Les Crises Les Crises
25.janvier.201925.1.2019 // Les Crises

Microsoft intègre un “Décodex” dans son navigateur Internet

Merci 216
J'envoie

Sans surprise, on voit que les GAFAM sont un des grands dangers de ce siècle…

Rappelons aussi que le problème de base de ces Décodex est bien de créer des listes “officielles” de sites proscrits a priori – peu importe si peu de gens utilisent l’extension.

Cela vise en effet clairement à détruire la réputation de ces sites dans les grands médias, chez les éditeurs, sur Wikipédia, etc. – et souvent leur financement. Alors que se prononcer sur une information précise est déjà plus défendable – mais ce n’est évidemment pas le but recherché.

Contre les infox, Microsoft intègre NewsGuard à Edge sur mobiles

Une extension qui note la crédibilité des sites

NewsGuard est une extension pour navigateurs Internet qui prévient l’internaute lorsqu’il visite un site dont les informations sont réputées peu fiables. Microsoft a choisi de s’appuyer dessus pour muscler sa lutte contre les fausses informations sur mobiles.

À l’instar de la plupart des réseaux sociaux et des messageries, Microsoft a décidé de s’engager dans la lutte contre la propagation de fausses informations, les “infox” — traduction officielle de “fake news“. Pour cela, l’éditeur américain s’appuie sur NewsGuard, une extension tierce mise au point par des vétérans de la presse qui note la crédibilité des sites d’information. Derrière cette extension se cachent des analystes qui jaugent — sur une échelle allant de 1 à 5 — la véracité des informations publiées par de nombreux médias. Des vérifications qui sont faites manuellement, tandis que les constatations des analystes donnent lieu à des rapports publics qui invitent les médias concernés à y répondre et à améliorer leurs pratiques s’ils souhaitent voir leur notation évoluer à la hausse.

Jusqu’alors proposé en téléchargement sous la forme d’un plugin pour Edge (mais aussi Chrome, Firefox et Safari), NewsGuard est désormais intégré par défaut à la version mobile du navigateur Internet de Microsoft, que ce soit sous Android ou iOS. Une étape importante dans l’adoption de NewsGuard, que ses créateurs aimeraient évidemment pouvoir proposer sur un maximum d’appareils et de plateformes. Précisons que si Microsoft a passé un partenariat avec NewsGuard dans le cadre de son programme de défense de la démocratie, la firme dirigée par Satya Nadella n’a aucun droit de regard sur le fonctionnement même de l’extension et ses décisions éditoriales.

Humain et optionnel

Pour le moment, même intégré de base à la dernière version de Edge mobile, NewsGuard reste optionnel et doit être activé par l’utilisateur. Microsoft ne souhaite donc pas encore l’imposer, attendant peut-être que son fonctionnement s’améliore et qu’un plus grand nombre de sites d’information fassent l’objet d’une surveillance et d’une évaluation. NewsGuard compte d’ailleurs déjà à son actif une polémique au Royaume-Uni, où la crédibilité du site Internet du Daily Mail a reçu la note de 1 sur 5. “Prudence : ce site Web ne respecte généralement pas nos standards en termes d’exactitude“, met en garde l’extension lorsque l’on visite l’URL dailymail.co.uk, alors même qu’il s’agit d’un site d’information extrêmement consulté.

Microsoft n’a rien à voir avec cela, nous prenons la totale responsabilité des verdicts que nous attribuons et toutes les plaintes doivent être dirigées vers nous. Ils peuvent nous en vouloir. Nous sommes heureux d’être blâmés. Comme toute plateforme, nous devons rendre des comptes. Nous voulons que des gens arbitrent notre système, en toute transparence. Nous ne sommes pas un algorithme et travaillons pour que le niveau global du journalisme s’améliore“, répond aux critiques Steve Brill, cofondateur de NewsGuard. Au Daily Mail, on explique avoir eu connaissance de l’activité de NewsGuard que récemment et être entré en contact avec les responsables de l’extension pour rectifier le tir et ce qui est considéré comme “une erreur de classification“. En partie financé par Publicis, NewsGuard a déjà apposé son verdict sur quelque 2 000 médias en ligne, dont les 150 sites d’information les plus visités au Royaume-Uni.
Source : NewsGuard


Un nouvel outil orwelien voit donc le jour, dans la droite ligne du Décodex du journal Le Monde.

Et cette fois Microsoft l’installe donc sur son navigateur Edge, sur les smartphones.

Vous pouvez le tester facilement : installez Edge (pensez surtout à le désinstaller ensuite).

Vous l’ouvrez, et il faut dérouler le menu (en bas à droite, les trois points) et aller dans les Paramètres :

Puis “Évaluation des sites d’actualités” :

et enfin (c’est mal fichu) cliquer une fois (pas plus attention) d’un coup bref sur “Afficher le résultat de l’évaluation de la barre d’adresse” (ça marche assez mal, il n’y a pas un bouton Marche/Arrêt ; attention car chaque clic active puis désactive l’option, sans que cela s’affiche clairement sur votre écran) :

Newsguard, le partenaire de Microsoft qui réalise le classement, a également une extension qui peut s’installer dans le navigateur de votre choix (voir ici. Si vous le testez, faites nous part de vos découvertes en commentaires. Très peu de sites français sont concernés pour le moment).

Bilan : navigation SANS l’option :

AVEC l’option :

et si on clique dessus :

Ainsi, NewsGuard (créée en aout 2018) a choisi pour son travail d’analyse des sites d’information le concept d’”étiquette nutritionnelle” – directement inspiré du monde de l’alimentation :

 

En revanche, le système de Newsguard est encore plus simple, car la nuance n’existe pas : soit un média est irréprochable soit il est mauvais : c’est VERT pour les gentils ou ROUGE pour les méchants. Et chaque fiche se révèle très détaillée :

Les utilisateurs ont même la possibilité d’accéder à une fiche complète. Par exemple, celle du New York Times indique, entre autre, ceci :

Bref, le New York Times apparait donc ici comme irréprochable, sans qu’il n’ait jamais connu au cours de sa longue histoire la moindre fake news ou le moindre écart vis-à-vis de la déontologie journalistique. La fiche ne propose aucun élément critique sérieux, mais réalise au contraire un fabuleux publireportage sur les techniques de pointe de ce média pour le XXIe siècle…

Fait intéressant, tous les grands médias mainstream américains ont été classés en vert, y compris Fox News :

En revanche, son étiquette nutritionnelle comporte elle aussi une large partie “politique” – et ne parle pas de ses techniques de pointe pour le XXIe siècle…

De son côté, Al-Jazeera a été classée en rouge (source) :

NewsGuard justifie ce classement en expliquant, entre autres, qu’Al-Jazeera n’affiche pas publiquement sur son site qu’elle est la propriété du gouvernement du Qatar et qu’elle biaise sa couverture en faisant régulièrement “la promotion du Qatar” et “dénigrerait ses rivaux”. Mais à ce compte, une chaine comme France24 pourrait être classée en rouge pour les mêmes raisons, comme vous pouvez le constater.

Enfin, RT (Russia Today) a également été classée en rouge (quelle surprise ! source)

Il est indiqué : “Soyez-prudent. Ce site n’arrive généralement pas à respecter les principes élémentaires en matière d’exactitude et de responsabilité”. et que ce site fait partie “des efforts de propagande du gouvernement russe”.

Le dossier à charge est en effet “accablant” :

Deux démissions, une interview d’Assange, une campagne de publicité – l’horreur…

Ainsi, sur la base de ces quelques éléments, l’extension propose ce type de visuels à ses utilisateurs lors de leurs recherches Google :

Saurez-vous retrouver les 11 étiquettes rouges qui se sont glissées dans cette copie d’écran ?

Ces visuels rappellent clairement les alertes de nos logiciels anti-virus lorsqu’un site est jugé “dangereux” :

 

Mais terminons par un regard sur la société NewsGuard. Créée cet été, donc, par deux journalistes et investisseurs, Steven Brill and L. Gordon Crovitz, (liste des autres actionnaires ici, dont… Publicis), elle comprend une quinzaine de journalistes et autant de contributeurs (liste). Voici comment ils se présentent :

Cliquez pour agrandir

Rétablir la confiance et la responsabilité

NewsGuard utilise le journalisme pour combattre les fausses nouvelles, la malinformation et la désinformation. Nos analystes spécialisés, qui sont des journalistes expérimentés, font des recherches sur les nouveaux titres en ligne pour aider les lecteurs et les téléspectateurs à savoir lesquels essaient de faire du journalisme légitime et lesquels ne le font pas.

Nos évaluations Vert-Rouge signalent si un site Web essaie de bien faire les choses ou s’il a plutôt un programme caché ou s’il publie sciemment des mensonges ou de la propagande.

OB : Illustration parfaite de la dérive complotiste des autoproclamés “anti-complotistes”

Les lecteurs ont plus de contexte pour leurs nouvelles en ligne.

Et les annonceurs préoccupés par la réputation de leurs marques ne veulent pas que leurs publicités soient diffusées sur des sites d’information peu fiables.

OB : Cet outil a donc pour but affiché d’entraîner la mort des sites d’information concernés, par fuite des financements.

NewsGuard fournit également des articles sur l’étiquetage nutritionnel de plus de 2 000 sites de nouvelles et d’information qui représentent 96 % de l’engagement en ligne aux États-Unis en anglais.

Une équipe d’analystes SWAT de NewsGuard travaille 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 pour identifier les fournisseurs de nouvelles peu fiables parmi les sites que NewsGuard n’a pas encore évalués et avertir les internautes en temps réel à leur sujet.

OB : SWAT = (a priori ici 🙂 Special Weapons and Tactics ; unités spécialisées d’intervention de la police aux États-Unis, que l’on pourrait traduire par GIGN ou Commando.

Ceci montre bien à quel point ces personnes se voient comme des combattants en croisade, comme des militants, ce qui est peu compatible avec une statut de journaliste soucieux d’équilibre et de pondération.

Après son lancement aux États-Unis, NewsGuard s’étendra pour servir les milliards de personnes dans le monde qui reçoivent des nouvelles en ligne.

OB : Vaste programme…

Notre objectif est de donner à chacun l’information dont il a besoin pour être mieux informé sur les sources d’information sur lesquelles il peut compter ou sur lesquelles il ne peut pas compter.

Ils visent particulièrement les étudiants et professeurs pour que, dès l’école, les élèves utilisent cet outil – et donc que les brebis ne s’égarent pas hors des champs mainstream…

Enfin, ils sont fiers de leurs reprises presse :

Nous ne saurions conclure la présentation de ce projet orwellien sans vous citer la liste des membres de son Conseil Consultatif (source) :

Notre conseil consultatif :

  • Tom Ridge, premier Ministre de la Sécurité intérieure (administration de George W. Bush) ;
  • Richard Stengel, ancien rédacteur en chef du magazine Time et Secrétaire d’État à la Diplomatie publique (administration Obama)
  • (Ret.) Général Michael Hayden, ancien Directeur de la CIA, ancien directeur de l’Agence de sécurité nationale et ancien directeur adjoint principal du renseignement national (administration George W. Bush)
  • Don Baer, président de Burson, Cohn & Wolfe et ancien Directeur de la Communication de la Maison-Blanche (administration Clinton)
  • Elise Jordan, analyste politique, NBC, et ancienne rédactrice de discours pour la Ministre des Affaires Étrangères Condoleezza Rice (administration George W. Bush)
  • John Battelle, co-rédacteur en chef fondateur de Wired et directeur général fondateur des magazines Industry Standard.
  • Jessica Lessin, fondatrice et rédactrice en chef de The Information

Notez aussi pour l’anecdote que Jessica Lessin est l’épouse de l’ancien Vice-Président de Facebook.

 

En conclusion, il est difficile d’être rassuré sur la neutralité de cet outil, et sur son absence totale de propagande…

Voici donc notre appréciation de ce dernier :

Commentaire recommandé

Fritz // 25.01.2019 à 07h49

Non mais je rêve… Dites-moi que c’est un cauchemar ! Microsoft, ou la CIA numérique…

Je viens de recevoir (et de mettre à la poubelle) le journal de la Bibliothèque nationale (BnF), “Chroniques”, où elle annonce qu’elle va prendre sa part dans la lutte contre les “Infox”. En partenariat avec NewsGuard ?

Travaillant dans l’Éduc’Nat’, je m’attends à être convoqué à un stage de formation sur la lutte contre les Infox… La dernière fois (il y a deux ans), la formatrice nous avait recommandé Conspiracy Watch !

Comme le souligne Olivier, il s’agit de discréditer les voix dissidentes ou simplement alternatives… Soyons sûrs que les flics de Wikipédia vont s’appuyer sur NewsGuard pour bétonner les articles sensibles.

58 réactions et commentaires

  • Fritz // 25.01.2019 à 07h49

    Non mais je rêve… Dites-moi que c’est un cauchemar ! Microsoft, ou la CIA numérique…

    Je viens de recevoir (et de mettre à la poubelle) le journal de la Bibliothèque nationale (BnF), “Chroniques”, où elle annonce qu’elle va prendre sa part dans la lutte contre les “Infox”. En partenariat avec NewsGuard ?

    Travaillant dans l’Éduc’Nat’, je m’attends à être convoqué à un stage de formation sur la lutte contre les Infox… La dernière fois (il y a deux ans), la formatrice nous avait recommandé Conspiracy Watch !

    Comme le souligne Olivier, il s’agit de discréditer les voix dissidentes ou simplement alternatives… Soyons sûrs que les flics de Wikipédia vont s’appuyer sur NewsGuard pour bétonner les articles sensibles.

      +77

    Alerter
    • Charles Michael // 25.01.2019 à 08h13

      Salut Fritz,

      je suis quand même très content de ne rien entraver à ces informatiques manip et de m’abstenir à 99 % de quoique se soit
      de ces techno-flicailleries.
      vieux mobile à carte
      vieux ordi portable pour chercher les Faits et envoyer des mails
      aucun achat sur le net
      aucune consommation non payable en cash.

        +34

      Alerter
      • Dieselito // 25.01.2019 à 11h28

        si le vieux portable est gafamisé, le résultat escompté est caduc…

          +1

        Alerter
      • la vieille gauloise // 25.01.2019 à 11h45

        Bravo Charles, je fais de même ! Et je m’ en sors plutôt bien comme ça

          +4

        Alerter
      • Patrick // 25.01.2019 à 13h58

        le vieux portable ..à mettre sous Linux , Openoffice , Mozilla … + toutes les extensions nécessaires.
        pour les paranos , il y a même des versions spéciales de Linux . Prenez Astra ( version Russe ) , probablement avec des failles gérées par les Russes mais pour un français ça ne présente pas de risques .

          +3

        Alerter
        • Ovuef2r // 26.01.2019 à 07h38

          Oui, bon, mais quand même.
          Mozilla aussi a son extension anti « infox ». Et je dois admettre que l’apprendre ne pas empli de joie.
          Un lien (au hasard 😉) https://fr.sputniknews.com/international/201708091032589253-mozilla-guere-fake-news/

            +2

          Alerter
          • tepavac // 27.01.2019 à 21h07

            Bonsoir à tous,
            Merci O.B. pour ce clin d’œil délicieux aux “gentils” et au “méchants”…

            Permettez, je m’insère dans la conversation, parce-qu’au fond, le type de visuel proposé par l’extension est réellement un outil de progrès dans la recherche et l’élaboration d’une société, qui répond, non aux défis d’une situation d’un monde passé, mais à celle de l’avenir.
            Nul ne le remarque, mais constatez, il suffit d’enlever l’épithète pour que le messager délivre une information conforme à la réalité de la situation, et impatiemment attendu par le public.
            Le messager ne dois pas avoir de parti pris, il dois simplement et librement rapporter le plus fidèlement, les arguments des parties en compétition/oppositions sur un sujet qui touchent à la vie quotidienne du public.
            Ajouter un épithète dénominatif classant les parties sous un angle favorable ou péjoratif à la présentation d’un sujet de débat, est un mécanisme de propagande, c’est une intention insultante pour notre libre-arbitre, insulte envers nos facultés à distinguer et à comprendre notre environnement et ses enjeux, tant écologiques par la préservation de notre habitat planétaire, que économique par une redistribution des biens acquis plus équitable.
            Nous ne parlerons même pas du côté politique, où là les messagers rivalisent de zèle envers un parti-pris en connotant systématiquement les arguments des uns et des autres avec toutes sortes d’épithètes, soit diffamatoires soit en gloire d’une des parties.
            Sujet à méditer

              +1

            Alerter
  • aladin0248 // 25.01.2019 à 07h59

    Les GAFA, armes de propagande massive de la classe dominante, on n’est pas surpris. La question est bien : jusqu’où cela peut-il aller, car ils ne vont pas en rester là. Le but de ces gens est certainement de rendre toute information alternative inaccessible. Si cela prend la forme d’une véritable guerre internationale, les outils concurrents gagneront en notoriété. Pour l’instant, la qualité des concurrents de Google est hélas bien inférieure à celle de ce dernier quoiqu’en disent les militants. On changera de moteur de recherche quand on ne pourra plus faire autrement. L’arme suprême serait d’agir au niveau des serveurs de noms pour rendre les sites alternatifs inaccessible si on n’en connaît pas l’adresse IP, sachant en outre que travailler avec l’IP est très incommode. Si on doit en arriver là, Internet sera physiquement cassé. Côté répression, on note la montée en puissance des clôtures de compte et les poursuites contre les propos jugés illégaux. La bonne vieille censure. Aller trop loin dans ce sens là s’avérera vite contre productif. [modéré]

      +3

    Alerter
    • RGT // 27.01.2019 à 11h54

      Pour ceux qui l’ignoreraient encore, la nouvelle mouture du navigateur de Micro$oft sera basée sur Chromium, la version “libre” de Chrome.

      https://www.bleepingcomputer.com/news/microsoft/microsoft-replacing-edge-with-new-chromium-based-browser/

      L’annonce est officielle.

      Donc, désormais, si vous souhaitez vous échapper de Gogol en utilisant Edge (en fait Anaheim) vous reviendrez à la case départ et vous n’échapperez pas aux griffes d’Alphabet.

      Et même si la base du navigateur sera “libre”, en l’installant vous n’aurez aucune garantie que le code n’a pas été “optimisé” pour permettre à son éditeur de vous faire bénéficier de ses “bienfaits”.

      Il vous reste la possibilité d’aller télécharger les sources de Chromium, de “nettoyer” le code de certaines “fonctionnalités” puis de le compiler sur votre propre machine pour être certain que le code est “propre” mais en avez-vous la compétence ?
      Pas franchement…

      La seule solution qui vous reste pour ne pas être (trop) exposé consiste à installer TAILS sur une clé USB bootable ou dans une VM (machine virtuelle) afin d’éviter d’être pisté et/ou influencé.

      Certes, l’utilisation est ralentie (très peu dans mon cas) mais l’installation est très facile si on suit scrupuleusement les explications.
      Lien contenant les explications et pour télécharger TAILS : https://tails.boum.org/

      Important : Évitez d’aller télécharger TAILS sur d’autres sites, on ne sait jamais, il y a toujours des “personnes bien intentionnées” qui vous “veulent du bien”.

        +1

      Alerter
  • Serge WASTERLAIN // 25.01.2019 à 08h04

    Va-t-il falloir créer un mouvement ‘’stylos/claviers jaunes’’ ?

    Il est temps de nous réveiller avant qu’il ne soit trop tard, car maintenant la bonne parole est portée auprès des enfants :
    https://www.youtube.com/watch?v=c2hR3DKCSlQ

    Là, on passe un cap, on est carrément dans l’endoctrinement !

      +5

    Alerter
    • Deepnofin // 27.01.2019 à 23h01

      On a toujours été dans l’endoctrinement… Cependant, maintenant, il s’affiche ouvertement, et copie/colle les mêmes procédés que les “pires régimes dictatoriaux” sans cesse “dénoncés” par nos Vainqueurs.

        +0

      Alerter
  • Fritz // 25.01.2019 à 08h05

    Saleté d’outil informatique. Luther avait jeté au feu la bulle de Léon X, et on peut en faire autant avec l’Index des livres prohibés par l’Église romaine. Mais comment jeter au feu le Décodex et NewsGuard ?

      +11

    Alerter
    • charles // 25.01.2019 à 08h21

      bein faut aller bruler les serveurs répliqués sur 4 continents…. sans dec, ce sont les pratiques courantes aujourd’hui en termes de redondance….

        +4

      Alerter
    • Deepnofin // 25.01.2019 à 09h33

      Au contraire, l’outil informatique (et donc Internet) est une grande bénédiction !!! Sans lui, comment aurions-nous pu ouvrir les yeux ??? Tout ce qui se passe, depuis des années, et cette accélération de l’orwellisation de notre société, comme le démontre une fois de plus ce billet, toutes ces choses agissent comme autant de pilules rouges, qui font lentement mais surement basculer chacun dans le “complotisme” = la compréhension que le Système ment, manipule, endoctrine, et qu’il faut qu’on s’unisse tous pour concevoir le notre.
      Donc, à mon sens, cette initiative de NewsGuard est excellente, car hormis les ~10 à 20% de citoyens encore endormis (selon moi), ceux qui commencent à ouvrir les yeux ne peuvent qu’être fortement impulsés par ce genre de chose. Regardez comment nos mentalités ont évolué, rien que ces 3 dernières années, avec toutes leurs manoeuvres “anti-conspis”… Chacun son rythme…

        +28

      Alerter
      • Kiwixar // 25.01.2019 à 12h22

        Je suis bien d’accord. Les naïfs commencent à être gênés et à se poser des questions, et ceux qui se posaient des questions ont acquis des certitudes même s’ils n’agissent pas. Ceux qui avaient déjà des certitudes commencent à agir. Les acteurs du Système sont devenus d’une crétinerie profonde, balourds, sans aucune finesse, bien loin des crapules d’antan.

          +20

        Alerter
      • tepavac // 25.01.2019 à 13h57

        “Au contraire, l’outil informatique (et donc Internet) est une grande bénédiction !!! Sans lui, comment aurions-nous pu ouvrir les yeux ??”

        C’est précisément pour cela qu’ils veulent en prendre le contrôle !
        cette crise de la quête du pouvoir sur les populations, que certains considère comme animaux domestiques à usage personnel, monte tellement dans les tours, que même les enfants, mais enfants de gueux, doivent subir le châtiment des dictateurs autoproclamés.

        Un déchainement de violences verbales et d’accusations mensongères par les politiques et les médias s’est abattu sur un ados, dont le seul crime est d’avoir une opinion différente et une casquette qui déplait.

        https://twitter.com/ajplusfrancais/status/1087032506849718272

        https://twitter.com/hawillisdc/status/1087892396334088192

        https://www.youtube.com/watch?v=sXEf_avc0WA

          +2

        Alerter
        • Deepnofin // 25.01.2019 à 14h44

          Nos élites seraient alors d’une incroyable stupidité, car elles qui se réunissent dans notre dos depuis au moins des décennies et qui ont établi le Système tel qu’il est (et dont le peuple ne comprend le fonctionnement que depuis quelques années), ces élites qui ont toute la thune et donc disposent de tous les moyens techniques et scientifiques, notamment niveau sciences sociales, elles n’auraient pas su prévoir et contrer efficacement cet éveil ?
          Perso ça fait depuis 2009 que j’ai compris qu’Internet était l’outil d’éveil du peuple… et à l’époque j’connaissais ni Bernays ni tant d’autres choses que tout le monde découvre ces derniers temps. Alors, cette “version officielle” (des “méchants qui établissent le NOM”) ne me convient plus du tout… Inconcevable, pour moi, que des élites qui aient été aussi en avance sur nous (plus d’un siècle…), se révèlent en fait plus écervelées qu’une fusion Schiappanouna.
          Quant au “MAGA hat smirker” , ça fait partie des pilules rouges… tout comme la récente pub Gillette… Tout comme le débat Schiappa-Hanouna d’ailleurs, etc etc etc. Sérieusement, tout est fait pour qu’on se réveille. Même s’ils arboraient tous une pancarte “WAKE UP”, on se réveillerait moins vite qu’à l’heure actuelle…

            +3

          Alerter
          • tepavac // 25.01.2019 à 17h17

            Cher Monsieur, nul ne cherche à comprendre la logique de toutes les déclarations contradictoires diffusées dans le public, et
            qui en réalité ne servent qu’a dissimuler les relations les plus basique du règne animal, celui des rapports de force.

            Cela a toujours été des rapports de force, mais nous faisons semblant, ni de voir, ni de comprendre ce qui se déroule chaque jour sous nos yeux.

            C’est beaucoup plus simple n’est-ce pas

              +4

            Alerter
            • Deepnofin // 26.01.2019 à 08h34

              Moi je cherche à comprendre ! Et je crois que la réalité s’étale sur plusieurs couches. Et qu’au final, la vérité est simplissime, mais difficile à appréhender avec tout ce qui traine dans nos esprits… Mais qui sait, peut-être que j’intellectualise trop, et que ma théorie est complètement fausse… On verra bien 😉

                +1

              Alerter
            • tepavac // 27.01.2019 à 00h25

              Oui, je vois !
              Vous ne regardez pas les liens, pourtant c’est bien réel, ce ‘est pas un roman, ni une rumeur, ni une quelconque idée philosophique ou introspective, se sont des vrais personnes, et c’est le monde dans lequel nous entrons par petit pas,

              Peut-être êtes-vous encore trop jeune, vous pensez que ceci est la norme, qu’il est normal de se réveiller un matin avec tout le vacarme des voisins plein de haine contre vous, sans comprendre pourquoi, sans même connaitre la raison de la direction de l’école qui refuse à vos enfants d’y pénétrer !

              En une heure, une vingtaine des plus grands médias du pays, ont étaler votre vie et en font un calvaire.
              S’il n’y avait eut d’enregistrement vidéo de toute la scène, cette famille serait aujourd’hui au ban de la société,
              La mise au ban est le pire des châtiments, car il touche d’opprobre toute la famille, sans distinction et sans exception.
              Enfin vous y verrez plus clair lorsque des “délinquants” creuseront les routes….

                +0

              Alerter
            • Deepnofin // 27.01.2019 à 14h18

              tepavac : ainsi soit-il, je verrai plus clair quand je me conformerai à votre opinion alors, enfin pardon, à votre Savoir.
              Merci pour cet échange éclairant 😉

                +0

              Alerter
    • R=C // 25.01.2019 à 13h57

      Comme le dit un certain Bernard Stiegler, Internet est un pharmacon (si je ne me trompe pas sur le terme). À la fois poison et remède. Internet à sacrément foutu la merde dans la société en détruisant pleins de metiers, en exacerbant le consumerisme, standardisant les relations homme-femme, définissant l’homofaceboukus… Mais comme dit plus haut internet nous donne aussi les armes pour nous battre contre ses effets négatif.

        +6

      Alerter
  • Jeanne L. // 25.01.2019 à 08h05

    Non seulement on me dit quoi penser, mais on m’enjoins quoi penser de ce que je pense !

      +21

    Alerter
  • kess // 25.01.2019 à 08h06

    Y a-t-il un classement pour les crises? I heard that this website fails to maintain the usual CIA’s standard of credibility. (On m’a rapporte que ce site web avait des difficultes a maintenir les standards de credibilite etablis par la CIA.)

      +15

    Alerter
  • Bruno // 25.01.2019 à 08h16

    C’est tellement ENORME que l’on croirait presque que c’est une fake news.
    Quoi qu’il en soit, ces senseurs sont dépassés. Ils creusent leur propre tombe.

      +11

    Alerter
  • charles // 25.01.2019 à 08h19

    rt a diffusé ce reportage sur une propagande française anti russe adressé directement au gamin
    https://www.youtube.com/watch?v=c2hR3DKCSlQ

    on est vraiment sur la fin, tout arrivera en temps et en heure comme meadows l’a montré..

      +19

    Alerter
    • Fritz // 25.01.2019 à 09h54

      J’aime beaucoup la réaction du gosse à gauche (de 3’19 à 3’35) :
      — Sotto : la Russie avait publié pas mal d’infos sur les réseaux sociaux, on dit aussi qu’elle en a payé beaucoup pour influencer la campagne américaine…
      — le garçon : ça, c’est une rumeur !

      Joli boomerang : dans les dents.

        +13

      Alerter
  • Theoltd // 25.01.2019 à 08h27

    La prochaine étape sera le dereferencement. Mais c’est pas ça qui aidera a les GJ a finir les fins de mois.

      +10

    Alerter
  • Toff de Aix // 25.01.2019 à 08h31

    Choisissez a quelle sauce vous désirez être mangés : par un decodex intégré façon Microsoft, ou par un algorithme filtrant, façon Google/facebook ? Cette dernière façon de faire étant selon moi encore plus pernicieuse.. Je pense qu’en effet le web est aujourd’hui bien trop gênant, trop libre et trop fourmillant pour ceux qui aspirent a nous gouverner, et qu’il existe mille et une manières, en cours ou a venir, pour mettre le couvercle sur une marmite qui chauffe de plus en plus.

    Le remède ? Une saine éducation a l’auto défense intellectuelle, a la critique constructive et déconstructrice, a l’analyse rhétorique et sémantique… Une veritable education populaire et citoyenne.

    Toutes choses abandonnées depuis belle lurette dans les programmes de l’éducation nationale, qui désormais ne forme plus que des consommateurs. Se battre pour un enseignement qui integrerait ces disciplines me parait aujourd’hui fondamental. Mette en place des structures alternatives qui jouent ce rôle aussi.

    Car l’avenir ne nous permettra pas de distinguer le vrai du faux, a moins de discerner les failles et contradictions dans la narrative officielle.. Je renvoie a l’excellent article de Viktor Dedaj “medias et information, il est temps de tourner la page” qui en parle longuement.

      +24

    Alerter
    • vert-de-taire // 25.01.2019 à 13h50

      Monsieur, l’éducation populaire, ils n’en ont pas voulu.

        +4

      Alerter
      • Xtf // 26.01.2019 à 08h10

        Mme Faure, d’apres Franck Lepage 🤗, dans Inculture

          +1

        Alerter
  • Inox // 25.01.2019 à 08h54

    L’occident labellise sa propagande, dommage qu’il n’ait pas mis un beau logo et une belle citation du genre «no need to think, we do it for you.» pour parfaire leur création.

    Manque plus qu’une contre attaque «orientale» qui fasse de même avec leur propre label, et ce cirque médiatique est fin prêt pour une belle prestation mondiale.

    Vivement les clowns!

      +17

    Alerter
  • K // 25.01.2019 à 09h25

    En fait, j’ai enfin compris la corrélation: Les médias possédés par des milliardaires sont classés A et tous les autres F.
    Blagues à part, j’ai toujours considéré qu’internet était à l’information ce que l’argent liquide est à l’économie, c’est à dire le seul espace de liberté, car pas totalement controlé par des acteurs institutionnels.
    Je pense que dans les années à venir, les 2 priorités de l’oligarchie, ce sera de supprimer Les sites web d’information indépendants et l’argent liquide.

      +5

    Alerter
  • Lecteur // 25.01.2019 à 09h44

    BOnjour Mr Berruryer, cela me rappelle ces deux articles que j’avais lu avec vif intérêt sur les procédures que vous aviez engagées contre decodex et autre. Pourriez vous nous faire un update sur ces points ? Avez vous eu gains de cause ?

      +10

    Alerter
  • Fritz // 25.01.2019 à 10h04

    Décodex, NewsGuard et Cie : comme par hasard, le ROUGE est la couleur du MAL.
    Ces gens-là sont les fils du sénateur McCarthy, avec la fausse conscience “libérale” en plus.

      +9

    Alerter
  • Renaud // 25.01.2019 à 10h07

    Bientôt le ministère mondial (ou mondialiste?) de la vérité ?

      +7

    Alerter
  • outis // 25.01.2019 à 10h32

    Est-ce normal d’être naïf ? Je n’utilise que des logiciels (prétendus) libres et je m’en porte très bien depuis plus de trente ans (aucun antivirus nécessaire).

    Quant à l’espionnage, il n’est pas certain que Firefox soit meilleur (cf. Le Virus informatique no 38, page 13). Pour les cas critiques j’utilise midori avec l’option -p et comme moteur de recherche qwant.

    Et je vais passer au cryptage des messages.

      +14

    Alerter
  • captain_fred // 25.01.2019 à 10h48

    Pas de soucis, j’ai l’habitude de m’informer sur tous les sites comme ”les crises.fr”. Je n’ai pas peur de la désinformation mais c’est quand même dommage que la vérité soit devenue complotiste.

      +10

    Alerter
    • Deepnofin // 25.01.2019 à 12h06

      Étant donné que le terme “théoricien du complot” vient de la CIA, pour discréditer les “chercheurs de vérité” qui refusaient les conclusions du rapport Warren sur l’assassinat de JFK, on peut estimer que la vérité a toujours été complotiste, ou en tout cas que ce terme a toujours été utilisé pour cacher la vérité…

        +5

      Alerter
    • vert-de-taire // 25.01.2019 à 13h57

      Pas une question de peur.
      Le pourcentage de gens capables de se passer des outils contraints et autres moyens contrôlés est faible. Leur capacité de résistance à peu près nulle. C’est cela le problème, 1conscience de la situation orwelliene 2 moyens et loisir de s’en protéger

        +0

      Alerter
  • Dieselito // 25.01.2019 à 11h48

    ET si vous appreniez qu’il existe un univers en dehors de Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft? Seriez vous enclin à vous passer d’eux? ou resteriez vous dans la soumission volontaire à Big Brother?

    Au lieu de pousser des cris d’orfraie qu’attendez vous pour virer Google et toutes ses filiales, Facebook, Apple et sa servitude dorée, Microsoft et ses Windows and Co?

    “Quand on pense qu’il suffirait de ne plus les utiliser pour que cela ne serve plus… ” Coluche revisité

    Devenez libres, ou négociez à la hausse le poids de vos chaînes

    des indices?
    http://www.framasoft.org
    https://distrowatch.com/
    https://libreoffice.org
    https://mastodon.social
    https://diasporafoundation.org/
    https://windowsreport.com/decentralized-social-networks/
    https://www.mozilla.org/en-US/firefox/
    https://www.thunderbird.net/fr/
    https://lineageos.org/
    https://f-droid.org/fr/

    Devise de Framasoft: “la route est longue mais la voie est libre”….

      +1

    Alerter
  • Dieselito // 25.01.2019 à 12h03

    l’univers du net sans les GAFAM:

    gnu-linux ou bds à la place de Windows https://distrowatch.com/
    firefox à la place de InternetExplorer-Edge https://www.mozilla.org/en-US/firefox/
    LibreOffice à la place de Word-Ecxel-PowerPoint : https://www.libreoffice.org/
    Thunderbird en place de Live-Messenger https://www.thunderbird.net/fr/
    des réseaux sociauc décentralisés à la place de facebouc et touiter https://windowsreport.com/decentralized-social-networks/
    DEs OS dégougeulisés pour vos smartphones: https://lineageos.org/ https://f-droid.org/fr/
    des services libres et français : https://framasoft.org/fr/
    Des moteurs de recherche respectueux : https://www.qwant.com/?l=en https://searx.me/
    des fournisseurs d’accès libres : https://ffdn.org/

    ect…. ect….

    “Quand on pense qu’il suffirait de ne plus utiliser les GAFAM pour que cela ne serve plus…” Coluche revisité

      +6

    Alerter
    • tepavac // 27.01.2019 à 01h30

      C’est bien de le partager, cela leur complique la tache, mais une fois ciblé, rien ne protège notre vie privée, rien. et lorsqu’ils veulent un groupe particulier, voir même en million de personnes, alors ils déclarent que c’est un hacker qui est aller chercher votre correspondance privé, vos relations, vos ressources, votre N° de sécu, vos mots de passe, vos identifiants et le site dématérialisé qui va avec.

      C’est judicieux, car tout le monde achète ces informations, tous et sur la plus grande bourse mondiale aux matières éternelles, le flux d’information, et naturellement, associée à une demande insatiable de client, aussi disparates que nombreux, certains sont dévorés par toutes sortes de profits, d’autres tirant même avantage d’une arme contre un adversaire.
      Cordialement

        +0

      Alerter
  • Larousse // 25.01.2019 à 12h17

    La marche vers des “murs numériques” avance à grands pas. MAIS ! !! Des pays moins puissants mais inlfuents et malins seront en droit de faire des procès légaux à Newsguard, d’interdire cette application, de lancer des attaques hybrides, voire d’interdire tout simplement les sites principaux des GAFA. Pour l’instant, des pays comme la Chine, la Russie, l’Afrique du Sud, le Brésil, l’Inde ou l’Argentine jouent les règles du jeu parce qu’ils y trouvent un intérêt, mais rien ne dit qu’un pays comme l’Inde par exemple ne travaille pas discrètement pour là aussi une stratégie d’effondrement ou de contournement du système Internet américain. Rien n’est éterrnel. Et Microsoft, comme d’autres, joue aux apprentis-sorciers selon moi.
    D’autant que les “produits interdits” peuvent tout aussi attirer le client….

      +4

    Alerter
    • vert-de-taire // 25.01.2019 à 13h59

      l’Inde ? Pas avec son ‘patron’ actuel. Heureusement il y a d’autres courants.

        +0

      Alerter
  • Lysbeth Levy // 25.01.2019 à 12h25

    Je veux pas décevoir mais c’est “logique” compte tenu des “financiers” de cette opération de contrôle a la vitesse supérieure des “médias” dominants face aux “concurrents alternatifs” qui gagnent depuis longtemps des points. Un blogueur de l’intelligence économique (Fondation Prométhéus) a enquêté sur ces liens entre philanthropes milliardaires et la presse dominante détenue par d’autres milliardaires :
    https://sorosconnection.wordpress.com/2017/02/18/first-draft-decodex-france-televisions-reseaux-soros-et-cie/
    Il s’avère que Sieur Soros avec d’autres philanthropes, veut éradiquer “le poison” dans la “presse alternative”, sous entendu “contre le souverainisme, nationalisme, ou même “fascisme, du peuple ce populiste !
    On sait jamais dès fois qu’il pense mal, “le peuple”, il faut le brider a tout prix, donc fait nos vaillants Torquemada .2.0 vont y aller de leurs couplets habituels ; “un tel est complotiste”, l’autre “nationaliste”, encore un “souverainiste (raciste) ne pas les écouter ne pas les lire..Etc la méthode est éprouvée depuis quelques années..

      +4

    Alerter
  • Un_passant // 25.01.2019 à 13h15

    Je vais me faire l’avocat du diable, un peu. Le problème de certains journaux ou de certains sites “complotistes” (ou plus exactement leurs “relais”), c’est qu’ils mélangent des informations vraies et du sensationnel (peu importe que ce soit vrai) voire, pour ces derniers, des élucubrations tirées pour certaines des sites “new age” tels qu’ils existaient déjà en 2005. Et c’est un très gros problème.

      +1

    Alerter
  • Dorian // 25.01.2019 à 13h17

    Marie Bénilde, dans On achète bien les cerveaux, rappelle les paroles d’un propriétaire de magazine : « Si je crois dans la qualité de l’information d’un journal, je crois et j’accepte plus facilement les pages de publicité que je lis. » Et l’histoire des gommettes de couleur vient de là. Il s’agit de discréditer les autres pour attirer à soi les recettes publicitaires. Et ça marche. Un lecteur qui ne raisonne pas trop ira intuitivement plutôt vers un site ou journal à gommettes. L’écrit n’est qu’un écrin pour les pages de pub. MB continue : « les informations sociales ou l’actualité du Tiers-monde n’ont pas de valeur marchande auprès des annonceurs. » Idem pour les Gilets-jaunes. Ils perturbent le train-train des journaux (et télés) qui ne sont là que pour créer un environnement favorable à la consommation. Tous les sites fonctionnant sans pub, comme Les-Crises, doivent être dénigrés. On peut appeler ça un système totalitaire marchand.
    Toutes ces histoires de gommettes sont arrivées au moment où le marché de la publicité en ligne explosait. Ce n’est pas un hasard.

      +5

    Alerter
  • Casimir Ioulianov // 25.01.2019 à 13h37

    Heureusement que personne n’utilise edge (0.3% de PDM) et que MS arrête la commercialisation de W10 mobile…
    Le jours où google fait ça avec chrome , on pourra leur faire bouffer leur devise par ailleurs que par la bouche. “Don’t be evil” disait Larry Page (tu parles).

      +2

    Alerter
  • Emmanuel // 25.01.2019 à 13h42

    Bravo à Microsoft pour son fauteuil au Ministère de la vérité !

    Autre bonne nouvelle : Micron veut en finir avec l’anonymat sur internet, mais “progressivement” (merci, mon prince, de votre magnanimité). L’idée est officiellement de savoir d’où chacun s’exprime. Ainsi, les zexperts primeront sur les sans-dents (maudits empêcheurs de voter en rond !) et même sur Zupiter en personne, comme il l’a dit à Souillac lors de son one man show.

    L’ennui est – notamment – que les IRresponsables politiques se foutent complètement des avis des gens savants tant que les questions sur lesquelles ces derniers tentent d’alerter nos chers gouvernants ne sont pas arrivées sur le devant de la scène médiatique… Jancovici l’explique très bien. Quant à la une des journaux, elle se manipule fort bien, en commençant par le thème des fake niouses lui-même…

    Bref, pas une tête ne devra dépasser ! Un Ministère de Pavlov serait parfait.

      +4

    Alerter
  • Louis Robert // 25.01.2019 à 14h19

    Depuis toujours, l’essentiel humain consiste à apprendre à s’appartenir, à être celui qui pense et juge, par soi- même, plutôt qu’en s’en remettant à qui insiste pour nous dire « ce qu’il faut penser de…», « ce qu’il faut retenir de… », « ce qu’on doit dire sur… », « ce qu’on doit ressentir à propos de… », etc.

    Dire catégoriquement « NON! » au Pouvoir, refuser de le croire, est l’enfance de l’art de résister et de demeurer indomptable.

      +2

    Alerter
  • Macarel // 25.01.2019 à 16h32

    Faut aussi former les enfants dès leur plus jeune âge à déjouer les “poutineries” !

    https://francais.rt.com/france/58363-grace-france-4-apprenez-vos-enfants-detester-poutine-et-a-se-mefier-de-rt-france

    Le “prêt à penser” voilà la solution, pour avoir des “sujets” dociles !

    Car c’est certain, la Russie de Poutine “démocrature” avérée tire les ficelles de tous les mouvements de contestation des pouvoirs en place dans le “monde libre”.

    Hé oui ! Poutine est passé par le KGB. Tiens ! C’est bête, Bush père avait été à la tête de la CIA, avant d’être POTUS…

      +3

    Alerter
  • Un_passant // 25.01.2019 à 17h51

    Non mais le plus drôle, imaginez leur tête quand l’IA va prendre le pouvoir et qu’ils vont se retrouver à leur tour dans la matrice XD
    Mais au fait, comment savoir, n’y serions-nous pas déjà?
    Oui, je sais, je sors.
    (Blague à part certains scientifiques se posent la question de savoir si l’univers ne serait pas l’oeuvre d’une civilisation ayant acquis la maîtrise de l’ingénierie stellaire.Vertigineux.)
    Sinon, on pourrait saturer leurs systèmes sous les faux positifs, du politiquement incorrect purement trollesque. De guerre las, ils seraient condamnés au shutdown.

      +2

    Alerter
    • Deepnofin // 26.01.2019 à 10h52

      A mon avis, l’Univers et la Vie sont des phénomènes Alchimiques : lorsque l’animal évolue en arpentant la Nature, il développe de l’égo, jusqu’à ce qu’il atteigne l’individuation et devienne “Homme” : l’Humanité (ainsi que toute autre Civilisation), au fil des réincarnations individuelles, traverse la Voie Royale (une des 3 voies alchimiques) dont l’issue est donc la réalisation du Grand Oeuvre avec l’obtention de la Pierre Philosophale = le Nirvana, le Saint Esprit, le Graal…
      Et dans ce cadre, je crois que le Sommet de la Pyramide est composé de Grands Maitres Alchimistes, qui structurent notre Système pour propager un chaos contrôlé afin de faire évoluer + rapidement l’Humanité : ce serait ça, Ordo ab Chao. Et ça expliquerait bien sûr l’accélération de l’oppression actuelle : nous vivrions donc l’Apocalypse, c’est à dire la chute du Voile du Système (tout le monde devient “conspi” ; les autres voiles, ceux de l’égo, finiront par tomber à leur tour).
      Voilà… Cette théorie explique tout, ou en tout cas, j’ai l’impression de pouvoir (presque) tout expliquer avec. Paréidolite chronique ou formidable trouvaille ? L’avenir nous le dira 😉

        +1

      Alerter
  • Citoyen de base // 27.01.2019 à 12h00

    Subtil, ce ministère de la vérité. Il suffira donc d’inverser les codes verts et les codes rouges pour échapper à la désinformation!

      +1

    Alerter
  • Celadon4238 // 28.01.2019 à 13h09

    Tout cela est évidemment lamentable, mais y a-t-il vraiment des gens assez maso pour installer Edge sur un téléphone Android ou iOS?!

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications