Les Crises Les Crises
12.novembre.202212.11.2022 // par Olivier Berruyer

ÉCHAPPER À LA MORT ET RÉVÉLER LA VÉRITÉ : L’INCROYABLE HISTOIRE D’UN REPORTER DE GUERRE

Merci 32
J'envoie

Jacques-Marie BOURGET est un écrivain et journaliste, il a travaillé comme grand reporter pour des journaux comme L’Aurore, Le Canard enchaîné, L’Express, ou Paris Match. Il a couvert de très nombreuses guerres : au Viêt Nam, au Liban, au Salvador, en Irak, en ex-Yougoslavie, en Palestine, etc. Il est à l’origine de révélations de renommées mondiales, comme l’affaire Greenpeace ou l’affaire Robert Maxwell. Il a reçu de Jacques Chirac la médaille de Chevallier de l’Ordre national de la Légion d’Honneur.

Pour Élucid il revient sur ses années d’expérience, et nous livre un témoignage bouleversant d’une époque où les journalistes risquaient leur vie chaque jour, combattant sur le terrain auprès des soldats, pour rapporter la vérité et surtout, l’horreur de la guerre.

▶ N’oubliez pas de vous abonner à la chaine Youtube Élucid pour ne rien louper (rapide, et gratuit), et de partager la vidéo si elle vous a plu, pour lui donner plus de visibilité !

OFFRE SPÉCIALE D’ABONNEMENT ÉLUCID
Utilisez le code promo « LESCRISES », et accédez à tous nos contenus exclusifs : cliquez ICI pour découvrir nos offres

On a besoin de vous !

Commentaire recommandé

Fritz // 12.11.2022 à 13h57

Pourrait-on avoir des nouvelles des reporters de guerre en Ukraine et dans le Donbass ?

10 réactions et commentaires

  • Fritz // 12.11.2022 à 13h57

    Pourrait-on avoir des nouvelles des reporters de guerre en Ukraine et dans le Donbass ?

      +14

    Alerter
    • Havoc // 20.11.2022 à 11h34

      On en a fréquemment et pas de bonnes malheureusement.

      Beaucoup sont morts dans l’exercice de leur métier, en particulier parmi les journalistes russes, en raison du danger que représentent les tirs d’artillerie.

      Je ne suis pas assez courageux, ni patient, pour vous fournir des sources mais j’imagine que sur le site de Reporters sans Frontières, vous pourrez lire des choses là-dessus.

        +0

      Alerter
  • Toto // 12.11.2022 à 15h07

    Merci Olivier & toute l’équipe pour la qualité de vos intervenants !

      +8

    Alerter
  • Kadour // 13.11.2022 à 12h10

    Il a commencé par un chiffre de 1000 et puis il est peu à peu monte à 1500,puis 2000 pour finalement prononcer le chiffre de 6000, si ça prouve quelque chose c’est l’hypocrisie de l’Occident qui a depuis ,les cinq sens derniers siècles perpétré des genocides et des tueries un peu partout dans le mondes( ça se chiffre à des millions de personne ….) en Amérique,en Afrique et en Asie sans que personne ne s’offusque….

      +2

    Alerter
    • Havoc // 20.11.2022 à 11h39

      Qu’est-ce que l’« Occident » ?

      Les victimes de la Révolution Culturelle étaient-ils victimes d’ « Occidentaux » ?

      Les victimes du stalinisme ?

      Israël est-il un pays occidental ?

      La guerre Iran-Irak est le fait des « Occidentaux » ?

      Les victimes chinoises des atrocités commises par les Japonais, doivent-ils demander des comptes aux « Occidentaux » ?

      Les populations noires africaines victimes de la traite organisée dans les pays arabes, sont-elles victimes des « Occidentaux » ?

      Les habitants du Timor oriental doivent-ils déplorer d’avoir été victimes de la cruauté des « Occidentaux » ?

      Je m’arrête ici parce que je n’ai pas toute la journée devant moi.

        +1

      Alerter
  • Denis Monod-Broca // 14.11.2022 à 09h01

    Merci pour cette interview.
    Quelle carrière !
    Décidément le « camp du Bien », qui se nomme aussi lui-même le « monde libre » ou la « communauté internationale »,… se croit tout permis.
    La guerre contre la Serbie a été pour moi décisive. J’ai pris conscience à ce moment-là que nous étions du coté du manche, que nous étions non pas du côté de ceux qui reçoivent les coups mais du côté de ceux qui les donnent, que, au nom du « plus jamais ça ! », nous recommencions encore et toujours « ça ».
    Tout, depuis, le confirme tragiquement.

      +5

    Alerter
    • Havoc // 20.11.2022 à 11h41

      Qui est ce « nous » ?

      Dans mon souvenir, il y avait une coalition d’hypocrites réunissant dirigeants allemands, italiens, grands-bretons et étasuniens, mais la France n’en faisait pas partie. Elle était certes isolée et impuissante, mais je n’ai pas souvenir que François Mitterrand, pour ne prendre que lui, ait soutenu cette hystérie envers la Serbie, ni qu’il ait approuvé la reconnaissance unilatérale de la part des dirigeants allemands, de l’indépendance de la Slovénie.

      « nous » est peut-être la réunion de Bernard Henri Levy et de la rédaction de Charlie.

        +1

      Alerter
  • petitjean // 14.11.2022 à 18h53

    Bouleversant !
    je viens d’écouter jusqu’au bout ce témoignage d’un grand journaliste
    merci à lui , merci à notre hôte

    les saloperies du monde occidental mise au jour, sans que jamais il n’y eut de procès.

    Tant de mensonges, tant de crimes donnent la nausée.

    et l’on y retrouve toujours les mains pleines de sang des USA !……….

      +2

    Alerter
    • Havoc // 20.11.2022 à 11h44

      Une bonne lecture: « De la guerre comme politique étrangère des États-Unis », Noam Chomsky.

      S’il vit assez longtemps, ce que je souhaite, il pourra écrire un dernier tome: « De la guerre comme politique étrangère du Kremlin ».

        +0

      Alerter
  • Myrkur34 // 19.11.2022 à 06h42

    Bonjour,

    Interview tellement riche qu’elle passe très vite avec toutes ces anecdotes édifiantes par rapport au bla-bla mainstream de l’époque dans chaque affaire citée par Mr Bourget.

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications