I. Jacques Sapir

Jacques Sapir VS Laurent Denize (1/2): Faut-il craindre une “crise bancaire majeure” en Europe ? – 11/07

Jacques Sapir VS Laurent Denize (2/2): Quid de la croissance en France ? – 11/07

II. Philippe Béchade

Philippe Béchade VS Bruno Fine VS Jean-François Gilles (1/2): A quel moment l’appréciation de l’euro va-t-elle poser problème ? – 25/07

Philippe Béchade VS Bruno Fine VS Jean-François Gilles (2/2): Quid du retour de la Grèce sur les marchés ? – 25/07

III. Les vidéos

Thinkerview

Science étonnante

DataGueule

Euh?réka

Le Réveilleur

IV. Les Répliques

87 réponses à Miscellanées estivales (Sapir, Béchade, Les vidéos et Les Répliques)

Commentaires recommandés

Alfred Le 09 août 2017 à 08h20

Sans idées preconcues sur cette affaire j’ai recherché un peu d’info (même de l’immonde):
http://mobile.lemonde.fr/societe/article/2017/08/08/aide-aux-migrants-le-delit-de-solidarite-denonce-apres-la-condamnation-de-cedric-herrou_5170166_3224.html?
Et alors ce qui lui est reproché me parrait plus clair. Il n’est pas condamné pour avoir fait preuve d’humanité mais pour avoir fait du militantisme et contrarié l’action de l’état. Ce n’est pas pareil désolé (quoi que l’on pense de l’action de l’état en l’espèce). Nous ne sommes pas dans le cas de la petite vieillie qui a aidé les migrants en bas de chez elle par simple humanité.
Ce serait bien de ne pas tomber dans la pensée automatique. Tous les actes ne se valent pas, n’ont pas la même portée.
Que penser des bateaux d’aide qui vont chercher des migrants dans les eaux lybiennes en coordination avec les passeur et trafiquants d’être humains? Ils font du bon travail PUISQUE ils sont dénoncés par les identitaires?
On nage en plein délire et les cerveaux sont débranchés. Et les valeurs minimales sont aux oubliettes.

  1. georges glise Le 09 août 2017 à 07h10
    Afficher/Masquer

    j’adore cette dernière réplique concernant la condamnation de cédric herrou, qui mérite notre total soutien pour aller en cassation!


    • placide Le 09 août 2017 à 08h08
      Afficher/Masquer

      Oui ainsi tes enfants mourront au champ d’honneur .


    • Alfred Le 09 août 2017 à 08h20
      Afficher/Masquer

      Sans idées preconcues sur cette affaire j’ai recherché un peu d’info (même de l’immonde):
      http://mobile.lemonde.fr/societe/article/2017/08/08/aide-aux-migrants-le-delit-de-solidarite-denonce-apres-la-condamnation-de-cedric-herrou_5170166_3224.html?
      Et alors ce qui lui est reproché me parrait plus clair. Il n’est pas condamné pour avoir fait preuve d’humanité mais pour avoir fait du militantisme et contrarié l’action de l’état. Ce n’est pas pareil désolé (quoi que l’on pense de l’action de l’état en l’espèce). Nous ne sommes pas dans le cas de la petite vieillie qui a aidé les migrants en bas de chez elle par simple humanité.
      Ce serait bien de ne pas tomber dans la pensée automatique. Tous les actes ne se valent pas, n’ont pas la même portée.
      Que penser des bateaux d’aide qui vont chercher des migrants dans les eaux lybiennes en coordination avec les passeur et trafiquants d’être humains? Ils font du bon travail PUISQUE ils sont dénoncés par les identitaires?
      On nage en plein délire et les cerveaux sont débranchés. Et les valeurs minimales sont aux oubliettes.


      • Raoul Le 09 août 2017 à 10h34
        Afficher/Masquer

        Évidemment qu’ils ne vont pas l’accuser de délit de solidarité ! Ça ferait mauvais genre dans la « patrie des droits de l’homme ». Alors, on trouve autre chose.

        Il aurait donc contrarié l’action de l’État. Quelle action de l’État ? Quand on voit ce que l’État fait à Calais avec l’envoi de policiers qui empêchent les associations de donner de l’eau et de la nourriture aux réfugiés, on se dit que contrarier l’action de l’État, c’est souvent faire œuvre pie.

        Et les réfugiés ne sont pas des migrants illégaux, rappelons le. Nous avons obligation de les accueillir, surtout que nous sommes en grande partie responsables de leur situation (c’est au moins le cas pour les libyens et les syriens).

        Il fallait réfléchir à deux fois avant de détruire ces pays. Mais il est clair que nous (la France) ne voulons pas assumer les conséquences de leurs actes. Et qu’on ne dise pas qu’il n’y a pas d’argent. Supprimons le CICE et on pourra consacrer quelques millions sur les dizaines de milliards récupérés pour apporter un peu d’aide à ces gens dont on a détruit le pays.


        • Raoul Le 09 août 2017 à 11h04
          Afficher/Masquer

          Petite correction : Mais il est clair que nous (la France) ne voulons pas assumer les conséquences de NOS actes.


          • thecis Le 09 août 2017 à 13h01
            Afficher/Masquer

            En même temps, ces actes ne sont approuvés que par 15% des Français…


            • Ls Le 09 août 2017 à 15h35
              Afficher/Masquer

              Donc 85% des français sont condamnables pour complicités passives (puisqu’on peut dire qu’ils ont laisser faire) ?


            • PierreH Le 11 août 2017 à 15h10
              Afficher/Masquer

              A LS: et quand on a voté pour un autre candidat, on fait quoi dans votre cadre ? On va mettre le couteau sous la gorge des autres français et on fait annuler l’élection ? Vous seriez pas en pleine surchauffe estivale un peu ?


        • calal Le 09 août 2017 à 13h15
          Afficher/Masquer

          y a tellement de lois et de reglements en france qu’on peut toujours vous coincer pour quelque chose. c’est le but d’ailleurs. et apres vous avez droit a l’arbitraire du juge qui doit apprecier entre deux lois: par ex le droit au respect du bail du cote du proprio et le droit au logement du cote du locataire.


        • Sirius de Véga (étranger) Le 10 août 2017 à 13h10
          Afficher/Masquer

          Juste pour préciser que la France n’est pas la patrie des droits de l’homme mais le pays de sa déclaration … voyez-vous et comprenez-vous la différence ?
          Bien le bonjour à votre Dame 😉


          • CanluCat Le 10 août 2017 à 19h37
            Afficher/Masquer

            La France portait officiellement le titre de Pays des Droits de l’Homme ; mais l’ONU, après la loi “Sécurité” de Hollande a retiré à la France le droit de porter ce titre ! En août 2015, si je me souviens bien…


      • christian gedeon Le 09 août 2017 à 11h04
        Afficher/Masquer

        L’affaire Herrou… ce monsieur a été condamné,à juste titre. Pour rappel il organisait le passage des “réfugiés” allant même jusqu’à aller les chercher en Italie,si j’ai bien compris.Faut quand même pas déconner,non? Le petit trafic entre bateaux “humanitaires ” et trafiquants passeurs lybiens est devenu du même tonneau…c’est un véritable système de navette entre passeurs et “humanitaires ” qui est mis en place,non?Et vachement juteux pour les passeurs,qui renouvellent leur cheptel,puisqu’il est traité comme tel ,en organisant non seulement le trafic de sortie de Lybie,mais aussi le trafic d’entrée en Lybie,pour pouvoir continuer à “travailler ” à flux continu et tendu…un modèle friedmannien exmplaire en fait…qu’on pense une seconde à ces ultralibéraux lybiens,qui ont mis en place un système économique quasi parfait…au lieu de pleurnicher.


        • Raoul Le 09 août 2017 à 13h08
          Afficher/Masquer

          Qu’il y ait des profiteurs, c’est évident, comme toujours dans ce type de situation. Mais, encore une fois, qui est responsable de la destruction de la Libye qui était un pays riche ?

          Je considère comme un principe qu’il faut assumer les conséquences de ses actes (même si ce n’est plus trop à la mode à notre époque). Nous avons largement contribué à ramener la Libye au Moyen-Âge en violant les lois internationales et notamment en détruisant les infrastructures civiles. Nous devons maintenant recueillir ces réfugiés qui ne demandaient qu’à vivre en paix et ont tout perdu.

          Les réfugiés révèlent ce que nous sommes, des hypocrites tenant de eaux discours humanitaires, mais, qui, mis face aux conséquences de leurs actes, fuient leurs responsabilités et refusent même d’appliquer ce que les lois internationales nous imposent.

          Nous avons été beaucoup plus efficaces pour sauver des banques en faillite (à quel coût !) que nous le sommes pour aider des êtres humains en détresse. Honte à nous !


          • christian gedeon Le 09 août 2017 à 14h26
            Afficher/Masquer

            Quand donc comprendrez vous que les réfugiés(sic!) ne sont pas Lybiens!!!Mais que la Lybie sert de plateforme à un trafic humain d’une ampleur invraisemblable!!! la Lybie est devenue un “hub “en quelque sorte,parfaitement géré par les trafiquants…et en quelque sorte par leurs alliés humanitaires qui sillonnent la Méditerranéenne avec leurs bateaux relais ou balais,comme vous voudrez.”Nous ” avons détruit la Lybie? Certes,certes…mais dites donc,je n’ai pas vu grand monde s’élever en France contre l’agression de la Jamahirrya. C’était eine kleine nacht musik à l’époque,non? Où ils étaient les gaucho bobos humanitaires à ce moment là? Au dodo?


            • Raoul Le 09 août 2017 à 17h58
              Afficher/Masquer

              Ces réfugiés, que vous refusez de voir comme tels, ils viennent, comme par hasard, des pays où les États-Unis et leurs vassaux sont intervenus : de l’Afghanistan, de la Syrie, de la Libye, de la Somalie, etc. Et nous sommes très loin d’en accueillir autant que d’autres pays comme le Yémen, un pays pourtant très pauvre (et en guerre), qui a accueilli près de 280 000 réfugiés somaliens.

              Que la Libye soit devenue la plaque tournante d’un véritable trafic humain, j’en suis bien conscient, mais, là encore, à qui la faute ?

              Et, même s’ils sont mêlés à des migrants économiques (qui existent depuis longtemps), les réfugiés sont bien là, avec leur pays détruit par nos interventions « humanitaires ».

              Et, puisque nous n’osons tout de même pas les tuer, du moins directement, nous essayons, par tous les moyens, de leur rendre la vie impossible. Jusqu’à les priver d’eau potable à Calais. Et c’est Cédric Herrou qu’on condamne sous des prétextes cousus de fil blanc !


            • olivier Le 09 août 2017 à 20h32
              Afficher/Masquer

              @Raoul
              Ce moment génant quand les faits ne correspondent en rien aux affirmations.

              “Ces réfugiés, que vous refusez de voir comme tels, ils viennent, comme par hasard, des pays où les États-Unis et leurs vassaux sont intervenus : de l’Afghanistan, de la Syrie, de la Libye, de la Somalie, etc. »

              https://www.spectator.co.uk/2017/07/migrants-and-madness-in-the-med/
              «  Yet according to Eurostat, the EU’s statistical arm, of the 46,995 migrant arrivals in Italy in the first four months of this year, only 635 were Syrians and 170 were Libyans. By contrast, 10,000 came from Nigeria, 4,135 from Bangladesh, 3,865 from the Gambia, 3,625 from Pakistan and 3,460 from Senegal. »

              Vous ne pouvez pas seul et unilateralement decider de l’héritage de nos pères, principe démocratique oblige. Ca commence par le respect des lois. Les premiers sur la liste sont nos enfants.


            • Sandrine Le 10 août 2017 à 09h50
              Afficher/Masquer

              Certes la majorité des migrants qui débarquent en Europe en ce moment ne proviennent pas de pays en guerre. Cependant si le capitalisme financiarisé historiquement originaire de l’Europe (puis de l’Amerique du Nord) n’avait pas détruit l’agriculture vivrière dans nombre de pays du sud pour la remplacer par des productions intensives et rentables à l’exportation provoquant un exode rural massif dans les grandes métropoles desdits pays où règne de surcroit une exploitation au profit notamment de grande firmes occidentales, on n’en serait peut-être pas là non plus.
              On pourrait aussi rajouter le développement de la technoscience occidentale probablement un peu pour quelque chose dans le réchauffement climatique qui provoque lui aussi des migrations.
              Et je ne parle pas de notre religion que nous avons diffusée de part le monde et qui condamne la contraception et engage les hommes à croitre et se multiplier-pas génial pour lutter contre la surpopulation…


            • olivier Le 10 août 2017 à 12h27
              Afficher/Masquer

              @ Sandrine
              A vous lire nous sommes coupable de tout. Nuançons.

              1) Capitalisme financiarisé (…) on n’en serait pas là.
              Ca se discute. L’exode rurale n’a pas qu’une cause. Nous exportons notre model de civilisation, principalement urbain. Ils nous imitent et nous envient, c’est pour cela qu’ils veulent venir. Agriculture ou pas, nous l’avons vécu (exode rurale du 19e). Il faut aussi voir leur dirigeants et leur incompétences : Mugabe, Niger 2004. « Superposer les cartes de la faim en Afrique révèle un couple guerre- famine»

              2) technoscience / réchauffement / migrations
              Ah. La mode des réfugiés climatique. Ou ? Déjà que l’antrophisme du rechauffement est contesté… terrorisme = réchauffement ? (©Macron) ? PS : C’est bien ‘notre’ science qui rend utile les ressources. Pas de science, pas développement.

              3) ‘notre’ religion / contraception / surpopulation
              N’oublions pas l’isl** et l’animisme. Je ne suis pas pape et ils suivent leur foi. (nous avons enrayé l’esclavage et le cannibalisme, c’est déjà pas mal). Définissez surpeuplé. Vous êtes malthusienne ? moi pas. On nous disais que la terre serait surpeuplée et en famine avec 4 milliards… Aujourd’hui la famine recule. Et l’Inde, le japon, taïwan, la corée… ? (densité).

