C’est très ému que j’écris ce billet.

Nous dénoncions ici en 2014 cet énorme scandale de la France reconnaissant un gouvernement en Ukraine comprenant plusieurs ministres d’extrême-droite et/ou néo-nazis – on s’étonne après que le pays se soit enflammé. Nous dénoncions ici ce parti et le danger qu’il représentait avec son idéologie ayant entraîné la mort de plus de 20 millions de Russes, nous retrouvant alors sous les accusations délirantes de “pro-Russes”, les médias restant silencieux voire étant eux-même accusateurs. Laurent Fabius venait tranquillement mentir sur France Inter “Le parti Svoboda est un parti plus à droite que les autres, [mais il n’est pas] d’extrême droite !” [Laurent Fabius, 11 mars 2014, France Inter]”. C’est en 2015 que l’AFP a incidemment reconnu la vérité : “Le parti Svoboda est un mouvement d’extrême droite autrefois [sic.] connu pour son antisémitisme […] Oleg Tiagnybok, chef incontesté de Svoboda […] s’est illustré dans le passé par des propos antisémites, […] À la faveur du Maïdan, des membres de Svoboda ont obtenu divers postes ministériels dans le gouvernement.” (Source : TF1.fr ou ici). Fabius négocie ici avec Tiagnybok, décoré de la Croix d’Or des vétérans de la Waffen SS ukrainienne (belle fréquentation – ici aussi, ou là)…

Nous dénoncions ici en 2015 la folle politique française en Syrie, ayant choisi les islamistes contre Assad. François Hollande, a avoué en 2014 avoir armé des milices (islamistes) syrienne dès 2012, mentant en indiquant : “Nous avons commencé quand nous avons eu la certitude qu’elles iraient dans des mains sûres“. Alimenter en armes une guerre civile, chapeau – a fortiori quand on arme in fine al-Qaïda, l’Armée Islamique et Daech ! (il n’y a plus qu’eux qui combattent) Pas de bol, l’ancien chef de région de la CIA au Moyen-Orient, le grand espion Robert Baer, a indiqué “les États-Unis ont été incapables d’identifier le moindre groupe syrien dit « modéré » lorsque la guerre civile a débuté” (Source : L’Humanité). Laurent Fabius a même déclaré fin 2012 que “al-Nosra faisait du bon boulot sur le terrain” (Source : Le Monde), deux jours après que les États-Unis aient indiqué que cette milice qui avait revendiqué plusieurs attentats suicides était en fait un pseudonyme d’al-Qaïda. La presse reste inexplicablement très silencieuse sur tous ces points scandaleux.

Nous dénoncions hier les choix délirants du gouvernement ayant entraîné au final la mort de 130 personnes. Hollande and co ayant coupé tout contact avec le gouvernement syrien (hautement critiquable,certes, mais qui ne nous a jamais rien fait !), y compris entre services de renseignement qui luttent contre le terrorisme. Il est le seul gouvernement à avoir fait ça, les autres pays européens ne l’ont pas fait. Le Monde révélait en 2014 la colère de la DGSI (renseignement intérieur, ex-DST) face à cette politique suicidaire, où Fabius déclarait dans Paris Match : “On ne choisit pas entre Dictatures et Terroriste !“. Notons qu’il n’a pas choisi il est vrai, en soutenant l’Arabie Saoudite et le Qatar qui ont le mérite de cumuler les deux comme le rappelle notre grand juge antiterroriste,

“La France n’est pas crédible dans ses relations avec l’Arabie saoudite . Nous savons très bien que ce pays du Golfe a versé le poison dans le verre par la diffusion du wahhabisme. Les attentats de Paris en sont l’un des résultats. Proclamer qu’on lutte contre l’islam radical tout en serrant la main au roi d’Arabie saoudite revient à dire que nous luttons contre le nazisme tout en invitant Hitler à notre table.” [Marc Trévidic, Les Echos, 15/11/2015]

On sait pourquoi : Philippe de Villiers : “La classe politique est achetée par le Qatar et l’Arabie saoudite.”(Source : Le Point.fr)…

Il arrive un moment où une population (enfin, surtout la presse…) qui ne réagit pas face à ces délires totalement publics ne peut hélas plus être considérée comme totalement innocente, elle devient complice.

Et hier, l’ancien chef de la DST, la plus structure chargée de la lutte contre le terrorisme, a déclaré qu’Assad a proposé en 2013 de nous fournir la liste des djihadistes français opérant en Syrie dans le cadre d’une coopération, mais que Manuel Valls (alors ministre de l’Intérieur) a refusé pour raison “idéologique” – en totale cohérence avec la doctrine Hollande-Fabius. Assad l’a confirmé :

“À la question de savoir s’il pouvait y avoir coopération entre notre pays et le sien concernant le renseignement et l’échange d’informations, il répond : «Comment voulez-vous qu’il y ait coopération à partir du moment où vous refusez tout autre contact, où il n’est pas question de rouvrir votre ambassade et encore moins de faire une déclaration reconnaissant l’actuel régime syrien comme légitime ? À partir du moment où Hollande et Fabius font de mon élimination une condition sine qua non, ils ne peuvent pas me demander d’échanger avec eux. En fait, leur contradiction profonde, c’est qu’ils combattent le terrorisme d’une main et le soutiennent d’une autre, en fournissant armes et matériel à une opposition qui n’a strictement rien de modéré et encore moins de laic. Nous avons  actuellement en Syrie 20 000 djihadistes étrangers qui combattent au sein de Dae’ch, d’Al-Nosra ou autre, et vous savez parfaitement bien qui les finance.”  [Bachar al-Assad interrogé par André Bercoff, Valeurs Actuelles, 19/11/2015]

Résultat ? Hier comme ce matin, PAS UN MEDIA mainstream n’en parle. PAS UN à l’heure actuelle, 19/11 mi-journée, jour où le chef de la DST accuse gravement le Premier Ministre et le Ministre des Affaires Étrangères, juste des médias alternatifs.

Enfin, si, ils parlent de Valls, et j’imagine de la concierge de la kamaikaze ou de son enfance…

Je suis estomaqué de voir jusqu’où vont “les chiens de garde”. Qu’on ne me parle pas d’union nationale durant un État d’urgence, cette clique de pilotes irresponsables a crashé notre avion, 130 passagers sont morts, mais on demande à nous, survivants, de remonter dans un avion avec les mêmes pilotes au nom de l’union nationale avec la compagnie aérienne- non merci !

Relisez notre synthèse d’hier, où tout ceci était quasiment public en 2014 dans Le Monde et Marianne.

INCIDEMMENT, l’ambassade de France n’est pas rouverte à Damas, DONC, nous ne coopérons toujours pas avec Assad. DONC, nous n’avons toujours probablement toujours pas cette liste, qui contient peut-être l’identité de kamikazes actuellement tapis dans l’ombre. Peut-être, je ne’en sais rien. Mais c’est possible. QUI ENQUÊTE sur ça auprès de l’exécutif ? QUI lui demande des comptes ? Pourrait d’urgence offrir un séjour en France à Bob Woodward et Carl Bernstein, histoire qu’au moins DEUX journalistes courageux enquêtent sur l’exécutif, jouant leur rôle de 4e pouvoir – je suis d’accord pour cotiser…

Si nous ne réagissons pas, cela finira comme le 11 septembre aux États-Unis : une politique vouée à l’échec et amplifiant les problèmes, et AUCUN responsable sanctionné – et, dans le cas français, de nouveaux attentats…

Je rappelle donc que ce site n’a pas vocation à remplacer toute la presse française pour informer le pays sur les actions irresponsables de l’exécutif (Hollande comme Sarkozy, responsable du chaos Libyen et des premiers délires en Syrie – “Écouter Bernard-Henri Lévy nuit gravement à la santé de vos concitoyens”), et qu’il faut que la Presse et les Citoyens réagissent (re-tweetez ces articles, rédigez des commentaires sur les médias mainstream, etc).

========================================

Quarcini : “M. Valls a refusé la liste des djihadistes français pour des raisons idéologiques”

Directeur central du renseignement intérieur de 2008 à 2012, l’ancien préfet se livre sur l’état actuel de la menace terroriste. Pour lui, des décisions immédiates doivent être prises après les attentats.

Propos recueillis par Louis de Raguenel, Valeurs Actuelles, 19/11/2015

[…]

Vous avez proposé à votre ancien service il y a deux ans de lui transmettre une liste des Français qui combattent en Syrie. Pourquoi a-t-il refusé ?

Il y a déjà deux ans, les services syriens m’avaient effectivement proposé une liste des Français combattant en Syrie. j’en avais parlé à mon ancien service qui en a rendu compte à Manuel Valls. La condition des Syriens était que la France accepte de coopérer à nouveau avec leurs services de renseignements. On m’a opposé un refus pour des raisons idéologiques. C’est dommage car la proposition était une bonne amorce pour renouer nos relations et surtout, pour connaître, identifier et surveiller tous ces Français qui transitent entre notre pays et la Syrie. Résultat : on ne sait rien d’eux et on perd beaucoup de temps en demandant des informations aux agences allemandes, qui sont toujours restées sur place, mais aussi jordaniennes, russes, américaines et turques. On n’est absolument plus dans le concret.

[..]

La période de l’après-guerre froide est finie. Nous sommes maintenant dans la terreur et le terrorisme de masse. C’est la guérilla qui arrive en France. Mais soyons réalistes, la solution n’est pas que policière; elle est également politique et diplomatique, en liaison avec nos traditionnels alliés, l’Europe ainsi que les pays arabes.

Propos recueillis par Louis de Raguenel, Valeurs Actuelles, 19/11/2015

Interview décapante à lire en intégralité ici sur Valeurs Actuelles (Abonnement ici)

145 réponses à [Scandale] “L’ex-chef de la DST : M. Valls a refusé la liste des djihadistes français pour des raisons idéologiques”

Commentaires recommandés

Olivier Berruyer Le 19 novembre 2015 à 15h35

Merde, on parle de l’ancien chef de la DST !

La France a dit qu’elle ne coopérait plus avec la Syrie, la Syrie dispose évidemment d’une liste, imparfaite, de Français opérant sur son sol, alors il est où le truc tellement incroyable ?

Prudent je veux bien, mais de là à cacher l’information au public, n’y a t il pas un sacré pas ?

Je veux juste une enquête sur ces propos !!!!

  1. Eric Le 19 novembre 2015 à 15h09
    Afficher/Masquer

    Se rappeler de l’Histoire et des risques de l’État d’Urgence Permanent….

    link to puissantsetmiserables.fr


    • dupontg Le 19 novembre 2015 à 18h28
      Afficher/Masquer

      aux dernieres nouvelles d’apres Reuter:
      “Neuf Français sur dix approuvent le virage sécuritaire”

      Si c’est comme ça pas la peine de nous gonfler en permanence avec la democratie bisounours..


  2. francois19 Le 19 novembre 2015 à 15h15
    Afficher/Masquer

    La retraite, cher Olivier, ce n’est pas pour tout de suite visiblement. Il y a parfois des hommes qui sacrifient leur vie avec l’espoir d’apporter un peu de science aux masses incultes. C’est souvent un combat perdu d’avance. C’est presque un sacerdoce… Mais à en juger par le nombre de vos publications sur votre scoop d’hier, votre mission vous passionne et le regret que vous exprimez de ne pas voir l’information relayée dans les grands media est certainement compensé par une certaine fierté… fierté d’être une voix qui s’élève… Donc non, vous ne remplacez pas toute la presse française, mais votre site est effectivement devenu un media “comme les autres”, bien que dissident sur certains points, ce qui bien loin de sa mission économique initiale… Il va de soi que cela vous procure une audience plus large… Les scandales ne manquent pas… Les dés sont pipés, c’est un fait, et notre capacité d’action, bien réduite. La lucidité est-elle vraiment une consolation quand on est impuissant à faire bouger les lignes? C’est la question philosophique du jour…


    • rouille Le 19 novembre 2015 à 21h19
      Afficher/Masquer

      Si vous faites référence au système des trente glorieuses en pensant que ça va continuer comme une fleur et que tout un chacun va profiter d’une retraite généreuse et bien méritée, vous devez vous tromper lourdement. L’économie est liée aux événements historiques que nous vivons et bien malin qui pourrait prédire l’évolution de la bourse ou du dollar demain.

      Pas grand monde ne mesure les conséquences de la direction que l’occident a prise, mais les peuples sur lesquels on tape régulièrement et surtout les peuples qui ne nous ont absolument rien fait, ne comprennent pas pourquoi on leur en veut. Avec des attitudes comme celles-ci, ce sont dix mille nouveaux djihadistes qui se lèvent tous les matins.

      Alors le combat est perdu d’avance pour les défaitistes mais pour ceux qui ont foi en l’avenir de leurs enfants, l’action se situe dans des petits riens qui mis bout à bout réussissent à créer des fleuves d’exigences qui poussent les fauteurs de guerre hors du chemin du peuple souverain.

      Les dés sont pipés… et après… les tricheurs ça se corrige…


      • francois19 Le 19 novembre 2015 à 22h10
        Afficher/Masquer

        Rouille, hors sujet, malheureusement… je ne faisais pas référence à un quelconque système de retraite, mais aux bloggeurs pris en otage de leurs blogs, ce qui est la triste condition de notre hôte, à en juger par le nombre de publications quotidiennes, même si une armée de petites mains travaille certainement dans l’ombre pour l’aider (et dont les noms ne figurent pas toujours sur ce site)… Donc pas de 30 glorieuses, non, et la gloire ne rejaillit que sur certains… Mais merci pour la tentative de cours d’économie. Apocalypse now, on avait compris.

        Nous non plus, on ne comprend pas grand chose, “mais qu’allions-nous faire dans cette galère?” si ce n’est qu’on nous prend pour des pigeons, ce qui n’est pas forcément plus positif…

        Mais soyons optimistes, vous avez raison: nous sommes dans l’incapacité crasse de renouveler une classe politique qui nous manipule et nous met en danger, nous allons droit vers la prochaine catastrophe économique de grande ampleur, nous nous prenons complètement les pieds dans le tapis en consommant plus que ne peut fournir la planète mais en nous achetant une bonne conscience en fournissant des cargaisons de petits fours aux dirigeants de la planète pour qu’ils puissent discuter du temps qu’il fait sans souci notoire d’avancée… Bref, tout va très bien… On est contents du monde qu’on laissera à nos gosses.

        Tout compte fait, le hashtag pray for Paris n’est vraiment pas mauvais… Ne nous prévalons pas trop de nos propres forces… Et l’espoir restait au fond de la boîte de Pandore. Alors espérons des lendemains qui chantent. Et pour paraphraser d’autres slogans en vogue, ce n’est pas not in my name qu’il faut écrire, mais not in our hands…


        • Astatruc Le 20 novembre 2015 à 23h27
          Afficher/Masquer

          “même si une armée de petites mains travaille certainement dans l’ombre pour l’aider (et dont les noms ne figurent pas toujours sur ce site)… Donc pas de 30 glorieuses, non, et la gloire ne rejaillit que sur certains…”

          et bien, c’est bien le propre d’une association
          De plus, Olivier a pu employé UNE PERSONNE pour l’aider,c’est leur travail que vous voyez là, sauf pour les traductions et l’actu’Ukraine, mais vous savez, il ne nous menace pas, c’est parce qu’on veut bien.
          🙂


          • francois19 Le 20 novembre 2015 à 23h31
            Afficher/Masquer

            Mais j’espère bien :-)… Bravo pour votre dévouement… et votre anonymat… J’ai toujours eu beaucoup d’admiration pour les personnes qui servent dans l’ombre, sans souci de reconnaissance.


    • andré Le 20 novembre 2015 à 01h25
      Afficher/Masquer

      Chacun a la capacité de dire non, et de ne pas aller voter pour un candidat d’un parti. La république n”est plus ce qu’elle était car les dirigeants en ont fait un outil pour protéger des intérêts privées auxquels ils sont liés grâce au financement de leurs campagnes politiques. Le pouvoir de l’argent permet aussi de soutenir des parlementaires et des commissions etc. Le pouvoir de l’argent a corrompu les représentants du peuple. Le seul moyen d’action est la contestation et le droit de faire valoir nos intérêts en commençant par auditer les comptes, les dépenses, exiger des explications et des actes, au besoin lancer des poursuites en justice à l’aide d’associations. Aujourd’hui, les paroles sont des mensonges. Les actes sont le chaos sous nos yeux. Si tout le monde le fait, les choses changeront….


    • Pangloss Le 20 novembre 2015 à 13h48
      Afficher/Masquer

      Cerise sur le gâteau: les seuls média qui diffusent un tant soit peu l’information occultée sont de droite (Figaro, Valeurs Actuelles) et même des sites classés à l’extrême- droite, cf Fdesouche.
      La presse “de gauche”, Libé, l’Obs, Le Monde ne délivrent qu’un discours pas d’amalgamiste qui masque totalement les informations pertinentes. On est dans le totalitarisme flasque.


    • Anthon Le 20 novembre 2015 à 22h20
      Afficher/Masquer

      François 19 je vous trouve plutôt dur avec Olivier et la critique assez aisé !! Pour ma part, je trouve plutôt courageux qu’ Olivier s’ investisse autant dans ce blog en publiant tous ces articles “non alignés”.
      “La lucidité est-elle vraiment une consolation quand on est impuissant à faire bouger les lignes? ” Ben c ‘est déjà un début … et important à mon avis. Lorsque plusieurs millions de citoyens de ce pays passeront du camps des manipulés à celui des lucides, alors les choses pourront peut-être bouger. C’ est en tout cas, pas en se posant des questions philosophiques que vous allez faire avancer la cause de l’ indignation, puis après, celle de l’ action !
      Cordialement


      • francois19 Le 20 novembre 2015 à 23h52
        Afficher/Masquer

        Je ne critique pas le travail d’Olivier, au contraire, puisque je reconnais même qu’il doit y laisser sa vie, et que je salue également l’action des personnes anonymes qui l’aident et qu’on ne remercie pas assez à mon sens.
        Après, je ne crois pas trop aux vertus de l’indignation. La solution démocratique à la crise que nous traversons semble parfaitement inefficace, et la solution non démocratique a montré ses limites par le passé… dans les faits, les révolutions permettent seulement au pouvoir de changer de mains (généralement au profit de la bourgeoisie), mais rien ne change pour le bas peuple… Donc l’action, l’action… Ce sont de bien grands mots pour des réalités bien ternes… Mais je suis peut-être trop pessimiste… Je vais finir par chanter “non non, rien n’a changé” avec les Poppys, moi, si ça continue… ^^
        Blague à part, je sais que l’indignation est un mot populaire, mais je lui préfère largement le mot “émerveillement”… Et aujourd’hui, si les raisons de s’indigner ne manquent pas, celles de s’émerveiller ne sont pas légion. Donc je vous laisse l’indignation. Et, malgré mon pessimisme, je vais tâcher de m’émerveiller, parce que c’est le seul moyen sans doute d’échapper à la désespérance. L’indignation me laisserait définitivement aigri et exsangue… Non non, je crois que je vais fuir ces lieux de débats intellectuels qui me laissent un goût amer, pour cultiver l’amour du beau, tant que l’action laisse un peu de beauté intacte, en ce bas monde… ^^


      • francois19 Le 21 novembre 2015 à 00h11
        Afficher/Masquer

        PS: concernant l’action, j’attends encore la réponse à la question de savoir ce que nous pouvons faire concrètement (cf commentaire de marsupilami21 juste en-dessous)… A part faire des tags sur les murs (suggestion d’Iséorcé) ou porter des T-shirts (suggestion de Pascalcs)…


        • Anthon Le 21 novembre 2015 à 09h42
          Afficher/Masquer

          Bonjour François 19,
          je me félicite que vous soyez revenu … c’ eut été dommage que vous abandonniez un débat “intellectuel” auquel vous avez contribué 🙂
          J’ aime assez votre idée de l’ espérance … D’ autant plus qu’ en tant que croyant, ça me parle de manière très concrète. Même si ce n’ est celle-ci que vous évoquez, je vous rejoins sur cette piste.
          Après, oui c ‘est vrai, au niveau de l’ action, on est surtout au stade des bonnes intentions et des mots. Mais bon, il me semble important que l’ on ait cette “lucidité”, voire même de la cultiver. Et comme action : de la relayer.
          Je suis abasourdi de voir la capacité de mes contemporains à absorber toutes l’ hypocrisie et le cynisme qu’ on leur inocule au travers de ceux que d’ aucuns nomment les “merdias” !!
          De fait, il y a là, une belle action de salubrité publique : relayer et aider nos contemporains à ouvrir les yeux. Après …..?!
          Bien à vous et bon W.E


          • Astatruc Le 21 novembre 2015 à 15h32
            Afficher/Masquer

            tiens,
            Pour pallier à notre manque d’action, j’ai imprimé et fait des photocopies du billet sur la fabrique du consentement, j’ai l’intention d’aller le distribuer.
            C’est ma partie Colibri
            🙂
            ça fait 6 pages A4

            🙂
            ps:il faut le reformater si vous imprimez directement du site parce que sinon, les caractères sont trop petits
            à bon entendeur,
            Salut


            • Olivier Berruyer Le 21 novembre 2015 à 18h08
              Afficher/Masquer

              merci

              vous avez essayé avec l’option imprimer des articles du site ?


            • Astatruc Le 22 novembre 2015 à 14h20
              Afficher/Masquer

              Bonjour Olivier,

              En fait, j’ai tout simplement cliqué sur “imprimer” en haut de l’article mais j’ai eu un mauvais rendu, caractères très petits, illisibles, j’ai donc fait un copié-coller sur Open Office et voilà.
              Je suis nul en informatique et il est possible que je n’ai pas trouvé, sur le site, de quoi imprimer correctement.ou que ça vienne de ma photocopieuse qui possède bcp de fonctionnalités(trop!)
              Cordialement,


          • francois19 Le 23 novembre 2015 à 07h27
            Afficher/Masquer

            link to blogs.mediapart.fr

            Je partage, parce que non seulement c’est bien écrit, engagé (avec de vraies suggestions d’actions concrètes), et en plus avec une belle dimension spirituelle (et oui, la spiritualité n’est pas l’apanage du religieux)… Conseiller, enseigner, avertir, accueillir, visiter, soigner… etc., ce sont des oeuvres de miséricorde, ou en langage laïque, – je traduis, sinon, ça fait “peur”- ce sont de belles façons de s’engager pour un monde meilleur…


  3. marsupilami21 Le 19 novembre 2015 à 15h17
    Afficher/Masquer

    Bonjour,
    Merci pour ce billet Olivier.

    Je refuse d’être complice de ces incapables.

    J’ai alors une question à laquelle j’espère toi ou tes lecteurs pourront répondre :

    ” quelle action concrète je peux faire à mon petit niveau de citoyen pour ne plus être complice malgré moi de mes dirigeants ?”


    • francois19 Le 19 novembre 2015 à 15h26
      Afficher/Masquer

      Nous avons la même question :-)… Mais votre optimisme nous sépare…


    • P. Lacroix Le 19 novembre 2015 à 15h44
      Afficher/Masquer

      Bonjour

      Après avoir terminé le livre d’ Olivier ce matin ” Stop tirons les ……..”
      Très très bon livre.
      Je crois que la seule solution est économique, j’ en étais convaincu avant, mais maintenant, il y a les éléments. Couper les vivres.

      Je rappelle Alain Souchon.
      Pour moi, certains ( souvent poète- chanteur, écrivain) sont les ” antennes ” de la société.

      link to youtube.com

      J’ ai l’ impression que les plus jeunes ( mon fils a 17 ans ) ont cette ” fonction ” sans en avoir conscience pour une majorité.


    • Pascalcs Le 19 novembre 2015 à 16h30
      Afficher/Masquer

      La premiere des choses est d’oser en parler autour de soi à voix haute et de ne pas avoir peur de passer pour un illuminé ni des regards obliques que vont décocher amis et collègues autour de vous. Le degré de lavage de cerveau a atteint une telle hauteur dans nos sociétés que sortir de l’évangile x fois répétée peut vous nuire. Le risque existe.
      Puis partager cela abondamment avec les enfants car ils sont les plus vulnérables à la propagande. Leurs réseaux sociaux peuvent se charger de lancer les discussions.
      En dernier lieu, éteignez vos télés et faites le réellement.
      Bonus: faites vous imprimer des tee-shirts avec un message bien particulier que vous voudriez faire passer.


    • benoi31 Le 19 novembre 2015 à 17h10
      Afficher/Masquer

      Pétition avec buzz pour obliger les médias à en parler ?


      • benoi31 Le 19 novembre 2015 à 18h14
        Afficher/Masquer

        Ca les a obligé à changer le nom du TAFTA et ça les fout un peu dans la merde avec les procédures ICE – ceci dit pas beaucoup de répercussion dans la presse tradi…


    • Iséorcé Le 19 novembre 2015 à 22h58
      Afficher/Masquer

      A un petit niveau…..y aller au slogan sur les murs libres.


  4. Alter Le 19 novembre 2015 à 15h24
    Afficher/Masquer

    Attention, personnellement je serais prudent avec les propos de Bernard Squarcini.

    Squarcini est non seulement un homme de main de Sarkozy, candidat pour 2017, mais aussi cité dans l’Affaire Woerth-Bettencourt.

    Certes, Laurent Fabius et le Président Hollande ont une politique désastreuse au Moyen-Orient, mais qu’en est il de l’effondrement de la Libye lors de la présidence Sarkozy ? Et l’entrée de la France dans l’OTAN ?

    Soyons prudent.
    A priori c’est les RG marocains qui ont donné les infos pour St Denis.
    Comme quoi les cartes ne sont pas toujours là où on le pense…


    • Olivier Berruyer Le 19 novembre 2015 à 15h35
      Afficher/Masquer

      Merde, on parle de l’ancien chef de la DST !

      La France a dit qu’elle ne coopérait plus avec la Syrie, la Syrie dispose évidemment d’une liste, imparfaite, de Français opérant sur son sol, alors il est où le truc tellement incroyable ?

      Prudent je veux bien, mais de là à cacher l’information au public, n’y a t il pas un sacré pas ?

      Je veux juste une enquête sur ces propos !!!!


      • alter Le 19 novembre 2015 à 15h46
        Afficher/Masquer

        Cela fait parti de la stratégie politique des LR. Il suffit de voir les vociférations à l’Assemblée Nationale en ce moment, où l’opposition a pris le choix de ne pas attendre la fin du deuil national pour ouvrir les hostilités.

        Je ne dis pas que le contenu révélé n’est pas pertinent, mais que c’est essentiellement une manipulation politique de le formuler ainsi.

        Enfin, quelques soient les échanges de renseignements entre pays, louer une voiture en Belgique, passer la frontière et se faire exploser dans Paris XI eme ne me semble pas “évitable” dans un pays de droit (dit “démocratique”).

        Il sera temps de chercher les responsabilités si un jour on les connait.
        Mais si je dois pointer la cause des causes, c’est l’entrée de la France dans l’OTAN, qui nous vasalise vis à vis d’Obama.
        Et là dessus on peut tous en vouloir à Sarkozy.


        • Astrolabe Le 19 novembre 2015 à 16h44
          Afficher/Masquer

          A Alter: J’ai l’impression très forte que vous-même faites de la désinformation sur le mode ”tous pourris”, poujadisme et cie. Quand il était petit Squarcini tapait sans doute dans sa soupe, c’est donc un méchant comme les autres et plus tard, il donnait des coups de pied à ses petits camarades, donc pas crédible, ah, aha, ah!!!!!. Aucune info ne serait crédible ?, et en plus j’ai l’impression que vous croyez que les autres sont des imbéciles pas capables de faire le distinguo entre les gens ? et les situations ?, les responsabilités ? . Ce que vous dites n’est pas faux mais ce n’est qu’une partie de la réalité vue sous un certain angle. J’ai vécu dans un de ces ministères pendant quarante ans. Il y a les choses que vous savez, que vous avez vues, lues, entendues, que vous racontez à vos chefs, et il y a ce qu’ils en font après. Vous, vous ne pouvez rien faire de plus. Vous pouvez commencer à déballer les choses après, quand vous êtes en retraite !!!


        • Guillaume Le 19 novembre 2015 à 18h22
          Afficher/Masquer

          Hors sujet, on ne parle pas ici de mettre la faute sur un parti ou l’autre. on ne joue pas à “qui c’est qui a commencé”.

          Il peut en effet s’agir, comme le dit OB, d’un manquement grave de l’executif pour des raisons d’opinion personnelle. A ce titre il devrait y avoir à minima une enquête.
          L’appartenance à tel ou tel parti politique n’est pas une excuse et ne devrait même pas rentrer dans le débat.

          La manipulation politique est plutôt dans votre message, celle de faire passer cette demande d’enquête pour une attaque contre le PS.

          PS: Et entre nous, compter sur l’un ou l’autre des 2 partis politricks qui gouvernent par alternance pour relever le niveau politique relève du fantastique…


          • sg Le 19 novembre 2015 à 20h19
            Afficher/Masquer

            D’accord avec Alter, c’est peut-être une manœuvre politique, néanmoins c’est tout de même une information très grave et explosive si elle se révèle vraie, ce qui justifie une enquête. Par ailleurs, il n’y a aucune raison que cette information soit filtrée par les médias, c’est clairement de la censure en vue de manipulation de l’opinion.

            Tout ceci est très grave, et dépasse de loin ce qu’on aurait pu imaginer d’un gouvernement français.


        • Eric Le 19 novembre 2015 à 22h40
          Afficher/Masquer

          Rien à foutre du deuil national. Pas besoin de ça pour éprouver de l’empathie, c’est hors-sujet.
          Et puis regardez ça, au rayon de la dignité et de l’union nationale, ça pose là.
          link to m.huffpost.com


        • Eric Le 19 novembre 2015 à 23h03
          Afficher/Masquer

          Je reformule en moins brutal pour passer sous les fourches caudines de la modération 🙂
          L’empathie et le deuil sont choses personnelles. Le deuil national est juste un piège à gogos pour détruire sur place toute velléité critique. Pour donner un petit aperçu de la profondeur et de la dignité de ceux qui en appellent au deuil national. Des tartuffes irresponsables.
          link to m.huffpost.com


        • Ber Le 19 novembre 2015 à 23h18
          Afficher/Masquer

          “Enfin, quelques soient les échanges de renseignements entre pays, louer une voiture en Belgique, passer la frontière et se faire exploser dans Paris XI eme ne me semble pas “évitable” dans un pays de droit (dit “démocratique”).”

          -perdre sa carte d’identité
          -perdre une basket et la remettre dans sa voiture
          -passer à un bar tabac
          -demander à son frère comment on remet un chargeur
          -demander le chemin à un passant pour connaître l’adresse de l’attentat
          -échanger des idées avec des “passants”
          -se faire exploser sans faire de victimes
          -louer
          -repasser la frontière
          -après un attentat se mettre confinés à 8 dans une même habitation
          -se téléphoner avec des GSM, cousine-commanditaire
          -quitter et revenir dans l’espace schengen alors qu’on est fiché
          ( et j’en passe par respect pour les victimes)

          Les attentats par des petits-cons aussi maladroits n’étaient-ils pas “ÉVITABLES” avec des services de renseignements dignes de ce nom? Ne vivons-nous pas en démocratie? Je vous retourne la question !


      • Yanka Le 20 novembre 2015 à 07h09
        Afficher/Masquer

        Je pense que, comme toujours, les médias alternatifs vont en parler et en parlent, jusqu’à ce que les grands titres ne puissent plus « ignorer » l’information ou la mettre sous le boisseau. D’où l’utilité des médias alternatifs, plus que jamais.


      • gelmad Le 21 novembre 2015 à 20h44
        Afficher/Masquer

        Une enquête, pourquoi pas ? Mais n’oubliez pas que B. Squarcini n’a jamais possédé la fameuse liste. Ce sont les services syriens qui la lui ont proposé à condition de rétablir au préalable des contacts avec eux. Contacts qui ont été supprimés par Sarkozy et qu’ Hollande a maintenu ! Qu’en est-il exactement de cette liste on n’en sait rien et il est peu probable que les syriens l’aient montré à B. Squarcini ?

        Par ailleurs la diplomatie ne sert-elle pas à parler avec ses ennemis ? Pourquoi continuer de s’en priver ? Il y a certes toujours le risque de la manipulation mais cela fait partie du « jeu » et, en principe, on sait faire des évaluations.

        Enfin et pour conclure, la réponse de B. Squarcini à la première question posée par Valeurs actuelles est totalement surréaliste pour quelqu’un qui a dirigé les RG puis la DCRI entre 2008 et 2012


    • Pascalcs Le 19 novembre 2015 à 16h42
      Afficher/Masquer

      Il n’en demeure pas moins que l’acharnement quasi messianique d’Hollande and Co. à vouloir liquider Assad sous tend la vraisemblance de l’inexistence d’échanges d’informations entre la Syrie et la France. L’efficacité très marginale des bombardements de l’Armee de l’air de ces derniers jours ( à la remorque des infos de la CIA) montre à quel point la France est désinformée sur la Syrie et ce qui s’y passe. Tout l’inverse de Assad qui, malgré son territoire réduit, reste néanmoins et de loin, le plus informé sur qui est qui, qui fait quoi et qui est où dans son pays. Chose dont profitent très largement les russes et Iraniens au sol. On peut donc penser qu’il y a une dose de verité dans les propos de Squarcini, même si la prudence est de mise, vu le timing des révélations et le profil du personnage par ailleurs.


      • Chris Le 19 novembre 2015 à 17h14
        Afficher/Masquer

        “à quel point la France est désinformée sur la Syrie et ce qui s’y passe”
        Fallait pas couper les ponts en fermant notre ambassade en 2012 ! Lamentable.
        link to lemonde.fr
        Quand aux motifs de l’acharnement contre la Syrie :
        link to mondialisation.ca
        La France suit à la lettre la politique US-UE, rien de plus.
        L’après Chirac me fait vomir.


      • Jonas061 Le 19 novembre 2015 à 18h35
        Afficher/Masquer

        Permettez moi d’ouvrir ici une parenthèse.
        Le qualificatif “messianique” que l’on emploie généralement pour définir la politique d’agression menée par l’Europe et les Etats-Unis en Syrie me semble pour le moins inapproprié.
        De mon point de vue, l’objectif de la destitution de Bachar Al Assad n’a jamais été d’améliorer le sort de la population syrienne. Ce n’est pas un combat pour la liberté et la démocratie, et encore moins pour l’humanisme.
        Cette ingérence belliqueuse dans les affaires de Damas est simplement commandée par une idéologie impérialiste, froide et calculatrices. Comme en Ukraine, en Irak et en Libye,le sort de la population locale au sortir de la crise n’a pas la moindre espèce d’importance pour les forces de la coalition.
        Ce qui compte, à terme, c’est que la Syrie ne soit plus gouvernée que par un gouvernement fantoche à la solde de Washington, que le pays sorte de la sphère d’influence de la Russie et que le Qatar puisse faire transiter ses gazoducs par la ville de Homs afin d’alimenter le continent européen et renforcer son indépendance énergétique vis-à-vis du pétrole russe…
        La France, dans ce dossier, n’est pas un Etat sauveur, c’est un Etat gangster…


    • Olivier Berruyer Le 19 novembre 2015 à 16h45
      Afficher/Masquer

      “A priori c’est les RG marocains qui ont donné les infos pour St Denis.”

      Vous savez vous ce qui se serait passé si on avait eu la liste syrienne il y a 2 ans ?

      Sinon Fabius était bien cité dans l’affaire du sang contaminé hein…

      Par ailleurs, un type qui a bien intérêt à ce qu’il n’y ait pas de scandale sur la politique syrienne, c’est Sarkozy, c’est LUI qui a rompu les relations avec Assad…


      • Ater Le 19 novembre 2015 à 17h21
        Afficher/Masquer

        Je n’ai aucune sympathie pour L. Fabius. Aucune.


    • Harry Tuttle Le 19 novembre 2015 à 17h17
      Afficher/Masquer

      Squarcini est certes un $arkoziste notoire, il n’empêche que ses affirmations sont vérifiables puisque corroborées par d’autres personnes du renseignement ou même Bachar El Assad lui même dans plusieurs vidéos et interviews de médias mainstream…


    • Furax Le 19 novembre 2015 à 17h30
      Afficher/Masquer

      Alter, croyez-vous vraiment qu’un type comme Squarcini grillerait sa crédibilité avec un tuyau crevé ?

      Et surtout, il ne faut pas caricaturer les gens en en faisant de simples marionettes ou de simples bons petits soldats.

      Ces gens-là ont eu une vie avant et après.

      Squarcini est né en 1955. Il n’a commencé à bosser avec Sarkozy que lorsqu’il approchait la cinquantaine. Un type de 47 ans qui a presque 22 ou 25 ans de vie professionnelle derrière lui dans la police (ou ailleurs pour d’autres), a ses propres idées, ses valeurs.

      Il arrive même que parfois que le bon petit soldat rompe avec son ancien patron.

      Et je ne vois pas en quoi les accrochages parlementaires de mardi, certes assez pitoyables, encore que la responsabilité en incombe autant à la droite qu’au président et au gouvernement de gauche actuel, oteraient toute crédibilité à la déclaration de Squarcini.


      • atanguy Le 20 novembre 2015 à 02h59
        Afficher/Masquer

        “gouvernement de gauche actuel”
        Moi je le situais a droite,ce gouvernement – En fait de plus en plus a droite,si je comprend Chomsky.


  5. nocomment Le 19 novembre 2015 à 15h37
    Afficher/Masquer

    article à lire: “L’étrange relation entre Mohamed Merah et Bernard Squarcini” link to agoravox.fr


  6. olivier imbert Le 19 novembre 2015 à 15h42
    Afficher/Masquer

    En effet dès 2012 même Fabius et hollande se sont évertués de poursuivre l’agression contre la lybie et attendait la chute d’assad et le fait que l’otan pourrait faire seul le sale boulot; alors que c’est l’onu la légalité avec le gouvernement légal du pays…Du coup nos services de renseignement sont affaibli et la population mise en danger!


  7. P. Lacroix Le 19 novembre 2015 à 15h54
    Afficher/Masquer
  8. CitizensUp Le 19 novembre 2015 à 16h00
    Afficher/Masquer

    @Olivier et Tous

    Je propose que l’ensemble des gens qui apprécient ce site et les idées et valeurs qui l’animent s’unissent pour créer en ligne cette initiative :

    UNION NATIONALE des citoyens contre la classe politique responsable dans son ensemble des attentats en France.

    Les infos pour les accuser ne manquent pas, quasi tous comme “corps constitué”.
    L’enjeu est démocratique et de justice, libérateur aussi.

    Qui adhère à cette idée?, qui n’est ni de gauche ni de droite, absolument pas extrêmiste, sans idéologie autre que
    Liberté
    Egalité
    Fraternité
    Démocratie
    Justice
    Peuple Français dans son ensemble contre la classe politique qui joue sans lui et contre lui.


    • MadMarx Le 19 novembre 2015 à 18h13
      Afficher/Masquer

      Depuis ce vendredi, je ne me pose qu’une seule question : Comment faire condamner tous ces incapables qui, à l’inverse de leur mission, nous mettent en danger sans relâche à tous les niveaux ?
      Sans trop rêver : la condamnation je n’y crois pas, ces gens vivent en totale impunité, mais si une procédure à leur encontre pouvait permettre un débat public et ouvrir les yeux de quelques uns, ce serait déjà beau.

      C’est certainement naïf que de croire que quelque chose puisse se faire ou changer, mais rester derrière un écran à ruminer ne produit pas beaucoup plus d’effet. J’en ai personnellement plus qu’assez de rester impuissant face à tous ces opportunistes et traitres réactionnaires qui entèrent avec eux ce que partage la majorité des individus, de quelque bord politique que ce soit : vivre décemment et en paix les uns avec les autres, sans une peur permanente du lendemain ou des balles.

      N’y a-t-il pas (plus ?) de moyens légaux à la disposition des citoyens pour questionner le pouvoir ? J’ai lu par ailleurs qu’un député avait porté plainte contre le gouvernement pour sa politique concernant le chômage. Est-ce qu’un collectif entamant ce genre de démarche est de l’ordre du possible ? N’y a t-il pas parmi tous les lecteurs ici présents quelques personnes avisées et de bon conseil sur ce genre de question ?


      • benoi31 Le 19 novembre 2015 à 18h20
        Afficher/Masquer

        Au niveau européen, il y a les procédures dites “ICE” (Initiative Citoyenne Européenne), comme celle qui avait été mise en place pour le TAFTA. Il faut néanmoins dépasser le million de signature, ce qui nécessite pas mal de boulot associatif en amont.

        De plus, la procédure a été refusée car le projet de loi n’étant pas établit, il n’est pas possible de légiférer dessus. De plus, je ne sais pas quelle a été l’efficacité de ce genre de mesure pour des ICe qui ont fonctionnées

        A titre d’exemple, voici 3 ICE acceptées dont on ne voit pas les conséquences :

        1. Vite l’Europe sociale ! Pour une coopération renforcée des États membres contre la pauvreté en Europe, initiée le 19 décembre 2014, clôture prévue le 19 décembre 2015.
        2. Pour une Europe plus juste, neutralisons les sociétés écrans, initiée le premier octobre 2014, clôture prévue le premier octobre 2015.
        3. New Deal 4 Europe – Pour un plan européen extraordinaire de développement durable et de création d’emplois, initiée le 7 mars 2014, clôture prévue le 7 mars 2015.


        • MadMarx Le 19 novembre 2015 à 18h33
          Afficher/Masquer

          Merci Benoi31 pour la réponse. Effectivement il y a des initiatives citoyennes au niveau européen, mais justement, à voir ce qu’est hélas devenue celle concernant le TAFTA, vient cette question : à quoi bon ? Stop TAFTA en est à plus de 3 millions de signatures, mais pour quel effet ? Un peu l’impression que ces initiatives servent de mirage démocratique.
          C’est bien l’angle d’attaque légal approprié qu’il faut trouver, à l’échelle européenne ou française, mais laquelle ? Telle est bien la question que je me pose.


          • CitizensUp Le 19 novembre 2015 à 18h55
            Afficher/Masquer

            Il n’y a à ma connaissance AUCUNE procédure légale qui permette aux citoyens Français, que ce soit via France ou UE ou Conseil de l’Europe, de mettre en accusation de manière EFFECTIVE et faire juger de manière EFFECTIVE les politiciens pour leurs trahisons, Ils sont irresponsables, et les textes qu’ils ont pondu ou validés assoie cette irresponsabilité, cette impuissance du peuple, à tous les niveaux institutionnels.

            La seule solution à couver, possible et rationnelle, est du genre de celle que je propose, et qui revient à tenter d’enclencher une révolte citoyenne RAISONNABLE et LEGITIME, largement partagée au delà des clivages habituels dans lesquels d’ailleurs les Français ne se reconnaissent plus,
            et de faire en sorte que cette révolte corresponde à ceci fondamentalement, politiquement au sens profond :

            le peuple-les Français CONTRE les policiens dans leur ensemble considérés comme caste hors peuple hors lois et hors responsabiltés (ce qu’elle est!).

            “UNION NATIONALE des citoyens contre la classe politique responsable dans son ensemble des attentats en France”
            pourrait en être une instanciation, et adviendrait que pourra car dans ce genre d’affaire il n’y a pas de déterminisme et de certitude.
            Mais il me semble à écouter de ci de là que bien des Français vomissent cette classe qui les méprise, la vomissent notamment pour sa responabilité dans les carnages et bien au delà aussi, et ce contexte est favorable à une reprise en main par les Français de leurs institutions et de leur politique, ceci CONTRE la volonté de la caste des politiciens.


          • Anne Le 19 novembre 2015 à 20h11
            Afficher/Masquer

            L’ICE, et c’est dans le texte de loi une condition primordiale, doit “proposer une initiative ou une loi” et non avoir pour objet d’en “empêcher”, c’est pour cela que l’initiative citoyenne pour le TAFTA est hors sujet parce qu’elle vise à empêcher et non proposer, même si cette initiative mal formulée à réuni plus de 3 millions de signatures.

            On aurait pu envisager de proposer une loi “interdisant toute négociation (commerciale ou autre) non contrôlée par le peuple, afin de préserver le droit de regard démocratique et populaire.

            Cela aurait pu s’appliquer au TAFTA et aurait été recevable alors qu’une opposition au TAFTA telle que formulée, même si elle a recueilli plus de 3 millions de signatures, n’est pas recevable.


    • olivier M Le 19 novembre 2015 à 19h55
      Afficher/Masquer

      Les grands medias -donc leurs journalistes-, de par leur désinformation et leurs mensonges, sont tout aussi responsables.

      Cacher la participation de neo-nazis au gouvernement ukrainien post-Maidan est criminel.
      A ce sujet, un grand hommage a Olivier Berruyer: link to youtube.com


  9. Alter Le 19 novembre 2015 à 16h10
    Afficher/Masquer

    Extrait :
    Sur la page Facebook de la Chambre basse, les commentaires outrés ont déferlé, certains pointant un “spectacle pitoyable” de la représentation nationale. “Nous ne vous avons pas élus pour ça”, pouvait-on ainsi lire. “Quand la planète entière se serre les coudes et se tient debout dans un élan de solidarité qui n’a jamais été aussi fort, vous ne pensez tous qu’à vos intérêts personnels et vos carrières. Vous faites honte à la France”, s’est offusqué un internaute.

    link to lepoint.fr

    Effectivement, voilà un triste spectacle donné par nos “représentants”…
    En attendant, toutes les manifestations de la société civile sont annulés, question COP21. Les états pollueurs pourront faire la “guerre au Terrorisme”, qui ont eux même générés et entretenus.

    Moi, je suis franchement dégouté. Les crises essentielles sont masquées par le Terrorisme. Crise énergétique, crise écologique et climatique, crise sociale.


  10. P. Lacroix Le 19 novembre 2015 à 16h12
    Afficher/Masquer

    Dans la ligne du livre d’ Olivier Berruyer !!!!!!!!!!!!!!!!!

    link to youtube.com


  11. sacha Le 19 novembre 2015 à 16h40
    Afficher/Masquer

    Sur la Belgique
    Personne n’a remarqué que la ville de Bruxelles disposait de deux sièges : Celui de l’UE et celui de l’OTAN et on nous dit que c’est un sanctuaire djihadiste…
    Cela ressemble a du Ben Laden caché dans la ville du centre de formation des services secrets pakistanais…
    Moi je dis ça, je dis rien…


    • Lysbeth Lévy Le 19 novembre 2015 à 17h13
      Afficher/Masquer

      Oui c’est ce que disent certains aussi bien vu..et Molembeck en prends pour son grade hélas, mais on sait bien que l’OTAN est très proche et ça arrange bien les choses. La prétendue Cellule d’Artigat en Ariège est trop loin de Bruxelles, disons que ça facilite bien des choses.

      A part ça un article de Gilles Munier président de l’association France-Irak actulités indépendant :
      link to france-irak-actualite.com extrait

      “” .Un chef d’Etat qui engage son pays dans une guerre – juste ou injuste – se doit parallèlement de prendre les mesures sécuritaires nécessaires pour protéger son propre peuple d’inévitables répliques de l’ « ennemi ». Cela semble évident, mais Nicolas Sarkozy ni François Hollande ne l’ont pas fait. Ils en avaient pourtant les moyens ; la preuve en est : les mesures prises en catastrophe après les attentats commis à Paris et à Saint-Denis, mais décidées trop tard et insuffisantes pour prévenir d’autres opérations terroristes.

      Sous la 4ème République le président du Conseil aurait été renversé. Sous la 5ème République – qui n’est plus gaulliste depuis longtemps – le Premier ministre et le ministre de l’Intérieur, complices du Président, peuvent se maintenir au pouvoir. Pauvre France… L’émotion dissipée, espérons que les électeurs leur feront payer dans les urnes leur irresponsabilité criminelle.

      Il ne suffit pas de répéter : « Le terrorisme est abject » pour exorciser la menace qui pèse sur la France. Certes, le terrorisme est une abomination, mais les bombardements français contre l’Etat islamique, qui tuent indistinctement djihadiste et civils, sont tout aussi abjects. La France récolte ainsi les conséquences de la mort semée par ses Rafales, perçue à juste titre là-bas comme du terrorisme d’Etat.

      Au nom de quels intérêts géopolitiques ou pétroliers est-on allé tuer Mouammar Kadhafi, tentons de renverser le régime syrien et attaquons l’Etat islamique ? Par quoi – ou par qui – veut-on remplacer ces régimes? Par la démocratie, répond-on hypocritement et sans rire. Personne n’y croit plus.”””

      Encore de quoi dire qu’Olivier a un million de fois raison, je pense que d’autres personnes vont parler haut et fort devant les faits avérés. ”

      “La vérité frappe fort à la porte et il faut lui ouvrir très vite !! (proverbe pyrénéen) ….


    • Lulu Bâille Le 19 novembre 2015 à 17h36
      Afficher/Masquer

      En effet, doit-on y voire une étrange coïncidence ? Et puis il y a le Luxembourg comme paradis fiscal juste à côté, dont les comptes ne sont que très peu contrôlés… Ils peuvent prospérer en Europe, les djihadistes !


  12. Alter Le 19 novembre 2015 à 16h41
    Afficher/Masquer

    Extrait :
    “Le djihadiste belgo-marocain Abdelhamid Abaaoud, tué lors de l’assaut contre un appartement de Saint-Denis mercredi, a « joué d’évidence un rôle déterminant dans (les) attaques » du 13 novembre à Paris, a affirmé jeudi le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve. « Six attentats ont été évités ou déjoués par les services français depuis le printemps 2015, Abaaoud était impliqué dans quatre d’entre eux », a ajouté Bernard Cazeneuve, lors d’une déclaration à la presse, précisant que son implication avait notamment été établie dans l’attentat avorté contre une église de Villejuif en avril.

    Se pose maintenant la question de savoir comment cet homme qui faisait l’objet d’« un mandat d’arrêt européen et international » et que l’on pensait encore en Syrie a pu rentrer en Europe, de surcroît en France. « Aucune information émanant de pays européens dans lequel il (Abdelhamid Abaaoud, ndlr) aurait pu transiter avant d’arriver en France ne nous a été communiquée », a affirmé Bernard Cazeneuve, espérant que l’enquête apportera des réponses.”

    link to lepoint.fr

    Imparable si cela est vrai : Paris est à 1h45 min de voiture de Bruxelles.
    Cela de déresponsabilise pas Hollande et Fabius de leur politique internationale, notamment au Moyen Orient.
    Mais (si cela est vrai), stopper 4 attentats puis se faire dépasser par le 5 eme par le même commanditaire, franchement, il n’y a pas de risque 0.

    Je pense plutôt que l’heure est à l’union nationale (entre citoyens), et pas à la recherche de bouc émissaire.
    Les temps vont devenir dur, c’est le moment de nous montrer courageux et volontaire.


    • Olivier Berruyer Le 19 novembre 2015 à 16h50
      Afficher/Masquer

      “Pas à la recherche de bouc émissaire.”

      Vous avez raison, ne changeons pas le pilote de l’avion, il a crashé 13 personnes en janvier, 130 en novembre, rendez vous pour les prochains 1300…


      • Bitonio Le 19 novembre 2015 à 17h19
        Afficher/Masquer

        Les barbus n’ont pas attendus Hollande pour nous frapper…. dans les années 80-90, on a perdu combien de soldats au Liban ? Et qui finançait le Jihad Islamique et le Hezbollah ? Ce ne serait pas un certain Bachar El Assad (qui ne nous a rien fait d’après votre article).

        j’ai été en classe avec cette personne : link to 7sur7.be
        En seconde en 89, il n’était pas islamiste (ce n’était pas la mode) mais il était déjà farouchement parano. Si il avait une mauvaise note, c’était la faute du racisme à son égard. Et il voulait déjà en découdre physiquement avec les 3/4 de la classe. Là encore, pas de Hollande à cette époque… Cet Hakim était dès son enfance, un fouteur de merde, qui ne demandait qu’une excuse pour déclencher une bagarre ou se prendre le chou avec n’importe qui.
        Quand j’ai appris sa mort 20 ans plus tard, je n’en étais presque pas étonné. Ce mec était fou.

        Dans les années 70-80, le mec un peu rebelle rejoignait action directe, devenait black block… maintenant, il devient barbu. Hollande ou pas, on aura toujours 0.001% de zozos qui, mal dans leur peau, iront flinguer des gens en prenant des idéaux bidons.


        • Olivier Berruyer Le 19 novembre 2015 à 18h11
          Afficher/Masquer

          “on a perdu combien de soldats au Liban”

          1/ ils foutaient quoi nos soldats au Liban ? O

          2/ Bachar arrive au pouvoir en 2000

          3/ je vous laisse comparer avec Daech

          4/ on fera le compte des morts de la colonisation française en Syrie, puisque vous semblez vouloir revenir aux calendes grecques ?


          • Bitonio Le 19 novembre 2015 à 20h08
            Afficher/Masquer

            Et je suppose que Bachar n’avait aucune relation avec son père auquel il a succédé.
            Ensuite, vous voyez, on a été une puissance coloniale, c’est comme ça, il faut faire avec (on peut le regretter mais c’est à notre passif). De plus, on a été déclaré vainqueur en 45, ce qui nous adonné un rôle à l’ONU un peu plus important que la moyenne…. donc ce qu’on faisait au Liban ? Et bien, on cultivait des fraises, je suppose.

            Enfin, je vous apprends visiblement que la Norvège et la Chine n’ont pas bombardé daesh, mais ils viennent de perdre deux de leur ressortissant cette semaine, la tête séparée du reste du corps. Je suppose que vous préconisez que chaque peuple reste chez lui, pas de tourisme, pas d’échanges commerciaux, humanitaires ? En septembre, c’était un croate qui a eu l’honneur de se faire couper en deux par nos barbus qui si on les avaient laissés tranquilles, seraient surement des types sympas.


          • Jagajaga Le 20 novembre 2015 à 09h16
            Afficher/Masquer

            1/ Les articles Wikipédia sur la MNF, la FINUL et la guerre du Liban sont assez mal foutus mais ça vous donnera un point de départ.

            4/ Ca ne serait pas inintéressant. Ca n’explique pas tout mais ça permet de situer et de contextualiser la politique intérieure et l’action diplomatique. Au pif, la répression du soulèvement des Frères dans les années 70-80, qui explique en partie l’amour que vouent les sunnites syriens au régime.


        • Odile Le 19 novembre 2015 à 19h11
          Afficher/Masquer

          Vous vous égarez totalement.
          Le Hezbollah est un mouvement de résistance qui a vu le jour peu après l’invasion israélienne au Liban, en 1982.
          L’occupation israélienne qui a duré près de 20 ans a laissé de profondes blessures encore visibles, par exemple dans la tristement célèbre prison de Khiam, dans le sud du pays.
          Vous insultez leurs combattants en les comparant aux infâmes nêvrosés de Daesh.


          • Odile Le 19 novembre 2015 à 19h49
            Afficher/Masquer

            J’ajoute que le Hezbollah combat Daesh en Syrie mais aussi dans certaines parties très retirées de l’Anti Liban, à la frontière syrienne depuis longtemps. Il y a laissé déjà de nombreux combattants.


          • Jagajaga Le 19 novembre 2015 à 21h47
            Afficher/Masquer

            “Le Hezbollah est un mouvement de résistance qui a vu le jour peu après l’invasion israélienne au Liban, en 1982”

            Tout seul en plus. Les mecs ont trouvé des armes et du pognon qui traînaient par terre et se sont dit “c’est bath, on va pouvoir se monter un chouette mouvement à nous, y a plus qu’à trouver un programme”. Rien à voir avec le fait que l’Iran avait envie de participer à la fiesta.


        • dupontg Le 20 novembre 2015 à 00h53
          Afficher/Masquer

          Vous avez tout à fait raison..
          ce qu’on reproche à Kadhafi et à Assad c’est de vouloir ressembler à Nasser et de foutre dehors tous ces colonisateurs ,dont la france,et d’arreter de se faire piller.

          J’ai dejà connu les embrouilles en 74 avec le Tchad et Kadhafi qui voulait les debarrasser de la main mise française en proposant une union avec la Libye…sacrilege..

          La plus grosse erreur de Kadhafi..avoir dit :
          “l’Afrique aux Africains”


      • Alter Le 19 novembre 2015 à 17h27
        Afficher/Masquer

        Je ne vous comprends plus trop, Olivier.
        Vous voulez changer de pilote … maintenant ?
        A considérer que Hollande est le pilote…

        De toute façon, que va nous proposer 2017 ? Hollande, Sarkozy, Le Pen ?
        Mouais….

        Je suis contre cette constitution. Et pour au minima une chambre tirée au sort qui contrôle la première (qui devrait être représentative et pas une liste d’avocat et de medecin, d’enarcs).
        Un président ?


        • Jmk011 Le 20 novembre 2015 à 15h58
          Afficher/Masquer

          Et une autre chambre tirée au sort qui contrôlerait cette dernière ? Etc etc…


      • Eric Le 20 novembre 2015 à 09h16
        Afficher/Masquer

        J’ajoute pour aller dans le sens d’Olivier qu’il n’y a aucun bouc-émissaire mais bel et bien des gens aux responsabilités, et donc en ce sens responsables. Et oui !


    • Furax Le 19 novembre 2015 à 17h36
      Afficher/Masquer

      Il faudrait un peu savoir ce que c’est l’union nationale, avant de l’exiger à tort et à travers.

      L’union nationale, cela ne signifie pas approuver sans moufter les mesures que va prendre le pouvoir en place. Surtout quand ce pouvoir ne prend pas les bonnes mesures et que lesdites mesures sont au mieux inadaptées/inefficaces, qu’elles sont souvent attentatoires inutilement à l’Etat de droit et aux libertés fondamentales, et qu’elles sont ensuite sous-tendues par des calculs politiciens de bas étage sur le thème “chouette ! je vais les obliger à choisir entre m’approuver ou me lâcher et comme ça j’apparaîtrai comme le rassembleur de la nation et ça me permettra de remonter un peu du fond du trou sondagier où ma propre nullité m’a plongé.”

      L’union nationale ou l’Union sacrée, c’était dans un contexte de régime parlementaire où on faisait rentrer tous les partis au gouvernement.

      Mais dans une démocratie, l’opposition a le devoir de demander des comptes au pouvoir et de pointer ses faiblesses et ses manquements pour qu’il y soit remédié.

      L’opposition a certes aussi, il faut le dire, le devoir de faire cela avec mesure quand elle est elle-même coresponsable de la politique ayant conduit à la situation qui a permis ces attentats de masse.


      • Astatruc Le 19 novembre 2015 à 17h48
        Afficher/Masquer

        Furax,

        L’oposition;des gamins de 4 ans qui chahutent dans le luxe de l’hémicycle?
        Des abrutis qui s’affirment frondeurs?la soupe est bien bonne pour ces gus qui au lieu de faire ce pourquoi ils sont payés, se chamaillent comme des enfants et qui n’ont même pas la maturité de discuter des choses tranquillement.
        Ils ont été trop bien nourris à ne rien faire, dehors, eux TOUS!!!


    • grub Le 19 novembre 2015 à 17h45
      Afficher/Masquer

      C’est incroyable ce que la stratégie du choc peut fonctionner.

      Taisons notre esprit critique et unissons-nous à nos chers dirigeants qui nous ont mis dans ce merdier.
      Attentat terroriste = gel du cerveau ?


      • Astrolabe Le 19 novembre 2015 à 18h01
        Afficher/Masquer

        A Grub: juste, mais ce n’est pas seulement qu’ils nous ont mis dans ce merdier, c’est qu’ils continuent ! Notre ministre al-nosra dit aujourd’hui que l’on peut peut-être travailler avec Moscou car les russes semblent aujourd’hui “sincères” car ils ne bombarderaient plus nos “alliés” rebelles modérés ! Ah elle est bien bonne ! nos autorités sont sincères elles !!! Mais quelle arrogance a ce monsieur, quel mépris pour tous ceux qui voient et lisent tous les jours à quel point nos autorités américano-saoudo-compatibles déraillent complètement et mentent quotidiennement. Solidarité !!! Buvons un grand coup et allons nous assoir à côté du pilote bourré !


    • bobob Le 19 novembre 2015 à 17h54
      Afficher/Masquer

      @Alter

      Pétain/Laval aussi appelaient à l’union nationale. Il ont d’ailleurs été suivis.

      C’était suivre De Gaulle qui était le bon truc à faire à ce moment-là si vous vous rappelez pas.
      De Gaulle qui était condamné à mort par nos “unionistes” d’alors…


  13. Lysbeth Lévy Le 19 novembre 2015 à 16h45
    Afficher/Masquer

    De quoi donner raison a Olivier, l’explication de Mr Collon sur la fabrication du terrorisme, pour les besoins des intérêts privés des élites militaires et bancaires.

    link to youtube.com

    “J’accuse Valls, Hollande, Fabius, BHL, les médias, les Usa, d’avoir laisser faire et instrumentalisation du djihadisme en lien avec le Qatar, Arabie Saoudite, Koweit, de favoriser le waabhisme à l’intérieur des pays européens, en finançant les écoles confessionnelles””.Il faut l’écouter Mr Collon il donne raison a l’indignation d’Olivier qui est la notre tout en nous sentant impuissants devant un tel scandale.et cette hypocrisie…….


    • anne jordan Le 19 novembre 2015 à 18h14
      Afficher/Masquer

      Ecoutez M.Collon ( et merci , Lysbeth )
      ce qu’il rapporte des propos d’A.Chouet est encore plus énorme que ce qu’on a pu lire sur ce site !


  14. Astatruc Le 19 novembre 2015 à 16h51
    Afficher/Masquer

    Bonjour,
    Je pense que les musulmans de France peuvent nous aider, ils souffrent beaucoup tout comme nous.

    link to facebook.com


  15. bluerider Le 19 novembre 2015 à 17h11
    Afficher/Masquer

    ET NOTRE AMBASSADE A DAMAS ?
    .
    il faut préciser que l’obtention de cette liste il y a 2 ans était subordonnée au rétablissement de nos relations diplomatiques et de notre ambassade à Damas. Beaucoup de Syriens ont été choqués de sa fermeture. Le gaz qatari ne leur semblait pas suffisant pour punir la Syrie. C’est pourquoi aujourd’hui, à la suite de François FILLON (France 2 20H00 16 NOVEMBRE 2015) je vous propose de PETITIONNER pour montrer au gouvernement l’URGENCE de la réouverture de notre ambassade pour partager le renseignement syrien !
    .
    PETITION ICI A LIRE AVANT BIEN SUR :

    link to change.org


  16. anne jordan Le 19 novembre 2015 à 17h12
    Afficher/Masquer

    comment ,
    vous êtes surpris par le comportement indigne de nos ” représentants ” ?
    Etonnant pour des lecteurs de ce blog …
    en revanche les révélations de Squarcini méritent d’être diffusées largement et ça , on peut le faire , tous !
    si vous le souhaitez , des guillemets et le conditionnel feront l’affaire …
    je m’en vais de ce doigt poster sur mon quotidien régional et d’autres ( vu que ce même quotidien vient d’accepter un post très critique sur l’indépendance des médias et sur la position française à l’égard de la Syrie !)


  17. amelie Le 19 novembre 2015 à 17h20
    Afficher/Masquer

    valls, fabius, hollande, sarko, estrosi, … ne défendent pas les intérêts de la france mais ils sont intouchables.


    • Astatruc Le 19 novembre 2015 à 18h10
      Afficher/Masquer

      Mais non voyons, ils sont pas intouchables, on peut les virer avec l’aide de l’armée et des renseignements,


      • olivier M Le 19 novembre 2015 à 20h13
        Afficher/Masquer

        Avec l’aide de l’armée? Vous êtes sérieux? Qui nomme les hauts gradés et vote les budgets de l’armee? Hauts gradés, qui, une fois a la retraite, se lancent parfois dans une carrière politicienne.

        La démocratie a la francaise a tellement bien verrouillé tous les contre pouvoirs qu’elle ressemble a une dictature.


        • Astatruc Le 20 novembre 2015 à 00h47
          Afficher/Masquer

          olivier M

          link to lesmoutonsenrages.fr

          Général Didier Tauzin: « En temps de guerre, il faut un vrai chef

          link to youtube.com


          • Astatruc Le 20 novembre 2015 à 00h54
            Afficher/Masquer

            Général Didier Tauzin:Saint-cyrien, de la promotion Capitaine Danjou (1971-1973), sa carrière a alterné entre postes de responsabilités, opérations spéciales et opérations extérieures. De 1992 à 1994, il commande le 1er régiment de parachutistes d’infanterie de marine (1er RPIMa) avec lequel il participe aux opérations sur le théâtre rwandais3. De 2002 à 2004, il est adjoint au commandant de la région militaire de Bordeaux4. De 2004 à 2005, il commande le Service Militaire Adapté5. De 2005 à 2006, il conçoit et crée, à la demande de Michèle Alliot-Marie, l’Établissement public d’insertion de la Défense6. Il a donné de nombreuses conférences sur la guerre du Rwanda et sur la situation internationale, en particulier en Afrique7. Après sa retraite de l’armée en 2006, il développe avec sa femme un projet éducatif au Sénégal dont l’objectif est la création d’écoles pour rendre les habitants autonomes8. Début 2015, il lance l’association « France, Terre d’espérance »9.


  18. Franck Le 19 novembre 2015 à 17h31
    Afficher/Masquer

    Sinon, pour vous détendre, vous avez ça…
    .
    link to youtube.com
    .
    Ou pas 🙂


    • Alain C Le 19 novembre 2015 à 21h01
      Afficher/Masquer

      ouahh, ça c’est un scoop !!

      tout le monde devrait le regarder !


  19. Gabriel RABHI Le 19 novembre 2015 à 17h32
    Afficher/Masquer

    La clique des Young Leaders patentée fait du bon boulot !

    Ils sont a vie attachée à la défense de l’Otan. Quand même, merde !

    La sécurité des Francais (n’) est (pas) négociable.


    • Eric83 Le 19 novembre 2015 à 18h33
      Afficher/Masquer

      Gabriel, vous pourriez préciser vos 2 premières phrases.

      La sécurité des français n’est pas négociable et nos vies ne sont pas à vendre !
      ( Aux pétromonarchies du golfe, notamment ).


      • Alain C Le 19 novembre 2015 à 21h03
        Afficher/Masquer

        Gabriel est au second degré….

        très clair


  20. caroline Porteu Le 19 novembre 2015 à 17h46
    Afficher/Masquer

    L’ incohérence totale de la France dans sa politique au PO n’est plus à démontrer .
    Entre les fatwas de Ibn Athimine , membre de la famille royale saoudienne et celles de Qaradawi , prêcheur vedette sur Al Jaziraah, la chiane d’infos qatarie, également associé de Tarik Ramadan .. il n’y a pas beaucoup de questions à se poser .
    Et à ceux là , on déroule le tapis rouge ou presque , enfin d’une manière certaine à ceux qui les soutiennent les aident, les financent .

    Je ne mettrais pas de liens , ils sont très faciles à trouver … vous comprendrez .
    Ibn athimine .. et qaradawi ..


  21. dupain Le 19 novembre 2015 à 18h21
    Afficher/Masquer

    Nous avons des terroristes qui se font exploser quand il n’y a personne à l’extérieur du stade pourquoi ne pas attendre la sortie ou l’entrée des supporters? Nous avons un tenancier de bar belge et son frangin , alcooliques et amateurs de ganja, l’un se fait exploser , sans personne autour de lui excepté la serveuse, l’autre , il est où ? nous avons des fusillades , sans suicidaires mais , pour le coup , efficaces,…. puis y’a le bataclan,je me suis amusé à taper sur google” propriétaire bataclan”….. et on apprend que Lagardère vient de l’acheter en septembre, sa femme est belge, si tu ne viens pas à Lagardère, Lagardère vient à toi ?….. je ne comprends ou déduis rien , mais ça fait bcp de passeports trouvés et bcp de suicidés non ?


    • Yanka Le 19 novembre 2015 à 22h05
      Afficher/Masquer

      Madame Lagardère, Jade Foret, est Belge, mais d’origine Française ! Je n’en déduis rien…

      Lagardère est le propriétaire physique du Bataclan via une filiale de son groupe et non à titre personnel. Il n’en est pas le gérant (qui n’a pas changé, lui, et d’ailleurs ils sont deux).


  22. Olposoch Le 19 novembre 2015 à 18h35
    Afficher/Masquer

    Cher Olivier, Je vois que vous ne serez plus invité chez @si, vous êtes un complotiste désormais.
    Qu’importe si l’ éditocrate exilé sur internet (DS) fait un billet sur les théories du complot pour être confronté à la réalité des faits quelques heures plus tard, laissant le choix entre laisser les inepties en ligne, ou les réécrire.
    Je ne partage pas certaines de vos prises de positions, mais ce billet, je le soutiens, un bon résumé de la colère et, surtout, de la frustration de ne pas voir la simple humanité et le bien commun l’emporter…


  23. anne jordan Le 19 novembre 2015 à 18h45
    Afficher/Masquer

    une fois n’est pas coutume :
    je vous engage à écouter 28′ d’hier :
    link to youtube.com
    en particulier Raphaël Liogier qui explique la différence entre ” radicalisés ” djihadistes et radicalisés religieux ; TRES IMPORTANT et totalement à contre courant de ce qu’on entend habituellement :
    “ce n’est pas dans les mosquées , même wahabites , que sont les futurs tueurs , puisque les fondamentalistes religieux refusent l’action politique ou guerrière et ne s’intéressent qu’aux moeurs ”
    Ce sociologue apublié un livre sur le déclin de la France .
    L’ historienne , elle , commente les versets du Coran utilisés par les tueurs et apporte un éclairage HISTORIQUE intéressant , répondant par là à des questions souvent évoquée sur ce blog .


  24. François Le 19 novembre 2015 à 18h47
    Afficher/Masquer

    Bonjour,

    Scandale ?
    La Syrie serait crédible ?
    La manipulation ne pourrait-elle pas être soupçonnée ?

    Le scandale, est une classe politique qui se sert de l’état pour satisfaire ses égos, fantasmes, ambitions.
    Le scandale est une classe politique irresponsable, inconséquente, irréfléchie…corrompue…
    Je vous rappelle que nous avons à la tête de l’état un type qui a signé le TSCG en sachant très bien qu’il ne serait pas respecté.

    Nous, le peuple sommes là pour leur bon plaisirs.


  25. anne jordan Le 19 novembre 2015 à 18h52
    Afficher/Masquer

    et pour rigoler ( vraiment ! )
    Hollande version Kameloot :

    link to youtu.be

    ça va nous détendre !


  26. natoistan Le 19 novembre 2015 à 19h06
    Afficher/Masquer

    Beyond cynical: US exploits Paris tragedy to corner Russia, push the TTIP, and save hegemony.

    link to fortruss.blogspot.be


  27. Astatruc Le 19 novembre 2015 à 19h09
    Afficher/Masquer

    tiens, ça me fait penser qu’ils voulaient signer le tafta en 2015…..

    TTIP : Merkel veut signer avec les Etats-Unis en 2015

    link to latribune.fr

    et comme on est tous hébétés par ce qui est arrivé, ils peuvent tranquillement continuer à concretiser l’annexion de l’ue par les USA……..

    Natoistan, transmission de pensée
    🙂


    • Furax Le 19 novembre 2015 à 19h45
      Afficher/Masquer

      Oh non. La crise des réfugiés a au contraire déclenché un retour en force de la demande de frontière. Les USA et les libre-échangistes de l?UE peuvent dire adieu à leur traité qui n’a pas de majorité au Parlement européen et qui risque même d’avoir bien du mal à trouver une majorité qualifiée au Conseil.


      • Jagajaga Le 20 novembre 2015 à 08h52
        Afficher/Masquer

        Le “besoin de frontières” ne concerne que la plèbe, pas les marchandises et encore moins les capitaux. Ca passera comme une lettre à la poste.


  28. natoistan Le 19 novembre 2015 à 19h20
    Afficher/Masquer

    Les attentats peuvent peser sur la croissance (S&P)…

    S&P s’inquiète notamment du risque que les attentats “renforcent les partis et les candidats populistes ou carrément xénophobes” et que les gouvernements sortants s’éloignent du coup des objectifs de réformes budgétaires et structurelles, ce qui pourrait générer une “pression à la baisse sur les notes”.

    L’agence craint également que les attentats aient des conséquences à la longue “sur les consommateurs et les investisseurs et qu’ils ne pèsent sur des secteurs comme le tourisme, l’aviation ou le divertissement”.

    Enfin, S&P redoute que les “contrôles à la frontière de manière quasi-permanente augmentent les prix du commerce”, avec des répercussions sur “l’intégration économique et la croissance des économies européennes”.

    link to lefigaro.fr


  29. imagine Le 19 novembre 2015 à 19h37
    Afficher/Masquer

    j’ai envoyé plusieurs questions à ce sujet sur le “live” du “monde”, aucune n’est passée.
    C pas juste !


  30. LBSSO Le 19 novembre 2015 à 19h48
    Afficher/Masquer

    -Squarcini et un article de presse s’en étaient déjà plaint.Mais l’attaque est cette fois plus directe.

    -Il semblerait d’après un article de l Express de janvier 2015 ,qu’en échange Assad exigeait la réouverture de l’ambassade française,le tout sur fond de guerre de renseignement.

    -Extraits des deux points ci-dessus:

    ” Sous l’ère Sarkozy, Bernard Squarcini, directeur de la DCRI, avait noué des relations personnelles avec ses homologues à Damas. “Quand les ponts sont coupés entre Etats, les services servent de circuits de secours”, disait-il volontiers. Mais, depuis, Assad est devenu un ennemi, au même titre que l’Etat islamique, l’organisation terroriste qui règne sur une partie de son pays. Voici la France privée de “sources” cruciales.

    Le président syrien sait combien l’Occident a besoin de lui. Après les attentats de Paris, il a appelé “au partage d’informations”, tout en exigeant la réouverture de l’ambassade de France à Damas, fermée en mars 2012. Un chantage inacceptable pour Paris. On est désormais très loin de l’entente cordiale scellée en 2004. A l’époque, le régime est un allié discret contre le terrorisme.”

    “En septembre 2013, François Hollande plaide pour l’intervention militaire. “Jamais plus nous ne traiterons avec Assad”, insiste une source bien informée. Cette position de principe a un revers : alors qu’environ 400 djihadistes français combattent en Syrie, tout échange d’informations devient inimaginable”.
    link to lexpress.fr


  31. natoistan Le 19 novembre 2015 à 19h57
    Afficher/Masquer

    Les mecs de DAESH sont les idiots utiles de service,mais utiles à qui au fait?A beaucoup de gens justement…

    Tout cela est hautement téléguidé de bien plus haut….Quand l’histoire a commencé à mal tourner en Ukraine(c’était une riposte à la première attaque avortée en Syrie suite à la vraie fausse affaire du Sarin).Poutine a sauvé la face d’Obama,mais ça n’a pas plu du tout aux néocons US,au Qatar et aux Saouds.Visiblement la France a du promettre de sortir Assad(ce qui explique un tel acharnement pas très catholique).mais en échange de quoi exactement, à part quelques avions?
    L’Ukraine était une facture pour Poutine pour la Syrie.Ca n’a pas autant marché que prévu.
    Donc retour à la case Syrie,seconde tentative mais toujours le même objectif.

    Dans les deux cas,pas de bol pour Obama,Poutine reprend la Crimée et établit une zone tampon au Donbass et en Syrie il arrive aussi par surprise et commence par éliminer d’abord les pseudo modérés(en fait il y a ou avait des forces spéciales US,des UK,la légion,sans doute des Turcs)…il y a eu des pertes occidentales forcément cachées vu que officiellement comme en Ukraine ils ne sont pas supposés s’y trouver.

    D’ou les cris et les ‘Poutine ne tape pas sur Daesh'(fabius)….ben oui c’est con lolo.

    Je me demande si Sarko(Otan,libye),Hollande,fabius and co sont soit menacés(blackmail,chantage,merci la NSA),soit alors ils ont tellement peur(remember JFK) qu’ils le font volontairement pour se faire bien voir?

    Pour Merkel on a compris depuis longtemps…


  32. Lucas Le 19 novembre 2015 à 20h33
    Afficher/Masquer

    Olivier Berruyer, il serait bon que vous allez refaire un tour chez les Experts de BFM pour redire tout cela en prime-time


    • LBSSO Le 19 novembre 2015 à 21h12
      Afficher/Masquer

      Ou sur France 2.Si Olivier a eu l’occasion d’écouter l’interview par Pujadas de Valls ce soir il doit soit être remonté comme une pendule ou atterré….
      C’était pitoyable.


    • Surya Le 19 novembre 2015 à 21h28
      Afficher/Masquer

      On lui a retiré sa carte de membre semble-t-il 😉

      Pour compenser vous aurez droit aux brillantes analyses de Sylvain Orebi et Christian Poyau


    • Xtian Le 20 novembre 2015 à 01h09
      Afficher/Masquer

      J’ai l’impression qu’Olivier n’est plus invité sur BFM Business !!!


  33. Laurence Le 19 novembre 2015 à 20h37
    Afficher/Masquer

    “Valls a refusé la liste des djihadistes français pour des raisons idéologiques”
    Donc 130 personnes sont mortes pour des raisons idéologiques pas sûr qu’elles aient été d’accord de mourir pour les idéaux de M. Valls!


    • LBSSO Le 19 novembre 2015 à 21h16
      Afficher/Masquer

      Bonsoir,
      je pense que par raison idéologique ,il faut entendre raison de principe ( opposé à pragmatisme)

      La contrepartie aurait été la réouverture de l’ambassade de France en Syrie.

      (Voir mon post plus haut)


      • Laurence Le 19 novembre 2015 à 22h18
        Afficher/Masquer

        La réouverture de l’ambassade française à Damas est une ouverture diplomatique tout simplement. Je ne vois rien d’inacceptable. Pour autant que je sache la diplomatie existe pour éviter les conflits. Donc pas de vraie diplomatie, des réactions manichéennes et au final 130 morts à Paris et bien plus en Syrie. Mais au fond, je suis persuadée qu’ils posent leurs actes en conscience car ce n’est juste pas possible d’être aussi stupide!


        • LBSSO Le 19 novembre 2015 à 22h38
          Afficher/Masquer

          Bonsoir Laurence,

          C était inacceptable pour eux car inconcevable :

          – ils ne voulaient plus de Assad selon leur politique.
          – Valls a débarqué Squarcini en 2012


  34. Xavier Le 19 novembre 2015 à 20h41
    Afficher/Masquer

    Un petit conseil : après une matinée à fond sur le sujet, je me suis aperçu qu’on monte en pression et que l’expression de notre colère ne suffirait pas à compenser l’explosion de notre frustration.

    L’inhibition de l’action étant identifiée par Henri Laborit comme source de nombreuses pathologies, il paraît sain de fuir, tout en restant lucide.

    Dans quelle fuite pourrions-nous aller ensemble qui ait le mérite de faire avancer le projet d’une société durablement harmonieuse ?

    Voilà la question…

    Si il paraît évident qu’on ne changera pas le monde (positivement) en qq jours, essayons de travailler à l’éducation de nos enfants.

    Je remets ce soir un nouvel extrait de La nouvelle grille En ligne sur http://www.nouvellegrille.info
    Un peu de recul pour recontextualiser la secousse dans la “dérive des sociétés”…

    Et je vous enjoins de lire cet ouvrage ardu mais incontournable.


  35. BA Le 19 novembre 2015 à 20h58
    Afficher/Masquer

    Jeudi 19 novembre 2015 :

    Sur France 2, Manuel Valls a eu beaucoup de mal à reconnaître la vérité qui dérange : des djihadistes se sont infiltrés au milieu des migrants.

    Des djihadistes sont entrés en Europe parmi les migrants, sur l’île grecque de Leros.

    Ensuite, ils ont voyagé en traversant plusieurs pays européens, toujours cachés au milieu des migrants.

    Valls n’a pas réussi à finir sa phrase, tellement c’était douloureux pour lui de reconnaître cette vérité.

    Lisez cet article :

    20 heures 41 :

    Certains « ont profité de la crise des réfugiés pour se glisser » en France

    Le premier ministre Manuel Valls a affirmé que certains des auteurs des attaques de vendredi contre Paris et Saint-Denis « ont profité de la crise des réfugiés pour se glisser » en France.

    « Ces individus ont profité de la crise des réfugiés, notamment au moment de ce chaos, peut-être, pour certains d’entre eux, se glisser… » en France, a indiqué Manuel Valls, sans finir sa phrase. Il a aussitôt ajouté que « d’autres étaient en Belgique, déjà. D’autres, je veux le rappeler, étaient en France », a-t-il assuré.

    link to lefigaro.fr


    • Olivier Berruyer Le 19 novembre 2015 à 21h42
      Afficher/Masquer

      Rassurez moi : le journaliste lui a au moins posé la question sur Squarcini ?


      • bobob Le 19 novembre 2015 à 22h10
        Afficher/Masquer

        Pas de journaliste présent. Seul Pujadas était là avec Valls.

        Donc non cette question n’a pas été posée…


        • Eric Le 19 novembre 2015 à 22h36
          Afficher/Masquer

          Joli lapsus bobob. S’il n’y avait que Pujadas, on peut effectivement dire que ça fait zéro journaliste 🙂


          • bobob Le 19 novembre 2015 à 22h56
            Afficher/Masquer

            C’était bien le sens que j’avais essayé de donner à mon message ! 😉


            • Eric Le 19 novembre 2015 à 23h39
              Afficher/Masquer

              Remarquez, avec Valls en face, ça fait zéro + zéro = chacun conclura ce qu’il veut. Moi je dis match nul dans tous les sens du terme.


      • LBSSO Le 19 novembre 2015 à 22h58
        Afficher/Masquer

        Frédéric Ploquin (Marianne), ce soir sur BFMTV aux alentours de 22h45 a abordé la question des relations entre les services secrets syriens et français,passées et à venir.
        Ulysse Gosset a rappelé pourquoi à l’époque les services secrets français n’ont pas eu de réponses favorables à leur demande de poursuite d’une collaboration.
        Ah ce cher Ulysse ,il n’a pas pu s’empêcher d’ironiser au sujet de Poutine….

        Les deux journalistes avaient à l’évidence les déclarations de Squarcini en tête mais n’ont pas cité son nom ni Valeurs Actuelles ( ni Les Crises )…


      • Eric83 Le 20 novembre 2015 à 09h26
        Afficher/Masquer

        Squarcini, il connait pas.

        Plus sérieusement, ce matin, je n’ai toujours pas vu l’info sur un media-MSM. Invraisemblable.


  36. Lage Le 19 novembre 2015 à 21h47
    Afficher/Masquer

    Je honnis Fabius et sa politique. Mais il faut arrêter je crois de se focaliser sur l’expression “al-Nosra fait du bon boulot”. Si je comprends bien l’article du monde ci-dessous, Fabius dit que les soutiens arabes de l’opposition lui ont dit que al-Nosra fait du bon boulot. Ce n’est pas tout à fait la même chose.

    L citation complète de l’article du Monde est:

    “En revanche, la décision des Etats-Unis de placer Jabhat Al-Nosra, un groupe djihadiste combattant aux côtés des rebelles, sur leur liste des organisations terroristes, a été vivement critiquée par des soutiens de l’opposition. M. Fabius a ainsi estimé, mercredi, que “tous les Arabes étaient vent debout” contre la position américaine, “parce que, sur le terrain, ils font un bon boulot”. “C’était très net, et le président de la Coalition était aussi sur cette ligne”, a ajouté le ministre.”


    • Olivier Berruyer Le 19 novembre 2015 à 23h22
      Afficher/Masquer

      Fabius, c’est un clown-perroquet ou le chef de la diplomatie française qui est quand me^me censé connaitre les combattants en Syrie ?

      Et cela signifie en effet que Fabius a reconnu une coalition composée d’islamistes ?


      • Lage Le 19 novembre 2015 à 23h46
        Afficher/Masquer

        Oui, et c’est bien ce que je lui reproche ! Il a préféré les affidés d’al Qaïda et d’autres égorgeurs de chrétiens aux seules forces du coin avec qui nous devrions nous entendre : Bachar et les kurdes.

        Mais il n’a pas exactement dit que Nosra faisait du bon boulot. Du moins il ne semble pas. Il faudrait le discours complet. Qu’il le pense, par contre, c’est probable, hélas…


    • Eric Le 19 novembre 2015 à 23h44
      Afficher/Masquer

      Lage, votre commentaire est d’une confondante légèreté. On parle d’un ministre des affaires étrangères il me semble. De quel pays par contre, je ne sais pas ! 🙂
      Bref on attend de lui a priori autre chose que des ” Machin m’a dit que … “


  37. Astatruc Le 19 novembre 2015 à 23h07
    Afficher/Masquer

    Valls annonce des endroits de déradicalisation, ah? IL SERA DONC LE PREMIER CLIENT.
    🙂
    Avant d’aller en taule!
    Le pire, on l’entend pas, c’est le petit totalitaire de Macron, celui-là il est dangereux, tenez-vous le pour dit parce que si 130 personnes ont été tuées vendredi, les victimes de macron le seront par millions.Ce trou du cul qui a encore du petit lait qui lui sort du nez n’en peut plus, faites gaffe, celui-là c’est sarko puissance mille, ce gars est un véritable sadique.Un bubon.


    • Ber Le 19 novembre 2015 à 23h32
      Afficher/Masquer

      Et pour montrer l’exemple de dé-radicalisation, il reçoit le premier ministre du Qatar le 17 novembre 2015 !! Grandiose!


  38. interlibre Le 19 novembre 2015 à 23h39
    Afficher/Masquer

    C’est dur d’être un(e) Cassandre.
    Merci pour le blog, vraiment.
    La complaisance médiatique n’est pas surprenante et à mon avis ils peuvent faire bien pire.
    Cependant je suis persuadé qu’ils naviguent à vue, enfermés dans leurs rôles. Ils sont mauvais.
    Ils n’ont pas la carrure de l’Histoire et des crises qui viennent et devront laisser leur place bientôt. Qui succédera… On aura surement pas un carré d’as du premier coup.


  39. JLP Le 20 novembre 2015 à 01h39
    Afficher/Masquer

    @Olivier, désolé de passer un peu du coq à l’âne mais il me semble que vous n’avez pas encore parlé de l’arrêté ministeriel qui a circulé sitot après les attentats de Paris.
    Il me semble que c’est Francois Asselineau qui en a fait mention le premier…
    Pourquoi il serait interessant de revenir dessus: parce qu’il semblerait que le gouvernement ait de très bonnes raisons de croire que les terroristes (en l’occurence Daesh) soit en possession de gaz de type Sarin.
    Là ou je m’interroge, c’est que je fais intuitivement le lien avec une attaque du même type (chimique) qui s’était produite sur le sol syrien de mémoire et qui avait été inmanquablement imputée au trés trés méchant Assad à l’époque.
    J’ai donc la conviction que le gouvernement Français sait depuis longtemps (mais n’en pipe pas mot) que cette attaque n’était pas le fait d’Assad mais bien le fait de Daesh.
    Si vous pouviez revenir sur ce qu’on sait de cette affaire, cela pourrait être interessant aussi…


  40. Yanka Le 20 novembre 2015 à 10h39
    Afficher/Masquer

    Le Point parle de l’interview de Squarcini dans le fil de son « live », à 8 h 30 précisément ce vendredi.


  41. Alain Le 20 novembre 2015 à 11h17
    Afficher/Masquer

    Il fut une époque où ces ministres auraient dû démissionner pour bien marquer le coup, mais aujourd’hui ces personnages toujours prompts à utiliser le “je” pour démontrer leur pouvoir sont toujours aux abonnés absents quand il s’agit de parler responsabilités:
    – Valls pour avoir refusé la liste
    – Cazeneuve car ses services ont failli
    – Fabius pour avoir mené une politique qui a mené à la catstrophe et n’a même pas rempli l’objectif qu’elle s’était fixée

    En plus étant donné le pouvoir présidentiel démesuré en France, le président lui-même est fautif et devrait en tirer les conséquences

    Mais son prédécesseur porte aussi la lourde responsabilité de la réduction des effectifs de police et autres services de renseignement, il devrait avoir l’honnêteté d’en tirer les conséquences et de se retirer de la course à la présidence.

    Mais je rêve, des hommes politiques ayant le sens de servir le pays et non de se servir, une autre planète !!


  42. Adrien Le 20 novembre 2015 à 13h13
    Afficher/Masquer

    Responsable mais pas coupable (à nouveau!), c’est ça ?!


  43. Crapaud Rouge Le 20 novembre 2015 à 13h19
    Afficher/Masquer

    Hollande and co ayant coupé tout contact avec le gouvernement syrien” : ça ne m’étonne pas du tout. Hollande est un être faible, son problème est donc de paraître fort, ce qui le pousse à refuser les compromis. Et puis, il s’est laissé photographier à la table de Netanyahou…


    • lvzor Le 21 novembre 2015 à 06h17
      Afficher/Masquer

      Je ne crois pas que Hollande soit un être faible. Je pense au contraire que c’est le summum de la rouerie que d’assumer une apparente mollesse, voire une apparente bêtise, en vue de susciter une certaine indulgence. Tout est calcul chez cette sorte de manipulateurs.


  44. Jabin François Le 20 novembre 2015 à 14h39
    Afficher/Masquer

    Cherchez l’erreur émoticône frown ! Le 1er Ministre qatari reçu à l’Elysée … le 17 novembre, à l’occasion de sa visite officielle à Paris ! Il devait notamment participer au salon de la sécurité intérieure des Etats (Milipol), organisé alternativement à Paris et à Doha. L’inauguration de ce salon mardi par cheikh Abdallah et le ministre français de l’Intérieur Bernard Cazeneuve ainsi qu’un déjeuner avec le Premier ministre Manuel Valls, laissent sans voix… Il faut dire que Paris et Doha entretiennent d’étroites relations diplomatiques et commerciales, dont la dernière illustration a été l’achat en mai par l’émirat gazier de 24 avions de combat français Rafale, un contrat de 6,3 milliards de d’euros… On sait faire la différence entre le Qatar et l’Etat Islamique au sommet de l’état français ! Pourtant, le Qatar, de confession officielle wahhabite, propriétaire du PSG et grands investisseurs immobiliers en France (exonérés d’impôts sur les plus-values par Sarkozy) est aussi dans sa grande largesse désintéressée, investisseur dans les banlieues françaises. L’objectif en sous-main est d’introduire et renforcer depuis plusieurs années déjà, le néo-wahhabisme, ferment de la radicalisation de jeunes en rupture sociale et culturelle. Cela vaut bien un réception à l’Elysée et un repas avec Vals, lesquels veulent graver l’état d’urgence dans le marbre (illimité comme le terrorisme) de la Constitution… Quelle duplicité chez nos chers Fauscialistes !


  45. ulule Le 20 novembre 2015 à 17h13
    Afficher/Masquer

    ISIS wants to destroy the ‘grey zone’. Here’s how we defend it
    Nafeez Mosaddeq Ahmed 16 November 2015

    “After the Paris attacks, it is imperative that we safeguard this arena of co-existence, where people of all faith and none remain unified on the principles of common humanity.

    link to opendemocracy.net


  46. Renaud Le 20 novembre 2015 à 23h13
    Afficher/Masquer

    Il était temps…

    link to lefigaro.fr


  47. Astatruc Le 20 novembre 2015 à 23h51
    Afficher/Masquer

    link to youtube.com

    L’appel des russes aux peuples d’Europe [VOST Fr.]
    Bertrand Du Gai Déclin


  48. Le Courtois Le 21 novembre 2015 à 14h38
    Afficher/Masquer

    Bonjour,

    Je suis de très près l’actualité au Moyen Orient depuis les “révolutions Arabes” et je suis outré par l’attitude criminelle de nos responsables!

    M. Berruyer, n’avons nous aucun moyen pour faire pression sur nos décideurs pour que la France rouvre au moins (c’est le minimum) son ambassade en Syrie en échange de cette liste de ces français qui ont transité par la Syrie pour notre propre sécurité?

    Il nous faudrait une idée puissante qui soit relayée (par votre site)?

    Peut être une pétition? Un mail à envoyer aux députés?


  49. Dominique Le 21 novembre 2015 à 17h13
    Afficher/Masquer

    Bonjour à tous.

    On se croit obligé, dès qu’on aborde le régime syrien, d’affirmer ses distances. Ici encore, on a droit à du “hautement critiquable”.
    Me souvenant qu’Assad avait co-présidé le 14 juillet sous Sarko, je me demandais ces jours-ci ce qu’on écrivait sur la Syrie avant “la crise”, car j’avoue que je n’avais aucune connaissance sur ce pays avant 2011.
    J’ai retrouvé ce rapport parlementaire du sénat de 2003 : senat.fr/ga/ga44/ga44_mono.html

    Ce rapport étant long, je vous invite au moins à lire cette endroit :
    senat.fr/ga/ga44/ga44_mono.html#toc44
    qui conclut :
    « Le Printemps de Damas n’en a pas moins montré la vitalité d’une société civile dynamique prête à répondre à l’appel du Président Bachar al-Assad en faveur d’une libéralisation du pays.
    En dépit du coup d’arrêt de l’été 2001, l’atmosphère politique en Syrie a changé. La chape de plomb d’une époque a vécu. La libération d’un grand nombre de prisonniers politiques, l’atténuation de la propagande officielle (disparition des portraits de rue, annulation des marches de soutien orchestrées par les autorités…), la levée des interdictions de visite en Syrie des opposants en exil demeurent des acquis du nouveau Président.
    Sans doute peut-on, à bon droit, s’impatienter de la lenteur de l’assouplissement politique du régime, regretter ses hésitations et ses retours en arrière. Doit-on pour autant estimer que la réforme politique n’est pas une volonté du chef de l’Etat, mais une illusion, et qu’il ne souhaite, en réalité, qu’une modernisation « technique de l’économie » ?
    Votre délégation ne le pense pas. Mais, en Syrie comme dans de nombreux autres pays, il faut se garder d’un européo-centrisme hors de propos. Car le contexte syrien est bien spécifique. Marquée par la persistance du conflit avec Israël, l’ossification d’un régime bureaucratique et autoritaire depuis plus de trente ans, une économie fragilisée par une étatisation désastreuse, la fragilité d’une nation beaucoup plus hétérogène qu’on ne le croit, la Syrie ne peut aller à grand pas vers la libéralisation. La modestie est pour elle le gage de la réussite. »

    C’était en 2003. Notre gouvernement n’était pas à Washington.


  50. Cédric Le 23 novembre 2015 à 01h07
    Afficher/Masquer

    Info du vendredi 20/11
    Collaboration avec les services syriens : des députés interrogent Valls.
    «Caractère sensible et grave de cette allégation»

    Dans deux questions écrites distinctes adressées à Manuel Valls, les députés demandent des explications.
    Légalement, le premier ministre a deux mois pour y répondre.

    link to lefigaro.fr


Charte de modérations des commentaires