Intéressante interview de Bassam Tahhan, professeur de lettres arabes, islamologue et politologue franco-syrien né en Syrie (interviewé aussi précédemment ici par France info et là par France 24).

Bien entendu, comme nous manquons d’informations, tout ceci est bien entendu un simple avis complémentaire, à prendre avec beaucoup de recul et de circonspection. La prudence est de mise.

Source : Youtube Eurasie Express, Bassam Tahhan, 07-04-2017

Analyse de Bassam Tahhan, spécialiste du Moyen-Orient et de la Syrie, interviewé par Frédéric Saillot le 7 avril 2017

Source : Youtube Eurasie Express, Bassam Tahhan, 07-04-2017

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

132 réponses à [Vidéo]Trump dans le bourbier syrien, par Bassam Tahhan

Commentaires recommandés

blue rider Le 09 avril 2017 à 03h50

Olivier, merci de donner la parole à M. Tahhan. “Néammoins cependant toutefois” comme disait un de mes profs de droit, citer FranceInfo et France24 au crédit de M. Tahhan pourrait passer auprès de certains de vos lecteurs pour du renoncement ou une forme de trahison de basse intensité je trouve. M. Tahhan y a été reçu une seule fois en tout et pour tout, au début du conflit, lorsque nos chers médias n’avaient pas encore ajusté le tir de leur propagande, et tâtonnaient dans l’urgence, à la recherche de la bonne potiche pour poser sur la cheminée de leurs enfumages. Mais rassurez-vous, suite à ses déclarations et prises de positions, et compte tenu de ses remarquables connaissances sur le dossier syrien, évidemment opposées à 180° à la doxa belliciste du quai d’Orsay… il n’y a plus JAMAIS été invité. DECODEX, SED LEX.
.
PS. Vous nous organisez une interview avec lui ? Et vous lui demanderez son point de vue sur les médias et le DECODEX ? Je serai aux avants-postes et reconnaissant éternel.

  1. blue rider Le 09 avril 2017 à 03h50
    Afficher/Masquer

    Olivier, merci de donner la parole à M. Tahhan. “Néammoins cependant toutefois” comme disait un de mes profs de droit, citer FranceInfo et France24 au crédit de M. Tahhan pourrait passer auprès de certains de vos lecteurs pour du renoncement ou une forme de trahison de basse intensité je trouve. M. Tahhan y a été reçu une seule fois en tout et pour tout, au début du conflit, lorsque nos chers médias n’avaient pas encore ajusté le tir de leur propagande, et tâtonnaient dans l’urgence, à la recherche de la bonne potiche pour poser sur la cheminée de leurs enfumages. Mais rassurez-vous, suite à ses déclarations et prises de positions, et compte tenu de ses remarquables connaissances sur le dossier syrien, évidemment opposées à 180° à la doxa belliciste du quai d’Orsay… il n’y a plus JAMAIS été invité. DECODEX, SED LEX.
    .
    PS. Vous nous organisez une interview avec lui ? Et vous lui demanderez son point de vue sur les médias et le DECODEX ? Je serai aux avants-postes et reconnaissant éternel.


    • RRJL Le 09 avril 2017 à 10h28
      Afficher/Masquer

      OB ce n’est pas Sapir, Todd ou Onfray, il n’est pas aux portes de la retraite.
      Les réseaux qu’il combat sont puissant, il est obligé de marcher sur des œufs.
      Les crises, c’est de l’aïkido permanent, utiliser les médias qui véhicule​nt la propagande officiel contre cette même propagande.
      D’un coté, quand on voit les media-mensonges omniprésent à la TV/Radio/Journaux, on a envie de baisser les bras. D’un autre côté, quand on voit les échecs qu’ils subissent (Brexit, Trump, référendums) l’espoir reste permis. D’ailleurs, sur 11 candidats à l’élection, seul Hamon et Macron sont bien dans la ligne éco+géopolitique, même Fillon est déviant.


      • Prométhée Enchaîné Le 09 avril 2017 à 12h28
        Afficher/Masquer

        C’est bien, continuez à porter “les faits qu’on ne trouve pas dans les médias” M. Berruyer. Ils ne s’y trouvent pas tout simplement parce qu’ils n’existent pas.
        Le démontage de la version (russo-syrienne) rapportée par Tahhan a été fait en long, en large et en travers.

        Vous dites dans votre interview à RT que les médias ne mentent pas, n’est-ce pas ? Simplement, ils ne rapporteraient pas tous les faits. Alors je vais vous donner un lien vers un média qui ne ment pas et met un terme à la version de Tahhan :
        https://www.theguardian.com/world/2017/apr/06/the-dead-were-wherever-you-looked-inside-syrian-town-after-chemical-attack

        ‘There was no evidence of any building being hit in recent days or weeks near where so many people were killed and wounded by a nerve agent. The homes across the street appeared undamaged from the outside. There was no contamination zone near any building. Instead, the contamination area radiated from a hole in a road.’

        Quand allez-vous comprendre que ce que vous faites consiste à relayer de la propagande ? L’éthique s’applique-t-elle aux blogueurs ?


        • Fritz Le 09 avril 2017 à 13h41
          Afficher/Masquer

          Le Guardian, un média qui ne ment pas ?
          Comme la terre du maréchal Pétain ?

          Continuez à nous amuser, @Prométhée Enchaîné.


        • Fritz Le 09 avril 2017 à 13h53
          Afficher/Masquer

          Vous pouvez compléter votre lecture du Guardian par cet article :
          http://www.dw.com/en/is-assad-to-blame-for-the-chemical-weapons-attack-in-syria/a-38330217


          • Prométhée Enchaîné Le 09 avril 2017 à 14h28
            Afficher/Masquer

            https://lareviewofbooks.org/article/dangerous-method-syria-sy-hersh-art-mass-crime-revisionism/

            7th Report of Commission of Inquiry on Syria – A/HRC/25/65
            12 February (published on 5 March 2014) :

            ‘The evidence available concerning the nature, quality and quantity of the agents used on 21 August indicated that the perpetrators likely had access to the chemical weapons stockpile of the Syrian military, as well as the expertise and equipment necessary to manipulate safely large amount of chemical agents.’


        • Fritz Le 09 avril 2017 à 14h56
          Afficher/Masquer

          Admettons que le reportage de Kareem Shaheen pour le Guardian soit fiable. Il serait accablant pour l’aviation syrienne, seule responsable du gazage de Khan Cheikoun. Mais dans ce cas, pourquoi ne pas évoquer les autres victimes des bombardements en Syrie ?
          http://news.antiwar.com/2017/04/08/us-airstrikes-kill-21-mostly-civilians-in-northern-syria/
          Et pourquoi ne pas frapper une base aérienne aux États-Unis ? Vu les exploits de l’aviation US en Irak comme en Afghanistan, il y aurait beaucoup de bases à frapper.


          • Prométhée Enchaîné Le 09 avril 2017 à 15h20
            Afficher/Masquer

            Je me moque de cette partie de votre argumentaire, non pas qu’il ne soit pas intéressant. Mon point ici, c’est le factuel.


            • Pascalcs Le 09 avril 2017 à 17h50
              Afficher/Masquer

              En tout, et puisque votre approche du factuel fait un rappel des événements de La Ghouta, vous pourriez peut être rappeler les faits très détaillés dans l’étude du MIT sur cette attaque. Soyez donc factuel jusqu’au bout. https://s3.amazonaws.com/s3.documentcloud.org/documents/1006045/possible-implications-of-bad-intelligence.pdf


            • Prométhée Enchaîné Le 09 avril 2017 à 18h37
              Afficher/Masquer

              C’est hors-sujet. De toute façon personne, à ma connaissance, ne conteste les calculs balistiques de l’étude du MIT. Certains poitns sont cependant discutés par Bellingcat (par exemple, certains modèles de missiles disposent d’une tête conique, ajoutant à l’aérodynamisme). Et lisez l’article plus haut.


          • Fritz Le 09 avril 2017 à 15h43
            Afficher/Masquer

            D’accord pour le factuel. Pensez-vous vraiment que le trou dans la route ait été causé par une bombe larguée par avion ?
            https://www.theguardian.com/world/2017/apr/06/the-dead-were-wherever-you-looked-inside-syrian-town-after-chemical-attack#img-2 (photographie de Kareem Shaheen pour le Guardian)

            Et quel intérêt pour l’aviation syrienne de larguer une telle bombe, loin des positions rebelles ?


            • Prométhée Enchaîné Le 09 avril 2017 à 15h59
              Afficher/Masquer

              Je ne suis pas expert en balistique. Toutefois, le trou ressemble à ceux que l’on pouvait voir dans la Ghouta en 2013.

              L’intérêt est de terroriser la population et de l’enjoindre bien gentiment à dégager de là. Les attaques contre les civils ont été abondamment documentées par les rapports de l’Onu, au risque de me répéter.


            • Fritz Le 09 avril 2017 à 16h57
              Afficher/Masquer

              Kareem Shaheen admirait le djihadiste Zahran Allouche, chef de la brigade Jaysh al-Islam :
              https://twitter.com/kshaheen/status/680519271659782148
              https://www.theguardian.com/world/2015/dec/25/zahran-alloush-leader-syria-rebel-group-killed-airstrike
              Chacun ses sources, @Prométhée, et sans rancune. Comme je ne suis pas allé à Khan Cheikhoun, je croirais plus volontiers Bassam Tahhan que Kareem Shaheen.


            • Prométhée Enchaîné Le 09 avril 2017 à 22h23
              Afficher/Masquer

              Merci pour la censure les modérateurs. Je vais développer puisqu’on ne peut pas nommer la réalité. Le tweet est une photo dont on ne sait rien où l’on voit Alloush et un machin hello kitty. Au-dessus un commentaire ironique. Bref. Je ne vois pas le problème.

              Le second un article qui explique qui est Alloush, sa radicalité, ses méfaits et le fait que sa mort est un coup dur pour l’opposition. Donc que de la description/contextualisation. Pas d’apologie…


            • Prométhée Enchaîné Le 10 avril 2017 à 00h13
              Afficher/Masquer

              Voilà la vidéo du journaliste du Guardian sur place :
              https://www.facebook.com/kareem.shaheen/posts/10154257460555583

              Nul doute que vous trouverez mille façons de ne pas y croire.


            • Fritz Le 10 avril 2017 à 00h33
              Afficher/Masquer

              Mais pas du tout, Prométhée, je viens de regarder avec intérêt cette vidéo jusqu’au bout, et de plussoyer votre commentaire. Encore merci.

              Seulement, je ne vois pas en quoi ces vues d’une localité ayant souffert de la guerre civile (parmi tant d’autres) prouvent quoi que ce soit d’un gazage commis par l’aviation d’Assad, gazage qui serait non seulement criminel, mais aussi absurde et suicidaire.

              Elles montrent que le bâtiment abritant des armes chimiques (selon les dires russo-syriens), s’il existe, ne se trouvait pas à proximité du trou désigné par Kareem Shaheen.


            • Prométhée Enchaîné Le 10 avril 2017 à 02h47
              Afficher/Masquer

              Ah ça fait toujours plaisir de voir un peu de bonne foi ! Mais le problème est que les Russes n’ont pas désigné le lieu précis où se trouverait cette usine. Ca ne vous fait pas tiquer ça ? C’est pourtant pas difficile à faire. Ils ont seulement indiqué avoir frappé à l’est de la ville.
              https://sputniknews.com/middleeast/201704051052301312-syria-strikes-chemical-weapons-warehouse/

              Seulement la première citation de l’article du Guardian vous est déjà sortie de la tête :

              ‘There was no evidence of any building being hit in recent days or weeks near where so many people were killed and wounded by a nerve agent. The homes across the street appeared undamaged from the outside. There was no contamination zone near any building. Instead, the contamination area radiated from a hole in a road.’

              Un autre problème, qui est en fait le principal, est que l’heure à laquelle ils prétendent avoir frappé est postérieure aux premières vidéos des victimes de l’attaque chimique. C’est bête hein ?


            • Fritz Le 10 avril 2017 à 11h07
              Afficher/Masquer

              Oui, c’est bête. Ça me rappelle la Ghouta (2013), où les premières vidéos étaient antérieures de quelques heures à l’attaque attribuée à Bachar al-Assad. Le monstre venait d’inviter des experts de l’ONU en Syrie, pour enquêter sur les attaques au gaz qu’il attribuait aux rebelles, ce qui était bien sûr le meilleur moment pour gazer lui-même son peuple.

              Ci-dessous, une réflexion de Robert Parry sur la “course au jugement” qui désigne Assad avant même d’argumenter : d’abord la conclusion désirée, ensuite les faits arrangés pour confirmer cette conclusion.
              https://consortiumnews.com/2017/04/05/another-dangerous-rush-to-judgment-in-syria/
              « Une enquête sérieuse établit les faits et atteint alors une conclusion, pas dans l’autre sens. »


            • Fritz Le 10 avril 2017 à 11h29
              Afficher/Masquer

              Cela dit, vous avez raison sur un point, Prométhée : l’article de Kareem Shaheen sur la mort de Zahran Allouche, paru dans le Guardian du 25 décembre 2015, n’est pas une apologie d’Allouche, « une des figures les plus controversées de l’insurrection ». Je n’aurais pas dû écrire qu’il était admiratif.

              A noter que cet article classe l’OSDH parmi les “sources rebelles”.


            • Lysbeth Levy Le 10 avril 2017 à 15h51
              Afficher/Masquer

              Ah bon ? tant mieux mais quand on fait l’apologie des Romain Caillet et Labib AL Nahhas reconnu comme ayant eu des liens avec des amis de Ben laden que vous faut il de plus ? Lisez de la bonne lecture américaine qui connait très bien les terroristes, groupes faits d’armes (terrorisme) https://web.stanford.edu/group/mappingmilitants/cgi-bin/groups/view/523
              En plus jamais la Russie n’a prétendu respecter ce groupe comme vous l’avez cité ..Stop les apologies ce n’est pas ici le lieu de faire la propagande comme l’a fait votre héros, ou héraut Romain et “ces amis”. Si au moins vous vs posiez la question comment se fait il que les Usa, l’armée ou la Henry Jackson society connaissent si bien les cadres de l’EI ou Daesh ?
              Merci de respecter les autres commentateurs.


            • Prométhée Enchaîné Le 10 avril 2017 à 16h04
              Afficher/Masquer

              Ca devient trop facile :
              http://eng.mil.ru/en/news_page/country/more.htm?id=12107227@egNews

              Je ne réponds pas au reste. On est déjà loin dans le hors-sujet.


            • tepavac Le 11 avril 2017 à 01h54
              Afficher/Masquer

              La folie des hommes empêche parfois d’argumenter selon ce qui est raisonnable, contentons-nous des arguments de Prométhé.
              son lien vers la vidéo;

              https://www.facebook.com/kareem.shaheen/posts/10154257460555583

              le site ne correspond pas à celui ou a été “tourné” par les casques blancs, la scène des victimes du “bombardement chimique”

              https://www.youtube.com/watch?v=VnLaGZiaRSo

              comme d’habitude, le tournage évite les plans larges, mais la différence de lieu et cadre est criante.
              D’un coté on observe un quartier de ville ou village et de l’autre une zone industrielle, dont les débris sur la route et les ruines, laissent apparaitre l’herbe qui pousse déjà dessus…

              Par contre un fait semble avéré, la destruction du QG des casques blancs. Est-ce à dire qu’on puni Assad à cause de ces “protégés” du MI6..

              Mais Prométhé a raison sur une chose, le trou dans la chaussée ressemble furieusement aux impacts laissées par les bombonnes de gaz utilisées par les terroristes sur les populations


        • Mr K. Le 09 avril 2017 à 15h01
          Afficher/Masquer

          Le reporter Kareem Shaheen très très impartial reporter du journal “The Guardian” en Syrie… l’éthique par excellence.

          Voilà une citation de ce même Kareem Shaheen le jour même de l’attaque chimique du 21 août 2013 dans la banlieue de Damas, cité par le Guardian :

          “The new American red line on Syria: if the Assad regime uses space lasers.

          — Kareem Shaheen (@kshaheen) August 21, 2013”

          “La nouvelle ligne rouge en Syrie : si le régime d’Assad utilise des lasers de l’espace”.

          http://theweek.com/articles/460910/syrias-deadly-poison-gas-attack-doesnt-cross-obamas-red-line-what-does

          Donc ce monsieur, autrement dit, poussait à l’attaque de la Syrie (ayant soit disant franchi la ligne rouge) par les États-Unis le jour même de l’attaque : cela établit formellement le grand sérieux et l’impartialité du bonhomme.

          Il faut peut-être trouver une autre source Prométhée Enchaîné! Sans parler des conditions à remplir pour accéder à un territoire contrôlé par des des jihadistes.


          • Prométhée Enchaîné Le 09 avril 2017 à 15h22
            Afficher/Masquer

            Les lecteurs qui s’intéressent aux faits parviendront, je l’espère, à évaluer la qualité de votre argumentaire.

            Du reste, vous n’êtes pas embarrassé d’avoir comme source le Ministère de la Défense Russe.


            • Mr K. Le 09 avril 2017 à 15h34
              Afficher/Masquer

              Ministère de la défense russe??? Vous êtes sérieux???

              “The Week”, hebdomadaire britannique, ayant aussi des éditions aux USA et en Australie. Ah oui … sans doute hacké par Poutine.

              https://en.wikipedia.org/wiki/The_Week

              Si vous pouviez répondre sur les conditions d’accès par des journalistes aux zones contrôlées par les jihadistes, s’il vous plait?


            • Mr K. Le 09 avril 2017 à 16h18
              Afficher/Masquer

              Vous faites diversion : en aucun cas je ne parle de Bassam Tahhan, je remet en cause à juste titre l’auteur de l’article du Guardian que vous citez dans votre commentaire de 12h28.

              Ce Kareem Shaheen a été pousse au crime (de guerre) le jour même de l’attaque chimique du 21 Août 2013, il l’est de nouveau dans l’article que vous citez.

              Quelle foi peut-on accorder à cet article visiblement rédigé par un propagandiste de guerre? Quel foi accorder au Guardian sur ce sujet?

              Là c’est vous qui relayez visiblement de la propagande.


            • Prométhée Enchaîné Le 09 avril 2017 à 16h34
              Afficher/Masquer

              Non, je ne fais pas diversion. Vous mettez en doute son honnêteté sur la base d’un tweet (qui ne comprend probablement même pas 120 signes), qui dispose probablement d’un contexte (la TL).

              On peut discuter de l’éthique pour un journaliste à l’ère de Twitter, ok. Mais nier un fait rapporté sur cette base, validé par un journal indépendant comme le Guardian, qui n’a rien de comparable de près ou de loin à une propagande gouvernementale comme l’est un propos du Ministère de la Défense Russe, dont on sait qu’il a proféré de nombreuses intox par le passé dans des circonstances similaires, si vous ne voyez pas en quoi c’est faible d’un point de vue argumentaire, on s’arrête là.


            • Mr K. Le 09 avril 2017 à 16h40
              Afficher/Masquer

              Comme vous l’avez écris plus haut : les lecteurs parviendront à évaluer la qualité de votre argumentaire.

              Cordialement.


            • Pegaz Le 09 avril 2017 à 17h02
              Afficher/Masquer

              Réponse à Prométhée 15h53, sur « je ne suis pas certain que cette zone soit à proprement parler sous un – éventuel – contrôle jihadiste »
              Qui sont ces rebelles de cette zone et au nord-ouest de la Syrie ?
              Que font-ils aux premiers jours des négociations de Genève 5 ?
              http://www.francesoir.fr/politique-monde/syrie-de-damas-hama-en-passant-par-lattaquie-la-rebellion-syrienne-multiplie-des-offensives-contre-regime-bachar-al-assad-deraa-qalamoun-alep-arm%C3%A9e-syrienne-libre-djihadistes-salafistes-al-rahman-russie

              https://www.lorientlejour.com/article/1042477/des-rebelles-allies-a-des-jihadistes-avancent-dans-le-centre-de-la-syrie.html

              Que sont le Front Fatha al-Cham et la coalition Hayat Tahrir al-Cham et qui fédèrent-ils ?
              http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/04/04/97001-20170404FILWWW00363-les-rebelles-syriens-appellent-a-embraser-les-fronts.php


            • Surya Le 09 avril 2017 à 18h44
              Afficher/Masquer

              Pas jihadiste ? Vous savez ce que ça veut dire “Ahrar al-Shâm” ?


            • Papagateau Le 09 avril 2017 à 20h03
              Afficher/Masquer

              Pour la “fiabilité des faits” et pour se marrer :
              http://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/le-d%c3%a9part-dassad-est-une-des-priorit%c3%a9s-des-etats-unis-d%c3%a9clare-nikki-haley/ar-BBzAFdd
              Dans cet article, Reuters affirme que les frappes américaines de ce jour (ou d’hier) sont les premières qu’ont mené les USA contre “le régime”.
              Apparemment le raid qui a supprimer un bataillon blindé d’Assad dans la ville assiégée (depuis 5 ans!) de Deir er Zor a été oublié …

              Mais les USA ont nié que c’était intentionnel, donc le journaliste fait comme si les USA avaient nié que ça ait eu lieu … ça pense trop vite un journaliste.


            • Prométhée Enchaîné Le 09 avril 2017 à 22h08
              Afficher/Masquer

              Oui Surya. Ca veut dire “Hommes libres du Sham”.


            • Lysbeth Levy Le 09 avril 2017 à 22h32
              Afficher/Masquer

              Je trouve étrange que les Usa connaissent si bien les personnalité, commandants ces escadrons de la morts islamistes “immodérés” noms et rôles pouvoir de nuisances : http://www.understandingwar.org/sites/default/files/Syrian%20Armed%20Opposition%20Powerbrokers_0_0.pdf et encore ; http://pomeps.org/wp-content/uploads/2012/10/POMEPS_BriefBooklet14_Salafi_web.pdf
              Ces think-thank savent tout sur ces curieux “salafistes” ou djihadistes “chair à canon” des prétendues “révolutions arabes” et on pourrait dire qu’ils en savent tant que se seraient même “leurs bébés”. Sachant qu’ils ont été entrainés et armés de tanks, armes lourdes, derniers cris, Toyota spéciales désert, lance missiles, comment croire que c’est sorti de la bouteille du génie de l’Orient ? made in Usa, Turquie, France, Uk Israel, etc….Incroyable depuis l’Afghanistan ” Al Qaida”, ils ont fait des gros progrès, les “coupeurs de têtes”. Quand Obama/Hollande/Merkel/Cameron prétendaient que c’était une opposition locale, sans rien, née de la lutte contre un “méchant” régime, je rirais si ce n’était grave au vu des horreurs qu’ils ont commis. Sans compter qu’ils représentent 80 nationalités à force de recrutement.


            • Surya Le 09 avril 2017 à 22h50
              Afficher/Masquer

              Et le shâm c’est quoi ? ça fait référence à quelle merveilleuse période de l’islam ? Ce ne serait pas le sympathique califat rachidoune des fois ?


            • Prométhée Enchaîné Le 09 avril 2017 à 23h25
              Afficher/Masquer

              Visiblement vous n’avez pas de connaissances plus poussées de ce qu’on appelle communément le jihadisme. Ahrar al-Sham est un groupe salafiste, mais ne pratique pas le jihad global. Son combat “n’excèdera pas la temporalité et la territorialité” du conflit syrien.


            • Surya Le 10 avril 2017 à 07h44
              Afficher/Masquer

              J’ai lu toute la section “al-jihâd wa as-siyar” du sahih d’al bukhari (entre autres choses), vous croyez que j’ai une petite idée de ce qu’est le jihâd ? Savez-vous seulement traduire ce mot ?

              Par ailleurs savez-vous ce qu’est le salafisme ? je veux dire d’un point de vue doctrinal hein. Si vous faites la distinction entre salafisme et jihad global c’est que vous n’y connaissez pas grand chose, je vous invite donc à lire bukhari 25 et le sahih tafsir ibn khatir. Quant au territoire concerné, ça correspond en gros à ce qu’était le califat omeyade juste avant sa chute et le prise de pouvoir des abassides.


            • Prométhée Enchaîné Le 10 avril 2017 à 11h41
              Afficher/Masquer

              N’ayant pas envie d’entrer dans des débats sans fin que même les spécialistes du sujet n’ont pas tranché, on va simplement rester dans le factuel.

              1/ Qui a dit ça ? « Le peuple syrien n’est pas communautariste (ta’ifi), […] il préservera les droits de toutes les communautés [et] les soldats qui n’ont pas encore fait défection sont néanmoins leurs frères ».

              2/ HASI n’est pas affilié à Al Qaïda.

              3/ HASI a combattu Daesh (à Alep, dans le Bouclier de l’Euphrate, dans le Qalamoun encore en ce moment), Jabhat al-Nosra, puis HTS ponctuellement, bien qu’ils évitent d’agrandir l’antagonisme avec ces derniers et qu’il y ait eu des transferts des éléments les plus radicaux.

              4/ HASI n’est pas opposé par principe au soutien étranger.

              5/ Même feu-al-Nosra avait pour consigne de Zawahiri de concentrer son action sur le territoire actuel de la Syrie.

              Quelques lectures complémentaires :

              http://jihadologie.blogs.liberation.fr/2017/02/23/al-maqdisi-denonce-le-laxisme-de-lex-nosra-et-sa-rupture-avec-al-qaida/

              http://jihadologie.blogs.liberation.fr/2017/01/29/jihadistes-proches-dal-qaida-et-rebelles-radicaux-sunissent-pour-former-lorganisation-de-liberation-du-sham/


            • Surya Le 10 avril 2017 à 12h19
              Afficher/Masquer

              Romain Caillet, c’est pas le mec fiché S qui a été expulsé du liban ?

              Après les vidéos youtube, elles sont de mieux en mieux vos sources.


            • Fritz Le 10 avril 2017 à 12h36
              Afficher/Masquer

              Concernant Romain Caillet, une source fiable :
              https://libnanews.com/affaire-romain-caillet-la-surete-generale-du-liban-avait-un-peu-raison-de-lexpulser/
              Et une autre :
              http://teleobs.nouvelobs.com/actualites/20160504.OBS9881/romain-caillet-le-m-djihadisme-est-fiche-s.html
              Complaisance envers les tueurs du Bataclan ? J’arrête la discussion avec “Prométhée”.


            • Prométhée Enchaîné Le 10 avril 2017 à 12h39
              Afficher/Masquer

              En quoi cela remet-il en cause ses écrits ? Argumentum ad hominem ? Ou ad personam ? Je ne sais plus, mais c’est l’un des deux. Il a renié ses positions sur le jihad du début des années 2000 et prépare (ou a terminé) sa thèse universitaire… Je dirais même que je préfère quelqu’un qui a des contacts plus proches de ces milieux pour en parler que quelqu’un qui parle de doctrine hors-sol… Du reste, Caillet n’est pas le seul expert à parler de ces questions. Et comme je les suis tous sur Twitter et que son analyse cadre avec les autres, comme avec beaucoup de choses écrites sur la Syrie, je le considère comme tout à fait fiable.

              J’ai oublié de dire qu’Ahrar al-Cham avait même été classé par le Ministère de la Défense Russe comme groupe “modéré”, c’est dire !

              https://twitter.com/ahrar_alsham_en/status/849338850262605824

              Oh… Ils veulent que les Etats-Unis interviennent… oh ils sont fantaisistes ces jihadistes salafistes.
              https://twitter.com/LabibAlNahhas/status/850105997981077505


            • Lysbeth Levy Le 10 avril 2017 à 14h43
              Afficher/Masquer

              Ce “Labib AL Nahhas” délégué des groupes terroristes membre “d’Ahrar al Cham” est un de ces communicants sur le terrain “embbeded” avec ces “assassins” sur lequel s’appuie les médias mainstream, pour nous désinformer. Ils sont même invités aux Usa faisant fonction de “bon rebelle modéré” a vos yeux comme aux occidentaux mais derrière l’image soft d’autres ont des avis différents
              http://www.mcclatchydc.com/news/nation-world/national/national-security/article78962527.html
              Les approuver il n’en est pas question ils ne représentent pas les syriens mais les intérêts financiers, gaziers des pays engagés dans ce génocide tout ça pour des pipelines de gaz et un énorme poche de pétrole sur le Golan, et du gaz découvert le long de la Syrie Chypres, Gaza. Son portrait quasi élogieux comme ancien européen, ayant étudié en Europe voulant une shariah douce (?) etc.https://www.theguardian.com/world/2016/feb/22/ex-uk-student-clocks-up-air-miles-on-mission-to-rebrand-syrian-islamists..Ca rappelle quand Ben Laden et ces hommes étaient de freedom fighter aux yeux de l’Occident et adoubé par Reagan ! [modéré] Comme en Irak et Lybie, ces étrangers a la Syrie décident à la place du peuple syrien. [modéré]


            • Prométhée Enchaîné Le 10 avril 2017 à 15h07
              Afficher/Masquer

              Pourquoi arrêter le débat Fritz ? L’article de l’Obs reconnaît son expertise, oui ou non ?

              C’est vous qui parlez de “complaisance envers les tueurs du Bataclan”, pas l’article. Vous nous refaites le coup après avoir prétendu que l’article du Guardian faisait l’apologie d’Alloush.

              Vous dénigrez mes sources sur la Syrie ? (journalisitiques, universitaires, ong, institutions internationales, témoins directs, etc.) Mais quelles sont les vôtres ? Des ex-Pulitzer qui ont perdu tout crédit ? Sy Hersh, combien de scoops et combien de bêtises ? http://nymag.com/daily/intelligencer/2015/05/how-solid-is-this-story-on-the-bin-laden-raid.html


            • Fritz Le 10 avril 2017 à 15h43
              Afficher/Masquer

              Romain Caillet supérieur à Seymour Hersh : celle-là, il fallait l’oser.
              Prométhée l’a fait.

              « Quand allez-vous comprendre que ce que vous faites consiste à relayer de la propagande ? »

              De la propagande islamo-atlantiste, qui dresse l’Occident contre la Russie : qui prépare un spectacle mondial son et lumière,
              avec de jolis champignons nucléaires.


            • Fritz Le 10 avril 2017 à 16h08
              Afficher/Masquer

              Laissons Prométhée réfuter cet article du journal prorusse pro-Assad bien connu, le Huffington Post :

              http://www.huffingtonpost.com/entry/syria-chemical-attack-al-qaeda-played-donald-trump_us_58ea226fe4b058f0a02fca4d


            • Lysbeth Levy Le 14 avril 2017 à 14h43
              Afficher/Masquer

              Il répète aussi le faux nom des “rebelles modérés” comme on appelait Ben Laden et ces afghan des “freedom fighters” pour le “monde libre” et encore après ces chers Tchétchènes financés, entrainés, par les Occidentaux et recueilli par les Britanniques dans le Londonistan : https://archive.org/details/TheAmericanCollaborationWithChechenTerroristsEXPOSED C’est vraiment une constante chez lui je me demande pourquoi il veut nous convertir ….


        • Surya Le 09 avril 2017 à 16h51
          Afficher/Masquer

          Pouvez-vous sourcer le fait que le guardian ne ment jamais ?


          • Prométhée Enchaîné Le 09 avril 2017 à 17h05
            Afficher/Masquer

            Nan mais dites directement que le Guardian, via son journaliste invente des faits, et que vous préférez vous en remettre à la propagande russe. Je vous donne rendez-vous quand l’enquête de l’Onu sera bouclée, si le régime ne l’en empêche pas. Je suis très tranquille sur les résultats de l’enquête.

            Je pourrais vous conseiller aussi Bellingcat, mais je sais comment vous allez réagir. Alors que Bellingcat a prouvé la destruction de la source à Damas par le régime syrien (confirmé par l’Onu), documenté la destruction systématique des structures médicales (confirmé par l’Onu), et un autre nombre considérable de choses qui s’ajoutent à son crédit. (Sur ce, je vais voir si les billets sur Bellingcat sont encore accessibles, pour le plaisir)


            • Surya Le 09 avril 2017 à 18h37
              Afficher/Masquer

              tiens donc du procès d’intention, en gros vous êtes bien incapable de prouver le prémisse de votre raisonnement.

              bellingcat c’est le machin qui fait des enquêtes basées sur les réseaux sociaux c’est ça ? vous arrivez à ne pas rire ?


            • Fritz Le 09 avril 2017 à 18h49
              Afficher/Masquer

              Bellingcat est la créature d’Eliot Higgins, lequel est affilié au Conseil atlantique (Atlantic Council) depuis 2016.
              Un truc impartial, quoi.

              https://en.wikipedia.org/wiki/Eliot_Higgins#Life_and_work
              https://en.wikipedia.org/wiki/Atlantic_Council


            • Surya Le 09 avril 2017 à 18h53
              Afficher/Masquer

              Merci pour ce merveilleux lien wikipedia, le mec s’est donc autoformé sur youtube. Paye ton haut niveau d’expertise.

              “Higgins operates by monitoring over 450 YouTube channels daily looking for images of weapons and tracking when new types appear in the war, where, and with whom.[1] According to Guardian reporter Matthew Weaver, Higgins has been “hailed as something of a pioneer” for his work.[1]

              Higgins has no background or training in weapons and is entirely self-taught, saying that “Before the Arab spring I knew no more about weapons than the average Xbox owner. I had no knowledge beyond what I’d learned from Arnold Schwarzenegger and Rambo.”[1] Higgins does not speak or read Arabic.[4]”


            • Lysbeth Levy Le 09 avril 2017 à 19h40
              Afficher/Masquer

              Excusez moi mais vous mêmes faite la propagande “pro-djihadiste” au vu de votre “post” plus haut à 9 avril 15, 53 h ou carrément vs dites que les journalistes sont proche des djihadistes en leur donnant caution totale mais ça : https://oumma.com/la-france-remet-un-prix-de-journalisme-a-un-adorateur-dal-qaida/ Ou ici https://theintercept.com/2016/06/30/american-journalist-in-rebel-held-syria-reports-barely-dodging-a-missile-strike/ Ces faux journalistes “embedded” avec ces salops vous êtes dégoutant mon cher.
              Entre lui et les nombreux autres liés aux services occidentaux qui assistent aux décapitations, maltraitances, viols et autres massacres par ces hordes drogués au Captagon et les faux docteurs Sajul Islam renvoyé du NSH anglais et recherché pour la mort d’un otage.! Citez Bellingcat qui travaille à l’OTAN vs vs moquer de nous ??.


            • Lysbeth Levy Le 09 avril 2017 à 20h42
              Afficher/Masquer

              Sorry mais vous reprendiez bien du “White Helmet” et les “acteurs de crises formés à Hollywood ? : https://twitter.com/garoukike/status/850140567350767617 ceux qui prétendent sauver les gazés (déjà morts ou endormis ) avec aucune tenues spéciales comme celle ci :
              https://twitter.com/JohnARoblesII/status/850909695044984832
              Depuis que l’OIAC a démoli des vieux stocks il n’y avait que les djihadistes “pas modérés” du tout, qui n’hésitent pas à faire eux même leurs bombinettes et les acteurs de crises font le reste. Reportage sur les faux à l’instar de Timisoara : https://bbcpanoramasavingsyriaschildren.wordpress.com/
              Une ONG suédoise indépendante a déceler les mensonges et incohérences médicales en visionnant les vidéos de ces Whites Helmets et autres relais médiatiques complaisant car ils basent sur eux pour nous concocter une bonne guerre :
              https://www.youtube.com/watch?v=9nj6fc69qjM&feature=share


            • julya Le 09 avril 2017 à 22h39
              Afficher/Masquer

              “Mais je sais comment vous allez réagir ”
              Bien d’accord


            • Surya Le 09 avril 2017 à 22h58
              Afficher/Masquer

              “Bellingcat a prouvé tellement de choses… ”

              vous pouvez nous faire la liste ? on aimerait bien avoir la liste du bullshit non prouvé histoire de voir le ratio entre les deux tant qu’à faire.


            • VAZY Francky Le 12 avril 2017 à 22h38
              Afficher/Masquer

              Le jour ou vous comprendrez la différence entre ce que vous savez, et ce que vous croyez, vous dépasserez votre stade de mouton suiveur pour devenir un être humain intellectuellement indépendant et responsable. On n’accuse jamais les gens sans preuves, et je vous mets au défi de nous en montrer la moindre qui soit valable devant un “tribunal”. Et le jour ou vous comprendre la nuance, qu’une photo ou une vidéo sans contexte et sans témoins n’est en rien une preuve de quoi que ce soit, et bien vous arrêterez peut être d’accuser les gens ou de croire des médias menteurs comme des arracheurs de dents, et comme jamais vous ne l’accepteriez pour vous même…


        • Feubeuh Le 09 avril 2017 à 18h42
          Afficher/Masquer

          “L’impact est très circonscrit”
          tu m’étonnes 100 morts 600 blessés c’est vachement circonscrit au point d’impact …
          Comme tout le reste découle de cette hypothèse …


        • Lysbeth Levy Le 09 avril 2017 à 19h04
          Afficher/Masquer

          “Quand allez-vous comprendre que ce que vous faites consiste à relayer de la propagande ? L’éthique s’applique-t-elle aux blogueurs ?”

          Et c’est reparti pour un tour avec notre cher ami “enchainé” à The Gardian journal de propagande de l’Otan ou de l’UK qui a investi dans la pseudo-révolution syrienne vraie agression par des hordes de djihadistes financés par “toujours les mêmes” France comprise. Et le fameux docteur sur lequel s’appuie les médias dominants sont liés aux terroristes selon certains : http://www.dailymail.co.uk/news/article-4388780/Doctor-Syria-stood-trial-terror-offences.html
          https://blogs.mediapart.fr/le-cri-des-peuples/blog/070417/ex-ambassadeur-uk-en-syrie-assad-nest-pas-lauteur-des-attaques-chimiques Svp arrêtez de donner des leçons la propagande c’est dans les deux sens et l’unanimité a permis trop de crimes encore impunis laissez nous faire notre idée ..https://www.youtube.com/watch?v=j-kMfA1fE7Q Christian Chesnot et Bassam Taham .


        • bluetonga Le 09 avril 2017 à 20h45
          Afficher/Masquer

          A la suite de l’intrépide mais vaine charge de Prométhée, je me permets d’intervenir pour recommander le site OffGuardian :

          https://off-guardian.org/

          Ils passent leur temps à debunker les articles du Guardian, et ils ont du boulot. Plus précisément, ils se sont penché sur la question de l’attaque de Khan Sheikhoun :

          https://off-guardian.org/2017/04/09/evidence-calls-western-narrative-about-syrian-chemical-attack-into-question/

          Beaucoup de conjectures, et en réalité, une enquête qui reste à faire.

          Sinon je me suis farci l’article de Kareem Shaheen. Beaucoup de rapport d’enfants agonisants péniblement et un hôpital en ruine, de parents éplorés, mais virtuellement aucun détail sur l’attaque proprement dite (“four bombings around the town”). Aucune désignation claire des responsabilités, sinon de la part d’un “officiel de Ahrar al Sham”. Aucune imprécation de la population contre Assad, le monstre qui vient les gazer eux et leurs enfants. Bizarre, non?

          Article creux et orienté, pour moi. Au fait, comment Kareem Shaheen s’est-il rendu sur place? Il a pris le bus?


          • Fritz Le 09 avril 2017 à 21h08
            Afficher/Masquer

            Merci, @bluetonga. Je ne connaissais pas ce site off-guardian.org, mais je le consulterai désormais.

            Ces casques blancs qui manipulent des enfants gazés au sarin avec des mains nues et des masques inadéquats, c’est louche, louche…

            Ça me rappelle Timisoara…


            • bluetonga Le 09 avril 2017 à 21h50
              Afficher/Masquer

              Merci Fritz.

              Sinon Robert Parry retrousse ses manches et commente largement :

              https://consortiumnews.com/2017/04/07/trumps-wag-the-dog-moment/

              où une “source” des renseignements lui confierait que l’hypothèse retenue en interne est elle d’un false flag et Trump se serait lancé dans une stratégie à la “wag the dog” (détourner l’attention des problèmes domestiques en faisant mousser la politique extérieure et en créant de toute pièce une narrative dramatique, d’après un film de Levinson de 1997).

              Il est amusant de noter que cette attaque a eu lieu quelques heures avant la conférence de Bruxelles sur l’avenir de la Syrie. Mais quel ballot cet Assad, aller bêtement et méchamment – et gratuitement!- gazer ses concitoyens à un moment aussi inopportun!

              et ici :

              https://consortiumnews.com/2017/04/08/where-was-cias-pompeo-on-syria/

              Parry spécule sur le fait que Pompeo, directeur de la CIA, semble avoir été écarté de la décision de lancer les missiles sur la Syrie, car il n’apparait pas (ni aucun autre officiel de la CIA) sur la photo de la réunion qui a abouti à la décision. En fait, l’hypothèse de Parry est que Trump a volontairement distordu le rapport de Pompeo pour emporter la décision.


            • tepavac Le 11 avril 2017 à 02h37
              Afficher/Masquer
          • Lysbeth Levy Le 10 avril 2017 à 12h40
            Afficher/Masquer

            Oui il “serait” basé au Liban mais pas besoin de mettre les pieds sur le terrain puisque des “médecins” activistes d’ONG, journalistes embedded” avec les bons “djihadists” et leurs horreurs, travaillent ensemble à la vérité officielle. Seuls eux acceptent les journalistes et témoins selon notre “Prométhée”, Assad étant “très méchant” refuserait les journalistes alors que c’est l’inverse. pourtant des journalistes ont bien été décapités a leur côtés et c’est pas Assad qui l’a fait mais on doit croire notre Promethée sur parole hein.Et combien de journalistes russes iraniens assassinés en raison de leur nationalité ? On n’en parle pas dans nos chers médias, le deux poids deux mesures comme d’habitude il y a des morts qui valent plus que d’autres. Moi jje me réfère justement à l’affaire de Timisoara qui fut la première guerre avec des montages, mensonges, vidéos, instrumentalisations des morts et l’aide des Services secrets opérant pour inventer une fausse réalité : https://www.youtube.com/watch?v=CBEXSOGRWo4..le must c’est comment faire croire a des habitants d’un village qu’il y a des meurtres, une guerre alors qu’il ne se passe rien, sauf à la télé ! Voilà si on ne regarde pas, et qu’on entends pas l’agent DGSE dire : “oui il faut des morts, des drâmes sinon ça ne fait pas “vrai” !! C’est la méthode utilisée puissance 1000 avec des moyens plus sophistiqués…A Voir absolument ..


          • tepavac Le 11 avril 2017 à 02h31
            Afficher/Masquer

            Bluetonga, toujours aussi pertinent.
            Après cette salve révélatrice , un peu d’humour pour détendre;
            Matis révèle que le chef des terroristes c’est …Assad
            http://dailycaller.com/2017/04/09/jim-mattis-was-probably-furious-and-all-you-can-talk-about-is-how-assad-is-a-great-guy/

            MSNBC lui révèle que l’attaque chimique et la réponse de Trump c’est…en accord avec Poutine;
            https://www.youtube.com/watch?v=5PY2RgoIIP8&feature=youtu.be

            La maison blanche par son porte parole, exprime le souhait, après avoir lancé cinq douzaines de tomawhaks, de collaborer avec la Russie contre les terroristes;
            https://sputniknews.com/middleeast/201704101052501646-us-russia-syria/

            Ça c’est moins marrant, des voix s’élèvent pour virer Tulsy Gabbard du Congrès, par ce qu’elle à dit qu’il faut d’abord enquêter avant de condamner.
            http://dailycaller.com/2017/04/10/prominent-democrats-call-for-anti-war-congresswoman-to-be-ousted-from-office/


          • Lysbeth Levy Le 11 avril 2017 à 13h54
            Afficher/Masquer

            Comme l’a conseillé plus haut un crisonaute il faut suivre plus finement les faits selon une autre narrative, en effet il y aurait eu “un accord” de circonstance pour la suite entre la Russie, Trump et la Syrie : https://elijahjm.wordpress.com/2017/04/11/the-fire-of-the-syrian-war-is-spreading-following-us-tomahawks-deployment/ Oui la conférence de Bruxelles va décidé de l’avenir de la Syrie et de ces voisins, les “whites helmet” sous les ordres de l’EI ont sans doute voulu faire capoter la réunion mais ils sont maladroits comme le disent bluetonga et Tepavac Parry a de bonnes intuitions ! Le prétendu gazage c’est du “hollywood” mal fabriqué, déjà débunké par l’ONG suèdoise cité plus haut . N’oublions pas que Trump a contre lui tout l’establishment néocon Mac Cain, Graham, Obama, les Clinton et leurs médias. Donc prudence .J’espère que Tulsi Gabbart ne perdra pas sa place ayant appelé à la paix et s’étant rendu sur place elle est un témoin capitale contrairement aux communicants des médias MSM qui désinforment encore..


      • Catalina Le 09 avril 2017 à 12h58
        Afficher/Masquer

        “seul Hamon et Macron sont bien dans la ligne éco+géopolitique, ” ah ? que voulez-vous dire par là ?


      • openmind Le 10 avril 2017 à 09h00
        Afficher/Masquer

        Tout a fait juste…exactement ce qu’il faut faire pour reinformer le mouton enrage. Utiliser le mainstream contre la pensee unique et c’est bien la son point faible. Les petits bouts de verite que nos medias stipendies laissent passer et que internet fera grossir par le prisme de blog comme celui ci. Courage a tous,,,et meditons cet aphorisme de Tchekhov
        ” Les gens croient qu’au final le Vrai (Verite) l’emportera, sauf que ce n’est pas vrai”


    • christian gedeon Le 10 avril 2017 à 19h02
      Afficher/Masquer

      Désolé de profiter de votre texte,au demeurant sacrément pertinent,pour ,pour une fois,protester contre la modération. J’ai été modéré parce que j’ai dit ouvertement qu’il fallait “écrabouiller “les extremistes islamistes,probablement. Je réitère. Ces gens là sont les ennemis de l’islam réformiste,qui existe,quoi qu’on en pense. Tant qu’on leur laissera la latitude de massacrer ceux de leurs coreligionnaires qui veulent vivre en paix,sans compter les coptes et autres “mécréants” du MO,on laissera la porte largement ouverte à leur prise de pouvoir à terme…oui,je dis bien de leur prise de pouvoir.Alors,je comprends que mes propos aient “choqué” le modérateur,mais être choqué ne change rien à la réalité des choses,n’est ce pas?


    • VAZY Francky Le 12 avril 2017 à 22h34
      Afficher/Masquer

      J’ai mieux que ça pour toi. La Chaine et le site Eurasie Express, qui te permettront de suivre toutes les évolutions du dossier Syrien, et donc l’avis de Bassam Tahan quasiment en direct…

      https://www.youtube.com/channel/UCv0VyDfaaAcsk3toY1BJoPw


  2. Pascalcs Le 09 avril 2017 à 05h41
    Afficher/Masquer

    C’est une excellente analyse, probablement très proche de la réalité. C’est vrai que le rendement de ce bombardement semble très faible à la lumière des images qui en remontent.
    Par contre en regardant CNN, le symbolisme de cette action crève tous les plafonds. Pensez donc, même CNN se met à dire du bien de Trump.
    En tous cas, le message est bien clair, les neocons sont bien encore et toujours aux manettes.


    • Surya Le 09 avril 2017 à 06h43
      Afficher/Masquer

      vous avez pas capté que c’est de la com ? 59 tomahawks tirés, 4 vieux coucous détruits et des pistes encore opérationnelles ?


  3. Fritz Le 09 avril 2017 à 07h34
    Afficher/Masquer

    Merci pour ce beau moment, filmé en un bel endroit. Une analyse réaliste et apaisée, conclue par ces paroles qui font chaud au cœur car elles viennent d’un Syrien :
    « Vive la liberté d’expression, vive la République, vive la France ».

    C’est incroyable, mais c’est un Syrien qui me donne confiance dans mon pays, malgré notre avilissement, notre propagande antisyrienne, notre politique antisyrienne…


    • fanfan Le 09 avril 2017 à 16h59
      Afficher/Masquer

      The Daily Star rapporte… : Les agents secrets de la Royal Air Force, installés dans une base à Chypre, ont mis à la disposition de l’armée américaine des informations indispensables pour l’attaque au missile de vendredi, « des informations aussi précieuses que des armes », a souligné le journal.
      http://www.presstv.com/DetailFr/2017/04/09/517378/Syrie-Attaque-de-Shayrat-implication-du-RoyaumeUni


    • fanfan Le 09 avril 2017 à 17h04
      Afficher/Masquer

      Projet anglo-américain “piloté par Boris Johnson” :
      Selon les documents dont The Sunday Telegraph a obtenu une copie, “Johnson appellera Poutine à mettre un terme à sa présence militaire en Syrie et à son soutien au régime d’Assad”.
      Tillerson et Johnson auraient convenu de faire avancer ce “projet” et de faire publier dans les plus bref délais et par le G7 un communiqué adressé directement à la Russie.
      Les participants projettent d’obtenir outre le retrait de la Russie de la Syrie et la fin du soutien russe à Assad, l’élimination de ce dernier de la scène politique syrienne. 
      http://www.presstv.com/DetailFr/2017/04/09/517341/Syrie–Londres-veut-expulser-la-Russie


      • tepavac Le 11 avril 2017 à 02h48
        Afficher/Masquer

        D’après Fort Russe, Tillerson ne sera pas reçu par Poutine. Seulement par Lavrov.


  4. florimont Le 09 avril 2017 à 08h38
    Afficher/Masquer

    La motivation de cette action américaine est strictement intérieure,il s’agit pour Trump de donner le change à son”opposition” de montrer qu’il est actif sur le front oriental,qu’il est critique par rapport à Assad.
    Donner le change par rapport à son “opposition intérieure” dans le parti républicain,la presse mainstream et les éléments néocons noyautant l’administration.
    Cette frappe est également un moyen de dire aux Russes qu’on ne peut pas oublier les USA dans les processus politiques à venir. C’est là aussi que se joue toute la “crédibilité de Trump.


    • chb Le 09 avril 2017 à 14h21
      Afficher/Masquer

      Donner le change ! ?
      Poutine aurait-il donc, comme on le susurre, “laissé faire” et seulement prévenu l’armée syrienne pour qu’elle évacue la base avant le feu d’artifice ? Le “régime” aurait alors sacrifié les installations militaires de Chayrate pour aider Trump à amadouer ses généraux ? Les démocrates sont soudain aux anges et contents de leur POTUS chef de guerre, pendant que les électeurs de D.T. semblent furax.


      • chb Le 09 avril 2017 à 14h23
        Afficher/Masquer

        Impact sur la présidentielle ici : il était déjà difficile de soutenir les rebelles et pas les terroristes, et voilà qu’un troisième ennemi des syriens se révèle dans toute son horreur, puisqu’il a bombardé sans autorisation du Conseil de sécurité de l’ONU, sans enquête sur l’origine du massacre chimique, sans même l’aval – constitutionnel ! – du Congrès US. Ca fait beaucoup de lignes rouges franchies par le trublion et néanmoins allié américain. La conviction – induite par nos médias – que nous devons aider virer le dictateur syrien commence à flancher.
        En fait, seul Macron reste droit dans ses bottes militaro-humanitaires depuis que Hamon avoue chez Ruquier soutenir JLM au 2° tour… Le VRP de l’armement NF, LeDrian, doit être pour quelque chose dans cette “cohérence” atlantiste du téléthaumaturge.


  5. RGT Le 09 avril 2017 à 09h39
    Afficher/Masquer

    Je suis cet homme depuis longtemps sur le conflit syrien et son opinion (car il cite des faits qui vont dans ce sens) permet d’élargir le débat et de prendre connaissance de faits totalement occultés par les “Amis du Décodex”.

    Ce qui me donne quand-même une certaine confiance dans ses propos, c’est qu’il signale depuis le début que les “rebelles modérés” et les “moins modérés” sont en fait manipulés de l’extérieur (on a a désormais toutes les preuves par des médias en “vert” dans le Décodex) et que les syriens (les vrais) ne souhaitent qu’une seule chose, c’est qu’on les laisse se débrouiller entre eux pour résoudre leurs problèmes.

    C’est quand-même étrange que cette posture de bon sens ne vienne pas à l’esprit de nos “grands investigateurs” et que toutes leurs prises de positions soient en faveur des intérêts géostratégiques US et du lobby militaro-industriel.

    N’oublions pas non plus que les premières manifestations (pacifiques celles-ci) ont commencé pour protester contre la décision du gouvernement de “libéraliser l’économie” pour faire plaisir à la “communauté internationale”.

    C’est ensuite que ça a dégénéré, ces manifs populaires ayant été remplacées par des actes de guerre.


    • RGT Le 09 avril 2017 à 09h52
      Afficher/Masquer

      Concernant son souhait de laisser les syriens se débrouiller entre eux en leur “foutant la paix” n’est-ce pas justement la première aspiration de tous les peuples de la terre ?

      Ignorer ce simple fait a déjà causé le BREXIT, Donald Trump et la montée des “populismes (très sale)” dans de nombreux pays.

      La première fonction régalienne qui devrait être strictement respectée concerne justement la protection de la population contre toute ingérence extérieure en laissant les peuples librement choisir leur destin.

      Sans avoir une administration supra-nationale qui vient jusqu’à dicter à ces peuples quelles doivent êtres les formes et les couleurs de leurs chaussures.

      Par leur bêtise grasse les “fonctionnaires suprêmes” causent une réaction violente de rejet des peuples qui risque fort de très mal se terminer, les peuples floués étant de plus en colère malgré tous les efforts du ministère de la propagande pour forcer les peuples à “penser comme il faut”.

      Ne vous étonnez donc pas que le FN soit désormais un parti très puissant et que le le décodex vienne nous “éduquer” dès la maternelle.


    • tepavac Le 11 avril 2017 à 02h58
      Afficher/Masquer

      L’armée Syrienne à neutralisé 75 opposants modérés dans le sud du Pays, les 75 opposants avaient tous des identités … Saoudite et jordanienne!!!

      C’est incroyable ce que les guerres peuvent attirer comme modérés


  6. Raoul Le 09 avril 2017 à 10h19
    Afficher/Masquer

    Il est fort possible que l’attaque par missiles soit une manipulation, mais, symboliquement, c’est catastrophique. Et la tension au niveau international vient de monter d’un cran. Évidemment, les pays vassalisés, toujours aussi inconscients, sont aux anges.

    En conséquence, la Russie a suspendu l’accord sur la prévention d’incidents aériens. Les avions de la coalition survolant la Syrie le font donc désormais à leurs risques et périls. Un incident aux conséquences incalculables est désormais possible.

    Trump, qui promettait un apaisement des tensions avec la Russie, au grand dam des va-t-en-guerre démocrates, est désormais applaudi des deux mains par ceux-ci (et par nos socialistes).

    Comme, par ailleurs, Trump mène une politique agressive vis-à-vis de l’Iran et de la Corée du Nord, il est clair qu’il a baissé les bras devant le complexe militaro-industriel qui s’est révélé trop puissant. Ce n’est pas trop surprenant, mais c’est tout de même décevant et gros de risques pour l’avenir.


  7. Ardéchoix Le 09 avril 2017 à 10h42
    Afficher/Masquer

    La Bolivie trolle les USA vidéo, il en pense quoi notre représentant français ?
    https://francais.rt.com/international/36633-bolivie-trolle-usa-armes-irak-onu


    • L'illustre inconnu Le 09 avril 2017 à 10h57
      Afficher/Masquer

      Rien que le fait de ne pas attendre la moindre enquête était déjà suspect de la part des USA.


      • millesime Le 09 avril 2017 à 11h29
        Afficher/Masquer

        Le problème c’est que le “coup d’Etat” contre Trump aux US est entièrement accompli. Les néocons ont totalement écrasé Trump. C’est cuit !
        C’est un moment aussi crucial que celui de l’agression US/OTAN contre la Yougoslavie en 1999.
        Prémakov était alors Premier ministre de la Russie, il avait ordonné au pilote de l’avion qui l’amenait en visite officlelle à Washington DC de faire demi-tour.
        La Russie va-t-elle annuler la visite de Rex Tillerton à Moscou prévue les 11 et 12avril?
        Poutine est un homme de dialogue…


        • Kiwixar Le 09 avril 2017 à 12h27
          Afficher/Masquer

          A mon avis, Poutine est un homme patient. Le temps joue pour la Russie. Les US s’affaiblissent à vue d’oeil :
          – asséchement rapide de leur production de pétrole de schiste
          – affaiblissement économique, industriel
          – appauvrissement de la population
          – division interne dans la population (globalistes x trumpistes)
          – division au niveau de l’oligarchie
          – dédollarisation
          – de-UERSSation
          – affaiblissement militaire : F35, F22, porte-avions obsolètes, majorité de la population incapable d’être soldat ([modéré] ou obèse)

          La Russie est unie, bien dirigée, et modernise son armée rapidement, tout en s’autonomisant (dédollarisation, moyens de paiement, agriculture). Une fois le schiste US asséché (<2020) et ruiné par le baril pas cher, elle pourra tranquillement faire monter sérieusement les prix et infliger des « sanctions » de fourniture hydrocarbures aux petits roquets qui oublient d'être diplomates et de dire « s'il vous plaît / merci ». La patience, première vertu d'un stratège.


  8. Pegaz Le 09 avril 2017 à 12h01
    Afficher/Masquer

    Son analyse était du jour même, ajoutons y diverses réactions observées à ce jour. La décision de Trump a fait cesser les invectives au sujet de « l’attaque chimique ». Que cette décision unilatérale a scotché et rassemblé les pontes US, au point de – @google « le congrès veut cadrer Trump sur la Syrie » – et relancer le débat sur les pouvoirs militaires du commandant en chef. Que par les justifications invoquées, comme pour les présidentielles, ils mettent en cause leur propre système et nous avouent qu’Obama avait tout pouvoir. Les anti-Trump ont manifesté contre la guerre en Syrie. Que la plupart des acteurs de ce conflit se sont exprimés. Que dans le cadre du « la solution est diplomatique » les bellicistes se sont découvert ; la Turquie approuve la punition et rêve à sa zone d’exclusion aérienne et que l’opposition veut plus de bombardements (armes et d’argents !). Il y a également – @google, Les rebelles syriens appellent à «embraser les fronts» – et je vous le donne en mille, le fédérateur se nomme le Front Fatah al-Cham. Qu’une partie des médias n’a cessé de qualifier de présupposée « l’attaque chimique ». Alors 59 tomahawk sur une seule cible isolée et peu peuplée ont produit plus d’effets que bien des discours.


    • Catalina Le 09 avril 2017 à 12h37
      Afficher/Masquer

      “Le Front Fatah al-Cham.” autre nom d’al qaida, n’est-il pas ?


      • Surya Le 09 avril 2017 à 16h48
        Afficher/Masquer

        “à la conquête du levant”


  9. SCC Le 09 avril 2017 à 12h04
    Afficher/Masquer

    “Cui Bono” est visiblement une question qui n’a plus d’intérêt pour les organes de presse (qui dès lors ne font pas leur boulot) mais plus non plus, et c’est plus grave, pour les instances dirigeantes de tous les pays occidentaux alignés et, encore plus grave, pour le conseil de sécurité de l’ONU, censé assurer la paix. Demain on pourra aligner les preuves incontestables qu’il n’y a pas eu d’attaque chimique mais qu’il y avait bien des agents chimiques dans les installations bombardées, cela ne changera strictement rien.


  10. Ataraxi Le 09 avril 2017 à 12h19
    Afficher/Masquer

    C’est quand-même fascinant la diabolisation.
    Tous les experts médiatisés commencent leur réflexion avec la certitude que c’est Assad qui est à l’origine du gazage et se perdent en conjectures pour trouver des motivations à cet acte absurde.
    Emettre des doutes sur sa culpabilité c’est un peu comme tuer ces innocents une deuxième fois, et envisager que c’est un coup des modérément modérés, de la folie pure.
    Il serait peut-être bon de republier les conclusions du rapport du MIT sur la Ghouta.


  11. martin Le 09 avril 2017 à 12h19
    Afficher/Masquer

    Il me semble q’un élément est maquant dans l’analyse de Tahhan.

    Trois plans sont en négociation pour l’après-guerre syrien. 1> Les USA veulent une fédération , 2> Les Iraniens veulent un Etat unitaire chiite, 3> les russes veulent un état unitaire décentralisé.

    Or, depuis quelques temps, la position de Assad s’est grandement améliorée sur le terrain. Le connaissant, il cherche à tirer le maximum politique de cet avantage. Cela gène certainement les russes.

    Pourquoi n’auraient-ils pas consenti à ce que les syriens reçoivent une bonne tape sur la tête, histoire de faire comprendre à Bachar que la protection russe n’est pas automatique et de faire “plaisir” au partenaire américain?

    Dans ce genre de partie complexe, le gagnant n’est pas celui qui frappe un grand coup, c’est celui dont chaque coup, même le plus insignifiant en apparence, (voire même le plus contre-signifiant), réalise plusieurs objectifs.

    DM

    D


  12. Catalina Le 09 avril 2017 à 12h32
    Afficher/Masquer

    martin, il y a un élément manquant dans vote post : que veulent les Syriens. Pourquoi donc faites-vous l’impasse sur ces gens les premiers concernés et les plus impliqués ? et les seuls concernés, de fait par l’avenir de leur pays.Les Syriens veulent Assad et tout ce qui est brodé autour est inintéressant et manipulatoire.
    ” Le connaissant, ” ah bon, vous le connaissez personnellement ?


    • martin Le 09 avril 2017 à 13h46
      Afficher/Masquer

      Vous ne m’avez pas compris

      Je ne prends aucunement parti. Les négociateurs syriens souhaitent un état centralisé chiite, ce sont les termes mêmes de la position du gouvernement syrien.

      Pour ce qui est de connaître Assad, chacun reconnaît il me semble son habileté politique, pas besoin de le connaître personnellement.

      S’agissant des russes, il est certain que la position forte d’Assad les gêne.

      Enfin, je vous accorde pleinement que le peuple syrien doit pouvoir décider.

      Je parlais de faits, pas de normes.

      Mais peut-être refusez-vous l’idée qu’il y a AUSSI conflit au sein de l’alliance pro-syrienne. Je peux le comprendre, mais je pense que c’est une erreur.

      DM


      • ANNA Le 09 avril 2017 à 14h45
        Afficher/Masquer

        Vous regardez trop “C dans l’air”…
        Les russes ne sont nullement gênés par Assad.


        • martin Le 09 avril 2017 à 15h34
          Afficher/Masquer

          C’est amusant

          Mais il y a bien longtemps que je ne regarde plus cette émission.

          C’est donc confirmé, l’idée d’un coin entre les russes et les syriens gêne et donne lieu à une accusation d’hérésie tout à fait symétrique de celles que dispense à tout va la presse mainstream de type “C dans l’air”. Notons-le.

          C’est ennuyeux, car si on ne comprend pas la tension Russie/Syrie, on risque bien de très mal comprendre ce qui se passe et surtout ce qui vient. Faut-il rappeler qu’une alliance, même la plus étroite, n’est jamais une fusion? Le malheur des athéniens, au temps de la ligue de Délos, est venu principalement de ce qu’ils ne l’avaient pas compris. Heureusement pour le monde qui pourrait venir, les russes, les iraniens, les chinois et les syriens l’ont tous très bien compris, eux. Ils sont bien conscients de leurs divergences au sujet de la Syrie future. Nous devons l’être aussi, faute de quoi viendra la déception.
          DM


          • Catalina Le 09 avril 2017 à 23h16
            Afficher/Masquer

            Martin,

            mais sur quoi repose votre ressenti concernant une tension russo-syrienne ? là est ma question et pardonnez moi, oui, je vous avais mal compris.


            • Silk Le 10 avril 2017 à 03h03
              Afficher/Masquer

              Car il y a des différences entre les déclarations d’Assad et celles des russes, parfois contradictoires sur des points importants.
              En effet, Assad peut parfois déranger les russes en affirmant ses positions alors que les russes naviguent en sous-marin.


      • Imagine Le 10 avril 2017 à 21h03
        Afficher/Masquer

        Pour ceux qui désirent aller dans le sens des interrogations de Martin et de la complexité des alliances en Syrie, lire en particulier, mais pas seulement,

        https://elijahjm.wordpress.com/2017/03/14/the-roles-of-the-us-russia-turkey-iran-and-israel-in-syria-moving-towards-the-end-of-the-war/


        • martin Le 11 avril 2017 à 23h55
          Afficher/Masquer

          Tout à fait

          On aura remarqué, par exemple, que les russes autorisent Israël à bombarder les lignes logistiques du Hezbollah en Syrie. C’est un échange de bons procédés qui assure à la Russie une certaine “bienveillance” d’Israël dans la région. Mais cette entente déplaît, on s’en doute, aux iraniens. Cela n’empêche pas cependant l’alliance Russo-iranienne de perdurer.

          Le but politique des russes en Syrie est une solution stable (semi-fédérale) qui leur permette de quitter tranquillement les lieux. Pour atteindre ce but, il leur faut l’appui des Etats-Unis qui sont présents sur le terrain et ont en vue une solution politique (fédérale)qui se rapproche plus de la leur que celle des iraniens ( centralisée).

          De là, tout un espace de calcul complexe, plus proche du Go que des Echecs.

          Mais les généraux russes commencent à piaffer d’impatience, ils sont las des provocations et aimeraient montrer leur toute nouvelle force (Ah! le Sukhoi 35!).

          Poutine semble une fois encore jouer très subtilement.

          DM


  13. Tartoquetsches Le 09 avril 2017 à 13h03
    Afficher/Masquer

    Basam toujours pertinent.
    Par contre le titre est mal choisi, on ne peut parler de bourbier syrien pour les us tant qu’ils n’envoient pas de soldats (je ne parle pas des forces spéciales qui encadrent les kurdes du sdf ou d’autres rebelles baptisés “Armée syrienne libre” (sic). Bref, les missiles ne “s’embourbent” pas. Par contre les USA (trump, état profond, pentagone, neocon, peut importe) remettent une pièce dans la machine à chaos, comme à leur habitude, pour revenir dans le jeu et faire pencher la balance vers leurs intérêts dans les négociations en cours ou à venir.
    Espérons qu’ils n’iront pas plus loin, mais sIls le font, ils se garderont bien d’envoyer massivement des troupes au sol, ce sont les trucs qui s’y colleront, mais ils devront au préalable choisir entre Kurdes et Turcs.
    Dernier mot : Hollande est définitivement un dangereux crétin cynique, pire que son prédécesseur.


  14. Basile Le 09 avril 2017 à 14h21
    Afficher/Masquer

    Étant contraint ces jours ci de regarder les faux débats des différentes chaînes, pour cause de non connexion internet, j’ai constaté que les affirmations irréfléchies, et la partialité des intervenants toujours du même bord, avaient toujours cours.
    La plus aurissante : si on (comme le voulait Hollande) était intervenus en Syrie en 2013, peut être que Poutine se serait méfié et n’aurait pas pris la Crimée. Déjà, ils disent “pris”, ensuite, je me demande bien ce qu’auraient fait les américains. Intervention au sol ? ils auraient été décimés. Des missiles sur Moscou ? Une folie.


  15. Pegaz Le 09 avril 2017 à 14h32
    Afficher/Masquer

    Interview de Fabrice Beaur, expert pour l’ONG EODE par Press TV – Source

    Le médecin dont il parle en fin d’interview se nomme Shajul Islam.
    Son témoignage sur euronews de 00:27 à 00:42 – Source
    Il s’avère que ce médecin formé au Royaume-Unis a été poursuivi pour terrorisme, suspecté dans l’affaire du kidnapping du journaliste britannique John Cantlie. Son acquittement doit au fait que « les témoins n’ont pas pu témoignés » ! Son frère est également en Syrie et ferait partie de Daech !
    Ce site Source résume et renvoie à l’article du dailymail Source
    La RTS Source le cite indirectement par l’affaire Foley en relayant un article du The Telegraph Source


    • Pegaz Le 09 avril 2017 à 15h33
      Afficher/Masquer

      L’édition des liens par « Source » ne sont pas actifs, j’imagine un problème au transfert ou une impossibilité à le faire. Ce commentaire sans sources devient de moindre intérêt. J’ai essayé de lister les liens, malheureusement cela ne fonctionne pas. J’essaye avec leur titres !
      Press TV : Explications de la Russie sur le bombardement à Idlib
      euronews : L’horreur en Syrie, où une attaque chimique a fait au moins 72 morts
      Ce site : Attaque chimique en Syrie: Le médecin qui a annoncé l’attaque de Khan Sheikhoun
      dailymail : UK-trained doctor hailed a hero for treating gas attack victims in Syria stood trial
      RTS : Le tueur du journaliste James Foley serait un jeune Londonien
      The Telegraph : Net closes on ‘Jihadi John’ as London pair probed


  16. Max Le 09 avril 2017 à 15h14
    Afficher/Masquer

    Donald Trump est dans la même situation que Alexis Tsipras eh Grèce, des promesses aux électeurs mais une fois élus ceux qui sont les vrai maitres du système indiquent la marche à suivre.
    Depuis son élection la menace de l’impeachment pèse sur lui, le parti républicain par de nombreuses voix fait peser cette menace.
    Trump pour survivre a été obligé de virer certains de ses fideles que ce soit Steve Bannon, ou Devin Nunes.
    Ce qui ne change pas c’est McCain qui du temps de Obama était déjà le ministre des affaires étrangères et qui continu encore plus fort avec Trump.
    Trump devra également probablement faire son deuil de son nationalisme économique (on comprend le sourire du président Chinois).
    En son temps Dwight Eisenhower avait mis en garde contre l’Hydre.
    https://www.les-crises.fr/eisenhower-1961/
    Obama aura louvoyé huit ans, Trump quelques semaines.
    En France c’est pareil, le président ne détenant plus les clefs du pouvoir économique.
    Coluche disait une phrase du genre, si voter changeait quelque chose, il y a longtemps que ca serait interdit.


  17. Jean Le 09 avril 2017 à 15h28
    Afficher/Masquer

    Il est bien vrai de dire que cette première action de Trump en terre syrienne est loin d’être très lisible.

    Même Observatus geopoliticus sur les Chroniques du Grand jeu s’y perd en conjonctures.

    http://www.chroniquesdugrandjeu.com/2017/04/false-flag-au-carre.html

    Simples gesticulations pour donner le change dans le cadre d’une entente secrète entre le Kremlin et la Maison Blanche ? Ce n’est pas l’impression qu’on en retire, mais bien malin qui pourrait dire ce qui se trame vraiment dans ce théâtre d’ombres…


  18. fanfan Le 09 avril 2017 à 15h56
    Afficher/Masquer

    La vidéo publiée par les sources militaires syriennes prouve une chose : si la Syrie et son allié russe ont évité de la publier dans les heures suivant les frappes US, c’était pour éviter une escalade. Mais au regard de la campagne intense de menace contre la Syrie et la Russie, il n’existerait peut-être plus aucune raison pour dévoiler « les faiblesses des missiles US » et « la puissance de la DCA syrienne ».

    Les États-Unis ont annoncé ce dimanche par la voix du porte-parole de la Maison-Blanche, Sean Spicer, n’avoir pas averti au préalable la Russie de l’attaque qu’ils allaient lancer contre le territoire syrien. Interrogé par Fox News, le porte-parole a affirmé que « nous n’avons eu aucun contact avec les dirigeants politiques russes », ce qui revient à dire que les États-Unis ont effectivement voulu « prendre de court » les Russes. Mais la surprise semble ne pas « avoir trop bien fonctionné » !


  19. fanfan Le 09 avril 2017 à 17h02
    Afficher/Masquer

    Selon le site DEBKAfile, proche des milieux du renseignement israélien, les Américains : « L’administration Trump travaille avec force et habilité au projet d’évacuer ses unités aériennes de la base d’Incirlik dans le sud de la Turquie pour les redéployer dans les cinq bases aériennes dont elle se dote dans le nord de la Syrie. La base Incirlik est utilisée depuis 2002 par les États-Unis. »…
    « L’armée allemande, tout comme celle des États-Unis, est sur le point de quitter Incirlik et cherche à s’implanter à Chypre et en Jordanie », précise cette source.
    http://www.presstv.com/DetailFr/2017/04/09/517361/Combats-USARussie-dans-le-ciel-syrien


  20. Fritz Le 09 avril 2017 à 17h58
    Afficher/Masquer

    Après le débat ci-dessus avec @Prométhée Enchaîné concernant le reportage à Khan Cheikhoun de Kareem Shaheen, et la fiabilité des uns et des autres, je pense que nous nous accorderons sur la prudence de Christian Chesnot, un homme de terrain :

    https://soundcloud.com/sputnik_fr/c-chesnot-khan-cheikhoun-il-y-a-beaucoup-de-points-dinterrogation

    Ce qui me sidère en revanche, c’est que Wikipédia comporte déjà un article sur le “massacre de Khan Cheikhoun”, bien orienté comme il se doit :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_de_Khan_Cheikhoun_du_4_avril_2017

    Un article encyclopédique sur un événement d’hier, en plein brouillard de la guerre, c’est de la foutaise.


    • Pegaz Le 09 avril 2017 à 20h52
      Afficher/Masquer

      L’article Wikipédia était déjà en ligne le jour même. En ce qui concerne le parti pris de l’attaque chimique par les syriens c’était également bouclé. Toutefois, le chapitre « Contexte » de celui-ci plus celui du 2ème article consacré à la même ville, mais de février 2017 nous en apprennent pas mal sur les mouvements et guerres que se mènent les groupes « rebelles ».
      Exemple : On le sait déjà mais toujours bon à lire et à cité comme source pour démontrer cette réalité aux accros du Mainstream :

      Le 21 mars 2017, le Hayat Tahrir al-Cham, l’Armée syrienne libre, Ahrar al-Cham et quelques autres groupes lancent une offensive au nord de la ville de Hama.

      Tout en faisant le lien par Wikipédia même, entre Hayat Tahrir al-Cham, Fatah al-Cham, Al-Nosra et le terrorisme, peut-être !


  21. Pegaz Le 09 avril 2017 à 18h01
    Afficher/Masquer

    Histoire de menace :
    Suite à la réaction syrienne au raid israélien du 17 mars 2017, près de Palmyre
    Israël menace de détruire les systèmes syriens de défense aérienne
    http://www.francesoir.fr/actualites-monde/israel-menace-de-detruire-les-systemes-syriens-de-defense-aerienne

    […] détruira les systèmes syriens de défense aérienne si l’armée de Bachar al-Assad tire à nouveau des missiles contre des avions israéliens en opération en Syrie. (faîtes comme chez-vous!)
    A chaque fois que nous repérerons des transferts d’armes de Syrie vers le Liban nous agirons pour les empêcher. Sur ce sujet il n’y aura aucun compromis. (Tiens ! ils ont des excédent d’armes sur le front de Palmyre !

    Visionnaire et préventif ? Palmyre le Liban à vol d’oiseau env. 200Km, par la route cela dépend si c’est par le bas ou le haut !


    • Pascalcs Le 09 avril 2017 à 18h34
      Afficher/Masquer

      Oui, on se doute bien qu’Israel, la grande muette, n’est certainement pas étrangère à la décision de bombardement de Trump. Gare le jour où un avion israélien se fera descendre en Syrie.


    • fanfan Le 09 avril 2017 à 19h41
      Afficher/Masquer

      Jean-Eric Branaa
      Eviction de Steve Bannon
      Montée en puissance du gendre de Trump, Jared Kushner, senior adviser qui fait partie de la famille et du cercle de confiance très restreint du président qui préconise une politique inverse de celle de Steve Bannon : intervenir à l’extérieur, aider les pays alliés et notamment Israël – dont il est très proche en tant que juif orthodoxe. Avec le groupe de gens influents autour de lui – comme Steven Mnuchin, ministre du Trésor, David Friedman, ambassadeur américain en Israël ou même Steven Miller, autre conseiller très puissant auprès de Donald Trump – ils ont soutenu un changement d’attitude fort pour arriver à une ligne plus conventionnelle qui permettait de relâcher la pression internationale et de peut-être obtenir plus à l’avenir des partenaires des Etats-Unis. Il s’agit donc bien d’un changement total, d’un revirement. Lien :
      https://francais.rt.com/opinions/36619-derriere-frappes-americaines-syrie-dessous-revirement-donald-trump


      • fanfan Le 10 avril 2017 à 01h08
        Afficher/Masquer

        Les médias israéliens ont révélé le rôle joué par les alliés de Tel-Aviv dans les tirs de missiles américains contre une base aérienne en Syrie.
        – Nitzan Horowitz, spécialiste des affaires étrangères de la Channel 10 d’Israël : « Steve Bannon s’opposait à toute attaque militaire contre la Syrie alors que le gendre de Donald Trump, Jared Kushner, voulait voir le président syrien Bachar al-Assad faire l’objet d’une punition. Maintenant, il est clair qui joue un rôle décisif à la Maison-Blanche, après la destitution de Steve Bannon »
        – Roni Daniel, analyste politique israélien de la Channel 2 : Roni Daniel, analyste politique israélien de la Channel 2
        Etc. Lien : http://www.presstv.com/DetailFr/2017/04/09/517408/Poutine-Russie-Jared-Kushner-Donald-Trump-Nitzan-Horowitz-Attaque-US-TelAviv-Isral-Syrie-EtatsUnis


  22. Betty Le 09 avril 2017 à 22h45
    Afficher/Masquer

    Le traitement fait par le Decodex est.sans surprise. Syrie : « Nous sommes face à une attaque délibérée et qui a pour objectif de terroriser » Olivier Lepick, chercheur associé au FRS:
    “Toutefois, ce démantèlement achevé, il était impossible d’avoir la certitude qu’aucun stock résiduel de produits toxiques n’avait été dissimulé. Cela pourrait être le cas s’il était avéré que le neurotoxique utilisé à Khan Cheikhoun provenait de stocks syriens résiduels.” [Donc, on pourrait prouver l’origine de stocks syriens résiduels…à partir d’hypothétiques stocks résiduels de produits toxiques dissimulés …étrange comme raisonnement.]
    “D’une part, si un tel stock existait, il serait très improbable qu’il soit sous le contrôle des groupes rebelles.” [ sans donner plus de justification à cette analyse…]
    http://www.lemonde.fr/syrie/article/2017/04/06/syrie-nous-sommes-face-a-une-attaque-deliberee-et-qui-a-pour-objectif-de-terroriser_5107096_1618247.html#ocgcyjleooiHTCjC.99


    • Lysbeth Levy Le 10 avril 2017 à 00h59
      Afficher/Masquer

      Ah oui le Décodex veut faire oublier le rôle des Français en Irak et en Syrie, après la Lybie et avant l’Afghanistan et le Mali, Centrafrique, Nigéria Côte d’Ivoire : http://www.europalestine.com/spip.php?article12857 Nous donnons des leçons à la terre entière mais oublions de parler de nos petits secrets nos guerres “leurs victimes” dont les Hollande, Sarkozy, se fichent comme d’une guigne. Nous pays riches et occidentaux avons tous les droits au dessus du Droit international. Cette hypocrisie commence à peser Même Amnesty a été obligé de le reconnaitre mais aucune campagne internationale avec signatures pour tout stopper juste de l’info : http://www.france-irak-actualite.com/2017/04/bombardes-dans-leur-maison-des-civils-de-mossoul-accusent-les-forces-de-la-coalition-et-leur-irresponsabilite.html Sans compter que nous finançons ces salops d’escadrons de la mort à l’instar de ceux partout ou les intérêts pétroliers, gaziers sont en jeu..Bref un beau mensonge …


      • L. Le 10 avril 2017 à 07h16
        Afficher/Masquer

        un beau mensonge? c’est comme ça que vous concluez? genre bourgoiesie de salon indignée? moi ça me dégoute de devoir afficher, jour après jour, année après année, ce passport français, dégoulinant de litre de sang de nos victimes, contrat de complicité implicite (ben oui: qui paye, décide) pour crimes de guerre, barbarisme et massacres en tout genre, le tout parachevé avec l’aide aux terroristes pour tuer mes voisins et ma famille, nous sommes les nouveaux nazis, les nouveaux monstres sanguinaires. Je n’attends qu’une chose, et c’est de me débarasser au plus vite de la nationalité francaise, je ne peux plus cautioner tous ces crimes


  23. Les-crises.fr DT Le 09 avril 2017 à 23h06
    Afficher/Masquer

    L’Etat profond US prend le contrôle de la politique étrangère de Trump ou il a vrillé totalement ??? En tout cas c’est une belle connerie cette attaque qui est de surcroît illégale. Est-ce que quelqu’un a vu ou entendu dirigeant occidental le souligner ???
    Refaire le coup de l’Irak et de ses ADM, franchement ils n’ont peur de rien. Pas d’enquête, pas de preuve, c’est la fête quoi.
    Ils feront tout pour appliquer leur plan de redécoupage du Grand et Moyen-Orient.
    Et parallèlement à ça Trump envoie un porte -avion vers la Corée du Nord … Youhou
    Le droit international sert à quoi ???


  24. amer Le 09 avril 2017 à 23h25
    Afficher/Masquer

    Je me demande si Assad et l’armée syrienne ne seraient pas devenus maso ! Comment après avoir déjà été accusé, à tort bien sûr, de gazage pendant l’été 2013 dans la Ghouta, l’armée syrienne peut elle décider de frappe chimique; d’autant plus qu’elle est en position de force sur presque tous les fronts ? C’est d’un non sens !

    Il faut quand même être assez suicidaire pour le gouvernement syrien de gazer des enfants au moment où le monde entier guette ses faits et gestes. Les russes ne l’auraient pas accepté du tout et cela Bashar El-Assad le sait. Tout comme à la Ghouta où l’attaque chimique à eu lieu la veille du jour où une délégation de l’ONU venait en Syrie.


  25. Mario Le 10 avril 2017 à 02h46
    Afficher/Masquer

    Je voudrais signaler aux lecteurs anglophones la chaine Youtube The Jimmy Dore qui est un comédien engagé et progressiste.
    Il intervient aussi sur première chaine Youtube en audience “The Young Turk”.

    Bref, ses analyses des informations dans les médias US, l’ont conduis a suspecter une action “FALSE FLAG”
    Emission sur le bombardement aux gaz en Syrie:
    https://www.youtube.com/watch?v=MnSAB4qeDug


  26. Joanna Le 10 avril 2017 à 17h16
    Afficher/Masquer

    Un point qui n’a pas été abordé sauf erreur de ma part (j’ai « survolé » ce qui précède) :

    « Le coupable est celui à qui le crime profite » comme aurait dit Sénèque.

    Le sénateur américain Richard Blak : “Je défie quiconque de prouver que la Syrie a utilisé des armes chimiques”
    https://www.youtube.com/watch?v=l4xDofZeVl8

    Pour moi c’est crédible.


  27. Jean-Paul B. Le 10 avril 2017 à 23h48
    Afficher/Masquer

    Il y aura toujours des ballots qui,ayant une mémoire de poisson rouge,auront oublié “nos” médias manipulateurs (pléonasme?):
    – diffusant les images des couveuses de l’hôpital de Koweit City, débranchées disaient-ils par les soldats de Saddam en 1990,
    – affirmant que le même Saddam en 2003, possédait des Armes de Destructions Massives dont il pouvait se servir contre nos pays,armes qui en réalité n’ont jamais existé,
    – publiant sans rire la photo de Colin Powell brandissant à l’ONU,un flacon censé contenir de l’anthrax!
    – après la Libye de Khadafi c’est maintenant au tour de la Syrie de Bachar El Assad d’être dans la ligne de mire de nos arbitres des élégances.
    Mais comment des gens normalement constitués,ayant eu accès à un minimum de culture, peuvent-ils encore se laisser tromper par la propagande grossière des USA et de leurs plumitifs locaux chargés comme toujours, de rendre la guerre plus acceptable à l’opinion publique?


  28. Lysbeth Levy Le 11 avril 2017 à 20h17
    Afficher/Masquer

    Notre prométhée s’est enchainé à la VO mais il y a tant de faux, comme en 2013 le fameux sarin qui a été tiré par les rebelles terroristes et les mensonges de l”équipe d’Eliot Higgins et Daniel Kaszeta sur le “smocking gun”, échanges privés entre eux et une équipe de chercheurs indépendants : https://drive.google.com/file/d/0B1B_DCeZ6N6OTlRpMFAtV1VEZGM/view ! A récupérer si possible, tout comme les mensonges sur la fiole de Collin Powel et l’anthrax dont on sait que ce sont les “services spéciaux” qui ont fait le coups en l’attribuant à Ben laden : http://www.piecesetmaindoeuvre.com/IMG/pdf/L_anthrax_et_Wired.pdf
    Bien entendu l’Irak après des années de blocus manquait de tout et c’est la que les 500 000 enfants, et 1 millions d’adultes sont morts par manque de soins, médicaments, nourriture, ces morts qu’on a ensuite attribué à S. Hussein ! Le mémo de la CIA en 1982 explique qu’il faut créer les conditions d’une guerre ethnique ou religieuse avec l’aide des Frères Musulmans toujours sous le coude des anglo-saxons comme supplétifs ; https://syria360.files.wordpress.com/2013/11/dia-syria-muslimbrotherhoodpressureintensifies-2.pdf
    Bien entendu il n’est pas obligé de nous croire ..


    • Prométhée Enchaîné Le 12 avril 2017 à 11h29
      Afficher/Masquer

      Pas de chance Lysbeth Levy, Ake Sellstrom a donné raison à Dan Kaszeta :

      Winfield – Why was hexamine on the list of chemical scheduled to be destroyed – it has many other battlefield uses as well as Sarin? Did you request to put it on the list or had the Syrian’s claimed that they were using it?
      Sellstrom – It is in their formula, it is their acid scavenger.

      Comme en plus Maram Susli, qui est la caution “chimique” de Postol, est une propagandiste et complotiste notoire, le revers de Postol est double…
      http://www.thedailybeast.com/articles/2014/10/17/the-kardashian-look-a-like-trolling-for-assad.html


      • Lysbeth Levy Le 13 avril 2017 à 00h42
        Afficher/Masquer

        Pas de chance Prométhée “trop enchainé” le MIT a sortie une étude sur le prétendu crime d’Assad de gazage de son propre peuple (selon les critères atlanistes) et c’est à nouveau le docteur Théodore Postol du MIT qui débunke “le faux” de la Maison Blanche : http://theduran.com/14-page-report-completely-debunks-white-house-claim-syrias-chemical-attack/ Et Dan Kaszeta n’a jamais eu raison, il a menti comme les autres atlantistes afin de bombarder et détruire un pays et un peuple comme ils l’ont toujours fait depuis tant d’années, ne prenez pas vos rêves pour des réalités ..
        14 pages sur le “casus belli” ou nouveau “false flag” genre “Golfe du Tonkin”, ADM d’Irak, charniers de Timisoara et autres tant la liste est longue de la méthode fourbe des Usa pour mettre la main sur le pactole du gaz et pétrole syrien, et sa région..!.


        • Prométhée Enchaîné Le 13 avril 2017 à 01h32
          Afficher/Masquer

          Vous ne savez probablement pas lire :

          Winfield – Why was hexamine on the list of chemical scheduled to be destroyed – it has many other battlefield uses as well as Sarin? Did you request to put it on the list or had the Syrian’s claimed that they were using it?
          Sellstrom – It is in their formula, it is their acid scavenger.

          Quelle est la théorie de Kaszeta ?


  29. Nobbs Le 12 avril 2017 à 15h34
    Afficher/Masquer

    Ohoh, voici un bien bel article tout frais dont nous aurons peut-être l’occasion de parler ce soir …

    [/!\] SOURCE : LE MONDE Ne cliquez que si vous connaissez les risques ! [/!\]
    http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/04/12/bombardement-chimique-de-khan-cheikhoun-en-syrie-les-intox-a-l-epreuve-des-faits_5110175_4355770.html


  30. Chapes Le 12 avril 2017 à 19h43
    Afficher/Masquer

    Le capitalisme au fond des yeux, revu le 11/10/2016
    Par les pires moyens dont les guerres et le terrorisme dans toutes leurs variantes, le capitalisme s’empare et accapare, exploite et détruit les ressources et la vie :

    https://www.google.fr/?gws_rd=ssl#q=Par+les+pires+moyens+dont+les+guerres+et+le+terrorisme+dans+toutes+leurs+variantes%2C+le+capitalisme+s%27empare+et+accapare%2C+exploite+et+d%C3%A9truit+les+ressources+et+la+vie+

    Les bombardements « occidentaux » envisagés par le capitalisme ne sont que de sinistres et gravissimes pantomimes, puisque les mouvements terroristes, Djihads, l’EI…, ont été et sont créés et armés par ses tenants essentiels !
    Les dirigeants d’au moins 80 pays après tant de Nations, de peuples, de dirigeants agressés, s’en sont pris à la Syrie dès 2011, par la pratique terroriste incluse :
    https://www.google.fr/?gws_rd=ssl#q=Les+dirigeants+d%E2%80%99au+moins+80+pays+apr%C3%A8s+tant+de+Nations%2C+de+peuples%2C+de+dirigeants+agress%C3%A9s%2C+s%E2%80%99en+sont+pris+%C3%A0+la+Syrie+d%C3%A8s+2011%2C+par+la+pratique+terror

    INCONTOURNABLE, UN AUTRE MONDE
    EST A LA PORTEE DES PEUPLES ….


  31. Lysbeth Levy Le 14 avril 2017 à 15h10
    Afficher/Masquer

    Donc d’après le Huf les blessés au gaz sont envoyé dans un hôpital en Turquie toute proche pour être soignés et expertisées par ceux qui sont proche de l’Otan mais quoi on fait confiance a Erdogan le “tyran” (de son propre peuple !) alors que l’on sait qu’il est engagé jusqu’au cou dans ce quasi génocide ? Surprenant la base hôpital en question ne sert qu’a soigner les djihadistes blessés sur le terrain, des soins refusés au peuple syrien : http://www.al-monitor.com/pulse/security/2014/02/syrians-reyhanli-turkey-medical-base-tensions-al-qaeda.html Voilà ou nos “experts du genre “Bellingcat” vont chercher leurs preuves !Franchement on nous prends pour des benêts là. Conflits d’intérêts !.Israel aussi soigne les blessés coupeurs de têtes, alors que les Palestiniens crèvent sur place..Qu’en pense notre Prométhée enchanté ?


Charte de modérations des commentaires