9
Avr
2017

Pour rejoindre les contributeurs (merci à eux !) des revues de presse postulez via le formulaire de contact du blog.

CRISE DE L’EMPLOI

Pour aller vers l’égalité des territoires en services fondamentaux de bonne qualité, il faudrait créer entre 880 000 et 1,5 million d’emplois selon l’ampleur du rattrapage

"Mon dieu, les robots et le numérique vont piquer tous les emplois ! Ceux qui se laissent avoir par ce scénario catastrophe (qu’adorent les grands médias, comme toutes les catastrophes, réelles ou inventées) oublient complètement les besoins sociaux autant que les besoins d’emplois de la transition écologique. Il ne sera question ici que des besoins sociaux en services fondamentaux, au sens où ils sont aujourd’hui associés à des droits humains et non pas à une logique consumériste et marchande. Et comme aucun expert n’est qualifié pour chiffrer ces besoins dans l’absolu (il revient à des délibérations démocratiques de s’en charger), nous avons mené une petite évaluation relative."

Source : BLOG JEAN GADREY

DÉMOCRATIE

Le pouvoir d’influence délirant des dix milliardaires qui possèdent la presse française

"Dix milliardaires ont pris le contrôle d’une grande partie des médias français. Ces oligarques, venus du BTP, de l’armement, du luxe ou de la téléphonie, ont accaparé les grands quotidiens nationaux, les chaînes de télévision et les radios, pour asseoir leur influence. Avec à la clé, conflits d’intérêts, censures, pressions, licenciements, ingérence malsaine... Cette concentration des moyens de production de l’information entre les mains de quelques uns met en péril l’indépendance de la presse dans notre pays. Et porte ainsi atteinte au fonctionnement démocratique. Comment garantir la liberté de l’information et le pluralisme de la presse ?"

Source : Bastamag

Le magazine L’Histoire se met (lui aussi) en quatre pour Emmanuel Macron

"Le magazine L’Histoire [1] publie dans un hors-série un grand entretien avec Emmanuel Macron, à qui l’on déroule un grand tapis rouge afin que le candidat d’En marche « s’explique » sur « la grande querelle de l’histoire de France », thème principal du numéro. Aucun autre candidat n’a bénéficié et ne bénéficiera d’un tel privilège, du moins avant le premier tour de l’élection présidentielle. Les coïncidences troublantes s’accumulent. Après Sciences et Avenir et Challenges, une troisième publication appartenant au groupe Perdriel accorde un traitement de faveur manifeste à Emmanuel Macron par rapport aux autres candidats à l’élection présidentielle. Cette fois-ci il s’agit du mensuel L’Histoire, « le magazine de référence des passionnés », dans son hors-série numéro 4 (avril 2017)."

Source : ACRIMED

Aveugle et anonyme

"Printemps grec sournoisement délirant. Nos médias moribonds, s’efforcent de capter l’audience des mortels sur ces faits qui se prétendent politiques... mais qui ne le sont plus depuis longtemps. Les Grecs, non sans raison, n'accordent plus la moindre importance à ce que les politiciens ou les journalistes peuvent encore formuler."

Source : Greek Crisis

ENVIRONNEMENT

L’Inde interdit 800.000 véhicules non conformes aux nouvelles normes d’environnement

"La capitale indienne New-Delhi tente de perdre sa position peu envieuse de ville la plus polluée du monde selon les critères de l’OMS. L’Inde vient ainsi d’interdire le 29 mars dernier la vente de plus de 800 000 nouveaux véhicules ne respectant les nouvelles normes d’émissions polluantes BS-IV. Le gouvernement indien affirme vouloir ainsi privilégier la santé publique par rapport aux bénéfices des entreprises."