              Enfin vous n’invalidez pas ma conclusion.
              La culpabilité n’est pas héréditaire.


            • Sandrine Le 10 août 2017 à 21h08
              Afficher/Masquer

              @Olivier
              “La culpabilité n’est pas héréditaire”
              Vous êtes un peu en contradiction avec vous même (Il me semble en effet que vous défendez une vision plutôt catholique du monde).
              Mais même d’un point de vue profane: quand on accepte un héritage, on endosse à la fois le passif et l’actif… sinon la notion d’identité ou de culture n’a plus aucun sens. Les orientaux ont une notion intéressantpour traduire ça: le karma.


            • olivier Le 11 août 2017 à 00h04
              Afficher/Masquer

              Héritage, responsabilité et culpabilité sont des concepts différents. Donc non, je ne pense pas.


            • Sandrine Le 11 août 2017 à 08h06
              Afficher/Masquer

              Dans un héritage on endosse des dettes et le synonyme de “pardonne -nous nos offenses” est “remets-nous nos dettes” (version orthodoxe du notre pere)… donc des notions pas si éloignée que vous ne pensez


            • PierreH Le 11 août 2017 à 15h26
              Afficher/Masquer

              @ Sandrine: attention quand même, c’est un peu spécieux comme raisonnement. En premier lieu sur la surpopulation, l’Inde et la Chine ne sont pas des pays où le christianisme s’est beaucoup implanté et pourtant la population a beaucoup augmenté quand même, c’est aussi et surtout une question développement économique et sanitaire qui diminue la mortalité infantile (traditionnellement on fait toujours pas mal d’enfant parce qu’une bonne moitié voire plus ne passera pas l’enfance). De plus le raisonnement laisse à penser qu’en Europe (très chrétienne à la base), on devrait avoir un taux de natalité de fou ce qui n’est pas le cas. Ca n’est donc pas le noeud du problème.

              Pour ce qui est de la responsabilité, être français ça n’est pas comme un héritage financier ou physique, on ne peut pas le refuser de la même manière, on vit avec. A mon avis la culpabilité ne vous mènera pas bien loin là-dessus, peut-être vaut-il mieux convaincre en faisant du pied à la compassion de vos compatriotes… Ils ont très envie de ne pas voir les choses parce qu’ils se sentent mal à l’aise mais au fond ça les dérange.


            • Sandrine Le 11 août 2017 à 18h02
              Afficher/Masquer

              @pierreh.
              La Chine a mis en place une politique de l’enfant unique et l’Inde a des programmes de stérilisation (plus ou moins forcées mais ça c’est un autre débat). L’occident est très déchristianisé (et les familles catholiques pratiquantes ont beaucoup d’enfants. Mais vous avez raison de souligner l’importance de la modernisation .
              Concernant l’héritage de l’identité : pas trop d’accord, on peut toujours s’expatrier, changer de nationalité


            • olivier Le 12 août 2017 à 12h36
              Afficher/Masquer

              @ Sandrine

              Le temporel et le spirituel, le peuple et l’individu sont des concepts différent. C’est toujours non.

              Question : mon aïeul à assassiné sauvagement 12 citoyens polonais en 1805. Quelle est ma peine ?


            • Sandrine Le 12 août 2017 à 18h27
              Afficher/Masquer

              @Olivier,
              D’un point de vue humaniste et rousseauiste vous n’êtes certainement pas comptable des crimes de votre ailleul. Mais dans ce cas là l’immigrant africain n’est pas non plus comptable de l’incurrie du dictateur au pouvoir dans son pays…


            • olivier Le 13 août 2017 à 01h34
              Afficher/Masquer

              ” Qu’as-tu fait là ? ” Tout acte directement voulu est imputable à son auteur. Passé et présent sont deux concepts différent, ce sera un 3e non. Et un oui, et un peut-être parce que j’en ai la liberté. A chacun, sa croix.


            • Sandrine Le 13 août 2017 à 09h30
              Afficher/Masquer

              @ Olivier,
              Je reprends mon commentaire que j’ai posté au mauvais endroit:
              Vous continuez à esquiver la question de l’héritage, qui pourtant est centrale car elle détermine la propriété (qui se transmets justement aux descendants ou aux “adoptés” si ceux-ci l’acceptent)


            • Olivier Le 13 août 2017 à 12h02
              Afficher/Masquer

              Comme à chaque fois, vous vous évertuez a tout mélanger en espérant qu’a force de rationalisme et de décontextualisation vous me prouverez… ?

              Aujourd’hui Morale et justice sont des concepts différents, sinon je répète ma question : qu’elle est ma peine ? Donc encore un non.
              Je répond à votre décalage plus bas.


          • DONO Le 09 août 2017 à 14h33
            Afficher/Masquer

            Aider ok mais de là à se sentir responsable NON…L’OTAN bombarde et les médias nous bombardent de leur propagande certes mais nous ne sommes pas responsables…Condamnons le Sarko…et au tribunal. Là est l’injustice première!
            Les conséquences sont gravissimes pour des millions de personnes…


          • Sam Le 10 août 2017 à 00h18
            Afficher/Masquer

            “Honte à nous”, “nous avons contribué…”, “nous…”

            Je ne sais pas qui vous incluez dans ce nous, mais j’ai bien peur de ne pas y figurer. Que toutes ces horreurs aient été faites en notre nom, d’accord, mais il s’agit d’une usurpation. Que nous sommes impuissants et désorganisés, oui, c’est une évidence. Mais ca ne nous rend pas responsables.

            Cette nouvelle “traite des noirs” est encore plus meurtrière que l’ancienne, plus cynique. Et si je me sens une solidarité avec eux, ce n’est pas par culpabilité, mais parce que nous subissons les mêmes maitres (toutes proportions gardées, bien entendu).


          • Flizz Le 10 août 2017 à 11h33
            Afficher/Masquer

            “Les réfugiés révèlent ce que nous sommes”
            Allez donc vous jeter d’un pont si le remord vous dévore à ce point, au moins en signe de protestation. Un acte courageux.
            Si en plus vous avez participé au sauvetage des banques, ça fera office d’avte rédemptoire.

            En ce qui me concerne, je ne me sens coupable ou complice d’aucun de ces actes n’ayant été ni décideur, ni acteur.

            Nous n’arriverons à rien en perpetuant cette auto-flagélation ridicule.


          • P. Peterovich Le 10 août 2017 à 14h24
            Afficher/Masquer

            “Nous avons largement contribué à ramener la Libye au Moyen-Âge en violant les lois internationales et notamment en détruisant les infrastructures civiles. Nous devons maintenant recueillir ces réfugiés qui ne demandaient qu’à vivre en paix et ont tout perdu.”

            Primo, ce ne sont pas des Libyens qui débarquent. Secundo, même si l’opération franco-anglaise a foutu le bordel en Libye, la chienlit qui y règne aujoud’hui est le fait des Lybiens eux-mêmes qui se battent comme des chiens. Tertio, même à supposer qu’il y ait une responsabilité française, je ne vois pas pourquoi il faudrait importer cette chienlit chez nous. Que ceux qui ont envie d’expier leurs fautes s’expatrient en Cyrénaïque et nous fichent la paix.


          • CanluCat Le 10 août 2017 à 19h41
            Afficher/Masquer

            “Nous avons été beaucoup plus efficaces pour sauver des banques en faillite (à quel coût !) que nous le sommes pour aider des êtres humains en détresse. Honte à nous !”
            Hugo Chavez, lors de la COP à La Hayes, avait rétorqué aux pays occidentaux :”Si le climat avait été une banque, ça fait longtemps que vous l’auriez sauvé” !


          • Sandrine Le 12 août 2017 à 16h56
            Afficher/Masquer

            @Olivier,
            Du point de vue humaniste -et du mythe du bon sauvage- que vous pourfandiez dans d’autres messages, évidemment un enfant qui naît est parfaitement innocent… Mais si on accepte l’idée du pêché originel, c’est très différent. Le sacrifice de christ est sensé avoir racheté tous les hommes une fois pour toutes (point de vue orthodoxe), mais l’homme reste irrémédiablement taché par le pêché et ne doit son salut qu’au bon vouloir de Dieu
            (Point de vue catholique et protestant). Bien sûr les fils ne peuvent pas être tenu pour comptables des pêchés personnels des pères, c’est dans la bible… mais c’est une idée très individualiste… et très humaniste… Les peuples qui pratiquent la vendetta ne voient pas du tout les choses comme ça.


          • Olivier Le 13 août 2017 à 12h37
            Afficher/Masquer

            « mais c’est une idée très individualiste… et très humaniste »
            D’ou croyez vous que sorte ces deux ‘isme’ ? Votre cocktail m’illustre parfaitement G. K. Chesterton. Le soucis est que vous n’avez pas compris mon post d’hier avec la porte que je vous entrouvrais. Je vous ai déjà répondu en réalité. J’en conclu que votre savoir sur ce point est mal compris parce qu’abstrait, sans vie et sans pratique. La discussion que nous menons actuellement ne peut pas donc pas accoucher d’un terrain de départ. Vous ne résoudrez pas une question qui taraude l’humanité depuis des lustres pour faire valoir un point de vue politique. J’en suis navré : innocente culpabilité.

            Prédestination et libre arbitre sont deux concepts différent. Encore un non.


            • Sandrine Le 13 août 2017 à 14h27
              Afficher/Masquer

              Cher Olivier êtes à court d’arguments…. sinon vous ne vous lanceriez pas dans toutes ces insultes imprécations qui ne font que souligner la faiblesse de votre raisonnement . Je vous rappelle le point de départ de notre discussion: l’héritage de la culpabilité dont vous niiez la valeur morale: je vous faisais remarquer que pour un catholique c’était un peu court, surtout lorsque comme vous on rejette soi-disant la tradition humaniste du christianisme…
              Mais je ne me fais pas trop d’illusions sur votre réponse et votre capacité à discuter humblement de cette contradiction. Vous allez bien plutôt redoubler d’insultes à l’encontre de mes facultés intellectuelles et de mes connaissances. Si ça vous soulage, après tout.😀


            • Olivier Le 13 août 2017 à 16h44
              Afficher/Masquer

              Je crois plutôt qu’on ne se comprend pas (je suis gentil). Mes critiques ne vous pointe pas directement mais seulement votre argumentation, à laquelle je prend soin de répondre en soulignant vos mélanges impossible. Je vais donc faire ce que vous vous refusez à faire : le contexte de la discussion (initiée par vous) concerne l’afflux massif et récent d’individus sur le continent européen, et la culpabilité dont nous aurions potentiellement hérité de nos ancêtres dans les causes éventuelles de cet afflux. La s’arrête le contexte de mon propos. Si vous y mettez tout et n’importe quoi, comme la question de la grâce et de la prédestination, du libre arbitre, et en alignant ainsi joyeusement protestants et catholiques pour effacer d’un trait de plume la reforme et le pourquoi des guerres de religions, je ne suis pas. Sans parler de Saint Augustin. Cette question trop complexe que vous voulez mener ici n’a pas de rapport direct avec le contexte, mais vous pouvez penser le contraire. Je n’ai aucune envie pour ma part d’aller dans ce sens, c’est mon libre arbitre. Ce même libre arbitre qui rend caduc votre argumentation. Enfin, mes critiques se veulent accolées à la charité. Si j’ai tord n’en tenez pas compte, j’ai malgré tout apprécié cette discussion. Ceci dis, la porte entre-ouverte est celle du Cyrénéen, mais pour le savoir il faut le désirer.


        • juju77 Le 09 août 2017 à 15h21
          Afficher/Masquer

          Pour aller à Breil-sur-Roya le chemin le plus simple passe par l’Italie

          Pour emmener ceux qui risquent leurs vies et arrivent dans ses champs jusqu’à un lieu “administratif” français pour d’éventuelles régularisation .. ils passaient forcément par l’Italie .. si vous voulez connaitre un peu l’ensemble des fautes de l’état français sur cette histoire je vous recommande cette excellente émission d’arrêt sur image

          https://www.arretsurimages.net/emissions/2017-01-27/Migrants-Evasion-fiscale-On-utilise-les-medias-comme-porte-voix-id9499


      • Louis Robert Le 09 août 2017 à 12h24
        Afficher/Masquer

        Tout être humain qui n’est pas déshumanisé se porte spontanément au secours de son semblable en détresse et des victimes, même au péril de sa propre vie.

        Chez l’être humain qui n’est pas déshumanisé existe l’impératif moral de révolte contre l’état non seulement terroriste (Chomsky/Vltchek) mais injuste envers ses victimes, y compris contre le système juridique et pénal qui le soutient.

        Cette conscience morale demeure à ce jour dans l’ordre des choses… humaines. Elle prévaut, agissante, par dessus tout.

        ———

        “Wages of Rebellion: The Moral Imperative of Revolt” by Chris Hedges

        https://m.youtube.com/watch?v=0vJJnKEc-JY


        • christian gedeon Le 09 août 2017 à 12h29
          Afficher/Masquer

          Comme disait le roi de Sparte au Béotien qui était allé lui dire qu’il enorgueillissait que ses concitoyens l’appellent “ami de Sparte”, ce qui serait bien Béotien,c’est que tes concitoyens t’appellent leur ami,avant tout…transposable à cent pour cent…


        • olivier Le 10 août 2017 à 09h51
          Afficher/Masquer

          @Louis Robert
          Si je comprend bien, on est soit humain et on sauve un inconnu au peril de sa vie, soit on est plus un humain. Je crois au contraire qu’il n’y a rien de plus humain que la peur et l’instincts de survie.

          Vos propos sont littéralement effrayant car ils hiérarchisent : l’homme supérieur humanisé et les autres. Ils déshumanisent ceux qui ne rentrent pas dans le moule de cet injection moralisatrice. Est ce que les ‘déshumanisés’ sont digne d’etre sauvé ? Il faudrais les humaniser ou réhumaniser de force ? Hier la race, aujourd’hui la morale. Triste monde.


          • Sandrine Le 10 août 2017 à 11h08
            Afficher/Masquer

            @Louis Robert et @Olivier
            La morale dont vous parlez est celle qui pense l’homme est innocent par nature (mythe du bon sauvage, par exemple) et donc que les calamités auxquelles les hommes font face (guerres, catastrophes naturelles, etc.) sont une injustice à laquelle un homme bon et juste se doit de remédier.
            L’humanité n’a pas toujours et pas partout envisagé les choses de cette manière. Au moyen-âge, par exemple, on pensait que les catastrophes naturelles étaient des fléaux de Dieu envoyés aux hommes pour les punir de leur péchés. Il était donc de mauvais ton de trop plaindre les victimes. Certes, l’église, par devoir de miséricorde, organisait le secours matériel, mais les pouvoirs publics généralement s’abstenaient (Il y a une lettre très connue d’un roi de France qui rend les victimes d’une catastrophe coupable de leur propre malheur ; malheureusement je ne retrouve plus le texte exact).


            • olivier Le 10 août 2017 à 16h40
              Afficher/Masquer

              Mélanger guerres et catastrophes naturelles est un complet hors sujet dans ce que vous essayez de dire.

              Les guerres justes ou injustes est un concept que nous devons au ‘moyen-âge’ justement, cela a été bien creusé les penseurs catholiques à qui nous devons beaucoup aujourd’hui. Pour les catastrophes naturelles, voir les Grecs (Zeus et le tonnerre ) ou chez les Vikins, (Odin,Thor) ou les romains ( l’Etna demeure de Vuclain) etc…

              En revanche le rousseauisme ( le terme qui vous manque avec le bien nommé – mythe – du bon sauvage) qui veut croire que l’homme est corrompu par la société, que tout n’est que contrat et qui veut garder le bon peuple sous contrôle en lui faisant croire à sa liberté (Emile) n’est pas ma tasse de thé. Curieusement, depuis lui, on ne s’est jamais autant massacré avec entrain et industrie en séparant les humains de ceux qui ne le sont pas. C’est ce que je dénonce ici.

              Que tout le monde soit gentil dès le départ n’est pas encore prouvé et c’est contredit par le réel.


            • PierreH Le 11 août 2017 à 15h42
              Afficher/Masquer

              Pour aller dans le sens d’Olivier, il suffit d’observer des enfants en bas-âge pour se rendre compte assez vite que la compassion n’est pas innée.
              Ceci étant dit, je conseillerais à certains commentateurs de faire attention à ne pas utiliser ça de manière simpliste pour se dédouaner de tout et n’importe quoi. C’est un peu toute l’histoire de l’homme de chercher à dépasser le stade basique de la survie individuelle avant tout pour pouvoir d’une part renforcer le groupe (au niveau basique et “matériel”) et d’autre part à tenter de s’élever spirituellement pour ne pas (trop) être esclave de ses émotions basiques (type peur). Le courage, si ce n’est pas de la témérité stupide, est bien vu dans beaucoup de cultures à travers le monde, la lâcheté rarement.

              Bien sûr se morfondre de remords parce qu’on est pas Hector ou Achille, ça n’amène pas bien loin, mais il faut regarder les choses en face sans se chercher trop d’excuses.


      • Alex Le 10 août 2017 à 13h48
        Afficher/Masquer

        @Alfred
        En effet cela peut sembler louable, à première vue, d’aider les migrants mais de mon point de vue il y à tromperie sur le mot aide.
        Aider un migrant africain à s’installer en France ou en Europe permet de perpétuer le pillage du continent avec d’autant plus de faciliter pour les multinationales prédatrices.

        Comment peut-on imaginer que cela pourra durer, la démographie africaine est en croissance, par conséquent les vagues migratoire ne pourrons que s’amplifier.

        L’union européenne ne les accueilles pas par altruisme, l’Allemagne “importe sa démographie et sa future main d’oeuvre” et le patronat européen sans frotte déja les mains.

        Mais le pire c’est que à aucun moment Cédric Herrou ne parle des vrais causes de ce chaos organisé. Fustigé le petit blanc qui serait sans coeur parce qu’il ne s’émeut pas assez du sort de ses pauvres bougres qui meurent en méditerrané ca il sait faire oui.
        Et par la même il démontre que l’humanitarisme n’est qu’un faux nez de l’impérialisme.

        J’attends de monsieur Herrou qu’il utilise la tribune qui lui est offerte pour alerter ses concitoyens du mal qui est commis en leurs nom, qu’il dénonce l’accaparement des terres, le franc CFA, les accords secret de l’époque colonial qui ont toujours cours et qui ruine de nombreux pays sous la tutelle du FMI, l’assassinat SYSTEMATIQUE des élites incorruptible, etc.

        Le robinet coule et au lieu de le fermer M. Hérrou veut qu’on ne s’occupent que d’éponger le sol…


        • Alfred Le 10 août 2017 à 16h48
          Afficher/Masquer

          Je ne pense pas le contraire. Je disais justement qu’aider quelqu’un en bas de sa rue c’est faire preuve d’empathie mais que ce que fait.mr Hérou n’est pas du tout du même ordre.
          Je pense comme vous que la première façon d’aider les migrants est de ne pas les mettre sur les routes. Mr Hérou devrait militer pour la constitution d’un tribunal apte à juger Bush Sarkozy est consorts d’une part et junker et concerts d’autre part (accords (oups partenariats) du fort au faible de l’UE avec les pays africains. Il devrait aussi militer pour la fin du franc CFA. Voire pour la baisse de notre niveau de vie et de notre empreinte terrestre pourquoi pas. Bien d’autre choses que l’agenda de sorros et compagnie dans lequel il s’inscrit.
          Par ailleurs on voit bien la chanson qui nous est chantée qui repeint tous les migrants en réfugiés. Ce manicheisme stupide est très dangereux. De la même façon que la sur utilisation de l’accusation d’antisémitisme à à contribué à le faire monter, l’aveuglement et l’injonction à “bien” penser concernant la crise migratoire va faire monter la xénophobie.


          • Alex Le 11 août 2017 à 14h28
            Afficher/Masquer

            En effet nous disons la même chose Albert, c’est pour ca que j’étais heureux de lire vôtre premier commentaire.

            Et je suis assez d’accord avec ce que vous dites sur notre niveau de vie, si on veut vraiment aider ce continent il faut déja commencer par se poser les bonnes questions et accepter de se remettre en cause.
            C’est impossible visiblement pour nôtre gouvernement, surtout l’actuel, c’est pour ca que les citoyens que nous sommes doivent être plus responsable et, quand c’est possible, faire le bon choix.

            On nous parlent sans cesse d’embarcations qui chavirent en méditerranée, et c’est dramatique, mais jamais des raisons profonde qui poussent tous ces gens à partir.
            Pour les médias et malheureusement ceux qui leurs font confiance “tous ce dont on ne parle pas n’existe pas”. CFA, APE, dette Inique, contrat léonin, aide au développement bidon, destruction de la Libye stabilisatrice et tout le reste aux oubliettes, ca n’existe pas…
            Et Cédric Herroux n’en parle pas non plus.


        • christian gedeon Le 11 août 2017 à 10h05
          Afficher/Masquer

          L’Afrique en particulier est l’objet d’un pillage systématique des cerveaux,et de sa force vive,avec la complicité évidente des dirigeants africains dans leur grande majorité… des médecins,des ingénieurs, des techniciens africains sont formés aussi bien que n’importe qui d’autre,et ne restent pas ou ne rentrent pas au pays. le comble est que tout un tas d’humanitaires surpayés ,prennent en quelque sorte leur place.Alors que des africains parfaitement compétents restent sur la touche. Cherchez l’erreur.


  2. BA Le 09 août 2017 à 07h34
    Afficher/Masquer

    Une enquête du “New York Times” énumère les cataclysmes potentiels qui nous menacent et conclut que la situation est plus sérieuse que nous le pensons.

    Aussi, selon d’éminents climatologues, le réchauffement climatique se produit « beaucoup plus vite que prévu ». Dans une étude publiée le 1er août dans la revue Nature Climate Change, d’autres scientifiques sont arrivés à la conclusion que les chances de respecter l’accord de Paris ne sont que de 5 %.

    Les mauvais signes sur le front du climat s’accumulent, mais quelles sont les conséquences ? Un article un brin alarmiste, du journaliste David Wallace-Wells publié dans le New York Times apporte quelques éléments de réponses. Dans cette enquête très fournie, le journaliste égrène les « 8 cataclysme potentiels » qui nous menacent.

    http://www.ouest-france.fr/environnement/rechauffement-climatique-les-8-dangers-qui-nous-guettent-5170137


    • openmind Le 09 août 2017 à 08h33
      Afficher/Masquer

      Vous parlez de réchauffement en terme de statistiques et d’analyses d’experts de tout poil, je vais vous faire une révélation, voici les deux perspectives sérieuses de refroidissement sur Terre:

      1) La reprise, à 100% sûr, de la guerre froide.
      http://plumenclume.org/blog/272-entre-cersis-et-daenerys

      2) L’hiver nucléaire après un petit réchauffement de quelques secondes du côté de la Corée.


    • Kiwixar Le 09 août 2017 à 08h49
      Afficher/Masquer

      Comment évaluer le réchauffement climatique d’ici 2100 alors qu’on a déjà passé le pic pétrole général et que la Chine a déjà passé son pic charbon?
      Les objectifs de la cop21 sont faciles à tenir, on va moins consommer de pétrole/charbon tout simplement parce que y en aura pas pour tout le monde avec notre mode de vie actuel. Plus cher = dans quelques temps les cadres iront en velo au boulot, et grelloteront chez eux l’hiver, comme 80% d’entre nous.

      Idem, l’article évoque 11 milliards d’humains d’ici 2100, c’est grotesque. La modélisation de référence, c’est le rapport Meadows qui a 40 ans et qui est toujours pile-poil sur les courbes anticipées (scenario « on change rien »). La courbe de population baisse dès 2030-2040. Tous les pays qui importent leur nourriture vont souffrir.

      Les 7 Plaies d’Egypte vont être (1) la famine (2) la famine (3) la famine (4) la famine (5) la famine (6) le cannibalisme (7) l’anthropophagie. Pas besoin de se soucier du climat en 2100, il faut déjà passer les prochaines décennies.


      • PierreH Le 09 août 2017 à 09h24
        Afficher/Masquer

        La plupart des pays dans lesquels on meurt de faim ne pratiquent pas le cannibalisme… Décidément, on a beaucoup tendance à projeter sur ces thématiques-là…


        • Thomas Savary Le 09 août 2017 à 10h31
          Afficher/Masquer

          « La plupart des pays dans lesquels on meurt de faim ne pratiquent pas le cannibalisme… »
          Sans doute parce que ce ne sont pas des Occidentaux déculturés par le totalitarisme marchand. Mais si notre tour vient…


      • Ls Le 09 août 2017 à 15h51
        Afficher/Masquer

        Je me permet de généraliser votre phrase :
        Tout les pays qui importe (pas seulement la nourriture) vont souffrir.

        Le “pic de pétrole” est un plateau qui a commencé en 2005/2010 et qui se poursuivra jusqu’à une date que l’on ne connaît pas précisément (2020/2030). Un moyen de continuer à “tirer” sur les réserves “prouvées” est de d’améliorer l’intensité énergétique du système productif mondial et de le rendre ainsi plus robuste à une augmentation des prix.
        On peut rappeler qu’à 130/150 $/baril, la transformation de charbon en pétrole devient rentable. On peut dire ce que l’on veut des réserves “prouvées” de charbon, il y en a plus que de pétrole.

        La baisse de PIB qui va venir ne permettra que de retarder un peu (très peu) l’augmentation de CO2 et encore moins l’augmentation des températures.
        Ceci dit, je suis d’accord pour utiliser le terme de grotesque au sujet des anticipations de croissances économique et démographique sur 2100.


      • fanfan Le 09 août 2017 à 16h57
        Afficher/Masquer

        > “Qu’y a-t-il donc dans le “Rapport du Club de Rome” ?” Jean-Marc Jancovici (Février 2003 – dernière modification : novembre 2009, ex site http://www.manicore.com) :
        http://articlesdujour.com/intemporels/000%20Qu'y%20a-t-il%20donc%20dans%20le%20Rapport%20du%20Club%20de%20Rome.pdf

        > “40 ans après, comment redire l’indicible ?”, Jean-Marc Jancovici, préface de la traduction en Français de “The 30 Year Update”, Mars 2012 :
        https://jancovici.com/publications-et-co/contributions-a-ouvrage/les-limites-a-la-croissance-dans-un-monde-fini-30-ans-apres/

        > “Requiem pour l’espèce humaine”, Clive Hamilton :
        http://www.les-crises.fr/clive-hamilton-requiem-pour-lespece-humaine/


        • christian gedeon Le 10 août 2017 à 10h50
          Afficher/Masquer

          Oulalalala… Les Cassandres ont toujours du succès,Hollywood l’ a bien compris qui multiplie les blockbusters apocalyptiques,sans compter les séries de zombies,et j’en passe et des meilleures.Croissance,pas croissance,débat purement occidental,en l’occurrence…essayez donc d’aller expliquer aux pays “en émergence ” pourquoi ,eux,ne pourraient pas avoir une télé,un ordi,une voiture etc… j’ai toujours été fasciné par la “pensée” (entre gros guillemets) de ces occidentaux,plein de soupe et de cholésterol économique,qui veulent maintenant arrêter la croissance et revenir à des valeurs non consuméristes,et blablabla…et les autres,alors. Et les autres,on leur dit quoi? Chauffez vous à la bouse de vache séchée,contentez vous d’un vélo,et venez pas faire chier? Requiem pour l’espèce humaine? C’est possible,je n’en sais rien…mais requiem avancé pour l’intelligence,çà on ne peut pas en douter.


    • some Le 09 août 2017 à 10h19
      Afficher/Masquer

      dans les fameuses 8 plaies, j’ai rit en lisant celle ci “7. La fin de la croissance”. Ah enfin putain !

      mais bon, maigre lot de consolation … et puis penser mettre “la fin de la croissance” dans les 8 plaies, alors que c’est l’une des causes fondatrice des 7 autres plaies en dit trop long pour se satisfaire de quoi que ce soit.. par toutatix, peut on au moins avoir un gouvernement qui y réfléchit avant que tout le monde, la terre entière, ne soit devant le fait accompli ? Ou c’est **************** de trop demandé. plutôt que de nous jouer des théâtres sur Jupiter (!!!!!!), ou c’est conneries de conseiller en com qui voudrait rajeunir la com avec des jeux vidéos et autres séries tv. f***** f***** f***** we are f*****d!

      ps: désolé si cela est très fleuri….


    • christian gedeon Le 09 août 2017 à 11h15
      Afficher/Masquer

      OK on va tous bientôt mourir,c’est la fin du monde et patin couffin.Le propre des “experts ” étant de se tromper régulièrement, ce constat a plutôt tendance à me rassurer… pour le climat. Je crains beaucoup plus le connard,ou l’IA,ou le “terroriste ” qui fera péter une belle bombe nucléaire un de ces quatre matins…et à plus court terme,je crains encore plus la mainmise totale ou presque,et silencieuse,ou presque,des géants semenciers,chimistes et pharmaceutiques qui sont en train de transformer la Terre en propriété privée,et détiennent presque l’arme absolue de la faim et de la maladie…dans un silence tellement assourdissant que çà en est ahurissant.Où sont les manifestations géantes contre ce hold up total? où sont les grands esprits “révolutionnaires”? Réchauffement climatique,crises des réfugiés,etc…autant de rideaux de fumée à l’abri desquels le monde entre tranquillement dans l’esclavage alimentaire. ventre affamé n’ a point d’oreilles,n’est ce pas? Et est prêt à toutes les compromissions…l’idiot, le sage la lune et le doigt.


  3. Le Wallon Le 09 août 2017 à 08h07
    Afficher/Masquer

    C’est tout ? Et les caricatures, alors ? C’est décidé, je résilie mon abonnement au blog (à prendre au cinquième, voire sixième, degré). 😉


  4. BA Le 09 août 2017 à 09h05
    Afficher/Masquer

    Mardi 8 août 2017 :

    États-Unis : un rapport gouvernemental souligne l’impact du changement climatique.

    Un rapport gouvernemental s’alarme sur les conséquences du réchauffement climatique aux États-Unis.

    Le New York Times publie ce mardi un rapport sur le climat destiné au gouvernement américain. Il s’inquiète d’une augmentation spectaculaire des températures outre-Atlantique.

    La question du changement climatique rattrape l’administration Trump. Selon un rapport rédigé par 13 agences travaillant sur les questions climatiques pour le gouvernement fédéral – dévoilé ce mardi par le New York Times – les températures moyennes aux États-Unis ont augmenté rapidement et de manière spectaculaire ces dernières années.

    http://www.lexpress.fr/actualite/monde/etats-unis-un-rapport-gouvernemental-souligne-l-impact-du-changement-climatique_1933877.html


    • azuki Le 09 août 2017 à 11h25
      Afficher/Masquer

      Il y a un détail important. Ils ont publié officieusement ce rapport avant validation parce qu’ils avaient la certitude que l’équipe Trump le mettrait au pilon.

      Je l’ai lu, ça ne concerne bien sûr que les USA, mais il est très alarmant, surtout que depuis des années qu’on a commencé sérieusement a traiter le sujet avec des moyens importants, d’étude en étude on se retrouve toujours les valeurs hautes des estimations. C’est tout sauf rassurant parce qu’il y a au bout une grosse inconnue avec peut-être un risque d’emballement (méthane…). Notre planète risque de devenir en grande partie ou en totalité invivable pour nous, on en sait trop rien.

      Par contre si Trump se met a vraiment bombarder la corée du Nord au nucléaire comme ils l’envisagent très sérieusement dans leur scénario en s’en foutant de déclencher une guerre nucléaire générale, le problème du réchauffement climatique ne se posera plus, entre “hiver nucléaire”, radioactivité et éradication partielle et plus probablement totale de l’humanité la biosphère de notre planète sera passée sur une autre problématique.


      • Patrick Le 09 août 2017 à 14h55
        Afficher/Masquer

        Le plus gros problème pour les scientifiques américains à l’origine du rapport serait la perte de leurs subventions et gros salaires.
        Pour la planète, ça va bien se passer.


        • BA Le 10 août 2017 à 11h08
          Afficher/Masquer
          • patrick Le 10 août 2017 à 22h20
            Afficher/Masquer

            Le mec est philosophe , je me suis arrêté à “Faire prendre conscience qu’un réchauffement climatique de la planète est en cours, qu’il est largement dû à l’activité humaine qui rejette du CO2 dans l’atmosphère et que l’homme peut agir sur ce phénomène “”” …. aucun intérêt.


  5. aleksandar Le 09 août 2017 à 10h19
    Afficher/Masquer

    La réplique concernant Fillon, qui n’est pas mon copain, relève de la diffamation.


    • Paul Le 09 août 2017 à 17h01
      Afficher/Masquer

      @ aleksandar,
      Effectivement voir cette moins que rien oser mentionné le nom de cette personne qui pour
      trop ” pour des gens de biens ”représente l’acmé de la morale,c’est de l’indécence citoyenne….
      Encore heureux que cette ”inconvenante ” n’ait eu l’audace de parler du Grand ferré dans les affaires
      des mutuelles de Bretagne….

      Cdlt


  6. azuki Le 09 août 2017 à 11h11
    Afficher/Masquer

    Haha, merci pour la vidéo sur la tonalité, un peu décalée en rapport avec les autres sujets, ça va m’éviter beaucoup de dépense de salive la prochaine fois que j’aurais a l’expliquer et elle est très bien faite.

    Personnellement, je n’ai jamais eu que des cours de solfège “a la française”, avec la pire et la plus rétrograde des méthodes qui est tout sauf de la musique, et j’ai énormément appris avec le “traité d’harmonie” de Arnod Schönberg, un peu lourd mais passionnant. Depuis, j’ai découvert un certain nombre de textes depuis le moyen âge qui rendent inexcusable la méthode qui était utilisée en France pour le “classique” et qui j’espère a disparu partout (j’ai un gros doute, vu nos conservatismes).


    • PierreH Le 11 août 2017 à 15h53
      Afficher/Masquer

      En tous les cas dans les années fin 80-début 90 c’était passablement ennuyeux et pas du tout enthousiasmant… Paraît-il qu’il fallait arriver “à un certain niveau” pour que ça devienne plus intéressant… Je soupçonne en fait qu’à partir d’un certain niveau les gens sortaient de la méthode classique pour s’approprier un peu la chose comme vous l’avez fait (mais bon j’ai pas de preuve !!).


  7. christian gedeon Le 09 août 2017 à 11h40
    Afficher/Masquer

    Juste un petit mot sur la tour Eiffel…illuminée pour les attentats,pour alep,pour,et pour…et illuminée pour…Neymar,le type qui joue avec un ballon à 220 000 000 d’euros…c’est tout.


    • Kiwixar Le 09 août 2017 à 11h53
      Afficher/Masquer

      Comme suggéré par Olivier, la Tour Eiffel étant un symbole national, il faut ôter le contrôle des lumières des mains de la mairie de Paris.


      • yann35 Le 09 août 2017 à 12h30
        Afficher/Masquer

        curieux … j’ai toujours considéré ce monument comme un symbole de Paris, comme la plupart de mes pairs indigènes bretons. Dès le départ ce machin a été conçu comme une pub géante, il semble normal que cet usage perdure.


        • Kiwixar Le 09 août 2017 à 12h51
          Afficher/Masquer

          « symbole national » : tout du moins, un symbole de portée internationale. Quand la Tour est illuminée lors de catastrophes, la photo paraît dans les infos du monde entier.

          Ce qui pose problème, c’est le deux-poids-deux-mesures : illuminée quand il y a quelques morts dans un pays occidental blanc, et rien si c’est 100 morts au Liban, Irak ou un avion civil russe. Avec ces choix d’Hidalgo (local) on ne se fait pas des amis, et ça a des répercussions économiques et diplomatiques internationales.


          • yann35 Le 09 août 2017 à 17h06
            Afficher/Masquer

            si vous le dites … maintenant, si Hidalgo veut faire mumuse avec les jouets de sa “ville monde”, qui peut l’en empêcher hors les parisiens qui l’ont élue ? Et puis, franchement, l’opinion publique ayant une mémoire de poisson rouge, l’impact doit être limité, à vrai dire, je crois que pas mal de gens s’en contrefichent.


    • bourdeaux Le 09 août 2017 à 23h20
      Afficher/Masquer

      Effectivement, que la mairie de Paris utilise la tour Eiffel pour s’affaisser dans la niaiserie à ce point-là, ça décourage l’indignation…souhaitons au moins que ce soit le Qatar qui paie les ampoules.


  8. christian gedeon Le 09 août 2017 à 12h06
    Afficher/Masquer

    IL faut absolument lire sur l’Immonde un article qui s’intitule “Fin de bataille impitoyable à Mossoul” où la parole est donné à une certaine Layla,que comme on dit là bas,çà te ferait pleurer une pierre dis donc…ces pauvres deachistes bombardés sans défense,et j’ti jire, comment ils sont incompris et qu’ils souffrent…l’Immonde a perdu le sens le plus basique de la décence…je me pince encore pour croire que j’ai lu ce que j’ai lu… Ce à quoi on reconnaît les cons ,c’est que rien ne les arrête…dont acte.


    • Fabrice Le 09 août 2017 à 12h33
      Afficher/Masquer

      Ceci dit on pleurait bien sûr les héroïques défenseurs d’Alep hors jusqu’à preuve du contraire c’étaient les mêmes donc soyons logique soit ont les pleurs tous ou on les condamnes mais pleurer dans un cas et condamner dans l’autre friserait la psychiatrie.


      • PierreH Le 11 août 2017 à 15h55
        Afficher/Masquer

        Je croyais qu’Al Nosra et Daech était ennemis… J’en perds mon latin dans tout ça (qui déjà n’avait pas besoin de ça :-x)


  9. charles-de Le 09 août 2017 à 14h14
    Afficher/Masquer

    A-t-on besoin d’être un économiste plus ou moins distingué pour constater que, vu que les impôts, le chômage et la dette AUGMENTENT, la consommation VA BAISSER ?
    Cela fait combien d’années qu’on pressure le citron ? Peut-il encore donner plus de jus ?


    • PierreH Le 11 août 2017 à 16h09
      Afficher/Masquer

      Pourtant tout le monde se félicite que la croissance “repart”… Les mystères de l’analyse économique moderne sûrement, moi je suis un peu perdu…


  10. serge Le 09 août 2017 à 15h05
    Afficher/Masquer

    Le Canada s’inquiète de l’usage de ses chars par les saoudiens : plus précisément, ils s’inquiètent que le pouvoir saoudien les utilise pour mater la rébellion chiite (la minorité locale) dans l’est du pays, là où se trouve 95% de la production pétrolière (la ressource locale). Ne se sont pas trop inquiétés d’avec quel matériel le pouvoir saoudien a aidé Bahreïn à mater sa rébellion (déjà chiite) et tape un peu beaucoup sur le Yemen (un peu de chiites et de pétrole aussi).
    Concernant C. Herrou, je me focalise juste sur le fait qu’il est censé être agriculteur. Au vu des journées harassantes et des faibles revenus de cette partie de la population actuellement, il me parait difficile de trouver le temps et l’argent de se taper des allers-retours avec l’Italie pour assister des ethnos-délinquants à entrer illégalement sur le territoire. Est-il un gros céréalier soumis à une pression fiscale démesurée et provoquant chez lui un rejet massif des institutions?


  11. BA Le 10 août 2017 à 11h08
    Afficher/Masquer

    Pour reprendre le lien de Fanfan ci-dessus, cette émission de France Culture est très importante :

    http://www.les-crises.fr/clive-hamilton-requiem-pour-lespece-humaine/


  12. BA Le 10 août 2017 à 21h51
    Afficher/Masquer

    Jeudi 10 août 2017 :

    2016, année noire pour le climat et réchauffement à un niveau record.

    http://www.lefigaro.fr/sciences/2017/08/10/01008-20170810ARTFIG00272-2016-annee-noire-pour-le-climat-et-rechauffement-a-un-niveau-record.php


  13. BA Le 12 août 2017 à 10h55
    Afficher/Masquer

    Samedi 12 août 2017 :

    Emmanuel Macron est encore plus impopulaire que François Hollande !

    Cent jours après son élection, Emmanuel Macron voit sa cote de confiance s’effondrer.

    Seulement 36 % des Français sont satisfaits de son action.

    Seulement 23 % des Français estiment que la France évolue plutôt dans le bon sens.

    Emmanuel Macron est bien parti pour devenir le président le plus impopulaire de l’histoire de France.

    Lisez cet article :

    http://www.lefigaro.fr/politique/2017/08/11/01002-20170811ARTFIG00190-cent-jours-apres-macron-confronte-au-scepticisme-des-francais.php


    • Karim Wilmotte Le 13 août 2017 à 12h40
      Afficher/Masquer

      Qu’est-ce qui est étonnant?
      Chirac était impopulaire.
      Sarkozy était impopulaire.
      Hollande était impopulaire.
      Macron est et restera impopulaire.

      Les peu ou prou les mêmes politiques, peu ou prou la même impopularité.


Charte de modérations des commentaires