Avec cette semaine en particulier une vision élargie sur la “crise” des réfugiés, les primaires américaines, les réalités économiques, bancaires et financières. Merci à nos contributeurs et bonne lecture.

CHINE

La Chine déclenche un Tsunami de dette

"La Chine a réussi à rebondir après la crise de 2008 en s'endettant fortement. Mais vu la faiblesse des débouchés, les prêts pour construire de nouvelles usines ont rapidement laissé place à des prêts pour spéculer sur l'immobilier ou sur les actions, ou pour construire des bâtiments à l'utilité incertaine. Si ces prêts spéculatifs ont permis de soutenir la croissance à court terme, ils n'ont pas engendré beaucoup de choses tangibles pour l'économie réelle et leur remboursement est sujet à caution. Autre soucis ces prêts ont favorisé une inflation en Chine qui a rendu le travailleur chinois trop cher. Une aide massive de la banque centrale semble inévitable à terme, mais les riches chinois sortent aujourd'hui leurs capitaux de Chine craignant que cette aide fasse plonger la valeur du Yuan, la monnaie chinoise. La réaction logique semblerait pour la banque centrale d'intervenir immédiatement et de laisser baisser le Yuan de 10% ou 20%. Cependant les autorités refusent pour l'instant cette solution. Elles vont donc régler l'excès de dette privée en créant plus de dettes. C'est en tout cas ce qu'indique les données officielles toujours difficiles à analyser et à vérifier, selon certaines sources, 1000 milliards de dollars de crédits nouveaux auraient été accordés en Janvier et Février. Vrai ou fausse, cette nouvelle a en tout cas ravi les marchés financiers qui partout dans le monde sont repartis de l'avant."

Source : Zero Hedge

CRISE BANCAIRE

La fin des grosses banques

"Seulement un peu plus d'une douzaine de grosses banques dominent le paysage financier mondial aujourd'hui, exactement comme avant 2008. Et pourtant le sol tremble sous le secteur financier, et les grosses banques pourraient devenir une chose du passé."

Source : Project Syndicate

CRISE FINANCIÈRE

États­-Unis : Après les “Subprimes” dans l’immobilier, voici les “Subprimes” dans l’automobile

"Nous y revoilà. Vous rappelez­vous de la crise des subprimes lors de la dernière crise financière ? Eh bien, maintenant la même chose se passe avec les prêts automobiles. L’industrie automobile a fait mieux que de nombreux autres secteurs de l’économie au cours des dernières années, mais cette euphorie a été alimentée en grande partie par des clients qui ont contracté des prêts type « subprimes ». Selon Equifax, 23,5 % de tous les nouveaux prêts automobiles ont été consentis à des emprunteurs présentant un risque de défaut non négligeable en 2015. Actuellement, il y a un total d’environ 200 milliards de dollars de prêts automobiles dits « subprimes » qui circulent aux États­Unis, et beaucoup de ces prêts ont été «reconditionnés» et vendus à des investisseurs. Je sais – tout cela semble ressemble énormément à ce qui était arrivé la dernières fois avec la crise des subprimes. Il semble malheureusement que nous n’apprenons jamais rien de nos erreurs, et beaucoup d’investisseurs finiront par en payer le prix fort."

Source : The Economic Collapse Blog Traduction Business Bourse

Plus grosse augmentation du crédit à la consommation depuis une décennie

"Samuel Tombs, chef économiste à at Pantheon Macroeconomics, a indiqué que les ménages ont retrouvé l'appétit pour emprunter, ce qui risque d'entraîner bientôt un regain d'inquiétude concernant le surendettement et la stabilité financière à la Banque d'Angleterre."

Source : The Guardian

DÉMOCRATIE

Les Pressetituées au travail

"Ce matin, je suis resté bloqué un instant devant une diffusion Fox News, puis sur un programme de NPR (ndlt : National Public Radio). Cela m’a suffi pour me convaincre que la propagande nazie pendant le IIIème Reich d’Hitler était très douce par rapport au flux constant de mensonges virulents qui est déversé en permanence par les médias américains. Le New York Times, le Washington Post, et quelques « think-­tank » étaient présents sur les ondes de la NPR. Ils ont livré une propagande, la plus brute imaginable, et n’ont contesté aucune déclaration du gouvernement américain. [...] Comme la Cour Suprême les pressetituées se sont ralliées aux riches et puissants. Fox News rapporte que Marco Rubio, candidat à l’investiture présidentielle républicaine, a déclaré : “rendre les pauvres riches exige de rendre les riches pauvres et nous ne devrions pas rendre les riches pauvres”. Apparemment, Fox News estime que l’alignement de Rubio avec les 1% est utile à sa carrière politique. Fox a montré l’auditoire de Rubio acclamant et applaudissant sa défense des 1%. Voici «l’Amérique démocratique» où le peuple n’a aucune représentation."

Source : Dr Paul Craig Roberts Traduction Agence Info Libre

ENVIRONNEMENT

La Floride vient de tirer la chasse de son lac-WC, déversant son contenu sur les plages

"Juste au moment de la saison touristique, le trop-plein pollué souille la côte sur les deux rives de l'état ensoleillé."

Source : Mother Jones

GÉOPOLITIQUE

Pourquoi les arabes ne veulent pas de nous en Syrie

Analyse détaillée, par Robert F. Kennedy Jr, de la politique des USA au moyen orient depuis les années 1950 pour en arriver au pourquoi de la révolution syrienne. Une histoire d'hydrocarbure... Ainsi Le Qatar aurait voulu construire un pipeline partant du golfe et terminant en Turquie, projet bloqué par la Syrie pour défendre les intérêts russes. La Syrie aurait alors voulu lancer un projet similaire mais depuis l'Iran et aboutissant au Liban. De ce fait, mise en branle des services américains, du golfe et israëliens pour fomenter l'agitation en Syrie.

Source : Politico Magazine

Si vous pensez que l'Europe a une crise des réfugiés, vous n'observez pas assez bien

"Du Liban à la Turquie en passant par le Pakistan, une vague de migrants met les gouvernements sous pression et le tissu des sociétés à l'épreuve." [Vue globale des mouvements mondiaux de population, graphes et illustrations.]

Source : Foreign Policy

LIBERTÉS

France : Critiquer l'Islam et Vivre sous Protection Policière

"« Vous êtes condamnée à la peine capitale. C'est désormais une question d'heure. » Ce message en arabe, a été envoyé à partir d'un site internet islamiste à Laurence Marchand-Taillade, Secrétaire nationale du Parti radical de gauche. Elle vit maintenant sous protection policière. Avec le soutien du Ministère de l'intérieur, Marchand-Taillade a obligé les Frères Musulmans à renoncer à la conférence de trois fondamentalistes islamistes à la Réunion annuelle des musulmans du Nord (RAMN), un événement organisé par la branche nordiste de l'Union des organisations islamiques de France (UOIF). Les islamistes en question étaient le Syrien Mohamed Rateb al Nabulsi, le Marocain Abouzaid al Mokrie et le Saoudien Abdullah Salah Sana'an. Les trois prônent la peine de mort pour les homosexuels, dénoncent la « coalition internationale des Infidèles » contre l'Etat islamique, affirment que les juifs sont un « ferment de destruction des nations » et que la seule musique autorisée est la musique religieuse. Laurence Marchand-Taillade a publié un article dans Le Figaro ou elle a réclamé l'expulsion de ces trois islamistes porteurs d'un « message antisémite et pro-djihadiste »."

Source : Gatestone Institute Traduction

Un ancien commandant de Guantanamo ignore la convocation d'une cour de justice française au sujet de la torture

"Le général en retraite Geoffrey Miller, ancien commandant de la prison de Guantanamo Bay, ne s'est pas rendu à la convocation pour répondre aux questions d'une cour de justice française, après avoir été cité à comparaître le mois dernier." [Pendant de l'article de la rdp francophone d'hier sur le sujet.]

Source : The Intercept

Ces graphiques montrent que le système de justice criminelle cible les minorités sexuelles

Alors que seulement 7% des adolescents américains se considèrent LGBT de nos jours, ils constituent environ 20% des adolescents en prison.

Source : Mother Jones

MARCHÉS FINANCIERS

Les marchés ignorent les fondamentaux... Ils courent après les gros titres de la presse parce qu’ils sont en train de mourir

"Un biais de normalité est une chose assez horrible. C’est effrayant parce que c’est définitif ; un peu comme la mort, il n’y a tout simplement pas de retour en arrière. Plutôt qu’une mort physique, le biais de normalité représente la mort de la raison et de la simple observation. C’est la mort de l’esprit et de la pensée cognitive au lieu de la mort du corps. Depuis l’effondrement des dérivés de 2008, le public a été abreuvé d’histoires magnifiques de reprise dans les médias de masse, au point que ces fantasmes sont devenus la nouvelle normalité. Ce sont de grands récits des exploits audacieux de banquiers centraux qui nous ont tous sauvés de l’effondrement imminent par une politique monétaire de haute volée et des mesures de relance sans limites. Les économistes alternatifs n’ont pas été aussi faciles à éblouir. La plupart d’entre nous ont trouvé que le récit de cette reprise manquait d’un petit quelque chose ; à savoir les données réelles qui donnent une vision plus large de la situation."

Source : Alt­Market Traduction Vers Où Va­-t­-On

RÉFLEXION

L’hypothèse Tech­Nosferatu

"Mon prochain livre, Réduire la Technosphère : maîtriser les technologies qui limitent notre autonomie, notre autosuffisance et notre liberté, est attendu par la New Society Publishers cet automne. Je suis à mi-­chemin de l’écriture de la première version du manuscrit. Voici un extrait. Il peut parfois sembler que la Technosphère contrecarre son propre but. Quel sens y a-­t­-il au gaspillage des ressources pour des armes, alors qu’il existe déjà suffisamment de matériel de guerre pour tuer chacun d’entre nous à plusieurs reprises ? Quel sens y a­-t­-il dans la contamination de l’environnement avec des toxines chimiques à long terme et les radionucléides radioactives, produisant des taux élevés de cancer chez les serviteurs humains de la Technosphère ? Quel est le but de la promotion des niveaux extrêmes de corruption au sein du gouvernement et dans le secteur bancaire, ou de créer des conditions d’inégalité sociale extrême ? Comment cela peut­-il aider une plus forte croissance de la Technosphère pour mieux contrôler la création de conflits internationaux et mieux diviser le monde en belligérants ? Ces serviteurs sont­-ils tous en train d’échouer, ou finalement ne sont­-ce là que des petits problèmes trop insignifiants pour être traités ? Voici une pensée choquante : peut­-être sont­-ils tous parfaitement cohérents avec la stratégie concernant la Technosphère."

Source : Club Orlov Traduction Vers Où Va­-t­-On

Une honte : le travail émotionnel chez les activistes

Órla Murray féministe témoigne de son expérience dans des différents groupes d'activistes : "Dans ces groupes, il y a souvent une division bizarre du travail selon laquelle les responsables des mouvements sont souvent des hommes blancs hétérosexuels de la classe moyenne, tandis que les femmes, d'autres hommes, et les non-binaires s'occupent de la cuisine et de la nourriture à servir. Ce travail sous-évalué et invisible est essentiel pour soutenir le mouvement, mais n'attire pas la même gloire et prestige des rôles plus publics et performatifs. Et tout comme dans le reste du monde, ce travail est divisé suivant le sexe, la race et la classe." Mais cette première discrimination en cache une autre plus pernicieuse : "Peut-être le travail le plus invisible est le travail émotionnel et social qui se produit après les réunions, au pub ou chez quelqu'un qui est au bout du rouleau. Qui écoute et réconforte quand les autres pleurent? Qui gère les retombées émotionnelles quand tout le monde couche avec tout le monde ? Qui écoute les histoires trop fréquentes de viol et d'agression sexuelle ? Qui fait le travail social important d'accueillir de nouveaux membres et assure la médiation afin que les gens tombent d'accord ?" Il y a un côté décourageant à voir la même structure social et les mêmes rapports de forces sociaux se développer dans ces groupes dont le but originel est de dénoncer ces rapports de forces dans la société. Ceci dit, les dénoncer ou les "désenchanter" comme dirait Bourdieu, est peut-être un premier pas.

Source : it ain't necessarily so

ÉCONOMIE

D'après l'ambassadeur de l'Inde, Moscou et New Delhi s'apprêtent au règlement des échanges en monnaies nationales

"Le passage des BRICS à des règlements communs en monnaies nationales semble prometteur. Les entreprises russes et indiennes sont intéressées par l'utilisation des monnaies nationales dans les règlements commerciaux ", a dit l'ambassadeur indien, ajoutant qu'il existe déjà un mécanisme en place utilisable pour eux. Selon lui, New Delhi et Moscou visent à élargir leur coopération économique et commerciale. Ils ont déjà choisi les secteurs prioritaires tels que l'agriculture, les produits pharmaceutiques, des bijoux, des équipements techniques et des machines, le pétrole et le gaz, et les textiles."

Source : RT

Où est la reprise économique ? 13 des plus grandes surfaces américaines ferment leurs magasins

"Barack Obama a récemment déclaré que “celui qui prétend que l’économie américaine est en déclin est un menteur” Eh bien, si l’économie est en si grande forme, pourquoi les principaux détaillants ferment des centaines de magasins dans tout le pays ? Le mois dernier, j’avais écrit sur l’apocalypse du commerce de détail qui balaie la nation, mais depuis, la situation s’est encore aggravée. La fermeture des magasins est devenue la “nouvelle tendance” dans le monde du commerce de détail, et les panneaux affichant “espace disponible” sur les fenêtres des centres commerciaux fleurissent partout aux États-Unis. Barack Obama peut continuer à s’époumoner à répéter que​ la classe moyenne peut faire tout ce qu’elle désire, mais les chiffres publiés par les détaillants racontent une histoire totalement différente.

Source : The Economic Collapse Traduction Business Bourse

ÉTATS-UNIS

Revoir le prix de la réalité

"Il semble que le remplaçant de M. Obama à partir du 20 janvier 2017 présidera dans des conditions de désordre jamais vues auparavant, dans la vie quotidienne aussi bien que dans l’économie. Pour la classe prétendument pensante de l’Amérique, la fin de la politique où la réalité est en option viendra comme la surprise de leur vie. Où l’hypothétique classe pensante était­elle, d’ailleurs, ces huit dernières années ? Ne les cherchez pas dans ce que l’on appelle les journaux. Le New York Times tient maintenant la réalité dans une telle aversion que les éditeurs ont échangé leurs stylos bleus contre des tenues de pom-­pom girls de la Réserve fédérale depuis l’incident de Lehman Brothers en 2008. Chaque organe de presse a suivi la cadence : la reprise continue ! C’est l’argument central pour la promotion de l’actif déprécié connu sous le nom de Hillary. Ne cherchez pas la classe pensante dans les universités. Ils ont renoncé à leurs devoirs traditionnels pour une nouvelle campagne de persécution hybride qui utilise à parts égales Mao Zedong, les sorcières de Loudon et l’asile de Charenton."

Source : Kunstler Traduction Vers Où Va­-t­-On

Deux condamnations de policiers aux USA, mais l'institution policière reste intouchable

Holtzclaw, un policier américain vient d'être condamné à 263 ans de prison. Pendant des mois il a violé des femmes noires d'un quartier défavorisé. Ces femmes avaient pour la plupart commis des actes illégaux et Holtzclaw a abusé de leur situation de faiblesse parfois à de multiple reprises. Mais tout bascula quand il arrêta la voiture de Jannie Ligons une femme noire ayant un casier vierge et qui n'était pas de ce quartier. Ce fût son dernier viol, elle porta plainte le lendemain et il fut arrêté immédiatement. On découvrit qu'une autre plainte similaire avait été déposé, mais n'avait pas donné suite. L'enquête a permis de trouver 13 victimes prêtes à témoigner, l'une d'elle a indiqué qu'elle n'avait pas porté plainte car elle pensait ne pas être cru "étant une femme noire". Un autre officier, Liang, vient d'être condamné à 15 ans de prison. Il a tiré dans une allée sombre car il a entendu "un bruit" et qu'il était dans un quartier "dangereux". La balle après avoir ricoché sur un mur a tué un homme noir désarmé. Sa condamnation a mené à des protestations de personnes d'origine asiatique estimant le jugement "discriminatoire". Dans les deux affaires l'accusation s'est gardé stratégiquement de critiquer la police. Un avocat déclarant : "Notre position est que Peter Liang ne fait pas partie des agents de police qui protègent courageusement notre sécurité tous les jours".

Source : The Intercept

Pourquoi Hillary Clinton ne peut pas battre Donald Trump

"Ce matin, je lis un article fantastique de Nathan J. Robinson dans Current Affairs, intitulé « À moins que les démocrates ne nomment Sanders, une nomination de Trump signifie une présidence Trump ». Il y a quelques mois, j’aurais été en désaccord avec cette affirmation, mais aujourd’hui, je pense que c’est tout à fait exact. Une chose sur laquelle les supporters de Clinton restent dans le déni complet – en plus du fait que la plupart des Américains, qui ne s’identifient pas comme démocrates, la jugent quelque part entre indigne de confiance et pénalement justiciable – est qu’un nombre important de partisans de Sanders ne vont jamais voter pour Hillary. Oubliez le fait que j’en connais quelques­-uns personnellement, j’ai remarqué plusieurs interviews avec des électeurs qui proclament que Sanders est leur premier choix mais que Trump est leur deuxième. Est­-ce qu’ils ne font que le dire ou le pensent-­ils ? Je crois que beaucoup le pensent vraiment."

Source : Liberty Blitzkrieg Traduction Vers Où Va-­t­-On

Le GOP a un problème de "Mad Max" [NdT : GOP signifie Grand Old Party, synonyme du Parti Républicain]

Donald Trump, Marco Rubio et Ted Cruz filent à toute allure vers un crash chaotique, quand la route à trois voies sur laquelle ils circulent va se réduire à une seule voie.

Source : Mother Jones

Une large majorité d'électeurs républicains sont favorables à la proposition de Trump d'interdire aux musulmans l'entrée sur le territoire des États-Unis

"La proposition de Donald Trump, favori de la primaire républicaine, d'interdire l'entrée sur le territoire aux musulmans est raciste, discriminatoire, et une trahison des valeurs des États-Unis. Elle est aussi très populaire parmi les électeurs républicains."

Source : The Intercept

20 réponses à Revue de presse internationale du 07/03/2016

Commentaires recommandés

Charles Le 07 mars 2016 à 02h43

La nouvelle internationale, pour moi, c’est ce geste inoui qui dit tout sur l’utilisation de Daech par ce gouvernement:
Hollande décore le terrorisme, la lapidation et la décapitation
link to wp.me

  1. Charles Le 07 mars 2016 à 02h43
    Afficher/Masquer

    La nouvelle internationale, pour moi, c’est ce geste inoui qui dit tout sur l’utilisation de Daech par ce gouvernement:
    Hollande décore le terrorisme, la lapidation et la décapitation
    link to wp.me


    • Eric83 Le 07 mars 2016 à 09h11
      Afficher/Masquer

      BFM a donné tardivement l’info. La justification du gouvernement de cette remise de la Légion d’Honneur par FH, est pitoyable : c’est protocolaire avec des gouvernants étrangers et en plus FH a été “décoré” lui aussi par l’AS.

      link to bfmtv.com

      En 2017, FH ne sera plus protégé par l’immunité présidentielle, il devrait être poursuivi en justice pour haute trahison et déchu de la nationalité française tout comme MV d’ailleurs.

      Pas sûr que l’Arabie Saoudite les accueille ensuite à bras ouverts.


      • Pierre Pès Le 07 mars 2016 à 13h25
        Afficher/Masquer

        Pour votre gouverne, le crime de haute trahison a été retiré de la constitution française par Nicolas Sarkozy, alors qu’il était dans ses fonctions présidentielles.
        Donc François Hollande ne craint pas grand chose. C’est peut-être d’ailleurs pour cela qu’il multiplie les coups de canif sans vergogne envers le peuple français et la République, parce qu’il sait qu’il est intouchable.


  2. Papagateau Le 07 mars 2016 à 02h58
    Afficher/Masquer

    ” Vendredi 4 mars 2016, dans le silence assourdissant des médias français, on apprend par l’agence de presse saoudienne SPA que François Hollande vient de remettre la Légion d’Honneur, plus haute distinction française au “Prince Mohammed bin Nayef bin Abdelaziz Al Saoud, Prince héritier, vice-président du Conseil des ministres et ministre de l’Intérieur”.
    Fait exceptionnel, cette nomination n’a pas été publiée au Journal Officiel. ”

    link to fr.sputniknews.com

    Cette nomination n’a pas été publiée au Journal Officiel… et c’est pourquoi on ne l’apprend que maintenant. C’est tout à fait exceptionnel, mais pourquoi donc ?
    Hollande a-t-il quelque chose à cacher ?
    Est-ce que Hollande aurait honte de donner la légion d’honneur au prince des coupeurs de tête et des lapidations ?
    Est-ce qu’Hollande lui a remis la légion d’honneur pour la lutte contre Daesh du 13 novembre, ou contre le terrorisme en Syrie ?
    Poutine se marre !


    • Homère d'Allore Le 07 mars 2016 à 07h25
      Afficher/Masquer

      Si nous sommes tous d’accord sur l’ignominie de la remise de la Légion d’Honneur au Prince Al Séoud, il est inutile d’en rajouter, comme les médias d’extrême-droite, sur la non-publication du décret au J.O.

      En effet, les étrangers peuvent recevoir la Légion d’Honneur mais n’en sont pas membres (sauf ceux ayant servi dans la Légion Étrangère). Il n’y a pas de décret de nomination. Vous ne trouverez pas de décret au J.O pour la remise de la Légion d’Honneur aux citoyens américains qui ont maîtrisé le terroriste du Thalys.


      • RMM Le 07 mars 2016 à 08h14
        Afficher/Masquer

        Les citoyens n’ont-ils plus aucun moyen de défendre cette décoration, d’empecher Hollande de la brader ainsi?
        On constate une fois de plus le peu de cas que fait Hollande de l’histoire et de la culture de France.


    • conspijtador Le 07 mars 2016 à 07h28
      Afficher/Masquer

      Un contrat d’armes de 3 milliards de dollars , ça valait bien un colifichet.
      Surtout pendant que le parlement européen vote contre la vente d’armes à l’Arabie Saoudite …

      En plus , c’est Riyad qui a vendu la mèche. Ils font exprès pour rajouter du chaos ou quoi ?

      C’est stupéfiant .
      Et seulement 3 pelés FN et un tondu EELV qui s’offusquent.


      • mianne Le 07 mars 2016 à 15h47
        Afficher/Masquer

        Pourquoi s’en offusquer ? Depuis des années, la légion d’honneur ne récompense plus la bravoure et l’honneur, bien au contraire. Dans de nombreux cas elle est attribuée à des personnages qui se sont enrichis par des méthodes peu honorables, et qui ont même eu maille à partir avec la justice. Aujourd’hui, les personnes honorables ne veulent pas se voir assimilées aux autres “décorés” ( marqués ?) et refusent avec indignation les propositions d’attribution de cette marque devenue déshonorante : Marie Curie, Marcel Aymé, Coluche ,qui serait “allé la chercher en slip pour qu’ils ne sachent pas où l’accrocher”, Leo Ferré “ce ruban malheureux et rouge comme la honte”, Piketty etc …
        Le peuple méprise profondément ce qu’est devenu ce colifichet qui remplit bien son rôle de désigner ostensiblement aux honnêtes citoyens les traitres cupides qui sont prêts à tout pour servir les intérêts des 1% responsables des malheurs de 99 % de l’humanité. Au moins, avec cette marque rouge, on sait à qui l’on a affaire.


    • adrien Le 07 mars 2016 à 11h39
      Afficher/Masquer

      Cette légion du déshonneur remise en secret attire au contraire l’attention d’un public peu informé par les médias dominants. La nomination d’un étranger ne peut être faite Que sur proposition du ministre des Affaires étrangères, la procédure est d’environ 1 an sauf cas particulier comme pour les américains du Thalys. Conclusion : cette distinction pourrait bien être l’ultime pied de nez de Fabius, parti pantoufler au Conseil constitutionnel .
      link to legiondhonneur.fr


    • anne jordan Le 07 mars 2016 à 15h49
      Afficher/Masquer

      Il parait que le “Prince ” l’a demandée et qu’il “aurait été difficile de refuser ” (!!! ) source anonyme du Quai , d’après F.Culture ce midi , en fin de journal)
      Il a demandé quoi d’autre ?
      bon , enfin , pour ce que j’en fais , moi de la Légion truc chose … mais qu’on ne vienne pas pleurnicher après ça en ” haut lieu ” pour se plaindre de la décrédibilisation de la fonction présidentielle , au Salon des Veaux , par ex ….
      A part ça , , concernant Technologie de haut niveau et Complexe militaro industriel :
      link to rue89.nouvelobs.com

      vive Googleland !


      • FVM Le 08 mars 2016 à 17h51
        Afficher/Masquer

        Anne jordan, attention aux écarts de phonétique, de googleland à goghollande, il n’y a qu’un…caniveau…


  3. BA Le 07 mars 2016 à 07h25
    Afficher/Masquer

    Slovaquie :
    Résultat des élections du samedi 5 mars : percée des partis populistes et d’extrême-droite.
    SMER-SD (social-démocrate) : 49 sièges.
    SaS (libertariens) : 21 sièges.
    OLANO-NOVA (droite conservatrice) : 19 sièges.
    SNS (nationalistes) : 15 sièges.
    LS-NS (extrême-droite) : 14 sièges.
    MOST-HID : (parti de la minorité hongroise) : 11 sièges.
    SME-RODINA (populiste xénophobe) : 11 sièges.
    SIET (centre-gauche) : 10 sièges.

    Slovaquie : Fico gagne les élections, mais l’extrême droite perce.

    Sa victoire était attendue, mais elle s’avère encore plus compliquée que prévu. Le Premier ministre slovaque Robert Fico, en pointe dans le rejet des quotas européens de répartition de réfugiés, a remporté les élections législatives de samedi, mais perd sa majorité au Parlement, où la poussée de l’extrême droite va compliquer la formation d’une coalition de gouvernement.

    link to lesechos.fr


  4. Reality Le 07 mars 2016 à 11h50
    Afficher/Masquer

    Merci pour cette revue internationale de qualité, riche et documentée. On ne trouve ça nulle part ailleurs sur le net.


  5. theuric Le 07 mars 2016 à 12h10
    Afficher/Masquer

    Bon, le système économique globalisé tire sa révérence en nous entrainant au fond du trou, cela fait depuis quelques temps déjà que j’en parle: il y a désindustrialisation mondiale.
    Le reste n’en étant que les effets directes et indirectes.
    Il me semble qu’en plus nous sommes partis pour le krach suivant, sera-t-il l’ultime?


  6. John V. Doe Le 07 mars 2016 à 13h39
    Afficher/Masquer

    Les USistes du “gatestoneinstitute” ne manquent pas d’air ! Monter en épingle les “terroristes musulmans” en Europe !? Quand on voit le nombre de morts, de blessés atteints par leurs terroristes chrétiens : anti-contrôle de naissances, anti-avortements, anti-musulmans, anti-sémites, anti-noirs, anti-pauvres, etc…. On y ajoute leurs extrêmes-droites. Sans oublier leurs forces de “sécurité” qui font à elles seules plus de victimes innocentes que tous les pires truands et tarés d’Europe. Tout ça largement impuni, en plus, même quand il s’agit d’un Président du pays, a fortiori s’il s’agit d’un leader noir.


  7. anne jordan Le 07 mars 2016 à 16h50
    Afficher/Masquer

    Lire l’excellent article ( traduit ) sur Trump et Sanders du Liberty blitzkrieg ; la phrase :
    ” Mais le père fouettard de l’Union soviétique a disparu depuis longtemps, et tout le monde est appelé socialiste ces derniers temps, peu importe leur politique.”
    m’a évidemment fait sourire .
    Cependant , j’ai peur que l’auteur soit bien optimiste et , en bon américain , ait une confiance aveugle en ” l’être humain” ;
    son raisonnement , si on l’applique aux dernière élections en France , aurait rendu impossible le vote Estrosi ou Bertrand pour les électeurs plus ou moins de gauche ; or , que s’et il passé ?
    Ils ont été élus avec les voix du P.S ,
    Espérons que le ” peuple américain ” sera plus cohérent …


  8. Favouille Le 07 mars 2016 à 21h11
    Afficher/Masquer

    “un nombre important de partisans de Sanders ne vont jamais voter pour Hillary”.
    Moi-même, partisan de Jean-Luc Mélenchon, je ne voterai jamais pour Hollande, pour Valls ou pour Macron.
    Et si le deuxième tour nous propose un duel entre la droite et l’extrême droite, nous devrons nous poser la question : si notre ennemi est le libéralisme, notre adversaire le plus dangereux est-il Sarkozy ou Marine Le Pen ?


  9. Fool Prophet Le 07 mars 2016 à 22h33
    Afficher/Masquer

    Pour les élection américaines :
    Première chose à noter, Clinton par tous les sondages récents est donnée battue par Cruz, Rubio ou Kasich… Il n’y a que devant Trump qu’elle est donnée gagnante.
    Pour le moment, rien ne garantit que Trump soit le candidat républicain tellement c’est le tous contre Trump qui prévaut actuellement. Dans l’état actuel des choses, en termes de délégués, il ne détient pas la majorité absolue qui lui serait nécessaire pour faire face à un front “anti-Trump” du GOP. On pourrait même dire que Cruz tient à cet égard la corde dans le cas d’une élection qui se ferait au delà du second tour à la convention républicaine.
    Les médias US et français gnosent beaucoup sur la personnalité excessive de Trump. Sans doute. Mais ils seraient bien inspirés de se pencher sur le programme aussi bien interne qu’extérieur d’un gars qui veut “vitrifier” le Moyen Orient et vérifier si le sable en ressort fluorescent (ce sont ses paroles) sans parler de ses orientations ultra-religieuses évangélistes, de son opposition absolue à l’avortement diabolisé, de ses prises de position pour la torture etc…

    Enfin, Bernie Sanders est donné largement vainqueur contre TOUS les candidats républicains dans tous les sondages. Feel the Bern !


  10. V_Parlier Le 08 mars 2016 à 19h44
    Afficher/Masquer

    Pas mal de titres intéressants. Je me demande juste ce que vient faire là celui-ci:
    “le système de justice criminelle cible les minorités sexuelles”
    -> Honnêtement, c’est plutôt ridicule et je verrais plutôt cela comme une aubaine pour ceux qui voudraient assimiler les dites minorités à des cas sociaux. Mais si c’est ce que veut l’auteur de l’article, hein…

    “Pourquoi Hillary Clinton ne peut pas battre Donald Trump”
    -> Du moment qu’elle ne bat personne (dans tous les sens du terme) je serai déjà rassuré !


  11. BA Le 10 mars 2016 à 06h51
    Afficher/Masquer

    1- La bulle de dette publique :

    Italie : dette publique de 2192,001 milliards d’euros, soit 134,6 % du PIB.

    L’Italie est en faillite.

    2- La bulle de dette privée :

    Les banques italiennes ont dans leurs livres 202,05 milliards d’euros de créances irrécouvrables.

    Les banques italiennes sont en faillite.

    Plus de 202 milliards de créances douteuses de banques en Italie.

    Le montant brut total des créances douteuses des banques italiennes a encore augmenté en janvier pour atteindre 202,05 milliards d’euros, contre 200,94 milliards d’euros le mois précédent, montrent les données publiées mercredi par la Banque d’Italie.

    Ce montant a progressé de 9% sur un an en janvier, après + 9,4% en décembre.

    ALERTE : l’effondrement des banques italiennes menace de faire plonger dans le chaos le système financier européen.

    link to businessbourse.com


Charte de modérations des commentaires