21
Avr
2017

La revue du jour d’avant le jour d’avant… Pour rejoindre l’équipe des revues de presse francophone et internationale, vous pouvez postuler via la formulaire de contact du blog.

DÉMOCRATIE

Comment les grands patrons s’emparent des médias

"Dans "Médias, les nouveaux empires", les journalistes Amaury de Rochegonde et Richard Sénéjoux, enquêtent sur ces milliardaires qui se partagent aujourd'hui presse, télé et radio."

Source : TéléObs

Podemos « harcèle les journalistes » : les raccourcis de la presse française

"Début mars, plusieurs journaux français ont relayé le communiqué d’une association de journalistes madrilène, l’APM, accusant le parti anti-austérité Podemos d’une « campagne systématique de harcèlement » à l’égard des journalistes. La reprise sans réserve de ce communiqué est d’autant plus problématique qu’aucune des réactions de Pablo Iglesias, secrétaire général de Podemos, ni aucune des analyses contradictoires pourtant immédiatement parues dans la presse espagnole n’ont quant à elles trouvé d’écho dans les médias français."

Source : ACRIMED

Présidentielle : Facebook veut aider ses utilisateurs à comparer les programmes des candidats

"Le réseau social lance "Perspectives" ce mardi. Intégré au fil d’actualité, ce comparateur apparaîtra chaque fois qu’un utilisateur lira un article lié à une actualité politique, et pas plus de trois fois par jour."

Source : Les Echos

Une multinationale pétrolière poursuit l’Italie pour avoir protégé son littoral

"C’est au tour de l’Italie d’être trainé en justice par une multinationale pétrolière. Son crime : vouloir protéger son littoral des risques d’une marée noire. L’Italie est poursuivie devant un tribunal d’arbitrage international par Rockhopper Exploration, une compagnie britannique pétrolière et gazière qui lui réclame des dommages et intérêts. En cause : l’interdiction votée par le Parlement italien en janvier 2016 de toute nouvelle activité d’exploration et de production à moins de 12 mille marins de la côte, soit une vingtaine de kilomètres."

Source : BASTAMAG

ENVIRONNEMENT

La déforestation aggrave les conséquences du changement climatique

"La coulée de boue qui a dévasté la ville colombienne de Mocoa dans la nuit de vendredi à samedi 1er avril a fait au moins 300 morts et plus de 300 blessés. Conséquence du changement climatique, cette catastrophe a été aggravée par la déforestation, expliquent les auteurs de cette tribune. Torrents de boues en Colombie d’une part, sécheresse de l’autre, inondations au Pérou, ouragans en Amérique centrale. Tous ces maux apparemment distincts ont en fait une même cause : le changement climatique, comme l’a affirmé le président colombien, Juan Manuel Santos. Le phénomène El Niño pousse en effet des courants océaniques chauds de l’Australie vers l’Amérique du Sud et provoque, sur ce continent, des événements météorologiques intenses. En mars et début avril, des inondations meurtrières ont frappé le Pérou et des feux favorisés par la sécheresse ont détruit une partie de la forêt chilienne. Dans la région colombienne de Mocoa, il est tombé en une nuit l’équivalent de 10 jours de pluie. Ces pluies diluviennes ont provoqué le débordement des trois rivières — Mocoa, Mulato et Sangoyaco — qui surplombent la ville."

Source : REPORTERRE

EUROPE

L'évolution des salaires réels depuis l’introduction de l’euro

"Quelle trajectoire ont emprunté les salaires du privé depuis l’arrivée de l’euro ? Pour le savoir, le mieux consiste à partir du salaire moyen par tête, c’est-à-dire du rapport entre la masse salariale brute versée par les entreprises et le nombre de salariés. Cet indicateur a l’avantage d’intégrer à la fois les effets structurels (comme l’évolution des qualifications et du temps partiel) et conjoncturels (primes et heures supplémentaires). Les effets de l’inflation ont, eux, été gommés pour se rapprocher de la notion de pouvoir d’achat du salaire brut."

Source : XERFI CANAL

Post Brexit : vers une libre circulation des ressortissants européens … et de la main d’oeuvre européenne ?

"Le Royaume-Uni aurait-il peur que le Brexit se retourne contre lui, et que ses conséquences s’avèrent au final néfastes pour son économie ? Alors que le récent attentat qui a frappé Londres pourrait également inciter les étrangers à se détourner du pays, le secrétaire britannique au Foreign Office, Boris Johnson, a déclaré jeudi que le Royaume-Uni pourrait autoriser la libre circulation des personnes en provenance de l’Union européenne durant la phase de transition initiée dès le Brexit acté."

Source : LE BLOG FINANCE

Tafta est mort ? Vive Jefta!

"En réponse à l’hostilité affichée par la nouvelle administration américaine à l’égard des règles commerciales existantes, l’Union européenne se lance dans une forme de croisade pour le libre-échange. Elle en appelle à l’union sacrée autour de cet objectif, en dépit de la vague de contestation croissante vis-à-vis de sa propre politique commerciale. Face aux hésitations des pays membres pour la ratification de l’accord de commerce et d’investissement avec le Canada, le Ceta, elle invoque le risque de perdre toute crédibilité auprès de ces autres partenaires commerciaux, en cas d’échec."

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

EVASION FISCALE

Du 8e arrondissement à La Défense, à la découverte de l’industrie de l’évasion fiscale

"Qui sont ceux qui défendent, ouvertement ou non, l’évasion fiscale des multinationales ? Qui sont ceux qui en profitent ? Quels sont les intérêts qui s’opposent à toute remise en cause effective des pratiques dénoncées de scandale en scandale ? C’est à ces questions que tentent de répondre deux « lobby tours », dans le 8e arrondissement de Paris et à La Défense."

Source : OBSERVATOIRE DES MULTINATIONALES

FRANCE

Filmés sans le savoir, Florian Philippot et Alain Madelin se lâchent sur Emmanuel Macron [Vidéo]

"Au cours d'une conversation discrètement captée par l'agence Line Press, le vice-président du FN et l'ancien ministre, qui avait salué la réforme des retraites promise par le candidat, ont échangé des mots peu amènes à son égard, le 31 mars, alors qu'ils se croisaient à la Foire du Trône."

Source : LCI

GÉOPOLITIQUE

Clair-obscur

"La poussière commence doucement à retomber, mais l'image reste toujours aussi floue et nous ne sommes pas plus avancés. Les observateurs restent perplexes, désarçonnés presque, même si à peu près tout le monde s'accorde sur le fait qu'il ne reste que deux thèses, celles que nous présentions dans notre dernier billet : entente Trump-Poutine sur le dos de l'Etat profond américain ou changement radical du Donald, finalement happé par le système impérial. Certains sautent hardiment le pas et prennent parti pour l'une ou l'autre thèse mais, à vrai dire, sans beaucoup d'éléments en main. Pour notre part, contentons-nous pour l'instant de donner quelques pistes de réflexion..."

Source : CHRONIQUES DU GRAND JEU

Réalité de la stratégie économique américaine face à l’Europe : avant et après Trump

"La fin de la Guerre Froide a marqué le début d'un changement de paradigme, notamment entre les EtatsUnis et l'Europe. Jusqu’en 1991, les pays étaient rassemblés en blocs. Afin de maintenir cette logique de blocs, notamment celui de l’ouest (États-Unis, Europe de l'Ouest, Canada et d'autres pays), il était impossible de montrer ostensiblement une quelconque compétition, ne serait-ce qu'économique. Dans ce contexte, l’Europe constituait une forme de rempart contre le bloc soviétique. Les relations diplomatiques entre les États-Unis et l'Europe étaient donc le fruit de calculs d'intérêts économiques et géopolitiques nécessaires aux deux pays qui sont donc des compétiteurs alliés, en somme. Suite à la chute du mur et la victoire du bloc ouest, les considérations stratégiques des états se modifient."

Source : ECOLE DE GUERRE ECONOMIQUE

LIBERTÉS

Tristan Nitot : « Nous sommes surveillés par nos ordinateurs »

"Gratuits, Facebook et Google. Et si pratiques, si attrayants. Sauf qu’ils explorent discrètement notre vie privée et nous influencent à notre insu."

Source : REPORTERRE

MATIÈRES PREMIÈRES

La rechute du prix du pétrole : ce n'est pas fini

"Bonne nouvelle : le plein d’essence coûtera moins cher à la fin de l’année. Pourtant, la partition semblait perdue d’avance. Après les accords surprises d’Alger et de Vienne, l’OPEP s’était en effet engagée à retirer du marché 1,2 million de barils par jour pendant six mois à partir du 1er janvier 2017. Elle avait même obtenu la promesse de plusieurs pays non-membres de l’OPEP, dont la Russie, de lui emboîter le pas pour réduire leur production de 560.000 barils jour sur la même période, soit un total d’environ 1,8 million de barils en moins."

Source : XERFI CANAL

Ça gaze pour Moscou

"Moins médiatique que la guerre syrienne ou l'Ukraine, le Grand jeu énergétique voit pourtant une suite inexorable de victoires du tsar du gaz et de reculs du système impérial, incapable d'empêcher la jonction chaque fois plus forte du Heartland et du Rimland. Au premier trimestre 2017, Gazprom a encore augmenté ses exportations d'or bleu vers l'Europe avec 51 Mds de m3, en hausse de 15%. A ce rythme, ce sont 200 Mds de m3 qui passeront sur le Vieux continent cette année, contre 180 Mds en 2015 et 160 Mds en 2014, année du début de la guerre fraîche sur fond de crise ukrainienne. Malgré les éructations et autres coups de menton occidentaux, le principe de réalité s'est imposé."

Source : CHRONIQUES DU GRAND JEU

RÉFLEXION

Mesurer les difficultés, et ensuite...

"Je poursuis ici mes réflexions pour répondre le plus explicitement possible à une question qui m’a été posée à la fin du débat qui a suivi mon intervention parisienne du 1er avril : Voilà le texte écrit de mon intervention. Voici la question : « Maintenant que nous comprenons bien l’impasse de la facilitation technique ainsi que les fables individualistes qui nourrissent nos alternatives de transition, que nous reste-t-il pour espérer ? ». Ma réponse vaut directement pour les monnaies locales, mais j’ose espérer qu’elle peut s’étendre aussi à nos « alternatives concrètes »."

Source : LE BLOG DE MICHEL LEPESANT (DECROISSANCES)

VUES D’AILLEURS

Niger : où est passé l’argent de l’« uraniumgate » ?

"Dans cette obscure affaire de vente d’uranium, le groupe français Areva dit avoir perdu 18 millions de dollars et l’Etat nigérien affirme en avoir gagné 800 000… Il y a là, réunis autour d’une transaction financière qui sème le doute, tous les éléments d’un thriller politico-financier. On y retrouve le géant français du nucléaire Areva, un nouveau gouvernement, sans le sou, d’une ancienne colonie française en Afrique, des intermédiaires russe et libanais avec des comptes bancaires dans les Emirats arabes unis et des centaines de millions de dollars qui doivent changer de mains, lors d’une opération qui, finalement, n’aboutira pas."

Source : Le Monde

Comment le Japon va perdre 40 millions d’habitants en 50 ans

"En 2015, le Japon comptait 127 millions d'habitants. En 2065, il n'en comptera plus que 88,08 millions, soit un effondrement de 39 millions en seulement 50 ans. Si le gouvernement est conscient de la gravité de ce déclin qui déprime tous les acteurs économiques, il espérait jusqu'ici être en mesure de le ralentir. Et le Premier ministre Shinzo Abe affirmait, il y a quelques mois encore, que le pays pourrait "stabiliser" sa population aux alentours des 100 millions dans les 50 prochaines années."

Source : Les Echos

ÉCONOMIE

1 900 milliards d’argent du crime

"Selon la dernière estimation de l’ONG américaine Global Financial Integrity, le flux annuel d’argent du crime peut être estimé entre 1 600 et 2 200 milliards de dollars, soit une estimation moyenne de 1 900 milliards. Largement en tête, la contrefaçon avec un chiffre d’affaires de l’ordre de 1 000 milliards, suivie du trafic de drogue (500 milliards) et du trafic de bois (autour de 100 milliards). « Le crime transnational est un business et le business est bon ! » dénonce la spécialiste du sujet Channing May."

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

16 réponses à Revue de presse du 21/04/2017

Commentaires recommandés

Malbrouck Le 21 avril 2017 à 07h35

Bonjour,
Un petit rappel de ce qui se passe au Vénézuéla actuellement serait bienvenu car nos médias mst se déchainent actuellement .
Comme par hasard .
Et ça sent pas bon .
NB : par exemple :
http://www.investigaction.net/venezuela-lopposition-veut-elle-un-remake-du-coup-detat-contre-allende/

  1. Malbrouck Le 21 avril 2017 à 07h35
    Afficher/Masquer

    Bonjour,
    Un petit rappel de ce qui se passe au Vénézuéla actuellement serait bienvenu car nos médias mst se déchainent actuellement .
    Comme par hasard .
    Et ça sent pas bon .
    NB : par exemple :
    http://www.investigaction.net/venezuela-lopposition-veut-elle-un-remake-du-coup-detat-contre-allende/


  2. Jeff Le 21 avril 2017 à 07h37
    Afficher/Masquer
    • BrianDuSysCat Le 21 avril 2017 à 14h59
      Afficher/Masquer

      La démocratie n’est pas un rendez-vous, ou alors la démocratie ce serait mettre un bulletin dans une enveloppe et cette enveloppe dans une urne. Et si le résultat te plaît pas, attend 5 ans pour refaire la même chose. Du foutage de gueule.


  3. Catalina Le 21 avril 2017 à 08h52
    Afficher/Masquer

    le point de vue d’un Français, parti comme volontaire à Donetsk sur nos élections :

    http://combattre-et-agir.blogspot.fr/2017/04/elections-en-france-la-merdiacratie.html


  4. RémyB Le 21 avril 2017 à 09h41
    Afficher/Masquer

    L’évolution des salaires réels:
    à 3’50” dans la vidéo, “le CICE a en partie subventionné les salaires”

    ha bon, je pensais naïvement qu’il n’avait profité qu’aux patrons et-ou actionnaires …


    • Fabrice Le 21 avril 2017 à 10h30
      Afficher/Masquer

      20 milliards distribué pour environ 100000 emploi créés si je me souviens bien cela revient à cher l’emploi créé, c’est un peu comme la planche à billet de la BCE pour le peu de croissance constaté.

      Par contre l’endettement à règler pour les générations à venir c’est du concret qui finira soit par un défaut ou pire …


  5. Idomar Yasagof Le 21 avril 2017 à 11h29
    Afficher/Masquer

    HS
    Ce matin du 21/4 vers 11h15, sur RMC les GG : une certaine Dephine X (je n’ai pas retenu son nom), présentée comme journaliste, indique sans aucune gêne : “un” chercheur belge a montré que les fake-news étaient le fait de gens de droite et pro-russes, mais heureusement un site vous permettra de pouvoir faire le tri, et il est fiable puisqu’édité par le journal Le Monde : Decodex !

    Si, si et sans aucune contestation des loupiots présents : les “journalistes”, ou plutôt animateurs devrais-je dire, Marschall et Truchot mais aussi Jacques Maillot, Charles Consigny.

    Il est vrai que RMC se présente comme une radio d’opinion.


    • Commentaire Le 21 avril 2017 à 18h13
      Afficher/Masquer

      Je pense qu’il s’agit de lui : https://twitter.com/Nico_VanderB
      Ce type est déjà irrécupérable. Il fait joujou avec des algorithmes qu’il ne maitrise pas et partage des articles complaisants sur macron. Par exemple, je vous cite un article de 7sur7be qu’il retweetait, parce que l’article le citait :
      “Si Emmanuel Macron multiplie les justificatifs à l’antenne et joue la carte de la transparence totale sur les plateaux politiques, il peut heureusement aussi compter sur l’exercice de détricotage de certains experts en la matière, comme Nicolas Vanderbiest, blogueur belge spécialisé dans la neutralisation des “fake news” et autres rumeurs nuisibles du Web. ”
      Si un “chercheur” considère normal de partager un article qui prétend que macron joue – je cite – la “transparence totale” alors il n’y a rien à espérer de lui. Ce mec est aussi partagé par Samuel Laurent sur twitter. Ce chercheur en rézosocio, lorsqu’il observe par exemple que les contenus de l’UPR n’intégrent pas la sphère “mainstream” de partage sur twitter en tire la conclusion que ce sont des sectaires abrutis idéologues et des comptes fakes. Il ne s’interroge pas sur le fait que les médias laissent volontairement de côté certaines infos (sauf pour les “décoder”, bien sûr …). Merci d’avoir abordé cet olibrius, je voulais en parler … mais ça n’intéresse pas mes proches !


    • Commentaire Le 21 avril 2017 à 21h46
      Afficher/Masquer

      j’ai un commentaire en attente de modération pour vous répondre, mais a priori le chercheur belge pourrait être nicolas vanderbiest


  6. douarn Le 21 avril 2017 à 12h32
    Afficher/Masquer

    Bonjour

    Gazprom a encore augmenté ses exportations d’or bleu vers l’Europe

    Cela doit grincer des dents du côté des pays Baltes et de la Pologne qui voulaient s’affranchir de la Russie en se dotant, de terminaux gaziers pour recevoir par mer du GNL “occidental” … plus cher que le gaz acheminé par pipeline de Russie.
    Selon http://geopolis.francetvinfo.fr/le-premier-terminal-methanier-ouvre-en-pologne-109239 Varsovie se voyait bien en fournisseur de gaz pour l’Europe centrale.
    Dommage que l’immonde n’en livre pas une analyse puisqu’il s’en était fait l’echo en 2014, vantant la voie tracée vers une indépendance gazière. Les commentaires sont rétrospectivement vraiment risibles. Par ex : “Enfin une bonne nouvelle … puisse l’Allemagne s’en inspirer et Poutine deviendra moins arrogant …” Purée!! Carrément !! 😀
    http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/10/27/gaz-un-methanier-norvegien-met-un-terme-au-monopole-russe-dans-les-pays-baltes_4513236_3244.html


  7. Jeff Le 21 avril 2017 à 14h54
    Afficher/Masquer

    Excellente question:
    Pourquoi le gouvernement n’est pas fiché S ?
    https://blogs.mediapart.fr/jean-marc-b/blog/210417/pourquoi-le-gouvernement-nest-pas-fiche-s

    Ce matin sur LCI Philippe Poutou parle de terrorisme, répression policière, désarmement des policiers, violence de l’exploitation, société d’injustice qui produit une escalade de violences, fichés S…


  8. Olposoch Le 21 avril 2017 à 16h18
    Afficher/Masquer

    Deux petites contributions remarquables:
    Le blog d’Aude Lancelin (audelancelin.com) dans son combat contre les médias des oligarques en France
    Le compte twitter de Jonathan Sugarman‏ (@WhistleIRL) dans son combat contre la finance corrompue (en Irlande)
    En soutien.


  9. Idomar Yasagof Le 21 avril 2017 à 16h22
    Afficher/Masquer

    “Une multinationale pétrolière poursuit l’Italie pour avoir protégé son littoral”

    Et bien voilà, un petit aperçu de ce que des choses comme CETA et TAFTA vont engendrer à tour de bras.


    • René Fabri Le 21 avril 2017 à 23h33
      Afficher/Masquer

      En lisant cette nouvelle, l’audace du gouvernement italien m’a stupéfait.

      Puis, je me suis rappelé que presque toutes les plages sont privées en Italie. Pour une fois, quelques riches européens ont un motif pour s’opposer aux multinationales anglo-saxonnes.


  10. Commentaire Le 21 avril 2017 à 17h37
    Afficher/Masquer

    J’avais proposé ce documentaire sur les négociations de la PAC par Le Foll qui n’a pas été retenu mais qui mérite – à mon humble avis – largement sa place dans cette revue de presse, je le présente donc manuellement : http://television.telerama.fr/television/la-negociation-un-documentaire-haletant-sur-la-politique-agricole-commune,156197.php

    On se demande toujours comment fonctionnent “concrètement” les institutions européennes, comment on se met d’accord à 27 sur des sujets comme la Politique agricole commune (PAC)… Et bien voici un reportage à l’intérieur. Télérama présente ça comme étant la preuve qu’il existe une “démocratie européenne” … Et bien pour y voir cela, il faut vraiment avoir des ambitions souveraines minimes. Les mécanismes de présidence tournante, et l’intransigeance de l’Allemagne sont très bien montrés, les velléités productivistes de l’UE sont criantes et l’idéologie libérale voulant se faire passer pour non politique apparaît aussi clairement. Indispensable. Et disponible jusqu’au 30 avril seulement, foncez donc !


  11. BA Le 28 avril 2017 à 11h23
    Afficher/Masquer

    En France, qu’est-ce que la nouvelle aristocratie ?

    Réponse :

    C’est la caste formée par les hommes politiques européistes, les grandes banques françaises, les grands patrons, les journalistes de la presse papier, les journalistes de la radio … et bien sûr les journalistes de la télévision.

    Cette solidarité entre les membres de la nouvelle aristocratie se dévoile parfois, involontairement, devant les caméras de télévision.

    Dernier exemple en date :

    La journaliste Ruth Elkrief fait un check passionnel avec Emmanuel Macron sur BFM TV.

    Une “rapide poignée de main” : le soir qui suit son intervention à l’usine de Whirlpool d’Arras, le mercredi 26 avril 2017, Emmanuel Macron tenait un meeting dans la ville même.

    Surpris par le direct, Emmanuel Macron prend discrètement mais affectivement la main de Ruth Elkrief alors qu’il passe près des caméras.

    https://www.youtube.com/watch?v=6MkgJ9AJjVA


Charte de modérations des commentaires