Mais oui, amis oui, il “pourrait” aussi envahir les USA, al Chine, l’Inde – tout est possible avec le magic conditionnel !

Vladimir Poutine a des ambitions au-delà de l’Ukraine et pourrait attaquer un Etat balte afin de tester la solidarité de l’Occident, a indiqué l’ex-secrétaire général de l’Otan, Anders Fogh Rasmussen, au journal britannique The Daily Telegraph aujourd’hui.

Anders Fogh Rasmussen s’est exprimé au moment où le président français François Hollande et la chancelière allemande Angela Merkel sont attendus à Moscou pour tenter de convaincre le président russe d’accepter le nouveau plan de paix face à l’intensification des combats dans l’est de l’Ukraine.

“Il faut voir au-delà de l’Ukraine. Poutine veut redonner à la Russie sa position de grande puissance. Il y a de fortes probabilités qu’il intervienne en Baltique pour tester l’article 5 de l’Otan”, a souligné l’ancien secrétaire général.

L’article 5 du traité de l’Atlantique-Nord stipule qu’une attaque armée contre l’un des pays membres “sera considérée comme une attaque dirigée contre toutes les parties”. Et qu’en conséquence, celles-ci assisteront “la partie ou les parties ainsi attaquées”, y compris par la force s’il le faut.

“Poutine sait qu’il sera vaincu s’il franchit la ligne rouge et attaque un allié de l’Otan. Mais c’est un spécialiste de la guerre hybride”, mêlant différents types d’opérations pour déstabiliser un Etat, ajoute M. Rasmussen dans le quotidien britannique.

La poussée de la Russie en Ukraine et l’annexion de la Crimée en mars 2014 suscite des inquiétudes dans les trois pays baltes qui, après avoir passé un demi-siècle sous l’occupation soviétique, craignent les ambitions territoriales de Moscou.

Membres de l’Otan depuis 2004, l’Estonie, la Lettonie et la Lituanie ont toutes effectué d’importants achats de matériel et augmenté leurs budgets militaires ces derniers mois.

Fin janvier, l’une des voix influentes de la politique étrangère américaine, Zbigniew Brzezinski, a recommandé de pré-positionner des troupes américaines ou européennes dans les pays baltes, pour “dissuader” la Russie de toute visée sur ces pays.

Source : Le Figaro avec l’AFP

===========================================

“Samedi, à la conférence de Munich sur la sécurité internationale, le commandant des troupes de l’Otan en Europe, le général américain Philip Breedlove, a défendu une “option militaire” qui passerait par l’envoi d’artillerie et de matériels de communication à l’état-major de l’armée ukrainienne. ” (Le JDD)

Philip Breedlove, Commandant suprême des forces alliées de l’OTAN en Europe
---

142 réponses à Rasmussen (OTAN) : “Poutine pourrait attaquer un Etat balte !”

Commentaires recommandés

Ataraxi Le 12 février 2015 à 05h32

J’espère qu’il ne croit pas à ce qu’il dit, sinon ça fait peur retrospectivement.

l’OTAN nous protège, mais qui nous protège de l’OTAN ?

  1. Chris Le 12 février 2015 à 05h17
    Afficher/Masquer

    Ils ont peur que Poutine organise une révolution “des couleurs” dans un des Pays Baltes ?


    • Gaïa Le 12 février 2015 à 07h46
      Afficher/Masquer

      Je crois qu’ils ont surtout peur qu’une Europe du Sud commence à s’organiser sans eux. Alors ils agitent les ailes de l’aigle pour faire peur et les missiles vers la Russie pour affaiblir une ressource potentielle.


      • Anne Le 12 février 2015 à 09h35
        Afficher/Masquer

        Et quand on voit la tête du “général dictateur” Breedlove, ( ça ne s’invente pas, c’est quasiment Strangelove…) qui prend ses ordres auprés du complexe militaro industriel de Washington, colossal lobby des armes qui dicte la politique d’Obama, et qui veut utiliser la guerre pour que les milliardaires et financiers des États Unis, puissent continuer à laisser le champ libre à leur cupidité et leur rapacité.

        La guerre en Europe serait vraiment le summum de leur succés et de leur plaisir….Breedlove commandant de l’OTAN, avec tous les drapeaux en éventail derrière lui, en rêve littéralement…. Ces drapeaux sont ceux de nations inféodées à une organisation meurtrière, et non plus défensive, de nations vassalisées ou corrompues, vendues par leurs dirigeants.

        Le démon est sorti de sa boîte, l’OTAN, de défensive est devenue offensive.

        L’occupation et le but dans vie des neocons zuniens aux commandes : fomenter des guerres, piller massacrer le reste de la planète, (comme d’ailleurs une grande population de leur pays, les USA, réduite à vivre sous des tentes et tickets d’alimentation pour ne pas mourir de faim…)et soumises aux forces de polices meurtières sur les civils ( émeutes de Ferguson).

        Pour l’instant il n’y a que les BRICS qui veulent mettre fin à cette puissance nocive, qui depuis 2008 2009 a plongé le monde dans la crise et le chômage, par le dévoiement et la rapacité sans borne de ses financiers, (qui n’ont jamais été punis pour leurs actions criminelles et leurs rapines, vu qu’ils font toujours partie du gouvernement ou de ses conseillers républicain ou démocrate peu importe…) pays qui poursuit son hégémonie grâce à son activité de faux monnayeur et de gros bras, avec ses armes, ses bases militaires largement répandues de par le monde.

        STOP à leur barbarie qui contamine le monde.


        • Olivier Le 12 février 2015 à 21h44
          Afficher/Masquer

          @anne. Ce genre de commentaire reducteur. Les militaires sont très rarement amateurs de conflit, simplement parce que leur carrière les a confrontés a l’atrocité de la guerre ou des conflits.
          L’art 5 de l’OTAN reste défensif… Et les autres interventions font l’objet d’une résolution du conseil de sécurité.
          Mais bon, je suppose qu’on me répondra avec une théorie du complot…


          • Anne Le 13 février 2015 à 00h32
            Afficher/Masquer

            J’aimerais que mon commentaire soit réducteur, et j’aimerais me tromper, mais ce que je vois ne m’y incite pas malheureusement….

            Lorsque un général se met à vouloir utiliser des peurs irrationnelles chez les états baltes, pour leur faire croire qu’ils sont menacés par la Russie, je ne peux pas dire que c’est vrai, ou que c’est justifié, tout simplement parce que c’est un mensonge.

            Les USA ont beaucoup changé, le pouvoir aux USA est dans une fuite en avant qu’il faut absolument stopper.

            Ce pouvoir fait le malheur des américains spoliés de leurs économies, les jeunes ne peuvent plus payer leurs études, des familles chassées de leurs maisons (car on les avait poussé à s’endetter plus que de raison), vivent sous des tentes et vivent de tickets d’alimentation, non parce qu’ils ne veulent pas travailler, mais parce qu’il n’y a plus de travail pour eux.
            Les USA font le malheur des peuples du monde entier à travers leurs multinationales qui ne prennent pas en considération le facteur humain des populations dont elles détruisent l’environnement et la vie, les européens leur emboîtent le pas parceque la concurrence entre multinationales est aussi une lutte à mort.

            Les guerres incessantes, où le bruit des bombardements remplace le dialogue des diplomates, sont une régression inacceptable, une violation de la conscience humaine, de la vie humaine, sur toute la planète.

            Dante, le grand poète, à parlé d’enfer et de démons lorsque les hommes se livraient au meurtre, à la cruauté, aux rapines au dépends les uns des autres.

            Notre monde à considérablement rétréci et nous côtoyons des civilisations différentes de la nôtre, que faisons nous pour qu’elles puissent nous respecter ?

            Nous glissons vers la barbarie et un égoïsme dont nous ne sommes même plus conscients.

            Les USA avaient fait leur examen de conscience, dans les années 70, notamment après le massacre de My Lai, barbarie que rien ne pouvait justifier, le gouvernement US a alors nommé une équipe de psychologues expérimentés pour comprendre ce qui avait entraîné un groupe de militaires à massacrer femmes enfants de villages dans une sauvagerie sans nom : il y avait plusieurs réponses pour expliquer comment ces militaires s’étaient transformés en véritable démons.

            Je ne dis pas que tous les militaires sont des démons, mais lorsque certains d’´entre eux succombent à ce qui est nommé le mal, et qui en général se reconnaît assez facilement parce qu’il est lié au mensonge, à la falsification, alors les conséquences deviennent trés graves.

            Les responsabilités des militaires doivent parfois être écrasantes, mais la seule lueur qui doit les aider à rester dans le droit chemin c’est d’être intransigeants sur le mensonge, c’est un repère pour la conscience, renoncer au mensonge être attentifs pour rejeter le mensonge.

            Hors, ce que l’on observe actuellement, c’est que certains au plus haut niveau manipulent les faits, et utilisent des mensonges.

            Le monde ne pourra pas survivre si les plus hauts responsables se laissent aller au mensonge.

            C’est tout ce que j’ai à ajouter.


            • Anne Le 13 février 2015 à 13h03
              Afficher/Masquer

              Si, j’ai quand même quelque chose à ajouter :

              C’était bien un militaire expérimenté, un général lui aussi, le général Colin Powell , qui devant les Nations Unies,a osé agiter une petite fiole de soit disant anthrax, pour faire croire que des armes de destructions massives aux mains de Saddam Hussein, menaçaient le monde. et pour entraîner la guerre qui a détruit l’Irak et les irakiens, et révolté les musulmans transformés en bouillie sous les bombes.

              Ce pays malheureux pays, à cause d’un militaire de haut rang, a été détruit sous les bombes, des millions de victimes, il fut pillé de ses trésors archéologiques, de son pétrole, et il souffre encore quotidiennement d’une instabilité qui provoque des attentats quasi quotidiens sur la population civile…

              C’est ce mensonge, ce mensonge accompagnés de bien d’autres d’ailleurs, qui a amené cette barbarie, barbarie militaire des bombardements aveugles sur les populations civiles et les infrastructures.

              Mensonges que ces supposées “frappes chirurgicales”. Mensonge sémantique car la chirurgie est réputée soigner…quel cynisme.

              Les complotistes ne sont pas ceux que l’on croit,
              Les comploteurs, du plus haut rang ont exhibé leurs fausses preuves, devant les peuples, pour pouvoir mener leurs guerres, complots meurtriers à grande échelle, basés sur les falsifications et les mensonges.


            • georges dubuis Le 13 février 2015 à 17h56
              Afficher/Masquer

              Ah le devoir de mémoire Anne, vous avez bien fait d’en rajouter, les gens semblent avoir bcp de trous. C’est pour çà qu’ils se font b…..


          • le Prolo du Biolo Le 13 février 2015 à 22h32
            Afficher/Masquer

            “Organisation de l’Atlantique Nord”.
            Ils ont le sens défensif assez large à l’OTAN. Très large. Et la géographie baladeuse.

            Mais l’océan Atlantique s’est peut-être déplacé vers l’Est depuis 1945 ? Jusqu’en Afghanistant, peut-être même jusqu’en Asie si ça se trouve.

            Et personne n’en a rien dit.


      • Varenyky Le 12 février 2015 à 10h03
        Afficher/Masquer

        A propos d aigles.
        Aucun pays, aucun empire ayant pris l aigle comme symbole de puissance en est sorti indemme!
        Rome, Napoleon, Germania ou Bokassa 1er..
        Le pygargue à tete blanche sera t il lui aussi inscrit sur la liste des animaux symboles en voie de disparition,
        La modestie va souvent de paire avec la longevite.


        • FD Le 12 février 2015 à 10h34
          Afficher/Masquer

          Ce commentaire est d’une saveur particulière quand l’on sait que les armoiries de la Russie comportent justement un… aigle à deux têtes.

          En images : http://fr.wikipedia.org/wiki/Armoiries_de_la_Russie#mediaviewer/File:Coat_of_Arms_of_the_Russian_Federation_2.svg


          • Anne Le 12 février 2015 à 11h30
            Afficher/Masquer

            Le pygargue, emblème des USA, n’est pas un aigle, c’est un vautour, un charognard, ce n’est pas l’aigle puissant qui, de son regard perçant, et d’une très grande hauteur, perçoit tous les détails de la surface de la terre…..


            • georges dubuis Le 12 février 2015 à 13h16
              Afficher/Masquer

              Anne,”Peace is our business” c’était aussi dans le film. Breedlove, respire l’amour, indeed, fantaisie uber alles, l’ouest en est bouffi, augmentation tendancielle du taux de dérision comme disait Ma(r)x la menace.


          • Pierre C Le 12 février 2015 à 14h05
            Afficher/Masquer

            Ils devraient mettre des buses …:-)


          • Caramba! Le 12 février 2015 à 23h22
            Afficher/Masquer

            L’aigle à deux têtes fait aussi partie des armoiries de ma famille ….Hongroise et malgré mes recherches, je n’ai trouvé qu’un vague lien avec Rome.


            • Caramba! Le 13 février 2015 à 08h52
              Afficher/Masquer

              Il me semble que les deux têtes signifient la séparation de l’état et de l’église.
              Quelqu’un a t-il des informations plus complètes?


        • theuric Le 12 février 2015 à 12h24
          Afficher/Masquer

          Vive le coq, au vin ou pas.
          La France ne serait-il pas le seul pays qui puisse manger son animal symbole?
          Nous aurions pu choisir la grenouille ou l’escargot, nous l’avons échappé bel.


        • bradest Le 12 février 2015 à 13h12
          Afficher/Masquer

          L’Allemagne a toujours un aigle comme symbole, tout comme… la Russie (aigle à deux têtes, emblème de l’empire tsariste).

          L’aigle est également sur les armoiries du Mexique, de la Pologne, de l’Autriche, de la république Tchèque, de la Moldavie, de la Serbie, du Monténégro, de la Roumanie, de l’Albanie, du Panama, de l’Égypte, de la Jordanie, des Émirats Arabes Unis, de la Syrie, de l’Irak, du Soudan, du Yémen, du Ghana, du Nigeria, de la Zambie, de l’Indonésie et de de l’Ouzbékistan. Peut-être pas un aigle dans tous les cas, mais au moins un rapace.

          A noter que l’emblème des USA n’est pas exactement un aigle, mais un pygargue à tête blanche (http://fr.wikipedia.org/wiki/Pygargue_%C3%A0_t%C3%AAte_blanche). Mais c’est du chipotage…


          • tovaritche Le 12 février 2015 à 20h52
            Afficher/Masquer

            D’ailleurs pour chipoter un peu plus, il me semble que l’aigle allemand est en faite “une” aigle”. (?)


    • Vallois Le 12 février 2015 à 08h16
      Afficher/Masquer

      Pourquoi pas au Mexique au plus près du sanctuaire, une revanche de l’humiliation de la guerre de 1847 : il y a une jeunesse mais une violence d’état et des gangs à comparer avec les actes de l’EI au service objectif du grand voisin. Une frontière : un mur où les gardes tirent à vue sur ceux qui veulent passer et qui crèvent de faim, un Rio Grande dont l’eau est siphonné entièrement par les US ? Vae Victis.


      • Lage Le 12 février 2015 à 10h02
        Afficher/Masquer

        Le Rio Grande est largement pompé par le Mexique qui ne respecte pas le traité de 1944 , qui n’est pas spécialement inique, même si les mexicains le considèrent parfois comme tel, et ont peut-être un peu raison… Disons que pour l’instant le Mexique tient bon contre les prétentions de son puissant voisin.

        Et les garde-frontière américains ne tirent pas à vue sur les immigrés. Même si cela arrive en effet, et cela fait parfois les grands titres. Ceci dit, la politique de chasse aux clandestins du Texas est en effet très brutale. Mais on est mal placé pour donner des leçons vu ce qui se passe dans la Méditerranée.


        • theuric Le 12 février 2015 à 12h26
          Afficher/Masquer

          Pauvre Mexique, comme le disent les mexicains, si loin de Dieu et si proche des U.S.A..


    • Anne Le 12 février 2015 à 15h32
      Afficher/Masquer

      Breedlove et les néocons sont des fous furieux, pendant que Poutine Hollande Merkel et même Porochenko ( qui n’a peut être pas mis tous ses œufs dans le même panier) cherchent à construire la paix, Breedlove essaie de mettre le feu à la mèche.
      Les otanozuniens cherchent à faire la guerre et plonger l’UE dans le sang .


  2. Ataraxi Le 12 février 2015 à 05h32
    Afficher/Masquer

    J’espère qu’il ne croit pas à ce qu’il dit, sinon ça fait peur retrospectivement.

    l’OTAN nous protège, mais qui nous protège de l’OTAN ?


    • nulnestpropheteensonpays Le 12 février 2015 à 07h45
      Afficher/Masquer

      non il parle au commun , celui qui a peur quand tu tapes du pied et dis des gros mots, les 40 % collabo en 40, les 50 %sans avis malheureusement


      • FL Le 12 février 2015 à 08h46
        Afficher/Masquer

        40% de collabo? comme vous y allez, on n’en dénombre entre 60 et 80.000 selon Wikipédia que l’on ne peut taxer de collaborationniste.
        http://fr.wikipedia.org/wiki/Collaboration_en_France
        Cela ne fait pas 40 % de français collaborationnistes mais plus vraisemblablement de l’ordre de 4 à 6% (une dizaine de pourcent).
        Une majorité de français, sous occupation allemande, “croyait” en Pétain c’est vrai mais cela n’en faisait pas pour autant des collaborateurs.
        Par contre, rappelez-vous dans les écoles ont faisait chanter la gloire de Pétain, alors que dans le même temps de Gaulle était jugé par contumace à la peine de mort.
        Ne pas confondre les français et leur gouvernement…ce qui étaient vrai hier l’ai encore aujourd’hui.
        On étendre cette observation aux français et à leur médias, ne pas confondre les français et leurs médias.


        • Micmac Le 12 février 2015 à 12h02
          Afficher/Masquer

          Ce qu’on oublie de dire aussi lorsque l’on parle de cette période, c’est que la majorité des adultes français en bonne santé était en camp de prisonnier en Allemagne. Ça faisait ça de moins pour l’opposition intérieur, et explique une certaine “passivité” au début de l’occupation. D’autant que ceux qui restent sont plus âgés, donc souvent plus conservateurs, etc.

          Lors des quatre années qui suivent, beaucoup de jeunes atteignent l’âge adultes, au fur et à mesure que la Résistance devient présente et mordante. Ce n’est probablement pas un hasard, même si d’autres facteurs ont sûrement joués (temps pour s’organiser, etc.).

          Je pense depuis longtemps que si tous ceux qui clament que tous les français étaient résistants exagèrent beaucoup, tous ceux qui clament que tous les français étaient collabos mentent, tout simplement.

          Ne pas oublier aussi que si peu de gens participèrent à la résistance les armes à la main (et c’est un peu normal), le nombre de gens qui participèrent à des actes non-violents furent très nombreux (renseignement, ravitaillement, cacher des personnes recherchés, se taire lorsque l’on a vu quelque chose, etc…).


        • Chris Le 12 février 2015 à 12h25
          Afficher/Masquer

          Les 40% incluaient probablement les Français pratiquant le marché noir. Y’a eu un sacré trafic !


        • Caramba! Le 12 février 2015 à 23h26
          Afficher/Masquer

          le même pourcentage que ceux qui sont descendus le 11 Janvier……..


    • achriline Le 12 février 2015 à 14h56
      Afficher/Masquer

      Parce que vous croyez encore que l’Otan est faite pour défendre nos pays ?
      Elle sert à augmenter la nuisance – j’aurais pu dire la puissance – de l’armée américaine. Cela leur permet d’être présents sur le territoire européen (missiles nucléaire stockés dans des pays qui ne sont pas censés en détenir comme l’Allemagne, l’Italie …) et d’augmenter indirectement les effectifs de leur armée de la somme des effectifs des autres armées faisant partie de l’Otan et enfin d’en transférer les coûts sur ces autres pays.
      Sans compter qu’en cas de guerre, avec la Russie par exemple, ce ne seraient pas “leurs boys” qui iraient au casse-pipe, tout du moins avant les grandes explosions finales.
      Les dirigeants des pays comme la Pologne ou les Pays Baltes doivent très bien savoir tout ça mais l’Otan leur permet de narguer leur voisin Russe sans se prendre “deux baffes”.


  3. Joanna Le 12 février 2015 à 05h47
    Afficher/Masquer

    L’encéphalite focale de Rasmussen (dite encore syndrome de Rasmussen) non traitée peut mener à des déficits neurologiques sévères.


    • Ataraxi Le 12 février 2015 à 05h52
      Afficher/Masquer

      Très bon ! Heureusement, la maladie conduit à une perte de la parole.


  4. luci2/29 Le 12 février 2015 à 06h04
    Afficher/Masquer

    “..Heureux les simples d’esprit , car…”
    Mais qui sont-ils ces simples ?
    Rasmussen ? Vladimir Poutine ? “Ceux de l’U.E”..?Les “Autres”…
    Mais surtout pas Nous” ..?

    Pour ceux qui pensent que c’est hors sujet..ou/et que c’est un “troll”,je les inciterais à y réfléchir.
    En effet : Tous,sommes concernés,et d’autre part,pour reprendre E. Morin :
    ce “Monde complexe” nous échappe totalement…

    Reste à faire comme les “voyageurs” du titanic,ou comme ceux du “Temps (mauvais) de Noë..
    Sérieux !!!


  5. chris Le 12 février 2015 à 06h08
    Afficher/Masquer

    Ce matin en me levant j’ai cru apercevoir un char T-80 depuis ma fenêtre et quelques hommes en vert. L’invasion russe a commencé !
    Breedlove a une tête qui fout la trouille quand même, non ?


    • FileDansLeVent Le 12 février 2015 à 11h41
      Afficher/Masquer

      @Chris

      Breedlove, on le croirait sorti d’un film genre “Mars Attack” dans le role du Général hystérique qui expédie un missile nucléaire que les martiens fume ensuite comme un pétard, mais non il s’agit bien du commandant de l’Organisation Terroriste de l’Atlantique Nord.

      Je suis d’accord, c’est pas rassurant.


      • Christophe Le 12 février 2015 à 11h54
        Afficher/Masquer

        Je lui trouve un petit air à la James Gandolfini (Tony Soprano) … Ce serait pas lui d’ailleurs ? Parce que vraiment, ici, on est dans un mauvais film.


  6. dupontg Le 12 février 2015 à 06h19
    Afficher/Masquer

    il est clair qu’à force d’entasser du materiel de l’otan,les etats baltes deviennent des cibles à neutraliser,et non pas à envahir,en cas de conflit majeur…
    Pas tres malin de la part de leur dirigeants de prendre le risque de se faire vitrifier par des missiles tactiques


  7. LA ROQUE Le 12 février 2015 à 07h02
    Afficher/Masquer

    Quelqu’un pourrait faire une analyse psychologique du commandant suprême des forces alliées de l’ OTAN? Philip Breedlove.
    Pourquoi veut t ‘il une guerre à tous prix en Europe ?
    Si il y a une chercheuse au CNRS ou à défaut Mellle Fourest qui pourrait nous faire une analyse pour nous éclairer je serais intéressé.


    • achriline Le 12 février 2015 à 15h06
      Afficher/Masquer

      Pourrait-on trouver des experts militaires pour étudier les expressions et les mouvements de son visage dans des vidéos ?


  8. janus Le 12 février 2015 à 07h08
    Afficher/Masquer

    l’otan etant le bras armé de l’idéologie totalitaire de l’hégémonie mondiale de washington ,et
    avec l’UE qui lui sert de support , peut on supposer une seule seconde qu’ils aient un discours et une vision cohérente ?
    ce sont les fascistes et criminels de guerre du XXI° siècle , il serait temps d’en prendre acte ,
    ce sont nos ennemis , et ceux de l’humanité , alors combattons les efficacement jusqu’au bout, car il n’y aura
    aucune tréve avant leur défaite, l’histoire, avec hitler et mussolini , nous le rappelle. nous ne pouvons l’ignorer !


    • Doluos Le 12 février 2015 à 14h01
      Afficher/Masquer

      Acté, certes! “Alors combattons les efficacement jusqu’au bout”…. (au bout de quoi? et qui?)

      Si ce n’est avec de pauvres commentaires et petits pouces d’approbation, je ne vois rien d’autres face à l’industrie de ce type de raisonnement humain.

      Avez vous des armes? Moi non. Et pour assassiner qui? Je ne vois pas, encore des chaises musicales.

      Les infos de la “vérité vraie”, c’est le lapin des merveilles, quand nous ne pouvons/voulons que nous indigner face ces horreurs. Beaucoup semblent en guerre contre eux même en fin de compte. Et la médiatisation du réel semble être un nid fécond à ulcères.

      “Au commencement était le Verbe”
      En fin de vie les amis, que nous restera-t’il?


      • janus Le 12 février 2015 à 14h12
        Afficher/Masquer

        @doluos :vous avez des armes , vous vous sous-estimé , la 1° est de demander la sortie de la FRANCE

        DE l’OTAN , LA deuxième la sortie DE l’UE par l’ART 50 , ce qui impliquera la sortie de l’euro!

        pour cela , la première est de demander des comptes à votre député , votre sénateur,,

        et au gouvernement , demandez leur et faites savoir pourquoi ils ont TRAHIS la FRANCE et ses intérêts , il est temps de faire le ménage ! la souveraineté est la notre , pas celle de ceux qui nous représente et qui devraient nous servir ! notre droit républicain est d’exiger.


        • janus Le 12 février 2015 à 14h23
          Afficher/Masquer

          @doluos suite(désolé 1bug) exiger la dissolution de l’otan et la fermeture de ses bases en europe , l’otan n’a plus aucune utilité depuis un certain nombre d’années .


  9. millesime Le 12 février 2015 à 07h16
    Afficher/Masquer

    Dans une longue interview qu’il a donné à “Vox” Obama a souligné que :
    “le leadership américain nécessitait parfois de tordre le bras des Etats qui ne font pas ce que nous avons besoin qu’ils fassent et que les Etats-Unis utilisaient leur force militaire et d’autres moyens de pression pour atteindre leurs objectifs”
    il a expliqué que “l’efficacité d’un système idéaliste, wilsonien, fondé sur le respect des règles avait été mis à rude épreuve par le fait “qu’il y a là-bas des gens méchants qui veulent nous faire du mal”…!
    l’impunité çà ose tout..C’est à çà qu’on le reconnait !


    • Chris Le 12 février 2015 à 12h32
      Afficher/Masquer

      Tordre le bras ? Eux qui ne cessent de tordre les règles, voire de les ignorer ou d’en inventer de nouvelles, à leur unique avantage, bien sûr.


  10. Jean-Luc Le 12 février 2015 à 07h22
    Afficher/Masquer

    Oui, c’est vrai !
    Il paraît que des bataillons entiers de Spetnaz se préparent à sauter sur Paris et Berlin !
    C’est Philip “Badass” Breedlove qui l’affirme. Il a des preuves.
    Son équipe, qui s’était procuré les preuves des AMD irakiennes à grand renfort de téquila et de champignons hallucinogènes, a un dossier complet d’images et de vidéos sur lesquelles on devine les plans du métro parisien et la carte des kébabs de Berlin… Irréfutable je vous dis !
    Ils ne se rendent pas compte à quel point ils sont proches des barbus de l’EI dans la famille des ‘va-t-en guerre”…

    PS : On dirait la photo d’un méchant dans un mauvais film d’action des années 80. Affligeant d’avoir une photo officielle de la sorte à un niveau de responsabilité pareil mais ça donne une idée assez précise du personnage.


  11. Milsabor Le 12 février 2015 à 07h22
    Afficher/Masquer

    Le retour de l’occupation américaine en Europe créerait un sacré bazar que la peur des russes ne suffira pas à équilibrer.


    • raloul Le 12 février 2015 à 09h15
      Afficher/Masquer

      Bonjour !

      L’Europe est toujours un territoire occupé. Avez-vous vu un retrait des soldats états-uniens d’ Allemagne, par exemple ? Le retrait des armes nucléaires u.s. du continent ? Reveillez-vous, oui nous sommes bel et bien dans cet affreux cauchemar…


    • Chris Le 12 février 2015 à 12h38
      Afficher/Masquer

      Retour de l’occupation européenne par les US ? Mais elle n’a jamais cessé depuis 1945 ! Le fait que De Gaulle les ait viré de France en 66 vous trompe :
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Commandement_des_forces_des_%C3%89tats-Unis_en_Europe
      A travers l’OTAN, nous sommes nos propres gardiens de prison !


  12. DUGUESGLIN Le 12 février 2015 à 07h31
    Afficher/Masquer

    Comme d’habitude les fous otanesques dévoilent leur plan. Il suffit d’inverser les accusations pour comprendre ce qu’ils ont dans la tête.

    “Poutine sait qu’il sera vaincu s’il franchit la ligne rouge et attaque un allié de l’Otan. Mais c’est un spécialiste de la guerre hybride”, mêlant différents types d’opérations pour déstabiliser un Etat, ajoute M. Rasmussen dans le quotidien britannique”.

    TRADUCTION:

    L’OTAN sait qu’elle sera vaincue si elle franchit la ligne rouge et attaque le Donbass. Mais les US sont spécialistes de la guerre hybride, mêlant différents types d’opérations pour déstabiliser un Etat.


    • Vallois Le 12 février 2015 à 08h19
      Afficher/Masquer

      Excellente grille de lecture, il faut lire dans le miroir.


    • pol Le 12 février 2015 à 09h11
      Afficher/Masquer

      excellent analyse qui s’applique a beaucoup de cas dans la vie courante
      les gens accusent leurs voisins de ce qui leur tourne dans la tete…

      POL


  13. DUGUESGLIN Le 12 février 2015 à 07h38
    Afficher/Masquer

    Les américains rêvent d’une guerre sur le territoire européen. Ils savent que la Russie ne pliera pas, alors ils fournissent des armes aux russophobes en espérant qu’ils passent à l’action à leur place pour venir au dernier moment en “sauveur”.
    Mais ce qu’ils ne savent pas c’est qu’en cas d’attaque de l’OTAN, les USA seront considérés comme agresseurs et pulvérisés avant les européens.


    • Theoltd Le 12 février 2015 à 08h07
      Afficher/Masquer

      Oui, c est un scénario qui me rappelle deja quelque chose. ca a fait 27 millions de Morts d’un coté, et 180 000 de l’autre. C’est sur qu’ils aimeraient le recommencer. Mais ca marche pas a tous les coups ! car cette fois ci, la Bombinette cherra !!!


    • Vallois Le 12 février 2015 à 08h32
      Afficher/Masquer

      Dans la pensée de la “destinée manifeste”, pensent-ils que le territoire des US est protégé par un bouclier magique qui en fait un sanctuaire ? Ou prolongeant la pensée diplomatique et stratégique britannique de la Rule Britannia, déplaçant les théatres de guerre loin de leurs territoires et manipulant les uns et les autres pour provoquer le conflit et en retirer les bénéfices ?


  14. lon Le 12 février 2015 à 07h46
    Afficher/Masquer

    C’est ça qui est bien avec Poutine, hop il décide d’attaquer un état balte, juste pour tester l’article 5, l’a que ça à faire Poutine . L’Occident va bientôt inaugurer le changement de “régime” pour raisons psychiatriques, après les raisons humanitaires .


    • Erstam Le 12 février 2015 à 07h57
      Afficher/Masquer

      Tiens, manquerait plus que des soldats portant l’uniforme russe n’entrent dans un pays balte pour faire sauter un poste-frontière, tout en abandonnant leurs passeports en repartant.
      Ca serait tellement pratique. Et puis fidèle aux traditions aussi. 😀


      • Escoe Le 12 février 2015 à 09h41
        Afficher/Masquer

        Pfffff….. Ces russes sont d’une négligence…. Ils laissent même traîner les cartes grises de leurs chars.


    • Judabrutus Le 12 février 2015 à 08h08
      Afficher/Masquer

      Il faut dire qu’en moins de trois jours, on a diagnostiqué chez lui un syndrome autiste sévère et un penchant homosexuel refoulé (psychologiquement dévastateur! ). Heureusement, les mêmes experts ont également affirmé qu’il avait un gros cancer. La totale, quoi ! Propaganda otanica se surpasse en ce moment !


      • achriline Le 12 février 2015 à 15h24
        Afficher/Masquer

        Oui, c’est un nouveau cancer mais c’est pas Poutine qui en est atteint, c’est la planète et ils l’ont appelé USA.


        • Michel LONCIN Le 15 février 2015 à 13h02
          Afficher/Masquer

          “Etonnant” combien ces “savants docteurs” médiatiques qui diagnostiquent chez Poutine une “homosexualité refoulée” (DONC espèrent, implicitement, par le fait même, ridiculiser, accabler Poutine) sont parmi les plus ARDENTS “homosexuelophiles” !!! Une COLOSSALE contradiction !!!


  15. Bordron Georges Le 12 février 2015 à 07h49
    Afficher/Masquer

    Superbe et très significative la photo du commandant suprême de l’OTAN qui parade en grande tenue, le menton en avant, le regard hautain et sévère, devant l’éventail de tous les pays asservis. Significatif aussi de l’asservissement des journalistes du JDD, le fait que ce soit cette photo qu’ils aient choisie.
    C’est là que j’aimerais voir une caricature de Charlie Hebdo. Mais il ne faut pas se faire d’illusion, pour eux comme pour les autres, cela est plus sacré que Jésus ou Mahomet.


  16. alexg81 Le 12 février 2015 à 07h55
    Afficher/Masquer

    Il apparaît de manière de plus en plus visible qu’on est gouverné par des responsables politiques qui ont complètement perdu les pédales. Ils ne savent plus quoi inventer pour nous faire croire à l’invasion russe, aux chars rouges paradant dans les capitales conquises. Un résumé de l’esprit qui règne dans les bureaux de l’OTAN pour alimenter la propagande actuelle.

    Mais défendre l’Estonie et la Lettonie, où les gouvernements donnent en modèle à la jeunesse les Waffen SS avec commémorations folkloriques de l’époque – et traitement des minorités russes comme des sous-homme – ou l’hystérique Lituanie où on conseille l’euthanasie aux retraités qui n’ont plus les moyens de vivre, c’est pas possible pour moi.


  17. purefrancophone Le 12 février 2015 à 08h03
    Afficher/Masquer

    Pourquoi s’arrêterait-il en si bon chemin ?De la pointe Bretonne au détroit de Béring !!!!
    La folie n’a plus de limite pour certains .
    Minsk en direct
    https://www.youtube.com/watch?v=YLKFJ227gAA&feature=youtu.be


    • Bordron Georges Le 12 février 2015 à 08h17
      Afficher/Masquer

      Là, purefrancophone, «de la pointe Bretonne au détroit de Bering», soyez sûr que c’est bien de cette dimension qu’il s’agit dans l’esprit des USA. Leurs statèges pensent bel et bien ainsi. Ils ont absolument peur de ne pas pouvoir maitriser totalement, dans le futur, cet immense continent qu’est l’Eurasie


      • purefrancophone Le 12 février 2015 à 08h30
        Afficher/Masquer

        Bordron Georges;
        Je pensais à Poutine dans l’esprit de tous ceux qui le voient en “envahisseur” .
        Bien sur que les USA seraient heureux de mettre l’Europe sous leur coupe .C’est en partie déjà fait il me semble


        • jules Le 12 février 2015 à 12h19
          Afficher/Masquer

          À 99,995 % seulement…


  18. sergeat Le 12 février 2015 à 08h17
    Afficher/Masquer

    J ai decide d aller en patagonie,en cas de guerre nucleaire l hemisphere nord sera detruit,et je pense que ni les mechants russes et leurs supletifs chinois viendront me chercher.


    • Vallois Le 12 février 2015 à 08h26
      Afficher/Masquer

      Ne craigniez-vous pas l’hiver nucléaire ou les retombées des particules radioactives néanmoins ? Les lésions sur votre ADN auront peut-être raison de vous ainsi que le manque de nourriture et d’eau.


      • sergeat Le 12 février 2015 à 09h45
        Afficher/Masquer

        Bien sur,mais avec nos gentils americains valait mieux etre à Tokyo qu à Hiroshima lors d un passè recent.


        • jules Le 12 février 2015 à 12h31
          Afficher/Masquer

          Oui, m’enfin, la Little Boy d’Enola Gay comparé à du multi-têtes standard millésime 2015, c’est un pétard pirate à côté de Tsar Bomba.

          Dans l’intensité de l’hiver nucléaire et dans la perturbation de l’ADN, ça joue.


    • Léa Le 12 février 2015 à 09h29
      Afficher/Masquer
      • sergeat Le 12 février 2015 à 09h40
        Afficher/Masquer

        La pampa est magnifique,mais j adore la Siberie aussi,ayant vecu 2ans dans ces regions.


    • Max Berthy Le 12 février 2015 à 11h03
      Afficher/Masquer

      Je me souviens qu’une famille britannique avait décidé de s’installer dans ce coin et même le plus paumé possible, histoire fuir l’Europe et ses risques de conflit généralisé pendant la guerre froide.
      Il sont partis en mars 1982 et le coin tranquille… c’était les iles Malouines.


      • Anne Le 12 février 2015 à 11h24
        Afficher/Masquer

        Oui, c’est l’histoire de celui poursuivi par le diable qui s’est retrouvé face à lui, sa fuite l’ayant conduit dans ses bras…
        On ne peut pas échapper à son destin dit la sagesse populaire…

        Hémisphëre sud, hémisphère Nord, abris et souterrains n’y feront rien.

        La seule solution pour l’humanité c’est que le plus grand nombre devienne suffisamment fort et dissuasif pour faire comprendre aux puissants atteints de folie qu’il n’y aura pas de salut pour eux, et que même s’ils se croient élus ou exceptionnels, qu’ils seront pulvérisés comme les autres


    • Micmac Le 12 février 2015 à 12h14
      Afficher/Masquer

      La Patagonie? Z’êtes sûr? C’est un peu froid et venté quand même. On surnomme cet endroit “Le pays où les pierres volent” tellement les tempêtes y sont violentes. C’est tout prêt des 40ième rugissants…

      Il y a des coins plus sympas dans l’hémisphère Sud…


    • theuric Le 12 février 2015 à 20h08
      Afficher/Masquer

      @Sergeat,
      Détrompez-vous, même avec les canaux de Panama et de Suez, les deux caps du grand sud resteront des points stratégiques de première importance.
      Franchement, ça vaut les Malouine, la Patagonie…


  19. Laurent Le 12 février 2015 à 08h17
    Afficher/Masquer

    Si je dis que le réarmement des pays baltes sert surtout (comme d’habitude) a creuser leur dette pour les vassaliser aux USA via l’UE, on risque pas de me traiter de complotiste?? Ou de Poutino-phile??
    Bof, tant pis…


  20. Grossomodo Le 12 février 2015 à 08h21
    Afficher/Masquer

    Le monde soi disant libre est aux mains de paranoïaques et de salopards .
    C’est pas vraiment nouveau mais pour amener le pire nous pouvons leur faire confiance .
    D’autant qu’ils sont payés et mis en lumière , si je puis dire , pour ça .

    Mais ce monde libre est en faillite : une crise économique , financière de troisième type , c’est à dire insoluble.
    Libre : = de crever de misère ou de tueries plus ou moins spontanées .

    Et la guerre qui rapporte des bénéfices colossaux toujours au mêmes , et tue par millions , apparaît toujours la seule solution pour ses élites .

    Pour maintenir un système absurde , injuste et condamné .

    Qui a dit que le capitalisme porte la guerre comme la nuée l’orage ?
    Jean-Jaurès ?
    Ou K. Marx ?
    Je ne sais plus .

    (Vérif : Jaurès :http://www.citations-francaises.fr/le-capitalisme-apporte-la-guerre-commme-la-nuee-orage )

    Nous y sommes .

    PS : les “accords de Munich” :
    Z’ ont de l’humour .
    A défaut de conscience .


    • Caramba! Le 12 février 2015 à 23h41
      Afficher/Masquer

      Ce qui m’intéresse pour l’heure est de savoir quels sont les moyens de fuite de ces détraqués pour les choper, perso, je me sacrifierai avec plaisir pour ne pas qu’ils s’échappent!il faut qu’ils payent, il faut qu’ils soient jugés!
      Je pense qu’il faut aniticiper et ne leur laisser aucune chance de se barrer, en lâches et traîtres qu’ils sont.


  21. eric Le 12 février 2015 à 09h01
    Afficher/Masquer

    Daladier-Chamberlain
    Hollande-Merkel
    “Ah les cons si ils savaient!”
    on ne nous l’a pas deja fait?


  22. Nerouiev Le 12 février 2015 à 09h13
    Afficher/Masquer

    Son discours primaire de style américain commence à lasser sérieusement. N’a-t-il pas vu que la Russie ne voulait même pas la moindre patate de ces pays ?


  23. papy Le 12 février 2015 à 09h24
    Afficher/Masquer

    La Russie, c’est la population de la France + l’Allemagne sur une superficie de plus de 30 fois la France.
    La Russie, c’est un PIB inférieur à celui de la France.
    La Russie possède, de par son territoire, à peu près les plus grandes réserves de tout au monde.

    Quand on a dit cela, toutes les déclarations sur le soi-disant expansionnisme russe sont caduques (et ridicules)
    La Russie veut seulement la paix à ses frontières contre l’expansionnisme AMERICAIN !


  24. chris Le 12 février 2015 à 09h31
    Afficher/Masquer

    Il faut que nos journaux se calme un peu, quand on voit que Gorbatchev, Sarkozy et Attali sont du côté de la Russie (avec plein d’autres qui sont habituellement pro-otan), pourquoi ne le disent-ils pas et continuent le Poutine bashing ?


    • Michel Ickx Le 12 février 2015 à 11h58
      Afficher/Masquer

      A propos de la presse, voir à partir de la minute 11,40 sur le Journal de 20h d’hier:

      http://pluzz.francetv.fr/videos/jt20h_,117429289.html

      Pour la première fois on nous montre l’interview d’une citoyenne du Donbass qui traite les Ukrainiens de Kiev de monstres, et on nous informe à peux près honêtement sur la situation militaire.

      Nos presstitudes seraient-elles devenues impartiales au moment où Mme Merkel et Mr. Hollande essayent à la désespérée de proposer une solution pacifique?

      Ce n’est pas la poignée de main entre le président Poutine et l’Oligarque à la solde de l’Empire Poroshenko
      qui est la partie intéressante de ce J.O.

      On nous prépare pour un changement de stratégie en Europe?


      • Chris Le 12 février 2015 à 12h47
        Afficher/Masquer

        Faut pas que les merdias y aillent trop vite, sinon les populations vont prendre d’assaut les hôpitaux, se croyant en pleine confusion mentale !


      • theuric Le 12 février 2015 à 13h53
        Afficher/Masquer

        Pas en Europe mais en France, sinon Monsieur hollande n’aurait pas trainé madame Merkel chez Monsieur Poutine.
        Et puis, l’Homme pas trop sot sait qu’il lui faut retourner sa veste: de nombreux signes montrent l’affaiblissement U.S. et le délitement de l’U.E..
        Le simple fait que ce soit les chefs de gouvernement allemand et français qui aillent discuter en Russie de la paix en Ukraine, sans qu’il soit question de représentant de l’Union-Européenne, de l’O.T.A.N. ou d’étasunien fait plus que le montrer, le prouve.
        Le reste ne sont plus que des réactions hystériques ou gesticulatoires de certains au-devant de leur perte de mainmise sur les événements.
        Sûrement, Madame Merkel se retrouve dès à présent devant une fronde plus ou moins importante au sein de son pays avec le risque d’une fracture est/ouest suivant l’ancienne frontière, ce dont, évidemment, elle ne peut se permettre.
        En France, c’est la classe-moyenne instruite que ce conflit ukrainien commence à déstabiliser et les événements de Janvier n’ont fait que les réveiller sans qu’il soit possible de pronostiquer de quel coté penchera la balance.
        Sans compter les opinions publiques des pays sud-européens, du centre-est et orthodoxes qui, en plus de leur appauvrissement, voient, à tord ou à raison, dans la Russie, un modèle.
        Comme je l’ai déjà écrit, l’Union-Européenne est au plus mal en ayant essuyé deux échecs retentissant, la Grèce et l’Ukraine, et en subissant de puissants coups de butoirs de la part des va-t-en-guerres de Lettonie et de Pologne d’un coté et, de l’autre, des pays pro-russes.
        Sans compter sur la Suède qui fut contrainte de bloquer son processus démocratique dans sa crainte qu’un parti anti-U.E. ne prenne le pouvoir.
        L’impéritie voulue de la gouvernance de l’Union-Européenne n’est pas en reste, obligeant les deux puissances centrales de cette union, la France et l’Allemagne, de se déplacer pour régler le conflit ukrainien, pauvre Juncker qui ne sera plus là que pour faire tapisserie.
        Alors les directeurs de rédaction les plus intelligents, ou après en avoir reçu l’ordre, commencent à faire évoluer leurs discours.
        Bientôt l’Union-Européenne sera, dans nos médiats, désavouée de toutes les façons possibles et imaginables, cela pour préparer la population à sa disparition, l’euro, en cela, ne sera pas en reste.
        Peu de temps après, les premiers scandales bancaires éclateront et, si nos décideurs sont vraiment malins, cela se passera juste avant que le système économique mondiale ne s’effondre.
        Les trois journaux qui seront de la fête seront, ce me semble, Marianne, le Canard Enchaîné, l’Humanité, et dans une moindre mesure, le Figaro, le Point.
        Nous assisterons également à une valse des responsables des hautes administrations et des médiats publiques, mais cela se passera après le changement de gouvernement, soit dans un mois ou deux.
        C’est pourquoi certains retournent d’ores et déjà leur veste.


        • theuric Le 12 février 2015 à 14h18
          Afficher/Masquer

          J’ai dans l’idée que cet effondrement économique ait, de signe avant-coureur, la hausse rapide de l’euro qui serait, en fait, la baisse du dollar, cela accompagnée d’une hausse rapide des bourses européennes et d’une baisse de celles de Wall Street.
          Mais ça, c’est un vague amateur qui le dit…
          https://www.abcbourse.com/graphes/eod.aspx?s=DJIAx


      • FileDansLeVent Le 12 février 2015 à 15h05
        Afficher/Masquer

        @Michel Ickx

        Mouais, ca ne les a pas empêché de dire juste après les propos d’un habitant du Donbass, qu’il s’agissait de propagande.

        Et l’autre jour après avoir montré le résultat de la guerre au Donbass ils n’ont pas hésité à dire en des termes à peine polissé que tout cela était de la faute des séparatistes.


        • FileDansLeVent Le 12 février 2015 à 15h15
          Afficher/Masquer

          Je parle de la propagande de la une.
          Le blond de la 2 il y a longtemps que je ne le supporte plus.


        • theuric Le 12 février 2015 à 15h41
          Afficher/Masquer

          Bien entendu, ils ne peuvent pas faire autrement que d’y aller en douceur, comment pourraient-ils, sinon, expliquer leur revirement à leur publique?
          Comme il leur est impossible de parler du vol M.H. 17, du-moins pour l’instant, sauf à virer manu militari et avec fracas la rédaction actuelle ou à ce que les journalistes eux-mêmes la chassent.
          Rien, en ces choses, ne peut se faire avec facilité, il faut du doigté et de la persévérance, sinon les effets seront catastrophiques.
          Et ce, quel que soit le sujet: tout est tellement embrouillé qu’il faut démêler cet écheveau nœud par nœud.
          Ou attendre que la ruine universelle ne tranche ce nœud gordien avec des résultats peut-être contraires à ceux espérés.


    • Vltava-Moskova18 Le 13 février 2015 à 00h01
      Afficher/Masquer

      Et Fillon aussi s’y est mis…


  25. Rodriguez Le 12 février 2015 à 09h38
    Afficher/Masquer

    Voila de la propagande des merdias mâchée et régurgitée dans gosier du charlie lambda


  26. Macarel Le 12 février 2015 à 09h39
    Afficher/Masquer

    Je ne sais pas si Poutine va envahir un Etat balte, par contre il semble de plus en plus évident
    que l’effondrement de l’Empire US, ne va pas se faire de manière aussi pacifique que se passa il y a plus de deux décennies la dislocation de l’URSS.
    L’Empire US, va tout faire pour s’accrocher à sa position hégémonique issue des deux guerres mondiales du 20ième siècle, dût-il plonger toute la planète dans le chaos.
    L’Empire est d’autant plus dangereux et incontrôlable, qu’il est économiquement en banqueroute, si ce n’était du statut du dollar comme monnaie de réserve mondiale.


  27. kinimodo Le 12 février 2015 à 09h41
    Afficher/Masquer

    A l’image des épaulettes extra larges de ce Monsieur Breedlove, l’OTAN pour l’instant, c’est beaucoup d’esbroufe.
    Faire peur pour continuer d’exister politiquement et financièrement et répondre aux intérêts de la puissance américaine. Entretenir le chaos et des conflits de basse intensité à l’Est pour affaiblir la Russie.
    Le problème c’est que la situation peut déraper rapidement avec ce type de politique totalement inconsciente.


  28. grog77 Le 12 février 2015 à 09h44
    Afficher/Masquer

    Dans l’acharnement contre Poutine, je suis surpris que les Américains n’aient pas parlé de sa probable consommation excessive de ce produit blanc et onctueux sans lequel les Russes ne peuvent absolument pas vivre. Et il ne s’agit pas de vodka ! Il s’agit de …

    http://leblogdegrog.blogspot.ru/2015/02/les-russes-ne-peuvent-pas-vivre-sans.html


  29. Alain Le 12 février 2015 à 10h03
    Afficher/Masquer

    Poutine va d’abord rapprocher la Grèce et Chypre en toute démocratie (oh le vilain mot pour l’UE et l’OTAN) et sans violence.

    Il serait temps de virer tous ces débiles profonds (j’y met Donald Tusk) qui agitent le chiffon rouge rien que pour exister et diriger des fonds vers l’industrie militaire plutôt que l’aide sociale


  30. Léa Le 12 février 2015 à 10h14
    Afficher/Masquer

    Nos merdias ne sont encore pas sortis du slip de DSK


  31. yt75 Le 12 février 2015 à 10h21
    Afficher/Masquer

    Intervention de Mélenchon en commission des affaires étrangères de l’UE le 9 février :
    http://www.jean-luc-melenchon.fr/2015/02/09/intervention-contre-les-partisans-de-la-guerre-contre-la-russie/


  32. Goldoni Le 12 février 2015 à 10h37
    Afficher/Masquer

    Intervention de Poutine en cours à Minsk…
    Les points d’achoppement sont clairs : la ligne de démarcation , le retrait des armes lourdes à distance des villes, l’autonomie du Donbass, la frontière Est…
    Porochenko sait que son pouvoir n’existe que par le soutien US et à l’intérieur par l’extrême droite qui terrorise la population… Certes Porochenko menace les plus fascistes de prison mais à ce jour sont emprisonnés les communistes, ceux qui s’opposent à la mobilisation ou ceux qui désertent…
    Dans la corbeille, le fait que l’Ukraine n’intégrera pas l’OTAN, ni même un statut associé…La Crimée est Russe. Le développement économique de l’Ukraine sera fondé sur des relations avec l’UE mais aussi avec l’Union Douanière Eurasiatique.
    À suivre…


    • philbrasov Le 12 février 2015 à 10h53
      Afficher/Masquer

      apparement les novorusses , ont pas signe l’accord…

      a suivre…


      • Jeanne L. Le 12 février 2015 à 11h11
        Afficher/Masquer

        Si je comprends bien apparemment ils ont signé ce document:
        12.22 мск Главы ДНР и ЛНР подписали предложенный документ по урегулированию ситуации в Донбассе. Les dirigents de R lugansk et R. Donetzk ont signé un document sur le règlement de la situation.
        En fait il y avait deux discussions en parallèle à Minsk ces deux jours
        “le groupe de contact ” incluant les dirigeants des Républiques de D. et L. et les Ukrainiens d’une part, et le “quatuor de Normandie” Merkel, Poutine, Hollande, Porochenko de l’autre.
        Il y a eu constamment des allers retours des membres des délégations entre ces deux lieusx de discussion.
        Sur le site de l’agence Itar-Tass il y a minute par minute depuis hier soir le déroulé des négociations, du moins ce que les journalistes en ont perçu et ce qui leur a été communiqué.
        Le document des chefs d’Etat “normands” n’a pu être signé qu’une fois qu’ils avaient quelque chose de tangible de la part du “groupe de contact”, je crois que les biélorusses faisaient partie des deux groupes
        http://tass.ru/politika/1761665
        Mon russe est scolaire c’est à dire bien lointain et je ne me risquerai pas à traduire pour vous ,mais c’est ce que j’ai compris.


      • Jeanne L. Le 12 février 2015 à 11h53
        Afficher/Masquer

        @ philbrasov
        Je me permets d’insister sur votre remarque car je crois qu’elle est due à l’enfumage médiatique qui nous matraque.
        L’information nous manque c’est pour cela que nous avons tous zappé les “discussions du groupe de contact”.
        Le “quatuor normand” a attendu la signature de l’autre document pour se séparer ce qui revient à reconnaître de facto sinon de jure les républiques.
        je rappelle que les titres des signataires des républiques du Donbass n’apparaissaient pas sur le document du 5 Septembre.
        Comme l’explique Danielle Bleitrach ,dans une analyse tout à fait remarquable sur son site
        dans l’article ;”de la difficulté à comprendre une situation si on se contente de la presse française “, “le lecteur innocent de la presse ne comprend rien au fait que Poutine a pris au piège européen Poroshenko, en l’obligeant en quelque sorte à se référer sans cesse aux décisions du groupe de contact”
        La réponse est “oui, ils ont signé” et c’est une certaine victoire, et même une victoire certaine.”
        https://histoireetsociete.wordpress.com/2015/02/12/de-la-difficulte-a-comprendre-une-situation-si-on-se-contente-de-la-presse-francaise/#comment-11294


        • Philbrasov Le 12 février 2015 à 12h35
          Afficher/Masquer

          Il semble que l,Allemagne et la France se portent GARANTS des accords qui portent :
          Sur une cessez le feu samedi minuit .
          Un retrait des armes lourdes a plus de 70 km du front
          Une modification de la constitution UK permettant une autonomie du donbass.

          Personnellement de ce que je lis, ça me paraît extrêmement vague. Histoire de sauver la face a tous.
          Des la semaine prochaine , il y aura une provocation avec du matériel lourd, soit de la part des nuovo russes , soit de la part de la junte.
          Je doute pour ma part que cette provocation vienne d.abord des novorusses…. Les gens de donetsk souffrent trop.
          On verra


        • chios Le 12 février 2015 à 13h01
          Afficher/Masquer

          J’ai suivi sur twitter ce matin les dernières heures de la négociation,
          Un “analyste” diplômé d’Oxford, qui fait du bon boulot
          https://twitter.com/yurybarmin
          un inconditionnel de Novorossia
          https://twitter.com/gbazov
          entre autres

          Le plus amusant c’est que quand rien n’allait plus, on a entendu Christine Lagarde proposer 40 milliards, après, tout a eu l’air de s’arranger.

          Mais, comme disait quelqu’un dans ce fil, la dette du IMF enchaîne durablement un pays dans un camp, et donc à l’EU?
          A moins d’une réforme de fond en comble du FMI….?


  33. hugo bel Le 12 février 2015 à 10h53
    Afficher/Masquer

    La Russie pourrait, les etats-unis l’ont fait : Irak, Libye, Syrie. Ce rat musqué ne manque pas d’air


  34. bruno Le 12 février 2015 à 10h54
    Afficher/Masquer

    DeDefensa va encore se régaler de tels propos, je gage.
    Et notamment la parfaite inversion du discours : l’agresseur est transformé en agressé et on impute à l’autre camp ce qu’on fait dans le sien :
    – division de l’Occident : ce sont les US qui cherchent à diviser l’Europe depuis le début
    – opérations pour déstabiliser un Etat : le palmarès des US est éclatant (Chili, Brésil, Nicaragua, Afghanistan, Yougoslavie, Syrie, Iran etc etc).


    • chios Le 12 février 2015 à 12h31
      Afficher/Masquer

      Ne pas oublier que ce thème est un des chevaux de bataille de l’armée des thinktanks, un autre étant “from Russia with lies”, infowar…
      un échantillon
      http://blogs.spectator.co.uk/nick-cohen/2015/02/do-these-grotesque-pictures-show-that-putin-wants-europe-as-his-bitch/
      Putin has to come keep coming at the West to show he is not a weakling and a coward, who could be taken out by a rival. And if he gets away with it, Europe will be his bitch (conclusion)

      …If he’s right, then a divided Europe, which spends as little as it can on its armed forces, will have to face the fact that Putin will try to humiliate it by sending undercover troops into the Nato countries on the Baltic. You might say he would be mad to do so. Russia has little to gain from provoking further sanctions, and risks uniting Nato around its core principle that an attack on one is an attack on all. But reason and Russia don’t go together…


  35. ThomBilabong Le 12 février 2015 à 10h59
    Afficher/Masquer

    Prenons un peu de hauteur SVP, les réactions mutines sont bonnes pour amuser et traduire une émotion mais pas pour interpréter les événements. L’OTAN ne fait et dit JAMAIS rien par hasard ! C’est une organisation richement dotée en compétences de très haut niveau dans de nombreux domaines, y compris en diplomatie. La France par exemple s’est dotée d’un ambassadeur auprès de l’OTAN pendant de nombreuses années…

    Sans être grand grec, il semble évident que cette récente sortie débile d’un général 6 étoiles n’a d’autre but que d’affaiblir la position de Poutine dans l’opinion publique et face à ses interlocuteurs dans les négociations actuelle sur l’Ukraine. Et plus loin d’affaiblir les positions de la Russie.

    Il faut bien comprendre qu’il est difficile pour l’OTAN – et donc l’Occident, avec en tête les USA – d’admettre durablement une popularité incroyable et un soutient populaire aussi fort de l’adversaire. Tandis que dans leur propre camps, les dirigeants occidentaux nagent dans les abîmes de l’impopularité…

    Ce genre de sortie, conjuguée à celle sur son prétendu “autisme d’Asperger”, n’ont aucun autre but. On est là dans un “méta-dialogue” à visée purement tactique et politique pour assouplir les positions à Minsk et suivantes s’il y a lieu.

    En cas de succès de la conférence de Minsk, et de paix en Ukraine, c’est tout bénéfice pour justifier les prochains mouvements de l’OTAN au nom “d’un risque qu’on a vu poindre en Ukraine”… Et hop, le tour sera joué avec un coup d’avance dans la partie suivante.

    En cas d’échec, c’est également tout bénéfice pour justifier les mêmes mouvements, voire davantage et plus offensifs. Ajouté à cela la justification du “au fou” prouvée par le diagnostic médical de comptoir (reposant sur les observations de vidéos !!!) et le tour sera également joué.

    C’est un jeu parfaitement au point depuis la seconde guerre mondiale. Issu des fameux services de contre-propagande, de guerre psychologique, etc. Cela n’a en fait jamais cessé.

    Sauf qu’Internet est venu grandement faciliter le décodage de ces coups tordus.
    Et cela, ils l’ont peu compris.


  36. Ardéchoix Le 12 février 2015 à 11h20
    Afficher/Masquer

    Il nous avez prévenu “l’art de la philosophie ne vaut que s’il est un art de la guerre”
    La main gauche à l’intérieur de la redingote il regarde la carte d’état major .
    http://www.bernard-henri-levy.com/wp-content/uploads/2015/02/MPA_3777.jpg


    • mrt.dubreuil Le 13 février 2015 à 05h06
      Afficher/Masquer

      Elle a un peu un air de garde pour touriste, y a pas moyen de vérifier ?


  37. Michel LONCIN Le 12 février 2015 à 11h29
    Afficher/Masquer

    L’article du Figaro n’est pas signé mais il est empreint de “l’esprit” ULTRA russophobe (c’est-à-dire du REFUS de comprendre cette Russie qui affirme sa fierté nationale et son patriotisme à l’encontre des intérêts géopolitiques EXCLUSIVEMENT Etatsuniens – rappelons-nous le fameux “Fuck the UE” de Victoria Nuland ! auquel les “28”, affichant une “dignité” de façade, n’ont pas OSE répondre … quand la réponse AURAIT DÛ être TERRIBLE -) des Pierre Avril, Isabelle Lasserre ou Emmanuel Grynzspan !!!
    Quant à Rassmussen, outre son HYSTERIE à l’égard de Poutine, on ne connaît QUE TROP son TOTAL alignement sur l’Otano-étatsunisme le plus échevelé : un FOU DANGEREUX qui n’hésiterait pas UNE seconde à précipiter le Monde dans la guerre (lui, serait, bien entendu, bien à l’abri dans un QG ant atomique) !!!


  38. Grégoire Le 12 février 2015 à 11h34
    Afficher/Masquer

    Il croit a ce qu’il dit l’idiot rasmunssen ? Vraiment la propagande occidental est nul… Ils ne font même pas l’effort d’essayer de mentir ingénieusement. Pourquoi Poutine voudrait tester l’Organisation Terroriste de l’Alliance du Nord ? Quel attentat cette organisation terroriste prépare t-elle dans un pays balte (comme elle l’a fait pour l’avion de malaysia airlines) pour aprés évidemment accuser la Russie et …Ben Poutine. Si cette organisation criminelle était sure de remporter la guerre contre la Russie ils auraient déjà bombardé Moscou… ma


    • Grégoire Le 12 février 2015 à 11h47
      Afficher/Masquer

      Mais c’est justement que rien n’est sur, car la Russie ce n’est pas un Afghanistan, un Irak ou une Libye ou l’équilibre des forces armées étaient inhumainement disproportionnées. La Russie joue dans la même poule que l’Otan… et cette dernière pourrait bien prendre une branlée. Ce qui libérerait le monde pour un temps de la cruauté yankee… et de la servilité européenne.


      • Ozi Le 12 février 2015 à 12h37
        Afficher/Masquer

        Ce n est pas très patriote de souhaiter une défaite européenne .


        • fatalitas Le 12 février 2015 à 12h53
          Afficher/Masquer

          Vu ce qu’est l’europe (avec un e minuscule) à l’heure actuelle,
          je n’ai aucune envie d’être un patriote pour défendre des valeurs qui n’ont aucun rapport avec ma vision de ce quelle devrait être.


        • Chris Le 12 février 2015 à 13h24
          Afficher/Masquer

          Ça n’a rien à voir avec le patriotisme, mais avec la loi de rétribution ! Ne mélangeons pas tout.
          Car si nous étions patriotes, nous sortirions à coup de pied dans les fesses ou à la Kalach. s’ils résistent, tous les Méphistos qui nous vendent, nous mentent, nous grugent et méprisent notre intelligence.


        • Van Le 12 février 2015 à 16h47
          Afficher/Masquer

          l’Europe n’est pas une patrie c’est un continent , le bien de l’UE n’est pas le bien des européens , je crois que toutes les crises économique et politique l’ont assez bien prouvé , et être patriote dune chose qui te méprise et brade ton avenir est tout simplement de l’idiotie crasse , que les mendiants politiciens défende l’UE c’est compréhensible c’est leur gagne pain . l’UE tend a devenir les usa de part la destructions des avantages sociaux ,l’aliénation et le contrôle totale des populations de leur mode de naissance jusqu’à leur morts .


  39. Nabil Le 12 février 2015 à 11h47
    Afficher/Masquer

    Tout le monde sait que depuis le retrait de l’Afghanistan les soldats de l’OTAN en ont marre de repeindre les camions … la Russie qui intervient en UE c’est n’importe quoi. Déjà quand ils interviennent auprès de leur compatriotes Russes de Crimée on les met à genoux (attaque de leur monnaie, embargo, …).


  40. Chris Le 12 février 2015 à 12h30
    Afficher/Masquer

    Quelques mois plus tard, une frégate australienne à l’électronique moins sophistiquée connut pareille mésaventure, dans les eaux de la Mer Noire. Panique à bord.


  41. greg Le 12 février 2015 à 12h45
    Afficher/Masquer
  42. izarn Le 12 février 2015 à 12h58
    Afficher/Masquer

    On se demande pourquoi la Russie essaierait de s’attaquer à l’OTAN?
    La Crimée, ce n’était pas l’OTAN. L’Ukraine n’est pas dans l’OTAN.
    Il n’y a jamais eu la moindre attaque de la Russie envers l’OTAN…
    Ces américains ne sont-ils pas complètement paranoiaques?
    Ou voit-on la moindre volonté impériale de la Russie en Europe?
    Etre souverain est-il un acte d’agression envers l’OTAN et donc les USA?
    On pourrait le penser, vis à vis des grecs qui refusent les sanctions contre la Russie, et souhaitent avoir des liens économique avec ces pays d’Eurasie.
    On pourrait le penser quand désormais la Turquie, qui est dans l’OTAN, refuse les sanctions contre la Russie et passe contrats gaziers avec ce pays.
    On pourrait le penser quand Sisi en Egypte noue des relations économiques avec Moscou, refuse d’acheter des armes américaines, et essaie de passer contrat avec la France pour des Rafales et une frégate FREMM…
    On peut remarquer que plus l’OTAN s’agite, et plus cela va mal pour eux et vice versa. Ils poussent dans la condamnation envers Poutine, impuissant à détruire son image désormais devenue majoritairement positive.
    Le danger en fait ce sont les US: Devant leurs échecs patents, vont-ils finalement s’enerver et provoquer des guerres en Europe avec leurs méthodes de voyous?
    Parce que franchement, que la Russie soit à l’origine des agressions est complètement débile. La psycho américaine fonctionne sur l’inversion:
    J’agresse, puis ensuite je déclare que c’est l’agressé l’agresseur! C’est une méthode de voyou. Il y a rien à dire d’autre que l’observer en permanence, par exemple avec le VOL MH17. Les tirs contre la police à Maidan en déclarant que c’était Ianoukovitch. Meme chose contre la Syrie et le gazage des populations. Provocations, mensonges; cela fonctionne car la presse est sous controle, totalement muette, n’osant pas réfuter ces méthodes de voyous.
    Nos dirigeant sont des laquais, affaiblis par des traités anti-démocratiques, et en passe de se soumettre encore plus par des traités transatlantiques.


    • theuric Le 12 février 2015 à 15h53
      Afficher/Masquer

      Lisez l’histoire de la fin de l’empire romain d’Occident et vous comprendrez.
      L’empire romain d’Occident est un bon modèle pour comprendre les U.S.A..


    • lvzor Le 12 février 2015 à 17h44
      Afficher/Masquer

      “Etre souverain est-il un acte d’agression envers l’OTAN et donc les USA?”

      Obama a très nettement répondu oui.


  43. Philbrasov Le 12 février 2015 à 13h31
    Afficher/Masquer

    Je regardais ce matin un reportage sur la Tv roumaine, qui etait en fait un pastiche russe se moquant de la supposée agression russe…. Mais. La Tv roumaine ne voyait pas tout cela comme un pastiche, mais bien comme un scénario possible :
    En gros les chars russes sont à Varsovie en deux jours… Puis défilent à Berlin après avoir pris l,Allemagne sans cartes…en plus . Ils connaissent le terrain…. Et ça se termine par une guerre nucléaire avec les USA ou l.on voit une ogive nucléaire sortir de son silo avec une énorme smiley sur les flans de l,ogive…..
    Le pire dans cette histoire c,est que les gens et les médias y croient.


    • georges dubuis Le 12 février 2015 à 13h38
      Afficher/Masquer

      Les gens sans destins adorent tout simplement….le cinéma réalité, point de vue et images du monde comme on disait avant.


  44. FileDansLeVent Le 12 février 2015 à 13h38
    Afficher/Masquer

    Punaise, c’est bon cet article, je vais le relire.


  45. theuric Le 12 février 2015 à 15h25
    Afficher/Masquer

    La conclusion du militaire est tellement logique…


  46. William Dal Le 12 février 2015 à 16h29
    Afficher/Masquer

    “La poussée de la Russie en Ukraine et l’annexion de la Crimée en mars 2014″…
    Combien de divisions russes en ukraine ? Pourquoi Poutine n’a pas accepté les référendums d’autodétermination des deux “nouvelles républiques” de l’est de l’ukraine, sachant que la demande de rattachement à la russie arriverait dans la foulée ? Pas impossible qu’il préfère une “zone tampon” entre l’armée russe et une zone où déambulent des tueurs de “civils russophones et russophiles”, arborant la croix gammée, au lieu d’une frontière déplaçant de facto la russie vers l’ouest dans un face à face dangereux.
    Annexion de la crimée ? Sans rire ? Donc si on organisait un référendum dans les Etats Baltes le résultat serait comme en Crimée et donc rattachement à la russie et donc on aurait en novlangue 2015 autant d’annexions par la russie que d’autodéterminations des peuples dans le mauvais sens ?
    Ces gens se droguent… Poutine a dis clairement qu’il “ne voulait pas de partition de l’ukraine” et si on y avait pas déclenché une guerre civile, la crimée serait encore ukrainienne. Il laisse en ce moment (ça se discute) des populations civiles russes se faire tuer en ukraine, aide militaire ou pas. Qu’il se sente concerné par le dossier un peu plus que Rasmussen ou Obama ne peut intriguer que des imbéciles.
    A voir les titres des grands médias j’ai parfois l’impression que les USA et Co sont intervenus en Irak, Syrie, Lybie (un peu partout…) pour défendre des “compatriotes” assassinés par centaines et milliers et que l’aide militaire et humanitaire russe aux régions de l’est ukrainien ne peux s’expliquer que dans le cadre d’un soutien à du terrorisme pour renverser un gouvernement légitime peu favorable à leur politique.
    Comme disait “Audiard” , “le problème avec les cons c’est que ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnait…”
    Suggérer l’entrée dans l’Otan d’un pays avec une forte minorité russe (au demeurant significative à l’est) était une recette avérée de partition, voire de guerre civile. A lire la presse occidentale on va finir par croire que l’idée est venu de Poutine…


    • lon Le 12 février 2015 à 20h43
      Afficher/Masquer

      Une zone tampon ?
      Prenez donc une carte et on reparle de la zone tampon .

      C’est comme le fameux ” corridor terrestre entre la Russie et la Crimée que permettrait la prise de Marioupol , rabaché et rerabaché par nos merdias pour bien faire comprendre au quidam lambda que c’est les russes les gros méchants .

      Ce que je veux dire c’est qu’apparement le niveau de connaissance géographique en France est tombé allègrement au niveau américain , et c’est pas bon signe ….


  47. Anas Le 12 février 2015 à 16h55
    Afficher/Masquer

    Je n’ai jamais vu de propagande aussi grossière. En fait les dirigeant US se disent dans leur tête qu’étant donné qu’ils sont la nation la plus puissante, les peuples des autres nations ne peuvent être que plus naïfs que le leur.

    @Obama, ici dans la vieille Europe, on lit encore des boukains et on ne se contente pas de BFM ( version fr de Fox News).


  48. Milouky Le 12 février 2015 à 17h27
    Afficher/Masquer

    Ce qui n’est pas impossible c’est une provocation de l’OTAN pour ouvrir un second front contre la Russie. Les US ne se gênent pas pour utiliser Porochenko afin d’assouvir leur besoin de faire la guerre à la Russie. Hollande et Merkel semblent avoir compris (mais trop tard) que les USA veulent faire une guerre en Europe (donc loin de chez eux) qui leur permettrait au passage de vendre beaucoup d’armes. Le tout à nos dépends.


  49. lm bernard Le 12 février 2015 à 18h48
    Afficher/Masquer

    Imputer a priori à l’ennemi désigné des intentions (présomption de dangerosité) des actes non pas de défense mais de ripostes diversives malveillantes,en gros la technique du double standard léonin porté au niveau de l’impératif catégorique zunien:tout ce qui n’est pas avec moi est contre moi et donc à vassaliser ou exterminer.
    Les Drs Folamour au Pentagone,sur les cartes:BHL (qui prend l’air au sens propre,St Germain pue les microparticules des diesels et figuré=très concentré sur l’échelle de la carte,se perdant dans les millièmes),et le général Rambo prêt à se faire du slave…Putain ils foutent les chochottes,manque plus que les femen et leur égérie pour faire la claque dans un abri financé par Soros(le BDC c’est pas leur truc).
    Au fait Poro était Charlie aux cotés de vieux potes (bisous),Benjamin,François et Angela,John lui était resté au nid d’aigle(pas Charlie pour un cent) dans une” fuck UE ” attitude,fidèle à sa celle ci “they are in the shit,my god” il n’a pas fait le déplacement de Minsk,technique éprouvée du “proxy”,…Soros prépare l’offensive du printemps et P Bergé va devoir se mettre aux éditos de l’i-monde.


  50. DUGUESGLIN Le 12 février 2015 à 18h48
    Afficher/Masquer

    Une autre variante:
    Poutine s”apprête à envahir l’UE !
    Chouette on va enfin être débarrassé des européistes atlantistes.



Charte de modérations des commentaires