Les Crises Les Crises
16.avril.202216.4.2022
Article LesCrises

« Le MACRONISME est un POPULISME » – Emmanuel Todd

Merci 360
J'envoie

Emmanuel TODD est anthropologue, démographe et historien. Il revient sur Élucid après être venu nous parler de son dernier livre pour analyser les résultats du premier tour de l’élection présidentielle, et l’avenir que la France se prépare eu égard à ce choix.

Il décortique les éléments fondamentaux de cette nouvelle élection : la constitution de 3 blocs politiques homogènes, la fin des partis traditionnels au profit de candidats populistes, et la résurgence d’une lutte des classes sur fond de stratification éducative.

OFFRE SPÉCIALE D’ABONNEMENT ÉLUCID
Utilisez le code promo « LESCRISES », et accédez à tous nos contenus exclusifs : cliquez ICI pour découvrir nos offres

On a besoin de vous !

Commentaire recommandé

RGT // 16.04.2022 à 22h11

Emmanuel Todd est toujours aussi critique et son analyse n’a rien perdu en précision.

Quand je pense que nous allons nous retrouver avec le combat de « la république » contre « la peste brune » suite aux magouilles de campagne organisées par les éditocrates qui ont allègrement torpillé sans gêne les candidats qui pouvaient réellement battre « Super-Zupiter » (avec sa belle cape aux couleurs flamboyantes) tout en critiquant l’infâme ogresse mais pas trop méchamment (en disant jusque qu’elle était « vilaine ») on comprend que le but était simplement de nous faire le troisième round d’un match qui avait très bien fonctionné précédemment.

Et je pense que tous ceux qui se sont déplacés pour s’enfermer dans l’urinoir l’isoloir en étant persuadés que leur voix pourrait compter (sauf les groupies du gigolo qui a épousé sa mère) je pense que leur déception doit être extrême.

Cette fois, ayant goûté avec délectation pendant 5 ans les joies du « vote républicain » j’espère qu’ils se décideront enfin (en se bouchant le nez) à voter pour la moins nuisible des options disponibles au second tour.

Et si « celle qui a tué son père » parvenait à être élue, il faudrait AUSSI qu’elle obtienne une majorité à l’assemblée et ans ce cas, votez pour qui vous voulez SAUF pour un « marcheur » ou un « rassembleur ».

Votez massivement pour un candidat de gauche (la vraie, pas le PS qui nous a trahi sans honte depuis 1983), c’est à dire un « insoumis » (plutôt « Ruffiniste » ou Georges Kuzmanovic, viré parce qu’il faisait ombrage à « dieu »).
Si vous êtes plus radical, votez pour le NPA ou LO.

Avec cette configuration vous aurez la certitude de « faire barrage » au fascisme économique largement plus dangereux que l’extrême droite pourtant vilipendée par les « grands éditocrates ».

Sinon, votez encore avec vos pieds et ne venez pas vous plaindre ensuite si vos hémorroïdes vous lancent.

De deux maux, il faut toujours choisir le moindre.

Nota : Il y a 5 ans j’avais tenu exactement les mêmes propos (vous pouvez vérifier) mais les « moins que rien » n’étaient pas encore assez mûrs pour comprendre.
Ne pensez-vous pas qu’une « cohabitation » Le Pen – VRAIE gauche serai de loin ce qui serait désormais le moins nocif pour la population des « moins que rien » ?

À méditer…

A moins que vous soyez adeptes de Leopold von Sacher-Masoch et que la situation corresponde à vous fantasmes les plus fous. Dans ce cas, vous savez ce qu’il vous reste à faire : « Sauver à tout prix la république ».

Je crois que j’irai cette fois voter pour la première fois depuis que j’ai choisi de ne plus le faire en 1983…

Et je vous garantis que ce ne sera PAS pour « sauver la ripouxbique »…
Ça fait mal « aux entournures » mais quand il n’y a AUCUNE autre alternative, il faut bien y aller.

40 réactions et commentaires

  • RGT // 16.04.2022 à 22h11

    Emmanuel Todd est toujours aussi critique et son analyse n’a rien perdu en précision.

    Quand je pense que nous allons nous retrouver avec le combat de « la république » contre « la peste brune » suite aux magouilles de campagne organisées par les éditocrates qui ont allègrement torpillé sans gêne les candidats qui pouvaient réellement battre « Super-Zupiter » (avec sa belle cape aux couleurs flamboyantes) tout en critiquant l’infâme ogresse mais pas trop méchamment (en disant jusque qu’elle était « vilaine ») on comprend que le but était simplement de nous faire le troisième round d’un match qui avait très bien fonctionné précédemment.

    Et je pense que tous ceux qui se sont déplacés pour s’enfermer dans l’urinoir l’isoloir en étant persuadés que leur voix pourrait compter (sauf les groupies du gigolo qui a épousé sa mère) je pense que leur déception doit être extrême.

    Cette fois, ayant goûté avec délectation pendant 5 ans les joies du « vote républicain » j’espère qu’ils se décideront enfin (en se bouchant le nez) à voter pour la moins nuisible des options disponibles au second tour.

    Et si « celle qui a tué son père » parvenait à être élue, il faudrait AUSSI qu’elle obtienne une majorité à l’assemblée et ans ce cas, votez pour qui vous voulez SAUF pour un « marcheur » ou un « rassembleur ».

    Votez massivement pour un candidat de gauche (la vraie, pas le PS qui nous a trahi sans honte depuis 1983), c’est à dire un « insoumis » (plutôt « Ruffiniste » ou Georges Kuzmanovic, viré parce qu’il faisait ombrage à « dieu »).
    Si vous êtes plus radical, votez pour le NPA ou LO.

    Avec cette configuration vous aurez la certitude de « faire barrage » au fascisme économique largement plus dangereux que l’extrême droite pourtant vilipendée par les « grands éditocrates ».

    Sinon, votez encore avec vos pieds et ne venez pas vous plaindre ensuite si vos hémorroïdes vous lancent.

    De deux maux, il faut toujours choisir le moindre.

    Nota : Il y a 5 ans j’avais tenu exactement les mêmes propos (vous pouvez vérifier) mais les « moins que rien » n’étaient pas encore assez mûrs pour comprendre.
    Ne pensez-vous pas qu’une « cohabitation » Le Pen – VRAIE gauche serai de loin ce qui serait désormais le moins nocif pour la population des « moins que rien » ?

    À méditer…

    A moins que vous soyez adeptes de Leopold von Sacher-Masoch et que la situation corresponde à vous fantasmes les plus fous. Dans ce cas, vous savez ce qu’il vous reste à faire : « Sauver à tout prix la république ».

    Je crois que j’irai cette fois voter pour la première fois depuis que j’ai choisi de ne plus le faire en 1983…

    Et je vous garantis que ce ne sera PAS pour « sauver la ripouxbique »…
    Ça fait mal « aux entournures » mais quand il n’y a AUCUNE autre alternative, il faut bien y aller.

      +19

    Alerter
    • Fritz // 17.04.2022 à 07h53

      Bravo, RGT. Votre choix me rappelle celui de Régis de Castelnau. Il n’est pas anarchiste, seulement communiste, mais lui aussi est un homme d’honneur… Saluez la Bastille de ma part.

        +7

      Alerter
    • beus // 19.04.2022 à 14h22

      @RGT
      J’ai toujours lu vos commentaires avec bcp d’attention et de plaisir, mais comment pouvez vous dire cela aujourd’hui?
      Je ne doute pas un instant que vous soyez suffisamment cultivé pour savoir ce qu’est le fascisme, mais que croyez vous qu’il se passera avec des groupuscules néo-nazi décomplexés ( et je ne parle pas des policiers)?
      Avez-vous de la famille d’origine étrangère?
      Une partie de la mienne vit dans la précarité avec l’AAH.
      Avons nous peur pour eux? Assurément.
      Je ne parle pas d’histoire, de concepts philosophiques… je parle de citoyen qui seront en première ligne de la haine physique et politique.
      Evidemment, je vomi Zupiter.
      S’il vous plaît, ne prenez pas de raccourci en appelant à faire barrage à Macron.

        +0

      Alerter
      • RGT // 21.04.2022 à 10h08

        Cher Beus.

        Je comprends votre indignation mais j’ai la certitude que vos craintes sont surtout motivées par la propagande bien-pensante des éditocrates et des « élites » qui ne souhaitent que préserver leur propre intérêt en se cachant derrière un paravent sur lequel est marqué en grosses lettres le mot « Liberté »…
        Ils oublient cependant de mentionner que c’est de leur propre liberté dont ils parlent, pas de celle des « moins que rien » qui ne sont là que pour les servir.

        Entre un « Élu des Dieux » encensé par la médiasphère et une « ogresse mangeuse d’enfants », les deux totalement inféodés aux intérêts des ploutocrates la différence est faible, voire nulle et de toutes façons si rien n’est fait pour les neutraliser c’est bien la population qui dégustera largement plus que lors des 5 dernières années.

        Cependant, comme la « peste noire » tant honnie des médias sera systématiquement décriée par TOUTES les « élites bien pensantes autoproclamées » il sera plus facile de défendre NOS propres intérêts en ayant l’ensemble des « élites » vent debout (même pour des projets qui les comblent de joie) qu’en ayant un « chérubin bienfaisant » qui impose ses volontés à grands coups de 49.3.

        Réfléchissez et surtout comprenez bien que le dilemme actuel a bel et bien été créé de toutes pièces par les « élites » qui veulent ENCORE nous faire le coup des hordes de barbares sanguinaires qui déferlent dans nos cités pour égorger la veuve et l’orphelin.

        Aux législatives votez massivement NPA, LO ou Ruffin pour qu’une majorité de VRAIS candidats que vous pourrez contrôler puisent totalement bloquer les institutions et permettre un répit à l’ensemble de la population.

        Sinon ce sera les retraites à 95 ans, les « avantages compétitifs » des entreprises du caca-rente, la « dette » qui grimpe en flèche pour compenser « l’optimisation fiscale » et le bradage des services publics (payés par VOS ancêtres) à des « investisseurs » qui « optimiseront » ces services pour accroître leurs profits.

        Ne vous trompez surtout pas d’ennemi…

        Entre la peste et le choléra, choisissez toujours la maladie qui possède les meilleurs traitements et les meilleures chances de guérison sans laisser trop de séquelles.

          +2

        Alerter
        • beus // 21.04.2022 à 16h19

          Nous sommes d’accord sur beaucoup de points.
          La vague de violence décomplexée de ces dernières années laisse présager la suite du démantèlement à venir.
          Ce que je crains, de ma petite expertise que j’ose émettre, c’est que les forces du capital se foutent pas mal de savoir quel parti de droite gouvernera. La droite, c’est la droite. La compromission n’est pas un soucis. Les vertus dont se parent les « élites » et la ploutocratie s’effilocheront rapidement, et si par la même occasion il est possible de mettre sur le dos des racistes, la répression des travailleurs et de toutes autre voix, ce sera banco.

          J’ai moi aussi quelques clés et grilles de lecture sur la propagande 😉

          Bon courage à tous

            +0

          Alerter
  • Incognitototo // 17.04.2022 à 01h48

    J’ai beaucoup de désaccords avec les analyses de Todd (notamment et entre autres sur l’UE et la ZE), mais pour une fois je vais « passer » sur ceux-ci pour souligner 2 points que je partage.

    Ce qu’il dit sur le fait que plus on met de pression, notamment médiatique, sur les gens et plus ils vont résister porte un nom en psychologie sociale, cela s’appelle la « réactance ». Et si les macronistes et les autoproclamés défenseurs de la République continuent à nous gonfler avec leurs arguments « fallacieux », ils vont eux-mêmes provoquer la surprise qu’ils craignent.

    Et je partage également qu’une massive abstention est la seule attitude « raisonnable » et susceptible de faire bouger les lignes pour ce deuxième tour.

    D’ailleurs, il n’y a pas 3 camps en France… mais 4 ! Le premier parti est celui des abstentionnistes, votes blancs et nuls qui représentent 27,91 % des électeurs inscrits ! Loin devant les 3 autres par rapport au nombre des inscrits.
    Mais évidemment, ça interroge toujours assez peu nos commentateurs politiques qui finalement s’en accommodent très bien.

    J’ai été programmé génétiquement pour combattre tous les fascismes, mais en conséquence, je le suis tout également pour lutter contre tous les pervers.
    Depuis 2002, j’ai suivi les préceptes de mon père auquel la guerre avait appris qu’il fallait parfois choisir entre la peste et le choléra, mais ce coup-ci, trop c’est trop, et je vais suivre Hannah Arendt pour faire mon choix de ne pas choisir : « Ceux qui optent pour le moindre mal tendent très vite à oublier qu’ils ont choisi le mal. »
    Alors ça sera sans moi ce coup-ci, je ne veux plus jamais avoir à « choisir » entre une facho et un pervers ; et ça sera ainsi tant que cette mascarade de démocratie (où un Président qui représente au mieux 25,78 % des inscrits disposera de tous les pouvoirs) qu’est la Ve République ne sera pas réformée.

    Vraiment quel désastre cette élection… Quel désastre cette démocratie, ce peuple, ces politiques, ces élites, ces médias, ce pays…

      +12

    Alerter
    • Kasper // 17.04.2022 à 03h07

      Il pourrait y avoir 80% d’abstention que ca ne changerait rien dans le cadre actuel.

      Le vainqueur appliquera son programme sans broncher, sauf évidemment si les abstentionnistes sortent dans la rue, organisent des actes de désobéissance, de boycott, ou d’autres formes de résistance passive pour exprimer la volonté qu’ils n’expriment pas dans les urnes. 35% des français dans la rue ca changerait la donne. mais se contenter de ne juste pas voter ca ne sert à rien.

      L’idée que l’abstention va changer quelque chose c’ est justement ce que quoi Macron compte. « Si vous êtes contre moi, surtout n’allez pas voter, j’en tiendrai compte, promis »…

        +9

      Alerter
      • Samba // 17.04.2022 à 09h33

        La littérature peut partiellement nous soutenir en ces temps difficiles ! Donc un petit conseil de lecture : « La lucidité  » de Saramago, sur une abstention phénoménale. Une fois passée l’inhabituelle technique d’intégrer les dialogues par une simple majuscule, ce livre, comme les autres de cet auteur, est un régal, même s’il a du mal à conclure… mais ne sommes-nous pas dans la même situation !

          +2

        Alerter
      • Incognitototo // 17.04.2022 à 14h41

        @ Kasper

        Oui, je suis d’accord l’abstention ne changera rien… mais est-ce que voter changerait quelque chose aux endroits où personnellement j’attends que cela change ? À mon sens pas plus, d’autant que quelque soit celui ou celle qui sera élu ça sera toujours pire et je n’ai absolument plus envie de rentrer dans des considérations du « moins pire », qui est une impasse politique, conceptuelle et morale.

        Au moins, l’abstention (si elle était massive) poserait la question de la légitimité de l’élu, de l’offre politique … et de la mascarade qu’est cette « démocratie ». Après nos politiques l’entendent ou pas, en font quelque chose ou pas… mais moi je me vois bien dire à tous ces escrocs : qui êtes-vous et que représentez-vous pour m’imposer quoi que ce soit ?

        Oui à l’évidence, le prochain quinquennat se fera dans la rue, du moins s’il reste assez de combattants non lobotomisés.

          +3

        Alerter
        • Han02 // 18.04.2022 à 00h24

          Bonjour Incognitototo,
          L’abstention, même si elle était massive (et elle l’est déjà, non ?) ne poserait la question de la légitimité qu’à nous même, pas à ceux qui seront derrière le vainqueur. Pour moi, Macron n’a jamais été légitime, juste choisi par un panel de milliardaires possesseurs de médias; ça a changé quelque chose ?
          Au passage, pouvez-vous nous indiquer les éléments qui vous incitent à penser que Lepen est fasciste ? Nationaliste ou xénophobe, pas la peine, j’en partage les arguments, mais fasciste … ?

            +1

          Alerter
          • Incognitototo // 18.04.2022 à 02h42

            Outre les éléments que vous rappelez – xénophobie et nationalisme – dès qu’on remet en cause la séparation et la limitation des pouvoirs, c’est assimilable à un fascisme.

            Il faut en outre se rappeler d’où vient ce parti. Outre Ordre Nouveau, les inspirateurs du FN sont Vaugeois, Pujo, Pétain, Laval, Maurras, Poujade… les descendants de l’Action Française et d’autres, encore plus extrémistes.
            Le programme d’enfumage de ce parti et la duplicité de sa cheftaine, qui voudraient nous faire croire à quel point ils sont devenus « fréquentables », ne trompent que ceux qui n’ont jamais réellement eu affaire à eux… du moins tant qu’on ne la retrouve pas (en 2012) en train de participer à Vienne à un bal du FPO qui jusqu’en 1997 affirmait statutairement sa nostalgique de l’ordre nazie : https://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/marine-le-pen-valse-a-vienne-avec-des-pangermanistes_1076264.html

            Depuis qu’il existe, ce parti a changé 16 fois de programme politique sur absolument tous les sujets : économiques, sociétaux, sociaux, et cetera… Sa seule constante programmatique – qui n’a jamais variée – est de vouloir bouter les « étrangers » hors de France et c’est tout. Pour le reste leur entreprise de dédiabolisation leur a fait adopter une proposition et son contraire sans aucun problème du moment que ça peut les faire passer pour des « gentils ». Comme tous les fascistes, la seule chose qui les intéresse est d’arriver au pouvoir, en usant et abusant de toutes les possibilités de manipulation des esprits, après ils s’arrangeront avec leur propre programme. Je vous rappelle à ce propos qu’Hitler n’avait pas annoncé dans son programme qu’ils voulaient assassiner tous les Juifs, les handicapés, les gitans, les homosexuels, les communistes… mais il l’a fait.

            Ce n’est pas parce qu’aujourd’hui, ils essayent par opportunisme de s’approprier Jaurès, de Gaule… et même Tresmontant ou Poincaré qu’ils ont changé… D’ailleurs, toutes ces personnalités honniraient un parti comme le RN. Mais, il faut bien admettre que ça marche (un peu)… et que cela permet surtout à certains de leurs adhérents de se croire portés par des « penseurs », alors que seul leur cerveau reptilien continue de les mouvoir.

            Pour le reste, concernant l’abstention, je vous renvoie à ma réponse à Kasper plus bas.

              +3

            Alerter
      • calal // 17.04.2022 à 15h01

        « Le vainqueur appliquera son programme sans broncher »
        non, puisqu’un des deux n’aura pas de majorite a l’assemblee,sera combattau par les marches financiers,la bce, bruxelles, la cour de justice,le conseil d’etat et le conseil constitutionnel voir meme par des resultats de referendum…
        l’autre pourra nous pisser dessus pendant encore 5 ans et tous les medias nous diront qu’il pleut….

        tout plutot que macron et on recommence a choisir en juin pour les legislatives

          +9

        Alerter
        • Cris Bdx // 17.04.2022 à 17h33

          Elle sera d’autant plus combattu par les institutions françaises, la presse des milliardaires et les instances de l’Union européenne qu’elle aura été élu par une majorité des couches populaires, cette « France d’en bas » (Raffarin), celle qui n’est rien (Macron). Certes les propositions de gauche dans son programme sont interstitielles. Mais les élections sont un outil de lutte, de combat, quasi inutilisé depuis des lustres et MLP pour rester au pouvoir devra tenir de qui celles et ceux qui l’ont élu, en outre il nous reste à remplir l’AN de députés de gauche avec lesquels il faudra être exigeant avant l’élection, càd qu’il faudra les faire vraiment s’engager ( et pourquoi pas un contrat écrit, s’il est assez nuancé pour ne pas être taxé de mandat impératif).

            +3

          Alerter
        • calal // 17.04.2022 à 20h23

          ca y est ca commence :
          https://www.lemonde.fr/politique/article/2022/04/16/marine-le-pen-soupconnee-de-detournement-d-argent-public-dans-un-nouveau-rapport-de-l-office-antifraude-de-l-union-europeenne_6122481_823448.html
          extrait :
          « Dans le détail, l’OLAF pointe plusieurs dépenses jugées suspectes, comme 23 100 euros d’objets promotionnels livrés au siège du parti et qui « semblent avoir été achetés pour le congrès du FN [Front national] à Lyon » en 2014, ou encore 4 107 euros de bouteilles de beaujolais, qui auraient été, selon Mediapart, distribuées par Bruno Gollnisch lors du même congrès. »

          Y en a qui peuvent barboter des millions,personne dit rien et d’autres qui ne pourront meme pas sortir un porte cles…qui est le plus a craindre ?

            +2

          Alerter
        • Kasper // 17.04.2022 à 23h45

          Le sujet était l’abstention.

          Que l’abstention soit à 10% ou 70% MLP appliquera son programme de la même façon, y compris tous les contre pouvoirs que vous mentionnez.

          Quoique… Personnellement comme il n’y a rien dans son programme de nature à faire peur aux bourgeois je pense plutôt qu’on assistera, sitôt son élection, à un retournement de veste général. Prévoir des réflexions du type « elle s’est assagi à l’exercice des responsabilités » « elle habite la fonction »…

          Courtisan c’est un métier, et ca sera elle la patronne avec la haute main sur les marchés publics qui plaisent aux milliardaires patrons de presse. Je compte voter contre Macron néanmoins, je pense qu’on va pouvoir étudier la souplesse de l’oligarchie si MLP gagne.

            +3

          Alerter
          • Incognitototo // 18.04.2022 à 01h25

            @ Kasper

            Des crises financières, une gestion désastreuse d’une crise sanitaire, une guerre… n’ont pas réussi à remettre en cause quoi que ce soit des déchéances sociales, économiques et humaines de notre société, ainsi que la « tatchérisation » à marche forcée de la France.

            Alors si absolument rien n’est de nature à modifier ce qui réduit les populations à subir toujours plus de la même chose, quelle catastrophe provoquera la nécessité qu’il faut tout changer ? L’arrivée d’une facho au pouvoir, je n’y crois pas plus.

            En outre, ça ne vous gêne pas de voter pour une facho, en vous rassurant en plus sur sa « fréquentabilité » ? Je pense que vous ne mesurez pas bien d’où elle est issue, qui elle est et ce qu’elle fera si elle est élue…

            Qui que ce soit qui sera élu pourra se prévaloir de ses voix comme un soutien et un blanc-seing à ses délires personnels.

            Tandis que si l’abstention ne change absolument rien, elle créée néanmoins un nouveau rapport force où celui qui sera élu avec moins de 30 % des inscrits n’aura plus aucune légitimité à faire tout et n’importe quoi… c’est un moyen de rebattre les cartes ou pour le moins d’affoler suffisamment les politiques pour qu’ils se mettent à militer pour un changement de système démocratique (en réalité pour en trouver un qui leur permettra de faire perdurer leur place, et à nous d’être vigilant pour que cela ne se passe pas ainsi).

            Alors, non, personne n’aura ma voix, personne ne pourra s’en prévaloir pour continuer cette mascarade.

              +3

            Alerter
            • Kasper // 18.04.2022 à 02h44

              D’ou sortez vous que je me rassure sur sa frequentabilité ? Je dis exactement le contraire: elle est infréquentable mais les medias bourgeois lui trouveront toutes les qualités quand elle sera aux manettes (faut bien manger).

              On me dit de 2 maux choisissez le moindre, en mon âme et conscience, c’est fait. De toute façon je dois me bouffer l’un des deux. C’est bien beau les postures comme « je ne prend pas part à la mascarade », mais la mascarade à lieu pendant ce temps de toute façon. Macron c’est juste plus possible. On ne reconduit pas un type qui a fait ce quinquennat la, dont la matrice idéologique est que L’ état ne sert à rien, que son job ne sert a rien qu’a engraisser les copains, qui m’a craché à la gueule chaque fois qu’il l’a ouvert pendant 5 ans. Et comme il l’avait dit en 2017, le pen au second tour c’est avant tout le bilan du président sortant.

              [modéré]

                +4

              Alerter
            • Incognitototo // 18.04.2022 à 03h56

              À part les habituels chiens de garde, personne ne vous demande de choisir le « moindre mal ». Et vous pensez quoi, que je n’ai pas autant de récriminations que vous contre cet imposteur de Macron ? Pour autant, je ne vais pas me jeter dans la gueule du loup pour éviter un autre prédateur, ça n’a pas de sens… sauf à vouloir punir l’autre prédateur, mais là ce n’est plus de la politique, juste une expression viscérale incontrôlée, ce qui est loin de ma conception de ce que devrait être la politique.

              Aussi que les prédateurs se débrouillent entre eux, je me désintéresse de leur « combat » et aucun des deux (contrairement à la façon dont votre vote va être interprété) ne pourra dire que je le soutenais ; c’est tout ce qui m’importe.

                +0

              Alerter
            • Kasper // 18.04.2022 à 04h49

              C’est pas les chiens de garde, c’est l’election qui est faite comme ça. Vous allez devoir vous taper l’un des deux. Je le regrette autant que vous.

                +0

              Alerter
            • Incognitototo // 18.04.2022 à 14h43

              Non, elle n’est pas comme ça.

              « Choisir le moins pire » est une intox qui perdure depuis 2002 (qui a fonctionné aussi sur moi). C’est un détournement et une perversion des buts de la Ve République et de son système présidentiel qui voulaient que cette élection soit « la rencontre d’un homme et d’un peuple ».

              À partir du moment où ce système électoral est systématiquement utilisé pour choisir au 1er tour et éliminer au 2e (en réalité, nous forcer la main), nous ne sommes plus du tout dans les buts que s’était fixés la Constitution de la Ve République, et nous ne pouvons plus rien répondre à la question qui nous est initialement posée : qui voulez-vous comme Président ?

              Je reviens donc tout simplement aux fondamentaux de notre Constitution en m’abstenant, et réponds à la question que la loi me pose et seulement à cette question (en sortant en plus des injections tordues de tous ceux qui font perdurer cette perversion du système).

                +0

              Alerter
            • Fulsi // 18.04.2022 à 18h33

              @incognitototo avez vous considérer le vote blanc ? Qui est une claire signification d’un rejet des deux.

                +0

              Alerter
            • Incognitototo // 18.04.2022 à 20h09

              Excusez-moi, Fulsi, pour cette erreur de langage (répétée plusieurs fois en plus) et mon manque de rigueur, je suis confus.

              Ma langue a fourché, je voulais dire voter blanc (en ne glissant aucun bulletin dans l’enveloppe) pas de s’abstenir en ne se déplaçant pas, ce qui peut être interprété comme « étant allé à la pêche ».

              Vous avez donc tout à fait raison et merci de m’avoir obligé à apporter cette importante rectification.

                +0

              Alerter
    • Koui // 17.04.2022 à 18h19

      On est toujours étonné en lisant les comptes rendus secrets des grands dirigeants comme Brejnev, Nixon ou Churchill. Ils disent la même chose que ce qui est affirmé publiquement. Parfois, on se demande même si ils sont pas un peu cons. C’est pareil quand on discute avec des sous fifres genre conseiller de ministre ou député : ils sont sincères. Et quand je discute avec mon ex aussi, c’est pareil, elle s’invente des histoires et fini par les croire, par contre, elle oublie ou minimise beaucoup de choses qui l’arrange pas. Est ce que les criminels se suicident pour échapper aux remords? Pas du tout, ils expliquent avec sincérité que la fillette se comportait en séductrice et que la situation a dérapé. C’est humain.

        +2

      Alerter
  • Fritz // 17.04.2022 à 06h39

    Populiste, Macron ? Quelle plaisanterie ! Ceux qui s’honorent du beau nom de populistes (les défenseurs du peuple) voteront le 24 avril contre ce fondé de pouvoir du Capital néolibéral.

      +10

    Alerter
  • patoche // 17.04.2022 à 08h57

    « Je me demande dit-il si les macronistes ne sont pas en train de préparer l’élection de Le Pen en exaspérant les populations… »
    Il constate ainsi que le rouleau compresseur médiatique pro-Macron rappelle la propagande de 2005 pour le vote « oui » au référendum.

    Il termine ainsi : »J’incite les macronistes à la plus extrême prudence quand ils cherchent à culpabiliser les gens. Parce que ce que je vois autour de moi ce n’est pas des gens qui hésitent entre le vote Macron et l’abstention, c’est des gens qui hésitent entre le l’abstention et le vote Le Pen. »

    Je fais partie de ces mêmes gens et fais le même constat autour de moi. Pas majoritaire mais inexistant il y a 5 ans.

      +9

    Alerter
    • Koui // 17.04.2022 à 18h43

      Le Pen ne fera rien pour les moins riches ni pour la souveraineté de la France car sinon les capitalistes vont la broyer. Elle ne fera même pas son programme anti immigration a cause de l’Europe. Mais il y aura du cochon a tous les repas a la cantine et les arabes et les noirs seront ciblés par la police en toute impunité. France Inter et A2 seront vendus a Bolloré et les islamogauchistes chasses de l’éducation nationale. Elle baissera les taxes sur les carburants. Du coup, elle sera réélue. Je préfère Macron, puisque j’ai le choix, et vous devriez faire même sinon il va se passer des choses pas très jolies pour un certain nombre de personnes.

        +1

      Alerter
      • Han02 // 18.04.2022 à 00h31

        Koui, vous pouvez commencer votre paragraphe par Macron, et à part le cochon à la cantine, tout y est encore plus vrai (et même prévu comme l’audiovisuel à Bolloré ou un autre parasite du même tonneau).
        Et les choses pas jolies pour un certain nombre de personnes, et bien ça sera pour tout le monde.

          +2

        Alerter
      • calal // 18.04.2022 à 08h06

        « Mais il y aura du cochon a tous les repas a la cantine et les arabes et les noirs seront ciblés par la police en toute impunité. »
        – y aura des proces a tous les etages par les avocats des associations « humanitaires » contre tout ce que marine essaiera de faire. Regardez ce qui c’est passe en italie quand salvini a ete au pouvoir :le parcours judiciaire du premier immigre clandestin que salvini a voulu renvoye n’a pas ete encore fini que son mandat etait deja fini. Trump n’a rien pu faire pour le mur a la frontiere entre le mexique et les usa.
        – je suis blanc et je suis controle par la police nationale,la gendarmerie et la police municipale: dimanche j’ai failli me prendre une prune parce que je roulais a 72 km/h a la place de 70 (90 km/h->80->70…).On est tous fliques,pas que les « noirs »…

          +3

        Alerter
  • Koui // 17.04.2022 à 09h24

    Ce qui m’a frappé, c’est la description d’une structure politique autour de 3 démagogues. Quoique melenchonien décidé, je n’ai pas pris au sérieux le programme lfi qui ne prévoit que des dépenses. Les 2 autres ont un programme économique tout aussi démagogique.

    J’ai apprécié la conversion de Todd a la thèse berruryene de la sincérité des élites car j’en suis aussi convaincu. Pour moi aussi, les gens sont sincères même si leurs croyances correspondent généralement a ce qu’ils croient être leur intérêt. Ainsi, Bush croyait vraiment aux armes de destruction massive irakiennes. Les dirigeants soviétiques croyaient a la supériorité du système soviétique jusqu’à ce qu’ils n’y croient plus et décident de se rallier au système capitaliste démocratique. Il y a un travail à faire pour comprendre comment les humains parviennent à se convaincre que leur intérêt correspond à la justice et à la vérité. Comment se fait l’oblitération des faits gênants et la sacralisation des faits « pertinents » puis la réécriture lorsqu’il faut changer de direction ?

    Par contre Todd me semble trop confiant dans la solidité de l’électorat lfi. Mélenchon va s’effacer et rien ne dit que l’électorat de gauche se rassemblera a nouveau. Il y a tellement de clivages sur des sujets accessoires (nucléaire, voile…) Et tellement peu de clarté sur les sujets centraux (économie, ue, OTAN …).

    Il me semble que la décomposition politique de la gauche n’est pas terminée. La sortie du leader charismatique va nous laisser seuls face à notre incapacité à repenser clairement nos objectifs politiques.

      +5

    Alerter
    • Kasper // 17.04.2022 à 09h38

      J’ai vraiment du mal avec la sincérité des élites. Mélenchon ou le pen, pourquoi pas.

      Mais quand par exemple un Bruno Lemaire déclare « ne vous inquiétez pas, Mc Kinsey paiera tous les impôts qu’il doit » alors qu’il sait parfaitement que le problème n’est pas que la firme ait fraudé, mais qu’elle n’a, légalement, aucun impôt à payer grâce à un montage financier de ses filiales au sein des paradis fiscaux dans l’UE, et que « tous les impôts qu’il doit », ca monte à très exactement 0 euros 0 centimes, il est clair que ce type la ne travaille pas dans notre intérêt.

      Il serait sincère il dirait « ils doivent 0, c’est légal et ca dynamise l’économie européenne, donc la notre. Il faut penser au niveau européen. » Etc… S’il pensait que c’est ca le mieux pour nous tous, que sa mission consiste en cela, qu’il nous doit la transparence car il travaille pour nous, il devrait le dire.

      Il essaye clairement de nous embrouiller, parce qu’il sait qu’il travaille à notre détriment. Il ne peut pas être sincère.

        +5

      Alerter
      • Koui // 17.04.2022 à 17h52

        Lemaire croit que ce qui est reproché à McKinsey, c’est de ne pas payer les impôts qu’il doit. La fraude légale, la corruption légale, pour lui, ce n’est pas Mal, c’est juste malin. Mais pour nous qui ne sommes pas théologien, le Malin et le Mal, c’est pareil.

          +0

        Alerter
        • Kasper // 17.04.2022 à 23h57

          Si c’ était le cas il dirait « mckinsey a payé tous les impots qu’il doit ». Il ne pretendrait pas se saisir du dossier pour agir. La c’est clairement une manoeuvre dilatoire, ou il prétend agir alors qu’il s’agira pas.

          On ne peut pas qualifier quelqu’un qui fait ca de sincère.

            +3

          Alerter
    • patoche // 17.04.2022 à 10h12

      Faux. le programme économique de LFI contenait un volet recettes détaillé. Le tout précisé dans une vidéo en live de 3 heures en présence d’ invités néo-libéraux qui purent apporter la contradiction.
      https://www.youtube.com/watch?v=dxlwKdKSAtg

      Plus bidonnant. Les élites du camp bourgeois croiraient à leur propagande. Bush croyait aux armes de destructions massives, Powel aussi?
      Le père Bush ancien directeur de la CIA croyait aux couveuses débranchées de Saddam.
      etc.

        +14

      Alerter
      • Koui // 17.04.2022 à 17h54

        Ça m’a pas marqué en tout cas, les recettes nouvelles. Je vais chercher.

          +0

        Alerter
  • calal // 17.04.2022 à 17h25

    quelques commentaires sur l’interview:
    – » la difference du vote entre le pen et melenchon c’est sur la question de l’immigration »: je crois que c’est plutot que ceux qui votent melenchon croient encore au decor plante par les medias tandis que le vote marine devient completement « complotiste ».
    -je regrette que todd n’ait pas parle des DOM TOM: j’interprete le bon score de melenchon dans les dom tom au premier tour comme le resultat de l’intersection entre le cote « non raciste » de la gauche avec un aspect « liberte vaccinal ». Donc au deuxieme tour,que choisiront les DOM TOM entre une marine « anti obligation vaccinale » mais « raciste » (selon les medias) et un macron « tolerant pour tous sauf pour les anti vaxx »?
    – les eduques qui votent melenchon (bac+5 « pauvres ») me semblent etre le parallele avec les diplomes us qui croulent sous le poids de leur pret etudiant et de l’inadequation entre leur diplome et les realites de l’economie.
    – vers la fin Todd se lache et lache le mot « gerontocratie » …
    -« en france les problemes ne sont pas si graves et on va vers une homogeneisation de la societe »: on a surtout 5 ou 10 ans de retard sur les usa pour avoir la meme simplification sociale  » soit tu fais partie des 1%, soit tu fais partie des 99% »…

    Sincerite des elites, sincerite d’emmanuel Todd ou trahison des clercs et des elites, je m’interroge…

      +0

    Alerter
  • Alma // 17.04.2022 à 20h05

    Todd a produit des livres forts, sur les systèmes familiaux, l’illusion économique… Après la démocratie m’a vraiment marquée. Mais ce n’est vraiment pas un politique. Il passe tout le temps à côté de ce qui est vraiment en jeu: il s’est réjoui de la victoire de Trump, a trouvé que les USA allaient beaucoup mieux que nous démocratiquement, maintenant il dit l’inverse. Il a traité Mélenchon d’identitaire (???) à cause de son idée de créolisation, l’a toujours regardé avec mépris, alors que quelques soient ses défauts, Mélenchon permet une vraie recomposition sur de vraies bases de gauche. Bon, il le reconnaît du bout des lèvres. Par ailleurs, et cela m’énerve plus, on voit qu’il n’est plus dans aucune lutte concrète et physique (ni arabe ni noir) pour considérer qu’un appareil d’état aux mains de l’extrême-droite, ce ne serait rien de grave. J’espère que sans s’illusionner sur le vote, il n’y en aura pas trop comme lui pour se complaire dans un abstentionnisme de dandy, dont il ne comprend pas le caractère luxueux. (J’allais oublier: il a fait un livre péremptoire et inutile sur le féminisme, en n’ayant lu à peu près que Beauvoir et Butler, bref il se finkelkrautise. Dommage, vraiment!

      +2

    Alerter
  • Dissonance // 18.04.2022 à 01h40

    J’invite Emmanuel Todd à se pencher plus en détail sur le cas breton. Il y découvrira probablement que son analyse n’est pas tout à fait juste, et que le vote Macron se concentre essentiellement sur les côtes et dans les grandes agglomérations, tandis que dans le centre, beaucoup plus rural, ce sont les votes Le Pen et Mélenchon qui s’imposent (Une carte détaillée des votes établie par Ouest-France illustre cela assez nettement). En effet le centre souffre depuis de nombreuses décennies maintenant de la désertification (ce qui dit tout et rien à la fois), c’est à dire d’une déliquescence du tissu économique et industriel conduisant à un exode de la population active, et d’une mutation profonde de l’économie bretonne dans son ensemble d’un modèle agricole et industriel vers un modèle tertiaire et notamment de tourisme, qui bénéficie évidemment d’avantage aux villes et aux côtes, laissant le centre pratiquement exsangue.

    Il faut donc considérer qu’il n’existe plus une Bretagne, mais au moins deux, voir trois, car même les votes Mélenchon et Le Pen sont assez distinctement répartis: Le Centre-Ouest plutôt favorable à Mélenchon tandis que le Centre-Est vote plutot Le Pen. Un intelllectuel aussi aigu que Todd saurait probablement expliquer mieux que moi cette variation entre Haute et Basse Bretagne.

      +3

    Alerter
    • Samba // 18.04.2022 à 09h54

      Est-ce vraiment nouveau qu’il y ait plusieurs Bretagne, et ça vient de loin, à commencer par l’Armor et l’Argoat ? Toute analyse globalisante passera â côté de nuances affinantes. Qui croit que tous les humains d’une même région, d’un même pays, d’une même culture, pensent la même chose ? Par contre la situation géographique, le niveau d’éducation, l’âge, sont des critères de réflexion essentiels, notamment pour une élection s’appuyant sur les peurs… autre critère capîtal soigneusement entretenu par des médias médiocres et/ou serviles qu’il conviendrait d’étudier plus sérieusement.

        +1

      Alerter
      • Dissonance // 18.04.2022 à 15h41

        Précisément, en observant plus en détail la situation bretonne, on constate des phénomènes qui sont plus que des nuances par rapport à l’analyse de Todd. Le fait que la population active, particulièrement les jeunes diplômés, fuit le centre pour les grandes agglomérations et les côtes, y laisse donc une population de retraités et de personnes moins éduquées. Or celle-ci ne vote pas Macron, à l’inverse de ce qu’affirme Todd dans sa lecture totalisante de la situation dans le grand Ouest.

          +1

        Alerter
        • Cévéyanh // 19.04.2022 à 23h22

          Pourquoi des retraités de la Bretagne ne voteraient-illes pas Macron ? Illes ne sont pas toustes originaire de la région. Il y a aussi beaucoup de personnes, d’autres régions, venant prendre leur retraite en Bretagne. D’après l’INSEE, en 2014, la Bretagne est attractive pour des retraités et des actifs âgés des autres régions de France surtout de la Loire et de l’Ile-de-France. Cela peut expliquer que Macron est arrivé en tête dans cette région. https://www.insee.fr/fr/statistiques/2880138

            +0

          Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications