I. Olivier Delamarche

Un grand classique : Olivier Delamarche VS Emmanuel Lechypre (1/2): Quelles perspectives sur les marchés financiers pour cette nouvelle année ? – 02/01

Olivier Delamarche VS Emmanuel Lechypre (2/2): Quelles tendances lourdes pourraient impacter la conjoncture économique cette année ? – 02/01

Olivier Delamarche VS Pierre Sabatier (1/2): Pourquoi le yuan fait-il des montagnes russes face au dollar ? – 09/01

Olivier Delamarche VS Pierre Sabatier (2/2): Que peut-on dire des Etats-Unis aujourd’hui ? – 09/01

II. Philippe Béchade

Philippe Béchade VS Bernard Aybran (1/2): L’année 2017 peut-elle être qualifiée de paisible pour les marchés financiers ? – 04/01

Philippe Béchade VS Bernard Aybran (2/2): L’entrée en fonctions de Donald Trump va-t-elle favoriser la relance budgétaire ? – 04/01

III. Jacques Sapir

Jacques Sapir VS Jean-François Robin (1/2): 2017 sera-t-elle réellement une année paisible ? – 03/01

Jacques Sapir VS Jean-François Robin (2/2): Comment le taux d’inflation va-t-il évoluer cette année ? – 03/01

Jacques Sapir VS Cyrille Collet (1/2): Faut-il déprécier le yuan ? – 10/01

Jacques Sapir VS Cyrille Collet (2/2): Donald Trump fait-il son effet sur l’économie américaine ? – 10/01

IV. ScienceEtonnante

Risques, décisions et incertitudes — Crétin de cerveau #5

V. DataGueule

La crise ou le trésor des entreprises perdues #DATAGUEULE 26


 

 

Petite sélection de dessins drôles – et/ou de pure propagande…

 

 

 

Images sous Copyright des auteurs. N’hésitez pas à consulter régulièrement leurs sites, comme les excellents Patrick Chappatte, Ali Dilem, Tartrais, Martin Vidberg, Grémi.

63 réponses à Miscellanées du Mercredi (Delamarche, Sapir, Béchade, ScienceEtonnante, DataGueule)

Commentaires recommandés

jp Le 11 janvier 2017 à 03h56

a propos de Pearl Harbour, je dois être encore plus bête : j’ai toujours pensé que les avions japonais avaient survolé l’Océan Pacifique ?

  1. jp Le 11 janvier 2017 à 03h56
    Afficher/Masquer

    a propos de Pearl Harbour, je dois être encore plus bête : j’ai toujours pensé que les avions japonais avaient survolé l’Océan Pacifique ?


    • Fabrice Le 11 janvier 2017 à 05h36
      Afficher/Masquer

      Je dirais plutôt qu’une flotte japonaise parti du Japon avait traversé l’océan Pacifique et lâché sur Pearl Harbor ses avions.


      • Rich Le 11 janvier 2017 à 06h08
        Afficher/Masquer

        C’est un tweet issu d’un compte parodique…


      • TS Le 11 janvier 2017 à 06h57
        Afficher/Masquer

        avec une carte du monde un peu différente cela devient plus simple à comprendre
        on oublie parfois qu’on se met au centre du monde par simple commodité
        http://derrierelescartes.over-blog.com/article-13788300.html


        • Deres Le 11 janvier 2017 à 09h19
          Afficher/Masquer

          Ceci dit, sur une telle carte, la ligne droite n’est pas le trajet direct … car la Terre est ronde mes amis !


          • JCH Le 11 janvier 2017 à 13h04
            Afficher/Masquer

            Pour citer Desproges: “La ligne droite NE PEUT ETRE le plus court chemin d’un point à un autre. SAUF, évidemment, si les deux points sont bien en face l’un de l’autre.” 😉


            • bigglop Le 11 janvier 2017 à 15h31
              Afficher/Masquer

              Hé oui! C’est pour cela qu’il faut très bien plier la carte mondiale pour faire coîncider Tokyo et Pearl Harbor. Evident mon cher Watson.


      • Pierre Bacara Le 11 janvier 2017 à 09h29
        Afficher/Masquer

        Au-delà de la plaisanterie dudit site, voici pour rappel quelques éléments de base concernant Pearl Harbour (7 décembre 1941).

        Pendant une dizaine de jours, la flotte combinée de l’amiral Nagumo (cinq porte-avions et leurs écrans, soit trente-deux navires de surface) se rassemble dans la baie de Nankan, dans les îles Kouriles. Elle en appareille le 26 novembre et, après un immense et épique détour par le nord, parvient à 400 kilomètres au nord de Pearl Harbour. De là, elle lance trois cent cinquante-trois avions en deux vagues, l’une à 06:00 heure locale, l’autre à 07:15.

        L’attaque japonaise contre Pearl Harbour est inspirée de l’attaque aéronavale lancée par les porte-avions de la Royal Navy contre la grande base navale de Tarente, en Italie, le 11 novembre 1940.


        • Pierre Bacara Le 11 janvier 2017 à 10h05
          Afficher/Masquer

          CONTEXTE GEOPOLITIQUE DE PEARL HARBOUR (1/2)

          Les événement militaires déconnectés de leur contexte politique n’ont pas de sens. Pour la petite histoire, donc, je me permettrai d’ajouter un mot au sujet du contexte de Pearl Harbour.

          Depuis des décennies, les historiens se demandent si l’attaque de Pearl Harbour a été, ou pas, indirectement SUSCITEE par le président Roosevelt au moyen de sa politique de pressions économiques contre le Japon (en réalité plutôt une contre-guerre économique) dans le but de favoriser une entrée en guerre des Etats-Unis d’Amérique dans la GUERRE CONTRE L’ALLEMAGNE NAZIE EN EUROPE.

          (…)


          • Pierre Bacara Le 11 janvier 2017 à 10h29
            Afficher/Masquer

            CONTEXTE GEOPOLITIQUE DE PEARL HARBOUR (2/3)

            Les dernières recherches (je pense à DOMHOFF entre autres) montrent qu’au 7 décembre 1941, cela fait déjà quatre mois que la future entrée des Etats-Unis dans la guerre en cours entre le IIIe Reich d’un côté, et l’Union soviétique et le Royaume-Uni de l’autre, est VALIDEE entre Churchill et Roosevelt. Cette décision a fait suite au voyage à Moscou effectué par John Hopkins, conseiller du “Sphinx” (surnom de Roosevelt) dès le déclenchement de BARBAROSSA, l’attaque d’Hitler, allié du Japon, contre l’Union soviétique.

            La stratégie états-unienne globale est si avancée que même la future installation à Washington d’un fonds monétaire mondial en cas de défaite d’Hitler est déjà en cours d’étude.

            Naturellement, les historiens n’ont pas manqué de noter que dans ce contexte, une attaque japonaise contre les Etats-Unis serait de nature à FAVORISER l’entrée en guerre des Etats-Unis et donc la mise en oeuvre de cette stratégie…


            • Pierre Bacara Le 11 janvier 2017 à 11h36
              Afficher/Masquer

              CONTEXTE GEOPOLITIQUE DE PEARL HARBOUR (3/3)

              Cette hypothèse d’école semble être une impasse.

              En effet, Roosevelt est convaincu que le différend nippo-américain au sujet des ressources naturelles chinoises pourra se régler au moyen des négociations en cours, et il compte sur la guerre économique contre le Japon pour se tailler une position de force lui permettant d’arracher à Tokyo les concessions dont l’industrie américaine a besoin.

              L’hypothèse d’une entrée en guerre du Japon contre les Etats-Unis n’entre donc pas dans ses calculs et, le 7 décembre, les Etats-Unis sont REELLEMENT surpris.

              Immédiatement, le président des Etats-Unis déclare la guerre au Japon. De son côté, Hitler, allié du Japon, déclare le premier (pour des raisons de politique intérieure) la guerre aux Etats-Unis, et envoie ses sous-marins ravager les côtes états-uniennes.

              Certes, tout l’affaire arrange le Sphinx, mais en dépit de toutes toutes les apparences, il ne s’attendait PAS au coup de Pearl Harbour.


            • UnKnown Le 11 janvier 2017 à 11h45
              Afficher/Masquer

              Bonne contextualisation, mais les historiens militaires vous objecteront à raison qu’avec ou sans la politique de “containment” de Roosevelt envers le Japon, ce dernier n’avait de toute manière pas le choix: Embourbé militairement en Chine depuis 1938, il lui fallait piller les ressources du common wealth s’il voulait poursuivre son effort face aux Chinois. L’attaque de la Flotte US est plus liée à la menace supposée qu’elle aurait représenté lors de l’invasion des possession britanniques, qu’à une réaction vis à vis de la politique de Roosevelt.


            • JP Le 11 janvier 2017 à 15h37
              Afficher/Masquer

              Roosevelt savait que les USA allaient être attaqués, et qu’il allait enfin pouvoir convaincre les américains de sortir de l’isolationnisme,
              Mais il ne savait pas exactement quand Pearl Harbour serait attaqué et encore moins l’ampleur des pertes stratégiques occasionnées.
              En 1935 les USA avaient testé une attaque aérienne sur Pearl Harbour., Le jour de l’attaque tous les grands porte-avions américains, clés de la grande bataille suivante, étaient au large. Gendha inspirateur de l’opération aérienne, sur les idées du général d’aviation US Mitchell qui avait montré dans les années 30 que les cuirassés étaient obsolètes, supplia en vain le vieil amiral Nagumo commandant la flotte d’attaque japonaise de les trouver et les couler.
              L’Amiral Yamamoto auteur du projet, mis en œuvre sur ordre du gouvernement japonais, le Japon asphyxié et poussé à la faute par Roosevelt, savait parfaitement, ayant vécu aux USA, qu’au final la puissance économique des USA écraserait le Japon, les USA réveillés. La raison impérieuse fût offerte par le général Tojo et l’empereur Hiro Hito.


            • Fritz Le 11 janvier 2017 à 17h03
              Afficher/Masquer

              Selon l’amiral Theobald, les Américains avaient cassé le code diplomatique japonais : l’échange des dépêches entre Tokyo et l’ambassade du Japon à Washington montrait le samedi 6 décembre 1941 que la guerre était imminente. Mais Roose-velt et ses proches ne savaient pas OÙ les Japonais allaient attaquer. Guam et les Philippines étaient des objectifs plus proches que Pearl Harbor.

              Cela dit, les deux tweets révèlent un humour très pince-sans-rire.
              Un exercice de validation des “compétences” en géographie, peut-être ?


        • Pierre Bacara Le 11 janvier 2017 à 18h35
          Afficher/Masquer

          @JP : “En 1935 les USA avaient testé une attaque aérienne sur Pearl Harbour. ”

          Je le savais mais ne l’ai pas mentionné pour la simple et bonne raison que cela fait un an au bas mot que je cherche en vain à remettre la main sur la source de cette information.

          Pourriez-vous s’il vous plaît m’indiquer la vôtre ?

          Merci d’avance pour votre aide précieuse.


          • JP Le 11 janvier 2017 à 22h35
            Afficher/Masquer

            C’est un souvenir lointain d’une ancienne lecture, sans garantir 1935 exactement.
            Une marine est le reflet hyper couteux de la politique d’un pays et chaque grand pays exposait outrageusement sa puissance. Je me souviens ainsi d’une grande image de cette époque, prise d’avion, montrant réunis alignés au mouillage dans la baie de Pearl Harbor les porte-avions US qui allaient influer considérablement sur l’histoire du Monde.


          • Pierre Tavernier Le 12 janvier 2017 à 21h28
            Afficher/Masquer

            @ Pierre Bacara
            Il est tout de même curieux que le USS Enterprise et le USS Hornet étaient absents ce jour-là de la base de Pearl Harbor pour manœuvres, ( le USS Saratoga étant en cale sèche à san Diego pour maintenance). De mémoire, le Lexington n’était pas affecté à la base de Pearl Harbor. Je ne prétend pas qu’il s’agissait d’un coup monté. Mais quand on voit le résultat de l’attaque de Pearl Harbor (9 cuirassés atteins dont 7 purent être renfloués – 3000 militaires décédés, à comparer avec le chiffre des décédés de l’ensemble du conflit avec le Japon), on se dit que cette attaque est loin d’avoir été un franc succès.


      • SEBLEB Le 11 janvier 2017 à 10h09
        Afficher/Masquer

        Et bien si c’est parodique, c’est vraiment bien fait Hé ! Hé !


    • Vassili Arkhipov Le 11 janvier 2017 à 09h24
      Afficher/Masquer

      Je suis perplexe. Soit l’auteur du tweet de réponse à pris ça pour argent comptant, soit il fait un double troll. Malheureusement, j’ai l’impression que c’est vraiment un “guerrier anti-conspi” assez bête pour croire que les Japonais ont vraiment attaqué Pearl harbor en passant par la chine. Comment se ridiculiser en pointant la bêtise des autres…
      En tout cas, évidemment que c’est de l’humour, ça sort d’une page facebook parodique qui se moque des théories du complot (même si on peut être agacé par le thème, c’est assez marrant et bien fait d’ailleurs, je vous conseille d’aller voir “complots faciles pour briller en société”.)


    • Duracuir Le 11 janvier 2017 à 10h34
      Afficher/Masquer

      Je comprends mal:
      vous êtes trop lourd pour comprendre que même la première image est du 2e degré?
      Ou vous faites vous mêmes du 3e degré?


    • Louis Le 11 janvier 2017 à 11h06
      Afficher/Masquer

      Il y aurait d’ailleurs une théorie du complot selon laquelle les japonais auraient fait exprès d’attaquer avant de déclarer la guerre.

      Et là je pouffe !

      Tout le monde sait depuis longtemps que ces avions japonais s’étaient simplement égaré pendant un exercice militaire ! Accident voilà tout !


    • bili Le 12 janvier 2017 à 00h06
      Afficher/Masquer

      Pour de vrai ta as lu le tweet au premier degré ^^ Toi t es un bon


  2. calal Le 11 janvier 2017 à 08h33
    Afficher/Masquer

    impressionnant les revelations de DATAGUEULE sur les tribunaux de commerce: greffiers mandataires et liquidateurs payes plus de 20000 euros par mois sur les fonds des boites en faillite,3 professions en situation de monopole en france.2.5 fois plus de faillite d’entreprises en france qu’en allemagne du a ce systeme.
    on attend donc la reaction de nos candidats “liberaux” a la presidentielle.parce que generalement pour casser du monopole qui vote a gauche ils sont la,mais quand les monopoles votent a droite,y a plus personne…


    • Deres Le 11 janvier 2017 à 09h21
      Afficher/Masquer

      L’influence des lobbys n’a rien à voir avec le droit de vote mais à leurs relations avec nos élites et les cercles du pouvoir. C’est comme le lien entre les patrons des banques et les énarques.


    • Au sud de nulle part Le 11 janvier 2017 à 09h38
      Afficher/Masquer

      Et tout ce petit monde plus les avocats qui s’organisent à travers des sociétés écran pour racheter à vils prix les entreprises liquidés dont ils ont en charge les dossiers. Les tribunaux de commerce et ceux qui gravitent autour forment une mafia et ça n’est pas nouveau. Et comme d’habitude la justice détourne le regard. La délinquance en col blanc organisée entre initiés, c’est sacré.


      • Sud Le 11 janvier 2017 à 10h17
        Afficher/Masquer

        Récemment, un TC de je ne sais plus haut, a évincé une scop d’une centaine d’ouvriers projetant de poursuivre la boîte en règlement judiciaire, au profit d’un fonds qui a payé cash la créance de l’URSSAF (1,5 M d’€) et a, dans la foulée, liquidé la boîte en licenciant le personnel et en refourguant les actifs à droite et à gauche (en Haute-Savoie, je crois ?…).


        • Genepi Le 11 janvier 2017 à 20h46
          Afficher/Masquer

          Je pense qu’il doit s’agir d’Ecopla à Grenoble


      • Genepi Le 11 janvier 2017 à 22h01
        Afficher/Masquer

        Ça me parait étonnant comme concept… Premièrement, on ne rachète pas l’entreprise liquidée (puisqu’elle n’existe plus) mais ses actifs. Les actifs qui pourraient faire l’objet de telles manipulations sont ceux qui ont beaucoup de valeur, et dont tout le monde à connaissance de la mise en vente… bref, concurrence sur le rachat: vous avez intérêt a faire ça dans les règles. En effet, si l’autre acheteur potentiel revoit l’actif sur le marché quelques temps plus tard à un prix bien supérieur (histoire de rentabiliser votre truc), il va forcement se poser des questions, regarder si un tel cas n’a pas déjà eu lieu… et porter plainte… bref, enquête de police, pas le même monde, ni la même mafia, tribunal de grande instance, toujours pas la même mafia… bref bien lourd et dangereux pour pas grand chose…


    • Genepi Le 11 janvier 2017 à 20h42
      Afficher/Masquer

      Le nombre de faillite plus élevé en France n’est pas due aux Tribunaux de Commerce, ou à la présence de ces professions réglementées, mais plutôt à la facilité de création des entreprises.
      Si vous laissez n’importe qui créer une entreprise sans obliger à réfléchir avant, ni à risquer quoique ce soit (d’un point de vue financier, légale, pénal…), évidemment vous vous retrouvez avec des trucs complétement bancales… et ça part en Liquid’ .
      La France peut donc bien se targuer d’avoir la plus grande facilité à créer des entreprises ou avoir le plus grand nombre d’entreprises qui se créent, faut pas non plus espérer qu’elles restent toutes en vie.


  3. jp Le 11 janvier 2017 à 10h41
    Afficher/Masquer

    le dessin de la vielle dame qu’on met en garde contre les escrocs ne me fait qu’à moitié rire : mon compte courant a fait des petits à l’insu du de mon plein gré ! sans que j’en sois informée ni que j’ai reçu le moindre relevé, c’est par hasard que j’apprends que j’ai maintenant 3 comptes courants là où je pensais en avoir un seul –> Multiplication par 3 des frais de tenue de compte !


    • Rémi Le 11 janvier 2017 à 15h06
      Afficher/Masquer

      Cool,

      comme cela que l’on voit que les Innovations américaines sont bien introduite en France (Et dans les Francais devinez par où)
      Le PDG de la Banque américiane qui avait fait cela a finalement été viré. En France il sera promu ou deviendra ministre.


    • Pascalcs Le 12 janvier 2017 à 04h13
      Afficher/Masquer

      Oui, c’est la méthode Wells Fargo. Encore une friandise au parfum anglo-saxon…


  4. Jean-Paul B. Le 11 janvier 2017 à 10h56
    Afficher/Masquer

    Charlie égal à lui même (et toujours maso): En Une, Trump et Poutine comme deux cadeaux de merde dont il faudrait se débarrasser!
    Comme Charb et ses copains ne sont plus là pour leur expliquer, qui pourrait avoir la bonté de leur dire que le vrai danger vient d’ailleurs? Déni quand tu nous tiens…


    • Alfred Le 11 janvier 2017 à 14h28
      Afficher/Masquer

      Charly Hebdo n’a plus besoin de lecteurs grâce à son trésor de guerre. Ça tombe bien…
      Les rebelles prout prout qui font pipi sur la moquette mais restent toujours du côté du manche. On ne sera jamais surpris.


  5. Mickael Le 11 janvier 2017 à 10h57
    Afficher/Masquer

    Jacques Sapir : pourquoi nos élites ont du mal à assumer leurs propres responsabilités
    https://www.youtube.com/watch?v=tES24gqqTQM


    • theuric Le 11 janvier 2017 à 13h57
      Afficher/Masquer

      Ce loup là je ne l’ai pas connu ni vécu, j’avais 4 ans lors de la fin guerre d’Algérie, mais penser que bombarder ou, simplement, si je puis dire, faire la guerre, se ferait sans mort civile c’est faire preuve d’une naïveté infantile plutôt affligeante, non?
      Et cela doit s’étendre à toutes les dimensions de leur pensée politique et économique.
      Un tel aveuglement idéologique explique énormément de choses et, par cette petite histoire, Monsieur Sapir met en relief ce que je soupçonnais sans pour cela que j’aie réalisé que ça puisse être d’un tel niveau d’angélisme bêta.
      Vous verrez, dans deux ans, voire moins, bon nombre d’entre eux diront : “…nous ne pensions pas que la situation était tellement désastreuse…”.
      Et le pire c’est que ceux disant ça le diront avec une grande sincérité.


  6. theuric Le 11 janvier 2017 à 13h29
    Afficher/Masquer

    Y-a pas à dire, mais je l’aime bien Monsieur Delamarche, quand quelqu’un dit une connerie, il le montre sans tergiverser.
    Alors pour l’aider je vais lui dire quel est le pourcentage “P” de chômeurs aux U.S.A., suivant les chiffres que j’ai recueilli sur Businessbourse.
    Sur une population d’un peu plus de 324 millions d’habitants “H”, il y a, tout compté, un peut plus de 102 millions de chômeurs “C”.
    Suivant, tout dépend si on se base sur l’ensemble de la population ou sur celle n’ayant pas l’âge ou les capacités de travailler, soit 20% en valeur très basse “B”, vu que des très vieux et des très jeunes se mettent au turbin, pauvreté oblige, ou 34% si on se base sur les valeurs officiels, de 16 à 65 ans “O”.
    Ensuite, une simple règle de trois suffit.
    Soit:
    P = C / H x 100 = 31, 48%,
    ou,
    PB = C / ( H – [ H / 100 x 20 ] ) x 100 = > 40%,
    ou,
    PO = C / ( H – [ H / 100 x 34 ] ) x 100 = > 47%.
    Vous pouvez refaire les calculs par vous-mêmes, Le signe > montrant juste que les deux derniers pourcentages sont arrondis pour quelques décimales.


    • Fabrice Le 11 janvier 2017 à 15h17
      Afficher/Masquer

      Theuric vous comptez la population active ? (en âge de travailler et pouvant travailler) ou la population totale je crois qu’il y a cette nuance.


      • theuric Le 11 janvier 2017 à 16h17
        Afficher/Masquer

        P étant la population totale;
        PB étant la population totale moins 20% de personnes non actives, soit 80% de population active;
        PO étant la population totale moins 34% de personnes non actives, soit 66% de population active.
        Cette différence de 14 point vient de ce que je ne considère pas les chiffres officiels U.S. comme fiable, comme de considérer, par le gouvernement, que 66% de la population est en âge et en capacité de travailler, ce qui donne ces 34% de gens officiellement ne pouvant pas travailler, quelles qu’en soient les raisons.
        Sinon j’ai considéré que 20% de personnes ne sont pas en capacité de travailler, pour leur âge, leur condition physique etc…, et que cela devait représenter une bonne moyenne.
        Cette différence de 14 points vient donc en raison de la faillite de nombre de fonds de retraites et de l’appauvrissement des familles forçant les adolescents et les vieux à trouver un travail.
        C’est pourquoi, quand à moi, je retiens le chiffre de 80% d’américains en capacité de travailler.


      • theuric Le 11 janvier 2017 à 16h21
        Afficher/Masquer

        Monsieur Delamarche a parlé d’un tiers d’américain au chômage, ce qui veut dire qu’il ne tient pas compte des nouveaux-nés.
        Si j’ai fait trois calculs différents c’est pour les raisons évoquées ci-dessus.


  7. Olivier77 Le 11 janvier 2017 à 14h59
    Afficher/Masquer
  8. Nanker Le 11 janvier 2017 à 15h19
    Afficher/Masquer

    Je profite du côté “fourre-tout ” de ce fil pour évoquer un anniversaire : cela fait 5 ans jour jour que le reporter de “France 2” Gilles Jacquier a trouvé la mort en Syrie (le 11 janvier 2012).

    Pourquoi évoquer la disparition de ce journaliste? Parce qu’il pourrait bien avoir été tué par les groupes islamistes djihadistes qui à l’époque donnaient encore le change en se faisant passer pour de braves citoyens syriens en lutte contre un infâme dictateur.

    Jacquier aurait été délibérément attiré dans un piège, puis liquidé d’un tir de mortier pour pouvoir ensuite faire porter la responsabilité de ce meurtre sur le régime d’Assad.

    Cette mort mystérieuse et à ce jour pas totalement élucidée mériterait peut-être un décryptage en profondeur dont lescrises.fr a le secret?
    Gilles Jacquier a peut-être été la première victime de cette guerre de com et de désinformation sournoise qui s’est jouée en Syrie dès le début de la guerre.


    • Fritz Le 11 janvier 2017 à 17h46
      Afficher/Masquer

      Je viens de retrouver cette note dans mes papiers : le reporter français Gilles Jacquier est mort à Homs le 11 janvier 2012. D’après un membre de la Ligue arabe, l’Armée Syrienne Libre serait responsable de sa mort (20 janvier 2012, mais je n’avais pas noté la référence), contrairement aux insinuations des dirigeants de France 2 (cf. Aujourd’hui en France, 14 janvier 2012).

      Selon Le Figaro, Jacquier a bien été tué par les insurgés (18 juillet 2012, p. 7).


  9. SanKuKai Le 11 janvier 2017 à 18h43
    Afficher/Masquer

    En très résumé, la théorie classique et même le libéralisme actuel part du postulat que les acteurs économiques font des choix rationnels pour maximiser leur profits et qu’il faut les laisser faire ce qui bénéficiera à tous.

    En dehors du fait qu’on voit tous les jours que le résultat n’est pas là, la video de Science Etonnante fout complètement en l’air le postulat de rationnalité de départ. Et de manière magistrale 🙂


    • Pierre Bacara Le 11 janvier 2017 à 20h23
      Afficher/Masquer

      Dans la théorie classique (au sens large), l'”homo oeconomicus” est un modèle THEORIQUE (abstrait) qui permet à l’économiste de manipuler le concept d’INDIVIDU, élément atomique de la science économique (ou économie politique). Sa nudité conceptuelle (l'”homo oeconomicus” ne décide que selon des critères rationnels et uniquement en fonction de ses intérêts propres) est le résultat du fameux “toutes choses étant égales par ailleurs” des économistes, qui est une manière de dire que le nombre de paramètres à exploiter pour mener un raisonnement ne saurait dépasser un certain seuil, faute de quoi le raisonnement serait trop complexe donc impossible à mener.

      En d’autres termes, la science économique part de l’intéressant postulat que plus son objet est proche du réel palpable, plus il exige de paramètres pour être appréhendé et donc moins il peut l’être. Mathématiquement, cela signifie que la limite de la faculté de la science économique à appréhender un objet tend vers ZERO lorsque le degré de réalisme de l’objet modélisé tend vers le REEL.


      • patrick Le 11 janvier 2017 à 22h47
        Afficher/Masquer

        ” la limite de la faculté de la science économique à appréhender un objet tend vers ZERO lorsque le degré de réalisme de l’objet modélisé tend vers le REEL”

        oui , les individus réels appréhendent sans problème les objets réels


    • patrick Le 11 janvier 2017 à 22h05
      Afficher/Masquer

      tout à fait , l’être humain n’est pas totalement rationnel et fait des tas d’erreurs , raison de plus pour se dire que personne n’est capable de planifier / organiser l’économie, donc aucun gouvernement n’est assez rationnel pour le faire.
      donc la solution est bien le libéralisme , laissons faire les individus , les dégâts seront toujours moins importants.


      • theuric Le 12 janvier 2017 à 15h05
        Afficher/Masquer

        En fait, ce n’est pas aux économistes de s’occuper d’économie, mais bien aux politiques.


      • Didier Le 12 janvier 2017 à 22h23
        Afficher/Masquer

        La démission libérale dans toute sa splendeur.


  10. ratafio Le 11 janvier 2017 à 22h13
    Afficher/Masquer

    Si j’étais vous je suivrais l’histoire enormissime du soir sur le dernier rapport anti-Trump , qui reprendrait apparemment une fanfiction pondue chez… 4chan… Grosse crise de rire sur le web sur /thedonald et bientot un peu partout ^^

    https://www.reddit.com/r/The_Donald/comments/5n8yd9/when_you_never_verify_anything_because_youre_fake/
    https://archive.fo/f54w9


  11. Lysbeth Levy Le 11 janvier 2017 à 23h46
    Afficher/Masquer

    Rôôh L’actrice Fanny Ardant traiterais les journalistes de “laquais” : https://twitter.com/PtdArcole/status/819229147985747969
    http://www.jeanmarcmorandini.com/article-253647-ecoutez-l-incroyable-interview-de-fanny-ardant-sur-europe-1.html

    ah les tronches ! Elle dénonce les américains et européens prompts à faire la morale au monde entier. Fanny Ardant c’est l’anti- Mery Streep !


  12. sissa Le 12 janvier 2017 à 22h53
    Afficher/Masquer

    La une de Libé avec Poutine en gros plan se lamentant de la survie de Charlie alors qu’il n’en a très certainement rien à faire vaut son pesant de cacahouètes. Le dirigeant russe est devenu l’épouvantail mis en avant systématiquement même lorsqu’il n’a aucun rapport avec le sujet..


  13. black micmac Le 13 janvier 2017 à 00h29
    Afficher/Masquer

    @ Pierre Bacara
    il semblerait que l’Allemagne ai déclarée la guerre aux États Unis pour que le Japon déclare la guerre aux alliés (accords de défense) afin qu’il ouvre un deuxième front à l’ouest de la Russie.
    Et les E-U sont donc rentré en guerre avec l’Allemagne en 1942 il me semble (?).
    Malheureusement pour l’Allemagne le japon n’est pas intervenu à la hauteur des espérances d’hitler.


  14. Mickael Le 14 janvier 2017 à 17h04
    Afficher/Masquer

    Jacques Sapir : “la souveraineté du peuple n’est plus reconnue” https://youtu.be/NJcbMgwf708


  15. Larousse Le 15 janvier 2017 à 02h09
    Afficher/Masquer

    Je lance un appel à Olivier Delamarche et Jacques Sapir pour qu’ils fassent une analyse du dernier livre de Madame Agnès Verdier-Molinié , et Olivier Beruyer et d’autres bien sûr aussi. -afin de mieux comprendre (quand j’écoute cette dame, découverte sur Europe1 et puis vue sur C dans l’air, j’ai cherché à la définir comme caricature et maintenant qu’elle passe vers 1h17 du matin dans “On n’est pas couché” je me suis dit “Tiens ! la Cruella du libéralisme…”, que voulez-vous le noctambulisme d’une insomnie occasionnelle.
    ps. Merci d’avance si la demande d’analyse est réalisée (je saurais mieux si j’ai tort ou raison)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Charte de modérations des commentaires