Source : LE BLOG FINANCE

FRANCE

Scandale de la forge du Creusot : Areva et EDF alertées dès 2005

Depuis les années 60, la forge du Creusot a fabriqué beaucoup des pièces des centrales nucléaires du monde entier. Emportée dans la tourmente de la faillite de Creusot Loire en 1984, l'usine et l'atelier mécanique est acheté en 2003 pour 800 000 € par Michel-Yves Bolloré (frère aîné de Vincent). "L'objectif de Bolloré était financier" dixit M. Dumont, dirigeant de la forge. Beaucoup de cadres partent, de nouveaux sous-traitants arrivent. L'usine connaît alors de nombreux problèmes de fabrication. M. Lacoste (patron de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN)), revient d'une inspection du Creusot "effondré" et prévient Areva : "Votre fournisseur a de gros problèmes, changez-en ou rachetez-le !" Areva, sous la présidence Lauvergeon, rachète donc le Creusot à M-Y Bolloré pour... 170 millions € en 2006. EDF et Areva étaient alertées dès 2005 des dysfonctionnements. Malgré cela, ils ont continué à confier au Creusot des fabrications sensibles. Le Creusot a ainsi fourni des pièces non conformes à plusieurs centrales dont la cuve de l'EPR (Flamanville) toujours en attente de validation par l'ASN.

Source : France Culture

Chômage : stop au remède électoral miracle, soyons pragmatiques !

"Chaque campagne électorale produit son lot de recettes miracles contre le chômage. La relance keynésienne survit étonnamment à ses échecs récurrents. Elle ressurgit à chaque campagne. La baisse de la durée du travail, sur fond de disparition annoncée du travail, est aussi en bonne place à gauche. L’idée survit à 15 ans de pilonnage et de diabolisation par la droite qui en a fait, de façon tout aussi obsessionnelle, la source de tous nos maux."

Source : XERFI CANAL

GÉOPOLITIQUE

La nouvelle guerre perdue de l'oncle Sam

"Afghanistan. Dix-sept ans de guerre. 3 500 soldats de l'OTAN tués dont 2 400 Américains. Des dizaines voire des centaines de milliers de morts civiles. Coût : 800 milliards de dollars. Résultat : xxxxx. Le tombeau des empires, coeur géographique du Grand jeu et de l'Eurasie, a encore frappé..."

Source : CHRONIQUES DU GRAND JEU

Exportation d’armements au Levant : Moscou lorgne vers la chasse-gardée de Washington

"Dans l’un des premiers articles de ce blog, nous évoquions déjà les « dividendes de la guerre » que le conflit syrien pourrait faire toucher à Moscou, mais aussi à Paris. Depuis, les exportations d’armement, particulièrement russes, n’ont jamais été aussi florissantes. L’opération extérieure russe en Syrie crée un effet multiplicateur pour au moins deux raisons. La première est celle du « combat proven, battle tested » et de la « vitrine technologique » : bien des pays, notamment au Moyen-Orient, ont pu mesurer “en live” si j’ose dire, l’efficacité – parfois non sans quelque inquiétude… – des armes russes doublée d’un prix imbattable par rapport aux équivalents occidentaux. La seconde est plus politique. En fondant sa politique étrangère sur un réalisme pragmatique qui se manifeste tant par un principe de constance dans l’engagement – beaucoup de chefs d’Etat autoritaires auront noté que Vladimir Poutine n’a pas abandonné Bachar al-Assad au premier coup de vent – que par un principe d’élasticité – la brouille avec Erdogan s’est transformée rapidement en une coopération approfondie –, la Russie dispose d’une indéniable aura de fiabilité aux yeux de nombreux Etats qui souhaiteraient lui acheter des armements."

Source : BLOG DE CAROLINE GALACTEROS

LIBERTÉS

G4S : quand l’entreprise privée veille sur votre sécurité

"Le contexte sécuritaire qui est celui de l’Europe aujourd’hui ne fait pas que des malheureux, notamment du côté des firmes qui se sont spécialisées dans la sécurité et la surveillance. Parmi celles-ci, la britannique G4S, à laquelle de nombreux gouvernements sous-traitent leurs basses œuvres, depuis la gestion des prisons jusqu’à la déportation des migrants. Le nouveau monde « trumpien » dans lequel nous vivons va-t-elle lui permettre de retrouver la santé financière, alors qu’elle avait été éclaboussée par de nombreux scandales ?"

Source : OBSERVATOIRE DES MULTINATIONALES

Cette carte montre comment la NSA écoute toutes vos communications sur Internet

"Des chercheurs canadiens ont lancé un site qui cartographie les centres d'interceptions des communications Internet de la NSA et les routes du trafic Internet, qui passent souvent à proximité de ces installations. On connaissait déjà les capacités d'interception du trafic Internet de la NSA. Mais son illustration par des cartes montre à quel point l'agence de renseignement américaine a su tisser un réseau lui permettant de capter systématiquement le trafic en provenance de l'étranger, grâce aux fournisseurs d'accès à Internet et aux services Web américains devenus incontournables."

Source : BFMTV

RÉFLEXION

« Ce n’est pas tant l’actualité que les journalistes qui font l’événement »

« 64 % de ce qui est publié en ligne est du copié-collé pur et simple ». L’information originale en ligne est-elle menacée ? Et comment garantir sa pérennité ? Entretien avec Julia Cagé, Nicolas Hervé et Marie-Luce Viaud, auteurs de « L’Information à tout prix ».

Source : INA Global

Il faut bousculer l’ordre établi

"Interdire le cumul des mandats, lutter réellement contre l’évasion fiscale, supprimer les grandes écoles : des actes symboliques forts qui mettraient à mal l’entre-soi des plus riches. Par Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot, sociologues, directeurs de recherche au CNRS. Extrait de l’ouvrage « Que faire contre les inégalités ? »."

Source : OBSERVATOIRE DES INEGALITES

VUES D’AILLEURS

L'Angleterre s'est séparée de l'Europe en deux temps

"La séparation de la Grande-Bretagne de l'Europe occidentale s'est déroulée en deux étapes il y a 450.000 et 160.000 ans. Attention, il s'agit de géologie, pas de Brexit !"

Source : Sciences et Avenir

ÉTATS-UNIS

États-Unis : une étude choc sur la baisse de l'espérance de vie des hommes de classe moyenne blanche

"Aux États-Unis, une étude provoque la stupéfaction : après des années de croissance régulière, l'espérance de vie des hommes blancs en milieu de vie est repartie à la baisse. Elle s'est même effondrée dans certains États du centre du pays. La réalité de cette ville du Kentucky (États-Unis) fait d'autant plus froid dans le dos qu'elle est loin d'être un cas isolé aux États-Unis. À Maysville (Kentucky), on constate une augmentation considérable de la mortalité chez les blancs de 50 à 55 ans. La crise économique et la désindustrialisation poussent cette population au désespoir, et en particulier au suicide. "La plupart de ces suicides sont dus à l'alcool et à la drogue", témoigne David Lawrence, employé des pompes funèbres de Maysville. "En général ce sont des gens qui étaient sans emploi et qui se sont peu à peu exclus de la société", explique-t-il." [Il suffisait d'écouter Todd !]

Source : FRANCE TV INFO

29 réponses à Revue de presse du 09/04/2017

Commentaires recommandés

Fritz Le 09 avril 2017 à 08h03

La revue L’Histoire prend parti pour Macron, elle aussi ? Ce n’est pas une surprise quand on connaît la ligne éditoriale de ce magazine, proche de celle du Monde… Un magazine qui a Maurice Szafran comme directeur éditorial : Szafran l’adorateur de BHL, Szafran le boulet de Jean-François Kahn, Szafran l’homme qui a naufragé Marianne et tué Philippe Cohen.

  1. fanfan Le 09 avril 2017 à 02h41
    Afficher/Masquer

    Lionel Jospin déclare le 29 septembre 2007 sur France Culture, dans l’émission “Répliques” d’Alain Finkielkraut, que “durant les années du mitterrandisme tout antifascisme n’était que du théâtre” car “il n’y a jamais eu de menace fasciste”.
    https://www.youtube.com/watch?v=niC9Bgyt7PA


  2. Ded Le 09 avril 2017 à 07h07
    Afficher/Masquer

    Ce site devient de + en +
    Il est loin le temps ou je dévorais tous les articles….
    Le + intéressant est ce qui et fait par les lecteurs !
    Dommage


    • Allan Bic Le 09 avril 2017 à 10h02
      Afficher/Masquer

      @ DED
      Au revoir
      ( Restez libre et bénéficiez des informations mainstream ) = rajout sinon message trop court


    • LBSSO Le 09 avril 2017 à 18h50
      Afficher/Masquer

      Ded est un palindrome ,n’est-ce pas ?

      Alors je vous propose celui-ci: ” Ded ! Eh ! ça va la vache ? Ded ? ”

      (“inspiré” par Louise de Vilmorin)
      🙂


  3. Fritz Le 09 avril 2017 à 08h03
    Afficher/Masquer

    La revue L’Histoire prend parti pour Macron, elle aussi ? Ce n’est pas une surprise quand on connaît la ligne éditoriale de ce magazine, proche de celle du Monde… Un magazine qui a Maurice Szafran comme directeur éditorial : Szafran l’adorateur de BHL, Szafran le boulet de Jean-François Kahn, Szafran l’homme qui a naufragé Marianne et tué Philippe Cohen.


    • LBSSO Le 09 avril 2017 à 15h57
      Afficher/Masquer

      Reste encore , au sein du groupe Perdriel ,”Le Magazine littéraire”, dans lequel E Macron pourra nous faire part de sa culture dans le numéro de mai 2017 aux côtés des autres (tous les autres ?) candidats. “Il reviendra aux fondamentaux de la poésie et de la chanson avec René Char, Aznavour, Ferré,…”

      Sans doute , évoquera-t-il les fables du “Lièvre et de la Tortue” ou de “La Grenouille qui veut se faire aussi grosse que le Boeuf”.
      http://www.magazine-litteraire.com/leurs-livres-de-chevet


  4. calal Le 09 avril 2017 à 08h06
    Afficher/Masquer

    Pour aller vers l’égalité des territoires en services fondamentaux de bonne qualité, bla bla 800k et 1.5 millions d’emplois…
    du service qui fait de la circulation de capital ….toujours plus…mais il semble que certains n’ont toujours pas compris que la production de capital, de richesses en france est deja entierement bouffee par ceux qui font circuler le capital et echangee a l’exterieur pour payer les importations… . les producteurs de richesses n’en peuvent plus.
    il y a de la richesse en france,je veux bien,mais allez la reprendre aux banques deja…plutot que d’aller au plus facile a savoir taper sur les professions liberales et les independants…


  5. Gatsu Le 09 avril 2017 à 08h47
    Afficher/Masquer

    Une belle plus value pour le creusot. De a peine un million à 170. On est encore la face à un scandale d état.


    • Charles-de Le 09 avril 2017 à 10h31
      Afficher/Masquer

      On réussit à refiler à l’Etat une boîte dont le prix est multiplié PAR 200 et plus ! Pas mal, non ?


    • fanfan Le 09 avril 2017 à 11h43
      Afficher/Masquer

      “Pour comprendre l’histoire, il faut remonter à 1999. Cette année-là, Framatome, qui n’a pas encore été racheté par Cogema pour donner naissance à Areva, cherche à se débarrasser d’une petite activité d’usinage de grosses pièces pour l’industrie nucléaire installée au Creusot, le bastion industriel historique du groupe.
      La cession est réalisée finalement en 2001 : un industriel local, SEEB, reprend cette activité via la création d’une filiale, baptisée UIGM. SEEB détient 67 % du capital, et Framatome, devenu en 2001 Areva, en garde 33 %. Le groupe nucléaire est supposé aussi fournir du travail à son ancienne activité.


