Avec notamment sous le thème “Vue d’ailleurs” des nouvelles de l’Inde, mais l’on reparle aussi de l’enviable Ukraine (…), sans oublier la France où avec la triplette Le Foll – Macron – Urvoas on est bien… Merci à nos contributeurs.

CRISE FINANCIÈRE

Le Règlement Très Politique D’un Monde Caché Derrière Les Marchés

"Visible comme le nez au milieu de la figure, mais jusqu’à maintenant superbement ignorée, une question aux fortes implications fait l’objet d’une discrète réflexion : les titres de la dette souveraine peuvent­-ils ou non continuer à être considérés sans risque et traités comme tels par la régulation financière ? Selon la BCE, ils représentent plus de 10% du montant des actifs inscrits aux bilans des banques de la zone euro, un volume en forte augmentation en 2015. Mais la réglementation en vigueur du Comité de Bâle est restée muette sur la question, laissant en particulier à cette même BCE toute latitude pour continuer à appliquer la règle arrangeante et trompeuse du risque zéro lors de ses évaluations de la solidité des banques. Son de cloche dissonant cependant, la Banque des règlements internationaux considère que ce traitement préférentiel qui permet de réduire les besoins de fonds propres devrait être revu."

Source : Blog Paul Jorion

DÉMOCRATIE

Assassinats politiques, exactions, emprisonnements d’opposants : le gouvernement turc en pleine dérive totalitaire

"Près de 20 000 manifestants sont venus à Paris honorer la mémoire des trois militantes kurdes assassinées il y a trois ans. Cette commémoration s’est déroulée alors que l’enquête judiciaire est au point mort pour identifier les commanditaires des meurtres. Toutes les pistes mènent vers la Turquie et ses services secrets, dans un contexte où le pouvoir turc est en pleine dérive totalitaire : arrestations de journalistes, répression de l’opposition de gauche, état de guerre imposé aux villes kurdes, assassinats de militants… Sans que la communauté internationale, États-Unis et Europe en tête, ne réagisse."

Source : BASTAMAG

Un trio d’inséparables : Alain Finkielkraut, Alain Minc et Natacha Polony

"Une nouvelle pièce en quatre actes vient d’être jouée dans le Petit Théâtre Médiatique (PTM) par trois Invités Permanents des Médias (IPM) dont les dernières publications servent de vague prétexte pour débattre entre eux : à quatre reprises en un mois et demi seulement. Ce marketing en circuit médiatique (et mental) fermé est exemplaire : c’est en cela qu’il mérite un peu d’attention."

Source : ACRIMED

Ukraine : Porochenko s'explique devant les ambassadeurs du G7 suite à la démission du ministre de l'Economie

"Le président ukrainien Petro Porochenko a rencontré jeudi les ambassadeurs du G7 après la démission surprise du ministre réformateur de l'Economie, perçue comme le signe d'une grave crise politique et qui a suscité une vive inquiétude parmi les Occidentaux. (...) Le ministre de l'Economie Aivaras Abromavicius, très apprécié des Occidentaux et des milieux d'affaires en Ukraine, a claqué mercredi la porte du gouvernement en accusant un député proche du président de bloquer les réformes de son ministère et d'entraver la lutte contre la corruption au sein des entreprises publiques alors que le pays est embourbé depuis deux ans dans une grave crise économique."

Source : Romandie

Mouvements citoyens : un vent d’air frais sur la politique

"Les Français ne s’intéressent plus à la politique ? C’est ce qu’on pourrait croire à la vue des 50,09 % d’abstention au premier tour des élections régionales de 2015. Pourtant, plusieurs mouvements portés par des citoyens se mettent en place afin de proposer une alternative politique ayant pour fondement la société civile. Tour d’horizon de cette tour de Babel."

Source : Kaizen

ENVIRONNEMENT

Le Japon va lancer la première ferme robotisée

"D'ici la mi-2017, cette installation fermée devrait commencer à produire 30.000 laitues par jour, a précisé la société Spread, basée à Kyoto avec pour ambition d'en faire pousser un demi-million quotidiennement d'ici cinq ans. Cette ferme, d'une surface d'environ 4.400 mètres carrés, sera équipée d'étagères du sol au plafond sur lesquelles pousseront les salades."

Source : 7 sur 7.be

La Chine va construire 40 centrales nucléaires d'ici les cinq prochaines années

"La Chine va construire 40 centrales nucléaires d'ici 2020 et prévoit même des centrales flottantes, afin de satisfaire ses besoins énergétiques toujours plus grands, indique le Times. Malgré le caractère précipité de ces décisions – 8 nouvelles centrales ont été approuvées l'année dernière – les britanniques préoccupés par la construction chinoise de nouvelles entités en Grande-Bretagne peuvent être "pleinement confiants", selon Xu Dazhe, directeur de la China Atomis Energy Authority."

Source : Express.live

Ménageant chèvre et chou, la loi sur la biodiversité présente un bilan mitigé

"Après une semaine d’examen, le projet de loi sur la biodiversité quitte le Sénat. Entre recul sur le chalutage ou avancée contre le biopiratage, c’est néanmoins un texte respectant « les fondamentaux » qui va retrouver l’Assemblée nationale. C’est un texte en demi-teinte mardi 26 janvier qu’ont adopté les sénateurs par 263 voix pour et 32 contre. Après quatre jours de débat et l’examen de plus de 600 amendements, le projet de loi sur la biodiversité contente tout le monde sans vraiment satisfaire. Un sentiment mitigé qu’exprime l’écologiste Joël Labbé : « Les lobbies ont souvent bloqué de nécessaires articles mais il y aussi de réelles avancées. » Chantal Jouanno (UDI) parle elle d’un « étrange compromis » autour d’un texte « attendu depuis trop longtemps »."

Source : REPORTERRE

Guerre commerciale, élevages intensifs, génétique : les dessous de la grippe aviaire

"Dix ans après les premiers cas de grippe aviaire en France, le virus est de retour dans plusieurs élevages du Sud-Ouest. En dépit de l’absence de dangerosité pour l’être humain, le gouvernement veut imposer des mesures radicales y compris dans des départements où aucun foyer du virus n’a été identifié. Des centaines de petits producteurs risquent de mettre la clé sous la porte. Les intérêts industriels prendraient le pas sur les enjeux sanitaires, dénoncent-ils. Des producteurs fermiers et vétérinaires se mobilisent pour faire la lumière sur la responsabilité de la filière industrielle et des élevages intensifs dans la diffusion du virus."

Source : BASTAMAG

Comment les multinationales font main basse sur la reproduction animale

"Un taureau capable de produire plus d’un million de descendants, cinq races d’animaux qui dominent l’élevage mondial de vaches, cochons, poules, chèvres et moutons… Les industriels ont pris le contrôle de la sélection génétique des animaux de ferme. Basta ! s’est plongé dans ce secteur, où se joue une guerre industrielle similaire à celle que connaît le marché de la semence végétale. La recherche de rentabilité immédiate aboutit aujourd’hui à une érosion terrifiante de la biodiversité animale. Alors que les problèmes sanitaires se multiplient, des éleveurs, des associations et des chercheurs s’organisent pour préserver la diversité des animaux d’élevage et préserver des espèces qui ne soient pas standardisées."

Source : BASTAMAG

Quels pesticides dangereux sont utilisés près de chez vous ?

"Chaque année, près de 100 000 tonnes de pesticides classés dangereux ou potentiellement dangereux sont utilisés en France. Les équipes de "Cash Investigation" et de francetv info ont analysé le détail des ventes de ces pesticides qui mettent en danger la santé de nos enfants."

Source : FranceTV Info

EUROPE

Le nouveau désastre programmé

"Le nouveau désastre programmé À quel prix la Grèce pourrait-elle sauver Schengen ? Un marché lui a été officiellement mis en mains par la Commission, qui lui a hier adressé des recommandations qu’elle a trois mois pour appliquer. Dans le cas contraire, une disposition de l’accord de Dublin pourra être activée, qui permettra de maintenir les contrôles aux frontières nationales intérieures à Schengen pendant jusqu’à deux ans."

Source : Blog Paul Jorion

L’Union Européenne cherche une « solution finale » à la crise des réfugiés

"Cette semaine, lors d’une réunion à Amsterdam, les ministres européens de l’Intérieur et de la Justice ont cherché à se surpasser les uns les autres en faisant des propositions quant à comment pourrait être stoppé l’afflux de réfugiés désespérés venant du Moyen-Orient. Aucune mesure n’a été trop brutale pour ne pas être envisagée.Les propositions vont d’une fermeture hermétique des frontières au stationnement de troupes de Frontex, et ce même contre l’avis des gouvernements nationaux, ainsi qu’à la mise en place de camps de concentration pour des centaines de milliers de réfugiés."

Source : WSWS

Le bras de fer entre Bruxelles et le Portugal commence

"La Commission refuse de valider le budget portugais proposé par le gouvernement de gauche. L'enjeu dépasse la prévision de croissance, il est hautement politique. Le bras de fer entre Lisbonne et Bruxelles commence. Le budget 2016 proposé par le nouveau gouvernement portugais socialiste a reçu un accueil glacial de la Commission européenne. Lundi 1 Annika Breidthardt, porte­parole de l'exécutif de l'UE a fait part de « grandes divergences » entre les deux parties. Jean­Claude Juncker, le président de la Commission, se dit « très préoccupé. » Ce mardi 2 février, c'est le vice­président de la Commission, Valdis Dombrovskis, qui a estimé que les « progrès des discussions étaient insuffisants pour assurer une conformité du projet de budget portugais avec le pacte de croissance et de stabilité. » Bruxelles a ainsi rejeté des propositions de correction du gouvernement portugais. Des discussions vont se poursuivre jusqu'à vendredi."

Source : La Tribune

FRANCE

Pour mieux combattre la fraude fiscale, les effectifs sont insuffisants

"Les suppressions d'emplois dans les services de contrôle fiscal compromettent toute politique ambitieuse contre la fraude. La fraude fiscale représente un manque à gagner annuel de 60 et 80 milliards d'euros en France, un montant équivalent au déficit budgétaire de l’État. La fraude fiscale représente un manque à gagner annuel de 60 et 80 milliards d'euros en France, un montant équivalent au déficit budgétaire de l’État."

Source : POLITIS

Crise agricole : « La responsabilité des industriels du lait est énorme »

"Barrages routiers, manifestations. Depuis quelques jours, les éleveurs producteurs de lait laissent éclater leur colère et leur désarroi. Rien n’a changé depuis la première crise de la filière, en 2009. Pour Elsa Casalegno et Karl Laske, une large part de la responsabilité incombe aux industries laitières, qui orchestrent la restructuration de l’élevage. Elsa Casalegno, ingénieure agronome de formation, est journaliste à La France agricole et Karl Laske est journaliste d’investigation à Mediapart. Ils publient en février Les Cartels du lait, aux éditions Don Quichotte."

Source : REPORTERRE

La France adopte enfin une loi pour punir le trafic d’armes vers des pays sous embargo

"Il a fallu dix ans. Dix ans pour que le Parlement vote un projet de loi qui traînait dans ses cartons. Le texte concerne un sujet sensible, autant pour la politique extérieure que pour l’industrie françaises : le commerce des armes. Le 28 janvier, l’Assemblée nationale a donc enfin adopté un projet de loi – déposé une première fois en 2006... – qui vise à punir les violations des embargos internationaux sur les ventes d’armes. Pendant une décennie, les gouvernements successifs n’avaient pas jugé bon de le mettre à l’ordre du jour. À l’heure de la lutte générale contre le terrorisme et sous l’effet de l’insistance de quelques députés, cette position attentiste est devenue difficile à tenir. D’autant que la loi doit transposer une recommandation de l’ONU qui date, elle, de 1998 !"

Source : BASTAMAG

Quand Emmanuel Macron prône la multiplication des panneaux publicitaires

"Si vous ne souhaitez pas voir augmenter le nombre et la taille des panneaux publicitaires, notamment numériques, hâtez-vous de participer à la consultation publique sur le projet de décret sur l’affichage publicitaire de la loi Macron [1]. Ce décret, dont les dispositions entreront en vigueur le 1er mars prochain, doit définir« les conditions de dérogation en matière d’emplacement, de surface et de hauteur pour les dispositifs situés en agglomération, et l’ensemble des prescriptions applicables aux dispositifs situés hors agglomération ». En clair : allonger la liste des endroits où l’on a le droit de poser de grands panneaux publicitaires." [Vous pouvez donner votre avis sur le site gouvernemental jusque mardi 9 inclus.]

Source : BASTAMAG

Quand Jean-Jacques Urvoas voulait fusionner la Justice et l'Intérieur

"Dans un ouvrage daté de 2011, le nouveau ministre de la Justice estimait que le rapprochement de la place Beauvau et de la place Vendôme relevait «d'un choc salutaire». Une proposition reprise depuis par la droite. Si la démission de Christiane Taubira est saluée à droite, la nomination de son successeur inquiète certains défenseurs des libertés publiques. Il est en effet connu que le nouveau ministre de la Justice Jean-Jacques Urvoas est spécialiste et passionné des questions de sécurité - il s'est illustré l'année dernière au travers de la loi Renseignement - un peu moins des arcanes du monde judiciaire. Pour mieux appréhender la conception particulière de la justice du remplaçant de Christiane Taubira, il faut se reporter à son ouvrage daté de 2011, 11 Propositions chocs pour rétablir la sécurité (Fayard)."

Source : LE FIGARO

GÉOPOLITIQUE

La direction prise par l’OTAN nous mène au désastre et cela avec l’entière aide du gouvernement allemand

"Willy Wimmer est né en 1943. De 1976 à 2009, il a été député, directement élu de la CDU au Bundestag allemand. De 1988 à 1992, il a été secrétaire d’Etat parlementaire au ministère de la Défense, de 1995 à 2000 vice-président de l’Assemblée parlementaire de l’OSCE. Avec Wolfgang Effenberger, il est coauteur de l’ouvrage «Wiederkehr der Hasardeure. Schattenstrategen, Kriegstreiber, stille Profiteure 1914 und heute». A travers ses analyses engagées et ses prises de position pour le retour au droit et contre la politique de guerre, Willy Wimmer trouve un grand public, aussi au-delà de tout l’espace germanophone."

Source : horizons et debats

Paris souhaite la levée de l’embargo alimentaire russe

"Le président français et l'ensemble du gouvernement du pays veulent que l'embargo alimentaire, imposé par la Russie, soit levé. Cependant, "ce n'est ni le ministre de l'Agriculture ni même la France qui négocie avec la Russie", mais l'Union européenne, a déclaré dans son entretien aux médias français dimanche, le ministre français de l'Agriculture et porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll."

Source : Sputnik news

Crash du MH-17 : des médias néerlandais dévoilent le mensonge de Kiev

"Un hebdomadaire néerlandais a publié un article qui accuse les autorités ukrainiennes de mensonge. Il s'agit de l'enquête sur le crash du Boeing malaisien dans le ciel du Donbass en juillet 2014."

Source : Sputnik news

LIBERTÉS

Et si, demain, votre mode de vie était contrôlé par votre compagnie d’assurance

"Vos données personnelles ne sont pas seulement la cible d’agences d’espionnage bien ou mal intentionnées. Les compagnies d’assurance se sont lancées dans une véritable course pour tenter de collecter le plus d’informations possibles sur votre mode de vie. Les réseaux sociaux, les objets connectés ou les applications loisirs présentes sur les smartphones, sont autant de sources de renseignements sur votre état de santé ou votre régime alimentaire. Et une mine d’or pour évaluer les risques qu’assurances et mutuelles doivent couvrir ainsi que la prime que vous devrez acquitter. Votre assureur vous dictera-t-il demain la manière dont vous devez vivre pour ne pas payer plus cher ?"

Source : BASTAMAG

ETAT D’URGENCE : La saisie du matériel informatique sans juge envisagée

"Une proposition de loi a été déposée à l'Assemblée nationale pour permettre à la police de procéder à la saisie du matériel informatique lors d'une perquisition pendant l'état d'urgence sans avoir besoin de passer par une procédure judiciaire. À la suite des attentats meurtriers du 13 novembre en île-de-France, François Hollande a annoncé l’application de l’état d’urgence sur le territoire national. Une loi prorogeant cette mesure d’exception jusqu’à la fin du mois de février 2016 a ensuite été promulguée après le feu vert du parlement."

Source : NUMERAMA

Les données de connexions accessibles aux services du renseignement

"Au Journal officiel, ce week-end, a été publié l’un des tout derniers décrets d'application de la loi sur le renseignement. Il touche au cœur de la mécanique de surveillance, en dressant la liste des données techniques de connexion accessibles aux services de surveillance. Ce décret confie d’abord un rôle pivot au groupe interministériel de contrôle, dont le président a été nommé dimanche par Manuel Valls. Le GIC, organisme créé dans les années 1960, officialisé en 2002 et placé auprès du Premier ministre, va en effet enregistrer l’ensemble des autorisations de surveillance qu’aura prononcée celui-ci. Ceci fait, il recueillera et conservera l’ensemble des métadonnées glanées auprès des intermédiaires techniques, hébergeurs et FAI, tout en centralisant l'exécution des interceptions de sécurité (« écoutes ») et leurs retranscriptions. Enfin, il va « contribuer » à la centralisation et à la traçabilité de ces différentes opérations. Bref, un rôle fondamental dans la mise en œuvre de la loi sur le renseignement."

Source : NEXTINPACT

Julian Assange réclame la liberté, conforté par une décision de l'ONU

"Julian Assange a appelé vendredi le Royaume-Uni et la Suède à le laisser libre, après plus de trois ans de confinement dans l'ambassade d'Equateur à Londres, conforté par la décision d'un comité de l'ONU immédiatement rejetée par Londres et Stockholm. Il revient maintenant à la Suède et au Royaume-Uni d'appliquer le verdict" du comité, a déclaré le fondateur de Wikileaks."

Source : Le Parisien

MATIÈRES PREMIÈRES

Énergies et Économie : Revue Mondiale Janvier 2016

"Dans cette édition de l'inventaire mondial des Énergies, vous trouvez: ­ Grosse chute du baril: 26$ au plus bas en janvier ­ Pétrole de schiste: vagues de licenciements aux USA ­ USA: Faute de stockage, Une entreprise paie pour écouler son pétrole ­ Iran: Combien de pétrole pourra être exporté en 2016? ­ Arabie Saoudite: L'instabilité du pays menace les forages ­ Suisse­France: General Electric licencie 2'000 employés ­ Australie: Une boulette de 54 milliards $ pour Chevron ­ Monde: Avons­nous atteint le Peak Coal (pic du charbon) en 2015? Le marché du pétrole est imprévisible. Après avoir touché un bas à 26.55$, il termine le mois sur une rumeur de baisse de production russe et arabe. A New York, le pétrole remonte à 33,62$ le baril (37,04 fin décembre) et à Londres 34,74$ (37,28$ à fin décembre) alors que son plus bas durant le mois fut de 29,26$."

Source : 2000 Watts

RÉFLEXION

Intelligence artificielle en essaim

"Vous avez probablement entendu parler des inquiétudes de Stephen Hawking ou d'Elon Musk sur les dangers de l'intelligence artificielle. Quelques entreprises semblent, de leur côté, avoir choisi de remettre de l'humain au cœur de cette dernière. C'est ce que raconte le site Tech Republic, qui consacre un long article à «l'intelligence artificielle en essaim», qui permettrait d'aboutir à de meilleures prédictions que celles proférées par les experts."

Source : Slate

LES MONNAIES COMPLEMENTAIRES FONT PARTIE DES SOLUTIONS A LA CRISE

"Lorsque, en janvier 2002, mon ami Patrick Viveret publie un rapport (auquel j’ai un peu contribué, avec d’autres, dont Dominique Méda) « Reconsidérer la richesse », il y fait figurer, à côté des développements consacrés aux nouveaux concepts et indicateurs de richesse, des réflexions sur les monnaies alternatives,les « nouveaux systèmes d’échange » ou les « monnaies affectées ». Et il s’efforce de relier ces deux approches de la richesse et des monnaies. De nombreuses propositions figurent dans ce rapport, qui sera vite enterré après les élections de 2002, mais dont l’essentiel reste étonnamment pertinent aujourd’hui, 14 ans plus tard."

Source : BLOG JEAN GADREY

SOCIETÉ

Des manipulations génétiques sur embryons humains autorisées en Grande-Bretagne

"Les autorités britanniques ont autorisé ce lundi des scientifiques à effectuer des modifications génétiques sur des embryons humains à l'Institut Francis Crick, situé à Londres. Délivrée par la HFEA (Human fertility and embryology authority), cette autorisation est une première du genre dans le monde."

Source : Le Figaro

La vraie raison de la diminution de la durée de vie

"L’espérance de vie à la naissance a reculé en France en 2015, une première depuis 1969. L’auteur de cette tribune y voit la conséquence de la crise sanitaire dans laquelle s’enfonce la France à cause de la multiplication des maladies chroniques dont les causes sont environnementales. L’Insee vient de rendre publics les derniers chiffres sur l’espérance de vie à la naissance. Avec - 0,3 an pour les femmes et - 0,4 an pour les hommes, celle-ci connaît une baisse notable par rapport à 2014. Malgré cela, l’Insee continue de communiquer de façon rassurante en expliquant qu’il s’agit d’un phénomène ponctuel. Il y a d’abord un problème sémantique. Il serait plus exact de parler de durée de vie que d’espérance de vie. On connaît la durée de vie des générations qui décèdent aujourd’hui, mais cela ne permet pas de conclure qu’un enfant qui naît aujourd’hui aura la même durée de vie, car il naît et va vivre dans un environnement très différent de celui des générations d’avant-guerre."

Source : REPORTERRE

VUES D’AILLEURS

L’Inde n’a pas besoin de Rafale, mais d’eau propre et d’une agriculture écologique

"En visite d’État à New Delhi, François Hollande a signé un protocole d’accord sur la vente de 36 avions de chasse Rafale. Mais l’Inde et ses 1,3 milliard d’habitants a des problèmes plus urgents à résoudre, agriculture, eau, énergie... et lutte contre la pauvreté. La vente prévue de 36 avions Rafale à l’Inde, signée par M. Hollande le 25 janvier, a beau être saluée en France comme une bonne nouvelle pour le commerce extérieur, elle masque une question évidente, pourtant peu évoquée : la priorité de l’Inde est-elle vraiment d’acquérir des avions de chasse ?"

Source : REPORTERRE

En Inde, la dissidence verte bouscule le système des castes

"L’Inde, géant asiatique, est l’un des pays les plus pollués de la planète. Mais il est aussi le laboratoire de mobilisations écologistes, comme celle de ces paysannes du Telangana, dans le centre du pays, qui ont choisi une agriculture bio, indépendante et collaborative. Bénédicte Manier est journaliste. Elle parcourt l’Inde depuis plus de vingt ans. Elle est l’auteure d’Un Million de révolutions tranquilles (LLL, 2012), et de L’Inde nouvelle s’impatiente (LLL, 2014). L’extrait suivant vient de son dernier ouvrage, qui parait ce mercredi, Made in India. Le laboratoire écologique de la planète (Premier Parallèle, 2015)."

Source : REPORTERRE

ÉCONOMIE

Le pétrole plonge et la crise règne...

"Depuis le début de l’année, le prix du pétrole est à nouveau devenu un signe de grande alarme, mais cette fois à l’inverse absolue des prévisions faites il y a quelques années. La “crise du pétrole“ n’existe plus per se, elle s’est intégrée dans la crise générale Le prix du pétrole n’est plus l’indication directe d’une crise fondamentale (le pétrole lui-même, ses réserves, son accès, donc son prix) mais une indication indirecte d’un facteur essentiel qui n’est pas lui-même puisqu’il s’agit de la manifestation de notre Grande Crise (la consommation de pétrole comme indicateur du niveau d’activité, donc de la crise générale accélérée d’une façon irréversible à l’automne 2008)."

Source : Dedefensa

Les grands argentiers rêvent d'éliminer le cash

"Certains des plus grands experts bancaires participaient au Forum économique mondial de Davos cette semaine. Ils affirment que l'impact de la technologie, le thème général de cette année, sera énorme. L'évolution pourrait être si fulgurante que John Cryan, co-PDG de Deutsche Bank AG, prédit la disparition « probable » de l'argent liquide, qu'il juge « terriblement inefficace », dans les dix années à venir."

Source : Euractiv

La Banque du Japon annonce une politique de taux négatifs

"À la stupéfaction générale, la BoJ a annoncé suivre désormais une politique «avec taux d'intérêt négatif». L'idée : taxer les réserves excessives déposées à la banque centrale par les banques nippones pour forcer ces dernières à faire circuler lesdites réserves dans l'économie."

Source : Le Figaro

20 réponses à Revue de presse du 08/02/2016

Commentaires recommandés

Spectre Le 08 février 2016 à 01h53

Le moment le plus amusant dans le “Cash Investigation,” c’est lorsque nos chers parlementaires corrompus sont filmés les deux mains dans le pot de confiture, faisant bonne chère aux frais du lobby des pesticides (cyniquement renommés “produits de protection des plantes” dans une formule d’une parfaite novlangue). Ceci explique non seulement les bedaines généreuses et autres double mentons, mais aussi la grande pugnacité de “nos” élus à lutter pour la santé publique contre les intérêts des firmes prédatrices. On devine sans peine qu’à la fin du repas, un “document de travail” sera distribué, comportant par exemple les phrases exactes à utiliser lors des dépôts d’amendement, — bien entendu dans le strict respect de l’intérêt général…

Ces multinationales mafieuses devraient toutes être traînées devant un tribunal international spécial pour écocide.

  1. Spectre Le 08 février 2016 à 01h53
    Afficher/Masquer

    Le moment le plus amusant dans le “Cash Investigation,” c’est lorsque nos chers parlementaires corrompus sont filmés les deux mains dans le pot de confiture, faisant bonne chère aux frais du lobby des pesticides (cyniquement renommés “produits de protection des plantes” dans une formule d’une parfaite novlangue). Ceci explique non seulement les bedaines généreuses et autres double mentons, mais aussi la grande pugnacité de “nos” élus à lutter pour la santé publique contre les intérêts des firmes prédatrices. On devine sans peine qu’à la fin du repas, un “document de travail” sera distribué, comportant par exemple les phrases exactes à utiliser lors des dépôts d’amendement, — bien entendu dans le strict respect de l’intérêt général…

    Ces multinationales mafieuses devraient toutes être traînées devant un tribunal international spécial pour écocide.


  2. theuric Le 08 février 2016 à 03h05
    Afficher/Masquer

    Je suis saisi de la façon avec laquelle les plus mauvais choix sont fait, la France n’y étant pas dernière, ni l’U.E. d’ailleurs, et combien de bons choix peuvent laisser certains dubitatifs.
    Par exemple, l’une des raison qui fait que toutes dictatures et tyrannies s’effondrent c’est le coût prohibitif du contrôle du citoyen, le pire étant lorsque le nombre de ces citoyens dans un pays donné avec des moyens de communication à un niveau conséquent ne peut que faire exploser ces coûts.
    Ne parlons même pas de l’ignoble façon avec laquelle l’U.E. traite la Grèce au sujet des réfugiés, ni de sa réflexion sur des “camps de concentration”, il est des moments où je me demande si nous ne nous retrouverions pas face à quelque chose de semblable à une compulsion de répétitivité, si chère à Freud, version économique et non plus guerrière.
    Quand à l’Inde, bien sûr qu’elle à besoin d’avions de chasse avec son immense et trublion voisin chinois, il faudrait juste qu’elle les fabrique elle-même……


  3. BA Le 08 février 2016 à 09h33
    Afficher/Masquer

    Des professeurs du collège Hubertine Auclert de Toulouse ont écrit une « lettre ouverte » glaçante :

    http://www.politis.fr/articles/2016/02/de-la-misere-en-milieu-enseignant-34064/


    • LBSSO Le 08 février 2016 à 19h52
      Afficher/Masquer

      Bonjour BA, Merci pour ce triste lien.
      J’ai très sincèrement hésité à “poster”.
      -il y a la mort d’un homme,Vincent,un enseignant..
      -d’autre part ,ses collègues, sont ravagés par un sentiment de culpabilité.

      Alors ,pourquoi au final ,”commenter” ?D’abord parce que liker ,en cette circonstance,ne peut me satisfaire ? Quel sens donner,si cela est possible?
      Phrase à la fin de la lettre.
      “Personne n’a su préserver son intégrité physique et morale; personne, surtout pas le grand appareil de l’État”.

      L’enseignement public est en train ,en silence ,de mourir.

      Ecoles privées de la maternelle à l’enseignement supérieur,cours du soir,prépas privées,apprentissage des langues (voyages,stages,réservés souvent aux plus aisés) etc…
      Les enseignants du public jouissent encore d’une opinion favorable .Mais si on continue à dire d’eux “les pauvres” pendant que les parents choisissent le privé ,ils seront les “cocus” de l’histoire.Qu’ils renversent la table en court-circuitant cette administration qui ne roule plus que pour elle-même.Ils auront un large soutien.Le vote FN illustre ce malaise.
      L’attitude des enseignants me rappellent ,à certains égards, les militaires :résignés,taiseux,etc….
      Peut être parce que ma grand-mère était un “hussard de la République”.


      • Homère d'Allore Le 09 février 2016 à 19h11
        Afficher/Masquer

        Bonsoir LBSSO,

        Je post moins ces derniers temps car j’ai énormément de travail. Or ce travail est essentiellement de mener une levée de fonds pour ma start-up.
        Donc, pour ce faire, je passe par un excellent “accélérateur”. Ledit accélérateur affiche, comme il se doit, une vision du monde ultra-libérale à la Ayn Rand.

        J’en arrive à l’éducation. Ces gens, très sympathiques individuellement et très compétents, se nomment eux-mêmes “les barbares”. Et ils ont un site, “les barbares attaquent”, où ils mettent des conférences en ligne.
        Chaque conférence à pour thème un secteur d’activité économique ou social dans lequel de gigantesques gains de productivité sont à prévoir en se passant des êtres humains.

        Le principal est l’éducation nationale.

        Un programme bien établi est, à moyen terme, de se passer des professeurs, ou du moins de 99 % d’entre eux et de les remplacer par des MOOC.
        D’abord dans le supérieur puis au lycée…puis au collège…

        Comme les enseignants sont assez bêtes (selon eux) pour accepter les tablettes en classe, ils pourront être, petit à petit, remplacés par l’écran.

        Ne riez pas. Ils savent de quoi ils parlent. Ils y a des milliards en jeu et ils en sont conscients.

        Allez faire un tour sur leur site.

        http://barbares.thefamily.co

        C’est terrifiant et édifiant.


        • LBSSO Le 09 février 2016 à 20h43
          Afficher/Masquer

          Merci Homère d’Allore,très intéressant.

          Il y a quelques semaines un responsable économique d’une région voulait discuter pour prendre la température d’une filière.Lors du déjeuner,nous éloignant du sujet initial,il m’a expliqué qu’il était favorable à la nouvelle économie.Je lui est alors dit qu’il était difficile d’aller contre et que savoir comment accompagner cette évolution de la société était plus utile que des croyances.Il m’a alors dit que “ça secourait” quelques secteurs qui vivent sur de rentes.Je lui demandé à quels secteurs il pensait,il m’a cité les classiques taxis,..etc. Sa femme est enseignante,je lui ai parlé alors des MOOC et lui est précisé que les analyses bilancielles et de secteurs qu’il faisait étaient beaucoup moins performantes que celles des algorithmes.A la fin ,je lui est précisé que l’inconvénient de ces derniers ,contrairement à un directeur de service,était qu’ils n’offraient pas le déjeuner 🙂


  4. BA Le 08 février 2016 à 10h27
    Afficher/Masquer

    Et la bulle du secteur de l’acier ?

    Nous pouvons en parler ?

    Après tout, le secteur de l’acier est aujourd’hui une gigantesque bulle, qui ne demande qu’à éclater.

    Lundi 8 février 2016 :

    Acier : attention au “risque d’effondrement” du secteur (ministres européens).

    Plusieurs ministres européens de l’Economie ont mis en garde lundi dans une lettre commune contre “un risque important et imminent d’effondrement du secteur européen de l’acier”, confronté au “dumping” pratiqué par la Chine et à une situation de surcapacité mondiale.

    http://www.romandie.com/news/Acier-attention-au-risque-deffondrement-du-secteur-ministres-europeens/674354.rom


    • eric Le 08 février 2016 à 11h59
      Afficher/Masquer

      D’apres ce que j’ai lu ce matin sur Romandie ,il ne s’agirait pas d’une bulle sur l’acier mais de productions et ventes a pertes du premier
      exportateur la Chine.On ne serait donc que sur du dumping .


    • LBSSO Le 08 février 2016 à 18h00
      Afficher/Masquer

      Bonjour,
      à ce sujet ARCELOR Mittal ,”bien connue” des français, va mal et ce n’est pas qu’en raison du dumping chinois….
      “Dans sa volonté de s’émanciper des grands miniers mondiaux, ArcelorMittal avait acquis une série d’actifs [ note :miniers ] (Brésil, Afrique, Russie…) rachetés à prix fort, et dont la valeur est aujourd’hui grevée. « Ces investissements se sont faits au détriment de ceux nécessaires à l’innovation et au maintien de l’appareil productif », juge Jean-Louis Montagut, du Groupe de réflexion sur l’avenir de la métallurgie en France (Gramef). Charge à ArcelorMittal de convaincre qu’il a les cartes en main pour se sortir de cette passe périlleuse.”
      Voilà ce qui se passe quand on investit dans la spéculation (achats de mines) plutôt que dans l’intelligence humaine (innovation).


  5. Olposoch Le 08 février 2016 à 14h05
    Afficher/Masquer

    Moment Caroline Fourest ce matin sur France Culture…

    Un débat plutôt intéressant avec T. Piketty et C. De Haas, pour des primaires à gauche, le débat d’idée, les choix politiques (qui seront reniés juste après) tout ça… ils ont du oublier que Hollande a gagné les dernières primaires, que Valls s’est fait rétamer, et que tous les deux sont au pouvoir aujourd’hui, mais bon… ils ont l’air d’y croire…

    Pour pointer les deux interventions tip top de Fourest (à 20:00 et 27:30) qui veut absolument parler de la Russie et de l’islam dans un débat sur les primaires du PS, primaires qui intéressent la totalité des médias et quelques milliers de militants du PS…

    http://www.franceculture.fr/emissions/linvite-des-matins/une-primaire-gauche-pour-ne-pas-subir-le-systeme-politique-tel-quil-est


  6. Gilles Le 08 février 2016 à 15h26
    Afficher/Masquer

    On ne va pas tarder à ré-entendre parler de la crise Grecque.
    la bourse à Athènes chute de + de 10 % aujourd’hui à 15h30, le plus bas niveau depuis 1990 !


  7. anne jordan Le 08 février 2016 à 17h18
    Afficher/Masquer

    allez , les amis ; tenez bon !
    au moins jusqu’à l’an prochain , année du coq de feu !
    Nous venons d’entrer dans l’année du singe ( de feu , aussi ) et , je vous la fais courte , cela signifie :
    pas de révolution avec succès
    pas de grands changements économiques ( ! )
    attention aux gros investissements , risqués …
    bref : jouissez du moment présent ” carpe diem ” , mais j’ajoute :
    préparez vous d’ores et déjà aux révoltes de 2017 ( eh oui , ça se prépare , ce genre de truc ! )


  8. SQP Le 08 février 2016 à 17h21
    Afficher/Masquer

    co-PDG de Deutsche Bank AG, prédit la disparition « probable » de l’argent liquide, qu’il juge « terriblement inefficace », dans les dix années à venir.”

    Inefficace en terme de taxes et frais applicables, certainement. Et si on ajoute l’info sur la surveillance par son assurance, nous avons une deuxième bonne raison de revenir au liquide.

    Ça me rappelle un reportage d’il y a quelques années ou un conseiller bancaire épluchait les relevés d’un client avant de lui attribuer un prêt (oh celui la il va régulièrement à leroy-merlin, bricoleur, c’est un bon point). J’avais été choqué, et depuis je fais attention à leur laisser le moins de traces possibles.

    Si il y a bien un truc que j’ai appris avec l’informatique, c’est que les données non générées ne sont pas facilement analysables. J’en suis donc revenu à presque tout payer en liquide, je n’aurais pas de montre fitness, ou de RFID…


  9. mianne Le 08 février 2016 à 19h03
    Afficher/Masquer

    Avec le système des étagères de la ferme-robot japonaise pour faire pousser 500 000 salades par jour sur 4 400 m2, il ne nous faut pas une base très grande pour le système à étagères à installer sur le balcon ou dans un placard éclairé par UV, pour une consommation d’une salade ou même d’une demi-salade par jour , soit au pire 0, 0088m2 -si , pour une consommation aussi faible la salade accepte de pousser en biais. Pour la simple surface à la base d’une salade confortablement installée à l’horizontale sur votre balcon, vous pouvez fournir en salades tout votre quartier . Il ne vous reste plus qu’à adopter chez vous comme animaux de compagnie une ou deux poules pondeuses pour les protéines et vous vivrez en autarcie dans votre minuscule studio, moyennant un peu de maïs .
    Quant à la teneur en vitamines et en minéraux de ces salades “fermières”, mieux vaut ne pas y penser .


  10. Lysbeth Lévy Le 08 février 2016 à 19h36
    Afficher/Masquer

    Oui il faut le dire fort que l’OTAN nous mène a une grande guerre au sud et au nord , car voilà qu’un des “warmonger” fait son “méa-culpa” sur le chaos en Lybie, on attends aussi BHL et Sarkozy dans le même “outing” :

    http://www.france-irak-actualite.com/2016/02/chaos-en-libye-alain-juppe-fait-son-mea-culpa-a-alger.html Fallait y penser avant non Mr Juppé ??


  11. BA Le 09 février 2016 à 08h34
    Afficher/Masquer

    A propos de la bulle :

    Quand la France lance un emprunt à 3 mois, le taux d’intérêt est de – 0,359 %.

    Autrement dit : les investisseurs perdent de l’argent en prêtant de l’argent à la France ! C’est la France qui gagne de l’argent quand elle emprunte !

    Quand la France lance un emprunt à 6 mois, le taux d’intérêt est de – 0,376 %.

    Quand la France lance un emprunt à 1 an, le taux d’intérêt est de – 0,426 %.

    La France s’endette depuis fin août 2014 à des taux négatifs sur des échéances de court terme, ce qui signifie que les investisseurs, qui cherchent à tout prix des placements sûrs, perdent de l’argent en prêtant à la France, pour qui emprunter sur ces échéances devient rémunérateur.

    http://www.romandie.com/news/Bonds-la-France-a-emprunte-6781-mrd-EUR-a-court-terme-lundi/674517.rom

    Mardi 9 février 2016 :

    Japon : taux négatif des obligations d’Etat à 10 ans, du jamais vu.

    http://www.romandie.com/news/Japon-taux-negatif-des-obligations-dEtat-a-10-ans-du-jamais-vu/674639.rom


    • TZYACK Le 09 février 2016 à 18h38
      Afficher/Masquer

      La rémunération des prêts actuels est surtout constituée de commissions dont on ne parle jamais (Désintermédiation) et qui compensent positivement les taux nominaux négatifs


Charte de modérations des commentaires