Retour sur un article que je trouve très important pour illustrer un des buts des Décodeurs du Monde, et qui reste dans la droite ligne de mon article sur la polémique d’hier.

Source : Le Monde, Adrien Sénécat, 28.07.2017

Dans son livre « Décadence », le philosophe reprend au premier degré un canular d’un site parodique américain.

Lire la suite sur : Le Monde, Adrien Sénécat, 28.07.2017

===============================================

On note au passage qu’il s’agit d’un article d’Adrien Sénécat, ancien de Buzzfeed, qui est le créateur du Décodex, et dont nous avons déjà parlé :

decodex

Ce qui est très intéressant, c’est de voir que désormais ils en sont à aller chercher de minuscules erreurs dans des livres…

C’est évidemment une nouveauté très ennuyeuse pour eux, car désormais on leur reprochera facilement de taire telle erreur dans tel ou tel autre livre, les suspectant alors de copinage quand ils n’en feront pas un article.

Et cela pose une vraie question éthique, et sans doute du coup déontologique, complexe.

Car littéralement, il n’y a rien à redire à la rédaction de l’article : il est juste de A à Z.

Le souci est son existence. Qui semble confirmer une tendance qui se développe, à savoir que ce site vise parfois à salir la réputation des personnes qui déplaisent aux rédacteurs.

Onfray a écrit un livre qui couvre 2000 ans d’Histoire. Il parle des Vikings qui ont bien découvert l’Amérique cinq siècles avant Christophe Collomb. Mais, trompé par un site parodique, il indique à tort qu’ils seraient descendus jusqu’à Memphis, alors qu’ils semblent s’être arrêtés au Canada (il reste un petit débat entre historiens pour savoir s’ils n’auraient pas franchi la frontière des États-Unis actuels en allant au Minnesota, notez).

Bon, c’est donc une erreur, comme toujours regrettable, mais il est clair que 1/ elle n’est pas grave en soi (quelques centaines de kilomètres) 2/ elle est sans réelle importance pour le propos 3/ ce n’est pas ce que venait chercher le lecteur d’Onfray.

Celui-ci a d’ailleurs évidemment reconnu l’erreur :

Ce qui est “fantastique”, c’est de voir que ceci a été très largement repris dans la presse :

Qu’on soit d’accord ou pas avec lui en général, on ne peut qu’être scandalisé par une telle injustice – sur la nature de l’erreur comme sur la mise ne perspective avec tout ce qu’il fait en termes d’éducation populaire depuis des lustres maintenant…

Ce qui est aussi intéressant, c’est de voir que, fatalement, les gens ne lisant souvent que les titres, certaines personnes pensent désormais que les Vikings ne sont jamais allés en Amérique :

Quand la “Désintox” fanatique intoxique…

Je développe, car cela me fait penser à d’autres exemples – celui-ci m’ayant particulièrement marqué :

On reproche ici à Montebourg d’avoir confondu 2030 et 2050 pour un fait juste…

J’y vois deux problèmes très importants :

1/ sans liberté de se tromper, il n’y a plus de liberté d’expression. On entre dans un régime de nature totalitaire, où les citoyens préféreront se taire que risquer l’humiliation publique ;

2/ à ce petit jeu là, qui se développe à grande vitesse dans les médias, tout le monde va se faire prendre. On va donc arriver à un stade où tous les intervenants “sérieux” (mais évidemment critiquables sur le fond de leurs opinions) vont se faire étriller, une, deux, trois fois… Et à ce stade, les gens vont se tourner vers d’autres personnes, non fiables, se trompant – et trompant sciemment – souvent, mais il sera inutile de “désintoxiquer”, vu que beaucoup de personnes arriveront à la conclusion que “personne n’est fiable de toute façon”… On voit d’ailleurs que ce phénomène se développe chez nous, comme aux États-Unis par exemple. #TousIncompétents #Trumpisation

Il convient donc de rester très vigilant sur ce sujet…

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

74 réponses à Un navire viking retrouvé près du Mississippi ? Michel Onfray berné par un site satirique (par les Décodeurs)

Commentaires recommandés

Paul Le 07 août 2017 à 14h19

Le temps ne serait-il venu de laisser les prépubères déconneurs jouer
tranquillement au docteur,là où ils ont leur place de prédilection ;
derrière les pissotières au fond de la cour ?

  1. Fabrice Le 07 août 2017 à 07h00
    Afficher/Masquer

    Les vikings peuvent être allés au delà des indices ainsi que leur mode opératoire très explorateur le laissent penser mais pas de preuve probante, on sait que Troie était une ville qui n’existait pas avant qu’un passionné (et non un archeologue) en retrouve les traces.

    Il est toujours mal vu d’avoir raison avant la reconnaissance d’un fait. Un prof me disait un vrai scientifique ne disait jamais impossible pour ne pas s’enfermer dans un dogme fanatique mais non prouvé dans l’état actuel des connaissances. Afin que la connaissance ne soit pas enfermé dans une prison de l’obscurantisme.

    Onfray à juste fait preuve d’un peu d’imprudence en ne se montrant pas plus prudent dans ses affirmations.


  2. Julien Le 07 août 2017 à 07h08
    Afficher/Masquer

    Comme le faisait remarquer J. Sapir : heureusement que le Décodex est là, cela fait augmenter la notoriété de son blog !

    Même effet pour M. Onfray, du coup j’ai maintenant très envie de lire son bouquin, quoi que je n’apprécie pas spécialement le personnage…

    Sur le principe de chercher la petite bête, cela me fait également penser à un malheureux candidat à la présidentielle, très technique mais aussi très anti-UE, que l’on a poussé à la faute avec des histoires de coût de porte avion et de connaissance des derniers articles notre Constitution…

    Si vous voyez de qui je veux parler…


  3. Richard Crassepieds Le 07 août 2017 à 07h18
    Afficher/Masquer

    Ce qui est très ennuyeux dans cette affaire, c’est que cette avalanche d’articles pour rapporter cette minuscule erreur empêche de traiter du fond du livre. Rapporter ce détail est bien du niveau du Monde-Buzzfeed comme il devrait dorénavant s’appeler. Et évidemment, son but est de rabaisser à peu de frais la pensée de Michel Onfray.
    Nous avons connu un précédent avec notre criminel de guerre-multi-millionnaire BHL et Botul. Dans son cas, il s’agissait avant tout de masquer le creux de sa pensée en évitant de parler d’un fond qui n’existe pas et surtout d’éviter de lui poser les questions qui fâchent.


    • Seraphim Le 08 août 2017 à 17h09
      Afficher/Masquer

      Précisément. Ce n’est sans doute pas tant pour “rabaisser la pensée de Michel Onfray” que pour sauver le soldat BHL en relativisant son erreur Botul. Pour dire tout le monde peut se tromper. C’est vrai d’une certaine façon mais Botul était en effet d’une autre dimension.


  4. Alfred Le 07 août 2017 à 07h31
    Afficher/Masquer

    Ce genre de magouille n’est finalement qu’une façon d’admettre qu’il n’y a absolument rien d’autre à redire au propos de fond de la personne considérée. Finalement cela me donne envie d’acheter le livre (ce que je n’avais absolument pas envie de faire).
    Amis à l’avenir n’oubliez pas la petite erreur grossière – piège à mouches (à m..) – qui vous permettra de bénéficier de l’effet Barbara.


    • Erasmus Le 08 août 2017 à 00h38
      Afficher/Masquer

      Cher Alfred j’ai acheté le bouquin. C’est déplorable de trouver ce fait singulier à redire dans un livre aussi massif que décadence. Je promet de vous l’offrir au lieu de l’acheter. Aimer l’auteur ne veut rien dire. Je me souviendrai toujours de ce monsieur qui nous disait à chaque fois de besoin “qu’il ne faut jamais s’arrêter à la signature” mais de rechercher la pensée profonde.


  5. marcvador Le 07 août 2017 à 07h34
    Afficher/Masquer

    Les decodeurs existent-ils? Tout le monde s’en fout de leurs avis. Pas la peine de les faire exister même par la critique.


  6. Toff de Aix Le 07 août 2017 à 07h54
    Afficher/Masquer

    Et BHL/Botul ? Et BHL “sur le front en Serbie”? Et BHL “sur le front en lybie ?”

    On attend une équité de traitement par tous ces médias libres que compte notre beau pays : journaux, émissions tv, radios, tous remplis de journalistes intègres et respectueux, et dont le principal souci est d’exercer leur beau métier en gardant constamment à l’esprit le code de déontologie de la charte de Munich, seule et unique boussole, tremblante lueur d’espoir guidant leur chemin à travers cet océan de ténèbres qu’est l’époque moderne, remplie de fake news et d’imposteurs à la solde de Vladimir l’empaleur.


    • RGT Le 07 août 2017 à 19h51
      Afficher/Masquer

      Je pensais justement aux “saillies verbales” de notre pipeausopne national.

      Les seules remarques concernant ce “grand homme” concernent son “combat pour la vérité” qu’il défend avec viguer au prix de quelques entatrages épisodiques.

      Par contre, les vraies victimes de ses propos ne seront malheureusment jamais écoutées par le “déconnex” ni par “con-spiracy watch”.


    • Ellilou Le 07 août 2017 à 21h05
      Afficher/Masquer

      Ah….Botul, ce grand méconnu, sauf de BHL: comment ce type, se considérant comme LE phare de la pensée philosophique française, que dis-je mondiale, peut-il encore oser se montrer après cette pantalonnade? Seuls le manque de courage et le suivisme des intellectuels et journalistes français pourraient peut-être l’expliquer.


  7. Didier Lembrouille Le 07 août 2017 à 08h22
    Afficher/Masquer

    Quoi qu’il en soit, il est stupide d’affirmer que “Christophe Colomb a n’a pas découvert l’Amérique parce que des Vikings y sont allés avant lui”.
    Christophe Colomb a bel et bien découvert l’Amérique parce ses contemporains ignoraient qu’elle existait avant qu’il n’y aille et qu’il n’en revienne.
    Sinon, pourquoi ne pas dire que les Vikings eux-mêmes n’ont pas découvert l’Amérique parce que les Indiens d’Amérique connaissaient l’existence de ce continent.
    Arrêtons les débats stupides.


    • madake Le 07 août 2017 à 10h31
      Afficher/Masquer

      Le propos de fond sur la découverte de l’Amérique par les vikings, est surtout de sortir des schémas de pensée comme celui qui consiste à ne reconnaître cette découverte que lorsqu’elle est faite par un représentant éminent du vieux continent.
      Les vikings en sont aussi membres, et gageons que si leur civilisation avait rayonné et était restée dominante durant plus de quelques siècles, et se serait fédérée autour d’une capitale, les raids vikings restés dans les mémoires seraient vus différemment, et que le rôle de découvreur de Colomb en serait minoré aujourd’hui.
      L’histoire est écrite par les vainqueurs, et les civilisations dominantes, selon leur vision et leur culture et sans souci de la vérité historique qui ne se dégage qu’avec le temps.
      Les guerres d’Afghanistan et d’Irak, en sont de bons exemples.
      Par exemple, qui connaît Zeng-He?
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Zheng_He


      • Fritz Le 07 août 2017 à 10h58
        Afficher/Masquer

        Plus précisément, ce sont les vikings (pas de majuscule : ce nom ne désigne pas un peuple, mais une activité navale) islandais et groenlandais qui ont découvert vers l’an mil le Helluland (“pays des pierres plates” : le Labrador ?), le Markland (“pays des forêts ?) et enfin le Vinland (“pays de la vigne vierge” ?).

        Les deux expéditions connues, celle de Leif Eriksson et celle de Thorfinn Karlsefni, sont racontées par deux textes du XIVe siècle, la Saga d’Éric le Rouge et le Dit des Groenlandais.

        Les vikings ont pu s’aventurer plus loin en Amérique, mais les vestiges sûrs manquent (à part le site de l’Anse aux Meadows, mais il se trouve à Terre-Neuve). Les Européens avaient bel et bien oublié l’Amérique lorsque Colomb la redécouvrit en pensant arriver en Asie orientale, et cette expédition de 1492 eut des conséquences immédiates.

        Bernard-Henri Botul, pour sa part, n’a rien découvert, malgré American Vertigo.


        • Mohamed Le 07 août 2017 à 17h58
          Afficher/Masquer

          Vous supposez que les Vikings étaient des Européens. Encore un anachronisme !
          L’Europe a découvert l’Amérique avec Christophe Colomb. Les Amérindiens, Zeng Hé ou les Vikings ont certes découvert l’Amérique, mais pour d’autres civilisations. Notre ethnocentrisme nous égare; nous devrions dire: Christophe Colomb a découvert l’amérique pour les Européens.


          • RGT Le 07 août 2017 à 20h05
            Afficher/Masquer

            Et il semblerait, selon certaines études archéologiques qui restent à confirmer, que les amérindiens n’étaient pas les premiers humains à fouler le sol du “nouveau continent”.

            Il semblerait que des squelettes datant du paléolithique (bien longtemps avant l’arrivée des asiatiques) signalent la présence de “caucasiens” sur ces terres bien antérieure à celle des populations découvertes par les européens.

            Par contre il semblerait aussi qu’ils ne se soient jamais rencontrés, ces populations antiques s’étant éteintes plusieurs milliers d’années avant l’arrivée des “peaux-rouges”.

            Il faudrait enquêter avec prudence sur cette affirmation car elle provient de paléontologues US.
            On ne sait jamais, ils pourraient ainsi “justifier” la spoliation des peuples amérindiens au prétexte que les “européens étaient là avant”.

            Ça me fait penser à une autre spoliation récente au nom d’un “héritage divin” dont je préfère taire le nom pour éviter des problèmes au taulier.


          • Le pipo Le 08 août 2017 à 00h07
            Afficher/Masquer

            Christophe Colomb n’a rien decouvert du tout, ce sont les espagnols qui ont découvert l’amérique pas les europeens au sens large. Christophe Colomb s’est trompé dans ses calculs pour aller en inde et l’Amerique lui a sauvé la peau.
            Sans l’intervention d’Isabelle la catholique il ne serait rien.


    • Caton l'Ancien Le 07 août 2017 à 11h08
      Afficher/Masquer

      La question n’est évidemment pas factuelle : personne ne conteste que trois bateaux, commandés par Christophe Colomb ont fait le voyage de l’Europe vers l’Amérique.

      Il y a un débat sur la façon de raconter cette histoire. Raconter cette histoire de la façon dont on le fait habituellement “CC a découvert l’Amérique”, c’est adopter le point de vue des Français, Anglais et Espagnols de l’époque.
      Avoir un débat, une réflexion ou des commentaires sur le point de vue, en sciences sociales, ce n’est pas “stupide”, c’est, au contraire, un impératif méthodologique (même en physique, les mesures dépendent du référentiel c’est à dire du point de vue). Je ne vois pas de raisons de vouloir étouffer cette réflexion.

      Qui, dans l’Histoire, savait qu’il y avait un territoire à l’Ouest de l’Europe et l’Est de l’Asie ? Je suppose que les historiens connaissent la réponse mais le grand public (dont moi), pas tellement.


      • tepavac Le 08 août 2017 à 08h50
        Afficher/Masquer

        Amérigo Vespucci, subodorait des terres à l’ouest a la même époque. Après avoir affrété deux expéditions infructueuses, il fini par trouver cette terre qu’il nomma “le nouveau monde”.

        CC, pour avoir persisté dans son idée de l’Inde, fût arrêté, enchainé et ne dû sa survit que par la grâce de la Reine d’Espagne.


    • arkantz Le 07 août 2017 à 11h17
      Afficher/Masquer

      Christophe Colomb n’a pas découvert l’Amérique mais les Antilles. C’est Amerigo Vespucci qui est allé plus loin. Colomb cherchait Cipango, en se bassant sur les écrits de Marco Polo, en passant par la mer et non par voie terrestre. Les Vikings comme les Celtes auraient découvert le nouveau monde sans en faire l’annonce. Des questions restent en suspens…


      • Alfred Le 07 août 2017 à 17h07
        Afficher/Masquer

        Ah les celtes aussi?!? Les arabes aussi selon certains arabes et les africains selon certains africains. Ne parlons pas des chinois selon certains chinois.
        Sinon de façon plus documentée on peut parler des pêcheurs basques et normands et de l’école dieppoise…


    • xc Le 07 août 2017 à 11h38
      Afficher/Masquer

      Les Vikings ont découvert l’Amérique avant Colomb, mais l’info est restée entre Vikings (et peut-être pas tous les Vikings) avant de tomber dans l’oubli. Quand Colomb a découvert l’Amérique (qu’aurait fait Vespucci sans Colomb?) toute l’Europe, et au-delà, l’a su, et le sait encore.


    • Haricophile Le 07 août 2017 à 12h28
      Afficher/Masquer

      Il y a même des articles sur le sujet : L’Amazonie est riche en fruitiers… parce que c’était un jardin aussi peuplé que l’Europe de la même époque avec une grande densité de villages autour de l’Amazone, avant que nos “héroïques” colons ne viennent apporter bien pire que la peste noire avec les maladies genre rougeole et variole qui ont tués presque toute la population sans même le savoir, d’où l’impression 2 siècles plus tard de “forêt vierge” peuplée des quelques “sauvages” survivants dont la civilisation a entièrement disparue. Et au passages ils étaient là avant l’épisode du “détroit de Béring” ce qui fait que tout ce qu’on croyait savoir sur le peuplement initial de ce continent est a jeter à la poubelle et de toute manière bien plus ancien que ce que l’on pensait.


    • Grégory Le 07 août 2017 à 14h23
      Afficher/Masquer

      D’un point de vue de consacrer les aventuriers, il y a une logique à consacrer le plus ancien “découvreur” connu, c’est à dire type qui a réussi à traverser un océan avec les moyens les plus antiques possible. Christophe Colomb découvrant l’Amérique, l’exploit est réel mais moindre que celui des Viking, sur la simple question de la technologie disponible aux uns et aux autres. Donc médaille d’argent… à nouveau, d’un point de vue d’épopée humain (beaucoup plus important dans les esprits qu’un angle anthropologique ou sémantique)


    • Lusituationniste Le 07 août 2017 à 18h20
      Afficher/Masquer

      Christophe Colomb a redécouvert l’Amérique qui avait été découverte à de multiples reprises par Saint Brandan, des Vikings, des Portugais, probablement des marins diepppois, des Romains et même des Africains ! C’est un débat intéressant au contraire…


    • kasper Le 07 août 2017 à 23h21
      Afficher/Masquer

      Christophe Colomb a découvert le Japon.

      C’est du moins ce dont il est resté persuadé pendant longtemps même après son retour de la première expédition. Il ne doit d’avoir osé tenter son périple alors que personne ne s’y risquait qu’a son incompétence, qui lui faisait grossièrement sous estimer la circonférence de la terre, connue pourtant depuis Eratosthene. Il réduisait quand a lui l’espace océan pacifique – continent américain – océan atlantique a un peu moins que l’océan atlantique. L’idée qu’il était le seul a penser que la Terre est ronde est une pure légende.

      Si l’Amerique n’avait pas existé, ce qu’il ne pouvait bien évidement pas prévoir, lui et les pauvres bougres qui lui avaient confié leur vie seraient morts de faim quelque part a la longitude du Texas.

      [modéré]


    • Micmac Le 08 août 2017 à 11h43
      Afficher/Masquer

      J’ai lu que les choses sont peut-être encore plus compliqués que ça…

      1492, c’est la fin du Moyen Age ou le début de la Renaissance, allez savoir… Une époque pendant laquelle les connaissances sont peu diffusés, mais souvent conservés par des érudits ou ceux qui peuvent en tirer profit. Si une Terre Lointaine était découverte par un quidam, il le gardait pour lui pour en tirer profit.

      Hors, il semble bien que c’était le cas en ce qui concerne l’Amérique : les pêcheur Bretons et Basques pêchaient la morue sur les bancs de Terre Neuve bien avant Colomb, mais ne jugeaient pas utile de clamer au monde entier où se trouvait leur précieux et lucratif filon… Il est possible que Colomb le sache et savait aussi plus ou moins qu’il y avait un continent à l’Ouest entre les “Indes” et l’Europe. Et qu’il ait trompé son monde sur le véritable but de son expédition.


  8. Koui Le 07 août 2017 à 08h27
    Afficher/Masquer

    Planter une banderille d’ironie dans le dos de ton adversaire a chaque fois qu’il dit une connerie, c’est bien le jeu normal sur la scène intellectuelle depuis Voltaire. Même Micron 1 er y a eu droit lorsqu’il a fait de la Guyane une île. La où c’est plus grave, c’est quand l’erreur ouvre ses portes non a l’ironie mordante mais a un procès affabulatoire en nazisme. Je crois qu’il y a suffisamment d’exemples de ce type de comportement


  9. DUGUESCLIN Le 07 août 2017 à 08h46
    Afficher/Masquer

    Ces gens du décodex passent leur temps à chercher les petites erreurs, à pinailler pour faire la une, au lieu de parler des choses importantes. Ils tentent de noyer le poisson quand les sujets méritent que nous les approfondissions. Pourquoi contournent-ils des sujets qui appellent à la réflexion, en attirant l’attention sur des broutilles sans intérêts?
    Y-a-t-il une raison?
    Certes, Monsieur André Sénécat, Michel Onfray a peut-être fait une erreur sur un canular, mais pouvez-vous nous parlez du fond du livre qui est le vrai sujet. Votre point de vue sur le fond du livre m’intéresse, sans les détails de couleur de slip ou de kilomètres, afin de m’éclairer. Puis-je bénéficier de vos qualités d’analyste et de vos lumières?
    Pouvez-vous me donner votre point de vue sur le fond SVP? Je compte sur vous et à l’avance vous remercie de l’aide que vous voudrez m’apporter pour étayer ma réflexion.


    • yann35 Le 07 août 2017 à 11h27
      Afficher/Masquer

      1 — Je pense avoir trouvé une réponse. Les cartes me passionnent. J’ai vite découvert que la carte n’est pas le territoire, notamment en me plantant sur des GR.. Aujourd’hui, je nourris la base d’OSM sachant pertinemment que c’est un travail de Sysiphe.
      Je lis régulièrement ceci : http://data.blog.lemonde.fr/
      Les décodeurs reconnaissent que “Le choix des données collectées et les règles de traitement de ces dernières, qui restent absconses, peuvent générer un biais dans le résultat de l’algorithme. Celui-ci ne rend pas une décision objective : il a été écrit par un être humain, qui y a introduit, sciemment ou pas, ses propres préjugés.”. Bon, voilà qui est honnête. Puis concernant la vérification des promesses électorales : “Le projet était ambitieux, trop peut-être pour la petite équipe que sont les Décodeurs du Monde (sept personnes à temps plein).” Ils se sont donc fait assister par des écoles de journalisme.


      • yann35 Le 07 août 2017 à 11h27
        Afficher/Masquer

        2 — Les décodeurs se sont auto piégés. Croyant avoir découvert le Graal du journalisme à travers les datas et algorithmes, ils voient bien désormais la fatuité de leurs intentions, et se retrouvent bêtement à chercher la coquille ou la petite erreur pour détruire une personne, en fonction uniquement de leurs préjugés. Onfray a donné un exemple, faux. Mis ce n’était pas un prémisse, et ça, ils ne le disent pas.
        Se construire une image d’expert par ce genre de pratiques ne tient pas la route longtemps. Ces gens sont nuisibles certainement mais utiles en nous permettant de nous prémunir de la société qu’ils promeuvent. Leurs affirmations ne sont que révélations de leurs préjugés.
        désolé pour la longueur.


  10. Sandrine Le 07 août 2017 à 09h11
    Afficher/Masquer

    Des erreurs historique sont aussi parfois sciemment diffusées par les médias les plus « officiels » et les plus « serieux » qui soient avec l’appui de grands pontes universitaires (ce qui montrent tristement la propension des « clercs » à se prostituer… ). Mais cette diffusion d’erreur se fait de manière subtile , en employant un vocabulaire euphémistique ou en taisant une partie des faits (les plus importants, ceux qui infirment la thèse…).

    Dernier exemple en date sur lequel je suis tombée ( et qui m’a scandalisée parce que les arrières pensées idéologiques en sont tellement évidentes pour qui connait un peu le sujet, mais malheureusement pas immédiatement perceptibles pour quelqu’un qui ne serait pas très informé (l’auditeur de base de France Culture).
    https://www.franceculture.fr/emissions/avoir-raison-avec-marc-bloch/letrange-defaite


    • Chalmont Le 07 août 2017 à 10h27
      Afficher/Masquer

      Pouvez-vous être plus précise ?
      Qu’est-ce qui vous a choquée dans cette émission ?


      • Sandrine Le 07 août 2017 à 11h25
        Afficher/Masquer

        3 choses principalement m’ont gênée :
        1) L’historien allemand Peter Schottler sensément spécialiste de Marc Bloch nous dit que dans « l’Etrange défaite » (le sujet de l’émission), Marc Bloch stigmatise l’absence d’envie de se battre des Français et leur désorganisation alors que l’armée allemande en face est moderne, motivée et bien organisée. Il passe complètement sous silence le cœur de l’argumentation de Marc Bloch à savoir le complot d’une partie des élites françaises. A noter le gros blanc de la part de E. Laurentin et C. Ingrao une fois cette thèse énoncée (et aucune tentative de leur part pour apporter des nuances ou présenter les choses différemment)
        2) P. Schottler assène ensuite sa vision des causes de la montée du nazisme (sans que les 2 autres ne cherchent non plus nullement à le contredire) : « Versailles » et les exigences éhontée de la France qui l’a bien payé ensuite avec sa défaite de 40 (je force un peu le trait, mais c’est ce qui est dit de manière à peine euphémisée).


      • Sandrine Le 07 août 2017 à 11h26
        Afficher/Masquer

        Suite:
        3) Certainement un peu gêné par la vision pour le moins partiale qui venait d’être faite de « L’Etrange défaite », C. Ingrao conclut en « rappelant » que Marc Bloch dénonçait aussi l’esprit d’apaisement qui prévalait depuis Munich pour … immédiatement mieux mettre en perspective l’esprit d’apaisement qui règnerait actuellement face aux agissements russes en Syrie !!!
        Donc en clair vous avez compris le message : les Français ne sont pas assez combatifs, sont désorganisés vivent sur leurs acquis du passé ; pas étonnant que les Allemand modernes et bien organisés gagnent. L’ennemi d’aujourd’hui c’est la Russie.
        Cerise sur le gateau : l’émission a été enregistrée à Berlin


      • Sandrine Le 07 août 2017 à 12h12
        Afficher/Masquer

        Debut de mon commentaire passé à la trappe car trop long certainement:
        3 choses principalement m’ont gênée :
        1) L’historien allemand Peter Schottler sensément spécialiste de Marc Bloch nous dit que dans « l’Etrange défaite » (le sujet de l’émission), Marc Bloch stigmatise l’absence d’envie de se battre des Français et leur désorganisation alors que l’armée allemande en face est moderne, motivée et bien organisée. Il passe complètement sous silence le cœur de l’argumentation de Marc Bloch à savoir le complot d’une partie des élites françaises. A noter le gros blanc de la part de E. Laurentin et C. Ingrao une fois cette thèse énoncée (et aucune tentative de leur part pour apporter des nuances ou présenter les choses différemment)


      • Sandrine Le 07 août 2017 à 12h13
        Afficher/Masquer

        Suite du début :
        2) P. Schottler assène ensuite sa vision des causes de la montée du nazisme (sans que les 2 autres ne cherchent non plus nullement à le contredire) : « Versailles » et les exigences éhontée de la France qui l’a bien payé ensuite avec sa défaite de 40 (je force un peu le trait, mais c’est ce qui est dit de manière à peine euphémisée).


  11. GROS Le 07 août 2017 à 09h17
    Afficher/Masquer

    Si aucun homme n’était allé en Amérique avant que Christophe Collomb l’ait découverte, comment se fait-il qu’il y avait des tributs autochtones lorsqu’ils sont arrivés ?
    Evidemment, que la découverte par Christophe Collomb est un mythe. Avant lui les Vikings, assurément, mais peut être même aussi les templiers : il y a des traces retrouvées sur place.

    Bref, cette “découverte” est surtout une belle histoire comme sait si bien nous en raconter l’Histoire (et surtout ceux qui l’écrivent).


  12. Georges Clounaud Le 07 août 2017 à 10h46
    Afficher/Masquer

    J’admire cher Olivier votre aptitude à résister et à répondre à ces malandrins.

    Pour désigner ces mécanismes visant à détruire les réputations par les réseaux sociaux sans vérification de ceux qui ne seraient pas d’accord avec la pensée dominante, la « bienpensance » et en m’appuyant sur la définition sociologique de stigmatisation d’Erving Goffman je proposerais le terme de stigmaNETisation.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Stigmatisation

    Si vous ne pensez pas « comme il faut » ou vous avancez publiquement de légitimes doutes par rapports aux « informations » qu’on vous présente et leurs incohérences vous êtes un déviant. Et à ce titre votre parole doit être inaudible. On va alors chercher à vous discréditer via internet et les réseaux sociaux. Vous serez stigmanétisé.

    La stigmanétisation serait ainsi une forme particulière de stigmatisation, de disqualification sociale, favorisée dans un contexte orwellien, passant par internet et visant à détruire la réputation de celui qui ne défend pas une ligne de pensée « mainstream » ou politiquement correcte.


    • Guillaume Le 07 août 2017 à 13h00
      Afficher/Masquer

      Très bien trouvé ce terme !

      De mon côté, j’ajouterai “Dissident idéologique”, plutôt que “Déviant”. Il me semble que lorsqu’on entend “Déviant”, on peut penser à plein de choses, qui ne sont pas du ressort idéologique, enfin, vous voyez.


      • Georges Clounaud Le 07 août 2017 à 20h36
        Afficher/Masquer

        Merci Guillaume.
        Je précise tout de même que j’ai employé le terme “déviant” à dessein pour sa signification sociologique : le déviant est celui qui transgresse une norme sociale. 😉
        Bien à vous.


  13. PAGODE Le 07 août 2017 à 11h03
    Afficher/Masquer

    Dans le mème ordre d’idée ,le “pain de sucre” de Rio de Janeiro avait été dénommé “motte de beurre” par des marins normands arrivés au Brésil avant Colomb et restés trés discrets sur leur découverte.
    Chassés par les Portugais,la “motte” devint Pao de Açucar (pain de sucre).


  14. Manuel Le 07 août 2017 à 11h30
    Afficher/Masquer

    Je me souviens que cela était arrivé là même à BHL et qui a été ridiculisé par Aude Lancelin dans le nouvel obs, qui elle même à été critiqué sur une erreur sur la nouvelle professeure de philosophie du Collège de France. Bien entendu, si Onfray fait une erreur, les journalistes ont pour but de repérer cette erreur. Je me souviens aussi de Lordon qui avait commis une énorme erreur de logique dans une interview. Et c’est aussi dans la liberté d’expression que d’être corrigé.
    Mais là où OB est juste, c’est que les journalistes utilisent la recherche de la vérité pour decridibiliser les opposants, comme rapport de forces. Ce qui est vrai pour le décodex, l’est aussi pour les-crises.fr. Ne soyons pas plus naïfs qui ne le sont !!


  15. xc Le 07 août 2017 à 11h48
    Afficher/Masquer

    Il n’empêche, Onfray a été léger. Venant d’une source fiable, une info telle que le présence des Vikings sur le Mississipi aurait été reprise par nombre de médias. Il aurait dû remarquer que ce n’était pas le cas et s’en étonner.
    Et puis, le site où il a pris l’info ne lui a pas semblé parodique ? J’aimerais avoir plus de détails.


    • Sandrine Le 07 août 2017 à 11h57
      Afficher/Masquer

      Je suis d’accord avec vous. Il faut dire que Onfray publie tellement de livres… Pas étonnant qu’il n’ait pas beaucoup de temps pour le travail de vérification des sources.


    • yann35 Le 07 août 2017 à 12h16
      Afficher/Masquer

      j’avais un ami (mort depuis) à l’ère pré internet qui était correcteur chez Belfond. Son travail consistait à lire un ouvrage, corriger les fautes, coquilles, maladresses stylistiques et à vérifier les sources … cela donnait lieu à quelques aller-retours intéressants entre le correcteur, l’auteur et l’éditeur. Puis le livre sortait. Apparemment, le monde moderne n’a plus besoin de ces “petites mains”. Dommage.


  16. Claire Le 07 août 2017 à 12h03
    Afficher/Masquer

    Colomb aurait suivi la route maritime indiquée sur des documents découverts après la disparition des Templiers qui donnant la route de la nouvelle france …ces templiers auraient fuient aux amériques avec une partie de leur trésor ? mythes ou réalités ? des Américains cherchent encore le trésor … …pour les Vikings , de nombreux sites de fouilles prouvent désormais qu’ils ont bien foulé et demeuré aux Amériques …arrivés des iles britaniques …et d’Europe du Nord …ils naviguaient avec les étoiles dit on ….des vidéos sur les fouilles de sites viking au Canada ( Amérique aussi) sont sur youtube ! la sciences et les fouilles de plus en plus à la pointe nous ouvrent aussi une autre vue de la route de la soie …prouvant par des momies d’européens et des objets que le commerce entre civilisations même très éloignées étaient fleurissant …il y a plus de 15 000 ans ….pour la Chine ! on a pas fini de polémiquer ….


  17. Louis Robert Le 07 août 2017 à 12h15
    Afficher/Masquer

    Aaah! HA! HA! HA! HA! HA! aha aha aha…

    fiou!… 😸 aha aha aha…

    Ils sont désespérés, ces maniaques! 🙈

    Aaah! HA! HA! HA! HA! HA! 🤣


  18. Daniel Le 07 août 2017 à 14h02
    Afficher/Masquer

    Excusez-moi, mais le continent actuellement appelé “Amérique” a été découvert et peuplé par ceux que “nous” appelons les “Amérindiens”, mais qui se donnent d’autre noms. Et ceci plusieurs millénaires avant les Espagnols ou les Vikings ou je ne sais qui. On trouve des traces de peuplements humains de plus en plus anciens et la date de -10’000 ans est complètement enfoncée de plusieurs milliers d’années.

    Dire que l'”Amérique” a été découverte par les Européens est de l’ethnocentrisme qui ouvre la porte à ne considérer les autres que comme des sous-hommes, autrement dit au racisme. Il suffit de voir comment ont été traitées ces populations.


    • madake Le 08 août 2017 à 20h03
      Afficher/Masquer

      C’est un fait qui demande à être souligné, la tendance très coloniale, de “découvrir” une nouvelle contrée, de se hâter d’y planter un drapeau et de le revendiquer comme un “nouveau territoire”, le verbe “découvrir” renforce cette logique, comme si ce territoire n’existait pas encore avant sa “découverte”… par un inventeur digne de l’être.
      Même ou surtout, si y résident déjà des populations autochtones, négligeables dans le sens où ces populations non évangélisées n’ont pas d’âme, et ne sauraient exister comme peuple ou nation possédant quelque territoire que ce soit…
      A ce sujet, la controversed de Valladolid ou le film “Seul sur Mars” apportent quelques réflexions toujours d’actualité.


  19. Paul Le 07 août 2017 à 14h19
    Afficher/Masquer

    Le temps ne serait-il venu de laisser les prépubères déconneurs jouer
    tranquillement au docteur,là où ils ont leur place de prédilection ;
    derrière les pissotières au fond de la cour ?


    • Catalina Le 07 août 2017 à 17h55
      Afficher/Masquer

      c’est exactement le fond de mon commentaire d’hier qui n’a pas été publié, merci, Paul.


      • Paul Le 07 août 2017 à 19h10
        Afficher/Masquer

        @ Catalina 17h55,

        si JupiKérien savait tous les beaux costards cousus main d’on je rêve de l’affubler,il
        s’en irait immédiatement cultiver des fraises en Patagonie .


  20. lon Le 07 août 2017 à 15h36
    Afficher/Masquer

    J’attends impatiemment que les Décodeurs révèlent enfin le scandale de milliards de braves gens à qui on fait croire depuis 2000 ans que Jésus-Christ était ressuscité après 3 jours , sans autopsie ni preuve formelle , et sans aucun fact checking …une honte


  21. Julien Le 07 août 2017 à 15h40
    Afficher/Masquer

    Pour info Olivier, Prince de l Amour est un utilisateur de Twitter relayant des articles orientés fortement à droite. Il s est pris plusieurs fois le bec avec les décodeurs (Senecat), il a même eu le droit à un article. C était donc une private joke pour le slip.
    J ai suivi ce “drama” lors de l élection, il diffusait des articles sur la victoire de Trump et des contre sondages, il a finalement eu raison.

    Pour le reste, je suis d accord avec l article, ça devient effrayant…


  22. LAD Le 07 août 2017 à 16h00
    Afficher/Masquer

    Des gens consultent le décodex ? Je serais curieux de voir le taux de fréquentation du site …
    Est-ce bien utile de parle d’eux ? Honnêtement cela n’a aucun intérêt et je ne pense pas que ça fasse tâche sur la réputation de Michel Onfray. C’est un peu comme si un gamin voulait égratigner
    un rocher avec une cuillère en bois.


  23. Bernard GRAPPERON Le 07 août 2017 à 16h08
    Afficher/Masquer

    Qui est “l’expert” qui a dessiné la carte de l’Amérique du nord en début d’article ?
    À l’école, j’ai appris qu’il y avait des grands lacs. Ils se sont probablement asséchés depuis !
    Qui a découvert l’amérique ? – C’est pas moi m’sieu ; mais si un jour j’y vais, je la découvrirai.


  24. Karim Wilmotte Le 07 août 2017 à 17h00
    Afficher/Masquer

    Il s’agit (juste) d’un buzz.
    Si les “décodeurs” se mettent à faire du buzz… que reste-t-il du projet de décodage?
    Du vent?


  25. Sybillin Le 07 août 2017 à 17h58
    Afficher/Masquer

    Pour moi l équipe des décodeurs ressemble plus à une bande d ados pré pubères … Leurs pitreries tweetesques en témoignent. On imagine mal que la réflexion de fond soit leur spécialité !!!
    C est leur faire beaucoup d honneur que de leur accorder tant d importance… Je ne sais si leur site est fréquente mais il y a pas mal à parier que leurs commentaires négatifs encouragent les lecteurs à consulter les sites oranges ou rouges… même si c est désagréable Olivier n a rien à craindre de ces pieds nickelés . C est à chaque fois l occasion de réaffirmer notre fidélité aux Crises.


  26. Ardéchoix Le 07 août 2017 à 18h40
    Afficher/Masquer

    Un décodeur c’est un appareil qui permet de rendre claire des images troubles, là c’est le contraire.
    Triste métier.


  27. R.C. Le 07 août 2017 à 19h22
    Afficher/Masquer

    Chacun découvre ce qu’il peut. Certains c’est l’eau tiède, d’autres c’est l’Amérique, Adrien Sénécat c’est un slip à l’assemblée nationale !
    Celui qui en 2014 était encore un “journaliste presque inconnu” a choisi ce qui serait son fond de commerce et lui permettrait de sortir de l’anonymat : la dénonciation (y compris calomnieuse). On sait où ça mène et où ça a mené dans un passé pas si lointain…
    Onfray est certes criticable mais lui faire procès sur cette citation erronée ne fait que démontrer la minablerie affligeante et hargneuse de tous ces procureurs au petit pied. De fait, c’est du pipi de cafard (envieux) sur un monument de la pensée….


  28. Georges Clounaud Le 07 août 2017 à 20h42
    Afficher/Masquer

    On comprend mieux la volonté des exécuteurs de basses œuvre du Monde de décrédibiliser Onfray après avoir écouté son émission diffusée ce jour sur France Culture…

    https://www.franceculture.fr/emissions/breve-encyclopedie-du-monde/loubli-nihiliste-du-cosmos-questions-du-public


  29. Caliban Le 07 août 2017 à 23h50
    Afficher/Masquer

    Ce qui pose problème c’est qu’une non-information devienne virale.

    • Quel est le poids des “décodeurs” dans cette viralité ?
    • Quelle est la part de volonté de nuire (intentionnalité probablement à l’oeuvre chez les décodeurs) ou simplement de générer des clics en mettant le nom d’Onfray dans une balise h1 ?
    • Quelle est la part d’automaticité (algorithmes, reprise automatique des flux d’information, …) ?

    La confusion est bien à mon sens celle décrite en fin d’article (“personne n’est fiable”) mais il me semble qu’elle a un socle “technologique” (impossibilité de tracer réellement sa propagation et donc impunité des auteurs).

    Lorsqu’on cherche à analyser une source, généralement cela revient à lui poser des questions simples : quand ? par qui ? pour quoi ? comment ? Ces questions deviennent insolubles sur le web ou demandent tellement d’effort que l’esprit le plus critique renonce.

    Et c’est peut-être là le plus “cauchemardesque” : la technologie à rebours de l’intelligence.


  30. Sébastien Le 08 août 2017 à 00h42
    Afficher/Masquer

    Merci monsieur Berruyer de mettre en perspective le futur qui nous attend.
    Le Décodex représente le vice qui prétend s’élever au rang de vertu, mais qui n’est qu’un détail dans toute la machinerie totalitaire qui se met en place.
    Correction: il s’agit d’autant moins d’un détail ou du Décodex qu’il concerne toute la presse du pays, avec l’embrayage des réseaux sociaux sous contrôle étroit (tout le monde ne fait plus qu’épier son voisin) ce qui n’est pas rien.


  31. Guillaume Le 08 août 2017 à 01h11
    Afficher/Masquer

    Il reste par ailleurs une hypothèse selon laquelle St Brendan serait arrivé en Amérique bien avant les vikings, ce qui est techniquement possible comme l’a démontré Tim Severin en 1978. Je vous conseille d’ailleurs la lecture de son livre si vous aimez les histoires de mer. Ils auront l’air définitivement stupides au deconex si des faits ulterieurs venaient a conforter cette hypothèse 😉 Comme a du le penser Galilee a un moment de sa vie “mais peut-être bien qu’en fait, elle tourne?” Bonne lecture!


  32. Pole Le 08 août 2017 à 02h02
    Afficher/Masquer

    L’Amérique a été découverte il y a 20 000 ans par des gens qui n’étaient ni européens, ni judéo-chrétiens.
    En témoigne les esclaves rapportés par Colomb (par exemple), qui montre par ailleurs assez bien la nature de la soi-disant civilisation judéo-chrétienne.


    • madake Le 08 août 2017 à 20h44
      Afficher/Masquer

      Il y a 20 000 ans, la fin de la dernière ère glaciaire permettait de franchir beaucoup de régions.
      La Manche n’existait pas, et on traversait à pied sec vers la future Angleterre…
      La France était sous glacis et le sud en permafrost.
      Ce lien pour la cartographie, et pour une théorie sur les prédécesseurs de Colomb…

      http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/preuves-autre-histoire/les-solutreens-ont-decouvert-l-amerique-il-y-a-26000-ans-au-moins.html

      A noter qu’à l’époque,
      Il n’y avait que 5°C de moins de température moyenne planétaire…

      Imaginons les modifications géographiques qui arrivent d’ici la fin du siècle, avec une la petite hausse de 4°C annoncée.


  33. Raoul C, Le 08 août 2017 à 06h36
    Afficher/Masquer

    Onfray dit souvent des bêtises quand il parle de la religion surtout chrétienne.

    Voir

    https://www.amazon.fr/gp/product/2706715413/ref=oh_aui_detailpage_o05_s00?ie=UTF8&psc=1

    Mais ça n’intéresse pas les Décodeurs, toujours très sélectifs.


  34. Raoul C, Le 08 août 2017 à 06h46
    Afficher/Masquer

    «(il reste un petit débat entre historiens pour savoir s’ils n’auraient pas franchi la frontière des États-Unis actuels en allant au Minnesota, notez).»

    Ils ont plus sûrement franchi la frontière des États-Unis dans le Maine tout dans le Nord, c’est nettement plus proche de Terre-Neuve (et de l’Anse-aux-Meadows et peut-être Pointe Rosée).

    https://en.wikipedia.org/wiki/Maine_penny
    https://es.wikipedia.org/wiki/Penique_de_Maine


  35. Gonzo Le 08 août 2017 à 06h49
    Afficher/Masquer

    Ces personnes ce moque de la verité, ils ne sont pas journaliste ils sont politique, et en cas de doute il suffit d’observer les moyen et amis utilisé pour s’en convaincre.

    De même l’utilisation de la confusion est réel, et ceci conduit a la désinformation, ainsi l’on remarque ci dessus que des personnes maintenant pense que les vikings n’aurais rien trouvé. Merci Rudy

    Et enfin ceci n’est qu’une illustration de l’inutilité de leur travail, ce genre d’article ne change rien, il n’a que pour but de générer l’amalgame Onfray = menteur, de fait rudy est un fonctionnaire a minima politique et il est remarquable qu’il perd son temps sur des choses inutiles, qu’il doit donc avoir la même rigueur dans le reste de ce qu’il entreprend, ainsi donc a la mairie de paris, l’on comprend mieux maintenant les dérive économique de ces derniers.

    La décadence c’est aussi d’écouter des gens qui n’ont rien a dire en d’autre temps.


  36. Nanker Le 08 août 2017 à 13h59
    Afficher/Masquer

    “Ce qui est très intéressant, c’est de voir que désormais ils en sont à aller chercher de minuscules erreurs dans des livres…”

    Comme vous avec cette histoire (malheureuse) d’étoile juive sur une caricature trouvée sur le Net. Les gêneurs ne sont pas combattus en démontant leurs thèses ils sont disqualifiés en bloc en montant en épingle des détails ridicules.

    Ils perdront la bataille des idées, et cette bataille nous la gagnerons… même si nous ne sommes pas biberonnés de subventions publiques!


  37. Oncle Bob Le 08 août 2017 à 23h51
    Afficher/Masquer

    Les décodeurs sont des pieds nickelés, le procédé relève de la chasse à l’homme que je condamne. Cela montre bien, s’il en était besoin le fonctionnement de la tambouille de ‘l’info’…

    Ceci dit je ne vais pas trop pleurer sur Onfray dont on voit ici les méthodes de travail (google avec mot clefs viking et Amérique?) sur un sujet périphérique, certes, mais on peut le prendre en défaut sur ses sujets principaux également… tout le monde peut se tromper, un universitaire aussi mais pas comme ça, on vérifie les sources, d’autant plus que le sujet s’éloigne de notre domaine de compétence. En bref, ça va bien avec son attitude de penseur minute médiatique.
    PS : des catégories entières de gens (pauvres et en détresse) sont trainées dans la boue médiatique chaque jour, ça m’émeut bcp plus.


Charte de modérations des commentaires