      • fanfan Le 09 avril 2017 à 11h45
        Afficher/Masquer

        (suite) Mais dès 2002, la situation dérape et UIGM tombe en perte. Les deux actionnaires se mettent alors d’accord pour faire appel à un troisième larron : France Essor, qui s’est implanté au Creusot en 2000 en reprenant quelques petits industriels locaux.
        Pour 9000 euros, France Essor devient donc l’actionnaire majoritaire d’UIGM, Areva conservant sa participation. Cette première opération est immédiatement suivie par un deuxième rachat dans le nucléaire : celui de Creusot Forge, qui appartient alors à Arcelor. Selon nos informations, le sidérurgiste cède la totalité du capital de cette forge spécialisé dans la fabrication de grosses pièces (comme les viroles et couvercles des cuves nucléaires) pour… 0 euros ! …
        Lire la suite : http://www.sortirdunucleaire.org/FW-Le-cadeau-a-170-millions-d%C2%B9euros-d%C2%B9Areva-a


  6. Eric83 Le 09 avril 2017 à 10h08
    Afficher/Masquer

    Le patrimoine de Macron, sur lequel lequel OB a fait plusieurs billets, continue de faire des vagues.

    Même si certains médias MSM continuent de relayer le “Circulez voyeurs, il n’y a rien à voir” de Macron, d’autres médias MSM relayent l’initiative de l”IREF dont les fiscalistes indiquent sans ambiguïté que la déclaration de Macron en 2014 était, à minima, incomplète…et donc que Macron est susceptible de poursuites pénales.

    http://www.atlantico.fr/decryptage/pourquoi-declaration-patrimoine-emmanuel-macron-ressemble-quand-meme-peu-mensonge-jean-philippe-delsol-3008043.html
    http://www.atlantico.fr/decryptage/patrimoine-emmanuel-macron-quand-iref-ecrit-au-procureur-republique-3012735.html
    https://www.marianne.net/politique/l-emission-politique-macron-refuse-de-devoiler-comment-il-depense-sa-fortune
    https://cyceon.com/fr/2017/04/07/emmanuel-macron-se-contredit-sur-la-fiscalite-du-patrimoine-immobilier/


    • Eric83 Le 09 avril 2017 à 10h34
      Afficher/Masquer

      Macron a été surnommé le “Mozart de la finance” – alors qu’il a fait des études littéraires – depuis son passage chez Rothschild…enfin çà, c’est la légende que le peuple doit croire.

      Macron a conseillé Nestlé pour UNE acquisition, point. Est-ce dû à un travail d’expert et d’analyste chevronné sur les métiers et les opportunités des entreprises ou est-ce dû au simple fait que Macron en tant que rapporteur de la commission Attali rencontrait régulièrement le PDG de Nestlé…du temps où il était encore haut-fonctionnaire ?

      http://www.dreuz.info/2017/04/03/le-vrai-scandale-macron-largent-sale-des-inspecteurs-des-finances-par-sebastien-laye/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29


      • Eric83 Le 09 avril 2017 à 11h12
        Afficher/Masquer

        Un article, un peu long, mais très instructif sur la promotion de l’ENA dont est issu Macron, sur le pantouflage des énarques – prioritairement dans les grandes banques assurances du CAC 40 – , et du rétro-pantouflage peu banal dans le cas de Macron.

        Le pantouflage est un problème en soi concernant les conflits d’intérêts, il l’est d’autant plus dans le cas de “rétro-pantouflage”.

        La culture de l’entre-soi se concrétise jusque dans les mariages – Oudéa/Castéra, Vallaud/Belkacem, Bérard/Andrieu… où des esprits chagrins pourraient imaginer des sources potentielles conflits d’intérêts professionnels/publics/privés.

        http://www.vanityfair.fr/actualites/france/articles/senghor-la-promo-de-lena-qui-a-forge-emmanuel-macron/15406


  7. fanfan Le 09 avril 2017 à 11h18
    Afficher/Masquer

    “Le terrible échec de hauts fonctionnaires incompétents qui ne devraient jamais se retrouver à la tête de grandes entreprises industrielles, surtout lorsqu’elles sont mondialisées. L’addition finale de toutes les erreurs commises par Anne Lauvergeon chez Areva sera sans doute proche de 15 milliards d’euros, et donc comparable à celle du Crédit lyonnais de Jean-Yves Haberer il y a une vingtaine d’années. Le record est toujours détenu par Michel Bon qui avait réussi, au début des années 2000, à générer un océan de pertes de 68 milliards chez France Télécom.


  8. sg Le 09 avril 2017 à 13h29
    Afficher/Masquer

    Un ptit documentaire sur les instituts de sondages, ça vous dit?

    Leierkastenmann Ysabeau: «Il était une fois… les instituts de sondage»
    https://www.youtube.com/watch?v=VHKNZo0Oco8

    Vidéo très pédagogique et ludique, le ton est drôle et acéré, et les informations très intéressantes et sourcées, je recommande vivement.

    Pour résumer, les instituts de sondages sont à considérer comme des médias comme les autres, et non pas comme des institutions réglementées. Elles présentent d’ailleurs de nombreux biais méthodologiques (voire des aberrations et du p-hacking, voir à 3’57) ainsi que des conflits d’intérêts extravagants.

    En plus de ça, une pratique se répand: le nudging, qui consiste à sciemment modifier les sondages pour modifier l’opinion publique dans le sens des intérêts de leurs clients.

    Il serait intéressant de poster un article sur le nudging pour la prochaine revue, qui est une pratique de plus en plus répandue, et qui impacte apriori beaucoup l’opinion publique.


    • Eric83 Le 09 avril 2017 à 14h01
      Afficher/Masquer

      Les instituts de sondage dont le joli nom a notamment pour but de faire croire au peuple qu’il ne s’agit pas d’entreprises privées au service d’intérêts particuliers.
      Ces “instituts” appartiennent en effet pour la plupart aux milliardaires qui détiennent aussi les médias MSM; ces mêmes milliardaires soutenant ouvertement ou officieusement Macron.


      • sg Le 09 avril 2017 à 16h27
        Afficher/Masquer

        Tout à fait, c’est une totale novlang que de nommer ces entreprises clairement commerciales (elles se présentent ainsi) comme des “instituts”, alors qu’elles n’ont aucune réglementation à suivre. Ce ne sont donc en aucun cas des institutions.


  9. Catalina Le 09 avril 2017 à 13h33
    Afficher/Masquer

    “qui est une pratique de plus en plus répandue, et qui impacte apriori beaucoup l’opinion publique.”qui est une pratique qui a toujours existé, je dirai, on le discerne maintenant mais cela ne date pas d’hier.


    • sg Le 09 avril 2017 à 13h53
      Afficher/Masquer

      Oui le nudging est un vieux concept (voir Nudge Theory sur Wikipedia), beaucoup utilisé dans le commerce et la vente, mais ce n’est que récemment qu’elle est ouvertement assumée dans… les sondages!

      Ce qui est tout de même contre-intuitif: le concept même des sondages est d’être une mesure, pas une action, or le nudge ne sert que lorsque l’on veut actionner (par ex pour pousser des réformes ou améliorer l’image de marque). Il y a clairement une aberration logique ici…

      J’ai d’ailleurs trouvé un lien intéressant à ce sujet, postable en revue (mais je n’ai pas accès, si quelqu’un l’a…): https://www.scienceshumaines.com/nudge-la-manipulation-bienveillante_fr_37123.html

      Et un autre un peu moins “sérieux” mais accessible:
      https://cercle.institut-pandore.com/mentalisme/manipulation-sondage/


      • sg Le 09 avril 2017 à 14h03
        Afficher/Masquer

        Le nudge semble en fait très proche de la gamification. C’est une technique pour suggérer un comportement attendu sans pour autant le forcer. Cela peut être utilisé en bien ou en mal. Un exemple est la mouche présente sur la porcelaine des pissotières pour suggérer le bon angle (ce qui évite à la fois les projections sur l’utilisateur et les débordements et donc améliore la propreté des lieux).

        Le problème est lorsqu’on utilise le nudge sur une mesure, telle que les sondages: une mesure ne doit PAS être modifiée, sinon on fait un biais de circularité (ou de hacking ce qui est encore pire). En d’autres termes, on se retrouve avec une mesure qui n’a plus aucun sens, on peut tout aussi bien inventer les chiffres de toute pièce, ça ira plus vite et coûtera moins cher.

        Par exemple, une mesure utilisant le nudge ne sera JAMAIS acceptée dans aucune publication scientifique sérieuse. Pourquoi donnerait-on au peuple une information qu’aucun scientifique n’accepterait de valider? C’est carrément de la pseudo-science à ce stade, qu’on fait passer pour des résultats indiscutables.


  10. Eric83 Le 09 avril 2017 à 15h02
    Afficher/Masquer

    Un petit mot sur le Decodex qui s’en été pris au site la Chronique Agora en l’épinglant en rouge mais après une “approche” le site a été totalement réhabilité.

    “Nous avons donc approché Le Monde afin d’obtenir un rectificatif — que nous avons obtenus”.

    Plus d’infos sur : http://la-chronique-agora.com/fausses-nouvelles-manipulations/
    Copyright © Publications Agora


  11. RGT Le 09 avril 2017 à 16h20
    Afficher/Masquer

    Toutes ces rubriques, à l’exception de la séparation de la Grande Bretagne qui est un phénomène géologique naturel, présentent TOUTES un point commun : Leur cause profonde.

    Après on me taxera bien sûr de “complotisme”.


  12. Jean-Paul Le 09 avril 2017 à 23h34
    Afficher/Masquer

    Coups, tirs de Flash-Ball et matériel détruit. Depuis de nombreux mois, les journalistes qui couvrent les mobilisations sociales sont dans le viseur de la police. Certains font même l’objet de surveillance et d’enquêtes policières…

    https://www.streetpress.com/sujet/1491330111-journalistes-et-violences-policieres


  13. Bruno Le 10 avril 2017 à 20h28
    Afficher/Masquer

    A propos de la lutte contre le chomage, la solution facile est bien connue, c’est celle de l’Allemagne, c’est celle de Macron: les travailleurs pauvres doivent partager leurs heures et leur fric avec une partie des chomeurs. Les autres chomeurs doivent être remis au travail, “de force” et à n’importe quel salaire horaire.

    Pour faire simple : les gueux au chomage doivent devenir des gueux au travail…

    C’est la seule solution lorsque l’on définivement abandonné l’idée de renverser la table.


  14. BA Le 13 avril 2017 à 18h13
    Afficher/Masquer

    Le mot “souverainisme” est sur toutes les lèvres. Michel Onfray nous en explique le sens et veut en réhabiliter la portée et la valeur.

    Aujourd’hui, Michel Onfray s’attaque au concept de « souverainisme », dont se revendiquent (trop ?) souvent nos élus.

    En politique, le mot apparaît au Canada, avec le désir d’indépendance québécois. Le « souverainisme » permet d’expliquer le courant de pensée de Jean-Pierre Chevènement « à un moment où on disait qu’il fallait détruire les nations ». Le terme de « souverainisme » entre alors dans notre vocabulaire, mais il devient presque insultant, alors qu’il s’agissait à l’origine d’une notion positive. Mais, pour Michel Onfray, ce concept s’oppose surtout à une certaine conception de l’Europe : « Les maastrichtiens qui nous ont dit que voter oui à l’Europe de Maastricht, c’était pour voter oui au bonheur, à la joie, au plaisir …

    Suite :

    http://www.lepoint.fr/culture/l-intellopol-1-souverainisme-par-michel-onfray-13-04-2017-2119384_3.php


  15. BA Le 14 avril 2017 à 11h07
    Afficher/Masquer

    Vendredi 14 avril 2017 :

    Jean-Jacques Bourdin met au défi François Fillon d’affronter ses questions le 18 avril.

    Le journaliste de BFMTV met en cause “l’autorité morale” du candidat LR qui lui a fait faux bond.

    Nouvel épisode dans le bras de fer médiatico-politique qui oppose Jean-Jacques Bourdin au candidat Les Républicains. Alors que François Fillon avait accusé la veille le journaliste de BFMTV de mentir en affirmant qu’il s’était “dérobé” en annulant une interview prévue de longue date, le présentateur-star a répliqué à l’antenne (comme à son habitude) ce vendredi 14 avril en mettant au défi l’ancien premier ministre de venir affronter ses questions.

    http://www.huffingtonpost.fr/2017/04/14/jean-jacques-bourdin-met-au-defi-francois-fillon-daffronter-ses_a_22039490/


Charte de modérations des commentaires