Cette semaine notamment, la campagne américaine qui vole bas ; l’économie aussi, de la Chine au Brésil ; l’Ukraine, tout ça pour ça ; Israël, toujours plus ; et les “Y” sacrifiés. Bonne lecture, dont quelques articles en traduction, et merci à nos contributeurs.

CRISE ÉCONOMIQUE

Les chiffres de l’activité manufacturière plongent et signalent qu’il est temps d’appuyer sur la touche “Panique”

"On n’a pas vu de tels chiffres depuis la dernière récession mondiale. J’ai récemment écrit à propos de la manière dont le commerce mondial est en train d’imploser sur toute la planète, et c’est exactement la même chose lorsqu’il s’agit du secteur manufacturier. Nous venons d’apprendre que l’activité manufacturière en Chine avait ralentit pour le septième mois consécutif, et comme vous le verrez ci-dessous, le secteur manufacturier américain est confronté à “sa période la plus difficile depuis la crise financière mondiale”. Oui, les marchés actions mondiaux ont rebondi un peu après avoir connu une belle chute entre le mois de janvier et la première moité du mois de février. Mais cela ne veut pas dire que la crise soit terminée. Tous les marchés baissiers ont des hauts et des bas, et celui-ci n’y dérogera pas. Pendant ce temps là, les mauvais chiffres économiques continuent de tomber et indiquent qu’une nouvelle récession mondiale est déjà là."

Source : The Economic Collapse Blog Traduction Business Bourse

Vous plaisantez j’espère ? Les exportations chinoises ont plongé de -25,4 % par rapport à l’an dernier !

"Nous venons d’obtenir une preuve supplémentaire que le commerce mondial est en train d’imploser littéralement. Les exportations chinoises se sont effondrées de 25,4 % au cours du mois de Février par rapport à la même période il y a un an, et les importations chinoises ont chuté de 13,8 % par rapport à l’exercice précédent. Concernant les exportations chinoises, nous venons d’assister à la pire baisse depuis 2009, et les importations chinoises continuent de baisser pour le 16ème mois d’affilée. La dernière fois que nous avons vu des chiffres aussi mauvais, nous étions au pire moment de la crise économique depuis la Grande Dépression des années 1930. La Chine représente davantage le commerce mondial que tout autre pays (y compris les États-Unis), et c’est vraiment un signal d’alerte majeur. N’importe quelle personne racontant que l’économie mondiale se « porte bien » n’est clairement pas attentive."

Source : The Economic Collapse Blog Traduction Business Bourse

L’effondrement économique de l’Amérique du Sud est sur la bonne voie !

"La 7ème plus grande économie au monde est littéralement en train d’imploser. J’ai écrit précédemment au sujet de la dépression économique qui sévit au Brésil, mais depuis mon dernier article, la situation s’est encore aggravée. Au cours de l’année 2015, l’économie brésilienne s’est contractée de 3,8 %, mais sur le dernier trimestre, la baisse a été de 5,89 % par rapport au même moment de l’année précédente. Le chômage augmente rapidement, le taux d’inflation a augmenté de plus de 10 %, et la monnaie brésilienne a perdu 24 % de sa valeur par rapport au dollar américain au cours des 12 derniers mois. A ce stade, le Brésil connaît déjà sa plus longue récession économique depuis la Grande Dépression des années 1930, et les choses s’aggravent chaque jour pour les Brésiliens ordinaires."

Source : The Economic Collapse Blog Traduction Business Bourse

ENVIRONNEMENT

Une révolution verte menée par l'État

"De meilleurs mécanismes pour stocker et transporter l'énergie - quand le soleil ne brille pas, quand le vent ne souffle pas, ou quand les voitures électriques sont en mouvement - sont cruciales pour un avenir vert. Et, contrairement à la croyance populaire, c'est le secteur public qui est en train de prendre la tête dans leur développment."

Source : Project Syndicate

EUROPE

La Bundesbank redoute un cercle vicieux

"La banque centrale européenne vient de prendre de nouvelles mesures. On pourrait les résumer en disant que la banque centrale va inonder les banques de liquidités. Contrairement à une idée fausse assez répandue, ces liquidités ne sont pas prêtés par les banques aux agents économiques, ces liquidités servent à solder les transfers entre banques. Mais comme les banques depuis longtemps ont plus de liquidités que nécessaire, ça ne changera en rien leur politique de crédit et donc n'aura pas d'influence sur l'inflation. Cependant il y a nouvelle mesure qui pourrait avoir un impact réel sur l'économie, jusqu'à présent la banque centrale rachetait chaque mois 60 milliards d'euros de dettes d'états, désormais ce sera 80 milliards d'euros mais pouvant inclure des rachats de dettes d'entreprises. A priori comme les états sont étroitement surveillés, les rachats de dette public n'ont pas incité les états à augmenter leur déficit. L'action de la BCE ne provoque pas de nouvelles dépenses publiques au cours terme du moins. Il en va différemment des entreprises, si elles pensent pouvoir être financés directement ou indirectement par la BCE, elle pourraient choisir d'augmenter leur endettement. Reste à savoir si cet endettement aurait pour but de nouveaux investissements ou des opérations financières ou spéculatives. Ceci pourrait "créer un cercle vicieux d'attentes et de déceptions" selon des sources proches de la Bundesbank."

Source : Wolfstreet

Junker : l'Ukraine restera hors de l'Union Européenne pendant 20 ans

"L'Ukraine ne sera pas en mesure d'adhérer à l'OTAN ou à l'Union Européenne durant les vingt prochaines années au moins a estimé le président de la Commission européenne. Il parlait dans le cadre d'un prochain référendum en Avril aux Pays-Bas sur un accord de libre-échange entre l'UE et l'Ukraine. L'accord ne constitue pas la première étape vers l'adhésion à l'UE, a-t-il dit."

Source : The Moscow Times

EVASION FISCALE

Facebook va payer des millions de plus en taxes au Royaume-Uni

"L'entreprise de médias sociaux va payer beaucoup plus de taxes, car les revenus des plus gros annonceurs publicitaires transiteront désormais par le Royaume Uni plutôt que par l'Irlande."

Source : The Guardian

GÉOPOLITIQUE

Israël débridé

"L'opinion la plus répandue est que la persistance de l'occupation par Israël du territoire palestinien cause un tort irréparable à son image de marque internationale. Pourtant, en réalité, Israël bénéficie actuellement d'un degré d'influence internationale sans précédent, alors qu'un ensemble de nouveaux défis améliore nettement sa marge de manoeuvre en matière de politique étrangère."

Source : Project Syndicate

INEGALITES

Les 30 années de trahison économique qui tirent vers le bas les revenus de la génération Y

"De nouvelles données exclusives montrent combien l'endettement, le chômage et les prix de l'immobilier se sont combinés pour priver les "millenials" [NdT: personnes nées entre 1980 et le milieu des années 1990] de leur part de la richesse occidentale."

Source : The Guardian

LIBERTÉS

L'affirmation que seul Apple serait capable de déverrouiller un iPhone serait "des conneries" selon Snowden.

"Depuis quelques semaines Apple refuse de créer un logiciel pour accéder au contenu d'un iPhone ayant appartenu à un terroriste. L'affaire a été fortement médiatisée aux US. Cependant Snowden rappelle dans une vidéo qu'il existe de nombreux moyens d'accéder au contenu du téléphone. Le FBI peut décrypter le contenu du téléphone stocké sur le cloud. Le FBI peut copier la mémoire du téléphone et essayer un nombre illimité de codes sur cette copie. Une autre possibilité est de remettre à zéro systématiquement le compteur de mots de passes erronés. Aucune de ces méthodes n'est rapide ou peu coûteuse, mais devrait être une formalité pour le FBI. Alors quel est le but du FBI? Créer une polémique pour masquer la collusion entre services secrets et grandes compagnies ou avoir accès à un logiciel qui pourra facilement et rapidement décrypter le contenu d'un très grand nombre d'iPhones?"

Source : The intercept

MATIÈRES PREMIÈRES

Les gros foreurs US arrêtent les opérations de fracturation alors que les prix du pétrole continuent de couler

"Ce fut une semaine tumultueuse dans le monde de la fracturation hydraulique pour le pétrole de schiste et le gaz, avec quelques-unes des plus grandes entreprises aux États-Unis annonçant des arrêts temporaires de leurs opérations de forage dans plusieurs zones jusqu’à ce que les prix du pétrole renaissent de leurs cendres. Parmi elles : Chesapeake Energy, Continental Resources et Whiting Petroleum. Chesapeake était autrefois la deuxième entreprise de fracturation hydraulique la plus prolifique des États-Unis derrière ExxonMobil, tandis que Continental a été saluée par beaucoup comme le Roi du Bakken, bassin de schiste situé principalement dans le Dakota du Nord. Halliburton aussi, le Goliath des services de forage et surnommée Halliburton, La Faille, parce qu’elle a réussi à exempter l’industrie du contrôle par l’Agence des États-Unis de protection de l’environnement (EPA) et de l’application de la Loi sur la salubrité de l’eau potable pour les opérations de fracturation, a récemment annoncé qu’elle supprimera 5.000 emplois autour des opérations de forage au niveau mondial (8% de sa main-d’œuvre)."

Source : Desmoblog Traduction Vers Où Va-t-On

RÉFLEXION

Voilà pour la politique…

"Au cours de la semaine dernière, après avoir publié l’extrait du manuscrit de mon prochain livre, Réduire la Technosphère, j’ai reçu un certain nombre de réponses, dont certaines m’ont quelque peu déconcerté. Certaines personnes ne pouvaient pas approcher le concept de Technosphère sans avoir une définition du dictionnaire à leur disposition. D’autres pensaient que je venais présenter une version réchauffée d’un concept qui a déjà été entièrement exposé par Jacques Ellul, Teilhard de Chardin et d’autres. Quelques autres pensaient ma tâche sans espoir parce que presque personne ne serait capable de saisir le concept. Je pense que je peux deviner la raison de cette attitude négative. Elle a deux causes principales : l’intellectualisme et le déni."

Source : Club Orlov Traduction Vers Où Va-t-On

ÉTATS-UNIS

Chomsky : Donald Trump est en train de gagner parce que l’Amérique blanche est en train de mourir

Noam Chomsky dit que l’ascension de Trump est due en partie à des sentiments profondément enracinés et potentiellement fatals de peur et de colère, et en partie alimentée par une peur et un désespoir très profonds, qui pourraient être causés par une croissance alarmante du taux de mortalité chez les blancs pauvres sous-éduqués.

Source : The Clearing House Traduction RESEAU INTERNATIONAL

Géopoliticien russe : Trump est la véritable Amérique

"Cette semaine, l’Amérique commence sa saison des primaires. S’il n’y avait pas Donald Trump, ces primaires seraient tout à fait ordinaires et sans surprise, ternes même. Il est, sans aucun doute, la sensation de ces élections. Donald Trump, bien sûr, est plus intéressant que ne l’était Obama. Choisir un noir musulman démocrate pour mener des politiques, un homme que rien ne distingue du candidat républicain fondamentaliste protestant blanc, est un véritable succès de relations publiques. Mais il est impossible de refaire ce coup-là ; les démocrates ont présenté une Hillary assez ennuyeuse. En fait, elle serait la première femme-président, puisque le genre est tendance, mais, de toute façon, ce n’est pas si impressionnant que cela." [A noter qu'Obama n'est pas musulman mais chrétien issu d'une famille athée.]

Source : Katehon Traduction Vers Où Va-t-On

Pour expliquer la bite de Donald Trump [NdT: traduction littérale. Désolé pour le niveau, mais apparemment la campagne pour les primaires aux États-Unis a réussi à descendre jusque là]

"Pourquoi Donald Trump s'est-il mis sans raison apparente à défendre la taille de son sexe lors du débat de jeudi pour les primaires républicaines ? "

Source : Mother Jones

Complètement à l’ouest… ils sont fous ces ricains !

"La riposte débile d’Hillary au slogan stupide de Trump, «Redonner sa grandeur à l’Amérique !», a été «… l’Amérique n’a jamais cessé d’être grande». Je suppose qu’elle a voyagé autour des friches de centres commerciaux en Caroline sans remarquer le carnage qui s’étale sur cette terre comme une mortelle tuberculose. L’Amérique est en train de se suicider en faisant de mauvais choix, depuis des décennies."

Source : Kunstler Traduction Vers Où Va-t-On

Meurtrie par la baisse du prix du pétrole et la politique fiscale de Jindal, la Louisiane sombre dans la crise budgétaire

"L'état de Louisiane avait déjà sabré dans les dépenses des universités et vidé ses fonds de réserves. Il avait licencié 30.000 employés et mis d'autres en congé sans solde. Il avait diminué drastiquement le nombre d'employés des services de l'enfance, y compris ceux dédiés à la recherche de familles d'accueil, et pour la première fois de jeunes victimes de maltraitance passaient la nuit dans les bureaux des services sociaux. Et ensuite, le nouveau gouverneur de l'état, John Bel Edwards, a annoncé à la télévision que le pire était encore à venir."

Source : Washington Post

17 réponses à Revue de presse internationale du 13/03/2016

Commentaires recommandés

triari Le 13 mars 2016 à 03h18

L’article de Noam Chomsky sur les raisons du succès de Trump avec un sous-entendu à la fin que ce serait un “fasciste” est intéressant mais tombe dans un écueil lassant à la longue pour se moquer sarcastiquement des populo wasp américains, on les définit ainsi comme étant “sous-éduqués”.

En l’occurrence, une expression moins insultante et surtout plus exacte serait de les dire “sous-diplomés” ce qui n’est pas la même chose. Songez au nombre de gens ayant bénéficié des meilleurs diplômes et se comportant avec un manque d’éducation constant (regardez notre classe (pas si classe que ça) politique) et inversement, l’absence de diplômes ne signifie en rien l’absence d’une “bonne éducation” et d’une politesse que l’on apprend pas forcément dans les hautes écoles de commerce ou de sciences politiques.

Je connais des gens qui n’ont jamais passé le bac et qui sont bien plus polis et mieux “éduqués”, qu’un m. Nicolas Sarkozy qui a pourtant DEA en sciences politiques.

  1. FETO Le 13 mars 2016 à 00h30
    Afficher/Masquer

    Et aujourd’hui, dans la presse belge, au sujet des négociations syriennes (ca vaut de l’or):

    A la veille de la reprise des négociations intersyriennes de Genève, l’opposition au régime de Damas a exigé samedi le départ du président Bachar al-Assad, mort ou vif.

    “Nous considérons que la période de transition doit débuter avec la chute ou la mort de Bachar al-Assad”, a déclaré à deux agences de presse, dont l’AFP, le négociateur en chef de l’opposition syrienne, le chef rebelle salafiste Mohammed Allouche.

    Comme c’est une depeche AFP, ca doit se retrouver partout.

    http://www.lalibre.be/actu/international/syrie-l-opposition-exige-le-depart-de-bachar-al-assad-mort-ou-vif-56e49cbe35702a22d550def1


  2. Pierre Le 13 mars 2016 à 02h07
    Afficher/Masquer

    Concernant la demande de déverrouillage d’un iPhone par le FBI, effectivement ce n’est qu’une question de temps et de moyens. La sécurité 100% est un mythe, même si vous vous connectez sur Internet en VPN chez les anciens de Pirate Bay (les connaisseurs apprécieront), on peut décrypter vos données. Mais cela demandera énormément de temps-machine, donc cela coûtera beaucoup d’argent, mais c’est faisable. Dans l’autre sens ça ne marche pas non plus: les logiciels de surveillance automatique ocr (reconnaissance de caractères) ne fonctionneront pas non plus si vous transformez votre texte en image (jpeg, tiff ou autre) et que vous lui appliquez une déformation bijective par un logiciel quelconque dont votre correspondant est équipé (1 exemple parmi d’autres) … Tout le monde s’est étonné que la NSA ait utilisé la surveillance de l’internet (soit-disant pour le contre-espionnage et la lutte contre le terrorisme) pour faire de l’espionnage industriel, mais c’est le meilleur moyen de rentabiliser un outil finalement assez peu performant. Quant à la campagne américaine…déliquescence de la démocratie, que peut-on ajouter…:-/


    • Pierre Le 13 mars 2016 à 02h52
      Afficher/Masquer

      A la question “Créer une polémique pour masquer la collusion entre services secrets et grandes compagnies ou avoir accès à un logiciel qui pourra facilement et rapidement décrypter le contenu d’un très grand nombre d’iPhones?”
      La réponse est…les deux, hélas. Avec le bonus marketing pour Apple


    • L'illustre inconnu Le 14 mars 2016 à 09h58
      Afficher/Masquer

      J’ai également tiqué au début de cette affaire alors que n’importe quel informaticien sait que ce que dit le FBI est un pur mensonge.
      En revanche je suis abasourdi que cela tienne aussi longtemps, sont-ils tous nul ou tous hypocrite dans ce monde pour que ce scandale mensonger du fbi ne soit mis à jour?


      • RGT Le 14 mars 2016 à 21h38
        Afficher/Masquer

        Les entreprises US sont OBLIGÉES de collaborer avec le FBI, la NSA et la CIA. C’est la loi qui les y oblige.
        Elles le font volontairement et même anticipent les demandes de ces organismes (coucou Micro$oft) en récupérant elles-mêmes les infos au passage pour leur usage personnel…

        Apple fait une pub mensongère jouant les vierges effarouchées.
        L’intérêt de cette entreprise est de collecter un max de données personnelles de ses clients, quitte à aller fouiner dans les données personnelles…
        Et ensuite à en refiler quelques miettes aux services secrets US pour ne pas avoir d’ennuis avec les autorités.

        S’ils ne collaborent pas, c’est directement case prison pour “entrave au patriot act” ou “gêne au military commissioning act”…

        Vous connaissez beaucoup de chefs d’entreprises qui seraient prêts à aller croupir dans un geole sordide à Guantanamo pour les “beaux-yeux” de leurs clients vous?

        A bal des faux-culs, les CEO des grosses boites US sont rois.


  3. triari Le 13 mars 2016 à 03h18
    Afficher/Masquer

    L’article de Noam Chomsky sur les raisons du succès de Trump avec un sous-entendu à la fin que ce serait un “fasciste” est intéressant mais tombe dans un écueil lassant à la longue pour se moquer sarcastiquement des populo wasp américains, on les définit ainsi comme étant “sous-éduqués”.

    En l’occurrence, une expression moins insultante et surtout plus exacte serait de les dire “sous-diplomés” ce qui n’est pas la même chose. Songez au nombre de gens ayant bénéficié des meilleurs diplômes et se comportant avec un manque d’éducation constant (regardez notre classe (pas si classe que ça) politique) et inversement, l’absence de diplômes ne signifie en rien l’absence d’une “bonne éducation” et d’une politesse que l’on apprend pas forcément dans les hautes écoles de commerce ou de sciences politiques.

    Je connais des gens qui n’ont jamais passé le bac et qui sont bien plus polis et mieux “éduqués”, qu’un m. Nicolas Sarkozy qui a pourtant DEA en sciences politiques.


    • Pierre Le 13 mars 2016 à 03h59
      Afficher/Masquer

      Je suis d’accord pour dire que le savoir n’est pas la sagesse. Mais le premier peut participer à augmenter la seconde (c’est malheureusement loin d’être toujours le cas).
      En tout cas, les indicateurs tel que l’espérance de vie, la santé (qualité de vie), les consommations de médicaments tel que les anti-depresseurs et les anxiolytiques, la consommation de drogue (tiens, à ce sujet, savez-vous que les anxiolytiques et l’ecstazy ou la crystalmeth sont tous de la famille des benzodiazépines – ce sont tous des dérivés avec quelques variations moléculaires) ont fait leurs preuves dans les analyses de l’état d’une société.


    • Chris Le 13 mars 2016 à 16h05
      Afficher/Masquer

      Il y a une persistance affligeante à confondre diplôme/mémoire avec intelligence, sans oublier bien sûr l’intelligence “du coeur” (*) qui fait que les humains sont prêts à collaborer pour une vie meilleure de leurs communautés et proches.
      Alors qu’un diplôme n’est que le constat de l’acquisition d’un savoir compartimenté. Ensuite ce qu’on en fait… ? De rares individus développent de manière créative le savoir acquis, alors que l’écrasante majorité pédale, tels des hamster dans leur roue, les théories opportunistes apprises.
      Je classe les 99,99% des politiciens que nous élisons parmi les hamsters.
      (*) malheureusement, l’intelligence du coeur n’a jamais produit des hommes riches et de pouvoir !


    • Tassin Le 13 mars 2016 à 16h24
      Afficher/Masquer

      La distinction est effectivement importante, mais je pense que les américains blancs sous-diplômés mais éduqués sont moins concernés par l’augmentation des taux de mortalité que les blancs sous-diplômés ET sous-éduqués.
      Le niveau de vie est souvent corrélé avec le degré de diplômes, mais le mode de vie (très influent sur la mortalité) est souvent corrélé à l’éducation.


    • Bobforrester Le 13 mars 2016 à 19h51
      Afficher/Masquer

      Education en anglais americain doit se traduire par instruction. Il n y a qu un pb de traduction. En français 2 sens instruction et savoir vivre grosso modo


  4. Eric83 Le 13 mars 2016 à 09h45
    Afficher/Masquer

    Louisiane, population de 4,6 millions d’habitants : 30 000 “fonctionnaires”, licenciés. Cette information dramatique démontre, s’il en est besoin, l’effondrement économique US en cours mais masqué par les stats de L’Etat US qui voudrait nous faire croire que le chômage est à 5% et que les américains connaissent le plein emploi.

    Pour mettre les licenciements en Louisiane en perspective, c’est comme si la région PACA licenciait 30 000 fonctionnaires ! Imaginons l’impact.

    Plusieurs sites communiquent régulièrement sur les licenciements au niveau international dans le secteur privé mais “oublient” le secteur public. L’hécatombe en Louisiane n’est sûrement pas un phénomène isolé aux US et/ou au Canada.


  5. BA Le 13 mars 2016 à 09h50
    Afficher/Masquer

    Une info concernant la Finlande :

    L’abandon de l’euro a de plus en plus d’adeptes en Finlande.

    L’euroscepticisme gagne du terrain en Finlande. Une pétition signée par plus de 50.000 citoyens, et déposée jeudi 10 mars devant le Parlement, va forcer les députés à débattre de l’éventualité d’un référendum pour que le pays abandonne l’euro.

    http://www.lesechos.fr/monde/europe/021757794054-labandon-de-leuro-a-de-plus-en-plus-dadeptes-en-finlande-1206154.php


  6. BA Le 13 mars 2016 à 10h29
    Afficher/Masquer

    L’info ci-dessus est au sujet du référendum qui sera peut-être organisé en Finlande, si le parlement finlandais accepte de consulter le peuple.

    Une info concernant la France :

    Une majorité de Français souhaite un référendum sur la sortie de la France de l’UE.

    http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/03/12/une-majorite-de-francais-souhaite-un-referendum-sur-le-frexit-la-sortie-de-la-france-de-l-ue_4881768_3214.html


  7. John V. Doe Le 13 mars 2016 à 11h02
    Afficher/Masquer

    Le site source pour l’information sur le délai de 20-25 ans pour l’Ukraine avant de rejoindre l’OTAN ou la CEE : http://www.dpa-international.com/news/asia/ukraine-will-not-join-eu-natofor-another-20-25-years-juncker-says-a-48506292.html


  8. theuric Le 13 mars 2016 à 13h25
    Afficher/Masquer

    Pour saisir ce qui arrive, il nous faut comprendre qu’un système peut passer d’un état à un autre en une transition très rapide, comme l’eau dans une casserole que l’on fait chauffer et qui passe de mouvements de convections plutôt lents (l’eau monte et descend de manière régulière en des sortes de rouleaux) à l’ébullition, qui est un état totalement différent du précédent.
    Pour ce qui en est de l’économie mondiale, il y aura, me semble-t-il, un phénomène similaire, ce qui veut dire que celle-ci passera rapidement d’un état à un autre de manière soudaine.
    Ainsi, les diverses informations qui nous parviennent en ce moment nous montrent, pour l’essentiel, la lente désagrégation de la-dite économie globalisée, sans pouvoir se prononcer sur ce vers quoi cela peut tendre parce que c’est impossible, hormis de dire que celle-ci s’arrêtera brutalement, que l’économie-monde stoppera d’un coup.
    Ainsi, toute conjecture future mondiale plus précise est, de fait, quasiment impossible à faire, à part quelques détailles, que ce soit au niveau politique qu’économique.
    Quoi qu’il en soit, faites des réserves.


  9. Pierre Le 13 mars 2016 à 13h37
    Afficher/Masquer

    Bonjour
    La déclaration de Junker sur L’Ukraine et surtout le non-rattachement de cette dernière à l’otan n’a sûrement rien à voir avec les 2 bombardiers russes qui sont passés au large de l’Europe occidentale et le sous-marin russe repéré au large du golfe de Gascogne (tous en eaux internationales). C’est moi qui ait l’esprit mal placé…


  10. BA Le 17 mars 2016 à 12h16
    Afficher/Masquer

    1- Le Danemark est le pays le plus heureux du monde.
    2- Suisse.
    .
    .
    32- France.

    http://www.lesechos.fr/monde/enjeux-internationaux/021773518815-la-france-est-seulement-le-32e-pays-le-plus-heureux-au-monde-1207805.php
    [modéré]


Charte de modérations des commentaires