Cette semaine notamment les USA focalisés contre la Russie dans “Géopolitique”, un spécial Turquie/Erdogan sous le thème “Vue D’ailleurs”, ou encore quel pays suivra après le Brexit ? dans “Europe”. Bonne lecture.

ALLEMAGNE

La crise agricole frappe aussi durement les éleveurs allemands

"La crise agricole n’est pas l’apanage de la France. N’en déplaise aux chantres d’un modèle allemand, censé dynamiser son secteur agricole à coup de bas salaires et de rendements industriels, les producteurs de lait allemands se trouvent, eux aussi, dans une crise grave. La filière n’avait déjà pas été épargnée par la crise du lait de 2009. La fin des quotas laitiers, depuis mars 2015, a fait replonger dans le rouge bon nombres de producteurs. « Nous n’allons absolument pas mieux que les producteurs de France. Que ce soit les grandes ou les petites exploitations, nous enregistrons des pertes, rapporte Hans Foldenauer, producteur laitier en Bavière et porte-parole du groupement BDM, qui représente 15 000 éleveurs laitiers allemands. Les prix ont fortement reculé depuis la fin des quotas. Nous sommes aujourd’hui à 27 centimes le litre en moyenne en Allemagne. Et je viens d’apprendre que pour mars, ma laiterie prévoyait un prix d’achat à 22-23 centimes le litres. Il y a un an, nous avions encore 8 à 10 centimes de plus. »"

Source : BASTAMAG

CRISE FINANCIÈRE

La dette de la Chine inquiète les agences de notation

"Alors que la Banque centrale chinoise a pris de nouvelles mesures pour faciliter les prêts des banques, Moody's et Fitch s'inquiètent de la dette galopante, publique et privée, et pointent une « hausse prévisible des créances douteuses ». Ce n'est pas une dégradation, mais cela s'en rapproche. Moody's a fait passer la dette souveraine chinoise en perspective négative mais la maintient à Aa3, la quatrième plus forte note possible, mercredi 2 mars. SI l'agence de notation fait planer une menace de dégradation de la note de la Chine, c'est parce qu'elle doute de la capacité des autorités à mener des "réformes sérieuses et efficaces"."

Source : La Tribune

DÉMOCRATIE

Nettoyage ethnique à la Knesset

"Une commission parlementaire « d’éthique » composée des principaux partis juifs a suspendu les trois députés pour une durée de plusieurs mois. Maintenant, ils risquent de perdre leur siège. Le gouvernement de Benjamin Netanyahou rédige actuellement un projet de loi qui devrait résoudre une fois pour toute aux yeux des observateurs la question de savoir si Israël est réellement la démocratie qu’il prétend fièrement être. Le projet de loi donne pouvoir à une majorité des trois quarts du parlement d’exclure un député en cours de mandat. Il apporte un nouveau souffle à l’expression « tyrannie de la majorité ». Mais dans ce cas précis, il s’agit d’une majorité de députés juifs opprimant leurs collègues palestiniens."

Source : INFO-PALESTINE

Najat Vallaud-Belkacem parrainera le colloque sur la jeunesse de la GLDF et de la GLFF

"A l'occasion du dîner de la Grande Loge de France qui a eu lieu le samedi 26 juin 2015, Mme Najat Vallaud-Beljkacem Ministre de l'Éducation Nationale, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche a annoncé qu'elle parraine le grand Colloque sur la Jeunesse qui sera organisé le samedi 2 avril au Palais Brongniard à Paris conjointement par la Grande Loge de France et la Grande Loge Féminine de France. Le Grand Maître Philippe Charuel avait annoncé lors du Convent de juin 2015 qu'il donnerait une priorité à la jeunesse lors de son mandat. Le Ministère de l'Éducation Nationale souhaite donc encourager cette initiative et c'est pourquoi la Ministre a annoncé qu'elle soutenait l'organisation de ce colloque des deux obédiences, Marie-Thérèse Besson, Grande Maîtresse de la Grande Loge Féminine de France étant enthousiaste pour organiser cette manifestation."

Source : Blog JL Turbet

ENVIRONNEMENT

La folle stratégie d’EDF pour faire échouer la transition énergétique

"La production d’électricité baisse, les coûts d’entretien explosent, la loi sur la transition énergétique impose des objectifs de réduction de la consommation… Mais EDF poursuit comme si de rien n’était sa stratégie ruineuse, analyse l’auteur. Au bout du chemin, la faillite et l’échec de la transition énergétique."

Source : REPORTERRE

La cuve de l’EPR de Flamanville est défectueuse

"À Flamanville (Manche), les travaux de l’EPR se poursuivent. Le couvercle de la cuve du réacteur, une pièce métallique de cinq mètres de diamètre, y a été acheminé depuis le Creusot (Saône-et-Loire) jusqu’à la centrale, qu’il a atteint le 12 février au soir. Pourtant, ce couvercle, ainsi que le fond de la cuve, tout deux fabriqués par Areva, sont défectueux. Le 3 avril 2015, l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) a en effet annoncé que ces pièces présentaient une « anomalie de composition de l’acier ». Des tests complémentaires ont commencé en décembre pour déterminer si ces deux éléments seront capables de résister en cas d’incident dans la centrale."

Source : REPORTERRE

EUROPE

L’inventeur des "3% de déficit" doute de la validité économique de son équation

"Le créateur du fameux objectif de 3% de déficit public avec lesquels les Etats européens continuent de se débattre s'interroge aujourd'hui sur la pertinence de cette équation. Guy Abeille, créateur du fameux objectif de 3% de déficit public avec lesquels les Etats européens continuent de se débattre aujourd’hui, a reconnu mercredi soir sur France Info qu’"avec le recul", il aurait "peut-être la main qui tremblerait" au moment d’établir cette équation."

Source : FRANCE INFO

La Désagrégation de L’Europe a Commencé

"Un plan « B » reposant sur le cantonnement des réfugiés en Grèce existe-t-il ou non ? Angela Merkel en a hier soir dénié l’existence à la télévision pour réaffirmer sa politique, mais d’après le Wall Street Journal de ce matin la Commission en aurait secrètement élaboré un de cet ordre. Quoi qu’il en soit, cela en prend pratiquement le chemin et les commentaires vont bon train sur le thème que la quasi fermeture de la frontière macédonienne arrange en réalité tout le monde (sauf les Grecs)! [...] Combien de temps cette politique néo-libérale pourra-t-elle être strictement appliquée dans le contexte actuel de conjonction des crises en raison de son absence de résultat ? Les forces centrifuges ne cessent de se renforcer menaçant une construction européenne au bout de son rouleau, le sort de ceux qui supportent le plus durement le carcan de l’austérité programmée pouvant leur laisser penser que tout vaut mieux que de continuer à le subir. "

Source : Blog de Paul Jorion

« Bruxit » : le démantèlement de l'Union européenne n'est pas loin

"De retour de Bruxelles -le "Bruxit", le premier ministre britannique a pu faire valoir les concessions obtenues des autres pays européens. Elles vont effectivement très loin, sans même réviser les traités. Par Yves Petit, Professeur de droit public, Université de Lorraine. Le « Bruxit » se définit comme le retour du premier ministre britannique David Cameron de Bruxelles à Londres. Il invite à se demander si ce qu'il rapporte du Conseil européen des 18-19 février 2016 au Royaume-Uni est suffisant pour éviter un « Brexit ». En dépit de profondes divergences entre États membres, le premier ministre britannique pourra au moins se prévaloir de presque trente heures de négociations d'affilée pour parvenir à arracher un accord. Selon ses propres termes, David Cameron s'estime crédible et assez fort pour pouvoir persuader le peuple britannique de voter en faveur du maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne."

Source : La Tribune

La République tchèque prête à emboîter le pas au Royaume-Uni en cas de Brexit

"Faut-il craindre un effet domino si la Grande-Bretagne quitte l'Union européenne ? C'est en tout cas la menace qu'a laissé planer, mardi, le Premier ministre tchèque, Bohuslav Sobotka, en affirmant qu'un débat serait engagé dans son pays d'ici à "quelques années" si cette hypothèse devait se confirmer. Naguère utilisée pour décrire le basculement des pays d'Europe de l'Est dans le giron soviétique, la théorie de l'effet domino pourrait bien resurgir à l'aune de l'actuel débat sur le "Brexit". En effet, si la Grande-Bretagne quittait l'Union européenne au terme du référendum prévu le 23 juin prochain, la République tchèque se pencherait également sur la question, a averti mardi son Premier ministre, Bohuslav Sobotka."

Source : La Tribune

EVASION FISCALE

Fraude fiscale : les redressements ont atteint un montant record en 2015

"Le montant des redressements fiscaux a porté sur 21,2 milliards d'euros, selon Bercy. Et les sommes encaissées ont grimpé à 12,2 milliards d'euros. Même si c'est un record, pas de quoi pavoiser selon certains spécialistes qui estiment que le manque à gagner se situe entre... 60 et 80 milliards d'€uros! En 2015, la lutte contre la fraude fiscale a conduit à un montant de redressements notifiés, en droits et pénalités, de 21,2 milliards d'€uros contre 19,3 milliards d'€uros en 2014, a annoncé Michel Sapin, jeudi 3 mars. Et l'impôt dont les redressements ont le plus augmenté (+1 milliard d'€uros en un an) est celui sur les sociétés."

Source : La Tribune

FRANCE

Dans le bourbier d’Olkiluoto, l’EPR finlandais d’Areva

" Le fiasco du réacteur finlandais va encore peser sur les comptes 2015 d’Areva. Sur place, pourtant, les travaux avancent, malgré plusieurs années de retard. Reportage sur le chantier d'Olkiluoto. « Quand je suis arrivé comme directeur du nucléaire au ministère en 2005, on m’a dit : “Il y a un réacteur EPR en construction à Olkiluoto, il démarrera dans quatre ans.” J’ai ensuite changé de poste et je suis revenu en 2015 comme directeur de l’énergie. Et là, on m’a dit : “Donc il y a l’EPR en construction à Olkiluoto. Ça devrait démarrer dans juste un peu moins de quatre ans.” » Qui a dit que les Finlandais n’avaient pas d’humour ? Riku Huttunen est comme tout le monde à Helsinki : il s’est lassé du « fiasco » du plus grand chantier du pays et attend désormais de voir si le réacteur commandé par TVO démarrera bien en décembre 2018, comme le prévoit son fournisseur Areva."

Source : Les Echos

Le coût du projet Cigéo est porté devant le Conseil d’État

"La décision de Ségolène Royal de fixer à 25 milliards d’euros le coût du centre industriel de stockage des déchets radioactifs est jugée illégale par plusieurs associations. Elles déposent ce jeudi 3 mars un recours devant le Conseil d’État. En jeu : la différence entre cette somme – très sous-évaluée – et le coût réel sera payée par le contribuable."

Source : REPORTERRE

La désindustrialisation de la France – PME en péril ?

"L’analyse et les conclusions que nous présentons ici sont valides pour la plupart des pays industrialisés. La France nous servira d’exemple pour illustrer le phénomène de délocalisation manufacturière et de saccage industriel en cours dans l’ensemble des pays occidentaux. En France, l’industrie a perdu 1,9 million d’emplois entre 1980 et 2007, soit 36 % de ses effectifs. En 2013, la part de l’industrie dans l’emploi total était de 24,7% en Allemagne mais de seulement 17,9% en France. Or, l’industrie est presque le seul secteur économique générateur de plus-value (valeur ajoutée). Entre 2000 et 2010, la valeur ajoutée industrielle a chuté d’environ 6,1% en France, comme dans 10 autres pays de l’Union européenne comprenant l’Allemagne, l’Italie, la Grande-Bretagne, L’Espagne, le Portugal, l’Autriche… Doit-on s’étonner de l’approfondissent de la crise économique ?"

Source : Les 7 du Québec

Voici comment la grande distribution écrase l’agriculture en France

"Intimidations, comportements abusifs, pratiques illégales… les quatre centrales d’achat de la grande distribution profitent d’un rapport de force disproportionné dans leurs négociations avec les producteurs. La guerre des prix fait rage et les paysans se noient. Les négociations commerciales entre la grande distribution et ses fournisseurs se sont achevées lundi 29 février, à minuit. Mardi matin, concernant le prix du lait, le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, a apprécié au micro de Europe 1 que « les engagements qui avaient été demandés par le gouvernement à la grande distribution [et] aux industriels de stopper la course à la baisse des prix a été, semble-t-il, un engagement qui a été tenu ». Faux, rétorque le président de l’Association nationale des industries alimentaires (Ania), Jean-Philippe Girard, pour qui ces négociations ont été « pires qu’en 2015 » avec « des demandes de baisse, jusqu’à moins 6 %, à minuit moins cinq et une inflation des demandes de promotions, qui ont doublé en un an ». « Aucune des grandes promesses de l’automne dernier faites par les patrons d’enseigne de la grande distribution n’a été tenue », affirme-t-il."

Source : REPORTERRE

« Pourquoi j'ai quitté le cabinet El Khomri »

"Proche conseiller de la ministre du Travail, Pierre Jacquemain a choisi de claquer la porte mi-février, pour marquer son désaccord avec le projet de loi El Khomri. Pour la première fois, ce jeune homme issu de la gauche radicale (il a été collaborateur de Clémentine Autain), raconte les raisons de sa démission."

Source : HUMANITE

Oui, il est possible de poursuivre Facebook devant les tribunaux français

"La cour d’appel de Paris s’est prononcée ce vendredi sur la compétence de la justice française pour juger le géant américain. Le réseau social est actuellement en conflit avec un professeur des écoles, dont le compte a été censuré. Il est possible de poursuivre Facebook devant les tribunaux français. La cour d’appel de Paris a tranché ce vendredi : la justice française est compétente pour juger le réseau social dans un conflit qui l’oppose à un professeur des écoles. Le géant américain a toujours argué n’avoir de compte à rendre qu’à la justice américaine. La cour a ainsi confirmé l’ordonnance du tribunal de grande instance de Paris du 5 mars 2015. Cette dernière avait jugé « abusive » la clause exclusive de compétence - obligatoirement signée par tous les utilisateurs de Facebook à l’inscription -, qui désigne un tribunal de l’État de Californie, où siège l’entreprise, comme étant le seul habilité à trancher les litiges."

Source : Les Échos

GÉOPOLITIQUE

Vous voulez que je parte en guerre contre la Russie ?”

"D’après les déclarations de Kerry et dans la mesure où l’on peut admettre que Kerry parle au nom des USA (cela n’est vrai qu’en partie, en raison de l’éclatement du pouvoir), les USA estiment qu’il n’y a plus qu’une perspective : le quasi-anéantissement des structures des groupes rebelles par la campagne conduite actuellement sur le champ de bataille par les Syriens, les Iraniens et les Russes, moyennant quoi il ne sera plus nécessaire alors e songer à des pourparlers de paix."

Source : De defensa

Obama prolonge d'un an les sanctions antirusses

"Le président des Etats-Unis Barack Obama a annoncé, mercredi 2 mars, sa décision de prolonger les sanctions contre la Russie en raison des événements en Ukraine. Sans cette annonce, l'effet des sanctions serait automatiquement arrivé à terme."

Source : sputnik news

Washington déconseille aux banques de souscrire à de futures obligations russes

"En réponse à des interrogations du secteur privé sur la possibilité de souscrire au projet d'émission d'un emprunt par la Russie, le Trésor et le département d'État américains ont fait savoir que cette activité serait «risquée», a-t-on indiqué jeudi de sources proches du dossier. La Russie, qui prévoit d'émettre des obligations réservées aux étrangers pour environ 3 milliards de dollars, fait l'objet de sanctions économiques adoptées en 2014 après son annexion de la Crimée. Ces sanctions touchent notamment les secteurs bancaire et pétrolier russes."

Source : LA PRESSE

INEGALITES

L’Inde face à « un million de mutineries » contre les inégalités et les discriminations sociales

"L’Inde va-t-elle connaître un printemps de révoltes sociales ? Le suicide d’un militant étudiant de gauche, discriminé du fait de son appartenance à la caste des « intouchables », les dalits, a joué un rôle de catalyseur dans l’actuel mouvement de révolte qui agite des campus indiens, enflammés par les injustices, les discriminations sociales et les déclarations liberticides du gouvernement. Discriminations à l’encontre des femmes, gestion catastrophique de la politique des « quotas » et des inégalités de castes, catastrophes écologiques liées au développement industriel… L’Inde affronte ses démons."

Source : BASTAMAG

Le non-recours aux aides sociales, l’envers invisible de la fraude sociale

"Le 5 février dernier, le Conseil général du Haut-Rhin décidait que la perception du Revenu de solidarité active (RSA) serait désormais conditionnée à l'accomplissement de 7 heures de bénévolat hebdomadaire. Cette annonce relance le débat sur les méfaits de l'assistance. Autrement dit : sur le fait que la perception d'une aide sociale encouragerait l'inactivité. Comme en Alsace, l'attention se concentre généralement sur les effets pervers de l'accès aux aides et droits sociaux, masquant ce que l'Observatoire des non-recours aux droits et services, l'Odenore, nomme « l'envers de la fraude sociale ». Selon cet observatoire, plus de 5 milliards d'€uros de RSA ne sont pas versés chaque année à ceux qui pourraient en bénéficier. Ce phénonème peu connu a un nom - le non-recours aux droits et aux services - et il concerne tous ceux qui, loin de profiter des aides sociales, ne demandent rien."

Source : La Tribune

LIBERTÉS

L’ancien patron de Guantánamo convoqué par la justice française

"Ex-dirigeant de la prison de Guantánamo, le général américain Geoffrey Miller est convoqué, le 1er mars, devant une juge parisienne dans le cadre d’une plainte pour tortures déposée par deux anciens détenus français. Mais il ne fera pas le voyage…Aucun suspens : le général américain Geoffrey Miller ne se rendra pas au rendez-vous fixé, mardi 1er mars, par la justice française. Rien n’oblige en effet l’ancien commandant de la base américaine de Guantánamo (Cuba) à quitter le Texas, où il coule une retraite lucrative de consultant, pour répondre aux questions de la juge d’instruction parisienne qui l’a convoqué."

Source : LE MONDE

Les pirates des semences veulent privatiser le vivant

"Les biotechniques dites d’« édition de gènes » doivent-elles être soumises à la réglementation sur les OGM ? La bataille pour le déterminer a déjà commencé auprès des gouvernements et des institutions supranationales. L’enjeu est capital, expliquent les auteurs de cette tribune, car la bio-industrie entend régner sans entrave sur les semences."

Source : REPORTERRE

MATIÈRES PREMIÈRES

Énergies et Économie : Revue Mondiale Février 2016

"Dans cette édition de l'inventaire mondial des Energies, vous trouvez: - USA : Ça faillite dur dans le schiste - Arabie-Russie : Pas de gel de la production - Angleterre : EDF ne trouve pas le financement nucléaire - Irak : Le sud pétrolier pourrait devenir instable - Chine : Baisse de la production pétrolière - Venezuela : Le membre de l'OPEP est en difficulté - Norvège : 200 millions $ dans les énergies renouvelables - Voitures : Des nouvelles voitures électriques à moins de 30'000$"

Source : 2000 Watts

Énergie : L'Angleterre en mauvaise posture

"La théorie de l’évolution démontre que ce n’est pas l’espèce la plus forte qui survit mais celle qui est capable de s’adapter aux changements. Les stratégies énergétiques de l’Angleterre et de la Suisse illustrent parfaitement ce schéma. Historiquement le Royaume Unis s’appuie sur le couple gaz/pétrole de la Mer du Nord ainsi que sa maîtrise de l’atome. Mais aujourd’hui les plans subissent des bouleversements inattendus. Angleterre: Nucléaire à tout prix : En 2015, l’Angleterre avait conclu un accord avec le français EDF pour la construction de 2 centrales nucléaires à Hinkley Point pour augmenter de 7% la capacité électrique du pays d’ici à 2025. Le gouvernement garantissait un prix de rachat de l’électricité de 12,5 centimes d’€uros (13,75 ct franc suisse) le kWh sur une durée de 35 ans. En contre partie, EDF devait assurer le financement, le fonctionnement, la livraison d’uranium, le recyclage des déchets et la production d’électricité durant cette période."

Source : 2000 Watts

RÉFLEXION

King, Stiglitz et l’Euro

"Une nouvelle fait réagir les économistes : Lord Mervyn King, l’ancien gouverneur de la Bank of England ou Banque Centrale du Royaume-Uni (de 2003 à 2013), se prépare à sortir un livre dans lequel il étrille l’Euro. Le journal britannique The Telegraph a publié le 27 février des « bonnes feuilles » de cet ouvrage. De plus, on annonce pour le 31 mai 2016 la sortie d’un nouvel ouvrage de Joseph Stiglitz, entièrement consacré au risque que l’Euro fait peser sur l’économie de l’Union européenne. La sortie de ces deux ouvrages est symptomatique. Depuis la crise entre l’Eurozone et le gouvernement grec du premier semestre 2015, les langues se délient, et la parole se libère. Il y a ici une dimension politique, et c’est la question de la souveraineté à laquelle j’ai consacré un récent ouvrage, et il y a une dimension économique, celle que traitent King et Stiglitz."

Source : Blog Jacques Sapir

La collusion du capitalisme libertarien et du djihad contre la paix civile mondiale

"Les billets remarquables d’analyse, d’objectivité et de précision que Cédric Mas nous offre sur la Syrie, mettent en évidence que la guerre civile syrienne est un théâtre d’opération majeur de la troisième guerre mondiale. Cette troisième guerre mondiale est une guerre réelle d’un nouveau genre qui a commencé avec l’effondrement de l’empire communiste et l’avènement financier et cognitif du réseau mondial numérique individualiste. Une guerre parce que le résultat visé par ses protagonistes conscients et inconscients sera l’élimination physique ou spirituelle de la partie de l’humanité qui se retrouvera du coté des vaincus. La troisième guerre mondiale qui s’est engagée dès avant la fin de la guerre froide entre le capitalisme et le communisme a pour but de désigner les vaincus de la globalisation du capital libéral."

Source : Blog de Paul Jorion

Nous ne sommes plus en démocratie

"La démocratie n’en a plus guère que le nom : le peuple, qui a placé sa confiance dans les institutions, a surtout appris d’elles à ne pas se passer de chef. Selon l’auteure de cette tribune, le « sol » même de la Ve République est « marécageux »et l’Union européenne a délégué aux experts de la finance le soin de décider pour les citoyens dès sa fondation."

Source : REPORTERRE

Trouver l'équilibre entre transition positive et peur de l'effondrement

"En ces temps particulièrement troublés, l'ancien monde s'effrite et la liste des constats alarmants est interminable... Nous sommes incapables de réduire les émissions de gaz à effet de serre sans que la crise ne le fasse pour nous, le dérèglement climatique s'accélère et provoque des phénomènes extrêmes et imprévisibles, le bas prix du pétrole laisse croire à certains que le pic pétrolier n'est que vue de l'esprit, les gouvernements tournent le dos à la démocratie, usent de la stratégie du choc et se mettent au service des multinationales, la perte de biodiversité continue de s'accélérer à cause des activités humaines, les inégalités augmentent à un rythme scandaleux, les agriculteurs se suicident, lorsqu'ils ne meurent pas empoisonnés par les produits vendus par les industries semencières et pétrochimiques, les ventes d'armes explosent dans le monde (28 à 73 Md$ entre 2003 et 2012), etc. Lorsque l'on observe chaque jour les convulsions des sociétés modernes - pourtant décrites et anticipées depuis des décennies- avec leur lot de violences et de dégradations, on peut sombrer dans une angoisse permanente et se demander « à quoi bon ? »"

Source : Avenir sans Pétrole

SOCIETÉ

Voitures autonomes : Google reconnait une « certaine responsabilité » dans un accident

"Mi-février, une voiture autonome de Google a eu un accident. Rien d'exceptionnel jusque-là puisque ce n'est pas le premier (et probablement pas le dernier), mais le géant du Net reconnait qu'il est, au moins en partie, responsable. Explications. Les voitures autonomes de Google sillonnent une partie des routes américaines depuis maintenant près de six ans. Elles ont ainsi parcouru plus de 2 millions de kilomètres, dont près de 700.000 km rien que sur l'année 2015. Des accidents ont bien évidemment eu lieu, mais le pilote automatique n'était alors pas responsable. Le 14 février dernier, la situation était par contre différente puisqu'une voiture autonome a eu un accrochage avec un bus et Google reconnait qu'il a « clairement une certaine responsabilité »."

Source : Next-INpact

VUES D’AILLEURS

Turquie : panorama et perspectives

"Emre Öngün, militant franco-turc, docteur en science politique, est membre d'Ensemble!/Front de gauche (notamment actif au sein de sa commission internationale). Il livre ici une analyse détaillée des processus historiques et politiques qui animent la recomposition actuelle de la gauche turque autour des questions d'autonomie kurde et de paix civile. De la décomposition de l'empire ottoman aux récents attentats, en passant par Gezi, Emre Öngün, en marxiste révolutionnaire, fournit ici un panorama informé, pose les enjeux du débat et précise les perspectives stratégiques dans une somme encore sans équivalent en langue française."

Source : CONTRETEMPS

La grogne monte en Turquie contre la politique appliquée par le gouvernement en place

"Plusieurs hommes politiques et artistes turcs ont signé la pétition "Mouvement des Lumières contre les idées réactionnaires". Selon les signataires, la Turquie est sur le point de devenir un Etat islamique avec tous les dangers que cela présente pour la population. Le peuple doit s'opposer à la politique d'islamisation et protéger sa liberté et ses droits contre les atteintes des autorités actuelles, estiment les militants."

Source : SPUTNIK NEWS

Le fils du président Erdogan écroué en Italie pour transfert d'importantes sommes d'argent

"La justice italienne a ouvert une enquête à l'encontre du fils du président turc Recep Tayyip Erdogan, soupçonné d'avoir sorti d'importantes sommes d'argent de son pays, a indiqué une source judiciaire jeudi à l'AFP. L'enquête contre Bilal, le fils aîné du président islamo-conservateur, a été ouverte par le parquet de Bologne (centre-nord) à la suite d'une plainte déposée par un entrepreneur turc, Murat Hakan Uzan, un opposant en exil. L'entrepreneur assure que Bilal a fui en Italie « avec une grosse somme d'argent » et une équipe de gardes du corps armés qui ont été refoulés du territoire italien, avant de revenir avec des passeports diplomatiques, selon la presse italienne. Bilal, arrivé à Bologne l'été dernier, est l'un des principaux suspects dans un gros scandale de corruption révélé en décembre 2013. Il est parti après les dernières élections législatives de juin dernier en Turquie à l'issue de laquelle l'AKP, le parti islamo-conservateur de la justice et du développement que son père a dirigé avant de devenir président en 2014, avait perdu la majorité absolue qu'il détenait depuis 2002. Il l'avait ensuite récupérée après un nouveau scrutin début novembre."

Source : La Presse News

ÉCONOMIE

Bresil : Entre dirigisme et realpolitik

"Le Brésil a une longue histoire de dirigisme de l’économie par l’État. À partir de 2003, le président Lula va en créer une version progressiste. Dans quelle mesure, les « travaillistes » brésiliens ont-ils rompu avec les préceptes néolibéraux ? Tentative de mise en perspective d’une décennie progressiste au Brésil."

Source : INVESTIG’ACTION

Airbus lance la construction de sa nouvelle usine chinoise

"L’avionneur européen a posé la première pierre de son usine de Tianjin. Elle sera dédiée à l’aménagement de son A330. Le partenariat stratégique d’Airbus avec la Chine a pris un tournant très concret, ce mercredi 2 mars. Le constructeur aéronautique a posé la première pierre du centre d’aménagement commercial et de livraison (C&DC) A330 à Tianjin, en Chine. Cette nouvelle usine avait été officialisée en juillet dernier après la signature d’un accord pour l’achat de 45 A330 par la Chine. Un contrat représentant au moins 11 milliards de dollars (9,87 milliards d’€uros environ) sur la base du prix catalogue."

Source : La Tribune

Distribution : l'influence croissante des centrales d'achats européennes

"Les négociations commerciales entre la grande distribution et ses fournisseurs, closes en France ce 1er mars, se trouvent sous le feu des projecteurs après l’annonce d’une nouvelle réforme visant à résoudre en partie la crise agroalimentaire actuelle. Même si les discussions y sont âpres, tout ne se joue pas dans les “box” français. Une autre loi sur les négociations commerciales se prépare en France, a prévenu François Hollande lors de sa visite mouvementée au Salon de l'Agriculture. Objectif: pacifier les relations entre distributeurs et fournisseurs, afin de mieux répartir la valeur ajoutée jusqu'en haut de la chaîne, donc jusqu'aux agriculteurs. Il faudrait donc réussir à faire bouger les rapports de force. Un coup d'œil sur leur état actuel met en évidence une faille: une large part des décisions de ces acteurs privés se joue plutôt à un niveau européen."

Source : La Tribune

ÉTATS-UNIS

L'ex-PDG de Google fait son entrée au Pentagone

"Ce nouveau conseil consultatif (en anglais "Defense Innovation Advisory Board"), d'après le Département de la Défense (DoD) des Etats-Unis, aura pour but de renforcer les liens entre les forces militaires américaines et la Silicon Valley. Ashton Carter a expliqué la nomination de l'ancien directeur de Google à la tête du conseil par le désir d'inviter "les meilleurs spécialistes du domaine des technologies en matière d'''innovation", rapporte le site officiel du Pentagone."

Source : Sputnik News

28 réponses à Revue de presse du 06/03/2016

Commentaires recommandés

Daniel Maniscalco Le 06 mars 2016 à 05h14

Solution locale pour un désordre global ?

link to youtube.com

Faut-il suivre l’exemple décrit dans le film de Coline Serreau, en relocalisation la production et la distribution de proximité par circuits courts de moins 100 kms autour de chez soi ?

  1. theuric Le 06 mars 2016 à 01h56
    Afficher/Masquer

    N’avez-vous pas l’étrange sentiment d’une folie et, pire que tout, d’un aveuglement?

    Folies et aveuglements, voilà sûrement ce que nos descendants retiendront de ce début de XXI° siècle.

    Aveuglement ne veut pas dire être aveugle mais de ne pas vouloir voir la réalité en face!

    Ainsi, tandis que le navire économie-monde coule doucement, les gens, pour qui le travail se devrait de consister d’y réfléchir et de nous montrer cette réalité, ne se contentent que de nous entretenir que de fuites secondaires sans aborder la question des failles immenses traversant l’étrave du bâtiment.

    Quand, pendant ce temps, le capitaine América continue ses nuageuses frasques divagantes.

    Les loges maçonniques se perpétuent sans comprendre que, désormais, internet rend les raisons de leur existence obsolètes.

    Les dirigeants d’Israël et de la Turquie poursuivent leurs rêves fous de grandeur sans même comprendre qu’ils n’ont plus personnes derrière eux pour les protéger, eux qui occupent une telle place géostratégique qu’ils conduisent leur peuple et leur pays au-devant de tous les abîmes.


    • theuric Le 06 mars 2016 à 01h57
      Afficher/Masquer

      La France, quand à elle, ne sait même plus construire de centrale nucléaire digne de ce nom à force d’avoir été violentée par cette grasse et vulgaire médiocrité portée pendant des décennies par des médiats ne voulant que libérer du temps de cerveau disponible.

      L’Allemagne, elle, portée aux pinacles par nos chantres eurolâtres, commence à montrer à tous que l’or dont on nous disait qu’elle était faite n’était que la brillance de la même triviale pacotille que le reste de l’Union-Européenne.

      Pendant ce temps là les industries européennes sont vendues à l’encan à tout un tas de pays qui doivent bien se marrer de la bêtise de nos gouvernements et chefs d’entreprises, ceci au prix d’un dollar qui ne vaut même plus pipette, moins que mon papier toilette.

      Sans compter notre agriculture qui se délite et les fabriques qui ferment.

      Ainsi, quand les historiens futurs se pencheront sur notre époque, ne pourront-il n’être qu’intrigués par nos extraordinaires extravagances ne pouvant qu’amener au-dessus de nos têtes tous les dangers et les périls possibles.


      • Kiwixar Le 06 mars 2016 à 10h43
        Afficher/Masquer

        Les historiens futurs… de l’hémisphère sud. Sans vouloir faire la promotion de ma paroisse (sud), il me semble que la folie (guerres et psychiatrie) est sacrément cantonnée à l’hémisphère nord, y compris les centrales nucléaires qui tôt ou tard péteront chez vous. La plus proche de chez moi est à 9800 km. En cas d’hiver nucléaire, il y a 10 millions de bovins et 70 millions de moutons gelés pour nourrir 4,5 millions de “kiwis”, de quoi voir venir. J’espère qu’il y aura encore la télé : voir la civilisation qui nous a donné Michel-Ange, Victor Hugo, Rimbaud, Picasso, Prokofiev, Rachmaninov, Beethoven, puis Nabilla se suicider dans un grand éclair blanc, j’avoue, ça a de la gueule, une certaine noblesse nihiliste… 🙂


        • olivier M Le 06 mars 2016 à 18h17
          Afficher/Masquer

          Kiwixar, j’espere que les congelateurs neo-zelandais ne sont pas tributaires de l’importation d’hydro-carbures, car sinon, vos 80 millions de steak-sur-pattes ne vous apporteront que des maladies, faute de vous nourrir.


        • Emmanuel Bonnecaze Le 08 mars 2016 à 09h40
          Afficher/Masquer

          Bonjour Kiwixar, Il est évident que l’Europe est en train de s’écrouler et que ça finira mal…Et je recherche donc un pays pour m’expatrier et mettre à l’abri ma petite famille à horizon 5 ans…j’ai souvent lu tes commentaires intelligents sur le site mais je n’ai jamais fait le rapprochement avec les Kiwis de Nouvelle-Zélande 🙂 Pourrais-tu me consacrer un peu de temps pour me décrire ton expérience en Nouvelle-Zélande ? emmanuelbonnecaze@hotmail.com. Bien à toi


  2. Charles Le 06 mars 2016 à 03h32
    Afficher/Masquer

    A propos de la crise agricole en France, je viens de lire une donnée effarante: les aides ont représenté en 2014 en moyenne 95 % du résultat courant des exploitations ! Ici la source, qui analyse les différents facteurs de la crise: link to wp.me


    • Daniel Maniscalco Le 06 mars 2016 à 05h11
      Afficher/Masquer

      Bonjour à toutes et à tous,

      Dans la crise agricole, quelle est la part de spéculation financière sur le prix des matières premières agricoles, à la Bourse de Chicago (je crois que c’est la plus importante au monde) : 80% ?

      Les paysans et leurs syndicats doivent-ils revoir l’ensemble de la structure des prix et du modèle économique de ce secteur ?

      Questions de fond(s) qui méritent réflexion et discussions des agriculteurs et des consommateurs que nous sommes tous, afin que vivent décemment les paysans de France et d’ailleurs et payons le juste prix des denrées qui nous font vivre !

      Merci pour vos réponses.

      Daniel Maniscalco


      • patrick Le 07 mars 2016 à 17h45
        Afficher/Masquer

        Les agriculteurs ont été menés dans l’impasse par la troïka état français / FNSEA / Crédit Agricole.
        Le modèle français est mort et il y aura forcément de la casse avant de pourvoir s’en sortir, le problème est de l’annoncer à tout le monde.


  3. Papagateau Le 06 mars 2016 à 05h05
    Afficher/Masquer

    une idée intéressante en cliquant sur
    “La désindustrialisation de la France – PME en péril ?”

    Les gros industriels français serait en fait des … importateurs !
    En effet, ils auraient tellement poussé la délocalisation, mais surtout la sous-traitance à l’étranger pour les rares usines restant en France, que leur intérêt vis-à-vis de l’euro ne serait pas une dévaluation, mais une réévaluation, tout comme s’ils étaient essentiellement des importateurs.

    Comme ces gros industriel sont aussi propriétaires de nombreux média, il ne faut plus s’étonner que ces média poussent à la désindustrialisation.
    Ils n’ont plus d’usine en France que l’image de marque.


    • Daniel Maniscalco Le 06 mars 2016 à 05h14
      Afficher/Masquer

      Solution locale pour un désordre global ?

      link to youtube.com

      Faut-il suivre l’exemple décrit dans le film de Coline Serreau, en relocalisation la production et la distribution de proximité par circuits courts de moins 100 kms autour de chez soi ?


      • anne jordan Le 06 mars 2016 à 18h53
        Afficher/Masquer

        OUI ! il faut suivre cet exemple et aussi voir l’avis de la FAO , herself , qui dit que OUI , l’agriculture bio PEUT nourrir le monde.
        Maintenant ; c’est sur que les grandes villes ne peuvent s’approvisionner en circuits courts uniquement ;au train où vont les projets d’urbanisation et la spéculation , le rêve de ” ceintures vertes ” s’éloigne à coups de pelleteuses…


        • patrick Le 07 mars 2016 à 17h39
          Afficher/Masquer

          l’objectif actuel de densification et de concentration de la population vers les centres villes ne va pas améliorer les choses.
          les villes n’ont aucune résilience en cas de crise et aucune possibilité de produire de la nourriture en quantité suffisante. Le circuit court ne s’imposera pas de si tôt


      • patrick Le 07 mars 2016 à 17h40
        Afficher/Masquer

        circuits courts de moins de 100km , ça signifie que la population doit être répartie dans des petites villes et villages , partout en France … c’est exactement l’inverse des projets actuels.


  4. petitemaison Le 06 mars 2016 à 08h15
    Afficher/Masquer

    link to lesakerfrancophone.fr
    un article interessant, AMHA


  5. Judith Le 06 mars 2016 à 08h49
    Afficher/Masquer

    une cerise sur le gâteau..applaudissons bien fort!!! Pépère Roi de la Babouche(rie) a encore frappé.

    Quand la France décore le prince saoudien… pour sa lutte contre l’extrémisme!

    “Le président français a remis à son altesse l’ordre national de la Légion d’honneur — la plus haute distinction française — pour sa grande contribution dans la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme dans la région et dans le monde”, est-il précisé.

    link to fr.sputniknews.com


    • olivier M Le 06 mars 2016 à 18h26
      Afficher/Masquer

      A source russe, source francaise, pour confirmer???… link to lexpress.fr

      Hollande, le capitaine de pedalo et l’ami des coupeurs de tetes . A gerber


      • Abemus Le 07 mars 2016 à 00h29
        Afficher/Masquer

        Sauf que les medias francais répètent tous comme des moutons le pré-mâché de l’Afp pour qui c’est juste “protocolaire” (dixit on ne sait qui qui serais dans l’entourage du président… Bref du grand journalisme).

        Il est pourtant évident que l’Histoire (avec un grand H) retiendra que le pays des droits de l’Homme a décoré le prince saoudien de cette haute distinction pour ses “efforts contre le terrorisme et l’extremisme”.

        Ce qui n’est dit nulle part !

        Communiqué de l’agence de presse saoudienne : link to spa.gov.sa


  6. Eric83 Le 06 mars 2016 à 09h43
    Afficher/Masquer

    Articles sur le nucléaire et EDF.
    EDF torpille la transition énergétique depuis le Grenelle de l’Environnement qui remonte à 2006 avec la complicité des gouvernements NS-FH.
    Sinon, comment expliquer que la France, particulièrement bien dotée par la nature, pour son ensoleillement et ses secteurs ventés ne soit pas leader du photovoltaïque et de l’éolien en Europe.
    Non seulement, la France n’est pas leader mais elle est quasiment dernière.
    L’Allemagne dont l’ensoleillement fabuleux fait des jaloux dans le monde entier a installé 8 fois plus de photovoltaïque que la France. TOUT le parc PV français, y compris les DOM, représente 5 Gwc alors qu’il est de près de 40 Gwc en Allemagne.

    D’autre part, la gabegie de Flamanville – puissance 1,6 Gwc – qui s’élève aujourd’hui à environ 10 milliards d’€ permettrait de construire la bagatelle de 10 Gwc de photovoltaïque au sol pour un coût de moins de 80 € le Mwh.


  7. reneegate Le 06 mars 2016 à 09h59
    Afficher/Masquer

    King, Stiglitz et Sapir sur l’Euro, je conseille à tous Mikael Graeber “bureaucratie”.


    • JMDS Le 06 mars 2016 à 11h23
      Afficher/Masquer

      Ne faut-il pas lire David Graeber au lieu de MiKael Graeber ?


      • Papagateau Le 06 mars 2016 à 18h33
        Afficher/Masquer

        Oui, c’est bien David Graeber.
        Je suis en train de le lire : il y a tellement de choses intéressantes que je m’arrête toutes les 2 pages pour bien retenir, je n’avais jamais fait ça avant.

        L’idée de base est que la bureaucratie n’a plus maintenant de frontière fixe : la loi réglemente le moindre détail dans les entreprises privés, que ce soit la finance, évidemment, mais aussi l’industrie avec les normes environnementale.

        Dans l’autre sens, par l’intermédiaire des lobbys , c’est les entreprises privés qui écrivent les lois qui les concernent.

        Par ailleurs la police ne passe que fort peu de de temps à arrêter les vrais délinquants, et beaucoup plus à remplir des papiers, ce qui fait du policier un bureaucrate avec matraque. D’ailleurs si on se rebelle trop longtemps contre la bureaucratie (publique ou privée) on finira par voir arriver ces bureaucrate à matraque.
        A moins que ce ne soit une saisie sur compte bancaire.
        A ce propos qui fait la saisie ? Les fonctionnaires de banque privée, l’administration, ou la police ? Le privé ou le public ?

        Ils le font tous en même temps, main-dans-la-main.
        L’administration est devenue une machine à justifier et transférer le travail du petit peuple aux rentiers.
        A lire.


  8. Dahool Le 06 mars 2016 à 12h29
    Afficher/Masquer

    Comment croire en cette Europe ?

    link to lefigaro.fr

    Et tout ça dans l’intérêt de qui ?

    Trahison

    Ps: ça parle d’une décision économique de la commission européenne néfaste à l’europe…


    • languedoc30 Le 06 mars 2016 à 15h46
      Afficher/Masquer

      l’Arabie Saoudite en est à sa 70 ème décapitation depuis le début de l’année, soit une moyenne de 35 décapitations par mois. Je pense que c’est cet exploit que Hollande, président socialiste, a voulu récompenser en donnant la légion d’honneur au prince héritier saoudien.


    • FifiBrind_acier Le 06 mars 2016 à 20h03
      Afficher/Masquer

      C’est sans doute que l’ UE n’a pas pour but la prospérité européenne…
      Relisez l’article sur ” Le Grand Échiquier” de Bzrezinski.
      Ce qui importe, c’est d’empêcher la constitution de l’ Eurasie.
      Ruiner l’ Europe et la Russie est un excellent moyen.
      link to les-crises.fr


  9. clauzip12 Le 06 mars 2016 à 19h43
    Afficher/Masquer

    Ou est l’info quant il s”agit d’énergie LENR fusion froide n’est pas cité!
    C’est à coup sur l’énergie de demain sans déchets sans radioactivité et un rapport énergie/cout sans comparaison avec les sources actuelles.
    Renseignez vous et pensez dans vos investissements à cette révolution copernicienne.
    Des industriels ,sont prêts à diffuser le produit!
    Des constructeurs d’automobiles font des rechercheront Peugeot,Toyota…


    • Pierre Le 06 mars 2016 à 22h25
      Afficher/Masquer

      @Clauzip12 D’accord avec vous, le contrôle de la fusion serait la solution parfaite (aucun déchets radio-actifs, et une production énergétique sans commune mesure avec nos actuelles centrales à fission). Mais plus le temps passe, plus cela ressemble à une chasse au dahut…et cela fait longtemps qu’on chasse ce dahut. L’espoir fait vivre…en particulier EDF et AREVA. En attendant, l’omerta règne toujours sur le nucléaire français…qui je vous l’accorde, est le seul à n’avoir connu aucun accident majeur. Mais combien d’incidents mineurs passés sous silence ? Rappelons juste le nuage radio-actif de Tchernobyl arrêté à la frontière par nos courageux douaniers en 86…


      • AlainCo (@alain_co) Le 06 mars 2016 à 23h48
        Afficher/Masquer

        c’est dans fortune, Aftenposten, latribune, Nikkei.
        sinon Airbus est sur le coup, comme d’autres, Toyota, MHI, Nissan …

        ca avance, mais vous n’êtes pas au courant c’est tout. 8)

        c’est fascinant comment la fusion froide et les nazi ukrainien, sont invisibles.

        Le Veilleur.


        • AlainCo (@alain_co) Le 07 mars 2016 à 11h56
          Afficher/Masquer

          a propos de l’aveuglement des élites, de Trump, un article de philippe silberzahn (un sataniste)

          link to philippesilberzahn.com

          “Le résultat de cette homogénéité? Une partie de notre environnement devient invisible. Nous ne la voyons pas parce que nous nous sommes structurés et organisés pour ne pas la voir. Les journaux que nous lisons, les gens que nous fréquentons et avec lesquels nous travaillons, tout concoure à construire cet aveuglement.”


Charte de modérations des commentaires