Encore du boulot sérieux du journal Le Monde

Le 31 décembre, grande nouvelle : les “hackers russes” (apparemment les plus bêtes du monde, puisqu’ils se font “identifier” facilement) ont piraté le réseau électrique américain – super crédible…

le-monde-reseau-1

“Information” venue de l’AFP :

le-monde-reseau-5

qui l’a prise sur le Washington Post, grand pourfendeur aussi des “fake news” :

le-monde-reseau-6

La veille, CNN avait affirmé que Vladimir Poutine avait demandé la fermeture de l’école américaine de Moscou

Bon, après, le Washington Post s’est rétracté :

le-monde-reseau-7

suscitant une palanquée de retours arrières :

le-monde-reseau-2

le-monde-reseau-8

Ah non, le Huffinfton Post n’a pas corrigé – Groupe Le Monde oblige… ? Une fake news pour l’éternité… ?

Oui, vous avez bien lu, ce gros délire juste parce qu’un fournisseur d’électricité a trouvé un virus (soit disant russe, et qui n’avait encore rien fait) dans un PC portable non relié au réseau….

Ce qui suscité la colère de beaucoup de professionnels :

le-monde-reseau-4

ce à quoi l’AFP a répondu :

afp-2-20170102

L’AFP a failli présenter ses excuses – oups, et puis non…

On appréciera donc le souci de la vérification des informations, surtout sur un sujet aussi sensible (pitié, arrêtez de faire des articles obsessionnels sans preuves avec le mot Russie dedans pendant 15 jours, svp, qu’on souffle…).

Bref, encore une illustration du naufrage du journalisme en général et du Monde en particulier (incapable de temporiser pour contrôler une information et exiger des preuves), pleurant depuis deux mois sur le fait que des fake news se répandent, et qui est pris la main dans le pot de confiture comme un vulgaire site “pute à clics” prêt à tout pour insérer les mots “russe”, Poutine, Trump ou hackers…

P.S. : la réaction du gouverneur du Vermont :

vermont

58691209c361888f178b4594-1728x800_c

le-monde-reseau-3

88 réponses à Russie : et encore une “fake news” du journal Le Monde…

Commentaires recommandés

Fritz Le 06 janvier 2017 à 06h22

J’attends l’analyse de ce ragot par :
Conspiracy Watch
Les Décodeurs du Monde
Le vrai-faux de l’Info (Europe 1, à 6h 55)

Pourtant, Le Monde avait un argument de poids : dans virus, il y a russe.
On est un journal de référence ou on ne l’est pas.

  1. Candide Le 06 janvier 2017 à 05h26
    Afficher/Masquer

    Superbe article !

    Merci de dénoncer ces manipulateurs qui après avoir usé jusqu’au bout le concept-insulte de complotiste (ou facho) viennent d’inventer un concept encore plus osé (quand on connait les manipulations) de FAKE NEWS.

    Vous savez , à leurs yeux, vous êtes aussi l’auteur d’un fake-blog, écrivant des fake-news sur votre fake-clavier made-in-fake-china et nous sommes des fake-accounts. D’ailleurs vous écrivez vous-mêmes ces fake commentaires n’est-ce pas ?

    Enfin bref, soTrue-WaPo et soTrue-LeMonde vont continuer à nous pondre des soTrue-articles pour nous, la masse “malléable” (Hillary) et abrutie.


    • Allan Bic Le 06 janvier 2017 à 16h38
      Afficher/Masquer

      À quand une pétition sur change.org pour demander l’arrêt des subventions scandaleuses des médias officielles, qui en plus sont toutes tenues par les mêmes responsables qui prônent une économie libérale.


    • Mouarf Le 06 janvier 2017 à 23h27
      Afficher/Masquer

      Tout ça pour arriver à la seule conclusion possible : Fake off!!!


  2. Anatole27 Le 06 janvier 2017 à 05h32
    Afficher/Masquer

    On remarquera en passant que Gregoire lemarchand (AFP) est l’auteur d’une liste sur twitter
    qui s’appelle Hoaxes/Verification/UGC et qui recense les meilleurs detecteurs de Fake de la planête

    https://twitter.com/greglemarchand/lists

    Ben flute apparemment ça suffit pas, on doit supposer qu’ils avaient croisé l’info
    mot clé Russe présent + mot clé Hacker présent = #info valide

    Loin de les insulter nous remarquerons que ces braves gens font preuves d’un manque de professionnalisme incroyable

    https://twitter.com/greglemarchand/status/817139368020230144


    • Georges Clounaud Le 06 janvier 2017 à 07h53
      Afficher/Masquer

      Merci Anatole27 pour le lien.
      Une rapide visite sur la page d’accueil tweeter de ce “chevalier blanc” Grégoire Lemarchand peut tout de suite être instructive sur le profil de ces nouveaux chiens de gardes 2.0. De vrais caricatures. Des jeunes sur-diplômés, majoritairement travaillant dans la com, biberonnés au droitl’hommisme. Des bobos hautains sûrs de leur supériorité intellectuelle mais souffrant tous de botulisme.
      Ce même Lemarcharchand a ainsi repris un tweet d’un de ses congénères ironisant sur un papier du Monde Diplomatique pourtant bien senti :
      Le tweet : ” La finesse d’analyse de ce texte sur les “fake news” est impressionnante (ironie)”
      L’article du diplo : http://www.monde-diplomatique.fr/2017/01/RIMBERT/56980
      Jugez sur pièce.
      Au passage, saluons les efforts du diplo, rare journal (le seul ?) à ne pas sombrer dans ce naufrage médiatique…


      • Alain Hache Le 06 janvier 2017 à 22h01
        Afficher/Masquer

        Le recrutement des journalistes à l’AFP se fait uniquement sur des critères politiques. Le vivier, ce sont les stagiaires qui sont tous bardés de diplôme (Sciences-Pô, écoles de journalisme du Top Five etc.). Ce ne sont pas les compétences qui entrent en ligne de compte, mais les opinions politiques, c’est-à-dire être politiquement correct.


    • tepavac Le 07 janvier 2017 à 17h31
      Afficher/Masquer

      Réponse d’un blogueur sur les facks et hoax;
      “Sean Davis

      @seanmdav

      Le hack de l’OPM a violé la vie privée de 18 millions d’Américains, mais Obama n’a rien fait. Podesta se hameçonné et Hillary perd? Defcon 1.

      https://sputniknews.com/us/201701071049353362-us-russia-hacking-china/


  3. Fritz Le 06 janvier 2017 à 06h22
    Afficher/Masquer

    J’attends l’analyse de ce ragot par :
    Conspiracy Watch
    Les Décodeurs du Monde
    Le vrai-faux de l’Info (Europe 1, à 6h 55)

    Pourtant, Le Monde avait un argument de poids : dans virus, il y a russe.
    On est un journal de référence ou on ne l’est pas.


    • deepnofin Le 06 janvier 2017 à 07h03
      Afficher/Masquer

      Et un article complet de ConspiHunter aussi. Thomas Huchon, le journaliste honnête et consciencieux, devrait sauter sur l’occasion ! #CavapleurerdansleschaumièresdujournalLeMonde


    • Florent Le 06 janvier 2017 à 13h53
      Afficher/Masquer

      Rien à attendre effectivement de ces “références”. Un exemple parmi d’autres chez les “décodeurs” du monde: le titre de l’article “La population française en croissance surtout dans les villes moyennes” est un contresens par rapport à l’interprétation d’un graphique sur la croissance démographique des communes. Plusieurs lecteurs (de moins en moins dupes d’ailleurs) ont souligné cette mauvaise interprétation mais il n’y a toujours aucune correction au bout de trois jours. Bref, des décodeurs incapables d’analyser un graphique que des lycéens sont censés comprendre et qui se targuent de décrypter l’actualité? C’est rassurant!
      A lire donc:
      http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/01/03/la-population-francaise-en-croissance-surtout-dans-les-villes-moyennes_5057082_4355770.html


  4. Dizalch Le 06 janvier 2017 à 06h35
    Afficher/Masquer

    Le Monde, comme tout un chacun a pu voir sur la crise en Syrie et l’élection US, fait parti de ces “Mainstream” qui clament haut et fort, ainsi qu’à corps et à cris, a un “contrôle” -de la diffusion de l’information- sur internet”… Mais il faut être dupe, ou idiot utile pour avaler leur couleuvre… Ils ne méritent par leurs titres de journaliste, car ils font honte au concept sur lequel se base leur métier… Ils passent leur temps à geindre et accuser “les populistes”, les “Russes” de leurs piteux “lectorat/audimat”, mais ils en sont la cause principale, ce sont les premiers à faire ce qu’ils reprochent aux “autres”… c’est risible, et dangereux pour les démocraties, dans le sens où certains États sont prêt à leur emboiter le pas pour tenter d’assoir leur autorité sur internet et sur le contrôle de l’info… (cf. US, Allemagne et dernièrement Italie qui le demande aussi via l’UE…)
    Quand est-ce qu’ils rendent leurs cartes de presse?… Et que l’on arrête de les subventionner?…


  5. LA ROQUE Le 06 janvier 2017 à 06h48
    Afficher/Masquer

    Ce qui est incroyable c’est que ces journaux cherchent à décrédibiliser les infos que l’on peut trouver sur le net et cerise sur le gâteau il touchent des subventions payer par nos impôts !


    • LA ROQUE Le 06 janvier 2017 à 07h53
      Afficher/Masquer

      Pour info montant de l’aide pour “Le Monde'” en 2016 : 5 436 216 euros


      • Laurent Le 06 janvier 2017 à 08h13
        Afficher/Masquer

        Il s’agirait plutôt de 18 685 411 € pour “Le Monde” en 2016 !
        http://entreprendre.fr/les-20-journaux-les-plus-subventionnes-par-letat-en-2016


        • Catalina Le 06 janvier 2017 à 11h07
          Afficher/Masquer

          quand on pense que des gens ne mangent pas à leur faim en France alors qu’on file 18 et quelques millions à un médiamensonge…..Il est beau “l’honneur français”…..elle est “belle” la “moralité” des zélites casteuses.


          • lvzor Le 06 janvier 2017 à 11h53
            Afficher/Masquer

            Le Monde est honnête, il fait le boulot pour lequel le régime le gratifie 🙂


        • LA ROQUE Le 06 janvier 2017 à 15h43
          Afficher/Masquer

          Oui Laurent c’est juste et pour un total de 400 millions d’euros pour l ‘ensemble de la presse!
          A cela il faut ajouter la niche fiscale dont profitent les journalistes:
          Chaque journaliste peut déduire de son revenu réel une somme forfaitaire plafonnée à 7 650 €. Pour un journaliste confirmé, gagnant 3 000 euros nets par mois (3 700 bruts), soit 36 000 euros par an, cette déduction diminue son revenu imposable de 18 %.Cet abattement a pour effet direct que de nombreux journalistes sont bénéficiaires de la prime pour l’emploi .
          https://fr.wikipedia.org/wiki/Aides_%C3%A0_la_presse_en_France#Les_imp.C3.B4ts_des_journalistes
          Lorsque certains de ces journalistes montrent du doigt les assistés cela ne manquent pas de piquant.


      • Catalina Le 06 janvier 2017 à 08h46
        Afficher/Masquer

        et ben……moi je pense qu’au lieu de fliquer les chômeurs et rsistes qui n’essayent pas de nous manipuler, on devrait fliquer ce “journal” et cesser de lui verser des subventions, d’autant plus que pour ses propriétaires milliardaires qu’est-ce que que 5 436 216 euros ?
        Cet argent devrait être injecté dans des projets qui servent à quelque chose pour les Français.


  6. Pascalcs Le 06 janvier 2017 à 07h00
    Afficher/Masquer

    Et comme d’habitude, les pays Baltes et autres voisins de la Russie, atteints de paranoïa paroxysmique engendrée par le suivisme aveugle des directives venant d’outre-atlantique, ne sont pas en reste sur le sujet comme vous pouvez le constater:

    http://www.ibtimes.co.uk/lithuania-claims-have-found-russian-spyware-government-computers-1597897

    http://www.ibtimes.co.uk/russias-neighbours-fear-cyberthreats-us-election-hacking-saga-rages-1597160

    Eux aussi (sur recommandation de la CIA sans doute) voient désormais le cyberespionnage russe partout dans leur cour. Comme cela ça va donner une raison supplémentaire à l’OTAN pour renforcer sa présence aux frontières Russes.

    Logique implacable.


    • gracques Le 06 janvier 2017 à 10h20
      Afficher/Masquer

      Heu , vous êtes sûr que la paranoïa réelle de ces contrées vienne de la CIA? Et pas de leur histoire ?


      • openmind Le 06 janvier 2017 à 11h10
        Afficher/Masquer

        Ne soyons pas monolithiques dans nos analyses, bien sûr que l’histoire récente des pays Baltes influe sur le comportement médiatique et la perception des citoyens de ces pays mais c’est justement pourquoi des organes comme la CIA ( en Ukraine c’est flagrant) ont la partie facile pour instiller plus de haine par n’importe quel moyen notamment les fake news pour augmenter les tensions ce qui semble être le but actuel de l’oligarchie avec Obama et consor aux commandes. Il faut sans cesse dénoncer cela pour éviter la propagation à nos Nations de la haine d’autrui (la Russie notamment). Le mythe de Sisyphe prend ici tout son sens.


      • UltraLucide Le 06 janvier 2017 à 18h19
        Afficher/Masquer

        La CIA exploite et renforce ¨leurs multiples peurs et rancoeurs contre la Russie, bien réelles car issues de leur histoire avec leur puissant voisin, et ce pour en faire une véritable paranoïa, bien réelle également, et que ladite CIA utilise alors contre la Russie. Tout cela est-il bien moral, dites-moi?


        • Krystyna Hawrot Le 10 janvier 2017 à 15h30
          Afficher/Masquer

          La problématique des Etats baltes est qu’ils oppriment sur leur territoires la moitié de leur population: les russophones, qui malgré 25 ans de discriminations diverses (fermetures des écoles, journaux, centre culturels russophones, interdiction de siéger à leurs députés par des lois anticommunistes, propagande haineuse sans relâche) sont toujours là et ne sont pas partis nulle part, justement parce qu’ils ne ne sentent pas russes mais russophones, surtout si leur familles vivent là depuis 200 ans. Mais il est évident que plus la situation économique, sociale et politique s’aggrave, ces minorités jusqu’alors fidèles citoyens, seront tentés par l’irrédentisme et demanderont à la Russie, plutôt qu’à l’UE, de les soutenir. J’en veut pour preuve l’action des rares députés russophones au Parlement européen, comme Tatiana Zdanoka, députée russophone lettone, qui alerte depuis des années sur les discriminations que subissent ces citoyens européens, que l’UE méprise profondément. Le délire des élites politiques baltes vient de leur manque d’assise réelle – moins ils ont de soutient, plus ils font de paranoia russophobe.
          https://en.wikipedia.org/wiki/Tatjana_%C5%BDdanoka


  7. Dizalch Le 06 janvier 2017 à 07h01
    Afficher/Masquer

    Précisément, et peut-être feraient-ils mieux de faire comme certains:
    https://www.buzzfeed.com/alimwatkins/the-fbi-never-asked-for-access-to-hacked-computer-servers?utm_term=.olR1ma3Bv#.iq58L9RGO
    ça va pas arranger la “thèse du hackage par les Russes – c’est sûr qu’on vous dit”… les guignoles ces “télécopieurs” “afp, et autres”…
    😉


    • V_Parlier Le 06 janvier 2017 à 23h11
      Afficher/Masquer

      Mais le pire, c’est qu’actuellement un bon nombre de médias français embrouillent volontairement le pseudo-sujet du “hacking russe” en mélangeant la rumeur d’origine et ses “dérivées” (emails, machines de vote et électricité) afin que chacun l’interprète de la pire façon possible. Réaction d’Assange: http://www.youtube.com/watch?v=uG7EaTKjcyw .


    • sg Le 07 janvier 2017 à 01h32
      Afficher/Masquer

      Effectivement ce n’est pas les agences de renseignement américaines qui ont fait l’analyse sur machine mais CrowdStrike, un contractant privé, dont la branche sécurité est gérée par un ancien membre du FBI spécialiste de la sécurité informatique.

      En conséquence, cela donne pour moi plus de crédibilité à l’analyse que si c’était fait par le FBI ou autres, étant donné la légitimité et la notoriété de cette entreprise: ils ont travaillé sur plusieurs hacks d’envergures internationales, dont le fameux Sony Pictures hack.

      Après, il y a la possibilité qu’ils aient falsifiés leur analyse pour coller à la demande de leur client, le DNC (le client est toujours roi), mais c’est quand même une boite qui tourne sur sa crédibilité, donc s’ils ont fait cela, ils risque de perdre toute crédibilité et de fermer, tout court.

      Autre possibilité: le FBI et consorts ont extrapolé le rapport de CrowdStrike qui mentionnerait une source russe, mais pas forcément gouvernementale…


      • V_Parlier Le 07 janvier 2017 à 10h52
        Afficher/Masquer

        L’extrapolation d’un rapport sérieux pour l’interpréter à sa sauce est en effet une pratique courante pour se donner du poids, et abondamment utilisée dans l’affaire du MH17 par exemple. Les hypothèses techniquement possibles les plus arrangeantes pour l’extrapolateur deviennent alors vite des “preuves”.


        • sg Le 07 janvier 2017 à 17h32
          Afficher/Masquer

          J’ai creusé un peu plus techniquement le sujet, et j’ai trouvé cette superbe analyse:

          https://www.wordfence.com/blog/2016/12/russia-malware-ip-hack/
          https://www.wordfence.com/blog/2017/01/election-hack-faq/#proof

          Résumé: le hack est un webshell PHP d’origine Ukrainienne, et il y a des tonnes d’adresses IP qui ont été utilisées, dont la plupart sont inconnues ou américaines (en 3e position viennent les russes puis d’autres de nombreux pays). Et les plus gros hackeurs utilisaient TOR (donc d’origine inconnue). Conclusion: pas de lien évident avec la Russie (et encore moins avec les services de renseignement).

          D’autre part, Glenn Greenwald doute grandement, et je l’ai rarement vu se tromper. Enfin, Craig Murray a annoncé être celui qui a remis les données a WikiLeaks, les ayant lui-même obtenu par un salarié du DNC:

          http://www.washingtontimes.com/news/2016/dec/14/craig-murray-says-source-of-hillary-clinton-campai/

          Ce serait donc un LEAK (fuite interne) et non pas un hack.


          • sg Le 07 janvier 2017 à 17h37
            Afficher/Masquer

            PS: le lien avec les articles sur le réseau électrique, c’est que tout bêtement suite au rapport des services de renseignement américain donnant la signature du hack, un prestataire du réseau électrique américain a scanné les ordinateurs de son personnel et l’a détecté sur un.

            C’est donc le même hack dont il est question dans les deux cas (du parti démocrate DNC et de l’ordi du réseau électrique).

            Sachant que le hack cible des sites webs PHP tels que WordPress, on peut se demander comment il a pu se retrouver sur l’ordinateur d’un des employés (peut-être car il développe sur son ordinateur des sites webs hobbys qui n’ont rien à voir avec son boulot? Avec un stack LAMP local de test, donc très peu sécurisé?). Car le hack ne peut cibler que des serveurs, pas des ordinateurs lambda (c’est pas n’importe quel ordi qui peut le faire tourner, il faut un interpréteur PHP, et ça ne s’installe pas tout seul).

            Cela révèle bien la paranoia et le storytelling actuel: il suffit d’un hack slave (ukrainien) avec quelques adresses IP venant de Russie (mais la plupart venant du reste du monde) pour que la Russie soit accusée… C’est juste ridicule si c’est ça (on verra les preuves du dossier final)…


  8. Catalina Le 06 janvier 2017 à 07h31
    Afficher/Masquer

    “Le Monde : « Ayant en mémoire les pièges dans lesquels étaient tombés certains médias lors de la guerre du Golfe, la rédaction se méfiait de la communication officielle (…) Montrer, expliquer, débattre : malgré quelques hésitations inévitables face à ce genre d’événement, Le Monde a largement rempli son contrat. » ”

    Un bon fou rire dès le matin !!!!

    “Goebbels peut aller se coucher ”

    http://www.chroniquesdugrandjeu.com/2017/01/goebbels-peut-aller-se-coucher.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail


    • Christophe Le 06 janvier 2017 à 08h18
      Afficher/Masquer

      otan le dire tout de suite, “les cons ça ose tout”… une synthèse historique et remarquable des fakes de l’otan !


    • Pierre Bacara Le 06 janvier 2017 à 15h20
      Afficher/Masquer

      CHARLES VII, FRANCOIS Ier ET JOSEPH GOEBBELS

      “Goebbels peut aller se coucher ”

      [post coupé en deux]

      Lire la propagande du début du XXIe siècle à l’aune des “do’s and don’ts” du ministre de la propagande d’Hitler a le mérite d’être rationnel mais a le défaut d’inciter à croire que la propagande est une création du ci-devant “boîteux”.

      Dans les faits, le couple politique (guerres comprises) – propagande est tout de même plus vieux que cela.

      Pour ne prendre que des exemples bien de chez nous, il existe encore une foule de Français qui sont prêts à jurer que Jeanne d’Arc et sa sainte oriflamme ont apporté à la France la libération contre les Goddons responsables de cent ans de sang en notre royaume. En la basilique Saint-Denis, le bon roi Charles doit encore en sourire de satisfaction en se disant que décidément, une jolie histoire de Pucelle est tout de même plus “sexy” qu’une histoire d’artillerie et de banquiers qui ont permis d’en financer le développement.

      (…)


      • Pierre Bacara Le 06 janvier 2017 à 16h32
        Afficher/Masquer

        CHARLES VII, FRANCOIS Ier ET JOSEPH GOEBBELS [fin]

        “Goebbels peut aller se coucher ”

        Trois générations après le roi Bien Servi, son succeseur François réussirait presque aussi bien avec son étroudissante campagne de com’ réussisant à faire croire, pour les siècles des siècles, que la bataille de Marignan (la fameuse de 1515) avait été une victoire décisive digne d’être gravée dans le marbre de l’histoire de France.

        Ni Goebbels ni les Clinton n’auraient fait mieux que ces deux-là – pour ne citer que ceux-là.


        • Bernard Le 06 janvier 2017 à 23h45
          Afficher/Masquer

          Dans la même veine que Marignan, tout le monde est convaincu que la Bérézina est une bataille perdue par la France. Et les Russes (pour ne pas toujours taper sur les mêmes) apprennent que la bataille de la Moscova fut une victoire russe (à la suite de laquelle l’armée qui a reculé était la russe…).

          Le plus marrant étant que tout ce beau monde s’accorde sur le fait que Napoléon était un odieux propagandiste (ce qui n’est pas faux, mais la paille et la poutre…)


        • V_Parlier Le 07 janvier 2017 à 11h10
          Afficher/Masquer

          Il y a quand même différents niveaux de gravité dans la propagande.

          Il y a celle de “l’orgueil national” que toutes les nations pratiquent, présentant leur propre histoire à leur avantage. C’est propre à l’humain, et tant que ça n’est pas instrumenté pour exciter les instincts guerriers c’est pardonnable.

          Il y a en revanche celle qui a réellement pour but de nuire à des états tiers pour des raisons bien autres que la simple défense, celle qui tue, qui fait haïr, qui déprime, qui disculpe les criminels aux commandes. Et c’est en ce sens que le parallèle universel entre toutes les propagandes de l’histoire me semble un peu hasardeux.


          • Bernard Le 07 janvier 2017 à 15h14
            Afficher/Masquer

            Je vous rejoins totalement sur le fait qu’un monde sans propagande relève de l’utopie.

            Je vous rejoins également sur le fait qu’une propagande visant un pays tiers est plus nocive qu’une propagande glorifiant le pays émetteur.

            Toutefois, mentir pour se mettre en valeur revenant à minorer les mérites d’un autre voire à lui adresser des torts non justifiés, ça reste nocif à mes yeux. L’insulte est indirecte et non plus directe, certes, mais ça demeure blessant.


  9. yann 35 Le 06 janvier 2017 à 07h32
    Afficher/Masquer

    je confirme toutes ces infos, et, comme nouvelle preuve, il y a cette malveillante vague de froid venant de l’est indubitablement provoquée par Poutine.


    • Charles Le 07 janvier 2017 à 00h27
      Afficher/Masquer

      C’est pas de chance. Encore une fausse information: la vague de froid vient de Scandinavie.
      http://www.francesoir.fr/lifestyle-vie-quotidienne/la-premiere-vague-de-froid-de-lhiver-deferle-sur-la-france


      • V_Parlier Le 07 janvier 2017 à 11h04
        Afficher/Masquer

        Oui, mais c’est parce-que Poutine les a payés pour ça 😉


        • Lysbeth Levy Le 07 janvier 2017 à 17h34
          Afficher/Masquer

          Après Julien Salingues la “série sur la Syrie” n’en finit pas de diviser à “gauche” ou “présumée anti-impérialiste” voir la charge d’Alain Gresh contre Jean Luc Mélenchon sur l’histoire (complotiste ?) du pipeline qui passerait par la Syrie en cas de victoire des alliés occidentaux :
          http://kurultay.fr/blog/?p=1083
          “SYRIE : POUR EN FINIR AVEC CETTE HISTOIRE DE GAZODUCS”
          Le culot de Alain Gresh de prétendre que c’était bien une “révolution du peuple” et non des basses vues commerciales de la part des Occidentaux gaz et pétrole.:”
          ” Ultime avatar des complots judéo-maçonniques qui ont agité les esprits névrosés du début du XXème siècle (jusqu’aux horreurs que l’on sait), tout ne serait aujourd’hui que conjuration pour le pétrole et le gaz, qu’affaire de “gros sous” et de géopolitique de ressources énergétiques en voie d’épuisement”
          Malgré les preuves que j’ai mis en ligne il m’a bloqué car j’ai dénoncé la collusion des Frères musulmans et de la CIA !


          • lon Le 08 janvier 2017 à 12h15
            Afficher/Masquer

            Lysbeth c’est un papier de Cédric Mas et non Alain Gresh !!


        • lon Le 08 janvier 2017 à 12h16
          Afficher/Masquer

          Tout à fait, en bon chef mafieux Poutine envoie le froid et vend le remède , son bon gaz bien calorique ..mais que fait l’OTAN ???


  10. Gonzo Le 06 janvier 2017 à 07h38
    Afficher/Masquer

    Gros problème qu’est la réduction à l’extrême du plan analytique lorsque que l’on dispose d’une carte de presse; et comme le souligne l’afp par un “c’est pas faux”, tel que dans kaamelot, le plan analytique ici peut être est construit ainsi:

    thèse: américain + pc + j’aime
    antithèse: russe + web + virus
    synthèse: hacker + pas bien

    a moins qu’il n’y ai plus aucun plan analytique et qu’il faille tout simplement reformuler.


  11. L'aieuil Le 06 janvier 2017 à 07h41
    Afficher/Masquer

    Le plus drôle dans tout ça c’est que vu sa vétusté on fait pas plus analogique que la grille électrique US. Sorti deux ou trois systèmes de diagnostiques (qui eux même prennent leur données sur les instruments originaux analogiques) la majeure partie de la gestion du réseau elle se fait avec des gros interrupteurs rouillés qui ont parfois l’age de Thomas Edison…


    • Alfred Le 06 janvier 2017 à 15h30
      Afficher/Masquer

      Ce qui rend l’ensemble robuste en cas de conflit….


      • L'aieuil Le 06 janvier 2017 à 15h52
        Afficher/Masquer

        Pas vraiment non. La grille étant perpétuellement sous une pression extrême due au constant sous-investissement elle est parfaitement capable de s’écrouler toute seule.
        https://en.wikipedia.org/wiki/Northeast_blackout_of_2003.

        Il est extrêmement douteux qu’elle survive ne serait ce que des terroristes audacieux, alors un vrai conflit…


        • juliettedesesprits Le 07 janvier 2017 à 05h22
          Afficher/Masquer

          Souvenez vous du Black out a New York au cours de l été 2002 qui a duré 24 heures…un témoignage de la faiblesse du réseau électrique qui n a pas eu besoin des russes pour sauter ! A l époque on a pensé a Al quaida un an après le 11 septembre.’
          Il faut toujours un coupable potentiel pour endosser les erreurs…


  12. Boubanka46 Le 06 janvier 2017 à 07h45
    Afficher/Masquer

    Le conflit en Ukraine a déjà montré la capacité de nos média à diffuser des informations non contrôlées et à camoufler ou minimiser celles n’allant pas dans le “bon” sens.


    • UltraLucide Le 06 janvier 2017 à 18h26
      Afficher/Masquer

      Nos medias ont même réussi à occulter aux français l’existence du bataillon Azov, du groupe Pravy Sektor, et le passé national-socialiste récent du parti Svoboda de leur ami Oleg Tyannibok, grand ami de Mr Fabius et de Mr Mc Cain. On n’a même vu aucun drapeau nazi en plusieurs années, et personne en France ne sait que les logos des “progressistes” ukraininens amis de Mme Nuland sont en fait dessinés avec le symbole nazi WolfSängel, le crochet à loups, qui était celui de la Division SS Das Reich, celle de Tulle et Oradour sur Glane. Le fait que Mr Fabius et mme Nuland, rejetons d’importantes famille juives, fricotent avec d’authentiques nazis pour nuire à la Russie, et le cachent si bien et si longtemps aux français ne manque quand même pas de sel….[MODERE : Loi gayssot] OK, carton jaune.


  13. Catalina Le 06 janvier 2017 à 07h53
    Afficher/Masquer

    en fait, comme “la réalité inventée”, s’évente, les USA ont décidé de noyer toutes les infos dans des éditions de “fausses nouvelles”, dernier espoir pour eux de continuer à noyer les lecteurs dans leur “réalité-inventée”, de fait, ils n’ont plus que ça, c’est la panique maintenant que le voile de mensonges posé sur la Syrie s’est soulevé.
    Alors, au lieu de se repentir, ils décident d’en faire encore plus et publient maintenant tout un tas de fausses nouvelles en espérant que le lecteur y perdra son latin !Avant, c’était déjà le cas, ils ne publiaient que des manipulations, mais là, c’est carrément un objectif ” publier de fausses nouvelles” pour aliéner le lecteur.


  14. Toff de Aix Le 06 janvier 2017 à 07h57
    Afficher/Masquer

    Qu’il me soit permis ici de poster un lien vers un article éclairant tout particulièrement la situation selon moi..
    http://www.chroniquesdugrandjeu.com/2017/01/goebbels-peut-aller-se-coucher.html

    En résumé ce à quoi nous assistons(et que peu de monde semble remarquer) c’est à une préparation des mentalités à la guerre.


    • Pierre Bacara Le 06 janvier 2017 à 14h15
      Afficher/Masquer

      CHARLES VII, FRANCOIS Ier ET JOSEPH GOEBBELS

      Lire la propagande du début du XXIe siècle à l’aune des “do’s and don’ts” du ministre de la propagande d’Hitler a le mérite d’être limpide mais a le défaut d’inciter à croire que la propagande est une création du ci-devant “boîteux”.

      Dans les faits, le couple politique (guerres comprises) – propagande est tout de même plus vieux que cela.

      Pour ne prendre que des exemples bien de chez nous, il existe encore une foule de Français qui sont prêts à jurer que jeanne d’Arc et son saint oriflame ont apporté à la France la libération contre les Goddons responsables de cent ans de sang en notre royaume. En la basilique Saint-Denis, le bon roi Charles doit encore en sourire de satisfaction et se dire que décidément, le scénario de la Pucelle est tout de même plus “sexy” que celui d’une victoire due essentiellement à l’artillerie et aux banquiers qui ont permis d’en financer le développement.

      Trois générations après le roi Bien Servi, son succeseur François réussirait presque aussi bien avec son étroudissante campagne de com’ réussisant à faire croire, pour les siècles des siècles, que la bataille de Marignan (la fameuse de 1515) avait été une victoire décisive digne d’être gravée dans le marbre de l’histoire de France.

      Ni Goebbels ni les Clinton n’auraient fait mieux que ces deux-là – pour ne citer que ceux-là.


  15. Dizalch Le 06 janvier 2017 à 08h00
    Afficher/Masquer

    Ce qui est surtout frappant, c’est le manque de “recherche” de ces “apprentis journaleux”…
    Petit exercice “simple” pour eux…
    Prenons, Un journal, “dit -de référence-” le NYT.
    Joignons la Narrative “Piratage par puissance étrangère”…
    Cherchons…
    Et nous trouvons:
    http://www.nytimes.com/2003/01/17/us/threats-responses-computer-security-increase-electronic-attacks-leads-warning.html
    http://bits.blogs.nytimes.com/2014/05/29/cyberespionage-attacks-tied-to-hackers-in-iran/?_r=0
    http://www.nytimes.com/2016/07/30/us/politics/clinton-campaign-hacked-russians.html

    Les points communs?… dans les trois articles, “l’Ennemi” a attaquer / discréditer, est accusé de cyber-espionnage de La Nation US…
    = 1er article de 2003, Guerre en Irak…
    = 2ème article de 2014, Iran…
    = 3ème article 2016, les Russes qui dérangent en Syrie, etc.

    => Quelle rhétorique… il faudrait voir à ce que ces “journaleux” changent de disque et “enquêtent”… ou qu’ils rendent leur carte de presse… merci


  16. caliban Le 06 janvier 2017 à 08h32
    Afficher/Masquer

    Merci pour ce billet qui éclaire assez bien le mode de fonctionnement de nos médias.

    Un flux continu d’informations traitées sans recul :
    • au mieux faute de temps
    • au pire par souci du buzz (j’aime assez l’expression “pute à clics” :))
    • … et dans tous les cas avec un souci de l’informer totalement absent

    Au point qu’informer ou désinformer soit une seule et même pratique professionnelle consistant à écouler la marchandise information à travers les tuyaux.

    Est-il abusif de faire le rapprochement avec le mode de production en vigueur dans les autres secteurs de l’économie et où l’impératif est, quelles que soient les conséquences humaines et écologiques, de faire du chiffre. C’est à dire littéralement, évacuer le verbe, la discussion, la réflexion, l’intelligence.

    Société & spectacle affligeants.


  17. Eg.O.bsolète Le 06 janvier 2017 à 09h27
    Afficher/Masquer

    “La propagande devrait être gratuite” – Chris Martenson

    Fake News And The Demise Of The Legacy Media
    https://www.youtube.com/watch?v=_yS0Da6nbzQ


  18. Linder Le 06 janvier 2017 à 09h32
    Afficher/Masquer

    L’article du monde est digne d’un célèbre spectacle de Coluche :

    paragraphe 3 : “se référant à des responsables américains non identifiés”

    paragraphe 5 : “les autorités américaines ignorent” … “supputant” (je crois que je vais donner un autre sens à ce mot, faire la sous-p … ) … “fournisseur non identifié par les sources du journal”

    Et dire que je me suis fait traiter de “délirant” quand j’ai parlé de propagande anti-russe à une collègue enseignante, dont le métier est de faire apprendre à raisonner.


  19. Pierre Bacara Le 06 janvier 2017 à 09h48
    Afficher/Masquer

    NOUVEL AN A KIEV

    Dans le domaine du monde russe à la Saint-Sylvestre/Nouvel An, voici qui n’est PAS UN FAKE : la CELEBRATION DU NOUVEL AN A KIEV. Comme chaque année depuis 2014 a lieu le défilé des Héros – entendez principalement Stepan BANDERA (1909-1959, http://russia-insider.com/sites/insider/files/e2b8394251d0057eb6302f909f30357c,641,0,0,0.jpg) et Roman CHOUKHEVITCH (1907-1950, https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/9/9d/Roman_Josypovy%C4%8D_%C5%A0uchevy%C4%8D.jpg).

    Stepan BANDERA, l’un des piliers de l’organisation nationaliste ukrainienne O.U.N. puis fondateur de l’OUN-B, a suscité, dès 1939 la création de la Légion ukrainienne de la Wehrmacht.

    Roman CHOUKHEVITCH été le commandant ukrainien de cette formation, puis du 201e bataillon de sécurité SS avant de prendre la tête de l’organisation ukrainienne U.P.A., l’une des contributrices à la création de la 14e division SS “Galicie” en 1943.

    Voici la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=2y8v5nwLLGg


  20. Dahool Le 06 janvier 2017 à 10h25
    Afficher/Masquer

    Bonjour

    Une idée comme ça…

    Un bon “nuit debout” des lecteurs d’OB et amis alternatifs devant le siège d’Itv, Bfm ou le monde afin de dénoncer les médias mensonges !

    Associez-vous, marchez et scandez !
    “Ouaf ouaf, on en a marre des chiens de garde.
    Paf paf, attention ça barde !”

    Hurlez comme des loups ! Nous ne sommes pas apprivoisés.
    Je crois qu’il est temps.


    • John B Le 06 janvier 2017 à 12h25
      Afficher/Masquer

      A part les faire rigoler du haut de leur tour, ça servirait pas à grand chose.

      Ce qu’il faudrait faire c’est lancer un boycotte de ces média-menteurs, et non pas dénoncer leur manipulation tout en continuant à publier leur articles.

      Quand une bonne partie des intellectuel et autres penseurs (libres et indépendant hein, cela va de soit) profiteront de chaque occasion pour dire qu’ils ne lisent plus et n’accordent plus aucun crédit à ces organes de propagandes en raisons des nombreux cas de manipulation intentionnelle de l’information, ça commencera à faire une peu tilt chez les gens.

      Ah ben non suis-je bête, les moutons ne lisent QUE le Monde & Co. Ils ne s’en rendront jamais compte.

      J’ose pas imaginer l’état de notre société aujourd’hui si il n’y aurait pas eu internet, en tout cas au niveau de l’information.


      • caliban Le 06 janvier 2017 à 16h20
        Afficher/Masquer

        “J’ose pas imaginer l’état de notre société aujourd’hui si il n’y aurait pas eu internet, en tout cas au niveau de l’information.”

        En l’occurrence Internet n’a pas que des vertus. C’est bien d’une “pute à clics” dont il est question dans cet article.

        Dit autrement, c’est parce que les journalistes doivent traiter l’information en flux tendus, comme une simple marchandise à vendre (les clics), qu’ils font n’importe quoi d’un point de vue journalistique.

        Je crois qu’Internet :
        • d’une part amplifie des travers déjà connus par ailleurs (presse, tv) et qui sont liés à la mise en concurrence, à la formation et à la précarisation des journalistes
        • d’autre part permet au citoyen de faire le travail de vérification / recoupement des informations que les journalistes n’ont plus le temps (plus la mission ?) de faire.

        Du point de vue du savoir, le lien hypertexte est avec le copié / collé une des plus grandes inventions depuis l’imprimerie 😉


        • John B Le 08 janvier 2017 à 00h36
          Afficher/Masquer

          Tout à fait d’accord. Ce que je veux dire par là c’est qu’avant on dépendait des média traditionnels et de ce qu’ils voulaient bien nous montrer, alors qu’internet nous permet d’aller chercher nous même l’information et de nous rendre compte des mensonges des média traditionnels.

          C’est peut-être une plus grande invention encore que l’imprimerie dans le sens ou c’est “le livre” quelque part, une bibliothèque universelle et collaborative accessible à tous. Son potentiel est énorme, tout dépend de ce qu’on arrive à en faire. A mon avis c’est la clé d’une vraie (r)évolution dans notre société.


  21. Dmitry Le 06 janvier 2017 à 10h31
    Afficher/Masquer

    Cela me rapèlle l’histoire obsessionnelle des périscopes russes qu’on avait vu dans la mer suédoise dans les années 90. Des sous-marins russes semblaient être partout. Pas de bol, on n’a pas pu les rattraper. 🙂


  22. Lysbeth Levy Le 06 janvier 2017 à 11h26
    Afficher/Masquer

    Il va falloir prévenir “les décodeurs” qu’ils vont devoir plancher sur cette “terrible faute” même si “le Monde” n’en est pas à sa première, puisqu’ils sont censés “décoder” les infaux comme “débunker” ou “hoaxbuster”, prévenir Alexandre Pouchard par exemple : .https://twitter.com/AlexPouchard
    Une chose sure les journalistes pourront toujours faire des enquêtes sur les méchants internautes qui inventent des insultes à leur égards on se demande pourquoi oui ?
    Une chose est sure cependant le grand froid qui s’installe en Europe va être terrible et il semble qu’il vienne bien de la Russie, mais Poutine est il en cause ??


    • Eg.O.bsolète Le 06 janvier 2017 à 12h25
      Afficher/Masquer

      Le froid polaire sur l’Europe pourrait très bien venir d’outre atlantique quand on pense à l’élection de Trump et quand on voit les retournements de veste qui ont lieu.

      “La réponse géopolitique idéale pour répondre à la crise de puissance que nous vivons au niveau mondial est une connection trilatérale entre les USA, la Chine et la Russie” – Zbigniew Brzezinski

      https://twitter.com/zbig/status/816337649027940353


  23. Narm Le 06 janvier 2017 à 12h54
    Afficher/Masquer

    Sinon,

    quelqu’un peut-il m’expliquer comment un ordinateur “non connecté au réseau d’électricité” peut-il fonctionner ? A-t-il été seulement connecté à un reseau informatique ?


    • RV Le 06 janvier 2017 à 18h57
      Afficher/Masquer

      tous les portables fonctionnent sur batterie, non ?
      et, pas besoin d’une connexion filaire pour se brancher sur un réseau, non ?


      • Narm Le 07 janvier 2017 à 19h45
        Afficher/Masquer

        et la batterie elle ne se branche jamais 🙂


  24. Nicolas D. Le 06 janvier 2017 à 13h40
    Afficher/Masquer

    A ce sujet, il y a une autre fake news relevée par The Intercept la semaine dernière. Le Guardian a totalement déformé une interview que Julian Assange avait donné à un journal italien lui faisant dire du bien sur Poutine et Trump comme s’il roulait pour eux. L’info a été repris ensuite par la presse américaine et tweeté par les journalistes mainstream influents dans tous les sens. La pauvre journaliste italienne a eu beau protester contre la manipulation, ses propres tweets n’étaient quasiment pas repris. Comme ça, en l’espace de quelques heures, les publics américain et anglais ont eu confirmation toute cette affaire Wikileaks était bien une manipulation russe au service de Trump. Effarant…

    De toute façon, cette affaire “fake news” n’est qu’un gadget marketing qui permet à la presse mainstream de développer un nouvel angle d’attaque contre les mal pensants.


    • Louis Robert Le 06 janvier 2017 à 16h07
      Afficher/Masquer

      Il peut vous intéresser de savoir que cette semaine, CNN est en guerre contre Trump 24 heures par jour sur une infinité de sujets… Parmi eux, le couple Assange-Trump, amants présumés de Poutine et de la Russie. On martèle que Trump marche main dans la main avec Assange, lui faisant davantage confiance qu’aux services de renseignement américains, qu’il méprise dit-on, etc. …

      N’oublions pas que Donald Trump n’est pas M. Quelconque, mais bien le président élu des États-Unis! On peut à peine croire que c’est aussi effrontément que les Américains traitent désormais leur propre président élu… avant qu’il ait même commencé à gouverner et à diriger le pays… Renversant!


  25. fanfan Le 06 janvier 2017 à 13h45
    Afficher/Masquer

    Et pendant ce temps là, Kiev envoie en renfort sur la ligne de front à LNR, non pas des soldats réguliers, mais des membres de l’organisation extrémiste Secteur Droit.
    McCain vient de visiter Kiev et leur a promis des armes létales sous peu.
    Une prochaine offensive d’envergure de Kiev, dernière crotte d’Obama avant son départ ?


  26. Vladimir K Le 06 janvier 2017 à 13h55
    Afficher/Masquer

    Tout est beau dans le titre de l’AFP / Le Monde :

    Déjà le terme “réseau américain” : c’est déjà plus flamboyant que “réseau du Vermont” (état de 600 000 habitants que la plupart des gens sur la planète, y compris aux États-Unis, ne connaissent pas)

    Ensuite on parle de hackers… alors qu’en fait qu’il s’agirait d’un logiciel malveillant (donc faute du propriétaire de l’ordinateur en question) – ce que d’ailleurs, la compagnie d’électricité a démenti.

    D’ailleurs, cette même compagnie a démenti que l’ordinateur était connecté au réseau (et au système de contrôle), ce qui leur permet de ne pas passer pour des incompétents car un système de contrôle (qu’il soit électrique, eau potable, transport, défense, etc.) ne doit PAS être connecté à internet -> du coup la cyber-attaque qui coupe l’électricité en Ukraine, on ne peut pas y croire.


  27. serge Le 06 janvier 2017 à 15h03
    Afficher/Masquer

    Au moins, si on se place du côté russe, ils pourront glisser un vrai bon hacking au milieu de tout cela, puisque c’est déjà de leur faute. Et en projection ultérieure (quelques mois ou années), en fonction du nombre croissant d’interpellations aux fake news qui se développent sur la toile et qui va augmenter, finissant d’amener un vrai doute, les russes pourront aussi passer quelques piratages bien saignants et faire remarquer que cela ne peut être eux, cf les fake passées toutes démontées ou non étayées. Je dirais donc Russie 2-0 Reste du monde. Le coup de la lune, du doigt, du philosophe et de l’imbécile…


  28. Louis Robert Le 06 janvier 2017 à 15h41
    Afficher/Masquer

    Russie-Poutine: tout ce qu’ils veulent cacher tout de même, toutes et tous, derrière cette double feuille de vigne!

    Convaincus qu’ils n’y parviendront pas, ils ont songé et maintenant s’activent à provoquer la crise qui leur permettra de détruire l’univers qui les a répudiés, humiliés et vaincus.

    Chris Hedges: “Notre élite médiocre et en faillite tente désespérément de sauver un système qui ne saurait l’être. Bien plus, ils tentent eux-mêmes de sauver leur peau.”

    ———

    “Our mediocre and bankrupt elite is desperately trying to save a system that cannot be saved. More importantly, they are trying to save themselves.”

    http://www.adbusters.org/article/chris-hedges-zero-point-of-systemic-collapse/


  29. Michel Le 06 janvier 2017 à 18h25
    Afficher/Masquer

    Pourtant lemonde se targue de détecter la propagande des pro et anti Assad: http://mobile.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/12/15/fausses-images-et-propagande-de-la-bataille-d-alep_5049097_4355770.html

    *avec une belle référence à OB!


  30. Julia Marie Le 06 janvier 2017 à 19h06
    Afficher/Masquer

    Lorsque l’on connaît les installations électriques aux EU, j’ai vu récemment une vidéo, elles n’ont pas changé, elles sont toujours aussi pitoyables qu’il y a des années ou je m’étais rendue aux EU. Mon mari ingénieur électricien était effaré. Pas besoin de hackers russes ou d’ailleurs, il suffit d’une simple pince coupante. Pas plus compliqué.


    • Anatole Le 06 janvier 2017 à 22h57
      Afficher/Masquer

      A force de dépenser des milliards de dollars pour entretenir la plus grosse armée du monde et de s’occuper d’avantage de ce qui se passe en dehors de ses frontières, ce conglomérat d’Etats belliqueux a négligé ses infrastructures. C’était d’ailleurs un argument de poids de D.Trump pendant sa campagne.


      • Catalina Le 06 janvier 2017 à 23h12
        Afficher/Masquer

        une armée qui n’a jamais gagné une guerre…mais qui a tué de manière incommensurable.
        Perso, voyant cela, je crois pas que j’augmenterai son budget….


  31. Un homme averti en vaut deux Le 06 janvier 2017 à 22h02
    Afficher/Masquer

    Il ne faut pas oublier France Info dans le classement.
    Ceux ci sont prés du podium en terme de désinformation.
    En 10 minutes vers 18h30 j’ai entendu :
    – Une grande fête pour le départ d’Obama et qu’il y avait plein d’acteurs, de stars et de people invités alors que Trump avait du mal à en trouver pour celle qu’il va donner pour son investiture.
    – Les Américains ont été piratés par les méchants Russes lors des dernières élections et ils ont plein de preuves.
    – A cause du Brexit un célèbre cuisinier anglais va fermer six de ses restaurants : la bouffe est devenue trop chère à acheter et les gens ne viennent plus dans ses restos depuis la baisse de la livre sterling.
    – Et pour finir un reportage d’un “envoyé spécial” à Alep nous expliquant que Bachar El Assad se servait des chrétiens comme “boucliers humains” pour parvenir à ses fins politiques.
    Cela fait quand même peur car des milliers de gens prennent cela comme vrais infos.


  32. PatrickLuder Le 07 janvier 2017 à 03h16
    Afficher/Masquer

    Que d’énergie pour rien Olivier … sur ton blog, tout le monde est déjà convaincu que li monde est un journal de vendu juste bon pour “allumer le feu” (et encore ;o)


  33. juliettedesesprits Le 07 janvier 2017 à 05h36
    Afficher/Masquer

    Rappel de la formule de Coluche:
    La dictature c’est “Ferme ta gueule!”
    La démocratie c’est: “Cause toujours!”
    Espérons que malgré la démocratie ce blog permet de causer pour la bonne cause.


  34. placide Le 07 janvier 2017 à 07h58
    Afficher/Masquer

    Pourquoi utiliser l’anglais “fake new” cela fait plus “hollywood” ? : INTOX est plus juste et plus explicite .


  35. Pastounak Le 07 janvier 2017 à 08h19
    Afficher/Masquer

    Cherchez les propos d’un certain Udo Ulfkotte, ancien correspondant du Frankfurter Allgemeine Zeitung, payé par la CIA afin de biaiser ses papiers et pousser à la guerre ou au renversement de pouvoir.
    Il a fini par dénoncer ces pratiques.
    Le personnage est connu du milieu politique Allemand (Helmut Kohl, Willy Wimmer..).


  36. Lysbeth Levy Le 08 janvier 2017 à 10h31
    Afficher/Masquer

    Apparemment il ne faut se fier qu’a ce média américain nommé “BuzzFeeds news” et non Russiatoday selon les décodeurs ou me trompais je ?https://www.buzzfeed.com/rosebuchanan/syrian-ambassador-to-the-un-iraq-photo?utm_term=.dlnYwOwKN#.honRxqx7J
    Ils donnent des conseils précis sur ce qu’est la “vraie info” oubliant de se l’appliquer à lui même. Donc aucun problème pour “BuzzFeed news” (Usa) mais surtout pas les autres médias (surtout russes, iraniens, pakistanais ?) ! Même la BBC est souvent plus proche de la vérité en donnant plusieurs avis venant de sources diverses soit en donnant la parole a plus de journalistes indépendants. Le Monde semble figée a celle que veux ces propriétaires et l’Etat français et au Quai d’Orsay.


  37. Lysbeth Levy Le 08 janvier 2017 à 11h23
    Afficher/Masquer

    Fausse nouvelles ou pas ? Encore le Monde : http://www.lemonde.fr/pixels/article/2017/01/08/selon-jean-yves-le-drian-24-000-cyberattaques-ont-ete-dejouees-en-2016_5059384_4408996.html
    Ad nauséaum ils répètent que la Russie est responsable du hackage des sites américains bien sur

    Et puis les Usa ont publié le document qui prouverait la responsabilité de la Russie dans le vote américain qui a monté Trump au pouvoir : http://www.lemonde.fr/pixels/article/2017/01/06/vladimir-poutine-a-directement-cherche-a-favoriser-trump-affirme-le-renseignement-americain_5059067_4408996.html

    https://www.dni.gov/files/documents/ICA_2017_01.pdf..


  38. BEOTIEN Le 10 janvier 2017 à 01h14
    Afficher/Masquer

    Sûr qu’on aimerait que les journalistes soient plus prudents. Maintenant… on ne prête qu’aux riches. Et à voir le mal que se donne la Russie depuis quelques temps pour rendre leurs pièces aux US… 😀


  39. Lysbeth Levy Le 10 janvier 2017 à 13h48
    Afficher/Masquer

    Et encore du “faux” ou des “présumées” vérités sur MacClatchy : http://www.mcclatchydc.com/news/nation-world/national/article125396679.html bah oui la Russie “poutinienne” pousse au populisme, au souverainisme, au brexit, frexit et autres “countries-EXit” et encouragent les partis extrêmistes (FN et identitaires) selon un spécialiste de l’Otan ..Evidemment “il faut écouter l’OTAN et ces affidés”. Mac Cain plein de rage fustige cette Russie extrêmiste, dangereuse, et va tout faire pour pousser à la guerre. Attention nous sommes sous le feu hein en Europe, va t’on encore nous sacrifier au nom des intérêts privés des grandes corporations ou multinationales des Usa ? Trump subi des énormes pressions pour abandonner son programme politique isolationnisme, ou anti-interventionniste. Et il va devoir plier …


Charte de modérations des commentaires