Les Crises Les Crises
14.août.201914.8.2019 // Les Crises

Le Pakistan face au défi du monde post occidental et de l’Eurasie. Par René Naba

Merci 64
Je commente
J'envoie

Source :René Naba, 31-07-2019

«Le Pakistan face au défi du monde post occidental et de l’Eurasie», le dernier ouvrage de René Naba (Editions Golias).

René Naba fera la présentation de son dernier ouvrage «Le Pakistan face au défi du monde post-occidental et de l’Eurasie (Editions Golias) :

le 26 Avril 2019 à Genève

à l’occasion d’un colloque intitulé «Paix et Religion» qui se tiendra au «Centre International Réformé John Knox».

Centre d’étude et de conférence, le Centre Réformé John Knox est situé à l’adresse suivante:
Chemin des Crêts-de-Pregny 27, 1218 Le Grand-Saconnex, Suisse

«Le Pakistan face au défi du monde post occidental et de l’Eurasie» est le premier ouvrage en langue française sur la nouvelle orientation stratégique amorcée par le Pakistan, sous l’égide d’Imran Khan Niazi.

Première République islamique de l’histoire, le Pakistan, un pays tout entier voué à l’Islam, a longtemps fait office de «body guard» de la dynastie wahhabite, le gardien des lieux saints de l’Islam, l’incubateur absolu du terrorisme islamique. Mais, face au double défi représenté par le «Monde post occidental» et l’Eurasie, marqué par la montée en puissance de l’Asie au premier rang des continents de par son importance économique et démographique, le «pays des purs» tend à abandonner sa fonction hideuse de base arrière du djihadisme planétaire pour un rôle plus valorisant de partenaire stratégique de la Chine, via le projet OBOR, la première puissance mondiale en devenir. Un bouleversement stratégique radical. La vengeance des grands empires terrestres euro-asiatiques.

Tables des matières
Prologue: Au commencement était l’Islam
  1. Allahabad, Islamabad, Faisalabad
  2. L’Inde versus Pakistan: Démocratie versus Dictature
  3. Le Cachemire: abcès de fixation
Chapitre I: La créance du Monde musulman à l’égard de l’Occident
  1. L’Islam une religion un déploiement planétaire de dimension stratégique
  2. Pakistan, Israël: L’Occident et l’instrumentalisation de la religion pour la promotion des états amis.
  3. L’Occident et l’instrumentalisation de l’Islam comme arme de combat contre l’athéisme de l’Union Soviétique
Chapitre II: De la problématique sunnite-chiite: Vertébrés contre Reptiles
  1. La thématique du martyr et le postulat inhérent de la «défense des opprimés»
  2. Le positionnement géostratégique du déploiement démographique chiite.
  3. L’imaginaire et son carburant
  4. De la notion de «Révolution islamique», du «seuil nucléaire», et de la «dissuasion asymétrique».
  5. L’Iran, Une menace pour le Monde arabe ou un cas d’école?
  6. Le jeu de la France et la fable du nucléaire israélien
  7. Le différentiel de comportement entre l’Iran et le Monde arabe.
Chapitre III: Benazir Bhutto: Un fantasme exotique absolu pour les intellectuels occidentaux.
  1. Le Pakistan et la décapitation du leadership chiite via le Clan Bhutto
  2. La duplicité du discours occidental à propos de Rafic Hariri et de Benazir Bhutto
  3. Encadré Al Ahmadiyah: Une singularité dans le paysage islamique
Chapitre IV: «Shining India», l’Inde, un «swing state», un pays de rêves mais non de rêveurs.
  1. L’Inde, un palmarès prestigieux
  2. L’Inde, premier pays musulman au Monde par la densité de sa population
  3. Inde-Monde arabe: Divergences ou convergences?
  4. L’Inde, un swing state
  5. L’environnement djihadiste de l’Inde
Chapitre V: Le testament d’Auguste
  1. 2001-2018: Deux décennies qui ont signé la fin de six siècles d’hégémonie absolue occidentale sur le reste de la planète
  2. Les guerres d’Afghanistan et d’Irak: une stratégie cathartique
  3. L’hécatombe de la Guerre d’Irak
  4. La guerre de Syrie: Une réédition d’un mauvais scénario
  5. L’hécatombe du côté occidental (Hillary Clinton, David Cameron, François Hollande, Laurent Fabius)
  6. L’hécatombe du côté islamiste et arabe (Turquie, Arabie saoudite, Qatar, l’opposition off-shore syrienne, la Confrérie des Frères Musulmans)
Chapitre VI: Le Pakistan: De «body guard» de la dynastie wahhabite au partenaire de l’OBOR chinois
  1. Imran Khan Nizai, maître d’œuvre de la révision déchirante du partenariat du Pakistan avec ses alliés de la guerre anti soviétique d’Afghanistan.
  2. Le Mic Mac des Etats Unis à l’égard du Pakistan: Oussama Ben Laden et Abdul Qadeer Khan.
  3. Pakistan: Fin de non-recevoir à une réédition du schéma afghan contre l’Iran.
  4. Le «grand jeu afghan» pour un «grand Moyen Orient»: un bilan calamiteux.
  5. Le précédent du Kurdistan irakien en tandem avec les Israéliens.
  6. Le projet saoudo-américain contre l’Iran: Les baloutches, des «combustibles de guerre», attisés par un MOCC
  7. Un «Monde post occidental», selon l’expression de Serguei Lavrof, ministre russe des Affaires étrangères
    A – L’Iran: un grand décideur régional
    B- L’Inde
    C- La Russie: En marche forcée vers l’Eurasie.
  8. Gawar, le point d’achoppement de la stratégie saoudo américaine de l’Iran
  9. Le projet OBOR ou La nouvelle route de la soie de la Chine.
  10. Les «Muslim Belt» et le levier djihadiste Ouïghour.
    A- La Turquie et les Etats Unis, parrains occultes du PIT
    B- La duplicité de la Turquie
    C- La terminologie marxiste en guise d’habillage juridique au tournant
    D- La guerre de Syrie, le révélateur du PIT
    E- Renforcement de la présence militaire russe et percée stratégique majeure de la Chine en Méditerranée
    F – Chine: La Syrie, un réceptacle au terrorisme mondial
    G- La problématique ouïghoure.
  11. L’environnement djihadiste de l’Inde et son basculement vers Israël.
  12. La défection de trois pays musulmans alliés de l’Occident
Epilogue: De la «théorie des anneaux maritimes» au groupe de Shanghai

Source :René Naba, 31-07-2019

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

RGT // 14.08.2019 à 08h19

Euuuh…

Vous ne pensez pas y aller un peu fort ?

Quand à l’époque des croisades les occidentaux en étaient encore à l’âge de la pierre taillée ++, les musulmans (qui étaient à l’époque largement plus ouverts qu’ils ne le sont actuellement) progressaient à grande vitesse vers la connaissance en s’inspirant des auteurs grecs certes, mais en découvrant AUSSI de très nombreux principes scientifiques et en inventant de nouvelles techniques.

Ensuite il y a eu les croisades qui ont fini d’exploser le peu de savoir acquis de l’antiquité (chute de Constantinople) puis la lente progression de l’expansion occidentale qui a tout balayé sur son chemin.

N’oublions surtout pas que l’intégrisme religieux a été fortement favorisé par les occidentaux qui ont bien compris que c’était leur meilleur allié pour faire retourner leurs concurrent vers les “âges sombres” de la croyance en des divinités de pacotille qui ne toléraient (du moins leurs “représentants divins”) aucune évolution intellectuelle.
Les occidentaux ayant connu ces dérives de l’intégrisme religieux ils étaient en bonne position pour les imposer à tous ceux qui pouvaient porter ombrage à leur domination.

Mais l’islam n’est pas homogène et il n’y a pas que des wahhabites dégénérés parmi les musulmans.
Regardez simplement les chiites qui sont à l’opposé de nos “amis” saoudiens et dont la principale cause d’ostracisation tient surtout à leur “valeurs” totalement opposées à celles des pétromonarchies.

Exemple : Abattre un drone US ultra-moderne avec du matériel 100% local.
Sans parler de la condition féminine.

25 réactions et commentaires

  • Océan de sagesse // 14.08.2019 à 07h34

    J’ai toujours beaucoup de mal avec la théorie du monde “post occidental ”
    Vous connaissez beaucoup d’autres régions de la planète ou les gens se réfugient en masse ?
    Le Pakistan cette région la plus arriérée du monde par exemple ?

    • Shock // 14.08.2019 à 07h47

      “Vous connaissez beaucoup d’autres régions de la planète ou les gens se réfugient en masse ?”

      C’est très justement le symptôme que s’en est fini du monde occidental, autrement dit de la toute puissance de l’occident, car pour fonctionner il a besoin de cette main d’oeuvre de va-nu-pieds après avoir soldé des pans entiers de son industrie.

      • Océan de sagesse // 14.08.2019 à 07h54

        La force d’une nation c’est son savoir ,pas ses trolls complotistes !

        • Shock // 14.08.2019 à 08h29

          Par vos propos passéistes, vous représentez le vieux monde en pleine déliquescence morale et spirituelle. Le troll c’est celui qui n’a rien à dire mais le dit quand même, généralement en une ou deux lignes. A bon entendeur.

    • rene naba // 14.08.2019 à 08h06

      Ocean de sagesse ou puit d’ignorance ?? Monde post occidental signifie un monde qui succède à un monde caractérisé par six siècles d’hégémonie occidentale sur le reste de la planète, marqué la colonisation de la quasi totalité de la planète, la traite négrière, l’élaboration des grands principes qui régissent le droit international (liberté de navigation, liberté du commerce etc..),. Le monde post occidental va céder la place à un monde multipolaire
      Océan de sagesse, Le Pakistan est à la veille d’une mutation stratégique importante, qui va jusstement contribuer à la mutation vers le monde occidental. Fer de lance du combat anti .

      • Madudu // 14.08.2019 à 14h33

        Sans m’associer aux propos de “Océan de sagesse”, il me semble qu’opposer projet multipolaire et “occident” est un contre-sens.

        Le projet multipolaire est d’inspiration française, donc “occidentale”, puisqu’il ne s’agit guère que de mettre en pratique la charte de l’ONU et donc de refuser un ordre international dominé arbitrairement par une ou deux puissances (ou blocs).

        Par ailleurs la multipolarité est peu compatible avec la vision du monde anglo-saxonne, actuellement dominante, dans laquelle il n’existe pas de peuples rassemblés autour de leurs biens communs respectifs qu’ils organisent et administrent à travers leurs états respectifs.

        Dans le monde anglo-saxon il n’existe que des intérêts particuliers et divergents dont le libre cours débouche sur une harmonie générale et sur un progrès. Dans ce monde les états ne sont là que pour assurer aux individus et au capital les libertés nécessaires au libre combat de tous contre tous, comme le respect de la propriété privée, des contrats, de l’ordre public, la liberté de circulation des capitaux, des marchandises, etc.

        En ce sens la multipolarité et l’impérialisme anglo-saxon portent des visions du monde très différentes, mais pour autant toutes deux sont issues d’Europe Occidentale. Si l’on veut voir dans leurs origines respectives la source de leurs si grandes différences, l’on peut remarquer que l’une vient du monde latin et s’est diffusée presque partout, que l’autre vient du monde anglo-saxon et n’a pas connue une grande diffusion malgré l’extension prise par les empires britannique puis US.

    • bojahir // 14.08.2019 à 14h24

      Comme si votre monde occidental (parfait) ne comportait pas, lui-aussi, d’innombrables zones d’ombre et d’arriération. Arrêtons la doxa.

  • Océan de sagesse // 14.08.2019 à 07h47

    Pas UNE SEULE découverte scientifique n’est faite et ne sera jamais faite par le monde musulman , il n’aucun avenir !

    • Shock // 14.08.2019 à 07h51

      Il n’a pas besoin de découvertes, il lui suffit d’avoir du pétrole et des mercenaires chair à canon pour faire le sale boulot des autres.

    • RGT // 14.08.2019 à 08h19

      Euuuh…

      Vous ne pensez pas y aller un peu fort ?

      Quand à l’époque des croisades les occidentaux en étaient encore à l’âge de la pierre taillée ++, les musulmans (qui étaient à l’époque largement plus ouverts qu’ils ne le sont actuellement) progressaient à grande vitesse vers la connaissance en s’inspirant des auteurs grecs certes, mais en découvrant AUSSI de très nombreux principes scientifiques et en inventant de nouvelles techniques.

      Ensuite il y a eu les croisades qui ont fini d’exploser le peu de savoir acquis de l’antiquité (chute de Constantinople) puis la lente progression de l’expansion occidentale qui a tout balayé sur son chemin.

      N’oublions surtout pas que l’intégrisme religieux a été fortement favorisé par les occidentaux qui ont bien compris que c’était leur meilleur allié pour faire retourner leurs concurrent vers les “âges sombres” de la croyance en des divinités de pacotille qui ne toléraient (du moins leurs “représentants divins”) aucune évolution intellectuelle.
      Les occidentaux ayant connu ces dérives de l’intégrisme religieux ils étaient en bonne position pour les imposer à tous ceux qui pouvaient porter ombrage à leur domination.

      Mais l’islam n’est pas homogène et il n’y a pas que des wahhabites dégénérés parmi les musulmans.
      Regardez simplement les chiites qui sont à l’opposé de nos “amis” saoudiens et dont la principale cause d’ostracisation tient surtout à leur “valeurs” totalement opposées à celles des pétromonarchies.

      Exemple : Abattre un drone US ultra-moderne avec du matériel 100% local.
      Sans parler de la condition féminine.

      • Fritz // 14.08.2019 à 09h29

        Les Occidentaux en étaient encore à l’âge de la pierre taillée au temps des croisades ?
        Si ç’avait été le cas, Jérusalem n’aurait pas été prise en 1099.

        Plus sérieusement, les XIe et XIIe siècles ont jeté les bases de la future expansion européenne : c’est l’époque où les famines disparaissent, où les villages se multiplient, où la circulation monétaire reprend (en partie depuis le Maroc, je vous l’accorde), sans parler des villes et des cathédrales qui se construisent.

        Quant à l’expansion européenne des XVIe et XVIIe siècles, elle correspond à une époque fortement religieuse (Réforme et Contre-Réforme). On cite toujours Galilée pour opposer modernité savante et obscurantisme religieux, mais on oublie Kepler, savant et croyant.

      • JBB // 14.08.2019 à 22h00

        Ils sont aussi très forts pour emprisonner les femmes qui refusent de se voiler.

      • Les Mouches // 15.08.2019 à 17h04

        L’intégrisme religieux totalement manipulé par l’Occident est un joli fantasme aussi.
        Comme si dans les siècles d’Histoire qui nous ont précédé, il n’y avait pas eut de musulmans intégristes…allez voir les pratiques ottomanes sur certaines périodes, je ne crois pas qu’il y ait eut de “manipulation occidentale”.
        Il est dangereux d’associer l’intégrisme uniquement à un outil crée par des officines néo-cons, il y a des vrais conflits ethniques et l’hydre de la Ligue Islamique Mondiale par exemple échappe à tout contrôle, vous me direz que la créature a échappé à son maître…peut-être mais le résultat est bien que le risque de conflit ethnique grimpe à grande vitesse.

    • Fano // 14.08.2019 à 10h48

      L Iran est le 4 deposant de brevet de l asie .
      Il y a eu 14 ou 19 prix Nobel dans le monde islamique .
      Toute les civilisation ont des phases .
      Je ne vois absolument pas ni des exemples du passe ni dans les soubresauts actuel ce qui peu justifie votre position .
      Sans compte qu une Parti de l Europe est musulmans dans les Balkans et le caucase .
      20% de la population de russie est musulmans donc quant on voit les succes de l Iran qui implique que le fait d etre musulmans n est pas un freins a l esprit scientifique ni au progres . La superiorite de l accident est conjecturel ,elle n est pas innee.
      Donc quant la conjoncture change le reste change Aussie.

    • manant // 14.08.2019 à 12h37

      Vous demandez-vous parfois , en prenant un peu de recul, où les découvertes scientifiques occidentales ont conduit le monde ? Est-on moins malade ? Mange-t-on mieux ? Est-on plus instruit ?
      Est-on plus heureux ? La planète ne risque-t-elle rien ? L’espèce humaine est-elle moins menacée ? Et les autres formes de vie sont-elles en sécurité ? L’eau est-il plus pur ? L’air moins pollué ? La peste a été vaincue, mais qu’en est-il du cancer ? Est-on devenu plus intelligent ? Plus moral ? La famine a-t-elle été éradiquée ?
      Je parle, bien sûr, en pensant à la majorité des humains.

      • jp // 14.08.2019 à 14h01

        je suis encore plus pessimiste que vous :

        La peste est toujours en activité à Madagascar et ……. en Californie (sous forme bubonique à LA).

        La famine augmente “Selon un rapport de l’ONU, la faim dans le monde continue d’augmenter. 821 millions de personnes souffrent à présent de la faim et plus de 150 millions d’enfants accusent des retards de croissance”
        https://www.who.int/fr/news-room/detail/11-09-2018-global-hunger-continues-to-rise—new-un-report-says

        L’eau de surface en France est contaminée par divers polluants à > 80%. etc.

        Passons sur Fukushima sinon autant aller se pendre

      • Les Mouches // 15.08.2019 à 16h59

        Du globalisme avec des questions bien complexes qui pour chacune d’elle mériterait une conférence détaillée…le tout avec évidemment un aspect “humanité toute entière” ridicule puisque les situations changent beaucoup selon les régions…[modéré]
        Oui la médecine, la science, les transports, les loisirs, les conditions sociales, l’accès aux soins est bien meilleur qu’auparavant (avant les découvertes occidentales que vous semblez tant haïr).
        Les histoires de pollution sont à prendre avec beaucoup de pincettes…d’abord elles ne sont pas nées récemment, déjà la Rome antique était sale et pleine de maladies et ensuite ceux qui font la morale étant souvent les premiers à dépenser à chaque solde pour s’acheter des biens fabriquer par des esclaves à l’autre bout du monde….ou à sauter dans le premier avion parce que “c’est pas cher” , etc…
        [modéré]

        • manant // 16.08.2019 à 10h53

          Il ne faut pas prendre la mouche comme cela. Le propos ne vise pas la science en tant que telle, mais l’usage qui en est fait. Les exemples donnés servent de repères dans une chaîne qui conduit à la disparition des espèces et menace l’espèce humaine. Ce n’est pas un problème d’hygiène (saleté) mais de dysfonctionnements introduits par des habitudes d’exploitation intensive des ressources, favorisées par des développements technologiques. Quant à l’humanité tout entière, c’est nous tous qui ne sommes pas impliqués par les choix des minorités dirigeantes ayant conduit à ces résultats.

          • aynrand // 17.08.2019 à 05h39

            Vous faites partie de ceux qui bénéficient de ces choix même s’ils ne sont pas étendus à l’ensemble de la planète. L’espérance de vie est en constante augmentation dans tous les pays du monde même si elle reste inégale.

      • aynrand // 17.08.2019 à 05h30

        Il suffit de parcourir un livre de médecine (avec illustrations) pour découvrir l’horreur de la médecine et de la chirurgie du 19 ième siècle. Pensez donc à ca si un jour vous devez passer un IRM.
        En 1950 l’espérance de vie était de 55 ans, les gens décédaient de septicémie, la chirurgie cardiaque n’existait pas pas plus que les prothèses de la hanche, quelques exemples.

        Au Moyen-Age l’espérance de vie était de 25 années.

        C’était mieux au bon vieux temps.

        • RGT // 19.08.2019 à 11h22

          “Au Moyen-Age l’espérance de vie était de 25 années”…

          L’espérance de vie est calculée à la naissance…

          Si la moitié des enfants meurent à la naissance ou peu de temps après, ceux qui “restent” ont une espérance de vie d’au moins 50 ans.

          N’oublions jamais que la mortalité infantile est un phénomène tout à fait NATUREL.
          De nombreux enfants ont des problèmes de santé à la naissance qui les rendent inaptes à survivre.
          Les progrès de la médecine ont permis de s’affranchir de ce “problème” (dramatique pour les parents j’en conviens) mais qui se traduit au final (hélas) par l’arrêt de la “sélection naturelle” et un affaiblissement de l’espèce.

          Je suis totalement opposé à l’eugénisme (qui est une aberration totale) mais les personnes qui vivaient au moyen-âge et atteignaient l’âge adulte (de se reproduire) étaient largement plus résistants que la population actuelle.

          Il en va de même dans tous les pays qui ne sont pas fortement médicalisés sur cette planète.
          Les progrès de la médecine sont positifs car ils permettent de soigner des personnes malades, mais malheureusement en permettant à des personnes faibles de survivre et de transmettre un patrimoine génétique peu favorable à l’espèce.

          C’est bien là le coût à payer.
          Ensuite, la discussion sur “l’étique” de sauver à tout prix des personnes qui n’auraient pas pu survivre est un casse-tête insurmontable et un débat dans lequel je ne préfère pas me lancer.

          Dernier point : Enfant, j’étais plutôt maigre et rachitique mais je n’ai JAMAIS été malade (même pas un rhume – en cas d’épidémie à l’école j’étais le SEUL qui n’était pas malade).

          il a fallu que j’atteigne 40 ans pour attraper… La varicelle !!!
          Et depuis, RIEN, hormis des blessures qui cicatrisent très vite et sans aucune intervention.

          Et mes enfants sont comme moi : Ils sont très résistants.
          Par contre leur mère est un “aspirateur à virus” et attrape tout ce qui traîne à proximité. Heureusement nous sommes là pour la soigner.

    • Vince // 15.08.2019 à 23h28

      Et le zéro ça vient d’ou, c’est ricola ?

      La chirurgie, la brosse à dent, la première université du monde, l’appareil Photo, la distillation de l’alcool (al-Kindī), la faillence, les échecs, le vilebrequin (Banū Mūsā), les vannes, l’etanol (Muhammad ibn Zakariya al-Razi), les chaînes alimentaires (Al-Jahiz), le verre (Abbas ibn Firnas), le savon (Muhammad ibn Zakariya al-Razi), la psychiatrie (Ahmad ibn Tulun), l’algèbre et le premier algorithme (al-Khwarizmi, 813), l’acide chlorhydrique (Jabir ibn Hayyan), le précurseur de l’acide base, la classification des éléments, le kérosène (Rhazes), la sélection naturelle (Al-Jahiz), l’acide nitrique et sulfurique (Zakariya al-Razi), les planétariums (Abbas ibn Firnas), la seringue (al Mawsili), la suite de Thabit, le moulin à vent, le binôme de Newton bien avant Newton (Al-Karaji), le stylo plume, la loie de l’inertie, le triangle de Pascal avant même qu’il ne naisse (Al-Karaji), de même pour Snell-Descartes (Ibn Sahl), le sextant, les factions décimales, les hyperboles, la loupe, la preuve par l’absurde…

  • Fritz // 14.08.2019 à 09h49

    Les Occidentaux en étaient encore à l’âge de la pierre taillée au temps des croisades ?
    Si ç’avait été le cas, Jérusalem n’aurait pas été prise en 1099.

    Plus sérieusement, les XIe et XIIe siècles ont jeté les bases de la future expansion européenne : c’est l’époque où les famines disparaissent, où les villages se multiplient, où la circulation monétaire reprend (en partie depuis le Maroc, je vous l’accorde), sans parler des villes et des cathédrales qui se construisent.

    Quant à l’expansion européenne des XVIe et XVIIe siècles, elle correspond à une époque fortement religieuse (Réforme et Contre-Réforme). On cite toujours Galilée pour opposer modernité savante et obscurantisme religieux, mais on oublie Kepler, savant et croyant.

  • Kokoba // 14.08.2019 à 14h08

    Un article qui donne juste la table des matières d’un livre ?
    On est sensé en déduire quoi ?

    Le sujet à l’air intéressant mais il y a quelques détails qui me font peur :
    – un pays tout entier voué à l’Islam
    – l’incubateur absolu du terrorisme islamique
    – sa fonction hideuse de base arrière du djihadisme planétaire
    – Démocratie versus Dictature
    – La créance du Monde musulman à l’égard de l’Occident
    – Vertébrés contre Reptiles

    Je ne connais pas ce René Naba mais j’ai comme un doute sur la neutralité de sa pensée…
    (après, c’est peut-être un très bon livre, le sujet est intéressant)

  • Nicolas // 14.08.2019 à 17h32

    “Vertébrés contre Reptiles”
    Je ne sais pas bien ce que ça peut vouloir dire mais ça me fait penser que depuis 2 jours sur Dilbert il y a le “Bad analogy guy”.
    J’espère que M. Naba est au courant que les reptiles sont des vertébrés… Sinon j’aurais fait une bonne analogie.

  • Afficher tous les commentaires

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Charte de modérations des commentaires

Et recevez nos publications