute de Jacques Sapir: Pétrole: “il y a les prémisses d’une crise importante” – 05/01

Jacques Sapir VS Bruno Fine (1/2): Le repli de l’activité manufacturière impactera-t-il les marchés financiers ? – 05/01

Jacques Sapir VS Bruno Fine (2/2): Quels sont les avantages et les inconvénients de la baisse des prix du pétrole ? – 05/01


Petite sélection de dessins drôles – et/ou de pure propagande…

 

 

Images sous Copyright des auteurs. N’hésitez pas à consulter régulièrement leurs sites, comme les excellents Patrick Chappatte, Ali Dilem, Tartrais, Martin Vidberg, Grémi.

19 réponses à Miscellanées du mercredi (Delamarche, Sapir, Béchade)

Commentaires recommandés

Renaud 2 Le 06 janvier 2016 à 09h31

Question purement rhétorique. On fait des affaires avec l’Arabie Saoudite, pas avec l’Iran. Suivant ses préceptes de finance islamique, l’Iran ne fait pas partie du système bancaire mondial. Comme le rappelait Bouthaina Chaabane dans l’article publié récemment, la Syrie ne possédait pas de dette extérieure avant la crise. L’Occident ne peut donc recourir à la guerre économique, ces pays étant de ce point de vue là indépendants. On passe donc à la déstabilisation du pays, puis à la guerre. John Perkins dans ses confessions d’un assassin financier explique cela très bien.

  1. TienTien Le 06 janvier 2016 à 08h05
    Afficher/Masquer

    L’Arabie saoudite et l’Iran prêts à s’étriper: j’adore la bulle “avec lequel fait on le plus d’affaires” ?
    Très humoristique, mais tellement réaliste !


    • reneegate Le 06 janvier 2016 à 09h24
      Afficher/Masquer

      ce n’est pas avec l’Iran c’est sur. Ce type d’ “humour” ne fait en fait que valider le discours policé des médias. S’il avait été question de l’Arabie Saoudite et du Qatar nous aurions pu parler de caricature et en rire, mais la comparaison avec l’Iran c’est du cirage de pompes (celles de Fabius) et donc un attentat contre toute intelligence


      • Francois Le 06 janvier 2016 à 09h44
        Afficher/Masquer

        Certes, et de scrupules aussi… C’est la recette du succès!


      • luc Le 06 janvier 2016 à 11h43
        Afficher/Masquer

        depuis les accords us iran et la fin de l’embargo, les investisseurs étrangers affluent en iran

        notamment les businmen allemands, dont les dirigeants politiques ont d’ailleurs critiqués vertement l’arabie saoudite pour ses executions, et “menaceraient” de diminuer ses ventes d’armes à l’arabie saoudite


    • Renaud 2 Le 06 janvier 2016 à 09h31
      Afficher/Masquer

      Question purement rhétorique. On fait des affaires avec l’Arabie Saoudite, pas avec l’Iran. Suivant ses préceptes de finance islamique, l’Iran ne fait pas partie du système bancaire mondial. Comme le rappelait Bouthaina Chaabane dans l’article publié récemment, la Syrie ne possédait pas de dette extérieure avant la crise. L’Occident ne peut donc recourir à la guerre économique, ces pays étant de ce point de vue là indépendants. On passe donc à la déstabilisation du pays, puis à la guerre. John Perkins dans ses confessions d’un assassin financier explique cela très bien.


      • FifiBrind_acier Le 07 janvier 2016 à 06h25
        Afficher/Masquer

        On ne fait pas d’affaires avec l’ Iran, c’est chasse gardée des Américains.
        Ils ont exclu Renault et Peugeot du marché iranien pour y vendre leurs propres voitures.

        “Les entreprises américaines accélèrent leur retour en Iran”.
        http://www.lefigaro.fr/societes/2014/05/03/20005-20140503ARTFIG00030-les-entreprises-americaines-accelerent-leur-retour-en-iran.php

        Washington menace les entreprises françaises”
        http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2014/02/06/20002-20140206ARTFIG00312-iran-washington-menace-les-entreprises-francaises.php


      • Max Le 08 janvier 2016 à 07h55
        Afficher/Masquer

        Sur le principe bon constat.
        C’est l’un des points d’écueils d’un accord entre l’Iran et les USA /UE, qui veulent rendre l’Iran financièrement et technologiquement dépendant.
        Cette dépendance est la condition indispensable pour renouveler et pérenniser le personnel politique iranien dans un sens favorable aux USA/UE.
        L’Iran actuellement sur cette dépendance est plutôt tourné vers l’Asie.
        De plus l’Iran est directement en contact avec l’Asie Centrale.
        Sur l’Arabie Saoudite
        Malgré le soutien des USA, ce pays semble être en phase d’épuisement.
        Il a financé une bonne partie des guerres des USA.
        Il finance les islamistes en Syrie.
        Le résultat est que petit à petit la guerre ce rapproche non seulement de l’Arabie Saoudite mais aussi de la Jordanie.
        Ses réserves financières s’effondrent et ce n’est pas le nouveau prix du pétrole qui va arranger la situation.
        Contrairement à l’Iran qui est un vrai pays et pour lequel ont peut fonder de grands espoirs pour sa population, l’Arabie Saoudite dans sa forme actuelle ne doit son existence qu’au pétrole.


  2. BA Le 06 janvier 2016 à 08h39
    Afficher/Masquer

    Douze pays européens.

    Douze pays européens viennent de reprendre le contrôle de leurs frontières nationales car 1 005 504 migrants sont entrés dans l’Union Européenne en 2015.

    Douze pays européens ont constaté l’échec total de l’espace Schengen.

    Lise cet article :

    Schengen passera-t-il l’hiver ?

    http://www.marianne.net/schengen-passera-t-il-hiver-100239209.html


    • theuric Le 06 janvier 2016 à 15h39
      Afficher/Masquer

      Nous nous apercevons tous, chacun en son temps, de la fragilité de l’Union-Européenne, due, entre-autre, à son manque cruel et structurel de démocratie, elle fut conçue comme cela, que personne ne vienne pleurer ensuite.
      Ce triple blocage de notre union, institutionnel, idéologique et politique, la faiblesse de sa gouvernance à faire face à une crise quelconque, comme en 2008, nous montre et démontre une fois encore que sa réalité n’est pas celle qui nous fut racontée depuis longtemps, que le but de sa construction ne fut pas celle qui nous fut présentée.
      En fait, tout cela arrange le peuple et non pas les élites, le principe de réalité, ici politique, reprend ses droits, comme il est normal.
      Je reste attentif et donc curieux de ce qu’il va se passer en 2016, soit pendant les 360 jours qui viennent.
      Miam, j’en salive déjà.


  3. AL21015 Le 06 janvier 2016 à 10h36
    Afficher/Masquer

    De mois en mois nous assistons toujours au même match entre d’un coté, Delamarche, aidés des autres éconoclastes (tous excellents) et les tenants du marché casino, Marc Riez et consorts. Un grand Merci à tous les acteurs de cette série spaghetti, un tantinet répétitive certes, mais qui a le grand mérite de nous éclairer et nous expliquer les bases de cette économie de marché. Passionnant ! A quand une formation diplômante ? 🙂
    Belle année à tous et toutes !


    • RGT Le 06 janvier 2016 à 19h13
      Afficher/Masquer

      Il faut quand même rappeler que Marc Riez est assez “corsé” dans son “optimisme à l’épreuve des balles”.

      Je conseille aux Éconoclastes de lui offrir un bonnet rouge et une barbe blanche.
      Il ressemblera ainsi à son père spirituel dans “Blanche-Neige” : j’ai nommé Simplet.

      Je pense qu’Olivier Delamarche devrait apprécier cette proposition car il suffit de regarder ses mimiques quand son interlocuteur parle, c’est très instructif !!

      Meilleurs voeux pour 2016, en espérant, comme dans le dessin humoristique, qu’elle soit MOINS PIRE que 2015.
      Hélas, avec les “artistes” qui sont au gouvernement, c’est assez mal parti.


  4. Charles Michael Le 06 janvier 2016 à 13h14
    Afficher/Masquer

    A propos des prix du baril,

    http://www.resilience.org/stories/2015-12-22/we-are-at-peak-oil-now-we-need-very-low-cost-energy-to-fix-it

    by Gail Tverberg, originally published by OurFiniteWorld.com | DEC 22, 2015
    (Gail Tverbergest actuaire comme OB)

    http://euanmearns.com/oil-production-vital-statistics-december-2015/
    probablement le site le plu pointu sur le sujet des quantités produites

    et pour finir, aujourd’hui sur zerohedge, une liste des compagnies US secteur Schiste Fracking et les ressérements de credits bancaires.
    http://www.zerohedge.com/news/2016-01-05/next-default-wave-banks-have-quietly-shrunk-these-25-energy-companies-credit-facilit

    Désolé que se soit en anglais, mais devrait être d’intérest pour les éconoclastes et Jacques Sapir en particulier.

    en France suivre Oil Man et Manicore.


  5. Betty Le 06 janvier 2016 à 13h24
    Afficher/Masquer

    Pour aller dans le sens de Monsieur Delamarche, le Japon arrivait en 2012 en sixième position pour le taux de pauvreté relative* parmi les pays de l’OCDE derrière le Mexique, Israël, la Turquie, le Chili et les Etats Unis d’Amérique.

    *Le taux de pauvreté relative est le pourcentage de la population ayant un revenu inférieur à la moitié du « revenu disponible équivalent médian », qui est le revenu disponible du ménage considéré divisé par la racine carrée du nombre de ses membres

    http://www.oecd.org/fr/eco/etudes/Japan-2015-synthese.pdf


  6. Lysbeth Lévy Le 06 janvier 2016 à 13h36
    Afficher/Masquer

    Hors sujet mais important pour la “liberté d’expression” en danger ..avec une pétition à la clé..:

    http://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes/vaucluse/avignon/un-maitre-de-conference-d-avignon-poursuivi-apres-avoir-ironise-sur-les-blancos-de-manuel-valls-897167.html

    Faudra t’il faire “attention” à ce que nous écrivons ??


    • TienTien Le 06 janvier 2016 à 17h36
      Afficher/Masquer

      “Faudra t’il faire attention à ce que nous écrivons ? ”

      Appréciant souvent vos commentaires, j’ose croire que votre question est de pure forme.
      En cette semaine de “charlisme” exacerbé et d’état d’urgence prolongé, je pense qu’une élémentaire prudence dans l’expression de nos opinions ne serait pas malvenue…
      Et non, je ne souffre pas de paranoïa.


    • Macarel Le 06 janvier 2016 à 23h09
      Afficher/Masquer

      Yes ! Big brother is watching you !

      Ceci dit sur le blog il y a une modération, donc tout ce qui s’écrit n’est pas publié.


  7. Macarel Le 06 janvier 2016 à 14h44
    Afficher/Masquer

    Armes aux USA

    Singulier pays qui accepte que meure 30000 citoyens par armes à feu tous les ans, soit l’équivalent de dix 9/11. Ou depuis 2001, l’équivalent cent quarante 9/11.

    Mais il est vrai que ce n’est pas le nombre de victimes qui compte, il y a des formes de violence qu’une société accepte, une violence à “bas bruit” qui fait beaucoup de victimes, alors qu’une violence, certes fortement connotée symboliquement, mais qui au final fait beaucoup moins de victimes, met en émoi la même société, et est instrumentée par les autorités du pays pour lancer des guerres sans fin à travers toute la planète.


  8. BA Le 07 janvier 2016 à 08h20
    Afficher/Masquer

    Etat d’urgence.

    L’expression de l’année 2016 : état d’urgence.

    Jeudi 7 janvier 2016 :

    Etat d’urgence en Californie à cause de la fuite de méthane massive.

    Le gouverneur de Californie a déclaré l’Etat d’urgence mercredi autour de Los Angeles à cause d’une fuite de méthane massive qui a forcé des milliers de résidents à évacuer et que les experts qualifient de catastrophe écologique majeure.

    « Cette fuite est incomparable, catastrophique car c’est du méthane, un gaz à effet de serre 80 fois plus puissant que le Co2 à l’échelle de 20 ans, et qui agit beaucoup plus rapidement », dénonce Stephanie Pincetl, professeure de sciences environnementales, interrogée par l’AFP.


Charte de modérations des commentaires