La revue de presse avec notamment sous le thème “Vue d’ailleurs”, une fois n’est malheureusement pas coutume, trois articles scientifiques. Bonne lecture.

CRISE DE L’EMPLOI

Comment surfer sur l’austérité et le chômage pour séduire des jeunes diplômés bon marché

"Dans un pays déchiré par la crise et où tout se vend, il y a de quoi flairer les bonnes affaires. Malgré l’austérité, certaines entreprises françaises prospèrent en Grèce, à l’image de Teleperformance, leader mondial de l’externalisation des services à la clientèle. Sa recette : attirer les jeunes diplômés de toute l’Europe, pour venir profiter du soleil athénien… et travailler au sein de sa centrale téléphonique multilingue géante. Malgré des salaires plus faibles qu’ailleurs en Europe, des protections sociales battues en brèche, et l’absence de syndicats dans l’entreprise, des centaines de jeunes se laissent séduire, fuyant un chômage qui avoisine les 20% en moyenne en Europe, pour les moins de 25 ans."

Source : BastaMag

Vrais chiffres chômage novembre 2015, 16.200 chômeurs de plus malgré 309.800 radiations ce mois

"Moyenne plus de 18.400 chômeurs par mois, au cours des 11 premiers mois de l'année. 6.475.100 privés d'emploi et travailleurs occasionnels officieux, toutes catégories confondues, + 3.910.200 invisibles qui n'entrent pas ou plus dans les statistiques officieuses (chiffres détaillés bas de page). Total : plus de 10,38 MILLIONS de chômeurs en France (fourchette basse), et autant de pauvres largement sous les seuils de pauvreté. […] Reprises d'emploi déclarées : 102.900, ne représentent que 20,8 % des sorties des listes de pôle emploi. (+ 15 % sur 1 an) […] Quelques chiffres qui parlent : Chômage Longue durée (entre 2 et 3 ans) : + 4 % sur 1 an. Chômage Très Longue Durée + de 3 ans : + 16,5 % sur 1 an. Chômage des 50 ans et +, + 9,7 % sur 1 an. Plus d'1 chômeur inscrit à pôle emploi sur 2 (52,1 %) ne perçoit AUCUNE INDEMNITE, ni ARE (allocation retour à l'emploi), ni allocation de solidarité (ASS, AER) Offres d'emploi disponibles, dernier chiffre connu : 505.407, environ 150.000 collectées via pole emploi, les autres via des "partenaires" privés, certaines pouvant apparaitre 4 fois, d'autres sont fictives et/ou mensongères (remplissages de candidatures de boites d'intérim, annonces faussement classées en CDI, etc). […] Faites le calcul vous même, on arrive au total, à + de 10,38 MILLIONS demandeurs d'emploi en France, et travailleurs pauvres occasionnels. Sources : Rapport complet de la DARES de 20 pages (et non pas le simple communiqué de presse envoyé aux médias) : http://dares.travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/pi-mensuelle-ctpale3.pdf - Allez à la page 15 pour faire le total vous-même…"

Source : Agoravox

Tableaux de l'Économie Française - Édition 2015

"En 2013, selon l'enquête Emploi, la population active est estimée à 28,6 millions de personnes de 15 ans ou plus en France métropolitaine. Elle regroupe 25,8 millions d'actifs ayant un emploi et 2,8 millions de personnes au chômage. Le reste de la population âgée de 15 ans ou plus constitue la population inactive au sens du Bureau international du travail (BIT), c'est-à-dire les personnes ne travaillant pas et ne recherchant pas activement un emploi ou n'étant pas disponibles rapidement pour en occuper un."

Source : INSEE

CRISE FINANCIÈRE

Paris veut créer un type de dette liée aux pertes bancaires

"PARIS (Reuters) - La France veut créer une nouvelle catégorie de dette destinée à contribuer à éponger les pertes d'une banque en cas de faillite, a annoncé le ministère des Finances, une disposition qui s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des nouvelles règles européennes pour la résolution des crises bancaires. Le projet du gouvernement « crée une nouvelle classe de titres de créance disponibles pour l'absorption des pertes », indique Bercy dans un communiqué publié dimanche. Ce nouvel instrument modifierait la hiérarchie des créanciers des banques en créant une nouvelle catégorie placée devant la dette dite "senior" dans l'ordre des mises à contribution pour éponger les pertes d'un établissement bancaire. Le choix de Paris diffère de celui de Berlin, qui a préféré modifier le statut de la dette senior déjà émise. [...] La directive européenne sur le redressement et la résolution des crises bancaires (BRRD) doit entrer en vigueur le 1ier janvier et prévoit de mettre à contribution les actionnaires, les créanciers et les déposants les plus importants pour éponger les pertes d'une banque en difficulté avant un éventuel sauvetage sur fonds publics."

Source : Reuters

DÉMOCRATIE

Karl Rove, scénariste au service de la politique

"Selon Ira Chernus, professeur de l'université du Colorado, Karl Rove, conseiller politique de George W. Bush, a, pendant les deux mandats de celui-ci, appliqué une stratégie qu'il qualifie de « stratégie de Shéhérazade » : « Quand la politique vous condamne à mort, commencez à raconter des histoires - des histoires si fabuleuses, si captivantes, si envoûtantes que le roi (ou, dans ce cas, les citoyens américains, qui, en théorie, gouvernent notre pays) oubliera sa condamnation capitale. » Rove ne cesse d'inventer des histoires de bon et de méchant à l'usage des candidats républicains au Congrès. Il s'efforce de transformer toute élection en théâtre moral, en un conflit opposant la rigueur morale des républicains à la confusion morale des démocrates. « Karl Rove, explique Ira Chernus, a fait le pari que les électeurs seront hypnotisés par des histoires du style John Wayne avec de "vrais hommes" combattant le diable à la frontière - en tout cas suffisamment d'Américains pour éviter la sentence de mort que les électeurs peuvent prononcer contre un parti qui nous a conduits au désastre en Irak (...). Rove veut que chaque vote en faveur des républicains soit une prise de position symbolique. » […] Karl Rove, qui ne rate jamais une occasion d'être drôle, eut le toupet de la trouver "rafraîchissante" et le fit savoir. On ne tarda pas à apprendre que le grand manipulateur des deux mandats de Bush était le scénariste des aventures de Sarah Barracuda, nouvelle Cendrillon de la politique conservatrice, ex-miss Amabilité, membre de la National Rifle Association, et mariée à un pêcheur vaguement esquimau... […] Le stade ultime de la communication politique n'est plus celui de la persuasion, de la propagande ou de la publicité mais celui de la simulation. Tous les événements que la machine politique s'efforce de susciter sont désormais des événements simulés au sens où ils sont d'avance inscrits dans le déchiffrement et le décryptage. Ils fonctionnent comme un ensemble de signes voués à leur seule propagation. "

Source : Le Monde

Xavier Bertrand: démission discrète du GODF

"Xavier Bertrand, le tout nouveau président LR de la Région Nord-Pas-de-Calais-Picardie n’en a fait aucune publicité pendant l’élection régionale si délicate pour lui : il n’est plus membre du GODF. Contrairement aux supputations de certains, Xavier Bertrand n’a pas caché l’information pour mieux récupérer les voix des socialistes maçons du Nord-Pas-de-Calais. Dès le mois de juin, il avait parlé de sa démission à une journaliste du Point. La discrétion aura caractérisé son parcours maçonnique, long de 17 années. Comme l’a révélé L’Express en 2008, Xavier Bertrand a été initié le 11 mars 1995 au sein de la Loge Les Fils d’Isis à l’Orient de Terguier (Aisne). Discrétion, donc, puisque cet atelier se réunit à une petite trentaine de kilomètres de sa ville de Saint-Quentin (Aisne) : il ne voulait pas croiser des politiques alors qu’il allait devenir adjoint au maire. […] Pas assidu, mais discrètement fidèle, le frère Xavier Bertrand a payé ses capitations [cotisations] jusqu’en 2012. Malgré l’obligation d’assiduité, sa loge aura fait preuve de tolérance pendant huit années. «Avec un politique d’un tel niveau, quels frères n’auraient pas envie de le conserver?», me confie un membre des Fils d’isis."

Source : Blog L’Express Franc-Maçon

Finalement, Xavier Bertrand ne lâche pas tous ses mandats pour se concentrer sur la région

"« Je demande à être jugé sur ce que je vais faire à la tête de cette région. » C'est ainsi que Xavier Bertrand justifiait, le 14 décembre, son retrait de la course à la primaire et sa démission de l'Assemblée nationale. Nouvellement élu président du Nord-Pas-de-Calais-Picardie, il indiquait vouloir se consacrer entièrement à cette tâche, ce qui lui a valu de nombreuses félicitations à droite comme à gauche. Mais à y regarder de plus près, celui qui ne fait plus partie du "système" politico-médiatique parisien ne se sépare pas vraiment de TOUS ses mandats. Cinq jours après son annonce tonitruante, l'ancien agent d'assurance détaillait dans La Voix Du Nord, samedi 19 décembre, cette satanée mention écrite en tout petit au bas du contrat. Et de confirmer qu'il resterait conseiller municipal de Saint-Quentin (Aisne) ainsi que président d'agglo : « Je vais rester conseiller municipal [de Saint-Quentin] car je ne veux pas être hors-sol et président de son agglomération car sa logique est économique, comme la Région. Ce n’est pas une collectivité, c’est moins lourd à gérer. »"

Source : Le Lab Europe 1

ENVIRONNEMENT

Les travaux du canal du Nicaragua reportés à fin 2016

"Le patron chinois Wang Jing qui finance en grande partie sur ses propres deniers le projet a perdu l’essentiel de sa fortune après le krach boursier chinois de l’été. Le rêve du grand canal du Nicaragua, concurrent de l’historique canal de Panama, vient de prendre un mauvais coup. Un an après les cérémonies d’inauguration du lancement des premiers travaux, la compagnie chinoise en charge de ce projet gigantesque a annoncé jeudi 26 novembre que les « grosses excavations ne pourront commencer qu’à la fin décembre 2016 ». La société n’a donné aucune raison précise pour ce retard."

Source : La croix

« Les Etats-Unis sont comme une maison rongée de l’intérieur et sur le point de s’écrouler »

"L’engagement écologiste de Jill Stein a démarré dans son cabinet médical du Massachusetts. Les nombreux cas d’asthme, de diabète, d’autisme ou encore d’obésité chez de jeunes adultes l’interpellent : « Nos gènes ne peuvent pas avoir changé du jour au lendemain ! Il y a forcément un rapport avec l’environnement. » Aujourd’hui, elle aime à dire qu’elle pratique la « médecine politique » : traiter la maladie politique afin de soigner tous les maux qui en découlent. En 2012, malgré le soutien de Noam Chomsky, elle n’a obtenu que 0,36 % des voix à la présidentielle. Aujourd’hui, à 55 ans, elle n’est toujours pas découragée."

Source : REPORTERRE

Les centrales nucléaires belges, à bout de souffle, menacent les pays voisins

"Le réacteur belge Doel 1 a redémarré lundi 4 janvier, après un arrêt dû à un alternateur déficient. Cet incident est le dernier d’une longue série dans les centrales nucléaires d’outre-Quiévrain. Alors que le gouvernement prolonge la durée de fonctionnement des réacteurs, la vétusté des installations inquiète les écologistes et les pays frontaliers."

Source : REPORTERRE

EUROPE

Le salaire des fonctionnaires européens va augmenter

"C'est un sujet qui fait débat depuis toujours: le salaire plus que confortable octroyé aux fonctionnaires européens. Or, alors que l'Europe traverse une tempête marquée notamment par la crise des migrants et la remise en question du traité de Schengen, on apprend aujourd'hui que le salaire de ses fonctionnaires va être augmenté. La hausse est de 2,4% pour un coût total de 100 millions par an, indique RTLinfo. Argument avancé par l'Europe: les fonctionnaires ont beaucoup travaillé ces derniers mois..."

Source : 7SUR7.BE

TAFTA : les États-Unis mènent l'agriculture et la subsistance alimentaire européenne à l'abattoir

"L'eurodéputé PS Marc Tarabella a pu consulter le rapport d'évaluation des gains des projets de TTIP sur la table, émis par le ministère de l'agriculture américain. Selon lui, ses « conclusions sont sans appel : d'une part, le secteur agricole Européen serait le grand perdant de cet échange, d'autre part les européens pourraient même subir des effets négatifs en cas d'accord. De l'aveu même des américains, les Européens n'ont pas grand-chose à y gagner. Au vu de ces résultats, je demande l'arrêt pur et simple des négociations avec les États-Unis. Je ne veux pas voir mener à l'abattoir l'agriculture européenne et dans son sillage la subsistance alimentaire européenne », tempête le député européen, en charge de l'agriculture et de la Protection des consommateurs au Parlement européen, dans un communiqué émis ce mardi. Il ajoute que « le volet agricole ne peut être la variable d'ajustement des autres chapitres de la négociation TTIP. Ce serait se moquer des agriculteurs et des consommateurs européens. » Les gains financiers pour les USA seraient incroyablement plus grands que pour les Européens"

Source : RTL.be

L’UKIP attaque les responsables européens au portefeuille

"L’United Kingdom Independence Party (UKIP) prépare le référendum sur l’appartenance du Royaume-Uni à l’Union européenne. Artisan du « Brexit », il se montre pugnace. Et pas très respectueux des bonnes manières : il vient de publier un rapport qui frappe les dirigeants européens là où ils sont le plus vulnérables, au portefeuille. L’un de ses chercheurs, Tim Philpott, a fouillé dans les documents officiels pour établir The EU Rich List, qui dresse le palmarès des 200 fonctionnaires européens les mieux payés. Dès son préambule, le rapport tape fort : « L’Union européenne a imposé des mesures d’austérité draconienne à ses États membres. […] Pourtant, au même moment, son propre budget augmente, et les hauts responsables de l’UE sont protégés contre les dures restrictions qu’ils imposent aux publics européens.» Et l’UKIP d’énumérer implacablement ses découvertes…"

Source : Breizh-Infos

La Grèce ne cèdera pas sur les retraites, prévient Tsipras

"Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a prévenu dimanche qu’il ne cèderait pas à des « exigences déraisonnables » de la part des créanciers de la Grèce, alors que se préparent des négociations sur la réforme du système de retraites. « Les créditeurs doivent savoir que nous allons respecter l’accord à la lettre, mais cela ne signifie pas que nous cèderons à des exigences déraisonnables et injustes », a-t-il déclaré dans une interview publiée dimanche par le journal Real News. « Nous ne nous sommes pas engagés à trouver l’argent exclusivement à partir de coupes dans les retraites. Au contraire, l’accord (avec les créditeurs) prévoit la possibilité de mesures équivalentes, que nous avons déjà mises en route », a-t-il ajouté. Il a toutefois admis que le système de retraites était « au bord de l’écroulement » et devait être réformé."

Source : Boursorama

Poutine : « l'Europe a confié sa souveraineté à l'OTAN »

"Dans une interview tirée du documentaire "Ordre mondial" diffusé ce dimanche par la chaîne de télévision Rossia 1, le président russe a expliqué ce qui devrait animer les pays sur le grand échiquier des relations internationales, a dévoilé les principes essentiels de la politique russe et s'est prononcé sur l'éventualité d'une guerre mondiale. Sur les intérêts comme clé de voûte des politiques extérieures. Vladimir Poutine estime que ce sont les intérêts qui jouent un rôle prépondérant dans les relations entre les États et ceci indépendamment du degré d'estime qu'ils ont les uns pour les autres. Ainsi, selon le président russe le problème de l'Europe réside dans le fait qu'elle ne mène pas une politique étrangère indépendante. « Elle (l'Europe, ndlr) a confié une partie de sa souveraineté, peut être une des parties les plus importantes de sa souveraineté, à l'Alliance (...), mais en réalité c'est au leader de l'Otan qu'elle l'a confiée, à savoir aux États-Unis », a précisé le président russe dans le documentaire « Ordre mondial » diffusé samedi par la chaîne de télévision Rossia 1. "

Source : Sputnik News

EVASION FISCALE

Évasion fiscale : « On a affaire à des oligarchies nationales complètement vérolées »

"Ne vous fiez pas à l’apparence inoffensive de Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot. Dans leur dernier ouvrage « Tentative d’évasion (fiscale) », les deux sociologues égratignent une fois de plus nos puissants. Et racontent comment, de Bercy à Genève, la fraude fiscale est désormais un système au service de l’oligarchie. Signe du destin, The Dissident les a rencontrés à Paris, à la station… Luxembourg ! The Dissident : Au début de votre essai, on comprend que les affaires Cahuzac et Liliane Bettencourt ont été le déclencheur du livre. Monique Pincon-Charlot : « Dans Le président des riches (Zones, 2010) il y a déjà des choses sur les paradis fiscaux. Dans Les ghettos du gotha, il y a l’histoire de la famille Mulliez, propriétaire du groupe Auchan, et de son emménagement à Estaimpuis, en Belgique, à 300 mètres de la frontière française. C’est un sujet sur lequel on se documente depuis le début de notre travail. On a eu des lectures très nombreuses… et très rasoir ! Le sujet n’est pas drôle du tout. Et il y a un an pile, on est partis en Suisse pour ce livre. » Qu’y apprend t-on ? « Il n’y a aucun scoop : les membres de la noblesse et de la bourgeoisie qui sont cités sont déjà dans la presse. L’intérêt de notre livre, c’est de montrer une classe sociale mobilisée au-dessus de tous les États pour ne pas contribuer à la solidarité nationale. »…"

Source : The Dissident

FRANCE

Qui veut quitter la Sécu (et le RSI) en 2016?

"“Quitter la Sécu” est devenu, assez curieusement parce que rien ne l’explique facilement, une idée de plus en plus répandue auprès d’un certain nombre d’assurés. Certes, les méfaits toxiques du RSI encouragent les indépendants à chercher une issue de secours pour échapper au désastre. Mais en dehors de cette visée immédiate, c’est bien le principe même de la liberté d’affiliation qui est de plus en plus revendiqué. Voici un petit tour d’horizon des mouvements qui livrent une guerre à l’obligation d’affiliation." [Quand il faudrait tout unifier...]

Source : Décider et entreprendre

1ier juillet 2016 : mesure fiscale sur les transactions entre particuliers

"Parmi les nouveautés de l'année 2016,à compter du 1ier juillet 2016 figurera l'obligation pour les plateformes de transmettre aux utilisateurs un document récapitulant le montant des revenus qu'ils ont enregistrés sur les sites Internet proposant des transactions entre particuliers pour qu'ils soient déclarés à l'administration fiscale. Ce sont deux députés PS à l'origine du débat ayant entraîné cette loi : Le député PS des Pyrénées-Orientales Jacques Cresta et la députée PS de Vendée, Sylviane Bulteau qui, dans sa déclaration d'intérêt au Sénat, affirme aussi être administratrice de la société Vendée Logement."

Source : Le Blog de Stella

Le problème n’est pas le chômage mais la répartition des revenus !

"Le chômage a atteint un record historique en France. Selon les sources et les catégories que l’on retient on aboutit à des résultats différents. L’INSEE fait état de 3,5 millions de chômeurs en catégorie A et de plus de 6 millions si l’on somme les catégories A, B, C, D, et E. Une approche plus complète incluant les personnes non répertoriées dans les statistiques officielles recense plus de 10 millions de chômeurs. Les variations sont donc énormes selon la méthode retenue. En revanche, la tendance haussière fait consensus. Quelle que soit la source des données et la méthode de calcul, aucun analyste ne remet en cause le fait que le chômage a fortement augmenté depuis les années 70. Cependant le taux de chômage est calculé en fonction du nombre d’actifs, et non en fonction de la population totale du pays. Pour comprendre l’organisation globale de la société française il faut s’intéresser au nombre d’actifs (chômeurs et occupant un poste) par rapport à l’ensemble de la population. […] On peut néanmoins en conclure que les 100 premières fortunes cumulent un patrimoine professionnel dont le montant est aujourd’hui pratiquement égal au budget de l’État. Outre les implications politiques d’une telle réalité, la richesse créée par habitant n’augmentant plus (depuis 2007), la captation d’une part plus importante des revenus par un petit groupe s’accompagne nécessairement de la diminution des revenus du reste de la population, et a donc des implications sociales désastreuses. Notre analyse confirme, s’il était besoin, que la richesse créée par habitant n’a jamais été aussi importante en France, et ce en dépit du fait qu’une proportion de la population plus faible occupe un poste, salarié ou non. "

Source : Cercle des Volontaires

Notre alliée naturelle : La Russie de Poutine

"Plus que jamais après les attentats de Paris : Notre alliée naturelle : La Russie de Poutine. Les attentats du 13 novembre à Paris ont eu un puissant retentissement à l’échelle mondiale, non seulement à cause de l’émotion qu’ils ont suscitée, mais surtout des conséquences politiques qu’on peut en attendre. A vrai dire, ils ne devraient pas être considérés comme un facteur intrinsèquement et radicalement nouveau. Tous ceux qui s’intéressent aux questions de sécurité savaient depuis longtemps qu’un tel événement se produirait. On ne savait ni quand, ni où, ni comment, mais il était certain que, après plusieurs tentatives déjouées, il s’en trouverait une qui réussirait. Objectivement, on ne devrait pas être surpris et ce terrible drame ne devrait pas modifier fondamentalement la situation mondiale."

Source : Arrêt sur Info

GÉOPOLITIQUE

L’eau, cause ou prétexte pour les conflits ? L’exemple du Tigre et de l’Euphrate

"Le Tigre et l’Euphrate forment le croissant fertile de la Mésopotamie qui a vu naître la civilisation néolithique au IXème millénaire avant J.-C. Aujourd’hui, l’eau de ces fleuves est cependant moins synonyme de prospérité que de conflits. La croissance démographique nécessite de prélever de plus en plus d’eau des deux fleuves pour alimenter le secteur agricole et hydroélectrique." [Article ancien mais qui reste éclairant aujourd'hui.]

Source : Les clés du moyens orient

Les Etats-Unis deviennent officiellement une menace pour la Russie

"2016 sera-t-il synonyme de crispation entre Américains et Russes ? Vladimir Poutine a signé le 31 décembre un document officiel dans lequel les Etats-Unis sont qualifiés de menace pour la sécurité de la Russie, ce qui est inédit. Ce document sur « la stratégie de sécurité nationale de la Fédération de Russie » remplace la version adoptée en 2009, alors que Dmitri Medvedev, aujourd’hui Premier ministre, était président. Ni l’Otan ni les Etats-Unis n’y étaient mentionnés." [Et en plus lucide le Vlad !]

Source : LES ECHOS

Pris la main dans le sac : l'opium afghan est converti en héroïne en Turquie avant d'envahir l'Europe

"L'opium afghan est transformé en héroïne en Turquie, pour être revendu en Europe et en Russie, a fait savoir le chef de l'agence anti-drogue russe. Les itinéraires de ce trafic ont été révélés au terme d'une opération russo-afghane anti-drogue. « Une cargaison a voyagé sur l'itinéraire Badakhshan-Doshi-Bamiyan-Herat, avant d'arriver, via l'Iran, en Turquie où l'opium a été transformé dans des laboratoires bien équipés [...] en héroïne de haute qualité avant d'être expédié en Europe et en Russie », explique Viktor Ivanov, le chef de l'Agence fédérale russe de contrôle du trafic de stupéfiants (FSKN) lors d'une réunion du comité anti-drogue. [...] Le chef du FKSN a souligné que le trafic de drogue a permis à l'organisation terroriste État islamique d'augmenter ses effectifs par quatre depuis 2012."

Source : Russia Today

Farce saoudienne et pantalonnade turque

"Connaissez-vous la dernière blague saoudienne ? Riyad a mis sur pied une... tenez-vous bien... coalition islamique contre le terrorisme ! L'info est reprise telle quelle par nos inénarrables médias (faussement ?) innocents. Que Riyad soutienne le fondamentalisme et son corollaire djihadiste depuis des dizaines d'années ne semble pas les gêner plus que ça. Les Saoudiens sont évidemment paniqués de la tournure que prend le conflit syrien et tentent de jouer leur va-tout afin de soutenir leurs petits protégés qaédistes et peser sur l'après-guerre. Seul problème pour les grassouillets cheikhs, plusieurs États membres de cette alliance de 34 pays ne sont apparemment pas au courant ! Liban, Pakistan Indonésie, Malaisie... la liste est longue des pays pris de court par l'initiative saoudienne et qui se retrouvent inclus d'office dans une coalition dont ils n'avaient même pas entendu parler. Pour l'Indonésie par exemple, c'est niet. Une pitrerie ne venant jamais seule, l'alter ego de la maison des Seoud, la république bananière de Turquie, est obligée de manger son chapeau. Nous avons mentionné à plusieurs reprises l'incursion/invasion du nord de l'Irak par une colonne militaire turque. La réaction outrée de l'Irak et sa saisie du Conseil de sécurité de l'ONU menaçait de faire encore perdre aux États-Unis un allié dans la région."

Source : Chroniques du Grand Jeu

INEGALITES

En Espagne, 80 % des jeunes vivent chez leurs parents

"La crise, le chômage, l’impossibilité d’accéder à un logement compromettent les possibilités d’émancipation, selon une étude réalisée pour le Conseil espagnol de la jeunesse. Les jeunes restent les grands laissés-pour-compte de la reprise en Espagne. C’est ce que montre l’étude de l’Observatoire de l’émancipation publiée le 28 décembre. Réalisée pour le compte du Conseil espagnol de la jeunesse (1), elle est titrée : « Près de 80 % des moins de 30 ans continuent à vivre chez leurs parents. »"

Source : LA CROIX

Sur la pauvreté, Hollande déchoit beaucoup. Son ennemi, n’est-il pas la finance ?

"Les statistiques de l’Insee, publiées mercredi, affichent une hausse du taux de pauvreté en 2014. Neuf millions de Français vivent désormais avec moins de 964 €uros par mois, sur fond d’accroissement des inégalités. Cela restera l’un des échecs cuisants de ce quinquennat. Depuis 2012, le gouvernement a largement échoué à faire reculer la pauvreté en France. Les dernières statistiques de l’Insee, publiées hier, sont malheureusement sans surprise : en 2014, 14,2 % des 28 millions de ménages, familles monoparentales en tête, ont vécu sous le seuil de pauvreté (1), fixé à 964 €uros par mois. Ce chiffre, en hausse par rapport à l’année dernière, résonne comme un triste bilan pour l’exécutif, dont les mesures engagées depuis trois ans et demi semblent n’avoir eu, pour l’instant, que très peu d’effet. [...] le niveau de vie des 30 % des individus les moins aisés baisse davantage, en 2014, que celui du reste de la population, entraînant un accroissement des inégalités. À l’évidence, les mesures sociales et fiscales prises par le gouvernement en direction des plus modestes, notamment la réduction de l’impôt sur le revenu et la revalorisation de certaines prestations comme l’allocation de rentrée scolaire ou encore du RSA et du minimum vieillesse, sont loin d’avoir suffi à rééquilibrer ce décalage."

Source : L'Humanité

LIBERTÉS

Prof de fac poursuivi pour des propos ironiques sur Manuel Valls : "une accusation aberrante"

"Bernard Mezzadri, un professeur de l'université d'Avignon, est convoqué fin janvier par la justice. Il est accusé de "provocation à la haine". En cause: avoir ironisé sur des propos controversés de Manuel Valls. L'enseignant-chercheur dénonce "une tentative d'intimidation" et en appelle à la liberté d'expression." [Dénonciation - Collaboration - Inquisition : prochaine devise nationale ??]

Source : BFM TV

Malgré le risque terroriste, le gouvernement hollandais s'oppose à la limitation du cryptage

"Le gouvernement hollandais a publié un communiqué au ton ferme lundi contre l’affaiblissement du cryptage pour les besoins des autorités policières et les services de renseignement. Bien que le Royaume-Uni ou la Chine vont dans le sens de l’imposition par la loi aux entreprises de leur donner accès à leur trafic internet crypté et que les législateurs américains se préparent aussi à prendre le même type de mesures, les Pays-Bas prennent le contrepied de ces réactions à la menace terroriste en décidant de donner la priorité à la défense de la vie privée des citoyens et des intérêts commerciaux des entreprises. Le cabinet exécutif hollandais a soutenu «l’importance d’un cryptage fort pour la sécurité internet afin d’assurer la protection de la vie privée des citoyens, des entreprises, du gouvernement, et de toute l’économie hollandaise». Ard van der Steur, le ministre hollandais de la sécurité et de la justice, a écrit dans le communiqué : «par conséquent, le gouvernement pense qu’il n’est actuellement pas souhaitable de prendre des mesures législatives contre le développement, la mise à disposition, et l’utilisation du cryptage aux Pays-Bas»."

Source : Russia Today

État d'urgence et dérive répressive : témoignage anonyme d'un collectif de juges administratifs

"Aux premières loges pour observer la manière dont l'état d'urgence est mis en œuvre et contrôlé, un collectif d'une dizaine de juges administratifs s'émeut des atteintes que ces mesures portent aux libertés publiques et aux droits fondamentaux. Soumis au devoir de réserve, ils sont contraints de s'exprimer ici anonymement. Nous, juges administratifs, tenus au devoir de réserve, ne prenons que très rarement la parole publiquement. Si nous franchissons ce pas, aujourd'hui et exceptionnellement, alors que le projet de loi de révision constitutionnelle visant à inscrire l'état d'urgence dans la Constitution vient d'être adopté en Conseil des ministres, c'est parce que nous avons pu mesurer les dangers pour les fondements même de notre État de droit de décisions prises dans l'émotion des attentats du 13 novembre. La loi du 20 novembre 2015 prolongeant l'état d'urgence a considérablement élargi la portée des dispositions de la loi du 3 avril 1955. Cela a été abondamment souligné et commenté. [...] N.B : Nous sommes une dizaine de juges administratifs à avoir souhaité nous exprimer par le biais d'une tribune. Anonymement, car nous sortons de notre devoir de réserve et risquons par là des sanctions disciplinaires..."

Source : Blog Mediapart

Censure : la page facebook des « Bobards d’or » rendue inaccessible en France

"L’état d’urgence a bon dos et permet – au-delà de la légitime lutte contre les partisans de l’état islamique – d’atteindre tout ce qui pourrait être considéré comme « politiquement incorrect ». La censure de la page Facebook d’un site parodique est révélatrice. Les « Bobards d’or », créés par Jean-Yves Le Gallou, remettent chaque année de fausses distinctions « au journaliste le plus servile » ou « à la plus belle désinformation ». […] Ajoutons pour faire bonne mesure que le directeur général de Facebook France, Laurent Solly, un ancien préfet, est l’ancien directeur-adjoint de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007, lequel déclarait à l’époque : « la réalité n’a aucune importance, il n’y a que la perception qui compte » (cité par Yasmina Reza dans L’Aube le soir ou la nuit) ». On ne saurait mieux dire."

Source : OJIM

MARCHÉS FINANCIERS

L’apocalypse financière approche: les banques U.S ont 247.000 milliards de dollars d’exposition sur les dérivés

"Dans l’ensemble, les plus grandes banques américaines ont collectivement plus de 247.000 milliards de dollars d’exposition sur les produits dérivés.Ce montant est 13 fois supérieur à la taille de la dette publique des Etats-Unis (19.000 milliards de dollars), et c’est une bombe à retardement qui pourrait déclencher à chaque instant l’apocalypse financière."

Source : theeconomiccollapse

Marchés : la vision très pessimiste d’Albert Edwards

"Selon Albert Edwards à la Société Générale, la Réserve fédérale reconduit les erreurs de politique monétaire de ses prédécesseurs, Alan Greenspan et Ben Bernanke, qui ont entrainé une bulle financière massive finissant toujours par éclater. À la différence du précédent cycle de resserrement du crédit aux Etats-Unis survenu en 2004, le marché de la dette privée est déjà bien stressé et il suffirait, selon le stratège, d’une minuscule aiguille pour laisser échapper «l’excès putride»."

Source : LEREVENU.COM

MATIÈRES PREMIÈRES

Énergies et Économie: Revue Mondiale Décembre 2015

"Dans cette édition de l'inventaire mondial des Énergies, vous trouvez: - Monde: Grosse chute du baril en 2015 et en 2016? - USA: Les faillites s'enchaînent dans le schiste - Iran: Plus que quelques jours avant la libération - COP21: Les énergies fossiles s'en sortent sans taxe - Venezuela et Brésil: Les pays mis à mal par leur pétrole - Chine: Pic de pollution et arrêt des industries - Corée du Sud: Le pays mise sur les voitures électriques et hydrogènes. […] Et bien, qui aurait pu penser que le pétrole vive une année aussi chahutée? Il avait débuté 2015 à 53.27$ et termine sa course à 37.04$ à New York. A Londres il culminait à 57.33$ pour terminer l'année à 37.28$. Le baril bat le bas de 2008. Où va-t-il aller durant cette année 2016? La situation est aussi périlleuse que lorsque vous êtes au volant et éternuez sans lâcher le volant."

Source : 2000 Watts

RÉFLEXION

De Gaulle et la gauche

"Intervention de Jean-Pierre Chevènement au colloque « De Gaulle et la gauche » organisé par la Fondation Charles de Gaulle, 11 décembre 2015. I – Question préliminaire : Comment le général de Gaulle se définissait-il lui-même ? II – La gauche et De Gaulle III – La souveraineté nationale au cœur du débat IV – Défense et politique extérieure."

Source : Blog de JP Chevènement

Le Manifeste Eco-Moderniste est un programme de génocide et d’écocide

"Robert Jay Lifton a remarqué qu’avant de commettre une atrocité à grande échelle, quelle qu’elle soit, vous devez vous convaincre, ainsi que les autres, que ce que vous vous apprêtez à faire n’est pas atroce, mais au contraire, bénéfique. Vous devez avoir ce qu’il a appelé une « prétention à la vertu ». Ainsi, les Nazis, selon eux, ne commettaient pas de meurtres en masse ni de génocide, mais « purifiaient » la « race aryenne ». Ils ne menaient pas des guerres d’agression mais entreprenaient la conquête du Lebensraum qui était pour eux une nécessité. Les États-Unis n’ont jamais commis de génocide, mais n’ont fait que réaliser leur Destinée Manifeste. Ils n’ont jamais mené de guerres d’agression, mais ont « défendu leur intérêt national » et « répandu la liberté et la démocratie ». Aujourd’hui, la culture dominante n’est pas en train de tuer la planète, mais de « développer les ressources naturelles ».Tout cela pour dire qu’une culture assez insensée et démente pour tuer la planète, notre seule maison, serait, bien évidemment, assez insensée et démente pour tenter de justifier ce meurtre. [...] Si nous souhaitons continuer à vivre sur cette planète, nous devons reconnaître et nous souvenir du fait que c’est notre seule maison; du fait que par conséquent, nous en dépendons, et que cette dépendance est une très bonne chose. Aux antipodes des tentatives de « découplage » entre notre bien-être et celui de la planète — ce que cette culture tente d’accomplir depuis quelques milliers d’années déjà, au détriment de tous ceux qu’elle a croisés sur son chemin — nous devons reconnaître et nous souvenir du fait que notre propre bien-être a toujours été intimement lié à celui de la planète. Et ceux d’entre nous qui se soucient de la vie sur la planète doivent stopper ceux qui refaçonnent — lire: tuent — actuellement cette planète, notre seule maison."

Source : Le Partage

Les USA sont-ils une nation d'assassins ? Un ancien ambassadeur US vide son sac.

"« La paix mondiale ne sera pas garantie tant que les États-Unis continueront à vendre des armes et à déclencher des guerres », estime l'ancien ambassadeur étasunien Dan Simpson. « Compte tenu de l'attitude de la communauté internationale envers la politique adoptée par les États-Unis en 2015, j'en viens à croire que nous sommes considérés comme une nation d'assassins aussi bien à l'étranger que dans notre propre pays », a relevé M. Simpson dans un article du journal Pittsburgh Post-Gazette en date du 1ier janvier. Et d'ajouter : « Telle est notre réputation, que cela nous plaise ou non. La plupart des étrangers avec qui je fais connaissance nous tiennent pour des cinglés. Nombreux sont ceux qui jugent que nous représentons un vrai danger pour la communauté internationale ». Certains pays, poursuit-il, n'ont d'autre choix que de prier leur ou leurs dieux, s'il y en a plusieurs, afin que la Maison Blanche ne s'ingère pas dans leurs affaires intérieures, soit par le biais d'une transition politique vers un régime qu'elle juge plus appropriée, soit par le biais de bombes larguées sur leur territoire ou de drones chargés d'éliminer leurs leaders sous prétexte des ignobles délits qu'ils auraient perpétrés."

Source : Sputnik News

SOCIETÉ

Charlotte, douze ans, élève au collège sans classes

"Pour lutter contre l’échec scolaire, les professeurs d’un établissement bordelais ont trouvé comment adapter leurs cours au niveau de chaque élève : ils ont supprimé les classes. Le Récit d’une ado pour "We Demain"."

Source : WeDemain

Les biens communs, un « nouveau narratif » pour le XXIe siècle

"Les biens communs : un thème à la mode dans les milieux universitaires et intellectuels. Mais en plus d’être un concept porteur d’espoir, les biens communs s’incarnent déjà dans des pratiques concrètes que des militants, des élus et des entrepreneurs font vivre chaque jour. Lors de la dernière Rencontre de Reporterre, un débat animé a eu lieu pour comprendre en quoi ce concept et ces pratiques constituent un nouveau chemin pour le XXIe siècle."

Source : REPORTERRE

Promouvoir les communs – pour une société de la connaissance partagée et inclusive

"Paris, le 6 janvier 2016 — La Quadrature du Net propose les amendements suivants au Projet de loi pour une République numérique, n° 3318, en commun avec les associations et personnalités listés ci-après. Déclaration commune des organisations : […] Les biens communs – ou communs – nourrissent depuis toujours les pratiques d’échange et de partage qui structurent la production scientifique et la création culturelle. Mais ils s’inscrivent aussi dans une perspective plus large de défense d’un mode de propriété partagée et de gestion collective des ressources, sur le modèle des “communaux”, ces ressources naturelles gérées par tous les individus d’une communauté. L’irruption massive du numérique dans la plupart des champs de l’activité humaine a permis de faciliter l’émergence de larges communautés distribuées, capables de se mobiliser pour créer et partager les savoirs. Ces communs de la connaissance sont autant de gisements d’initiatives, de créativité et de mobilisation des individus dans un but collectif…"

Source : La Quadrature du Net

VUES D’AILLEURS

Et la découverte scientifique de l'année 2015 est...

"La prestigieuse revue Science a décerné son prix de la découverte scientifique de l'année 2015 à Crispr, une technique d'édition génétique aussi prometteuse qu'inquiétante. Le scalpel de la génétique, c'est l'un des surnoms donnés à la technique Crispr (prononcer krisper) que la revue Science vient de désigner comme la découverte scientifique de l'année 2015. Et pour cause, ce procédé d'édition génétique simple, dont la précision est à ce jour inégalée, devrait donner un coup d'accélérateur aux recherches en thérapie génique. Avec en ligne de mire, la possibilité de faire disparaître des maladies génétiques héréditaires voire certains cancers pour lesquels la prédisposition génétique est prépondérante. Particulièrement simple d'utilisation, la technique Crispr tend à rendre les recherches en génie génétique plus accessibles dans les laboratoires du monde entier."

Source : Sciences et Avenir

Le versant sombre des bons sentiments

"Philosophes, psychologues et neuroscientifiques enquêtent ensemble sur nos jugements moraux. L'empathie dévoile sa face obscure."

Source : Le Temps

Théories du complot : pourquoi le cerveau s’emmêle quand il s’en mêle ?

"Rue89 a choisi le complotisme comme premier grand thème de 2016. Faut-il y voir une forme de traitement préventif, à quelques jours du premier anniversaire des attentats de Charlie Hebdo, ou bien au contraire y voir une piqûre de rappel permettant de remettre au goût du jour, l’air de rien, certains faits restés inexpliqués en 2015 ? Parce que les théories complotistes répondent à une interrogation sans cesse croissante du public à l’égard d’une Histoire qui s’emballe, les articles se proposant de démystifier ces théories répondent en quelque sorte à la même question que les sites complotistes eux-mêmes : que croire et qui croire ?" [​Avec une interview de François H. en ​2009 dans laquelle il tient des propos étonnamment pertinents vu d'aujourd'hui, et aussi en lien dans l'article, ce petit interlude musical tellement Super !].

Source : Rue89

ÉCONOMIE

Paul Craig Roberts : la hausse des taux est une arnaque

"La Fed, ce 16 décembre 2015, s’est enfin décidée à relever son taux directeur pour la première fois depuis 2006. Selon Paul Craig Roberts, ancien du Trésor, il s’agit d’une arnaque, et il s’en est expliqué hier soir sur KWN : « La Fed a relevé hier son taux interbancaire d’un quart de pourcent, ou 25 points de base. Certains lecteurs se demandent ce que cela implique. » [...] Cette hausse des taux est donc une arnaque. Elle est juste à l’attention des idiots des médias financiers qui en parlent depuis des lustres. Elle sert également à protéger la crédibilité de la Fed. Voyons les choses sous un autre angle. Le système bancaire dans son ensemble n’a pas besoin d’emprunter alors qu’il est assis sur 2,42 trillions de dollars de réserves excédentaires. L’impact négatif du relèvement du taux directeur n’affectera qu’une petite frange des banques qui prêtent aux entreprises et aux consommateurs. [...] Les grosses banques vont en profiter, les consommateurs seront le dindon de la farce "

Source : Or- Argent

ÉTATS-UNIS

Quand la future élite américaine signe pour la suppression de la liberté d'expression

"Un documentariste américain a réussi à obtenir en une heure plus d'une cinquantaine de signatures pour supprimer le très symbolique premier amendement de la Constitution américaine, auprès d'étudiants de l'Université de Yale, qui forme l'élite des États-Unis. Ami Horowitz est un Américain qui réalise des documentaires sarcastiques à la Michael Moore (en particulier U.N. Me, qui dénonce la bureaucratique de l'ONU), et réalise régulièrement de petites caméras cachées pour dénoncer la politique de son pays, et l'ignorance des jeunes. Lui-même a fait des études de sciences politiques et de philosophie. […] Mais ces étudiants ont-ils une véritable conscience politique ? Pour le vérifier, Horowitz s'est rendu sur le campus de Yale pendant une heure, et à sa grande surprise, il n'a eu aucun mal à collecter plus de 50 signatures d'étudiants qui se disent favorable à la suppression du premier amendement de la constitution américaine, généralement considéré comme sacré aux États-Unis. C'est lui qui garantit la liberté d'expression (à un niveau beaucoup plus élevé qu'en Europe), la liberté de religion, la liberté d'association, ou même la liberté... de collecter des pétitions."

Source : Numerama

USA : Qui sont ces milices extrémistes qui dénoncent la "tyrannie" du gouvernement?

"Des dizaines d'hommes armés occupent depuis ce weekend un parc naturel de l'Oregon. Ils s'inscrivent dans une longue tradition d'hostilité au gouvernement fédéral ravivée ces dernières années par des milices nourries aux théories conspirationnistes. Plus étrange, la police ne semble pas vouloir intervenir. Une telle réaction étonne puisque si cela avait été des noirs ou des musulmans, le gouvernement aurait probablement envoyé l'artillerie lourde. […] La police a appelé lundi à rentrer chez eux les dizaines de miliciens antigouvernementaux armés, essentiellement des fermiers et éleveurs, qui occupent depuis samedi un parc naturel de l'Oregon, au nord-ouest du pays. Une douzaine de manifestants, beaucoup en chapeaux de cowboys traditionnels des éleveurs américains, accompagnés d'une dizaine de femmes et enfants, défiaient encore les autorités au siège du Malheur Wildlife Refuge, a constaté un photographe de l'AFP. "

Source : Le Vif

30 réponses à Revue de presse du 09/01/2016

Commentaires recommandés

Macarel Le 09 janvier 2016 à 08h24

« Les Etats-Unis sont comme une maison rongée de l’intérieur et sur le point de s’écrouler »

Jill Stein

link to reporterre.net

Je me dis : voilà ce que produit le système politique aux États-Unis. Voilà le genre de fous qu’il peut engendrer. Ce sont des gens qui sont soutenus par des milliardaires ou qui possèdent eux-mêmes des milliards de dollars. Ce ne sont pas des êtres humains normaux. Ils sont financés par les pétroliers, les banques prédatrices et les marchands d’armes. C’est pourquoi ils ne règleront pas le problème environnemental. Ces gens-là ne devraient pas être en position de leadership, ils devraient être en thérapie !

Changeons Etats-Unis par France et dollar par euro, c’est encore valable…

  1. Macarel Le 09 janvier 2016 à 08h24
    Afficher/Masquer

    « Les Etats-Unis sont comme une maison rongée de l’intérieur et sur le point de s’écrouler »

    Jill Stein

    link to reporterre.net

    Je me dis : voilà ce que produit le système politique aux États-Unis. Voilà le genre de fous qu’il peut engendrer. Ce sont des gens qui sont soutenus par des milliardaires ou qui possèdent eux-mêmes des milliards de dollars. Ce ne sont pas des êtres humains normaux. Ils sont financés par les pétroliers, les banques prédatrices et les marchands d’armes. C’est pourquoi ils ne règleront pas le problème environnemental. Ces gens-là ne devraient pas être en position de leadership, ils devraient être en thérapie !

    Changeons Etats-Unis par France et dollar par euro, c’est encore valable…


  2. Mathieu Le 09 janvier 2016 à 09h42
    Afficher/Masquer

    Et voilà, encore plus de mise en concurrence à l’école, si tu es n’est pas au niveau de tes copains se sera ta faute, et oui, tu n’est pas assez intelligent, mais si tu travailles bien tu reverra tes copains…. Comment des professeurs peuvent-ils pondre un tel projet, alors qu’il va à l’encontre de l’intérêt de l’enfant ? Se rendent-ils compte des dommages psychologiques que cela peut engendrer (dévalorisation du moi, hypercompetitivité, culpabilisation, radicalisation …) ? Encore une fois nous sommes dans une individualisation extrême pour faire ressortir les meilleurs et discriminer les autres. Seul avantage, ils sont préparés à ce qui les attends plus tard dans le monde du travail. Le rôle de l’école est clair maintenant, ce n’est plus la stimulation de la pensée et de la créativité mais simplement un lieu qui formate pour accepter notre société carnassière.


    • Astatruc Le 09 janvier 2016 à 14h33
      Afficher/Masquer

      Les meilleurs à l’école sont pas forcément les meilleurs dans la vie, question de savoir vivre


      • madake Le 11 janvier 2016 à 03h31
        Afficher/Masquer

        Cette expérimentation évoque un peu ce qui est pratiqué dans les écoles Montessori, où les classes ne sont pas constituées par classe d’âge, mais la différence est que les enfants sont mélangés et participent activement à la pédagogie.
        Le travail de groupe et la nécessité de faire passer son savoir à un autre, est une excellente façon de revoir et consolider ses propres connaissances y compris pour les élèves.

        Mais je doute que l’EN en soit là…

        Pour les curieux, et hors de tout prosélytisme, je suggère ce lien, et particulièrement la dernière vidéo.

        link to lamaternelledesenfants.wordpress.com


  3. ricard'eau Le 09 janvier 2016 à 09h53
    Afficher/Masquer

    La Vie d’Adele

    le film a perdu son autorisation de distribution suite a une décision de justice qui juge que le film ne doit pouvoir être visionnée par des jeunes de 12ans ce qui était initialement le cas

    l’autorisation du filme a été annulé pour 2 MOIS soit le temps que les autorités compétentes passent l’age de visionnage du film de 12 ans a 14/16ans minimum

    je note que le film était classé -14/-16 voir mème -18 partout dans le monde suele la France autorisait le film des 12ans age


    • Fabrice Le 09 janvier 2016 à 21h18
      Afficher/Masquer

      exact le réalisateur est contre sa visualisation par des -de 16 ans :

      link to huffingtonpost.fr


      • luc Le 10 janvier 2016 à 14h45
        Afficher/Masquer

        ce qui est logique, étant donné les scènes érotiques explicites


  4. luc Le 09 janvier 2016 à 12h27
    Afficher/Masquer

    il est écrit dans l’article sur les théories du complot link to rue89.nouvelobs.com

    “une des caractéristiques principales de toute théorie du complot est de chercher une intention unique (celle d’une société secrète ou d’un conspirateur isolé) derrière des événements disparates et des coïncidences troublantes s’inscrivant dans le cadre d’une situation complexe”

    humm… je dirais que cette intention unique serait celle des élites occidentales qui cherchent à consolider leur domination mondiale…


    • Homère d'Allore Le 09 janvier 2016 à 14h37
      Afficher/Masquer

      L’article sur les théories du complot est intéressant et équilibré.

      Et justement, chercher une “intention unique”, fusse t’elle “la consolidation de la domination mondiale des élites occidentales”, c’est nier la complexité du monde.

      Ce qui ne signifie pas que cette volonté de “consolidation de… occidentales” n’existe pas.

      C’est de lui prêter le contrôle agissant de toutes choses qui est une erreur.

      Un exemple. Les USA, lorsqu’ils veulent déstabiliser un pays, s’appuyent assez souvent sur des groupes peu recommandables. UCK au Kosovo en 1999, Néo-Nazis en Ukraine ces dernières années, narcotrafiquants en Amérique Centrale dans les années 80.

      Pour un complotiste, ces différents groupes seront CREES par la CIA et n’auront pas d’autres buts que ceux assignés par Langley.

      Pour un analyste non-complotiste, ces organisations auront leur logique propre, seront pré-existantes à leur alliance de fortune avec les services US et pourront même avoir des divergences fortes, voire des oppositions avec Washington plus tard (cas de Rios Montt et Noriega en Amérique Centrale).

      De même, pour un complotiste, Daesh ne peut être qu’une création des services américains.
      Et d’égréner les arguments habituels:

      1/ Le Califat n’a jamais tué d’Américains.
      C’est bien sûr, complètement faux. Et une insulte à la famille de James Foley.

      2/ Le Calife Al-Baghdadi a été libéré par les Américains pour “bonne conduite”
      Ben oui. Et Fidel Castro par Batista, de même. Doit-on en conclure que ce dernier était un agent du régime ?

      3/ L’argent du Califat vient d’Arabie Séoudite. L’Arabie Séoudite est alliée des USA donc ils sont complices.
      C’est méconnaître les logiques internes aux différentes branches de la famille royale séoudienne. Un cousin peut faire l’inverse d’un autre même si ils sont tous deux princes de sang. Et, depuis quelques années et la mise en production du pétrole de schiste, l’alliance du Quincey a du plomb dans l’aile. Là encore, c’est refuser la complexité et imaginer le fonctionnement du monde comme une série de roues dentées mécaniques.

      Bref, le complotisme c’est nier le caractère dialectique de l’Histoire.


      • Theoltd Le 09 janvier 2016 à 18h08
        Afficher/Masquer

        et pourtant, les forces americaines ont bombardé la milice irakienne pour appuyer Daesh, et pas plus tard qu’hier.
        link to francophone.sahartv.ir

        Et pourtant Daesh touche de l’argent du pétrole. C’est pas du cash je suppose, ça passe par les banques. Qui contrôle les banques? les cousins du frère du Califat? Qui achète le pétrole? le beau frère ou des grandes compagnies occidentales? De Margerie a pas eu de chance avec sa déneigeuse sans neige, a Moscou non? Pendant une période trouble non? Ah mais les accidents ça arrive mon beau monsieur. Pas vu pas pris!

        Et pourtant Aramco va entrer en bourse. Qui va acheter des actions? les cousins, les freres ou les fortunes américaines, pour soutenir l’AS et continuer a faire chuter le prix du Baril, pour mettre a terre la Russie? la complexité du Monde n’exclue pas le complot. Le complot est juste inhérent a la nature humaine.

        Quant au complotistes (ceux qui fomentent les complots) ils s’abritent derrière les statistiques. Les accidents de voiture arrivent tous les jours, les accidents d’avion sont inévitables, les erreurs de frappes aériennes aussi, et ainsi, pour soulager notre conscience, on fait semblant d’y croire, et ainsi, les complots auront de beaux jours devant eux.


        • Homère d'Allore Le 09 janvier 2016 à 21h06
          Afficher/Masquer

          Merci pour l’article de Sahar.

          Loin de moi l’idée qu’il faille croire tout ce que disent les médias occidentaux. Sinon, je ne lirais pas ce blog.

          Loin de moi l’idée qu’il faille croire tout ce que disent les médias iraniens.
          Sinon, je ne lirais pas ce blog.

          Je porterai foi à cette nouvelle le jour où le gouvernement irakien protestera.

          Quant à la déneigeuse de Moscou, la CIA doit être vraiment très très forte pour pouvoir faire cela au nez et à la barbe du FSB.

          Enfin, sur les finances de l’Etat Islamique où, en effet, il y aurait beaucoup à dire, ce n’est pas parce-que les alliés des USA (Arabie Séoudite puis, successivement Turquie) ont des responsabilités que les USA en ont, directement, j’entends.

          Indirectement, en revanche, il est indéniable que ce sont eux qui ont provoqué l’émergence du Califat par leur gestion désastreuse des zones sunnites après 2003.


        • Homère d'Allore Le 11 janvier 2016 à 07h26
          Afficher/Masquer

          L’on peut légitimement s’interroger sur la crédibilité de Sahar lorsque on lit ce genre d’articles:

          link to memri.fr


      • luc Le 09 janvier 2016 à 23h22
        Afficher/Masquer

        homere d’allore, tu fais comme l’auteur de l’article, tu fais une caricature des complotistes et tu les fais passer pour des idiots…

        tu parles de gens qui pensent que les usa ont un jour décidé de créer de A à Z les néo-nazis d’ukraine, puis un autre jour ils ont créé daesch…

        bien sur que c’est naïf! le nazisme et les frères musulmans ont joué le premier rôle dans la création de ces groupes respectifs

        alors qu’est-ce que dis un complotiste qui n’est pas né de la dernière pluie?

        – qu’il existe une théorie qui affirme que la cia a élaboré un complot contre le gouvernement ukrainien de yanoukovytch et a fait une “alliance de fortune” avec les néo-nazis d’ukraine

        – qu’il existe une théorie qui affirme que la cia a élaboré un complot contre bachar al assad et a fait une alliance de fortune avec daesch

        les médias de masse véhiculent des généralités caricaturales sur les théories du complot depuis l’assassinat de kennedy… comment peux-tu tomber dans le panneau ?

        pour avoir une vue d’ensemble, puisque c’est ce dont parle l’article, le grand complot, c’est pour moi le fait que les élites dirigeantes ne font rien contre la pauvreté (15 000 enfants qui meurent de faim par jour ça reste plus important que le financement de daesch, même si c’est moins passionnant…)

        et vu que les élites se disputent entre elles, je pointe du doigt les élites occidentales, car elles veulent la peau des autres élites, les “non-alignées”


        • Homère d'Allore Le 10 janvier 2016 à 09h52
          Afficher/Masquer

          Et bien, sur les alliances de fortune, je vous rejoins parfaitement.

          Mais, à mon avis, on sort, justement du complotisme qui considère un plan d’ensemble géré par des hommes de l’ombre. Alors que les événements historiques sont bien plus souvent le résultat d’actions, certes voulues par des groupes plus ou moins influents, mais toujours réussies ou ratées partiellement, entachées de concessions faites aux conditions rencontrées sur le terrain, bref, complexes.

          Il est donc bien possible que les USA aient vu, au début, d’un oeil peu inquiet, le renforcement des milices sunnites de l’ouest de l’Irak.
          En effet, c’était bien pratique pour contenir l’influence de l’Iran. Et qu’ils aient laissé les pétromonarchies les financer pour une “alliance de fortune”.

          Là, on reste dans une analyse non délirante.

          Mais si on commence à dire que Al Baghdadi est un agent du Mossad, que Mc Cain l’a rencontré, photos sélectionnées à l’appui (on garde celles où le presque sosie lui ressemble assez pour ne pas publier les autres où il ne lui ressemble guère), on rentre dans le délire ou dans la mauvaise foi.

          Et sur l’inaction vis à vis de la faim dans le monde et autres calamités, je vous rejoins aussi. Bien que je ne les appellerais pas “complots” mais plutôt la résultante du mépris des êtres humains non solvables financièrement.


          • luc Le 10 janvier 2016 à 10h38
            Afficher/Masquer

            faire tomber les gouvernements syrien et ukrainien ne te semble donc pas faire partie d’un plan d’ensemble… ce ne sont que des théories “complotistes” qui sont donc fausses d’après toi…

            un objectif de domination mondiale par les élites occidentales? un plan géré par brezinski par exemple et des hommes de l’ombre? bien sur tu n’es pas obligé de le croire…


            • Homère d'Allore Le 10 janvier 2016 à 11h56
              Afficher/Masquer

              Si. Faire tomber le gouvernement ukrainien, bien sûr. En revanche, créer Svoboda, non.

              Faire tomber le gouvernement syrien, c’est déjà moins évident. C’est le but de l’Arabie Séoudite, du Qatar et de leurs seïdes français ainsi que de la Turquie, bien sûr.

              Mais des Etats-Unis, bien moins. Obama a refusé l’engrenage qui paraissait bien avancé après l’affaire de l’attaque au gaz sarin qui était peut-être un montage turc.


            • luc Le 10 janvier 2016 à 14h44
              Afficher/Masquer

              te voilà pris au piège de la généralisation : les américains ne souhaiteraient donc pas la chute de bachar al assad…?? on ne peut pas dire cela voyons…

              il y a des divergences aux usa oui…


            • Homère d'Allore Le 10 janvier 2016 à 16h39
              Afficher/Masquer

              Ces divergences, c’est ce que j’appelle la complexité.


            • Homère d'Allore Le 10 janvier 2016 à 16h55
              Afficher/Masquer

              Mais le plus grand danger avec les théories du complot et le refus de la complexité, c’est qu’elles amènent les acteurs des conflits à ne jamais se poser de questions sur le bien-fondé de leurs actions puisque tout élément négatif est forcément le fait de l’adversaire.

              Un exemple assez frappant peut illustrer ce propos.

              link to memri.fr

              La cause palestinienne est objectivement affaiblie par ce type de discours et il n’est pas étonnant que Memri, média israélien, s’en empare pour démontrer l’impossibilité d’un dialogue entre les deux camps.


          • Subotai Le 10 janvier 2016 à 19h43
            Afficher/Masquer

            Je vais donner dans la théorie du complot.
            Les propos de comptoir et autres délires avinés ont été sciemment montés en épingle pour noyer les questions pertinentes et dérangeantes du péquin moyen.


            • Homère d'Allore Le 10 janvier 2016 à 22h21
              Afficher/Masquer

              Entièrement d’accord.

              Raison de plus pour être très précis et prudent lorsque l’on émet des critiques justifiées à ce système et à ceux qui le gèrent.

              Tomber dans le complotisme est un écueil contre productif.


      • madake Le 10 janvier 2016 à 22h37
        Afficher/Masquer

        L’effet pervers le plus pernicieux attaché à l’appellation “complotiste”, c’est que le terme est largement utilisé pour décrédibiliser en vrac des faits et des personnes.

        Le bénéfice immédiat de la sentence est énorme, puisqu’il permet en une seule “phrase de destruction massive” de décrédibiliser :
        l’adversaire,
        les faits énoncés,
        la théorie soutenue,
        tous autres faits ou théories partielles s’y rattachant,
        et de renforcer toute autre version officielle pré-existante.

        Elle évite de devoir expliquer une réalité bien plus complexe que la version courante ou officielle.

        Pourquoi se fatiguer à expliquer une version autre que l’officielle, puisque les thèses opposées sont réputées peu crédibles?

        Facteur aggravant, la thèse officielle combinée à la théorie complotiste, encourage la paresse journalistique,
        légitime la thèse officielle, épargne de longues et couteuses enquêtes, et fournit un prêt-à-penser instantané.

        Pourtant l’analyse des faits révèle que le pernicieux se cache souvent sous des atours légaux, et qu’il est inutile de rechercher une organisation tentaculaire complotant le malheur du monde, là ou la simple convergence d’intérêts suffit.

        Cerise sur le gâteau, la concertation entre parties est minimale, voire inutile.

        C’est donc le complot parfait, puisqu’il ne laisse aucune trace…

        Mais ce qui est en cause, ce sont les règles qui autorisent celà.


        • SEBLEB Le 11 janvier 2016 à 07h27
          Afficher/Masquer

          “là ou la simple convergence d’intérêts suffit.”

          C’est le genre de propos que j’utilise pour désarmer les discours a base de sionisme maçonnique :
          Les grands de ce monde sont des requins, ces prédateurs n’utilisent pas de réseau social pour organiser leurs actes de prédations. L’illusion de la concertation de leurs actes n’a comme unique source que le fait qu’étant de la meme espèce ils ont les memes instincts et pulsions. ni plus ni moins.


  5. Zasttava Le 09 janvier 2016 à 13h33
    Afficher/Masquer

    Complètement éclipsée de l’actualité par les commémorations du 7 janvier, le CRIF a relayé l’appel du centre Simon Wisenthal à la maire de Nantes, Johanna Roland, d’interdire la conférence d’un ancien mercenaire français du bataillon neo-nazi ukrainien Azov.
    L’appel est ici : link to wiesenthal.com
    Le communiqué du CRIF est là : link to crif.org

    Le centre Wisenthal compare le danger d’une telle réunion à un recrutement type Daech.

    La semaine dernière j’ai écrit à la maire de ma ville via le formulaire de contact du site internet de Nantes pour lui faire part de mon inquiétude sur la tenue de cette réunion/conférence.
    Mais vu l’absence totale de mobilisation médiatique sur ce sujet (comme c’est bizarre…), j’ai peu d’espoir de voir Mme Roland agir…

    PS à la modération : je ne cherche pas à faire la promo des lobbys juifs, mais il se trouve que ce sont les seuls, avec des antennes du PCF, à faire quelque chose à ce sujet !


  6. Spectre Le 09 janvier 2016 à 14h46
    Afficher/Masquer

    Le bidonnage des statistiques officielles du chômage en France me fait penser à la même chose outre-Atlantique : link to shadowstats.com

    Quelques années après l’une des pires crises de l’Histoire, alors qu’il n’y a eu aucune reprise, le chômage US est miraculeusement redescendu à 5%. MAIS BIEN SÛR. D’ailleurs, ça doit être pour ça que 45 millions d’habitants là-bas sont dépendants de l’aide alimentaire pour (sur)vivre !

    En France, ça nous fait donc quoi… 30 ? 35% de chômage + mal-emploi ? Et pendant ce temps-là on nous bassine avec le “terrorisme,” Obama qui chouine et Johnny qui chante pour Charlie : tout va bien au village Potemkine !


  7. anne jordan Le 09 janvier 2016 à 14h52
    Afficher/Masquer

    Evasion fiscale !
    vaste sujet , et même cas d’école :
    comment lire et comprendre un article ?
    1 link to huffingtonpost.fr

    2 lire les commentaires en bas de page : ils annoncent l’adoption de l’amendement … pour 2016

    cet exemple est pris dans la lettre du camarade Méluche qui , lui , annonce sans ambiguïté que l’amendement a été rejeté !
    qui croire ???
    .
    en tout cas , instructif de voir comment se passent les séances de nuit …


  8. anne jordan Le 09 janvier 2016 à 15h07
    Afficher/Masquer

    Sur l’école, voici un lien vers une expérience vraiment étonnante , cela se passe en Russie !
    link to ecoloris.fr


  9. Spectre Le 09 janvier 2016 à 16h21
    Afficher/Masquer

    link to letemps.ch

    Ça rappelle effectivement la manipulation de l’épisode “Je suis Charlie,” ou comment instrumentaliser les réactions d’empathie au sein de la population pour créer du consentement à l’ordre et légitimer les sales guerres dans des contrées lointaines où l’empathie, là, ne s’activera bizarrement pas…


  10. Eric83 Le 09 janvier 2016 à 17h40
    Afficher/Masquer

    Merci pour cette revue de presse riche d’informations.

    L’article sur Karl Rove, qui date de 2008, n’est manifestement pas passé inaperçu des communicants français.

    “Le stade ultime de la communication politique n’est plus celui de la persuasion, de la propagande ou de la publicité mais celui de la simulation.”

    N’assiste-t-on pas en France, à la simulation de la “lutte” contre le chômage, de la “lutte” contre la pauvreté et les inégalités, de la “lutte” contre l’évasion fiscale, de la “lutte” contre le terrorisme, de la “lutte” pour les droits de l’Homme, de la “lutte” pour la liberté, la démocratie…?

    L’article concernant l’évasion fiscale montre bien – encore une fois – l’impérialisme américain qui impose des règles au reste du monde sans lui-même les respecter. Il s’agit de la loi FATCA – et non TAFTA comme indiqué dans l’article du Dissident – qui oblige les banques, notamment de l’UE, à se soumettre aux diktats US – un véritable chantage – sous peine de perdre leurs licences pour exercer aux US.

    Qui média français nous informe que l’état du Delaware, et ce n’est pas le seul, est un paradis fiscal sur le territoire US et de la soumission, puisqu’il s’agit bien d’un consentement sous la contrainte, de l’UE ?

    Pour terminer ce post, je joins le lien vers un discours fort et toujours d’actualité, prononcé en 1980, par un chef Indien, Russell Means, discours qui me semble un complément pertinent à l’article “Le manifeste éco-moderniste…”.

    link to partage-le.com


  11. Patrick Luder Le 09 janvier 2016 à 22h15
    Afficher/Masquer

    A lire (ou développer ;o) dans “Manière de voir 144” => Ci-git le réquisitoire oublié de Cocoyoc.

    Résumé : En 1974, un colloque de l’ONU à Cocoyoc (Mexique), débouchait sur une déclaration radicale critiquant le développement du modèle libre-échange et l’évolution des rapports nord-sud. Vite enterrées, ses conclusions attribuaient aux relations économiques inéquitables une responsabilité dans la dégradation de l’environnement.


Charte de modérations des commentaires