Les Crises Les Crises
3.juin.20183.6.2018 // Les Crises

Revue de presse du 03/06/2018

Merci 14
J'envoie

Ruissellement, quand tu nous tiens… Merci à nos fidèles contributeurs et bonne lecture.

DÉMOCRATIE

Nicolas Mauro réélu président de la république avec 68% des voix

"Le vice-président bolivien Alvaro Garcia Linera l’avait annoncé il y a quelques jours : ¨Le peuple du Venezuela détient aujourd’hui, de nouveau, la clef de l’avenir de l’Amérique Latine. Exactement comme il y a deux siècles, comme à l’époque de Simon Bolivar, son rôle historique est de protéger notre continent face à un empire et d’empêcher celui-ci de balayer les autres foyers de résistance¨."

Source : VENEZUELA INFOS

FRANCE

La réforme de l'Etat ne peut se limiter à la chasse au gaspi

"Comme il est de coutume en début de mandat, le gouvernement a lancé un vaste chantier de réflexion et de concertation sur la réforme de l’État, Action publique 2022. Ce fut la RGPP sous Nicolas Sarkozy, ou encore la Modernisation de l’action publique sous François Hollande. Le processus, ambitieux sur le papier, est bien opaque."

Source : XERFI CANAL

Quatre nouvelles révélations sur le financement de la campagne de Sarkozy par Kadhafi

"L’émission « Cash Investigation », diffusée mardi soir sur France 2, a révélé de nouvelles informations sur le financement par le guide libyen de la campagne pour la présidentielle de 2007."

Source : MIDDLE EAST EYE

GÉOPOLITIQUE

Emmanuel Macron veut ancrer la Russie de Poutine en Europe

"Le président français, à la tribune du Forum économique de Saint-Petersbourg dont la France était l'invitée d'honneur avec le Japon, a exprimé sa volonté de tourner le dos à 25 ans de tensions et d'"incompréhensions". "Je crois très profondément que la Russie a son histoire et son destin dans l'Europe", a déclaré M. Macron. Ces discussions ont permis d'"avancer" sur des dossiers tels que le nucléaire iranien et de la Syrie, sur lesquels Moscou et Paris voient un intérêt à coopérer. Malgré les tensions, la France est économiquement présente en Russie (~500 entreprises employant ~170 000 salariés). Parmi la cinquantaine d'accords de coopération et de contrats signés au cours de la visite, le plus important prévoit l'entrée du groupe français Total dans un nouveau projet géant de gaz naturel liquéfié dans l'Arctique russe de Novatek pour 2,5 milliards de dollars."

Source : Connaissance des énergies

Le Sahel, nouvel eldorado pour les compagnies militaires privées

"Certains pays et même l'ONU font appel à elles pour la collecte d'informations ou l'évacuation médicalisée : dans la région du Sahel, la guérilla islamiste est devenue un véritable business pour les armées privées."

Source : MIDDLE EAST EYE

Les malheurs de l'empire (I)

"Paniqués, on le serait à moins à Washington. Pour l'empire, c'est 2016 qui recommence... L'Eurasie se rapproche inexorablement, encouragée en ce sens par les gesticulations américaines. Un accord préliminaire en vue de la création d'une zone de libre échange a été paraphé entre l'Union Economique Eurasienne (UEE) et l'Iran, ce qui permettra d'adoucir les éventuelles sanctions US."

Source : CHRONIQUES DU GRAND JEU

Washington suspend son aide financière aux Casques blancs

"Le 4 mai, le Département d’État a annoncé la suspension de son aide financière aux Casques blancs ou « Défense civile syrienne », alors qu’il avait reçu leurs représentants, à peine deux mois auparavant. Cette aide représentait un tiers du budget de la soi-disant organisation humanitaire « neutre ». Quel media national ou international, quelle agence de presse internationale, l’AFP entre autres, n’a pas publié d’articles élogieux sur les Casques blancs et repris les « informations de terrain » de ces secouristes syriens qui sauvaient les populations dans les zones tenues par les armées terroristes ? Aucun."

Source : AFRIQUE ASIE

INEGALITES

Le ruissellement de la pauvreté

"Dans son dernier rapport annuel, l’ONG Oxfam, qui lutte contre les inégalités, revient sur la responsabilité des grandes entreprises françaises dans le creusement de ces inégalités. Analyse."

Source : REGARDS

Y-a-t-il vraiment plus de pauvres en Allemagne qu'en France ?

"On se souvient de la formule de Peter Hartz, l’artisan de la réforme du marché du travail allemand: « Il vaut mieux un peu de travail que pas de travail du tout ». 15 ans après ses réformes, le taux d’emploi allemand a augmenté de 10 points, tandis que celui de la France a fait du sur-place. Avec l’impact que l’on connaît sur le taux de chômage, qui aujourd’hui est à son plus bas depuis la réunification."

Source : XERFI CANAL

LVMH, Kering, Hermès, Chanel : pas de « ruissellement » pour les profits record du luxe français

"Hermès, Chanel, LVMH, Kering... Ces marques ne sont pas seulement des symboles du luxe « made in France ». Leurs propriétaires font partie des plus grandes fortunes européennes et mondiales, et figurent parmi ceux qui se sont le plus enrichis depuis janvier. Derrière les dividendes qui se comptent en centaines de millions d’euros, et les généreuses rémunérations distribuées, en famille, aux dirigeants, des dizaines de milliers de salariés – ouvriers et ouvrières spécialisées, artisans maroquiniers... – produisent sacs, vêtements et chaussures ensuite vendus à prix d’or. Profitent-ils du désormais fameux « ruissellement » des richesses ?"

Source : BASTAMAG

LIBERTÉS

Une conspiration se fait jour pour livrer Julian Assange aux gouvernments britannique et américain

"Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks qui a fait connaître aux peuples du monde la vérité sur les crimes de guerre américains au Moyen-Orient et sur de nombreux coups d'État et intrigues de Washington pour des changement de régime dans le monde, est de plus en plus en danger. Des décisions se préparent pour expulser Assange de l'ambassade d’Équateur à Londres, où il a cherché l'asile politique il y a près de six ans et a été contraint de vivre comme un véritable prisonnier. S'il est placé en garde à vue par les autorités britanniques, il risque d'être remis au gouvernement américain, qui cherche depuis longtemps à le traduire en justice pour des accusations d'espionnage pouvant entraîner la peine de mort."

Source : WORLD SOCIALIST WEB SITE

MATIÈRES PREMIÈRES

Engie va cesser toute activité en Iran après le retrait américain de l'accord sur le nucléaire

Les USA ont donné un délai de 90 à 180 jours pour se retirer d'Iran. Le premier train de rétablissement de sanctions, fixé au 6 août, concernera l'automobile et l'aéronautique civile. Suivront le 4 novembre l'énergie et la finance. Engie, spécialiste français de l'énergie Engie (ex-GDF Suez), n'a pas d'infrastructures en Iran ni "d'activité qui nécessite des investissements", a rappelé la directrice générale d'Engie, Isabelle Kocher, lors de l'assemblée générale du groupe. "En revanche, nous avons des équipes d'ingénierie qui travaillent pour des clients dans ce pays. Nous avons 180 jours pour mettre fin à ces contrats, ce qui nous mène au mois de novembre prochain, et évidemment ce sera fait", a-t-elle précisé, en réponse à une question d'actionnaires.

Source : Connaissance des énergies

Iran : la Chine grande gagnante face à Total, grâce à Trump

"La Chine grande gagnante face à l’Europe des mesures prises par Trump contre l’Iran ? Cela y ressemble terriblement. Le ministre iranien du Pétrole a ainsi indiqué mercredi que la major pétrolière chinoise CNPC remplacerait le géant énergétique Total dans le contrat pour le développement en Iran de la phase 11 du champ gazier South Pars (Pars Sud) en cas du retrait du groupe français. Ce qui constituerait un événement de taille dans le monde des hydrocarbures alors que le champ gazier de South Pars représente un enjeu stratégique de tout premier ordre depuis des années et constitue une « prise » de tout premier ordre pour Total."

Source : LE BLOG FINANCE

RÉFLEXION

Pourquoi avoir permis l’élection de Donald Trump ?

"Un véritable tremblement de terre a secoué les États-Unis le 8 novembre 2016 : les élections américaines attribuent la victoire au candidat républicain, Donald Trump, déjouant tous les sondages qui pronostiquaient le succès d’Hillary Clinton. Près de deux ans plus tard, cette analyse tente de dégager une série de facteurs explicatifs pour comprendre ce tournant dans la politique américaine et sur la scène économique internationale."

Source : INVESTIG'ACTION

ÉCONOMIE

Dans les télécoms, l’emploi et les conditions de travail sacrifiés sur l’autel de la libéralisation

"La promesse est toujours la même. En brisant les monopoles publics au profit d’un marché concurrentiel, la dérégulation permettrait de faire chuter les prix, d’améliorer la qualité pour les usagers, devenus des « clients », et de booster l’emploi et la croissance. L’argument est de nouveau ressorti par le gouvernement dans le cadre de la réforme ferroviaire, dont l’examen au Sénat est prévu le 23 mai. Et si on jugeait sur pièces ?"

Source : BASTAMAG

Rapport Oxfam : des critiques malvenues

"Un récent rapport d’Oxfam et Basic (Bureau d’analyse sociétale pour une information citoyenne) tente d’estimer le rapport de force entre le capital et le travail en France en analysant la façon dont les entreprises du CAC40 utilisent leurs profits. Le résultat est impressionnant : sur 100 euros de bénéfices entre 2009 et 2016, 67,4 ont servi à rémunérer les actionnaires, 27,3 ont été réinvestis dans l’entreprise et 5,3 euros ont été distribué aux salariés sous forme de participation et d’intéressement."

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

Commentaire recommandé

douarn // 03.06.2018 à 08h50

“sur 100 euros de bénéfices entre 2009 et 2016, 67,4 ont servi à rémunérer les actionnaires, 27,3 ont été réinvestis dans l’entreprise et 5,3 euros ont été distribué aux salariés” o_O

Pour ne jamais tirer d’enseignement de ses erreurs au travers de l’histoire, je crois que l’on peut définitivement dire que le capitale est et restera toujours aussi bête (‿|‿)
La démocratie est décidément bien fragile…

26 réactions et commentaires

  • lecrabe // 03.06.2018 à 08h12

    Et si vous avez encore un peu de temps:
    Conférence de Gilles Boeuf sur l’environnement à l’espace des sciences
    https://www.youtube.com/watch?v=8Je5VK3X9_A

     1

    Alerter
  • douarn // 03.06.2018 à 08h50

    “sur 100 euros de bénéfices entre 2009 et 2016, 67,4 ont servi à rémunérer les actionnaires, 27,3 ont été réinvestis dans l’entreprise et 5,3 euros ont été distribué aux salariés” o_O

    Pour ne jamais tirer d’enseignement de ses erreurs au travers de l’histoire, je crois que l’on peut définitivement dire que le capitale est et restera toujours aussi bête (‿|‿)
    La démocratie est décidément bien fragile…

     16

    Alerter
    • John V. Doe // 03.06.2018 à 09h24

      Et encore, quel pourcentage des salariés en ont profité et dans quelle mesure. Soyons clair, il est plus que vraisemblable que la redistribution aux salariés a d’abord visé le haut de la hiérarchie : beaucoup pour les cadres sup’ et encore plus pour le management, des miettes pour les cadres et rien ou presque pour le reste.

       16

      Alerter
      • douarn // 03.06.2018 à 12h09

        Bonjour John V. Doe
        Oui, et ne parlons même pas de la disparité entre les sexes en faveur des hommes…

         2

        Alerter
        • Patrick // 03.06.2018 à 20h27

          ça , ça reste à prouver.
          si on ne se contente pas des grands titres de la presse , la différence est minime.

           3

          Alerter
    • Christian Durante // 03.06.2018 à 09h34

      Merci pour ces chiffres mais pourriez-vous Les sources ?

       0

      Alerter
    • Patrick // 03.06.2018 à 13h29

      alors , si on reprend les chiffres :

      – à combien se sont élevés les salaires ( et les cotisations sociales ) pendant la même période.
      La Cour des Comptes indique que les entreprises françaises paient 233 taxes et cotisations directes pour un total de 775 milliards d’euros , c’est pas mal et bien supérieur aux dividendes versés.

      – en ce qui concerne le Cac40 , la capitalisation totale est proche des 1600 milliards d’euros ( donc le fric investi par le actionnaires ) , un dividendes de 50 milliards d’euros représente un rendement inférieur à 3% , correct tout au plus. En cas de chute ( probable ) des valeurs des actions, les actionnaires vont perdre beaucoup d’argent , si vous avez des actions touchez votre dividende et vendez .

       3

      Alerter
      • Le Rouméliote // 03.06.2018 à 19h16

        Oui, le problème n’est pas l’investissement par les actionnaires et sa rémunération par les dividendes, mais bien la suprématie de la sphère financière dopée au QE sur les salariés et les actionnaires !

         1

        Alerter
  • Bidinou // 03.06.2018 à 09h23

    Quelqu’un qui s’y connaît pourrait-il m’expliquer pourquoi l’article de Xerfi (sur le fait qu’il y ait moins de travailleurs pauvres en Allemagne qu’en France) vient à l’encontre des analyses qu’on lit habituellement à gauche ? Moi j’en étais resté à l’analyse très simple : plus de flexibilité, moins de chômage, plus d’emploi à temps très partiel mais plus de travailleurs pauvres.

     2

    Alerter
    • jp // 03.06.2018 à 15h55

      “plus de flexibilité, moins de chômage, plus d’emploi à temps très partiel mais plus de travailleurs pauvres”
      hum, c’est croire au Père Noël à ce niveau, il faut jamais oublier qu”on est en régime ultra hyper méga capitalisme

       0

      Alerter
    • Patrick // 04.06.2018 à 12h20

      grosse différence :
      – chômeur pauvre , la gauche aime bien parce qu’elle peut donner des aides et se créer une clientèle électorale.
      – travailleur pauvre : moins rentable électoralement. En plus le gars a une chance d’évoluer dans son travail et d’être définitivement perdu comme électeur.

       1

      Alerter
      • bidinou // 04.06.2018 à 12h41

        Ah, je ne faisais pas référence à cette distinction (d’ailleurs je ne souscris pas à votre analyse entre commentaires mais là n’est pas la question.)

        On entend fréquemment que le taux de *travailleurs pauvres* est élevé en Allemagne, ce qui ne transparaît pas dans cette vidéo de Xerfi. Je voulais savoir pourquoi. (critères, échantillon, sources…)

         0

        Alerter
      • bidinou // 04.06.2018 à 12h48

        C’est bon j’ai la réponse : https://www.usinenouvelle.com/editorial/le-match-france-allemagne-qui-fabrique-le-plus-des-travailleurs-pauvres.N693874
        Il y a plus de travailleurs pauvres en allemagne mais moins de travailleurs pauvres dans un ménage globalement pauvre (et cela est impacté par le nb d’enfants plus faible en Allemagne).

         0

        Alerter
    • calal // 04.06.2018 à 19h21

      peut etre les prix de l’immobilier plus moderes en allemagne qui font que grace a un loyer plus faible,le reste a vivre du travailleur allemand est superieur a celui du francais.

       0

      Alerter
      • Patrick // 04.06.2018 à 21h43

        C’est une des raisons pour lesquelles les salaires peuvent être plus faibles en Allemagne.
        La faiblesse de la démographie Allemande doit aussi être une des raisons des coûts des logements en Allemagne ( moins de demande de logements neufs ) ainsi que des besoins financiers moins importants ( pas de gosse à nourrir )

         0

        Alerter
  • Eric83 // 03.06.2018 à 09h41

    En complément, quelques articles qui ne défraient pas les chroniques des médias MSM en France :

    Les US reconnaissent plus d’un an après un groupe comme terroriste affilié à al nosra en Syrie alors que cela fait plus d’un an que l’information est officiellement reconnue par ce même groupe. Cela aura permis à la Coalition US de ranger ce groupe – parmi d’autres – dans les “rebelles” et donc de ne pas les considérer comme ennemi.
    https://southfront.org/us-surprisingly-finds-that-al-qaeda-in-syria-renamed-to-hayat-tahrir-al-sham-updates-terrorist-groups-list/

    Manifestement les relations Saoudo-germaniques sont très froides voire conflictuelles depuis fin 2017 et les entreprises allemandes, dans le collimateur du régime, sont en difficulté sur le marché saoudien.
    http://www.spiegel.de/international/business/reception-grows-frosty-for-german-firms-in-saudi-arabia-a-1209576.html

    En lien avec l’article d’hier de Jacques Sapir et les nombreux commentaires sur la situation de l’Italie et la comparaison parfois faite avec la Grèce de Syriza, un article qui permet d’avoir une vue globale des leviers du nouveau gouvernement Italien vis vis de l’U€.
    https://www.zerohedge.com/news/2018-06-02/jpmorgans-stunning-conclusion-italian-exit-may-be-romes-best-option

     4

    Alerter
  • Ben // 03.06.2018 à 12h12

    Je me trompe peut-être, mais je n’ai pas l’impression d’avoir vu passer sur ce blog la déclaration incroyable de Juncker dans la presse sur les Italiens fainéants et corrompus.

    https://m.huffingtonpost.fr/2018/06/01/cette-phrase-de-jean-claude-juncker-sur-la-corruption-en-italie-est-vraiment-tombee-au-mauvais-moment_a_23448791/

     3

    Alerter
    • Patrick // 03.06.2018 à 13h36

      Juncker aurait voulu ajouter alcooliques mais ses conseillers lui ont dit non.

       10

      Alerter
  • basile // 04.06.2018 à 05h05

    Puisque vous évoquez « les Chroniques du grand jeu » (les malheurs de l’Empire), il y est relaté ce remarquable article de René Naba, Journaliste écrivain Français d’origine libanaise

    « La débandade de l’opposition off shore syrienne pétromonarchique 1/2 » (la suite le 5 juin)

    https://libnanews.com/syrie-arabie-saoudite-guerre-ghouta-petromonarchie/

    très réjouissant

     3

    Alerter
  • Patrique // 04.06.2018 à 08h42

    Macron : “Je crois très profondément que la Russie a son histoire et son destin dans l’Europe”
    Et c’est le même Macron qui prend des sanctions contre la Russie ce qui s’est traduit par un fort développement de l’agriculture russe au détriment de l’agriculture française qui a ainsi perdu des milliards d’euros.
    Macron est schizophrène ou se fout de nous. Ou les deux.

     0

    Alerter
    • R.C. // 05.06.2018 à 21h23

      Macron dit tout et son contraire, sans aucun complexe, embrouillant tranquillement vérité et mensonge, parfaitement assuré qu’aucun commentateur mainstream ne viendra là-dessus lui chercher des poux dans la tête.
      A St Petersbourg, il n’a pas eu peur d’affirmer, devant Poutine, cette contre-vérité manifeste: “Nous ne nous alignons jamais sur personne” !
      Ce baratinage éhonté n’est pourtant pas nouveau. Il en dit long sur le niveau d’abrutissement – ou de collusion – de ceux qui lui ont accordé leurs suffrages…

       0

      Alerter
  • BA // 06.06.2018 à 13h20

    La construction européenne, c’est une construction de riches, faite par les riches, pour les riches.

    En revanche, la construction européenne, c’est une machine à appauvrir les pauvres.

    Depuis 1998, le patrimoine des 10 % des Français les plus riches a augmenté de 113 % !

    Depuis 1998, le patrimoine des 20 % des Français les plus riches a augmenté de 105 % !

    Et pour les pauvres ?

    Depuis 1998, le patrimoine des 20 % des Français les plus pauvres a baissé de 14 % !

    Depuis 1998, le patrimoine des 10 % des Français les plus pauvres a baissé de 31 % !

    Source : le site de l’INSEE

    https://screenshots.firefox.com/S7P4HYO1D6B561Me/www.lemonde.fr

     1

    Alerter
  • BA // 08.06.2018 à 17h47

    Climat : vers 4 à 5 degrés de plus à la fin du siècle à Paris.

    Météo France publie ses projections pour la capitale en fonction des scénarios d’émissions mondiales de gaz à effet de serre.

    Le 25 mai 1658 à midi, rue des Poitevins, dans l’actuel 6e arrondissement de Paris, il faisait 16 °C. La mesure est historique, car elle est la première à avoir été effectuée dans la capitale avec un thermomètre.

    Quelle sera la température, le 25 mai 2058, dans la même rue ? Aucun météorologue, ou climatologue, n’est, bien sûr, en mesure de le dire. Ce qui est certain, c’est que le climat de la métropole est aujourd’hui plus chaud qu’hier, et bien moins que demain. Selon les projections présentées vendredi 8 mai par Météo France, le réchauffement pourrait atteindre + 4 °C en hiver et + 5 °C en été, à l’horizon 2071-2100.

    https://www.lemonde.fr/climat/article/2018/06/08/climat-vers-4-a-5-degres-de-plus-a-la-fin-du-siecle-a-paris_5311622_1652612.html

     0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications