I. Philippe Béchade

La minute de Philippe Béchade : Bientôt le scandale des subprimes version automobile ? – 13/01

Philippe Béchade VS Julien Nebenzahl (1/2): La hausse du marché boursier actuel écarte-t-elle les inquiétudes sur les risque chinois et américain ? – 13/01

Philippe Béchade VS Julien Nebenzahl (2/2): Les risques politiques sur la scène européenne doivent-ils être pris en compte par les marchés ? – 13/01

Les indés de la finance: “On assiste à une reconnexion des cours de Bourse avec la réalité”, Philippe Béchade – 15/01

II. Jacques Sapir

La minute de Jacques Sapir: Pétrole: “il va rester à un niveau…” – 19/01

Jacques Sapir VS Cyrille Collet (1/2): Le ralentissement chinois alimente-t-il les marchés financiers ? – 19/01

Jacques Sapir VS Cyrille Collet (2/2): Quelles sont les conséquences économiques de la baisse des prix du pétrole ? – 19/01

III. Michel Onfray

Le monde selon Michel Onfray :

IV. Hommage

David Bowie – Modern Love


Petite sélection de dessins drôles – et/ou de pure propagande…

 

 

 

Images sous Copyright des auteurs. N’hésitez pas à consulter régulièrement leurs sites, comme les excellents Patrick Chappatte, Ali Dilem, Tartrais, Martin Vidberg, Grémi.

19 réponses à Miscellanées (Sapir, Béchade, Onfray, Hommage)

Commentaires recommandés

Vénus Le 24 janvier 2016 à 09h51

J’aime bien la caricature avec Hollande qui pose la question aux enfants sur l’état laïc. On voit bien qu’il y a une grosse confusion qui est alimentée par le gouvernement et les médias. La laïcité comme le respect mutuel entre ceux qui croient et ceux qui ne croient pas et NON PAS comme une négation aveugle du fait religieux et une volonté d’éliminer la religion du débat public.

  1. tepavac Le 24 janvier 2016 à 07h25
    Afficher/Masquer

    formidable lapsus de Cyril Collet concernant la Chine.
    “le problème c’est que la Chine possède une grande force économique en disposant de 3 trillion de dollars de resserve bancaire


  2. LBSSO Le 24 janvier 2016 à 07h38
    Afficher/Masquer

    Lemoine001,qui “poste” parfois sur “Les-Crises” (et que je ne connais pas personnellement ),avait sur son blog écrit un article sur Bowie en Mars 2015 .En partant de la culture musicale populaire,Lemoine001 propose un angle d’analyse intéressant.

    Extrait de “Un histrion postmoderne : David Bowie”.
    “La rupture s’est amorcée dans le courant des années 70. David Bowie en est l’emblème. Il ne s’agissait plus d’être mais de s’inventer et se réinventer sans cesse. Pas de message, du fantasme”.
    http://lemoine001.com/2015/03/14/un-histrion-postmoderne-david-bowie/


    • LBSSO Le 24 janvier 2016 à 09h38
      Afficher/Masquer

      Pardon pour cette nécrologie,

      j’ai regardé sur le site su PS :par voie de communiqué officiel de presse ,il est rendu hommage à Michel Tournier,Edmonde Charleroux,Pierre Boulez,Ettore Scola ,

      et ….David Bowie.

      Par contre ,je n’ai pas trouvé de communiqué concernant Michel Galabru. Modernié et peuple ne ferait-il pas bon ménage.

      Pour un gouvernement qui veut réconcilier les citoyens avec la gendarmerie… 🙂


  3. Vénus Le 24 janvier 2016 à 09h51
    Afficher/Masquer

    J’aime bien la caricature avec Hollande qui pose la question aux enfants sur l’état laïc. On voit bien qu’il y a une grosse confusion qui est alimentée par le gouvernement et les médias. La laïcité comme le respect mutuel entre ceux qui croient et ceux qui ne croient pas et NON PAS comme une négation aveugle du fait religieux et une volonté d’éliminer la religion du débat public.


    • theuric Le 24 janvier 2016 à 16h48
      Afficher/Masquer

      Générer de la confusion sur la laïcité, encore faudrait-il qu’ils en soient capable, eux-mêmes sont aussi en pleine confusion là-dessus, pire que celle du peuple.
      La qualité génère de la qualité, la médiocrité génère de la médiocrité.


    • le Prolo du Biolo Le 24 janvier 2016 à 19h53
      Afficher/Masquer

      Sauf que le religieux ne concerne pas le débat public mais la sphère privée.
      Les lieux et personnes qui sont protégés le sont en tant que Français menacés, et non en tant que représentants de telle ou telle religion.
      Du moins cela devrait se concevoir de cette façon dans un état vraiment laïc.


      • Totof Le 24 janvier 2016 à 21h07
        Afficher/Masquer

        On aurait aimé mais j’ai moi-même fini de le croire quand je suis passé vendredi dernier devant une synagogue en banlieue parisienne où il y avait 4 militaires en faction et que quelques centaines de mètres plus loin (dans la même commune), il n’y avait même pas un policier municipal devant la mosquée malgré l’explosion que la France connait des actes antimusulmans.


      • Vénus Le 25 janvier 2016 à 08h08
        Afficher/Masquer

        @ le prolo du biolo
        Depuis qu’on chassé Dieu du domaine public, où en sommes-nous pour ce qui est des valeurs morales? Je sais qu’il y a eu toujours des problèmes, mais on n’en était pas là quand même. A commence par le gouvernement. De plus, des athés convaincus ont le droit d’insulter Dieu et des religieux sur les pages des journaux publics comme Libération, mais des gens religieux sont priés de cacher tout signe de croyance pour leur soi-disante sécurité. Charlie Hebdo insulte aussi publiquement.Expliquez-moi un peu.


      • Amsterdammer Le 25 janvier 2016 à 18h45
        Afficher/Masquer

        La religion, par essence, concerne le débat public, puisqu’elle pose des valeurs. Il en est de même de toute idéologie, et le débat public est un débat de valeurs.

        Un espace public ‘neutralisé’, c.a.d. dans lequel on n’aurait plus le droit d’exprimer des valeurs, quelle qu’elles soient, est un non-sens. Ou une dictature.

        Donc, et je dis cela en tant qu’athée militant – bien sûr que les religions ont le droit de s’exprimer dans le débat public !

        La laïcité, c’est la neutralité de l’Etat vis à vis des différentes conceptions du monde, religieuses ou pas, et non la neutralisation du débat public. Si l’on supprime le débat des valeurs, on supprime le débat politique.


  4. olivier Le 24 janvier 2016 à 14h17
    Afficher/Masquer

    Bien d’accord avec vous, Vénus, on pourrait aussi dire: la laïcité comme mode de fonctionnement de l’état et de ses rouages, et NON PAS de la société.


  5. Crapaud Rouge Le 24 janvier 2016 à 15h14
    Afficher/Masquer

    Pas terrible Sapir avec son analyse du prix du pétrole. Il ne va pas rester très bas pendant “3 mois” mais beaucoup plus longtemps, et ce, pour au moins deux raisons. La première, c’est que la crise mondiale va s’accentuer pendant ces 3 mois, de sorte que la demande risque fort de ne pas être au rendez-vous. Ensuite, il faut voir que, s’il est facile de baisser les prix parce que le premier à le faire est sûr de vendre quand même, c’est une autre paire de manches pour les faire grimper ! L’OPEP (https://fr.wikipedia.org/wiki/Organisation_des_pays_exportateurs_de_p%C3%A9trole) a été créé en 1960 pour, nous dit Wikipedia, “pallier la baisse du prix du baril (moins de 5 dollars américains à l’époque)“. Or L’OPEP existe toujours mais… Les “bisbilles” entre l’Iran et l’Arabie Saoudite, deux de ses membres fondateurs les plus importants, risquent fort de la rendre inefficiente. Il n’y a donc plus personne pour faire augmenter les prix, mais les producteurs sont toujours nombreux, et ils préfèrent vendre pas cher que de ne rien vendre du tout.


    • Crapaud Rouge Le 24 janvier 2016 à 15h40
      Afficher/Masquer

      Le cours (officiel ?) du pétrole est ici : http://prixdubaril.com/ A 32 $ aujourd’hui. Tous les articles qu’on peut trouver sur le Net à propos de sa baisse, amorcée en juin 2014 quand il était à 113$, mettent en avant l’économie mondiale, et celle de la Chine en particulier. Dire que le cours va remonter, c’est dire que la croissance mondiale va repartir, ce qui est loin d’être acquis.


      • theuric Le 24 janvier 2016 à 16h51
        Afficher/Masquer

        Évidemment et d’une forte bonne logique, sinon le prix des matières premières ne baisseraient pas au même rythme.


    • bobob Le 24 janvier 2016 à 23h26
      Afficher/Masquer

      Y a quelque temps, tout le monde annonçait que le prix du pétrole allait crever le plafond : “il n’y en a plus, tout a été pompé, peak oil, ça va être la fin du monde”.

      Aujourd’hui, on nous dit “le pétrole va devenir gratuit, on en a trop, on ne sait plus quoi en faire avec nos économies à l’arrêt, ça va être la fin du monde”.

      J’ai donc l’impression que très peu de gens y comprennent quoi que ce soit et que les meilleurs pronostics seront bien sûr ceux qui porteront sur… le passé !


  6. Roiwik Le 24 janvier 2016 à 18h54
    Afficher/Masquer

    Il ne faut plus rêver , nous sommes face à une crise économique et financière sans précèdent dans l’histoire de l’humanité et nous en sommes qu’au début , de plus personne n’est plus capable d’arrêter cette descente aux enfers et ce n’est pas avec la planche à billets infinie et des guerres que nous allons solutionner les problèmes ! il faut un second Breton Wood pour mettre en place de nouvelles règles du jeu pour la planète !


    • Vénus Le 24 janvier 2016 à 19h36
      Afficher/Masquer

      La Chine a déjà proposé une nouvelle route de la soie, tout le monde est d’accord sauf les USA. La Chine continue de s’imposer quand même.


  7. RGT Le 24 janvier 2016 à 19h18
    Afficher/Masquer

    Goobye Bowie, idole de ma jeunesse…
    “Life on Mars”

    https://www.youtube.com/watch?v=v–IqqusnNQ

    La description de Youtube est fausse : Cette chanson est apparue dans l’album “Hunky Dory” que j’avais acheté en 1972 (44 ans déjà !!! – ça me colle soudain un coup de vieux).


  8. Julie Le 25 janvier 2016 à 16h31
    Afficher/Masquer

    Un grand moment de révisionnisme historique sur RFI
    http://www.rfi.fr/emission/20160124-1-republique-francaise-gauche-djihadisme-birnbaum-castillo
    dommage que RFI ne fournisse pas de transcript car ils en sortent régulièrement de très belles…

    où l’on apprend que les brigades internationales sont parties “attaquer Franco” au nom de l’idéal d’un socialisme universel
    et que les djihadistes français qui sont partis en Syrie y sont “par haine de la France” (ah bon, c’était pas pour obéir aux ordres des gouvernants successifs qui leur ont expliqué qu’il fallait abattre le tyran al-Assad, que c’était LE combat romantique de ce début du 21è siècle, “au nom de la liberté, et plus exactement en réalité pour pratiquer un pseudo-islam puritanisant (afin de se racheter eux-mêmes de leurs crimes et de leurs addictions?)


    • Amsterdammer Le 25 janvier 2016 à 20h34
      Afficher/Masquer

      N’importe quoi !

      Les Brigades Internationales sont allées au secours de la République Espagnole, confrontée à un putsch militaire : autrement dit, elles sont aller soutenir le régime légal – et démocratique.

      Les djihadistes, eux, sont justement en guerre contre la République Syrienne. S’il faut les comparer à un acteur de la guerre d’Espagne, ce serait la légion Condor envoyée par Hitler aider Franco au renversement de l’ordre légal républicain.


Charte de modérations des commentaires