La revue internationale avec son lot d’articles en traduction, Noam Chomsky dans le thème “Réflexion” et l’Amérique du Sud dans “Vue d’ailleurs”. Merci à nos contributeurs qui démarrent 2016 en trombe ! Bonne lecture.

CRISE FINANCIÈRE

Une année de défauts souverains ?

"À l'instar de nombreux autres aspects de l'économie mondiale, l'accumulation de dette et les défauts ont tendance à survenir par cycles, avec typiquement une ou deux décennies d'accalmie suivies d'une nouvelle vague de défauts. Alors que l'année commence, il y a des signes clairs d'une nouvelle vague à l'horizon."

Source : Project Syndicate

CRISE ÉCONOMIQUE

Le capitalisme dans ses œuvres

"D’après cette histoire, le niveau de vie en régression imposé au peuple grec par la chancelière allemande Merkel et les banques européennes a poussé un grand nombre de jeunes femmes grecques dans la prostitution. La forte augmentation du nombre de femmes offrant des services sexuels a fait tomber le prix à 4 €uros de l’heure. Cela fait 4.24 $, assez pour un feuilleté à la feta ou un sandwich. C’est la valeur que l’austérité, imposée par les banquiers, a posée sur l’utilisation du corps d’une femme pendant une heure. Le prix d’une demi-heure est de 2.12 $. Elles n’obtiennent même pas le salaire minimum. Quand on lit une histoire comme celle-ci, on croit que c’est une parodie ou une caricature. Bien que le Times de Londres soit un journal ancien, ce n’est pas encore le genre de journal qui peut être acheté aux caisses des magasins d’alimentation. L’histoire tire sa crédibilité des sites web aux États-Unis sur lesquels les étudiantes dans les Universités font la publicité de leur disponibilité comme maîtresses pour les hommes qui ont les moyens financiers de les aider dans leurs dépenses. D’après divers bulletins d’information, maîtresse semble être l’occupation principale des étudiantes dans les universités à coût élevé comme à la New York University."

Source : Paul CraigRoberts Blog – Traduction Le Saker Francophone

DÉMOCRATIE

Obama a raison, le terrorisme a pris le contrôle des chaînes du câble

"Dans une interview à NPR [ndt chaîne publique américaine] cette semaine, le président Obama se plaint que les médias soient sursaturés par la couverture du terrorisme. "Si vous avez regardé la télévision pour le dernier mois, tout ce que vous avez vu, tout ce que vous avez entendu concernait ces gars avec des masques ou des drapeaux noirs qui vont potentiellement venir vous attaquer", a déclaré Obama. Les remarques du président ont conduit à la condamnation rapide de la part de la presse de droite, mais les faits correspondent à ce qu'il dit. The Intercept a analysé la couverture des chaînes d'informations sur divers sujets, en utilisant la recherche internet d'archives sur les archives des légendes journaux tv, et a constaté que le terrorisme fait nouvelles dominent."

Source : The Intercept

ENVIRONNEMENT

Les États-Unis acceptent de fermer les yeux sur les émissions polluantes des producteurs de viande

"Pour que l'accord de Paris sur le climat réussisse à éviter un désastre climatique, les 195 pays participants vont devoir réussir à se faire confiance. Et pourtant le gouvernement des États-Unis échoue déjà à mettre en place ses propres règles de traçage des émissions : l'industrie de la viande, l'un des plus gros émetteurs de gaz à effet de serre, est dispensée de mesurer ses émissions."

Source : Reveal News

Priez pour un hiver doux en Ukraine…

"Avec tout ce qui se passe en Syrie, l’Ukraine n’est plus un sujet de discussion à l’Ouest. En Russie, où l’Ukraine est encore un problème majeur qui se profile à l’horizon, et où quelque 1,5 millions de réfugiés ukrainiens sont installés, sans aucune intention de revenir vers ce qui reste de l’Ukraine, c’est toujours un sujet activement discuté. Mais pour les États-Unis, et pour l’Union européenne, c’est maintenant encore un autre grand embarras de la politique étrangère, et moins on parlera de ce sujet mieux ce sera. Pendant ce temps, l’Ukraine est en chute libre avec ses cinq glorieuses étapes, préparant la mise en scène pour un cauchemar ukrainien avant Noël, ou peu après. [...] Et donc, si vous voulez dire une prière pour l’Ukraine en cette période de vacances, ne vous fatiguez pas car c’est bel et bien foutu. Mais dites une prière pour le réchauffement climatique. Si cet hiver reste très, très chaud, alors le scénario des dix-neuf Fukushima pourra être évité. Ce n’est pas impossible : nous voyons des hivers anormalement chauds, l’un après l’autre, et chaque mois qui passe établit de nouveaux records. L’avenir sera chaud, plutôt même très chaud. Prions qu’il ne soit pas aussi radioactif que chaud. "

Source : Club Orlov Traduction – Vers Où Va-t-On

EUROPE

Le Royaume-Uni peut-il survivre au Brexit [NdT: sortie de l'Union Européenne] ?

"Le référendum sur l'appartenance du Royaume Uni à l'Union Européenne se tiendra de façon presque certaine cette année. Il pourrait se révéler une nouvelle catastrophe pour l'Europe. Si, comme cela semble de plus en plus possible, les électeurs britanniques choisissent de partir, le résultat serait une UE profondément déstabilisée, et un Royaume-Uni en miettes."

Source : Project Syndicate

GÉOPOLITIQUE

Une carte qui explique le dangereux conflit Arabie Saoudite-Iran

"Le New York Times expliquait récemment la différence entre l'Islam chiite et sunnite. Pourtant, si le conflit a un aspect religieux, celui-ci ne porte sans doute pas tant sur la question de savoir qui est le successeur légitime du prophète que sur celle de savoir qui va contrôler quelque chose de beaucoup plus concret : le pétrole."

Source : The Intercept

Pour la première fois des drônes fabriqués en Chine volent et combattent au moyen-orient

"Bien que moins performants que leurs concurrents américains, ils peuvent être achetés plus vite et avec moins de contraintes. (...) L'utilisation de ces drones dans le combat va renforcer la crédibilité de la Chine en tant que fournisseur d'armes de haute technologie. Les armes chinoises avaient la réputation d'être élémentaires et bon marché, mais des sociétés comme Aerospace Science et Technology Corporation chinoise, qui produit le CH-4 drone, ont amélioré leur niveau".

Source : Popular Mechanics

J'ai révélé la vérité à propos du président Erdogan et de la Syrie, et pour cela il m'a emprisonné

"Au début de 2014, un camion reconnu comme appartenant au service de renseignements turcs (MIT) a été arrêté près de la frontière syrienne. La gendarmerie et les responsables du renseignement contrôlant le convoi se sont mis en joue les uns les autres. Ce fut le moment où les deux blocs en lice pour gouverner l'Etat se sont retrouvés face à face. Le camion a été fouillé. Sous le camouflage composé de médicaments boîtes, armes et munitions ont été trouvées. Le camion a été retenu pendant un certain temps, mais suite à l'intervention des représentants du gouvernement un passage en toute sécurité en Syrie a été accordée. Le gouvernement a immédiatement démis le procureur et la gendarmerie qui ont arrêté le convoi et les a arrêtés. Il a été déclaré que les camions contenaient de l'aide humanitaire. Cet incident, qui a alimenté les allégations selon lesquelles le gouvernement du président Recep Tayyip Erdoğan intervenait dans la guerre civile syrienne, a été rapidement étouffé."

Source : The Guardian

« La plupart des rebelles syriens sont des sympathisants de Daech, selon un thinktank »

"Le Centre on Religion and Geopolitics a déclaré qu’au moins 65 000 combattants djihadistes pourraient remplir le vide laissé par une éventuelle défaite de Daech. Plus de la moitié des combattants rebelles en Syrie qui sont opposés au Président Bachar el-Assad sont favorables aux vues de Daech, selon un important think-tank. Le Centre on Religion and Geopolitics a affirmé que les tentatives d’éradiquer Daech en Syrie et en Irak ne mettraient pas un terme à la menace globale que constituent les groupes jihadistes, car des vues extrémistes sont partagées par les combattants syriens de tous bords. Au moins 15 milices – qui comptent en tout 65.000 combattants –, pourraient remplir le vide résultant d’une défaite de Daech en Syrie et en Irak, qui serait infligée par une coalition dirigée par les États-Unis, selon un rapport de ce think-tank. Environ 60 % des combattants des factions rebelles en Syrie s’identifient à une idéologie religieuse et politique similaire à celle du groupe terroriste [Daech], toujours selon ce rapport. "

Source : The Guardian Traduction – Maxime Chaix Blog

INEGALITES

C'est vraiment plus cher d'être une femme!

"Les différences de salaire entre hommes et femmes sont régulièrement dénoncées depuis longtemps. Mais les femmes sont aussi victimes d'une autre inégalité, les produits pour "les femmes" sont plus chers que les produits équivalents pour "les hommes". C'est ce que montre une étude américaine récente. On trouve des différences notables de prix pour des jouets (ex trottinette rose et une trottinette rouge, pour les vêtements (Jeans Levis), les rasoirs ou certains produits de santé."

Source : Motherjones

Révélation : l'industrie du bâtiment possède 600.000 terrains en réserve

"L'enquête du Guardian soulève la question de savoir si les plus grosses entreprises de BTP Berkeley, Barratt, Persimmon et Taylor Wimpey aident ou non à résoudre la crise immobilière en Grande Bretagne"

Source : The Guardian

LIBERTÉS

Vous avez récemment acheté un ordinateur équipé avec Windows ? Microsoft possède probablement votre clé de cryptage

"Parmi les nouveautés offertes sur les nouveaux équipements Windows, la possibilité de cryptage du disque dur est fournie et activée par défaut, ce qui protège vos données en cas de perte ou de vol. Mais ce qui est moins connu, c'est que si, comme la majorité des utilisateurs, vous vous connectez en utilisant votre compte Microsoft, votre ordinateur a automatiquement envoyé votre clé (qui peut être utilisée pour déverrouiller votre disque) sur les serveurs de Microsoft, probablement sans que vous en soyez conscient ou ayez eu le choix de refuser."

Source : The Intercept

L'influence de l'Organisation Etat Islamique sur le Web engendre des arrière-pensées sur le premier amendement

"Il est l'un des préceptes les plus sacrés en droit constitutionnel moderne : La liberté d'expression ne peut être freinée, sauf si elle pose un "danger clair et présent" - une réelle menace imminente, pas la simple sensibilisation des actes nuisibles ou des idées. Mais en réponse à la réussite de l'État islamique dans la formation de djihadistes sur Internet, certains juristes se demandent si il est temps de reconsidérer cette ligne constitutionnel. (...) Récemment, cependant, quelques juristes, aussi, se sont engagés dans ce que d'autres appellent l'hérésie du Premier Amendement. Qu'est-ce danger clair et présent dire lorsque des terroristes provoquent la violence sur Internet ? Le gouvernement ne devrait-il pas avoir un moyen, demandent-ils, pour bloquer les messages facilitant des actes terroristes ?"

Source : New-York Times

Mark Zuckerberg ne peut croire que l'Inde ne soit pas reconnaissante envers l'internet libre de Facebook

"La semaine dernière, le Times of India a rapporté que l'organisme de réglementation des télécommunications du pays avait demandé au partenaire de Facebook, l'opérateur de téléphonie mobile Reliance, de cesser le service Internet.org car il considère que les opérateurs doivent être en mesure de fixer le prix de leurs services en fonction du contenu. En réponse aux critiques du programme, Zuckerberg a écrit un éditorial publié le 28 décembre dans le quotidien de langue anglaise. Dans ce document, il a exprimé la gêne que l'Inde est en train de débattre de la neutralité du Net - principe stipulant que les opérateurs télécoms fournissent aux gens l'égalité d'accès à l'Internet - alors que le pays lutte pour connecter ses citoyens à l'Internet. "Qui pourrait être contre cela ?" demande-t-il agressivement. Étonnamment, l'année dernière il y a eu un grand débat à ce sujet en Inde."

Source : Quartz India

Massimo Mazzucco : Bilan 2015, de Charlie Hebdo au Bataclan en passant par la Syrie

"L’année 2015 a débuté par les attentats de Charlie Hebdo au mois de janvier, et s’est conclue avec les attentats de Paris au Bataclan, au mois de novembre. En réalité, ces deux épisodes, extrêmement graves en eux-mêmes, forment simplement les contours de ce qui s’est passé cette année, à savoir, l’aggravation de la guerre en Syrie qui s’est transformée en quelques mois en un conflit de niveau international. Il est naturellement impossible de séparer les deux choses – les attentats de Paris et la guerre en Syrie -, puisque toutes deux ont un important dénominateur commun, l’État islamique (EI). […] Comme chacun sait, le « terrorisme islamique » est devenu depuis quelque temps déjà l’argument principal qui permet d’éroder petit à petit nos libertés et nos droits civils. Et rien ne pouvait mieux servir cet objectif que les attentats de Paris, « perpétrés par des terroristes de l’EI. » [...] L’État policier qui existe depuis plusieurs années déjà aux USA – déguisé en démocratie « For the people and by the people » – est en train d’arriver aussi chez nous. Et cela, grâce à la lâcheté collective de tous les journalistes européens, qui n’est rien d’autre que la somme des lâchetés de chacun d’eux. […] Désormais la finance globale est la véritable patronne du monde, et nous pouvons seulement nous en vouloir d’avoir donné carte blanche, par notre vote, à tous ces politiques qui au cours des 20 dernières années nous ont amenés, silencieusement, mais consciemment, à ce piège mortel. […] En somme, si nous devons tirer une conclusion, l’année 2015 a vu les États-Unis tenter désespérément de rester aux commandes du monde, en bougeant tous les pions à leur disposition, même les plus sales – sur l’échiquier international. Mais par chance (pour nous), ils ont trouvé en face d’eux un joueur d’échecs à la hauteur de la situation et bien préparé, qui les a empêchés, du moins jusqu’à ce jour, d’atteindre leurs objectifs."

Source : Luogocomune – Traduction ilFattoquotidiano

MARCHÉS FINANCIERS

Art Cashin: l’énorme mensonge qui pourrait nous amener à une nouvelle guerre mondiale

"Art Cashin, une légende du monde des affaires, qui gère des investissements à Wall Street depuis plus de 50 ans s’est confié sur kingworldnews en signalant que nous pourrions voir une guerre mondiale en 2016. (...) "Chacun sait qu’au cours de l’histoire, lorsque les dirigeants ne peuvent plus DIRE aux gens ce qu’ils veulent “entendre”, leur fournir de la nourriture à un prix abordable, et un bon emploi lorsqu’ils en ont besoin. Alors ils essaient de les embobiner avec des histoires vaseuses de géopolitique. C’est dans ce cas, que vous pouvez avoir des guerres qui éclatent, presque par accident, et c’est ainsi que les dirigeants tentent de dissimuler les problèmes économiques.""

Source : King World News – Traduction Business Bourse

2015 a été la pire année sur les marchés financiers depuis 2008… Mais accrochez vos ceintures pour 2016 !

"C’est officiel, 2015 a été une année terrible pour les marchés actions. Le dernier jour de l’année, le Dow Jones Industrial Average avait encore reculé de 178 points, et dans l’ensemble ce fut la pire année pour le Dow Jones depuis 2008. Mais bien sûr, l’indice Dow Jones était loin d’être seul dans ce cas. Le S&P 500, l’indice Russell 2000 et le Dow transport ont également tous vécu leur pire année depuis 2008. N’est-il pas amusant de constater que ces phénomènes semblent se reproduire tous les sept ans ? Mais par rapport à d’autres investissements, les marchés actions ont tout de même vécu une année relativement bonne. En 2015, les obligations à haut rendement(à haut risque), le pétrole et les matières premières se sont tous effondrés violemment, tout comme ils l’avaient fait juste avant le grand krach financier de 2008. Selon CNN, près de 70 % de l’ensemble des investisseurs ont perdu de l’argent en 2015, et les choses se déroulent comme prévu pour davantage de chaos financier en 2016. Globalement, lors des 12 derniers mois, nous avons vu des secousses financières comme nous n’en n’avons pas connu depuis la dernière grande crise financière. Au cours du mois d’août, les marchés financiers dans le monde entier ont commencé à partir en vrille, et à un moment, environ 11.000 milliards de dollars de richesse financière ont purement et simplement disparu à l’échelle mondiale selon l’auteur Jonathan Cahn."

Source : The Economic Collapse Blog - Traduction Business Bourse

MATIÈRES PREMIÈRES

Le pétrole à un plus bas de 11 ans

"Le baril de pétrole est descendu à 32$ au marché de Londres (BRENT). Depuis deux ans la production est nettement supérieure à la consommation. Jusque là les companies pétrolières ont utilisé leurs capacités de stockage dans l'attente d'un rebond des prix. Cependant les espaces de stockages disponibles aujourd'hui deviennent de plus en plus rares, par conséquent de nombreux producteurs sont obligés de vendre quelque soit le prix du marché. "

Source : wolfstreet

Les faillites dans le pétrole ont atteint leur plus haut niveau depuis la crise

"Deux choses deviennent claires quand on analyse la santé financière de la production d’hydrocarbures aux États-Unis : 1) le secteur n’est pas du tout homogène, il présente un large éventail de santé financière ; 2) une partie du secteur semble agonisante, les bouées de sauvetage pourraient inclure des capitaux propres venant des marchés publics, des ventes d’actifs, des private equity ou des consolidations. Si tout le reste échoue, le Chapter 11 [équivalent américain des tribunaux de commerce, NdT] pourrait être nécessaire. Voilà l’évaluation de Citi sur la révolution du schiste en Amérique, que les Saoudiens ont désespérément tenté d’écraser depuis plus d’un an maintenant. Comme Citi et d’autres l’ont noté, un an ou deux après que nous avions longuement discuté de cette question, les producteurs non rentables aux États-Unis sont presque entièrement dépendants des marchés de capitaux pour leur survie. «Le secteur du schiste est maintenant financièrement sous stress-tests, exposant le secret caché du schiste : de nombreux producteurs de schiste dépendent d’injections du marché des capitaux pour financer leur activité courante, car ils ont dépensé sans compter leur trésorerie jusqu’ici», a écrit CitiGroup en septembre."

Source : Zero Hedge Traduction – Vers Où Va-t-On

RÉFLEXION

Le marché fermé des idées en économie

"L'économie mondiale a subi des changements majeurs, non prévus, durant la décennie écoulée : les États-Unis et l'Europe se sont effondrés, et la Chine a désormais le PIB le plus élevé. Dans ce contexte, on pourrait être surpris par ce qui n'a pas changé : la façon dont les économistes se voient eux-même et comment ils voient leur discipline."

Source : Project Syndicate

Écologie, éthique et anarchie (entretien avec Noam Chomsky)

"On ne peut mettre en doute ni la gravité ni le rôle central joué par la crise environnementale actuelle. Propulsée par les impératifs absurdes de la croissance à tout prix inhérente au capitalisme, la destruction de la biosphère par l’humanité a atteint, voire dépassé plusieurs seuils critiques, que ce soit en termes d’émissions de carbones, de perte de biodiversité, d’acidification des océans, d’épuisement des ressources en eau ou de pollution chimique. On a pu voir des catastrophes météorologiques s’abattre sur le globe, depuis les Philippines dévastées par le Typhon Haiyan en novembre 2013, jusqu’à la Californie qui souffre en ce moment de la pire sécheresse qu’on ait jamais connue depuis des siècles. Ainsi que l’a montré Nafeez Ahmed, une étude récente publiée en partie par la NASA avertit qu’un effondrement imminent menace notre civilisation si nous ne nous orientons pas vers un changement radical en matière d’inégalités sociales et de surconsommation. Dahr Jamail, qui fait partie de notre équipe, a écrit récemment un certain nombre de textes prouvant la profondeur de la trajectoire actuelle de perturbation anthropique du climat (PAC) et d’écocide global. Dans une métaphore éloquente, il assimile l’accroissement des phénomènes météorologiques de grande ampleur provoqués par la PAC, à l’électrocardiogramme d’un « cœur en défibrillation. »"

Source : TruthOut Traduction – Le Partage

Effondrement du système : point zéro (par Chris Hedges)

"Nous sommes à l’orée d’un des moments les plus dangereux de l’humanité…Aleksandr Herzen, s’adressant, il y a un siècle, à un groupe d’anarchistes qui voulaient renverser le Tsar, leur rappela qu’il n’était pas de leur devoir de sauver un système mourant, mais de le remplacer: « Nous pensons être les médecins. Nous sommes la maladie ». Toute résistance doit admettre que le corps politique et le capitalisme mondialisé sont morts. Nous devrions arrêter de perdre notre énergie à tenter de les réformer ou à les supplier de bien vouloir changer. Cela ne signifie pas la fin de la résistance, mais cela implique de toutes autres formes de résistance. Cela implique d’utiliser notre énergie pour construire des communautés soutenables qui pourront affronter la crise qui se profile, étant donné que nous serons incapables de survivre et de résister sans un effort coopératif. [...] L’indifférence au sort d’autrui et l’élévation suprême de soi est ce que l’État-entreprise cherche à nous inculquer. Il utilise la peur, ainsi que l’hédonisme, pour désarticuler la compassion humaine. Nous devons continuer à combattre les mécanismes de la culture dominante, même si ce n’est que dans le but de préserver notre humanité commune à travers de petits, voire de minuscules actes. Nous devons résister à la tentation du repli sur soi et de l’ignorance de la cruauté ne nous touchant pas directement. L’espoir demeure dans ces actes de défi souvent imperceptibles. Ce défi, cette capacité de dire non, c’est exactement ce que cherchent à éradiquer les psychopathes qui contrôlent nos systèmes de pouvoir. Tant que nous serons prêts à défier ces forces, nous aurons une chance, si ce n’est pour nous-mêmes, du moins, ce sera pour ceux qui viendront après nous. Tant que nous défierons ces forces nous demeurerons en vie. Et pour l’instant, c’est la seule victoire possible."

Source : Adbusters Traduction – Le Partage

La chute de la société méditerranéenne pendant l’âge de bronze

"Pourquoi ne comprenons-nous toujours pas l’effondrement des civilisations ? Eric Cline a écrit un excellent livre sur la fin de l’Âge du Bronze dans la région méditerranéenne, mais, malheureusement, il ne parvient pas à une conclusion définitive sur les raisons de cet effondrement. Cline suggère que «plusieurs facteurs de stress» ont travaillé ensemble pour provoquer la disparition de cette civilisation. Mais c’est pour le moins décevant. C’est comme un mystère avec un assassinat où, à la fin, on nous dit que le tueur de Miss Scarlett aurait pu être le professeur Plum, Mme Peacock, Mme White, le révérend Green ou le colonel Moutarde, mais vraiment, il semble que tous l’aient poignardé simultanément. Imaginez une équipe d’archéologues qui vivraient dans trois mille ans. Ils travaillent à déterrer les vestiges d’une ancienne civilisation sur la rive orientale de la mer Méditerranée, une région que ses anciens habitants appelaient la Syrie. Les archéologues trouvent des preuves claires que la civilisation syrienne s’est effondrée en correspondance avec une série de catastrophes : une grave sécheresse, une guerre civile, la destruction des villes par des incendies, des envahisseurs étrangers, une réduction de la population, et plus encore. La preuve de ces événements est claire, mais qu’est-ce qui les a causés ? Nos archéologues du futur sont déconcertés ; ils soupçonnent qu’il y a une seule raison à cette coalition de catastrophes, mais ils ne peuvent pas trouver la preuve de ce que ça aurait pu être. L’un d’eux propose que cela avait à voir avec le fait que les anciens Syriens avaient extrait quelque chose du sous-sol et l’avait utilisé comme source d’énergie. Mais, sans données fiables sur les tendances de la production, ils ne peuvent pas prouver que l’épuisement du pétrole a été la cause fondamentale de l’effondrement syrien."

Source : Cassandra Legacy – Traduction Vers Où Va-t-On

VUES D’AILLEURS

Quelles sont les implications des accords sur la réduction de la dette ?

"Le Cuba vient de signer un accord sur une dette contractée en 1986 envers certains pays du club de Paris. L'accord semble avantageux pour Cuba: 2.6 milliards de dollar à rembourser sur 18 ans, soit le montant initial emprunté en 86 (en tenant compte des intérêts et des pénalités, cette dette était virtuellement de 11 milliards en 2015). Durant ces 18 ans Cuba devra aussi payer un peu moins de 1.5% d'intérêts par an. Cet accord doit se comprendre dans le nouvel modèle de développement de Cuba. L’île a souvent eu un "partenaire commercial et financier privilégié" (Espagne, US, URSS et récemment Venezuela), mais aujourd'hui Cuba est isolé et doit donc négocier. D'autres accords de réduction de dette ont été récemment signés avec la Chine, le Japon et la Russie. Tous ont en commun des conditions pour favoriser les investissements et le commerce avec l'étranger. Par exemple le modèle de double monnaie à Cuba pourrait bientôt disparaître (Les salarié sont payés en monnaie locale mais les produits importés doivent être vendus en monnaie étrangère). "

Source : cadtm

Le paradoxe pervers du "Modèle" économique Mexicain

"Vu de loin, le Mexique semble un succès économique avec une croissance nettement supérieure à 2% en 2014 et peut être dépassant les 3% en 2015. Le Mexique attire aussi beaucoup d'investissements étrangers. Les 16 milliardaires du pays avaient une fortune totale de 144 milliards en 2014, Carlos Slim en particulier a été l'homme le plus riche du monde. Malheureusement selon de nombreuses sources la population ne profite guère de cette prospérité. Selon une université mexicaine les revenus corrigés de l'inflation des salariés ont baissés de presque 10% en 3 ans."

Source : wolfstreet

ÉCONOMIE

Nouveau record pour le Baltic Dry Index

"le Baltic Dry Index est descendu à 445 à un plus bas depuis 30 ans date de sa création, battant nettement le précédant record. Le Baltic Dry Index est un indice des prix pour le transport maritime des matières sèches. Il est établi sur une moyenne des prix pratiqués sur 23 routes mondiales de transport de matières sèches, tels que les minerais, le charbon, les métaux et les céréales. Contrairement à beaucoup d'indices et de statistiques dont la valeur peut être perturbée par des bulles, des manipulations spéculatives ou du gouvernement, le Baltic Dry index correspond simplement au prix pour louer un bateau pour transporter des matières premières, c'est donc un indicateur assez fiable du commerce mondiale. On a observé en 2015 une réduction du commerce mondial, la Chine en particulier est source d'inquiétudes. La faiblesse de cet indice s'explique aussi par la récente baisse du prix du pétrole."

Source : hellenicshippingnews

Le non-système monétaire global

"Alors que 2015 se termine, il y a peu d'endroits dans le monde faisant preuve d'une croissance solide. Dans une période où à la fois les pays développés et les marchés émergents ont besoin de stabilité intérieure, cette situation est dangereuse."

Source : Project Syndicate

Réinventons la Banque : De la Russie à l'Islande et l'Équateur

"Les développements mondiaux dans la finance et la géopolitique incitent à repenser la structure de la banque et la nature de l’argent lui-même. Voici les nouvelles intéressantes : – En Russie, la vulnérabilité aux sanctions occidentales a conduit à des propositions pour un système bancaire qui est non seulement indépendant de l’Occident, mais est aussi basé sur des principes différents. – En Islande, les hauts et les bas qui ont abouti à la crise bancaire de 2008/2009, ont incité le législateur à envisager un plan pour enlever aux banques privées le pouvoir de créer de l’argent. – En Irlande, en Islande et au Royaume-Uni, une pénurie locale de crédit, induite par la récession, a incité à des propositions pour un système de banques publiques à intérêts sur le modèle des Sparkassen [Caisses d’épargne] en Allemagne. – En Équateur, la banque centrale riposte à une pénurie de dollars des États-Unis (la monnaie équatorienne officielle) par l’émission de dollars numériques grâce à des comptes auxquels tout le monde a accès, créant effectivement une banque du peuple."

Source : Ellen Brown – Traduction Vers Où Va-t-On

ÉTATS-UNIS

La population carcérale des États-Unis, plus importante au monde, a encore augmenté l'année dernière

"Le bureau fédéral des statistiques de la Justice a publié de nouveaux chiffres qui détaillent comment la population incarcérée aux États-Unis, déjà la plus élevée au monde, a de nouveau augmenté après cinq années de diminution."

Source : The Intercept

26 réponses à Revue de presse internationale du 10/01/2016

Commentaires recommandés

Carabistouille Le 10 janvier 2016 à 10h25

Personnellement, j’aimerai bien qu’on tire le bilan des prédictions de nos amis.
C’est bien de se moquer des “experts” “autorisés” et de leurs plantages mais nos propres amis ont aussi eu l’occasion de se planter magistralement.

Dedefensa P. Grasset: je me rappelle encore de l’admiration orgasmique, coïtale de P. Grasser sur le “mouvement d’aïkido” de Poutine à propos de Southstream dans un de ses délires dont il a le secret. Pour mémoire, à l’époque, la Russie venait d’annuler Southstream(un peu contrainte quand même par les dédits des pays frontaliers) et je me rappelle d’un Grasset défaillant d’admiration poutinienne quand celui ci annonça Turkish Stream. Que n’avait nous été bassiné par ce virage “stratégique” d’Erdogan contre l’OTAN et de l’alliance “historique inévitable” qui se dessinait entre Turque et Russes. Dans le c…. l’OTAN et les USA se pâmait notre bon docteur Grasset. On a vu ce qu’il en est advenu. Et si piège il y eu, ce sont les USA qui l’ont tendu. Une bonne vieille feinte de boxe: je te fait croire que ma gauche est découverte, tu balance ton droit, j’esquive et te colle une droite assassine.

Sapir: Sapir nous jurait du haut de son expertise que la fin d’année verrait un pétrole remonté solidement à 80$ et un rouble se battant pour ne pas trop monter, aux alentour de 50 pour un dollar. Le pétrole est à 33$ et il faut plus de 73roubles pour faire un dollar. Chapeau. Quelle lucidité. Quelle vision. Du coup(coût?) Sapir préfère parler du FN et de politique interne…

Jorion: il en a tellement marre de s’être planté qu’il dit vouloir arrêter. Sa dernière? La crise chinoise n’en n’est pas une vraie et les autorités vont fusiller les uns, arrêter les autres, et la baisse de la bourse chinoise s’arretera sous 15 jours. ça c’était il y a trois mois…. Quelle lucidité.

Delamarche: alors, je n’ai toujours pas compris ce que Delamarche prédit. Son petit rire narquois et ses dénégations positives à la Kaamelot étant systématiques, quelque soit le sujet abordé ou ‘argument de son interlocuteur, je n’ai toujours pas compris où il veut en venir. A moins qu’il ne prédise qu’un jour ou l’autre, le soleil va s’éteindre quelque soit vos dérisoires tentatives pour vivre malgré ce désastre à venir, et s’il vit 4.5 milliards d’années, il dira: “hé hé hé, ha ha ha, j’vous l’avais bien dit…”

Ceci ne m’empêche pas d’avoir du respect et de l’affection pour ces personnages, qui bougent et s’engagent pendant que je ricane derrière mon clavier. Quid bene amat bene castigat

  1. Carabistouille Le 10 janvier 2016 à 10h25
    Afficher/Masquer

    Personnellement, j’aimerai bien qu’on tire le bilan des prédictions de nos amis.
    C’est bien de se moquer des “experts” “autorisés” et de leurs plantages mais nos propres amis ont aussi eu l’occasion de se planter magistralement.

    Dedefensa P. Grasset: je me rappelle encore de l’admiration orgasmique, coïtale de P. Grasser sur le “mouvement d’aïkido” de Poutine à propos de Southstream dans un de ses délires dont il a le secret. Pour mémoire, à l’époque, la Russie venait d’annuler Southstream(un peu contrainte quand même par les dédits des pays frontaliers) et je me rappelle d’un Grasset défaillant d’admiration poutinienne quand celui ci annonça Turkish Stream. Que n’avait nous été bassiné par ce virage “stratégique” d’Erdogan contre l’OTAN et de l’alliance “historique inévitable” qui se dessinait entre Turque et Russes. Dans le c…. l’OTAN et les USA se pâmait notre bon docteur Grasset. On a vu ce qu’il en est advenu. Et si piège il y eu, ce sont les USA qui l’ont tendu. Une bonne vieille feinte de boxe: je te fait croire que ma gauche est découverte, tu balance ton droit, j’esquive et te colle une droite assassine.

    Sapir: Sapir nous jurait du haut de son expertise que la fin d’année verrait un pétrole remonté solidement à 80$ et un rouble se battant pour ne pas trop monter, aux alentour de 50 pour un dollar. Le pétrole est à 33$ et il faut plus de 73roubles pour faire un dollar. Chapeau. Quelle lucidité. Quelle vision. Du coup(coût?) Sapir préfère parler du FN et de politique interne…

    Jorion: il en a tellement marre de s’être planté qu’il dit vouloir arrêter. Sa dernière? La crise chinoise n’en n’est pas une vraie et les autorités vont fusiller les uns, arrêter les autres, et la baisse de la bourse chinoise s’arretera sous 15 jours. ça c’était il y a trois mois…. Quelle lucidité.

    Delamarche: alors, je n’ai toujours pas compris ce que Delamarche prédit. Son petit rire narquois et ses dénégations positives à la Kaamelot étant systématiques, quelque soit le sujet abordé ou ‘argument de son interlocuteur, je n’ai toujours pas compris où il veut en venir. A moins qu’il ne prédise qu’un jour ou l’autre, le soleil va s’éteindre quelque soit vos dérisoires tentatives pour vivre malgré ce désastre à venir, et s’il vit 4.5 milliards d’années, il dira: “hé hé hé, ha ha ha, j’vous l’avais bien dit…”

    Ceci ne m’empêche pas d’avoir du respect et de l’affection pour ces personnages, qui bougent et s’engagent pendant que je ricane derrière mon clavier. Quid bene amat bene castigat


    • groucho Le 10 janvier 2016 à 14h17
      Afficher/Masquer

      A mon avis ça tient au fait que personne ne veut regarder la réalité en face. Les uns parce qu’ils ne disposent pas des outils d’analyse adéquats, les autres parce qu’ils préfèrent ne pas les utiliser. Dans l’état actuel de la “pensée”, ça ferait tâche dans leur carrière… D’autre part, analyses correctes ou pas, nul ne voit la moindre solution compatible avec la persistance du système.
      Alors on fait comme d’habitude, on cause beaucoup, dans l’espoir avoué ou non qu’une bonne guerre nous arrangera ça…


      • luc Le 10 janvier 2016 à 18h48
        Afficher/Masquer

        tu dis que “nul ne voit la moindre solution compatible avec la persistance du système”

        pourtant, c’est justement là que tu te trompes, car le système persiste


        • groucho Le 11 janvier 2016 à 02h50
          Afficher/Masquer

          Il ne va évidemment pas disparaître instantanément !
          Voir par exemple cet article de Dmitry Orlov : http://www.orbite.info/traductions/dmitry_orlov/fragilite_et_effondrement.html
          Fragilité et effondrement : lentement d’abord puis tout d’un coup


          • Michel Ickx Le 11 janvier 2016 à 12h00
            Afficher/Masquer

            Merci groucho pour ce remarquable article de Dmitri Orlov.

            Ce phénomène d’effondrement d’un système complexe, qu’il appartienne au vivant, au social, au politique ou au monde physique peut également être prédit à partir d’une approche systémique.

            Ulanovicz et Lietaer on démontré, à partir des découvertes de Prigogine et d’autres chercheurs dont l’économiste Kennet Boulding 1, qu’un système complexe tel que l’économie ou la monnaie, tout deux des systèmes de flux, ne peuvent survivre que dans ce qu’ils appellent le « fenêtre de « viabilité »

            Il s’agit toujours d’un compromis entre l’efficacité et la résilience du système. Ce compromis représente un espace limité entre l’efficacité ou rendement maximum du système et sa résistance maximum aux influences provenant de l’environnement.

            Or notre système monétaire actuel pousse inéluctablement à l’efficacité maximale de tous les processus de l’économie. (Compétitivité, croissance, rendement, productivité etc.) au détriment de sa solidité.

            http://www.lietaer.com/images/Livre_Blanc_Sur_la_crise_bancaire_syst_mique.pdf

            Ce document sur les crises bancaires mériterait d’être traité sur ce blog

            1) Kennet Boulding bien connu pour avoir dit que « celui qui croit à la possibilité d’une croissance infinie dans un monde finit est, soit un fou, soit un économiste »


    • patrick Le 10 janvier 2016 à 17h07
      Afficher/Masquer

      Tous les articles et commentaires de ces gens ( Delamarche, Sapir … ) ne doivent pas être lus comme des prédictions exactes puisque tous les paramètres changent constamment ( ex : la politique Turque dans le cas des gazoducs , tous les événements influant sur le prix du pétrole … ).
      Par contre , ce sont d’excellentes aides au décryptage de ce qui se passe et à la compréhension de ce qui va se passer à un horizon plus ou moins variable mais cependant assez proche.

      Pour ma part , je continue à lire ce qu’ils écrivent et surtout à comparer ce qu’ils ont annoncé dans le passé avec ce qui se passe dans la réalité , et c’est plutôt éclairant.


      • adrien Le 10 janvier 2016 à 20h29
        Afficher/Masquer

        Dans l’océan de désinformation qui nous submerge avec des médias atlantistes et russophobes, il y a heureusement quelques auteurs qui apportent un autre point de vue sur la géopolitique, avec aussi des journalistes et des médias anglophones, comme en témoigne souvent ce site . Ce qui met en relief la nullité de nos médias nationaux.
        Concernant la Turquie, le fourbe Erdogan a trompé tout le monde par ses actes intempestifs, même peut être son grand allié Obama. Le “méchant” Poutine a dû reporter ses projets du Turk Stream sur Nord Stream . And What else ?
        Pour le cours du pétrole et ses implications sur les taux de change, toutes les prévisions il y a 1 an ont été faussées par la stratégie de l’Arabie Saoudite de maintenir volumes et prix bas pour contrer l’industrie américaine du fracking, laquelle commence à s’écrouler. Des prévisions faussées ou retardées qui ne sont pas de toute façon, favorables aux États Unis. .


    • Chris Le 10 janvier 2016 à 17h58
      Afficher/Masquer

      “je me rappelle d’un Grasset défaillant d’admiration poutinienne quand celui ci annonça Turkish Stream”
      Il n’empêche que le premier ministre turc, Ahmet Davutoğlu, s’est fendu d’une visite spéciale à Belgrade pour aider à réaliser “le souhait turc de relations normales avec la Russie”, ce que M. Nikolic a accepté.
      http://french.xinhuanet.com/2015-12/30/c_134962710.htm

      L’odeur prégnante des dollars générés par le projet du gazoduc russe (suspendu) qui se volatilisent doit rendre malade Erdogan. D’autant plus, que l’aviation russe s’est fait un plaisir et un devoir de casser le ballet des camions citernes de contrebande pétrolière Syrakienne passant par la Turquie.
      Gaz russe dont l’économie turque a très besoin et à prix cassé comparé au GNL qatari
      http://aa.com.tr/fr/turquie/le-gaz-qatari-est-plus-quun-plan-b-pour-la-turquie-experts/485186


    • luc Le 10 janvier 2016 à 19h05
      Afficher/Masquer

      excellentes remises en place!

      pour ce qui est d’analyser la situation sociale, c’est simple, le chomage est élevé dans les pays développés

      on se rend donc compte que les actions des dirigeants politiques n’y changent rien, volontairement ou non, delamarche a cent fois raison de le dire

      et oui on peut dire que les voyants sont au rouge etc delamarche a cent fois raison de le dire (m’enfin il pourrait tout de même essayer de se maitriser et de ne pas partir dans les tours à chaque fois…)

      et c’est justement fascinant et intrigant : le système tient encore en place et ne se casse pas la gueule, sauf quelques exceptions oui, en grece, en argentine, au venezuela … mais en gros ça tient toujours

      on entend bien les prévisions de ceux qui voient le big crach en 2016, mais on commence effectivement à ne plus les prendre au sérieux… on dirait qu’on est à la roulette russe, et que ça pourrait aussi très bien durer encore longtemps avec un peu de chance….


    • loki Le 10 janvier 2016 à 20h18
      Afficher/Masquer

      Qui ne prend pas les décisions de géopolitique et d’économie ne pourra jamais avoir raison dans ses prévisions. Le comble est que ceux qui prennent les décisions se plantent aussi dans leurs prévisions. Vive l’oracle !


    • Alexis Le 10 janvier 2016 à 20h47
      Afficher/Masquer

      Oui Carabistouille, tu as raison, ceux que tu cites ont tendance à toujours refaire la même analyse pré programmée quels que soient les faits. Cependant d’autres sont nettement plus pertinents en particulier Lordon, Todd, Gaêl Giraud, OB, Béchade et à l’étranger Steve Keen ou Marc Lavoie.


    • hardrok Le 11 janvier 2016 à 09h10
      Afficher/Masquer

      à pédant, pédant et demi : c’est “qui bene amat…” , quid, ça ne veut rien dire.
      Delamarche, et les autres, ils ont au moins le mérite de se battre dans un océan de mensonges et de tromperies en bandes organisées.
      C’est déjà mieux que les bénis oui oui, caniches du système.


    • thecis Le 11 janvier 2016 à 23h23
      Afficher/Masquer

      Je ne crois pas que delamarche prédise grand chose. Il se désole du foutage de gueule permanent et des diseurs de bonnes aventures. Bref, il est blasé!


  2. Lysbeth Lévy Le 10 janvier 2016 à 10h50
    Afficher/Masquer

    Oui je confirme c’est plus cher d’être “une femme” et en plus celles ci sont moins payées que les homme pour le même travail ! Désolant quand on voit l’état faire croire qu’avec la “théorie du genre” la relation homme-femme changerait version stéréotypes. Que l’état fasse d’abord son boulot et paient les femmes au niveau des hommes, salaires et retraites, et respectent eux-mêmes la parité !

    Sinon je met en ligne le texte de Denis Collin “Philosophie et Politique” et marxisme :

    http://denis-collin.viabloga.com/news/le-choc-des-civilisations C’est assez long mais très fouillé, j’espère que certains y trouvera des choses ….


    • Horzabky Le 11 janvier 2016 à 09h15
      Afficher/Masquer

      Lysbeth, si ça peut vous consoler, en France, 69% des victimes d’accidents du travail sont des hommes :
      http://www.slate.fr/lien/62431/pecheur-batiment-metiers-plus-dangereux

      Pour l’année 2014, aux Etats-Unis, 359 femmes ont été victimes d’un accident mortel du travail, et 4320 hommes, soit douze fois plus.

      Je n’invente rien, ce sont les statistiques du gouvernement américain :
      http://www.bls.gov/iif/oshwc/cfoi/cftb0292.pdf

      Vous voulez l’égalité à ce niveau-là aussi ?

      J’ai été fonctionnaire pendant trois décennies, et je peux vous garantir que dans l’administration, à grade égal les femmes sont aussi bien payées que les hommes.

      Pour le privé, il faudrait voir en détail s’il s’agit toujours exactement du “même travail”. Beaucoup plus de femmes que d’hommes travaillent à mi-temps ou à 80%, pour avoir le mercredi libre. Les caissiers de supermarché, en tout cas, gagent exactement autant que leurs collègues féminines, puisqu’ils sont payés au SMIC horaire.


  3. philbrasov Le 10 janvier 2016 à 11h20
    Afficher/Masquer

    pour compléter cette excellente revue de presse, j’ajoute une info ce jour, concernant le référendum qui devra avoir lieu aux pays bas, et concernant l’union entre l’UE et l’Ukraine…
    apparemment les hollandais se préparent a un rejet massif de cette union.

    http://fr.sputniknews.com/international/20160110/1020821382/association-ue-ukraine-neerlandais-contre.html


    • Chris Le 10 janvier 2016 à 18h13
      Afficher/Masquer

      Je m’étonne que le Politburo ait permis ce référendum… Y’a comme anguille sous roche.
      Juncker dit trembler pour l’UE, mais en réalité les fonctionnaires technocrates qui nous tiennent lieu de Commissaires du Peuples doivent secrètement (ou en comité très fermé) appeler de tous leurs voeux le rejet des Hollandais, réalisant trop tard que la facture “Ukraine” est impayable en ces temps de crise financière et économique et ce pays ingérable.
      Ce serait un prétexte honorable pour se défausser : “vous comprenez… démocratie… respect… toussi, toussa…
      Et subsidiairement pour rejeter la charge financière sur les Américains : bref, retour à l’envoyeur.


      • Horzabky Le 11 janvier 2016 à 10h02
        Afficher/Masquer

        Exactement.

        D’après UKIP, les 200 fonctionnaires de l’Union Européenne les mieux payés gagnent tous plus que le Premier Ministre britannique. À part ceux d’entre eux qui peuvent espérer devenir PDG d’une grande banque ou trouver un job équivalent, perdre leur job serait pour eux tous une chute brutale au niveau du revenu. Ils viennent d’ailleurs de s’attribuer une augmentation de 2,4%.

        Pour les retraites en platine après quelques années de service, c’est déjà fait. Mais il reste à savoir si elles seront payées lorsque l’UE n’existera plus, puisqu’elles ne sont financées que pour un tiers. Les deux tiers restants seront à la charge des contribuables des pays membres.

        À la place des eurocrates, et en supposant que mon souci principal soit de sauver mon job, je ne serais pas chaud du tout pour faire entrer l’Ukraine dans l’UE. On a déjà assez de problèmes comme ça, avec la Grèce en faillite et l’immigration massive… Et ce n’est pas l’Ukraine qui paiera les retraites des eurocrates.

        Alors, autant faire en sorte que l’Ukraine n’entre pas dans l’UE, et si on peut en faire porter la responsabilité sur les Néerlandais, c’est encore mieux…


  4. Nora Le 10 janvier 2016 à 12h37
    Afficher/Masquer

    L’organisation mondiale dans toute sa splendeur avec notamment la prostitution des jeunes femmes grecques des fois où nous n’avions pas tout à fait saisi ce que l’humanité signifie pour elle.

    Ben oui Obama, la liberté d’expression est l’expression des medias.

    Merci pour tous les articles.


  5. Spectre Le 10 janvier 2016 à 14h23
    Afficher/Masquer

    “Obama a raison, le terrorisme a pris le contrôle des chaînes du câble”

    https://prod01-cdn07.cdn.firstlook.org/wp-uploads/sites/1/2015/12/Screen-Shot-2015-12-21-at-2.39.33-PM3-1000×722.png

    Ben voilà, tout est dit. La même étude en France aboutirait probablement aux mêmes résultats. “Terrorisme,” “déchéance” ou même “Platini” battraient à plate couture des sujets autrement plus importants comme le chômage, la pauvreté, le changement climatique, etc. Allez ; histoire de “rire” (jaune, très jaune), comparons le nombre de résultats que l’on peut trouver sur les deux mots-clés suivants :

    Génocide Congo : 408 000 résultats
    Kardashian : 209 000 000 résultats

    Ça ne fait jamais que 512 fois plus. Huxley avait effectivement raison : http://lesakerfrancophone.fr/le-combat-feutre-mais-perpetuel-que-se-livrent-rhetoriquement-orwell-et-huxley


  6. Andrae Le 10 janvier 2016 à 15h58
    Afficher/Masquer

    “Hiver doux en Ukraine.” Ukraine: Cette catastrophe embarasse au plus haut point l’UE (Merkel) et les USA.

    En avril, les Hollandais voteront pour ratifier le ‘Association Agreement’ de l’UE avec l’Ukraine. Le vote a été provoqué par une pétition citoyenne. Les sondages varient mais montrent tous une majorité de NON, jusqu’à 75%. (Il faut 30% de participation pour que cela soit valide.) Les règles UE stipulent que tous les 28 membres doivent être d’accord.

    Chaque pays a des procédures différentes pour ratifier ce genre de truc. Selon wiki la Belgique et Chypre, et les Pays-Bas (problème) n’on pas déposé la ratification finale.

    Il sera très intéressant de voir ce qui va se tramer d’ici avril.

    un article:

    http://www.politico.eu/article/poll-netherlands-ratification-association-agreement-ukraine/

    lien de l’UE qui donne liste de textes PDF (texte de l’accord, etc. anglais)

    http://eeas.europa.eu/top_stories/2012/140912_ukraine_en.htm

    @ carabistouille. et sapir (que j’aime bien) a prédit la fin de l’euro pour 2015. je m’en souviens car je n’étais pas d’accord.


  7. Eric83 Le 10 janvier 2016 à 17h34
    Afficher/Masquer

    Merci pour cette revue de presse.

    Pour ma part, le texte de Chris Hedges ainsi que la vidéo sur l’ONG-isation sont des analyses remarquables sur le monde dans lequel nous vivons et sur celui que l’on nous vend. Je crains, comme l’auteur, que l’avenir ne s’assombrisse nettement et rapidement et que la Résistance soit notre seul salut.

    L’article de PCR sur la prostitution en Grèce nous montre à quelles extrémités peuvent être confrontées des citoyennes – et des citoyens en général – lorsque le capitalisme néolibéral gouverne directement.

    J’espère vivement que cet article est paru en Allemagne et dans les pays nordiques.

    Peut-être que les peuples Allemand, Finlandais, Autrichiens…suite aux agressions sur des femmes lors de la Saint-Sylvestre montreront un peu plus d’empathie envers le peuple Grec.

    Peut-être même que certains réfléchiront un peu plus au programme “d’austérité” que le peuple Grec subit – notamment sous la pression des gouvernements nordiques – et aux conséquences inhumaines qui peuvent en découler pour les plus démunis.

    La prostitution des étudiantes américaines pour payer leurs études est également scandaleuse mais même si le capitalisme néolibéral en est la cause, les situations ne sont pas comparables.


    • Chris Le 10 janvier 2016 à 18h30
      Afficher/Masquer

      Prostitution en Grèce pour survivre
      Ça me rappelle le film “On achève bien les chevaux”
      L’action se situe au début des années 1930, en Californie, au cœur de la Grande Dépression : de nombreux marathons de danse sont organisés à travers le pays avec pour enjeu des primes importantes qui permettront aux gagnants de se sortir de la misère.
      Un film dur et noir comme cette époque de désespoir dont la répétition se précise…


  8. Chris Le 10 janvier 2016 à 18h38
    Afficher/Masquer

    “Voir UKIP qui attaque très fort. UKIP veut augmenter les liens avec les USA, y inclut le le TTIP (bon c’est trouble il n’y a bcp d’infos), et les ex-colonies, mais le ne dit pas, amha”
    Je verrais plutôt un virage final vers les ex-colonies britanniques où les liens sont encore patents : GB a été le premier Etat de l’UE à sauter dans le train de l’AIIB (The Asian Infrastructure Investment Bank) proposé par les BRICS.


  9. belamicci Le 11 janvier 2016 à 09h03
    Afficher/Masquer

    A propos du chapitre “democratie” Obama fait figure de plaisantin ou de pompier pyromane.les informations selon lesquelles le terrorisme s’est accaparé tous les médias sont certainement vraies.Cependant Il faut savoir qui tire sur les ficelles pour que de telles info occupent une telle place et qui en tire les dividendes ?.Veut-on faire peur aux citoyens américains tout comme ont déjà peur ceux de l’Europe?
    Par ailleurs devant le Sénat français un général et pas des moindres récemment a affirmé que Daech est un pur produit des USA sinon comment expliquer qu’une coaltion de 60 pays conduite par la première puissance ne soit pas venue à bout de ces barbares made in USA au bout d’un an et demi de bombardement .Les bombarde-t-on réellement ? les dégâts collatéraux sont certainement plus élevés que les sites et djihadistes ciblés.Tout comme l’avait été Ben Laden un agent de la CIA formé par ces mêmes Américains lors de l’occupation de l’Afghanistan par l’ex URSS et combattu par la suite .Ben Laden ou Daech des instruments seulement de cette Amérique folle qui pollue le monde avec ses conflits créés de toute pièce ,ses guerres, le malheur et la désolation des peuples en prime pour le business principalement .A moyen terme ils cherchent à dominer le monde et mettre les peuples à genoux y compris leurs propres concitoyens .Les Européens ne sont pas en reste ,toutes les difficultés rencontrées per cet ensemble ont pour cause les Etats-Unis .Qui a poussé les européens à faire adhérer les 10 républiques de l’ex URSS et qui les pousse aujourd’hui à négocier avec la Turquie en vue de son adhésion? Bruxelles centre névralgique de l’Europe est sous contrôle us,les postes clé des principales institutions étant entre les mains de personnalités formées aux USA(j’allais dire formatées)De toute évidence ,l’UE malgré elle est devenue au fil du temps vassalisée ne pouvant décider de son choix politique ni de ses partenaires ni de disposer de son propre système de défense commune ni de disposer d’elle-même .Les USA les plus grands fauteurs de troubles de la planète sont les premiers fossoyeurs de l’Europe .


  10. Astatruc Le 11 janvier 2016 à 17h12
    Afficher/Masquer

    Bien des choses dont bien sûr nous n’avons pas entedu parler pendant cette période de fin d’année et début de la nouvelle;

    http://www.chroniquesdugrandjeu.com/2016/01/la-hotte-geopolitique.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail


Charte de modérations des commentaires