Les Crises Les Crises
17.décembre.202117.12.2021
Article LesCrises

PROJET D’ASSASSINAT : ils ont voulu se débarrasser de l’auteur des Guignols !

Merci 1026
J'envoie

Bruno Gaccio est l’auteur des Guignols de l’info, émission satirique politique phare des années 1990-2005. En raison de ses origines populaires, il est resté très proche de la défense des causes sociales. Il revient sur le projet d’assassinat le concernant suite à son engagement syndical, et nous dévoile sa vision de l’époque…

Pour tout savoir sur l’opération d’assassinat fomentée contre Bruno Gaccio à l’époque Canal+, cliquez ICI et découvrez l’enquête exclusive d’Élucid

OFFRE SPÉCIALE DE LANCEMENT ÉLUCID
Utilisez le code promo « LESCRISES », et accédez à tous nos contenus exclusifs : cliquez ICI pour découvrir nos offres

On a besoin de vous !

Commentaire recommandé

Araok // 18.12.2021 à 19h27

Et LVMH qui s’en tire avec un plaidé coupable d’avoir espionné Rufin et Fakir. Une République bananiere, dites vous? Vous êtes bien gentil…

15 réactions et commentaires

  • Subotai // 18.12.2021 à 18h30

    Merci d’avoir publié cette entrevue, merci, merci…

      +12

    Alerter
  • Araok // 18.12.2021 à 19h27

    Et LVMH qui s’en tire avec un plaidé coupable d’avoir espionné Rufin et Fakir. Une République bananiere, dites vous? Vous êtes bien gentil…

      +24

    Alerter
    • kasper // 19.12.2021 à 15h17

      Mais nan, meme pas. Le truc qu’ils ont négocié ne les rend meme pas coupable. C’est vraiment « paye 10 millions, les poursuites penales pouf! elles sont plus la »

        +5

      Alerter
  • Fernet Branca // 18.12.2021 à 22h18

    C’est bien mais il aurait fallu faire précéder la vidéo d’un petit résumé des guignols et de canal + , de son rachat , car cela date un peu.
    Donc finalement j’ai un peu de mal à me replacer dans le contexte.
    Parfois je me demande si les Crises ne sont pas un site d’histoire sans être vraiment Hérodote.net
    Beaucoup d’événements sont intervenus depuis.
    J’étais un fan des guignols de Chichi , du commandant Sylvestre, de la World compagny, ..
    Donc je suis en deuil des guignols.

      +5

    Alerter
  • Incognitototo // 19.12.2021 à 02h10

    J’aime bien Bruno Gaccio, il a les certitudes de ses convictions. Mais bizarrement l’humour « des guignols » ne m’a jamais fait beaucoup rire, je le trouvais même souvent tragique, et beaucoup de gens avec moi se demandent toujours à quel point celui-ci n’a pas grandement contribué à rendre, entre autres, un Chirac « très sympathique ».

    Bravo néanmoins, Olivier, pour cette interview fort intéressante, ainsi que pour le document incroyable (un vrai scoop) publié sur Élucid.

    On ne peut pas imaginer le nombre d’entreprises que les Guignols et Canal+ en général faisaient (bien) vivre à l’époque… outre une de celles que je dirigeais, j’en avais 2 autres dans ma clientèle… Mais ce modèle économique est mort et enterré avec les pionniers de l’époque (Rousselet, de Greef, Lescure (seul encore vivant) …) qui a ma connaissance n’ont pas été remplacés dans les dirigeants capitalistes. Et malheureusement cela semble être le destin de toutes les entreprises « différentes » quand le capitalisme prédateur finit par leur mettre la main dessus.

    Il y a toujours un non-dit étonnant par rapport à l’époque Messier et la déconfiture de Vivendi, comme avec tous les scandales financiers d’ailleurs.

    Dès la création de Vivendi Universal (2000), n’importe quel analyste financier, auditeur ou même simple comptable pouvait constater (sans chercher bien loin) qu’il y avait de gros déséquilibres financiers dans la structure bilancielle de cette entité, avec notamment des montants d’actifs incorporels totalement démesurés et manifestement surévalués.

      +5

    Alerter
    • Incognitototo // 19.12.2021 à 02h13

      – suite et fin –

      Alors même qu’il était évident qu’il ne fallait pas mettre 1 € dans ce groupe, 3 jours avant sa chute (07/2002), je me rappelle encore d’un article d’un journal financier qui disait : achetez, achetez, achetez… Bref, je suis toujours autant stupéfait des complaisances et autres complicités des médias mainstreams, des politiques, des banques et des auditeurs de tout crin (AMF, CAC, et autres) qui ont permis ce désastre humain et financier.

      Mais on le sait bien ce capitalisme-là ne s’embarrasse pas de considérations humaines et fonctionne comme n’importe quelle maffia, il n’y a donc au final aucun étonnement à avoir quand il envisage de supprimer physiquement un « gêneur »…
      Quand on analyse à quoi ça tient que Gaccio soit encore parmi nous – juste la conscience d’un homme : Martinet – ça fait vraiment froid dans le dos ; et tous les cadavres semés par ce capitalisme-là sur sa route historique n’ont pas eu cette « chance ».
      Le jour où quelqu’un fera les comptes, peut-être qu’un grand mouvement de « ça suffit » pourra émerger ; mais avec toutes les réformes néolibérales de Macron, c’est le chemin opposé qu’on est en train de prendre et à grandes enjambées.

        +7

      Alerter
      • Paul // 19.12.2021 à 23h18

        « je me rappelle encore d’un article d’un journal financier qui disait : achetez, achetez, Bref, je suis toujours autant stupéfait des complaisances et autres complicités des médias mainstreams, des politiques, des banques et des auditeurs de tout crin (AMF, CAC, et autres) qui ont permis ce désastre humain et financier.  »

        euh sans doute parce qu’ils fallait bien que les copains puissent se débarasser de leurs actifs à bon prix, non ?

          +1

        Alerter
        • Incognitototo // 19.12.2021 à 23h52

          Non, c’est l’inverse ; et de toute façon les carottes étaient déjà archi-cuites pour tous les détenteurs d’action, gros comme petits, puisque le cours n’arrêtait pas de baisser… Aussi les analystes financiers considéraient que la valeur de l’action était sous-évaluée, qu’elle allait « forcément » remonter et que c’était donc une « bonne affaire »… sans aucune considération pour la réalité bilancielle du groupe qu’ils n’ont d’ailleurs probablement jamais analysée.

            +3

          Alerter
          • Paul // 20.12.2021 à 09h23

            un peu comme le bitcoin en ce moment ?
            vous en pensez quoi ?
            oui mais il vaut mieux vendre à peu que finir comme eurotunnel

              +0

            Alerter
            • Incognitototo // 20.12.2021 à 15h31

              Aucune idée pour le bitcoin… d’autant que ça ne m’a jamais intéressé d’y comprendre quoi que ce soit… Déjà, comprendre ce qui justifie la valorisation d’une monnaie est un exercice périlleux et complexe, mais appliquer ce type d’analyse à une cryptomonnaie dont la valeur n’est « garantie » que par la continuité de l’offre et la demande, ça dépasse mes capacités de compréhension de l’irréalité financière.

              Pour le reste, vous semblez continuer à penser que le journal en question aurait eu des complicités pour que des « copains » détenteurs des titres puissent vendre à une meilleure valeur… franchement, c’est leur accorder un pouvoir qu’ils n’ont pas, ou qu’à la marge… tablez plutôt sur leur incompétence, ça suffit largement à expliquer bien des choses.
              Les conseillers financiers m’ont toujours fait penser aux pronostiqueurs de tiercé. Si leurs prédictions étaient ne serait-ce qu’à 51 % exactes, ils ne seraient plus pronostiqueurs, mais joueurs richissimes. Il a d’ailleurs déjà été démontré qu’en passant des ordres d’achats et de vente au hasard, on pouvait faire mieux qu’un trader (expérience dite du « chimpanzé trader »)…

                +3

              Alerter
    • kasper // 19.12.2021 à 15h24

      Le coup des guignols qui ont fait élire Chirac c’est une bonne blague honnêtement. L’excuse qui a permis au PS d’ignorer le debut de son inexorable naufrage.

      Deja si Jospin n’avait pas privatisé comme jamais on a privatisé, et éviter les saillies défaitistes genre « le politique ne peut pas commander a l’économique » (a quoi bon être de gauche alors…). Si on cherche une raison a sa défaite c’est la qu’il faut chercher, pas chez les saltimbanques.

        +10

      Alerter
      • Incognitototo // 19.12.2021 à 16h52

        Évidemment, il faut toujours qu’il y ait quelqu’un pour comprendre autre chose que ce qui a été écrit. J’ai dit à le rendre « très sympathique », je n’ai pas dit que cela avait suffi à le faire élire. En tout état de cause, vous ne pouvez pas nier que l’image de « bon vivant » que donnaient « les guignols » de Chirac a contribué à faire oublier à quel point, c’était en réalité un « tueur ».

        Les causes de l’échec de Jospin sont multifactorielles et ce n’est pas plus avec vos « explications » qu’on peut épuiser l’accumulation de bêtises avant et pendant sa campagne, ainsi que comprendre comment il a pu manquer autant de clairvoyance… même un bulot aurait eu plus de sens politique que lui.

        Cependant, j’ai ma conscience pour moi, j’ai prévenu le Canard et l’équipe de campagne de Jospin des raisons pour lesquelles cette élection allait au désastre. Le Canard m’a répondu en validant mon analyse, mais je n’ai même pas eu un accusé de réception de l’équipe de campagne de Jospin… elle était trop occupée à ne rien comprendre à ce qui était en train de se passer sous ses yeux et à accumuler les erreurs.

          +2

        Alerter
  • Garibaldi2 // 19.12.2021 à 07h48

    Connaissez-vous une analyse plus terrible du capitalisme que les propos de monsieur Sylvestre et de sa bande de clones ?

    https://www.dailymotion.com/video/xa1gr8

      +4

    Alerter
    • calal // 19.12.2021 à 08h10

      Je crois qu’une des idees transmises par les videos des guignols est que le systeme ne s’analyse plus en terme de droite et de gauche mais bien en terme de « eux » et « nous », les dominants (la world company qui emploie un grand nombre de politiques) et les domines.Domines decomposes en sous marches et auxquels la world company propose a chacun un candidat taille sur mesure mais toujours in fine a sa solde.
      Le danger de cette idee etant de se focaliser contre les « dominants » alors que le but est de « muscler les domines » afin que cette rivalite soit une saine competition amenant chacun a donner le meilleur de lui meme et non a aboutir a une victoire defintive d’un camp qui figerait la societe dans une position statique et donc morte.

        +2

      Alerter
      • Jt // 19.12.2021 à 09h15

        La vision des dominés / dominants est intéressante. Simplement il n’y a pas de fin de l’histoire et à la fin, quand les dominés renversent radicalement les dominants, il me semble qu’ils finissent par recréer rapidement une classe de dominants, éventuellement toujours aussi kleptocrate et endogame, à l’image de la Révolution française ou de l’URSS.

          +7

        Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications