Les Crises Les Crises
22.novembre.201522.11.2015 // Les Crises

[2013] La France annonce qu’elle armera les rebelles syriens + exemple “d’Opposition modérée”

Merci 131
J'envoie

Mes bon amis, il faut quand même avoir l’envie d’informer au corps pour ne pas tout laisser tomber quand on voit des trucs comme ça…

14/03/2013 Syrie: France et Grande-Bretagne vont livrer des armes aux rebelles annonce Laurent Fabius

SYRIE – C’est la première fois que la France se positionne de manière aussi significative dans le conflit syrien.

La France, mais aussi la Grande-Bretagne, vont en effet demander d’avancer la prochaine réunion de l’Union européenne sur l’embargo sur les armes pour la Syrie et, à défaut d’unanimité, décideront d’en livrer à titre national aux rebelles.

Paris et Londres demandent “aux Européens, maintenant, de lever l’embargo pour que les résistants aient la possibilité de se défendre”, déclare le ministre. A défaut de l’unanimité requise à l’Union européenne pour lever cette mesure, les deux pays prendront la décision de livrer des armes, car la France “est une nation souveraine”, a précisé Laurent Fabius.

“Nous considérons que c’est un pas dans la bonne direction, a réagi le porte-parole de l’opposition syrienne, Walid al-Bounni. (…) Bachar al-Assad n’acceptera de solution politique (à la crise) que lorsqu’il saura qu’il a face à lui une force (armée) qui va le renverser”. “Tant que les Européens et les Américains n’arment pas la rébellion, ils sont en train de dire à Bachar al-Assad ‘continue de te battre'”, a-t-il estimé. Et “tant que les Iraniens et les Russes continuent de lui offrir leur soutien, il (Bachar al-Assad) restera convaincu qu’il va gagner”, a ajouté le porte-parole.

“Dans une violation flagrante du droit international, le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius a annoncé la volonté de son pays et celle de la Grande-Bretagne de fournir des armes aux groupes terroristes”, a de son côté vigoureusement réagit Damas, via l’agence officielle syrienne Sana.

Mardi, le Premier ministre britannique David Cameron avait déjà indiqué que son pays pourrait se désolidariser de l’embargo de l’UE en cours, en fournissant des armes à l’opposition syrienne pour lutter contre le président Bachar al-Assad.

La prochaine réunion de l’Union européenne sur l’examen de l’embargo sur les armes à destination de la Syrie est prévue fin mai. Mais le ministre français veut faire bouger les choses rapidement.

“Il faut aller très vite” et “nous allons demander avec les Britanniques que la réunion (…) soit avancée”, a-t-il dit, n’excluant pas qu’elle intervienne avant fin mars. “On ne peut pas accepter qu’il y ait ce déséquilibre actuel avec d’un côté l’Iran et la Russie qui livrent des armes à Bachar et de l’autre des résistants qui ne peuvent pas se défendre”, a fait valoir Laurent Fabius. “Lever l’embargo c’est un des seuls moyens qui restent pour faire bouger politiquement la situation”, a-t-il estimé.

Rappelons que le conflit en Syrie a fait, selon l’ONU, plus de 70.000 morts depuis son déclenchement le 15 mars 2011.

Source : Huffington Post, 14/03/2013


L’embargo a finalement été levé…

Mais ce n’est pas important, Hollande a avoué que la France livrait des armes depuis mi 2012…

«Nous avons commencé quand nous avons eu la certitude qu’elles iraient dans des mains sûres»,

Pas de bol, l’ancien chef de région de la CIA au Moyen-Orient, le grand espion Robert Baer, a indiqué “les États-Unis ont été incapables d’identifier le moindre groupe syrien dit « modéré » lorsque la guerre civile a débuté” (Source : L’Humanité).


En images chez nous :

Interview à la télé russe en 2013 d’un chef de l’Armée Syrienne Libre – voyons qui sont ces modérés à qui nous avons livré des armes :

Ici, un islamiste de la brigade salafiste Ahrar al-Sham avec un missile Milan français :


“Amusant” sinon, décryptage d’un reportage de France 2 par un pro, partisan du gouvernement syrien… Ça vaut le coup :

 

Commentaire recommandé

wesson // 22.11.2015 à 02h47

Le démontage du “reportage” de France 2 est vraiment édifiant.

La télé, même si on s’attends à ce que l’on nous y raconte des choses pas tout à fait exactes, on a toujours du mal à croire que c’est à ce point là.

Il ne s’agit même pas là de passer des faits sous silence et d’en exagérer d’autres pour faire passer son message, mais là il s’agit d’un bidonnage en règle, du début jusqu’à la fin.

Si la moindre éthique existait réellement dans la profession de journaliste, elle devrait se saisir elle même de ce genre de dérive afin de révoquer les cartes de presse de ceux qui s’y livrent.

21 réactions et commentaires

  • wesson // 22.11.2015 à 02h47

    Le démontage du “reportage” de France 2 est vraiment édifiant.

    La télé, même si on s’attends à ce que l’on nous y raconte des choses pas tout à fait exactes, on a toujours du mal à croire que c’est à ce point là.

    Il ne s’agit même pas là de passer des faits sous silence et d’en exagérer d’autres pour faire passer son message, mais là il s’agit d’un bidonnage en règle, du début jusqu’à la fin.

    Si la moindre éthique existait réellement dans la profession de journaliste, elle devrait se saisir elle même de ce genre de dérive afin de révoquer les cartes de presse de ceux qui s’y livrent.

      +45

    Alerter
  • bluerider // 22.11.2015 à 03h16

    à rebrousse poil de notre QUAI D’ORSAY, essayons de montrer le bon chemin à nos néo-conservateurs apôtres du gaz qatari :
    PETITION POUR LA REOUVERTURE DE L’AMBASSADE DE FRANCE A DAMAS
    https://www.change.org/p/fran%C3%A7ois-hollande-laurent-fabius-pour-que-la-france-r%C3%A9ouvre-son-ambassade-%C3%A0-damas

      +9

    Alerter
    • Eric83 // 22.11.2015 à 09h46

      Très bonne initiative que cette pétition qu’i faut, à mon sens, faire circuler.

      Que diriez-vous d’une pétition pour demander ou plutôt exiger auprès des députés l’ouverture d’une commission d’enquête parlementaire pour déterminer les manquements et responsabilités, directs et indirects de l’Etat dans les attentats du 13/11 ?

      Concernant ce billet, la vidéo sur cet officier d’un groupe “modéré”, aussi modéré que Daesh, est aussi effarante qu’effrayante.

        +5

      Alerter
      • bluerider // 22.11.2015 à 17h41

        merci de faire circuler le plus possible : Facebook Twitter, par mail aussi… elle peine car je ne m’appelle pas Villepin ou Védrine…

          +2

        Alerter
  • Manu // 22.11.2015 à 05h01

    “on a toujours du mal à croire que c’est à ce point là.”

    La magie d’internet.

    Avant, on ne pouvait pas décortiquer, démonter ou comparer les récits et faits.
    On avait juste les médias papiers, audios et vidéos.
    Aujourd’hui ce n’est plus le cas, le faux, le mensonge et la manipulation sont visibles, sourcés, avec un accès aux traitements des informations du monde entier de tout les supports et acteurs possibles.

    Le mensonge n’est pas nouveau ou difficile à croire, il est simplement devenu parfaitement visible.

      +17

    Alerter
    • TuYolPol // 22.11.2015 à 11h27

      Pas parfaitement visible hélas. Visible au prix d’un travail harrassant de mise en valeur comme le fait OB, car la stratégie du bruit continue de fonctionner, avec ou sans internet. Disons que dans les rapports de force entre information et bruit, se glissent d’autres modalités de choix et davantage d’interactivité qui changent la donne, mais l’argent n’a pas dit son dernier mot.

        +6

      Alerter
  • Patrick Luder // 22.11.2015 à 08h08

    La solution pour la Syrie ne réside évidemment pas par l’escalade de la violence !

    La solution serait évidemment que chaque groupe se sente impliqué et respecté et puisse participer aux décisions politiques du pays … mais comment rétablir la confiance et arriver à un début de discussion avec un espoir de paix durable ?

    La Syrie est rongée par une guerre civile qui a largement été promue par les Etats-Unis, les pays du Golf, l’Occident et la Russie … plus il y aura d’apports extérieurs plus cette guerre civile s’extériorisera. Une guerre civile doit trouver son propre dénouement interne entre les différentes fractions de la population et du gouvernement en place.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_civile_syrienne

      +1

    Alerter
  • Patrick // 22.11.2015 à 08h20

    Vous semblez étonné regardez uniquement France 24 en français (surtout pour l’Afrique),en anglais,en arabe vous verrez que les informations sont différentes.Pour les “informations”nationales il n’y a que des infaux et de la manipulation mentale,tous les MANIPULATEURS passent en directe,de temps en temps on fait passer à la télé des gentils manipulateurs mais ils sont en différés (pour couper les” erreurs” de jugement).
    Les pensées non gouvernementales ne passent que par internet ou par l’écriture d’études non journalistiques officielles.
    C’est pourquoi les blogues comme celui d’OB sont indispensables à la prise de conscience .

      +19

    Alerter
  • sécotine // 22.11.2015 à 08h45

    France 2 détourne souvent la vérité en fonction de ce que veut nous faire croire l’exécutif. Se souvenir -entre autre- de l’affaire Al Dura et Charles Enderlin où après plus de 10 ans de procès France 2 a été obligée de montrer aux juges les rushes coupés au montage et qui prouvent qu’il y a eu falsification. Toutefois la chaine a toujours refusé de condamner le journaliste qui vient de prendre sa retraite

      +4

    Alerter
  • BELLEMAIN Serge // 22.11.2015 à 08h47

    Bien sûr, rien de nouveau sous le ciel audiovisuel. Tout le monde se rappelle l’interview bidon de Fidel Castro par le “journaliste-référent” qu’est PPDA. Comme toute marchandise en système capitaliste, l’information se trouve sur un marché, et le marché c’est l’offre et la demande avec pour finalité le profit à distribuer aux actionnaires des entreprises médiatiques. Le buzz permanent, pour s’assurer le plus de parts de marché, est la stratégie pour arriver à ses fins. Tordre le cou à la réalité dans un système où tous les coups sont permis et ce à moindre coût, est sans importance…les moutons de panurge, travaillés selon les techniques pavloviennes, soûlés de messages en quantité industrielle, oublient vite. A cet instant je me souviens dans les années 1970 de la série “Certifié exact”, (consultable dans les archives de l’INA?), créée par le journaliste Roger Louis, expulsé de l’ORTF de l’époque par le Ministère de l’information “oui ça existait!) pour son travail durant mai 68 : un de ses reportages partait des images tournées dans un congrès du parti gaulliste et nous montrait que, travaillées et montées différemment, avec une bande son et des commentaires différents, vous pouviez faire le compte rendu d’un rassemblement fasciste ou gauchiste. Qui se pose la question : à l’école, dès le plus jeune âge, la société impose les apprentissages de la lecture et de l’écriture pour maîtrise la langue et communiquer. Où et quand la société assure t elle l’apprentissage des nouveaux langages audiovisuels, à leur lecture et leur compréhension? Et si elle ne le fait pas, pourquoi? Ah! puisque je me rappelle les années 70, ce débat aussi sur la possibilité d’inclure des messages subliminaux dans des émissions audiovisuelles, vous savez des images ou des sons en micro-secondes s’imprimant dans votre inconscient à l’insu de votre plein gré, et vous agissant. Pavlov encore et toujours, sauf que les animaux des adeptes de Pavlov c’est nous, et ce n’est plus expérimental . Et de manière pavlovienne, répété 100 fois : n’oubliez pas, la propagande c’est Pavlov!

      +7

    Alerter
    • Alae // 22.11.2015 à 11h13

      En école de journalisme, on vous enseigne à écrire le même texte sous plusieurs angles différents. Autrement dit, on vous explique comment manipuler l’opinion par l’emploi de champs lexicaux et de mots choisis pour induire des biais cognitifs. A conseiller, George Orwell, l’un des très grands spécialistes du décryptage de ce type de manipulation. La preuve que ça ne date pas d’hier…

        +8

      Alerter
  • Pierre Ratcliffe // 22.11.2015 à 10h10

    le deux poids deux mesures des médias est bien expliqué ici; entre la couverture des attentats de Paris et de ceux de Beyrouth la veille. http://bit.ly/1PTnpgG

      +1

    Alerter
  • DOZIER // 22.11.2015 à 10h36

    “On ne peut pas accepter qu’il y ait ce déséquilibre actuel avec d’un côté l’Iran et la Russie qui livrent des armes à Bachar et de l’autre des résistants qui ne peuvent pas se défendre”, a fait valoir Laurent Fabius. “Lever l’embargo c’est un des seuls moyens qui restent pour faire bouger politiquement la situation”, a-t-il estimé.

    La France livre de l’armement depuis 2012.
    Depuis le 30 sept 2015, l’aviation russe semble avoir la maîtrise du ciel syrien.

    Le Quai d’Orsay ne semble pas avoir intégré le fait que la Russie ne reculera devant aucun moyen pour assurer la pérennité du régime syrien.

      +3

    Alerter
  • bluetonga // 22.11.2015 à 13h14

    Excellent le coup du reportage d’antenne 2.

    La première pensée qui vient à l’esprit : ce n’est que la pointe émergée de l’iceberg. Que valent donc les autres reportages de cette chaîne et de ses consœurs?

    Il est clair qu’ici, on a recherché l’information sexy, conforme à la narrative : les intrépides journalistes motivés par les plus nobles sentiments ont bravé les plus grands périls et pénétré par ruse la forteresse du boucher pour nous rapporter les aspirations légitimes du peuple syrien à la paix et à la démocratie. Une fois qu’on a enlevé l’emballage, on voit ce qui reste.

    Voilà ce qui arrive quand tout finit par obéir à une logique marchande où tout s’achète et tout se vend : on crée la demande (l’information est : ils veulent être comme nous tellement qu’on est bien) et puis on fournit l’offre (regardez : ils veulent vraiment être comme nous – tellement qu’on est bien).

    Wesson suggère plus haut que dans un monde bien fait on devrait retirer sa carte de presse à madame Martine Laroche Joubert. Certes, mais ne devrait elle pas recevoir en compensation un césar de la meilleur actrice de présentation d’information (considérez sa mine contrite lorsqu’elle nous déballe ses fadaises) et un certificat mural de meilleure vendeuse du mois?

    Il fut une époque où si l’un de mes enfants m’avait fait part de son désir de devenir journaliste, une larme aurait glissé sur ma joue et je lui aurais caressé la tête en lui disant : “brave petit(e)”. Aujourd’hui, ce serait : “tu ne préfèrerais pas pute ou gigolo à la place? Ça paye mieux et tu ne mens qu’à une seule personne à la fois”.

      +1

    Alerter
  • peyo // 22.11.2015 à 15h41

    La démocratie est en danger, rongée de tous bords par la politique du spectacle, passage pris en courant par la plupart de nos “élus”, arme de destruction massive de la réflexion et du goût.
    Les médias vendus aux financiers, les chaînes nationales sous pression des politiques en place, eux mêmes vendus ou craintifs.
    Le chômage de masse en épée de Damoclès,
    Nous laisserons nous manipuler encore longtemps ? Le temps presse.

      +1

    Alerter
  • anne jordan // 22.11.2015 à 19h20

    hé , hé , ça finit par faire le mini buzzzzzz!

    > http://www.franceinter.fr/emission-lenquete-daesh-autopsie-dun-monstre

      +1

    Alerter
  • Tunkasina // 22.11.2015 à 22h07

    Juste pour la blague :
    Ayant moi même été tireur ACMP (Milan), je peux vous dire que si on leur fourgue nos anciens postes de tir & missile, sans les former correctement on va bien rigoler.

    Il nous aura fallu pas moins de 2000 tirs sur simulateur avant d’être considéré comme “fiables”, et en mesure de toucher à 90%. J’ajouterais qu’un opérateur peu ou mal formé (clairement, comme ce type sur la photo qui a disposé son poste de tir n’importe comment) a plus de chance de taper un pigeon qu’un char.

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications