Près de 2 mois après les faits, verdict de l’enquête préliminaire du Dutch Safety Board : le MH-17 a bien été abattu !

L’avion a donc été  “perforé par un grand nombre” de projectiles à grande vitesse, conduisant à la dislocation de l’avion.

(N’hésitez pas à traduire et commenter les phrases importante en commentaire)

Tjibbe Joustra, qui dirige le Dutch Safety Board commente ce rapport :

Bon, ça fait 2 mois qu’on dispose de photos montrant des débris de l’avion perforés depuis l’extérieur, mais bon… Ils en ont repris :

cela semble bien concorder avec un missile

ces petits trous ronds restent étranges

Incroyable : à ce stade, ils ont donc été incapables de définir au moins si c’était des shrapnels de missiles (probable, mais cela peut être aussi un missile air-air) ou/et des balles d’avions, ce qui ne donne pas les mêmes traces !

On aurait pu penser que vu la gravité et les conséquences on aurait une enquête rapide, mais non, le rapport final est attendu pour l’été 2015 !!!

9 mois de plus pour savoir si c’est venu d’un avion (balles ou missile air-air) ou d’un Bouk ukrainien pro-Kiev ou d’un Bouk ukrainien pro-Dontesk !!!

On sent la recherche effrénée de la vérité…

Bon, cependant, positivons : on a déjà sanctionné la Russie, au cas où…

“Sanctionne la Russie tous les jours, si tu ne sais pas pourquoi, elle, elle sait” [Proverbe bruxellois]

P.S. Comme d’hab, Le Monde, organe de diffusion directe de la propagande américaine (“journalisme 2.0”) :

Le Monde est devenu un torchon sans nom, trompant régulièrement la confiance des lecteurs”, a déclaré en septembre un blogueur français sous couvert d’anonymat. Il faisait réfenrence à la lettr eouverté du VIPS, anciens responsables du renseignement américain non anonymes, ayant écrit en juillet :

Douze jours après l’attaque du vol 17 de la Malaysian Airlines, votre administration n’a toujours pas publié de rapport des renseignements proposant une liste exhaustive des preuves des responsabilités des uns et des autres – ne parlons même pas d’étayer les affirmations répétées selon lesquelles l’avion aurait été abattu par les séparatistes ukrainiens qui ont utilisé un missile fourni par les russes.
Votre gouvernement n’a pas fourni la moindre image satellite montrant que les séparatistes disposeraient d’un tel armement, en plus de l’absence d’autre preuve. La crédibilité de Washington, et la vôtre, ne cesseront de se dégrader si vous refusez, ou êtes incapables, de présenter plus de preuves tangibles appuyant les affirmations du gouvernement.
Dans la suite, nous abordons cela avec la perspective d’anciens professionnels du renseignement cumulant 260 ans d’expérience dans divers secteurs du métier :
Nous, soussignés anciens officiers du renseignement, voulons vous faire part de notre préoccupation concernant les preuves dont on allègue, jusqu’ici, qu’elles accusent la Russie de la destruction du vol 17 de la Malaysian Airlines. Nous sommes retraités du gouvernement et aucun de nous n’est payé par CNN, Fox News ou autre media. Notre objectif, avec ce texte, est de fournir une perspective nouvelle et différente.
En tant qu’anciens analystes du renseignement habitués à attendre, sauf en situations d’urgence, des informations concluantes avant de se précipiter pour émettre un jugement, nous estimons que les accusations contre la Russie doivent être ancrées avec de solides et beaucoup plus convaincantes preuves. Et ce, d’autant plus dans des situations explosives comme la destruction d’un avion de ligne. Nous sommes également troublés par l’amateurisme avec lequel des preuves confuses et fragiles ont été avancées, certaines sur les « media sociaux ». […]
Nous avons toujours été fiers de ne pas tirer à l’aveuglette, mais plutôt de travailler à l’analyse du renseignement basée sur des preuves. La preuve qui a été apportée jusqu’à présent ne résiste pas à un examen attentif ; elle ne permet pas en l’état de juger quel camp est en train de mentir à propos du tir sur le vol 17. Notre expérience professionnelle toute entière tend à nous faire suspecter les russes, presque instinctivement. Notre expérience plus récente, en particulier l’observation du secrétaire d’État Kerry à présenter, de façon peu judicieuse, faux rapport après faux rapport, comme des preuves, nous amène à reconsidérer nos prédispositions initiales.

194 réponses à [Foutage de gueule] Scoop : le MH-17 a bien été abattu !

  1. Tycer Le 09 septembre 2014 à 14h13
    Afficher/Masquer

    En gros, on apprends rien du tout.
    Les blogs privées à travers le monde ont fait un aussi bon boulot en moins de temps.

    Apparemment, les conversations avec la tour de contrôle ne donnent aucun indice.
    Espérons qu’ils les divulgent au public.


    • Thalie54 Le 09 septembre 2014 à 15h51
      Afficher/Masquer

      “en gros, on apprend rien du tout.”

      Ben, je crois que si, au contraire. Que dit ce rapport ? Que l’avion a été ”perforé par un grand nombre” de projectiles à grande vitesse, conduisant à la dislocation de l’avion.

      Or, j’ai très souvent lu sur internet : “La destruction (avec un missile Buk) de la cible se fait par une combinaison d’onde de choc (d’autant plus violent que la densité de l’atmosphère est élevée) et d’éclats.

      Sans vouloir m’avancer, le rapport ne parle nulle part de cette fameuse onde de choc.

      Et si, comme souvent, c’est ce qui n’est pas dit qui est le plus révélateur ?


      • boduos Le 10 septembre 2014 à 00h25
        Afficher/Masquer

        que pensent les familles des vraies victimes , hollandaises, malaisiennes et leurs autorités.?
        vont-elles sacrifier leur peine sur l’autel du grand prêtre otanien et accepter qu’on torde les réalités? jusqu’où peut aller la servitude?


      • Spipou Le 10 septembre 2014 à 02h35
        Afficher/Masquer

        Les missiles Buk ne dispersent pas des billes de Schrapnel ? C’est juste une question, je n’y connais rien en armements.


        • Scrib Le 10 septembre 2014 à 08h51
          Afficher/Masquer

          D’après ce que j’ai lu (wikipédia entre autre), les schrapnels peuvent être des billes et/ou des tiges.

          Le BUK en est équipé.

          La question qui pourrait resté en suspens est : le BUK à quel type de scharpnel ?

          PS : je ne suis pas un spécialiste en armement…


    • vladimir tchernine Le 11 septembre 2014 à 09h58
      Afficher/Masquer

      Quand j’ai vu à la TV le gars qui annonçait “les résultats préalables” de l’enquête, j’ai senti à travers l’écran comme une odeur de caca qui aurait du couler sur ses guibolles pendant sa préstation. Pas grave, il aurait du recevoir un petite obole de la part des amerloques, histoire de l’aider à payer les frais de pressing.


  2. JBL1960 Le 09 septembre 2014 à 14h14
    Afficher/Masquer

    C’est tout de même pitoyable, non ?
    Pour beaucoup, ça nous a pris, allez, quelques heures pour comprendre ce false flag.
    Et le vol de la MA qui depuis 6 mois a disparu des écrans radars ?
    Pétard, y nous prennent vraiment pour des cons…
    Anyway : La soumission de l’Hollandouille face à Oblabla est de plus en plus criante.
    Mon mari est un Sans Dents (il est même gradé car pour cause de maladie on lui a tout retiré, il n’a plus un seul chico) mais Hollandouille est un sans couille !


    • christophe Le 09 septembre 2014 à 16h31
      Afficher/Masquer

      Nous on a pas de dents mais hollande il n’a pas de couilles !!! Excellent, ça me plait !!
      Sinon j’adore le proverbe :
      “Sanctionne la Russie tous les jours, si tu ne sais pas pourquoi, elle, elle sait” [Proverbe bruxellois]


      • Alain Cavaillé Le 09 septembre 2014 à 20h22
        Afficher/Masquer

        Je suis moizossi un “sans dents”, ruiné pour s’en acheter des fausses, je fais donc partie du Club.
        En revanche, le proverbe sur la Russie est une récupération de l’arabe, qui dit :
        “donne une raclée chaque jour à ta femme, si tu ne sais pourquoi, elle elle le sait….Mais je reconnais qu’on peut l’utiliser à l’infini.
        Enfin, pour ce qui est de cet avion, je pense, soit à une provoc, soit à une connerie d’inexpérimentés. Je ne vois pas très bien où serait l’intérêt des Russes
        dans une affaire aussi tordue !


  3. dupontg Le 09 septembre 2014 à 14h15
    Afficher/Masquer

    a noter que depuis ce facheux evenement ,les resistants du dombass ont abattu un SU27 qui etait utilisé pour des actions à basse altitude ..
    sans doute que Kiev ne dispose plus de su25 en etat..
    Mais on peut supposer que cet avion etait dejà en service à l’epoque du crash, et qu’il est equipe de mitrailleuse 30 mmm
    il n’aurait eu aucune difficulté à atteindre le MH17..
    Vitesse maxi 2500 kmh
    Altitude maxi 18000 m


    • Manu Le 09 septembre 2014 à 16h29
      Afficher/Masquer

      “equipe de mitrailleuse 30 mmm”

      Ce ne sont pas des impacts d’obus de 30mm, ça aurait littéralement pulvérisé la cabine sans laisser le moindre impact définissable, même avec de simples obus perforants.
      Là, ça ressemble fortement à du missile, car pas d’impacts nets (des trous ronds) mais plutôt des déchirures et perforations non homogènes, typique d’un missile anti-aérien (barres ou fils enroulés autour de la charge militaire).

      C’est ce que je vois sur l’image donnée, faudrait voir le reste du fuselage, car c’est pas avec des dégâts pareil qu’un gros porteur explose en vol. Il se serait écrasé, et non explosé en mille débris.
      L’appareil qui suivait le Boeing à peut-être fini le boulot. Spéculation, mais plausible.


      • Nicolas Le 09 septembre 2014 à 16h44
        Afficher/Masquer

        “c’est pas avec des dégâts pareil qu’un gros porteur explose en vol”
        L’idée c’est que si la cabine est perforée, la vitre brisée, alors l’air s’engouffre dans la carlingue à 800 km/h et l’avion se déchire.


        • Manu Le 09 septembre 2014 à 17h13
          Afficher/Masquer

          Nope, c’est pas aussi simple. Tu peux perde toute tes vitres cabine sans que ça explose. C’est 777, pas un Comet.
          Un long courrier, ça explose plus comme ça depuis les années 60.
          Même la frappe d’un air-air ne fait pas exploser un gros porteur. Ca l’endommage, mais en aucun cas n’a la puissance de le faire exploser.

          Les photos montrent un vrai acharnement, avec au moins deux type d’armes différents, trois si on suit l’analyse russe en comparant avec les clichés.


          • Deres Le 09 septembre 2014 à 17h20
            Afficher/Masquer

            Le BUK a une charge de 70 kg. C’est beaucoup et cela peut anéantir un avion de ligne. Un avion est fail safe donc il peut normalement perdre n’importe quel élément sans que sa structure perde son intégrité. Mais rien n’est garanti avec des défaillances multiples. Si plusieurs longerons de l’aile sont détruits en même temps, la rupture est quasi inévitable.


      • jacqueline Le 09 septembre 2014 à 21h07
        Afficher/Masquer

        Obus de 30mm ?????

        On parle de balles de mitrailleuses, pas d’obus ! Ca transperce, d’autant plus facilement que c’est de l’alu ; ça ne fait pas exploser la cabine : ça rentre d’un coté, et ça ressort de l’autre ( sauf à rencontrer un blindage de char qui n’a rien à faire dans un avion..

        Non la balle ne se dit pas : oh tiens je suis entrée dans la cabine d’un avion, faudrait que j’explose pour le faire tomber.


        • Patrick Andre Le 10 septembre 2014 à 08h51
          Afficher/Masquer

          Je ne sais pas si Mr Valentin Vasilescu peut être pris aux sérieux mais il a le soucis du détail et ça mérite de s y attarder(selon moi)

          Le point de vue qui suit est celui de Valentin Vasilescu, un ancien pilote de l’armée roumaine.

          http://www.mondialisation.ca/le-vol-mh-17-abattu-par-un-avion-de-chasse-ukrainien/5395582


          • jacqueline Le 10 septembre 2014 à 09h54
            Afficher/Masquer

            C ‘est bien ce qu’il dit ! Ce n’est pas un missile. On peut donc oublier tous les fantasmes de BULKs ukrainiens ou pro russes.

            Les projectiles ont traversé l’avion de part en part, bords des trous de sortie retournés vers l’extérieur.

            A l’entrée les trous sont ronds, mais rien oblige qu’ils le soient à la sortie ( c’est presque classique , la balle étant soit déviée, soit déformée )

            Quand à l’incendie, vu le nombre de circuits électriques et électroniques, pas besoin de balles incendiaires, un court jus peut suffire.


      • lairderien Le 09 septembre 2014 à 22h52
        Afficher/Masquer

        Au lieu de spéculer sans savoir, il est préférable de lire ce qu’à écrit Valentin Vasilescu, ancien pilote de chasse et colonel de l’armée roumaine, bref un spécialiste lui, qui sait de quoi il parle, qui connait les avions russes, etc…

        http://reseauinternational.net/vol-mh-17-abattu-avion-chasse-ukrainien/

        Or pour lui, il ne fait aucun doute que le MH 17 a été abattu par un avion.
        Il n’est pas le seul à le dire, mais lui à priori sait vraiment de quoi il parle compte tenu de sa formation.


      • tepavac Le 11 septembre 2014 à 01h16
        Afficher/Masquer

        “Ce ne sont pas des impacts d’obus de 30mm, ça aurait littéralement pulvérisé la cabine ”

        justement pour qu’il y ait un arrêt brutal des communications et enregistrements, sans qu’un seul signe transparaisse en dépit de tous les capteurs et micros, nous pensons que le poste de pilotage à été soufflé par une attaque ciblé.
        ensuite est-ce qu-un missile peut arriver n’importe comment sur son objectif, ou n’arrive t-il que par le bas, des “experts” disent que l’explosion d-un missile aurait aussi fait exploser l’avion?, un missile peut-il envoyer autant de projectiles sur une surface aussi réduite que le coté du poste de pilotage.

        missile sa11 en action, trainé plus interception
        http://www.youtube.com/watch?v=_cSxjiLzyxE&index=49&list=PL865-JKQqJp_Aga91pSYAd_O-Q-4a3HR0


  4. Tom Le 09 septembre 2014 à 14h15
    Afficher/Masquer

    Bonjour
    Effectivement fausse vraie nouvelle. On peut juste dire que les impacts au niveau du cockpit militent pour un missile sol-air à guidage radar (comme le buk) et non un missile air-air du type de ceux portés par les SU25 évoqués car ceux-ci visent les sources d’air chaud et donc les moteurs.
    Quand aux tirs éventuels au canon le SU25 plafonne à 7000 m donc impossible pour lui d’engager le Boeing. Reste l’hypothèse d’un avion de chasse qui n’a jamais été évoquée ? Pourquoi ?

    Cela dit, qui a tiré le missile reste la question.


    • Eleutheria Le 09 septembre 2014 à 15h26
      Afficher/Masquer

      Le Su-25 ne plafonne pas réellement à 7 000 mètres, il s’agit de son plafond opérationnel. Cette valeur est généralement définie comme l’altitude à laquelle un avion peut voler à sa vitesse de croisière sans perdre de vitesse ou ralentir, et peut toujours grimper à une certaine vitesse, qui varie selon les définitions.

      En clair il est très probable qu’un Su-25 puisse dépasser 7 000 mètres d’altitude, quoique dans des conditions non optimales. Le ministère de la défense russe prétend notamment qu’il est capable d’atteindre 10 000 mètres, temporairement au moins.

      Moi je me demande surtout comment un missile seul peut causer des dégâts à la fois par en dessous et par au-dessus, comme le rapport en atteste. Je suppose qu’il est possible que deux missiles aient été tirés par un Bouk…

      …ou bien un premier tir de missile et puis quelques coups de canon, pour finir le boulot.


      • nicolas.R Le 09 septembre 2014 à 19h41
        Afficher/Masquer

        Très bonne remarque Eleutheria, je me suis fais la même en lisant le rapport : je ne vois pas comment le missile a pu faire des dégâts du haut de la cabine vers le bas (du plafond vers le sol) tout en faisant d’autre dégâts de manière complètement latéral. C’est impossible si l’on considère le cône de projection du missile.

        Donc vous voyez on apprend des choses sur ce rapport Olivier!

        Je rajouterai que sur le rapport, rien n’est expliqué au sujet de la déviation de 14 km de la trajectoire qu’aurait du prendre le vol.

        On apprend également que toute la partie avant de l’avion a littéralement été coupé du reste (puisque tombé très rapidement) alors que le reste de l’avion a suivi une trajectoire d’environ 50° vers le sol, donc en “volant” encore un peu, et n’a pas été touché par les “projectiles”.


        • Kiwixar Le 09 septembre 2014 à 21h34
          Afficher/Masquer

          L’avion a tourné vers la gauche, donc baissé l’aile gauche.
          Des trous dirigés vers le plancher du cockpit n’impliquent pas forcément que l’origine des projectiles était au-dessus de l’avion. Cela peut impliquer que l’avion n’était pas à plat quand il a reçu les projectiles.
          Par contre des angles d’entrée différents (côté puis haut) semblent indiquer une certaine durée (le temps que l’avion pivote vers la gauche) ce qui n’est pas compatible avec UN missile Buk.


          • tepavac Le 09 septembre 2014 à 23h31
            Afficher/Masquer

            nous en saurons davantage lorsque les inspecteurs malaisyens auront fini de reconstruire l’avion avec l’aide des insurgés.


  5. Texas Ranger Le 09 septembre 2014 à 14h20
    Afficher/Masquer

    Certains commentaires sur l’Immonde expliquent que le missile Buick est doté d’une tête à fragmentation conçue pour exploser avant l’interception, ce qui pourrait expliquer les impacts multiples…


    • Abemus Le 09 septembre 2014 à 14h33
      Afficher/Masquer

      Reste qu’il y a des photos qui semble montrer que l’avion aurait également pu être “shooté” a la mitrailleuse… Cf ici http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/mh17-preuve-de-canonnage-et-155019

      Or après 2 mois d’enquête, aucune réponse là-dessus…

      Aucune réponse non plus sur les communications avion-tour de contrôle de Kiev qui ont disparu…

      Rien non plus sur les activité de l’avion ukrainien en vol au même moment…


      • Manu Le 09 septembre 2014 à 16h37
        Afficher/Masquer

        Oui, ça par contre c’est du dégât canon, sans aucun doute possible. Bien découpé en ligne, bien régulier.
        Donc la thèse du missile Sol-Air et du chasseur qui fini le travail est plus que possible…
        Un beau false flag comme on en fait peu…


        • Deres Le 09 septembre 2014 à 17h15
          Afficher/Masquer

          Vous vous avancez trop et faites des conclusions hâtives. Certaine charge pré-fragmentée se propagent en faisant un anneau autour de la charge. Il y a aussi alors des éclats en ligne et régulièrement espacés. Ceci dit je ne vois pas de ligne clairs dans les trous … Et si les éclats pré-fragmentés sont sphériques, les trous ronds ne seraient pas surprenants …


      • NoMoreWar Le 09 septembre 2014 à 18h53
        Afficher/Masquer

        Je ne suis pas convaincu de l’usage d’un canon, une photo de la même portion de fuselage prise sous un autre angle figure dans le rapport préliminaire et les trous semblent trop peu uniformes.


      • tepavac Le 10 septembre 2014 à 00h16
        Afficher/Masquer

        ils disent que:
        Boîte noire, en aéronautique, désignant à la fois un enregistreur des données de vol et un enregistreur des conversations du cockpit
        n’a rien donner de particulier. Ni pour l’appareille lui même, ni pour les conversations en cabine de pilotage. Que tout enregistrement à céssé de fonctioner de façon soudaine et définitives, autant pour les données techniques que pour les conversations dans le poste de pilotage.

        on comprend par cette affirmation que si un missile avait touché un moteur, alors un défaut moteur aurait-été enregistré dans la boite noire.

        http://fr.wikipedia.org/wiki/Bo%C3%AEte_noire_(a%C3%A9ronautique)
        et que les conversations entre pilotes auraient révélé une quelconque menace, une alarme, une lumiere ??? là rien.

        en langage clair, ils n’accusent plus,
        mais le monde entier les regarde en attendant des réponses et des explications sur tout ce chaos, les proches des victimes en premier.


    • Charles Michael Le 09 septembre 2014 à 15h09
      Afficher/Masquer

      Exact, ces missiles sol-air sont équipés d’un Proximity Fuse, déclenchement de l’explosion à une distance optimum de 15 m.
      Il s’agit manifestement d’une attaque frontale, le missile est guidé par son propre radar sur les derniers 40 kilomètres, mais après acquisition de la cible par les systèmes radar au sol, d’une portée de 140 km Les opérateurs ont alors 9 minutes pour acquérir et cibler, compte-tenu de la vitesse de l’avion.
      Sans les sytèmes associés un tir de missile n’aurait que 4 minutes maximum après détection.

      Ceci est très consistant avec les très bon papiers de Jacques Sapir sur son blog Russeurope (images sat + cartes et trajectoires).

      Kiev avait 4 batteries de Bouks dans la zone mais seule 1 était en position et distance optimales.

      La piste d’un missile air-air semble écartée. Un mitraillage “coup de gràce” par un Sukov-25 reste possible.

      le Monde, hélas RIP, et la BBC a sorti ce matin 3 témoins locaux affirmant la présence d’un Bouk avec équipage russe, je peut dire ça tombe drolement bien.

      PS: il y a quand même des photos intéressantes sur le site principal montrant l’éparpillement de l’avant et des deux turbines.


  6. arnold99 Le 09 septembre 2014 à 14h24
    Afficher/Masquer

    Juste pour faire écho à la politique et notamment celle d’Angela Merkel, voici quelques phrases de l’homme qui a fait l’Allemagne à savoir Bismarck.

    * « Provoquez donc une émeute pendant que vous avez encore une armée pour l’étouffer. »
    Force de réaction rapide de l’OTAN

    * En parlant des Polonais : « J’ai toute pitié pour leur situation, mais nous ne pouvons faire autrement que de les exterminer. Le loup n’y peut rien. Il a été créé tel qu’il est par Dieu, et pourtant on le tue sans pitié. »

    Nous comprenons leur position à genoux pour pratiquer une fantaisie buccale

    * En parlant de l’Europe : « Jamais une grande nation ne consentira à sacrifier son existence à la fidélité envers un Pacte. Le “ultra nemo obligatur” (à l’impossible nul n’est tenu) jouera toujours. De même, un traité ne saurait constituer une garantie morale. » Et pastichant Metternich : « L’Europe est une expression géographique. »

    Il me semble que c’est le cas aujourd’hui

    * « La politique internationale est un élément fluide, qui, par intervalles et selon les circonstances, se solidifie, mais que les changements atmosphériques ramènent à son état primitif. »

    Ainsi va la gloire du monde

    * « Lorsqu’il se produit des révolutions à l’étranger, nous n’avons pas à nous demander qui a raison ou qui a tort… nous devons prendre parti uniquement en recherchant la situation la plus favorable pour la puissance et la sécurité de la Couronne de Prusse. »

    On est enfin dans le business

    * « Les sots prétendent qu’on n’apprend qu’à ses dépens. Moi, j’ai fait en sorte d’apprendre aux dépens des autres. »

    J’ai peur que nous soyons les dindons de la farce

    * « Plus j’apprends à connaître l’homme, plus j’aime les chiens.

    Je tremble pour les chiens

    * « La force prime le droit.»

    Bien connu des USA

    A méditer au coin du feu, ses idées ont conduit à deux guerres.

    Avec des Américains abreuvés de “destinés manifestes”
    des Allemands qui on substitués l’hégémonie militaire à une hégémonie économique (prévisions de Gustave Le Bon en 1923)

    Et le peuple français qui est un peuple sentimental, c’est à dire près à égorger quant il à le sentiment du mari cocu (Louis XVI et la fuite de Varennes)

    Nous allons avoir un beau spectacle!!!


  7. HectorLeCastor Le 09 septembre 2014 à 14h25
    Afficher/Masquer

    Il s’agirait finalement d’une pluie de meteorites terroristes venant de Russie alors ?

    Hector , spécialiste en meteorites au CNRS


    • Incognitototo Le 09 septembre 2014 à 14h40
      Afficher/Masquer

      Pas du tout, il s’agit d’un orage de grêle provoqué par une expérience russe de modification du climat… 😉

      Toto, détecteur d’expériences des Russes au CNRS


      • Nerouiev Le 09 septembre 2014 à 18h00
        Afficher/Masquer

        Mais non, pas du tout, un simple vol d’ortolans. Ils volaient haut alors que l’UE les USA et l’OTAN ça vole plutôt bas.


  8. Boutros Le 09 septembre 2014 à 14h27
    Afficher/Masquer

    Vue la tournure que prend cette “enquête”, il est très probable qu’elle soit une couverture pour la falsification des preuves.
    La Russie réclame des rapports réguliers pour éviter la manipulation et s’étonne publiquement du soudain silence occidental au sujet de cet avion.
    Y aura-t-il une enquête sur la dégringolade de François Hollande dans l’opinion ?


  9. LA ROQUE Le 09 septembre 2014 à 14h32
    Afficher/Masquer

    Commentaire d un journaliste sur I Télé :” une information de taille , l avion a été abattu.”
    Pour moi l’information de taille c’est qu ils n’accuse plus ouvertement la Russie et les séparatistes, au fil du temps le doute s’installe. Leurs certitudes semble vaciller.
    Preuve encore une fois que BHL ne fais que soufflait sur les braises car samedi soir il affirmait que ce sont les séparatistes qui ont abattu le MH117, il affirmait également que 4 à 5000 militaires Russes étaient en Ukraine.
    Mais sa vision manichéenne est de plus en plus contesté.
    Olivier vous n’ êtes certainement pas étranger à cette prise de conscience collective.
    Je peux que vous en féliciter.


  10. Robert Le 09 septembre 2014 à 14h33
    Afficher/Masquer

    L’hypothèse du ministère de la défense russe est la suivante. Le chasseur est arrivé à 5km, il a tiré un missile sol air (charge explisive de 4kg contre les 40kg d’un BUK, rien à voir). Le boeing a perdu un moteur. Il a donc entamé un virage serré et décéléré brusquement (propulsé uniquement par un moteur que d’un côté). Le chasseur l’a ensuite fini en combat canon, avec un tir dans le cockpit.

    Voir les images de trajectoire publiées par les russes qui montrent le changement de cap.

    Image radar des russes avec le chasseur en approche du mh-17 :
    http://www.zerohedge.com/sites/default/files/images/user3303/imageroot/2014/07/Russia%20press%20conference%20screengrab.jpg

    Image russe de la trajectoire avec le virage à droite serré :
    http://theredpillinfo.files.wordpress.com/2014/07/screenshot-from-rdm-mh17-deviation.png


    • Thomas Le 09 septembre 2014 à 14h58
      Afficher/Masquer

      Effectivement, c’est la piste la plus probable !

      Cela montrerait la volonté de l’armée ukrainienne d’abattre un avion civil ” occidental ” pour diaboliser la Russie.

      D’où le détournement par le contrôle aérien ukrainien au-dessus du Donbass et l’abaissement de l’altitude !


    • Deres Le 09 septembre 2014 à 16h30
      Afficher/Masquer

      Le rapport contredit complètement cette thèse. Ces événements se verraient clairement dans les enregistrement audio ou de paramètres des boîtes noires, ce qui n’est pas le cas. La destruction de l’avion, quel qu’en soit la cause a été violente et instantanée. Et l’impact a eu lieu dans le cockpit, donc plutôt de face. cela n’est pas une preuve mais les interception ont plutôt lieu par l’arrière surtout vu la vitesse quasi transsonique d’un avion de ligne.


      • Deres Le 09 septembre 2014 à 16h59
        Afficher/Masquer

        Il faut rester objectif et utiliser le rasoir d’Occam.

        L’interception par un SU25 plus lent qu’un avion de ligne et conçu pour l’attaque au sol à basse altitude est peu crédible. Le missile R60 est un tout petit missile à très courte portée. De plus, comme tout missile infra-rouge il sera plutôt utilisé par l’arrière et frappera les réacteurs ou les zones proches et pas le cockpit.

        L’utilisation d’un BUK est par contre très crédible car c’est exactement la mission pour laquelle il a été conçu : interception à moyenne portée d’un avion rapide à toute altitude. Contre un avion ne manœuvrant pas, qu’il explose près du cockpit semble crédible car c’est le milieu de l’écho radar. J’ajoute que le lanceur BUK a la particularité d’avoir son propre radar de désignation et qu’il semblerait que cela lui donne une capacité d’utilisation autonome sans lien avec un système de défense aérienne.

        Après, étant donné la situation à l’époque assez confuse avec des troupes ukrainiennes un peu partout, la localisation du tir ne me semble pas une preuve probante contre les novorusses.

        Ce qui est certain est que les deux partis auraient eu des raisons de tirer. Les novorusses subissait journalièrement les bombardement des SU25, y compris ce jour là et il y en avait probablment un derrière le vol MH17 en contrebas. Une utilisation improvisés d’un matériel récupéré ou capturé est donc tout à fait possible et crédible, sans volonté de détruire un avion de ligne.

        Quand aux ukrainiens, la propagande de Kiev vociféraient depuis plusieurs jours sur des interceptions par des avions russes pour expliquer que ses avions se fassent abattre comme des mouches alors qu’ils étaient en fait victimes de la DCA pendant des attaques à basse altitude. Mais le dire revenait à expliquer officiellement qu’ils faisaient du strafing des populations civiles à l’arme lourde pendant une “opération de police”. Les militaires ou les opérateurs locaux peuvent très bien avoir été amenés à croire à leur propre propagande, à déployer des SAM et à pourchasser des avions russes fantômes.

        Au final, je ne crois pas au complot (demandant beaucoup d’intelligence) mais plutôt à la bêtise humaine bien plus répandue et simple à se mettre en oeuvre spontanément. Il y a des gens par là bas qui se sont cru très intelligents pendant quelques heures en croyant abattre un avion de chasse et qui avec plus ou moins de complicité ont mis les preuves sous le tapis quelque soit leur bord.


        • Crapaud Rouge Le 09 septembre 2014 à 18h21
          Afficher/Masquer

          Ce qui est certain est que les deux partis auraient eu des raisons de tirer.” : pour les insurgés, quel intérêt de descendre un zinc à 10.000 mètres, alors qu’il est obligé de descendre à basse altitude pour larguer ses bombes ? Le viser à 10.000 mètres, c’était prendre deux risques inutiles : 1) le rater; 2) se tromper. L’on sait par ailleurs qu’ils ont descendu des tas d’avions militaires sans utiliser de BOUK, alors pourquoi gâcher un BOUK alors que des armes plus légères suffisent ? Enfin, dire que l’erreur pourrait provenir des Novorussiens n’explique pas les deux changements de trajectoires du MH17 : l’un au-dessus de la Pologne, l’autre juste avant l’attaque.


          • deres Le 10 septembre 2014 à 11h08
            Afficher/Masquer

            Les changements de trajectoires sont évoqués dans le rapport. Il faut le lire, il sert à cela.


        • Charles Michael Le 09 septembre 2014 à 18h32
          Afficher/Masquer

          Ben non,
          premièrement il n’a jamais été prouvé que les Résistants aient eut un Bouken état de marche, et encore moins dans la zone et il est certain qu’ils n’ont jamais eut le Système complet
          deuxiémement il aurait fallu qu’il soit à moins de 25 km pour pouvoir atteindre lune cible à 10.000 d’altitude et il aurait fallut que cet avion se dirige dans sa direction.

          Jacques sapir a fait les maths ça ne colle pas.

          troisiémement, non les Résistants n’allaient pas canarder un avion à haute altitude. Les bombardements aériens ne se faisaient pas avec des forteresses volantes (comme à Dresde ou Hambourg) mais justement avec des avion d’appuit au sol type Sukov-25.
          Et ils en ont descendu un paquet avec des Sam en dessous de 3500 m.

          Depuis le début ça pue le false flag et c’est bien la Junta de Kiev, les EU-OTAN-USA qui en ont profité, se drapant dans leur grande morale


          • Thomas Le 09 septembre 2014 à 23h13
            Afficher/Masquer

            Oui Charles Michael quelque soit le moyen utilisé, sol-air ou air-air c’est un coup de l’armée ukrainienne, et cela expliquerait que depuis près de deux mois on en parle plus ! S’il y avait la moindre preuve solide contre les FAN (forces armées de Nouvelle Russie) croyez-moi on en parlerait matin-midi et soir !

            Personnellement je crois peu au sol-air, les dégâts auraient été bien plus massifs avec la charge du Buk.

            Attendons et espérons que la vérité émerge un jour !


          • Spipou Le 10 septembre 2014 à 02h54
            Afficher/Masquer

            Jacques Sapir est spécialiste en projectiles ? En trajectoires de vol ? En structures métalliques ? En armements ? En explosifs ? Ca ne tient pas debout, Charles ! Pour le moment, si on tire des conclusions, c’est qu’on VEUT que le coupable soit X ou Y, ou autrement dit, qu’on fait la même chose que Le Monde ou Kerry.

            D’autre part, ni vous ni moi n’êtes dans la tête des militaires ukrainiens ou donbassiens qui ont – peut-être – tiré – pour quelle raison – un missile Buk ce jour-là, ou du pilote de Sukhoï qui a – toujours peut-être – tiré sur l’avion de la Malaysian Airlines. Pour le moment, ne faisons pas comme Carl Bildt et compagnie, restons-en aux hypothèses.

            Je trouve que la prudence des experts hollandais n’est pas choquante, bien au contraire.


            • Crapaud Rouge Le 10 septembre 2014 à 16h44
              Afficher/Masquer

              Les calculs sont très faciles. C’est le problème d’un corps en chute libre avec une vitesse initiale car, suite à l’explosion, les moteurs de l’avion ne jouent plus aucun rôle. Pour une masse dense, on peut négliger les frottements. Par ailleurs, Sapir est un économiste qui pratique couramment les maths. Retrouver les formules qui conviennent et les appliquer est un jeu d’enfant.


            • jacqueline Le 10 septembre 2014 à 16h58
              Afficher/Masquer

              Je dirais le contraire : impossible.

              La tôle n’est pas symétrique : pas le même Cx de chaque coté. ( problème bien connu des parachutistes, tu bouges une main et ça tourne). L’air n’est pas parfaitement stable non plus.

              La tôle va tournoyer, impossible de calculer une vitesse moyenne avec une formule simple..

              C ‘est du domaine d’un logiciel de simulation 3D, un domaine bien spécifique. Et il faut commencer par modéliser l’objet ! Donc le morceau d’aile ou de carlingue déchiqueté.


            • jacqueline Le 10 septembre 2014 à 17h12
              Afficher/Masquer

              Ce qui ferait tourner la tôle ( déchiquetée ) , c’est que son centre de gravité ( masse ) sur lequel s’exerce la force de gravité terrestre n’est pas exactement au même endroit que le centre de gravité de sa surface où s’applique la force de résistance de l’air. Ce qui génère un couple de rotation, qui sera lui même variable.


            • languedoc 30 Le 11 septembre 2014 à 01h11
              Afficher/Masquer

              D’après un spécialiste américain, Douglas Moss, l’enquête aurait facilement calculée la trajectoire du missile et le lieu du lancement. Mais cette information est top secret et les pays qui la possèdent ne veulent pas la rendre publique.
              Les Russes connaissent la vérité également, pourquoi se taisent-ils?


            • Spipou Le 11 septembre 2014 à 02h11
              Afficher/Masquer

              Et la masse d’une cellule d’avion n’est PAS dense, justement. C’est même construit pour ça.

              C’est d’autant plus difficile à calculer qu’on ne sait pas quelle forme elle avait (ou ses débris), ou quelles surfaces d’ouvertures à l’air, etc., après le ou les impacts.

              Mais si vous tenez absolument à ce que ça soit un avion ukrainien qui l’ait descendu, cet avion, après tout, ça vous regarde. Ca s’appelle tenir un coupable et ne pas le lâcher, c’est aussi ce que font Kerry, Le Monde, Bildt.

              Ah, une question : que faisait ce camion transportant un lanceur Buk en territoire rebelle – dans Lougansk – juste après la catastrophe ? Pourquoi éprouver le besoin de le déplacer juste à ce moment-là ?

              A la différence de vous ou de Sapir, je n’en conclus pas que les coupables sont les rebelles. Je pose simplement la question. Ca fait partie des innombrables questions sans réponse, comme pourquoi, semble-t-il, les autorités de l’aviation civile ukrainienne n’ont toujours pas donné la raison du deuxième déroutement de l’avion (pas celui au-dessus de la Pologne, qui peut s’expliquer facilement par les encombrements de couloirs aériens, mais le deuxième, celui du dernier moment ; celui-là, on n’arrive toujours pas à l’expliquer).

              C’est comme ça que procède une enquête policière : en cherchant des réponses à des questions inexpliquées, et pas en chargeant au maximum un coupable désigné dès le départ (La Russie pour Kerry, l’Ukraine pour vous, mais le raisonnement est exactement le même. Kerry peut faire plus de dégâts géopolitiques que vous ou moi, je vous l’accorde).


        • Spipou Le 10 septembre 2014 à 02h49
          Afficher/Masquer

          Je suis de l’avis de Deres. (Et j’aime bien le rasoir d’Occam 😉 )

          A part quelques-uns ici, aucun de nous ne connait suffisamment les armements, les avions et les structures métalliques pour tirer de quelconques conclusions.

          Et sur l’origine du tir, si c’est un tir de Buk, ça pourrait être une connerie soit des forces de Kiev, soit des forces de Lougansk, l’un comme l’autre est possible.

          On a beaucoup glosé sur cette fameuse photo d’un camion transportant un lanceur Buk devant la photo publicitaire d’un garagiste. Il s’est avéré ensuite que la photo avait été prise dans Lougansk, alors déjà aux mains des combattants du Donbass. Il semble donc qu’ils étaient alors en possession du lance-missile.

          Je refuse de tirer des conclusions en fonction de mes préférences politiques. Ce qui est arrivé est arrivé, et il faut rechercher la vérité. Peut-on faire confiance aux experts hollandais je n’en sais rien (quoi qu’après tout, c’est près de 200 de leurs compatriotes qui sont morts dans la catastrophe), mais je leur fais en tout cas davantage confiance qu’à des commentateurs de blog, qui à l’exception notables de 2 ou 3 qui ont montré leur expertise – qu’ils m’excusent, j’ai oublié leur nom – n’y connaissent rien et veulent absolument que le coupable soit Kiev. Moi je ne veux rien, hormis qu’on trouve LE coupable et non UN coupable. Le Monde a trouvé son coupable, ne faisons pas la même erreur dans l’autre sens !


        • Jacques F. Le 10 septembre 2014 à 14h36
          Afficher/Masquer

          L’utilisation d’un BUK est par contre très crédible

          Non, l’utilisation d’un BUK n’est pas du tout crédible. Un tir de BUK ne peut pas passer inaperçu. Si un BUK avait été tiré, il y aurait eu des traces dans le ciel, traces qui auraient été visibles pendant plusieurs minutes autant par des témoins oculaires que par les satellites.

          Si tir de BUK il y a eu, témoignages oculaires ont aurait eu et photos satellites on aurait vu.

          A mon avis (qui n’est pas celui d’un expert et qui n’engage que moi) :
          – c’est bien un avion de chasse qui a descendu le MH17
          – les Ukrainiens étaient au courant de l’opération
          – en cas de riposte de la part d’avions Russe, les Ukrainiens avaient prévu des BUK pour les descendre
          – donc l’opération était préparée (tour de contrôle qui détourne le MH17 de sa trajectoire + BUK déplacés “au cas où”)
          – il n’y a pas eu de riposte Russe, donc les Ukrainiens se sont empressés de retirer leurs BUK

          Le seul truc qui je ne comprends pas, c’est le but d’une telle opération.


          • Slavyanka Le 10 septembre 2014 à 17h36
            Afficher/Masquer

            “Le seul truc qui je ne comprends pas, c’est le but d’une telle opération.”

            A mon avis, c’était une opération de “false flag” avec le but évident de faire entraîner la Russie à tout prix dans une guerre car les américains, leurs vassaux européens et les marionnettes kieviennes ne supportent pas la Russie forte qui retrouve sa dignité et sa puissance, se relève de plus en plus après le choc des année 90, la soumission et l’humiliation.


          • Spipou Le 11 septembre 2014 à 02h16
            Afficher/Masquer

            A mon avis, je n’ai aucune idée que ce qui a pu se produire.

            Par contre, le seul truc que je comprends, c’est le bénéfice qu’a pu retirer Kiev d’une telle opération. Ce qui ne veut pas dire que j’accuse Kiev. C’est juste à qui le crime a profité, un simple indice. Je pense qu’on sera chanceux si on arrive à savoir en 2015 ce qui s’est passé.


            • Spipou Le 11 septembre 2014 à 02h19
              Afficher/Masquer

              Et de toutes façons, quel que soit le coupable, le gouvernement de Kiev a bien su tirer parti de la catastrophe pour accuser, non pas seulement les insurgés, mais directement la Russie !

              Mais pour le moment, c’est à peu près tout ce qu’on sait.


    • Vasco Le 09 septembre 2014 à 16h32
      Afficher/Masquer
    • Alan brouille Le 09 septembre 2014 à 17h46
      Afficher/Masquer

      le silence radio immédiat !

      Je suis heureux d’apprendre que vous avez accès aux enregistrements des boites noires et des contrôleurs d’origine.

      Suis-je distrait, il me semblait avoir compris qu’ils avaient disparus. Sot que je suis 😀


    • Nerouiev Le 09 septembre 2014 à 18h11
      Afficher/Masquer
    • Charles Michael Le 09 septembre 2014 à 18h19
      Afficher/Masquer

      Pas tout à fait, l’exposé du Ministère de la Défense Russe, 5 jours après que Kiev ait abattu le MH17 a montré l’écho radar d’un avion militaire proche du Boeing 777, mais aussi les sites de batteries Bouks de Kiev dans la zone et l’activation des systèmes radar.
      Ils ont aussi ridiculisé les “allégations et conversations bidons”.

      Et demandé la divulgations des conversation de la tour de controle et la publication des images satellites qu’ont bien sur les Américains. Jusqu’ici rien de ce coté, aucun document officiel mais des “choses” sur tweeter, facebook.
      Ce qui a tout à fait suffit aux MSM, Kerry, et autres sources objectives.


      • daniel Le 09 septembre 2014 à 20h56
        Afficher/Masquer

        Il n’est pas certain que les USA possèdent des renseignements tels photo satellites et enregistrements radars ou IR sur le MH17.
        Le renseignement US est d’un très faible rendement : l’attentat des tours jumelles et surtout l’attentat de Boston montrent des défaillances certaines en collecte, analyse et diffusion-prise de décision.
        Les succès de la guerre froide (Cuba, missile gap , espionnage de la Chine etc…) ont été acquis grace à des moyens classiques -U2, surtout – orientés par le renseignement humain d’origine étrangère (Sdece, MI6 et Israel.)
        Big Brother est aveugle quand il ne sait pas où regarder et il n’arrive pas à se dépétrer de sa débauche de quincaillerie Hi-Tec…

        La NSA et son délire technologique contre des alliés semblent l’exemple-type d’une inefficacité totale: accumuler pour tout savoir chez les amis et ne rien faire, sauf peut-être torpiller quelques contrats commerciaux. (Il semble bien que c’est la maladie principale du Rafale.) Je ne comprends pas la débauche de moyens contre l’Allemagne, à moins que Todd ait raison…

        En tout cas, l’enregistrement de la totalité d’internet et du téléphone d’un pays sur une longue durée devrait présenter un très grand intérêt en histoire sociologique et politique !
        Je plaisante, en fait l’outil NSA est un système d’espionnage technologique et politique. Savoir si Merkel et d’autres toutous marchent droit et restent en ligne avec les consignes de Washington est sans prix.


        • RGT Le 10 septembre 2014 à 13h52
          Afficher/Masquer

          Ils ne se contentent pas seulement d’intercepter les conversations (tél, courriers) mais ils scannent aussi massivement TOUS les systèmes connectés au net (balayage de tous les ports de toutes les IP de la planète)
          La NSA et le GCHQ (son équivalent de la perfide Albion) ont développé le programme HACIENDA (recherchez, c’est instructif).
          Ce programme est capable de dresser la carte de tous les ports (et des services associés, donc des logiciels serveurs et donc de leurs failles de sécurité) de toutes les machines de la planète (même votre “box” est analysée et hackable).

          C’est de la débilité profonde mais dans leur esprit, ils pensent qu’en dressant cette carte ils peuvent aller pirater n’importe quelle machine connectée pour aller “farfouiller dedans”.

          Et tout ça bien sûr avec le fric de nos impôts, pour préserver les intérêts des 0.01% les plus riches.


      • deres Le 10 septembre 2014 à 11h17
        Afficher/Masquer

        Le rapport préliminaire dit qu’ils ont toutes les données des boîtes noires et des centres de contrôle. Ils précisent que rien ne semble monter que ceux ci ont été altérés.

        Le problème des complotistes certains d’avoir raison est qu’ils acceptent toutes les données allant dans leur sens et dénoncent comme mensongères toutes celles allant dans l’autre. Un tel filtrage aboutit nécessairement à une conclusion pré-déterminée.

        La vrai question est : si vous être prêt à remettre en cause l’intégrité du bureau d’investigation hollandais, pourquoi se donner la peine de le lire ses rapports ?


        • deres Le 10 septembre 2014 à 11h21
          Afficher/Masquer

          J’ai déjà lu de nombreux rapports préliminaires ou définitifs d’accidents aéronautiques ou ferroviaires. Ce rapport est tout à fait classique. La partie importante est le §4 des actions de sécurité à prendre. La nature du projectile militaire ne fait pas parti de leurs recherche et ne sera pas dans le rapport final à mon avis. Il est probable que leur recommandation finale sera d’avoir des règles de décision plus clair pour déterminer des zones d’exclusion aériennes à toutes les altitudes. Le rapport dit qu’avant l’incident les vols étaient autorisés au dessus du plafond 320, c’est à dire très haut.


  11. Negrello Le 09 septembre 2014 à 14h38
    Afficher/Masquer

    Même reprise par Le Parisien , Le Nouvel Obs, France 24 et ce n’est pas fini.

    http://www.leparisien.fr/faits-divers/crash-du-vol-mh17-un-premier-rapport-attendu-pour-expliquer-la-catastrophe-09-09-2014-4120749.php#xtref=https%3A%2F%2Fwww.google.fr%2F

    http://tempsreel.nouvelobs.com/malaysia-airlines/20140909.OBS8550/crash-du-mh17-en-ukraine-un-premier-rapport-publie-ce-mardi.html

    http://www.france24.com/fr/20140909-%20crash-mh17-ukraine-accident-vol-causes-exterieures-confirme-rapport-malaysia-airlines/

    “……Le Boeing M H 17 a bien été abattu, c’est la conclusion de l’enquête……… perforé par un grand nombre de projectiles à grande vitesse……..”.

    Ou l’art de ne pas se mouiller.
    Qui va poser les bonnes questions?

    “Il est tout à fait possible de tirer de premières conclusions pertinentes sans avoir été sur les lieux”, avait affirmé Sara Vernooij, porte-parole du Bureau d’enquête pour la sécurité, avant la publication du rapport.

    “Une enquête complémentaire” sera néanmoins nécessaire avant la publication du rapport final, qui est attendu pour l’été 2015.Nous enquêtons sur les causes de l’accident mais pas sur les responsabilités”, souligne néanmoins Sara Vernooij.

    Premières conclusions pertinentes ?
    Je ne vois pas mais je dois être stupide.

    C’est affligeant de bêtise et de désinformation.

    Quand on ne veut pas voir la vérité, on ferme les yeux.
    Ce soir, nous allons avoir droit à la même co…rie aux différents JT.

    Je pressents que nous allons être traité de Pro russes en disant cela.


  12. Robert Le 09 septembre 2014 à 14h41
    Afficher/Masquer

    @LA ROQUE : Tu sais personne ne dément la présence de militaire russe au côté des séparatistes. Leur ministre de la défense a lui même annoncé le chiffre de 3000 – 4000 volontaires russes venus les aider.
    Par contre il ne s’agit pas d’unité militaire organisé mais de volontaires. Rien à voir avec l’armée russe. Sinon Kiev sera écrabouillé depuis longtemps.

    Personnellement je pense que les russes sont très impliqués en Ukraine mais jamais directement :
    – Renseignements
    – Matériels
    – Formations
    – Soins médicaux
    – Propagande et contre-propagande
    – 3 à 4000 volontaires, principalement des paras et des forces spéciales

    Je pense que le nouveau QG des forces armées de Novorussia est plein d’officiers russes chargés de “conseiller”. Mais on ne les verr


    • LA ROQUE Le 09 septembre 2014 à 14h57
      Afficher/Masquer

      Oui Robert, mais il ne s’agit que d’initiatives personnelles et non d’ une intervention militaire ce qui fait une grande différence.
      Toutefois il ne faut pas être dupe non plus bien évidement que la Russie apporte des aides sous d autres formes.
      Mais il se passe la même chose pour Kiev, info 05/2014 le Figaro:

      “Environ 400 mercenaires d’une entreprise américaine opérent en Ukraine aux côtés des soldats et de la police ukrainienne dans des opérations contre les séparatistes pro-russes, affirme le journal allemand Bild am Sonntag. Selon des informations, basées sur des communications radio entre des centres de commandement de l’armée russe, interceptées par l’agence de surveillance américaine NSA et transmises ensuite aux services secrets allemands (BND), les mercenaires américains coordonnent et dirigent des opérations de guerilla contre les séparatistes pro-russes autour de l’enclave de Sloviansk. ”
      Ce n’est pas pour autant que l on dit que l armée Américaine intervient en Ukraine.
      Et ici il s agit d’un contrat passé avec la société Academi. Payé par qui ?


      • Horzabky Le 09 septembre 2014 à 21h53
        Afficher/Masquer

        Academi est une officine du gouvernement américain, c’est une réincarnation de Blackwater, qui s’est ensuite appelé Xe. Ils changent de nom lorsque à force de faire des bavures ils sont complètement déconsidérés, mais c’est toujours le même faux-nez du Pentagone.


    • cm_brg Le 09 septembre 2014 à 15h24
      Afficher/Masquer

      Mais en quoi leur présence serait-elle problématique puisque les Ukrainiens sont pas “seuls” non plus …..peut-on savoir combien ils en sont maintenant? http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/05/11/97001-20140511FILWWW00036-des-mercenaires-americains-presents-en-ukraine.php


  13. Alae Le 09 septembre 2014 à 14h49
    Afficher/Masquer

    Nous attendions les résultats de l’enquête prévus pour aujourd’hui avec une seule question : avec quelles omissions énormes allaient-ils s’en tirer, et quel bateau allaient-ils nous monter?

    A l’arrivée, c’est sans surprise : ils rament tellement que ça en fait presque peine à voir.


  14. Kroës Le 09 septembre 2014 à 14h55
    Afficher/Masquer

    La page 25 du pré-rapport montre le plancher du cockpit criblé d’impacts et précise que les tires venaient d’au-dessus. Or le MH17 ne volait pas sur le dos.


  15. casper Le 09 septembre 2014 à 14h58
    Afficher/Masquer

    En creux, ca nous apprend quand même qu’il y a peau de zob de preuves incriminant les révolutionnaires du Dombass, sinon elles seraient a la une des journaux depuis longtemps.

    De la a conclure que si ce n’est eux alors c’est Kiev…


  16. xma Le 09 septembre 2014 à 15h00
    Afficher/Masquer

    Ca aurait pu être pire. J’avais un peu peur que les conclusions soient “l’avion a été dégommé par du matériel russe (Ukrainien ou Russe)”, et que ça soit repris par les journalistes en “les Russes ont descendu l’avion”.


    • Bardamu Le 10 septembre 2014 à 00h52
      Afficher/Masquer

      C’est pourtant à peu de chose près ce que j’ai entendu ce soir sur France Culture.
      A voir sur Arte, l’émission “28 minutes” de ce jour (mardi) avec Dupon-Aignant qui sauve un peu l’honneur en utilisant simplement ce don que lui a fait la nature : son cerveau.
      La journaliste animatrice est affligeante comme d’habitude. Curieux qu’ils mettent toujours les nuls en avant, je suis persuadé qu’il doit y a avoir pourtant des bons dans les rédactions.
      A moins que…


  17. George Abitbol Le 09 septembre 2014 à 15h00
    Afficher/Masquer

    Y ont envoyé cette lettre au gouvernement français ou au Monde ?

    Parce que quand je lis ça :

    “Nous sommes retraités du gouvernement et aucun de nous n’est payé par CNN, Fox News ou autre media. Notre objectif, avec ce texte, est de fournir une perspective nouvelle et différente.”

    Je me dis que c’est pas possible que des trucs qui marchent sur une population désinformée fonctionnent aussi sur nos dirigeants ou chez les professionnels de l’information …

    Dans les 2 cas je trouve ca étrange quand même … y pensent quand même pas que ces bobards ca fonctionnent ou bien ?


  18. Wooloo Le 09 septembre 2014 à 15h04
    Afficher/Masquer
    • christophe Le 09 septembre 2014 à 16h42
      Afficher/Masquer

      Excellent cette lettre de désabonnement au monde !!! Et paf dans ta gueule ! Par contre il est inadmissible que nos impôts servent à renflouer ce torchon !!!


      • Hellebora Le 09 septembre 2014 à 18h39
        Afficher/Masquer

        @ Christophe
        Vous avez surement entendu parler, comme moi, d’un film qui s’apprête à sortir :”Les gens du Monde”. Le real les a filmés à l’époque de la campagne électorale si j’ai bien compris…
        Alors soyons cohérents : n’allons pas le voir (pour ceux qui auraient été tentés) et profitons-en, à chaque fois que c possible, pour dire tt le bien qu’on pense de l’Immonde et de ses serviteurs/esclaves peu importe


        • sadsam Le 09 septembre 2014 à 19h04
          Afficher/Masquer

          @Hellebora,

          Cela va être un film positif pour ce quotidien ?

          Par ailleurs ne pas oublier d’indiquer les noms des journalistes quand on cite un article. Certains sont “plus égaux” que d’autres.
          Bien sûr les documents les plus orientés sont les éditos non signés.


    • anne jordan Le 09 septembre 2014 à 17h01
      Afficher/Masquer

      parfaite analyse par l’Ambassade de Russie des évènements et des étapes de l’enquête sur le crash de l’avion malaisien ; le lien donné par @wooloo est à sauvegarder … pour l’été 2015 !


  19. JACKTURF Le 09 septembre 2014 à 15h29
    Afficher/Masquer

    L’info va si vite que j’ai oublié de remercier les intervenants à mes questions, voilà c’est fait !

    Sinon, inutile de se perdre en conjocture, en effet s’ils avaient des preuves il y a longtemps qu’ils les auraient mis sous le nez de Poutine.

    Il faut prendre le problème autrement, la guerre ils veulent, la guerre ils auront, car attendre l’été 2015 pour fournir d’autres éléments de réponses c’est se foutre de la gueule du monde, quand il y a urgence croyez moi ils savent aller vite, très vite même (voir Ebola)…

    En fait c’est tout simplement le temps qu’ils leur faut pour déclencher le conflit de grande envergure qu’ils ont mit au point, les dernières mesures prises contre Poutine ne sont jamais qu’un escalier de plus franchi dans l’escalade guerrière.

    S’il n’ont pas osé sanctionner GAZPROM, c’est tout simplement qu’ils n’étaient pas encore prêt à affronter la réplique cinglante que Poutine n’aurait pas manqué de faire. Pour l’instant attendons nous simplement à une réplique mesurée.

    Mais ne vous faites aucune illusion, la date de la dernière marche d’escalier est déjà fixée par les fous qui nous gouvernent, et dès qu’ils seront prêt le pire sera alors à craindre…

    LA GUERRE ILS VEULENT, LA GUERRE ILS AURONT c’est inéluctable, alors ne perdez plus votre temps cher Olivier à démontrer que la Russie est innocente, son sort est déjà réglé ! Il faut savoir parfois regarder la réalité en face et passer à une autre phase, celle de la mobilisation des peuples Européens pour empêcher l’inéluctable, les peuples ne sont pas aussi idiots que certains voudraient le faire croire (ça aussi c’est de la propagande). Les peuples sont prêts à entendre la vérité et à agir dans le bon sens.

    AYONS FOI EN L’HOMME, sinon c’est le Diable lui même à travers nos élites qui se chargera de notre destinée…

    A bon entendeur !


    • Louis Robert Le 09 septembre 2014 à 16h51
      Afficher/Masquer

      Je partage votre point de vue: l’innocence de la Russie (comme plus tôt celle de l’Irak et de la Syrie… ou, plus tôt encore, le bon droit du Vietnam, de Cuba, etc.) n’a — depuis le tout début, cela crève les yeux — aucune importance. La décision impériale vis-à-vis la Russie (et de la Chine) est prise depuis fort longtemps, ce qui a rendu l’Empire délibérément sourd… ainsi que tous ses complices occidentaux du reste. Nous vivons à l’ère du “Full Spectrum Dominance” (de l’hégémonie universelle à tous égards), expression qui dit parfaitement ce qu’elle veut dire.

      Cela étant dit et me rappelant les peuples agissant à l’aube de la Première Guerre Mondiale, je n’irais pas jusqu’à affirmer que “les peuples ne sont pas aussi idiots que certains voudraient le faire croire, (que) … (ça aussi c’est de la propagande)”. Pour un, le peuple français a alors marché à la guerre en chantant, affirmant que ceux qui partaient ne s’absentaient que pour quelques jours… le temps qu’une génération entière soit bêtement exterminée quoi! Plus près de nous, le peuple américain a marché à la guerre contre l’Irak sourire aux lèvres, contemplant déjà ses nobles et fiers guerriers marchant au pas sur des tapis de pétales de roses tandis que mille vierges couraient couvrir chacun d’eux de baisers brûlants… Nous connaissons aujourd’hui le détail et les conséquences de leurs hauts faits d’armes qui les ont à jamais déshonorés puis détruits en si grand nombre: “mission accomplished”, les survivants continuent du reste à se suicider quotidiennement.

      C’est pourquoi nous devons “savoir dire non” au pouvoir et à la guerre, comme le voulait le philosophe Alain (qui l’avait faite volontairement, à 46 ans), mais non pas parce que “les peuples sont prêts à entendre la vérité et à agir dans le bon sens”, les peuples américain et européens ne l’étant certes pas aujourd’hui… Nous devons dire non par simple respect de nous-mêmes et de notre humanité commune, quoi qu’en pensent les peuples, et sans nous soucier qu’ils soient prêts à nous entendre… ou pas. Chacun de nous vaut par lui-même et peut faire mieux que d’attendre en cela les appoints des peuples.


      • JACKTURF Le 09 septembre 2014 à 18h03
        Afficher/Masquer

        Je suis peut-être trop optimiste en effet, et je ne peux que souscrire à ce que vous dites !

        La lobotomisation des masses est terrible, ce soir dans C’dans l’air le titre est

        POUTINE un Rêve d’empire,

        On croit rêvé, quand on entend les intervenants !


        • LutterPourLaPaix Le 09 septembre 2014 à 19h58
          Afficher/Masquer

          Comme je l’avais écrit déjà sur ce site, afin de garder l’esprit serein, cela fait 6 mois que je n’écoute plus aucune émission de ce type radio et TV confondues.
          Pour ceux qui ont parfaitement compris la supercherie permanente qui vise à manipuler les esprits dans une hystérie qui va toujours crescendo, c’est la seule solution.
          Si leur but est effectivement la guerre alors nous gagnerons ainsi en concentration … L’Union Européenne qui certes n’allait vraiment pas bien économiquement avait jusqu’à présent réussi à nous faire au moins croire qu’elle sauvegardait la paix et luttait pour le bien-être des peuples européens, l’écologie, les normes… Et là, l’ image d’Épinal vole en éclat. Pire, il n’y a plus de différence entre les néo-cons et Bruxelles. J’ai le sentiment que l’UE se kamikaze en Ukraine en révélant au monde son vrai visage… L’Ukraine a pris une dimension disproportionnée et comme irraisonnée pour l’UE qui semble jouer là son va-tout !

          Il est possible aussi que leur guerre soit avant tout une guerre de propagande. C’est Hollywood qui vient faire son show à Bruxelles. Tout est du toc quand ça vient des US ( leur gaz de schistes, leur merde de Windows, …) ! Ils tâtent surtout le terrain pour leurs ambitions énergétiques qui sont les enjeux du siècle qui vient. Et surtout pour l’instant ils évitent à tout prix la confrontation directe…Mais détournent nos esprit des vrais problèmes en s’inventant un ennemi commun et extérieur. Dans cette phase, nous devons lutter de toutes nos forces contre la propagande généralisée.


    • Horzabky Le 09 septembre 2014 à 22h16
      Afficher/Masquer

      Je ne pense pas que les dirigeants américains et européens aient réellement envie d’une guerre avec la Russie. En fait, ils essayent d’impressionner Poutine, de le pousser à la faute et d’encourager ses opposants à le renverser, parce qu’ils le savent rationnel, ils pensent qu’il ne fera jamais l’irréparable.

      Pour preuve : les mêmes dirigeants occidentaux qui comptent sur la rationalité de Poutine n’ont pas confiance du tout dans la rationalité des dirigeants nord-coréens (et on ne peut pas leur donner tort), c’est pourquoi ils sont extrêmement prudents avec les Nord-Coréens. Mais Poutine est, dirais-je, un adversaire qui fait partie du club des gens civilisés (façon KGB, certes, mais civilisé quand même).

      Le calcul de nos dirigeants me semble être : il suffit qu’une révolution colorée réussisse en Russie, et à nous les ressources naturelles de la Russie, sa main-d’œuvre qualifiée mais bon marché, ses terres arables, etc. Ils pourront même la partitioner, comme le recommande Brzezinski dans “Le grand échiquier”.

      Sauf que compter sur la rationalité de l’adversaire pour éviter la catastrophe, alors qu’on décrit cet adversaire comme à moitié fou (“Poutine vit dans son monde” disait Merkel) ce n’est pas franchement rationnel…

      Ça me rappelle les textes écrits par les néo-conservateurs américains qui appelaient les USA à attaquer l’Iran. En gros, ils disaient, ne vous inquiétez pas, Khameneï est rationnel, il ne fermera pas le détroit d’Ormuz même si les installations nucléaires iraniennes sont attaquées… Ben voyons… Comme si, après l’humiliation d’une attaque américaine, il aurait eu le choix…

      Les Japonais aussi sont des gens rationnels, et pourtant, en 1941, pris à la gorge par l’embargo américain sur le pétrole, ils ont choisi la quasi-certitude de la défaite au déshonneur d’une reddition sans combat : le Japon de 1941, c’était le quart de la population américaine, et le 10e de sa production industrielle. Le résultat de la guerre était couru d’avance.

      Bref, nos dirigeants jouent un jeu dangereux. Mais dirigent-ils vraiment leurs pays ? Pour Hollande et Obama, j’ai un doute. Nous ne saurons pas avant vingt ou trente ans qui tire vraiment les ficelles.


      • jules Le 10 septembre 2014 à 01h44
        Afficher/Masquer

        Tirer les ficelles ? — Personne ! (Le système est devenu monstrueux, ingérable.)

        Tirer la couverture vers soi ou (sou)tirer un bénéfice dès qu’une opportunité se présente ? — Probablement tout qui est en mesure de se le permettre, quitte à contredire son voisin de palier.

        Tirer sa révérence ? — …


  20. nouche Le 09 septembre 2014 à 15h33
    Afficher/Masquer

    etonnant que le rapport ne donne pas plus de theses sur ces fameux “projectiles a haute vitesse”

    pour la these de l’avion, si un autre avion il y avait, forte chance que c’etait plutot un SU27, comme ceux qui etaient en mission pour justement escorter les vols internationaux en Ukraine

    http://theaviationist.com/2014/07/21/su-27s-escorted-mh17/


  21. Neo-A Le 09 septembre 2014 à 15h42
    Afficher/Masquer

    “Car les faits ne sont têtus qu’à l’aulne de notre cerveau”

    Normal, nous sommes des tetes de bois.


    • Francisco Le 09 septembre 2014 à 16h20
      Afficher/Masquer

      Bonjour
      Sûr, vous avez raison!!! Le scientifique, benoitement pragmatique, va se demander si “tête de bois” nous sommes, à cause de la neurophysiologie de notre cerveau ou de la propagande régnant? Ouep … mais tout le monde s’en fout! Donc OK!
      Sauf que après, on perd son temps en binaire (blanc ou noir, gentil ou méchant ou 0 et 1 pour l’informatique), alors qu’il faudrait “globaliser”” notre vision à l’échelle de la Terre (puisque vous et moi savons que les dominants – quels que soient leurs titres – ne sont pas là pour aider la “plebs”, mais bien leur petit monde à eux).
      Et donc nous n’avançons pas … on stagne au mieux dans le rappel du fier passé (Jaures, St Just, ou qui vous aimez) , au pire dans dans la situation de la grenouille dont l’eau du bocal chauffe lentement!!!
      Et donc, nous ne nous occupons pas des vrais défis (à la Toynbee donc) que nous avons devant nous: réchauffement climatique, arrêt de l’énergie à base de carbone ancien, et surpopulation (en plus urbanisée) qui vont nous arriver dans la gueule très vite (et là, Olivier, a fait plus que son boulot d’humaniste pour essayer de …)
      Analyser les détails est plus qu’utiles mais relèvent d’une population plus que nanties (relire Adan Smith, le “vrai” Adam Smith comme dit P. Jorion, “celui qui aimait le peuple”!)
      Bref, on nage dans la semoule (ou le yaourt ou ce que vous voudrez comme aliment de base). Alors que nous sommes concernés directement pour l’avenir des enfants ou des petits enfants!!!
      Analysez ce qui se passe en Ukraine est plus que bien et hyper- important! OUi, mais cela n’est jamais que la répétition du passé! Aucune solution ne sortira de cette analyse. Des gens meurent sans raison… c’est triste et moche! Mais, n’est-ce pas le lot quotidien et principe fondamental de la vie ? Ne serions-nous donc pas dans la “fameuse charité” chrétienne puisque après tout, en France, des gens meurent sans raison tous les jours alors que nous somme un pays “haut de gamme”?
      Bref, on se donne bonne conscience pour vivre avec – alors que notre niveau de cerveau nous dit que c’est pas bien – et du coup, on ne cherche pas vraiment des solutions créatives, donc originales!
      Amicalement
      Christian


  22. MOUTONBLANC Le 09 septembre 2014 à 15h45
    Afficher/Masquer

    S’il y a un projet international de contre-enquête dont on pourrait juger de l’indépendance, je pourrais mettre mes 50€ sur ulule ou n’importe quel site de crowdfunding si une recherche de fonds était nécessaire à sa réalisation. Je sais pas, de quoi payer des experts militaires de renom, des conseils juridiques pour accéder aux pièces.


  23. idobox Le 09 septembre 2014 à 16h14
    Afficher/Masquer

    Il y a un moment où il faut être cohérent quand même.
    Quand les USA et Kiev annoncent sans preuves que les rebelles ont abattu l’avion avec un missile Buk fourni par les russes, vous criez, à raison, que c’est précipité.
    Quand l’enquête officielle annonce les résultats dont elle a les preuves, et rien de plus, vous vous plaignez aussi.
    Vous croyez que c’est facile pour des experts de l’aviation civile de faire la différence entre un Buk et un missile air-air, ou de dire d’où vient le missile? Et surtout, vous pensez qu’ils ont la possibilité de le prouver de façon indiscutable juste en regardant des trous dans une carlingue?

    Une enquête après un crash, ça prend du temps, beaucoup de temps.
    Pour Sharm el Sheikh, l’accident a eu lieu le 03/01/2004, le rapport final a été rendu le 25/03/2006, plus de deux ans plus tard.
    Quand l’avion du président polonais s’est écrasé le 10/04/2010, il a fallu attendre le 29/07/2011 pour que la commission polonaise donne son avis.
    Un airbus a foiré atterrissage à Tripoli le 12/05/2010, le rapport est tombé le 28/02/2013, vu qu’il y a eu une guerre civile entre temps.

    Laissez le temps à la commission de faire son job. En particulier, ils devraient pouvoir déterminer l’angle d’arrivée du missile, si c’est bien un missile, mais ça va prendre du temps pour être sûr.


    • idobox Le 09 septembre 2014 à 16h50
      Afficher/Masquer

      D’ailleurs le rapport dit bien qu’ils n’ont pas accès aux morceaux de l’avion, juste à des photos. On aura surement pas mal plus d’infos si ils arrivent à rapatrier les bouts d’avion.

      Sinon, vu le pattern des trous, l’explosion venait de la droite (donc du sud sud ouest).
      Les USA prétendent que le missile a été tiré de Snizhne, en gros sur la trajectoire du MH17.
      Les Russes nous ont montré des photos satellites d’un BUK ukie à Zarochtchinskoy, au sud-ouest du site du crash, et come par hasard, c’est la batterie qui avait disparu le 18.

      J’y comprend pas grand chose en missiles, mais il me semble qu’un missile arrivant de face n’aurait pas libéré des schrapnels qui auraient traversé l’avion de droite à gauche, meême s’il n’était pas tout à fait centré, alors qu’un missile arrivant du sud ouest serait plus à même de faire ce genre de dégâts.


  24. Mr K Le 09 septembre 2014 à 16h18
    Afficher/Masquer

    Bonjour,

    puisque quelqu’un reparle des “sans-dents” :

    HOLLANDE, très condescendant : le “CON DES SANS-DENTS”.

    Pour le rapport sur le crash, on sent un gros malaise : délais qui s’étirent, pièces importantes manquantes (enregistrement aiguilleurs du ciel Ukrainiens, boîtes noires, …).

    Bref, cela semble indiquer que la junte de Kiev est responsable.

    Cordialement.


    • Nicolas Le 09 septembre 2014 à 16h54
      Afficher/Masquer

      j’en reste à ma première question : si Kiev était innocent, pourquoi ont-ils immédiatement diffusé un enregistrement audio totalement bidon ? Et le contenu des dialogues était à côté de la plaque : l’histoire des Cosaques d’un point de contrôle routier qui ont tiré, alors qu’après le tir a été fait dans un champ à 40 km de là, et l’invention d’un étudiant indonésien de l’Université de Thompson. Je rappelle le lien vers l’analyse audio (sanglante) https://www.youtube.com/watch?v=T34AB6CImTE


  25. Deres Le 09 septembre 2014 à 16h25
    Afficher/Masquer

    Le “Dutch Safety Board” est une agence de sécurité aéronautique. Son but n’est pas de déterminer les responsabilités internationales mais de déterminer les causes d’un accident pour que celui-ci ne se reproduise pas. Leur conclusion est donc clair : ce n’est pas un accident mais l’avion a été abattu. de leur point de vue, c’est ce qui compte. Le B777, la compagnie et l’équipage ne sont pas en cause. Pas besoin d’interdire de vol les B777 ou Malaysian Airlines (quoi que ?). A voir si ils recommanderont de ne pas survoler les zones de guerre ou de révolution …


    • Deres Le 09 septembre 2014 à 17h52
      Afficher/Masquer

      La question du survol des zones de guerre fait clairement parti du “§4 Safety actions” car ce point ne pouvait attendre. Le rapport final contiendra très probablement des recommandations sur ce sujet.


  26. lorsi Le 09 septembre 2014 à 16h25
    Afficher/Masquer

    en cliquant sur MH17 on trouve des articles dt un d un ancien pilote privilegiant tir a partir d avion n mais pas SUn compte trenu des trous circulaires a l entree et de l interieur vers l exterieur a la sortie et tous centre sur cabine de pilotage . Sur une chaine anglosaxonne on a parle, ce jour, de schrapnell ( mitrailleuse lourde? )


    • Manu Le 09 septembre 2014 à 16h53
      Afficher/Masquer

      “Sur une chaine anglosaxonne on a parle, ce jour, de schrapnell ( mitrailleuse lourde?)”

      schrapnell = missile

      Comme dit plus haut, avec les nouvelles photos publiées, il est clair que c’est un missile air-air (cockpit) plus un finish au canon (fuselage). C’est même cristallin.


      • Deres Le 09 septembre 2014 à 17h03
        Afficher/Masquer

        schrapnell = éclat (au sens résultat de fragmentation ou éclat pré-formé parfois).

        Les obus des canons peuvent être explosifs donc la présence d’éclat ne présume de rien. La nature exacte des éclats (taille, forme) peut être une information pertinente sur leur origine.


        • Manu Le 09 septembre 2014 à 17h20
          Afficher/Masquer

          Missile, je sous entend “fragments provenant d’un missile”, pardon de ne pas préciser. 🙂

          Et non, des obus de 30 HE fragmentant ne font pas de petits trous comme ça, mais de vrais cratères, la cabine aurait été pulvérisée, et là ce n’est pas du tout le cas.
          Comme dit plus haut, au pire, des obus (on parle d’obus hein, pas de balles) perforants, mais les impacts ne correspondent pas du tout, pas réguliers, pas homogènes et trop peu de dégâts sur le cockpit.


  27. Le Yéti Le 09 septembre 2014 à 16h31
    Afficher/Masquer

    Tout ceci n’empêche pas l’agence de presse ats de titrer : “Thèse des tirs de missiles contre l’avion de la Malaysia contre MH17 confirmée”


  28. christophe Le 09 septembre 2014 à 16h52
    Afficher/Masquer

    Ca ressemble plus a de la science fiction qu’autre chose, mais je reste ouvert à plus de renseignements.


  29. Astrolabe Le 09 septembre 2014 à 16h57
    Afficher/Masquer

    Il faut lire et relire l’article du Monde diplo sur le crash d’Ustica: depuis juin 1980, en 34 ans donc, on n’a pas terminé l’enquête. Une vingtaine de personnes sont mortes, crises cardiaques, suicides, accidents, etc, (pilotes, contrôleurs, officiers divers (des vieux…, qui avaient entre 30 et 45 ans !) et tout ça dans l’affreuse dictature de Poutine ? Mais non, en Italie, en France…. Que croyons-nous ? que nos services sont mous , mais pas du tout, ça flingue pareil, voire mieux, surtout si tonton Sam couvre la bavure. Alors là, du temps, beaucoup de temps, va encore passer. Bon, on a un coupable, pourquoi se fatiguer….
    Mais certaines photos que j’ai vues sont clairement le résultat d’un mitraillage, et pas des impacts d’éclats.


  30. Manu Le 09 septembre 2014 à 17h03
    Afficher/Masquer

    Une première analyse des photos de certains fragments du fuselage du “Boeing-777″ (sa partie arrière) met en évidence la présence des trous d’impact qui pourraient être dus aux shrapnels issus de l’explosion d’un missile “BOUK-M1″. Cependant, il est très peu probable qu’un tel impact ait pu être à l’origine de la désagrégation de l’appareil en vol.

    Les trous d’impact plus grands, qui pourraient justement causer la destruction et la chute de l’avion sont visibles sur la partie avant du fuselage, dans la zone du cockpit. Ce genre de dégâts peut résulter de l’utilisation d’armes embarquées de Su-25 – missiles “air-air” R-60 ou canons de bord.

    Les déclarations américaines sur les informations satellites qui confirment le tir d’un missile “sol-air” depuis la zone contrôlée par les forces rebelles ne correspondent pas aux moyens spatiaux de contrôle dont les États-Unis disposent.

    Le satellite américain expérimental STSS qui survolait le secteur au moment du crash est destiné à détecter les tirs de missiles à temps de vol actif prolongé (missiles balistiques de court, moyen et longue portée). Il ne pouvait en aucun cas détecter le tir d’un missile “sol-air” dont la phase active ne dépasse pas 20 secondes et qui reste dans l’atmosphère.

    Je crois que le billet de l’ambassade Russe est assez clair au final.


    • Deres Le 09 septembre 2014 à 17h08
      Afficher/Masquer

      Le BUK est un gros missile avec une grosse tête envoyant des éclats à grande distance. Il peut probablement exploser à bien 20 m d’un avion et le détruire quand même. De plus, les éclats envoyés peuvent être de nature différente. Des éclats préformés probablement mais aussi l’enveloppe de la charge créant une grande variété d’éclats. Finalement le reste du missile est aussi pulvérisé et peut donc créer des éclats de nature indéterminé. Sans détails interne du missile et essais, il est difficile de présager de l’ensemble des projectiles résultant de l’explosion d’un tel missile.


      • Manu Le 09 septembre 2014 à 17h30
        Afficher/Masquer

        Le Buk “tir” des barres d’acier en grand nombre avec une très grosse charge explosive.
        Probable pour les dégâts en fin de fuselage, mais pas sur le cockpit. Il aurait été déchiqueté et soufflé.
        De plus, Un SAM ne vise JAMAIS l’avant de l’avion, mais la tranche centre/arrière.
        Là, comme le disent les Russes, on est plus dans: un Buk dans la queue, un AA sur l’avant (les dégâts correspondent bien à une petite charge et perforation par un petit nombre de fils/barres) et un finish canon (certaines photos le prouvent clairement).


        • Ouaille Le 09 septembre 2014 à 21h54
          Afficher/Masquer

          Si les boîtes noires sont dans la queue alors il peut y avoir arrêt brutal des enregistrements, sinon ça semble incompatible.


        • deres Le 10 septembre 2014 à 11h27
          Afficher/Masquer

          Dans tous les scénarios connus d’interception d’avion de ligne par les russes (et il y en a eu plusieurs), ils ont toujours tiré des missiles et jamais “finit” l’avion au canon. Cet acharnement sur un avion touché serait une grande première. Justifier les dégâts en se servant de 2 armes différentes me semble caractéristique d’un raisonnement “byzantin”.


        • Deres Le 10 septembre 2014 à 16h12
          Afficher/Masquer

          Cela ne semble pas aussi clair. La nature exacte de la charge explosive n’est pas une donnée publique (c’est une arme de guerre). Il y a plein de possibilités techniques différentes. De plus, il semblerait que la charge soit différente suivant les versions.


  31. SebCbien75 Le 09 septembre 2014 à 17h06
    Afficher/Masquer

    Bonjour Olivier,

    En complément les éclats sont probablement venus par l’arrière gauche… soit de provenance des “démocrates” (pas du tout ivres et incompétents) de Kiev (et non des incompétents instructeurs Russes pas du tout au point en tant que concepteurs et développeurs…) … :-;

    Cf:
    Link to: http://www.google.fr/imgres?imgurl=https%3A%2F%2Fwww.metabunk.org%2Fdata%2FMetaMirrorCache%2Fe7fabb8151c11004886d605e60b04f54.jpg&imgrefurl=https%3A%2F%2Fwww.metabunk.org%2Fthreads%2Fmh17-evidence-a-missile-was-used-shrapnel-etc.3997%2F&h=401&w=600&tbnid=UyZGSHMb9tyRqM%3A&zoom=1&docid=mTvVF_wP2YtoqM&ei=KBYPVPmxDpLkaKvXgLgI&tbm=isch&client=firefox-a&iact=rc&uact=3&dur=1111&page=1&start=0&ndsp=22&ved=0CCoQrQMwAg

    Link to:
    http://www.google.fr/imgres?imgurl=http%3A%2F%2Fnews.bbcimg.co.uk%2Fmedia%2Fimages%2F76451000%2Fjpg%2F_76451237_malaysian_airliner_sa11_v2_624in.jpg&imgrefurl=http%3A%2F%2Fwww.bbc.co.uk%2Fnews%2Fworld-europe-28424083&h=450&w=624&tbnid=9bDkVM1LbweyqM%3A&zoom=1&docid=NcopSKSZPK-FtM&ei=KBYPVPmxDpLkaKvXgLgI&tbm=isch&client=firefox-a&iact=rc&uact=3&dur=438&page=2&start=22&ndsp=23&ved=0CHUQrQMwGQ

    Link to:

    http://www.google.fr/imgres?imgurl=http%3A%2F%2Fi.dailymail.co.uk%2Fi%2Fpix%2F2014%2F07%2F23%2Farticle-2702914-1FE7D8F900000578-826_634x424.jpg&imgrefurl=http%3A%2F%2Fwww.dailymail.co.uk%2Fnews%2Farticle-2703704%2FMH17-victims-wife-forced-cancel-credit-cards-theyre-USED-pro-Russian-rebels-accused-answering-mobile-phones-stealing-jewellery-crash-site.html&h=424&w=634&tbnid=no_3H6oaxmwE5M%3A&zoom=1&docid=2G5svGFyseFlQM&ei=KBYPVPmxDpLkaKvXgLgI&tbm=isch&client=firefox-a&iact=rc&uact=3&dur=1078&page=2&start=22&ndsp=23&ved=0CJ8BEK0DMCc


  32. Slavyanka Le 09 septembre 2014 à 17h07
    Afficher/Masquer

    Depuis le début, j’ai entendu plusieurs témoignages allant dans ce sens.
    Et aussi de nombreuses rumeurs relatives aux prélèvements d’organes effectués par les ukrainiens notamment sur de tout jeunes soldats, sur la demande des clients étrangers.
    A mon avis c’est tout à fait possible. Nous vivions dans un monde affreux où les humains font preuve de plus en plus de décadence et de vilenie.


  33. nouche Le 09 septembre 2014 à 17h15
    Afficher/Masquer

    cette enquete va rejoindre la serie des enquetes loupees en Ukraine :
    * enquete sur les snipers : il a ete declare que nous ne saurons jamais la verite d’apres les enqueteurs
    * enquete sur Odessa : tout recemment les enqueteurs ont declare que les causes des morts resteront indeterminees (il y avait toute une histoire sur la presence de substances etranges)

    et donc maintenant le MH17 qui va lui aussi rester indetermine vu comment l’enquete part.


  34. vérité2014 Le 09 septembre 2014 à 17h30
    Afficher/Masquer

    Crash en Ukraine: le Boeing a bien été abattu par des projectiles à grande vitesse.(rires)

    Dans les commentaires sous les articles,on remarque que les hyper ‘pro Kiev/US/UE’ commencent à avoir des doutes devant cette mauvaise plaisanterie.A mon avis Roberts va nous sortir un super article qui sera un ‘collector’?

    http://www.lesoir.be/reactions/toutes/649051/0/0

    Moi je propose une autre hypothèse,une attaque extra terrestre (rires)


  35. kinimodo Le 09 septembre 2014 à 17h36
    Afficher/Masquer

    Une étude sur ce crash très bien documentée sur ce lien, avec notamment des photos d’avions avec des impacts identifiés, qui permettent de se faire une idée de ce qui a pu atteindre le MH17.
    A voir si ce document en anglais mérite une traduction.

    Talk:Crash of Malaysia Airlines flight MH17/Forensics

    Contents [hide]
    1 Projectile Analysis 1.1 Direction of projectiles?
    1.2 Sizes of Holes
    2 Effects of R-60 air-to-air missile on Boeing airliner?
    3 Putting it together
    4 Air-to-air missile or 30 mm autocannon?
    5 Left Wing Damage
    6 Warhead damage
    7 Type of Warhead 7.1 Not a Buk?
    7.2 Shrapnel Fragment Size
    7.3 Cratering and hole size
    8 Moved sections 8.1 Interception Location
    8.2 Questions Raised

    http://acloserlookonsyria.shoutwiki.com/wiki/Talk:Crash_of_Malaysia_Airlines_flight_MH17/Forensics#Direction_of_projectiles.3F


    • Nerouiev Le 09 septembre 2014 à 20h51
      Afficher/Masquer

      Ce serait en français, ce serait plus digeste c’est sûr.
      je vais poser une question sûrement très inexpérimentée et probablement naïve :
      Le MH17 est un avion de ligne et la pression intérieure est élevée par rapport au presque vide à 10 000 mètres d’altitude. Donc le moindre trou entraîne une sortie violente d’air et s’il y en a plusieurs, est-ce que ce phénomène ne pourrait pas amener une déchirure de l’avion ?


      • Scrib Le 10 septembre 2014 à 10h35
        Afficher/Masquer

        J’ai fait clic droit + traduire avec Bing, et ca traduit, même si c’est pas parfait.
        Pour ta question de la dépréssurisation, oui, ca marche comme ça dans les films… américains… dans la vraie vie, j’en sais rien du tout…


  36. Mistral Le 09 septembre 2014 à 17h42
    Afficher/Masquer

    FRANCE INFO : foutage de gueule et propagande imbécile. C’en est indécent et insultant pour les citoyens :
    http://www.franceinfo.fr/actu/monde/article/crash-du-mh17-le-missile-russe-buk-au-coeur-des-soupcons-565273


  37. languedoc 30 Le 09 septembre 2014 à 17h45
    Afficher/Masquer

    Bon, nous avons compris, ils ne diront rien, ce qui innocente les russes et les rebelles, parce que s’ils avaient des preuves irréfutables de leur culpabilité, elles auraient été publiées partout. Parmi les pays qui connaissent la vérité, il y a la Russie, trop bien placée pour ne pas savoir tout ce qui se passe dans le ciel ukrainien et ailleurs, pourquoi ce silence? C’est pourtant eux qui ont été accusés
    et les rebelles pro russes? J’avoue que j’ai du mal à les suivre : du cessez le feu qui n’a pas l’air d’avantager les rebelles, au silence sur le crash du MH17, j’y perds mon latin.


    • Scrib Le 10 septembre 2014 à 10h41
      Afficher/Masquer

      J’y vois une stratégie de communication :
      Si les Russes donnent leurs visions des faits = propagande éhontés
      Si les Russes posent les bonnes questions au bons moments = On peux les accusés de quoi au juste ? à part de faire les neuneus …

      par contre, quand les réponses à ces question ne viennent pas, ca marque dans l’esprit des gens…

      Suffit de voir combien de personnes ici rebondissent sur le questionnement Russe pour l’instant sans réponse.

      Les Russes d’aujourd’hui sont bien plus finauds qu’on veux bien nous le faire croire (sans pour autant leurs donner le bon dieu sans confession)


  38. purefrancophone Le 09 septembre 2014 à 17h47
    Afficher/Masquer

    Conférence de presse sur novorossia
    Très instructif
    http://dai.ly/x25h1v4

    http://dai.ly/x25gn9c


    • vérité2014 Le 09 septembre 2014 à 18h50
      Afficher/Masquer

      Cui bono?


  39. Yann Le 09 septembre 2014 à 18h05
    Afficher/Masquer

    Je suis un peu inquiet du ton adopté dans ce billet, car il va parfaitement dans le sens de ce qu’écrivait D. Schneidermann l’autre jour :
    “Première info : le régime de Kiev bombarde son propre peuple, faisant des centaines, des milliers peut-être, de victimes civiles, femmes, enfants, vieillards. En entendez–vous parler aux infos du matin ou au JT ? En voyez-vous les photos, insoutenables ? Deuxième info : oui, des soldats russes combattent clandestinement en Ukraine, avec un statut encore mal connu. En entendez-vous parler sur les blogs de Sapir et Berruyer ? C’est l’impossibilité de gérer ces deux informations en même temps, de leur donner le même statut, la même importance, de les considérer avec un esprit critique égal, de les admettre à égalité comme potentiellement vraies ou fausses qui, d’un 14 l’autre, définit l’état de guerre dans le têtes”

    J’ai franchement l’impression que quel que soit ce qu’auraient pu écrire les enquêteurs, cela aurait vertement été critique sur ce blog, tant que ça ne confirmait pas une responsabilité de l’armée régulière ukrainienne.

    Une enquête sur un crash d’avion, ça respecte un certain nombre de procédures et de méthodes, ce qui garantit la qualité des conclusions. Et oui, ça veut dire que ça prend du temps. Le document publié est seulement un pré-rapport, justement dans le but de donner les quelques éléments d’information établis de manière relativement certaine, le tout dans un contexte très sensible. Appeler cela du foutage de gueule et ironiser sur le document je trouve cela un peu déplacé, alors que les enquêteurs travaillent à partir d’éléments incomplets, et qu’une simple phrase de travers de leur part pourrait être lourde de conséquence.


    • Olivier Berruyer Le 09 septembre 2014 à 18h38
      Afficher/Masquer

      “cela aurait vertement été critique sur ce blog, tant que ça ne confirmait pas une responsabilité de l’armée régulière ukrainienne.”

      Vous rigolez ou quoi ? Si c’est les prorusses, c’est les prorusses, point. Je proposerai alors de leur appliquer ce qu’on a appliqué à l’armée ukrainienne en 2001 quand elle a abattu un avion.

      Ce que je critique, c’est que le rapport est très limité (pourquoi n’a t on pas les transcriptions des communications de la tour 1 heure avant le crash quand ils déroutent l’avion par ex ?) , MAIS SURTOUT qu’on n’aura rien avant l’été 2015, ce qui est se moquer du monde. on peut avoir communication des enregistrements des AWACS par exemple, capable de détecter des echos radars ? Et celles de l’armée de l’air ukrainienne ?)

      “une simple phrase de travers de leur part pourrait être lourde de conséquence.”

      l’absence de conclusion est DEJA très lourde de conséquences. L’été 2015, on aura peut eu un conflit local bien plus grave… Ce n’est absolument pas une enquête classique. Il faut 1 an en général , C’est vrai. Eh bien là vous mettez 10 fois plus d’experts et vous le faites en 2…

      Sinon, pour la citation : “En entendez-vous parler sur les blogs de Sapir et Berruyer ? ” oui, oui, dans 3 billets et environ 150 commentaires… L’ancien directeur technique de la NSA dit que c’est du flan, donc on est prudent, nos excuses…

      Et certaines personnes confondent apparemment la presse et un blog qui analyse et critique les dérives de la presse…


      • Mistral Le 09 septembre 2014 à 18h47
        Afficher/Masquer

        ce qui, inversement, n’empêche pas France info de titrer aujourd’hui-même :
        http://www.franceinfo.fr/actu/monde/article/crash-du-mh17-le-missile-russe-buk-au-coeur-des-soupcons-565273


      • purefrancophone Le 09 septembre 2014 à 20h43
        Afficher/Masquer

        C’est justement parce que certain , comme moi , ne lise plus la presse allons sur les blogs afin de développer notre esprit critique et avoir des infos non formatées .
        De plus il y a beaucoup de lien déposés par d’autres internautes ce qui permet approfondir un sujet .
        Esprit critique et discernement , c’est ce qui manque dans la presse classique !!

        Merci encore à Olivier de nous donner cette possibilité d’avoir des infos autrement plus fiable .
        Les faits , tous les faits !


      • deres Le 10 septembre 2014 à 11h41
        Afficher/Masquer

        Je pense que vous en demandez trop à ce rapport préliminaire. Même les rapports définitifs ne contiennent pas tous les documents. Généralement, seules les informations importantes sont retranscrites. Ce rapport est caractéristique sur ce point : ils expliquent ce qu’ils ont récoltés, précise que la source leur semble fiable, et si leur conclusion est qu’il n’y a pas de problème ne donne pas beaucoup plus de détails.

        De plus, c’est une enquête sur un accident d’aviation. Pas une commission d’enquête sur un incident international. Son objectif n’est pas déterminer le camp qui a détruit l’avion mais de prévenir de futurs accidents. Généralement, les procès sont complètement indépendants des conclusions de ce genre de commission. Comme les avions de ligne ne seront jamais conçus pour encaisser des armes de guerre, la nature de celle utilisée ne compte pas vraiment pour les enquêteurs. Ce qui compte est d’être certain que cet accident n’a pas été causé par une défaillance de l’avion, des procédures, de la compagnie, de l’équipage, …


        • Herbefol Le 12 septembre 2014 à 12h06
          Afficher/Masquer

          Merci de rappeler ces faits importants. Les enquêteurs qui rédigent ce rapport s’en tiennent justement à ce qu’ils savent faire et aux éléments dont ils disposent pour tenter de parvenir à des conclusions et rien d’autre. Bref, une démarche scientifique. 🙂


    • David D Le 09 septembre 2014 à 20h13
      Afficher/Masquer

      Il ne faut pas s’indigner du conflit d’intérêt de la famille Biden, il ne faut pas s’indigner de la présence de croix gammées, discours nazis, de photos de bras tendus, des exactions commises par Pravy Sektor. Il ne faut pas s’indigner des tirs sur les civils.
      Sur cet avion abattu, l’enquête rendue publique devait se concentrer non sur le fait de prouver que l’avion n’a pas eu un accident, mais sur les responsabilités. Il s’agit de déterminer l’arme utilisée. C’est ça qui est attendu de la communication publique d’un compte rendu provisoire d’enquête.
      S’agit-il d’un missile air-air ou d’un missile sol-air ? Qui a pu tirer ce missile, puisqu’il ne faudrait pas simplifier la question en distribuant l’hypothèse air-air pour Kiev, l’hypothèse sol-air pour les insurgés. Donc dans le cas d’un missile bouk, il faut encore des évaluations. D’où le tir provenait ? Qu’est-ce qui est exclu ? Qu’est-ce qui ne l’est pas ?
      Par ailleurs, l’enquête sur qui a tiré n’est pas la même que celle sur les responsabilités. Les responsabilités, c’est aussi un couloir aérien non fermé (Kiev), des commandants de bord qui acceptent le survol de la zone de conflit et une compagnie qui l’accepte également.
      L’avion a été abattu par une action militaire. Pour parler de crime de guerre, comme il en a été question, il faudrait déterminer le fait exprès contre des civils.
      La presse prend appui sur d’énormes amalgames.
      Enfin, on diabolise Poutine qu’on rend responsable de l’instabilité du pays. Qu’a-t-il fait ? Il a soutenu dans un pays étranger un parti plus proche de ses intérêts. L’Otan ne fait-il pas pareil? Il a recueilli la Crimée après un référendum. Il soutient dans une situation non pas de génocide, mais de nettoyage ethnique tout de même, les populations du Donbass, mais l’Otan soutien lui une autre partie du pays, et c’est pas glorieux. Il a sans aucun doute fourni du matériel aux novorussiens et laissé passer des militaires au Donbass. L’OSCE n’a rien vu sous ses yeux, peut-être qu’un peu plus loin il passait plus de russes que l’OSCE ne voyait pas, mais au final on ne va pas se sentir gênés de soutenir la légitimité de la cause novorussienne. Ils sont russes en Ukraine, ils sont chez eux au Donbass ou en Crimée. Ils ne veulent pas de l’Europe ou de l’Otan et on leur demande de s’écraser et de mettre au profit de ceux qui les détestent, les oligarques au pouvoir, ce qui fait la richesse du pays et qui est effectivement chez eux.
      C’est complètement insensé comme délire, il est temps que ça cesse.


    • VladimirK Le 09 septembre 2014 à 20h37
      Afficher/Masquer

      Justement, les procédures d’enquêtes n’ont pas été respectées.

      En règle générale, les morceaux sont ramassés le plus vite possible (pour éviter la dégradation : soleil, intempéries, animaux, badauds, etc.) et rassemblés le plus vite possible, mais dans le cas de MH-17, il a été interdit de ramasser quoi que ce soit (même les corps !), pourquoi ? Quelle information supplémentaire apporte le fait qu’un morceau de conteneur est tombé sur un champ de patates plutôt que sur un champ de carottes ?

      Au contraire, la relève immédiate de preuves, ne serait ce que par les agents de l’OCSE qui étaient sur place immédiatement, et qui en avaient les moyens (camions) aurait permis d’obtenir des informations fondamentales, comme par exemple la présence de résidus explosifs (qui auraient permis d’en connaitre le type, et peut-être même le porteur). Maintenant, c’est FOUTU !

      Je vous rappelle qu’il ne s’agit pas là d’une enquête des experts Miami ; on ne recherche pas les empreintes digitales ou l’ADN du tueur qui pourrait être pollué par l’ADN des policiers.

      Maintenant les boîtes noires : dans le cas présent, elles étaient de type électronique (et non magnétique) et en bon état, ce qui veut dire qu’il ne fallait pas plus de 24 heures pour en récupérer les données. D’ailleurs, dans les rapports d’enquête, il y a des photos (des vidéos parfois) des manipulation qui ont été faites, pour montrer que les règles ont été respectées.

      Autre détail qui me chagrine : nous sommes d’accord que l’appareil a été déchiqueté par des shrapnels, ce qui veut dire qu’un missile a explosé AVANT que l’appareil ne soit touché, et donc AVANT que l’alimentation des enregistreurs ne soit coupée : en toute logique donc, les enquêteurs ont dû entendre l’explosion – et peut-être même le moteur du missile, ne serait-ce que partiellement, dans l’enregistrement. Aucune mention de cela, pourtant, même mince, cela pourrait être une piste.

      Sans vouloir entrer dans des détails sordides, mais les corps des victimes sont bien arrivées dans leurs pays respectifs. Des autopsies ont sans doutes été faites,et ces corps comportent sans doutes des shrapnels, et peut-être même des traces d’explosifs. Là encore, rien !

      Donc il ne s’agit pas là d’être pro-ceux-ci ou anti-cela, il s’agit de LOGIQUE.

      Si vous n’êtes pas férus d’aéronautique, je vous encourage à aller sur le site du BEA, lire quelques rapports, pour voir comment les enquêtes sont faites.

      Dans le cas du MH-17, tout porte à croire que l’enquête a été bâclée, et pas seulement à cause du conflit qui avait lieux aux alentours et qui aurait pu être momentanément stoppé (après tout, on arrive bien à suivre des cessez-le feu aujourd’hui), puisque les pièces auraient dû être mises à l’abri dès les premières heures.


    • Nerouiev Le 09 septembre 2014 à 20h57
      Afficher/Masquer

      Dans toute enquête où on dispose des pièces on remonte systématiquement l’avion. C’est facile dans ce cas et ça donne réellement des informations importantes, en tout cas ça permet de regrouper les informations partielles et leurs conséquences globales. Et ça on n’a pas voulu le faire.


    • Nerouiev Le 09 septembre 2014 à 21h39
      Afficher/Masquer

      “Une enquête sur un crash d’avion, ça respecte un certain nombre de PROCÉDURES et de méthodes, ce qui garantit la qualité des conclusions. Et oui, ça veut dire que ça prend du temps.”
      Vous avez entièrement raison, c’est à Obama ou Kerry qu’il faudrait faire part de cette remarque.


  40. vérité2014 Le 09 septembre 2014 à 18h27
    Afficher/Masquer

    World
    Ex-CIA Analyst: Ukraine, Malaysia, Netherlands Conspiring to Hide Truth on MH17 Crash

    http://en.ria.ru/world/20140909/192779680/Ex-CIA-Analyst-Ukraine-Malaysia-Netherlands-Conspiring-to-Hide.html


  41. lorsi Le 09 septembre 2014 à 18h38
    Afficher/Masquer

    SCHRAPNEL ancien lieutenant d artillerie, je suis sur que le terme schrapnel, du nom de son inventeur allemand,designe un obus a balle wikipedia rajoute que le terme est utilise de facon ABUSIVE pour designer des eclats


  42. vérité2014 Le 09 septembre 2014 à 18h38
    Afficher/Masquer

    MH17 Was Struck By Multiple “High-Energy Objects From Outside The Aircraft”, Crash Report Reveals

    http://www.zerohedge.com/news/2014-09-09/mh17-was-struck-multiple-high-energy-objects-outside-aircraft-crash-report-reveals


  43. Olposoch Le 09 septembre 2014 à 18h45
    Afficher/Masquer

    C’est bon on là est partis pour le n-ième sujet sensible / enquête foireuse / gros mensonge avec écran de fumée et diversions, fausses investigations, non divulgation des preuves, des données…

    De quoi alimenter les spéculations diverses, qui seront reprises par les médias pour discréditer les “théories du complot”… et autre remises en question de ce qui a été gravé dans les tablettes de la vérité officielle.

    L’enquête est dans les mains des anglais, des néerlandais et des ukrainiens, le tout cornaqué par les US, autant dire que la vraie raison du crash ne sera jamais connue. (imaginez que tous les enregistrements soient aux mains des russes, qui bricoleraient un rapport ne les mettant pas en cause…)

    Le seul espoir est que la Russie pique une colère et déballe tout, ou bien que les médias soient pris de quelques scrupules à diffuser ces aberrations…


  44. Nicks Le 09 septembre 2014 à 19h14
    Afficher/Masquer

    Il faut tout de même garder la tête froide. Pour le moment, faute de preuves connues ou divulguées, on ne sait pas qui a abattu l’avion. L’hypothèse de l’erreur missile est la plus probable, sans qu’on puisse déterminer le tireur. Les deux camps étaient susceptibles d’avoir des Buk. La thèse du Su25 doit tenir compte du plafond opérationnel de cet appareil qui se situe en dessous de 10000 mètres. Le silence des occidentaux et des russes peut signifier que de part et d’autre, on a une part de responsabilité. Imaginez pas exemple que les rebelles aient voulu abattre un frogfoot qui se servait du Boeing comme bouclier et se soient loupés. Qui aurait intérêt à ce que la vérité se fasse jour ? Personne…Reste que les occidentaux ne se gênent pas pour accuser eux…


    • purefrancophone Le 09 septembre 2014 à 19h31
      Afficher/Masquer

      Oui il faut raison garder tant que l’on ne sait pas QUI a abattu cet avion.
      C’est ce que les occidentaux devraient faire , garder la tête froide tant qu’ils n’ont pas de preuves plutôt que d’accuser Poutine comme ils le font et engager par la même des sanctions .
      Il est très dangereux d’accuser sans preuve et de faire monter la température comme ils le font tous .Je remarque que le seul à rester calme dans ce “jeu” est Poutine , qu’on le veuille ou non .
      Le jour où il décidera que cela suffit , les dégâts seront énormes .
      Nous pouvons le remercier d’être aussi maitre de lui même .
      Je ne veux surtout pas le défendre , mais dans cette affaire , force est de constater que tout est fait par l’Occident pour lancer une guerre mondiale !!!!!!
      Que nos responsables politiques Français et Européens réfléchissent bien avant de poursuivre les sanctions et condamnations sans preuve !!!!!


      • ioniosis Le 09 septembre 2014 à 19h52
        Afficher/Masquer

        “Que nos responsables politiques Français et Européens réfléchissent bien”

        vous pointez du doigt une déficience évidente de nos politiques qui se complaisent
        dans l’obéissance “pantalons baissés ” devant leur maitre US.
        et ce depuis la présidence de G.pompidou.


    • ioniosis Le 09 septembre 2014 à 19h59
      Afficher/Masquer

      c’en est même insupportable d’entendre au soir 3 , la propagande ,qui pointe la russie

      comme le coupable -responsable potentiel , sans aucunes analyses , où de réfiexions.

      cela permet de continuer à lobotomiser les masses , qu’elles soient bien imprégnées d’une

      atmosphére de guerre . il faudra demander des comptes aux médias félons , quand nous serons sortis de l’ue et de l’otan !
      car nous allons en sortir.


    • achriline Le 10 septembre 2014 à 01h01
      Afficher/Masquer

      Certes pas de preuves formelles mais quand même des choses étranges :
      Les Novorusses n’avaient pas la capacité de faire changer la route du vol MH17, seul Kiev le pouvait et c’est bien le SBU qui a confisqué les bandes contenant les enregistrements des conversations entre la tour de contrôle et les pilotes. Je doute que ce soit pour protéger leurs adversaires.
      Il y a quand même des photos d’une très bonne définition qui montrent des impacts identifiables.
      Les trous ronds jumelés juste au niveau des pilotes ne sont pas dus à un missile buk ou autre. Les Russes ont parlé d’un SU 25 (il me semble d’ailleurs qu’au départ c’était 2 SU 25) mais l’Ukraine dispose aussi de SU 27 qui ont des performances supérieures. Et là vous serez d’accord avec moi, les novorussiens n’ont pas d’avions.
      Jacques Sapir a aussi démontré que le point de départ d’un tir ne pouvait pas être dans la zone tenue par les fédéralistes du fait des trajectoires et du temps nécessaire pour mettre en oeuvre le système Buk. Je pourrais encore citer d’autres constatations mais en remontant un peu dans la liste des articles publiés sur ce blog et en suivant aussi les liens proposés par les contributeurs vous pourrez retrouver ces informations et bien d’autres.
      Quant au silence des Russes, certes … mais dans la presse aux ordres. Sinon les médias alternatifs ont publié les mises au point russes sur la propagande états-unienne.

      Ne pas refuser de voir les évidences c’est aussi garder la tête froide …


      • Nicks Le 10 septembre 2014 à 09h31
        Afficher/Masquer

        Tant qu’il n’y a pas de preuves formelles, il n’y a pas d’évidence, simplement des hypothèses plus ou moins crédibles. Ne tombons pas dans les travers de ceux que l’on dénonce.


      • deres Le 10 septembre 2014 à 11h30
        Afficher/Masquer

        Les sites avec de “vrais” experts expliquent le phénomène de “cratérisation”. Suivant la vitesse et la nature des projectiles, on peut très bien avoir des trous circulaires quelque soit la forme des projectiles.


  45. Jean-Pierre Le 09 septembre 2014 à 19h28
    Afficher/Masquer

    La commission d’enquête n’est pas là pour dire QUI a descendu cet avion. Elle ne publiera rien qui puisse supposer un acte de l’un ou l’autre camp. Il est d’ores et déjà évident que ces experts savent très exactement quelle est l’origine de ces trous, mails n’en diront jamais rien.


  46. Mistral Le 09 septembre 2014 à 19h36
    Afficher/Masquer

    RFI (Radio France International) un peu plus correct (déontologique-ment) :
    http://www.rfi.fr/afrique/20140909-ukraine-partie-poker-menteur-autour-causes-crash-mh17-poutine-porochenko-russie-osce/
    que France Info (franchement propagandiste de mauvaise foi)


  47. vérité2014 Le 09 septembre 2014 à 19h37
    Afficher/Masquer

    De toute façon,tout cela n’importe plus.Cette attaque sur le MH 17 forcément n’était utile dans la stratégie d’escalade que pour la partie US/UE.A qui profite le crime comme on dit au 36 Quai des Orfèvres,est la seule chose qui compte?Souvenez-vous que cet attaque sur le MH a été l’élément clé pour faire basculer les Européens encore très hésitants à l’époque dans le camps US et pour manipuler l’opinion avec une propagande à la Goebels 2.0 plus forte encore que contre Sadam H et ses ADM(inexistants).Depuis l’affaire est faite,les objectifs US sont obtenus.L’Otan qui ne servait plus à rien à une nouvelle raison d’être,un nouvel ennemi virtuel a été créé,de juteuses commandes d’armes pour le CMI US surtout.L’Ukraine n’est et n’a toujours été qu’un prétexte,un proxi pour faire tomber Poutine(sauver le dollar,Brics) d’abord par une guerre commerciale,ensuite une guerre bien réelle si nécessaire,diviser la Russie,prendre ses richesses naturelles etc..en résumé le plan de conquête impérialiste de l’Empire pour éviter sa propre faillite.Il y a juste un problème,ils ne comprennent pas que même Poutine une fois éliminé,le suivant sera pareil (ou comme disait Attali récemment) lui réellement réactif,la Russie ne se laissera JAMAIS faire sinon il en va tout simplement de sa survie.Poutine pourrait bientôt être regretté coté US/UE et passer pour un pacifiste car qui sait qui lui succéderait.Des Gorbi ou des alcoolos c’est fini,il n’est même pas certain que Medvedev jugé plus libéral puisse l’être car il aura une énorme pression sur lui des nationalistes et des militaires qui voudront en découdre et s’il tient à la vie,il devra être bien plus dur que Poutine.


  48. David D Le 09 septembre 2014 à 19h42
    Afficher/Masquer

    Hou que ce rapport est frileux!


  49. Noam Le 09 septembre 2014 à 19h51
    Afficher/Masquer

    .
    Les personnes qui se sont rendues sur le site du crash ont pris des photos, c’est sûr. Mais les photos des corps n’ont pas été publiées. Si l’hypothèse “formol” est avérée, et les photos et autres dispositifs d’enregistrements téléphones datent de 2013, et aucune trace de l’autre avion, un 777 aussi, là ça sent la manip à plein nez…


    • Nerouiev Le 09 septembre 2014 à 21h11
      Afficher/Masquer

      A 10 000 mètres il fait – 50°, et un corps brutalement congelé peut peut-être avoir les apparences qui ont été relatées. C’est un simple réflexion sans connaissances particulières.



Charte de modérations des commentaires