Les Crises Les Crises
23.février.201923.2.2019 // Les Crises

Les gilets-jaunes votent Hitler. Par Michel Onfray

Merci 1321
J'envoie

Source : Michel Onfray, 14-02-2019

Michel Onfray lit le texte qu’il a écrit lors de l’acte XIII du mouvement des gilets-jaunes afin de dénoncer le procédé des macroniens qui essaient de faire passer toute critique du système, et singulièrement de l’UE, pour du néo-nazisme.

Voir la vidéo ici

Source : Michel Onfray, 14-02-2019

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

lemoine001 // 23.02.2019 à 09h16

Il serait bon que Michel Onfray soit capable de relativiser Robespierre, de le remettre dans son temps, face aux coalisés qui voulaient envahir la France et y rétablir dans le sang la monarchie. Robespierre ne siégeait pas dans le tribunal révolutionnaire, lui est le seins déclaraient “d’accusation” ceux dont les menées affaiblissaient la défense du pays. Enfin Robespierre avait tenté sans succès de faire supprimer la peine de mort. Il n’a voté la mort du roi qu’en rappelant cette position.

82 réactions et commentaires

  • Graindesel // 23.02.2019 à 08h17

    Dorénavant le blanc est noir et le noir est blanc.

      +14

    Alerter
    • St Fracasse // 23.02.2019 à 08h22

      Ou, comme disait l’autre:  le vrai est un moment du faux et le faux un moment du vrai.

        +1

      Alerter
      • Quentin // 23.02.2019 à 14h31

        Ou la liberté c’est l’esclavage, la guerre c’est la paix…

          +12

        Alerter
        • douarn // 24.02.2019 à 10h11

          … et la dette c’est la richesse

            +5

          Alerter
    • jp // 24.02.2019 à 16h02

      le dernier exemple en date, dénoncé par F.Ruffin
      https://www.youtube.com/watch?v=J4AIWubjDb4

      la dame parle de la fermeture d’une maternité :
      ça commence par “la maternité sera bien maintenue” à 1’44 et après 1 min de blabla, ça finit par “seul l’acte d’accouchement sera transféré” (à 2’40)

      Orwell se retourne dans sa tombe

        +7

      Alerter
  • zaroips // 23.02.2019 à 08h33

    A peine quelques jours après avoir écrit ce texte dans lequel il dénonce l’hitlérisation des Gilets Jaunes, Onfray écrit un autre texte :
    https://michelonfray.com/interventions-hebdomadaires/le-jaune-le-vert?mode=text

    dans lequel il hitlérise les Gilets Jaunes -pour le dire très rapidement- quand ils sont verts.

    Schizophrénie cognitive?

      +22

    Alerter
    • isidor ducasse // 23.02.2019 à 08h51

      C’est exact.

      Suite à la vidéo sur le mécanisme de l’élection de Macron je m’étais abonné à son site internet, mais aprés son texte sur la récupération des gilets jaunes par de possible gilets verts j’ai tout de suite résilié mon contrat et je dois dire que j’ai été remboursé sous 48 h.
      Lors de la résiliation j’ai voulu mettre un commentaire qui s’applique surtout au début du texte: ” on dirait du BHL ” , mais je me suis abstenu.

        +13

      Alerter
      • lemoine001 // 23.02.2019 à 09h16

        Il serait bon que Michel Onfray soit capable de relativiser Robespierre, de le remettre dans son temps, face aux coalisés qui voulaient envahir la France et y rétablir dans le sang la monarchie. Robespierre ne siégeait pas dans le tribunal révolutionnaire, lui est le seins déclaraient “d’accusation” ceux dont les menées affaiblissaient la défense du pays. Enfin Robespierre avait tenté sans succès de faire supprimer la peine de mort. Il n’a voté la mort du roi qu’en rappelant cette position.

          +59

        Alerter
        • Alain // 25.02.2019 à 07h01

          Curieux que la terreur se soit arrêtée après l’exécution de ce fervent opposant à la peine de mort, visiblement d’autres ont eu plus de succès que lui pour appliquer son beau principe et ce n’était pas diffcile

            +1

          Alerter
          • lemoine001 // 25.02.2019 à 10h45

            Extrait de Wikipedia : “Si étiolés qu’ils voulussent paraître, les Incroyables ne sortaient pourtant qu’avec un énorme gourdin, noueux ou en spirale, qu’ils appelaient leur « pouvoir exécutif », et dont ils se servaient pour traquer et rosser les Jacobins.”
            La terreur blanche se passait de tribunal et de guillotine. Elle ne protégeait pas le pays d’une intervention étrangère, elle était le pouvoir de la bourgeoisie telle que nous le connaissons encore : œils crevés, mains arrachées, prison, gardes à vue arbitraires etc.

              +8

            Alerter
        • jack london // 25.02.2019 à 08h42

          c’est trop lui demander,il a décidé que non,il ne changera pas d’avis https://revolution-francaise.net/2019/02/24/723-comment-peut-on-etre-robespierriste-par-olivier-tonneau

            +0

          Alerter
    • Fritz // 23.02.2019 à 09h00

      @zaroips : merci pour ce texte biaisé, même si tout ce qu’il avance n’est pas faux.
      C’est l’islam que Michel Onfray hitlérise en bloc. Jadis il nazifiait le christianisme.
      J’apprécie sa solidarité avec M. Finkielkraut (question d’humanité), mais il devrait se rappeler que Finkielkraut a dit lui-même que personne ne l’avait traité de “sale j…”.

        +18

      Alerter
    • tchoo // 23.02.2019 à 09h13

      Cé texte ou Onfray sombre dans son péché mignon qui est de flinguer Mélenchon. Il a du trouver que dans son précédent la référence à St Just et Robespierre n’était pas suffisamment éclairant pour vouloir en rajouter. Et citer le Figaro pour assoir son propos sur le même Mélenchon peut pfêter à sourire mais c’est révélateur des dégâts que peut faire la haine dans un esprit brillant

        +30

      Alerter
      • Graindesel // 23.02.2019 à 09h22

        On déteste toujours davantage ce que l’on a adoré.

          +8

        Alerter
      • Robin thiodet // 27.02.2019 à 09h53

        C’est une preuve de grande idiotie stratégique, un vice propre à la gauche, hélas de prendre pour cible la seule force de gauche capable de nous sortir de la tyranie actuelle. Sa limite intellectuelle.

          +1

        Alerter
    • LS // 23.02.2019 à 10h38

      Vous avez vraiment compris ça de son texte ?
      Vraiment ?

      J’entends plutôt une condamnation des accusations d’hitlérisme faites aux G.J. quand il dit, par exemple, que ces accusations (amalgame entre G.J. et nazisme) sont des insultes à la mémoire des victimes du nazisme.

      De même quand il dit que ceux qui ont proférés ces insultes (à Finkielkraut) sont des fondamentalistes musulman, portant leurs attributs pileux et vestimentaires et criant leurs slogans politiques. Onfray dit en substance que ces gens sont au G.J. ce que le canada dry est à l’alcool et qu’il s’agit ici de récupération/manipulation avec des motivations djihadistes. Je ne sais s’il a raison ou pas, mais je pense que vous déformez les propos d’Onfray.

        +23

      Alerter
      • tchoo // 23.02.2019 à 19h46

        Nous n’avons compris que cela juste souligné ses travers habituels qui nuisent à son discours et à sa portée

          +1

        Alerter
    • Owen // 23.02.2019 à 16h55

      “Schizophrénie cognitive?”

      Non, c’est le triangle de Karpman, un verrou cognitif très puissant, que Michel Onfray essaie de démonter, peut-être maladroitement car ce n’est pas facile, mais nécessaire.

      Quand on a un bilan désastreux, ou politiquement plus grand chose à vendre, c’est le moyen de refaire artificiellement sa popularité. Mitterrand s’est bien arrangé de la mise au podium du FN, de la réduction des problèmes posés par l’immigration en “touche pas à mon pote” et du dénigrement des français d’origine en “franchouillards” ou en poujadistes à l’époque de la construction des grandes surfaces et de la libéralisation des marchés. Je ne jette pas la pierre à Mitterrand, même si je lui en veux, car c’est un problème d’aveuglement général.

      Les présidents suivants et les partis politiques ont alors tous trouvé le filon de jouer les sauveurs artificiels en entretenant le psychodrame permanent avec les figures de la victime et du persécuteur qui n’ont fait que renforcer et radicaliser les communautés.

      Aujourd’hui, c’est Christophe Guilluy qui a actualisé la carte des trois grandes communautés en France, ce que les médias et politiques tentent de refouler. Quel parti politique est capable de traiter ces antagonismes ? Aucun. Qui peut redéfinir un intérêt national qui supplante et limite les intérêts communautaires? Personne. Tout ce qui reste est la course à l’hystérie.

        +14

      Alerter
    • RV // 23.02.2019 à 20h37

      Le texte de Michel Onfray n’est en aucun cas une condamnation ou une ostracisation des Gilets Jaunes.
      C’est la condamnation des “zélites” françaises, d’où son rappel historique sur l’avènement d’Hitler qui a été porté et soutenu par les “zélites” allemandes.
      Cet aspect de son texte est remarquable !
      _________________________________
      …/… L’utilisation d’Hitler par les européistes qui voient d’un mauvais œil les gilets-jaunes questionner leur modèle libéral semble en progression constante. Si l’on en croit la réclame des Klarsfeld, cette Europe libérale apporte “protection”, mais à mes yeux pas à tous, “paix”, mais pour certains seulement, “croissance”, pour moins de personnes encore, “avancées sociales”, chacun s’en sera rendu compte, et “barrage à l’antisémitisme”, il suffit de porter une kippa dans les territoires perdus de la République (dont les collectivités locales sont aux mains du Rassemblement national, comme il est facile de s’en persuader, bien sûr…), pour en être convaincu! Mais si l’on en croit le réel, les choses sont moins jolies que cela -les gilets-jaunes en apportent la démonstration flagrante depuis des semaines en faisant revenir sur le devant de la scène le réel congédié par les européistes. …/…

        +9

      Alerter
    • rolland // 24.02.2019 à 22h26

      En voila une qui était en avance concernant la médiocrité faite Onfray : https://www.youtube.com/watch?v=Acy7lshp0sM

        +1

      Alerter
  • Kesse // 23.02.2019 à 08h42

    Ca serait bien de pouvoir lire le texte …
    Sinon, c quoi l’islamo-gauchisme ? … c quand t’es musulman et de gauche-gauche?
    Ben c’est vrai que parmi les populations issues du maghreb, on retrouve, certes tous les spectres politiques, mais aussi, un intérêt marqué pour les idées de gauche radicale, communiste, voir anarchiste. Et du coup, comme les mecs sont en général choqués par le sort reservé aux palestiniens vivant sous la botte d’un état colon de droite (bien droite, qd même) … du coup alors, ils sont anti-siosio, anti-sésé … ils sont islamo-gauchisto-populaire ? C ça?
    Oui, je rajoute populaire à la fin … ça fait plus peur … ou alors islamo-populo-gauchiste …

      +40

    Alerter
    • Aquitanis // 23.02.2019 à 08h48

      Excellent, Kesse ! 😍. Bien vu ! Je plussois à cent pour cent à votre analyse .

        +7

      Alerter
    • yann // 23.02.2019 à 09h36

      L’islamo-gauchisme c’est un terme repris (https://fr.wikipedia.org/wiki/Islamo-gauchisme) par le FN afin d’associer tout parti politique dit de gauche ou situé à gauche afin de les discréditer. Il est à noter que des individus du PS,centristes,LREM,Républicains l’utilisent maintenant aussi pour taper sur les “mélenchonistes” et partis à gauche du PS, afin des les assimiler à des islamistes, ce qui n’est pas piqué des hannetons…

        +17

      Alerter
      • NeoD // 23.02.2019 à 13h21

        La mentalité dominante chez les maghrebins et plus comparable à la droite traditionaliste, je doute que la plupart des immigés et enfants d’immigrés maghrebins soient tres enthousiaste pour le mariage pour tous par exemple. La gauche à un reflexe de defense des minorités mais ca ne veut pas dire qu’ils ont une proximité de culture politique avec les immigrès musulmans.
        Il va sans dire qu’il y’a de nombreuses exceptions bien sur, j’ai generalisé pour la simplicité.

          +13

        Alerter
        • Subotai // 24.02.2019 à 05h23

          L’Islam est par essence plutôt “socialiste”. Ce qui ne signifie pas de partir dans des délires sociétaux circonstanciel sous prétexte |d’égalité| forcée.
          L’égalité n’existe que DEVANT la Loi (en théorie), l’état d’humanité étant socle de base. Pour le reste, je n’ai jamais été capable de courir le 100m en 10s, ni sauter plus haut 1.60m… yenna qu’ont essayé et qui ont réussi… 🙂

            +2

          Alerter
          • Seraphim // 24.02.2019 à 07h52

            Hyper socialiste. Surtout en Arabie Saoudite, au Qatar, à Bahreïn, Dubai, et Abu Dhabi…

              +3

            Alerter
            • Aqu // 24.02.2019 à 09h01

              Le problème est que vous confondez ” Islam “et ” ceux qui se prétendent musulmans “.
              C’est comme si vous mettiez sur le dos de véritables communistes , tous les maux qu’ont commis les Bolcheviks !
              Je dis çà, je suis plutôt agnostique; mais mon parcours fait que je connais suffisamment l’Islam pour en parler mieux que M. ONFREY !

                +4

              Alerter
            • Subotai // 25.02.2019 à 00h07

              Justement excellent exemple.
              M’essplique: Sans les USA toutes ces dynasties auraient volé en éclat ou auraient changé de politique.
              L’Arabie Saoudite compense son non respect des fondamentaux de l’Islam par l’affichage du soutient à une doctrine des plus rigoriste ET fondamentaliste – dans le plus “mauvais” sens du terme. Rien qu’à voir les propos Politiques de Ben Laden contre les Saoud.
              D’ailleurs on pourrait dire presque la même chose de la doctrine du Christ – Il serait “gilet jaune” 🙂 – pas de ce qu’en font les Églises.
              Sortir des ornières…

                +2

              Alerter
      • Serge F. // 23.02.2019 à 13h45

        Michel Onfray est plus tendre avec Marine Le Pen qu’avec Jean-Luc Mélenchon. Son naufrage intellectuel, pour un homme qui se dit de gauche, n’en finit pas.

          +12

        Alerter
    • Fred79 // 23.02.2019 à 10h22

      Lorsque le terme “islamo-gauchisme” est apparu au début, il désignait les membres de la gauche quelque soit leur origine qui défendaient bec et ongles l’immigration africaine majoritairement musulmane et le communautarisme qui s’installait en France dénoncée par l’estréme-drouate .
      Onfray, de gauche, était lui même qualifié islamo-gauchiste, il y a peu de temps encore, vu qu’il prenait systématiquement la défense des musulmans contre cette méchante estréme-drouate, avant de s’apercevoir que tout ceux qui s’opposaient à la pensée unique basculaient automatiquement dans le camp des “fachos”.
      Outre la répression des forces de police, nos trop chers élites n’ont guère plus que le “diviser pour régner” pour rester aux manettes et on peut très vite tomber du “camp du bien” au “camp du mal” sans même avoir le temps de s’en rendre compte.

        +23

      Alerter
      • Kess // 23.02.2019 à 14h41

        Le terme “islamo-gauchisme” rappelle tristement le terme “judéo-bolchévisme” … C’est pas qu’à eux de jouer au Point Goodwin, non mais.

          +8

        Alerter
    • Patrique // 23.02.2019 à 10h58

      Islamo-gauchiste est un mot que je n’emploie pas car il définit mal ces gens qui se disent de gauche et qui soutiennent (NPA, Ensemble, EELV…) ou sont membres de l’extrême droite musulmane comme le PIR ou le CCIF.

        +0

      Alerter
    • Renard // 23.02.2019 à 16h37

      Malheureusement mon premier message a été supprimé alors que je défends un point de vue républicain.

      Une preuve récente de l’existence de l’islamo-gauchisme : lorsque LFI a fait annulé une réunion portant sur l’entrisme islamiste dans le milieu syndical et a fait exclure les militants qui souhaitaient la tenir : https://www.marianne.net/politique/exclusion-france-insoumise-militants-paris-communautarisme (rappelons que les militants qui voulaient tenir cette réunion étaient des franco-algériens ayant vu les mécanismes de la guerre civile algérienne et souhaitant avertir sur le danger de l’islam politique.. résultat exclusion !)

      L’islamo-gauchisme, terme polémique s’il en est, désigne pour moi la tendance qu’ont un certain nombre de personnes de gauche à refuser une critique de l’islam politique, sous prétexte que cela serait faire de l’islamophobie et faire le jeu du RN.

      Preuve de l’existence de l’islam politique en France : le point de vue de Farid Abdelkrim un nantais ex-Frère musulman qui aujourd’hui les combat. https://www.youtube.com/watch?v=LQY4-3PvRV0 (cette vidéo est d’utilité publique et mériterai un article de les-crises, la critique la plus puissante contre l’islam politique étant celle venant des musulmans eux-mêmes)

      Preuve de l’influence de l’islam politique sur la classe politique française, l’enquête de Jean-Loup Izambert : https://www.youtube.com/watch?v=kl7ku_qJRMQ

        +16

      Alerter
      • Serge F. // 24.02.2019 à 10h23

        Faut creuser un peu plus cette affaire que ce qu’a fait Marianne pour la comprendre.

        Oliver Shen faisait partie de ce groupe d’appui de novembre 2016 à mi janvier 2017. Il explique qu’il l’a quitté en partie à cause des désaccords avec ces deux militants exclus, Youcef et Dejan, car il était convaincu qu’ils feraient parler d’eux tôt ou tard. Ces militants avaient formé ensemble un binôme pour se présenter aux législatives, ce qui posait problème car le principe de base de la FI était la parité homme/femme alors même qu’une femme s’était présentée et ce n’était pas n’importe laquelle, puisqu’elle avait été en 2012 la candidate suppléante de Ian Brossat et donc bien connue de l’arrondissement. Il s’agissait de Danièle Obono.

        Nos deux militants ne voulaient tellement pas lâcher l’affaire que Dejan a même déclaré au groupe qu’il souhaitait pour l’occasion se présenter “au genre féminin” pour concurrencer la candidature de Danièle Obono !

        Oliver Shen a donc proposé et soumis au vote, compte tenu qu’il n’y avait qu’une femme candidate et vu son profil et son expérience, le fait que Danièle Obono soit la candidate titulaire, proposition massivement approuvée par l’AG. Youcef et Dejan ne s’en sont jamais remis, multipliant par la suite les contestations et attaques contre Danièle Obono. Ils sont partis par la suite constituer leur propre groupe et s’adonner à leurs thématiques préférées, jusqu’à ce énième dérapage.

          +4

        Alerter
        • Marie Colin // 25.02.2019 à 13h50

          Merci, Serge F. de remettre en perspective toutes ces attaques “de bon aloi” contre la FI !

          Marianne compte au nombre des “media décomplexés” face aux manipulations… mais n’est en aucun cas une exception, pas plus que Mediapart – par exemple.

          Il est tout à fait normal qu’on puisse s’en prendre à la FI sur les idées défendues, le programme… mais ce pilonnage permanent ad hominem ou sur de supposées “intentions” ou “pensées cachées” relève plus de la police de la pensée que du sain débat républicain.

          Enfin, c’est mon avis et je le partage 😉

            +2

          Alerter
      • Serge F. // 24.02.2019 à 19h45

        Une petite info supplémentaire pour rectifier une erreur dans votre commentaire :

        Ce ne sont pas tous les militants qui ont voulu tenir la réunion dont vous parlez qui ont été exclus, mais seulement deux : Youcef Hadbi et Dejan Kuzmanovic (le père de Djordje Kuzmanovic). Youcef Hadbi est d’origine algérienne et Dejan Kuzmanovic est d’origine Yougoslave.

        (dans mon commentaire précédent, j’ai reformulé les explications données par Oliver Shen.)

          +0

        Alerter
  • François Lacoste // 23.02.2019 à 08h56

    Passons sur le traitement de “(la bonne) affaire” Robespierre, ce doit certainement en être une pour M. Onfray qui par ce moyen cible J.L. Mélenchon exactement comme le font les médias de l’oligarchie, c’est récurent et un brin obsessionnel.
    Passons sur le ton orale qui laisse libre cours à l’expression de sa colère, légitime certes mais qui est inattendu de la part d’un analyste prétendu éclairé et distancié, philosophie oblige.

    Ce texte lu est important même si, de-ci de-là, quelques assertions sont discutables. Le fond, lui, est indiscutable et le parallèle de l’élite allemande des années trente avec l’élite intellectuelle autoproclamée de notre beau pays aujourd’hui est fondée.
    En voici une preuve magistralement apporté dans l’enceinte intellectuelle la plus symbolique de France par un certain Laurent Alexandre chirurgien de son état (dans ce cas précis, qui dit chirurgien dit prudence, prudence!..).

    https://www.youtube.com/watch?v=kyLysKUMyyU

    Que ce “type” existe est dans l’ordre des choses que l’école polytechnique l’accueil est très inquiétant.

      +7

    Alerter
  • Patrique // 23.02.2019 à 09h24

    Cela fait du bien d’écouter cette vidéo après avoir lu le texte de Badiou et la logorrhée verbale d’Askolovitch.
    Il me semble que certains commentaires ci-dessus montrent une incompréhension de la pensée d’Onfray. A moins que leurs auteurs ne commentent que le titre.

      +20

    Alerter
    • Fritz // 23.02.2019 à 11h29

      Déjà, il faut arriver à écouter ladite vidéo… J’essai par tous les moyens, mais je n’y arrive pas. Le texte ne figure même pas sur le site d’Onfray, comme s’il l’avait retiré après avoir changé d’avis. Le texte mis en lien par @zaroips, lui, n’a pas été retiré.

      Si les autres lecteurs n’y arrivent pas non plus, cela veut dire que nos commentaires portent sur les personnes (Onfray) ou les formules (“islamo-gauchiste”, “extrême droite musulmane”), ou même sur les couleurs (le Vert et le Jaune).

        +1

      Alerter
      • Pierre Tavernier // 23.02.2019 à 12h07

        Aucun problème pour lire la vidéo en ce qui me concerne.
        Cdlt

          +4

        Alerter
      • Sandrine // 23.02.2019 à 12h17

        J’ai réussi à écouter la vidéo et je me suis dit que j’avais perdu mon temps.
        Bon ok « Hitler n’a pas été porté au pouvoir par le peuple »(dixit Onfrey) il a été en effet porté au pouvoir par la démocratie représentative… mais en profiter pour dire (en substance)que l’antisemitisme aujourd’hui n’est pas porté par l’exterme-droite mais par les »islamo-gauchistes » eux-mêmes lointains successeurs du totalitaire Robespierre… c’est un peu court, et pour tout dire ça ne vaut pas mieux que le « confusionnisme, nouveau rouge-brun » de Blin.

          +11

        Alerter
    • Bibendum // 23.02.2019 à 12h13

      Oui, c’est clair. Et j’avoue avoir longtemps hésité à regarder la vidéo et c’est le commentaire de Fritz ci-dessus qui m’a poussé à le faire pour en vérifier le bon fonctionnement.

      @Fritz. Elle passe très bien sûr mon androïde pas mis à jour depuis des lustres ^^

      Sinon, chapeau pour la généalogie de l’ascension d’Hitler, d’origine élitiste, toutes les élites, rien que les élites, cela au détriment des peuples.

      Quelques dizaines de millions de morts tout de même, c’est pas rien à porter à l’actif de nos élites sur la ligne “crédit des violences imposées”…

      Ensuite, oui. J’ai un doute en lisant les commentaires. Hum…

        +5

      Alerter
    • Serge F. // 23.02.2019 à 17h22

      Pour ma part, j’ai fait l’effort d’écouter Michel Onfray jusqu’au bout et je lui conseille de prendre plus de temps à l’étude et moins à la rhétorique. Je préfère de loin le travail fait par Mathilde Larrère :

      https://www.youtube.com/watch?v=iUIzSVgLghQ

      Quant aux sempiternelles critiques de Michel Onfray concernant Robespierre et Saint-Just, qu’attend-t-il pour s’en prendre à Rousseau, ça nous changerait un peu :

      https://www.youtube.com/watch?v=K2lNK6dtzPA&t=4493

      « Je suis tombé par terre,
      C’est la faute à Voltaire,
      Le nez dans le ruisseau,
      C’est la faute à Rousseau. »

        +9

      Alerter
  • Duracuir // 23.02.2019 à 09h43

    On connaissait la fantasmagorie de convergence pseudo “islamo-gauchiste”, on connaissait aussi le délectable “rouge-brun”, le bloc bourgeois est en train d’inventer doncl’islamo-gauchisto-fascisme-antisémite-complotiste.
    En fait, ils feraient mieux d’inventer un mot concept qui résumerait ce qui n’est pas eux, c’est à dire quasiment 85% des citoyens.

      +7

    Alerter
    • Bibendum // 23.02.2019 à 13h05

      Pourquoi voulez vous qu’ils regroupent le troupeau sous un seul et même vocable alors qu’ils s’ingénient à le diviser, ce troupeau, pour mieux le traire et le tondre ?

        +7

      Alerter
  • L’Africain // 23.02.2019 à 09h51

    Le texte est disponible en ligne.
    Le rappel historique sur l’avènement du nazisme est bien indispensable, puisqu’il remet les responsabilités au bon endroit.

      +7

    Alerter
  • Olivier MONTULET // 23.02.2019 à 11h43

    Islamo-gauchiste est un néologisme d’extrême-droite -adopté par des gens de droite non extrêmes)qui ne sert qu’à (tenter) de discréditer les personnes qui s’opposent à la discrimination des musulmans et qui appellent à leur respect ainsi qu’au respect de leur religion tout en dénonçant la machiavélisation de l’Islam et la généralisation de l’attribution de terroriste , à tout le moins potentiels, de tous les musulmans. L’usage de se néologisme inclus souvent aussi les défenseurs des migrants.
    C’est donc un néologisme imbécile. Il faut être un inculte raciste et haineux pour l’utiliser.

      +9

    Alerter
    • Sandrine // 23.02.2019 à 13h16

      Ça fait référence aussi des penseurs dits de gauche qui voyaient dans la révolution islamiste en Iran un modèle de lutte anti-impérialiste émancipatrice.

        +2

      Alerter
    • NeoD // 23.02.2019 à 13h25

      Surtout que la culture musulmane est très éloignée des idéaux societaux de la gauche française.
      Je doute que le gars qui a insulté “Finky” soit un partisan du mariage pour tous et même de l’égalité des femmes avec les hommes.

        +5

      Alerter
      • Serge F. // 23.02.2019 à 14h02

        Autrement dit, difficile d’imaginer d’un parfait laïcard devienne un défenseur de l’islamisme.

          +0

        Alerter
  • Denis // 23.02.2019 à 12h08

    Utile de rappeler comment Adolphe est arrivé au pouvoir.

    Les mêmes causes ayant les mêmes effets: on doit s’attendre
    à une radicalisation du pouvoir en place.
    Qui ne peut admettre que le peuple soit autre chose que rien
    et grégaire.
    D’où les noms d’oiseaux divers et variés dont sont affublés les
    Gilets Jaunes.
    Because TINA!!! On n’en sort pas! 🙂

      +10

    Alerter
  • Fabrice // 23.02.2019 à 12h11

    Onfray est comme beaucoup un vous êtes avec nous ou contre nous car il a choisi son camp, c’est un bon penseur mais avec des a priori aussi puissant qu’il fustige chez les autres.

    Il rêve d’un mouvement gilet jaune qui n’existe pas plus que celui des fachos, des gauchos, des anarcho,…

    C’est un florilège de toutes les frustrations de la France et encore là j’essaye de faire rentrer ce mouvement dans une case qui réagi simplement comme quelqu’un qui se voit mourir sous la pression d’une agression devenu insupportable.

      +4

    Alerter
  • calahan // 23.02.2019 à 12h22

    Onfray voit juste, les gilets jaune se retrouvent plus ou moins associés depuis quelques jours au point goldwin H24.

    Il a effectivement en ce cas raison de rappeler des faits concernant un certain Adolphe et son arrivée au pouvoir.

    Les fachos qui s’ignorent comme tel sont les pires à craindre car ils avancent toujours masqués.

      +8

    Alerter
    • Bibendum // 23.02.2019 à 12h46

      Godwin et pas goldwin… 🙂

      Sinon, et en toute logique, pendant qu’on mystifie les filles jaune et autres populistes, en douce et sans moins de ruse, les discussions entre partenaires sociaux et patrons sur l’assurance chômage ont échouées….

      Il s’en suivra, grâce, et quelle grâce, à Macrooner 1er, de retirer aux partenaires sociaux leurs rôles de négociateurs car ils n’ont su garder la main dans les négociations alors qu’elle leur était si habilement tendue…

      Si si, Macron reprend sa main. Je serai brizitte, je méfierai… Mais comme on dit, aux “innocents” les mains pleines.

        +2

      Alerter
  • Pinouille // 23.02.2019 à 13h06

    Je recommande le visionnage de la dernière émission de Zemmour & Naulleau. Les invités de la première partie sont N Polony et M Onfray pour parler des derniers évènements des gilets jaunes. Ils ont à mes yeux, avec les protagonistes de l’émission (Zemmour ne s’est pas trop attardé sur sa diatribe anti-islamiste), établi le panorama le plus complet et le plus objectif de la situation actuelle. Trop court…

    Suivi du traitement du sujet IA/robot avec Laurent Alexandre et JF Copé. Sujet dont on mésestime l’importance à mon goût.

      +5

    Alerter
    • Serge F. // 23.02.2019 à 14h31

      Zemmour, Naulleau, Polony et Onfray… Vous n’avez pas d’autres références ? Ces personnes sont un naufrage pour l’intellectualisme français, mais aussi des obstacles pour ceux qui veulent comprendre le monde et son histoire.

        +3

      Alerter
      • Pinouille // 23.02.2019 à 18h36

        “Vous n’avez pas d’autres références ?”
        Je reste toujours ouvert à de nouvelles propositions.
        Quelles sont les vôtres?

          +4

        Alerter
        • Serge F. // 23.02.2019 à 18h52

          Multiples et universitaires pour la plupart. Comme celle-ci :

          https://www.youtube.com/watch?v=Ov4I56RFdYE

          ou, pour la période de l’histoire évoquée dans ce pamphlet d’Onfray maniant plus l’art de la rhétorique que de l’analyse historique, celle-là :

          https://www.youtube.com/watch?v=iUIzSVgLghQ

          Mais le site Les Crises préfère alimenter la polémique en relayant, une nouvelle fois, les propos déplacés de Michel Onfray.

            +1

          Alerter
          • Pinouille // 23.02.2019 à 20h39

            J’entends bien qu’Onfray philosophe souvent à la serpe.
            Mais cette conférence que vous proposez est tout bonnement inintéressante au possible. J’ai difficilement tenu 23 minutes: temps qui n’a pas suffit au conférencier pour décortiquer ce qu’est un consentement. Il n’aura pas le mien, ni celui de la personne qui a écrit le seul commentaire sur youtube: “soporifique a mourir”

            Sur l’élection d’Hitler, Onfray cite un auteur qui avance que son arrivée au pouvoir est indirectement liée à l’incapacité de coalition entre SPD et communistes (KPD). Ca tombe bien, la vidéo que vous proposez montre le scrutin (minute 3:21) qui a amené Hindenburg à nommer Hitler chancelier: SPD + KPD = 38% > 33% nazis.
            A vous de voir.

              +5

            Alerter
            • Serge F. // 24.02.2019 à 00h11

              Si comme le commentateur que vous citez, vous n’êtes pas capable d’écouter cette conférence jusqu’à son terme, cela veut peut-être dire que vous préférez les formats courts, comme les aiment aussi nos médias grand public.

              L’histoire de l’arrivée de Hilter au pouvoir ne peut s’expliquer à la manière lapidaire et manichéenne d’Onfray (ou à la manière d’une fiction comme dans un documentaire). Comprendre l’histoire demande un gros investissement personnel. Ce ne sont ni Zemmour, ni Naulleau, ni Polony et ni Onfray qui pourront vous aider en la matière. En plus, Zemmour, Naulleau et Polony ne sont connus que grâce à l’émission ONPC de Ruquier. Cette émission n’a jamais été une référence en matière de culture. Il s’agit plus d’une émission qui a pour objectif de provoquer la polémique et le clash, ce qui est bon pour l’audimat.

              En ce qui me concerne, cela fait des années que je ne regarde plus la télé et que je n’écoute plus la radio. Je m’en porte pas plus mal.

                +4

              Alerter
        • Serge F. // 25.02.2019 à 20h29

          Vous pouvez aussi aller chercher quelques références parmi les signataires de cette tribune concernant la grève climatique mondiale du 15 mars prochain (peu relayée par la presse) :

          https://plus.lesoir.be/207972/article/2019-02-20/des-chercheurs-appellent-la-greve-climatique-mondiale-nos-verites-sont

          Je vous conseille en particulier l’excellent Serge Audier, un vrai philosophe lui contrairement à Michel Onfray, qui a écrit des ouvrages remarquables sur l’histoire du néolibéralisme ou sur la société écologique. Son dernier ouvrage vient de paraître. Il s’intitule « L’âge productiviste ». Je doute que Les Crises n’en parle, et c’est bien dommage !

          Son livre « La société écologique et ses ennemis » a obtenu en 2018 le prix de la Fondation pour l’écologie politique.

            +0

          Alerter
  • Anonymous // 23.02.2019 à 14h27

    Il suffit de voir Onfray s exprimer dans une émission tv et comparer à la même émission tv avec Bégaudeau.

    Ou l on voit que Onfray a une pensée complètement destructure et desarticule.
    Un vrai galimatia.
    Une précieuse ridicule et inoffensive.

      +4

    Alerter
  • R1 // 23.02.2019 à 14h50

    C’est le grand girondin qui parle.

    M. Onfray sait à priori ce que les gilets jaunes veulent…après tout il est de leur coté (des fois).
    Il ne manquera pas au passage de cracher sur les jacobins historiques, qu’il conspue de manière chronique.

    Tordre les faits pour les faire correspondre à sa vision, d’une c’est malhonnête, de deux, c’est dangereux. Et M. Onfray est assez spécialiste dans le domaine.

    Il fait croire qu’il est libertaire, voire anarchisant….Que nenni, juste un girondin (ou brissotin pour les puristes)…..il n’est juste qu’un pseudo-philosophe médiatique comme on en rencontre plein ; et cracher à la face de BHL ne le dédouanera pas de son pouvoir de nuisance.

      +5

    Alerter
  • Serge F. // 23.02.2019 à 16h07

    Qui ne se souvient pas de cette chanson que chante Gavroche dans Les misérables de Victor Hugo :

    « Je suis tombé par terre,
    C’est la faute à Voltaire,
    Le nez dans le ruisseau,
    C’est la faute à Rousseau. »

    Qu’attend Michel Onfray pour s’en prendre à Rousseau au sujet de la Terreur ? Ca nous changerait de ses sempiternelles critiques de Robespierre et Saint-Just.

    https://www.youtube.com/watch?v=K2lNK6dtzPA&t=4493

      +1

    Alerter
    • Serge F. // 24.02.2019 à 01h15

      « Père spirituel de la Terreur, « terrible auxiliaire de tous les genres de despotisme » (Benjamin Constant), inventeur de la démocratie totalitaire pour les uns, ancêtre du goulag pour les autres, l’auteur du Contrat social, qui se voulait apôtre de la liberté, se rendait-il bien compte qu’il rédigeait un « bréviaire de la tyrannie », un « manuel des séditieux » ? Exemple : la volonté générale, qui a fait couler beaucoup d’encre. « Quiconque refusera d’obéir à la volonté générale [écrit-il] y sera contraint par tout le corps : ce qui ne signifie autre chose, sinon qu’on le forcera d’être libre ». »

      https://journals.openedition.org/ahrf/1548

      « Cette différence n’est pas anecdotique : le procédé est si bon qu’après thermidor, il sera ré-utilisé par les révolutionnaires eux-mêmes, pour condamner la Terreur et Robespierre. De cette confrontation — qui s’accompagne d’une « descente aux enfers » de Robespierre — Rousseau sort purifié. »

      https://www.persee.fr/doc/ahrf_0003-4436_1993_num_291_1_1552

      A ce sujet, je vous conseille d’écouter cette excellente conférence donnée par Jean-Marie Pousseur, un vrai philosophe qui mériterait d’être connu et écouté. Sa conférence porte sur l’intérêt général, le bien commun et le vivre ensemble. Vous comprendrez que seule une société centrée sur le bien commun est fonctionnelle :

      https://www.youtube.com/watch?v=K2lNK6dtzPA

        +3

      Alerter
  • Le Rouméliote // 23.02.2019 à 16h39

    Onfray insiste tout de même efficacement sur l’ignoble récupération de la Shoah par les européistes macroniens. Ces derniers ont oublié les racines intellectuelles de l’UE ou la biographie de Walter Hallstein, le premier président de la commission européenne. Pour cela, il lui sera beaucoup pardonné, car l’UE est tout de même coupable de crime contre l’humanité en Grèce.

      +13

    Alerter
  • Serge F. // 23.02.2019 à 16h41

    Je ne comprends pas pourquoi Les Crises continue de relayer les propos scandaleux de Michel Onfray. Ecoutez, par exemple, ce que Michael Paraire pense de sa “philosophie” :

    https://www.youtube.com/watch?v=bV0n-o-ohWI

    Je vous en prie, arrêtez d’être suspendu aux lèvres de Michel Onfray pour savoir ce qu’il a dire sur les errements du pouvoir en place. Comment pouvez-vous continuer à l’être sachant que lui a été suspendu à des pagnes d’amérindiens pour savoir ce qu’il y avait dessous ? C’est croustillant pour quelqu’un qui s’est attaqué, jadis, à Freud. Lisez donc cet article pour comprendre mon propos :

    https://www.slate.fr/story/156287/nager-piranhas-naufrage-intellectuel-onfray-guyane

      +3

    Alerter
  • Serge F. // 23.02.2019 à 23h42

    Que tous ceux qui ont apprécié Michel Onfray écoutent donc cet extrait d’une autre de ses vidéos récentes :

    https://www.youtube.com/watch?v=gse2BHjqflc

    Si vous continuez à l’apprécier malgré ce que vous avez entendu, alors je crois que je n’ai plus rien à faire sur ce site. J’attends d’un site qui s’intéresse aux crises d’être un peu plus sérieux, pas juste polémique.

      +5

    Alerter
  • Irae // 24.02.2019 à 10h20

    Dans ses 2 billets suivants, entonnant le refraint merdiatique le “brillant” dont l’intelligence est parfois aux abonnés absents se livre à des généralisations très journaleuses à partir d’un unique événement (fincky chez les nuits debout puis re chez les gilets jaunes) renvoie les gj à des problématiques (racisme et xénophobie) qui ne les intéressent pas.
    Faut-il rappeler à notre génie des champs que les gj veulent la fin de la mondialisation neo-libérale et se cognent d’anti sémitisme, racisme, homophobie, sexisme, etc…

      +5

    Alerter
  • Irae // 24.02.2019 à 11h15

    Quant à sa haine des révolutionnaires au premier chef de Robespierre, à qui nous et lui devons, que cela le défrise ou pas, de ne plus vivre dans le servage, elle renvoie d’abord à cette manie nouvelle de lire le passé avec des concepts actuels (bravo l’intelligence) et fait écho à son amour pour la monarchie et son monarque selon ses élucubrations pseudo philosophique une malheureuse victime d’une ire sans fondement, le louix xvi étant à ses yeux pur de toute vicitme. Si c’est pas une vision à ras des fraisiers ?

      +6

    Alerter
    • Jérôme // 24.02.2019 à 19h57

      Faudrait arrêter avec les clichés éculés. Avant 1789, il n’y avait déjà plus que quelques très minces résidus de servage.

      La réalité de la révolution française c’est qu’elle a établi un régime beaucoup plus absolutiste que ne l’a jamais été la monarchie dite « absolue ».

      La réalité, ce sont les bourgeois qui organisent la plus grande privatisation de l’Histoire de France pour sauver la valeur de leurs créances sur l’Etat. Et au passage, ils ont démantelé les services publics de l’époque dans les domaines de la santé, de l’assistaNice aux pauvres et aux vieux, et de l’éducation élémentaire.

      Les « modérés » girondins dont Onfray se réclame ont déclaré la guerre à l’Europe. Pas les montagnards.

        +1

      Alerter
  • rolland // 24.02.2019 à 19h16

    Aucune surprise.
    Michel Onfray depuis sa “mise à l’écart” du mainstream construit sa vengeance bien mal menée puisque basée sur quelques omissions dont la plus criante est celle jumelée d’une non-information qui laisse penser que M. Le Pen avec son FN voulait ( et peut-être voudrait encore puisque tout est permis ) sortire de l’€ et de l’UE…..avec l’omission “royale” de l’existence du seul parti qui le veut et le propose aux français.
    Onfray en étant le pendant dit intellectuel des partis politiques dits d’opposition, s’agglutine donc à cette pensée quasi unique dont les acteurs taisent soit la seule solution pour la France et les français de retrouver leur souveraineté et donc de re-décider de leur avenir commun, soit protègent le président de la république en refusant avec acharnement la proposition de sa destitution par l’article 68 de la constitution en préférant une dissolution de l’assemblée.
    On est loin des penseurs et des dirigeants que le peuple de France serait en droit d’attendre.
    Notre plus grand malheur est encore bien loin d’être écarté.
    Je n’adresserai donc aucun remerciement à Mr Onfray qui participe à sa façon à l’effondrement généralisé de la France, quand bien même il croirait lutter contre avec ses omissions malsaines et malhonnêtes.

      +2

    Alerter
  • Betty // 25.02.2019 à 20h13

    Toute cette discussion au sujet de Michel Onfray est… surprenante. Ne serait il pas philosophe?.. enfin c’est ce que beaucoup de points de vues ici semblent questionner. Cela me fait penser à une de ses récentes interventions sur un plateau télé: “Gilets Jaunes : Michel Onfray s’exprime ! – C à Vous – 23/01/2019” … il est question de son dernier ouvrage “Sagesse”. La chroniqueuse à 28″20′ lui explique que l’inverse de qu’il a écrit peut être vrai (imaginant peut-être l’avoir “coincé”? Las..)… ce à quoi il répond… “oui vous avez raison… c’est une histoire personnelle à chaque fois.” (la thématique ici est la parentalité)… Mais après tout la vie, notre vie n’est elle pas une histoire personnelle? Michel Onfray livre sa pensée, il propose, nous disposons.

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications