1
Oct
2017

EUROPE

Les élections allemandes ruinent les rêves européens de Macron

"Journée noire pour Emmanuel Macron. Dimanche 24 septembre, le président français encaisse la déconvenue de ses troupes aux élections sénatoriales ; il doit aussi constater que le résultat du scrutin qui se déroulait en Allemagne est exactement celui qu’il redoutait. En pire."

Source : RUPTURES

EVASION FISCALE

Taxer les GAFA, c'est impératif et possible

"Les pays développés semblent enfin prendre à bras le corps le problème d’évasion fiscale des GAFA. Derrière le sigle, il y a quatre géants du numérique, Google, Amazon, Facebook et Apple. Quatre entreprises aux modèles d’affaires et aux stratégies fiscales elles-mêmes très différentes."

Source : XERFI CANAL

Les riches Européens gros utilisateurs des paradis fiscaux

"Le chercheur français Gabriel Zucman vient de publier avec deux de ses collègues une nouvelle estimation de l’utilisation des paradis fiscaux par les particuliers. Grâce à des données originales, on a une idée plus précise du recours à ces territoires par les plus riches, dont les Européens s’avèrent de gros utilisateurs. Les montants détenus par les riches particuliers dans les paradis fiscaux représentent l’équivalent de 8 % de leur richesse, soit environ 10 % du PIB mondial. Gabriel Zucman avait déjà fourni ce résultat en 2013, mais il va plus loin en montrant que cette moyenne cache d’importantes disparités entre les pays."

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

FRANCE

Le généreux cadeau d'Emmanuel Macron aux banquiers et assureurs les plus riches

"Emmanuel Macron a fait inclure dans le budget 2018 une mesure fiscale très bienveillante pour les banques et les assurances travaillant à Londres mais qui s'appliquera finalement aussi à celles installées en France. Au total, encore un beau paquet de millions d'euros de baisses d'impôts pour les plus fortunés."

Source : MARIANNE

Fiscalité du capital : une réforme favorable aux plus riches

"« Il y a bien une guerre des classes, mais c’est ma classe, celle des riches, qui la mène, et nous sommes en train de la gagner », commentait il y a quelques années le financier américain Warren Buffet, régulièrement classé parmi les premières fortunes mondiales. Ce qui est vrai aux Etats-Unis est en train de le devenir en France."

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

GÉOPOLITIQUE

D'Ukraine et d'Afghanistan

"Parmi les nombreux enseignements du sommet des BRICS à Xiamen début septembre, il est une perle que nous n'avions pas rapportée. De la bouche même de Vladimirovitch. Interrogé sur l'éventuelle décision américaine de fournir des armes létales au régime de Kiev, Poutine a répondu en termes délicieusement ambigus que les républiques autoproclamées de Donestk et Lugansk pourraient à leur tour vendre des armes sur des théâtres d'opération où les Etats-Unis sont présents. Traduction : Si vous armez l'Ukraine, nous armons les Talibans."

Source : CHRONIQUES DU GRAND JEU

La comédie de la guerre en Serbie

"La guerre de l’OTAN contre la Serbie a été la référence pour d’autres guerres « humanitaires » — en Iraq, en Libye et maintenant en Syrie —, mais elle ne faisait plus l’actualité quand le dirigeant serbe a été disculpé faisait observer John Pilger il y a un an. Passant en revue les ficelles utilisées pour justifier les guerres « humanitaires », son article reste d’une brûlante actualité."

Source : INVESTIG’ACTION

Nouvelles d'Eurasie

"Alors que l'empire maritime unilatéral US perd toujours plus la main, même s'il réussit encore parfois quelques "coups", la multipolarité eurasienne continue son inexorable ascension, bien que celle-ci ne soit pas exempte d'accrocs. Le Grand jeu dans toute sa splendeur... Si le Bhoutan et son fameux BNB (Bonheur national brut) est connu pour sa douceur de vivre à l'écart du développement frénétique de la planète, les derniers mois avaient cependant été marqués par de très fortes tensions dans la zone."

Source : CHRONIQUES DU GRAND JEU

Macron prépare une explosion du militarisme français

"Depuis sa prise de fonctions en mai et en particulier ces dernières semaines, Macron a lancé une pléthore d‘initiatives et d’annonces laissant entrevoir une augmentation explosive des interventions militaires de Paris dans les foyers de crise d‘Afrique et du Moyen-Orient. Paris attend de toute évidence la fin de l‘élection en Allemagne, pour l'heure son allié désigné, pour passer à l’acte."

Source : WORLD SOCIALIST WEB SITE

LIBERTÉS

Perquisitions et répression à Bure : le silence de Nicolas Hulot

"Le 20 septembre, la gendarmerie a perquisitionné plusieurs lieux à Bure (Meuse) et dans ses environs, habités par des opposants à Cigeo, le projet d’enfouissement de déchets nucléaires. La « maison de résistance », une ancienne ferme transformée en lieu d’accueil des militants anti-nucléaires, a ainsi été perquisitionnée vers 6h20 [1]. Au même moment, quatre domiciles privés étaient investis par les forces de l’ordre. Du matériel divers - ordinateur, disque dur, clé USB, téléphones portables, livres... - a été saisi. Les forces de l’ordre ont justifié ces perquisitions par la commission rogatoire d’un juge d’instruction, dans le cadre de l’enquête relative à une action menée en juin dernier contre l’hôtel-restaurant du laboratoire de l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs, en charge du projet Cigéo."

Source : Bastamag

L’Europe finance largement l’industrie de la surveillance des citoyens

"Alors que l’Union européenne investit comme jamais dans la « sécurité », un rapport décrit l’influence des entreprises privées dans la définition de cette politique. Selon les auteurs, « la poursuite privée du profit a été confondue avec l’intérêt général du public, au prétexte d’une “sécurité” dont la démocratie paie le prix »."

Source : REPORTERRE

MATIÈRES PREMIÈRES

Transition énergétique : la demande de métaux pourrait bondir de 1 000 % dans un scénario 2°C

La Banque mondiale a passé au crible les trois principales technologies qui vont faire le monde bas-carbone limitant l'augmentation de la température à 2°C à la fin du siècle : le solaire, l’éolien et les batteries utilisées dans les véhicules électriques. L'usage de ces énergies vertes, pourrait faire exploser la demande de minéraux et métaux. Concernant les accumulateurs électriques, l’augmentation de la demande de métaux (aluminium, cobalt, fer, plomb, lithium, manganèse et nickel) pourrait atteindre plus de 1 000 %. Quant aux infrastructures nécessaire à la production d'électricités vertes à l'horizon 2050, dans un scénario où ces énergies représenteraient respectivement 42% et 100% du mix, la quantité cumulée d’acier, cuivre et aluminium nécessaire serait de 6 à 11 fois la production mondiale totale de 2010. La Banque mondiale table sur le Chili et le Pérou pour le cuivre et le lithium et sur Nouvelle-Calédonie pour le nickel, mais la Chine restera l'acteur de premier plan pour presque tous les métaux (production et réserve)

Source : Novethic

RÉFLEXION

Laurent Alexandre, prophète du QI artificiel

"Les discussions autour de la technologie sont sujettes à de nombreuses spéculations plus ou moins rigoureuses. Le Comptoir vous propose ici une version remaniée d’un texte initialement paru sur le blog technocritique Mais où va le web ?. Plein de bon sens, le philosophe Michel Juffé y questionne les fondements et les errances intellectuelles des interventions-spectacles de Laurent Alexandre, (fut)urologue (spécialiste) de l’intelligence artificielle et fondateur du site Doctissimo dont le “sérieux” n’est plus à prouver. Le philosophe répond notamment à son entretien publié au Figarovox en juin 2017 et qui donne le ton : « “Bienvenue à Gattaca” deviendra la norme »."

Source : LE COMPTOIR

Emmanuel Todd : «La crétinisation des mieux éduqués est extraordinaire»

"Pour l’historien Emmanuel Todd, la vraie fracture n’est aujourd’hui plus sociale, mais éducative. Et la démocratie est vouée à disparaître en Europe."

Source : LIBERATION

Produire ou ne pas produire : Classe, modernité et identité

"La classe consti­tue une rela­tion sociale. Rame­née à l’es­sen­tiel, elle est un fait écono­mique. Elle distingue le produc­teur du distri­bu­teur et du proprié­taire des moyens et des fruits de la produc­tion. Quelle que soit sa caté­go­rie, elle défi­nit l’iden­tité d’une personne. Avec qui vous iden­ti­fiez-vous ? Ou plus préci­sé­ment, avec quoi vous iden­ti­fiez-vous ? Nous pouvons tous être rangés dans un certain nombre de caté­go­ries socio-profes­sion­nelles. Mais là n’est pas la ques­tion. Votre iden­tité est-elle défi­nie par votre travail ? Par votre niche écono­mique ?"

Source : LE PARTAGE

Le grand escamotage néolibéral

"Afin d’en finir avec l’idée d’égalité, Friedrich Hayek proposait de s’en tenir à l’égalité devant la loi et, plus récemment, c’est « l’égalité des chances » qui est constamment promue comme alternative à la redistribution."

Source : LAVA

SOCIETÉ

Les ordonnances mettent gravement en danger les victimes de harcèlement sexuel

« Une grande cause nationale sera mise au cœur de l’action du quinquennat : l’égalité entre les femmes et les hommes », promettait le candidat Emmanuel Macron. Devenu président de la République, il vient de signer des ordonnances réformant le code du travail qui risquent de minimiser les droits, déjà très fragiles, des femmes victimes de harcèlement sexuel. Plusieurs dispositions, réparties sur diverses ordonnances, inquiètent les victimes, leurs avocates et l’Association européenne contre les violences faîtes aux femmes au travail (AVFT). « La mise à mort des comités d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT- voir notre article ici) est un scandale. Cela porte un coup d’arrêt à la montée en puissance d’un outil dont l’on se servait de plus en plus. », commence Marilyn Baldeck, déléguée générale de l’AVFT, qui traite chaque année environ 150 dossiers de harcèlement sexuel au travail.

Source : Bastamag

ÉCONOMIE

Les Nations unies fustigent les dérives du capitalisme

"L’hyperpuissance des grandes entreprises et l’insuffisante régulation de la finance sont au nombre des dérives dénoncées par l’ONU. En 2010, le prix Nobel d'Economie, Joseph Stiglitz, avait déjà jeté un pavé dans la mare en dénonçant dans son ouvrage « le triomphe de la cupidité » comme l'origine de la crise de 2008. Sept ans plus tard, les Nations unies, fustigent à leur tour les méfaits de cette cupidité et les dérives du capitalisme vers un monde de rentiers. Dans son rapport annuel 2017 sur le commerce et le développement, la Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement ( Cnuced ) ne mâche pas ses mots."

Source : LES ECHOS

Pourquoi l’Allemagne s’en sort mieux que la France

"L'économie allemande s'est nettement redressée ces dernières années. Mais les réformes libérales de Gerhard Schröder n'y sont pas pour grand-chose. Les Français raffolent des modèles : néerlandais, danois, britannique, américain... Mais il y en a quand même un qui revient toujours : le modèle allemand. Celui-ci est cependant utilisé de façon très contradictoire dans le débat hexagonal."

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

ÉTATS-UNIS

On ne pose pas de question

"L'entreprise de Trump a à peine contrôlé ses partenaires étrangers. Est-ce que c'était une défaillance ou une stratégie ?" Le conseiller spécial désigné par le département de la justice pour enquêter sur une éventuelle coordination entre le gouvernement russe et des membres de la campagne de Trump pourrait s'en servir de prétexte pour dériver vers les transactions immobilières de ses sociétés.

Source : The New Yorker

13 réponses à Revue de presse du 01/10/2017

Commentaires recommandés

Fritz Le 01 octobre 2017 à 14h25

Remarquable, l’article de Ruptures sur les élections allemandes et la déconfiture de Macron. Quelle plaie, le suffrage universel ! Si on ne peut inverser ses résultats, comme pour les référendums de France (2005) et de Grèce (2015), il faut utiliser les “forces de l’ordre” (ou du désordre ?) pour empêcher les gens de voter, comme en Catalogne aujourd’hui.

  1. Fritz Le 01 octobre 2017 à 14h25
    Afficher/Masquer

    Remarquable, l’article de Ruptures sur les élections allemandes et la déconfiture de Macron. Quelle plaie, le suffrage universel ! Si on ne peut inverser ses résultats, comme pour les référendums de France (2005) et de Grèce (2015), il faut utiliser les “forces de l’ordre” (ou du désordre ?) pour empêcher les gens de voter, comme en Catalogne aujourd’hui.


    • Kiwixar Le 01 octobre 2017 à 20h46
      Afficher/Masquer

      Avec la disparition proche de l’argent liquide, il suffira au pouvoir de menacer de déconnecter les comptes bancaires.

      Je vois bien Micron dans sa cave de l’Elysée, la souris à la main toute frétillante : « Voyons voir qui je vais snapper aujourd’hui… Ah tiens Sapir, il M’énerve, snap, tout son pécule bloqué, il mangera de la brioche… ou pas… Tiens, machin qui s’occupe de la sécurité de Ma personne, il M’a regardé avec une moue contrite ce matin, snap, il mangera ses ongles… et toute la 3e Brigade de CRS, je les ai trouvés bien mous de la matraque hier, ils ont peiné à remplir les hôpitaux, snap, ils mangeront leur beret et les topinambours de leurs HLM, ça leur fera les pieds… snap snap… »


  2. [§] Le 01 octobre 2017 à 15h32
    Afficher/Masquer

    Merci pour ce vaste panorama de nos contraintes toujours plus pesantes imposées par un Système qui se prétend être au service du plus grand nombre, alors qu’en réalité il assure seulement et exclusivement la mise en œuvre de son propre hybris : l’esclavage généralisé de la planète, des corps, des esprits et des âmes…

    En vrac. « Éduqué » ne veut nullement dire intelligent et « la capacité d’adaptation » (au Système promu jusqu’à l’écœurement par nos merdia) est trop souvent la face cachée de sa soumission véritable.

    « QI artificiel » ?!! Oxymore lamentable vendu par un de ceux dont Coluche nous disait jadis qu’il vendait de l’intelligence alors qu’il n’avait pas même un échantillon sur lui… Derrière la machine, il y a toujours un homme, fut-il son fantôme (ou plus certainement encore un zombie…)

    L’article du site Le Partage devrait constituer un précédent dans le processus de combat à la fois idéologique et spirituel qui s’imposera à nous demain. Laissons les Charlie et les Bisounours avec leur rêve de multiculturalisme qui dissimule un projet d’uniformisation global des individus, prélude à leur propre asservissement. Plus que jamais, on les reconnaît et décidément ils osent tout…

    Ainsi donc le Président Macrotte se fera au juste le zélateur efficace du terrorisme islamqiue qui vient au nom de la défense des libertés individuelles qu’il bafoue chez lui ? L’ère de l’inversion, puisqu’on vous le dit…


    • Pierre Tavernier Le 01 octobre 2017 à 16h10
      Afficher/Masquer

      Macron parle beaucoup, mais en ce qui concerne ses ambitions géostratégiques, il va falloir qu’il revoit sa copie au niveau du budget militaire (rappelons l’affaire du budget des “opex”, succédant au limogeage du chef d’état-major des armées – et je ne suis pas un militariste forcené, tant s’en faut !).
      Quant aux effets des élections allemandes sur ses aspirations, les commentaires sont les mêmes jusqu’aux États-Unis : http://theduran.com/german-election-disaster-frances-macron-heres/
      Excellente revue de presse, mais peut-être dis-je cela parce que j’en ai lu tous les articles (ou au moins des articles sur les mêmes sujets et de la même teneur) 🙂


  3. Catalina Le 01 octobre 2017 à 16h08
    Afficher/Masquer

    « Nous avions oublié que 70 ans de paix sur le continent européen était une aberration de notre Histoire collective..”, je ne suis sans doute pas assez “éduquée pour comprendre, la Paix serait donc une abbération selon macron ?

    la grande fumisterie de la luttte contre le terrorisme :

    https://www.youtube.com/watch?v=X16_lJifC0A

    56 est le nombre d’officiels français qui ont fricoté et pour certains fricotent encore avec des terroristes.


  4. Nico 13 Le 01 octobre 2017 à 19h07
    Afficher/Masquer

    Emmanuel Todd : “la démocratie est vouée à disparaître en Europe”.

    Je ne sais si elle est complètement vouée à disparaître, mais sérieusement mise à mal, ça oui.
    On a eu deux exemples pas plus tard que cette semaine avec la répression aujourd’hui en catalogne et avec les parents d’élèves qui se sont bien fait charger par les CRS juste parce qu’ils n’en peuvent plus qu’une usine toxique se trouve à proximité de l’école.

    Ça en dit long sur le comportement des “gentils petits démocrates” qui nous dirigent.
    Si jamais une crise éclate à nouveau, c’est évident qu’ils donneront l’ordre de charger ceux qui iront dans les manifs…


    • Kiwixar Le 01 octobre 2017 à 20h52
      Afficher/Masquer

      La démocratie va (a déjà) disparu en Europe de l’Ouest. Elle perdurera en Russie et dans les ex-pays communistes. Pour le moment ceux-ci acceptent le pognon des pays de l’ouest via Bruxelles, mais je doute fort qu’ils acceptent encore bien longtemps le joug de Bruxelles (UERSS) après avoir goûté au joug de Moscou (URSS)… ou bien Bruxelles enverra les chars pour mater les rébellions?


  5. Manuel Le 01 octobre 2017 à 19h12
    Afficher/Masquer

    Emmanuel Todd : «La crétinisation des mieux éduqués est extraordinaire»

    Depuis que E.T. est à la retraite, il se lache, pour notre grand plaisir 😉


  6. calal Le 02 octobre 2017 à 08h03
    Afficher/Masquer

    Transition énergétique : la demande de métaux pourrait bondir de 1 000 % dans un scénario 2°C

    les banksters ne peuevnt plus speculer a la hausse sur le prix du petrole puisque cela permet aux poutines,iraniens,venezueliens et autres “non occidentaux” d’en profiter. ils vont donc tenter de speculer sur les autres matieres premieres…ouvrez vos porte-monnaies, c’est nous qui allons payer leurs plus values


  7. BA Le 02 octobre 2017 à 13h32
    Afficher/Masquer

    “Un raz-de-marée de la misère” : le président du Secours populaire particulièrement touché par les retraités qui demandent à manger.

    En marge de la manifestation des retraités contre la hausse de la CSG, Julien Lauprêtre, président du Secours populaire, a témoigné jeudi 28 septembre sur franceinfo du “drame” des personnes âgées touchées par la pauvreté. Celui qui le touche “le plus”.

    “Le nombre de personnes âgées qui viennent demander de l’aide au Secours populaire français est en augmentation croissante, a-t-il détaillé. L’année dernière, nous avons aidé trois millions de personnes en France et il y avait parmi elles de nombreux retraités. C’est un raz-de-marée de la misère.”

    “C’est le drame qui me touche le plus, voir des retraités qui ont travaillé toute leur vie”

    http://www.francetvinfo.fr/economie/retraite/un-raz-de-maree-de-la-misere-le-president-du-secours-populaire-particulierement-touche-par-les-retraites-qui-demandent-a-manger_2393236.html


  8. Julie Le 02 octobre 2017 à 15h26
    Afficher/Masquer

    Notre grand allié, le Togo, où Mr Fils à succédé à Mr Père (50 ans au compteur pour les deux), voit de grandes manifs depuis août. Et devinez qui ils accusent? “des mercenaires apatrides…” Ca a commencé avec les universités (comme en Côte d’Ivoire ces jours-ci). Et rien dans nos médias?? Alors les noirs seraient photogéniques pour le marathon et les films mais pas quand ils manifestent?
    http://www.rfi.fr/emission/20171002-togo-atchadam-tikpi-mystere-parti-national-panafricain-opposition-manifestations
    http://telechargement.rfi.fr/rfi/francais/audio/magazines/r213/grand_reportage_20171002.mp3
    (le 2e marche mieux que leur site)


  9. BA Le 04 octobre 2017 à 12h04
    Afficher/Masquer

    Sidérant.

    Enquête : entre stress et troubles musculaires, les conditions de travail chez Amazon.

    Chercher, scanner et empaqueter sans répit. Derrière les 500 CDI promis par Amazon à l’occasion de la récente ouverture de son entrepôt d’Amiens-Boves (Somme) se cachent des conditions de travail bien moins roses que ce que dépeignent les campagnes de communication du géant américain de la vente sur Internet. 

    “Quand on travaille chez Amazon, on est en réalité un être humain piloté par ordinateur”, affirme Jean-Baptiste Malet, auteur d’un livre-enquête, “En Amazonie – Infiltré dans « le meilleur des mondes ».

    Le journaliste y décrit un rythme de travail effréné, où chaque geste doit être rationalisé.

    Des observations corroborées sur le site de Douai (Nord), qui peut compter jusqu’à 3 000 employés.

    http://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/somme/amiens/enquete-entre-stress-troubles-musculaires-conditions-travail-amazon-1339369.html


  10. BA Le 06 octobre 2017 à 18h26
    Afficher/Masquer

    A propos de la ministre des Armées Florence Parly :

    Pendant que la SNCF touchait le fond, la ministre Florence Parly y gagnait 52 569 euros mensuels.

    La dette de la SNCF s’élève aujourd’hui à 42 milliards d’euros… et pourrait atteindre les 63 milliards en 2026. Cela n’empêche pas l’entreprise ferroviaire de payer grassement ses cadres dirigeants. Sur les six premiers mois de 2017, la discrète ministre des Armées, Florence Parly, a en effet reçu pas moins de 52.569 euros net mensuels, soit 315.418 euros, de la part de l’entreprise publique, dont elle était directrice générale chargée de SNCF Voyageurs, la branche dédiée aux trajets de longue distance. L’équivalent de 35 Smic.

    https://www.marianne.net/politique/pendant-que-la-sncf-touchait-le-fond-la-ministre-florence-parly-y-gagnait-52000-euros


Charte de modérations des commentaires