Les Crises Les Crises
16.mai.201916.5.2019 // Les Crises

Champagne, Duplessy et Fontaine : Investigation sans filtre ? Par Thinkerview

Merci 58
J'envoie

Source : Thinkerview, Youtube, 12-04-2019

Source : Thinkerview, Youtube, 12-04-2019

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Xavier // 16.05.2019 à 07h04

Que ne faut-il pas entendre comme bla-bla, comme habillage langagier pour se justifier de sa petite position…

Des gens qui nous sortent des scandales pas trop systémique critique des the the to gratte idiot utile du pouvoir auquel on lâche quelques infos secondaires pour qu’il teste les infos principales.

Mais tout ce petit monde vit bien, surtout ne s’interroge pas sur ce qui fait de l’Occident sa puissance, ses guerres à l’extérieur ses pillages.

Autant d’inconscience me désespère.
Finalement toutes les dissidences ont vocation à devenir bourgeoises, elles commencent par balancer du lourd et très vite quand elles s’approchent d’une situation d’équilibre (un capital) rentrent dans une logique de contre-feu, de tout changer pour que rien ne change.

Comment être crédible quand on mange à tous les râteliers, ceux-là mêmes qui rendent le peuple inculte ?
Où sont leurs principes ?
Cela me fait penser à Nicolas Hulot, trop imbu de sa personne pour imaginer qu’il puisse être un idiot utile du système.

4 réactions et commentaires

  • Xavier // 16.05.2019 à 07h04

    Que ne faut-il pas entendre comme bla-bla, comme habillage langagier pour se justifier de sa petite position…

    Des gens qui nous sortent des scandales pas trop systémique critique des the the to gratte idiot utile du pouvoir auquel on lâche quelques infos secondaires pour qu’il teste les infos principales.

    Mais tout ce petit monde vit bien, surtout ne s’interroge pas sur ce qui fait de l’Occident sa puissance, ses guerres à l’extérieur ses pillages.

    Autant d’inconscience me désespère.
    Finalement toutes les dissidences ont vocation à devenir bourgeoises, elles commencent par balancer du lourd et très vite quand elles s’approchent d’une situation d’équilibre (un capital) rentrent dans une logique de contre-feu, de tout changer pour que rien ne change.

    Comment être crédible quand on mange à tous les râteliers, ceux-là mêmes qui rendent le peuple inculte ?
    Où sont leurs principes ?
    Cela me fait penser à Nicolas Hulot, trop imbu de sa personne pour imaginer qu’il puisse être un idiot utile du système.

      +16

    Alerter
    • Xavier // 16.05.2019 à 07h07

      Désolé :
      « Des gens qui nous sortent des scandales pas trop systémiques critique des éditocrates eux-mêmes idiots utiles du pouvoir auxquels on lâche quelques infos secondaires pour qu’il taisent les infos principales. »

        +7

      Alerter
    • Xavier // 16.05.2019 à 07h22

      Enfin, comme on parler de « faits d’armes » pour des gens qui continuent à écrire un peu partout dans le mainstream ?
      Quelqu’un qui sort vraiment un gros dossier est tricard à vie, il ne trouvera plus de journal, il aura même certainement bien d’autres ennuis…

      Thinkerview dérive peu à peu dans le combat esthétique, celui qui se donne beaucoup d’importance mais qui ne fait pas progresser ni changer.

        +6

      Alerter
  • septique // 17.05.2019 à 02h07

    Bourdieu a déjà tout dit sur le journalisme et les médias principalement à la télévision. C’est dommage il est parti trop tôt mais je suis persuadé qu’il aurait eu un regard incisif sur les nouveaux média, sur ces journalistes qui passent sans broncher du Canard Enchaîné à l’Express…

    Ne pas écrire dans le mainstream, pourquoi les français habitant en France utilisent-ils des anglicismes de ce genre d’ailleurs…c’est se condamner au silence et à tout le moins à la précarité totale.
    Guy Debord, le pape du situationnisme, qui n’a jamais participé a ce circus, qui avait tout compris avant tout le monde a bénéficié du mécénat sans limite de Lebovici (son éditeur et aussi l’un des plus grands producteurs de cinéma de l’époque), Marx a été quasiment entretenu par Engels qui possédait une fortune familiale.

    Il faut croûter…ceux qui s’indignent travaillent aussi….

      +2

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications