9
Mar
2017

Pour rejoindre l’équipe de la revue, vous pouvez postuler via le formulaire de contact du blog.

DÉMOCRATIE

Quand Causeur et Valeurs actuelles s’essaient à la critique des médias

"Quand des médias de la droite décomplexée, tels Causeur ou Valeurs actuelles, s’adonnent à la critique des médias, faut-il qu’Acrimed applaudisse ? Pas nécessairement. Surtout quand, à la lecture des deux « dossiers » en question, on a le sentiment d’avoir affaire à une opération idéologique opportuniste, qui s’appuie sur des imputations et des approximations, sinon des falsifications, et qui s’inscrit en outre, contrairement à notre critique, dans une « guerre interne » entre médias. Une opération idéologique qui se prolonge aujourd’hui avec la récente mise en ligne d’une pétition exigeant « le pluralisme des opinions dans l’audiovisuel public », soutenue entre autres par Valeurs actuelles."

Source : Acrimed

ENVIRONNEMENT

Comment le coton OGM de Monsanto s’est transformé en fléau pour les paysans du Burkina Faso

"Au Burkina Faso, les jours de Monsanto sont comptés. La multinationale se retire du pays. L’introduction de son coton OGM en 2009 ne s’y est pas vraiment passée comme prévu : présentée comme une solution miracle aux attaques de ravageurs, la nouvelle variété a surtout fini par ravager la qualité et la réputation du coton burkinabè. Mais le géant agro-chimique n’est pas seul en cause : à l’heure d’établir les responsabilités, les autorités locales sont en première ligne. Basta ! publie en exclusivité une enquête en trois parties sur la filière du coton transgénique dans ce pays d’Afrique de l’Ouest. Première étape : comment la firme américaine a réussi à y vendre son coton transgénique."

Source : BASTAMAG

EUROPE

Les méthodes des lobbies pour empêcher la réglementation des perturbateurs endocriniens

"La Commission européenne a échoué mardi 28 février à définir ce que sont les perturbateurs endocriniens. L’Union européenne cherche depuis des années à réglementer ces substances qui, en affolant nos hormones, posent un problème majeur de santé publique. Les lobbies ont énormément retardé le processus européen, comme l’explique à Reporterre la journaliste Stéphane Horel."

Source : REPORTERRE

FRANCE

Pourquoi Macron veut "nationaliser" l'assurance chômage

"Parmi ses propositions économiques et sociales, Emmanuel Macron suggère de "nationaliser" l'assurance chômage et de l'ouvrir aux non salariés. En vérité, il s'agit surtout d'instituer une allocation chômage universelle a minima." [A lire avec esprit critique, l'article de la Tribune étant aussi orienté que la mesure étudiée... A débattre.]

Source : La Tribune

L'imposture du chiffrage des programmes présidentiels

"L’heure est au chiffrage des programmes. Le chiffre comme label de sérieux. Il y a, à ce moment, un double présupposé. 1/ La formalisation des propositions a atteint un degré de précision qui permet d’y adosser un coût. 2/ Elles ont reçu la caution d’économistes crédibles. L’empoignade politique va soudainement se parer des habits de la rigueur et de la technicité. Et les médias connivents s’empressent de mettre en scène le match des programmes, qui se transforme alors en match des millions et des milliards."

Source : XERFI CANAL

Paris brade un immense bâtiment public au profit du milliardaire François Pinault

"Le 26 février, 300 personnes ont investi un bâtiment vide de 10 000 m2, situé dans le 10e arrondissement de Paris, discrètement occupé depuis 48 heures. L’objectif est double : installer un quartier général des mouvements sociaux pour faire entendre leurs voix dans la période électorale, et trouver un toit à une trentaine de familles de l’association Droit au logement (DAL) qui étaient sans abri ou hébergées de manière très précaire. Le lieu n’a pas été choisi au hasard. Comme le révèle la délibération adoptée par le conseil municipal de Paris le 11 juillet 2016, l’immeuble appartient à la ville de Paris et est en cours de vente à la Chambre de commerce pour 35 millions d’euros. En contrepartie, celle-ci vend la « Bourse du commerce » à la ville de Paris pour 86 millions d’euros. « Pourquoi la ville de Paris achète la Bourse du commerce ? Pour en faire des logements sociaux ? Pour en faire des crèches ? Pour en faire un hôpital ? Vous avez tout faux ! » interpelle Annick Coupé, de l’association Attac."

Source : BASTAMAG

GÉOPOLITIQUE

Effervescence en Syrak

"Après quelques semaines de calme tout relatif, le Syrak bouillonne à nouveau, tant sur les différents fronts que dans les coulisses : Les forces irakiennes ont repris leur mouvement pour libérer Mossoul, déjà isolée de ses arrières syriens depuis début décembre. Le saucissonnage continue, une milice chiite ayant coupé la route entre Mossoul et Tal Afar, ville à population turkmène qui avait fourni d'importants cadres à l'Etat Islamique et qui avait été le prétexte d'un énième coup de menton sultanesque en novembre. Désormais, Mossoul est quasiment encerclée et la bataille a commencé, malgré la résistance et l'indéniable professionnalisme des petits hommes en noir - témoin, cette attaque de dronemillimétrée. L'aéroport international a été pris par l'armée qui commence à avancer vers le gros morceau, la partie occidentale de la ville : Un peu plus au nord-est, dans les monts Kandil, l'aviation turque a bombardé un QG du PKK dont les bases arrières sont situées au Kurdistan irakien. Rien que de très habituel... Plus étonnant par contre, Bagdad a, en coordination avec Damas, autorisé des bombardements de Daech en territoire syrien. Arc chiite is back !"

Source : CHRONIQUES DU GRAND JEU

Qatar-Russie : une lune de miel énergétique à l’ombre de la crise syrienne

"Il est parfois des couples improbables et discrets qui se forment à l’abri du tumulte du monde, sur la base d'intérêts tactiques bien compris voire de long terme. Ainsi en va -t-il de la Russie et du Qatar. L’idylle est aujourd’hui de nature d’abord énergétique, mais pourrait toucher demain l’industrie et la coopération militaires. A première vue, tout donne l’impression que la Russie sépare de manière étanche sa politique économique de sa politique diplomatique, dans la mesure où le Qatar et la Russie sont officiellement opposés sur le dossier syrien (le Qatar soutenant les Frères musulmans en Syrie, notamment le groupe Ahrar Al-Sham, quand la Russie défend mordicus le régime syrien alaouite, membre de l’axe chiite). Le présent article tend à montrer la complexité et les nuances qui viennent tempérer cette doxa et démontrent qu’il n’y a pas de réel hiatus entre la politique économique et la politique étrangère de Moscou mais une manœuvre stratégique fort habile, qui voit et vise loin."

Source : BLOG CAROLINE GALACTEROS

INEGALITES

Quarante-trois pour cent des enfants américains vivent dans des familles à faible revenu

"Quarante-trois pour cent de tous les enfants aux États-Unis vivent dans des familles à faible revenu, selon un rapport du Centre national pour les enfants vivant dans la pauvreté (CNEP), publié le mois dernier. Le pourcentage d’enfants vivant dans des familles à faible revenu a augmenté d'un point entre 2009, le début officiel de la «reprise économique» proclamée par l’administration Obama, et 2015. Le CNEP définit «les familles à faible revenu» comme étant celles ayant un revenu sous le double du seuil de pauvreté fédérale (SPF), lequel est présentement établi à 24.036 $ pour une famille de quatre. Le nombre total d’enfants vivant dans ces fa"

Source : WORLD SOCIALIST WEB SITE

Anatomie de la pauvreté en France

"D’abord, combien. La France compterait près de 9 millions de pauvres selon l’INSEE. Ce chiffre est discutable, car le seuil de pauvreté est depuis 2008 fixé à 60% du revenu disponible médian, revenu qui partage en deux la population : une moitié gagne moins, l’autre plus. Ce seuil est trop élevé si bien que le phénomène de pauvreté perd de son sens, il est exagéré et surtout banalisé. Le seuil de 50% du revenu médian est certainement plus proche de la réalité sociale de la pauvreté, et la France compte déjà ainsi plus de 5 millions de pauvres. Pour mettre des balises monétaires, pour une personne seule c’est un revenu après impôts directs et prestations sociales de 840 euros par mois."

Source : XERFI CANAL

LIBERTÉS

Une faille informatique sérieuse découverte dans Internet Explorer et Microsoft Edge

"Une équipe de Google a découvert une importante vulnérabilité dans ces navigateurs. Il est conseillé de ne plus les utiliser avant leur mise à jour prévue le 14 mars."

Source : Pixels Le Monde

RÉFLEXION

Sur la croissance : Stiglitz et ses amis, Mélenchon et ses économistes

"Pour l’objecteur de croissance que je suis depuis longtemps, le débat électoral actuel ne manque pas d’intérêt sur ce plan, au-delà de ses péripéties étonnantes ou inquiétantes sur bien d’autres plans. Avant d’en venir à nos personnalités nationales, commençons par quatre super grands de l’économie keynésienne mondiale contemporaine, tous anciens « chefs économistes » de la Banque Mondiale. Ils viennent de publier dans Le Monde (mais aussi ailleurs dans le monde) une tribune où ils énoncent « huit grands principes pour guider l’économie mondiale ». Déjà, être chef économiste de quelque chose, ça en jette. Mais de la Banque mondiale, c’est le top du top. Deux d’entre eux sont assez connus en France : Joseph Stiglitz, of course, et François Bourguignon, le Français du groupe des quatre."

Source : Blog Jean Gadrey

La physique et l'économie peuvent-elles faire bon ménage ?

"« Celui qui croit qu’une croissance exponentielle peut continuer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste. » Kenneth E. Boulding, cité dans Jump the Curve (Jack Uldrich, 2008) L’économie s’est développée jusqu’à peu en dehors de la physique. Le rapport au club de Rome sur les limites de la croissance de Denis Meadows repose sur un modèle « physique » qui n’a pas été pris au sérieux par les économistes, car n’introduisant ni prix ni monnaie, il ne représente pas le comportement des agents économiques. Les économistes lui reprochent donc de ne pas tenir compte, par exemple, du fait que lorsque les raretés pour une matière deviennent fortes, les prix montent et génèrent baisse de la demande ou innovation technologique et recherche de substitution. Il est en quelque sorte a-économique pour les économistes. Les modèles de croissance réalisés par les économistes au contraire ne représentent pas les ressources naturelles et leur destruction, ni les pollutions ni les effets du changement climatique."

Source : CHRONIQUES DE L’ANTHROPOCENE

Les sombres mises en garde de Chevènement

"Dans son dernier livre, qui s'apparente à un testament politique, Jean-Pierre Chevènement multiplie les mises en garde: contre les risques de guerre civile en France, contre une pression migratoire aux effets potentiellement dissolvants, contre une globalisation qui sème le chaos."

Source : Slate

29 réponses à Revue de presse du 09/03/2017

Commentaires recommandés

Kiwixar Le 09 mars 2017 à 11h00

Ca fait pas mal de temps qu’on nous nourrit avec une narrative. « Les gentils zaméricains qui nous ont libérés des nazis après avoir vaincu les sauvages indiens chez eux etc », « l’ingérence humanitaire pour libérer des pays de leurs dictateurs ». C’est internet (dont ce blog) qui nous remettent tous ces mensonges en perspective… Le plus étonnant, c’est tous ces gens qui restent dans le déni, la tête dans le sable. Vraiment, ça me stupéfie. Des gens qui continuent à propager ces narratives pour gamins de 12 ans, sur la Syrie, Alep, l’Ukraine, alors qu’ils se sont déjà fait avoir avec les AMD d’Irak et autres escroqueries… C’est à distribuer des baffes.

  1. Sidney Le 09 mars 2017 à 02h27
    Afficher/Masquer

    Un petit mot aussi sur le gargantuesque “vault 7”, des milliers de dossiers top secrets de la CIA que Wikileaks dévoile depuis mardi: https://wikileaks.org/ciav7p1/

    Parmis entre autre la lettre de mission de la CIA pour l’élection présidentielle française de 2012:
    https://wikileaks.org/cia-france-elections-2012/#Press Release (French)


    • Georges Clounaud Le 09 mars 2017 à 07h21
      Afficher/Masquer

      En cliquant pour connaitre la vérité sur ce sujet grâce à mon quotidien préféré Le monde je suis tombé sur cette page :
      http://www.lemonde.fr/pixels/article/2017/03/07/iphones-android-teles-connectees-le-catalogue-des-outils-d-espionnage-electronique-de-la-cia_5090785_4408996.html
      Je suis resté sur ma faim. Mais bon, l’affaire semblant tellement importante que je me suis dit qu’ils sont surement en train de préparer un ENORME papier sur le sujet….
      Déçu, je suis donc allé dans le moteur de recherche de cet incontournable journal aux valeurs démocratiques inattaquables en tapant : espionnage russe.
      http://www.lemonde.fr/recherche/?keywords=espionnage+russe
      J’ai été ravi de voir qu’une masse importante d’articles étaient disponibles dont un intitulé le cyberarsenal de la maison Russie daté du 6 mars. Je clique et malheureusement le message suivant apparait : “La page demandée n’est malheureusement pas disponible”…
      Encore un coup des méchants russes ou l’obligation de revoir sa copie après les révélations de wikileaks ?


      • L'illustre inconnu Le 09 mars 2017 à 10h22
        Afficher/Masquer

        En même temps utiliser le monde comme moteur de recherche, c’est pas forcement le meilleur moyen de trouver quelque chose de pertinent.


      • tepavac Le 10 mars 2017 à 00h25
        Afficher/Masquer

        Le Circa, agrégateur de nouvelles, primé par la “sillicon valley” vous donne un peu plus d’info sur cette “espionnite aiguë” des sociopathes de la CIA.
        Je dis primé par la sillicon valley, afin de “réduire” un doute sur une quelconque ingérence Russe sur l’évaluation du véritable énnemis des populations.

        http://circa.com/politics/fbi-probe-of-donald-trump-and-russia-during-election-yielded-no-evidence-of-crimes

        Enfin pour calmer les “russophobes”, après avoir informé que l’Etat Russe n’enlèvera les sanctions qu’après le plein respect des accords de Minsk, (par les signataires de l’acte, France, Allemagne Ukraine, Russie), Medvedev déclare aujourd’hui qu’une nouvelle réglementation intervient maintenant pour couper tous les “ponts” avec l’Occident…..

        Merci aux glands qui se sont pris pour le nombril du monde.


    • fanfan Le 09 mars 2017 à 12h05
      Afficher/Masquer

      Bertrand Riviere : Ce qu’il faut savoir d’essentiel sur #VAULT7, la dernière BOMBE ATOMIQUE DE WIKILEAKS
      https://gaideclin.blogspot.fr/2017/03/ce-quil-faut-savoir-dessentiel-sur.html


  2. BEOTIEN Le 09 mars 2017 à 02h41
    Afficher/Masquer

    Chaude recommandation pour l’article consacré au dernier livre de Chevenement : éclairante lucidité pétrie d’idéal républicain désencombré d’une bienpensance dont la générosité à courte vue va à l’exact encontre de ses objectifs.


  3. Xavier Le 09 mars 2017 à 07h28
    Afficher/Masquer

    Bien sûr que nos “élites” savent que la croissance infinie n’existe pas !

    Mais ils se gardent bien de tuer la poule aux œufs d’or qu’est cette pyramide de Ponzi à des fins de management social :
    Une sorte de jeu des chaises musicales inversé qui permet de contenir les frustrations en faisant croire à des lendemains meilleurs… et ils appellent cela le “progrès” dont nous avons fêté une des composantes essentielles hier, celui des femmes.

    Tout cela nécessite aussi une vision victimaire car quand ce progrès, à y regarder, n’est pas si évident, quel droit le plus élémentaire que celui de ne plus être une victime ?…


    • Kiwixar Le 09 mars 2017 à 09h41
      Afficher/Masquer

      Quel est l’âge moyen des élites? Soros est né en 1930. L’âge moyen des députés est de 60 ans environ. A cette échelle de temps restant à vivre, c’est « profitons-en et après moi le déluge »… Les pénuries d’hydrocarbures et de métaux, ils n’en souffriront pas même si ils les verront. Les gueux en souffriront (en souffrent déjà) dans les 20 prochaines années, mais pas les élites… sauf si les gueux, affamés, se mettent à manger les riches. Tant qu’à finir bouffés, autant qu’ils fassent du gras.


      • Xavier Le 09 mars 2017 à 09h53
        Afficher/Masquer

        Oui, mais une autre course est en marche : la virtualisation.
        C’est ce que j’appelle la 2ème GI: 2ème guerre de l’information.

        L’idée est de modifier la perception de la réalité des gens, par une info n’évoquant pas la réalité et aussi par la création d’un monde virtuel où les inhibitions provenant des frustrations seront “traitées”, c’est à dire détournées afin d’éviter la violence contre le système.

        Les politiques ont très bien compris Laborit, et ils se gardent de vouloir en faire la publicité car ils en utilisent les conclusions à leur unique avantage.


        • Kiwixar Le 09 mars 2017 à 11h00
          Afficher/Masquer

          Ca fait pas mal de temps qu’on nous nourrit avec une narrative. « Les gentils zaméricains qui nous ont libérés des nazis après avoir vaincu les sauvages indiens chez eux etc », « l’ingérence humanitaire pour libérer des pays de leurs dictateurs ». C’est internet (dont ce blog) qui nous remettent tous ces mensonges en perspective… Le plus étonnant, c’est tous ces gens qui restent dans le déni, la tête dans le sable. Vraiment, ça me stupéfie. Des gens qui continuent à propager ces narratives pour gamins de 12 ans, sur la Syrie, Alep, l’Ukraine, alors qu’ils se sont déjà fait avoir avec les AMD d’Irak et autres escroqueries… C’est à distribuer des baffes.


  4. jplchrm Le 09 mars 2017 à 08h44
    Afficher/Masquer

    Programmes électoraux des grands candidats : tout pour la galerie ! Bien sur qu’ils savent que leur feuille de route réelle est le “Programme national de Reforme 2015”. Il reste encore quelques items notés “en cours” à finaliser.


  5. Boris Le 09 mars 2017 à 08h47
    Afficher/Masquer

    Bonjour,

    Pourquoi préciser que l’article de la Tribune est orienté ? Tout article est orienté de toute facon.

    Je ne comprends pas bien la nécessité d’apporter ce cadrage.


  6. hervé Le 09 mars 2017 à 08h48
    Afficher/Masquer

    le nombre de parrainages définitifs au 7 mars.
    C’est curieux, seul 1 article dans la presse d’hier. pourtant, il nous fait voir la liste définitive des postulants, bien différente de ceux qui captent l’attention des médias mainstream…
    https://presidentielle2017.conseil-constitutionnel.fr/les-parrainages/parrainages-par-candidat/


    • Eric10 Le 09 mars 2017 à 09h34
      Afficher/Masquer

      je ne comprends rien à ce tableau, je n’en vois que 5 qui ont les 500 parrainages requis alors que je sais que LUPR, est officiellement candidat, quelqu’un voudrait-il m’expliquer ? ‘


      • Kiwixar Le 09 mars 2017 à 11h06
        Afficher/Masquer

        Un candidat doit avoir 500 parrainages, sous certaines conditions. Les partis ayant beaucoup d’élus n’ont pas de mal à exiger de leurs élus de parrainer le candidat officiel du parti. L’UPR a peu d’élus donc doit « mendier » auprès des élus d’autres partis, ou d’élus non-alignés, pour obtenir ces parrainages.


    • Eric83 Le 09 mars 2017 à 09h41
      Afficher/Masquer

      Comme vous avez raison de souligner cela. Je joins ci-dessous une vidéo d’hier d’une émission de BFM TV qui est à regarder et à écouter – les 6 premières mn – avec attention pour se rendre compte du mépris affiché pour les “petits candidats” – et donc pour les citoyens qui ont leur soutien – par la clique de journalistes présents.
      Les propos et la posture de Ruth Elkrief sont sans ambiguïté. On comprend très bien, au vu de sa déception, que le but était qu’il n’y ait pas ou très peu de “petits candidats” avec les nouvelles lois en vigueur pour cette élection.

      http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/presidentielle-cinq-candidats-ont-passe-le-seuil-requis-des-500-parrainages-921541.html


      • Eric10 Le 09 mars 2017 à 11h29
        Afficher/Masquer

        et charlie qui titre “le Morpion”, on s’attendrait à voir la tête de macron ben non…. c’est Fillon !!!!!

        espérons que la justice sera impartiale devant les lacunes de macron, mais, je sais pas pourquoi j’ai un doute…..et presque une certitude que non. Ma foi, si les Français ne disent rien sur les magouilles c’est qu’ils consentent, non ?
        .O)


    • PierreH Le 09 mars 2017 à 12h03
      Afficher/Masquer

      Dupont-Aignan a plus de signatures que Mélenchon ? J’ai rien contre Dupont-Aignan mais j’avoue que ça me laisse perplexe…


  7. Olposoch Le 09 mars 2017 à 09h14
    Afficher/Masquer

    Un documentaire qui ne mâche pas ses mots, sur FR3 (à 23h15 un jeudi rassurez-vous…):
    https://www.youtube.com/watch?v=_UBMIh8mvws
    Sur un évènement fondateur et catalysant.


  8. jeff5670 Le 09 mars 2017 à 10h38
    Afficher/Masquer

    Bonjour; juste un mot sur le blog: les chroniques du grand jeu
    C’est je trouve un excellent blog de vulgarisation de géopolitique.
    je sais que ça fait très pub ce que je marque mais objectivement ça vaut le coup de lire les articles.


  9. PatateMystere Le 09 mars 2017 à 11h32
    Afficher/Masquer

    Macron veut nationaliser l’assurance chômage. Dans la droite ligne de De Gaulles et ses successeurs en somme. La sécu, ou pour citer le général, un état dans l’état, est très mal vu du pouvoir car c’est un pouvoir qui leur échappe (de moins en moins vrai d’ailleurs).
    Ce n’est pas innocent. Le pouvoir cherche depuis sa création la nationalisation des services sociaux de la Sécurité Sociale, soit directement, soit en basculant son financement de la cotisation à l’impôt.

    Il y a là une très grande pression idéologique mais aussi un fort phénomène de lutte des classes.


    • Patrick Le 09 mars 2017 à 19h11
      Afficher/Masquer

      Je ne vois pas en quoi la Secu est indépendante de l’état.
      Elle est protégée par un empilement de lois invraisemblables. Et sa dette est garantie sinon elle aurait fait faillite depuis belle lurette.
      Elle sert entre à caser et payer pas mal de monde du côté des syndicats.


  10. Eric10 Le 09 mars 2017 à 13h07
    Afficher/Masquer

    la comparaison s’arrête là , patatemystère, De Gaulle payait ses charges de sa poche, ça m’étonnerait que macron fasse de même.
    ;O)


  11. Scrib Le 09 mars 2017 à 15h02
    Afficher/Masquer

    Un petit mot concernant la tribune de l’aile droite du PS qui pense rallier officiellement Macron

    http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/2017/03/09/35003-20170309ARTFIG00099-le-texte-de-ralliement-de-l-aile-droite-du-ps-a-macron.php

    Je suis particulièrement frappé par cette phrase :
    “la Candidature d’Emmanuel Macron peut rassembler largement les Français au-delà de clivages ressentis comme de plus en plus inopérants”
    “Des clivages ressentis comme inopérants”…
    Je le prends comme une forme d’aveu comme quoi diviser le peuple et nous monter les uns contre les autres (clivage) était volontaire et bel et bien voulu mais raté (inopérants).
    D’ici à valider la thèse que le PS fait toujours tout pour faire monter le FN afin d’éparpiller les voix de droite entre LR et FN, il n’y a qu’un pas…


  12. BA Le 13 mars 2017 à 12h24
    Afficher/Masquer

    Lundi 13 mars 2017 :

    Depuis 2012, François Fillon s’est fait offrir pour 48 500 euros de costumes.

    Qui a payé les costumes de François Fillon ?

    François Fillon s’habille depuis des années chez Arnys, la célèbre boutique rive gauche, rue de Sèvres à Paris. Mais qui paye ses costumes, blazers et pantalons confectionnés sur mesure ? Selon nos informations, depuis 2012, l’ancien Premier ministre se serait fait offrir pour près de 48.500 euros de vêtements. Sur ce montant, 35.500 euros semblent avoir été réglés en espèces.

    Les 9 et 10 février derniers, soit moins de quinze jours après la révélation du “Penelopegate” par Le Canard Enchaîné, deux costumes que François Fillon a fait retirer à la boutique ont, cette fois-ci, été payés par chèque. Montant de l’achat : 13.000 euros. Le chèque, au nom de la banque Monte Paschi, a été signé le 20 février et adressé par porteur le jour-même au magasin.

    http://www.lejdd.fr/Politique/Qui-a-paye-les-costumes-de-Francois-Fillon-853667


  13. BA Le 14 mars 2017 à 15h57
    Afficher/Masquer

    Mardi 14 mars 2017 :

    François Fillon est mis en examen pour détournements de fonds publics et abus de biens sociaux.

    Le candidat de la droite à la présidentielle a été mis en examen le 14 mars pour détournements de fonds publics et abus de biens sociaux.

    Le Parquet national financier (PNF) avait annoncé vendredi 24 février avoir ouvert une information judiciaire visant François Fillon, notamment pour les emplois fictifs dont aurait bénéficié sa famille.

    L’enquête préliminaire avait été ouverte le 25 janvier et visait notamment François Fillon et son épouse, Penelope. Cette dernière a été employée par son mari comme assistante parlementaire de 1988 à 1990, puis de 1998 à 2002, et de mai 2012 à novembre 2013. Elle a aussi été employée par son suppléant Marc Joulaud de mai 2002 au 31 août 2007.


  14. BA Le 14 mars 2017 à 19h17
    Afficher/Masquer

    Jeudi 26 janvier 2017, sur le plateau de TF1, François Fillon avait pris un engagement :

    Au 20 heures de TF1, François Fillon déclare qu’il renoncerait à l’élection présidentielle « s’il était mis en examen. »

    Le prétendant à l’Elysée a assuré, jeudi soir, qu’il renoncerait « s’il était mis en examen » dans le cadre des soupçons d’emploi fictif de sa femme.

    Signe que l’heure est grave, à peine deux mois après son triomphe à la primaire, M. Fillon a évoqué un possible renoncement, assurant qu’il ne serait pas candidat à la présidentielle « s’il était mis en examen ».

    http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2017/01/27/fillon-le-candidat-de-l-honnetete-touche-en-plein-c-ur_5069865_4854003.html

    Mardi 14 mars 2017 :

    François Fillon est mis en examen pour détournements de fonds publics et abus de biens sociaux.

    Le candidat de la droite à la présidentielle a été mis en examen le 14 mars pour détournements de fonds publics et abus de biens sociaux.


Charte de modérations des commentaires