25
Déc
2016

Bonjour

Aujourd’hui, je me contente de vous souhaiter un très joyeux Noël – en cartoons !


Dessin Cartoon Noel

Dessin Cartoon Noel

Dessin Cartoon Noel

© Chappatte

 

Dessin Cartoon Noel

Dessin Cartoon Noel

Dessin Cartoon Noel

Dessin Cartoon Noel

Dessin Cartoon Noel

Dessin Cartoon Noel

Dessin Cartoon Noel

Dessin Cartoon Noel

Dessin Cartoon Noel

© Joep Bertrams – Pays-Bas

 

Dessin Cartoon Noel

© Pavel Constantin – Roumanie

 

Dessin Cartoon Noel

© Manny Francisco – Philippines

Dessin Cartoon Noel

© Ed Stein – États-Unis

Dessin Cartoon Noel

© Rodho – France

Dessin Cartoon Noel

© Arend Bay

Dessin Cartoon Noel

© Eric Allie – États-Unis

57 réponses à Joyeux Noël !

  1. Jules Le 25 décembre 2016 à 04h27
    Afficher/Masquer

    Du Père Noël, jusqu’à la nausée. Où faut-il aller respirer sans être aussitôt accablé par cette représentation du vide et de l’hypocrisie ?

    S’il est une célébration, c’est celle de la Nativité, pour ceux qui croient au Christ. Point.

    Le reste, tout ce bazar mercantile ne rend qu’un glacial et creux bruit de tiroir caisse pour consommateurs décervelés et infantilisés.

    J’entends de nombreux objecteurs : mais c’est un répit ! C’est une trêve ! Votre pessimisme est abject !

    Mea culpa, j’oubliais : on fête -aussi- le père Noël à Wall Street, au Pentagone et chez tous les marchands de canons, sous toutes les latitudes de cette planète émétique.

    Hé bien ce joyeux répit dans l’entre-dévorement des humains, ce sera sans moi. Bonsoir.


    • Olympi Le 25 décembre 2016 à 09h35
      Afficher/Masquer

      “l’auteur montre que le don est obligatoirement suivi d’un contre-don selon des codes pré-établis. Dons et contre-dons, articulés autour de la triple obligation de « donner-recevoir-rendre », créent un état de dépendance qui autorise la recréation permanente du lien social.”
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Essai_sur_le_don

      Selon la religion chrétienne, Dieu a offert Jésus à l’humanité, [Modéré]


    • RGT Le 25 décembre 2016 à 11h16
      Afficher/Masquer

      Je déteste profondément ces fêtes à neuneus organisées périodiquement pour “faire marcher le commerce”.
      Quand j’étais enfant, le cadeau de noël se résumait à… Une orange.
      Et j’étais très content de ce cadeau exceptionnel.
      Ensuite j’ai vu la croissance des jouets à la con et la joie initiale s’est envolée.
      Maintenant, quand on me demande “Qu’est-ce qu’on peut t’offir ?” je réponds systématiquement “RIEN”.
      Un vrai cadeau, ça s’improvise à un moment qui fait plaisir à celui qui le donne et surtout à celui qui a la surprise de le recevoir…
      Ça vient du cœur et ça ne se planifie pas longtemps à l’avance.

      Dans le même style, il y a la fête des mères, initialement créée par Pétain pour “consoler” les femmes qui dans sa “philosophie” devaient rester à la maison pour astiquer les meubles et torcher les gamins.
      Fête abrogée à la libération, puis remise sur les rails par les fleuristes pour gonfler leur chiffre d’affaires.
      Il n’y a presque plus de fleuristes aujourd’hui (remplacés par des MacDo) et cette “Grande fête a été récupérée essentiellement par les bijoutiers et surtout par les marchands d’électro-ménager.

      Je préfère me couper un bras plutôt que d’offrir un “bidule utile” à “mémère” ce jour là… Quelle insulte!!!


      • Soizic Le 27 décembre 2016 à 16h12
        Afficher/Masquer

        “Quand j’étais enfant, le cadeau de noël se résumait à… Une orange.
        Et j’étais très content de ce cadeau exceptionnel.
        Ensuite j’ai vu la croissance des jouets à la con et la joie initiale s’est envolée.”
        1) Vous devez être bien vieux pour parler d’une orange à Noël, car, bien qu’ayant 66 ans et de famille très pauvre, ce sont mes parents et mes grands parents qui m’ont parlé de cette orange devenue mythique.
        2) Si vous étiez très content d’avoir un cadeau à Noêl, pourquoi ne voulez-vous pas que les enfants qui vous sont postérieurs aient des cadeaux?
        Quel égocentrisme !


        • RGT Le 28 décembre 2016 à 16h54
          Afficher/Masquer

          Je ne suis pas aussi vieux que vous mais j’ai passé mon enfance dans un petit village de montagne.
          Mes parents, citadins mais ayant “émigré” dans ce village pour “aller à la campagne” en 1960 (mon père travaillant à la construction d’un barrage) nous avons vécu comme les habitants de ce village, de manière très simple.

          D’où l’orange à Noël, pour avoir le même cadeau que les autres enfants du village.

          Ensuite, nous somme “revenus en ville” et ça a été la grande descente pour ma sœur et moi…

          Certes, nous avions des cadeaux plus “évolués” (mais beaucoup moins que nos camarades) mais le cœur n’y était plus.

          Nous nous sommes aperçus que le “luxe” n’était pas synonyme de bonheur, et que la vie citadine était en fait largement moins agréable que celle plus innocente et rustre de la campagne.

          J’offre certes des présents à mon entourage mais ce ne sont pas des cadeaux somptueux. La valeur principale tient surtout au fait qu’ils doivent réellement venir du cœur.

          J’ai très vite compris cette différence quand certains de mes amis qui recevaient des cadeaux coûteux me faisaient part de leur mal-être quand ils comprenaient que ces cadeaux étaient uniquement destinés à “acheter” leur accord à un manque d’amour parental.


    • thecis Le 25 décembre 2016 à 11h47
      Afficher/Masquer

      On pourrait dire ça de toutes les fêtes :
      – galette de l’Épiphanie
      – déguisements pour mardi gras
      – Saint Valentin
      – Thanksgiving (qui s’exporte très mal d’ailleurs)

      Faut consommer, mon bon monsieur, pour faire tourner le capitalisme. Toutefois, il n’y a pas que du mauvais dans ce rassemblent.


      • laertes Le 25 décembre 2016 à 15h00
        Afficher/Masquer

        @thesis : je suis d’accord avec RGT. Cette “fête” est obscène et vous savez pourquoi elle est obscène parce que justement à cause de sa commercialisation à outrance et ses impératifs à être “heureux” et “fraternel” en même temps. Il y longtemps que les gens ont oublié ce que signifiait réellement la galette des rois, le déguisement et la saint Valentin…. c’est à dire l’émotion NON COMMERCIALE qui avait ses racines dans un héritage affectif .
        C’est pour cela que l’orange de Noël que j’ai moi aussi connu avec la tristesse de la petite frustration reste inoubliable car appartenant au passé.


        • thecis Le 25 décembre 2016 à 22h17
          Afficher/Masquer

          Je comprends le rejet de la société de consommation au profit des valeurs de fraternité. Pour ma part, je ne connais que ça n’étant pas des plus vieux. Il est aussi facile de tomber dans le “c’était mieux avant”.

          Toutefois, ces valeurs sont défendus par des personnes tout aussi hypocrites. La fraternité s’arrête au premier cercle d’amis, et encore… Pourtant je vois une société riche de diversité, gâchée par le communautarisme de tout bord.


          • patrick Le 26 décembre 2016 à 13h41
            Afficher/Masquer

            ça fait 35 ans qu’on nous rabâche que la diversité est une richesse et une chance … ouais , bof , on attend toujours.
            la vraie solidarité existe d’abord dans le cercle familial et auprès des proches. C’est la structure la plus solide et qui a traversé toutes les périodes difficiles de l’humanité et ce sera le cas encore longtemps.


            • thecis Le 27 décembre 2016 à 12h35
              Afficher/Masquer

              Heureusement que ça ne s’arrête pas à la famille, sinon notre civilisation n’aurait pas survécu jusqu’à aujourd’hui.

              En réalité, nous sommes tellement nombreux qu’une régression des liens sociaux émerge avec une accélération notable depuis le changement de paradigme du capitalisme très libéral, i.e. aux alentours de la chute du mur de berlin.


            • pingouin vigillant Le 01 janvier 2017 à 19h43
              Afficher/Masquer

              Bonjour Patrick,

              Je soumet à ta réflexion une autre solidarité, nationale celle là.
              La sécurité Sociale!
              Vois-tu, la solidarité existe encore à une très large échelle, et devait être défendue et même étendue.


          • Sumsun Le 28 décembre 2016 à 16h12
            Afficher/Masquer

            Bonjour à vous,
            après avoir lu vos commentaires je me suis dis qu’un article de presse vous intéresserais sûrement. Il est issu du mensuel du monde diplomatique de décembre 2016, intitulé “Si chers amis” et écrit par François Cusset.

            Il décrypte avec une belle plume le problème sans doute profond, qu’est la fausse amitié. Ou en tout cas décorative, éphémère, et ravagé par la consommation et tout ce qu’elle représente (la production, le marketing ….etc)


    • Perret Le 26 décembre 2016 à 10h07
      Afficher/Masquer

      On fête aussi Noël au Caire où à Damas, les chrétiens comme les musulmans, au-delà de l’aspect mercantile de la fête dans nos pays de possédants, c’est réellement une trêve là où le besoin en est le plus fort.


    • charlie bermude Le 26 décembre 2016 à 16h09
      Afficher/Masquer

      Vous etes bien sur que c’est une féte religieuse , Noel ?


      • RGT Le 28 décembre 2016 à 17h09
        Afficher/Masquer

        Noël était la fête du solstice d’hiver : La fin de la décroissance des jours et le renouveau de la vie.

        L’église s’est appropriée cette fête en la liant au symbole fondateur de la religion pour contrer les anciens cultes et inciter les populations à la conversion.

        Ensuite, que cette fête soit le symbole du solstice d’hiver (utile pour une société rurale) ou la naissance “du petit Jésus” (ou d’un quelconque personnage important) on s’en fout… L’objectif est de faire la fête en famille (c’est une fête familiale) et de se réunir en présence de proches.

        La perversion est de transformer ce moment d’intimité traditionnelle en grande braderie commerciale.

        Désormais, ceux qui ne font pas de cadeaux somptueux sont souvent assez mal vus, ce qui est réellement stupide.
        Le plus important n’est pas le coût du cadeau, c’est l’intention.
        Et j’avoue qu’un collier de nouilles fait avec amour est infiniment plus précieux à mes yeux que le dernier gadget coûteux à la mode offert sans sentiments.


  2. Catalina Le 25 décembre 2016 à 07h06
    Afficher/Masquer

    Bonjour,
    Personnellement, je boycotte Noël et envoie de l’argent à des enfants, en effet, pour moi, un simple repas (‘qui coûte très cher) et que j’aurais oublié après demain, pour eux, des médicaments, des matériaux de reconstruction, un toit, des fenêtres….Des “choses” vitales. Voilà, sans vouloir faire de prosélytisme ma manière à moi de faire ” Noël.


  3. Gier 13 Le 25 décembre 2016 à 07h47
    Afficher/Masquer

    Je constate autours de moi une désaffection verbale de Noël.
    – J’ai horreur de cette période
    – Je déteste cette fête
    – Bla bla bla hypocrisie
    ….etc.
    Mais tous cèdent à la frénésie d’achat et de consommation.


    • jim Le 26 décembre 2016 à 04h53
      Afficher/Masquer

      Tous ? C’est faux, et de plus en plus faux.
      RGT a 100 fois raison. Je ressens exactement la même chose.
      Avec en plus trois raisons de ne pas aimer Noel:
      – c’est un mensonge aux enfants, peut-être pire un mauvais exemple qui leur apprend à oser faire croire n’importe quoi. Ca forme de bons politiciens, pas de grandes personnes…
      -j’adore les sentiments spontanés, surtout d’amour, et les rites et rituels m’ennuient comme la mort
      – la survie de l’espèce exige d’arrêter au plus vite la consommation non indispensable
      Aujourd’hui tout va mieux. L’intox est passée, avant de recommencer le 31…


  4. LBSSO Le 25 décembre 2016 à 08h08
    Afficher/Masquer

    Je ne boycotte pas Noël.Je comprends et respecte les motivations de Catalina et de Jules.

    Au pied du sapin se trouvent trois livres que je vais offrir grâce à les liens postés ,sur ce blog, dans des commentaires et un proposé par Olivier Berruyer .Discrètement la lutte continue même en ce jour 😉 .

    Et puis allez je partage mon plus beau cadeau avec vous.
    Ce matin ma fille qui n’exerce pas un métier orienté vers l’empathie et dont la particularité est de réunir les deux “disciplines” que j’exècre le plus (mais qui la passionnent intellectuellement) m’a dit qu’elle et son compagnon depuis plusieurs semaines participaient activement à une petite association de proximité qui vient en aide aux démunis.Si elle a attendu ce matin de m’en parler ,ce ne fût pas par hasard….
    Bon Noël;bonnes fêtes ,ou tout simplement bonne journée.


    • Chris Le 25 décembre 2016 à 12h05
      Afficher/Masquer

      Ce qui signifie que vous avez su éveiller la solidarité chez votre fille. Pareil, chez une amie dont le fils est banquier et qui réserve son bonus… aux resto du coeur. Dommage que cela prenne des chemins aussi tortueux. Probablement l’époque désarticulée…


    • Suzanne Le 25 décembre 2016 à 13h11
      Afficher/Masquer

      Magnifique, bravo à votre fille !
      Pour moi, noël est un peu pénible à passer, parce que je ne peux pas m’empêcher quand je vois les cadeaux, guirlandes etc. de me demander (et d’avoir envie de demander aux gens, et de me forcer finalement à me taire), est-ce que je peux répondre OUI à ces trois questions: La personne qui a fait ces objets 1) avait-elle plus de cinq ans? 2) travaille-t-elle moins de douze heures par jour? 3) gagne-t-elle au moins l’équivalent dans son pays de notre SMIC? Inutile de dire que c’est non partout, dans tous les marchés de noël, les supermarchés, etc.J’ai bien peur que nous fêtions la joie avec des cadeaux parfaitement inutiles faits aux dépens d’esclaves. Même le foie gras, ça me désole. J’aimerais bien que nos fêtes ne soient pas construites sur des souffrances.


      • Xavier Le 25 décembre 2016 à 15h22
        Afficher/Masquer

        Le storytelling progressiste va jusqu’à parler sans arrêt de robotisation pour éviter de regarder en face l’esclavage généré par l’expansionnisme…

        Chaque fois qu’un des chantres de cette farce en mode Ponzi vient nous vanter les mérites du progrès je pense à ces millions de gens morts pour le pétrole pas cher des occidentaux, de pseudo-esclaves pour leur “société de services” et leurs produits pas cher…

        Je ne peux plus entendre ces mensonges perpétuels de ceux qui vivent en autistes dans le confort et dont j’ai honte de faire partie, pour ce qui est du confort du moins…


      • Perret Le 26 décembre 2016 à 10h09
        Afficher/Masquer

        Comme la quasi totalité de ce que bous achetez jour après jour, il me semble.


    • MIZZGIR Le 25 décembre 2016 à 13h56
      Afficher/Masquer

      Cela me fait penser aux dames patronnesses qui tricotaient des bonnets pour les enfants des ouvriers pendant que leurs maris exploitaient ces derniers sans aucune vergogne. Et ces abrutis d’ouvriers étaient contents : oh regarde comme elle est gentille la patronne !

      Si je mets une tarte à quelqu’un, c’est que j’estime avoir une bonne raison, et je ne viens pas l’aider après. Et si je veux aider quelqu’un, je ne commence pas par lui mettre une tarte (quoique dans certains cas…).

      Mon commentaire est très général, et ne s’applique pas forcément au cas de votre fille, donc ne le prenez pas mal, mais il me semble que nous sommes en train de devenir schizophrènes en masse.

      Imaginez, je ne sais pas moi, mettons un type qui serait ingénieur spécialisé dans la conception de mines antipersonnel, et qui, à côté de son travail, serait également un fervent militant dans une association luttant contre les mines antipersonnel ! Absurde autant qu’ignoble, n’est-ce pas ?

      Eh bien il semblerait qu’aujourd’hui il y ait un paquet de gens à se trouver peu ou prou dans ce cas-là…


      • LBSSO Le 25 décembre 2016 à 18h42
        Afficher/Masquer

        Vous abordez deux thèmes.
        Celui de la quête de sens dans son travail et de la relation entre le singulier,l’individu et la société.
        Vous avez parfaitement raison et j’ai apprécié votre commentaire (ainsi que ceux d’autres contributeurs) tant sur le fond que le ton.


      • RGT Le 25 décembre 2016 à 20h07
        Afficher/Masquer

        La société actuelle nous oblige hélas à nous retrouver en permanence dans des situations qui devraient être intenables…
        Je dis bien devraient car malheureusement la majorité de nos concitoyens sont tellement lobotomisés par la propagande “économique” qu’ils en oublient totalement le but initial de la vie..

        Sauf erreur de ma part, ce but est en premier lieu de préserver les équilibres globaux de TOUTE la vie sur cette planète afin d’éviter qu’une espèce particulière ne prenne le dessus sur les autres…

        Certes, l’une d’entre elles peut être mieux adaptée à son environnement à un moment donné, mais jusqu’à présent soit son avantage compétitif a été rattrapé par les autres espèces, soit elle a conservé son avantage mais a fini par en crever car elle a alors éradiqué toutes les autres espèces qui pouvaient lui porter ombrage et toutes celles qui pouvaient être ses proies…

        Il ne faut pas jouer à l’apprenti sorcier avec des phénomènes qui nous dépassent, et l’homme est en train de scier la branche sur laquelle il est assis.

        Quant aux “écolos”, oublions les, ce ne sont que des politicards tout aussi nuisibles que ceux qui ne se revendiquent pas comme tels.
        Leur souci n’est pas de préserver les autres espèces mais de préserver leur “carrière” et les revenus associés.
        J’offre une orange 😉 à celui qui me prouvera le contraire.


  5. PatrickLuder Le 25 décembre 2016 à 08h13
    Afficher/Masquer

    Une pensée pour toutes ces famille venue du moyen-orient, ces familles qui cherche en vain un abri pour la nuit … une famille qui fuira et se cachera pour sauver son enfant, un enfant qui perdra sa vie parce qu’il ne pense pas et qu’il n’agit pas comme le courant général. N’est-elle pas terriblement d’actualité, cette histoire de Noël ?


    • Chris Le 25 décembre 2016 à 12h16
      Afficher/Masquer

      Pardonnez ma réponse qui se veut politiquement factuelle.
      Oui très d’actualité ! Un Empire hébété d’illusoires conquêtes et les mêmes petites mains à la manoeuvre, ces fameux marchands du temple que Jésus chassa un jour de colère type “Occupy WS”… A croire que la génétique transmet un lourd héritage à travers les âges. D’aucuns parlent de karma.


  6. Denis Le 25 décembre 2016 à 08h46
    Afficher/Masquer

    Bonjour
    Noël est ce qu’on en fait !
    Si on vient sur ce blog, c’est qu’on fait fonctionner
    ses neurones(un peu) !
    Alors bon Noël aux humains qui viennent ici aujourd’hui.
    ?


  7. Toff de Aix Le 25 décembre 2016 à 09h07
    Afficher/Masquer

    Pourquoi y a-t-il une vraie “désaffection verbale” comme lu plus haut, voire un vrai ras le bol de cette fête mercantiliste, alors que dans le même temps la majorité de ses contempteurs vont y céder ? L’économie de marché, la société de consommation et la frénésie qui vont avec se marient très bien avec le fait qu’elles ont remplacé les religions. L’individu est désormais livré à lui-même, avec pour seul horizon une nécessité de consommer pour faire tourner la machine de la croissance. Une telle machine a remplacé dieu dans son imaginaire : un dieu toujours plus vorace et exigeant, qui déchaîne son courroux non plus avec la peur de l’enfer, mais avec celle du chômage et du déclassement…

    L’acte d’achat et de consommation éloigne momentanément l’homme de ce vide intérieur, car il n’ose y faire face. La spiritualité l’y aidait. La consommation, cette nouvelle religion, n’est qu’un veau d’or vide de sens.


  8. subhihilo Le 25 décembre 2016 à 09h09
    Afficher/Masquer

    La maxime de noël est “Paix sur la terre aux homme de bonne volonté”.

    Malheureusement nous sommes encore à des années-lumières de ce voeu pieux.


  9. Ardéchoix Le 25 décembre 2016 à 09h22
    Afficher/Masquer

    J’ai attendu toute la nuit devant ma cheminée en buvant du viognier. Eh ben rien, pas de père Noël, pourtant je l’ai vu aux infos, encore un mensonge.
    Devant la crèche j’ai mis deux soldats en plomb, pour cause d’état d’urgence.
    Cette année, même le sapin à les boules .


    • LBSSO Le 25 décembre 2016 à 11h02
      Afficher/Masquer

      🙂
      dans une crèche ,il peut s’y trouver déjà trois soldats.Ce sont les trois soldats d’Hérode.Il vous en manque donc un.
      Sans doute est-il allé aux toilettes…
      http://www.leparisien.fr/saint-ouen-93400/saint-ouen-la-pause-pipi-des-soldats-de-sentinelle-provoque-l-evacuation-de-la-creche-20-10-2016-6232920.php


    • Jules Le 25 décembre 2016 à 13h29
      Afficher/Masquer

      Ardéchoix.
      Le viognier étant un de mes nombreux vices, je suis votre homme,l’année prochaine, pour la faction devant la cheminée. J’apporterai un vin qui n’existe nulle part : raisins de différents cépages ramassés au sol, en sur-maturité absolue fin octobre, vinifiés avec une presse de vieux carignans.
      Une pure merveille sans nom, un Ovni vinicole, “inventé” pour le coup par un vrai Père Noël de la vigne, à la Clape, près de Narbonne. Des papy comme cela on en redemande.


    • patrick Le 26 décembre 2016 à 13h43
      Afficher/Masquer

      la cheminée est un foyer fermé pour éviter les méchantes particules fines, alors forcément le Père Noël a du mal à passer.


  10. Mil Le 25 décembre 2016 à 10h27
    Afficher/Masquer

    Bonnes fêtes à l’équipe des crises et à olivier.
    Tous les matins je commence par vous lire et c’est une bouffée d’oxygène dans le monde médiatique qui est devenu imbuvable.
    Je vous souhaite donc un joyeux Noël, ainsi qu’à vos familles et aussi à tous les lecteurs passionnés de ce site informatif.


  11. Scorpionbleu Le 25 décembre 2016 à 11h20
    Afficher/Masquer

    Noël est une Fête traditionnelle, pas toujours avec une pensée religieuse.

    Si la tradition est devenue un gros mot pour les gens de gauche, dans d’autres pays bien plus pauvres comme en Amérique Latine, le goût de la vie passe aussi par Noël, occasion de se retrouver, de mélanger les histoires, la musique, lire des contes, s’inviter à manger, chanter, danser, rire, espérer, une énergie circule propice aux changements et à la résistance !

    Ici, quelques lieux résistent.. Noël en Provence, en montagne aussi, dans les petites églises les crèches dont les santons ont fait le tour du monde.. le public local, des étrangers, entonne les chants provençaux, un troupeau de moutons avec leur berger envahissent l’église où le prêtre polonais ou africain distribution de vin chaud, et de gâteau faits maison ..et on se parle !…C’était encore hier !

    Grisaille, tristesse, individualisme forcené, amertume, repli..préférables ?

    Plus d’actions positives pour les réfugiés et les pauvres ?


  12. Ignotus Le 25 décembre 2016 à 11h34
    Afficher/Masquer

    Olivier, vous écrivez :
    “Aujourd’hui, je me contente de vous souhaiter un très joyeux Noël – en cartoons !”
    Je ne sais pas pourquoi, enfin si je sais parfaitement pourquoi (je suis expatrié dans un pays anglophone), personnellement, j’aurais choisi “vignette” à la place de “cartoon” même s’il semble être dans le dictionnaire français.

    Certain me dirons que je suis un anti-… primaire. De plus ce n’est pas le sujet du jour.

    Alors bonnes fêtes à tous.


  13. Murielle Noric Le 25 décembre 2016 à 13h28
    Afficher/Masquer

    Cette annee, j’ai refuse de passer Noel avec mes enfants et petits enfants au pretexte que c’est loin, je suis fatiguee, je dois m’occuper de ma mere agee (tout ceci est vrai) mais surtout parce que je ne supporte plus ces soirees dans l’excitation, la gabegie de nourriture et de cadeaux venus d,ailleurs ect…J’ai assiste a la messe de minuit dans une petite chapelle ou tout le monde se connait, je suis allee visiter un vieux monsieur dans sa maison de retraite et sur le net, je me suis trouve des emissions sur Noel, des musiques de Noel, enfin un programme de vrai Noel. Je retrouverai mes enfants dans quelques jours, chez moi, au calme, j’ai fait une jolie creche et un petit sapin. Ils trouveront chacun un cadeau, avec quelque chose que sans doute ils n’auront pas “commande” mais qui leur ressemble. J’ai passe un Noel comme je l’ai souhaite depuis longtemps.

    Joyeux et Saint Noel a toutes et tous ceux pour qui Noel a encore du sens.


    • Soizic Le 25 décembre 2016 à 18h39
      Afficher/Masquer

      Oui, tout ce que vous dites a du sens, sans , pour moi, être saint.


  14. Ghislaine ROUDIL Le 25 décembre 2016 à 14h13
    Afficher/Masquer

    A Noêl, j’ai le cafard ! Je me souviens de jolis Noëls avec mes grands-parents et mes cousins – un repas tout juste amélioré et des papillotes pour dessert et bien sûr la messe de minuit , cela dans un petit village de l’Ardèche – mes parents étaient à Paris et moi en pension chez les Soeurs à Privas –
    Nous étions si heureux d’être ensemble pour cette fête – il ne nous fallait pas davantage –

    Maintenant c’est la grande bouffe et la corvée des cadeaux – heureusement il reste la crèche –


  15. Stef1304 Le 25 décembre 2016 à 15h42
    Afficher/Masquer

    C sûr que des fetes paysannes de la nativité au père Noël aux couleurs de coca-cola, il y a plus que juste un glissement de marketing et de packaging…
    http://www.creads.fr/blog/analyses-marketing-communication/publicite-coca-cola-dessine-le-pere-noel-en-1931
    On aime ou on aime pas… mais 1 chose est sûre, c un changement radical d’epoque, de culture, de société et de paradigme…
    ce qui aujourd’hui aboutit à ceci :
    http://www.lejsl.com/edition-charolais-brionnais/2016/12/23/la-mairie-oblige-de-retirer-sa-creche-par-le-tribunal-administratif
    L’interdiction d’une creche a paray le monial, petite ville de Bourgogne, de moins de 10.000 habitants, jumelé à Bethleem depuis 2003. A noter que la creche est minimaliste, realisee par des handicapés de bethleem et qu’elle avait été offerte à la ville (sic).
    Faut il en rire ou en pleurer !?!


  16. Lydia Le 25 décembre 2016 à 17h47
    Afficher/Masquer

    Merci,de ce sourire grinçant,à l’image de notre
    monde.Le pere Noël fait preuve d’adaptation…!


  17. Lydia Le 25 décembre 2016 à 18h22
    Afficher/Masquer

    Du coup,je manque à mon devoir de vous souhaiter à tous d’excellentes fêtes de fin d’année !


  18. Asian Le 25 décembre 2016 à 18h43
    Afficher/Masquer

    Si cette journée n’était pas attristée par la terrible nouvelle de l’avion russe abîmé dans la mer Noire, elle serait plutôt parfaite pour moi. Comme tous les chrétiens, aujourd’hui nous célébrons la naissance de Jésus Christ, notre Sauveur. Je ne vois pas de contradiction d’offrir des cadeaux à mes enfants et la famille en ce jour de joie: si ce n’est pas aujourd’hui, alors quand?

    Mes enfants reçoivent des cadeaux pour trois occasions: leurs anniversaires, Noël et Pâques. Elles savent que le Père Noël n’existe pas, car tous les enfants n’ont pas leur cadeau sous le sapin. Je leur dit aussi que la chance qu’elles ont aujourd’hui peut disparaître demain.

    Je souhaite à chacun ici passer ces fêtes comme vous le souhaitez et non pas comme la société vous l’impose. Joyeux Noël! С Рождеством!


  19. Danièle Dugelay (insoumise) Le 25 décembre 2016 à 18h48
    Afficher/Masquer

    Je suis horrifiée par la plupart des commentaires : “Je ne veux pas…”, “Je n’irai pas…”, “Je refuse ce Noël avant tout commercial…” Ce ne sont que des pensées négatives. Que faites-vous donc pour que cela aille mieux si vous êtes mécontents ? Que faites-vous contre le CAC40 ? Que faites-vous pour diminuer la pauvreté (je n’ose pas dire “supprimer” mais je le pense très fort) ? Ce Noël chrétien semble une “fête” de la résignation. C’est ce que je reproche aux dogmes des religions monothéistes. Avec ma famille, minée par le chômage et les menaces de licenciements, nous souhaitons le réveil du Nouveau Soleil, c’est-à-dire la vraie fête du 25 décembre avant que, pour des raisons de concurrence, les catholiques ont décidé artificiellement d’en faire l’anniversaire de Jésus. Le Solstice d’hiver, ce sont des promesses d’un avenir meilleur qui ne viendra pas tout seul. Alors courage, relevons-nous, tous debout et, ensemble, gagnons par l’action un vrai changement de société.


  20. Balthazar Le 25 décembre 2016 à 19h52
    Afficher/Masquer

    Joyeux Noël à toute l’équipe et aux lecteurs et un bon réveillon.
    M.


  21. RGT Le 25 décembre 2016 à 20h22
    Afficher/Masquer

    Quand j’étais enfant, il y avait le père Noël, mais il y avait aussi le père Fouettard qui apportait un martinet pour les enfants qui n’avaient pas été sages…

    Je pense qu’il serait juste de réveiller cette tradition pour les politiciens qui n’ont pas accompli leurs promesses électorales (mon ennemi c’est la finance, et toutes ces balivernes).

    Par contre, si on leur offre un martinet, je ne me demande s’ils n’y prendraient pas goût et n’ajouteraient pas des petites boules de plomb au bout des lanières et surtout si les ministères et les assemblées ne se transformeraient pas en gigantesques salons SM…

    Ils sont assez tordus pour ça.


  22. Jack Le 25 décembre 2016 à 23h05
    Afficher/Masquer

    Une pensée pour les combattants chrétiens du Conseil Militaire Syriaque qui viennent de passer Noël sur le front autour de Raqqa.


  23. Theo Van Creyers Le 26 décembre 2016 à 02h08
    Afficher/Masquer

    Tous ces nantis en sur-poids exaspérés par la consommation !
    Noël est la fête des pauvres pas la leur …
    “Et chacun se met à tirer la queue du diable le plus proche, jusqu’à ce que la peur s’abolisse insensiblement dans les fines sablures du rêve, et l’on vit comme dans un rêve véritablement, et l’on boit et l’on chante comme dans un rêve et l’on somnole aussi comme dans un rêve avec des paupières en pétales de rose et le jour vient velouté comme une sapotille… ” A. Césaire


  24. Xfiles72 Le 26 décembre 2016 à 10h29
    Afficher/Masquer

    Je rejoins le courant de pensée des différents commentateurs à savoir un profond rejet de l’apogée du mercantilisme annuel. Cependant, beaucoup d’esprits endormis autour de moi me forcent à jouer le jeu mais plus les années passent et plus j’en ai marre de faire semblant. Alors je viens ici pour me consoler un peu… Je vais quand même vous souhaiter un joyeux Noël à toutes et à tous et remercier et encourager Olivier pour son travail.


  25. Bernard Grapperon Le 26 décembre 2016 à 12h41
    Afficher/Masquer

    Ce n’est vraiment pas entousiasment de lire aujourd’ui les commentaires et voir les vignettes à propos de NOËL Maintenant que la fête est passée je n’ai rien à ajouter mais il y a 2017 qui se profile à l’horizon. Et ce sera l’année où, en France, un nouveau sera élu et appelé à régner.
    Araignée ? Quel drôle de nom pour un président ! Pourquoi pas Sangsue ou Papillon …

    Alors, tous mes voeux et bonne année quand même.


  26. charlie bermude Le 26 décembre 2016 à 16h04
    Afficher/Masquer

    Belle suite de cartoons , toute à fait convenue pour Noel . J’ai apprécié . Faut maintenir , l’humour , on les aura .


  27. Logic Le 26 décembre 2016 à 23h30
    Afficher/Masquer

    La Magie de Nöel selon Mix et Remix (récemment disparu) :
    http://img11.hostingpics.net/pics/312249mixremixnoel1.jpg
    Et le Coming-out du Père Nöel :
    http://img11.hostingpics.net/pics/7577833060481167.jpg


  28. Gargan Le 30 décembre 2016 à 10h36
    Afficher/Masquer

    J’ai eu aussi ma période « ras le bol de Noël, fête commerciale blabla », mais, et en partie grâce au fait d’être père plus quelques lectures avisées, j’ai changé ma vision de cette fête. C’est une fête de la lumière, avec tout un tas de symboles qui se sont ajoutés au fil des siècles (devrais-je dire des millénaires..) et qui participent à l’idée d’espérance, de lumière dans l’obscurité, et de plénitude et d’abondance dans une période d’incertitude et de disette. Que soit la fête du solstice avec les celtes (dont on notamment a gardé le vert / immortalité et le rouge/ feu-vie) ou chez les chrétiens, avec une naissance lumineuse au sein d’une grotte/étable, on retrouve toujours cette idée, avec en bout de course, l’espérance. Alors, que tout soit parti en sucette (ou sucre d’orge !),qu’on ne rêve que d’un hiver blanc et de drones tout en vomissant du foie gras, peu importe. C’est cette symbolique qui compte pour moi, et de retrouver, un peu, et aussi dans les yeux de mon gamin, cette petite étincelle qui n’a pas de prix.
    Ps : il a prix autant de plaisir avec des instruments de musique tout simples qu’avec ses briques danoises, comme quoi…


Charte de modérations des commentaires