Les Crises Les Crises
21.avril.202221.4.2022
Article LesCrises

Marine LE PEN va-t-elle détruire la France ? Son programme économique…

Merci 135
J'envoie

L’heure du choix approche, et peut-être êtes vous encore dans le flou sur la décision à prendre ? Chez Élucid, on ne vous dira pas pour qui voter, en revanche, on peut vous aider à comprendre les programmes !
Frédéric Farah analyse ici pour vous le bilan/programme économique de… la candidate Marine LE PEN et ce n’est pas bien beau à voir.

Retrouvez l’analyse du programme d’Emmanuel MACRON ici

OFFRE SPÉCIALE D’ABONNEMENT ÉLUCID
Utilisez le code promo « LESCRISES », et accédez à tous nos contenus exclusifs : cliquez ICI pour découvrir nos offres

On a besoin de vous !

Commentaire recommandé

Mahr1980 // 24.04.2022 à 00h15

Habituellement je prend plaisir à lire ce blog pour la qualité de ses contenu et son impartialité.
Mais là visiblement c’est Le Monde qui a imposé sa ligne éditoriale et France 2 a mis le tampon.
Je ne sais pas par où commencer mais visiblement nous n’avons pas la même définition du néoliberalisme: probablement le capitalisme apparaît-il comme un neoliberalisme vu des bancs communistes.
La préférence nationale est appliquée dans quasiment tous les pays du monde, y compris en France pour les artistes qui bizarrement y sont opposés quand c’est pour les ouvriers et agriculteurs. C’est juste le contraire du neoliberalisme soit dit en passant.
Les catégories « problématiques de la population » comme vous les appelez, ce sont les étrangers? Parceque sauf erreur de ma part, ils ne font pas partie de la Nation. Limiter leur accès aux aides sociales c’est ce que la Suisse fait: les logements sociaux par ex sont réservées aux individus ayant travaillé un certain nombre d’années, mais bizarrement ça ne choque personne pour la Suisse.
Aussi, merci de lire l’histoire moderne du Liban, depuis 1950, pour comprendre ce que la mondialisation avant l’heure, la vente des intérêts nationaux, le multicultiralisme et l’immigration massive (de réfugiés palestiniens), qui semblent être accessoires à vos yeux, a fait de ce pays dont le PIB/hab était 3ème au monde en 1950 et se retrouve quasi dernier en 70 ans.
Par ailleurs, comment quelqu’un peut-il sérieusement juger un programme économique en ignorant la question énergétique, alors que l’économie c’est la transformation d’énergie?
Enfin, essayez de rattraper vos 10 ans de retard. C’est RN, pas FN.

14 réactions et commentaires

  • Cévéyanh // 23.04.2022 à 11h57

    Pour compléter les deux vidéos d’Elucid sur les programmes de Macron et Lepen : deux débats très divergeants sur deux médias tout aussi différent sur le vote aux second tour.
    Ils soulèvent des différences et des craintes que chaque personne a car venant de divers horizons, entre les deux humains politiques.

    Sur Le Média, un débat entre deux personnes (votant Mélenchon) : Alexis Baudelin (avocat) qui ne votera pas et Alice Coffin (élue écologiste à la mairie de Paris) qui votera Macron. https://www.youtube.com/watch?v=wAVh6tsvf7M

    Sur VA Plus, un débat entre Didier Maïsto votant Mélenchon (journaliste qui est membre du Parlement de l’Union Populaire) qui votera blanc ou s’abstiendra et François Asselineau (président du partie UPR – pour la souveraineté et le Frexit) qui votera Le Pen. https://www.youtube.com/watch?v=CPywZwDMRso

      +7

    Alerter
  • calal // 23.04.2022 à 13h06

    Le programme de marine n’a aucune importance: TINA (il n’y a pas d’autre choix (pour vous)) l’empechera de faire quoi que ce soit. Si marine etait elue,elle pourrait vendre des mistral aux russes en echange de leur gaz,ce qui ferait baisser le prix de l’energie pour nous. Non,plus de commerce avec les russes donc ils ne vont plus avoir besoin d’euros et faudra payer le petrole plus cher.
    Pas grave,a la place de servir les pontes de bruxelles pour avoir des euros,on ira servir des russes a odessa,des chinois a pekin ou des qataris a dubai puis on gagnera en echangeant les roubles,le remnibi contre des euros qui ne vaudront plus grand chose…

      +3

    Alerter
  • antoniob // 23.04.2022 à 14h16

    1) le titre est tendancieux : »Marine LE PEN va-t-elle détruire la France ? » ben voyons …

    2) finalement l’analyse est courte, et se résume à montrer que le social du programme Le Pen ne peut pas être financé par sa modification de l’ISF en IPF ni l’arrêt des aides aux immigrés

    3) l’argument habituel que le RN n’ayant jamais été aux manettes du pays est une preuve d’incompétence par manque d’expérience.
    Mais alors les autres qui eux tiennent les manettes depuis des décennies, c’est une preuve de compétence????
    Macron est un bandit en costard-cravate.

      +12

    Alerter
    • Logique // 23.04.2022 à 23h43

      Le président est une potiche s’il ne dispose pas d’une majorité à l’Assemblée.

      On ne nous dit pas pour qui voter? On nous dit surtout pour qui ne pas voter. On sait que les Français sont des veaux selon un certain général qui devait connaître son monde.

      On s’en fout du programme économique: vous allez décider si vous voulez la retraite à 60 ans ou a 65 ans. Évidemment ceux qui sont déjà à la retraite…

        +5

      Alerter
  • Brigitte // 23.04.2022 à 14h26

    Le même exercice de style titre pour Macron: « va t-il sauver la France » et pour Le Pen « va t-elle détruire la France? » partialité ou humour en demi-teinte ou un peu des deux….
    FF prend un malin plaisir à parler de FN au lieu de RN…pour bien sur laisser planer la menace xénophobe et nationaliste. Je ne dis pas que tout risque est écarté mais cette menace me semble quand même bien faible comparée à celle du fédéralisme débridé de Macron.
    La fameuse question du financement des mesures sociales par la préférence nationale risque t-elle d’embraser la société? comme l’interdiction du voile dans l’espace public? C’est très exagéré.
    Cette idée de préférence nationale existe dans toutes les nations souveraines du monde. Il n’y a que dans l’UE que c’est tabou et considéré comme une résurgence du nationalisme. Il y a quand même un biais idéologique évident.
    Si Le Pen était vraiment si proche de Macron sur le fond, pourquoi alors tant d’acharnement à la lapider médiatiquement? pour le bien de la démocratie? laissez moi rire…..

      +8

    Alerter
    • Logique // 23.04.2022 à 23h47

      En ce qui concerne les extrémistes: vérité en deçà des Carpates, erreur au-delà.

        +0

      Alerter
  • Mahr1980 // 24.04.2022 à 00h15

    Habituellement je prend plaisir à lire ce blog pour la qualité de ses contenu et son impartialité.
    Mais là visiblement c’est Le Monde qui a imposé sa ligne éditoriale et France 2 a mis le tampon.
    Je ne sais pas par où commencer mais visiblement nous n’avons pas la même définition du néoliberalisme: probablement le capitalisme apparaît-il comme un neoliberalisme vu des bancs communistes.
    La préférence nationale est appliquée dans quasiment tous les pays du monde, y compris en France pour les artistes qui bizarrement y sont opposés quand c’est pour les ouvriers et agriculteurs. C’est juste le contraire du neoliberalisme soit dit en passant.
    Les catégories « problématiques de la population » comme vous les appelez, ce sont les étrangers? Parceque sauf erreur de ma part, ils ne font pas partie de la Nation. Limiter leur accès aux aides sociales c’est ce que la Suisse fait: les logements sociaux par ex sont réservées aux individus ayant travaillé un certain nombre d’années, mais bizarrement ça ne choque personne pour la Suisse.
    Aussi, merci de lire l’histoire moderne du Liban, depuis 1950, pour comprendre ce que la mondialisation avant l’heure, la vente des intérêts nationaux, le multicultiralisme et l’immigration massive (de réfugiés palestiniens), qui semblent être accessoires à vos yeux, a fait de ce pays dont le PIB/hab était 3ème au monde en 1950 et se retrouve quasi dernier en 70 ans.
    Par ailleurs, comment quelqu’un peut-il sérieusement juger un programme économique en ignorant la question énergétique, alors que l’économie c’est la transformation d’énergie?
    Enfin, essayez de rattraper vos 10 ans de retard. C’est RN, pas FN.

      +14

    Alerter
    • Manon // 27.04.2022 à 23h27

      C’est dommage, vous critiquez une absence d’impartialité (ce qui pourrait se justifier ici) puis vous donnez des arguments totalement contraires à cette impartialité. Cela reflète bien que l’impartialité est très difficilement accessible et que la plupart de nos écrits reflètent nos valeurs. Ainsi, il est de notre devoir de nous informer sur des médias diversifiés pour finalement nous faire notre propre avis. N’attendons surtout pas d’un journaliste qu’il soit toujours d’accord avec nous ou qu’il nous livre la vérité. Il nous aide seulement dans notre cheminement de pensée.

        +1

      Alerter
  • louis // 24.04.2022 à 08h50

    La politique d’un pays ne se fait pas à la corbeille. Maintenant, si le pays a été mal géré alors le pays appartient à ceux qui détiennent sa dette et sa politique est décidée par ceux qui dispose de sa monnaie..

      +3

    Alerter
    • Hiro Masamune // 24.04.2022 à 13h26

      Qui détient la dette publique Française une fois que les intérêts ont été perçus ?
      Au final avec les rachats sur le second marché , je ne serais pas surpris que la plus grosse part de la dette Française soit détenue par La BCE … la dette c’est un terrain de jeu con pour les banquiers centraux de nos jours.
      ATTENTION : j’ai aucun chiffre pour étayer ça , c’est du pur doigt mouillé au vent.

      PS: De toutes façons la situation monétaire n’est pas vouée à la stabilité , le contexte ne s’y prête pas et sauf volonté de certains pays qui n’a pas l’air d’être à l’ordre du jours , c’est mort. (l’espèce aussi du coup, mais il parait que c’est pas pour ça qu’on veaute.)

        +0

      Alerter
  • Fritz // 24.04.2022 à 10h02

    Je voterai tout à l’heure pour celle « qui va détruire la France ». Son programme est fade : ni sortie de l’euro, ni sortie de l’OTAN, et je ne partage pas son islamophobie (qui s’étend très au-delà du RN). Mais je ne supporte pas qu’on me dise pour qui voter, et M. Macron est le fondé de pouvoir des oligarchies capitalistes et mondialistes.

    En plus, c’est le candidat des vieux, qui pèsent terriblement sur la société française. Comme un seul homme, les + de 65 ans vont assurer sa réélection dans un fauteuil, et les médias crieront au « miracle républicain ». Mais si on avait interdit à ces électeurs vieux et retraités de voter le 10 avril, nous aurions eu un deuxième tour Mélenchon-Le Pen, autrement plus ouvert et intéressant.

      +3

    Alerter
    • jp // 24.04.2022 à 17h35

      « c’est le candidat des vieux » c’est réducteur, il y a des vieux pauvres, devriez lire « Les vieux sont-ils tous des sales cons ? »

      https://www.frustrationmagazine.fr/vieux-cons/

        +2

      Alerter
    • Aérosol // 24.04.2022 à 18h25

      Et si on avait interdit à ceux qui ne payent pas d’impôts de voter, après tout ils pèsent terriblement sur la société. Ils reçoivent et contribuent peu. Au lieu de viser les vieux, vous viseriez plus large en terme de parasites.
      Je rigole, moi je veux que personne ne paye d’impôts pour que les parasites se bougent le cul. Je suis anarchiste, un vrai qui aime la liberté, respecte la propriété mais pas vos contraintes et celles des hommes du gouvernements. Bref un de la pire espèce et jamais je n’oserai proposer d’exclure les vieux d’une élection sous prétexte qu’ils sont « débiteurs » de la société ( en voyez vous d’autres ? ) afin de justifier d’une tête d’affiche plus favorable pour mon candidat fétiche aux élections face à celle qui « va détruire la France. », car c’est bien ça le plus drôle, exclure une partie du corps électoral pour faire aller son candidat au second tour.
      Bisous d’Anarcapie, je vais me boire une binouze tiens, même si il est encore un peu tôt, je suis un être humain moi aussi.
      PS : c’est l’illusion de l’Etat qui vous rend débiteurs et créanciers alternativement les uns des autres selon les moments et les circonstances de votre vie. Perdez cette illusion et soyez libres.

        +1

      Alerter
  • nicolasdalou // 24.04.2022 à 10h55

    On peut difficilement aller plus loin dans le mensonge ! Tout le monde comprend que la restauration de la souveraineté populaire proposée par le pen grace au RIC, à la proportionnelle et à la primauté de la loi française est l’exacte inverse de l’ordo-liberalisme. Il est étonnant de ne pas parler de sa remise en cause des traités de libre-échange, et du dogme de la concurrence européenne ( fin du marché de l’énergie, des marchés publics…). Parler de protectionnisme ( comme Mélenchon ) c’est déjà en soi une révolution par rapport à ces 50 dernières années. Tenter de relancer la natalité n’est pas inintelligent pour préserver nos Retraites. Une hausse des salaires de 10 % ce n’est pas vraiment neo libéral non plus…. Mais dire que son programme économique parle des immigrés est une pure diffamation, la priorité nationale comme son nom l’indique ne distingue qu’entre citoyens français ( immigrés ou pas ) et citoyens d’autres pays. Rappelons aux tartuffes que 5 millions d’emplois en France sont déjà plus ou moins interdits aux citoyens étrangers. Objectivement, l’application du programme économique de lepen remettrait en cause tous les piliers du carcan neo libéral actuel et créerait une crise sans précédent….Est elle de gauche pour autant ? Non. Mais les lois de sécurité sociale de tardieu en 1931 non plus, le programme du CNR de De Gaulle non plus, le smig du mrp non plus, les CHU de De Gaulle non plus… La question sociale transcende fort heureusement le clivage droite gauche

      +5

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications