8
Jan
2017

Une nouvelle année pour la revue, la quatrième il me semble. Merci à nos fidèles contributeurs. Lecteurs, nous avons besoin de renforts, postulez via le formulaire de contact de la revue, et ne croyez pas que d’autres le feront à votre place, dans le cas inverse nous n’aurions pas besoin de passer de tels appels…

CHINE

La Chine tente d’endiguer la fuite de capitaux

"Pékin met les bouchées doubles pour tenter de freiner les fuites de capitaux, phénomène d’une grande ampleur lié en grande partie à la forte dépréciation du yuan. L’agence d’Etat supervisant le marché des changes (SAFE) a ainsi indiqué samedi que les échanges de devises des particuliers serraient fermement encadrés. Une manière aussi de s’attaquer au blanchiment d’argent et aux transactions illégales. Désormais, les particuliers désirant convertir leurs yuans en devises étrangères devront fournir de plus amples informations à leur banque. En plus de leurs papiers d’identité, ils devront également fournir de plus amples détails sur les fonds concernés. L’objet de toutes les attentions : les sommes évadées par les chefs d’entreprises chinoises et les investisseurs."

Source : LE BLOG FINANCE

CRISE BANCAIRE

Les banques peu punies pour leurs pratiques illégales

"A la veille de Noël, on apprenait que Deutsche Bank et Crédit Suisse acceptaient de payer respectivement 7,2 et 5,3 milliards de dollars d’amendes à la justice américaine afin de solder les contentieux liés à leurs pratiques financières douteuses au moment de la montée de la bulle des subprimes. Après JP Morgan, Goldman Sachs, Morgan Stanley, Bank of America Merrill Lynch et Citi, la britannique Royal Bank of Scotland devrait également bientôt connaître le montant de sa punition. De son côté, après avoir refusé de suivre la voie de la négociation, la Barclays est poursuivie en justice par les Etats-Unis."

Source : ALTERECO PLUS

La BCE abaisse les exigences de fonds propres pour Deutsche Bank

"La première banque allemande devra afficher un ratio de solvabilité d’au moins 9,51 %, contre 10,76 % exigés cette année. La baisse, liée à un changement de règles, donnera à la banque davantage de marge de manœuvre pour payer un dividende ou des bonus."

Source : Les Echos

Régulation bancaire : LE COMITÉ DE BÂLE PLIE

" Un nouveau coup d’arrêt à la régulation financière vient d’intervenir brutalement. Le groupe des gouverneurs de banques centrales, qui supervise le Comité de Bâle, l’a porté en ajournant au dernier moment sa réunion de janvier sans de surcroît fixer de nouvelle date. La touche finale aux règles destinées à renforcer les banques devait être apportée – en bouclant le dossier de Bâle III – mais les régulateurs se sont heurtés à une opposition farouche et ont plié. Le Comité de Bâle a été prié de revoir le calibrage de ses nouvelles mesures, et il a obtempéré."

Source : Blog de Paul Jorion

ENVIRONNEMENT

André Cicolella : “Le discours dominant sur le cancer du sein se veut rassurant alors que c’est une pandémie”

"André Cicolella : “Le discours dominant sur le cancer du sein se veut rassurant alors que c’est une pandémie” À l’origine de l’interdiction du bisphénol A dans les plastiques pour biberons en Europe et dans tous les contenants alimentaires en France, le chimiste et toxicologue André Cicolella alerte sur la nécessité de refonder en profondeur l’industrie de la chimie. Telle qu’elle est pratiquée aujourd’hui, elle menace selon lui l’espèce humaine sur le court, le moyen et le long termes."

Source : Le Lanceur

Renouvelables : la transition avance dans certains pays bien plus vite qu’en France

"L’arrivée au pouvoir de Donald Trump aux États-Unis fait redouter un retour en arrière dans la lutte contre le réchauffement climatique. Mais tout n’est pas perdu. Car en matière de transition énergétique, des pays avancent, partout sur le globe, vers un mix énergétique avec moins de pétrole, de gaz, de nucléaire ou de charbon. Au Costa Rica, pays de cinq millions d’habitants en Amérique centrale, 98 % de la consommation électrique vient désormais des énergies renouvelables !. En 2016, pendant 250 jours entiers, la proportion a même atteint 100 %. Le Danemark, l’un des champions des énergies alternatives en Europe, a lui aussi atteint les 100 % de renouvelables à plusieurs reprises l’année passée, grâce à ses puissantes installations éoliennes. En moyenne, le pays scandinave dépasse la barre des 50 % de son électricité issue des renouvelables. Son objectif est d’atteindre 100 % en 2050."

Source : BASTAMAG

FRANCE

La France continue de vendre des armes à des pays sous embargo international

"Comme tous les membres des Nations-Unies et de l’Union européenne, la France est tenue de respecter les embargos votés sur les ventes d’armes. Elle aurait pourtant violé près de la moitié de ces embargos ces dernières années, selon une évaluation de l’Observatoire des armements, mise en carte ci-dessous. Et le gouvernement refuse de répondre aux interpellations de parlementaires sur le sujet. La loi érigeant en délit la violation des embargos est toujours en attente d’être votée au Sénat, dix ans après son premier examen..."

Source : BASTAMAG

GÉOPOLITIQUE

Daech, Erdogan et Poutine : le dessous des cartes

"Alors que la Turquie est la cible de Daech, Caroline Galactéros estime que les présidents russe et turc jouent dans leur rapprochement un jeu à la fois habile et prudent. Pour la géopolitologue, ce sont deux qualités que l'Occident ignore."

Source : BLOG CAROLINE GALACTEROS

Gazphyxie pour l'empire

"La débandade de l'empire en 2016 ne concerne pas que la Syrie, l'Europe (Brexit) ou sa propre tête (Trump). Moins médiatique mais tout aussi important est son revers dans le Grand jeu énergétique. La tentative d'isolement de la Russie est en échec et le réseau eurasien gazier se met en place, au grand dam des stratèges américains. Depuis des années, la bataille est épique, la Russie tentant de déverser ses hydrocarbures sur l'Eurasie, les Etats-Unis tentant de l'en empêcher. Pas timoré, Gazprom a la folie des grandeurs, planifiant/engageant de front la construction des quatre plus grands gazoducs de la planète : Nord Stream II, Turk Stream, Force de Sibérie et Altaï."

Source : CHRONIQUES DU GRAND JEU

L’armée américaine et la Bundeswehr allemande envoient des milliers de soldats en Europe de l’Est

"Un déploiement massif de troupes américaines et de l’OTAN en Pologne et dans les pays baltes est en cours. Selon une déclaration du Centre de presse et d’information de la Bundeswehr (les forces armées allemandes) le 30 décembre : « dans le cadre de l’opération OTAN “Atlantic Resolve”, trois navires de transport américains sont attendus à Bremerhaven la première semaine de janvier »."

Source : WORLD SOCIALIST WEB SITE

INEGALITES

Qui sont les pauvres en France

" Plutôt jeune, vivant en famille, peu diplômé, ouvrier ou employé : voici le portrait robot d’une personne pauvre. Le plus souvent, on mesure la proportion de pauvres au sein d’une catégorie déterminée (les jeunes ou les vieux, les ouvriers ou les cadres, les hommes ou les femmes, etc.). Jamais ou presque on n’observe comment se compose la population des cinq millions de personnes qui vivent sous le seuil de pauvreté [1]. Quelle est la part des jeunes, de vieux, de diplômés ? Masquer cette répartition évite aussi d’attribuer un âge, un diplôme ou un milieu social à la pauvreté. On dispose pourtant d’éléments sur le sujet."

Source : Inégalités

MARCHÉS FINANCIERS

La Réserve fédérale américaine démarre la fin du jeu alors que Trump approche de la Maison Blanche

"Depuis des années, des analystes économiques alternatifs ont averti que la hausse « miraculeuse » des marchés boursiers américains a été le symptôme d’une intervention plus large des banques centrales et que cela entraînerait des conséquences désastreuses pour l’avenir. Nous avons entendu des mensonges sans fin et des rationalisations expliquant pourquoi cela ne pouvait pas être ainsi, et pourquoi la « relance » aux États-Unis est réelle."

Source : Le Saker Francophone

Le graphique boursier le plus effrayant du monde

"A l’aide d’un graphique, l’équipe de Société Générale pointe une anomalie dans le marché de la dette d’entreprises qui pourrait provoquer la prochaine récession."

Source : Les Echos

MATIÈRES PREMIÈRES

Accumulation de déchets électroniques et rêves de « renouveau minier » : la grande fuite en avant

" On peut appeler ça de la schizophrénie. Cela ressemble en tout cas fort à une fuite en avant. D’un côté, les déchets électroniques s’accumulent en raison de notre consommation effrénée de gadgets, et les efforts pour réutiliser ou recycler les métaux qu’ils contiennent restent plus que modestes. De l’autre, nos dirigeants politiques rêvent d’un renouveau minier en France, malgré les conséquences prévisibles pour l’environnement, en vue d’assurer notre approvisionnement en minerais « stratégiques »… Cherchez l’erreur."

Source : Bastamag

RÉFLEXION

Lawrence Lessig : "La segmentation du monde que provoque Internet est dévastatrice pour la démocratie"

" C'est avec une certaine inquiétude que Lawrence Lessig observe comment Internet est à la fois un outil fantastique et ce qui a renforcé la crise démocratique. Professeur de droit à Harvard, constitutionnaliste réputé, Lawrence Lessig est l'un des premiers penseurs du web. Dès les années 1990, il a réfléchi aux liens entre Internet et la démocratie. C'est à lui que l'on doit les licences "creative commons" (pour la mise à disposition d'oeuvres en ligne). Et la publication, en 2000, d'un texte devenu classique de la littérature numérique "Code is law" [“le code, c’est la loi"]. Il y expliquait qu'avec la numérisation de nos sociétés, le programme informatique était amené à faire loi. 16 ans, plus tard les algorithmes sont partout dans nos vies."

Source : France Culture

VUES D’AILLEURS

En Tunisie, la dame aux Acacias lutte contre le désert

"En 2012, Sarah Toumi a fondé Acacias pour tous afin d’empêcher la désertification en Tunisie. Son projet s’est transformé en un combat contre les maux de sa région : la pauvreté, l’exode et les mentalités patriarcales."

Source : Le Monde

ÉTATS-UNIS

Alors que le commerce mondial déclinait, la vente d’armes étasuniennes a bondi en 2015

"Les États-Unis ont vendu plus d’armes que n’importe quel autre pays en 2015, malgré une baisse du commerce mondial des armes, selon un nouveau rapport du Congrès. Avec 40 milliards de dollars, les États-Unis ont signé plus de la moitié de tous les accords d’armement l’an dernier et plus du double du pays en deuxième place, la France, à 15 milliards de dollars. Les ventes d’armes américaines comprenaient des bombes, des missiles, des chars blindés, des hélicoptères d’attaque Apache, des chasseurs F-15 et autres articles."

Source : Le Saker Francophone

35 réponses à Revue de presse du 07/01/2017

Commentaires recommandés

TienTien Le 08 janvier 2017 à 08h35

“L’armée américaine et la Bundeswehr envoient des milliers de soldats en Pologne et dans les pays baltes”.
Quelles sont les raisons OBJECTIVES de ces grandes manœuvres de l’OTAN ?
En dehors de provocations délibérées, je ne vois pas…A moins que certains stratèges n’envisagent une opération du type “false flag” pour saboter définitivement le début de prise de pouvoir de D. Trump ??

  1. Pierre Bacara Le 08 janvier 2017 à 03h14
    Afficher/Masquer

    DB

    “La BCE abaisse les exigences de fonds propres pour Deutsche Bank

    La BCE a abaissé les exigences en fonds propres réglementaires pour DB […]. Le ratio de solvabilité assis sur les fonds propres durs (CET1) de l’établissement est fixé à au moins 9,51% […] contre un ratio de 10,76% actuellement”.

    Compte tenu des leviers disponibles sur les marchés, il semble que l’exigence de 9,51 % imposée à DB au lieu de 10,76 % soit un tour de passe-passe dépourvu de signification macro-écronomique (ou macro-financière, si l’ont peut oser ce néologisme) .


    • BEOTIEN Le 09 janvier 2017 à 01h38
      Afficher/Masquer

      “dépourvu de signification macro-écronomique”

      Sauf si ça évite le cataclysmique que serait son effondrement.


  2. TienTien Le 08 janvier 2017 à 08h35
    Afficher/Masquer

    “L’armée américaine et la Bundeswehr envoient des milliers de soldats en Pologne et dans les pays baltes”.
    Quelles sont les raisons OBJECTIVES de ces grandes manœuvres de l’OTAN ?
    En dehors de provocations délibérées, je ne vois pas…A moins que certains stratèges n’envisagent une opération du type “false flag” pour saboter définitivement le début de prise de pouvoir de D. Trump ??


    • Raoul Le 08 janvier 2017 à 10h18
      Afficher/Masquer

      Pour moi, trois hypothèses sont possibles.

      La première, c’est qu’ils se sont auto-intoxiqués avec leur propagande au point de croire que les russes pourraient envisager d’attaquer la Pologne et les pays baltes. C’est évidemment absurde, mais leur discours actuel est déjà totalement délirant.

      La deuxième, c’est qu’il s’agit par là d’alimenter la propagande et de justifier le rôle de l’OTAN. « Si on envoie des troupes, c’est qu’il y a réellement un danger. Vous voyez, c’est sérieux, on ne vous a pas menti ». Cette hypothèse est ma préférée.

      La troisième, c’est qu’il sont réellement en train de placer leurs pions pour une attaque de la Russie, c’est-à-dire qu’ils se préparent réellement à la guerre. Mais le déploiement de quelques milliers de soldats n’a pas grande importance si on le compare au déploiement de missiles en Roumanie, action considérablement plus grave.

      Quant à une opération sous fausse bannière, elle est effectivement fort à craindre dans les semaines à venir, mais je ne pense pas que ces troupes puissent changer quelque chose.


      • Tatsuya Le 08 janvier 2017 à 12h43
        Afficher/Masquer

        La quatrième c’est qu’ils positionnent leurs troupes en Europe au cas où certains états soit tentés de mal voter et de quitter l’OTAN.

        Les hypothèses sont cumulables.


        • Raoul Le 08 janvier 2017 à 12h59
          Afficher/Masquer

          Il est vrai que pour les États-Unis, il serait grave qu’un pays quitte l’OTAN, plus grave que s’il quittait l’Union européenne. D’ailleurs le Royaume-Uni va quitter l’UE, mais pas l’OTAN.

          Les troupes ayant été déployées dans des pays totalement favorables à l’OTAN, le risque que vous évoquez pourrait sembler faible. Mais, cela n’interdirait pas effectivement une action dans certains pays un peu réfractaires (la Hongrie, par exemple), même si cela peut sembler extrême actuellement.

          En tout cas, je me réjouis en ce moment des difficultés que rencontre l’OTAN avec la Turquie. Avoir dans ses rangs un pays auquel elle ne peut prêter aucune confiance est une situation pire pour elle que si ce pays était sorti de l’OTAN (nonobstant tout de même l’intérêt des bases). Et cela risque de durer quelque temps pour le plus grand plaisir de la Russie.


          • TienTien Le 08 janvier 2017 à 13h43
            Afficher/Masquer

            A noter que l’ultra-faucon Mc Cain vient tout juste de faire le tour des pays baltes pour y renouveler ses habituels discours incendiaires. L’histoire ne dit pas si Soros était dissimulé dans ses valises.


    • Lepage Gérard Le 10 janvier 2017 à 18h14
      Afficher/Masquer

      « Qui contrôle les sources et les routes d’approvisionnements énergétiques mondiales contrôle le monde. »
      http://www.chroniquesdugrandjeu.com/gazphyxie-pour-l-empire


  3. phénol bis Le 08 janvier 2017 à 09h25
    Afficher/Masquer

    « André Cicolella […] cancer du sein »

    Dans l’article, on apprend que le Bisphénol A (BPA) serait l’un des responsables de l’épidémie, et l’auteur se réjouit d’avoir réussi à le faire interdire.

    Oui mais, le BPA ne s’est pas gentiment évaporé, il a tout simplement été remplacé, et il a des cousins : bisphénol S (BPS), bisphénol F (BPF), bisphénol AP (BPAP), bisphénol A didlycidyl ether (BADGE), etc., qui ont l’avantage, eux, de ne pas être soumis à réglementation, hé hé …

    Et les conclusions d’une des études faites sont que « sur la base de la littérature actuelle, le BPS et le BPF ont tout autant que le BPA une activité hormonale, et sont des pertubateurs endocriniens »
    “Based on the current literature, BPS and BPF are as hormonally active as BPA, and they have endocrine-disrupting effects.”
    = http://ehp.niehs.nih.gov/1408989/ =

    D’après Wikipedia, le docteur Patrice Halimi, secrétaire général de l’Association santé environnement France (ASEF), aurait déclaré : « On a remplacé la peste par le choléra ! »

    Voir aussi
    = http://www.journaldelenvironnement.net/article/le-bisphenol-s-pire-que-le-bisphenol-a,32971 =

    et Monique Robin
    = http://www.arte.tv/sites/robin/2012/09/02/lepidemie-de-cancer-du-sein-est-due-a-la-pollution-chimique/ =


  4. Gonzo Le 08 janvier 2017 à 09h56
    Afficher/Masquer

    Réchauffement climatique:
    Depuis 2010, six crimes de sang ont été commis en lien avec la mafia du CO2.
    1,7 milliard d’euros volés. Un Etat aveugle. Des politiques impliqués. Des soupçons sur la police.

    Le dossier de Mediapart sur le “casse du siècle”.

    https://www.mediapart.fr/journal/international/dossier/la-mafia-du-co2-notre-dossier


    • patrick Le 08 janvier 2017 à 13h37
      Afficher/Masquer

      dans la mafia du CO2 , il y a ce bon vieux Al Gore qui fait fortune avec son fond d’investissement et qui hurle au réchauffement dés que le prix de la tonne de CO2 fait mine de baisser.
      il y a aussi tous les élus coupables de prises illégales d’intérêt pour avoir mis en place des éoliennes sur des terrains à eux ( ou à des copains )


      • BEOTIEN Le 09 janvier 2017 à 01h47
        Afficher/Masquer

        Al Gore / mafia du CO2 : vous avez des sources ?


        • patrick Le 09 janvier 2017 à 20h30
          Afficher/Masquer

          http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2009/11/07/1779585_al-gore-en-passe-de-devenir-le-premier-carbone-milliardaire.html

          délit d’initié , mensonges éhontés pour faire grimper le marché du CO2 … etc

          autre extrait :
          Ce qui est génial dans le business plan d’Al Gore, c’est qu’il est simple et efficace. En 2003, le GIEC est encore un organisme dont pas grand monde ne parle. En tout cas, ni les médias ni les politiques ne sont particulièrement intéressés par cette histoire de réchauffement global causé par l’homme. La première palteforme du marché carbone débute aux USA, cette année là, et elle se nomme la Chicago Climate Exchange (CCX), mais ça ne prend pas vraiment. Par qui donc a été montée cette bourse carbone ? Pas par Al quand même ? Hum hum… pas directement, mais avec des bons potes dedans. Bon, en tout cas, le vieux pote d’Al, Maurice Strong, organisateur du sommet de Rio sur le climat, est membre du CA de la CCX quand même. Oh, et puis l’avocat Obama Barack participe à créer les statuts du bidule aussi “


          • Lysbeth Levy Le 10 janvier 2017 à 17h11
            Afficher/Masquer

            Ah bon ? Vous êtes au courant ? Etonnant mais bon a la fin les escroqueries en toute genre ça finit par faire des millions de $ ou d’euros. Que Choisir :http://forum.quechoisir.org/arnaque-photovoltaique-frances-energies-renouvelables-t38006.html il y a aussi les “moulins a vent” qui détruisent la Nature et le “porte monnaie” des citoyens. Tout ce commerce “vert” ou “bio” qui l”est pas réellement et utilisent des produits “verts” pour tuer les bestioles dans les légumes. C’est trop long et fatiguant le mieux c’est creuser le plan d’Al Gore et les financiers de Lehman Brothers, Henri Paulson Obama avocat en ces temps là, et oui le Prince d’Angleterre, Maurice Strong, Rockfeller Rotschild, Bill Gates qui déforestent d’un côté et chassent les peuples de leurs terres partout en Afrique, Amérique latine, car tout leur appartient de fait a ces nobles personnes. Le Club de Chicago : http://www.forbes.com/2010/12/22/chicago-climate-club-carbon-barack-obama-opinions-contributors-larry-bell.html


  5. stael Le 08 janvier 2017 à 11h46
    Afficher/Masquer

    A qq jours d’une grande conférence en France qui va certainement résoudre tous les pbs du moyen orient ca la fout mal
    https://www.youtube.com/watch?v=MFImn9HM2kk
    (version non caviardée de celle qui est ds cet article:
    https://www.theguardian.com/uk-news/2017/jan/07/israeli-diplomat-shai-masot-caught-on-camera-plotting-to-take-down-uk-mps


    • V_Parlier Le 08 janvier 2017 à 22h13
      Afficher/Masquer

      Tous les problèmes du Moyen Orient? mmh…
      En tout cas plus il y a de divisions chez les sbires de l’empire, mieux c’est. On aura au moins ça.


  6. douarn Le 08 janvier 2017 à 13h06
    Afficher/Masquer

    Au risque de refroidir certains, je trouve l’article de Bastamag sur le renouvelable très critiquable. Le Costa Rica est un pays tropical (soleil+vent), montagneux (barrage hydraulique),volcanique (géothermie), peu peuplé. Les énergies renouvelables sont majoritairement des énergies de stock et pilotables à la demande (barrage). Bref un model dont on peut rêver ici … seulement rêver…
    https://www.lenergieenquestions.fr/tag/costa-rica/
    Quant au Dk, il vend sont électricité éolienne pas chère pendant les coups de vent pour ne pas déstabiliser l’équilibre offre/demande de son réseau électrique à ses voisins. La Suède turbine de l’eau avec cette électricité et remplit ses barrages. Elle revendra cette électricité chère au Dk lorsque sa production électrique sera insuffisante.
    Aujourd’hui (pas de vent) le DK produit son électricité avec du … charbon et du gaz. La Norvège et la Suède lui fournissent une puissance d’environ 2GW.
    https://electricitymap.tmrow.co/


    • BEOTIEN Le 09 janvier 2017 à 01h57
      Afficher/Masquer

      “model dont on peut rêver ici ”

      Il faut certes l’adapter. Mais le photovoltaique étant moins cher que le nucléaire, et la filière bois insuffisamment exploitée, etc…. on pourrait faire beaucoup pourvu que la volonté politique soit réelle.


      • douarn Le 09 janvier 2017 à 08h44
        Afficher/Masquer

        Vous occultez toujours le fait que le photovoltaïque et l’éolien sont des énergies de flux non pilotables, contrairement à l’hydro-électricité qui est une énergie de stock pilotable. Ces 2 classes d’électricité ne devraient pas avoir logiquement la même valeur marchande au regard des contraintes qu’elles génèrent sur la gestion du réseau

        Ceci dit, l’électricité est une énergie secondaire représentant une faible partie de la consommation énergétique. Sans trop se tromper, la consommation d’énergie primaire d’un pays développé est représenté par des énergies fossiles (gaz, pétrole, charbon) à hauteur d’environ 60%-70%. Les autres énergies primaires sont avant tout l’hydraulique. Le vent, le soleil, la biomasse, la géothermie ne représentent qu’une part marginale pour des raisons de physiques (énergies dispersées, besoins en métaux plus ou moins rares (indium, neodyme, …) et difficilement purifiables, besoins en matériaux (béton, aciers, …) plus importants par KWh produit, etc).


  7. caliban Le 08 janvier 2017 à 14h02
    Afficher/Masquer

    Merci pour la très intéressant interview du créateur du Creative Commons
    https://www.franceculture.fr/numerique/lawrence-lessig-la-segmentation-du-monde-que-provoque-internet-est-devastatrice-pour-la

    J’ignorais que la désignation des constituants islandais avait recouru au tirage au sort. Cela mérite quelques investigations 🙂

    Quant au reste du propos de M. Lessig, c’est contre-intuitif (“internet met en danger la démocratie”). Et pourtant cela se vérifie, y compris sur ce blog, malgré tous les avertissements placés dans la colonne de droite par son auteur.


    • RV Le 08 janvier 2017 à 15h07
      Afficher/Masquer

      difficile de contourner le tirage au sort des constituants et l’exclusion des élus si l’on prétend construire une démocratie digne de ce nom . . .
      – autant d’hommes que de femmes
      – toutes les couches socio-professionnelles
      – pas de conflit d’intérêt pour les élus qui seraient juges et partie, la constitution ayant pour rôle notamment d’édicter les règles auxquelles les élus auront à se soumettre . . .


  8. s Le 08 janvier 2017 à 16h41
    Afficher/Masquer

    https://www.publico.pt/destaque/jornal/soares-e-carlucci-reencontro-com-a-historia-99008
    Pour essayer de contrebalancer la propagande hagiographique des médias dominants à propos de la mort de Mario Soares, un article paru dans Publico en octobre 2006 où l’on assiste à ses touchantes retrouvailles avec l’ambassadeur américain Frank Carlucci qui deviendra directeur adjoint de la CIA en 1978.
    Carlucci s’était déjà distingué au Congo lors de l’assassinat de Lumumba et au Brésil lors du coup d’État qui a renversé Goulart. Il est nommé ambassadeur en janvier 1975, pour essayer de mettre un terme à la révolution portugaise ( 25 avril 1974 ) et Soares et lui se rencontrent très régulièrement comme ils le racontent dans cet article…
    L’été 1975 sera très riche en incidents majeurs comme l’incendie d’églises, par exemple. Et l’on peut supposer que lorsque les communistes accusaient la CIA, on les tournait en ridicule et on les traitait de conspirationnistes…


    • Lysbeth Levy Le 08 janvier 2017 à 21h22
      Afficher/Masquer

      Merci de ce lien en portugais j’avais lu que cette révolution était une sorte de “fausse révolution” de la même veine que celles des “printemps arabes”, puisqu’elle s’appelait la “révolution des oeillets”. A moins qu’il y ai eu comme vous l’écrivez une “vraie révolte” transformée en “contre révolution” par ces mêmes personnages de l’ombre Carlucci et Kissinger CIA . Et c’est malheureusement exact pour Patrice Lumumba assassiné et sur les coups d’états en Amérique latine “chasse gardée” des Usa …


      • s Le 09 janvier 2017 à 09h31
        Afficher/Masquer

        Les grands propriétaires terriens s’étaient exilés au Brésil et leurs terres étaient occupées, ne serait-ce que cela laisserait penser qu’il s’est agi d’une vraie révolution, non ? Rassurons-nous ! ils sont revenus du Brésil après que Soares et ses amis ont remis de « l’ordre »…
        «  En ville, […] on s’arrêtait de produire pour un oui ou pour un non, une assemblée, une discussion ou une ‘‘manif’’… A la campagne – dans l’Alentejo essentiellement – on confondait réforme agraire et anarchie, on occupait partout des terres qui ne devaient pas l’être […]. Il était temps de remettre de l’ordre, avant que d’autres ne s’en chargent sous la férule d’un Pinochet providentiel. […] A quoi rimait donc cette pagaille monstre, cette indiscipline, cette subversion généralisée  ? Que venaient faire dans le Portugal de 1975 ces soviets de soldats et de marins sortis tout droit des garnisons de Petrograd et de Cronstadt […]  ? Où nous menait cette anarchie  ? Comment ne pas voir, ne pas comprendre la rage de la plupart des officiers devant des bidasses débraillés qui saluent poing levé  ?  »[Mario Soares, Portugal  : quelle révolution  ? Entretiens avec Dominique Pouchin, Paris, Calmann-Lévy, 1976, pages 183-185.]].


  9. Roiwik Le 08 janvier 2017 à 17h49
    Afficher/Masquer

    Aujourd’hui ; l’Europe et l’Otan ne représente plus rien dans ce monde actuel , quelle est la crédibilité de Mme Merkel et des autres dirigeants européens à solutionner les problèmes économiques , financiers, et politiques de ce monde actuel . Nous voyons bien que tout ce joue entre les grandes puissances Russie, Chine, USA .


    • Dany 2 Le 08 janvier 2017 à 20h10
      Afficher/Masquer

      Plus rien ? Au moins le pouvoir de nuisance !
      ” la Bundestag (le Parlement allemand) a voté le 1-er decembre 2016 la possibilité juridique pour l’Allemagne de mener une guerre contre un autre pays.
      4000 U.S soldats. Une brigade de chars avec 4000 soldats va être déployée sur l’Europe de l’Est durant ce mois de janvier 2017.


  10. Manu Le 08 janvier 2017 à 20h02
    Afficher/Masquer

    C’est marrant pour le graphique le plus effrayant du monde que personne ne réagisse. Je ne comprends rien dans le problème, mais le problème avait déjà été évoqué l’année dernière :
    http://uk.businessinsider.com/albert-edwards-if-im-right-the-us-stock-market-will-fall-75-2016-1

    “Si j’ai raison, la bourse américaine va chuter de 75%” !!!

    C’est l’Olivier Delamarche anglais 😉 Au moins ils s’accordent.

    “La Réserve fédérale américaine démarre la fin du jeu [..]” annonce la dernière phase de la crise économique.

    Donc, si je comprends bien
    2016/2017 : dernière phase de la crise politique
    2017/2018 : dernière phase de la crise économique
    2019 : nouvelle guerre mondiale

    Enfin quand je dis 2019, je suis optimiste 🙂


    • René Fabri Le 11 janvier 2017 à 02h04
      Afficher/Masquer

      Merci pour votre article de l’an dernier en anglais qui est plus clair que celui de cette année des Echos. Les divergences des deux courbes depuis 2015 fait peur au spécialiste de la SG, Albert Edwards. Mais curieusement, il n’explique pas pourquoi les deux courbes étaient synchrones lors des crises de 2008 et 2012. En fait, la désynchronisation récente vient d’une bulle sur les actions de certaines sociétés du tertiaire (Google, Facebook, Apple, etc). Cette bulle se dégonflera un jour, mais pas forcément en explosant, ni en entrainant forcément toutes les valeurs. Personnellement, je crains beaucoup plus le retour de l’inflation car les jeunes générations qui accèdent aux postes de responsabilité ne l’ont pas connue et pourraient être tentées de jouer de la planche à billet à outrance.


  11. V_Parlier Le 08 janvier 2017 à 22h06
    Afficher/Masquer

    L’article de Cicolella (Le Lanceur) explique enfin une chose réellement terrifiante (parmi d’autres) trop souvent occultée par le marronier du réchauffement climatique! (Et qui posera problème bien avant). Un lien que je vais faire suivre!


  12. Jim Le 08 janvier 2017 à 22h42
    Afficher/Masquer

    Puisque cette revue est internationale, je me sens l’obligation d’informer sur un pays que je connais bien, le Mexique: la révolte s’étend à travers presque tout le pays contre l’augmentation de 20% du prix de l’essence. Déjà au moins 6 morts, dont un policier et une marche nationale demain. Ai trouvé l’essentiel de l’info ici: http://wp.me/p5oNrG-vuY.
    Pour ceux qui comprennent l’espagnol, ne ratez pas la vidéo. Superbe !


    • douarn Le 09 janvier 2017 à 11h55
      Afficher/Masquer

      Merci Jim
      Pour info, le mexique a passé son pic de production de pétrole (~4 millions barils/an) en ~2005 (comme la Syrie, l’Argentine ou l’Algérie) et son pic gazier probablement en 2015 (production sur un plateau depuis 2005). Même si la consommation de pétrole stagne depuis quelques années son augmentation passée pèse fortement sur les exportations. Actuellement, le Mexique exporte moins de la moitié du pétrole qu’il exportait en 2005 (~2 millions barils/an en 2005). Enfin le Mexique est devenu importateur net de gaz à partir des années 2000.
      http://mazamascience.com/OilExport/


  13. LBSSO Le 09 janvier 2017 à 15h03
    Afficher/Masquer

    Un article qui peut éventuellement compléter cette très intéressante revue de presse:

    Qui a fait élire Trump ? Pas les algorithmes, mais des millions de “tâcherons du clic” sous-payés
    http://www.casilli.fr/2016/11/17/qui-a-fait-elire-trump-pas-les-algorithmes-mais-des-millions-de-tacherons-du-clic-sous-payes/


  14. Galien Le 09 janvier 2017 à 18h19
    Afficher/Masquer

    Renouvelables. Encore une fois la confusion entre électricité et énergie permet de manipuler l’opinion. Simplifier l’information la transforme en communication. Dormez braves gens. Sinon allez sur le site manicore.com étudiez le et faites-vous une opinion.


    • Lysbeth Levy Le 10 janvier 2017 à 16h26
      Afficher/Masquer

      “Sinon allez sur le site manicore.com étudiez le et faites-vous une opinion”

      Merci du conseil Jean Marc Jancovici ancien membre de la “fondation french-american Young leaders” comme la plus grande partie de notre élite dirigeante, celle qui nous mène droit dans le mur. https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Marc_Jancovici#cite_note-1
      Attention tout de même cet homme a multiples casquettes mélangeant sciences, lobbies verts, pro-nucléaire (?) et les inévitables conflits d’intérêts joue son rôle dans le “marché du carbone”. Taxes vertes ou “marché vert” avez vous penser qu’au final c’est du commerce plus qu’un vrai problème de climat ?? Avez vous penser a de possibles trahisons (quoi de plus normal que de vouloir sauver la Planète) a propos de ce commerce juteux pour certains dont la finance ? Avez vous vu qui finance les “CopsX” chaque année ?


Charte de modérations des commentaires